AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Ding, dong, I know you can hear me • Lukaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 10 Oct - 18:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 317
ϟ Nombre de Messages RP : 200
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Un nom – de code, en prime, un pseudo, une adresse mail et une adresse postale, voilà tout ce que j’ai eu de la part de mon nouveau patron. Assorti d’un « tu peux lui faire confiance » qui a failli me faire tomber sur les fesses.
Là, je regarde la dite adresse comme si elle allait bientôt me mordre. Oui, j’avoue, je me demande qui peut mériter ce genre de phrases de la part d’Otaku. J’ai beaucoup hésité avant d’envisager la rencontre de ce mystérieux inconnu, voleur de son état. Surtout que je n’ai pas trouvé grand chose sur lui.
Enfin, le vrai lui, je veux dire. Les exploits de Solar sont partout si on sait où chercher, eux. Ça ne m’a pas vraiment rassurée, mais j’ai désespérément besoin d’alliés. Et en l’occurrence, de matériel pour améliorer un peu mon équipement. Avant de me faire tuer par erreur.

Je finis par me décider et jette un coup d’œil à l’heure. Cinq heures, si je suis prête d’ici une heure, ce sera encore un timing tout à fait décent pour une visite surprise. Je file dans mon placard et cherche un étincelant pantalon rouge et un chemisier très élégant. Et blanc. Quoi ? Je ne compte pas aller le voir costumée alors que je vais devoir crapahuter je ne sais où, mais autant arborer mon petit code couleur personnel.
Je me maquille avec soin et me coiffe avec deux chignons qui me donnent l’air un peu plus jeune que je ne le suis vraiment. Un sac à main, mon sakazuki autour du cou, et trois quart d’heures plus tard, je descends retrouver Shīru.

Je lui explique ce que j’attends d’elle – à savoir, rester à distance raisonnable de la maison perchée de Solar pendant que je discute avec lui, au cas où.
Si on en arrive là, il m’aura sans doute assassinée douze fois, mais on m’a dit d’avoir confiance, alors ça devrait aller. J’abandonne donc mon garde du corps en chemin et poursuis ma route seule.
Et contrariée. Sérieusement, quel besoin de percher sa baraque là ? Histoire que j’arrive en sueur après m’être préparée avec autant de soins ? Heureusement que j’ai mis mes bottes tout confort et tout terrain, pas des talons.

Quand j’arrive à la porte, j’en aurais presque perdu mon sourire, et je respire comme un chaton asthmatique atteint d’un coryza carabiné – ça veut dire mal – mais je prends malgré tout mon courage à deux mains et sonne, en me retenant de mordiller mes lèvres.
J’espère qu’il est sympathique, que je ne vais pas regretter ma décision.
Et surtout, que je ne ressemble pas à rien.
J’ai l’impression d’avoir rajeunie de dix ans quand il approche.
Rajeunie de dix ans et perdue une grosse partie de mon assurance habituelle.

Solar-san… Bonjour ? Enfin, bonsoir, je suppose, vu l’heure.

Je me retiens de rire, aussi. Parce que ça serait totalement nerveux, et que je n'ai pas spécialement envie de passer pour une gourde sans cervelle auprès du "tu peux avoir confiance en lui" du Docteur Otaku, qui qu'il soit.
Je suis censée avoir une image de marque, et je suppose que je ne m'en suis pas trop mal tirée jusque là mais aujourd'hui...
Tenez vous bien, parce que pour la première depuis plusieurs années, je suis intimidée par quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 11 Oct - 11:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6780
ϟ Nombre de Messages RP : 743
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
L'invasion Terminus avait fait pas mal de dégâts dans le quartier de Bayview mais heureusement, Lukaz avait eu de la chance. Si la villa avait bien pris quelques coups, globalement, la situation n'avait pas été si dramatique que cela. En tous les cas, elle tenait toujours debout ! Après avoir réintégré les lieux, le Breton s'était donc mis en tête de tout remettre en l'état et cela lui avait pris quelques mois... Heureusement, le Cartel Rouge avait l'habitude de travailler avec certaines entreprises du bâtiment et il n'avait donc pas trop eu à s'inquiéter. Tout avait été bien fait et on ne voyait plus aucune trace de ces événements. A l'extérieur, du moins, puisqu'il lui restait encore pas mal de décoration intérieure à faire.

C'était précisément ce qu'il était en train de faire, ce jour-là. L'une des chambres de l'étage avait été vidée de son mobilier et Lukaz s'attelait à repeindre les murs. En raison de quelques affaires à régler, il n'avait pu commencer qu'au milieu de l'après-midi, ce qui expliquait qu'il était encore à l’œuvre à une heure aussi tardive. Pour cette raison, le Breton fut relativement surpris d'entendre sonner. Il n'attendait personne et ça ne devait pas être un voisin... Une visite surprise, dans ce cas, mais de qui ? Otaku n'était pas du genre à sonner et les associés de Solar disposaient de leurs propres clés. Peut-être Wayn ? Non, c'était juste improbable, il était trop fier pour ça.

Accrochant son rouleau au pot de peinture entamé, Lukaz s'essuya les mains sur un chiffon avant de quitter la pièce pour aller ouvrir la porte. Comme il était en plein travail, il portait une salopette couverte de traces de peintures, un tee-shirt et une casquette. Ben oui, il fallait bien éviter les traces de peinture dans les cheveux ! C'était la galère à nettoyer, ça. Bref, hormis pour les couleurs, on aurait très bien pu le prendre pour un cosplay de Super Mario, la moustache en moins.

En ouvrant la porte, Lukaz se retrouva alors face à une petite Japonaise vêtue de rouge et de blanc. Bon, elle était mignonne. Par contre, il ne la connaissait pas. Mais, elle, elle semblait le connaître et pas qu'un peu...

« Salut... »

Elle l'avait appelé Solar ? Instinctivement, Lukaz lança un regard derrière elle, cherchant d'éventuels gyrophares à travers les arbres, même si techniquement, il était peu probable que les forces de police l'appellent ainsi. Peut-être qu'il s'agissait d'une fille de la Triade ? Après tout, il avait bossé pour cette organisation, par le passé, même si ça remontait bien à quelques années maintenant. Ou alors, un robot d'Otaku ? Le physique ou la tenue, c'était tout à fait son style et il était particulièrement fier du fait qu'on ne pouvait différencier ses robots des humains. Mais... Il y avait quelque chose de différent, chez cette fille. Ou ce robot. Ça ne collait pas avec le schéma habituel. Il allait donc falloir creuser un peu. S'écartant pour lui laisser le passage, le voleur invita la jeune femme à entrer.

« Viens, on sera mieux à l'intérieur, il commence quand même à faire frais dehors, maintenant. »

Après avoir refermé la porte derrière lui, Lukaz conserva le silence et traversa le petit hall d'entrée en direction du salon. Il n'aimait pas trop cette situation parce qu'il avait l'impression de ne rien contrôler mais ce n'était pas non plus une raison de se montrer trop méfiant.

De manière générale, les gens ignoraient qui était réellement Solar donc ça limitait les options possibles. Peut-être qu'un de ses proches alliés l'avait envoyée à lui, à moins que ce ne soit un piège, pour le tuer. Le Cénacle ? Pourquoi pas ? Même si cela faisait quelques années qu'ils n'avaient plus fait parler d'eux... C'était donc l'occasion ou jamais de passer à l'acte. Quoi qu'il en soit, Lukaz était prêt à réagir et il ne doutait pas que MEDEE soit aussi à l'affût, même si elle gardait le silence.

« Et tu es ? »

Parce que c'était quand même bien de savoir.
Revenir en haut Aller en bas






Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 11 Oct - 19:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 317
ϟ Nombre de Messages RP : 200
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Décidément, je dois avoir le chic pour surprendre les gens au mauvais moment. Entre Ezekiel qui m’ouvre sa porte en caleçon, Renan qui doit interrompre son lavage de vitres parce que j’ai eu la douteuse idée d’entrer dans une pièce pendant une tentative de vol, et maintenant Solar qui repeint sa maison.
Ce qui me sort de la tête quand le blond regarde par dessus mon épaule. Moi, en bonne poire, je me retourne et cherche ce qu’il observe, comme en réflexe. Shiru m’a suivie trop près ? Ou quelqu’un d’autre ? Ou il est juste particulier, comme Otaku ? Ah, zut, je n’y comprends plus rien.
Tu parles d’un mini-génie.

