AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

un rendez-vous ou une punition, c’est pareil (noélie&wayn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 17 Oct 2018 - 1:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 290
ϟ Nombre de Messages RP : 185
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je retiens un petit rire, parce que Wayn joue les indifférents quand je lui propose de venir se cultiver un peu concernant ma spécialité. Mais au fond, je vois bien que ça l’intéresse. Néanmoins, je fais mine de rien, pour ne pas l’embêter trop et parce que ça me ferait plaisir, finalement, de le revoir. Je n’aurais pas pensé ça, d’ailleurs. Enfin, ne nous réjouissons pas trop tôt, le rendez-vous est loin d’être terminé.

Je vais te rebaptiser Cosette, parce que tu as l’air tellement malheureux. C’est tout moi, ça, humilier les autres.

A mon tour de jouer les drama queens, encore. Je m’incline bien bas, faussement déférente.

Pardon, ô gentil américain si cultivé. Je suis tout à fait ébahie, non émerveillée, par ton savoir.

Quand je me redresse, c’est pour continuer ma petite histoire et lui retourner un regard étonné alors qu’il se fend d’un « c’est mignon ». Tiens, ça lui arrive de ne pas trouver à se moquer. En plus, il le pense vraiment. Ça me surprend plus que tout le reste, goût pour les habitants des mers excepté. Et je ne parle pas des sushis, forcément.
Non, plutôt des pensionnaires de l’Aquastar. Il en parle d’un ton tellement songeur que j’en reste silencieuse, préférant ne pas le troubler. L’affection qu’il a pour les lieux est plutôt mignonne, elle aussi. Délicate, je m’empare de l’échappatoire qu’il se ménage pour ne pas relever son absence momentanée.

J’avais cru comprendre que le petit génie de la médecine avait une drôle de passion pour les nageoires.

Je ris vivement tout en le suivant dans les couloirs, les yeux sautant d’un bassin à l’autre sans même y penser. Le temps que nous traversions la première salle, j’ai repéré les autres personnes présentes et tout un tas de choses annexes et insignifiantes. Je me demande si Wayn aura remarqué mon manège. Mes proches ont l’habitude de me voir faire, il paraît que ce n’est pas toujours très discret. En attendant, personne ne se plaint de savoir que je connais en permanence les issues de secours ou les commodités quand je rentre quelque part, bizarrement.
Les ingrats.

Va pour le repas d’abord. Même si ce que tu fais, ça s’appelle du teasing, et ça devrait être puni par la loi. Je vais manger en essayant de deviner ce que tu veux me montrer.

Je garde le silence durant quelques pas en laissant traîner mes yeux sur le bassin le plus proche et demande, toute songeuse :

Tu peux me raconter des trucs sur eux, du coup ? Si t’es un passionné d’écailles, je suis sûre que tu dois en cacher des informations, là-dedans, j’ajoute en désignant sa tête.

Je ne peux pas m'empêcher de signaler en passant :

C'est vraiment beau, quand même. Ça a quelque chose de... D'apaisant, j'en sais trop rien. La vache, tu vas peut-être réussir à croiser la Noélie qui est calme. Elle sort une fois tous les six mois, la pauvre.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 20 Oct 2018 - 12:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 170
ϟ Nombre de Messages RP : 100
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

Ride - Twenty Øne Pilots

Elle avait de l’humour et il aimait bien ça, surtout son ironie et son sarcasme. Il en usait lui-même, un peu trop même… Elle jouait tellement son jeu qu’il se sentit presque mal quand elle s’inclinait. Il avait posé une main sur son épaule avec un petit rire pour la redresser. Un réflexe. « Okay, c’est bon ça me va… j’accepte même le Cosette » dit-il amusé alors qu’ils attendaient dans une autre file afin de pouvoir obtenir leur sésame pour entrer. Il lui confiait qu’il aimait cet endroit et elle répliquait encore, se moquant de lui. L’étudiant lui jetait un bref regard mélangé entre l’incompréhension et le reproche. Il haussait les épaules. « La passion pour l’océan n’a rien de drôle… Pas autant que des videos de … J-rock. » lui renvoyait-il avec un sourire faussement mauvais. Elle l’avait cherché.

