AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Renan Le Guerec ♔ La manipulation des élites est encore plus facile que celle des masses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Sam 5 Jan 2013 - 20:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4541
ϟ Nombre de Messages RP : 1477
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :

Informations Personnelles

ϟ Nom  : Le Guerec, nom de famille originaire de France, en Bretagne plus précisément. Impossible de dire combien de générations se sont succédées, mais une chose est certaine, c'est un patronyme très fréquemment rencontré dans cette région.
ϟ Prénoms : Renan comme premier prénom, il n'a jamais été baptisé comme son père est athée et n'en possède donc pas d'autre. Mais sa mère étant particulièrement croyante, elle a officieusement décidé qu'il porterait aussi celui de Jay. Il n'en fait toutefois jamais usage et rares sont ceux qui sont au courant de ce détail.
ϟ Sexe : Masculin sans aucun doute possible, même si certains le raillent de part son physique moins musclé et moins imposant que la majorité des hommes de son âge.
ϟ Âge : 28 ans encore jeune et avec la vie devant lui. Les années sont passées très rapidement, mais Renan est bien décidé à garder le contrôle de sa vie.
ϟ Date de Naissance : 19 Septembre 1984 une date qui n'a rien de bien particulier.
ϟ Lieu de Naissance : Guilers une petite ville de 7 400 habitants à une dizaine de kilomètres de Brest. Bien évidemment, cette bourgade de situe en France et plus précisément en Bretagne.
ϟ Nationalité : Française par son père et Américaine par sa mère. Il les a obtenues naturellement et a toujours fait son possible pour profiter de cet avantage. Il parle couramment Américain et Français.
ϟ Orientation : Hétérosexuel bien que les femmes ne représentent pas un grand intérêt pour lui. Il est davantage attiré par les actions de son groupe que par les jupons d'une jolie fille. Malgré tout, pour avoir été déjà marié, il peut affirmer n'être attiré que par le « sexe faible ».
ϟ Métier : Laveur de vitres, ce n'est pas franchement reluisant, mais il fallait un métier passe-partout qui puisse permettre de ne pas être remarqué. Et qui regardez-vous moins que l'homme qui nettoie votre vitre ?

Administration

ϟ Avatar : Corin Nemec
ϟ Pseudo  : Crépuscule de Lune, Alestorm, Korpiklaani,...
ϟ Âge réel : 23 ans, bientôt 24 !
ϟ Parlez-nous de vous : Il n'y a pas grand-chose à savoir, j'aime le RP, les forums, les animaux, le graphisme et beaucoup d'autres choses. Je ne suis pas quelqu'un de particulièrement insupportable (je pense), mais si quelqu'un pousse le bouchon trop loin, je ne me gêne pas pour le faire savoir. En gros, on peut me titiller si l'on me connait, mais attention à ne pas dépasser les limites
ϟ Comment avez-vous connu le forum ? J'étais déjà dessus avec le même personnage mais j'étais partie et finalement je reviens
ϟ Que pensez-vous du forum ? Je passe la question !
ϟ Quelques conseils à donner ? Là aussi Razz
Historique

Né dans une petite ville à quelques kilomètres de Brest, Renan est le quatrième enfant et le premier garçon d'une famille déjà nombreuse. Deux ans à peine après sa naissance, une petite fille s'ajoute à la fratrie, puis un an plus tard, la dernière vient compléter la famille. C'est donc dans une famille essentiellement féminine que le jeune homme a grandi, partagé entre la culture Française et Américaine. En effet, son père, un Breton pure souche qui n'avait jamais quitté son pays natal, avait pris dans ses filets une sirène Américaine qui s'était expatriée en Europe pour ses études. Elle n'a finalement jamais quitté ce pays et acessé sans regret ses études d'archéologie pour devenir mère de famille. Très tôt, le seul garçon de la fratrie apprit donc les deux langues, bien qu'il ressentait plus de facilité à parler Français et sa mère fit tout son possible pour lui inculquer les traditions Américaines. Les filles ressemblaient toutes à la mère, blondes avec des yeux sombres, tandis que le jeune homme avait hérité des cheveux et des yeux foncés du père. Mais cela n'empêchait personne d'affirmer que la famille Le Guerec était une famille digne de figurer à la définition « joie de vivre ».

Sans entrer dans les détails inintéressants, la famille se portait bien et l'entente était au rendez-vous. Du moins jusqu'à ce que le jeune garçon entre à l'école primaire et se mêle à d'autres personnes que les membres de sa famille. Il découvrit rapidement qu'il y avait deux sortes de personnes dans ce bas monde : ceux qui se faisaient dominer et ceux qui dominaient. Très tôt, il refusait de subir les décisions d'individus qu'il ne considérait pas comme lui étant supérieurs, il ne restait donc qu'une seule solution : prendre les devants. Renan commença à essayer de se faire une réputation de personnage qu'il ne fallait pas embêter, malheureusement il n'y parvint pas très bien et ses premiers essais se soldèrent principalement par des bagarres desquelles il sortait avec un coquard ou un bras cassé. Son père tenta de lui apprendre à se défendre, mais il fallut se rendre à l'évidence : Renan n'avait ni le physique, ni l'envie de devenir un bon combattant. Ils décidèrent donc de le changer d'école et d'attendre. Après tout, ne disait-on pas souvent que le temps adoucissait les mœurs ?

