AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Goodbye Summer, Hello Winter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 30 Oct 2018 - 12:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil
Whistler
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 15/10/2018
ϟ Nombre de Messages : 39
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Susan, Alex
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Dominique Tipper
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre
ϟ Métier : Vendeuse dans un magasin de bricolage
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Un tatouage abstrait et géométrique faisant le tour de son cou
ϟ Pouvoirs : -
- Régénération
- Résistance Physique
- Autosuffisance (Anaérobie)
- Insensibilité à la douleur
Tu sais, à rester enfermée chez toi, à Mannheim ou au musée, non seulement tu risques de prendre la poussière, mais en plus tu vas sentir le renfermé.

Eden était catégorique, malgré le sourire en coin qui ourlait ses lèvres. Elle n’avait pas envisagé une seule seconde de laisser le choix à Thalia : Elle allait sortir et profiter de son samedi après-midi. La si cruelle agent Whistler allait forcer la mexicaine à s’amuser !
Mieux encore, elle allait lui faire faire chauffer sa carte bleue, faire le tour du centre ville pour actualiser sa garde robe pour les températures froides qui approchaient, puis elles feraient certainement un crochet dans un café pour faire le plein de boissons chaudes et d’énergie avant de refaire un tour de magasins…
Dans la tête d’Eden, le plan était assez bien ficelé, et leur aventure s’achevait dans un bar après qu’elles se soient nourries avec quelque fast-food qui croiserait leur chemin.

Déjà, elle avait réussi à la traîner jusqu’au centre ville, là où les très nombreux magasins les attendaient. Il faisait frais, Eden portait un jean, des bottines et un pull dissimulé sous un blouson en cuir noir. Avait-elle vraiment besoin d’acheter des vêtements ? Non, mais elle ne cracherait pas sur une nouvelle écharpe ou une seconde veste, peut-être des pulls de rechange. Qui sait ?

Et puis si t’as vraiment pas besoin de vêtements, tu peux… Acheter des cadeaux en avance, pour les fêtes. Enfin, si tu fêtes les fêtes. Ou bien si t’as une fête qui implique d’offrir des cadeaux à tes proches.

Thalia avait sa religion, et la méta-humaine n’en connaissait pas grand chose. Enfin… Si : Elle connaissait très bien la déesse qui l’habitait. C’était à peu près tout, mais c’était déjà bien plus que ce à quoi la plèbe pouvait prétendre. Et avec ça, elle n’imaginait pas les dieux Aztèques se contenter d’une paire de chaussettes et d’un pull en laine, dit “pull moche de Noël” comme offrande de la part d’une fidèle.

Eden songea une seconde à organiser un Secret Santa à Mannheim et regretta aussitôt d’avoir eu une idée aussi chaotique. Oh, elle aimerait tellement essayer… Au moins pour que Renan et elle s’amusent à offrir des cadeaux ironiques à leurs collègues.
Mettre un sapin dans la base pourrait déjà faire grincer quelques dents. C’était tentant. Saurait-elle le faire en passant inaperçue ? Elle demanderait bien son avis à Sa Très Chiante Majesté, mais n’était pas certaine de vouloir lui expliquer le concept de Noël et du folklore capitaliste qui allait avec.

D’ailleurs, tu prévois des trucs pour la fin d’année ? Pour le nouvel an ?

Après tout, Thalia n’était peut-être pas soumise aux mêmes célébrations que le reste de la population, mais rien ne l’empêchait de se joindre aux festivités au moins pour profiter des repas glorieux qui allaient avec.
Les deux jeunes femmes étaient entrées dans une boutique de vêtements. Il y faisait déjà meilleur, et Eden guettait quelques vêtements qui pourraient l’intéresser, mais aussi qu’elle verrait bien sur sa collègue. Après tout, elle aimait les femmes, alors elle était plus ou moins bien placée comme conseillère, non ?
Revenir en haut Aller en bas



Whistler

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 30 Oct 2018 - 15:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 120
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
Tu sais, à rester enfermée chez toi, à Mannheim ou au musée, non seulement tu risques de prendre la poussière, mais en plus tu vas sentir le renfermé.

C’était sur cette phrase qu’Eden avait unilatéralement décidé de me traîner jusqu’ici, totalement contre mon gré, devais-je préciser. Je ne faisais presque jamais les boutiques, ne me résignant à m’y rendre que lorsque j’étais vraiment à deux doigts de devoir marcher toute nue. Ce n’était pas vraiment le genre d’activités qui me réjouissait, voilà tout. Mais ma collègue en avait décidé autrement, et comme je l’appréciais assez pour faire contre mauvaise fortune bon cœur, j’avais obtempéré avec l’air d’une biche effrayée.
Il faisait assez froid – frais, plutôt – pour que je m’équipe d’une écharpe et d’une veste par dessus mes vêtements tout à fait basiques – col roulé noir et pantalon tout aussi sombre. La mine effarée, je contemplais Eden avec une vague envie de faire demi tour. Mais ça n’aurait probablement pas été très poli à son égard, maintenant que j’y pensais.

Eden, je n’ai jamais fêté Noël de ma vie. J’achète parfois des cadeaux pour les gens qui ne sont pas polythéistes, mais c’est plus pour ne pas passer pour une malpolie, soupirais-je.

Je répondais d’un ton très patient, puisqu’il n’était pas forcément évident que notre famille s’en passe. La fête n’avait plus de signification purement religieuse depuis bien longtemps. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle je prenais parfois soin d’offrir des présents. Je considérais ceci dit qu’il n’y avait pas besoin d’un prétexte pour ce faire, et achetaient donc des objets pour en faire don à mes proches n’importe quand.
Néanmoins, nous rythmions l’année par d’autres célébrations, pratiquées en famille. Notamment el Día de los Muertos, la fête des morts, qui approchait à grands pas. Ma sœur, mes parents et moi avions tous réalisés une offrande pour nos défunts et décorer nos logements respectifs en conséquence, d’ailleurs. Les autres célébraient des divinités, des jours particuliers de notre calendrier divinatoire, ou encore les solstices.

En général, on fait une offrande aux divinités plus qu’aux humains, lorsque nous célébrons quelque chose.

Ce qui avait donné lieu à de drôles de moments lorsque mon père avait insisté pour que je laisse la place à Tlazolteotl une fois. Elle en avait été presque comblée. Je trouvais ça hypocrite, après l’avoir piégée comme nous l’avions fait, mais mon avis n’avait que peu importé.

Rien de prévu ? Probablement un repas tranquille avec ma famille ? Je ne suis pas très… Fête et tout le tralala.

Je n’avais pas vraiment envie d’aller me trémousser dans une soirée quelconque, à laquelle je serais mal à l’aise. La plupart de mes amis était en général assez d’accord avec moi, qui plus est. Une vision d’horreur me vint, où Eden m’entraînait dans une fête comme je les détestais. Au pire des cas, je n’aurais qu’à lui refiler Tlazolteotl.
J’en étais là de mes pensées tout en suivant ma collègue dans le magasin dans lequel elle s’était engouffrée. En l’occurrence, je me contentais surtout de l’observer fouiller les rayons en jetant un œil de temps à autre. De loin, et pour faire semblant.

