AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Need somebody's help — Mikhaïl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 30 Oct 2018 - 1:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 290
ϟ Nombre de Messages RP : 185
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Après la visite surprise de ce mystérieux Tesla, je n’ai pas beaucoup dormi. Il est reparti aux alentours de… Une heure du matin, je suppose ? Et moi, j’ai passé le reste de la nuit sur mon ordinateur. D’abord pour envoyer un très, très long message à Mind, dans lequel je lui posais quelques questions en occultant l’intrusion et en évoquant un simple « petit problème à régler ». Je ne veux pas demander de l’aide à mon patron au premier souci. Même si c’est un gros souci. Bref, ceci étant fait, je me suis attelée à d’autres tâches. Ma lentille est parfaitement configurée. Je n’ai pas pu tester toutes ses fonctions depuis mon bureau, forcément, mais au moins, ça m’a calmée de faire un truc dans lequel je suis un peu douée.
Sans sursauter au moindre bruit, même si j’ai évité le casque sur les oreilles pour une fois.

Oui, même à moi, ça peut laisser une sale impression de trouver quelqu’un au pied de son lit en pleine nuit. Surtout quelqu’un qui peut me manipuler sans avoir seulement l’air de se fatiguer. Frustrant mais plus que tout : carrément flippant. Une fois que mon boulot est fini, j’écume internet à la recherche de la moindre information à propos de Tesla. Et je ne trouve pas grand-chose. Je suppose qu’il va falloir que je cherche dans le Cartel ? En attendant, je crée une nouvelle entrée à son nom dans ma base de données et compile tout ce que j’ai appris sur lui. Tant au niveau de son caractère que de mes réflexions au sujet de ses capacités. Tout ce qui me passe dans la tête finit dans la mémoire d’Inori.

Avec tout ça, le matin arrive. Epuisée mais toujours pas décidée à aller me coucher, je file sous la douche et m’habille soigneusement – à noter que ma nuisette a pris congé depuis le départ de Tesla, j’avais mis un pyjama plus discret. Puis je retourne mon appartement à la recherche du morceau de papier sur lequel on m’a notée un certain numéro voilà quelques temps. J’ai réfléchi à plusieurs choses cette nuit, pour finir par arriver à la conclusion que je suis perdue. Deux personnes me sont venues à l’esprit quand j’ai eu envie de me tourner vers quelqu’un. L’une d’entre elles est Nikto. J’attends dix heures pour composer son numéro. Et deux bonnes minutes devant mon téléphone, aussi. Oui, j’hésite. Je ne suis pas sûre qu’il n’ait que ça à faire, vous voyez. Mais je finis par passer à l’acte.
Une sonnerie, deux, trois. J’attends, et puis…

Nikto, c’est… Noélie. Je crois que j’ai besoin de votre aide.

Et je crois que ma voix tremblote un peu, même si j’essaye d’avoir l’air tout de même un peu… Assurée. Je lui explique très succinctement la situation. A base de « quelqu’un s’est introduit chez moi », notamment, mais pas grand-chose de plus. Je préfère lui expliquer les choses de vive voix, je crois. J’espère aussi être un peu moins faiblarde d’ici là. Donc je lui donne mon adresse – ah, Tesla se moque de moi et de ma confiance, dans ma petite tête – et le code de la porte d’en bas. Puis j’attends, vaguement anxieuse.
Quand il arrive, je vais déverrouiller ma porte, de nouveau toute hésitante.

Bonjour… Je m’excuse de vous avoir dérangé, je… Enfin, entrez, faites comme chez vous.

Entre temps, j’ai caché une partie de mon bordel dans mes tiroirs, tout de même.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 30 Oct 2018 - 11:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 566
ϟ Nombre de Messages RP : 165
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
ϟ Liens Rapides :
« Téléphone !
Alors décroche.
Non, mais le tien. »

De passage chez sa sœur, Mikhaïl avait abandonné son téléphone dans son salon, essayant vainement de calmer une grosse crise de larmes chez sa nièce pendant que sa sœur s'occupait de l'autre de ses enfants. Délaissant son devoir l'espace d'un instant, le trentenaire retourna dans le salon pour décrocher juste avant que le répondeur ne prenne le relais. Il fut assez étonné d'entendre la voix de Miko – ou plutôt de Noélie – qui lui demanda son aide. Inutile de préciser que les quelques détails qu'elle lui fourni n'avaient rien de très rassurant. Que l'on puisse ainsi s'introduire chez elle était inquiétant bien sûr, mais il songea aussitôt au type qui l'avait suivie lors de leur première rencontre en civils. Et s'ils avaient décidé de s'en prendre à elle, de l'effrayer ?

Son visage avait beau rester neutre, sa sœur avait rapidement compris que quelque chose clochait. À peine avait-il raccroché en promettant à Noélie d'arriver sur-le-champ, juste après avoir noté les informations qu'elle venait de lui donner, qu'elle se rapprocha discrètement de lui, son fils dans les bras.

« Qui était-ce ?
Une amie qui a des ennuis. Un sourire ourla aussitôt les lèvre de sa cadette.
Oh, une amie.
Non. Juste une amie. Celle qui t'a donné les chocolats.
Oh, je l'aime bien elle. Sois gentil avec elle, tu veux bien ?
Est-ce que j'ai déjà été désagréable avec une femme ? »

Sa sœur haussa les épaules avant de s'éloigner en direction de la pièce où sa nièce pleurait toujours sans s'arrêter.


Peu de temps après, il était au pied de l'immeuble de la jeune femme et entra le code qu'elle lui avait donné, lequel fonctionna sans problème. Il grimpa les quelques marches qui le séparaient du premier étage avant de frapper à la porte de Noélie, laquelle lui ouvrir rapidement. En posant les yeux sur elle, le slave remarqua aussitôt qu'elle avait l'air... hésitante ? Anxieuse ? Inquiète ? Un mélange de tout cela certainement. Mais vu sa situation, il pouvait la comprendre.

« Bonjour et merci. »

Il entra dans l'appartement en refermant la porte derrière lui. Machinalement, son regard se promena sur les environs comme pour chercher des traces de lutte ou qui indiqueraient que l'intrusion s'est plus mal passée que Noélie avait pu le laisser penser. Mais non, ça semblait... assez ordonné. Tout était relatif bien sûr, mais lui-même n'était pas quelqu'un de spécialement maniaque, même si son côté militaire ressortait certainement dans son rangement. Ou plutôt son absence d'objets superflus, habitude qui facilitait le rangement.

Son attention se reporta finalement sur Noélie.

« Est-ce que vous allez bien ? Vous avez vu cette personne, ou vous vous êtes rendue compte de l'intrusion seulement ce matin ? »

Le ton de sa voix était calme et posé, comme toujours. Il se doutait que Noélie n'avait pas forcément besoin de quelqu'un pour la stresser davantage. Qui plus est, même si les intrusions n'étaient pas sa spécialité, il pouvait sans doute l'aider. En tous les cas, il ferait son maximum pour que ce soit le cas !
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 30 Oct 2018 - 12:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 290
ϟ Nombre de Messages RP : 185
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
J’attends sagement que le slave parcourt mon salon du regard, puisque la porte en est grande ouverte. Et en silence, une fois n’est pas coutume. Je ne sais pas trop ce qu’il cherche, et de toute façon, j’attends qu’il reporte son attention sur moi pour lui expliquer les choses. Sa question me tire un sourire. Un sourire un peu teinté d’amertume, sans doute, mais dans lequel j’essaye surtout de dissimuler que cette histoire me touche un peu plus que je ne voudrais me l’avouer.