En tout cas, je ne peux pas m’empêcher de relever qu’il a l’air perplexe. Otaku ne l’avait peut-être pas prévenu que je risquais de passer, peut-être ? Ou je suis complètement à l’ouest et je m’imagine des choses.
Toute à mon étonnement, j’acquiesce d’un geste un peu timide et suit le voleur à la renommée étincelante à l’intérieur, en convenant dans un murmure que l’air se rafraichit. Et en bataillant avec mon envie de tourner les talons pour partir en courant.
Ce serait beaucoup, beaucoup trop ridicule.
Non, je profite plutôt du trajet silencieux pour reprendre contenance, m’envelopper dans une sérénité factice, avoir l’air plus… Sûre ?

Ce qui dure jusqu’au moment où Solar me demande qui je suis. Silence. Je cligne des yeux, avec l’impression de le faire au ralenti, ce qui doit me donner l’air tout à fait digne et intelligent. Et puis tout à coup, je m’anime. Je sors de ma réserve, oublie ma drôle de timidité – de toute façon ça ne me ressemble pas, et Solar a l’air vachement humain comme tout le monde, n’a pas encore menacé de me faire disparaître dans une flaque d’acide, ou autre chose du genre.

Non mais sérieusement, je peste en levant les mains au ciel. Il ne t’a même pas dit qui je suis. Tiens, Miko, prends donc ça et débrouille toi.

Ce qui n’est probablement pas très poli comme entrée en matière.

Ah, désolée, j’essaye encore de comprendre comment tout ça – vague geste de la main – fonctionne. Je suis le nouveau lieutenant du Docteur Otaku, qui m’a donné ton nom, enfin, ton pseudo et m’a dit que tu étais un allié fiable.

Plus ou moins.

Si j’avais su qu’il ne t’avait même pas parlé de moi, j’aurais cherché… Un mail, ou un téléphone, je n’aurais pas débarquée comme ça, je suis vraiment dé-so-lée.

Je m’incline un peu précipitamment, mortifiée. Je n’ose même pas m’asseoir, du coup je reste plantée là comme une belle potiche, ce que j’ai d’ailleurs l’impression d’être. J’en ai franchement assez de nager en eaux troubles sans même une bouée au cas où. C’est comme si on essayait de m’apprendre à faire du vélo directement sans les petites roulettes. Avec un vélo qui peut, peut-être, éventuellement, vous assassiner si vous vous plantez.
Quelle merveilleuse idée, non ?

Je m’appelle… Euh, Miko, je suppose. Mais comme de toute façon, tu as une très belle vue sur ma véritable identité à l’heure actuelle, je te propose plutôt Noélie. Ça fera des vacances à mon trouble de la personnalité multiple, je soupire, exaspérée.

J’ai presque envie d’appeler mon boss pour lui expliquer ce que j’en pense. Mais comme j’ai carrément envie de survivre, je préfère éviter.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 12 Oct - 12:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6780
ϟ Nombre de Messages RP : 743
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Lukaz était à la fois perplexe et curieux. Perplexe parce qu'il ne voyait absolument pas comment cette fille sortie de nulle part pouvait bien connaître son identité. Son identité secrète, bien entendu, pas celle de Lukaz. Ça ne figurait pas sur sa boite aux lettres ni dans le bottin des super-vilains donc elle avait bien dû l'apprendre de quelqu'un. Mais qui ? C'était ce qui le rendait curieux. Qui, parmi ses contacts connaissant son identité, pouvait avoir envoyé cette fille ?

Malheureusement, avant de l'apprendre, Lukaz se fit engueuler. Quoi ? Qu'est-ce qu'il avait encore fait ? L'espace d'un instinct, le voleur soupçonna avoir passé une nuit avec cette fille et l'avoir oubliée... Sauf que ça ne tenait pas. Il n'aurait jamais oublié une jolie fille. Par chance, les explications vinrent très rapidement. Le responsable n'était autre que le Docteur Otaku. A cette révélation, Lukaz ne put s'empêcher de sourire, très amusé. C'était bien son genre, tiens. Et... Quoi ?! Bien sûr que non, ça n'était pas son genre ! C'était quoi encore, que ce délire...

« Noélie, c'est ça ? Zen. Respire un coup. Tu bosses pour Otaku et tu es surprise qu'il n'ait rien dit ? Tu dois vraiment pas le connaître depuis longtemps... Après la fin de l'invasion, il lui a fallu trois mois pour me dire qu'il était encore en vie et encore, c'était uniquement parce que je me suis introduit dans son vaisseau. Alors franchement, y a pas grand-chose d'étonnant là-dedans. »

Et pour cause, aux yeux d'Otaku, il n'y avait que le Docteur Otaku qui importait. Les autres n'étaient là que pour le servir et Lukaz l'aurait parié, il avait plus ou moins le même état d'esprit à son égard. Ando ne se manifestait généralement que quand il avait besoin des services du voleur, d'une manière ou d'une autre, ou quand il avait envie de pousser une gueulante, pour quelque raison que ce soit. Et bien entendu, il ne lui venait jamais à l'esprit de prévenir avant. Un jour, ça lui retomberait sur le bout du nez et ça serait bien fait. Noélie devait donc encore être très optimiste, si elle avait imaginé qu'Ando jouerait les secrétaires pour elle.

« Par contre... Tu travailles avec Otaku. Pour de vrai ? Et... Tu es humaine ? »

La question était tout à fait logique parce que de ce que Lukaz en savait, Otaku n'aimait pas les autres humains. Ils avaient déjà eu ce genre de discussion par le passé et Ando avait toujours affirmé qu'aucun humain ne pourrait valoir un de ses robots. Il aurait donc tout à fait pu se construire un robot lieutenant ! Même si la dénommée Noélie n'en avait pas vraiment l'air.

Ainsi donc, le Docteur Otaku avait changé son fusil d'épaule. Bien entendu, lors de l'une de leurs précédentes rencontres, le Japonais avait évoqué cette option mais le connaissant, Lukaz n'y avait pas cru. Cela semblait tellement improbable et incongru que le voleur n'y avait vu qu'une lubie passagère qu'il oublierait rapidement. Visiblement, c'était une erreur et Ando y avait bien donné suite. Surprenant ! Surtout qu'il avait choisi une fille. Une jolie fille, même si lui-même ne devait pas en être conscient. Par contre, elle ne semblait pas très dégourdie dans son domaine... Une stagiaire ? A ce stade, soit Ando avait des idées derrière la tête, soit il était gravement malade, soit un mentaliste contrôlait son esprit. Lukaz allait devoir éclaircir tout ça.

« Vas-y, assieds-toi avant de faire un malaise. Tu veux boire un truc ? Un jus de fruit ? Un soda ? Du thé ? De l'alcool ? »

Ce n'était pas parce que la situation était des plus incongrues que Lukaz ne pouvait pas se révéler être un bon hôte ! Il n'organiserait peut-être jamais de dîner dansant ou de soirée caritative mais ce n'était pas le plus important. Laissant à la jeune femme le temps de la réflexion quant à sa boisson, le Breton ajouta, sur un ton plus rassurant :

« Ensuite, tu me diras ce que je peux faire pour toi. Sauf si tu es juste venue pour une visite amicale. »
Revenir en haut Aller en bas






Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 12 Oct - 18:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 317
ϟ Nombre de Messages RP : 200
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je regarde Solar avec un air atterré. Zen ? Je suis très, très zen, pour quelqu’un qui débarque chez un voleur inconnu comme une fichue fleur parce que son fichu patron a oublié un détail. Ah, zut, ça me met sur les nerfs, je vous jure.
Pourtant, je suis difficile à énerver, mais j’en ai assez de me noyer dans un bordel trop grand pour moi, assez des types qui me suivent dans la rue avec leur couteau à la noix, assez d’avoir comme une tendance au regret qui attend son tour dans un recoin de ma tête.
Je ne regrette pas, rien, jamais. Ja-mais.
J’entrouvre la bouche pour répliquer, m’arrête, respire un coup parce qu’il paraît qu’il faut, et explique d’un ton presque pas calme du tout :

Non, je le connais pas. Enfin, si, je le connais. Enfin, non. Pas, tu sais, lui lui. Je le connais parce que c’est mon idole depuis ses débuts, parce qu’il est plus que classe, tout ça, mais il a juste débarqué dans ma vie en mode « surprise baby ». Littéralement. Bon, c’est peut-être aussi parce que j’ai piraté ses systèmes vu qu’on n’avait plus de nouvelles de lui depuis l’invasion, mais apparemment même toi tu n’avais pas eu le droit de savoir qu’il vivait encore. Je ne savais même pas qu’il était blond. Enfin, qu’il s’était teint en blond.