Tu as besoin de quelque chose en particulier, finis-je par demander.

Ça, c’était parce que je ne voulais pas me renfermer dans le silence alors que je savais que tout le monde n’était pas à l’aise dans ces conditions. Je faisais donc l’effort de chercher quelque chose à dire. Quelque chose n’était certes guère recherché, mais c’était déjà un début.

Et toi, tu as prévu quelque chose pour les fêtes ?

J’espérais en tout cas que nous ne passerions pas des heures dans les boutiques.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 1 Nov 2018 - 18:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil
Whistler
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 15/10/2018
ϟ Nombre de Messages : 39
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Susan, Alex
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Dominique Tipper
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre
ϟ Métier : Vendeuse dans un magasin de bricolage
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Un tatouage abstrait et géométrique faisant le tour de son cou
ϟ Pouvoirs : -
- Régénération
- Résistance Physique
- Autosuffisance (Anaérobie)
- Insensibilité à la douleur
Eden gratifia Thalia d'une moue exagérément triste lorsque cette dernière affirma n'offrir de cadeaux à ses proches “pas polythéistes” uniquement pour ne pas les vexer. Enfin, au moins pour ne pas passer elle-même pour une malotrue. Bon, Eden comprenait parfaitement les raisons pour lesquelles Thalia faisait ainsi, et elle même ne serait certainement pas foulée à fêter une fête qui ne la concernait tout simplement pas. Même pas pour le Capitalisme ! Surtout pas pour le capitalisme.
Cedi dit, elle vit une opportunité dans les quelques mots de son interlocutrice.

Ok, t’as jamais fêté Noël de ta vie… Mais tu veux pas essayer une fois ? Bon, pas forcément fêter fêter, mais quand ils mettront les décorations en ville, on trouvera peut-être des trucs marrants à faire.

Ceci dit, Eden n’insista pas trop. Elle ne voulait pas se mettre la mexicaine à dos non plus, après tout ! L’emmener au centre commercial pour faire du shopping, c’était déjà suffisamment la sorti de sa zone de confort, et elle ne voulait pas en faire trop d’un coup. En plus, elles avaient encore un mois et demi devant elles pour voir venir les fêtes de fin d‘année.
Elle acquiesça une première fois. Elle avait bien deviné que Thalia était plutôt du genre à remercier directement ses divinités plutôt qu’à célébrer des rites comme on le faisait généralement ici aux Etats Unis. Noël n’avait rien d’une quelconque offrande, et en théorie ça ne faisait même pas spécialement plaisir au Dieu unique. C’était simplement reproduire un évènement marquant pour le célébrer.

Oh tu sais, en général, à Noël, c’est un repas de famille. En petit comité ou en grand, ça, ça dépend des familles. Le nouvel an par contre… T’inquiètes, j’vais te laisser passer la fin d’année tranquille, je suis pas là pour te torturer.

Pas elle, en tout cas ! Thalia avait déjà bien à faire avec sa “colocataire” à ce niveau là, Eden en était absolument certaine.
Elle lui fit un clin d’oeil et glissa son regard sur ce qu’avait à leur offrir la boutique dans laquelle elles étaient entrées. Elle avait déjà repéré une chemise qui lui semblait tout à fait correcte, mais son regard était bien plus attiré par les jeans qui lui manquaient cruellement.

Je suis particulièrement malchanceuse et un certain nombre de mes vêtements finissent avec des trous, je sais pas si tu vois ce que je veux dire. Du coup je dois remplacer. Je sais d’avance que ça sert à rien de prendre des trucs trop chers parce qu’ils finiront ruinés un jour où l’autre.

Avez-vous déjà essayé de passer en machine un pull après avoir été enterrée vivante ? Eden peut vous le dire : ça ne sert à rien de gaspiller son énergie et son temps là dessus.
Elle s’était saisie d’un premier pantalon sur une étagère, qu’elle dépliait devant elle pour apprécier la couleur ainsi que la coupe. Elle glissa un regard en biais sur Thalia.

Cette coupe là t’irait bien j’pense. Tu veux l’essayer ?

Elle le tendit vers son acolyte pour la forme, puis pour en regarder un autre, qu’elle garderait sous le bras elle-même.
Songeuse, elle se questionna intérieurement. Elle n’avait rien de prévu pour les fêtes, pour le moment.

Je sais pas. J’ai pas vu ma famille depuis que j’suis arrivée à Star City, on se téléphone juste de temps en temps pour qu’ils sachent que je gagne ma vie honnêtement et que je vais bien. Donc pas de Noël avec eux, déjà.

C’était une chose. Pouvait-elle organiser un petit quelque chose à Mannheim pour celles et ceux qui risquaient de passer les fêtes seuls ? Ou bien elle serait invitée par chance par une amie… Elle haussa les épaules.

Pour nouvel an par contre, j’espère bien faire la fête. Je sais pas encore avec qui ni où, mais ça serait bête de pas profiter de l‘ambiance. Tu sais, si tu veux on peut faire un truc qui ne sera pas une fête mais où ça sera quand même sympa, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas



Whistler

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 3 Nov 2018 - 0:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 120
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
C’était assez étrange, d’être conviée à fêter Noël. D’ailleurs, je ne pus empêcher ma surprise de se lire brièvement sur mon visage. J’essayais de comprendre ce qu’elle entendait par là, en vérité, surtout suite à ce « pas forcément fêter, fêter ».

Tu veux dire, quelque chose comme… Euh, profiter des animations qui l’entourent, peut-être ?

Ma voix était un peu hésitante.

Je ne sais pas ? Peut-être ? Enfin, honnêtement, Eden, ce serait très certainement pour te faire plaisir, mais ça serait peut-être… Sympathique ?

La vraie raison était aussi que je n’aurais surtout pas voulu blesser ma collègue par inadvertance en refusant trop de ses propositions, et celle-ci me paraissait plutôt sécuritaire. J’appréciais Eden, lorsqu’elle ne se fendait pas de remarques que je prenais systématiquement au premier degré. Elle était très gentille. Même si je ne comprenais pas qu’elle puisse aussi bien s’entendre avec la divinité capricieuse qui partageait mon corps. Elle s’entendait d’ailleurs sans doute mieux avec elle qu’avec moi. Tlazolteotl, lorsqu’elle sentait la présence de l’agente, me réclamait parfois le contrôle, à sa façon.

Je sais bien que tu ne vas pas me torturer, ne t’inquiète pas. Je ne voulais rien sous-entendre du tout, la repris-je avec une moue désolée.

J’espérais qu’elle n’avait pas l’impression que je n’aimais pas le temps passé en son compagnie. C’était simplement son choix d’activité qui laissait à désirer, voilà tout.

Oh, oui, en effet, acquiesçais-je sérieusement.

J’avais eu l’occasion de voir la jeune femme en action, tout comme ma sœur, d’ailleurs. C’était fascinant. Sauf quand c’était Tlazolteotl qui s’en amusait et que je revenais à moi pour découvrir qu’elle avait encore joué avec cette malheureuse.
Machinalement, j’attrapais le pantalon que me tendait Eden, qui avait peut-être une coupe qui m’irait bien, ou peut-être pas – qu’étais-je censée en savoir ? Néanmoins, il ne me coûtait rien de participer à l’après-midi shopping de ma collègue, même si je repartirais probablement sans rien pour moi.