Une fois les billets pointés, ils pénétrèrent enfin dans le coeur de l’aquarium où se trouvaient déjà quelques petits bassins avec des poissons basiques. Presque qu’une simple décoration. Ils s’enfonçaient dans les couloirs sombres, avec un fond noir partout ou d’un bleu ou gris foncé, les bassin aux lumières vives, leur plantes marines avec leur couleur éclatantes, l’odeur de l’humidité. Wayn lui proposait d’aller manger en premier et ensuite qu’il lui ferait une petite visite, lui promettant une salle plus que sensationnel à découvrir. Il secouait la tête quand elle disait le punir pour le teasing. « Bah non, c’est ce qui fait vendre… Quelle idée ! » avait-il répondu avec un rire.

Elle acceptait et Wayn, lui offrant son bras il la guidait dans les couloirs de l’aquarium, slalomant entre les quelques visiteurs présents. Le regard de Wayn se baladaient sur les bassins, mais aussi comme Noélie, tout les petits détails, le visage des gens, leur façon de se tenir, repérer des détails qui ne vont pas… Les portes dérobées qu’on devinait à peine vu le peu d’éclairage, juste la petite pancarte « Privé » ou encore « Toilettes » qui brillaient avec le reflets des bassins. Il n’avait alors pas remarqué le manège étrange de la brune, vu qu’il faisait pareil. Puis parfois, il regardait un peu les poissons, la demoiselle aussi sûrement car elle avait l’air d'en savoir plus. « Soit patiente, je te dirais tout ça après durant la petite visite… Tellement que t’auras envie d’y revenir pour en savoir plus ! » l’informait-il avec un léger sourire. Elle n’avait jamais mis les pieds là, il allait faire ça bien. Il adorait l’Aquastar, autant lui faire un hommage, comme se vanter de son savoir.

Continuant de marcher tranquillement, se rapprochant de l’endroit que visait l’étudiant pour déguster leurs sushi, elle lui donnait ses impressions sur l’endroit. Wayn n’avait rien dit pendant un moment, car il comprenait exactement de quoi elle parlait. Ce qu’il aimait ici, c’était ce petit quelque chose d’apaisant, tout avait l’air étouffé par l’eau, ralenti. Le temps n’a pas l’air d’être le même dans le monde marin et la grâce de ces êtres, pour certain plus qu’impressionnant par leur capacité ou juste leur taille. C’était un refuge plein de beauté pour lui ici. Il hochait seulement la tête avec un sourire complice. Il ne lui partagerait pas les détails de son impression partagée, car il n’avait pas envie qu’on sache.. C’était son petit plaisir à lui, son bol d’oxygène.

« Ah bon ? Je me demandes si j’aurais pas préféré la version moins calme… On va pas se faire chier au moins ? » lui renvoyait-il avant de s’arrêter devant un immense bassin. On aurait dit un énorme écran panoramique. Il devait faire facilement une vingtaine de mettre en longueur, six de haut et devant, des énormes marches, des gradins pour pouvoir s’asseoir et apprécier le spectacle. Il était déjà venu réviser ici plus d’une fois, ou rester assis là, musique dans les oreilles et observer ce qui se passait dans le bassin, contemplatif devant le mouvement du requin blanc qu’ils possédaient, et d’autre espèce de requin qui ne risquaient pas de créer des bains de sang.

Il avait choisi une place un peu au milieu. Il y avait deux, trois personnes assises chacune de leur côté dans cet espace. Il s’installait et attendait patiemment qu’elle sortes leurs victuailles. Le requin blanc passait devant la vitre du bassin et Wayn avait tourné la tête juste pour le voir onduler avec la froideur du prédateur qu’il était. Il n’était pas très gros, mais atteignait facilement les cinq mètres. « Pour moi, c’est elle la star de l’Aquastar… » dit-il en désignant le mastodonte marin. « C’est une femelle… Elle atteint facilement hmm… la tonne et demie, jusqu’à six rangées de dent et peut sentir une goutte de sang dans cinq millions de litre d’eau. » avait-il donné des informations diverses et les plus connues, mais il en savait tellement plus. C’était évident que ce bestiaux là, c’était celui qui passionnait le plus Wayn, ainsi que les poulpes.

