AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Cats at Parties

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 17 Oct 2018 - 22:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 752
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Susan, pensive, observait d’un œil distrait les musiciens qui mettaient le feu sur la scène improvisée dans les locaux de la Pizza Box.
Elle était heureuse d’avoir organisé ça dans son établissement, et peinait à croire qu’elle avait réussi à attirer autant de monde avec une soirée comme elle n’en avait encore jamais fait ici. Plus encore avec tout ce qu’elle avait eu en tête ces derniers temps, et qui occupaient toujours son esprit. Elle avait tant à faire qu’il était bon de décrocher un peu et profiter de la musique et des gens qui venaient se détendre ici ce soir.
Enfin, elle n’avait pas été seule.

Les associations à qui profitaient les fonds récoltés avaient mis du leur et avaient trouvé d’excellents artistes pour animer la nuit. La mutante avait obtenu un accord de la mairie pour faire du bruit encore tard dans la nuit. Et puis il y avait la Danger Diamond Society. Ils étaient là depuis les débuts de la Pizza Box, et avaient accordé un soutien financier considérable à l’oeuvre de Susan. Le projet qui était soutenu ce soir était l’un des leurs, et Susan était heureuse de pouvoir leur rendre un peu de l’aide qu’ils lui avaient offert.

Susan, tout comme la Pizza Box et tout comme la DDS, étaient présents sur la plupart des évènements LGBTQ+ de la ville, que ce soit à l’avant en y participant ouvertement et en soutenant la cause, ou à l’arrière grâce à du soutien monétaire ou à la construction et l’organisation de structures d’accueil et de conseil.


Ce soir, tout le monde récoltait des fonds pour financer la reconstruction des refuges détruits au cours de l’invasion. La soirée regroupait un peu tout : Des musiciens qui jouaient sur scène, des projections de courts métrages et de projets militants à l’étage, et les consommations habituelles que proposait la Pizza Box. L’entrée était à prix libre, et tout ce qui entrait dans les caisses finirait dans les murs des nouveaux refuges.

Voir tout ce monde s’amuser la mettait en joie, et elle s’efforçait de pousser ses soucis loin pour profiter de cette heureuse ambiance. Pas de Termigators, pas de complots ni de Lady Satan entre ces murs. Rien que des jeunes gens enthousiastes, d’autres moins jeunes mais tout aussi dynamiques, beaucoup d’amis à elle et d’autres qu’elle admirait.

Du coup, la DDS avait le droit de s’inviter elle aussi.
Susan se décida à aller chercher une bière bien fraîche au comptoir, échangea quelques compliments au personnel et quelques mots avec celles et ceux qu’elle connaissait en chemin. Elle retrouva bien vite son petit poste de surveillance, là, attablée dans un coin de l’établissement qui avait été décoré pour l’occasion. D’ailleurs, elle-même ne faisait pas tâche puisqu’elle portait son débardeur “Gender Roles may be toxic”.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 19 Oct 2018 - 11:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
The Young Danger

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 472
ϟ Nombre de Messages RP : 90
ϟ Crédits : avatar - betelgueuse / gif - tumblr / code - exordium / citation - jean calvin
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire & asexuel
ϟ Métier : Lycéen à la Joseph Clark High School / Stagiaire au Daily Herald / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Absorption énergétique
- Cristal de Daka
- Maîtrise de l'art de combat dakanais
Je suis partagé entre deux sentiments distincts.
Le premier n’est pas génial. Je me dis, putain, damn, merde, qu’est-ce que je fous dans une soirée comme ça ? Une soirée où tout le monde affiche librement sa sexualité ? Alors que le sujet est carrément malaisant pour moi ? Bon, ils ne se grimpent pas dessus comme dans les films. C’est pas un gang-bang partouze ou quoi, c’est davantage un évènement culturel. Avec des groupes qui jouent de la musique (bon point), des courts-métrages qui sont projetés en fond (mauvais point ?) et des tas de gens (mauvais point) avec des t-shirts plutôt délirants (bon point). Des gens à qui il faut serrer la main (mauvais point), à qui il faut parler (mauvais point) au lieu d’écouter la musique (bon point hein, pour rappel).
Le second, c’est la musique. Je l’ai déjà dit, mais j’adore ça. Ma vie vibre littéralement en musique. J’ai toujours un casque vissé sur les oreilles, ça m’évite souvent de devoir sociabiliser. Et les groupes qui ont été invités par l’évènement sont plutôt bons. Pour cause, une partie d’entre eux a reçu la bourse Danger en leur temps et comme c’est toujours Will qui prend la décision finale sur qui la reçoit ou pas, il me demande chaque fois mon avis. J’aime les regarder jouer, mais j’aurai sûrement été plus à l’aise derrière mon écran.

Le truc c’est que, peu importe la qualité de la retransmission, rien ne vaut le direct. Puis c’est important pour Will, ce genre de choses. J’ai beau avoir seize ans et ne jamais ressentir le moindre désir pour qui (ou pour quoi) que ce soit, je sais que mon frère aime les hommes et que ça pose un problème à plein de gens. C’est un truc que je comprends pas et concrètement moi, je m’en fou d’avec qui il partage son lit. Lui aussi il s’en fout, il les emmerde ces vieux connards qui le jugent et c’est pour ça que, depuis qu’il dirige la DDS, il a fait tout un tas d’investissements dans le caritatif, pour ces causes-là. Le fait que je sois à ses côtés, c’est aussi une manière de dire que j’emmerde le monde, j’emmerde ma mère et ses principes, j’emmerde ses copains coincés. Si elle me les cassait moins, je compatirai presque. Entre un fils qui se sent dakanais dans son cœur et un autre qui préfère les hommes, ce qui empêche les mariages d’intérêt, elle se retrouve en minorité. Elle a de la chance que Will l’aime et qu’il est compréhensif, contrairement à elle. Sans ça, elle aurait perdu deux fils d’un coup. Je crois qu’elle le sait et d’une certaine façon, si elle râle, si elle la ramène, elle reste quand même soft et encaisse « sa honte ».

Encore des mains à serrer, encore des sourires à distribuer. Will porte un costume sans cravate. Le col ouvert laisse entrevoir un morceau de tatouage du Dakana, mais le reste est caché sous le tissu. Moi, j’ai mis une chemise et un pantalon, je me suis habillé correctement quoi. Un peu comme lui, la veste en moins, les cheveux vaguement coiffés. Mes tatouages sont cachés aussi mais ma chemise est claire, alors ils se voient par transparence. Comme on s’est déjà fait photographier plein de fois, je me réjouis de voir la tronche de ma mère quand elle lira les journaux demain. Elle va s’étrangler avec son café, c’est clair.

Dam’, tu viens ? On va saluer la propriétaire.

Mon frère doit élever la voix pour que je l’entende et j’acquiesce. Soudain, mes mains sont moites et mon cœur bat la chamade. Pas parce qu’elle me plait, la proprio, juste parce que je sais qui elle est. Enfin, tout le monde le sait, mais moi je l’ai vu enlever son masque pendant l’attaque du Termigator. Elle a osé agir, elle a révélé son identité et depuis, je suppose que c’est pas toujours la joie. Moi, depuis cette histoire, j’ai laissé le costume de Silver Spark au fond de mon placard et j’ai un peu déconné, puis je me suis repris, puis j’ai redéconné, parce que fréquenter Wayn ça ne me réussit pas. J’ai l’impression d’être devenu un peu trop ado américain même si je suis toujours dakanais dans mon cœur, mais c’est pas le moment de penser à ça.

Je m’avance vers elle avec Will, dans son sillage en fait. C’est pas la première fois qu’ils se rencontrent mais ils se vouvoient encore, il lui donne du « mademoiselle Suncana » mais paradoxalement, ils se font la bise. Ça me fait flipper, est-ce que je vais devoir toucher sa joue moi aussi ? Je regarde son t-shirt, j’espère qu’elle ne pense pas que je matte ses seins. C’est juste que je lis l’inscription et je ne sais pas pourquoi, ça me fait sourire.

Vous ne connaissez pas mon petit frère, je crois ? Damian, voici mademoiselle Suncana, qui est la propriétaire de la Pizza Box. Elle a aussi réalisé…

Il continue à me balancer le CV de l’héroïne, sans même souligner qu’elle est aussi Pizza Girl, accessoirement. Comme si ce n’était pas très important. Je tends la main pour désamorcer une éventuelle tentative de bisous.

‘Lu. ‘Chanté. C’est cool comme fête.

