AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Karma vient de m'éclairer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Nov 2018 - 11:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

avatar
Citoyen Anti-Super

Afficher le profil
Membre du CODE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 147
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Leonardo DiCaprio
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Editeur du Daily Herald
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m80 pour 85 kg, cheveux clairs, yeux bleus, porte souvent un bouc soigné. Toujours habillé avec soin.
ϟ Pouvoirs : Aucun
ϟ Liens Rapides :
Depuis la fin de l'invasion du Terminus, la vie de Jonas était redevenue la même qu'à l'accoutumée. Lorsque Star City était la victime d'Omega, le Daily Herald avait en quelques sortes servi de « journal de guerre » en informant les citoyens des zones à éviter, des endroits où ils pouvaient trouver des refuges sécurisés et des tas d'autres choses aussi vitales. Jonas n'avait rien calculé en agissant ainsi, il avait simplement souhaité éviter que cette invasion-là n'aboutisse. Bien sûr, il se doutait que cela le servirait aussi si tout redevenait normal, mais ce n'était pas son objectif principal. L’Américain avait été satisfait en apprenant que ces informations avaient permis de sauver des vies et il n'avait donc guère été étonné de voir les ventes bondir d'un coup avec le retour à la normale ! Cela dit, il y avait toujours des gens pour râler et prétendre que le Daily Herald ne méritait pas les remerciements des citoyens. Le journal ne s'était d'ailleurs pas gêné pour jeter la pierre sur plusieurs Supers qui avaient mis des citoyens en danger durant leurs combats contre le Terminus et Jonas savait que cela ne plairait pas. Mais tant pis. Il était ici pour dire la vérité, pas lécher les bottes des prétendus héros de Star City.

Que cela plaise ou non importait peu au trentenaire qui avait repris sa vie comme avant, sans sécurité excessive contrairement à son géniteur lorsqu'il occupait son poste. Si Bruce Cooper ne se déplaçait qu'en véhicule sécurisé conduit par un chauffeur formé à la conduite dangereuse, Jonas quant à lui préférait utiliser son véhicule habituel, non sécurisé et surtout conduit par ses soins. Bien sûr, les siens lui avaient maintes fois répété que c'était dangereux, argumentant pour qu'il se montre plus prudent sur ce point, mais Jonas avait tenu bon. Ces trajets en voiture étaient son choix, son petit plaisir et il ne laisserait personne l'en déposséder.

C'est pour cette raison qu'il se retrouvait seul dans sa voiture, dans les rues de Star City en route pour un endroit qu'il ne connaissait pas vraiment. Un informateur l'avait contacté, ou plutôt avait joint le Daily Herald en annonçant avoir des informations intéressantes sur plusieurs criminels de la ville. Il n'acceptait de les donner qu'à Jonas Cooper en personne et ce dernier devait se rendre dans la zone industrielle pour l'y rencontrer. Bien sûr, le trentenaire avait aussitôt pensé à un piège et avait donc fait vérifier les quelques informations ainsi que le lieu de rendez-vous, mais tout s'était avéré véridique et apparemment sans danger.

Même s'il était toujours méfiant, l'éditeur avait finalement accepté. Il s'était mis en route, seul, le jour J afin d'arriver à l'heure au rendez-vous. L'endroit en question était situé dans une zone qui l'obligeait à emprunter plusieurs ruelles assez étroites et mal fréquentées, mais tant pis. Le Cooper avait opté pour un véhicule plus passe-partout que le sien et s'était vêtu de manière à se fondre plus facilement dans la foule. Il avait délaissé sa montre onéreuse – cadeau de sa jumelle – et était donc comparable à n'importe quel citoyen de Star City.
Pourtant, cela ne le sauva pas.

Alors qu'il conduisait en dessous de la vitesse autorisé, Jonas eut la désagréable surprise de voir quelque chose tomber devant la voiture. Il appuya aussitôt sur le frein, mais la chose était trop proche et le véhicule le percuta de plein fouet. Le moteur fut cassé et les airbags se déclenchèrent aussitôt, étourdissant le conducteur qui ne réalisa pas immédiatement ce qui venait de se passer. Bien sûr, c'était un piège et il n'y avait aucune information au bout de ce chemin... juste un Super apparemment lassé des critiques du Daily Herald et qui avait décidé de mettre fin à cette histoire une bonne fois pour tout. Avec une technique assez radicale, c'est un fait.

Reprenant un peu ses esprits, Jonas repoussa l'airbag qui se dégonfla doucement, puis ouvrit la portière et en sortit comme il pouvait. Il se sentait toujours aussi étourdi. Une sensation bizarre fut perceptible au niveau de son front et en passant la main dessus, il constata qu'il peu de sang coulait de son arcade. Apparemment, l'airbag n'avait pas été totalement efficace, mais c'était mieux que rien. Alors qu'il essayait de reprendre contenance, une voix résonna enfin.

« Juste à l'heure ! Je n'en attendais pas moins d'une pourriture avide d'un scoop. »

Au moins avait-il l'obligeance de donner le ton de la conversation !
Revenir en haut Aller en bas


Tout se peut dire ; le ton seul y met des différences

 
Lorsque nous défendons notre droit à la différence, n'oublions pas de vérifier si ce n'est pas pour affirmer notre supériorité.


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Nov 2018 - 13:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 752
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Susan avait bien pris soin de passer Halloween chez elle, à l’abri des ignobles tentatives tout droit sorties des enfers de ruiner sa soirée - ou le reste de sa vie - une fois de plus. Elle avait emménagé tout récemment chez Noélie, et les choses se passaient à merveille. Elle avait l’impression d’enfin pouvoir goûter à un peu de repos : Du repos de l’esprit autant que du repos du corps. Ses nuits aussi tendaient à regagner petit à petit en tranquillité. Si elle avait su tout le bien que ça lui ferait, de ne plus être seule chez elle, elle se serait trouvée une colocataire bien plus tôt.

Ca n’avait pas corrigé tous ses problèmes pour autant, loin de là. Mais la mutante aimait être optimiste, et elle voyait des améliorations à sa situation. Peut-être aussi y voyait-elle un peu d’espoir, celui de surmonter les plus violents traumatismes qui s’étaient imposés à elle ces derniers mois.

