AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Happy B-day Lady Satan ! [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 3 Déc 2018 - 18:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant
En ligne

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 328
ϟ Nombre de Messages RP : 111
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs



Happy B-Day, Lady Satan!


Raven hair and ruby lips, Sparks fly from her fingertips, Echoed voices in the night, She's a restless spirit on an endless flight, Woo hoo, witchy woman, See how high she flies, Woo hoo, witchy woman, She got the moon in her eye. - Witchy Woman, Eagles

L'enfant de Samhain demeura à une distance prudente de la dame des enfers. Même si elle était suffisamment polie pour ne pas lui fausser compagnie, cela ne signifait pas qu'elle désirait entrer complètement dans son jeu. Elle considérait qu'elle avait fait sa part des choses même s'il ne s'agissait que d'une petite brise au sein d'un ouragan. Une ombre malfaisante entrant dans une maison attira brièvement son attention, mais elle se détacha assez rapidement.

- Vous créez donc un brin de chaos afin de forcer une forme de balance en ce monde, rétorqua platement la sorcière. Rien n'est tout blanc ou tout noir et vous existez pour le prouver. Elle échangea un sourire avec le démone. Elle n'avait pas tort, d'un point de vue de démon c'est-à-dire. Si vis pacem, para bellum, souffla ensuite Faelan en observant le psychopathe à tronçonneuse qui courait vers sa prochaine victime. Charmant...

Elle détourna son attention vers les lumières typiques des véhicules policiers. L'Irlandaise n'était pas surprise de la rapidité avec laquelle ils étaient apparus sur les lieux. Lors d'une nuit de fête tel que l'Halloween, beaucoup de véhicules d'urgence se déplacèrent dans les rues achanladées et les quartiers résidentiels.

- Je préfère effectivement offrir une frayeur plus traditionnelle avec mes poltergeists, admit la jeune femme qui sentit aussitôt quelque chose lui tirer les cheveux, non mais, dégage, fripon ! Elle menaça le poltergeist avec son poing, mais celui-ci était déjà parti en riant. Sales créatures ! Maugréa l'enfant de Samhain en roulant des yeux. Ils avaient leur utilité, la plupart du temps, mais ils n'en restaient pas moins incontrôlables, même pour celle qui représentait le passage entre les deux mondes.

Au loin, le massacreur à la tronçonneuse semblait avoir rattraper sa victime. D'un mouvement de pupille discret, Faelan conjura une bouche de glace malicieuse sous le pied du psychopathe qui glissa vers l'arrière. La tronçonneuse tomba durement près de son visage, manquant de près de l'égorger, mais lui ouvrit quand même la joue droite. « Oups »

- Quel méfait ? Répéta l'Irlandaise à voix haute en faisant mine de réfléchir. Est-ce qu'il y a une boutique de grande marque quelque part ? J'aimerais bien une nouvelle robe de luxe, ajouta-t-elle ensuite sarcastiquement en observant le chaos qui déferlait dans le centre-ville. Évidemment, la diablesse ne parlait pas de ce genre de méfait. Visiblement, elle souhaitait pour Faelan ne faire sortir son côté le plus méchant, le plus vile.

Cette dernière pensée lui fit songer à cet homme qu'elle avait torturer lorsqu'elle avait accompagnée la gorgone pour voler le sortilège d'animation de statue ou lorsqu'elle s'était débarrassée de l'Ombremort en le tuant par suffocation, un fouet d'ectoplasme serrant sa gorge. Puis, elle se souvint du goût intense de l'adrénaline et du sentiment de satisfaction de voir ses proies souffrir entre ses mains. « La diablesse a gagnée sur moi, elle me force à me remettre en question » pensa-t-elle sombrement en décochant une étrange expression en direction de Lady Satan. « Jeune fille … »

Curieuse, Faelan arpenta les alentours, admirant les divers démons, leurs apparences et les moyens qu'ils utilisaient pour s'en prendre aux citoyens de Star City. Chaque personne possédait un côté monstrueux et elle se demanda quel était le sien. Elle arpirait tant à suivre l'exemple de sa déesse qui n'était ni bonne ou mauvaise, selon son idée du code moral. L'enfant de Samhain contempla brièvement ses mains et songea à Taryn qu'elle avait pensé sérieusement à tuer et elle l'aurait sûrement fait si Adrian Pennington n'avait pas été sur les lieux. Elle soupira. « Jeune fille … »

- Monsieur Sam? Elle tourna la tête en direction de l'esprit d'Halloween. Quel type de monstre suis-je ? Elle sourit. Et si tu utilisais ton charmant sort sur moi ?

Soudainement, l'espace d'un très bref instant, les pupilles de la sorcière prirent l'apparence de pupilles reptiliennes bleutées. « N'ose même pas » grogna la voix d'Abigail dans sa tête avant que ses yeux ne redeviennent normal.