Lorsqu'il entra au collège, le jeune Breton n'était pas plus calme, il avait toutefois réussi à mieux maîtriser ses tentatives et parvenait même quelques fois à son but. Ses parents furent heureux de voir que les choses s'amélioraient, mais la trêve ne fut que de courte durée. Les supers n'étaient pas inconnus dans la famille. La mère du jeune garçon possédait des pouvoirs qu'elle n'utilisait jamais parce qu'elle préférait se consacrer à sa famille. Le grand-père et les oncles de Renan avaient aussi été touchés par ce phénomène, bien que ce n'était pas le cas du père du jeune garçon. Les gènes étaient surprenants quelques fois. Quoi qu'il en soit, à l'instar de ses sœurs aînées, le Français commença à manifester les signes évidents d'un pouvoir. Les objets métalliques avaient tendance à se comporter étrangement lorsqu'il était dans les parages, les appareils électroniques se troublaient de temps en temps, rien de bien méchant, mais cela semblait agir directement sur le caractère de Renan qui se sentait frustré de ne rien maîtriser à ce niveau. Il commença à sortir après les cours et rencontra les « mauvaises personnes » comme disait sa mère. Ces nouveaux « amis » lui apprirent à apprécier la désobéissance et l'encouragèrent à continuer ses tentatives de manipulation qui se révélèrent de plus en plus efficaces avec le temps. Il commençait à glisser sur la mauvaise pente, mais ses parents n'étaient pas décidés à laisser les choses leur échapper aussi facilement.

Essayant de couper la mauvaise influence de ses amis, la famille prit la décision difficile de se séparer du jeune garçon en l'envoyant dans la famille de sa mère qui vivait en Amérique. Cette branche de l'arbre généalogique était totalement obscure pour le jeune adolescent, qui du haut de ses quatorze ans, ne comprenait pas ce qu'il allait faire là-bas. Le grand-père maternel de Renan était un homme réputé sévère et ainsi, les parents du garçon voyaient là l'occasion idéale de le mettre en sécurité, sans pour autant le faire quitter sa famille. Aux yeux du concerné, c'était tout comme. Après tout, débarquer chez des personnes que l'on ne connaissait que de nom n'allait pas être préférable à débarquer dans un camp de redressement. Personne ne lui demanda son avis, c'est pour cette raison qu'à la fin de l'année scolaire, le garçon s'envola pour Star City en Amérique du Nord.

La rencontre avec son grand-père fut assez calme, l'homme essaya de mettre son petit-fils à l'aise et la cohabitation débuta bien. Renan fut scolarisé dans une école du quartier et commença à se faire des amis, bien que son tuteur lui interdisait de quitter l'enceinte de la maison dès que la nuit tombait. Une éducation rude qui lassa rapidement le Français, mais « heureusement » la chance semblait être de son côté. Un soir, le grand-père du jeune homme sentit une vive douleur à la poitrine et il fut hospitalisé à temps pour ne pas succomber de son arrêt cardiaque. Mais une chose était sûre : il n'était plus en état de s'occuper d'un adolescent à problèmes. Sa garde fut donc très naturellement confiée à son oncle, le seul frère de sa mère et aussi seul survivant de cette branche de la famille si l'on ne comptait pas le grand-père. Jack Talley, puisque tel était son nom, n'était pas un pédagogue dans l'âme. Il avait toujours été en froid avec son père, car ses fréquentations ne lui convenaient malheureusement pas. En gros, Jack touchait à la drogue, aux paris illégaux et aux armes. Pas l'exemple idéal pour un jeune garçon qui glissait déjà sur la mauvaise pente en somme. Malheureusement la mère de Renan ne connaissait pas l'évolution de son frère qui se garda bien de la mettre au courant de tout cela, voyant en son neveu, l'occasion idéale de se trouver une aide gratuite et fidèle.

L'oncle du jeune homme commença par se servir de lui en lui demandant des petits services. Aller livrer un paquet à telle adresse, glisser une lettre dans telle boîte aux lettres, des choses minimales qui prirent rapidement plus d'importance. Renan manifestait le souhait de participer plus sérieusement aux activités illégales de son oncle, sans compter qu'il n'était pas idiot et qu'il avait clairement compris dans quelle direction il allait. Un soir alors qu'il venait de fêter ses dix-sept ans depuis quelques semaines, le jeune homme posa cartes sur table afin de lui faire savoir qu'il voulait devenir un membre actif de l'organisme de son oncle. Ce dernier hésita un moment, se demandant si c'était le bon moment, puis décida de se lancer. Il promit donc à son neveu de lui montrer ce qu'était réellement la vie d'un homme qui vivait en marge de la société. Le lendemain, il retira le jeune homme de l'école en lui promettant une vie bien plus passionnante que tout ce qu'il avait pu rêver jusqu'à présent. Il lui jura aussi que ses pouvoirs allaient se développer et pour appuyer ses dires, montra à son neveu qu'il avait lui-même appris à améliorer les siens en travaillant sérieusement.