Cette période de calme ne signifiait pas dire qu’elle laissait son costume au placard. Elle n’avait cessé d’enquêter, de patrouiller et de répondre aux appels de la Légion. Susan avait tout simplement eu la chance de ne pas se retrouver face aux ennemis qu’elle craignait le plus, et de ne pas finir ses interventions sur un lit d’hôpital.
Aujourd’hui, la mutante avait suivi ses intuitions. Elle avait réussi à traquer un tueur à gages de moyenne envergure jusqu’à Lincoln, où elle parvint à le faire arrêter sans morts ni blessés. La course poursuite l’avait quelque peu essoufflée, mais l’héroïne s’était récompensée elle-même avec l’achat gratifiant d’un kebab et d’une barquette de frites.

En costume, son casque sous le bras, elle s’était posée sur un toit pour déguster son trophée lorsqu’un bruit qu’elle connaissait assez bien sonna à son oreille. La tôle froissée, les airbags qui se gonflaient d’un coup, puis le quasi-silence qui suivait ce vacarme. Un accident ? En tout cas, elle avait localisé l’origine du bruit une grosse centaine de mètres plus loin. La mutante se téléporta, sa barquette de frites et son kebab à la main, pour apparaître dans un claquement quelques mètres à l’écart de la scène.
Le bruit, bien sur, avait attiré l’attention du Super-Soupe-Au-Lait. Probablement celle du passager de la voiture aussi. Susan eut donc le loisir de constater que l’accident n’était pas banal, mais elle n’avait pas eu l’occasion de reconnaître l’homme qui était au volant, encore partiellement dissimulé par les airbags.

Excusez-moi, je pose ça.

Fit l’héroïne en déposant ses victuailles au dessus d’une boîte postale. Elle enfila son casque au geste suivant. Avec ou sans, le Super l’avait reconnue et sembla afficher une surprise. Il ne semblait pourtant pas mécontent de la voir, pour le moment.

Tu viens m’aider à m’occuper de ce rat ? Ils ont déjà assez craché sur ton dos, tu crois pas ?

Susan ne pouvait exprimer directement son expression perplexe, puisqu’elle venait d’enfiler son casque. Elle se contenta donc de pencher exagérément la tête, d’un air de “keskidit ?”, avant de lui répondre de façon tout à fait désinvolte.

On se connait ?

Puis d’aller à grands pas vers la voiture. Elle devait s’assurer que l’homme qui s'occupait n’était pas blessé, ou au moins pas gravement. Et s’il l’était, d’appeler les secours. En chemin pourtant, elle fut interrompue par une main sur son épaule, et un simple mouvement de la part du Super suffit à envoyer paître brutalement Susan contre le mur adjacent.
La mutante ne perdit pourtant pas trop le nord, enfin, façon de parler, en s’adressant à à voix haute à l’inconnu derrière le volant.

Monsieur, si vous allez bien, dites le, ou bien klaxonnez, ou un truc comme ça. Et restez à l’abri !

Apparemment, il faudrait qu’elle s’occupe du Super si elle voulait pouvoir s’occuper de l’accidenté. Et lui, il semblait vouloir s’occuper de l’accidenté avant toute autre chose. D’ailleurs, Susan le cueillit une première fois avec une onde de choc pour l’empêcher d’approcher la voiture.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Nov 2018 - 20:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

avatar
Citoyen Anti-Super

Afficher le profil
Membre du CODE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 147
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Leonardo DiCaprio
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Editeur du Daily Herald
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m80 pour 85 kg, cheveux clairs, yeux bleus, porte souvent un bouc soigné. Toujours habillé avec soin.
ϟ Pouvoirs : Aucun
ϟ Liens Rapides :
Jonas avait bien compris ce qui se passait, mais il ne voyait pas bien comment réagir pour le moment. En temps normal, le Cooper était quelqu'un de très réactif et même s'il ne se retrouvait pas toujours face à des criminels qui tentaient de le tuer, disons qu'il s'en sortait assez bien. Sauf dans ces conditions : il était encore un peu étourdi par le choc de l'accident, mais aussi par l'airbag qui n'avait rien de très agréable !

Malgré tout, il entendit un bruit étrange qu'il mit sur le compte des intentions de l'homme, mais il entendit finalement une voix féminine s'élever dans le silence. Poser quoi ? Jonas tourna la tête dans cette direction, mais n'aperçut rien : la voiture s'interposait entre la nouvelle venue et lui-même. C'est à ce moment que le super prit la parole, laissant entendre qu'il ne connaissait pas la jeune femme en question. Une personne qui se promenait par hasard ? À moins qu'il ne s'agisse d'une prétendue héroïne qui jugeait utile de venir le sauver. Bon, un coup de main n'était pas de refus, mais il aurait préféré voir des policiers plutôt que quelqu'un d'autre.

Alors que l'échange entre les deux autres se poursuivait, Jonas avait retrouvé ses esprits. Une fois de plus, il passa sa main sur son front avant de finalement observer les environs. Il n'y avait personne, hormis les deux autres bien sûr. En parlant d'eux, le fait qu'ils se soient déplacés permit à Jonas de voir la jeune femme, même s'il n'aperçut que son dos puisqu'elle parlait avec le responsable de l'accident. Bon, elle n'avait pas tort. Même s'il était évident qu'il s'agissait d'une Super, il n'allait pas lui cracher dessus en lui demandant de partir et de le laisser s'en sortir tout seul !

Le trentenaire jeta un rapide coup d’œil vers la voiture et constata que le klaxon était caché par l'airbag dégonflé, il jugea donc plus facile de lui signaler qu’il était encore en vie et qu'il allait aussi bien que possible compte tenu des circonstances.

« Ça va aller ! »

Même s'il était vrai que Jonas n'avait pas eu d'enfance particulièrement difficile, il savait tout de même garder son calme lorsqu'il se faisait blesser. Pour le coup, c'était très minime et il ne s'inquiétait donc pas de sa santé, même s'il savait qu'un traumatisme invisible était toujours envisageable. Disons qu'à l'instant présent, il avait plus important à faire.