Je reprends mon souffle quelque part au milieu de ça et laisse tomber mes fesses sur le canapé le plus proche.

Désolée, je parle déjà beaucoup en temps normal, mais là, avec tout ce bazar, c’est pire que tout, on ne m’arrête plus.

Ce qui me fait penser :

Tu as du vin blanc ? Je dirais pas non à un peu d’alcool, je soupire. Et non, je ne suis pas un robot. Je respire, je vis, je vieillis, promis.

La question n’est pas invraisemblable, surtout que Otaku a l’air de préférer la compagnie de ses robots à celle des humains, vu comme il était gêné avec moi. Il a tout fait pour ne pas avoir à me toucher, et puis, ses manières sont brutales, sa façon de parler une démonstration permanente de la façon dont il nous considère, nous.
J’ai un petit bonus parce que je ne suis un peu plus douée que la moyenne, Lukaz a un son petit bonus à lui, mais bon…

Il a besoin de moi, enfin de quelqu’un, il s’avère que j’étais là au bon moment. Ou au mauvais. Un mélange des deux ? Facile de deviner qu’il a tout perdu, avec l’Invasion, vu mes estimations, sa base était en plein dans la zone détruite. Et il n’aime pas être avec… Des gens, alors pour tisser des relations, bonjour l’angoisse. Un génie parfait, sauf quand il s’agit de social, je conclus

Et oui, tout ça est évident quand on le côtoie plus de cinq minutes. Sa manière de considérer la vie humain met aussi la puce à l’oreille, je dois dire.

Ah, je te jure, je suis vraiment désolée, je suis passée d’une vie presque normale à ça en deux semaines. J’apprends vite mais j’ai besoin d’équipements. Parce que moi toute seule…

J’espère que c’est vraiment un allié précieux, vu ce que je raconte, tiens.

Tu me souffles dessus et hop, plus de Noélie.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 13 Oct - 10:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6780
ϟ Nombre de Messages RP : 743
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Lukaz observait la pauvre Noélie tout en commençant à comprendre ce qui se tramait là. Il fallait par contre avouer qu'il n'aurait jamais pu prévoir que les événements prendraient une telle tournure ! Déjà, rien que le fait qu'Ando puisse travailler avec des êtres humains, ça entrait dans le domaine de la science-fiction alors tout ça... D'un autre côté, ça tenait la route puisque tout ce que racontait la jeune femme découlait nécessairement du caractère très particulier du super-vilain. On ne pouvait pas vraiment attendre de lui qu'il se comporte comme un chef prévenant puisqu'il n'avait pas la moindre idée de comment ça fonctionnait ! Comme elle l'avait dit, il était loin d'être un génie social.

Lorsque Noélie avait demander à boire du vin blanc, Lukaz n'avait pas réagi mais ce n'était en aucun cas parce qu'il s'en moquait. L'information avait été captée et enregistrée par MEDEE, l'intelligence artificielle du voleur jadis conçue par Chase Neutron-Grey, qui l'avait ensuite transmise à un être des plus... étonnants. Faute de meilleur mot. De fait, après quelques instants, alors que Noélie était encore en plein dans ses explications, un petit robot débarqua dans le salon, tenant un plateau entre ses bras métalliques. Dessus, on pouvait trouver une bouteille de vin blanc, français, ainsi que des gobelets en plastique. Lukaz ne put s'empêcher de lever les yeux en ciel en soupirant.

« Clank, putain ! Quand est-ce que tu vas comprendre que le vin, c'est pas dans des gobelets ! J'te l'ai déjà dit cent fois au moins ! » Nouveau soupire. « Laisse, je m'en occupe. Va jouer dans le garage. »

Lukaz se leva alors et se dirigea vers l'un des meubles de la pièce, ouvrant la porte pour en tirer deux verres bien plus adaptés. Soudain, le voleur sembla se souvenir de quelque chose et il ne put s'empêcher de hausser le ton pour être certain que le robot qui s'éloignait déjà l'entende.

« Et tu me démontes pas la voiture ! »

Ce détail réglé, le Breton s'approcha de Noélie, changeant de place pour s'installer juste à côté d'elle. Ce serait quand même mieux pour discuter, d'autant qu'elle semblait en avoir besoin. Bon, le truc, c'était que Lukaz n'était pas forcément le plus adapté pour ça puisqu'il n'avait rien d'un psy, au contraire, mais il n'allait pas non plus la flanquer dehors. Au pire, il pourrait toujours lui proposer un câlin pour se détendre. Non ?

« C'est un robot d'Otaku mais je suis persuadé qu'il l'a foiré exprès pour me faire chier. Il me dit que non mais j'y crois pas une seconde. »

C'était quand même amusant mais il fallait dire qu'à la longue, Clank finissait clairement par taper sur le système. Le problème, c'était que ces derniers temps, Lukaz passait pas mal de temps chez lui et qu'il l'avait donc beaucoup sur le dos. Peut-être même un peu trop. Quoi qu'il en soit, le Français versa le vin dans les deux verres et il en tendit un à sa visiteuse surprise. Il but ensuite une gorgée du sien avant de répondre à tout ce qu'elle avait pu lui raconter.

« En fait, j'sais pas trop quoi te dire, tu vois. » Ça commençait bien. « C'est sûr que tu commences à voir comment il est pour de vrai et tu es peut-être déçue, j'en sais rien. Ça serait normal, en même temps vu que tu dis que c'est ton idole. » Son idole... Un bien grand mot. Qu'est-ce que ça cachait ? « Il te fait fantasmer ? Remarque, ça me regarde pas mais je suis curieux. »

Peut-être que ce n'était pas le genre de choses qu'on demandait à quelqu'un la première fois qu'on voyait cette personne mais Lukaz s'en moquait un peu. Il n'avait pas vraiment les mêmes filtres que tout le monde, de par la vie qu'il avait menée depuis sa majorité. Il lui arrivait donc parfois de mettre les pieds dans le plat ou de poser des questions sur des sujets un peu trop sensibles mais tant pis ! Il n'y avait pas de raison de s'en offusquer.

« Y a un truc que je peux te dire, c'est que tout ça, c'est pas normal. Toi, ici, avec Otaku, tout ça. Avant l'invasion, il aurait jamais fait ça. Il va pas vers les gens, il demande jamais de l'aide et surtout, il bosse pas avec des humains. Donc, t'es un genre de gros bug dans la vie d'Otaku. Par contre, ce qui est sûr, c'est qu'il l'a pas fait au hasard. S'il t'a choisie, c'est qu'il y a bien réfléchi. Ou alors, il a eu un accident qui lui a détraqué le cerveau. Je vois pas d'autre explication. »

Lukaz avala une nouvelle gorgée de son vin avant de poser le verre sur la table. Il retira sa casquette au passage – il l'avait simplement oubliée – s'ébouriffa les cheveux et s'affala sur le canapé, histoire de se mettre plus à l'aise. Peut-être que ça aidera à désamorcer un peu la tension que semblait éprouver Noélie.

« Faudrait que tu bloques pas sur tous les problèmes d'Otaku mais sur ça. Parce que ouais, il te dira jamais bonjour, il te dira jamais merci, il te roulera jamais une pelle, faut vraiment pas espérer grand-chose à ce niveau. Mais, il est venu te chercher et ça, il l'a jamais fait avec personne. Même pas moi. Vraiment personne. Donc, ça veut dire que tu as quand même un truc important à ses yeux et ça, c'est juste complètement improbable. »

Il n'était pas dit que Lukaz ait réussi à se faire comprendre mais il avait tenté de souligner l'incongruité de la situation et la particularité unique que revêtait Noélie. Cela pourrait sans doute lui permettre de mieux appréhender sa situation et de comprendre que ce n'était pas parce qu'Otaku ne faisait rien pour elle que ça voulait dire qu'il n'y faisait pas attention. Au contraire.