Quelques jours plus tard, Renan fit la connaissance d'Emmett Shapley, un « collègue » de son père, ainsi que de sa fille Evey. La jeune femme avait le même âge que le Français et les deux hommes pensaient qu'ils pourraient s'entraider pour de futures missions, il leur fallait donc apprendre à se connaître. L'idée ne plut pas immédiatement à Renan qui avait toujours toléré les femmes, mais sans pour autant apprécier d'en côtoyer fréquemment. Il était adepte des relations sans lendemain et encore, préférait largement une soirée à vendre quelques doses de crack à une soirée dans les bras d'une jolie fille. Sa soif de pouvoir ne se tarissait jamais et il le fit aussitôt savoir à la jeune femme qui ne broncha pas. Elle avait l'air de comprendre ce qu'il voulait dire, même si elle ne l'approuvait visiblement pas. En tous les cas, la jeune femme opta pour le bon comportement et laissa son nouvel « ami » prendre ses distances. Il reviendrait bien assez tôt ! Et elle avait parfaitement raison.

Jack et Emmett confièrent plusieurs missions aux deux jeunes gens qui furent obligés de s'allier pour les remplir. Au début réticent, Renan finit par considérer que la jolie blonde avait du plomb dans la cervelle et qu'elle était capable de beaucoup de choses. Il appréciait aussi qu'elle ne se perçoive pas comme une jolie fille, mais comme un membre de leur organisme et qu'elle devait remplir les objectifs coûte que coûte. Ils apprirent rapidement à se comprendre et devinrent plus proches. Avec le temps, le jeune homme compris qu'il pouvait compter sur sa « collègue » et remplir des missions de plus en plus dangereuse en sa compagnie. Leur relation ne dérapa jamais, ils étaient sur la même longueur d'ondes et se voyaient comme complémentaires. Aucun sentiment ne vient donc parasiter le fonctionnement parfaitement huilé de leur duo. En tous les cas, si tel n'avait pas été le cas, Renan ne remarqua jamais rien de tel de la part de son amie. Evey ne possédait aucun pouvoir, mais son père lui avait enseigné un art martial qu'elle maîtrisait à la perfection. Ajoutez à cela des gadgets offerts par l'organisation et vous obteniez une femme dangereuse et terriblement efficace. Ils s'entraînaient souvent ensemble et avec l'exercice et la pratique, le pouvoir du jeune homme commençait à se développer de matière intéressante. Leur avenir semblait tracé et ils n'en auraient changé pour rien au monde. À côté de cela, Jack avait dégoté un emploi de laveur de vitres à son neveu, dans la même entreprise que là où lui travaillait. Renan n'était pas enchanté par cette perspective de vie professionnelle, mais c'était la seule solution pour pouvoir assurer sa couverture et sa vie civile sans éveiller les soupçons.

L'année de leurs vingt-deux ans, les deux jeunes gens furent enfin considérés comme des membres à part entière de l'organisation. Jack, l'oncle de Renan, les prit entre quatre yeux afin de s'entretenir avec eux. Là, il leur révéla être un « officier de la Pénombre » chargé de gérer toutes les cellules de l'organisation situées en Amérique de l'Est. Cet organisme n'était nul autre que SHADOW dont pratiquement tout le monde avait entendu parlé, mais que la majorité - si ce n'est la totalité - des habitants de ce continent pensaient éteint. Visiblement c'était bien loin d'être le cas et l'idée de prendre enfin part à une telle œuvre, ils acceptèrent donc sans hésiter et devinrent officiellement des agents de SHADOW.