Pourquoi pas ?

Je croisais mes bras, le pantalon coupable soigneusement repliée sur l’un des deux, et l’observais choisir une autre victime pour ses propres essayages.

Si tu n’as pas de plan, tu es la bienvenue chez nous. Ça ne sera pas Noël, mais nous savons recevoir, proposais-je doucement. Je pourrais te laisser avec Elle, si tu veux.

Je n’y voyais pas trop d’inconvénient, quand Tlazolteotl passait du temps avec l’humaine. A sa façon, elle se tenait presque correctement, et au moins était-elle avec quelqu’un en qui j’avais confiance. Quelqu’un qui avait de plus la capacité de résister à ses lubies.
J’étais un peu attristée pour Eden, même si cette fois, je n’en montrais rien. J’étais extrêmement proche de ma famille, même si eux appartenaient tous à l’Ordre de Thulé. Nous étions soudés, unis par un but commun et qui nous dépassait. Même ceux des Cristobal qui n’appartenaient pas à SHADOW – une bonne partie de mes cousins, deux de mes tantes, et d’autres membres plus éloignés – nous côtoyaient fréquemment. Certains frayaient avec le Cartel Rouge de Star City, comme mon cousin Diego. D’autres menaient une vie des plus honnêtes. Ce qui était certain, c’est que nous étions tous prêts à nous entraider.
Ne pas voir ma famille me paraissait inconcevable. Même si, si Tesla me l’avait demandé, ou quelqu’un de plus haut placé, j’aurais fait mes valises sans discuter pour aller là où l’on m’envoyait. L’obéissance n’avait rien de difficile jusqu'au jour où elle vous coûtait, mais je n’abandonnerais pas ma voie. Pour rien au monde n’aurais-je changé ma décision, prise plusieurs années plus tôt, à présent.

Tout dépend de ce que tu organiserais. Je ne veux pas te dire non d’office, mais généralement, je passe la soirée toute seule ou avec la famille.

Cette année, je n’étais pas sûre d’avoir envie de m’occuper en famille, je crois. De toute façon, si les choses continuaient comme elles se tramaient à l’heure actuelle, peut-être bien que je finirais alitée pour Nouvel An. Ma blessure par balle avait presque fini de cicatriser – j’avais coupé les points hier – mais elle me tiraillait encore un peu par moment. Nous avancions entre les portants tout en parlant. Enfin, je suivais surtout Eden dans ses pérégrinations, un peu plus détendue maintenant que j’avais constatée qu’elle n’était pas trop enthousiaste non plus.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 3 Nov 2018 - 15:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil
Whistler
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 15/10/2018
ϟ Nombre de Messages : 39
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Susan, Alex
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Dominique Tipper
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre
ϟ Métier : Vendeuse dans un magasin de bricolage
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Un tatouage abstrait et géométrique faisant le tour de son cou
ϟ Pouvoirs : -
- Régénération
- Résistance Physique
- Autosuffisance (Anaérobie)
- Insensibilité à la douleur
Les hésitations et autres pensées exprimées de Thalia étaient franchement adorables, et firent sourire Eden. Elle hocha simplement la tête lorsqu’elle évoqua les animations qui allaient généralement avec la période hivernale. Les marchés de Noël, le vin chaud, les décorations… On avait beau ne pas forcément adhérer à l’aspect honteusement consommateur de la fête, ou aux quelques miettes d’aspect religieux qui l’accompagnait, ça restait quelque chose de chaleureux, de mignon, de doux. Rien que le vin chaud remplissait ces trois critères !

Elle laissa échapper un rire, puis prit un air tout à fait sérieux, un peu exagéré même, en posant une main sur l’épaule de Thalia.

Tu sais, t’as le droit de dire non. Je me vexerais pas si tu veux pas aller au marché de noël.

L’agent avait soigneusement choisi ses mots, car elle le pensait vraiment. Si Thalia n’était pas intéressée, tant pis. Eden trouverait bien quelqu’un d’autre pour l’accompagner boire des boissons chaudes sous la lueur des décorations, et admirer le sapin que la Mairie aura fait venir d’on ne sait quelle forêt pour trôner sur une place du centre ville.
Si Eden n’était pas la plus grande adepte du shopping non plus, elle avait tout simplement songé que c’était une bonne opportunité pour discuter et faire prendre un peu l’air à Thalia. Tant qu’elle ne passait pas un mauvais moment, c’est que tout allait bien, ou à peu près bien. Et avec un peu de chance, elle parviendrait à lui faire vraiment apprécier cette après midi.
Elle-même avait choisi une paire de victimes à sa séance d’essayage, finalement. Elle s’était décidée assez rapidement : Eden avait le sens pratique, et il suffisait que les vêtements remplissent ses critères pour qu’ils finissent sous son bras. Le dernier test était celui de la cabine.
Elle allait proposer à Thalia d’aller vers ces dernières, mais fut décontenancée quelques instants par sa proposition, à laquelle elle répondit d’abord avec un léger froncement de sourcils. Quelque part, elle était touchée par l’attention.

Tu es sûre ? Tu sais, les gens font les fêtes en famille en général. Enfin, je peux m’en passer, du coup, quoi. Enfin. C’est toi qui vois, et puis faut que ta famille soit d’accord aussi.

Comme quoi, Thalia avait réussi à la déstabiliser en quelques mots : cette compétence ne lui appartenait pas qu’à elle ou à Tlazolteotl !
Quand à la proposition de passer ce moment là en compagnie de Tlazolteotl, justement… Eden n’avait pas à imposer quoi que ce soit à ce niveau là. Elle appréciait beaucoup la déesse et elle était à peu près certaine que si on les mettait toutes les deux ensemble pendant les fêtes, elles s’amuseraient beaucoup. Mais ça pourrait potentiellement tourner à un beau bazar, et ça n’était pas forcément souhaitable pour les Cristobal !

En tout cas, c’est gentil de proposer. On a encore le temps de voir venir.

Elle et Thalia se dirigèrent vers les cabines. Il n’y avait pas trop de monde, l’attente fut courte pour qu’elles voient leur tour venir.

Si j’ai une idée lumineuse, je te préviens.

Elle s’était glissée derrière le rideau pour se changer. Ses bottes s’ouvraient avec une fermeture éclair sur le côté, ce qui était bien pratique pour ne pas passer trois minutes à défaire puis refaire ses lacets lorsqu’elle devrait les remettre. Après inspection, elle décida de demander son avis à sa comparse. Après tout, c’était bien l’utilité principale de faire du shopping à plusieurs, non ?

Thalia, tu peux jeter un oeil s’te plait ? Juste ton avis. On traînera pas des heures dans les magasins ni dans ces cabines, t’en fais pas.
Revenir en haut Aller en bas



Whistler

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Nov 2018 - 23:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 120
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
Mes réponses eurent au moins le mérite de tirer un rire à Eden, qui m’expliqua en même temps que j’avais le droit de refuser. Néanmoins, j’imaginais que je pouvais tout de même faire un effort. Il me serait toujours temps de faire demi-tour si je ne m’y plaisais pas ? Je serais déjà plus à l’aise dans un marché de Noël, quoi qu’on y vende à Star City, que dans les boutiques.