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 5 Déc 2018 - 20:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant
En ligne

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 624
ϟ Nombre de Messages RP : 293
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions V
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale II
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Échine de Léviathan (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Varvara (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)
- Sam, le démon d'Halloween (compagnon)
Les paroles de Morrigane firent naître un sourire délicat sur les lèvres d’Evelyn. Le regard de celle-ci s’abîmait dans la contemplation des sirènes un peu plus loin et des silhouettes grotesques de ses enfants qui se dirigeaient à leur encontre. Le sang avait déjà coulé ce soir, mais il s’agissait encore loin d’un massacre. L’objectif de Lady Satan n’était pas de repeindre les rues de Star City. Pas ce soir. Hélas, la présence des forces de l’ordre laissait entendre que les choses allaient bientôt dégénérer.

« Vous êtes trop jeune pour avoir connue l’invasion d’Hadès. » Glissa-t-elle distraitement à son invitée du soir. « Ni les mois qui la suivirent. Un dieu païen tente d’envahir le monde et soudainement, tous les habitants de la ville se mettent à croire à l’existence des monstres et à les chasser. De tristes mois pour les miens. »

Elle venait tout juste de revenir à Star City à cette époque, de commencer à reconstruire quelque chose. Combien de vampires avaient été traînés par des vigilants en plein soleil ? Combien de sorcières avaient été brûlées au fond des bois ? Puis, les créatures de la nuit s’étaient faites plus discrètes, avaient regagnées la sécurité de leurs cryptes et de leurs bois. Les gens les avaient oublié, le scepticisme avait repris sont trône triomphant dans l’esprit des gens. Le mal pouvait croître à nouveau.

« Mes semblables et moi-même nous nourrissons de l’humanité, mais nous sommes peu nombreux. C’est pourquoi nous devons maintenir cet équilibre, c’est pourquoi je maintiens cet équilibre entre les forces de l’enfer et les vivants. Souvent, je refreine les pulsions de mes minions, parfois comme ce soir, j’instille des cauchemars dans l’esprit des gens. »

Ils parleraient de cette nuit, de ces fous costumés, de ce qu’avait fait Lady Satan. Les plus sceptiques parleront d’illusions. Mais ils feraient tout de même des cauchemars et continueraient de craindre toutes les figures de l’épouvante que Lady Satan avait si gentiment étalée devant eux. Les plus malins retiendront que le meilleur moyen de survivre à Halloween était de revêtir une peau de monstre.

Lady Satan observa du coin de l’œil le tueur à la tronçonneuse. En toute honnêteté, elle n’avait que peu d’affection pour les icones du slasher. Elle trouvait qu’elles manquaient de panache comparé aux véritables monstres, aux vampires, loups-garous et créatures de Frankenstein. Peut-être était-ce parce qu’elle avait connu les premiers moments du cinéma, leurs premières incarnations à l’écran. Ou c’était peut-être tout simplement qu’un idiot doté d’une tronçonneuse avait irrémédiablement moins de charisme que le comte Dracula.

« C’est juste à cela que vous pensez ? Au vol ? Je suis déçue, j’avais cru comprendre que vous vouliez tester quelques sortilèges sur des cibles innocentes. J’espère que vous n’entendiez pas là simplement conjurer vos poltergeists. Oh, ils sont un ajout délectable à ma cohorte, mais j’avais imaginé quelque chose de plus… Malicieux. »

Elle lui décocha un nouveau sourire, sachant pertinemment que ses mots étaient du poison. Plus encore l’était sa simple présence. Car à chaque instant qu’un homme passait à côté d’elle, son sens moral s’érodait un peu plus, ses limites, ses doutes et hésitations. Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucune considération en lui pour le plaisir de quiconque si ce n’était le sien. Morrigane deviendrait mauvaise. Ce n’était qu’une question de temps. Mais peut-être déjà se lancerait-elle dans quelque méfait digne d’Halloween.

Le démon de la soirée leva les yeux vers la sorcière lorsqu’elle lui posa sa question. Il se gratta la tête sans répondre, comme si elle venait de lui soumettre une devinette particulièrement ardue. Evelyn éclata de rire et s’approcha de Faelan, passant son bras autour du sien.

« Voyons, ce n’est pas ainsi que fonctionne le démon d’Halloween. Il ne révèle pas le monstre en vous, mais celui que vous prétendez être. Vous devez être costumée si vous voulez que sa magie opère. Avec votre accoutrement, j’ai bien peur que vous ne finissiez en corbeau géant. Alors que vous êtes bien évidemment une sorcière. »

Pas l’une de ces sorcières qui pratiquait le Wicca et vénérait la Triple Déesse ou ce genre de chose… Non, Evelyn pensait aux véritables sorcières, comme elle. Celles qui conjuraient des démons et les esprits des morts, qui lançaient des maléfices et dansaient avec le Malin toutes les nuits de pleine lune. Celles qui s’accouplaient avec des bêtes, transformaient les hommes en esclave et dévoraient les enfants.