Ce fut cette même année que les capacités de manipulateur de Renan furent requises. Il avait développé ce « talent » en parallèle de son pouvoir et Jack déclara qu'il allait avoir besoin de quelqu'un de ce genre pour une mission importante. Celle-ci n'était pas bénigne et très originale, il s'agissait de réussir à approcher une journaliste qui traquait d'un peu trop près les membres de leur organisme. Renan accepta sans hésiter, persuadé d'y arriver sans aucune difficulté, mais la vérité fut bien différente. Kailee Kerry était une femme de caractère qui ne se laissait pas embobiner aussi facilement que les anciennes cibles du super, il lui fallut plusieurs semaines avant de réussir à décrocher un rendez-vous avec elle. Bien rapidement, il comprit que le point faible de la journaliste était ses sentiments, il fallait réussir à ce qu'elle s'entiche de lui et ne puisse pas le soupçonner de la manipuler. Après plusieurs mois, il parvint à lui arracher ces deux mots que toutes les femmes attendaient « Je t'aime ». Jack était très fier de son neveu, d'autant plus que celui-ci n'éprouvait absolument rien pour la malheureuse humaine, mais il considérait que ce n'était pas assez. C'est pour cette raison qu'il somma à Renan de demander la main de la jeune femme et de la pousser à abandonner sa carrière de journaliste afin de rayer pour de bon un danger important de la surface de la terre. C'était la solution douce, ou celle brutale et radicale. Kailee n'hésita pas lorsque le Français lui demanda sa main et moins de deux mois plus tard, elle troqua son nom contre celui de Le Guerec. En France, les parents du jeune homme n'étaient bien évidemment au courant de rien, cela faisait belle lurette qu'il avait coupé les ponts avec son passé et ne désirait plus les revoir.

Cela faisait un peu plus d'un an qu'il était sur cette « mission » et il continuait les autres actions pour SHADOW à côté, mais Kailee refusait de lâcher prise, malgré les demandes incessantes de son mari. Jack déclara qu'il était temps de passer à la vitesse supérieure et de lui donner une raison d'abandonner son métier, son neveu comprit le message et s'exécuta. Quelques semaines plus tard, grâce à l'aide des drogues que le Breton avait reçues des scientifiques de l'organisme et que la jeune femme avait absorbé à son insu, elle tomba enceinte. La nouvelle l'enchanta, mais malheureusement elle n'envisagea pas de laisser tomber son métier malgré l'insistance de son mari. Au final, la mission fut un échec, malgré toutes les tentatives du jeune homme, la journaliste ne lâchait pas prise. La dernière option fut donc sélectionnée et sans qu'elle ne le sache, Renan commença à glisser des doses de poison dans les boissons de sa femme. Il ne fallut que quelques semaines avant qu'elle ne subisse les premiers effets, commençant par avoir de fortes douleurs à la tête et finalement dans tout le corps. Moins de deux semaines plus tard, elle avait fait une fausse-couche et avait pris dix ans. Elle ne lâcha prise qu'aux portes de la mort, déclarant qu'elle allait déménager pour rentrer dans sa région natale auprès de sa famille, suppliant son mari de la suivre. Bien évidemment, il refusa et lui annonça que la perte du bébé l'avait trop chamboulé pour qu'il puisse continuer à vivre avec elle. Il demanda le divorce et c'est ainsi que sa mission prit fin sur un succès qui provoqua la joie de son oncle.

Le travail avait été long et Renan s'était investi à fond sans jamais trahir SHADOW, un tel dévouement ne manqua pas de marquer les esprits et ce fut pour le récompenser que Jack le fit participer à une attaque sur la Statue de la Liberté. Ils devaient placer un émetteur dans la flamme de la statue afin de pouvoir contrôler les communications des habitants de Star City, mais la mission fut un véritable échec. Pratiquement tout le monde fut tué et le jeune homme ne parvint à s'enfuir que de justesse. À cette époque, le Breton agissait à visage découvert et il fut donc vu par plusieurs personnes, mais cela ne gêna pas son oncle qui prétexta que les échecs permettaient aussi d'apprendre.

À partir de là, Renan ne quitta plus Evey et ils officièrent ensemble pendant plusieurs années, jusqu'à ce qu'ils atteignent l'âge de vingt-cinq ans. Une mission de grande envergure avait été lancée et Jack et Emmett prenaient part à l'attaque. Les choses se déroulaient très bien, jusqu'à ce qu'un super de la Ligue ne débarque en plein milieu de leur groupe. Les deux comparses continuèrent leur travail pendant que Jack et son ami s'occupèrent du héros qui voulait leur mettre des bâtons dans les roues. L'opération fut un succès, ils réussirent même à remplir tous leurs objectifs, sauf que Emmett et son supérieur ne revinrent jamais au QG. Ils avaient été tués pendant le combat contre le super héros et laissaient un vide derrière eux. Renan ne se lamenta pas sur son sort bien longtemps, il déclara qu'il ne fallait pas faiblir et continuer les actions de SHADOW. Ce fut sans réelle surprise qu'il fut nommé à la place de son oncle et que Evey devint sa seconde. La jeune femme était la seule personne en qui Renan pouvait avoir un semblant de confiance, elle le connaissait sur le bout des doigts et c'était réciproque. À eux deux, ils faisaient un duo bien plus uni que le père de la jeune femme et l'oncle du Français.

