AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Là où est le danger, là est ce qui sauve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 28 Sep 2018 - 10:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4745
ϟ Nombre de Messages RP : 1577
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Prendre des risques était dans la nature du Français et en général, il ne se sentait vraiment vivant que dans ces moments-là. Malheureusement – ou heureusement ? – pour lui, SHADOW exigeait surtout une grande discrétion et c'était certainement ce qui l'avait poussé à développer son don pour le mensonge et la manipulation plutôt que pour les entrées fracassantes. Au fil des années, le Breton était devenu un agent on ne peut plus compétent et même s'il ne se rendait plus autant sur le terrain, obligations de chef obligent, disons qu'il aimait tout de même mettre la main à la pâte de temps en temps. Bien qu'il disposait de son équipe personnelle qui était uniquement composée d'individus en qui il avait un semblant de confiance, le Français aimait parfois piocher dans les autres équipes, voire de choisir des personnes liée à Thulé – même si ces derniers n'avaient pas sa préférence.

Ce jour-là, la mission s'annonçait relativement compliquée. Au fil des années, l'UNISON avait eu l'occasion de réunir un certain nombre de petits trésors qui faisaient forcément saliver les membres de SHADOW et Renan était bien décidé à mettre la main dessus. Il ne savait pas précisément lesquels l'intéressaient le plus puisque malgré les tentatives de piratage des agents du Français, SHADOW n'avait pas obtenu la liste détaillée des objets en leur possession, mais ce n'était pas problématique. S'ils réussissaient à s'infiltrer dedans, il s'arrangerait pour prélever quelques éléments qui ne leur manqueraient pas, puis reviendrait plus tard pour les pièces d'importance.
Bien sûr, une telle mission était très risquée, mais le jeu en valait la chandelle.

Grâce aux hommes sous ses ordres, le Breton avait réussi à mettre la main sur deux costumes parfaitement similaires à ceux portés par les surveillants de l'entrepôt, mais dans la mesure du possible, il préférait éviter de les utiliser. Plusieurs agents de l'UNISON connaissaient son visage et même s'il avait la possibilité de brouiller les caméras, il ne pourrait pas tuer les hommes qui se souviendraient de son visage ! Enfin il le pourrait, mais cela ruinerait leurs chances de revenir sur place ou encore de garder ces vols discrets. L'entrepôt était tellement vaste que la disparition de quelques pièces pouvait peut-être passer inaperçue....

Ayant choisi sa collègue avec soin, Renan lui avait fixé rendez-vous à quelques rues de l'entrepôt et l'attendait patiemment, en retrait de la route principale. Il avait revêtu sa tenue habituellement de criminel, mais pourrait se changer le cas échéant suivant le choix qu'ils feraient pour l'approche de la cible.
Thalia était une bonne agent. Elle était douée et son caractère lui plaisait beaucoup : il prenait un malin plaisir à l'asticoter un peu alors qu'elle restait parfaitement maîtresse d'elle. Mais aujourd'hui, Renan allait devoir se montrer plus prudent qu'à l'accoutumée, même s'il ne laissait jamais ses taquineries prendre le pas sur la sécurité de la mission.

Lorsque la jeune femme arriva, le Français l'accueillit comme à l'accoutumée avant de lui résumer la mission. Il lui avait déjà confié le dossier qu'elle avait dû potasser, mais il préférait tout de même faire un dernier point avant de se lancer pour de bon. Il lui expliqua qu'ils n'avaient pas réussi à trouver d'autre entrée que la principale qui était étroitement surveillée et qu'ils allaient donc devoir montrer patte blanche. Renan précisa que son visage étant connu de quelques agents, s'ils optaient pour cette solution, il se dématérialiserait certainement pour pénétrer dans le bâtiment, mais qu'elle devrait se débrouiller seule sans attirer l'attention. Lorsqu'il eut terminé, il laissa planer quelques instants de silence avant de reprendre.

« Une décision ou une idée quelconque ? »
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 1 Oct 2018 - 19:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 147
ϟ Nombre de Messages RP : 90
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
Apprendre que j’étais destinée à travailler avec Tesla pour cette première véritable mission m’avait autant soulagée qu’atterrée, je crois. Les raisons à ces deux états d’esprit bien différents étaient assez claires. D’une part, j’avais déjà eu le plaisir de coordonner mes actions avec le français, qui s’était révélé plus qu’efficace et assez agréable à vivre quand tout se déroulait bien. D’autre part, il était plus que prompt à me taquiner et n’avait pas eu le douteux plaisir de côtoyer Tlazolteotl à ce jour.
Deux points qui me contrariaient légèrement. De deux choses l’une : soit la déesse va se joindre à mon clown préféré et je me retrouverais avec deux emmerdeurs au lieu d’un (c’est dit avec la plus grande affection en ce qui concerne Tesla), soit elle va réussir à se le mettre à dos.
Tout dépend de comment Sa Versatile Divinité sera lunée.