« Mais nous pouvons vous trouver un costume… » Souffla-t-elle à l’oreille de la jeune femme. Sam hocha la tête. « Les boutiques fleurissent partout dans la ville à cette époque de l’année. Il doit bien y en avoir une non loin d’ici. »

Et Lady Satan avait raison… Celle-ci était fermée, bien que sa devanture était illuminée, révélant les costumes et accessoires. Un tel magasin disparaîtrait probablement d’ici quelques jours ou remplacerait les masques ignobles pour des décorations de noël. Au loin, des coups de feu retentissaient, suivis de hurlements. Caliban avait toutefois fait passer le message aux troupes de Lady Satan. Les policiers ne devaient pas être tués, juste suffisamment malmenés pour qu’ils aient des cauchemars pour les années à venir. Hélas, un accident était si vite arrivé.

« Alors, que voulez-vous être pour ce soir ma chère ? »

Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 8 Déc 2018 - 5:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant
En ligne

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 328
ϟ Nombre de Messages RP : 111
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs



Happy B-Day, Lady Satan!


Raven hair and ruby lips, Sparks fly from her fingertips, Echoed voices in the night, She's a restless spirit on an endless flight, Woo hoo, witchy woman, See how high she flies, Woo hoo, witchy woman, She got the moon in her eye. - Witchy Woman, Eagles

« L'Homme est un loup pour l'Homme », pensa sombrement Faelan en observant la situation chaotique qui se déroulait autour d'elle. Des enfants devenaient des monstres parmi d'autres. Les minions d'Evelyn forçaient la peur parmi la foule. La frayeur frappait beaucoup plus fort après qu'un faux sentiment de sécurité s'était installé sur la population à la suite de l'invasion du Terminus. L'enfant de Samhain devait admettre que Lady Satan savait frapper lorsque ça faisait le plus mal ! On ne pouvait pas demander mieux de la part d'une reine des démons !

-Oh, mais j'ai déjà testé, peut-être vous ferais-je entendre mon sortilège un peu plus tard, rétorqua simplement l'Irlandaise avec un sourire narquois. Assurément, elle ne devait pas l'avoir prise au sérieux concernant aller voler les étalages d'une pauvre boutique. Quoique, lorsqu'on te donne une bonne opportunité de refaire ta garde-robe, il fallait la prendre !

Est-ce que se transformer en monstruosité faisait partie de sa garde-robe ? Hélas, Faelan ne le savait pas. Chose certaine, elle se sentait prête à être mauvaise même si une partie d'elle-même semblait encore posséder une limite à ne pas franchir. Un grondement se fit entendre dans sa tête, c'était la première fois qu'elle entendait un tel bruit provenant d'Abigail.

- Une sorcière, oui, souffla sombrement la jeune femme avant de se crisper en sentant le bras de la dame sous le sien. C'était bien ce à quoi elle s'identifiait même si dernièrement elle ne se trouvait pas au sommet de sa forme magique. S'il existait une véritable et effroyable sorcière en ce monde, cela serait Lady Satan ou son horrible grand-mère. Elle se demanda à nouveau si la créature démoniaque à ses côtés avait déjà eu des altercations avec l'ancienne haute sorcière de son clan. Et vous devez savoir, ma dame, que je serais le plus beau et le plus terrible des corbeaux géants ! Ajouta humoristiquement Faelan en posant une main sur sa hanche.

L'attention des deux femmes se posèrent sur une boutique au thème d'Halloween, visiblement fermée à cette heure et probablement déjà en transition pour le temps des fêtes, spécialement Noël. Une expression un peu dégoûtée déforma la bouche de la sorcière au visage balafré. Un peu plus loin, des démons s'amusaient à embêter les policiers, difficile à dire s'ils se faisaient massacrer ou taquiner par les bêtes.

- Et bien ma dame, je pensais être un ange adorable, c'était trop facile à faire comme blague, bon d'accord, j'arrête de jouer la comédie, dit-elle ensuite plus sérieusement. Me déguiser en sorcière ne serait pas très original, si ? Elle fit mine de réfléchir comme si elle se trouvait face à une égnime légendaire. Attendez-moi un instant...

L'enfant de Samhain s'échappa de l'étreinte de la démone pour se diriger vers la fameuse boutique. Elle défonça la porte avec une gerbe de glace et disparue à l'intérieur. Une fois dans le magasin thématique, elle s'amusa à fouiller les divers étalages. Fausses perruques, maquillage de terrible qualité, escarpins dignes de prostituées, costumes pour femmes, hm pardon, costumes pour fétichistes ; l'infirmière sexy, l'enseignante séductrice, l'élève contre le code vestimentaire à l'extrême, princesse viking cochonne. Faelan ne pu s'empêcher de contempler l'horreur de la princese viking cochonne et se pinça l'arrête de nez en grommelant. Pour poursuivre la torture, elle décida de jeter un coup d'oeil à la section « pour hommes ». Scientifique fou, policier, pompier, héros, forme obèse, médecin, guerrier barbare, ninja, samurai et bien d'autres.

Elle se détacha de l'horrible spectable en soupirant. Sa conscience refit surface, lui ordonnant de quitter par la porte de derrière et trouver refuge ailleurs, loin de Lady Satan et ses minions, loin de la foule en délire, loin des policiers et des médias qui n'allaient probablement pas perdre de temps à mettre les pieds sur les lieux malgré les dangers.