Le Breton prenait son rôle très au sérieux, il dirigeait SHADOW d'une main de fer et refusait que qui que ce soit ne le déçoive. Exigeant avec tous ses hommes, il n'hésitait pas à explorer des horizons délaissés par son oncle et à étendre l'influence de l'organisation. Il savait qu'il pouvait compter sur l'appui de sa seconde et jusqu'à ce jour, elle reste la seule personne à ne jamais l'avoir déçu. Son but restait toujours le même que lors de son arrivée sur ce continent : devenir toujours plus fort, être celui qui dominerait les autres, même si pour cela il devait éliminer celui-là même qui avait fait la réputation de SHADOW. À chacun son temps, désormais, place aux jeunes ! À côté de cela, il assurait le secret de son identité en continuant d'avoir une vie on ne peut plus normale en dehors de SHADOW. Qui pouvait se douter que derrière ce laveur de vitres Français, se cachait le responsable d'un organisme que tout le monde croyait détruit ? Personne, c'était bien la seule chose qui pouvait lui laisser un goût amer en bouche : que tout le monde ignore l'importance qu'il avait. Et pourtant, c'était sa planche de salut.

Dossier Médical

ϟ  Corpulence : Pas extrêmement grand, il n'est pas non plus de taille inférieure à la moyenne. Il mesure un mètre quatre-vingts-cinq à quelques centimètres près. Ce n'est pas un homme tout en muscle ou en sur-poids, en réalité il est au milieu, bien que certaines mauvaises langues le taxent d'efféminé. C'est un homme qui prend soin de sa forme, sans pour autant vouloir devenir quelqu'un de musclé, en somme, il a un physique assez passe-partout.
ϟ  Visage : Il a un visage ovale, des cheveux bruns coupés mi-longs, ainsi qu'un bouc et une moustache qu'il entretient au possible. L'on ne peut pas dire qu'il soit repoussant, sans pour autant se démarquer de tout le monde par sa beauté. Un homme commun qui prend soin de lui au final. Ses yeux mordorés peuvent retenir l'attention, car ils sont presque toujours animés d'une lueur d'amusement comme s'il prenait tout sur le ton de la rigolade. L'expression de son visage change en fonction de son interlocuteur de manière à essayer de s'adapter à ce que l'autre personne voudrait. Mais lorsqu'il est « lui-même », Renan adopte toujours une expression arrogante qui montre clairement qu'il se sent au-dessus de la moyenne.
ϟ  Particularités : Il change de style vestimentaire suivant ce qu'il doit faire, il n'y a donc rien de particulier de ce côté. Mais Renan possède toutefois quelques tatouages « vestiges de ses années avec son oncle » comme il dit. Peu de personnes savent où ils se situent et ce qu'ils représentent pour la bonne et simple raison qu'il considère cela comme privé et n'ira donc pas parader avec sous le nez d'inconnus.
ϟ  Qualités et défauts : Les qualités sont toujours moins nombreuses que les défauts. Renan est une personne appliquée, lorsqu'il se fixe un objectif, il ne relâchera pas la pression avant d'arriver au but. Malheureusement, cela signifie aussi qu'il encoure le risque de sacrifier beaucoup pour se satisfaire et ce n'est pas le genre de choses qui plait aux sous-fifres. Il est bon manipulateur et s'est longuement entraîné à savoir quoi dire à qui et à quel moment. Cela dit, ce comportement a pour effet de provoquer la méfiance des personnes qui peuvent le côtoyer et il est extrêmement difficile de lui faire confiance. C'est malgré tout un homme de parole, s'il affirme qu'il fera ou ne fera pas quelque chose, il s'y tiendra. Bien évidemment, cela ne signifie pas qu'il ne demandera pas à un autre de le faire.... Son caractère et son assurance font qu'il a trop confiance en lui et peut tomber de haut lorsque la situation lui échappe. Mais le point positif dans cette histoire est qu'il ne ressent jamais de doute et qu'il est toujours persuadé d'être sur le bon chemin. Il ne lui viendrait donc pas à l'idée de revoir l'une de ses décisions s'il est certain d'être dans le vrai.
Au final, ses qualités font aussi ses défauts, mais ces derniers sont bien plus dangereux que le reste.
ϟ  Goûts et dégoûts : Renan aime très peu de choses, mais en déteste largement plus. Il aime la domination, le pouvoir, la manipulation, l'importance. En somme, tout ce qui peut l'aider à se hisser plus haut dans la hiérarchie de son groupe. Puis il s'aime lui bien évidemment. Pour ce qu'il déteste, c'est tout le reste. Les héros, les idéalistes, les personnes prêtes à se sacrifier pour le bien de tous... Puis plus généralement, les femmes fatales, les autres manipulateurs, tout ce qui s'approche de lui et qui peut lui faire de l'ombre. Au final, la seule chose qui peut être appréciée du jeune homme doit obligatoirement être en lien avec sa réussite, sans quoi cela sera automatiquement placé dans la catégorie « dégoûts » de son esprit.
ϟ  Rêves et peurs : Ce n'est pas réellement un rêve, mais plus une ambition : devenir la personne la plus puissante. Renan n'ignore pas qu'il doit passer par des chemins très ardus et même doubler son supérieur hiérarchique, mais cela ne lui fait pas peur. La seule chose qui peut l'inquiéter est l'idée d'être arrêté dans son élan. La mort ne l'impressionne pas, c'est plus l'idée de tout perdre et de tomber au bas de l'échelle qui l'inquiète. Il n'envisage pas la possibilité de pouvoir se retrouver sans rien, de se faire délaisser par les hommes qui le servaient et surtout, de devoir obéir à quelqu'un d'autre. Mieux vaut ne plus être en vie que ne plus rien avoir à diriger selon lui.
ϟ  Quelle vision votre personnage a-t-il des autres ? En général, il voit les inconnus comme des personnes inférieures et donc très logiquement, des cibles potentielles. Là où quelqu'un ne voit qu'un homme faible d'esprit, lui verra le moyen de le manipuler et de l'utiliser afin de faire quelque chose pour lui, sans qu'il ne doive se salir les mains personnellement. Dans l'ensemble, le super ne perçoit pas les gens de manière positive, mis à part de rares élus pour qui il a une forme d'estime. Ses relations étant dénuées de sentiments puisqu'il voit cela comme un point faible, Renan ne s'attacha jamais aux autres. Au mieux, s'il devait perdre son bras droit où un homme important au sein de SHADOW, le Breton sera simplement embêté à l'idée de devoir perdre du temps à le remplacer. À ses yeux, les autres personnes qui peuplent ce monde ne sont donc que d'éventuelles proies ou cibles.