Je me suis réveillée quand il m’a immobilisée pour me fouiller, je réponds doucement tout en désignant la porte de ma chambre.

Je me déplace jusqu’à celle-ci, traversant le couloir pour repousser le battant. Je n’ai pas touché grand-chose, ici, ce qui fait qu’il y a des papiers partout. La porte coulissante du bureau est ouverte, elle aussi. Mes écrans sont encore allumés, l’un d’entre eux montrant des lignes et des lignes de code, le plus grand un diagramme qui récapitule ce que je sais de Tesla, le dernier une photo de mon groupe au complet. Je croise les bras.

a dit répondre au pseudo de Tesla, quand je lui ai demandé. Plutôt grand, mais comme il était masqué, je ne sais pas grand-chose de lui.

Je pince les lèvres, immensément frustrée. En même temps, je ne peux pas m’attendre à ce que d’éventuels fauteurs de trouble viennent en respectant les règles du jeu. Primo, quelles règles, secundo, ce n’est pas un jeu.

Il voulait surtout en savoir plus sur moi, mais je n’arrive pas à cerner exactement ce qu’il me veut. D’après lui, il a appris mon existence par hasard. Oh, il m’a parlé de notre rencontre, aussi. Je ne sais pas ce qu’il peut bien avoir sur vous, mais ça n’avait pas l’air trop détaillé.

Je fronce les sourcils. Appuyée contre le mur, je regarde ma chambre comme si elle était responsable de ma mauvaise surprise.

J’ai passé une partie de la nuit à faire des recherches sur lui, mais ce type est un fantôme. Je pensais demander à mes contacts du Cartel et à mon patron si le nom leur est familier.

De toute façon, Tesla ne m’aurait jamais donné cet alias s’il avait craint que je trouve quelque chose de compromettant. Charge à moi de faire de cet aveu une erreur, à présent. Je ne veux pas le doubler ou le piéger. J’ai beaucoup réfléchi, et ce serait du suicide, je finirais en prison ou au fond d’un trou en moins de deux. Non, je veux juste lui donner une bonne raison de commencer à éviter ce genre de blagues.
Si je ne pose pas des limites très vite, ça risque de devenir gênant.
Tout comme cette histoire de hacker, que je veux aborder aussi avec Nikto, pour avoir ses conseils et peut-être… Oh, je n’en sais rien, mais je me dis que ça peut être utile d’aborder le sujet. Je le ferais juste plus tard, je suppose.

Vous voulez quelque chose ? Un thé, un café, du jus de fruits ? De l’eau ?

Je me sens tellement désolée de l’avoir dérangé. Mais j’ai toujours bizarrement confiance en lui et le simple fait de décider de l’appeler m’a aidée à passer de la fébrilité à une confusion plus facile à supporter. Je suis stressée, oui. Un peu effrayée. Je ne sais pas ce que je dois faire exactement. Encore une fois, on me jette dans l’arène sans le mode d’emploi.
Mais je suis aussi en colère.
Qu’on porte atteinte à mon intimité, qu’on vienne jusqu’ici me prendre de haut et tenter de me mettre en doute vis à vis de mes capacités…
Oui, ça m’énerve.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 1 Nov 2018 - 10:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 566
ϟ Nombre de Messages RP : 165
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
ϟ Liens Rapides :
Mikhaïl prit garde à conserver un visage neutre au cours des explications de la jeune femme. D'une, il ne voulait pas l'effrayer inutilement – même si elle avait l'air de s'être débrouillée seule pour ça – et de deux, il en avait trop l'habitude pour changer de comportement. Le slave lui emboîta le pas jusqu'à sa chambre, tournant brièvement la tête pour essayer de repérer le chemin que l'intrus avait pu emprunter. Soyons honnête, l'appartement était un peu en bordel, ce qui ne devait pas faciliter la progression d'un voleur ! Ou de ce qu'il pouvait être. Pourtant, Noélie semblait avoir été prise par surprise puisqu'il l'avait immobilisée dans son lit – du moins c'était l'endroit le plus logique vu qu'elle dormait.

Alors qu'elle continuait, les prunelles du Russe glissèrent machinalement jusqu'aux mains de la jeune femme, à le recherche de traces éventuelles de brutalité, mais elle ne semblait rien arborer de tel. Il attendit qu'elle en termine en lui proposant quelque chose à boire pour reprendre la parole.

« C'est gentil, mais non, ça ira. Il n'avait pas envie de l'ennuyer et de toute manière sa sœur passait son temps à lui servir à boire lorsqu'il lui rendait visite. Tesla vous dites ? Ça me dit vaguement quelque chose. »

Il marqua une brève pause, retournant ses souvenirs à la recherche de cette sensation. Il avait dû en entendre parler quelque part, peut-être au sein du Circus, à moins que ce soit de la bouche de Diego ? Peut-être un type qui avait commandité certains des contrats que le Russe avait effectués ? Vu qu'il avait l'air au courant de leur rencontre, ce serait une possibilité, mais Mikhaïl n'y croyait pas vraiment. Diego n'avait pas l'habitude de parler de ses autres clients et un criminel qui se déplaçait en personne n'irait pas commanditer un contrat d'assassinat. Non, c'était sans doute au Cartel Rouge.

« Il faudra que je demande à quelques connaissances et je vous dirais ce que je sais à son sujet. Même si je doute que ce soit grand-chose si vous n'avez rien trouvé d'intéressant. Ce n'était pas des flatteries, c'était sincère. En ce qui me concerne, je doute que je puisse l'intéresser. Je n'ai pas de capacités spéciales et je ne suis pas suffisamment célèbre pour retenir ou attirer l'attention. »

Il pouvait donner l'impression de jouer une fausse humilité, mais la vérité était bien différente. Ce qu'il disait était vrai, tout simplement. Il était bon dans son métier, mais ses capacités restaient celles d'un humain et non d'un méta-humain. Qui plus est, il n'était qu'un simple homme de main pour Atia César et même son métier dans le civil était on ne peut plus banal. Non, il ne s'inquiétait pas.

« Vous dites qu'il vous a réveillée en vous immobilisant ? Il a donc réussi à venir dans votre chambre sans que vous ne le remarquiez ? Il tourna à nouveau la tête vers le reste de l'appartement. Vous savez comment il est entré ? Et comment vous a-t-il immobilisée ? En vous bloquant les mains ? En vous menaçant ? Une nouvelle fois, ses yeux se glissèrent jusqu'aux mains de Noélie avant de se reposer sur son visage. D'ailleurs, est-ce qu'il s'est montré violent durant le temps qu'il a passé ici ? Un élément important sur la personnalité du type en question. Il aurait fait tout ça juste pour en savoir plus sur vous ? Est-ce que ça peut avoir un lien avec l'homme de l'autre fois ? »

Celui qui l'avait menacée dans la rue pour qu'elle lui suive. Il avait peut-être fait passer le message et ses supérieurs auraient décidé qu'il était temps de lui rendre une visite en personne ? Pour le moment, Mikhaïl resta silencieux, attendant qu'elle réponde aux multiples questions qu'il venait de lui poser en espérant que cela soit suffisant pour l'éclairer un peu sur la situation actuelle....
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Nov 2018 - 21:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 290
ϟ Nombre de Messages RP : 185
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Comme le Russe ne souhaite rien boire de particulier, je croise sagement mes mains devant moi – principalement pour ne pas les agiter dans tous les sens, et en cas de tremblements intempestifs. On ne sait jamais. J’acquiesce alors qu’il répète le nom de ce cher Tesla, me redressant presque visiblement quand Nikto affirme que cela lui dit quelque chose. Un sourire vient enfin éclairer mon visage pour de bon. Parce que ça, c’est plutôt bon signe, non ?