En tournant dans une allée, elle se retrouva face aux costumes dédiés aux enfants. Les stéréotypes sexistes étaient encore présents, mais au moins les jeunes filles de douze et moins se retrouvaient moins ridiculement sexualisées que les habits dédiés aux adolescents et aux femmes adultes. Où était passé l'époque où on se mettait un drap sur la tête et on se faisait passer pour un fantôme digne des dessins animés ?

- Princesse rose, princesse violette, princesse bleue, princesse verte, fée de la bonté, fée des bois, Tinkerbell, fée de l'amitié, elle fit mine de vomir, oh ?

Elle débarqua dans les étalages pour les jeunes garçons et tomba sur un ensemble de possédant un large masque qu'elle voulait croire être un dragon ainsi que deux pattes en plastique pour les mains et deux autres qu'on devait accrocher après ses chaussures. C'était un peu petit, considérant qu'il s'agissait d'un vulgaire costume pour enfants.

Faelan s'installa brièvement devant un long miroir et tenta de mettre le masque par-pardessus celui du corbeau, sa signature. Clairement, c'était trop petit et la corde élastique cassa dans sa main. Heureusement qu'elle ne se décourageait pas aussi facilement ! Elle se servit des morceaux du costume comme base et attacha le tout à son corps avec la glace noire d'Abigail avant de passer par-dessus avec les pouvoirs étranges de l'esprit qui séjournait dans la bague-armure à son doigt.

Elle recouvrit ensuite le reste de son corps avec des plaques d'écailles. C'était un peu froid, mais Faelan n'avait pas peur de la fraîcheur.

Si le processus semblait avoir été long, l'enfant de Samhain se rendit compte en sortant qu'à peine une quinzaine de minutes s'étaient écoulées. Elle rejoignit un peu hâtivement la reine des démons en faisant des mouvements prédateurs avec ses mains.

- Rawwr, dit-elle simplement à l'égard de la sinistre sorcière. Un bonbon ou je vous dévore ! En l'honneur de l'une des créatures magiques qu'elle appréciait le plus, elle avait été inspirée par le masque en plastique représentant la tête clichée que l'on se faisait d'un dragon mythique. C'était ça où en princesse viking de film pornographique.

L'Irlandaise se détourna de la fêtée en se demandant à nouveau pourquoi elle franchissait la ligne qu'elle s'était établie beaucoup plus tôt. Était-ce par désir de survie ? C'était une certitude qu'elle ne voulait pas mettre Lady Satan en colère, pas avant qu'elle n'est le pouvoir de se défendre contre elle. Elle jeta un regard calculateur en direction de la démone. « Si je ne suis pas puissante, au moins j'ai de l'esprit » songea-t-elle sombrement en sachant pertinemment qu'une démone de son expérience possédait plus d'un tour dans son sac en plus d'avoir un esprit plus stratégique que le sien.

Un groupe de coureurs vinrent la bousculer en passant près d'elle. Dérangée, elle se tourna ensuite dans leur direction et leur balança un hurlement de banshee. Une partie prirent à nouveau la fuite en criant, tandis que d'autre s'évanouirent sous le nombre de décibels qu'elle avait cracher dans leur direction. Oups.

- Alors Sam ? S'enquit-elle en se râclant la gorge. Fait sortir le méchant de mon corps disgracieux !

Il y eut un moment de silence pendant lequel elle souhaita intérieurement de ne pas finir comme un tyranauraure avec des petits bras et une gueule trop grande. Ce n'était pas très sexy un gros lézard sur deux pattes avec deux bras qui ne servaient à rien.

Comme elle était naïve.

Elle resta plantée là un instant.

- Je ne sens rien, commenta la jeune femme en découvrant qu'il ne se passait rien d'intéressant. Pas de frissons, pas de perte de conscience menant à la naissance d'un monstre, aucun changement dans l'énergie environnante. Absolument rien. Elle était presque déçue. Peut-être qu'elle était trop forte spirituellement pour souffrir des sortilèges du démon d'Halloween. Je me suis accoutrer comme ça pour ri... urh !

Une douleur intense lui déchira les entrailles et elle tomba à genoux devant Lady Satan. Un son guttural s'échappa d'entre ses lèvres suivit d'une filet de bave. Tout les os de son corps se mirent à craquer furieusement et violemment, mais surtout douloureusement. L'agressive métamorphose l'obligea à s'effondrer carrément au sol, incappable de se tenir à genoux ou sur son séant.

De larges cornes apparurent à ses tempes, suivit de cornes plus petites, on avait l'impression qu'une couronne naissait de son crâne prêt à exploser. Des écailles se matérialisèrent sur sa chair pâle jusqu'à ce plus aucune peau n'existe. Elle se roula par terre, les larmes aux yeux, mais les gémissements qui évacuèrent sa bouche cessèrent d'être ceux d'une humaine et se transformèrent en grognements purement animal. Comme un chien enragé, non, comme la bête dans la belle et la bête, non, comme un monstre, non, comme les rois des cieux, comme les créatures légendaires qui animaient l'une de ses plus massives obsessions.

