AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Karma vient de m'éclairer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 7 Nov 2018 - 22:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 752
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
En effet, il était assez surprenant que le journaliste sache faire preuve d’un tel calme et d’une telle maîtrise de soi si ce genre de choses ne lui arrivait pas relativement souvent. Enfin, souvent, à l’échelle d’une agression potentiellement mortelle ça n’était pas non plus tous les quatre matins, il fallait l’entendre.
L’héroïne écouta avec attention ce qu’il avait à dire à ce sujet, parce qu’il avait au moins daigné lui répondre avec un petit peu d’explications. Elles n’étaient pas forcément glorieuses pour nos amis les Supers, mais Susan devait admettre qu’il avait toutes les raisons de penser ainsi.

Savoir s’attendre à quelque chose et réagir comme il faut quand ça arrive, ce sont deux choses différentes. C’est pas donné à tout le monde.

Il lui était arrivé à elle même, et ce à plus d’une reprise, de paniquer et de ne pas vraiment savoir comment réagir au bon moment. Pour sa défense, elle savait gérer un nombre grandissant de situations dangereuses et mortelles, mais personne n’était parfait. Elle avait été confrontée à des évènements qui auraient certainement fait trembler l’immense majorité de ses camarades humains ou méta-humains.
C’était une façon plus ou moins subtile de complimenter le comportement du trentenaire, mais sans trop en faire non plus. C’était bien la dernière chose qu’elle voulait : Trop en faire. Elle aussi avait bien des raisons de ne pas apprécier le bonhomme, et il était très certainement au courant de ça.

Elle poursuivit son grignotage en haussant les épaules lorsqu’il tint à l’éloigner de toute tentative de discussion. Il pensait vraiment qu’elle faisait ça pour les remerciements ? Elle aurait arrêté depuis longtemps si ça n’était que ça, car ça ne valait clairement pas le coup de subir et de souffrir tout ça pour si peu.
Il pouvait bien penser ce qu’il voulait au sujet des héros, mais une chose était certaine : Tous n’étaient pas faits pour rejoindre les forces de l’ordre ou les militaires. Tous n’étaient pas faits pour être pressés comme des citrons par le gouvernement ou par la hiérarchie.
Pourtant, la force de beaucoup était nécessaire et avait sauvé la ville et ses habitants plus d’une fois.
Mais elle n’ouvrit pas le débat.

Z’êtes pessimiste. J’suis sure qu’on peut trouver un sujet de discussion où on finirait pas par se taper dessus verbalement. Vous voulez une frite ?

La proposition lui était venue naturellement, et il n’y avait rien de mal à proposer de partager son grignotage à celui dont elle venait de sauver la peau. L’action, ça creusait l’appétit. Parfois.

D’ailleurs, le bruit des moteurs de la police ne tardèrent pas à se faire entendre. Point de sirènes qui résonnaient dans les rues car le criminel était déjà appréhendé et l’urgence était donc au plus bas, mais elle entendait tout de même deux moteurs distincts approchant leur position à une vitesse raisonnable.
La mutante était prête à témoigner, comme l’était certainement le Cooper. A ceci près que ce dernier espérait certainement que cette situation ne dure pas plus longtemps. Susan, concrètement, ne voulait pas passer le reste de sa journée au poste non plus, mais bon… Il fallait faire avec. L’éditeur du Daily Herald pouvait être quelqu’un d’amusant à taquiner autant qu’intéressant à questionner.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 9 Nov 2018 - 13:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

avatar
Citoyen Anti-Super

Afficher le profil
Membre du CODE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 147
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Leonardo DiCaprio
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Editeur du Daily Herald
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m80 pour 85 kg, cheveux clairs, yeux bleus, porte souvent un bouc soigné. Toujours habillé avec soin.
ϟ Pouvoirs : Aucun
ϟ Liens Rapides :
Il était vrai qu'il y avait une différence entre le fait de s'attendre à quelque chose et de réagir correctement lorsque cette fameuse situation se produisait. Il n'y avait qu'à voir avec les gens qui étaient formés aux premiers secours et qui ne savaient pas forcément réagir efficacement le jour où ils se retrouvaient face à un accident de la circulation. La différence étant que même si Jonas n'avait jamais vraiment eu à se confronter à un super qui lui en voulait, il était quasi -quotidiennement agressé verbalement. Or, comme il n'allait pas se défendre en jouant des poings même face à un homme doté de pouvoirs, disons que c'était approximativement la même situation dans les deux cas.

« Ce n'est pas parce que je n'ai jamais vraiment vécu ce type de situation que je n'ai pas à me défendre dans d'autres. » Elle comprendrait sans aucun doute à quoi il faisait référence. « Je n'allais pas agir autrement qu'en parlant avec cet homme et cela même si vous semblez penser que j'aurais sagement dû attendre en retrait sans ouvrir la bouche. »

Le ton était plat, neutre comme si la situation ne l'avait pas agacé. À dire vrai, Jonas n'avait pas apprécié la manière dont elle s'était adressé à lui à ce moment, un peu comme s'il était trop stupide pour savoir comment il devait s'y prendre pour calmer son agresseur. En toute sincérité, il avait même tendance à penser que sa présence à elle avait aggravé la situation. S'il avait été seul face à cet homme, il aurait eu beaucoup plus de facilités à le résonner, mais la présence d'une autre héroïne légitimait presque son action. Il devait prouver qu'il avait raison pour essayer de la rallier à sa cause, voire pour ne pas avoir l'air stupide en acceptant de se laisser convaincre par l'homme qu'il venait de dénigrer et d'attaquer. Mais bien sûr, elle ne verrait pas la situation sous cet angle.