Bref, j’avais potassé le dossier qui avait atterri entre mes mains avec le plus grand sérieux et l’étrange pressentiment que Tlazolteotl devrait être de la partie à un moment ou à un autre. Un entrepôt plein à ras bord de trésors de l’UNISON ? Ça sentait l’intervention divine une fois que j’aurais réussi à l’introduire dans la place.
Ce qui n’aurait rien d’une sinécure, entendons-nous bien. Evidemment, l’organisation est assez maligne pour protéger son petit coin de paradis correctement, ce qui laisse pour les gens dénués de la moindre once de pouvoir personnel la porte d’entrée. J’allais devoir me glisser là-dedans en passant inaperçue en pleine lumière, en quelque sorte.
Merci à mes parents qui au lieu de m’apprendre à bien me tenir m’avait tout enseigné sur l’art du mensonge. L’utilité de la chose pour mes occupations annexes avait été démontrée plus d’une fois, même si je détestais en faire usage dans ma vie civile et m’astreignait au contraire à ne pas mentir à mon prochain.

Tout cela pour dire que j’étais un peu tendue pour cette reprise de mon véritable travail, à tel point que j’avais l’impression que la cicatrice qui ornait mon abdomen me tiraillait. Ce qui arrivait encore de temps à autre. Quelle petite veinarde je faisais. Vêtue de la combinaison que SHADOW m’avait concoctée, le visage recouvert et la barre sur mon bras droit d’un joli noir – je me demandais d’ailleurs s’il allait falloir que j’informe mon patron de la possibilité qu’elle vire au rouge sombre à un moment ou à un autre et ce que ça voulait dire – je saluais mon partenaire d’un geste prudent et de quelques mots polis.

Inhabituel mais vrai, il se contenta de faire de même et de me rappeler les objectifs de la mission, les points pouvant induire de la difficulté et de me prévenir que je serais peut-être condamnée à me frayer un chemin toute seule comme une grande. J’acquiesçais sagement à ces choses que je savais déjà et répondis donc à sa question avec calme, rassurée par le professionnalisme de mon supérieur.
Il n’avait jamais rien fait qui risque de nous faire échouer, attention. Mais franchement, je ne savais jamais comment réagir à ses piques.

Vous n’avez jamais eu le plaisir de rencontrer… Ma colocataire, mais si jamais je dois lui céder la place, la bande ici virera au rouge. Enfin, même si vous ne pouvez pas le voir, vous verrez vite la différence, je signale.

Difficile de confondre deux personnes, enfin, entités, aussi dissemblables. Vraiment.

Je peux avoir l’uniforme à l’avance, au cas où ? Il y a un badge avec, ou je suis supposée me débrouiller autrement ?

Je préférais savoir précisément où j’allais mettre les pieds avant d’y être. Je fis enfin part de mes propres réflexions à mon officier sans y aller par quatre chemins :

Le rapport faisait état d’une entrée hautement surveillée mais aussi et surtout de caméras. Si je dois passer devant tout le monde, vous pourriez en brouiller les images ?

Personne ne connaissait mon visage à l’heure actuelle, il me paraissait donc plus prudent d’au moins ne laisser que quelques traces dans la mémoire des personnes que je croiserais. Semer des cadavres n’était pas du tout dans mes habitudes. Par précaution, j’avais lissé mes cheveux et les avais attachés haut et j’avais un peu maquillé mes traits. Rien d’extravagant, mais c’était des détails qui comptaient si on en arrivait au stade du portrait-robot. Même si ce n’était pas du tout le but de la mission, on n’était jamais à l’abri d’un petit incident.

Je n’ai pas d’autres questions pour le moment, je pense qu’avant de prendre une quelconque décision, il vaut mieux vérifier de visu ce qu’il en est. On ne sait jamais ce qui peut avoir changer dans la sécurité des lieux, mais nous avons assez d’informations pour nous approcher sans être repérés, à priori.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 4 Oct 2018 - 11:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4745
ϟ Nombre de Messages RP : 1577
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan avait bien évidemment entendu parler de tous les détails concernant les « changements » opérés chez la jeune femme, mais il ne l'avait encore jamais vu de ses propres yeux. Cela dit, ce n'était pas bien grave. Il lui arrivait souvent de travailler avec des jeunes gens qui venaient d'intégrer l'organisme et qui n'étaient pas forcément tels que leurs recruteurs l'avaient décrit. Autant dire qu'il était devenu plutôt doué pour s'adapter à ses coéquipiers et vu que la « colocataire » en question n'avait pas vraiment causé de trouble lors des missions, il n'avait pas forcément de raisons de s'inquiéter.
Un bref sourire ourla les lèvres du Français, même si elle ne pouvait pas le voir.

« Vous devriez songer à vous découvrir un peu lors des prochaines missions, histoire que je puisse voir cette fameuse bande. »

Le ton était taquin, même un peu provocateur. Il savait que la jeune femme était facilement « perturbée » par ses remarques, ou du moins c'était ainsi qu'il l'interprétait en voyant ses réactions précédentes.

Cependant, ils n'étaient pas ici pour jouer à ce petit jeu et en attendant d'avoir un moment en tête-à-tête avec la charmante demoiselle, Renan se concentra sur leur tâche. Ses idées étaient assez logiques et il hocha la tête à plusieurs reprises avant de tourner la tête vers la ruelle à leurs côtés. Il avait déjà songé à plusieurs manières de protéger l'identité de sa comparse, mais ils allaient devoir s'y prendre finement. Lorsqu'elle eut terminé, le trentenaire se rapprocha légèrement d'elle avant de répondre.