J'ai l'air un peu coincé, mais je suis surtout un peu impressionné. Et stressé, comme toujours, au contact d'un membre de la Légion. Vu mon passif, j'aurai cru que Will retirerait son soutien à cette fille dès l'instant où elle a révélé sa double identité de Légionnaire mais visiblement, il n'en a pas l'intention. Je me demande pourquoi, alors qu'à côté de ça, la DDS soutient la Star Squad au détriment de la Légion, depuis que j'ai été viré de la Star High. Mystère mystère.
Revenir en haut Aller en bas



On doit aussi se souvenir que Satan a ses miracles.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 20 Oct 2018 - 11:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 752
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Susan parcourait du regard son oeuvre et sirotait sa bière. Elle avait l’esprit tranquille. La soirée avait avancé et tout semblait aller comme sur des roulettes. L’avantage de la Pizza Box, c’est que l’établissement disposait d’une protection magique. Les personnes mal intentionnées avaient une fâcheuse tendance à rester bloquer à l’entrées avec toutes leurs mauvaises idées ainsi que leur frustration.
Bon, rien n’empêchait quelques conservateurs particulièrement énervés de tenter de vandaliser sa devanture en constatant quel genre de soirée se déroulait ici bas, mais personne n’avait eu cette idée. Ce qui arrangeait vraiment la mutante.

Au lieu de trouver le moindre trouble fête en coulant son regard sur ses visiteurs, elle trouva des invités de marque ! William Danger était là. Il était particulièrement actif dans ce milieu et c’était un détail que Susan ne pouvait qu’apprécier. Il avait participé à la mise en place de cette soirée bien plus que quiconque ici présent. Du coup, même si elle n’aimait généralement pas trop ce genre d’accueils formels, la mutante lui fit la bise. Son sourire n’était pas feint, elle était heureuse qu’il soit là et put constater qu’il avait amené son petit frère avec lui.
A peine William l’eut saluée, il se mit à vanter les mérites de Susan. Cette dernière ne s’y attendait pas vraiment, et n’était pas vraiment habituée à ce qu’on lui fasse une telle publicité. Elle s’était contentée de hocher la tête au fur et à mesure qu’il listait sa filmographie.

Franch’ment, tu connais mieux que moi tout ce que j’ai réalisé. T’es une vraie page wikipédia.

Félicita-t-elle. Bon, elle ne pouvait pas vraiment lui rendre la pareille et heureusement, elle n’en avait pas besoin. Elle put saluer tout à fait sobrement, bien que chaleureusement, le plus jeune des deux. Une poignée de main suffisait amplement et elle appréciait qu’il ne se soit pas précipité non plus pour lui faire la bise.

Salut ! Enchantée aussi.

Il complimenta sa fête, et Susan haussa les épaules tout à fait humblement.

Bah, j’y suis pas pour grand chose, mais j’suis contente que t’apprécies. J’ai juste prêté les locaux à des artistes qui savent à peu près ce qu’ils font. J’pense que ça va bien marcher.

En réalité, l’évènement n’était qu’une partie émergée de l’iceberg. Les choses marchaient assez différemment à l’envers du décor. La soirée allait lever des fonds, et servirait de vitrine. Les médias allaient relayer autant l’évènement que la cause qu’il soutenait, et poussait généralement de nouveaux donateurs ou de nouveaux soutiens à se rallier à eux. Il suffisait d’une initiative pour gagner de nouveaux alliés.

C’est la première fois que j’fais un truc comme ça ici, j’t’avoue que j’flippais un peu que ça plante. Parce que bon, y’a environ un milliard de raisons pour lesquelles ça aurait pu ne pas marcher.

Aussi, Susan s’intéressa au jeune homme qu’on venait de lui présenter. Elle n’était franchement pas le genre à s’intéresser aux familles importantes de la ville, ni même aux célébrités. Elle aurait bien pu en profiter, vu son identité à elle, mais ça ne la passionnait pas vraiment. Elle était plus curieuse à propos de Damian et de l’air désinvolte qu’il avait de voir cette soirée. Pour être honnête, c’était exactement la bonne façon de voir cette soirée : Qu’on s’y amuse.

Du coup, t’es lycéen, c’est ça ?

C’était une tentative assez lamentable de lancer une discussion et de l’inviter à parler de lui. Mais bon, il pouvait très bien refuser, et elle passerait probablement à autre chose. La mutante était simplement curieuse.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 21 Oct 2018 - 15:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
The Young Danger

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 472
ϟ Nombre de Messages RP : 90
ϟ Crédits : avatar - betelgueuse / gif - tumblr / code - exordium / citation - jean calvin
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire & asexuel
ϟ Métier : Lycéen à la Joseph Clark High School / Stagiaire au Daily Herald / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Absorption énergétique
- Cristal de Daka
- Maîtrise de l'art de combat dakanais
Il faut savoir prêter au gens l’attention qu’ils méritent.

Du Will tout craché, une phrase pareille. Il la balance tranquille avec un sourire, puis quelqu’un l’appelle. Une main sur l’épaule, un sourire assorti d’un « heeeeey » et voilà que mon frère a disparu. Enfin, pas au sens propre, parce que je le vois. C’est juste qu’il m’a planté à discuter avec une nana dont je ne sais pas grand-chose.
Et paradoxalement, à propos de qui j’en sais beaucoup trop.

Ouais, y’a pas de raisons que ça foire. Suffit d’voir là. Puis dehors y’a plein de journalistes.

Peut-être présents pour photographier les célébrités et les gens riches. Ça me fait bizarre, de me dire que j’entre dans cette catégorie parce que j’en ai absolument pas conscience. Je ne vois pas, en plus, ce qui peut intéresser dans ma petite vie un peu naze mais bon.

Bah de c’que j’sais, t’es plutôt bien dans le milieu, t’es connue, tu fais des trucs cools et utiles, pourquoi les gens viendraient pas ? Même s’ils sont pas intéressés par la cause, au moins ils sont attirés par les artistes, ça rentre la thune, c’est tout ce qui compte.

Will et moi, on a payé une petite fortune pour entrer mais c’est tout le concept du prix libre, justement. Ça permet de faire un don anonyme, désintéressé, vu que personne ne sait qui a payé quoi, hormis la fille qui encaisse le liquide ou les chèques. Bon, c’est vrai que y’a l’intitulé sur les chèques, mais je connais Will. C’est plus un moyen de dire qu’il est dedans, qu’il soutient aussi personnellement.

Et moi bah, je peux sacrifier une partie de mon argent de poche. De toute façon, j’sais pas quoi en faire et j’ai déjà acheté tous mes comics pour ce mois-ci.

Yep. Joseph Clark.

C’est bizarre qu’elle me demande ça. Enfin, elle ignore sûrement qui je suis. Pendant l’invasion, je l’ai pas trop croisée et elle avait probablement autre chose à penser que les petits dramas de la Team Alpha. Genre, son identité secrète, tout ça. Je l’ai surtout vue pendant l’attaque du Termigator, même si je retiens cet évènement pour d’autres raisons. Et elle, elle avait autre chose à mater que le petit vigilant qui faisait tout pour être discret.
Le petit vigilant qui a quasiment tué quelqu’un. Un quelqu’un qu’on a ensuite exécuté devant lui. Je chasse ces images, pas le moment de taper une crise d’angoisse.

Joseph Clark, le lycée public. Pas trop le genre d’endroit où on imagine un Danger suivre sa scolarité.

J’avais fait ma première rentrée l’année dernière mais avec l’invasion et tout, bah j’ai tapé deux semaines quoi, pas plus. Du coup j’ai un an de retard, comme un peu tout le monde j’crois. Mais bon. Et toi, t’es genre super occupée d’après Will ? Tu gères vraiment la pizzeria ou tu délaisses pour assurer ailleurs ?

J’ose pas poser des questions trop directes sur son identité de super même si c’est connu, forcément. Je sais pas trop dans quelle mesure non plus et en prime, ça me gêne. Mais je suis trop curieux et ça me perdra.
Revenir en haut Aller en bas



On doit aussi se souvenir que Satan a ses miracles.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 22 Oct 2018 - 19:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 752
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Dans le genre flatteur, Will savait très bien ce qu’il faisait ! Et ça touchait Susan, parce qu’il s’investissait dans ce projet et qu’il semblait sincère. Bon, ça aurait aussi pu être quelque chose qu’il sortait à absolument tous ses collaborateurs pour les faire mousser un peu et entretenir les relations cordiales, mais la mutante savait bien qu’il appréciait ce qu’elle faisait, et c’était réciproque.

La présence des journalistes, soulignée par Damian, était une bonne chose pour l’évènement. Bon, elle savait très bien qu’ils auraient du chaud comme du froid : Star City était une ville comme une autre et les conservateurs étaient prêts à se déplacer pour prendre des photos et décrier plus tard la décadence de ces jeunes aux cheveux colorés et aux genres multiples qui se déhanchaient sur autre chose que de la musique classique. Eh oui, pour eux, tout était mieux avant.
Aussi, elle se méfiait des gratte papiers qui restaient dehors, mais accueillait à bras ouverts ceux qui venaient profiter de l’évènement de l’intérieur pour en faire un compte rendu très certainement plus fidèle.

Elle haussa les épaules : Damian n’avait pas tort, et elle manquait clairement de confiance en ses propres capacités !

Ouais c’est pas faux, j’me demandais si c’était pas bizarre de faire la fête dans une pizzeria mais franchement ça marche bien.