Jonas s'éloigna un peu de la voiture et glissa sa main jusqu'à sa poche pour en tirer son téléphone portable avant de composer rapidement le numéro d'urgence. Une sonnerie puis une deuxième avant qu'un opérateur ne décroche pour lui demander ce qui se passait.

« J'ai eu un accident de voiture dans la rue Parkwey. Enfin disons plutôt qu'une personne m'a fait avoir un accident. C'est un homme en costume de Super, une autre est intervenue, mais la police ne serait pas de trop. »

Alors qu'il terminait sa phrase, la tonalité du téléphone résonna dans son oreille. Visiblement, que ce soit un effet secondaire des pouvoirs de son agresseur ou un simple hasard, quelque chose semblait clocher. Jonas raccrocha et tenta de téléphoner à nouveau, mais plus aucun appel ne filtrait. Inspirant profondément, le Cooper se tourna vers les deux Supers et constata que son agresseur était très vindicatif. Il semblait désireux de se débarrasser de la jeune femme pour enchaîner avec le Cooper ! Ce dernier pesta intérieurement avant de s'approcher à nouveau de la voiture pour fouiller rapidement dans la boîte à gants. Sa sœur lui avait donné un spray au poivre en cas de besoin et même s’il doutait sincèrement que ce soit d'une grande aide face à cet individu, c'était mieux que rien !
Revenir en haut Aller en bas


Tout se peut dire ; le ton seul y met des différences

 
Lorsque nous défendons notre droit à la différence, n'oublions pas de vérifier si ce n'est pas pour affirmer notre supériorité.


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Nov 2018 - 20:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 752
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Ouf ! Au moins un premier soulagement, d’apprendre que la victime du jour n’était pas trop blessée. A moins qu’il ne soit le genre à dévaluer l’importance de ses blessures par excès de virilité ? La mutante avait un doute là dessus. Dans sa voix, il n’avait pas l’air d’être en train de souffrir le martyr, et il semblait même plutôt apte à garder son sang froid. Tant mieux, car Susan n’était pas exactement disponible pour gérer une crise de panique, à l’instant.

D’ailleurs, quelques instants de plus et elle l’entendit appeler les secours : Elle reconnut sa voix, qu’elle identifia sans trop de problèmes puisqu’elle avait déjà entendu le Cooper s’exprimer sur un média ou un autre à plus d’une reprise. C’était à la fois marrant et pas du tout : Marrant que Pizza-Girl soit au bon endroit au bon moment, mais pas drôle du tout qu’un Super aie envie de réduire sa parole à néant. La Légionnaire n’était pas fan de son journal, mais il avait aussi fait de bonnes choses et elle n’avait aucun droit de le censurer.
Aussi, elle continua de s’interposer entre l’agresseur et sa potentielle victime, attirant l’attention du premier avec ses ondes de choc, tandis que celui-ci semblait concentré à on ne savait trop quoi. Elle avait dégainé son bâton et l’avait déplié. De toute sa longueur, l’arme de métaux composites venus d’ailleurs faisait à peu près la taille de la mutante. Pourtant, elle ne menaça pas le Super et n’adopta nulle posture de combat.

Hé, écoute moi, tu ferais mieux de te rendre. Tu pourrais te rendre compte que t’es en train de faire une grosse boulette et que tu vas arranger ni ton cas ni celui des autres supers en faisant c’que tu fais.

Susan utilisait ses pouvoirs pour charger sa voix de tout le charisme qu’elle pouvait avoir en réserve. Les ondes qu’elle produisaient étaient là pour rassurer son interlocuteur, lui donner l’impression qu’il pouvait avoir confiance en elle et qu’il serait plus raisonnable de l’écouter. D’ailleurs, c’était vrai, dans l’absolu. Le bâton amplifiait cet effet en reproduisant la vibration qu’émettait l’héroïne, et tout ça devait maintenant caresser les tympans de son auditeur.

Lancer de dé 1
Réussite : Elle le fait hésiter
Echec : Il insiste

Lancer de dé 2 (si il insiste)
Réussite : ça bagarre
Echec : Il blesse Susan car il est méchant

Le Super, d’abord très agressif, fixa Susan quelques instants. Il n’avait pas encore baissé les bras, mais il semblait qu’elle avait réussi à toucher une corde sensible. La mutante n’était pas nécessairement là pour débattre, mais lui se mit à parler.

Qu’est-ce que tu racontes ? T’es bien placée pour savoir que son journal rassemble les intolérants et qu’ils font tout pour qu’on finisse derrière les barreaux. On arrête des criminels, mais pourtant ils nous crachent dessus comme si on était aussi des malfrats !

Et l’héroïne, elle, soupira.
C’est vrai qu’elle avait une dent contre le Daily Herald elle aussi, à la base. Déjà, parce qu’eux mêmes avaient déjà critiqué sa façon d’être à plus d’une reprise, et parce qu’elle n’était clairement pas dans leur cible politique. Mais ça n’était pas une raison pour tenter d’assassiner le propriétaire ! D’ailleurs, ils avaient fait un travail admirable pendant l’invasion, et le Herald était remonté - un peu - dans son estime rien que pour ça.
C’était un peu un cas d’école, aujourd’hui : Elle aurait pu jouer à l’héroïne bourrine et tout casser et blesser son adversaire, mais ça serait non seulement contraire à ses principes, mais en plus ça donnerait du grain à moudre au journal. Un Super prévoyant de faire taire un journaliste était déjà suffisamment grave pour leur cause.

Bah en même temps là tu viens de faire de la destruction de propriété privée, t’as attaqué quelqu’un avec tes pouvoirs donc ça compte comme une agression à main armée, et t’as envie de le tuer donc tu veux aussi finir avec un homicide prémédité ? Du coup ben t’es un malfrat. Mais c’est pas trop tard pour arrêter.