« Je vais brouiller les images, oui, mais pas à votre arrivée. Ce serait étrange. Je vais m'occuper de brouiller légèrement quelques-unes d'entre elles, comme s'il y avait un faux contact, puis vous pourrez venir ensuite. » Il marqua une brève pause. « Je resterai sur place quelques temps après votre départ, histoire de m'assurer qu'ils continueront à essayer de régler le problème et je remettrai tout en ordre. » Histoire qu'elle sache qu'elle ne devrait pas forcément attendre sur lui. « Je vous donne la tenue maintenant, vous pouvez vous changer tout de suite si vous le souhaitez. »

Le ton était plaisantin. Il avait beau aimer taquiner les gens, si Thalia décidait de se changer sur-le-champ, il détournerait le regard bien évidemment ! Reluquer les gens contre leur volonté n'était pas dans ses habitudes, il y avait une marge entre le flirt ou la séduction et le harcèlement !

« Nous nous mettrons en route quand vous serez décidée. »

Après quelques instants, ils purent donc se mettre en route de manière à se rapprocher du bâtiment en question. La zone était étroitement surveillée, ce qui signifiait qu'ils n'allaient pas pouvoir traîner davantage sans devoir se dévoiler. Le costume de Thalia était complet, il comportait aussi un badge fonctionnel qui avait été intégré au système grâce aux pirates – très doués – de SHADOW. Bien évidemment, le badge en question serait modifié une fois leur mission complétée ! Histoire de ne pas attirer l'attention sur l'origine de la jeune femme, les hommes de Renan avait donné un nom à consonance arabe à la jeune femme. Les Américains confondaient souvent les étrangers, avec un peu de chance ils se persuaderaient que Thalia était d'Orient, ce qui rendrait sa recherche encore plus compliquée.

Après qu'ils aient pu vérifier que leurs informations étaient bien valables – notamment l'équipe en place à cet instant – Renan se tourna vers sa collègue. Ils n'avaient pas choisi cet horaire au hasard : l'un des hommes en poste, le plus haut gradé, craignait de passer pour un raciste et se montrait plus coulant avec les étrangers. Il y avait de fortes chances pour qu'il s'empresse d'expédier les contrôles plutôt que de risquer d'avoir l'air de la soupçonner de quelque chose de mauvais à cause de ses origines.

« Restez là quelques instants. J'ai commencé à brouiller les caméras lorsque nous sommes entrés dans le champ d'action, mais quelques minutes de plus ne feraient pas de mal. Vous pourrez ensuite y aller et je vous rejoindrai à l'intérieur. Évitez simplement de trop attirer l'attention sur vous, même si je dois avouer qu'on ne vous oublie pas facilement. »

Une petite pique pour la route, une manière comme une autre de vérifier qu'elle réussissait à se contrôler et à se re-concentrer rapidement !
Une fois qu'il fut certain qu'elle n'avait pas d'autre question, le Français s'éloigna pour se rapprocher du bâtiment et amplifier son effet sur les caméras. Dans quelques instants, elle pourrait se lancer !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 7 Oct 2018 - 22:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 147
ϟ Nombre de Messages RP : 90
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
J’avais peut-être crié victoire trop tôt quant à la retenue de mon collègue, lequel ne put s’empêcher de passer par la case « taquineries ». Je fronçais les sourcils, un peu mal à l’aise. Je ne savais jamais comment réagir à ces sous-entendus, surtout parce que c’était mon patron, au nom des Dieux.

Si ça ne vous dérange pas, je préfère garder mon uniforme, je répondis très, très poliment avec un calme tout à fait factice.

Surtout que la bande en question était pour l’instant tout à fait visible sur mon bras droit, vu qu’elle faisait partie de l’uniforme suscité. En tout cas, je préférais faire comme si de rien n’était et me concentrer sur les informations utiles que Tesla avait pour moi en réponse à mes interrogations. Ce n’était pas vraiment le moment de laisser mes états d’âme se mettre en travers de la route, et je restais un agent modèle pour SHADOW.

Très bien, acquiesçais-je donc.

Sobre, mais je n’avais pas grand-chose d’autre à dire sur la question étant donné que c’était lui qui était expert sur la question. Je me contentais de jouer les acrobates et les infiltrées, pour l’organisation. Rien d’extravagant, en somme.

Je vais me… Me changer, ajoutais-je en tendant la main.

J’attrapais la tenue et m’éloignais un peu pour me changer à toute vitesse, avant de confier l’uniforme à Renan avec une moue d’excuse. Lui ne passerait pas les points de contrôle, autant qu’il le trimballe à ma place au cas où.
Je fis un signe à mon acolyte et nous partîmes donc vers le fameux entrepôt. Malgré les difficultés potentielles qui s’annonçaient, je ne me sentais pas spécialement nerveuse. Les équipes de l’organisation m’avaient fourni une identité d’emprunt – Naima Tahir, membre de l’équipe de recherche de l’UNISON – et avaient fait en sorte que mon badge soit tout ce qu’il y a de plus authentique au moment de passer l’entrée. Bref, m’introduire dans la bâtisse ne serait pas vraiment le plus compliqué. La partie pénible viendrait quand nous serions tous les deux à l’intérieur, j’imagine.

Après avoir repéré les lieux, mon compagnon m’informa de la marche à suivre, non sans y ajouter une remarque qui me laissa d’autant plus perplexe que les gens avaient effectivement parfois tendance à m’oublier, vu ma discrétion. Ceux qui m’avaient reconnue à l’occasion avait souvent eu affaire à mon petit parasite interne plutôt qu’à moi. Tlazolteotl avait définitivement quelque chose d’inoubliable, elle.

A plus tard.