Elle voyait du coin de l’oeil les personnes qui n’hésitaient pas à se glisser au bar autant pour prendre des boissons que pour acheter des parts de pizza. Ils les vendaient à la part à un prix faible pour pouvoir subvenir aux besoins de tout le monde et manger en mobilité. Plus facile de se balader et de gesticuler avec une simple part à la main qu’avec une pizza complète au dessus de sa tête.

Ah ouais Joseph Clark c’est pas loin c’est cool. Puis leurs installations sont nickel, j’ai déjà fait des interventions là bas pour les options cinéma.

Susan avait tendance à mettre son nez un peu partout en ville pour des occasion multiples et variées. Après tout, elle avait aussi fait un stage de quelques mois à la WCOC, alors elle avait appris à s’incruster à gauche et à droite.
La mention de l’invasion fit hocher la tête à Susan, tout à fait funestement.

Ah, ouais, l’invasion ça a pas pardonné. J’imagine même pas l’enfer administratif pour organiser les nouvelles rentrées.

A défaut de pouvoir imaginer l’enfer de l’invasion tout court, puisqu’elle avait fini alitée et pratiquement en lambeaux pendant quelques semaines. Clairement, cette période n’avait pas plu à la mutante.

Bah en fait on peut pas vraiment dire que je gère la pizzeria. Enfin, pas à temps plein. J’ai lancé le projet et je suis officiellement propriétaire, mais j’y pige pas grand chose en cuisine déjà donc on a des vrais pros qui s’occupent des cuisines et de la gestion de la salle.

C’était déjà une chose d’avouer. Ça venait en petites étapes, parce qu’elle devait boire une gorgée de sa bière entre temps.

Perso je m’occupe surtout des ateliers et des évènements. Genre j’ai un emploi du temps, j’vais à la chasse pour trouver des intervenants cool, puis faut trouver des thèmes intéressants aussi.

Quand au reste de son emploi du temps, il était encore bien occupé. Bien trop même, dirait certains de ses amis, au point que l’on pouvait se poser des questions sur son état de santé.

A côté de ça je réalise toujours des clips et des courts métrages. Là j’vais bosser sur un clip pour le groupe Borderland par exemple, j’sais pas si ça te dit quelque chose mais voilà. C’est un projet sympa en plus, j’ai hâte de le sortir.

Bien sur, la mutante gardait le meilleur - ou le pire - pour la fin. Une autre rasade de sa boisson vint lui éclaircir la gorge.

Puis je passe pas mal de temps à gigoter en costume aussi, tu dois surement savoir ça. C’est la course en ce moment, y a des emmerdes dans tous les sens, mais je veux pas délaisser mes boulots donc j’me contente de moins dormir pour faire tout ce qu’il faut.

Voilà des habitudes qui allaient finir par la perdre ! Mais bon… Susan baissa les yeux quelques instants avant de revenir à Damian. De toute façon, elle dormait mal, elle faisait toujours des cauchemars, elle avait toujours ces pensées et ces souvenirs invasifs. Ca passerait. Peut-être. Elle pensa à Mikhaïl un instant. Est-ce qu’il allait bien ? Qu’avait-il fait ?

Dis moi si j’parle trop, hein, parfois je m’emballe et on m’arrête plus. Enfin hésite pas si t'as des questions, perso ça m'fait du bien de discuter.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 25 Oct 2018 - 18:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
The Young Danger

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 472
ϟ Nombre de Messages RP : 90
ϟ Crédits : avatar - betelgueuse / gif - tumblr / code - exordium / citation - jean calvin
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire & asexuel
ϟ Métier : Lycéen à la Joseph Clark High School / Stagiaire au Daily Herald / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Absorption énergétique
- Cristal de Daka
- Maîtrise de l'art de combat dakanais
Je hausse les épaules. Je sais pas trop si c’est bizarre, une fête dans une pizzeria. Moi, ça me donne envie d’entrer, perso. Plus que les fêtes chiantes qu’on se tape en famille, genre réception cocktail en costume trois pièces et verre de champagne pour donner le change alors que j’en bois même pas, de ce truc. L’alcool et moi, ça fait pas trop bon ménage et la dernière expérience… Je veux même pas y penser. C’est pour ça que je me contente très bien d’un thé glacé ou d’un soda quelconque. Même le sucre, je préfère, quoi que c’est pas mieux, comme drogue. Heureusement que j’ai continué à m’entrainer tous les jours, comme au Dakana.

J’acquiesce quand elle parle des installations de ma nouvelle école. Pour du public, franchement, j’imaginais un truc bien plus crade et foireux. Sûrement influencé par ma mère, d’ailleurs. Mais non, ils sont biens.

L’Enfer administratif partout, pas que dans les écoles. À la DDS aussi, on a eu des problèmes. Rien que, c’est con mais, le paiement des salaires était en grande partie automatisé, bah il a fallu revenir à l’encodage manuel et t’aurais dit, t’sais, que plus personne savait se débrouiller à recopier des numéros de compte et faire des calculs avec une bête calculatrice, ou une feuille. C’est flippant quand on y pense.

Je suis loin d’être anti technologie. Ce serait un comble, pour un enfant élevé au Dakana et pour l’héritier de la DDS (compte tenu de l’orientation sexuelle de Will et de son désintérêt complet pour le concept de paternité). Juste que j’ai été habitué aux relations humaines, proches. À sortir se promener le soir dans la forêt, à se retrouver autour d’un feu pour des rites plus traditionnels, à échanger en face à face. Contact quoi. Bon, je suis souvent scotché à mon téléphone, mais je peux m’en passer.

Susan me raconte, posée, comment elle s’occupe de sa pizzeria et avoue qu’elle n’y connait rien en cuisine. Je trouve ça chelou, un brin, pour une nana qui a choisi « pizza girl » en nom d’héroïne. Comme quoi, on peut aimer manger un truc et pas du tout savoir le cuisiner ! Elle me parle aussi spontanément de son occupation d’héroïne et ça me confirme qu’elle a aucune idée de mon passage à la Star High, de mes liens avec la Team Alpha ou mon renvoi. Ou alors, elle s’en tape, comme le prof Pennington et le prof Nakamura. J’ai l’art pour tomber sur les Légionnaires cools, j’me sens chanceux. Dommage que c’étaient pas les mêmes présents, ce jour-là. Ça m’aurait évité de me faire humilier par le Corbeau.

Ah ouais Borderland ! Clairement je connais, j’suis fan de musique. J’connais aussi bien Nyte Blayde, je traine avec le chanteur, annoncé-je un peu crânement. Le monde est p’ti quand même.

Je ne dis rien sur l’identité héroïque du chanteur en question, parce que je sais pas trop quelle relation a le prof avec Pizza Girl. Faudrait que j’arrête de l’appeler « le prof » aussi. Déjà parce qu’il l’est plus et surtout parce que ça ne lui va pas du tout, mais c’est spontané.

T’as déjà commencé à tourner ou t’es au début ? C’est toi qui décide du scénario et tout ou tu gères juste la technique ? T’as des idées ? C’est pour quelle chanson de leur nouvel album ?

Et me voilà perdu. J’arrive à sourire sans me forcer. Cette fille, elle a beau bosser avec la Légion, je sais pas… Elle me met à l’aise. Elle a pas l’air de se prendre la tête.

Non ça m’gêne pas. J’sais pas trop si j’aime discuter avec les gens en général, j’crois que ça dépend des gens, et tu sais j’voulais te dire…. C’que t’as fait, c’était impressionnant. J’ai vu une vidéo, mentis-je presque immédiatement. Faut avoir des couilles pour oser un truc comme ça, j’trouve. Enfin, pas au sens propre, mais j’crois pas qu’on dit en anglais « fait avoir des seins », y’a pas d’équivalent pour les filles. C’est nul un peu.

Au Dakana non plus, y’a pas d’équivalent à cette expression. Enfin, y’en a une, mais qui porte sur l’esprit guerrier en chacun. Le sexisme n’existe pas, là-bas. Y’a d’autres discriminations, entre les clans, mais pas entre les genres. Du coup, ça me parait toujours bizarre, de constater ça ici.

Enfin, j’suis pas spécialement un fanboy tu vois, je suis pas pro ou anti héros, ça m’impressionne juste. C’est pas, genre, l’enfer, de plus avoir de vie privée comme ça ? Que tout le monde sache qui t’es, tout le temps ? Qu’on puisse t’attaquer toi, en personne ?

Je sais que le Herald a déjà parlé d’elle, comme héroïne. Et pas en bien. Du coup, j’ose pas trop dire que je suis toujours en stage là-bas et que je m’entends bien avec Jonas Cooper. Même à moi, ça parait bizarre, alors…
Revenir en haut Aller en bas



On doit aussi se souvenir que Satan a ses miracles.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 25 Oct 2018 - 21:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 752
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Les remarques de Damian sur l’administration scolaire et même l’administration globale de la ville et de ses entreprises fit presque ricaner Susan. Elle se retint à peu de choses près.