Ça a l’air intéressant, tout de même. Il paraît que c’est joli, ça ne me gênerait pas d’y aller avec toi.

J’assortis le tout d’un sourire. Je pouvais essayer de faire plaisir à ceux qui ne se laissaient pas arrêter par mon calme ou ma timidité, après tout. C’était le meilleur moyen pour moi de m’épanouir, si j’avais aussi mon intimité et ma solitude au bout du chemin. Trop de socialisation m’épuisait, en revanche.
Visiblement, j’avais étonné ma collègue avec ma proposition, je finis presque par craindre de l’avoir mise dans une posture délicate, vu son hésitation. Je me détendis quand elle finit par exprimer ses doutes à haute voix. Si ça n’était que cela, je pouvais aisément la tranquilliser.

Certaine. Je te l’ai dit, ça n’a rien de spécial pour nous, et mes parents sont toujours ravis d’accueillir nos collègues.

Je lui souris gentiment pour apaiser ses inquiétudes.

Tu es la bienvenue, je les préviendrais si tu veux venir.

Pour ce qui était d’inviter Tlazolteotl à passer la soirée avec Eden, cela dépendrait sans doute d’autres facteurs, à commencer par la dernière fois où je l’aurais laissée prendre le contrôle. Mais aussi de son humeur du moment. Je ne tenais pas à ce que la divinité capricieuse ne passe ses nerfs sur ma famille. Mon père était notamment la cible de sa colère assez fréquemment, même si elle ne pouvait pas le blesser physiquement, elle se débrouillait pour le faire comprendre.

J’entrais sagement dans la cabine à côté de celle d’Eden pour essayer le pantalon qu’elle m’avait mis dans les mains. Quitte à être ici, je pouvais bien en profiter. La coupe m’allait effectivement bien, et la teinte en était plutôt sombre. Je m’observais avec une moue dubitative dans le miroir au moment où ma collègue m’appela. Je me glissais donc à l’extérieur, mes pieds nus. J’observais le pantalon sur elle, puis lui fis signe de se tourner, le temps de regarder comment il tombait.

Il te va bien, et il est bien coupé. Tu devrais le prendre.

J’avais croisé les bras dans l’intervalle, pendant que je détaillais le coupable.

Je pense que je vais laisser le mien. Il est joli, mais je n’en ai pas vraiment besoin, pour l’instant.

Je haussais les épaules. J’avais plus besoin de hauts que de pantalons, à l’heure actuelle.

Et ne t’inquiète pas, prends ton temps. Je ne vais pas te faire faire les boutiques au pas de course. Je suis désolée si tu as l’impression que c’est le cas.

Je m’excusais avec sincérité, un peu confuse. Que je ne sois pas du genre à traîner dans les magasins des heures durant, ou même le fait que j’avais été traînée ici par la ruse, ne voulait pas dire que je n’étais pas capable de l’accompagner de bon cœur. Je n’étais pas très à l’aise, mais je ne voulais pas hâter sa visite. Je repassais dans ma cabine pour me changer, donner le pantalon à la vendeuse qui me demanda s’il me convenait, puis attendis paisiblement Eden.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 6 Nov 2018 - 18:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil
Whistler
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 15/10/2018
ϟ Nombre de Messages : 39
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Susan, Alex
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Dominique Tipper
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre
ϟ Métier : Vendeuse dans un magasin de bricolage
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Un tatouage abstrait et géométrique faisant le tour de son cou
ϟ Pouvoirs : -
- Régénération
- Résistance Physique
- Autosuffisance (Anaérobie)
- Insensibilité à la douleur
La méta-humaine fut un peu rassurée : Thalia semblait relativement enjouée à l’idée de visiter les marchés de Noël et de faire un tour en ville lorsque les décorations seraient installées. Bon, enjouée, c’était à l’échelle “Thalia/20”, quoi. La demoiselle n’était pas le genre à sauter de joie où à aller dans l’hyperbole, très loin de là, mais Eden s’y était tout simplement fait. Elle savait apprécier sa sobriété.

D’ailleurs, elle avait continué sur sa lancée en lui assurant que ses parents seraient ravis de l’avoir à la maison. Voilà quelque chose que personne ne lui disait ! Eden avait été une délinquante pendant une bonne part de son adolescente et de sa vie de jeune adulte. Même lorsqu’elle ne traînait pas dans les milieux du crime, elle était un peu tête brûlée et prompte à défier n’importe qui pour n’importe quoi. Quelques défauts, ou qualités, qui étaient généralement mal vues par les autorités parentales.

Pourtant, elle savait se tenir.

C’est noté. Bientôt, je ferais partie de la famille !

Elle exagéra, amusée, signifiant de façon suffisamment claire que ceci était une boutade.
Aussi, intérieurement, elle notait l’absolue nécessité de ne pas venir les mains vides. S’ils faisaient l’effort de l’accueillir, le moins de sa part serait de ramener un petit quelque chose. En plus, elle avait déjà rencontré les deux soeurs Cristobal mais jamais leurs parents. Ca pouvait être assez amusant. Et puis, ils étaient tous trempés dans SHADOW, du peu qu’elle en savait, alors … Disons qu’elles pourraient discuter relativement librement.

A l’essayage, Eden avait invoqué sa comparse pour son avis, et elle le lui donna d’une façon qui lui sembla tout à fait honnête. Si elle avait vraiment voulu se débarrasser d’elle, elle aurait été beaucoup plus enthousiaste que ça dans son incitation à acheter.

Merci ! Je vais faire confiance à tes conseils avisés, alors. T’en fais pas, tu me presses pas. Je t’ai demandé ton avis et tu me l’as donné, je vois pas ce que je pourais demander de plus.

Conclut Eden. Elle avait refermé le rideau le temps de se changer à nouveau et d’en sortir. Elle réfléchit quelques instants à ce qu’elle aimerait encore trouver et à la ou les boutiques qu’il faudrait visiter pour ça.
Rien de trop pesant pour Thalia, elle l’espérait.
La méta-humaine sortit de nouveau le nez de la cabine, ses deux jeans sous le bras, et laissa l’un des deux à la vendeuse avant de se diriger vers la caisse, en veillant à ne pas oublier Thalia au bord de l’autoroute.

T’en fais pas, je vais aller faire un tour du côté des pulls et des vestes et ça sera tout pour moi. L’odeur des beignets dans l’allée centrale commence vraiment à creuser mon mental d’acier.

Pour quelqu’un qui n’avait pas besoin de manger, Eden appréciait tout de même se faire plaisir, et de façon général la bonne nourriture. Profiter d’une virée au centre commercial, c’était aussi une belle invitation à profiter de la restauration rapide qui s’épanouissait en ces lieux. Pourquoi pas avec un thé ou un café, ou même un chocolat ?
Aussitôt payé, le duo se dirigeait déjà vers la seconde boutique. Eden n’eut pas trop de mal à y trouver ce qu’elle désirait.

Hésite pas si tu veux un conseil ou quoi. Après on va se poser à côté pour avoir des boissons chaudes et un truc à grignoter, ça te va ?