J’enclenchais un chronomètre sur ma montre machinalement, et laissais les minutes s’écouler avant de m’aventurer vers l’entrée d’un pas assuré. Quand j’ouvrais la bouche pour saluer mes chers collègues, ce fut en laissant une pointe d’accent se glisser dans mes mots. Histoire de tout donner pour celui de ces messieurs qui craignait les accusations de racisme.

    Lancer de dés
    Réussite : Les contrôles restent très superficiels et Thalia peut rapidement passer l'entrée
    Echec : Apparemment, c'est soirée grandes vérifications et soupçons.


Je devais être particulièrement chanceuse ce soir, puisque celui qui inspecta mon badge y jeta un oeil distrait seulement, contrôlant la photo et me demandant mon nom, ce à quoi je répondis d'un air ennuyé. Quelques vérifications d'usage plus tard - une fouille rapide, ce que je venais faire, pour combien de temps j'en avais, si quelqu'un d'autre devait venir m'aider - je pus passer le badge devant le lecteur magnétique. Avec tout le calme du monde, puisque j'avais évidemment confiance dans l'équipe technique de SHADOW. Les accidents arrivaient rarement avec leur performance, pas sur ce genre de choses. J'avançais à l'intérieur du pas décidé de celle qui savait où elle allait, même si ce n'était pas tout à fait le cas, en espérant que mon acolyte pourrait entrer aussi facilement. Comme lui devait passer par un chemin moins direct...
Il devait y avoir un autre point de contrôle plus loin, peut-être avant d'accéder à la partie de l'entrepôt où était stocké le matériel, mais pour l'instant, j'avais déjà un pied dedans.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 7 Oct 2018 - 22:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3985
ϟ Nombre de Messages RP : 3599
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Thalia Cristobal' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 8 Oct 2018 - 11:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4745
ϟ Nombre de Messages RP : 1577
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Thalia était vraiment trop facile à ennuyer, parfois ça en devenait presque démotivant. Renan ne la provoquait pas par simple jeu, même s'il fallait avouer que ça pesait dans la balance : il savait simplement qu'il était important de pouvoir se dérider et plaisanter en toute occasion. C'était ce qui lui avait souvent permis de se tirer d'un mauvais pas, même s'il ne tablait pas uniquement là-dessus bien évidemment.
En vérité, par bien des aspect, la Mexicaine lui rappelait Jack, son oncle, qui n'avait jamais dû esquisser un sourire de sa vie.

Délaissant la demoiselle – et sans même s'être rincé l’œil lorsqu'elle s'était changée – le Français s'était donc envolé pour perturber les caméras. Il ne contrôlait pas l'électronique à la manière des technopathes ou des méta-humains aux pouvoirs directement liés à ces systèmes informatiques et autres, mais il se débrouillait. Le magnétisme permettait énormément de choses, que ce soit en s'attaquant aux humains ou aux machines ! Un peu d'anarchie aidait parfois et pour le moment, la seule chose qui comptait réellement, c'était que diverses caméras se mettaient à déconner à plusieurs endroits de l'entrepôt.

À l'intérieur, les employés essayaient de régler le problème, changeant les vues des caméras avant que l'un d'entre eux ne se lève pour aller vérifier les appareils concernés. Après quelques secondes, Renan étendit son pouvoir afin de toucher d'autres caméras et l'employé resté dans la local de sécurité put prévenir son collègue que d'autres appareils étaient touchés et nécessitaient son intervention.

Pendant ce temps, Thalia avait passé le premier barrage de sécurité, mais il y en avait encore un autre avant de pouvoir accéder au cœur de l'entrepôt. En général, les employés n'y traînaient pas pour des raisons évidentes et seuls les individus munis d'une carte spéciale – comme Thalia – pouvaient y pénétrer. Autant dire qu'ils allaient normalement être tranquilles ! Mais encore fallait-il que Thalia puisse franchir tous les barrages et que l'homme descendu dans l'entrepôt pour contrôler les caméras se décide à remonter pour attendre tranquillement que l'équipe de maintenance arrive.

Étendant son pouvoir, le trentenaire s'arrangea pour que les caméras situées près du barrage sautent à leur tour avant de s'étendre à celles positionnées un peu plus loin. En quelques minutes, la quasi-totalité du système de surveillance était neutralisé... ou du moins les caméras. Pour le reste, ils verraient plus tard !

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : l'homme remonte dans la salle.
    ÉCHEC : il reste en bas.

    Lancer de dés #2 :
    RÉUSSITE : Renan peut entrer sans soucis.
    ÉCHEC : il y a des protections supplémentaires.


Conscient qu'il n'allait pas pouvoir faire grand-chose de plus de l'endroit où il se trouvait, le Français décida de pénétrer dans le bâtiment. Il avait fait vérifier les plans et tout ce qu'ils avaient pu se procurer de manière à être certain que son pouvoir ne serait pas bloqué par des protections, mais ils n'étaient jamais à l'abri d'une mauvaise surprise. Abandonnant le costume de sa collègue bien à l'abri – il n'allait pas pouvoir le dématérialiser – le trentenaire changea de forme pour opter pour son apparence magnétique, puis se dirigea droit vers le mur du bâtiment. Sous cette forme, il était parfaitement invisible, à moins de posséder une capacité permettant de voir le magnétisme pur, ce qui le poussa à en profiter pour se glisser dans l'entrepôt. Il prit toutefois garde à apparaître bien à l'abri, dans une zone où les caméras étaient d'ores et déjà neutralisées.