Faut avouer que c’est chiant quand t’as ton excel qui fait tout le taf et que tu dois essayer d’te rappeler des vieilles méthodes.

D’ailleurs, Susan mettrait sa main au feu qu’on apprenait directement aux jeunes ou aux étudiants à se servir des nouvelles technologies et de nouveaux outils, parfois sans leur apprendre comment ces derniers opéraient leurs calculs. Après tout, si une machine fait tout à notre place…
Enfin heureusement, elle-même n’avait pas trop à se prendre la tête à ce sujet. Elle avait de la chance et était surtout très heureuse d’être réalisatrice plutôt que comptable.

Elle se para d’un sourire lorsque Damian affirma non seulement connaître le groupe Borderland, mais en plus bien connaître Nyte Blayde. Cette fois, elle ne put se retenir et laissa échapper un franc rire.

T’imaginez pas à quel point. Je connais Ezekiel aussi, j’ai réalisé certains clips de Nyte Blayde. On a des groupes locaux, ça serait bête que j’en profite pas.

Susan n’étala pas à quel point elle était proche du groupe Borderland en tout cas. Une seule chose était à savoir : Elle venait littéralement d’emménager chez la chanteuse du groupe, et c’était une amie proche. La mutante aurait beaucoup à dire de Noélie, et principalement du bien !
Il était amusant de constater à quel point l’univers dans lequel vivaient les deux jeunes gens venait de rétrécir. Ils naviguaient dans les mêmes sphères, mais n’avaient encore jamais eu l’occasion de se croiser. Pas à la connaissance de Susan du moin.

J’ai déjà vu avec Akira, la chanteuse, pour l’écriture et le découpage, on a plus qu’à tourner. C’est pour la chanson Renewal. Bien sur tu gardes ça pour toi, hein ?

La curiosité de Damian faisait franchement plaisir à voir, et la réalisatrice se faisait un plaisir de répondre à ses questions. Il avait l’air super intéressé, et ça lui donnait envie de lui donner quelques détails.

Du coup ouais, pour le scénario et tout, je bosse avec elle et puis pareil pour le tournage, le montage... Je lui montre quand j’ai des idées et puis on en discute pour valider et avancer, en gros.

Elle se fendit d’un sourire, la situation s’y prêtait assez bien : Le fait d’avoir sa cliente à portée de main rendait les choses bien plus aisées.

En fait, pour tout te dire, c’est vachement facile de bosser sur ce projet là parce que je viens d’emménager et que du coup j’suis coloc avec Akira.

Bien sur, Susan devait faire un petit effort pour ne pas dire Noélie… Ou pire : Nono.
La discussion avançait, et un sujet plus sérieux était venu sur le tapis : L’héroïsme ! Que la mutante considérait d’une façon bien à elle. Elle s’était lancée là dedans il y a environ trois ans, et elle allait bientôt fêter ses deux années au sein de la Légion des Étoiles.
D’ailleurs, elle n’avait pas tout de suite compris de quoi parlait Damian. L’eau avait déjà un petit coulé sous les ponts, et la ferveur qui avait suivi immédiatement la révélation de son identité était un peu retombée. Elle pouvait profiter de tranquillité, et son déménagement était même, à priori, passé totalement inaperçu.

Ben tu sais, y’avait déjà des journalistes pas forcément bien intentionnés qui étaient à ça - elle mimait avec sa main un tout petit écart entre son pouce et son index - de découvrir ma véritable identité.

C’était un sujet sérieux, qu’elle aimerait pousser un peu.

Ce que les journalistes comme ça comprennent pas, c’est qu’en balançant mon nom à mon insu par surprise, ils exposent toute ma famille et tous mes proches à des représailles. Du coup je savais que ça allait finir par tomber : J’ai préféré prévenir ma famille et mes proches pour qu’ils puissent se préparer et se protéger si jamais quelque chose tournait mal. Comme ça, c’est moi qui choisis de balancer mon identité, à mes termes.

Bien sur, ça n’était pas la seule raison pour laquelle elle s’était dévoilée. L’opération restait difficile à assumer pour elle : La Pizza-Box en avait fait les frais avec des actes de vandalisme pendant les premiers jours. Son logement personnel aussi.

Après y’a pas que ça. Si ça peut inspirer des gens, bah c’est cool. On peut montrer qu’on est pas des chieurs inaccessibles. Enfin… Y’en a, hein, des chieurs inaccessibles. Mais bon.

Elle continua sur sa lancée après une bonne rasade de bière. Elle parlait beaucoup ! Trop ? Non, son interlocuteur était curieux, et elle ne faisait que répondre à ses questions ! Pas de quoi en faire tout un plat. Ceci dit, ce qu’elle s’apprêtait à dire était beaucoup plus personnel et la touchait bien plus que ce qu’elle allait en montrer. Elle ne cessait d’y penser.

De toute façon, certains criminels et super-vilains connaissaient déjà mon identité civile. J’ai été enlevée par Petula Bonbon quand elle a pété un câble pour la première fois, et je me suis encore retrouvée dans ses pattes en civile deux fois de plus. Et j’ai déjà eu des soucis en civil avec… - Elle décida de taire son nom, c’était déjà assez douloureux et honteux d’y penser - … D’autres super-vilains encore un peu plus dangereux.

Elle haussa les épaules, faisant mine de dédramatiser, ou au moins de minimiser l’impact qu’avaient eu ces évènements sur sa vie. Ils avaient été dévastateurs, et il y en avait au moins certains qu’elle aurait préféré ne jamais vivre, et qu’elle voulait désespérément oublier.

Enfin, du coup j’fais juste gaffe pour ma vie privée, pour le moment ça se passe pas trop trop mal. Finalement, c’est pas forcément plus difficile que de tout le temps faire super gaffe pour pas qu’on me reconnaisse.

C’était à son tour de lâcher une question !

Du coup, comment tu connais Zeke ?

Si elle ignorait l’histoire personnelle de Damian, c’était tout simplement parce que personne ne lui en avait parlé personnellement, et qu’elle n’allait pas vraiment remuer dans les affaires de la team Alpha. Elle ne voulait pas s’imposer à qui que ce soit, et n’avait jamais eu de raison d’aller fouiner dans son passé à lui ou dans celui de son ancienne équipe. D’ailleurs, même si on la mettait au courant, elle n’aurait pas son mot à dire : Son impression, sur le moment, était que Damian était vachement cool et ouvert, et qu’elle se plaisait à papotter avec lui.
Et puis, elle et les innombrables bagarres et avertissements et exclusions qu’elle avait eu au lycée... elle aurait été bien mal placée pour juger l’adolescent.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 26 Oct 2018 - 11:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
The Young Danger

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 472
ϟ Nombre de Messages RP : 90
ϟ Crédits : avatar - betelgueuse / gif - tumblr / code - exordium / citation - jean calvin
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire & asexuel
ϟ Métier : Lycéen à la Joseph Clark High School / Stagiaire au Daily Herald / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Absorption énergétique
- Cristal de Daka
- Maîtrise de l'art de combat dakanais
Donc Susan connait le prof ? Ça me surprend pas trop, j’suppose que les Légionnaires se connaissent quand même entre eux et puis… Elle est réalisatrice, le prof musicien, ça devait coller de base. Je ne crois pas qu’il dissimule son identité secrète à Susan du coup. Enfin, j’espère pas. S’ils appartiennent tous les deux à la Légion et se fréquentent en dehors, pourquoi s’embêter ? C’est cool, de pas forcément avoir besoin de faire gaffe à ce que je dis, pour le coup.

Puis elle annonce comme ça, tranquille, qu’elle connait bien la chanteuse, qu’elle a même emménagé chez elle. Pas besoin de jouer la surprise, mes yeux s’écarquillent et je me dis que ça doit être énorme, de vivre avec une nana comme ça. Enfin, je ne la connais pas, je l’ai même jamais rencontré, mais je connais son travail musical et artistique de manière globale. Elle a l’air de fréquenter tous les gens que je connais et que je fréquente moi-même en ce moment. Du coup, je suppose qu’on va finir par se croiser. Je sais pas trop si j’en ai envie. Parfois, rencontrer une idole, ça casse tout. Suffit de voir le prof… Non, j’plaisante, je sais pas pourquoi je le taunt alors qu’il est pas là. Bref.

C’est énorme ! commenté-je avec sincérité.

Vraiment. Genre, totalement.
Puis je ne sais pas trop comment la situation dérape sur des confessions complètement personnelles. J’aurai peut-être pas dû interroger Susan sur sa carrière héroïque mais je dois avouer que ça me tourne dans la tête depuis l’histoire du Termigator. Pour moi, ça a pas été facile et je remonte seulement la pente alors j’ose pas imaginer pour elle, les conséquences. Elle me raconte des trucs que j’envisageais même pas. Des journalistes pas loin de révéler son identité, des criminels qui l’enlèvent, des gens qui lui font du mal, probablement. Elle a l’air, en tout cas, de quelqu’un qui a souffert. Suffit de voir la façon dont ses doigts se crispent sur son verre.