« En plus, t'as vu qu'il était blond donc il t'a montré sa tête et ça, c'est clairement pas le cas de tout le monde. Même quand il venait ici, la moitié du temps, il portait son casque alors franchement... Après, comme dit, faut pas t'attendre à des miracles. La moitié du temps, il oublie de manger quand il bosse donc ça m'étonne pas qu'il te demande de bosser pour lui mais qu'il te donne rien. En même temps, lui, il fait tout lui-même donc il doit croire que c'est le cas pour tout le monde. Mais... Tu lui as demandé du matos ? »

Ben oui, c'était peut-être con comme idée mais parfois, ça suffisait. Après, elle l'avait peut-être fait et il avait gueulé ou alors, elle n'osait pas. Mais, dans ce cas, pourquoi venir voir un inconnu ? Ça lui semblait tellement plus simple que de demander à Otaku ? Si oui, c'était qu'elle devait être vraiment impressionnée par lui... Enfin, le problème, c'était surtout que Lukaz ne voyait pas trop quoi faire.

« Parce que bon, moi, je peux bien essayer de te dépanner mais la moitié de mon matos doit venir d'Otaku donc... Je suis pas vraiment un inventeur, même si je me débrouille. Après, tu avais peut-être une idée en tête et tu avais besoin d'un voleur ? »
Revenir en haut Aller en bas






Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 13 Oct - 17:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 317
ϟ Nombre de Messages RP : 200
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je me suis presque posée quand un robot arrive avec la boisson demandée. Je cligne des yeux, avec une vague envie de râler pour la forme – encore des robots, toujours des robots, pourquoi moi ? Sauf qu’une Noélie qui râle, c’est aussi rare qu’un ours polaire en plein Sahara. J’ai épuisé le quota pour une éternité, donc.
Et puis, comment résister à une envie de rire, quand Solar commence à lui faire un sermon et le renvoie à ses occupations comme on peut le faire avec un enfant ? Je ne cache pas le dit rire, au final. J’ai besoin de détente.

J’aurais pris le gobelet en plastique, même si c’est un peu une hérésie. Je suis une invitée polie, la plupart du temps, je signale, amusée.

Des images de robot en pleine action avec une voiture – une voiture qui aurait l’air plutôt chère et tout à fait spéciale – entretienne mon amusement, d’ailleurs, mais je me concentre plutôt sur mon hôte.

Bizarrement, je le vois mal raté un truc autrement qu’involontairement, j’acquiesce avec beaucoup d’enthousiasme.

Je ne suis pas du tout de parti pris, c’est dit en toute objectivité. Vraiment.
Je récupère le verre et m’installe plus confortablement dans le canapé, toute gêne oubliée. En fait, pouvoir échanger sur les travers de mon si charmant Docteur me fait du bien, allez savoir pourquoi. Le voleur a l’air de le connaître très bien.

Oh, je ne suis pas déçue du tout. Je m’en doutais déjà. Il n’a jamais fait preuve de… Méchanceté, non, sa façon de traiter les autres, ce qu’on lui reproche, c’était juste… Il ne nous voie pas comme on pourrait le faire d’un autre humain. J’ai toujours eu conscience qu’il évoluait sur un autre plan.

Je hausse les épaules et souris d’un air moqueur.

Droit au but, hein ? Tu connais beaucoup de gens qui ne fantasmeraient pas sur lui après l'avoir vu ? Des gens dotés de bon goût, j'entends. Je me disais que je l’idéalisais, c’est sûrement le cas, mais avec un corps pareil…

Nouveau haussement d’épaules.

Si j’avais une chance, j’aurais tenté le coup, mais il fait déjà tout pour ne pas me toucher, alors j’ai tendance à penser que sa sexualité est aussi particulière que le reste, s’il n’est pas asexuel.

Oui, j’y ai beaucoup réfléchi, et alors ? Et oui, je parle de ça avec un blondinet que je ne connaissais pas quinze minutes plus tôt, mais je suis comme ça. Sois je suis à l’aise dès le début, soit un truc me gêne, l’entre deux est un mystère tout à fait fascinant.

Je vote pour l’accident. J’ai de l’argent, un cerveau en état de marche et j’ai réussi à pirater le système de son vaisseau depuis mon bureau, mais franchement…

Sauf que accident ou pas, je vois ça comme ma chance. Time to shine.

Oh, tu m’as mal comprise. Je me fous de ses troubles sociaux, honnêtement, ce n’est pas l’espoir de devenir sa meilleure copine et d’aller rire ensemble devant une sitcom à la noix qui me guidait. J’aurais juste bien aimé qu’il prenne deux minutes pour te dire que… Même pas que je viendrais. Que j’existe, bordel. Enfin, je vais pas en faire une maladie. Je suis plutôt le genre…

Je fais un vague geste de la main.

Prends les choses comme elle vient et dis merci au karma si les choses ne te tuent pas.

Ma très jolie philosophie de vie.

Même si je ne m’attendais pas à ce qu’il me montre sa tête, comme tu dis. Ça, c’était la surprise du siècle. Et non, je lui ai rien demandé. Il m’a dit de faire mes preuves, j’imagine que ce n’est pas en allant lui réclamer la solution clés en main que je vais gagner des bons points.

Je pouffe de rire. Mieux vaut ça qu’en pleurer. Je n’aime pas pleurer, c’est une perte de temps.

En fait, j’ai plutôt besoin d’un voleur, oui. J’ai ma propre I.A., je monte un réseau pour me filer les bonnes infos au bon moment mais j’aimerais avoir un moyen d’avoir accès à tout ça à un instant t.

Et j’ai trouvé un système qui m’intéresse tout particulièrement. Une technologie développée par une boîte américaine.

Je payerais, forcément, ça coule de source. Je t’en dis plus ou tu sais déjà que tu comptes dire non ?

Je le regarde par dessus mon verre, la mine toute innocente. J’ai très envie d’entendre un oui, cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Oct - 11:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6780
ϟ Nombre de Messages RP : 743
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
A mesure que Noélie faisait ses explications, Lukaz hochait la tête, relativement d'accord avec ce qu'elle avait à dire. Ando n'était pas foncièrement mauvais, c'était juste qu'il était dans un autre monde. On pouvait aussi dire qu'il était totalement à l'ouest, en ce qui concernait les relations avec les autres mais une fois encore, cela n'était pas sa faute. Son esprit était tel qu'il était et ses relations en subissaient les conséquences logiques. Le seul problème que l'on pouvait voir là-dedans, c'était qu'Otaku était un peu plus dangereux que des lycéens surdoués et de ce fait, ses réactions pouvaient être un peu plus extrême, parfois. Malgré tout, cela restait relatif puisqu'il n'avait pas tué Lukaz après que ce dernier l'ait trouvé nu dans sa chambre d'hôtel, preuve qu'Ando était quand même capable d'entretenir des relations positives.

Heureusement pour elle, Noélie semblait consciente de tout cela. Il allait donc simplement lui falloir un peu de temps parce que ce n'était pas parce qu'on en était conscient que c'était facile à vivre avec. L'acceptation se faisait sur la durée parce qu'il fallait s'habituer à cette manière de penser différente mais elle finirait bien par y parvenir. C'était d'autant plus vrai qu'elle avait avoué fantasmer sur Otaku – et pas uniquement sur son cerveau – ce qui signifiait qu'elle était certainement plus ouverte dans l'acceptation de ses frasques et de son comportement. Tant mieux ! Il ne restait qu'à voir où tout ça allait les mener parce que malgré tout, Lukaz restait très perplexe sur la question...

« Otaku n'a même pas le réflexe de me dire qu'il va bien alors de là à me prévenir qu'il a engagé quelqu'un... »

En effet, quand on connaissait le comportement du Japonais, cela n'avait rien de surprenant. De toute façon, il ne contactait réellement Lukaz que quand il avait besoin de lui, même s'il lui était déjà arrivé de faire preuve d'attention à son égard. C'était quand même souvent à double tranchant, comme quand il lui avait offert le libre accès à bord de l'Arcadia tout en sachant bien que Lukaz ne pourrait jamais trouver le vaisseau invisible dans les cieux de Star City. Du Otaku tout craché. Il était donc extrêmement impossible qu'il envoie un message à Lukaz pour l'informer qu'il avait recruté une fille surtout que si ça se trouvait, il ne l'avait pas fait parce qu'il connaissait les goûts du voleur en matière de filles. Bon, cela aurait impliqué qu'il trouve lui-même Noélie esthétique, comme il avait tendance à le dire, mais on n'y était sans doute pas encore. La seule incohérence là-dedans, c'était qu'il lui avait quand même parlé du Français...