La mutante lui faisait une offre, en quelques sortes. Enfin, elle allait surtout le garder ici et le faire arrêter par les autorités. Soit il se laissait raisonner et attendait sagement, soit il décidait de reprendre le combat.
Dans le second cas, la mutante aurait au moins eu le mérite de tenter l’option pacifiste, ainsi que de gagner du temps pour que Jonas Cooper parvienne à faire venir la police. Enfin, s’il y arrivait. La mutante non plus, ne semblait plus avoir de réseau : l’ATH de son casque le lui indiquait discrètement.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Nov 2018 - 20:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3933
ϟ Nombre de Messages RP : 3547
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 3 Nov 2018 - 12:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

avatar
Citoyen Anti-Super

Afficher le profil
Membre du CODE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 147
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Leonardo DiCaprio
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Editeur du Daily Herald
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m80 pour 85 kg, cheveux clairs, yeux bleus, porte souvent un bouc soigné. Toujours habillé avec soin.
ϟ Pouvoirs : Aucun
ϟ Liens Rapides :
Comprenant que son téléphone n'était plus d'aucune utilité, Jonas l'avait rangé et fouillait désormais dans la boîte à gants pour dénicher ce qu'il cherchait : un spray au poivre ! Il n'avait qu'à espérer que ce Super ne se balade pas avec un masque qui protégeait ses yeux... et qu'il n'ait pas de pouvoir capable de le rendre insensible aux effets de ce spray ! Son arme improvisée en main, Jonas quitta à nouveau l'habitacle de sa voiture en songeant que son géniteur aurait certainement à redire de ce qui lui arrivait. Bruce était un partisan des armes à feu et considérait qu'il était primordial de pouvoir se défendre, il risquait donc certainement de jeter la pierre à son fils unique s'il apprenait que celui-ci se promenait avec un simple spray au poivre récemment offert par sa sœur jumelle.

Son attention se porta sur les environs, il remarqua que la rue était déserte et qu'il aurait parfaitement pu fuir en courant s'il l'avait souhaité. Sauf que ce n'était pas son genre. Il n'avait jamais reculé devant un super et ce n'était pas demain la veille que ça arriverait ! Contournant le véhicule, Jonas chercha donc à rejoindre les deux autres personnes présentes dans la ruelle et tant pis si cela lui valait quelques blessures en plus. Cela servirait davantage le Daily Herald que tout ce qu'il pouvait dire au quotidien – même s'il savait que certains seraient ravis d'apprendre ce qui lui était arrivé. On ne pouvait pas contenter tout le monde.

Lorsqu'il put enfin apercevoir les deux supers, Jonas ne mit pas longtemps à reconnaître la jeune femme. Il ne l'entendait pas souvent parler pour la bonne et simple raison qu'il la connaissait principalement des articles qui étaient publiés dans son quotidien, mais pour ce qui était de son costume, il la reconnaissait sans mal. C'était assez ironique qu'une héroïne maintes fois critiquée dans le Daily Herald vole finalement à son secours. Peut-être qu'elle allait se joindre à son collègue, ou peut-être qu'elle s'en-irait simplement ? Allez savoir, avec ces individus, tout était possible.

« Désolé de vous déranger en pleine conversation. »

Il n'avait pas entendu l'échange entre les deux individus, mais vu la manière dont son attaquant se retourna pour le dévisager, Jonas comprit que cela devait être tendu. Il nota toutefois que le super hostile semblait hésiter, comme si les arguments de son interlocutrice avaient réussi à le convaincre de réviser son jugement. Tant mieux, mais Jonas n'allait pas en rester là, il ne devrait pas sa survie à l'aide d'une héroïne.

« Vous avez l'air d'avoir bien discuté tous les deux, j'espère que vous avez compris à quel point vous êtes en train de faire une belle connerie. »
« Ferme-là ! » L'ordre avait claqué presque comme une gifle, mais Jonas ne se laissa pas impressionner.
« Non. Vous n'avez aucun ordre à me donner. Réfléchissez deux minutes, vous allez vous en prendre à moi et ensuite ? Vous me blessez, vous prouverez que vous n'êtes pas digne de confiance. Vous me tuez, vous donnez du grain à moudre au CODE pour les dix ans à venir. »
« Vous essayez juste de m'embrouiller tous les deux ! »
« Arrêtez vos conneries et partez maintenant. »
« Pour que tu balances tout dans ton journal ? »
« Il fallait réfléchir avant d'agir. C'est le problème avec vous justement, vous pensez pouvoir agir comme bon vous semble. »

Peut-être qu'ils auraient espéré qu'il change de discours et s'excuse d'être ce qu'il était et de penser ce qu'il pensait, mais Jonas ne changerait pas. Il avait toujours tenu tête aux supers et il était dans son bon droit ! Au fond, y passer ne serait pas si grave que ça. Il n'était pas suicidaire, mais il savait que sa mort servirait certainement plus sa cause que tous les discours qu'il pouvait tenir... Cela dit il resterait bien en vie si cette solution lui était proposée !

L'homme se tourna finalement vers Pizza-Girl.

« Tu vois, je te l'avais dit ! Il s'en fiche, même devant nous il continue son discours ! Arrête de le défendre, tu m'aides ou tu pars, mais tu ne peux pas le défendre comme ça. »

Restait à voir ce qu'en penserait la première concernée !
Revenir en haut Aller en bas


Tout se peut dire ; le ton seul y met des différences

 
Lorsque nous défendons notre droit à la différence, n'oublions pas de vérifier si ce n'est pas pour affirmer notre supériorité.


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 3 Nov 2018 - 17:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 752
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Jusque là, Susan trouvait qu’elle s’en sortait franchement pas mal. Déjà, ses propos étaient plus ou moins cohérents, et elle avait tout un passif derrière elle qui la rendait sympathique aux yeux du Super : Elle avait été victime à plusieurs reprises du Daily Herald, elle était une membre de la Légion des Etoiles plutôt connue - enfin, c’est ce qu’on lui disait en tout cas -, elle était jeune, militante, et voulait voir les choses progresser.
Autrement dit, l’autre devait avoir une plutôt bonne opinion d’elle, à la seule condition qu’il n’aille pas trop loin dans l’autre direction. S’il était du genre vigilant, il méritait amplement de finir derrière les barreaux. Enfin, de toute façon, vu ce qu’il faisait aujourd’hui, il semblait déjà le mériter.

En tout cas, l’héroïne le faisait hésiter, et avec un peu de chance, il ne lui faudrait pas grand chose de plus pour qu’il range toute hostilité et accepte de se rendre. C’était pas facile, elle pouvait comprendre : Changer d’avis lorsqu’il était trop tard allait certainement lui coûter beaucoup.