Y’a vraiment des journalistes aussi cons que ça ? Mais ils bossaient pour qui ? C’est pas contre la protection de la vie privée, de révéler ce genre d’infos ?

Enfin, pour ce que j’en sais. J’ai pas étudié la question à fond et je l’aurai peut-être fait si j’avais continué à jouer les vigilants dans les rues. Mais le costume de Silver Spark prenait la poussière au fond de mon armoire et il était pas prêt d’en ressortir. Je me cherchais une autre voie, plus en accord avec moi-même, avec mes propres aspirations. Une voie que j’avais peut-être trouvé grâce à Jonas Cooper, d’ailleurs.

Pourquoi tu fais ça ? J’veux dire, pas me raconter des trucs perso même si, déjà, mais pourquoi t’es une héroïne si c’est tellement dur ? Si t’as encaissé à ce point ? Comment tu fais pour continuer à y croire ?

Je secoue la tête. Moi, perso, j’y ai jamais trop cru mais j’ai été élevé au Dakana et la mentalité là-bas est différente. Les mœurs aussi. En arrivant dans la Team Alpha, j’imaginais autre chose et j’ai été déçu. Puis ça a dérapé. Et j’ai continué à bien merder. Encore aujourd’hui, je sais pas trop ce que je fous.

J’ai pas envie de lui raconter ma vie, mais je me sens obligé, un peu. Parce qu’elle m’a confié des trucs persos, peut-être pour justement me pousser à lui en dire aussi. Je ne la connais pas, hormis à travers ce qu’en dit Will. Et mon frère, il a toujours le bon ressenti, avec les gens. Il ne se trompe jamais, c’est lié à sa sensibilité. Encore un truc dont il a hérité à cause des cristaux. Sa mutation à lui, c’est tout un délire, mais il reste discret. Y’a que moi qui sait vraiment, qui arrive à concevoir la totalité de ses possibilités.
Bref, du coup, je me lance :

Bah disons que, juste avant l’invasion, quand je suis revenu du Dakana, j’me suis inscrit à Star High. Ça semblait logique, on a tous muté dans la famille au contact des cristaux, même si j'ai appris à me contrôler là-bas, fin.. Voilà. Et j’ai connu le prof comme ça. Pendant l’invasion, il donnait des cours de techno, tu sais sûrement pourquoi, et je m'sentais bien dans cette matière-là vu qu’au Dakana, la technologie, c’est super développé et important pour tout le monde. Je gérais quoi. Puis y’a eu un accident et j’me suis fait renvoyer. Mais c’pas plus mal, c’était pas fait pour moi de toute façon.

Je hausse les épaules. Ça a pas été si simple que ça, mais je vais pas non plus lui étaler mes états d’âme.

Et donc, Joseph Clark depuis septembre, conclus-je en finissant mon thé glacé d’une traite.
Revenir en haut Aller en bas



On doit aussi se souvenir que Satan a ses miracles.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 26 Oct 2018 - 21:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 752
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Hélas, Damian n’imaginait pas à quel point la bêtise de certains prétendus journalistes pouvait s’étendre. Susan ne connaissait pas personnellement celle qui avait essayé de lui tirer son masque, mais ce qu’elle savait, c’est qu’elle ne semblait pas l’apprécier aux premiers abords. Aux seconds non plus. Et elle était fière de ce qu’elle avait fait, voilà le pire.
Susan ne savait pas si elle était affiliée à un vrai journal ou si elle se contentait de publier ses bêtises sur son blog.

Y’en a. Bah tu sais la meuf devait être persuadée qu’elle faisait ça pour une bonne cause, genre ça nous responsabilise ou des trucs comme ça... Alors qu’en fait c’est mes amis et mes parents qui se seraient retrouvés dans la merde. Ils considèrent que les héros sont des personnages publics et qu’on peut dire n’importe quoi sur leur dos, en gros. Dévoiler des identités de Supers, ça fait du chiffre.

Elle avait simplement haussé les épaules, un peu désabusée sur cette question. Elle avait réussi à réagir à temps, mais ça n’avait pas été le cas de tous les héros. Il fallait choisir d’assumer, et ça n’était pas toujours facile.
Damian souleva une question intéressante, et Susan n’y avait jamais vraiment réfléchi. Enfin, si, elle y avait réfléchi, mais jamais plus de quelques secondes.

C’est con c’que je vais te dire, mais je préfère que ça soit moi qui prenne le feu qu’un inconnu qui saura pas se défendre. Ou bien qu’un ami, ou quelqu’un de ma famille.

C’était un peu bateau comme argument, mais Susan était assez réputée dans son entourage pour ça : Elle prenait beaucoup trop soin des autres et clairement pas assez d’elle-même.

Quand j’ai été enlevée la première fois, j’en ai fait une dépression. Et après bah j’suis revenue et j’me suis dit “Ok je veux plus jamais subir ça et je veux pas que ça arrive à quelqu’un que je connaisse.” alors j’ai commencé à m'entraîner et à faire c’que je pouvais. Puis j’ai sauvé des vies, donc ça vaut le coup de prendre un peu cher de temps en temps. Peut-être que je suis juste maso.

Bien sur, c’était plus facile à dire qu’à faire. Elle avait voulu tout lâcher depuis Hamelin, deux mois et demi plus tôt. Elle avait été brisée et avait sérieusement songé à faire profil bas et se calmer. Mais elle y avait songé… Environ cinq secondes. Parce qu’à la place, elle s’était concentrée deux ou trois fois plus fort sur ses missions pour se changer les idées et ne pas penser à ce qu’elle et tous les autres avaient subi là bas.

Et pour être honnête, parfois ça m’évite de trop me prendre la tête. J’met mon costume, j’enquête sur un truc, j’ai la tête dedans et j’ai pas le temps de penser à tout ce qui a pu mal se passer.

Aussi, elle prêta une grande attention au parcours de Damian. Elle se doutait qu’il avait été au Dakana : Il était un Danger, après tout ! En revanche, elle ignorait le détail de son parcours à Star High, et fut attristée d’apprendre la façon dont s’était achevé son parcours là bas. Bien sur, il ne s’était pas attardé sur l’accident lui même, mais la mutante imaginait qu’une rixe un peu trop poussée pouvait mener à ce genre de décisions.

Tu sais, j’ai eu des tonnes de galères au lycée aussi. J’voulais tout le temps me battre, mais j’avais pas encore muté alors j’peux te dire que c’était pas joli à voir.

Elle lui sourit gentiment. C’était une sorte d’encouragement, à sa façon en tout cas. Comme quoi il ne fallait pas s’arrêter à une école, en tout cas, ni à un évènement marquant.
Ceci dit, la curiosité de la mutante était piquée. Le Dakana, elle connaissait... Un peu !

T’as passé combien de temps au Dakana, alors ?

Demanda la mutante… Dans un dakanais parfait. Ses dons lui permettaient et comprendre, d’apprendre les langues simplement en les écoutant, et de les parler tout aussi facilement. Ceci dit, elle ajouta un léger disclaimer.

Bon, pour ma défense, j’ai jamais été, mais j’ai une amie qui en est native. Et avec mes pouvoirs, ben ça rentre tout seul. Mais du coup j’suis curieuse.

Susan avait traversé l’Altlantique plus d’une fois, avait déménagé plusieurs fois en Europe avant de venir aux Etats Unis, mais elle ne se considérait pas vraiment comme une voyageuse. Ah, il y avait bien la fois où Dante l’avait amenée dans un désert avec un portail… Mais est-ce que ça comptait vraiment ?
Au fond, elle ne connaissait réellement que les cultures occidentales et aimerait s’ouvrir à tous ces ailleurs.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 29 Oct 2018 - 11:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
The Young Danger