Si vous avez quelque chose, n’importe quoi, je suis preneuse, j’approuve d’un ton aimable lorsqu’il m’informe de son attention de se renseigner. Je pense que le bouche-à-oreille sera plus probant que mon réseau informatique, dans son cas à lui.

Mes yeux se perdent dans le vague comme j’y réfléchis.

J’espère que vous avez raison et que ça n’attirera pas l’attention sur vous.

Je sais pour ma part que si Tesla se renseigne un peu plus, il pourra facilement découvrir qui est mon patron. Notre groupe se sert, après tout, de l’image de marque de Mind pour rafler des contrats, assez régulièrement. Et je me fais connaître comme sa porte-parole, son bras droit. Bref, ce type sait beaucoup plus de choses sur moi que l’inverse, c’est tellement frustrant.

Je dormais profondément, j’imagine, soupirais-je. J’ai déduit de notre conversation qu’il est passé par le balcon. Et après son départ, j’ai vérifié, ce qui m’a confirmée cette déduction. Pour le comment, en revanche… je… Je ne peux pas vraiment répondre. Il n’a pas eu besoin de poser ses mains sur moi, je ne pouvais juste plus bouger, du tout. Et il a recommencé plus tard. Il peut aussi jouer… les marionnettistes, me forcer à faire quelque chose.

Je retiens un méchant frisson à ce souvenir, qui est sans conteste le pire. Tesla s’est plutôt très bien tenu, pendant sa petite visite impromptue, finalement, menaces mises à part, mais ça… C’est flippant au possible.

Il n’a pas été violent. Il utilisait juste son langage corporel pour appuyer le fait que j’étais sous la menace, mais sans jamais passer à l’acte. Il a été plutôt plaisant, le reste du temps, si on oublie le fait qu’il essayait de me faire avouer le plus de trucs possibles.

Je ne peux pas m’empêcher de rire, un peu jaune, certes, mais quand même. Je viens quand même d’associer le qualificatif de plaisant à un intrus dans ma chambre en pleine nuit. En tout cas, ça me permet de retrouver un sourire sincère et de me détendre un peu. Exposer des faits, répondre aux questions de Nikto, ça m’apaise.

Je ne pense pas que ça a un rapport, il n’a pas du tout mentionné Satori. Non, c’était autre chose. Il m’a même expliqué comment il m’avait trouvée, moi, Noélie Inagawa, je veux dire. Rien ne l’oblige à ça. En plus, j’ai vérifié, ses informations sont fiables.

Je fais une moue attristée.

Ce qui m’amène d’ailleurs à mon second problème. Un hacker qui a réussi à faire le lien entre Miko et Akira – mon pseudo de chanteuse – et qui publie ses petites théories sur le dark web. Je ne sais pas trop quoi faire.

J’ai presque envie de me blottir dans un coin quand j’y repense, et d’espérer que la solution se résolve par magie.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 3 Nov 2018 - 11:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 566
ϟ Nombre de Messages RP : 165
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
ϟ Liens Rapides :
Attirer l'attention sur lui ne l'inquiétait pas vraiment. Il avait déjà des ennuis très prononcés avec la mafia russe et il savait que certains de ses contrats risquaient eux aussi de lui causer encore plus de tracas, donc autant dire qu'il ne s'inquiétait pas vraiment de ce qu'une recherche sur ce mystérieux Tesla pourrait lui apporter. Sauf s'il s'agissait d'informations à transmettre à Noélie bien sûr ! Cependant, il n'était pas vraiment certain que cela fonctionne de chercher à la rassurer en lui disant qu'il avait des problèmes beaucoup plus dangereux et qui lui attiraient davantage de soucis que tout ce qu'elle pourrait lui demander. Elle risquait plutôt de refuser d'en rajouter une couche.

Gardant donc ses pensées pour lui, le Russe l'écouta tandis qu'elle lui expliquait ce qu'elle savait. C'était plutôt inquiétant, mais pas vraiment surprenant. Depuis qu'il était en ville, l'ancien militaire avait pu comprendre qu'il jouait dans la cour des grands. Ici, les criminels étaient des individus mortellement dangereux et celui-ci en avait tout l'air. Atia en savait certainement beaucoup sur ce Tesla, mais étrangement, il doutait qu'elle accepte de lui dire quoi que ce soit à ce sujet.

En tous les cas, le slave comprenait l'inquiétude de la jeune femme ! Elle s'était retrouvé face à quelqu'un qui l'avait rendue incapable d'agir, de quoi perturber n'importe qui. Lui-même n'aurait guère apprécié d'être dans une telle position. Cependant, ce n'était pas le dernier des soucis de Noélie. Lorsqu'elle parla du dark web, il voyait grossièrement ce qu'elle voulait dire – Aiden lui en parlait souvent – et cela ajouta à ses inquiétudes. Conservant un air apaisé et tranquille, Mikhaïl reprit enfin la parole.

« Vous avez une idée de la manière dont cette personne aurait pu faire le lien ? Ça pourrait être ce mystérieux Tesla qui lui aurait communiqué les informations histoire d'avoir une excuse pour vous parler. Un bon manipulateur s'assure toujours que ses mensonges pourront être étayés par quelque chose, ça ne serait pas si surprenant. Il y connaissait un rayon en matière de mensonges. Cela dit, ce n'est pas le plus problématique pour le moment. Avez-vous essayé d'entrer en contact avec lui ? J'ai un ami, une personne de confiance qui pourrait nous aider. Il gravite beaucoup dans ce milieu, il pourrait essayer de le contacter pour en apprendre davantage sur lui. Ou elle. Ensuite, nous pourrions aviser, mais il me semble important de le faire taire. Il faudra voir ce dont il peut avoir peur, histoire de l'exploiter pour le convaincre. Il eut une légère hésitation en la regardant à la dérobée. Je me doute que ça ne vous enchantera pas, mais c'est souvent l'une des seules solutions avec ce genre d'individus. »

L'une des seules, il y en avait une autre beaucoup plus radicale et surtout beaucoup moins « prise de tête » puisqu'elle consistait à rendre visite à la cible après l'avoir localisée et à lui mettre une balle dans la tête. De quoi calmer n'importe qui et d'assurer la tranquillité d'esprit de Miko/Akira/Noélie durant un sacré moment. Sauf que cette dernière n'accepterait jamais une telle solution, il préféra donc ne pas la suggérer.

« Je peux jeter un œil à votre balcon ? »

Il attendit qu'elle approuve avant de rebrousser chemin et de se diriger vers le-dit balcon. Avant de sortir, il jeta un œil à la porte qui semblait en parfait état et n'avait visiblement pas été crochetée. Après sa rapide vérification, il sortit sur le balcon et se pencha par-dessus la rambarde pour estimer la hauteur avant de revenir vers Noélie.