« Après, le prends pas pour toi parce que de toute façon, j'ai vu Otaku qu'une fois depuis la fin de l'invasion. A ce moment, il a plus ou moins parlé de ses projets mais j'y ai pas trop cru. Ça lui collait tellement pas que j'ai pris ça pour un petit délire du moment. Je pensais pas qu'il le ferait pour de vrai... »

Pour la suite, les choses semblaient des plus logiques. Ando attendait que cette fille fasse ses preuves pour montrer qu'elle valait le fait qu'il se penche sur elle et connaissant le zozo, la barre devait être plutôt élevée. Autant dire qu'elle allait devoir faire des miracles pour qu'il daigne seulement lui que son travail était passable ! Dans cette optique, Noélie avait donc besoin des talents d'un voleur qui serait chargé de lui fournir ce qui l'intéressait et elle était prête à le payer pour ses services. Encore heureux ! Bon, en vrai, l'argent n'était clairement pas le centre d'intérêt de Lukaz puisqu'en temps que voleur, il lui suffisait de prendre ce dont il avait vraiment besoin. Ou envie. Il y avait cependant d'autres choses à monnayer, comme des services, par exemple. C'était notamment le cas avec Otaku qui lui fournissait des équipements et qui, en échange, bénéficiait gratuitement des compétences de Solar. Dans le cas de Noélie, il allait falloir voir ce qu'elle pouvait mettre à sa disposition. En l'absence de talents spécifiques, il y avait toujours d'autres options envisageables... Mais, chaque chose en son temps !

« Je serais pas vraiment un bon voleur si je refusais un contrat potentiel sans savoir ce que tu veux que je fasse. On va dire que tu as droit à un petit bonus parce que tu bosses pour Otaku mais ça veut pas dire que je vais forcément le faire. Raconte-moi ce que tu veux et on verra ensuite. »
Revenir en haut Aller en bas






Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Oct - 14:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 317
ϟ Nombre de Messages RP : 200
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je soupire sans m’en cacher. Oui, bon, effectivement. Les capacités sociales d’Otaku sont encore pires que ce que j’imaginais. Pauvre Solar. Il doit être plutôt tolérant pour être proche d’un personnage pareil. En même temps, tout particulier qu’il soit, il a quand même… Quelque chose. J’espère vraiment ne pas me planter et le planter au passage.

Je m’avoue vaincue. Il n’y a rien d’étonnant, et je vais effacer toute espérance de ma cervelle de moineau, je ris toute seule.

Je n’en ai pas énormément à effacer, notez bien, mais enfin.

De toute façon, il ne faut pas s’inquiéter pour moi : je ne risque pas de me vexer. C’est déjà mission impossible quand on parle de quelqu’un de proche, alors là… Otaku est pour l’instant au stade… Du défi. Je considèrerais comme une réussite de me rendre assez utile pour être encore en vie dans trois mois. J’ai comme l’impression que l’échec aura des conséquences… Désagréables sur moi.

Pire qu’une impression, à vrai dire. Il ne me vient pas non plus à l’idée la possibilité de le trahir, mes lèvres sont scellées. Bizarrement, je n’arrive pas à avoir peur. D’un côté parce que j’ai intellectualisé la situation : c’est ainsi et trop tard pour revenir en arrière, donc à quoi bon s’inquiéter de choses que je ne maîtrise absolument pas ? D’autre part, ça me paraît irréel. Impossible.
J’ai vingt-six ans, et la partie de moi assez naïve pour s’en persuader se dit qu’il est inconcevable que je passe l’arme à gauche à cet âge là. Ridicule.

Surprise, dans ce cas ! J’espère au moins qu’elle est agréable.

Comme Solar ne m’a pas envoyé bouler d’entrée de jeu, je m’apprête à expliquer ce qu’il en est. Sinon, je l’aurais salué avec tout l’entrain qui s’impose et j’aurais filé. Le temps est une denrée rare dans ma vie actuelle. Je sors ma tablette de mon sac à main et cherche les dossiers qui m’intéressent avant de la lui tendre.
Il peut choisir ce dont il veut s’informer, mais j’ai d’ores et déjà récupéré les contrats de sécurité de l’entreprise, le lieu, les plans, tout ce qui peut être utile et à quoi j’ai pensé. S’il veut autre chose, je me suis ménagée un accès tout à fait malhonnête dans les systèmes, donc…

L’objet en question est un genre de lentille connectée. Il y a un programme qui y est intégré et ça permet également à l’œil de voir un genre… D’écran, qui répond entre autres au mouvement de l’oeil. Les fonctions ne sont pas encore si étendues que ça, mais mon but c’est de le connecter à ma propre I.A. Ma spécialité à moi, outre la programmation, c’est la collecte et le traitement de données. Le problème, c’est que je le fais dans ma petite tête et n’ai pas une mémoire infinie, donc je dois stocker ce que j’apprends sur un système informatique. Du coup, quand je me retrouve sans accès au système, je ne suis pas sûre de pouvoir prendre en compte toutes les variables d’intérêt. La lentille me permettrait d’y avoir accès plus ou moins en temps réel quand je rencontre quelqu’un.

C’est le résultat que j’espère obtenir, du moins.

Il me faut la lentille et le matériel qui permet l’entretien. Et les codes de connexion, pour que je puisse accéder au système actuel pour le remplacer par le mien.

Je trépigne presque, parce que ce joujou là me ferait vraiment vraiment plaisir.

Je ne sais pas à quel point c’est complexe, honnêtement. J’ai récupéré le plus d’infos possible, mais s’il t’en faut d’autres, il suffit de demander !
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Oct - 15:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6780
ϟ Nombre de Messages RP : 743
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Le bon côté des choses, c'était que Noélie était consciente de la réalité des faits. Elle savait clairement à quoi s'attendre d'Otaku et elle ne le prenait pas mal. Si, en plus, elle était aussi difficile à vexer qu'elle le disait, alors, on était plutôt bien parti. Dans une certaine mesure, elle était peut-être même une bonne chose pour le Docteur. Lukaz n'était pas forcément le plus adapté pour aider Otaku à devenir plus social, parce qu'il se plaisait à le taquiner et à l'embêter, mais ce ne serait pas le cas de Noélie. Au contraire. On pouvait même dire qu'elle serait comme l'une de ses Angels, mais avec la chaleur humaine en prime. De là à imaginer qu'Otaku en viendrait à changer... Il y avait un gouffre. Oui, quand même. Les miracles de Noël(ie), ce n'était que dans les films.

La jeune femme finit néanmoins par se reprendre et on ne pouvait pas nier qu'elle semblait beaucoup plus détendue qu'au moment où le voleur avait ouvert la porte. Peut-être était-ce l'effet Lukaz ? En règle général, ça marchait bien sur les filles dans les bars mais là, le contexte était un peu différent et ce n'était donc pas forcément de son fait. Plutôt que de penser à des aneries, le Breton saisit donc la tablette tendue et il commença par ouvrir les différents fichiers du dossier. Il trouvait là des contrats de sécurité, ici des informations sur la société, encore là les plans des bâtiments, bref, il y avait déjà pas mal de choses ! Peut-être même tout ce dont il avait besoin...

« C'est du bon boulot ! Tu disais que t'étais nouvelle mais tu fais ça mieux que des gens qui ont de l'expérience ! »

Et pour cause, on avait proposé à Lukaz des contrats qui contenaient beaucoup moins d'informations ! Ce n'était pas forcément un problème puisqu'il s'occupait alors de les récupérer lui-même sachant que de toute façon, il refaisait les vérifications d'usage. Enfin, on les faisait pour lui, mais c'était pour le principe. Il valait mieux être sûr de ses informations et ne pas jouer sa vie sur une confiance aveugle. N'importe qui pouvait lui tendre un piège !