Seulement voilà : Il y avait une variable à ne pas négliger, c’était l’éditeur du Daily Herald. Le bonhomme n’appréciait pas les héros et Susan supposait qu’il voulait prouver… Prouver quoi ? Qu’il n’avait pas besoin d’elle et qu’elle pouvait tourner les talons maintenant que Monsieur prenait les choses en main ?
Non, car il ne faisait qu’empirer la situation.
Alors peut-être qu’il n’avait pas tort dans ses mots, mais la mutante aurait vraiment, vraiment préféré qu’il se taise.
Raisonner un Super qui avait une opinion positive à son sujet, c’était relativement aisé. Mais raisonner quelqu’un lorsque l’on était précisément la personne qu’il déteste ? C’était le meilleur moyen de se prendre un retour de flamme, et de voir le métahumain se braquer contre eux deux.

Merci pour votre intervention monsieur Cooper, mais franchement c’était pas nécessaire.


Elle avait décidé de ne pas relever spécifiquement la façon dont il l’englobait apparemment dans le lot de celles et ceux qui faisaient ce qu’ils voulaient sans réfléchir aux conséquences. C’est bien parce qu’elle était libre de le faire qu’elle était ici pour défendre l’éditeur.
Et Susan soupira, car effectivement, le Super avait retrouvé toute son agressivité.

Bah si je peux le défendre comme ça, regarde moi faire.

Face à la provocation, le méta-humain choisit de passer à l’assaut, et Susan était prête.



Lancer de dé 1
Réussite : Il vise Susan
Echec : Il vise Jonas

Lancer de dé 2 (si il vise Jonas)
Réussite : Susan réussit à s’interposer
Echec : Il arrive à l’éloigner

Lancer de dé 3 (Si il vise Susan ou si elle s’interpose)
Réussite : Susan pare le coup et réplique
Echec : Elle est touchée/blessée

Lancer de dé 4 (si elle peut répliquer)
Réussite : Elle met à mal le Super
Echec : Il est encore en possession de ses moyens


Au plus grand déplaisir de Pizza-Girl, le Super avait décidé non pas de lui passer sur le corps, mais d’attaquer directement sa cible principale. Certainement pour que la mutante se retrouve face au fait accompli. Pensait-il seulement être à la hauteur face à elle, pour ne pas avoir fui ?
Son pseudo avait beau être ridicule, la mutante avait plus d’un fait d’armes. Ainsi, elle ne se laissa certainement pas doubler par son adversaire, elle se téléporta sous son nez alors qu’ils allait porter un coup au Cooper. Le coup, elle le dévia d’un habile mouvement de son bâton : Il était beaucoup plus simple pour elle de changer sa trajectoire que de l’arrêter frontalement, surtout vu ce qu’il avait fait à cette pauvre voiture.

Aussi, elle tenta de répliquer immédiatement. Il avait voulu le combat, alors il l’aurait. Au moins le temps que Susan ne parvienne à l’immobiliser ou le neutraliser avec l’un ou l’autre de ses pouvoirs.
A défaut de savoir le mettre hors d’état de nuire tout de suite, elle parvint à le repousser en s’aidant d’une onde de choc, rétablissant une distance respectable entre chacun des acteurs de cette scène urbaine.

Jonas Cooper allait-il tenter quelque chose, ou laisserait-il la Légionnaire faire son travail ?
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 3 Nov 2018 - 17:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3933
ϟ Nombre de Messages RP : 3547
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Nov 2018 - 12:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

avatar
Citoyen Anti-Super

Afficher le profil
Membre du CODE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 147
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Leonardo DiCaprio
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Editeur du Daily Herald
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m80 pour 85 kg, cheveux clairs, yeux bleus, porte souvent un bouc soigné. Toujours habillé avec soin.
ϟ Pouvoirs : Aucun
ϟ Liens Rapides :
Pizza-Girl était mécontente, mais Jonas s'en fichait pas mal. Il savait qu'il parviendrait à convaincre ce type d'aller voir ailleurs. Peut-être qu'elle le prenait pour un rigolo ou un fouteur de merde, mais le trentenaire passait ses journées à se confronter à des individus qui le détestaient et qui rêvaient de lui coller leur poing en plein visage. Jusqu'à présent, il s'en sortait toujours bien et avait même réussi à faire changer certaines personnes d'avis ! Autant dire qu'il ne doutait pas de sa capacité à se défendre, même s'il ne portait pas de pantalon moulant et ne se baladait pas avec une cagoule sur la tête même en plein été caniculaire.

Pour le moment, il devait admettre que ce n'était pas forcément probant. L'homme décida de réagir à l'instar de beaucoup d'hommes politiques, sauf que ces derniers s'attaquaient à lui avec leurs mots et non leurs poings ! Le trentenaire eut un mouvement de recul lorsque le Super se jeta vers lui, mais avant qu'il n'ait à déguster, l'héroïne décidément têtue s'était interposée pour bloquer et repousser l'assaillant. Jonas tenait toujours sa bombe au poivre à la main, même s'il devait admettre que c'était particulièrement risible face à un type qui avait réussi à ruiner la voiture d'emprunt qu'il utilisait. Il était d’ailleurs assez content de ne pas avoir utilisé son propre véhicule qu'il affectionnait assez. Le voir réduit à l'état d'épave l'aurait beaucoup ennuyé.

Pour le moment, le Cooper choisit de laisser ses tracas matériels de côté et s'intéressa à l'homme qui avait été repoussé un peu plus loin. Il était tenace lui aussi et quelque chose lui disait qu'il allait devoir user de toute sa verve pour le convaincre. Et tant pis si cela ne plaisait pas à sa « sauveuse », elle pouvait toujours prendre ses affaires et s'en-aller en le laissant seul.

« Arrêtez d'agir d'une manière aussi stupide. »

Elle allait certainement lever les yeux au ciel, mais Jonas savait ce qu'il faisait. Jouer les gentils avec un homme qui était énervé contre lui était la meilleure manière de le pousser à s'énerver et à penser qu'il essayait de le manipuler ! Agir comme il l'attendait, mais changer petit-à-petit lui permettrait – normalement – de le mettre en confiance. C'était risqué, mais il était sûr de lui.