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 472
ϟ Nombre de Messages RP : 90
ϟ Crédits : avatar - betelgueuse / gif - tumblr / code - exordium / citation - jean calvin
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire & asexuel
ϟ Métier : Lycéen à la Joseph Clark High School / Stagiaire au Daily Herald / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Absorption énergétique
- Cristal de Daka
- Maîtrise de l'art de combat dakanais
La confession de Susan remue un truc en moi. Je regarde cette fille, qui pourrait être n’importe qui, en train de boire tranquillement un verre à une soirée et qui a, un beau jour, décidé que la vie des autres valait plus que la sienne. Ou plutôt, que c’était sa vocation de la préserver. Pourquoi, précisément ? Sûrement une histoire de caractère. Du coup, je réfléchis à la raison pour laquelle, moi, j’ai enfilé le costume de Silver Spark.
Rien d’aussi noble, je me rends compte.
Je me suis inscrit à la Star High parce que Will le voulait. À ce moment-là, il travaillait encore avec la Légion, je suppose que des conversations ont eu lieu un peu avant mon retour entre lui et un responsable quelconque. Ma mère a dû pousser aussi, parce que la Star High est une école assez prestigieuse, même si elle n’aimait pas trop le côté mutant. Mais je connais mon frère, il a dû lui laisser entendre qu’on allait m’aider à cacher mes « tares » histoire qu’elle ne prenne la tête à personne. Et elle a choisi de le croire, parce que c’est parfois plus simple de se complaire dans le mensonge.
J’ai suivi des cours normaux pendant deux semaines mais aussi certains autres. Avec l’invasion, on entrait plus facilement au sein de la Team Alpha. Paradoxalement, je trouvais qu’on nous gardait trop à l’écart des évènements et j’en ressentais une grande frustration. On se servait de nous comme d’un soutien logistique, pas comme de vrais intervenants, peu importe nos compétences. Et je jugeais que les miennes, elles valaient la peine qu’on les exploite. Ils refusaient de m’écouter, de prendre en compte ce que j’avais à offrir. Alors que, pendant dix ans, je m’étais entrainé comme un guerrier au sein du clan qui m’avait adopté. Je valais mieux que beaucoup d’entre eux.
J’le pense encore, aujourd’hui.
Et je l’ai prouvé, mais pas d’une manière qu’ils étaient capables de comprendre. Au Dakana, une rixe comme il y en a eu entre Novack et moi, ça n’a rien de grave. Il m’a provoqué, lancé un défi, j’ai rétorqué et il a perdu. Il devait assumer les conséquences de ses actes. Pas moi. Lui. J’ai d’abord enfilé le costume pour prouver ce que je valais, puis je l’ai gardé pour leur montrer qu’ils avaient tort, tous. Puis l’invasion s’est terminée… Et j’ai continué par défaut.
Rien avoir avec ce qu’a vécu Susan.
Rien d’aussi noble, d’aussi important.

Définitivement, ce costume doit rester au fond de mon armoire.

J’ai envie de lui dire un truc intelligent, profond. Un truc qui compte, quoi. Mais y’a rien qui me vient. « Merci » ça me parait carrément déplacé. Faire genre que je compatis, aussi. Pas que je m’en fous ou que ça m’amuse, mais y’aurait une grosse part d’hypocrisie de la politesse dans une phrase comme ça et je sais pas. Susan, elle inspire un genre de respect qui m’empêche de faire ça.

Alors j’acquiesce en la regardant dans les yeux. J’espère faire passer un truc, même si je suis pas doué pour ça.

Puis elle me parle en dakanais et j’avoue, je balaie un peu le reste. Les seuls moments où j’entends encore cette langue, c’est quand je téléphone à Okoye et j’ai le sentiment de ne plus lui avoir parlé depuis une éternité. J’ouvre la bouche pour lui demander comment elle connait cette langue, si elle y est déjà allée, bien que j’en doute, et là, elle m’explique. C’est un peu moins dingue, un peu moins enthousiasmant, mais cool quand même. Alors je réponds dans cette langue et ma voix devient plus fluide. C’est plus naturel, pour moi, que l’anglais. Je perds petit à petit mon accent mais j’ai encore tendance à mâcher les mots, surtout quand je parle vite ou quand je suis sous le coup de l’émotion.

Dix ans. C’est le deal, pour les Danger. En échange, on a le droit d’exploiter les cristaux et de développer des projets conjoints avec le Dakana. Je suis parti de Star City quand j’avais cinq ans et je suis revenu à mon quinzième anniversaire, même si j’en avais aucune envie. Mais j’avais pas trop le choix, ma mère voulait rien entendre. Elle est super raciste et pénible, j’comprends même pas qu’elle se soit mariée à mon père.

Y’a des grands mystères, dans la vie. Ce que mon père lui a trouvé, à cette emmerdeuse ? Aucune idée. Et ce qu’elle lui a trouvé ? Encore moins. Hormis le portefeuille, peut-être. Mais bon, je n’ai pas de souvenirs très vivaces de lui.

C’est super pratique comme pouvoir, n’empêche. T’arrives à comprendre ce que je dis, comme ça, juste parce que t’as entendu une autre nana utiliser la langue ? C’est dingue. T’aurais dû être espionne ou un truc du genre.

Même si, j’admets, elle n’a pas trop le profil de l’agent du gouvernement. Mais bon.

J’voulais pas rentrer parce que j’avais pas fini mon rite de passage. J’en ai loupé un, du coup j’étais en décalage, mais il me manque un tatouage pour être vraiment un homme. J’ai juste seize ans, même si on dirait pas je sais, mais bon je vais pas pouvoir y retourner avant d’être majeur. Ça craint vraiment. Je la déteste.

Sauf que je m’y suis fait et j’ai même fini par me sociabiliser un peu. Avec le recul, je me dégoûte de ne pas être parvenu à tenir. C’est peut-être pour ça qu’Okoye me parle moins ? D’un coup, je ressens un fort sentiment d’abattement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



On doit aussi se souvenir que Satan a ses miracles.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 30 Oct 2018 - 19:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 752
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Damian continuait en Dakanais, et Susan sentit immédiatement qu’il maîtrisait mieux cette langue que l’anglais. Ca s’entendait. Elle avait l’oreille pour ce genre de choses, tout comme elle comprenait n’importe quel mot, quelle que soit sa langue, quel que soit l’accent.
Elle ignorait que la famille Danger avait ce genre de deals avec le Dakana. Enfin, elle s’imaginait bien qu’ils ne laissaient pas des blancs s’introduire sur leur territoire et faire le commerce de leurs cristaux sans une contrepartie, ou au moins sans une assurance sur l’usage qui en serait fait. Ainsi, tout ça avait du sens. Pour utiliser les cristaux à bon escient, pour ne pas salir la mémoire et le peuple Dakanais, il fallait connaître leur culture et la pratiquer. Logique.
De la même façon, Susan avait appris l’art de la Voix en suivant les enseignements de Dante, et son apprentissage ne s’était pas limité à la pratique de cette magie.

L’évocation de la mère de Damian fit grimacer Susan : De toute évidence, ils étaient en mauvais termes. Ou tout du moins lui ne l’appréciait pas, et vu les qualificatifs qu’il lui assignait, la mutante pouvait comprendre.

J’pense que c’est une bonne chose, de grandir comme ça dans deux cultures. En tout cas si t’arrives à faire vivre les deux ensembles. T’as d’autant plus de façons de voir les choses et d’aborder un problème. Surtout avec des cultures aussi différentes que la Dakanaise et l’Américaine.

Elle-même n’avait connu que les pays occidentaux, mais parvenait à cerner les différences qui rendaient chaque culture unique, même au sein d’un même “bloc”. Pays, ville, région, traditions familiales…
Les compliments sur ses pouvoirs firent sourire Susan. Elle n’y était pour rien, vraiment. Tout ça était venu tout seul, et elle avait bien exploité cette part de ses dons depuis qu’ils s’étaient manifestés pour la première fois. Ceci dit, elle rit franchement à la possibilité d’une carrière dans l’espionnage.

Nan, je mens très mal, je ferais une horrible espionne. Et puis je suis beaucoup trop bonne poire, j’me ferais surement mener par le bout du nez.

Finit-elle avec un sourire amusé. Elle avait le mérite de connaître certains de ses défauts les plus flagrants, même s’il pouvait paraître étrange qu’elle se descende elle-même de la sorte. Susan et sa confiance en elle, c’était un parcours montagneux avec beaucoup de hauts et de bas.
Alors elle reporta son attention à son camarade qui lui expliquait de nouveaux détails sur le Dakana et le temps qu’il y avait passé.

Ah, merde...

Avait-elle lâché, réflexe, en entendant qu’il avait raté l’un de ses rites de passage. Forcément : Son emploi du temps avait été chamboulé et ses dix années de voyage avaient expiré, il avait certainement du être rapatrié sans son consentement.

J’sais que c’est la merde pas pouvoir y retourner pour le moment. Mais y’a au moins un truc que tu peux faire : C’est te préparer pour le jour où tu pourras filer sous le nez de ta mère. Tu seras prêt, tu vas tout déchirer, tu vas lui filer sous le nez et elle pourra rien y faire.

Elle haussa les épaules. Elle voyait ça comme son encouragement personnel. Elle l’encouragerait bien à se rebeller s’il le fallait, mais les choses étaient souvent plus complexes qu’elles en avaient l’air. Aller au Dakana était déjà une tâche très ardue, alors s’il fallait le faire en cachette… Eh ben c’était encore pire.

L’mieux, c’est qu’ils soient pas déçus du voyage quand tu reviendras. Si ta mère comprend pas que c’est toute ta vie et que c’est ce que t’aimes, bah tant pis pour elle. Ca fait dix minutes que j’te connais et je vois bien que c’est ce qui compte le plus pour toi.