« Vous n'êtes pas très haut ici. Il passa sous silence que même lui ou un homme entraîné pourrait s'y hisser. La porte n'a pas été forcée ou crochetée. Vous êtes certaine de l'avoir verrouillée ? On oubliait parfois de sécuriser les portes qui donnaient sur des balcons. Si c'est le cas, il faudra peut-être songer à renforcer la sécurité. Surtout si l'on ignore la teneur de ses pouvoirs... enfin je ne sais pas s'il compte vous rendre à nouveau visite, mais mieux vaut prévenir que guérir. Ses prunelles se posèrent sur le visage de Noélie. Vous vivez seule ? »

Il ne tentait pas une technique de drague dépassée, mais cherchait simplement à se faire une idée de la « cible » qu'avait pu être Noélie pour comprendre un peu mieux le chasseur. Ça, c'était son domaine à lui.
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Nov 2018 - 15:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 290
ϟ Nombre de Messages RP : 185
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je fronce les sourcils, perplexe. Je n’ai même pas pensé une minute que Tesla aurait très bien pu se construire un alibi de toutes pièces. Ça ne me ressemble pas, mais c’est tout à fait plausible. J’acquiesce à sa demande concernant mon balcon avant de dire en le suivant au salon, hésitante :

Apparemment, quelqu’un m’aurait pris en photo pendant l’une de mes rencontres en tant que Miko. J’imagine qu’un des observateurs de Tesla aurait pu s’en occuper et faire atterrir cette photo au bon endroit, histoire de couvrir ses arrières.

Je fais la moue, agacée par cette pensée. Si c’est le cas, j’ai plus de griefs contre l’inconnu que je ne le pensais au départ.

J’ai commencé à faire des recherches. C’est un lui, d’une vingtaine d’années, qui utilise le pseudo Dark_Chii sur le darkweb, mais qui répond sinon au nom de Matthew Olson. Je n’en sais pas encore beaucoup plus, vu que s’il s’agit d’un pirate, il doit protéger ses données. En observant les photos, il a remarqué que notre corpulence était la même, logique, et je ne me cache pas de ma sympathie pour certains criminels de Star City, donc... Ce ne sont que des théories, mais des théories qui me dérangent.

Je ferme les yeux, tout à fait rebutée par ce que je dois faire – dire, pour l’instant – et bien consciente que le slave le sait pertinemment, vu ce qu’il en dit.

Ça ne m’enchante pas, mais je préfère le terroriser que de le faire tuer pour le réduire au silence.

Le dire d’une façon aussi brutale me permet de masquer un peu mon dégoût.

Je savais ce que je serais amenée à faire, dans ma position. Si quelqu’un peut m’aider à trouver où appuyer pour que ça fasse mal, je prends. J’ai pensé un temps à vérifier s’il ne serait pas intéressé par une place dans mon organisation, mais c’est un risque non nécessaire.

Je ne peux pas être certaine de sa loyauté, à lui, et quelqu’un qu’on contraint à servir par la peur peut se retourner à tout moment contre vous. Bref, il y aura trop d’inconvénients.

Je veux aussi retrouver le ou la responsable de cette photo. Plus délicat, mais si je ne sévis pas, qui sait si ça ne se reproduira pas ? Il paraît qu’il vaut mieux écraser ce genre d’initiatives dès le début.

Le regard perdu dans le vide, j’évite de croiser les yeux de Nikto. Ces pensées ne me réjouissent pas le moins du monde, mais j’ai eu le temps de penser à être réaliste, cette nuit. Tesla a au moins raison sur le fait que je ne pourrais pas sauver tous mes principes. Je veux juste pouvoir choisir lesquels, et réprimer toute velléité de me nuire dès le début, c’est un bon moyen de ne pas devoir arriver à des extrémités plus définitives un jour ou l’autre. Je tire une chaise à la table de la salle à manger et me laisse tomber dessus.

Asseyez-vous, si vous voulez. Faites comme chez vous. Je ne voulais pas un appartement trop haut, j’ai le vertige. Le vrai, celui qui vous paralyse.

La seule raison pour laquelle j’ai pu sortir par cette fenêtre, avec Renan, il y a quelques mois, c’est que l’autre solution menait à une mort potentielle.

A l’époque, je n’avais pas de raison d’imaginer que ce serait dérangeant par la suite.

Je ris doucement.

Je n’ai même pas l’habitude de fermer ma porte d’entrée à clé, alors je vous avoue que je n’avais jamais pensé à la porte-fenêtre du balcon. Je ferais en sorte que quelqu’un passe pour sécuriser tout ça.

Et de faire un minimum attention. Tesla n’avait pas l’intention de me faire du mal, visiblement, mais si quelqu’un me prend en grippe un peu plus sérieusement… Ne jamais se réveiller parce qu’on n’est pas assez prudente, ça serait un peu dommage, non ?

Je vis seule, mais une de mes amies va prendre la deuxième chambre et devenir ma colocataire sous peu. J’aimerais éviter de lui causer des ennuis. Et qu’elle sache à quoi je suis mêlée, en prime.

Je n’ai pas envie de perdre l’amitié de Susan, et mes activités personnelles sont un peu incompatibles avec les siennes.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 6 Nov 2018 - 13:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 566
ϟ Nombre de Messages RP : 165
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
ϟ Liens Rapides :
Il était difficile savoir qui avait pu prendre cette photo, mais pas impossible. Cela dit, dans l'immédiat, Mikhaïl n'était pas certain que ce soit une priorité. Mieux valait s'assurer que la jeune femme était en sécurité et que plus personne ne viendrait s'infiltrer dans son appartement ! Pour le reste, ils verraient plus tard.

Noélie lui donna quelques renseignements au sujet de ce pirate qui semblait assez... normal ? Pas dangereux en tous les cas. Mais il valait avouer que le Russe n'était pas le mieux placé qui soit pour déterminer le niveau de dangerosité d'une personne qui utilisait les nouvelles technologies. Il n'en avait jamais vraiment utilisé, même durant son passage dans l'armée et avait donc tendance à penser que ces personnes ne pouvaient pas être bien dangereuses si elles n'avaient pas une arme ou un entraînement au corps-au-corps. Bien sûr, il savait que c'était dangereux de sous-estimer ses adversaires, mais c'était ainsi !

Ses prunelles se reposèrent brièvement sur le minois de Noélie alors qu'elle soulignait que les théories de ce pirate la dérangeaient.

« Je comprends. »

Attirer l'attention sur elle pouvait devenir très dangereux ! Il soupira légèrement avant de tourner la tête vers la porte, réfléchissant à ce qu'il allait pouvoir faire une fois de retour chez lui. Parce qu'il ne comptait pas laisser traîner cette affaire bien sûr ! Mais il allait devoir se montrer prudent. Noélie le soulignait bien, elle n'aimait pas la violence et durant un bref instant Mikhaïl se demanda comment elle réagirait si elle savait de quelle manière il gagnait sa vie. Certainement en lui tournant le dos et en lui demandant de l'oublier. Préférant ne pas songer à ce détail, le trentenaire répondit posément.

« Il y a de nombreux moyens de persuader quelqu'un que son intérêt est ailleurs. »

Il en connaissait une bonne tripotée, mais préféra garder ça sous silence. Pour le moment, la jeune femme semblait inquiète et comme elle reprenait la parole pour lui expliquer qu'elle avait réfléchi à plusieurs solutions, mais qu'aucune ne la satisfaisait vraiment. Il resta silencieux tout en réfléchissant alors qu'elle l'invitait à s'asseoir. En général, il évitait de trop s'attarder chez les gens, aussi bien pour ne pas les déranger que parce qu'il n'aimait pas trop traîner dans un endroit qu'il ne connaissait pas, mais il décida de s'installer tout de même pour quelques instants. Écoutant ce qu'elle lui répondait ensuite, Mikhaïl hocha finalement la tête lorsqu'elle eut terminé.