ϟ  Où se placerait-il dans l’échelle qui va du Super-Vilain au Super-Héros ? Au maximum du super-vilain, sans aucune hésitation. Blesser ou même tuer n'a jamais été un problème pour lui, sans compter qu'il a toujours été davantage attiré par le « mal » que le « bien ». C'est un peu la solution de facilité au final, les héros et les gentils sont toujours obligés de veiller aux autres, alors qu'en choisissant le camp opposé, Renan fait fi de tout cela. Nul besoin de s'inquiéter de la veuve et de l'orphelin, il peut se concentrer sur ses intérêts personnels sans même craindre d'avoir de réactions hostiles de la part des citoyens. L'avantage d'être considéré comme quelqu'un de mauvais est principalement le regard des autres. Les humains et les autres super sont plus sévères avec ceux qui font le bien, ils ne cessent de demander toujours plus, toujours plus rapidement et avec toujours moins de dégâts. Un super vilain sera automatiquement excusé de tout cela. Au final, le super-vilain a beaucoup plus de libertés que le héros et cette vision de choses convient parfaitement au jeune homme.

ϟ  Est-il prêt à tout pour arriver à ses fins ? Renan n'hésitera pas une seule seconde s'il doit faire quelque chose de « mal » pour réussir à atteindre son but. Tout est bon, sacrifice humain, matériel ou financier. Il ne se refuse rien et une fois qu'il a quelque chose dans sa ligne de mire, le super ne trouvera que très rarement une raison de stopper l'avancée de son projet. La mort d'un sous-fifre n'est qu'un tracas bien mince à ses yeux, s'il connait généralement les noms de toutes les personnes qui travaillent pour lui, ce n'est pas pour autant qu'il sera chagriné de les envoyer à la mort. Bien évidemment, Renan rechignerait plus à l'idée de sacrifier ses plus proches hommes plutôt que d'envoyer de simples citoyens dans la gueule du loup. Mais jusqu'à ce jour, il n'a jamais rien trouvé qui mérite qu'il hésite au moment du sacrifice.

ϟ  Serait-il prêt à blesser ou tuer pour gagner un combat ? Encore une fois, sans la moindre once d'hésitation. Cela dit, Renan n'est pas une personne qui souhaite à tout prix gagner pour avoir le plaisir de dire qu'il est le plus fort. Il domine les autres d'une manière différente et ne se mettra donc pas en tête de gagner tous les combats qu'il peut provoquer. Cela dépendrait du but et de l'enjeu, si c'est sa liberté ou son organisation, il n'y a pas le moindre doute sur le fait qu'il tuera avec plaisir et sans se poser de questions. Si c'est un combat simplement destiné à flatter l'égo des participants, il ne prendra pas le risque de tuer quelqu'un juste pour remporter la victoire. Renan a déjà une très grande estime de lui, il en faudra donc bien plus que cela pour qu'il se considère comme mauvais. En somme, le résultat dépend de l'enjeu du combat.

ϟ  Pourra-t-il user de violence pour se sortir d'une situation de crise ? La violence est une manière de faire, mais Renan lui préfère la manipulation. Si une situation tourne à son désavantage, il préfèrera largement s'occuper de ces problèmes en se débrouillant pour embobiner les personnes qui pourraient lui être utiles. Mais s'il n'a pas le choix, le jeune homme n'hésitera pas à user de violence et même à tuer si le besoin s'en fait sentir. Tout dépendra de l'évolution des choses, mais dans l'ensemble la violence est le dernier choix pour lequel le Français optera. Non par altruisme, mais simplement parce qu'il est bien plus doué dans la manipulation de l'esprit. Question de pratique oblige.