« Avez-vous réfléchi deux secondes avant de vous décider ? Qu'est-ce que vous espérez ? Qu'en me tuant, le Daily Herald va disparaître et que tout sera réglé ? Ne soyez pas stupide ! Mon père reprendra les choses en main et si vous vous débarrassez de lui, quelqu'un d'autre le fera. Au lieu de nous causer du tort, vous doublerez ou triplerez les ventes du journal et en plus vous ferez de moi un martyr dont on utilisera le nom pour prouver que le CODE a raison. » Il eut un léger sourire. « En fait, je devrais peut-être même vous encourager à agir ainsi. » Il haussa les épaules. « Mais ce serait trop simple. Je préfère gagner à la loyale. Par exemple, pas en m'en prenant à un civil désarmé alors que j'ai une super-force, vous voyez l'idée ? »

Il attendit patiemment, visiblement sûr de lui et débordant de confiance. Ce n'était peut-être pas aussi vrai dans son esprit, mais il savait qu'il devait faire bonne figure pour se montrer persuasif.

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : Jonas parvient à le calmer un peu.
    ÉCHEC : il n'y arrive pas.


Visiblement, il n'était pas encore rouillé. Jonas put constater que l'homme semblait hésiter, ne sachant plus s'il devait continuer son attaque ou au contraire s'en-aller avant de voir la police débarquer. Enfin, s'ils avaient eu le temps de tout entendre et d'envoyer des équipes sur place bien sûr, rien n'était moins sûr. Bien qu'il fut tenté d'en rajouter une couche, Jonas resta silencieux, attendant de voir ce que son agresseur allait faire, mais ce dernier se contentait de rester immobile et taciturne. Après quelques secondes, il s'approcha finalement d'eux, d'un ou deux pas, puis brisa le silence d'une voix où perçait encore la contrariété.

« Je devrais vous laisser partir parce que ce sera pire si je vous tue ? Comme ça vous ferez un nouvel article sur mon pour critiquer les héros ? »
« Parce que vous croyez que vous méritez que je passe ça sous silence ? Vous agressez quelqu'un, détruisez son véhicule et le menacez de mort. En temps normal, vous devriez être arrêté et jugé, mais j'imagine que vous allez plutôt vous enfuir pour éviter d'assumer vos actes. » L'autre s'énerva un peu, mais ne lança pas de nouvelle attaque. Il préféra prendre sa collègue à témoin.
« Tu sais que je ne suis pas un criminel, il n'a pas le droit de dire ça ! »
Revenir en haut Aller en bas


Tout se peut dire ; le ton seul y met des différences

 
Lorsque nous défendons notre droit à la différence, n'oublions pas de vérifier si ce n'est pas pour affirmer notre supériorité.


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Nov 2018 - 12:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3933
ϟ Nombre de Messages RP : 3547
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Jonas Cooper' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Nov 2018 - 12:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 752
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Susan s’était doutée que le Cooper n’en resterait pas là. Elle était néanmoins prête à le défendre si les choses venaient à tourner encore plus mal. Honnêtement ? Elle craignait qu’il ne fasse réellement empirer la situation en s’exprimant de la sorte, mais elle savait aussi qu’elle aurait fait la même chose, à sa place. Pizza-Girl était une héroïne, mais le combat n’était pas sa spécialité et si on la connaissait, ça n’était certainement pas pour une quelque brutalité. Alors elle se contenta de garder sa posture défensive, écoutant attentivement le trentenaire qui s’exprimait, avec quand même un certains nombre de vérités de son côté.
Il avait raison, oui, elle pouvait l’avouer sans honte : Il n’était pas le premier à élever la voix pour une régulation plus stricte des héros qui parcouraient la ville, l’état, voire le pays ou le monde entier. Et il ne serait pas le dernier, loin de là.

Il avait enfoncé le clou avec le déséquilibre total de la situation. C’est vrai que c’était pas glorieux, de s’attaquer à un civil désarmé avec ces méthodes. Difficile de prendre le Super au sérieux lorsqu’il affirmait ne pas être un criminel.

La situation s’était de nouveau calmée, et la mutante ôta son casque : Il lui semblait qu’une face plus humaine était appropriée à la discussion. Et puis maintenant, elle pouvait le faire sans dévoiler quoi que ce soit de nouveau, alors elle ne s’en privait pas.

C’est trop tard.

Fit d’abord la mutante, sans appel.

T’as fait des efforts, t’as certainement fait de bonnes choses, j’en suis sure. Mais j’imagine qu’au lieu de voir de la reconnaissance, t’as vu qu’on critiquait les héros, et je sais que ça peut être un peu frustrant parfois.

Le Super avait hoché la tête, sans toutefois répondre immédiatement.
Elle avait aussi rangé son bâton. Elle était plutôt confiante face à cette nouvelle situation. Elle qui avait craint la réaction du Super face aux mots du Cooper, elle s’était trompée, et c’était une bonne chose.

Mais ça n’excuse rien de ce que t’as fait aujourd’hui. Si tu décides de mettre tes pouvoirs au service de ton prochain, faut pas le faire en espérant qu’on te lance des fleurs, parce que certains d’entre nous causent aussi du tort.” En négligeant les dommages collatéraux, en laissant des blessés ou de la destruction derrière eux… Elle était certaine que Jonas tout comme le Super comprenaient exactement ce à quoi elle faisait référence. “Là, tu nous causes du tort à tous. La meilleure façon de te racheter, c’est de l’avouer et d’accepter les conséquences.

Susan était évidemment consciente que ça n’était pas une décision facile. Elle pensa un instant à Mikhaïl, qui lui était parfaitement au fait de ce qu’il méritait et de ce qui allait lui arriver si les forces de l’ordre lui mettaient la main dessus. Ca ne l’avait malheureusement pas éloigné du chemin du crime, mais il acceptait les conséquences de ses actes.

Si celui-ci tentait de s’enfuir, d’une part, elle ne le laisserait pas partir, et de l’autre, sa peine n’en sera que plus lourde.