Son corps devint grand et vaste, sombre et bleuté. Son nouveau poids était si intense que ses énormes pattes laissèrent des traces sur l'asphalte. Ses ailes magnifiques, moitié écailles et moitié plumes noires continuèrent de s'étendrent majestueusement.

Le dragon fit trembler les murs des bâtiments avec l'hurlement animal qui s'échappa de sa grande gueule ouverte. Ses pupilles de lézard d'un bleu clair descendirent en direction de l'hôtesse du chaos qui coulait sur le centre-ville de Star City et expira un vent glacial mécontent sur elle. N'importe quel humain se serait envoler sous la force de ce vent anormal, mais c'était Lady Satan dont on parlait, elle allait probablement simplement battre des paupières.

- Quel... est... mon... nom, grogna l'énorme lézard qui terminait lentement mais sûrement sa transformation. QUI SUIS-JE ! Hurla la voix d'Abigail en envoyant sa queue gigantesque sur les bâtiments derrière elle, ramassant au passage quelques malheureux humains ainsi que des démons.

La bête se mit à hurler rageusement comme si l'animal en elle avait était trop longtemps contenu par une cage. Elle croqua dans une voiture et la balança en direction de la foule. Impossible de savoir combien d'innocents allaient y passer.

Spoiler:
 

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 8 Déc 2018 - 20:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant
En ligne

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 624
ϟ Nombre de Messages RP : 293
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions V
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale II
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Échine de Léviathan (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Varvara (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)
- Sam, le démon d'Halloween (compagnon)
Evelyn se demanda si son invitée faisait simplement référence aux poltergeists qu’elle avait invoqués. La sorcière leva les yeux au ciel, à la recherche des esprits frappeurs. Ces derniers pouvaient se révéler dangereux, quand ils étaient emplis d’émotions négatives et qu’ils étaient particulièrement attachés à un lieu. Mais les spectres qu’Evelyn conjurait des enfers, ceux des damnés, étaient bien pires. Car ils n’étaient pas simplement animés d’émotions néfastes, mais aussi d’une réelle jalousie, d’une envie dévorante envers les mortels, ceux qui n’étaient pas morts et n’avaient donc jamais connu les supplices des enfers.

« J’ai hâte de voir ça. » Glissa simplement Evelyn.

Il était impossible de savoir si elle parlait des sortilèges de son invitée ou bien de quelque chose d’autre qui lui traversait l’esprit. Plusieurs fantômes marchaient parmi les vivants ce soir. Parce qu’il s’agissait d’Halloween, mais aussi du fait de la présence de Sam. Il était pour les damnés un flambeau, une lanterne qui les guidait dans la brume et leur donnait de la consistance, leur permettait de se venger. Ces esprits là se mêlaient au sillage de Lady Satan et il était rapidement impossible de savoir si on avait affaire à un véritable fantôme, ou bien à une personne maudite qui avait choisi le mauvais costume, ou le bon pour cette soirée. Après tout, une nuit en tant qu’esprit n’était pas la pire chose qui pouvait arriver. Il suffisait de regarder ce que devenaient ceux qui n’avaient pas de costume du tout.

« Oh, je n’en doute aucunement. »
Lâcha Evelyn avec un sourire. « Mais je pense quand même que vous pouvez faire un mieux. »

Un corbeau géant resterait une vision terrifiante. Seulement Evelyn avait envie de voir son invitée choisir son costume, de le revêtir de son plein gré. Elle voulait la voir choisir la malédiction de Sam, choisir d’être un monstre pour une nuit. Et si elle choisissait un costume de sorcière, une véritable sorcière de conte de fée probablement, verte avec son nez crochu, cela ravirait Evelyn. Le costume serait peu original, bien inférieur à un corbeau géant. Mais une véritable sorcière n’hésiterait pas à vendre son âme.

« Croyez-moi, vous ne voulez pas être un ange. » Commenta Evelyn. « Vous n’avez pas idée de ce que moi et mes semblables leur faisons. Mais le choix vous appartient. »

La sorcière ne resterait pas un ange adorable bien longtemps. Bien sûr, il y aurait toujours le problème de la promesse que lui avait fait Evelyn. Mais pour s’en prendre à un ange ? Même quelqu’un maudit pour devenir un ange, elle était prête à faire une exception. Elle laissa Morrigane se rendre dans le magasin, seule. Comme elle l’avait dit, c’était son choix et elle ne voulait pas influencer son invitée plus que cela. Non, elle devait choisir son monstre seul, choisir sa damnation seule.

Caliban refit son apparition aux côtés de sa maîtresse, prenant cette fois-ci l’apparence d’un chat noir qui bondit sur l’épaule de la démone.

« Alors est-ce que tu t’es bien amusé ? »


Il ronronna tout en frottant sa tête contre la chevelure de feu. Le lien psychique qui les unissait renseignait Evelyn sur le fait que son démon familier s’était en effet bien amusé. Il était même rassasié et avait le ventre plein.

« Où est votre invitée ? » Demanda-t-il finalement d’une voix grave.

« En train de choisir ce qu’elle va devenir cette nuit. Elle a l’air de vouloir se prêter au jeu de Sam. »

Le démon d’Halloween lança un regard à son confrère à l’apparence féline.