L'employé un peu trop zélé qui essayait de tout réparer rôdait encore dans les environs, mais il faisait suffisamment de bruit pour que Tesla le localise sans trop de difficultés. De son nouveau poste d'observation, ce dernier acheva de neutraliser les caméras encore en fonctionnement, espérant que cette fois-ci, lorsque son collègue l’appellerait, l'employé déciderait de remonter dans sa boîte de surveillance et d'attendre sagement la venue de l'équipe de maintenance ! Cette dernière ne devrait d'ailleurs pas arriver avant un petit moment : des hommes de Renan s'étaient chargés de neutraliser quelques systèmes importants d'autres bâtiments de l'UNISON, espérant les occuper un petit moment là-bas.

Restant concentré, Renan attendit de voir si Thalia le rejoignait. S'il n'y avait aucune trace d'elle dans quelques minutes, il allait devoir vérifier que tout se passait bien.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 8 Oct 2018 - 11:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3985
ϟ Nombre de Messages RP : 3599
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Renan Le Guerec' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 9 Oct 2018 - 0:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 147
ϟ Nombre de Messages RP : 90
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
A la première intersection, je me remémorais sans trop de difficulté le chemin vers le second point de contrôle qui m’attendait. Je perdis un peu de temps à discuter avec un autre chercheur de l’UNISON, qui lui, quittait les lieux, faisant illusion grâce à mes connaissances propres sans trop de difficultés. J’étais une experte en artefacts en tous genres depuis assez longtemps pour me défendre. Néanmoins, je pus rapidement repartir vers le second point de contrôle.

Deux gardiens en poste, une nouvelle porte nécessitant un badge, un détecteur de métaux à franchir pour y accéder, et quelques autres systèmes de sécurité également. Rien d’extravagant, mais performant malgré tout. En plus du badge, il fallait l’empreinte digitale des personnes habilitées, ce qui avait été rentré en même temps que le reste dans le système. Je saluais à nouveau poliment et expliquais la raison de ma venue tout naturellement. Quelques questions plus tard, auxquelles j’apportais les mêmes réponses qu’à la première entrée, on m’invita à m’avancer.
Ce que je fis évidemment, en espérant qu’il n’y aurait toujours pas de problème.

    Lancer de dés #1
    Réussite : les données entrées par SHADOW font leur office une fois de plus.
    Echec : le système renvoie une erreur, ce qui oblige Thalia à patienter, le temps que le problème soit réglé.

    Lancer de dés #2 (si échec au #1)
    Réussite : une vérification rapide suffit.
    Echec : et voilà notre petite Thalia coincée un peu plus longtemps.



Le sort me fut favorable une fois de plus. Enfin, le sort… je ne croyais pas à toutes ses bêtises. La seule chose qui m’avait été favorable, c’était la qualité du travail de nos agents, comme toujours. Lorsque je passais la bande magnétique du badge puis en apposant mon doigt sur le lecteur, je ne fus pas surprise de voir la porte se déverrouiller. Je dis donc à plus tard aux gardes et pénétrais dans le lieu source de la convoitise de l’organisation sans me retourner. Pas de traces de Renan, pour le moment. J’hésitais à laisser la place à Tlazolteotl, qui serait sans doute plus utile, mais je préférais le faire en présence de mon supérieur, pour éviter les mauvaises surprises – et savoir, tout simplement, s’il avait ou non besoin de la déesse.

Je m’avançais en laissant traîner mes yeux et mes oreilles, à la recherche de mon allié du moment, patiente. Les lieux étaient organisés en allées tout à fait bien rangées, de ce que je voyais. Numérotée, aussi, et même si à l’entrée du cœur de l’entrepôt, il ne se trouvait rien, je pus distinguer plus loin une paroi fine, sans doute posée là à la va-vite. Hm, j’imaginais que les artefacts et autres outils étaient regroupés selon un système de tri propre à l’endroit, et que les différentes unités avaient des séparations physiques, formant des petites pièces plus étroites.
Il devait sans doute y avoir des espaces de travail quelque part, si les chercheurs de l’UNISON venaient ici. Je doutais fortement qu’on les autorise à sortir quoi que ce soit d’ici. Perdue dans mes pensées, je faillis manquer Tesla en passant près de lui d’un pas tranquille – j’étais toujours censée avoir le droit d’être là, à priori.

Comme j’entendais du bruit pas si loin d’ici et que je ne savais pas à quel point, mon supérieur avait trafiqué les caméras, je me contentais d’un signe de tête prudent pour lui signaler ma présence et attendis en faisant mine d’observer un panneau. Enfin, mine, jusqu’au moment où je me rendais compte qu’il expliquait, en partie seulement, le système de classement.
La liste des unités, mais ce qu’elle contenait précisément était indiqué par le code de l’UNISON. Moitié d’informations, donc.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 9 Oct 2018 - 0:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3985
ϟ Nombre de Messages RP : 3599
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Thalia Cristobal' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 9 Oct 2018 - 11:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4745
ϟ Nombre de Messages RP : 1577
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Thalia ne tarda pas à arriver, visiblement tranquille et parfaitement dans son rôle, ce qui signifiait que l'entrée avait dû se passer sans la moindre difficulté. Cela ne l'étonnait pas spécialement : il savait que ses agents étaient compétents, mais de mauvaises surprises pouvaient toujours arriver ! C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il avait décidé de s'allier à Thalia. En plus d'être douée et compétente, la jeune femme saurait se tirer d'un mauvais pas si jamais les choses ne se passaient pas comme prévu ! Il s'agissait d'un élément important pour un bon agent. Pouvoir improviser était primordial et c'était sans doute pour cette raison que le Breton avait ses « favoris ». Les individus qui lui faisaient bonne impression étaient assurés d'être sur toutes les missions d'importance !