Au passage, Lukaz put aussi apprendre que Noélie était visiblement une informaticienne et qu'elle travaillait à la collecte des données. Cela semblait logique, si on se souvenait pour qui elle travaillait mais en même temps, ça ne lui serait pas des plus utiles, à lui. Il avait déjà son informaticien-technopathe et des gens qui récoltaient les informations dont il avait besoin, de fait, les services de Noélie n'étaient pas nécessairement les plus utiles. Il y aurait toujours moyen d'en tirer quelque chose mais cela, il faudrait le voir sur le moment.

« En tous les cas, ça me tente vachement ! Comme ça, là, j'pense que je peux le réussir, le vol. Enfin, nan, j'en suis même sûr. Hum... Sinon, pour savoir, cette lentille, elle est fabriquée pour qui ? C'est un truc privé ou c'est pour le gouvernement ? »

En réalité, Lukaz s'en foutait parce que ça ne l'empêcherait pas de la voler. S'il posait sa question, c'était surtout pour des questions pratiques. En effet, si le gouvernement était impliqué, en théorie, il aurait un peu plus de facilités parce qu'à moins d'entrer dans une infrastructure secrète, les agents de sécurité seraient soumis à des protocoles. Par contre, le risque était que la surveillance soit beaucoup plus poussée et qu'il doive trouver un moyen qu'on ne le suive pas par un GPS. Dans le cas où il s'agissait d'une société privée, il était par contre beaucoup plus probable qu'ils jouent aux cow-boys pour se débarrasser d'un intrus... Lukaz devrait donc éviter de se faire repérer.

« De toute façon, je vais le faire, parce que tu as l'air de la vouloir, ta lentille. Je vais regarder en détail ce que tu m'as refilé et comme ça, je pourrais programmer le vol. Faudra que tu me donnes ton numéro, comme ça, je pourrais t’appeler quand ça sera fait ! Maintenant, pour savoir, qu'est-ce que tu es prête à mettre sur la table pour me payer ? »

On en arrivait à la question fatidique. En effet, si Lukaz avait accepté de réaliser le coup, le tarif n'avait pas encore été défini et Noélie pouvait donc toujours se rétracter. Pour l'heure, le voleur voulait un peu la tester en voyant ce qu'elle proposerait d'elle-même. Elle avait déjà mentionné qu'elle allait le payer mais qu'avait-elle en tête ? Une somme d'argent ? Si oui, combien ? Après tout, elle débutait seulement donc à moins qu'elle ait un coffre-fort rempli de billets, ses moyens étaient sans doute limités. Des services ? Des équipements ? Autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas






Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Oct - 17:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 317
ϟ Nombre de Messages RP : 200
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
J’attends tranquillement que Lukaz ait fini de parcourir rapidement le dossier, un petit sourire aux lèvres. Mon verre à la main, je me suis presque blottie dans le canapé, cette fois. Je prends une gorgée de vin et mon temps pour lui répondre sans avoir l’air trop arrogante.

Merci. Mais pour ça… C’est quelque chose que je fais depuis que je suis en état de penser. Otaku est spécial, mais je suppose que j’ai mon petit plus moi aussi. L’analyse de données, l’analyse tout court, c’est une seconde nature.

J’ai bien envie de lui faire une petite démonstration, mais parfois, ça peut effrayer alors je me contente d’un vague sous-entendu.

Tu serais surpris de savoir ce que je peux dire sur toi en voyant ta maison et en te voyant toi. Le problème, ce n’est pas le savoir-faire, c’est le milieu dans lequel j’évolue. J’ai l’impression d’être le petit poisson qui attend de se faire bouffer par les requins.

Bon, c’est peut-être un peu moins arrogant, du coup. Mais le truc, c’est que c’est parfaitement vrai. Je m’éclaire, sans pouvoir m’en empêcher, quand Solar me dit que ça l’intéresse, ce contrat. Ah, déjà un bon début. En étudiant les derniers qu’il a acceptés, j’ai galéré à trouver un schéma. Les vols n’étaient pas reliés entre eux par un élément commun, et les paiements n’étaient pas toujours de l’argent.
J’ai fini par comprendre en observant les détails de ses opérations que le défi qu’elles représentaient jouait pour beaucoup. Enfin, c’est ce que je crois, mais il faudrait que je lui demande pour en être sûre. Rien n’est infaillible.

Privé, techniquement le projet n’est pas encore officiel.

Alors que les prototypes actuels sont plus que satisfaisants. Le gouvernement a évidemment fait réaliser des objets semblables mais celui-ci me paraît plus à même de répondre à mes attentes en termes de programmation.

Quelle importance ça a, pour toi ?

La question n’a rien de désintéressé. Si je le sais, je peux prendre en compte ce point précis si j’ai besoin de lui une fois de plus – ou d’un ou une autre personne aux activités plus ou moins licites.
Heureusement que je ne suis pas en train de boire un coup quand il m’annonce qu’il accepte quoi qu’il en soit. Les yeux ronds, je l’observe par dessus le bord de mon verre. Juste comme ça ?
Puis vient la question qui fâche, ce que je suis prête à mettre sur la table. Ah, ah.

Qu’est-ce que toi, tu veux ? De l’argent ou autre chose ? Avec quelqu’un d’autre, j’aurais pu proposer mes capacités, mais je suis assez maligne pour savoir que dans ton groupe, il y a forcément déjà une ou plusieurs personnes qui feront aussi bien que moi.

Peut-être même mieux, mais ça, ce n’est pas dit.

La question, ce n’est pas ce que je suis prête à te donner. C’est ce qu’il te faudra pour accepter.

Je veux qu’il me dise un prix avant de négocier quoi que ce soit. Tout simplement parce que je n’ai aucune idée de la valeur réelle de ses capacités. Il risque forcément de taper plus haut que ce que ça vaut réellement, mais je dis quelque chose et que je me plante, j’étale juste mon ignorance.
Mauvais plan.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 15 Oct - 5:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6780
ϟ Nombre de Messages RP : 743
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Il était quelque peu inutile de chercher des constantes dans les contrats menés par Solar parce qu'il n'y en avait pas réellement. De manière générale, il cherchait quand même à réaliser des coups qui lui apporteraient une certaine renommée mais c'était loin d'être toujours le cas. En effet, il lui fallait aussi faire de la politique, dans une certaine mesure, et de ce fait, il pouvait réaliser des cambriolages bidons simplement parce que c'était ce qu'un gros ponte désirait. Malgré sa renommée, Solar ne voulait pas se mettre les riches mafieux à dos et s'ils étaient prêts à payer ses services pour récupérer une vulgaire babiole... C'était leur argent, après tout !

La présente situation était un peu dans le même ordre d'idée puisqu'en fait, Lukaz aurait réalisé ce cambriolage dans tous les cas. En effet, Noélie lui plaisait bien parce qu'elle lui rappelait ses débuts. Lui-même n'avait été qu'un petit voleur à qui un criminel plus important avait donné sa chance et il avait donc dû faire ses preuves en réalisant de menus larcins, de manière à attirer l'attention de plus gros clients et ainsi de suite. En refusant son aide à la jeune femme, il la condamnait un peu et ce ne serait pas bien juste. Après tout, elle montrait une envie de bien faire et rien que pour ça, elle méritait qu'on l'aide ! Gratuitement, même, bien que Lukaz ne pouvait pas forcément brader ses prix d'entrée de jeu. Surtout que dans le cas présent, il y avait de gros risques.

« C'est pas vraiment important, en fait, c'est juste pour prévoir le coup. Vu que c'est privé et secret, déjà, c'est possible qu'ils aient un système pour repérer la lentille donc faut trouver le moyen de neutraliser ça. Puis ensuite, ils vont pas se gêner pour la jouer cow-boy et y a moyen qu'ils soient bien armés. Pas juste des flingues, tu vois. Mais t'inquiète, faudra juste pas que je me fasse repérer, c'est tout. »

C'était donc surtout d'une importance pratique puisque ça permettait d'envisager le cambriolage différemment. Lukaz devrait trouver un moyen détourner d'atteindre le lieu-cible et il devrait faire davantage attention aux sécurités. L'espionnage industriel était un fléau et de fait, l'objet devait être potentiellement très bien protégé. Tous ces risques influeraient donc sur sa façon de procéder et, de manière logique, sur le prix final qu'il allait demander à Noélie.