Super Dossier

ϟ Groupe et raisons : Membre du groupe SHADOW.
Renan est devenu membre de ce groupe en raison de ses liens familiaux avec l'ancien officier de la Pénombre. Il a pris part aux actions de SHADOW dès son arrivée en Amérique, commençait par des petits boulots sans intérêt, mais qui demandaient un casier judiciaire vierge. Au fil du temps, alors qu'il gagnait en âge et en expérience, le jeune homme a aidé son oncle à améliorer et développer l'influence de leur groupe. Il a toujours fait preuve d'une dévotion sans failles et n'a pas hésité à donner de sa personne pour mener à bien une mission importante. C'est donc très naturellement qu'il a été intégré à SHADOW dès qu'il fut en âge de prendre part aux actions plus dangereuses – voir mortelles – de l'organisme.

ϟ Pouvoirs et capacités : Contrôle du magnétisme : ce contrôle permet de pouvoir déplacer des objets composés de fer, acier, nickel ou encore cobalt. Plus l'objet est gros, plus la dépense d'énergie est importante. Ainsi, s'il peut par exemple déplacer une montre sans aucune difficulté et pendant plusieurs heures, il pourra seulement bouger brièvement et sur une courte distance, un objet aussi imposant qu'une voiture. En somme, Renan utilise principalement ce pouvoir afin de faire se mouvoir des objets de taille moyenne et occasionnellement.
Rayon magnétique : le rayon magnétique est un blast qui permet d'envoyer une charge de magnétisme afin de toucher un adversaire ou un objet. Le rayon n'est pas visible à l'œil nu et il est donc difficile de savoir quelle personne il peut viser. Renan ne peut toucher quelqu'un que dans un rayon de sept mètres. Plus la personne sera proche de lui, plus la puissance du choc sera élevée et plus la cible sera éloignée, moins l'effet sera efficace.
Accélération des petites pièces de métal : ce pouvoir sert uniquement à propulser des petites pièces composées de métal, à très grande vitesse. Ainsi, une pièce de monnaie permettra par exemple de devenir une véritable balle pouvant tuer quelqu'un. Les effets du pouvoir n'agissent plus une fois que la taille de l'objet dépasse d'une balle de tennis de table.
Vol : comme l'indique le nom du pouvoir, Renan peut se servir des objets métalliques qu'il porte sur lui pour se déplacer dans les airs. Il peut donc « voler » bien que l'utilisation de ce don demande une certaine concentration et bien évidemment, de porter des objets métalliques sur soi.

----------------- POUVOIRS ACHETÉS -----------------

Radar magnétique : À la manière des chauve-souris, ce pouvoir permet d'utiliser les ondes magnétiques pour sonder une zone et ainsi déterminer les corps ou objets s'y trouvant. Cela ne donne que la localisation, mais en aucun cas la nature de l'objet ou de la personne ou quoi que ce soit comme autre information à son sujet.

Contrôle environnemental : ce pouvoir permet à Renan de faire voler aléatoire des objets métalliques situés autour de lui dans une zone de cinq à six mètres.

Champ de force magnétique : ce pouvoir permet de former un champ magnétique (invisible) autour de son corps pour lui permettre de se protéger des certains projectiles.

Modelage : En s'aidant de son contrôle du magnétisme, Renan peut modifier la forme d'objets métalliques. Il ne peut toutefois pas changer leur masse (rajouter ou enlever de la matière). Il a toutefois la possibilité de changer la répartition de la matière et peut donc transformer une sphère en tube si l'envie lui en prenait.

Coupure : Renan peut bloquer les communications radio, les systèmes radars et autres systèmes similaires en créant des interférences magnétiques. Ce pouvoir n'a d'effet que dans un rayon de 100 mètres autour de lui.

Aimantation : vous pouvez contrôler votre propre champ magnétique pour attirer ou repousser des objets. Ce sera uniquement valable dans un rayon de cinq à six mètres et ne concernera que les objets dont la taille est égale ou inférieure à celle d'un micro-onde.

Déflexion : Renan peut dévier des projectiles en utilisant la force magnétique. Il ne peut toutefois pas décider de l'endroit où seront repoussés les projectiles et ces derniers peuvent soit être renvoyés ailleurs, soit se contenter de s'arrêter et de tomber au sol. Tout dépendra de la nature de l'objet en question.

Animation des machines : vous pouvez animer des machines et les utiliser comme des pantins en agissant dessus grâce à votre contrôle magnétique.

Contrôle du sang : Renan utilise le magnétisme dégagé par les atomes de fer contenus dans l'hémoglobine des globules rouges. Il lui permet de contrôler l’afflux sanguin : l'augmenter, le diminuer, voire le bloquer dans le cas de blessures ouvertes par exemple.