D’ailleurs, sa camarade devait savoir qu’elle était parfaitement disposée à accueillir ses idées d’activités.
Revenir en haut Aller en bas



Whistler

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 8 Nov 2018 - 1:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 120
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
Je devais bien avouer que j’imaginais assez mal Eden dans notre famille – nous étions un peu plus dans la retenue, pour la plupart, même si ma sœur échappait un peu à la règle. Néanmoins, elle avait fait en sorte que même moi je puisse comprendre qu’elle plaisantait, je ne réagis donc pas. Si l’on voulait verser dans un certain sentimentalisme, Eden faisait d’ailleurs déjà partie de la grande et belle famille de SHADOW. Je ne savais pas à quel point elle connaissait ma famille, mais dans la branche principale nous étions tous agents ou mages de l’Ordre de Thulé. Enfin, à l’exception d’Isandro, qui à l’âge de neuf ans, était encore aux prémices de son apprentissage.

Parfait, répondis-je, soulagée de savoir que ma compagne ne s’offusquait pas de mon manque d’enthousiasme originel et ce qu’il pouvait bien vouloir dire.

Quand elle sortit de sa cabine, je lui emboitais sagement le pas. Si mon rôle se limitait à quelques avis vestimentaires et un peu de patience, c’était définitivement dans mes cordes. Elle acheta ses pantalons puis m’entraîna vers une nouvelle boutique en parlant nourriture. Et bien, sa volonté n’était probablement pas si puissante si elle avait déjà des envies de goûter après quelques minutes dans le centre commercial. Pour ma part, j’avais une véritable passion pour le sucré, même si je me gardais bien de l’étaler.

L’odeur des beignets est redoutable, acquiesçais-je avec ce qui ressemblait presque à un sérieux inébranlable.

Nouvelle boutique. Je fis moi-même un achat, un pull un peu plus chaud et assez élégant pour que je le porte au travail. Rien de bien grandiose, mais je n’avais besoin de rien d’autre. Je répondais volontiers aux demandes d’avis d’Eden, jouant à l’occasion les porteuses quand elle en eut besoin. Mon attention fut toutefois ramenée bien vite vers mon vice personnel – si Tlazolteotl apprenait ça, sans doute en serait-elle tout à fait vexée.

Ça me va parfaitement !

J’avais envie d’un chocolat chaud et d’un beignet, ou n’importe quoi d’autre pourvu que ce soit bien, bien sucré.

Tu sais s’il y a une librairie ici, demandais-je avec hésitation en passant dans un autre magasin distraitement. J’aimerais acheter un livre ou deux pour moi, quitte à être ici. Mais ça peut attendre qu’on ait mangé, je vote pour un goûter.

Pour un peu, on aurait pu croire que j’étais parfaitement détendue. Le fait était qu’Eden ne m’en demandait pas trop et était immensément raisonnable. Je me demandais juste si je risquais de finir dans un bar si l’après-midi devenait soirée. Je ne buvais que très peu d’alcool parce que je ne le tenais tout simplement pas, mais je me sentais parfois un peu idiote de commander un jus de pomme là-dedans. Ce qui était tout à fait ridicule, et je m’en rendais bien compte, personne ne viendrait contrôler mes consommations dans le détail. Dans la dernière boutique que nous visitâmes avant de nous diriger vers l’un des petits cafés de l’allée, je récupérais pour une de mes amies une jolie paire de boucles d’oreilles qui étaient d’ailleurs tout à fait son style.

On peut s’installer pour manger tranquillement, si ça te convient, proposais-je en entrant dans le fameux café responsable d’odeurs tout à fait divines. Choisis ce que tu veux, ajoutais-je avec un sourire, la laissant sagement commander avant de faire quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 8 Nov 2018 - 21:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil
Whistler
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 15/10/2018
ϟ Nombre de Messages : 39
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Susan, Alex
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Dominique Tipper
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre
ϟ Métier : Vendeuse dans un magasin de bricolage
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Un tatouage abstrait et géométrique faisant le tour de son cou
ϟ Pouvoirs : -
- Régénération
- Résistance Physique
- Autosuffisance (Anaérobie)
- Insensibilité à la douleur
Eden était-elle parvenue à trouver le point faible de Thalia ? Elle ne pouvait pas la motiver avec la promesses de nouveaux vêtements, chaussures ou accessoires à ajouter à sa penderie, c’était évident. Elle non plus d’ailleurs, sauf lorsqu’elle en avait vraiment besoin… Mais apparemment, l’appel du beignet était plus fort que celui du textile pour sa camarade, qui l’avait signifié avec sobriété et sérieux.
Ces termes avaient fait sourire la méta-humaine, qui en prenait note pour plus tard. Au moins pour le moment où elles feraient leur pause goûter. On ne croirait pas comme ça, mais se décider sur les bons vêtements, passer en cabine, puis à la caisse… Ca prenait du temps, et les minutes s’écoulaient beaucoup plus vite que ce qu’avait imaginé Eden.

Thalia avait fait une proposition qui plaisait tout à fait à la méta-humaine. Et puis, ça la rassurait aussi : Elle prenait des initiatives, elle s’imposait un peu, ça devait vouloir dire qu’elle était à l’aise ! Ou qu’elle s’était définitivement faite à passer l’après-midi en sa compagnie, et cherchait à en tirer un peu de profit. Elle s’amusa à cette pensée, et le reste des courses d’habillement qu’elles eurent à faire toutes les deux passèrent assez vite, à l’image de l’achat des pantalons qui précédaient.

Alors notre emploi du temps est tout fait : Le goûter, puis la librairie !

Avait-elle commenté, en temps et en heure.
Maintenant d’ailleurs, elles y étaient, et c’était à Eden de commander la première. Avec l’odeur ambiante, elle avait passé les dizaines de minutes qui précédaient à réfléchir à ce qu’elle allait prendre. Il n’y eut donc aucune hésitation : A peine fut-elle plantée devant le stand, elle s’exprima.

“Je vais prendre une gauffre liégoise avec un chai latte s’il vous plait.”

Voilà qu’elle n’y allait pas par quatre chemins, et qu’elle n’était pas non plus spécialement regardant sur sa ligne. Elle était du genre particulièrement athlétique et particulièrement peu inquiète pour sa forme physique. En plus, ça n’était pas comme si son métabolisme était du genre sensible… Il était même tout l’opposé de ça.
Thalia la rejoindrait bien assez vite après que chacune aie payé sa part. Elle n’attendit pas plus pour leur réserver une petite table à toutes les deux. Il y avait un petit peu de monde au centre commercial et elle ne voulait pas se faire taxer une place assise à quelques secondes près.

Si je dois t’inviter un jour, je saurais quoi faire.

Elle scruta les environs. Elle eut assez vite en visuel la librairie qu’elles allaient visiter après, et quelques questions vinrent en tête de la méta-humaine. Simple curiosité bien entendu.

Tu lis quoi comme genre de livres ? Tu saurais me conseiller des trucs ?