Celle-ci se révéla d'ailleurs plutôt maline, en répondant à la question posée par Lukaz. Le voleur ne put s'empêcher de sourire. Elle était effectivement très surprenante, à tous les niveaux. Il était bien curieux d'en apprendre plus sur elle, surtout que de ce qu'elle avait dit, elle faisait ce genre de choses depuis longtemps. Mais, quelles choses ? C'était la question. Pour l'heure, il se contenta d'avaler la dernière gorgée de son vin avant de poser son verre sur la table pour le remplir. Tendant la bouteille vers Noélie, il en fit de même pour elle.

« Bonne réponse ! Tu as passé le test. » Un grand sourire s'afficha sur les lèvres de Lukaz. « Tu verrais le nombre de débiles qui me répondent un truc bien précis. En général, c'est le bon plan pour leur faire croire que c'est pas assez, qu'il y a plein de trucs à prendre en compte et du coup, tu peux leur faire cracher un max. Bon, tu me diras, je pourrais te faire le même coup, là, vu que t'as pas trop moyen de vérifier les tarifs sur le net mais c'est plus pour le principe... »

Et ce principe pouvait tout à fait lui servir aussi vu que si elle faisait dans le traitement des données, il était plus que probable qu'elle puisse se créer un réseau d'achat et de revente d'informations. En devenant un bon négociateur et en brossant les bonnes personnes dans le sens du poil, il y avait de quoi se faire un max de blé.

« Maintenant, j'ai ptet une idée de ce que tu pourrais faire pour moi mais... Si on faisait un jeu ? » Une courte pause, le temps de boire une gorgée de vin. « T'as dit que tu pouvais savoir des tas de trucs sur moi alors... Dis-moi ce que tu vois et essaye de deviner ce que je pourrais te demander. Si tu tapes juste, je peux t'envisager une réduction de mes tarifs ou peut-être un petit bonus. Si t'as faux, à voir... Peut-être un gage ? Le défi te tente ou tu préfères juste savoir ? »

Après tout, elle n'était qu'un petit poisson alors peut-être qu'elle n'avait pas envie de prendre trop de risques. D'un autre côté, vu son employeur, les risques, elle les prenait déjà ! Il ne restait donc qu'à voir si l'appel du défi et du risque l'intéresserait ou si elle était plutôt de ces gens trop sages et pas forcément très amusants.
Revenir en haut Aller en bas






Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 15 Oct - 15:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 317
ϟ Nombre de Messages RP : 200
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
J’écoute attentivement les explications de Solar en me les collant dans un coin de ma petite cervelle un peu trop agitée pour son propre bien. Je transmettrais l’info à Inori en rentrant, même si je doute d’oublier ça. C’est de la logique pure et simple, alors j’acquiesce d’un signe de tête.

C’est noté. Merci, ça m’aide à comprendre, j’ajoute.

Surprise, je cligne des yeux quant à la réponse de mon voleur tout récemment embauché, quand il me félicite comme une élève attentive. Je fronce les sourcils, tant le principe me paraît… Evident. Pourtant, on est loin, très loin, de ce que j’étudiais à l’HIT. Je lui souris avec une courte hésitation, en retour. Je ramène mon verre vers moi, puisque j’ai tendu la main pour qu’il puisse me resservir.

Ça semble… Logique, je crois ? Je ne peux pas vérifier les tarifs, mais proposer un truc au hasard en espérant taper juste, ça me paraît juste hasardeux comme méthode. Autant tendre le bâton pour se faire battre, quoi.

Ça me fait d’ailleurs penser que je peux tout à fait appliquer cette méthode avec mes propres clients, tiens. Peut-être que je peux faire grimper les enchères quand je suis celle qui offre et non celle qui veut. Mes scrupules auront vite fait de s’évanouir, je suppose. J’ai une organisation à faire tourner, maintenant. Ne serait-ce que Shiru me coûte un salaire, vu que je lui paie ses missions, évidemment. La pauvre met sa vie au service de la mienne, je ne vais pas le lui faire faire gratuitement.
Encore que, elle aurait sans doute accepté. Elle est extrêmement dévouée, à mon dernier patron en date autant qu’à moi.

Son petit jeu me laisse perplexe. Comment lui expliquer que ce que je vois en le regardant c’est un ensemble de déductions logiques, de détails que je remarque et appréhende différemment ? Que je ne lis pas dans ses pensées pour autant ?
Néanmoins, j’aime m’amuser, et j’ai eu des semaines beaucoup trop tendues, depuis juillet. Autant en profiter.

Ça ne fonctionne probablement pas tout à fait comme tu l’imagines, mais je peux quand même te peindre le tableau… ? Tu as le droit de me filer un gage à chaque fois que je dis une bêtise, si tu veux.

Je ris et pose mon verre de vin avant de me lever, parce que ça me permet de poser mon regard sur plus de choses dans la pièce.

On va commencer par le plus simple et le plus évident : ce que dit ta maison sur toi. Si je n’avais pas déjà potassé ton dossier avant de venir, j’aurais pu enfoncer une porte ouverte et que tu as clairement des moyens… Conséquents. Mais du coup, passons directement à la suite.

Je souris gentiment.

Tu ne vis pas seul ici. Rien que dans cette pièce, il y a au moins trois objets qui détonnent par rapport à toi. La décoration a quelque chose de… D’impersonnel si on ne fait pas attention, mais tu exhibes quand même des objets qui ont une valeur importante et qui atténuent largement cette impression. Des trophées, j’imagine vu la nature des objets en question.

Je reprends mon souffle et me tourne vers lui.

Tu es sûr de toi, assez pour ne pas t’être posé de question alors qu’une inconnue débarque avec ton pseudo, et m’avoir laissé entrer ici sans être inquiet à aucun moment pour ta sécurité. En plus, tu t’es assis à côté de moi et pas sur un autre endroit disponible, donc tu sais que tu peux me maîtriser sans savoir quoi que ce soit de moi… Ou quelque part, la possibilité qu’il t’arrive quelque chose ne t’importe pas tant que ça. Un genre de nonchalance très poussée ? Tu es résilient, assez pour supporter quelqu’un comme mon cher patron, ses lubies et ses manquements, sans lui en tenir rigueur. Mais je ne pense pas que ce soit parce que tu lui pardonnes ses frasques au fur et à mesure, c’est juste que si jamais il te tourne le dos, ça ne sera pas le premier et que tu prendras ça comme le reste.

Ça, c’est un coup d’épée dans l’eau, une possibilité parmi d’autres, mais bon.

Tu as l’habitude de draguer les autres, vu la façon dont tu te tiens par rapport à moi et la façon dont tu m’as regardée quand je suis rentrée – d’ailleurs je suis presque sûre que si je te propose un truc, tu ne diras pas non, mais ça, c’est une autre histoire. Oh, et si Mind te proposait un truc, tu ne dirais pas non plus, j’imagine, je m’amuse. Bon après, on sait que ça ne risque pas d’arriver. J’aurais tendance à dire que tes mœurs sont plutôt libérés.

Je fronce les sourcils brusquement et ajoute d’un ton songeur :

Oh, et je ne sais pas si tu es au courant mais il y a une tache suspecte sur ton mur, j’ajoute en désignant la paroi.

Brunâtre et passée, comme si on avait quand même essayé de la nettoyer mais sans grand succès. Enfin, ça, ça n’a rien à voir avec le sujet qui m’occupe actuellement, c’est juste que s’il ne sait pas qu’on la voit – bon c’est dans un coin de la pièce et assez haut sur le mur.

Tu aimes les défis et les jeux, aussi. Tu t’amusais d’avance, quand tu m’as proposé ça.

Je lève les yeux au ciel, soupire et m’éloigne pour regarder par la fenêtre, même si le soleil est presque totalement tombé.

Jusque-là, je crois que c’est à peu près tout ce à quoi je pense, mais je peux te faire un rappel de temps en temps si autre chose me vient à l’esprit. Mais ça ne me dit toujours pas ce que tu veux avoir en échange de tes services, remarque. Tu ne vas pas me demander de l’argent, pas à moi, ça ne colle pas avec le reste du tableau.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 15 Oct - 16:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6780
ϟ Nombre de Messages RP : 743
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Lukaz s'amusait en effet et il était vraiment curieux de découvrir si Noélie était réellement capable de faire ce qu'elle lui laissait entendre. Il avait longtemps vécu avec un puissant mentaliste alors il était plus que rôdé à l'idée qu'on puisse lire en lui mais dans le cas présent, il s'agissait plutôt de lire sur lui. Et ça, c'était déjà beaucoup plus technique. Est-ce que ça fonctionnait réellement ou est-ce que c'était du pipeau qui avait pour but d'impressionner ? Il n'allait pas tarder à le savoir.