Lancer de dé 1
Réussite : Il se rend
Echec : Il tente de s’enfuir

Lancer de dé 2 (si il s’enfuit)
Réussite : Susan parvient à l’arrêter
Echec : Il réussit à fuir


Suite à ses derniers mots, Susan lut de la déception et un désarroi presque palpable dans les yeux du Super. Elle n’était pas spécialement empathe, mais elle pouvait deviner sa honte : Il avait voulu bien faire, il avait craqué, puis échoué, et maintenant il devait avouer sa faute à la face du monde.
La mutante n’aurait pas aimé être à sa place, tout comme elle n’aimait pas être le bourreau qui le poussait à se rendre et à fermer lui même la porte de sa cellule.

Il était en colère, et surtout hésitant. Après un dernier regard à la Légionnaire et à Jonas Cooper, il esquissa pourtant sa fuite.

Je peux pas me rendre…

Avait-il fait, avant de bondir pour s’éloigner très rapidement de ses interlocuteurs. Il était rapide, et s’il disparaissait, il serait extrêmement difficile de le retrouver. Susan connaissait sa voix, mais ce serait comme chercher une aiguille dans une bote de foin. Heureusement pour elle, elle fut aussi rapide et précise. Le cri du Dragon franchit ses lèvres alors que le fuyard était à une petite dizaine de mètres dans sa course. Le souffle le heurta de plein fouet et il chuta, paralysé des pieds à la tête.

L’instant d’après, Susan put constater que le réseau était revenu sur son casque, comme sur sa montre. Le méta-humain était certainement responsable du brouillage du réseau, mais il était maintenant incapacité.

Vous pouvez rappeler la Police, maintenant. On va les attendre ici. J'pense que vous pourrez appeler votre assurance aussi.

La mutante, elle, s’approchait du méta-humain. Elle prévoyait de l’endormir avec ses pouvoirs pour que l’arrestation soit faite dans le calme.
Pourrait-elle discuter un peu avec le Cooper avant qu’ils ne doivent reprendre chacun leur chemin respectif ? Elle aimerait.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Nov 2018 - 12:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3933
ϟ Nombre de Messages RP : 3547
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 6 Nov 2018 - 14:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

avatar
Citoyen Anti-Super

Afficher le profil
Membre du CODE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 147
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Leonardo DiCaprio
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Editeur du Daily Herald
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m80 pour 85 kg, cheveux clairs, yeux bleus, porte souvent un bouc soigné. Toujours habillé avec soin.
ϟ Pouvoirs : Aucun
ϟ Liens Rapides :
Jonas devait l'avouer, il s'attendait presque à ce que l'héroïne laisse filer l'homme en lui tapant simplement sur les doigts. Voire en lui faisant juste une petite remarque prétendument hostile. Au lieu de cela, elle abonda dans son sens, même s'il ne l'avait pas dit ouvertement. Inutile d'être un génie pour comprendre ce que le Cooper devait songer !

Bien évidemment, son discours restait assez risible. Les supers ne voyaient qu'une chose : c'était eux les gentils, ceux qui les critiquaient méritaient des sanctions, voilà tout ! Que l'héroïne soit d'accord avec la vision des choses de son agresseur ne l'étonnait guère, mais il s'abstint de relever ce détail. La situation était en passe de s'arranger, autant éviter de tout faire capoter !

Une fois n'est pas coutume, l'Américain se contenta d'attendre en silence, son arme improvisée toujours dissimulée dans sa main et prête à l'emploi si jamais la situation dérapait. Malheureusement, l'idiot du village – il devait l'être pour agir ainsi ! – préféra essayer de s'enfuir plutôt que d'assumer les conséquences de ses actes... encore une situation qui abondait dans le sens du Cooper. Ces individus étaient prêts à jouer les gros bras, mais dès qu'il était question d'assumer ses erreurs, il n'y avait plus personne !

L'éditeur resta en retrait tandis que Pizza-Girl s'occupait d'immobiliser le fuyard et lorsqu'elle lui adressa la parole, il se contenta de répondre par un hochement de la tête avant de s'éloigner de quelques pas, glissant sa main libre jusqu'à sa poche afin d'en tirer son téléphone portable. Le réseau semblait effectivement revenu, Jonas composa donc le numéro d'urgence et fut rapidement mis en contact avec une jeune femme à la voix agréable.

« Bonjour, j'ai appelé il y a une dizaine de minutes pour un accident dans la rue Parkwey, j'ai été coupé et je crois que personne n'a été envoyé. » Il entendit quelques bruits de touches de clavier.
« Effectivement, ma collègue n'a pas réussi à obtenir le nom de la rue, la communication a été interrompue avant et nous n'avons pas pu localiser votre téléphone. Je préviens une unité, elle devrait arriver dans quelques minutes. »
« Merci. »

Il raccrocha avant de ranger à nouveau son téléphone dans la poche du pantalon de mauvaise qualité qu'il portait, puis revint vers le véhicule. Jonas jeta un coup d’œil sur le capot, défoncé et dont le moteur fumait toujours. Irrécupérable ! Un léger soupir lui échappa avant qu'il ne tourne enfin la tête en direction de l'héroïne.

« Vous pouvez partir, la police va arriver dans quelques instants et le criminel semble neutralisé. »

Parce qu'à ses yeux il ne valait pas mieux qu'un criminel lambda. Peu désireux de devoir écouter les plaintes d'une Super – qui ne manqueraient pas d'arriver – le trentenaire tourna finalement le dos à la jeune femme afin d'aller prendre appui contre la voiture bonne pour la casse, attendant l'arrivée de la voiture de patrouille.
Revenir en haut Aller en bas


Tout se peut dire ; le ton seul y met des différences

 
Lorsque nous défendons notre droit à la différence, n'oublions pas de vérifier si ce n'est pas pour affirmer notre supériorité.


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 6 Nov 2018 - 22:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 752
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Maintenant que leur Super tourné criminel était arrêté, Susan s’assurait que rien d’autre n’allait guetter la sécurité de Jonas Cooper. Elle l’écouta d’une oreille rappeler les secours pour leur faire parvenir une unité de policiers en vue d’embarquer le jeune assoupi.
Elle n’eut aucun mal à entendre l’intégralité de son échange au téléphone, mais ne s’en vanterait pas. Elle n’était pas là pour s’immiscer dans la vie privée de qui que ce soit, mais elle était au moins rassurée de savoir que quelqu’un allait arriver sous peu. Toutes les informations avaient été transmises, et son petit doigt disait à Pizza-Girl que le Cooper n’en était pas à son coup d’essai là dessus.