Voilà une bonne façon de la lancer sur un sujet qui semblait lui plaire ! Eden, elle, avait déjà posé un coude sur la table, grignottant sa gauffre d’une main et posant son menton sur l’autre main en observant son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas



Whistler

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 9 Nov 2018 - 0:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 120
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
Eden savait d'ores et déjà ce qu'elle souhaitait boire et manger. Pour ma part, j'étais surtout extrêmement occupée à savoir ce dont je n'avais pas envie, ce qui était autrement plus complexe. Je finis par opter, laborieusement, pour une part de cheesecake aux fruits rouges et un chocolat chaud. Je rejoignis ensuite ma compagne de la journée. Je m'assis paisiblement et attrapais ma cuillère avec toute la maîtrise du monde, même si intérieurement, je devais bien avouer que je salivais d'avance. Nul n'était parfait, et j'étais moi-même très éloignée de cet idéal, que voulez-vous ? Ça ne m'empêcha de retourner un regard parfaitement innocent quand l'agente releva ma gourmandise assez évidente. En remerciant les dieux de n'avoir jamais pu rougir de ma vie, au vu de ma carnation.

Je ne vois pas de quoi tu parles, Eden, dis-je sagement tout en prenant une première bouchée de ma sucrerie.

Qui était par ailleurs tout à fait excellente.

Tu devrais avoir compris que je suis incorruptible, pourtant.

Ce qui était d'ailleurs parfaitement vrai, je ne plaisantais pas spécialement. Principalement parce que la plaisanterie n'était pas mon fort, il fallait bien l'avouer si je voulais être honnête. Ma collègue m'interrogea ensuite concernant les livres. Je l'observais d'un air songeur. J'avais des goûts assez éclectiques même je fuyais généralement les romans historiques qui tendaient à me rendre folle quand ils étaient trop truffés d'incohérences. De même, la fantasy n'était pas mon genre préféré lorsqu'il s'attardait sur des créatures que j'avais côtoyé. J'abritais une déesse, alors les histoires de sorcières... J'en lisais cependant en étant un peu plus sélective.

Tout dépend de ce que tu aimes lire. Je lis d'un peu de tout, honnêtement, sauf des romans historiques. Ça, c'est au dessus de mes forces. Donc dis moi un peu ce que tu aimes et je te dirais ce qui te correspond, ajoutais-je gentiment. Ces derniers temps j'ai lu pas mal de romans classés dans l'horreur. Ça me vient par période, je suppose ?

Je haussais les épaules, songeuse. Des cinq ou six titres du dernier mois, seul un d'entre eux m'avait marquée car je l'avais trouvé excellent.

Mais je voulais surtout acheter le dernier tome d'une trilogie fantastique que je suis !

Il n'était sorti que la semaine dernière, mais j'avais rongé mon frein pour avoir la suite du tome deux bien assez longtemps à mon goût, j'allais donc profiter de cette sortie pour me le procurer.

Alors, qu'est-ce qui te fait plaisir ? Ou bien tu es ouverte à toutes propositions ?

Après tout, elle était en droit d'aimer un peu de tout, comme c'était mon cas. Je lisais également très régulièrement des romans relatant des faits réels des dernières années, ou bien des documentaires en tous genres. J'aimais les mots, parce qu'ils ne me demandaient certainement pas de leur répondre, d'une part, mais aussi parce que j'avais un certain attrait pour la magie toute particulière que recelait l'écriture. J'y avais d'ailleurs converti Tlazolteotl, même si je me gardais bien de raconter cela à tout bout de champ. J'étais presque certaine qu'elle avait même lu certains romans à l'eau de rose qu'hébergeait ma bibliothèque. Elle s'en récriait quand j'abordais la question, avec une exagération très suspecte.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 10 Nov 2018 - 15:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil
Whistler
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 15/10/2018
ϟ Nombre de Messages : 39
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Susan, Alex
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Dominique Tipper
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre
ϟ Métier : Vendeuse dans un magasin de bricolage
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Un tatouage abstrait et géométrique faisant le tour de son cou
ϟ Pouvoirs : -
- Régénération
- Résistance Physique
- Autosuffisance (Anaérobie)
- Insensibilité à la douleur
La feinte innocence de Thalia avait quand même quelque chose de touchant, et surtout d’amusant pour Eden. Pour peu, on pourrait croire que celle ci était parfaitement incorruptible et exempte du moindre défaut. Mais personne n’était parfait.
En tout cas, la pauvre mexicaine venait de faire une terrible erreur en affirmant autant de choses d’un coup !
Maintenant, Eden connaissait l’une de ses faiblesses et se mettait déjà en tête de l’acheter avec des sucreries. Franchement, c’était à essayer au moins, non ? Et puis, c’était un peu comme affirmer qu’un bateau était impossible à faire couler : C’était clairement un appel au défi.

Incorruptible, tu dis ? Je retiens.

Bien sur, elle trouverait le moment et le lieu, ou tout simplement le sujet sur lequel elle pourrait faire flancher sa collègue avec pâtisseries et autres bonbons. Tant d’opportunités qui s’ouvraient à elle ! Alors elle conserva son sourire et écouta avec attention les conseils qu’elle avait elle-même demandé à Thalia. Enfin, pour le moment, pas de conseils, une simple demande : Il fallait être plus spécifique. Et ça, elle pouvait comprendre. Sa demande initiale avait été un peu trop large.

Des fictions qui se passent à notre époque ? Je suis pas très inspirée par les périodes médiévales. J’aime bien la science fiction aussi, tiens.

C’était relativement peu précis, mais elle avait ses préférences, comme tout le monde.

Enfin, je suis fermée à rien donc si y’a des trucs exceptionnels j’suis prête à tenter le coup. Tu seras mon guide.

Voilà qui résumait d’ailleurs assez bien sa façon de vivre de façon générale. Bon, c’était comme ça qu’adolescente, elle s’était retrouvée à se battre, à dealer, à cambrioler. Mais ça n’était pas vraiment sa faute, elle n’y pouvait pas grand chose si les défis qu’on lui proposait avaient pratiquement toujours une teneur criminelle ou illégale. Si on l’avait mise au défi de récolter dix mille dollars pour une oeuvre de charité, elle aurait aussi tenté le coup.
Et elle était convaincue qu’elle aurait réussi.
Maintenant, ce chemin était un peu loin de celui qu’elle avait emprunté. Elle allait aider le monde d’une autre façon.
Elle grignotait tranquillement sa gaufre. La chaleur de la pâtisserie lui faisait du bien au corps et à l’esprit, et tout ce sucre regonflait ses stocks d’énergie. Elle se sentait presque invincible pour attaquer cette seconde partie de leur après-midi.

Je lis des bandes dessinées de temps en temps aussi, ça me détend.

Elle ne s’accrochait pas spécialement aux comics qui parlaient de super héros et consorts, elle en voyait déjà suffisamment à Star City, mais certains romans graphiques rivalisaient avec les plus belles façons qu’on avait d’écrire les choses.
Revenir en haut Aller en bas



Whistler

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 10 Nov 2018 - 19:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 120
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
Je jetais un regard presque inquiet à Eden alors qu’elle relevait encore une fois ma remarque. Oui, j’étais techniquement incorruptible – lorsque l’enjeu était important, du moins. Mais lorsque je pouvais me permettre de céder, un cookie ou une part de gâteau étaient de très bons moyens de me pousser dans la direction voulue. Des aveux que je n’étais pas prête de faire à mon interlocutrice, cependant.