En tout cas, elle en avait la nette impression et elle n’allait pas mentir au jeune homme. Avec sa famille, elle espérait bien qu’il allait s’entêter et poursuivre ses rêves.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 31 Oct 2018 - 20:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
The Young Danger

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 472
ϟ Nombre de Messages RP : 90
ϟ Crédits : avatar - betelgueuse / gif - tumblr / code - exordium / citation - jean calvin
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire & asexuel
ϟ Métier : Lycéen à la Joseph Clark High School / Stagiaire au Daily Herald / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Absorption énergétique
- Cristal de Daka
- Maîtrise de l'art de combat dakanais
P’tet que c’est une bonne chose. Ou peut-être pas. Pour le moment, je vois surtout le désavantage. J’appartiens ni totalement à un monde, ni totalement à un autre. Et je me sens en décalage. Enfin, au Dakana, tout se passait bien avant que je revienne. Depuis… J’en sais rien. Peut-être que je me fais des idées. Peut-être pas. En tout cas, j’essaie de tenir compte des mains qu’on me tend et des conseils qu’on me donne. J’aurai jamais cru que Jonas Cooper appartiendrait à la catégorie des gens que j’écouterai un jour, mais même s’il essaie probablement de me manipuler, il a eu de bonnes idées concernant la façon dont je devais mettre à profit les prochaines années.

Si je souris quand Susan se déprécie pour sa future carrière avortée d’espionne, je perds un peu mon sourire par la suite. Puis il revient, ambiance montagne russe. C’est bizarre. Comme elle le dit, on se connait depuis dix minutes mais je me sens à l’aise à lui parler, et pas seulement parce que je peux le faire en dakanais. Je sens qu’elle m’écoute pour de vrai. Que ça l’intéresse, ce que j’ai à dire. Ce qui n’est pas le cas de beaucoup de gens, quand j’y pense.

Ouais, t’vois, c’est ce que j’essaie de me dire mais franchement, c’est pas toujours simple de s’en rappeler au quotidien.

Mais c’est cool de sa part. D’autant qu’elle essaie pas de trouver des excuses à ma mère ou quoi, non. Elle prend pour argent comptant ce que je dis et elle m’encourage à suivre ma propre voie, en l’emmerdant au passage.

Tu sais, tu devrais passer un jour chez moi. Je ne désespère pas de lui causer une crise cardiaque un jour. J’ai pas encore réussi à convaincre le prof, lui j’suis sûr que si elle le voit, elle s’écroule. Mais y’a moyen avec toi aussi, tu veux pas me rendre ce service ?

Je plaisante. Enfin… P’tet pas. Je sais jamais trop, mais je rigole en le lui disant et je suis repassé à l’anglais. Parce que c’est pas poli, autrement, même si ça ne change pas grand-chose pour Susan. Ceci dit, j’aurai peut-être dû. Parce qu’on est deux, enfin trois avec Will, à comprendre le dakanais et quand je balance ce genre de trucs… Heureusement, personne n’a rien entendu.

Enfin, y’a d’autres trucs prévus ce soir ? J’ai pas regardé le programme en détail, Will m’a un peu trainé à la dernière minute. Je ne sais même pas qui joue, pourtant je kiffe la musique. C’est mon art préféré quoi, j’en écoute tout le temps, je supporte pas le silence.

Je dors avec un casque sur les oreilles, ça m’aide à me focaliser sur autre chose que les cauchemars. Ils se sont atténués, en comparaison d’avant, avant l’affaire du Termigator, avant que je ne tue quelqu’un par accident, après l’avoir gravement mutilé. Avant que tout un tas de trucs vraiment pas cools ne se passent, quand j’y pense.

Comment ça t’es venu, le cinéma, en fait ? Enfin, le visuel quoi. C’est quoi le film ou clip ou tu vois quoi, le plus dingue que t’as tourné ?
Revenir en haut Aller en bas



On doit aussi se souvenir que Satan a ses miracles.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 1 Nov 2018 - 22:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 752
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Si Susan avait au moins pu ramener un petit peu d’espoir à Damian, ou abaisser un poil la rancoeur qu’il éprouvait vis à vis de sa situation géographique, eh bien elle en était heureuse. Il n’y avait malheureusement pas grand chose qu’elle puisse réellement faire pour changer la vie de Damian ou pour faire accélérer les choses. Elle ne pouvait pas le faire devenir majeur avant l’heure, ni l’émanciper d’une quelque façon que ce soit. Attendre était sa meilleure option, et la mutante ne pouvait que lui recommander d’en profiter pour être au meilleur de lui même lorsqu’il retournerait au Dakana.


De toute façon, et de façon générale, elle encourageait toujours son entourage à être la meilleure version d’eux mêmes.

La mutante avait fini sa bière, et elle sourit en imaginant la réaction de la Mère Danger en la voyant arriver comme une fleur au domicile familial. Déjà, elle n’avait clairement pas la dégaine d’une jeune femme de bonne famille et pour cause : Elle n’en était pas une. Sa famille n’avait rien d’extraordinaire, sinon qu’ils étaient des artistes et qu’ils étaient absolument dépourvus de la moindre attache géographique.

Méfie toi, je suis réputée pour avoir un effet radical sur les petits bourgeois.

Avec son accoutrement, c’était assez facile. Et elle avait toute une ribambelle de t-shirts et autres vêtements assortis de messages militants qui n’étaient généralement pas très au goût de la génération de riches cinquantenaires de bonne famille. Elle n’avait qu’à tondre un peu plus nettement les côtés de son crâne et à choisir les vêtements à l’expression de genre la plus ambigüe possible et la mission serait accomplie.
Susan dut réfléchir quelques instants, elle n’avait pas exactement l’emploi du temps de la soirée en tête.

On a eu des autorisations pour retarder la fermeture mais par contre pour la musique c’était un peu plus compliqué, on a une artiste électro puis un groupe de punk-rock qui doivent encore passer, puis on va finir la soirée vers une ou deux heures avec un duo qui fait de l’ambient plutôt tranquille. J’voulais qu’y en aie pour tous les goûts et je pense qu’on y arrive assez bien.

Pour le côté musique, c’était ce qu’elle avait pu sortir de son chapeau.

A l’étage je saurais pas te dire tous les courts métrages qui passent, y en a vraiment un paquet, je les ai déjà tous vus.

Et ça, bien évidemment, parce qu’elle avait bien fait son boulot !
Elle ne s’était volontairement pas trop attardée sur le côté courts métrages, parce qu’il était évident que Damian était plus passionné par ce qui lui passait par les oreilles.

Eh, j’aurais pu faire carrière dans le son avec mes pouvoirs et tout, mais j’étais déjà tombée amoureuse de la vidéo avant de découvrir ma mutation.

L’histoire était un poil plus complexe, et elle se fit un plaisir de l’expliquer à Damian.

Quand j’étais au collège et au lycée, j’étais franchement pas super bonne et je faisais beaucoup de conneries, des bagarres et tout. J’était genre l’adolescente énervée du coin tu vois. Et puis on m’a inscrite dans l’option de cinéma audiovisuel de mon lycée et ça m’a calmée, parce que j’avais trouvé un truc où j’pouvais dépenser mon énergie et écrire et filmer des trucs qui me défoulaient un peu, tu vois ? Du coup j’ai accroché.

Quand à son autre question, la mutante avait une réponse assez appropriée :

J’ai fait un court métrage hommage à un ami à moi, y’a environ un an. C’était un peu spécial parce que l’ami en question, c’est un fantôme que j’avais du enfermer dans un téléphone, et qui a été un peu mon sidekick pendant quelques mois. Genre quand j’étais en costume, c’est lui qui faisait des recherches pour m’aider sur mes missions, ou bien qui appelait la police. C’était un gars super cool. Mais bon, être dans un téléphone bah on tourne vite en rond, donc il a fini par me demander à ce qu’on le renvoie dans le monde des esprits.

Elias était quand même un sacré bonhomme. Susan se rappelait très bien de l’accueil qu’il réservait à Cass lorsqu’elle descendait la voir au sous sol de la Pizza-Box. Et de façon générale de la façon dont il lui parlait à elle comme à tous les autres. Il avait un sens de l’humour bien à lui.

Du coup bah on a fait un film de maison hantée dans laquelle on renvoie le fantôme dans son monde, sauf que le rituel c’est un vrai rituel et que le fantôme c’est un vrai fantôme. C’est plutôt cool, non ?

Elle en tout cas, appréciait avoir pu organiser le départ d’Elias avec panache. Peu de gens connaissaient la vérité derrière ce petit film qu’elle avait réalisé, et ça rendait la chose d’autant plus spéciale à ses yeux.

Toi du coup, tu fais de la musique, ou tu t’y intéresses ? J’suis curieuse. On sait jamais, peut-être que ça sera toi sur scène ici un de ces quatre.

Elle lui adressa un sourire en coin, plein de promesses !
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Nov 2018 - 16:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
The Young Danger

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 472
ϟ Nombre de Messages RP : 90
ϟ Crédits : avatar - betelgueuse / gif - tumblr / code - exordium / citation - jean calvin
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire & asexuel
ϟ Métier : Lycéen à la Joseph Clark High School / Stagiaire au Daily Herald / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Absorption énergétique
- Cristal de Daka
- Maîtrise de l'art de combat dakanais
Une heure ou deux du matin, ça me parait raisonnable pour une fête. Ça tire pas en longueur, chacun peut continuer à profiter de sa nuit comme il veut même si, dans mon cas, ça va se résumer à écouter de la musique jusqu’à pas d’heures et tomber de fatigue avec mon casque sur les oreilles. Heureusement, y’a pas cours demain !