« C'est une bonne chose. C'est toujours plus risqué de vivre seul, ça le dissuadera peut-être de revenir. Même s'il n'était sûr de rien. En ce qui concerne cet homme, je vais me renseigner comme dit, en attendant je ne peux pas vous suggérer grand-chose, si ce n'est de bien fermer toutes vos portes et fenêtres. Quitte à rajouter quelques sécurités supplémentaires comme vous le dites. On n'était jamais trop prudent. Concernant ce pirate par contre... Il prit quelques instants pour réfléchir. J'aimerais bien vous proposer de rencontrer l'ami dont je vous ai parlé... il est spécialisé dans ce genre de... traque. Je me doute que vous seriez capable de le faire seule, mais ce n'est pas forcément prudent. Cela dit, je peux faire le messager, il faudra simplement me donner les détails. Il craignait juste de ne pas maîtriser les termes techniques. Il pourra trouver où a été postée ou envoyée votre photo. Pour ce qui est de savoir comment il se l'est procurée par contre... Je pense que le plus simple sera de poser directement la question à l'intéressé. Est-ce que vous avez déjà quelqu'un en tête ? Je peux vous proposer mes services, mais si vous songez à quelqu'un d'autre, je comprendrais. »

Après tout, elle avait laissé entendre qu'elle avait des contacts dans le milieu, il était donc plutôt normal de songer qu'elle avait des personnes capables de l'aider qui passeraient peut-être avant lui.
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 7 Nov 2018 - 23:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 290
ϟ Nombre de Messages RP : 185
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
J’acquiesce d’un geste de la tête un peu brusque. Oh, oui, j’imagine qu’il y a bien des façons de s’assurer que quelqu’un ne bavarde pas à tort et à travers.
Mais ce n’est pas du tout la faute du slave, loin de là. Il ne fait que m’aider, alors je force un fichu sourire sur mes lèvres. Ne pas craquer, c’est très facile, non ?

Vous avez raison, ajoutais-je donc d’une voix un peu trop basse mais ferme.

Je retiens un nouveau soupir pendant que Nikto s’installe en face de moi et approuve mon choix de compagne. Il faudrait sans doute que je le prévienne que ma colocataire est une super-héroïne, mais d’un autre côté, Susan n’a sans doute pas envie que je dise où elle va bientôt habiter, on ne sait jamais.
Bref, je garde ma langue dans ma poche.
J’acquiesce avec un air des plus sérieux pendant que le Russe me liste quelques consignes de sécurité. Curieuse quand il aborde le fait qu’il connaît quelqu’un qui s’y connaît. Effectivement, j’aimerais bien savoir ce qu’il peut trouver, et ça évitera que je trempe directement là-dedans. Je sais masquer mes traces très efficacement, mais on ne sait jamais.

Si vous avez confiance en lui, je veux bien le rencontrer. Avec vous, ceci dit, ou avec le droit d’amener mes gardes du corps, si ça ne le dérange pas.

Après l’intrusion de Tesla, je me sentirais plus en sécurité avec Shiru et Totsuka à mes côtés, si Nikto lui-même ne peut m’accompagner.
Quand il propose son aide à un niveau tout différent, je tarde un peu à répondre. Non pas parce que je n’ai pas confiance en lui, juste parce que je ne sais pas si j’ai envie d’imposer ce job là à quelqu’un que j’apprécie.
Sauf qu’il demande, je n’impose rien. Sauf qu’il vaut mieux lui qu’un inconnu que je ne maîtriserais que par l’argent.

Je vous paierai ce que vous demanderez, mais je veux bien votre aide. Mon équipe actuelle n’est pas capable de ce genre de choses, j’ai surtout recruté pour assurer nos échanges et pour ma protection.

Je hausse les épaules. Ce n’est probablement très prudent d’avouer ça tranquillement à quelqu’un qui ne fait pas partie de mon organisation, mais en même temps, avec mon identité réelle et le fait que j’en appelle à lui, je me mets déjà en danger… Si j’avais la moindre raison de douter.

Je pourrais venir avec vous ? Ou vous pensez que ce ne serait pas prudent ?

J’ai hésité longuement avant de poser ma question. Je me dis que j’ai besoin de m’endurcir, je me dis que c’est le moment d’apprendre qu’il faut parfois se tacher les mains – virtuellement parlant, par le biais des siennes – pour protéger ses intérêts.
C’est ce que j’ai désespérément besoin d’apprendre à faire.
Et puis, ça me paraît lâche de me planquer derrière mon innocence.
Je veux devenir Miko. Je le veux, non ? Oui.
Et je n’ai de toute façon pas le choix.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 9 Nov 2018 - 13:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 566
ϟ Nombre de Messages RP : 165
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
ϟ Liens Rapides :
Il avait confiance en Aiden, mais une confiance limitée. Ce n'était pas à cause de l'Irlandais, ni même à cause de ses compétences, mais le slave avait fait l'erreur d'accorder une confiance sans borne à son ancien ami Nikolaï, il l'avait même laissé séduire et épouser sa sœur, puis l'homme l'avait trahi. Une confiance devait rester limitée et cela même si le Russe aurait aimé pouvoir se reposer sur quelqu'un... ou ne pas avoir à se méfier en permanence. Mais c'était ainsi, il avait choisi un mode de vie qui l'obligeait à repousser ses sentiments au second plan et il ferait avec.

« Je doute que cela le dérange. Et je lui fais suffisamment confiance pour lui demander son aide assez régulièrement. Ce qui était assez parlant. Cela dit, vous pouvez tout de même demander à vos gardes du corps de nous accompagner si cela permet de vous rassurer. »

Il n'allait pas lui interdire de se faire accompagner ! Après tout, ils ne se connaissaient pas réellement, mis à part leur rapide rencontre sous l'identité de Miko, puis celle dans la rue où il avait joué les hommes de main. Autant dire qu'elle pouvait avoir des doutes à son égards, il le comprendrait parfaitement !

Concernant sa proposition de l'aider, Noélie sembla hésiter. Là aussi, il la comprenait, il resta donc silencieux tandis qu'elle reprenait pour lui expliquer qu'elle le paierait avant de lui demander s'il accepterait qu'elle l'accompagne. Dans les deux cas, Mikhaïl dût réfléchir un peu pour savoir comment lui répondre. D'un côté, il comprenait qu'elle veuille « officialiser » les choses en lui payant ses services, mais il se sentirait mal d'accepter. Concernant sa participation par contre, la réponse lui venait naturellement.

« Non, vous pouvez venir. Ce sera même plus simple, je ne maîtrise pas les ordinateurs et toutes ces choses comme vous deux, vous pourrez communiquer plus facilement face-à-face. Il marqua une pause. Est-ce que vous voulez y aller à visage couvert ? Il est même du Cartel Rouge, sous les ordres directes d'Atia César, il ne trahira pas un collègue, mais la décision vous revient. Il ne trahissait pas Aiden en confiant ça, Noélie lui avait elle-même avoué être membre du Cartel Rouge. Pour ce qui est de me payer... je vous propose mon aide à titra gracieux. Mes contacts habituels n'apprécieraient pas que je me fasse payer sans passer par eux, alors gardons ça comme un service. »

Mikhaïl laissa Noélie décider si elle voulait appeler ses gardes du corps ou encore se déguiser et en profita pour appeler Aiden et lui demander son aide. Son collègue lui répondit d'un ton un peu endormi, mais accepta de les recevoir chez lui dès qu'ils seraient disponibles.