« Oh, cela va être intéressant. »
Lâcha celui-ci en se nettoyant la patte de quelques coups de langue.

Au loin les affrontements entre les forces de l’ordre et les créatures de la nuit continuaient… Malheureusement, le SCPD n’était pas équipé pour lutter contre les sbires et invités de Lady Satan. Ils n’avaient pas d’eau bénite, de sel, de fer ou même crucifix. Seulement des pistolets qui avaient eu bien peu d’effets sur les morts-vivants, les fantômes et les vampires. Un peu plus sur une poignée de sorcières et d’autres monstres non identifiés. Beaucoup fuirent face aux monstres. Certains furent faits prisonniers, enfermés dans leurs propres véhicules et les monstres continuaient de terroriser le quartier et d’avancer vers le centre ville. Bientôt ils rencontreraient une vraie résistance, les super-héros en collant, Evelyn n’en doutait aucunement.

« Et bien, vous êtes adorable. » Lâcha Lady Satan lorsque Morrigane refit son apparition. Il fallut un instant à la sorcière pour comprendre que celle-ci était déguisée en dragon et non pas en simple lézard ou dinosaure. Un dragon… Oh, cela allait être prometteur. « La viking aurait eut son intérêt, mais je crois que vous avez fait le bon choix. » Conclue-t-elle en riant.

Déjà, Sam passait à l’action. Sa magie était ténébreuse et insidieuse, ne nécessitant ni incantation, ni rituel. Il lui suffisait d’un regard, d’un fragment de volonté et le costume prenait le pas sur la personne. Parfois le processus demandait un peu de temps. Comme pour quelque chose d’aussi colossal qu’un dragon. Evelyn recula de quelque pas, pas par peur, mais parce qu’elle savait que son invitée allait gagner en masse. Cela ne tarda pas et la démone se retrouva face à une véritable créature de conte de fée. Sauf qu’elle savait les dragons réels et qu’elle en avait côtoyé un à de nombreuses reprises.

« Formidable… » Murmura-t-elle. Un vent glacé déferla sur elle et elle fut forcée de se transformée à son tour pour bien ancrer ses pieds dans le sol et ne pas être emportée. Caliban lui-même dû user de ses pouvoirs télékinésiques pour se maintenir, tandis qu’Evelyn agrippait fermement Sam. Il ne manquerait plus que le démon s’envole… Déjà qu’elle avait pris du retard sur ses autres invités qui affrontaient les forces de l’ordre.

Lady Satan déploya ses ailes, s’envolant pour se placer à la hauteur du visage du dragon.

« Qu’importe qui tu es ? Ce soir tu es la fureur et le feu, tu es chaleur et désir, tu n’as plus besoin du masque de la civilisation. Ce soir tu terrorises Star City. » Lâcha-t-elle en riant.

Si les habitants de la ville n’avaient déjà que peu de chances face à une démone telle qu’elle, maintenant qu’elle était accompagnée par un dragon… Evelyn remarquait toutefois que la voix de la bête était bien différente de celle de Morrigane. Et si elle n’en montrait rien, elle se méfiait de la créature.

« Tiens, en voilà venus t’arrêter. » Elle pointa du doigt des silhouettes qui se dessinaient dans le ciel. Des héros costumés. Toujours en retard, mais toujours là. Même pour Halloween.
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 12 Déc 2018 - 20:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant
En ligne

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 328
ϟ Nombre de Messages RP : 111
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs



Happy B-Day, Lady Satan!


Raven hair and ruby lips, Sparks fly from her fingertips, Echoed voices in the night, She's a restless spirit on an endless flight, Woo hoo, witchy woman, See how high she flies, Woo hoo, witchy woman, She got the moon in her eye. - Witchy Woman, Eagles

La transformation de Faelan semblait être terminé, mais sa conscience avait été remplacé par celle d'Abigail. La créature qui était normalement enfermée dans un joyau se retrouvait désormais hors de sa cage, mais les effets pesaient durement sur elle. On pouvait apercevoir une grande confusion dans ses yeux enragés. Ses énormes griffes acérées s'enfoncèrent durement dans le sol jusqu'à en percer un tuyau d'eau qui éclata sous l'assaut.

La chose démoniaque qui se pavanait sous ses yeux la dérangea. Ses sbires et elle-même représentaient des insectes infectes malgré la puissance qui émanait de chacun d'entre eux. La catin de Satan lui rapellait malheureusement son précédent détenteur. Elle démontra son irritation en dévoilant ses crocs pointus. Si elle semblait être une créature calme et sage dans sa cage, Abigail était maintenant une bête sauvage ne vivant que d'instinct et de rage.

L'horrible diablotin s'adressa à nouveau au dragon noir et bleu, forçant les pupilles reptiliennes d'Abigail de se fixer sur son petit corps de démon. Celle-ci ne fit que jeter de l'huile sur le feu, rendant sa rage bestiale encore plus incontrôlable avant d'attirer son attention sur des silhouettes qui apparaissaient dans le ciel.