Comme elle reprit la parole afin de lui proposer une frite, il se contenta de lui décrocher un bref regard. Il savait déjà qu'avec un pareil surnom elle ne devait pas se prendre au sérieux, mais c'était désormais confirmé ! Quoi qu'il en soit, Jonas ne tenait pas à avoir l'air condescendant et à lui donner du grain à moudre, il secoua donc la tête en signe de dénégation avant de répondre du même ton plat.

« C'est aimable, mais non merci. Je surveille ma ligne. »

Ce qui était totalement faux. Il avait la chance d'avoir un bon métabolisme et de ne jamais vraiment avoir eu à se soucier d'un quelconque embonpoint ! Cela dit, il ne tenait pas spécialement à ce que la police débarque pour le retrouver en train de partager des frites avec une héroïne.

« Vous préjugez beaucoup des sujets de discussion que je pourrais avoir. Et je dois avouer que je serais assez étonné que vous vouliez simplement discuter alors même que mon journal n'a pas hésité à consacrer des articles entiers à votre sujet. » Il haussa les épaules. « Je pourrais éventuellement vous conseiller quelques bons endroits pour trouver des produits frais et à bon prix pour votre pizzeria, mais j'imagine que vous avez déjà ce dont vous avez besoin. » Il détourna son regard pour observer à nouveau les environs. « Il est donc inutile de faire semblant. Vous n'avez aucune raison de m'apprécier et de vouloir discuter avec moi. Et si vous n'avez rien contre moi, c'est que vous devriez revoir votre jugement et vous inquiéter de votre capacité à jauger les gens. »

Ou de son mental. Apprécier ou être indifférent à l'égard d'une personne qui vous avait cassé du sucre sur le dos était plutôt inquiétant. Bon, ce n'était pas Jonas lui-même qui avait rédigé ces articles, mais il les avait validé, ce qui revenait plus ou moins au même !
Revenir en haut Aller en bas


Tout se peut dire ; le ton seul y met des différences

 
Lorsque nous défendons notre droit à la différence, n'oublions pas de vérifier si ce n'est pas pour affirmer notre supériorité.


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 10 Nov 2018 - 17:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 752
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Susan voulait faire des efforts, vraiment. Elle aimait croire que les personnes qui peuplaient cette ville comme le monde faisaient des choix raisonnés et motivés par leur expérience de vie, par leur personnalité ou par leurs croyances. Et elle appréciait connaître l’expérience des autres pour, parfois, essayer de se mettre dans leurs bottes et penser de la façon dont ils pensaient. Ne serait-ce que pour pouvoir raisonner ou rassurer quelqu’un, ou pour se tirer d’un mauvais pas.

Mais ce Jonas Cooper… Il était buté. Quoi qu’elle fasse, il lui semblait qu’il restait hermétique à chacune de ses remarques et s’empressait de clore la discussion ou de l’en éloigner. Elle soupira.

Vous savez très bien que la plupart des gens n’aiment pas quand on leur fait la leçon, surtout si ça vient d’un ennemi. Cette fois-ci, ça a fonctionné, mais franchement essayez pas de me faire croire que c’était gagné d’avance, parce que ça serait de la mauvaise foi.

Lorsqu’elle était arrivée, le Super était prêt à emboutir le visage du Cooper après avoir embouti le capot de sa voiture. Il n’aurait très certainement pas attendu que la discussion ne se déroule. Après, le journaliste pouvait bien penser ce qu’il voulait, mais la mutante était à peu près certaine que le soutien qu’elle portait au journaliste avait aussi poussé le Super (criminel) à hésiter.
Et ils avaient tous les deux profité de cette hésitation.
Enfin. Apparemment, il ne savait pas prendre un compliment.

Il avait aussi refusé son aimable proposition de frite, et elle haussa les épaules. Tant pis pour lui, ça en ferait plus pour elle, et elle n’allait certainement pas s’en plaindre.

Je dis pas que j’ai rien contre vous : J’aime pas ce que vous faites, mais j’vous connais pas personnellement. Et franchement vous êtes le cadet de mes soucis. Vous êtes ni un criminel ni un super-vilain. Ni vous ni les publications de votre journal n’avez menacé ma personne ou mes proches ou ma famille.

La façon dont elle voyait les choses, c’est que lui évoluait parmi les civils, et qu’il était clairement un moindre mal comparé à ce qui rôdait dans les ombres la nuit. Et qui rôdaient aussi le jour, d’ailleurs. A moins qu’il ne soit responsable du blog qui l’aie mise dans l’urgence, il ne lui avait jamais réellement posé souci. Il n’avait fait que lui donner une réputation de jeune héroïne peu sérieuse et irresponsable. Rien de catastrophique, car elle n’allait pas mourir d’une “mauvaise” réputation, ni ses proches.