Lorsqu'elle fut prête, Mikhaïl chercha sa voiture et la laissa monter à bord avant de les conduire jusqu'à chez l'Irlandais, en faisant un crochet si jamais il fallait chercher quelqu'un. Lorsqu'ils arrivèrent devant le bâtiment, le slave se gara et tout le monde put sortir du véhicule avant de se diriger vers l'entrée de l'immeuble. L'endroit était assez propre, mais un peu délaissé. Les habitants de l'immeuble ne prêtaient pas vraiment attention à l'aspect de leur domicile et les nouveaux arrivants ne furent donc pas remarqués. Mikhaïl les dirigea jusqu'à la porte d'entrée d'un appartement et toqua à la porte. Aiden, un bellâtre Irlandais, leur ouvrit, un peu dans le pâté avant de les laisser entrer. Son attention s'attarda sur la jeune femme qui accompagnait le Russe.

« Et bien...
On a vraiment besoin de ton aide. Le pirate informatique retrouva son sérieux.
Expliquez-moi comment ? Misha désigna Noélie.
Quelqu'un lui cherche des ennuis. Un pirate informatique a publié des photos et des théories la concernant, il faudrait tout supprimer et dans la mesure du possible, essayer de l'empêcher de recommencer pour le moment.
Ce sera sur le court terme, il pourra recommencer ensuite.
Je m'en occuperai.
Je vois.... »

Sans insister plus, Aiden les entraîna dans une pièce secondaire, pleine de matériel informatique dernier cri. Il s'installa derrière son ordinateur avant de tirer une chaise pour inviter Noélie à s'asseoir à ses côtés.

« Expliquez-moi en détail ce que vous savez. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 10 Nov 2018 - 0:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 290
ϟ Nombre de Messages RP : 185
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Vu que la réponse n’est pas un franc et ferme « oui », j’hésite sur la marche à suivre. D’un côté, moi, j'ai presque totalement confiance en Nikto. Presque, parce qu'il reste toujours un doute raisonnable sur les impressions que je retire des gens. Même si je n’ai que des bonnes ondes venant du Slave, on ne sait jamais, en somme. Et puis, si lui n’est pas forcément cent pour cent certain de son contact…

Merci, je réponds. Je vais simplement appeler l’une d’elle, elle pourra peut-être nous aider aussi. J’ai confiance en vous mais je ne connais pas votre contact.

Shiru serait très certainement intéressée par ce que j’aurais à dire, vu comme elle prend ma sécurité à jour. Tout comme Totsuka, maintenant que j’y pense. Si je lui disais ce qu’il m’arrive avec ce pirate, je suis presque certaine qu’il disparaîtrait sans laisser de traces. Une extrémité que je souhaite éviter, raison pour laquelle je ne contacterais que le pendant féminin de mon duo de choc.

Dans ce cas, vous pourrez faire appel à moi en échange. Je n’oublie jamais un service rendu, j'ajoute d’un ton presque cérémonieux.

Je donne ma parole un peu trop souvent, ces temps-ci, mais je refuse de profiter de lui sans rien n’offrir en échange, ce serait totalement inapproprié. En plus du fait que je l’aime bien, moi, je serais ravie de l’aider.

Pour ce qui est du visage, vu la nature de ce que je vais lui demander, j’imagine qu’il est aussi bien de me présenter telle que je suis.

Je hausse les épaules. Quelqu’un qui travaille pour Atia César a bien peu d’intérêt à trahir. En attendant, j’appelle ma gardienne en chef, la dirigeante de nos Egides, pour la briefer succinctement et lui demander de me retrouver à l’angle de la rue, étant donné qu’elle habite à deux pas. J’en profite pour déposer délicatement la lentille qui me permet de reconnaître un certain nombre de personnes grâce à ma base de données et d’obtenir des informations sur eux en temps réel. On ne sait jamais, ça peut servir. Avec l’absence de mon masque, quelqu’un d’attentif peut bien discerner sa présence, mais je m’en moque.

Nous descendons jusqu’à la voiture de mon accompagnateur qui nous conduit à bon port. Je suis sagement Mikhaïl, ravie de constater que lorsque je focalise mon attention sur lui, l’écran projetée sur mon œil me fait défiler ce que j’ai compilé à son sujet. Autant mes observations que des informations extérieures sur l’homme du Cartel. Par respect pour lui, je n’ai pas fouiné du côté de sa vie privée. Je sais qu’il a une sœur, mais ça s’arrête là.

Je croise les bras lorsque l’attention de l’homme qui nous ouvre la porte se pose sur moi, l’air impassible. C’est un exercice auquel je deviens meilleure de jour en jour, avec ma nouvelle vie. On croirait presque que la demoiselle insouciante a disparu. Que Nikto la voit, soit. Tesla savait déjà un certain nombre de choses sur moi. Mais lui ne doit pas garder l’image de quelqu’un de trop… aimable. Pure précaution. La gentillesse est prise pour un permis d’abus en tous genres trop souvent, je dois bien l’avouer. Je suis l’homme en silence, Shiru sur les talons, toujours en retrait mais attentive. Elle ne paye pas de mine, honnêtement. Plutôt petite et presque frêle au premier abord, la jeune femme est en fait musclée et exercée, et dotée de capacités plus qu’utiles en cas de grabuge.

Je me laisse tomber sur la chaise d’un mouvement tranquille. Ce que je sais. Hm, j’imagine qu’il va falloir commencer par le début. Je préfère éviter la partie où j’ai appris ces informations dans ma chambre de façon un peu délicate, mais le reste, il va bien falloir le confier.

Pour résumer en quelques mots, j’ai une identité publique pour laquelle il est très facile de se procurer des photos et des enregistrements divers. L’une de mes chansons récentes pouvait être comprise comme un… hommage à un homme du Cartel Rouge. On m’a appris très récemment qu’un pirate avait mis la main sur une photo de moi, lorsque j’agis pour mon supérieur au sein du Cartel. En reliant les points entre eux et en comparant les photos, il a échafaudé une théorie selon laquelle Miko et Akira sont une seule et même personne. Vous comprendrez aisément pourquoi cette théorie me dérange.

Je recroise les bras mais ma contrarié ne s’affiche pas sur mon visage, cette fois.

J’ai fait quelques recherches sur cet homme. Il a vingt-cinq ans, utilise le pseudo de Dark_chii et ce n’est pas la première fois qu’il s’amuse à ce genre de jeux, d’après ce que j’ai trouvé sur le dark web. Je n’ai pas voulu creuser trop loin pour ne pas attirer son attention sur moi.
Vous avez son véritable nom ?
Matthew Olson.
Et qu’est-ce que vous voulez, précisément ?

Je souris légèrement.

Tout ce que vous pourrez trouver, est-ce une réponse acceptable ? Toute information peut être bonne à prendre, mais ce que je cherche c’est un levier pour lui faire comprendre qu’il est doublement dans son intérêt de faire disparaître ces théories sans faire de vagues, avant qu’elles ne se répandent trop.

Je reprends mon sérieux sans trop de difficultés, étant donné tout le bien que je pense de cette conversation.