- Personne ne peut me faire du mal, personne ne me renfermera dans une cage ! Grogna la bête mythique. Elle dégourdit brusquement ses larges ailes avant de s'envoler très haut dans le ciel sombre. Vulgaire piétaille !

Un flot d'énergie s'alluma dans le creux de son ventre, monta jusqu'à sa gorge et elle cracha des flammes bleues en direction des plus courageux. Impossible à dire s'ils étaient déguisés pour cette célébration nommée « Halloween » ou s'il s'agissait d'habits de héros, peut-être était-ce un mélange des deux.

Ses ennemis répliquèrent immédiatement. Visiblement, ils étaient habitués à manoeuvrer dans les airs, mais au final, ils n'étaient que de vulgaires humains, de simples créatures fragiles ! Certes, ils étaient spéciaux par le simple fait de posséder des accessoires ou des atouts hors de la normalité, mais ils n'appartenaient pas aux cieux ! Le cieux et les montagnes appartenaient à sa glorieuse race ! Ils n'étaient que des mouches prêtes à être écrasées !

Avec un battement d'aile stratégique, elle envoya valdinguer dans les nuages une pauvre héroine qui tentait de se faire un nom avec une immense vague d'air froid. Un autre héro s'envola à sa rescousse tandis qu'un troisième lui envoya de désagréables décharges électriques. Pour qui se prenait ce pion exécrable ? Les héros d'aujourd'hui n'avaient rien à comparer aux puissants mages d'antan !

Abigail plongea en direction du centre-ville de Star City, prête à terrifier la population. Elle vola à une vitesse incroyable entre les bâtiments, faisant exploser plusieurs fenêtres sur son passage. La population criait et courrait dans toute les directions. Les autorités dans un sens et les démons dans l'autre, mais ça n'allait pas être leurs petites armes préhistoriques qui allait lui faire du mal à elle, créature mythique et maîtresse des cieux.

Le dragon se posa finalement au sol, bloquant automatiquement la majorité de la circulation alarmée. Pour terrifier davantage, elle poussa un long rugissement qui fit vibrer les murs et l'asphalte. Sa large queue détruit des feux de circulation et des véhicules alors qu'elle met à marcher en direction des civils.

Son regard de reptile capta la présence de Lady Satan qui n'était pas bien loin avant de retourner à son occupation actuelle, c'est-à-dire démontrer aux humains qu'elle était une créature supérieure et que le monde en entier lui appartenait ! Son ouïe détecta des cris particuliers et elle tourna son corps gigantesque en direction du son.

Elle découvrit ce qui ressemblait à une mère avec ses deux enfants qui étaient maintenant les cibles du diable de New Jersey. Malgré la rage qui animait entièrement Abigail, quelque chose la dérangea profondément dans cette scène.

Le grand reptile bondit en direction du groupe vulnérable et du prédateur et c'est avec un grognement désaprobateur qu'elle abattit son énorme patte sur l'horrible démon de la même façon qu'un chat se jetait sur un insecte trop curieux. Elle ramassa la créature infecte entre ses griffes et l'envoya valser plusieurs kilomètres plus loin. Clairement, un démon n'allait pas mourir de ça, mais elle devait l'avoir bien surpris.

L'humaine qui semblait être une mère tremblait de peur à la vue du terrible dragon, mais on pouvait également lire de la confusion et de l'incrédulité dans son regard. Les enfants pleuraient bruyamment, faisant connaître à tout les prédateurs aux alentours qu'ils étaient extrêmement vulnérables. Le charme se brisa aussitôt qu'elle sentit la foudre de l'héro inconpétent sur son dos.

- Insecte ! Gueula le dragon en tentant de l'attraper entre ses crocs, mais le petit imbécile était rapide.

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 12 Déc 2018 - 22:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant
En ligne

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 624
ϟ Nombre de Messages RP : 293
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions V
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale II
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Échine de Léviathan (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Varvara (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)
- Sam, le démon d'Halloween (compagnon)
Evelyn ne put réprimer un rire e entendant la réplique de la dragonne. La Morrigane était véritablement dans la peau de son personnage. En fait, la sorcière avait même l’impression de se trouver face à quelqu’un, ou plutôt quelque chose de complètement différent de la sorcière qui s’était jointe à elle pour son anniversaire. Ce n’était pas impossible avec la malédiction de Sam. Après tout les gens costumés devenaient pour la plupart vraiment des monstres et nombreux étaient ceux qui se laissaient aller à leurs instincts, ou plutôt à ceux de la créature qu’ils étaient devenus.

La fille du Diable aurait toutefois pensé qu’une créature aussi ancienne et sage qu’un dragon aurait eu le bon sens de ne pas lui montrer les crocs et se serait montrée un peu plus respectueuse à son égard. Son opinion sur ces êtres était peut-être biaisée. Après tout Dante Visconti était le seul représentant de cette illustre race qu’elle n’eut jamais rencontré et il était d’un raffinement et d’une politesse exemplaire. Morrigane faisait un lézard ailé plutôt mal élevé en comparaison. Pas étonnant que les chevaliers aient passés leur temps à tenter de les exterminer, pensa-t-elle avec un sourire.