Ouais j’avoue, t’aurais pu avoir un succès monstre !

Et d’un autre côté, si elle imite seulement un son, ça devient vite limité. Sauf si, comme les programmes japonais un peu genre vocaloïd, elle arrive à mixer différentes voix pour en créer une nouvelle, unique ? Mais bon, c’est pas parce qu’on a un pouvoir dans un domaine que toute notre vie doit tourner autour. C’est bon pour des gens comme Will, pas pour Susan qui est clairement une artiste dans l’âme. Ça se voit à sa tenue, à son allure, à ce qu’elle dégage aussi. Son aura quoi, un peu.

J’acquiesce à son histoire. Je trouve ça cool qu’elle ait trouvé une activité qui la passionne et la défoule. Moi, c’est pas trop mon cas. Dans l’immédiat, je préfère pas aborder le sujet et je me contente de commenter :

C’est énorme !

L’histoire de l’esprit, je veux dire.

Enfin, pas… J’veux pas dire que c’est cool d’être un esprit dans un téléphone, mais filmer une vraie séance d’exorcisme un peu, sur un portable en plus, c’est du délire. C’est quoi le nom du film ? Ça m’intéresse à fond de le voir.

Je ne le dis même pas par politesse, en plus. C’est sérieux. J’ai jamais vraiment assisté à des trucs magiques en dehors des expériences du prof Pennington avec les cristaux alors forcément…

Du coup il t’a dit ce qu’il y avait après la mort ?

Des fois que. Mais je me dis, si c’était si facile, on le saurait déjà.
Je hausse les épaules quand elle m’interroge sur mon rapport à la musique. C’est toujours un peu délicat.

Na j’en fais pas. T’es pas la première à me dire que vu comment je suis passionné, je devrai mais je me contente de donner mon avis, analyser, tout ça. J’aide un peu Nyte Blayde pour qu’ils se construisent une vraie personnalité de groupe mais je pense pas que je serai bon dans ce domaine. Parce que, la musique, c’est quand même vachement extraverti. Composer, c’est faire ressentir ses sentiments aux gens et je pense pas que les gens ont envie de ressentir ce que je ressens. Puis ça me ressemble pas, en plus. Donc voilà, j’en écoute, je suis passionné, mais je garde mes distances. C’est la seule chose qui me permet de me canaliser même si ça ne fonctionne pas toujours.

Je songe notamment à cette nuit de beuverie avec Wayn, qui a dégénéré en bagarre générale. J’ai perdu une dent et j’ai eu une sale gueule pendant un mois mais j’ai aussi brisé les os de plusieurs personnes. C’était pas glorieux. Je préfère même pas y repenser.

M’entrainer ça marchait bien, mais bon. Sans vrai dakanais avec qui pratiquer, c’est pas pareil. Alors je me cherche un peu. J’aime bien le comics, mais pareil, j’aime en lire, je me crois pas capable d’en dessiner ou de raconter des histoires. Note, j’ai jamais vraiment tenté le coup mais bon. Bref, je m’intéresse à plein de trucs mais je fais pas grand-chose.

Je souris, un peu mal à l’aise. Comme si c’était honteux.
Revenir en haut Aller en bas



On doit aussi se souvenir que Satan a ses miracles.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Nov 2018 - 22:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 752
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Un succès monstre ? Bon, Susan se dit que Damian exagérait un tout petit peu. Les métahumains n’étaient certainement pas plus talentueux que n’importe quel autre humain, et s’ils pouvaient effectivement démarrer avec un certain avantage, la mutante était certaine que dans la filière artistique, personne ne pouvait tricher.
Enfin.
Si. Mais c’était différent. Le succès pouvait s’acheter, un bon réseau pouvait permettre de vendre ses oeuvres, de s’exporter, de gagner de la valeur… Mais tout ça, c’était du monétaire. Tout comme certains excellents artistes restaient dans l’ombre.
Il y avait aussi l’option de vendre son âme, qui était quand même un poil plus extrême, et qui faisait frissonner la mutante rien que d’y penser.

En tout cas, sa petite histoire d’Elias plut au jeune homme. C’est dommage, il aurait pu le rencontrer pour de vrai si elle l’avait croisé au bon moment. Mais tout ça remontait à la fin de l’invasion, et Susan l’avait passée au lit. C’était pendant ce moment de silence radio de Pizza-Girl que le fantôme avait pris la dure décision de s’en aller.

Le nom du film, c’est ”Ghostin Town”, j’ai voulu expérimenter un peu sur les codes de l’horreur mais avec des éléments de comédie. J’suis plutôt contente du résultat. Ca dure une quinzaine de minutes, tu peux le trouver sur ma chaîne youtube si tu veux.

Bon, elle ne serait pas à côté lorsqu’il le regarderait ! Elle était vraiment le genre à devenir anxieuse lorsque quelqu’un observait son travail, à essayer de jauger la moindre de ses réactions pour savoir s’il aimait ou non son travail. C’était un poil stressant et elle finissait toujours avec les mains moites.
Au fond, elle préférait presque les diffusions en salles ou face à un public un petit peu plus conséquent, ça lui permettait de s’esquiver discrètement pour ne pas avoir à faire face aux réactions - ou au manque de réactions - du public en direct. Autant dire que la mutante aimait son travail. D’ailleurs, cette anxiété qu’elle manifestait bien souvent n’avait pas vraiment raison d’être, car son travail avait pratiquement toujours été bien apprécié par son public. Ses clips musicaux étaient bien plus connus que ses courts métrages, puisqu’ils profitaient aussi de la notoriété des groupes qu’elle illustrait, mais elle avait un film qui avait eu du succès, c’était celui de la pizza infinie. L’histoire moderne et fantastique d’un jeune homme qui découvrait une pizza dont les parts réapparaissaient dès que plus personne ne la regardait.
Comme une version moderne de la poule aux oeufs d’or, l’histoire se terminait sur le protagoniste organisant une fête pour que tout le monde profite de la pizza… Mais comme il y avait toujours au moins une personne observant le festin, eh bien la pizza finit par être terminée.

L’autre question de Damian fit rire la mutante.

Elias c’était un peu un con en fait, du coup il a du me raconter environ cinquante versions débiles de la vie après la mort, y’en a certainement pas une de vraie.

A écouter Damian, il semblait qu’il n’avait pas encore trouvé sa vocation. Ce qui, vu son âge, n’avait absolument rien d’étonnant. Bien sur, la culture Dakanaise n’était pas forcément calquée sur les mêmes âges clé que la culture occidentale : Susan l’avait compris dès que le jeune homme avait parlé de passer à l’âge adulte après des épreuves à quinze ans.
Seulement, il était aux Etats Unis, et ici, les choses faisaient que l’on ne savait pratiquement jamais ce que l’on allait faire de sa vie à cet âge là, alors elle tâcha de le rassurer.

Tu sais, même si tu veux pas faire de musique ou si y’a des tas de trucs que t’as encore jamais fait, l’avantage c’est que t’es pile au moment où tu peux essayer plein de choses. Ca te coutera rien de tester à gauche et à droite jusqu’à trouver chaussure à ton pied. Regarde, c’est à peu près à ton âge que j’ai commencé aussi. Avant ça, j’avais pas la moindre idée de ce que j’allais faire de ma vie.

Elle haussa les épaules, et poursuivit.

Et même après ça, y’a toujours des revirements. En tout cas, faut juste que tu saches que tu perds pas ton temps si tu essaies des choses et que t’accroches pas.

D’ailleurs, il avait dit deux ou trois choses qui avaient attiré l’attention de la mutante. Pensait-il réellement que ses sentiments ou ses pensées ne méritaient pas d’être partagées, ou qu’elle n’intéressaient personne ?

Tiens d’ailleurs, si tu veux tu pourras venir sur le tournage du clip pour Borderlands. J’ai cru comprendre que t’étais pas le genre à aller devant les caméras, donc j’te ferais pas figurer, mais sur un malentendu, ça pourrait te plaire. T’en dirais quoi ? Je veux pas te forcer hein, si tu veux suffira de me donner ta réponse quand tu voudras.

Ce serait probablement un environnement plus propice pour le pousser à proposer des idées ! Peut-être aurait-il de bons plans en scène et qu’il voudrait intervenir et laisser sa patte sur le clip. La mutante n’avait rien contre, bien au contraire. En plus, le clip parlait de la reconstruction et du renouveau après l’Invasion, et la famille de Damian participait activement à cette entreprise. Donc c’était plutôt cohérent, qu’il y participe.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent



Cats at Parties

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» [Partenariat] Warriors Cats Adventure
» Cats Destiny [partenariat]
» Commentaires sur les parties et plus si affinités...
» Warriors of Cats
» Cats, la Mascarade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-