Quoi qu'il en soit, la demoiselle avait visiblement compris qu'ils n'étaient pas seuls et après son salut, le trentenaire lui indiqua dans quelle zone se trouvait leur « ami ». Visiblement, ce dernier était près d'une caméra qu'il avait dû tenter de démonter ou de redémarrer. Ce n'était pas rôle, mais Tesla était bien placé pour savoir que certains employés se montraient trop zélés ! Sans doute dans l'espoir d'attirer l'attention sur eux et d'obtenir une petite promotion ! Mais en attendant d'en arriver là, Renan espérait juste que ce type allait gentiment regagner l'étage. Au pire des cas, peut-être que Thalia pourrait lui demander s'il faisait trop de bruit ? Prétextant un besoin de se concentrer.

Adressant un signe à la jeune femme, Renan lui indiqua qu'il allait s'éclipser quelques secondes et avant qu'elle ne puisse répondre, se dématérialisa pour se glisser entre les étagères jusqu'à se rapprocher de l'employé. Il ne voulait pas être repéré, mais simplement savoir à quoi s'attendre avec lui ! Reprenant sa forme humaine à l'abri des regards, le trentenaire risqua un coup d’œil en direction de l'agent de sécurité qui avait apparemment récupéré une chaise sur laquelle il était perché pour essayer d'atteindre la caméra. Cette dernière refusait toujours de fonctionner bien évidemment ! Quelques secondes plus tard, le talkie-walkie accroché à la ceinture de l'employé crachota et la voix de son collègue emplit l'espace.

« Bon, Smith, ça sert à rien, c'est toutes les caméras qui sont déglinguées. Ça doit venir de l'alimentation ou un truc du genre. »

L'autre soupira, recula pour finalement descendre de la chaise en prenant appui sur le mur pour éviter de s'éclater la tête sur le sol en perdant l'équilibre. Attrapant le dossier en bois pour traîner le meuble derrière lui, le nommé Smith saisit son talkie-walkie de son autre main libre pour répondre à son collègue.

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : il remonte.
    ÉCHEC : il reste en bas pour sécuriser.

    Lancer de dés #2 : (Si échec au #1)
    RÉUSSITE : il va de l'autre côté de l'entrepôt.
    ÉCHEC : il va chez Thalia.


« Ok, je remonte. »

Sobre, mais parfait ! Renan esquissa un sourire sous son masque avant de reculer en prenant garde à ce que l'homme ne l'aperçoive pas, mais ce dernier était trop occupé à chercher où abandonner sa chaise plutôt que de s'amuser à la remettre à l'endroit où il l'avait ramassée.

Le trentenaire attendit quelques secondes de plus pour s'assurer que Smith était bien remonté par l'escalier pour rejoindre la pièce de surveillance, puis quitta son abri en se dématérialisant de manière à rejoindre son binôme à côté de laquelle il réapparut. Il doutait de l'effrayer pour si peu, mais au pire des cas, ce serait une manière de vérifier son self-control ! Inspirant légèrement, il l'informa de la situation.

« Un employé trop zélé qui voulait régler le problème des caméras tout seul. Il est remonté à l'étage, mais restons sur nos gardes. » Il regarda ce qu'elle lisait. « Il nous offrira peut-être une cible idéale pour justifier le vol si quelque chose nous intéresse ici. » Ils allaient devoir assurer leurs arrières et se dépêcher de faire leur choix. « Vous avez trouvé quelque chose d'intéressant ? Je suis parfaitement hermétique à la magie alors tout ce qui s'en approche n'est pas vraiment dans mon champ de compétence. » Ce n'était un secret pour personne. « Intéressons-nous à un objet aisément transportable, mais surtout dont la disparition ne se remarquerait pas forcément dans les semaines à venir. » Ses yeux se glissèrent jusqu'au visage de la jeune femme. « Une idée ? »

Il ne comptait pas se reposer entièrement sur elle, bien évidemment, mais s'il avait demandé qu'elle prenne part à la mission, c'était pour tenir compte de ses conseils et avis !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 9 Oct 2018 - 11:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3985
ϟ Nombre de Messages RP : 3599
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Renan Le Guerec' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 9 Oct 2018 - 18:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 147
ϟ Nombre de Messages RP : 90
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
Je notais la direction dans laquelle se trouvait notre visiteur indésirable puis Tesla disparut. Pas de surprise, vu qu’il me l’avait signalé, je continuais donc à examiner le petit panneau, qui heureusement était assez long pour justifier une telle attention. Je n’avais de difficultés à patienter pendant qu’il s’occupait de régler ce problème. Enfin, c’est ce que j’imaginais.
J’avais l’impression d’avoir des choses à prouver, après ma convalescence, mais je n’étais pas adepte de le faire.

Finalement, Renan revint vers moi. A savoir, il réapparut littéralement à côté de moi, ce que je supportais dans le plus grand des calmes. La toute première fois, j’avais été vaguement surprise, ce qui ne m’avait pas empêchée de maîtriser le type avec lequel j’étais en train de m’expliquer. La seconde, j’avais déjà assimilé que c’était quelque chose de normal dès lors que le français était mêlé à l’affaire.