Vous avez une idée des protections de son système ?
Proxy, à minima, un encryptage assez performant à première vue mais rien d’insurmontable. Je n’ai pas vraiment vu plus.

Il acquiesce et se penche sur son ordinateur. Je lui donne l’adresse de la page incriminée et patiente gentiment, jetant un regard vers Nikto pendant que son collègue travaille.

A vous, qu’est-ce qui pourrait vous être utile ? Son adresse, j’imagine, mais outre cela ? Y-a-t-il des informations qui vous seraient particulièrement pertinentes ?
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 11 Nov 2018 - 12:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 566
ϟ Nombre de Messages RP : 165
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
ϟ Liens Rapides :
Le Russe resta en retrait de la discussion. Il n'y connaissait rien en matière d'informatique et ne s'y était jamais vraiment intéressé. Sa sœur s'était mieux adaptée à la vie... plus évoluée ? C'était assez juste sachant qu'ils avaient grandi dans un village où l'électricité était un luxe et où l'eau courante n'existait pas. Lorsqu'il la voyait pianoter sur son téléphone moderne, le slave se disait qu'il devrait peut-être s'y mettre aussi, mais ça ne l'intéressait guère. Autant laisser ça aux passionnés !

En parlant d'eux, Aiden se montra plus que professionnel. Même s'il draguait dès qu'il en avait l'occasion, l'Irlandais savait aussi lorsqu'il était important de se comporter comme un pro. Tandis qu'il pianotait sur son clavier en scrutant les multiples écrans posés autour d'eux, Noélie reprit la parole pour s'adresser au slave qui prit quelques secondes pour réfléchir à sa réponse.

« Les informations habituelles... Aiden répondit par un grognement, indiquant qu'il voyait ce qu'il attendait. Éventuels permis d'arme, voire les inscriptions dans des clubs de combat, des choses qui me renseigneraient sur ses capacités physiques en somme. Poursuivit-il à l'attention de Noélie. S'il vit seul. Puis quelques petites informations sur lui qui pourraient me permettre de faire pression si le besoin s'en faisait sentir. »

Son regard évita de se poser sur Noélie. Il était un peu honteux de son métier devant elle. Même en étant une « criminelle » elle semblait capable de garder ses idéaux. Lui pas. Il tuait, torturait et extorquait des informations alors qu'il n'aimait pas faire ça. Et qu'il en avait honte lorsqu'il y repensait. Comme pour se justifier, il enchaîna en fixant toujours l'arrière de la tête d'Aiden, comme si cela lui permettrait de conserver sa dignité.

« Les menaces doivent être fondées. On ne peut pas menacer quelqu'un de le tuer si on ne compte pas le faire. Connaître ces choses sur lui me permettra de lui montrer que je ne plaisante pas et ça le poussera à parler plus facilement. »

Aiden arrêta de taper quelques secondes, décrochant un regard au slave avant de passer sur Noélie, puis de se concentrer à nouveau sur sa tâche.

« Depuis quand tu te justifies ?
Je ne me justifie pas.
Si tu le dis... Il ne semblait pas convaincu. Bon, j'ai trouvé quelque chose !Il se protège bien, mais ça reste abordable quand on s'y connaît. Apparemment, quelqu'un a dû lui refiler un logiciel qu'il utilise pour reconnaître les corpulences et ce genre de chose. En tous les cas, il ne l'a pas inventé et il est plus performant que ceux de la police ! Il parlait en connaissance de cause. Votre photo lui a été envoyée par quelqu'un d'autre, je suis en train de remonter le signal, mais cet emmerdeur ce protège mieux que notre petit Matt. Il jurait souvent et n'y faisait même plus attention. Il a scanné pas mal de photos prises de membres du Cartel Rouge, il a une sacrée bande de données ce petit bâtard ! Je peux la démolir... ou m'arranger pour la fausser. Genre en remplaçant les photos, voire en essayant d'attaquer directement le logiciel. Vous en pensez quoi ? »

Le Russe haussa les épaules en signe d'ignorance, préférant laisser des personnes plus compétentes que lui répondre à cette question.
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 11 Nov 2018 - 22:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 290
ϟ Nombre de Messages RP : 185
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Observatrice, je remarque un peu malgré moi qu’en expliquant ce dont il a besoin, il fait tout pour ne pas me regarder. Je suis perplexe, je me demande si j’ai dit ou fait quelque chose qui l’offense, tout du long. Jusqu’à ce qu’il enchaîne, me donnant des justifications que je n’ai certainement pas demandées. J’ai envie de me lever et de le prendre dans mes bras, mais quelque chose me dit que le dénommé Aiden en profiterait pour se foutre de nous.
Et que ça ne passerait pas inaperçu.
Mauvais plan.
Je lui dirais ce qu’il en est plus tard.

Ça me va très bien, j’affirme doucement, plus à l’intention de Mikhaïl qu’à celle d’Aiden. Je profite que ce dernier tourne le dos pour chercher le regard du slave et lui offrir un grand sourire.

Son allié a entretemps trouvé quelque chose. Je me concentre sur ce qu’il explique, tout en y réfléchissant. Le temps qu’il ait fini, je suis consternée par ce que je découvre. Mon côté négociante aurait bien envie de passer l’information aux membres du Cartel visés et de leur proposer de régler le problème avec l’aide d’Aiden et Nikto, moyennant finances, forcément. Sauf que s’il découvre le « petit Matt », celui-ci risque de finir proprement mort.
Oui, mauvaise idée, encore.
Décidément, c’est la série.
Je me redresse pour observer les écrans et observer de moi-même les informations qu’il me rapporte.

Faussez la, je finis par dire, après avoir retourné la question dans tous les sens. Si vous détruisez la base de données, il n’aura aucun mal à la reconstruire. Surtout s’il a l’air à peu près capable.

J’ai ma propre base de données, un heureux mélange entre des recherches automatisées via Inori, ma lentille, ma cervelle qui sera bientôt connectée à mon I.A., et le logiciel que Lukaz m’a offert lors de notre rencontre, détournée pour servir d’informations sur de nombreuses personnes – pour peu qu’elles utilisent internet.

Si vous modifiez les photos et faussez l’algorithme de reconnaissance, la personne à l’origine de ce logiciel ne s’en rendra probablement pas compte tout de suite.

Shiru, silencieuse derrière moi jusque là, prend la parole d’une voix ferme.

Ça nous laisse le temps de le retrouver, Miko-sama.

Je comprends bien le sous-entendu qu’il y a derrière, mais j’acquiesce. La liste de personnes à retrouver s’allonge. Le retrouver et le faire taire. Quelqu’un qui a ce genre d’idées doit cesser, d’une façon ou d’une autre. Autant je pense que Matthew puisse être impressionné, autant j’ai plus de doute pour notre second inconnu.
Je déteste ce que devient ma vie, décidément.
Mind va m’entendre. Ou pas.

Vous pensez que vous arriverez à retrouver l’éditeur du logiciel ? Celui qui a la banque d’images ? Ou je m’en occupe ?

Je peux le faire si ça devient trop complexe, après tout, sans vouloir préjuger des capacités d’Aiden.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 12 Nov 2018 - 14:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 566
ϟ Nombre de Messages RP : 165
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
ϟ Liens Rapides :
Le slave avait bien aperçu le sourire passé sur les lèvres de Noélie, mais il conserva sa neutralité. Ce n'était pas par rapport à elle, mais simplement parce qu'il connaissait trop bien Aident et que ce dernier risquait de se faire des idées. En soit, ce n'était pas bien grave, mais le trentenaire préférait éviter de faire travailler inutilement l'imagination de son collègue. Il risquait encore de changer sa manière de travailler s’il se mettait à penser qu'il y avait un début de romance avec la jeune femme et le Russe.