Ce n’était pas un défi, Eden, la sermonnais-je gentiment.

Très gentiment, puisqu’en fait de sermon, je n’avais adressé là qu’une simple constatation à ma collègue. Puis j’avais mis le sujet de côté pour m’intéresser plutôt aux goûts littéraires de celle-ci. Je réfléchis sérieusement, réfléchissant à celles de mes dernières lectures qui collaient aux quelques critères – toujours larges, mais ça n’était pas pour me déplaire. J’avais bien quelques idées qui me venait à première vue. Je n’étais pas aussi avide de lecture lorsqu’on parlait de bandes dessinées, cependant. Non pas que je n’apprécie pas le genre, j’étais simplement un peu ignare et frileuse à l’idée d’en acheter à l’aveugle. Je devrais sans doute m’inscrire sur un site d’avis littéraires en tous genres pour pouvoir m’inspirer des lectures des autres et de leurs commentaires.

Dans notre époque, ou du moins en récent, en fictions, je tape surtout dans l’urban fantasy, même si il y clairement plusieurs niveaux dans les publications. Il faut aimer le style. J’avais beaucoup apprécié De bons présages, je pense qu’ils doivent l’avoir en librairie. Si tu n’as rien contre l’Antéchrist, ajoutais-je, songeuse.

Le roman était certes particulier mais je l’avais adoré, à l’époque où je l’avais lu.

En plus sérieux et dans mes lectures plus récentes, j’ai lu Eldorado, qui n’est pas mal. Le sujet principal est l’immigration clandestine, donc ce n’est pas du tout le même genre, forcément.

Pour la science-fiction, j’avais besoin de réfléchir un peu plus, étant donné que ma dernière lecture dans ce genre littéraire remontait un peu plus.

Je peux te conseiller quelques romans de science-fiction que j’ai bien aimé aussi, mais les avoir sous les yeux m’aiderait, donc ça attendra que le goûter soit terminé.

En parlant de quoi, je me concentrais un temps sur mon cheesecake, beaucoup trop bon pour mon propre bien. Ce faisant, j’étais toujours en train de méditer sur les conseils que je pourrais apporter à Eden en matière de lecture. Le tout en réfléchissant à la direction que prendrait le prochain tome de ma saga fantastique, qui avait pour titre un très classique La reine de l’Obscur, mais c’était avéré être une excellente surprise.

Je n’y connais rien en bandes dessinées, soupirais-je à l’intention d’Eden. Pas par manque d’intérêt, mais j’aime savoir ce que j’achète…

Et il était hors de question pour moi de télécharger une œuvre sur internet, le respect de base tout comme le respect des lois exigeaient de moi une parfaite honnêteté à ce sujet. En tout cas, cette attitude prospective qui était la mienne était en accord avec ma façon de mener ma vie sur tous les plans, il n’y avait aucun doute.

Donc je ne me lance jamais. Si tu en connais qui sont accessibles pour une néophyte, je suis tout à fait preneuse.

J’assortis ceci d’un sourire avant de siroter mon chocolat chaud.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 10 Nov 2018 - 23:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil
Whistler
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 15/10/2018
ϟ Nombre de Messages : 39
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Susan, Alex
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Dominique Tipper
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre
ϟ Métier : Vendeuse dans un magasin de bricolage
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Un tatouage abstrait et géométrique faisant le tour de son cou
ϟ Pouvoirs : -
- Régénération
- Résistance Physique
- Autosuffisance (Anaérobie)
- Insensibilité à la douleur
Comment ça, pas un défi ? Aussitôt ces mots prononcés par Thalia, la méta-humaine se fendit d’une moue boudeuse. Elle l’exagérait volontairement, et l’agrémenterait même bien volontiers d’un regard de chiot tout triste. Elle qui aimait tant être mise au défi, et surtout qui aimait tant les relever… Elle avait beau être détournée habilement par son interlocutrice, elle gardait tout de même cette idée en tête. Un défi non officiel pour une agent top secrète.

Elle n’en prononça pas un mot de plus, car il fallait bien qu’elle garde la surprise si elle voulait que Thalia baisse sa garde le jour où elle se mettrait en tête de relever ce petit challenge personnel. Si elle le lui rappelait sans cesse, ça n’allait jamais fonctionner.

Aussi, la discussion était venue sur le sujet des livres, et Eden écoutait les réponses avisées d’une connaisseuse en se nourrissant de son goûter. Elle notait tout naturellement les propositions qu’elle lui faisait, ainsi que ses conseils de lecture.

J’ai pas de souci avec l’urban fantasy, c’est un style qui me plait bien. Enfin, je suis pas super difficile non plus. C’est comme partout après, y’a du bon et du mauvais, et vu que c’est un genre qui est un peu à la mode ben y’a pas mal de mauvais qui arrive sur le marché. Mais du bon aussi, faut juste mettre la main dessus.

C’était l’analyse du marché de comptoir que venait d’en faire Eden, assez à la louche. Elle estimait qu’avec ce qu’on voyait au cinéma en ce moment, et globalement dans les meilleures ventes de librairie, il y avait bien de quoi mettre ce genre en avant. Et donc de quoi encourager les jeunes et moins jeunes gens à se mettre à l’écriture… Puis à publier. Les éditeurs aussi se voyaient plus prompts à pousser ces oeuvres au devant de la scène, dans l’espoir de surfer sur les ventes de séries à succès.
Rien d’anormal là dedans. Il fallait seulement que quelqu’un se farcisse ces dizaines et dizaines d’oeuvres pour pouvoir jauger et conseiller les meilleures d’entre elles.

T’inquiètes, je vais profiter de ta présence à la librairie pour que tu m’orientes vers quelques trucs sympas. On a pas besoin de faire le tour pendant qu’on mange.

Fit d’abord Eden, pour rassurer Thalia quand aux devoirs et aux réponses qu’elle devait à Eden. Enfin, qu’elle ne devait pas d’ailleurs : elle ne lui devait rien.
Et puis en échange, la méta-humaine pouvait faire découvrir le fabuleux monde des bandes dessinées à sa collègue. C’était donc un échange tout à fait équivalent !

Je t’en présenterais quelques unes alors. Tu regretteras pas. Enfin, normalement. L’avantage par rapport à un livre, c’est que tu peux souvent juger une BD à sa couverture : Si t’aimes le style visuel, c’est généralement déjà un bon point et ça peut bien t’aider à choisir.

Quelques gorgées de son chai vinrent lui réchauffer le gosier, suivies d’une bouchée de sa gaufre. L’après midi se déroulait tranquillement et rien ne semblait vouloir déranger les deux jeunes femmes. Tout se passait bien.
Du coup, Eden se préparait une liste mentale d’oeuvres qu’elle pourrait faire découvrir à Thalia. Elle espérait aussi en trouver quelques unes dans la librairie, dans laquelle elles n’allaient pas tarder à se retrouver, à ce rythme là.