Ah, ces gens qui ne peuvent pas s’empêcher de jouer les héros du quotidien, soupirais-je d’un air faussement déçu.

L’opportunité était trop belle si quelqu’un se rendait compte d’une disparition. Vu que notre but était de pouvoir revenir à plusieurs reprises si nous trouvions des choses intéressantes, afin de dérober quelques objets les uns après les autres, soit nous étions suffisamment discrets pour que leur disparition ne se remarque pas, soit que nous accusions quelqu’un d’autre.
Simple, logique.

Vu le système de classement, j’aurais tendance à dire que ce qui peut nous intéresser est dans les sections du fond. Ce sont les artefacts magiques identifiés comme tels. Néanmoins, on remarquerait peut-être moins la disparition d’objets dont on n’avait pas compris la nature plus… précieuse qu’il n’y paraît.

Je retins un soupir et sortis Chalchicoatl de sous mon uniforme, le regardant avec tout le dégoût du monde.

Je vais laisser la place à Tlazolteotl. Ces derniers temps, elle se tient bien, et elle a une sensibilité à la magie naturelle, au vu de sa nature. Elle peut être assez… désagréable, mais elle est efficace et ne peut pas désobéir un ordre direct, ni faire exprès de me mettre en danger moi ou mes coéquipiers. En somme, le plus gros problème, c’est son foutu caractère.

J’allais devoir la laisser ressortir ma carcasse d’ici par la suite, en prime, puisque j’avais toujours un contrecoup lorsque je lui confiais mon corps. Abriter une déesse ne se faisait pas sans conséquences. Je refermais donc ma main sur le pendentif et murmurais les mots en nahuatl qui permettrait de libérer l’essence de la déesse, tout en y assortissant les informations nécessaires. Un exercice indispensable étant donné que nous n’avions pas forcément le loisir de voir ce qu’il se passait lorsque nous n’étions pas aux commandes, l’une ou l’autre.

Quand Thalia échangea sa place avec Tlazolteotl, la nuance fut immédiatement visible. Que ce soit l'éclat dans ses yeux, sa posture ou le sourire délicat qui vint ourler ses lèvres, il était difficile voire impossible de ne pas se rendre compte qu'on ne parlait plus à la même personne. Là où Thalia était effacée, la déesse transpirait la confiance, le charme et l'élégance par tous les pores de sa peau. La Dame de la Nuit attendait en permanence qu'on lui offre les égards qui lui étaient dû, et son arrogance avait été quelque peu contrariée ces derniers temps...

J’ouvre les yeux dans un lieu totalement inconnu, à deux pas d’un type tout aussi inconnu. Notre supérieur, a dit la sale petite traîtresse qui m’emprisonne. Le sien, peut-être, le mien, certainement pas. Je le détaille de la tête aux pieds en détendant ma posture – Thalia, la pauvre, se tient toujours comme si elle avait un balai enfoncé dans son charmant petit postérieur.

Mignon, je lâche, appréciative. Thalia est bien aimable de me montrer de nouvelles vict... de nouveaux amis.

Les lieux baignent dans un subtil mélange d’énergie. Je peux confirmer qu’il y a de véritables artefacts par ici, pas de doute. De là à pouvoir les localiser plus précisément.
Pas trop puissant, mais d’intérêt, potentiellement discret à dérober.
Les instructions me reviennent et je place mon index sur mes lèvres avec un sourire à l’attention de l’humain qui m’accompagne. Silence, petit homme, ta supérieure travaille.

    Lancer de dés #1
    Réussite : Tlazolteotl parvient à réduire la zone de recherches
    Echec : Il va falloir approcher des sections les unes après les autres pour qu'elle puisse en déceler l'intérêt.

    Lancer de dés #2
    Réussite : les deux membres de SHADOW restent seuls pour l'instant.
    Echec : quelqu'un a demandé à un des gardes de la porte de faire une ronde à intervalles réguliers afin de palier au manque de caméras.


Je me concentre et sonde les environs. En vérité, il s'agit plus de cesser de filtrer les informations qui me parviennent. Les artefacts les plus puissants doivent être neutralisés par une magie ou une technologie quelconque, parce que je n'en ressens pas. En revanche, d'autres résonnent avec mon énergie d'une façon assez conséquente pour soulever mon intérêt.

Par là, là, là et là, je dis avec tout l'ennui du monde en pointant une section fermée, une rangée d'étagères toute proche, et le fond de l'allée dans laquelle nous nous trouvons.

Je m'avance sans attendre de réponse de... Mince, comment il s'appelle, déjà ? Thalia me l'a craché à un moment ou un autre, mais j'ai tendance à oublier les détails sans importance, même quand ils respirent et sont en partie responsables de ma captivité.
Des détails, vraiment.
Le chuintement de la porte de l'entrepôt qui s'ouvre interrompt ma marche. Je hausse un sourcil à l'attention de mon gardien, l'air de dire "bah qu'est-ce qu'on fait, maintenant ?". Ma traîtresse préférée a le droit d'être là, donc moi aussi, mais lui... Je ne l'ai pas vu rentrer avec un joli badge.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 9 Oct 2018 - 18:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3985
ϟ Nombre de Messages RP : 3599
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Thalia Cristobal' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 10 Oct 2018 - 10:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4745
ϟ Nombre de Messages RP : 1577
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
La perspective de voir Thalia laisser sa place à la déesse qui l'habitait rendait forcément Renan un peu tendu. Il ne l'avait jamais rencontrée et même si les rapports sur ses capacités étaient élogieux, ceux faisant état de son caractère ou de ses caprices l'étaient beaucoup moins. Il tenait à être certain qu'elle n'allait pas leur attirer de problèmes, même s'il doutait sincèrement que Thalia – et sa famille – soit prête à prendre de tels risques !