Augmentation de la force ou la résistance : les scientifiques de Mannheim ont créé une médicament qui augmente le fer contenu dans le sang de Renan. Ce surplus lui permet de concentrer le fer dans une partie de son corps (sa main par exemple) et d'en améliorer la force ou la résistance.

Coupure des connexions du cerveau : en utilisant son contrôle du magnétisme, Renan peut momentanément couper les connexions électriques du cerveau, paralysant ainsi sa cible.

Déplacement sous forme magnétique : en se transformant en champ magnétique, Renan peut se déplacer très rapidement en empruntant les champs magnétiques de la Terre.
Amélioration : Renan pourra se transformer en énergie magnétique - même sans se déplacer sur les champs magnétiques de la Terre. Il aura désormais les moyens de se déplacer sous cette forme dans les endroits où il le souhaite et du moment qu'il n'est pas en train d'utiliser ses autres pouvoirs - comme lors d'un combat par exemple.

Magnétiser un objet : Renan utilise son pouvoir de manière à transformer un objet en aimant. Il peut retirer cette spécificité dès qu'il en a le désir.

Encodage magnétique : Renan peut enregistrer des informations sur des CDs, des disquettes ou d'autres objets de ce type et permettre de les utiliser comme si elles avaient été transférées à partir d'un ordinateur.

Lecture magnétique : ce pouvoir permet à Renan de lire des CDs, des disquettes ou des objets de ce genre pour en connaître le contenu sans avoir besoin d'un ordinateur.

Tir magnétique : ce tir est une sorte de projectile de magnétisme pur qui permet de faire exploser des objets électriques en les touchant. Ils doivent se situer dans une zone d'une vingtaine de mètres, sans quoi la puissance du projectile diminue jusqu'à disparaître complètement et se révélr inefficace.

Tir magnétique : Renan n'est tout simplement plus sensible au magnétisme. Il ne sera par exemple plus possible d'utiliser l'attraction ou la répulsion liée à son corps, ainsi que l'électricité générée par ce dernier. En somme, ce sera comme si son corps n'avait plus le moindre magnétisme.

ϟ Surnom et costume : Tesla.
Renan n'utilise pas souvent son costume étant donné que son visage n'est pas connu. Il préfère donc apparaître à visage découvert. Mais lorsque le besoin de se mêler d'une opération publique se fait sentir, le Français arbore un costume entièrement noir, simplement agrémenté de quelques zones de couleur jaune. La coupe est simpliste et assez près du corps pour éviter qu'il ne soit dérangé dans ses mouvements. Rien de bien voyant ou de bien rutilant, il préfère la pratique à l'esthétique et se moque pas mal du reste.

Informations Complémentaires

→ Renan est le neveu de l'ancien officier de la pénombre.
→ Il est né en France d'une mère Américaine et d'un père Français. Son père ne possède pas de pouvoir, mais son grand-père paternel, sa mère et sa branche familiale du côté maternel si. Il a cinq sœurs qui possèdent toutes un pouvoir (hérité de leur mère).
→ Il est bien décidé à atteindre le sommet de SHADOW et compte sur son bras droit pour y arriver.
→ Son visage est pratiquement inconnu du public étant donné qu'il agit toujours à visage couvert. Il vit donc comme une personne « normale » lorsqu'il n'est pas au quartier général de l'organisme.

Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 5 Jan 2013 - 20:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 10252
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Bienvenue à toi sur le forum !

Ce personnage étant le tiens, il est normal qu'il soit bien incarné, je ne m'étendrais donc pas là-dessus Wink

Tu commences avec un niveau 1, je te l'ajoute à ton profil. Tu pourras le faire augmenter en gagnant des points de réputation, alors n'hésite pas à te lancer immédiatement dans l'aventure. Tu gagnes d'ailleurs 15 points bonus pour avoir posté une fiche 24h chrono.

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Ensuite tu pourras débuter le jeu, tu peux regarder si une des demandes de ce sujet t'intéresse, sinon tu peux toujours poster la tienne ou demander directement à un membre. Enfin, si tu en as l'utilité, n'hésite pas à aller faire certaines des demandes disponibles ici. En tous les cas si tu as des questions les administrateurs sont à ta disposition !

Bon courage pour réussir à remplir les buts de ton organisation sans échec !
Revenir en haut Aller en bas



Renan Le Guerec ♔ La manipulation des élites est encore plus facile que celle des masses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» La figure de style, une approche percutante | Renan le Guerec
» La séduction a toujours été une histoire de manipulation [Renan & Ginger]
» La séduction a toujours été une histoire de manipulation [Derek]
» [Abandonné] Face à Face entre deux maitres dans l'art de la Manipulation (Pv William M.Keynes)
» Manipulation au féminin...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Présentation :: Cartes d'Identité :: Archives des Citoyens :: SHADOW-