Par contre… Était-il toujours aussi impoli ? Particulièrement lorsque l’on lui sauvait la vie ? La mutante haussa un sourcil.

Vous laisser avec le type qui vient d’essayer de vous faire la peau ? Pas moyen. C’est un méta-humain et ça peut faire varier le temps d’effet de mes capacités sur lui, donc je prendrais pas le risque.

Et elle était à peu près certaine que malgré son égo un poil surdimensionné, il pouvait comprendre sa décision. Et ce n’était d’ailleurs pas la seule choses qui la motivait à rester ici tant que cette histoire le serait pas totalement résolue. Elle était une héroïne et n’était pas exempte de devoirs face à la justice, malgré ce que l’on pourrait prendre pour un manque de sérieux de son côté.

Et puis la police va certainement avoir besoin de nos coordonnées pour prendre nos témoignages.

Alors la mutante revint au kebab qu’elle avait laissé en plan, et qui fort heureusement n’avait pas été touché par le bref affrontement entre les deux supers. Elle grignota d’abord une frite, puis une autre.
Bien sur, on aurait pu s’attendre à ce qu’elle se plaigne de la façon dont il traitait les héros comme elle et beaucoup d’autres, puis qu’elle se mette à plaider leur défense… Mais elle n’avait pas envie de partir sur ce pied là, elle avait autre chose en tête qui était bien plus préoccupant et bien plus constructif. Enfin, lui semblait-il.

Vous aviez l’air bien calme. Ca vous arrive souvent, ce genre de choses ?

Avait-elle demandé, la bouche pleine après avoir mordu à pleines dents dans son kebab. Elle s’imaginait que l’homme avait déjà du faire face à des situations bien complexes s’il était capable de garder la tête froide ainsi lorsque sa vie était menacée. Bien sur, elle ne l’obligeait pas à répondre : s’il voulait continuer à bouder et à tenter de la chasser, il pouvait ! Mais elle ne bougerait pas d’un pouce tant qu’il ne serait pas en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 7 Nov 2018 - 14:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

avatar
Citoyen Anti-Super

Afficher le profil
Membre du CODE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 147
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Leonardo DiCaprio
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Editeur du Daily Herald
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m80 pour 85 kg, cheveux clairs, yeux bleus, porte souvent un bouc soigné. Toujours habillé avec soin.
ϟ Pouvoirs : Aucun
ϟ Liens Rapides :
Le trentenaire ne fut pas spécialement étonné de l'entendre répondre qu'elle resterait jusqu'à l'arrivée de la police. Pour ce qui était du côté témoin, il était d'accord avec elle, mais pour le reste.... Jonas continuait de penser que ce n'était pas son rôle et qu'elle était ici pour tirer la gloire de son geste d'héroïne. Sauf que ce n'était pas son travail, elle était une civile non reconnue par les autorités et donnait le mauvais exemple aux jeunes qui pensaient qu'il n'était pas nécessaire de faire carrière dans les forces de l'ordre puisqu'il suffisait de se balader avec un collant pour bastonner du criminel.

Mais, une fois n'est pas coutume, l'éditeur avait décidé de simplement se contenter de détourner le regard plutôt que de lui faire la leçon. Peut-être qu'elle prendrait ce manque de reconnaissance comme une insulte, voire une tentative pour la dénigrer, mais Jonas agissait comme ça uniquement par « respect ». En temps normal, il l'aurait envoyée sur les roses, là il se contentait de rester silencieux.

Malheureusement pour lui, il semblait que Pizza-Girl était bien décidée à faire la discussion alors qu'elle finissait de se goinfrer les restes d'un repas rapide. Jonas tourna la tête dans sa direction, lui jetant un bref regard neutre avant de le reporter sur les environs. Il attendait aussi bien la venue de la police qu'il surveillait la zone. Peut-être que ce prétendu héros n'était pas seul, même s'il en doutait sincèrement.

« De manière assez surprenante, non. »

Inutile de prétendre le contraire : il n'était pas la proie de criminels ou de héros contrariés au quotidien ! En vérité, ces personnes préféraient généralement râler dans leur coin, sur la toile ou tout simplement envoyer des lettres de menace au Daily Herald. Jonas ne comptait plus le nombre de courriers de ce type qu'il avait reçu depuis le début du mois, mais il n'y prêtait pas vraiment garde.

« Il n'y a pas besoin de vivre une chose pour savoir à quoi s'attendre. Je sais très bien ce que les gens dans son genre pensent de moi et je sais de quoi ils sont capables. De là, il n'est pas compliqué de deviner ce qui peut se produire. »

À dire vrai, Jonas était le premier étonné du peu d'ennuis qu'il avait eu, surtout depuis qu'il était devenu éditeur du Daily Herald. Avant, il pouvait songer que son rôle de « fils du patron » le plaçait comme un second choix et que son géniteur était suffisamment protégé pour dissuader pas mal de monde, mais peut-être que ces individus étaient moins hostiles qu'il n'y semblait. Ou moins courageux, ce qui lui semblait plus probable, même s'il fallait avouer que c'était sa méfiance à leur égard qui parlait.

Comme il préférait éviter qu'elle ne lui tienne la jambe en espérant qu'il allait finir par la remercier, le trentenaire reprit d'un ton toujours aussi neutre.

« Si vous attendez des remerciements de ma part, vous perdez votre temps. Et si ce n'est pas le cas, ne vous sentez pas obligée de me faire la conversation, je doute que nous trouviez un sujet de discussion qui nous convienne à tous les deux. »

C'était assez peu probable en effet.
Revenir en haut Aller en bas


Tout se peut dire ; le ton seul y met des différences

 
Lorsque nous défendons notre droit à la différence, n'oublions pas de vérifier si ce n'est pas pour affirmer notre supériorité.




Karma vient de m'éclairer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Devine d'où vient cette image?
» Guillaume vient chercher Nathalie Estève.
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]
» Mark Henry vient parler
» Karma : équilibré ou pas ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-