Faisant écho à ses pensées, la jeune Mexicaine le rassura avant de finalement opérer le transfert. Le changement fut clairement perceptible : elle sembla aussitôt plus assurée, plus confiante et son regard brillait d'une manière qui ne trompait pas. Il avait déjà vu cette expression de nombreuses fois dans les yeux d'une femme : c'était celle arborée par les séductrices et les femmes sûres de leurs charmes. Absolument pas Thalia, qui n'avait pourtant rien à envier aux plus charmantes demoiselles que le Français avait pu côtoyer.

Renan fit le choix de rester silencieux lorsque la déesse prit la parole et même lorsqu'elle lui imposa le silence d'une manière peu hiérarchique, il la laissa faire. Le but n'était pas d'entrer en conflit avec elle, mais bel et bien de mener leur mission à son terme avec le moins de problèmes possible ! Et quelques secondes plus tard, Thalia-possédée réalisa ce vœu et désignant plusieurs zones où ils allaient pouvoir débuter leurs recherches ! Enfin, normalement, mais rien ne se passait jamais correctement dans ces missions. Quelques secondes plus tard, un bruit de porte se fit entendre et quelqu'un pénétra dans l'entrepôt. Cette personne ne les voyait pas encore, mais ça n'allait pas vraiment tarder. Soupirant profondément, le Français se rapprocha de sa collègue, jetant un rapide coup d’œil vers la zone située près de l'entrée.

« Vous avez le droit d'être là, pas moi, alors débrouillez-vous pour avoir l'air.... » Il posa les yeux sur elle. « Normale. Il ne viendra peut-être pas, mais même si j'ai conscience que c'est difficile pour vous, essayez de ne pas marquer son esprit. »

Comme en essayant de lui faire du gringue par exemple. Thalia n'était pas le type de femme qu'on oubliait facilement si elle décidait de vous faire du charme et vu qu'elle était habitée par une déesse spécialiste dans ce domaine, inutile de justifier les craintes du Français ! Ce dernier ne perdit guère de temps d'ailleurs : à peine après avoir terminé de parler, il se dématérialisa pour s'éloigner en direction de l'entrée et réapparut après avoir localisé l'homme qui venait d'arriver. Ce dernier ne pouvait pas le voir, mais il se dirigeait vers la zone où la Mexicaine se trouvait et Renan espérait juste qu'elle serait affairée, prétendument en train de faire ce pour quoi elle était venue ici....

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : il passe sans s'arrêter.
    ÉCHEC : il va vers Thalia.

    Lancer de dés #2 : (Si échec au #1)
    RÉUSSITE : il vérifie juste son badge.
    ÉCHEC : il pousse plus loin.


L'homme passa devant l'allée où la jeune femme se trouvait, marqua une brève pause en la scrutant avec attention, puis détourna le regard pour continuer son inspection. Visiblement, il avait été prévenu de la venue d'une jeune femme et ne chercha pas à l'ennuyer davantage. Renan attendit que le patrouilleur s'éloigne avant de quitter sa cachette pour réapparaître aux côtés de la déesse, toujours silencieux. Quelques secondes plus tard, la porte d'entrée de l'entrepôt se refermait provisoirement. Il allait sans doute revenir d'ici une demi-heure grand maximum, peut-être avant s'ils avaient à nouveau affaire à un individu trop zélé.

Posant son regard sur la jeune femme, Renan l'invita à passer devant d'un geste de la main.

« Et si vous nous montriez le premier objet ? »

Il était prêt à faire des efforts pour se montrer conciliant, mais espérait bien qu'elle n'allait pas trop pousser ! Sa tolérance à l'égard des créatures magiques ou divines s'était grandement amenuisé après son expérience avec l'Archidémon et il avait donc tendance à se montrer d'autant plus méfiant avec elles. Faisant confiance – ou un semblant de confiance – à Thalia, le trentenaire attendit sagement que la déesse les amène devant une série de caisses plus petites que les autres. Il se saisit de celle qu'elle désigna et la posa sur le sol avant de l'ouvrir avec soin. Inutile de laisser des traces !

La caisse révéla une sorte de compas qui servait jadis pour les navires. En bon Breton, le Français s'y connaissait forcément un peu, mais il ne voyait pas vraiment à quoi il pourrait bien servir. Se redressant, Renan présenta leur trouvaille à la jeune femme.

« Par hasard, vous ne sauriez pas ce que c'est ? »

C'était le moment où jamais de montrer de quoi elle était capable !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 10 Oct 2018 - 10:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3985
ϟ Nombre de Messages RP : 3599
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Renan Le Guerec' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas



Là où est le danger, là est ce qui sauve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


Sujets similaires

-
» "Là où est le danger, là est ce qui sauve" Adriana Calvanti (Fini!)
» Là où est le danger, là est ce qui sauve [Nina]
» Le palais Sans-souci en Danger
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-