Noélie commença donc par se lever, donnant par là un tour un peu plus impressionnant à son petit spectacle improvisé. Elle commença par évoquer ses moyens avant de mentionner qu'il ne vivait pas seul à Fallaenn et c'était un fait. Il y avait souvent eu des gens qui vivaient avec lui et si nombre d'entre eux avaient disparu, il lui restait Kamui, même s'il n'était pas le colocataire le plus amusant qui soit. Jusque là, en tous les cas, il n'y avait rien à redire sur les découvertes.

La jeune femme s'intéressa ensuite à Lukaz lui-même et le voleur ne sut pas vraiment dire si c'était ce qu'elle voyait de lui en l'étudiant ou si elle cherchait à le flatter. En effet, il ne manqua pas de constater qu'elle avait surtout mis en avant ses qualités mais pas un seul défaut. Soit elle était très diplomate et souhaitait éviter de se mettre à dos quelqu'un d'utile, soit il y avait un fond de vérité dans ses propos. La suite le fit cependant sourire. Elle le voyait comme un dragueur et était pratiquement certaine qu'il ne dirait pas non si elle ou son employeur venait à proposer quelque chose. Effectivement, ça, il n'allait pas le nier. Par contre, est-ce que ça signifiait qu'elle était du genre à vouloir le lui proposer ? Il aurait bien apprécié de le savoir parce que ça façon de présenter la question lui laissait comme un doute...

« Eh ben... Pas de bol pour moi, y aura pas de gage. »

Lukaz but donc une nouvelle gorgée de son vin tout en laissant le temps à Noélie de savourer sa petite victoire. Il fallait dire que c'était mérité.

« T'es plutôt douée, en fait. J'suis juste sur le cul, là et je dis pas ça pour ta faire plaisir, hein. Et ouais, la tâche... Un accident. Un souvenir, aussi. On peut pas mieux la nettoyer mais j'ai pas envie de la repeindre... »

Lukaz se perdit un peu dans ses souvenirs mais il revint vite à la réalité. Il y avait une affaire à régler ! Le contrat n'avait pas encore été validé, même s'il avait accepté de le réaliser. Il fallait encore que Noélie soit prête à mettre le prix qu'il demanderait. Dans les faits, il était presque parti pour le faire gratuitement... Bon, le souci, c'était que vu les conditions du cambriolage, ça ne risquait pas de servir sa renommée. L'entreprise ciblée n'allait certainement pas faire courir le bruit qu'on leur avait piqué un prototype secret donc en dehors de Noélie et de son patron, personne ne serait au courant. C'était dommage mais ça faisait partie des risques. Mener ce contrat à son terme, ça pouvait lui permettre d'établir une bonne relation de travail avec la jeune femme et ça, c'était probablement la récompense la plus utile.

Pourtant... Il n'allait pas lui avouer qu'elle n'avait rien à payer. L'avait-elle compris, d'ailleurs, ça ? Difficile à dire. Elle avait toutefois compris qu'il ne voudrait pas d'argent et il suffisait de voir cette maison pour s'en assurer. Comme elle avait déjà laissé entendre qu'elle savait ne pas lui fournir d'aide logistique, était-elle déjà consciente de ce qu'il allait lui demander ? Est-ce que c'était pour ça qu'elle avait ajouté cette remarque au cours de son analyse ? Il n'allait pas tarder à le découvrir. Au pire, elle allait mal le prendre et au mieux, ce serait tout bénef.

« T'as bien compris, l'argent, c'est pas forcément ce qui m'intéresse le plus. Puis, je vais pas non plus te dépouiller, je suis sûr que t'en auras besoin pour d'autres choses. Donc, je me disais qu'on pouvait envisager autre chose. J'vais pas tourner autour du pot mais je pensais à quelque chose comme, je sais pas... Un strip-tease intégral de ta part et pourquoi pas, une séance de massage pour moi ? »

Lukaz marqua un instant de pause afin que sa déclaration fasse son petit effet. Est-ce qu'elle serait choquée ? Outrée ? Peut-être qu'elle réagirait en y voyant du harcèlement ? Ou alors, ça pouvait être tout le contraire... Le Breton était vraiment curieux de découvrir sa réaction et il ne la quittait donc pas du regard, un sourire amusé sur son visage.

« Qu'est-ce que t'en penses ? Mes tarifs sont souvent plus élevés mais tu as gagné ta réduction, donc... »
Revenir en haut Aller en bas






Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 15 Oct - 18:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 317
ϟ Nombre de Messages RP : 200
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Bon, je suis un peu nerveuse, même si ça ne se voit pas, quand je me rassois et récupère mon verre, dans l’attente du verdict. C’est la première fois que je fais étalage de mes capacités comme ça, en fait. D’habitude, c’est une remarque par-ci ou une info par-là qui m’échappent, pas la totale. Forcément, quand il desserre les dents, je me fends d’un grand sourire, affichant mon sentiment de victoire.
Ah, visiblement, ça fonctionne quand même bien.
Je cache ma fierté dans mon verre, sirotant le vin – très bon d’ailleurs – tout en l’écoutant. La mention de la tâche, par contre, me fait tiquer. Je suppose que ça a une valeur sentimentale, vu comme il l’évoque.

Ça fait plaisir quand même, je signale, le regard pétillant. Merci ! Pour la tâche, moi, j’en dis qu’elle est très bien là où elle est. De toute façon, personne n’y ferait attention.

A part les petites japonaises trop observatrices, quoi.
Je suis contente de l’entendre me dire que je suis plutôt douée, en fait. Ça me détend, aussi, de me dire que c’est quelque chose de valable, de réel, pas juste des idées que je me fais. Ou que les médecins s’étant penchés sur la question se sont fait d’ailleurs, pour être honnête. Je recommence à me blottir dans le canapé en l’écoutant parler, songeuse et un peu distraite. Ce qui ne m’empêche pas de saisir le sens de ses mots. Et de le regarder, surprise, pour le coup. Tiens, tiens, tiens.
Je souris, amusée. Vraiment amusée. On est à mille lieux de la gêne qu’Ezekiel a exprimé, pour le coup. Je me demande aussi si Solar n’est pas encore en train de me tester. Une chance pour lui, je ne suis pas si facilement impressionnable.

Un strip-tease mais je m’arrête là où j’en ai envie, et tu as ta séance de massage, je réponds sans réfléchir.

L’intégral ne me dérange pas forcément, mais bon, autant avoir une porte de sortie au cas où. Puis au fond, je sais bien que Solar ne m’y forcera pas. Il a plus l’air de se foutre de moi qu’autre chose.

Si tu voulais m’effrayer, c’est raté. Je suis très à l’aise avec mon corps, alors me déshabiller en musique, ça ne me rebute pas spécialement. Et après un vol pareil, tu auras bien mérité un petit massage, non ?

Je m’amuse toute seule. Ça, c’est une proposition que je n’avais pas vu venir, et avec d’autres personnes, j’aurais peut-être esquivé. Mais le blondinet me met en confiance. Et il est plutôt bien fait de sa petite personne, alors... Alors pourquoi pas ?

Par contre, je paye à la réception de mon matériel en parfait état de marche. Il ne manquerait plus que je me fasse arnaquer par un de nos alliés, je ricane.

Je l'observe avec mon sourire toujours aux lèvres, un peu curieuse de savoir où il va emmener son petit jeu. J'ai bien envie de demander des précisions sur le contrat - le travail avant les loisirs, hm ? - mais je peux bien patienter un peu.
Revenir en haut Aller en bas









Ding, dong, I know you can hear me • Lukaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» HLM ◮ OH, You Touch my Tralala ... mmh, my Ding Ding Dong
» DING DONG. Oui qui est là ? Ton Kinder. Ca fait un moment qu'j'attends ta visite. ~
» Hello hello, can you hear me? I can be your china doll if you want to see me fall. ₪ 31 jan, 20h15
» Le sucre c'est la vie !... ou presque | ft. Dong Soo
» Huang Dong Zhu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-