N'ayant pas remarqué le coup d’œil échangé entre son collègue et l'une de ses invitées, Aiden continuait de taper sur son clavier, rentrant des tas de codes qui ouvraient de nouvelles fenêtres où des lignes de code défilaient à leur tour. Le slave n'y comprenait rien, il retomba donc dans le silence le temps que les trois autres règlent les détails entre eux.

Lorsqu'elle reprit la parole pour lui proposer son aide, l'Irlandais lui décrocha un regard que Misha connaissait bien. Il était en train de la jauger.

« Votre aide ? Vous piratez aussi ? Il jeta un coup d’œil au slave. Tu copines avec la concurrence, chaton ?
Ce n'est pas la concurrence. Je ne copine pas. Et ne m'appelle pas comme ça. Aiden soupira de manière exagérée.
Vous savez, les Russes n'ont vraiment pas le sens de l'humour, vous devriez songer à vous trouver un autre ami. Il haussa les épaules avant de reprendre son sérieux. Mais je peux le retrouver oui. Ça me prendra juste un peu plus de temps, il a beaucoup de protections et de routeurs pour détourner l'attention. Il tapait sur les touches tout en parlant. Pour les photos aussi ça va me prendre un peu de temps, mais je peux m'en occuper plus tard, ce n'est pas un souci. De toute manière, si vous allez lui rendre visite, ce sera plus pour assurer les arrières. Je doute que quelqu'un récupère la base de données entre-temps, mais je vais installer des sécurités pour vérifier ça.
Tu crois que quelqu'un pourrait essayer ça ?
Ouais. Bordel de dieu, c'est une putain de base de données, si des gens lui refilaient ces photos, ils voudront forcément la récupérer !
Arrête de blasphémer. Il roula des yeux avant de soupirer.
Trop sérieux, je vous l'ai dit. »

Il continua de taper sur les touches, remontant la piste de la personne qui avait fourni le logiciel. S'il ou elle cachait ses traces, c'était forcément qu'il ou elle savait que c'était risqué. Ou illégal. Ou les deux.
Le slave posa les yeux sur Noélie, puis sur sa garde du corps avant de finalement reprendre la parole d'un ton toujours aussi posé.

« On devrait le laisser modifier tout ça plus tard, si on a les informations nécessaires pour le retrouver, le mieux reste de se concentrer là-dessus. Mais il faudra le faire quand le logiciel sera modifié, sinon on prend le risque que son propriétaire tente de le récupérer en découvrant que son poulain a eu des ennuis. Même s'il n'y succomberait pas. Vous cherchiez d'autres informations ? »
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 12 Nov 2018 - 16:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 290
ϟ Nombre de Messages RP : 185
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je lâche un rire alors qu’Aiden me renomme la concurrence. Pas de réaction au « chaton » en revanche, parce que je ne veux pas embarrasser Nikto, du tout. Il est tellement gentil avec moi, je ne vais pas l’embêter en plus !

Ça m’arrive, je réponds, évasive. Mais je vous rassure, il n’y a aucune concurrence entre nous.

Ce que j’aurais habituellement assorti d’un « il est tout à vous », mais mon petit doigt me dit que le principal intéressé ne serait pas du tout d’accord avec ça. Donc je m’abstiens. Je me tais, sage comme une image et l’air sérieux pendant qu’Aiden recommence à râler. Je m’abstiens aussi de signaler que je ne serais pas vraiment contre récupérer cette base de données pour mon propre compte, qui complèterait avantageusement la mienne.
Enfin, avec mon petit gadget, je sais déjà un certain nombre de choses sur mon interlocuteur, ce que je ne lui dis pas plus.

Le sérieux me va très bien, je réponds d’un ton neutre.

Je jette un œil vers Mikhaïl. J’hésite un peu. J’ai bien envie d’ajouter que l’ami qui va avec aussi, même si je ne sais pas vraiment si je peux le considérer comme tel. Même pour quelqu’un qui s’attache vite, ça serait un peu rapide, je crois ?

Je veux éviter que quelqu’un n’aille récupérer ça. Mettez vos propres sécurités, je doublerais avec les miennes. Plus on est prudents, mieux nous nous en porterons.

Je hausse les épaules, comme si la question m’ennuyait un peu. Ah, oui, regarde comme j’ai l’habitude de gérer ce genre de situations à la noix. Quelle bonne blague. Heureusement que les gens avalent plus facilement mes histoires que je ne le fais moi-même. Et que je suis bonne actrice, des années de scène derrière moi obligent. Si j’avais su que mes talents de chanteuse et toutes ces prises de clip en tous genres, me glisser dans la peau d’Akira comme dans celle d’une entité distincte, ça me servirait à devenir une criminelle convaincante.

Commençons par retrouver nos coupables et leur faire comprendre que se mêler des affaires du Cartel n’est pas dans leur intérêt. Et tout particulièrement des miennes.

Un sourire un peu dur vient effleurer mes lèvres. Quelque part, je leur en veux, à ces types. Pas de faire ce que je suis capable de faire – franchement, si certains savaient la pile d’infos dont je dispose… Mais les miennes ne traînent pas sur internet, je les vends à prix d’or ou je les garde pour moi, selon mon lien avec la personne concernée. Non, je leur en veux parce qu’avec leurs bonnes idées, je suis obligée de discuter tranquillement de leur sort avec un… collègue et un homme qui, si adorable qu’il soit avec moi, a des occupations qu’on peut qualifier de « pas très nettes » à minima. Laissez-moi trafiquer en paix et retourner jouer à Candy Crush ou tout autre jeu loin de moi, nom d’un chien.

Oh, oui, je veux bien savoir depuis combien de temps ma photo traîne en ligne.

Histoire d’évaluer les dégâts.

Hmmm… Trois bonnes semaines, à priori.

Je lève les yeux au ciel. Ça pourrait être pire, mais ça pourrait aussi être beaucoup, beaucoup mieux. Je me lève et m’incline devant Aiden – toujours assis.

Mes remerciements, Aiden-san, pour votre aide précieuse.

Je croise les bras et jette un œil à Nikto.

Vous voulez qu’on discute un peu plus de ça… ?

Je n’ai pas envie de rentrer chez moi et de me retrouver seule, mais il est hors de question que je l’avoue devant le cher Aiden. Ceci dit, le slave n’est pas mon baby-sitter, et même si je veux savoir ce qu’il compterait faire à nos cibles, je ne veux pas non plus l’accaparer. Ou le mettre mal à l’aise avec mes questions. J’ai juste envie de partager du temps avec quelqu’un qui peut comprendre, un peu.
Revenir en haut Aller en bas









Need somebody's help — Mikhaïl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. » ▬ Tasha Octavie Mikhaïlov
» En Amérique, il n'y a pas de chats... [Mikhaïl]
» Nos fragilités sont de loin une force plus qu'insoupçonné [...] Une richesse de l'âme. - Mikhaïl. [UC} } pris par ari
» (Mikhaïla) + I came in like a wrecking ball ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Centre Ville :: Le quartier du Centre :: 40th Avenue :: Immeuble #649 :: Appartement de Noélie A. Inagawa et Susan Suncana-