Tout cela n’avait que peur d’importance. Car sous cette forme, la sorcière brune était maintenant parfaitement capable d’affronter les quelques héros qui avaient été les premiers à répondre aux appels aux secours. De son expérience de super-criminelle, Evelyn savait que bien souvent, les premiers arrivés étaient les moins bien préparés. Des débutants, qui se trouvaient là par hasard et qui fonçaient vers l’affrontement tête baissée, simplement pour se forger un nom. Les plus chanceux rentraient en vie et jetaient leurs capes à la poubelle. A voir si la dragonne d’Halloween allait laisser quelques chanceux s’en sortir…

Evelyn s’apprêta à suivre la créature qui se dirigeait vers le Centre-ville. La plupart de ses minions étaient toujours occupés sur la colline aux lanternes. Mais un public bien plus nombreux les attendait au cœur de la ville. Plus d’adultes déguisés qui sortaient pour le genre de soirées auxquelles les enfants n’étaient pas invités. La plupart de ces braves petits étaient de toute façon couchés ou en train de regarder en cachette les films d’horreur qui passaient à la télévision. La sorcière avisa toutefois Sam, qui la regardait depuis le sol. Il n’y avait pas d’Halloween sans le petit démon. Elle descendit et le prit dans ses bras.

« Oh, non, je ne t’ai pas oublié. Puis quelque chose me dit que je vais encore avoir besoin de toi. »

Elle n’était pas idiote. Un dragon attirait bien plus l’attention que toutes les autres créatures que Sam avait rendues réelles avec ses petites malédictions. Evelyn battit des ailes et s’envola avec le démon dans les bras. Caliban la suivait sous sa forme de corbeau et elle fut rapidement rejointe par bien d’autres créatures maléfiques. Il y avait ses sorcières, les membres de son convent, mais aussi celles qui ne l’étaient que pour un soir, avec leur peau verte, leurs nez crochus, leurs chapeaux pointus et leurs balais qui leur permettaient de voler à travers les cieux. Il y avait des fantômes, beaucoup de fantômes. Mais il s’agissait de véritables trépassés pour la plupart. Sam les attirait à lui, comme un flambeau. Lady Satan aussi… Peut-être un autre cadeau que lui avait laissé l’une de ses filles, celle pour laquelle elle n’avait jamais pu être une mère.

« Elle prend vraiment son rôle à cœur. »
Lâcha Evelyn avec un rire.

Elle se garda bien d’aller aider la dragonne toutefois. La cohorte monstrueuse qui la suivait se dispersa dans le centre-ville. Les diablotins allaient aller tourmenter quelques passants, les vampires iraient boire le sang des (rares) vierges de sortie ce soir. Les sorcières lanceraient des sortes et les fantômes hanteraient les vivants. Comme le voulait l’ordre des choses, ou plutôt le non-ordre. Aucun de ces êtres n’était naturel après tout. Evelyn s’était posée, reprenant sa forme humaine. On aurait presque dit qu’elle n’était qu’une mère accompagné de son enfant dont le costume était particulièrement réaliste.

Et une mère elle était. Ses yeux s’étrécirent lorsqu’elle vit le dragon s’en prendre au Treizième. Le Diable du New Jersey. Son enfant favori. Celui pour lequel elle avait subit douze naissances, douze morts. Celui qui lui ressemblait tant. Son sourire disparut. Cette nuit leur appartenait, à eux, les créatures de la nuit. Il n’était pas dans l’ordre des choses qu’un autre monstre ne les prive de leur dû.

« Je crois qu’elle commence à abuser de mon hospitalité. Sam… »
Elle se pencha vers le démon. « Je sais que ce n’est pas dans tes habitudes, mais j’aimerais que tu lèves sa malédiction quand je te le demanderais. Je mettrais le costume de ton choix quand nous serons de retour au Pandémonium en échange et tu auras tous les bonbons que tu veux. Puis tu sais… Que serait Halloween sans une petite farce ? »

Le démon se gratta la tête un instant, avant d’hocher la tête. Evelyn déposa un baiser sur son visage en sac de toile. La dragonne était aux prises avec l’un des super-héros, des vrais super-héros, qui tentaient d’intervenir. Autour d’eux, la police tentait de faire évacuer la foule et était aux prises avec les autres créatures de la nuit. D’autres héros costumés s’approchaient, dont la fille qui avait été bousculée par la dragonne un peu plus tôt.

« Maintenant. »


Sam leva sa main en direction de la Morrigane et leva la malédiction des costumes, lui rendant sa forme humaine aux yeux de tous. Evelyn sourit. Caliban s’envola pour s’approcher brièvement de la sorcière brune.

« Ma maîtresse tient à vous dire que si elle ne vous fera aucun mal, elle n’a aucunement obligation de vous aider face à eux. »
Il montra les super-héros et les policiers qui étaient tout autour. « Mais qu’elle est prête à le faire, moyennant compensation. Halloween n’est pas votre fort, non ? »

Revenir en haut Aller en bas





Happy B-day Lady Satan ! [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» 04. Happy Birthday, Cat.
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Les environs de Star City :: Forêt de Watson-