Si j’devais arrêter de parler avec toutes les personnes avec qui je suis pas d’accord, je serais pas sortie de l’auberge.

Susan n’était pas aussi immature que ce que le Daily Herald aimait à faire croire. Elle aurait bien évidemment aimé qu’il le comprenne, mais ça ne semblait pas à l’ordre du jour de son côté. Et elle n’était pas auprès du Cooper aujourd’hui pour se racheter une image, et il n’avait très visiblement pas envie de converser auprès d’elle. A quoi bon ?
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 11 Nov 2018 - 11:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

avatar
Citoyen Anti-Super

Afficher le profil
Membre du CODE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 147
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Leonardo DiCaprio
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Editeur du Daily Herald
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m80 pour 85 kg, cheveux clairs, yeux bleus, porte souvent un bouc soigné. Toujours habillé avec soin.
ϟ Pouvoirs : Aucun
ϟ Liens Rapides :
Le trentenaire veillait à restait calme et posé, à ne pas hausser le ton et surtout à ne pas donner de raison à la jeune femme de lui chercher des ennuis. Lorsque vous étiez souvent sous le feu des projecteurs, vous aviez tendance à rapidement vous faire à l'idée qu'il fallait surveiller le moindre de vos gestes ou de vos paroles et à ne plus agir selon ses impulsions et envies.

Son regard se posa brièvement sur la silhouette en costume alors qu'elle reprenait la parole pour lui annoncer une évidence. Il avait suffisamment débattu avec des gens qui étaient d'un avis opposé pour savoir que ces derniers appréciaient rarement de recevoir un leçon ! Cependant, lorsque les personnes en question se laissaient emporter de la sorte, Jonas savait que ça le servait toujours. Bien sûr, il ne s'attendait pas à ce qu'une personne comme Pizza-Girl puisse comprendre, mais il releva tout de même. Il ne la laisserait pas prétendre qu'il était de mauvaise foi ou qu'il pouvait chercher à mentir.

« Je n'ai jamais rien prétendu de tel. Avez-vous écouté ce que j'ai dit à votre collègue ? S'il avait levé la main sur moi, vous pouvez être certaine que ça m'aurait plus servi que de le calmer. Encore davantage s'il avait décidé de se débarrasser définitivement de moi. Vous n'êtes pas assez stupide pour l'ignorer, ou alors vous vous voilez la face. »

Elle savait sans aucun doute ce que tout cela aurait pu provoquer ! Qu'un détracteur des supers ait été tué par un héros qui avait décidé d'imposer sa propre loi, ça aurait été l'occasion idéale pour que le CODE obtienne ce qu'il demandait depuis tant d'années ! Bien sûr, ça l'aurait été au détriment de sa vie, mais Jonas ne s'était pas engagé sur cette route sans penser qu'il pouvait risquer sa vie un jour ou l'autre ! Et puis, ce n'était pas comme si sa vie n'était pas totalement centrée sur les supers.

Lorsqu'elle reprit la parole pour souligner qu'il n'avait pas d'importance pour elle, le trentenaire se contenta d'acquiescer d'un hochement de la tête. Tant mieux. Lui-même ne s'acharnait pas sur un super en particulier. Il laissait ses journalistes parler des faits les plus marquants, il n'y pouvait donc rien si jamais ces critiques étaient toujours dirigées sur quelques supers. Peut-être que c'était le signe que quelque chose clochait ? Il ne fit pas état de cette vision des choses et se contenta de répondre posément à sa dernière remarque.

« Moi non plus, sinon je ne parlerais plus avec personne. Mais cela ne m'empêche pas de ne pas avoir envie de débattre avec quelqu'un après ce qui est arrivé. »

Il restait humain. Il pouvait finir par se lasser de ces oppositions permanentes !
Mais il n'eut pas à débattre davantage puisque les voitures de police débouchèrent au bout de la rue et se dirigèrent vers eux. Leurs occupants sortirent afin de les rejoindre tandis que d'autres allaient s'occuper de l'assaillant qui finirait sans aucun doute sa journée en prison. Les représentants de l'ordre interrogèrent les deux témoins, prenant leur dépositions et leur précisant la routine habituelle. Cela ne prit pas bien longtemps et l'un des policiers proposa même à Jonas de le raccompagner chez lui ou aux locaux du Daily Herald pour lui éviter d'emprunter le bus. Ce n'était pas un super qui lui aurait suggéré ça !
Revenir en haut Aller en bas


Tout se peut dire ; le ton seul y met des différences

 
Lorsque nous défendons notre droit à la différence, n'oublions pas de vérifier si ce n'est pas pour affirmer notre supériorité.




Karma vient de m'éclairer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Sujets similaires

-
» Devine d'où vient cette image?
» Guillaume vient chercher Nathalie Estève.
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]
» Mark Henry vient parler
» Karma : équilibré ou pas ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-