Mais pour ça, il faudra que tu me dises aussi s’il y a un style qui t’attires particulièrement. Y’a à boire et à manger.
Revenir en haut Aller en bas



Whistler

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 11 Nov 2018 - 23:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 120
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
L’avantage avec les personnes qui, comme Eden, aimaient de tout, c’était que l’on ne s’arrachait pas les cheveux pour les conseiller. Il y avait toujours du bon et du moins bon dans tous les genres littéraires. Même certaines romances – alors que je n’étais pas du tout romantique pour un sou, je devais l’avouer – bien écrites et bien menées m’avaient beaucoup plu, pour ma part. Non, vraiment, ma seule limite, c’était les romans historiques, et c’était une pure déformation professionnelle. Avant cela, j’en lisais autant que d’autres genres.

Tu as tout à fait raison, acquiesçais-je donc quant à son analyse succincte de ce qui faisait le marché du livre.

Le plan qui consistait à aller nous fourrer dans la librairie pour profiter des rayonnages me convenait parfaitement et me tira même l’un de mes rares sourires éclatants. C’était l’occasion de me trouver en terrain connu, un terrain qui me plaisait plus que les vêtements, les couloirs du centre commercial, et autres activités. Moins, cependant, que le goûter, mais cela était mon secret personnel. Je ne comptais pas attirer l’attention de ma compagne là dessus une fois de plus.

Ça semble assez logique, en effet, m’amusais-je lorsqu’elle remarqua qu’une bande dessinée pouvait tout à fait se juger à sa couverture.

Je finis gentiment mon cheesecake avant de m’attaquer à siroter ce qu’il me restait de chocolat chaud. Pendant qu’Eden mangeait, je réfléchissais à ce qui pourrait m’attirer comme style. A vrai dire, je n’y connaissais pas grand chose, tellement que j’étais au départ bien en peine de l’informer sur la question.

Je dirais plutôt fantasy, en bande dessinée. Mais surtout, plutôt des séries courtes ou des one-shot. Je n’aime pas m’embarquer dans quelque chose de trop long.

Je n’avais pas forcément le temps de m’y consacrer, l’explication était aussi simple que ça.

Qu’est-ce que tu as lu, comme bd ? Récemment ?

Parfois, une bonne découverte du moment était aussi bien que ce que l’on considérait comme ses classiques personnels. J’avais peu de livres préférés, en vérité, je fonctionnais beaucoup aux coups de cœur du moment. Bien entendu, certains restaient particuliers, assez marquants pour que je continue de les conseiller des années après m’être plongée dans leurs pages.

Je me rends compte que je ne sais même pas ce que tu aimes faire de ton temps libre, à part lire, ajoutais-je en fronçant les sourcils.

Nous nous étions plus souvent retrouvées en mission officielle que pour simplement discuter. Très souvent, lorsque nous nous voyions sur notre temps libre, elle avait à faire à Tlazolteotl, même si je faisais aussi parfois les frais de leur petite « guerre » amicale. A mon grand désarroi, mais au moins, c’était avec Eden et pas un ou une inconnue, de quoi me rassurer grandement.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 13 Nov 2018 - 22:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil
Whistler
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 15/10/2018
ϟ Nombre de Messages : 39
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Susan, Alex
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Dominique Tipper
ϟ Âge du Personnage : 31 ans
ϟ Statut : Libre
ϟ Métier : Vendeuse dans un magasin de bricolage
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Un tatouage abstrait et géométrique faisant le tour de son cou
ϟ Pouvoirs : -
- Régénération
- Résistance Physique
- Autosuffisance (Anaérobie)
- Insensibilité à la douleur
Eden prenait soigneusement en note la moindre remarque de Thalia qui pourrait l’orienter vers un genre d’ouvrages plutôt qu’un autre. Elle en avait lu un petit paquet, et ça allait un peu dans tous les genres et tous les styles, car la méta-humaine avait tout le temps du monde pour s’essayer à quelques lectures. Parfois, elle lisait en cachette lorsqu’aucun client ne demandait son aide au magasin de bricolage, alors ça lui faisait une occasion de passer pas mal de bandes dessinées, et parfois même de lire sur son smartphone… Pour encore plus de discrétion !
Mais bon. Elle faisait aussi beaucoup d’autres choses, ce qui ralentissait son rythme et faisait d’elle une simple amatrice.

Les dernières lectures d’Eden étaient assez particulières. La plus récente en date était Solitude d’un autre genre, qui ne collait pas vraiment aux attentes ou aux préférences que venait de lui proposer Thalia. Dans le doute, elle lui proposerait tout de même l’ouvrage car il était touchant et sincère, parfois un peu dur aussi d’ailleurs car il traitait assez crûment de certains thèmes. C’était un plongeon dans une part de la culture japonaise que l’on ne faisait jamais voir au public.

Je comprends, et puis les séries interminables ça fait mal au porte monnaie aussi.

Une chose était sure : Avec ce qu’elle savait de Thalia et de ses goûts, elle ne lui proposerait pas des oeuvres un peu trop underground. Est-ce que Thalia saurait rire avec Tank Girl ? Ces bandes dessinées flairaient à plein nez la culture du début des années 90, les références pop culture britanniques, et surtout l’humour absurde.

Récemment, j’ai lu Solitude d’un autre genre. C’est un manga autobiographique assez direct sur l’introspection d’une dessinatrice, sa vie et sa relation aux autres. C’est pas très fantaisie, mais on pourra trouver chaussure à ton pied !

Elle eut un sourire lorsque Thalia lui avoua ne pas savoir grand choses sur ses hobbys. Et pour cause ! Elle était discrète, très discrète, sur ce qui occupait ses soirées et parfois ses journées. Pourtant il n’y avait rien de spécial à cacher, elle pensait juste que ça ne valait pas le coup d’être partagé.

C’est certainement parce que je fais rien d’extraordinaire. Beaucoup de sport, pas mal de sorties. Je bricole aussi pas mal. Avec le travail et les à côté j’ai pas mal de besoin de défouloirs, ça fait sauter un peu la pression. On dirait pas comme ça, mais fabriquer une table basse soi même après une semaine difficile, ça peut avoir un côté thérapeutique.

Découper du bois à la scie, taper dans des clous, mettre des coups de perceuse ou de visseuse… Oui, il y avait quelque chose de reposant, et admirer le résultat fini lui apportait toujours quelque fierté. Bien sur, elle avait l’avantage de ne pas pouvoir se blesser lorsqu’elle se servait d’outils dangereux.
Bien sur, Thalia savait qu’elles n’avaient pas forcément le temps d’avoir des milliards de hobbys. SHADOW était d’ailleurs un emploi à part entière dans la vie d’Eden, et plus encore. C’était certainement la même chose pour son interlocutrice, un point commun non négligeable.

Et toi d’ailleurs ? Tu fais quoi de tes journées, en dehors de ton travail au musée ?

Puisqu’elle n’était pas du genre à sortir ou à faire du shopping, Eden estimait sa question tout à fait légitime. D’ailleurs, elle finissait son Chai le temps de profiter de la réponse de la lectrice en herbe.
Revenir en haut Aller en bas



Whistler



Goodbye Summer, Hello Winter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Une petite idee de qui est Larry Summer/Mondialisation.ca
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» DSC : De Summer à Constantinople.
» I think that it's time to say goodbye [Libre]
» Goodbye my old friend...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Centre Ville :: Le quartier du Centre :: Les boutiques et commerces :: Millenium Mall-