Il reportait son attention sur Noélie quand le requin s’éloignait. Il prenait la barquette et les baguettes rangée dans leur petit sachet en papier. « Dis moi alors… » vu qu’elle ne lui avait pas vraiment répondu tout à l’heure. « C’est ton premier rendez-vous forcé ? Ils ont jamais osé te faire ça ? Tu sais, te pousser fortement à aller parler à quelqu'un ou t’inviter à des repas avec plein de monde en te collant avec insistance à quelqu’un que tu connais ni d’Ève ni d’Adam, mais que tu sens de suite que tes parents l’adoreraient ? » parlait-il d’une expérience vécue plus d’une fois. C’était une coutume à chaque brunch...

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 20 Oct 2018 - 18:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 290
ϟ Nombre de Messages RP : 185
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Ainsi Wayn fut-il renommé Cosette. Je lui souris comme il m'aide à me redresser. Bon, non sans un regard un peu interrogateur. Le J-Rock, ce n'est pas drôle, genre, comme une blague. Amusant, à la limite, la musique est un divertissement. J'en serais presque outrée, si je ne savais pas pertinemment qu'il se fiche encore de moi. En plus, je persiste : une passion pour les poissons et autres créatures marines, c'est carrément original. Bon, il y en a d'autres, des gens qui s'y intéressent, évidemment, mais voilà.

Ah, parce que je dois payer, maintenant ? Je croyais que j'étais punie de carte de crédit, je relève quant à sa réponse concernant le teasing.

Je prends le bras que m'offre Wayn et je le laisse me guider à travers les couloirs, absorbée par ma contemplation. Le silence s'invite un peu à la fête, mais c'est plutôt confortable. Les bassins sont plutôt jolis, aussi, je dois bien l'avouer. Hypnotisée par les mouvements assez gracieux de toutes ces petites créatures, je souris quand on me demande d'être patiente. Ah, ça, je dois avouer que ce n'est pas première qualité :

Je dois avouer que je ne suis pas toujours super patiente. Mais si l'enjeu est à la hauteur de l'attente... Ça va, je t'ai mis la pression là ?

Je m'amuse avant de retomber brièvement dans le silence. Quand on arrive devant le lieu de toute la convoitise du médecin en herbe, je dois avouer que je reste plutôt scotchée. Ok, je veux bien avouer que c'est tout à fait classe. Déjà, le bassin est d'une taille sacrément impressionnante, mais en plus, les créatures qui y vivent sont belles.

On ne s'ennuie jamais avec moi, je réponds distraitement à Wayn, un peu en retard aussi.

Là, je suis très concentrée, parce que j'essaye de faire le tri d'un peu trop d'informations à la fois. Mon acolyte nous installe au milieu et me pose. A un moment, je décroche mes yeux absorbés dans leur contemplation du bassin et du requin blanc qui passe devant nous. Juste parce qu'il me fait don de quelques précisions sur Bestiole, et que ça m'intéresse beaucoup.

Tu sais d'autres trucs, je demande, toute curieuse.

J'aime bien apprendre, même si je ne me servirais probablement jamais plus de ces connaissances là. Mais bon, le savoir, c'est une fin en soi. Je finis par me souvenir que je garde son repas en otage, d'ailleurs, donc je sors tout ça pour lui donner sa part. Je prends les baguettes et les sépare tranquillement avant de les caler comme il faut entre mes doigts. La demoiselle sous-marine s'est éloignée entre temps, donc Wayn me lance sur un autre sujet. Ce qui fait que je suis condamnée à attendre pour manger, mais comme je ne suis pas affamée, ça devrait le faire. Surtout que sa question me fait ouvrir de grands yeux :

Ouuuuh, ça sent le vécu tout ça.

Je secoue vivement la tête. J'ai une vague envie de m'assoir en tailleur pour être plus à l'aise, mais il va probablement trouver ça louche.

Mes parents sont pas trop dans ce délire. Enfin, non, c'est pas ça. C'est plutôt qu'ils ont vite compris que je ferais les choses comme je veux. Je vis de mon côté depuis que j'ai... Seize ans ? Je voulais mon indépendance. Du coup, ça limitait les possibilités, déjà. Puis je fréquente plus trop la haute société, j'ajoute en mimant des guillemets. Ça me saoule trop, je suis un esprit libre et je m'ennuyais trop.

Au moins, là, je ne m'ennuie dans rien aujourd'hui. Au fait, la nuit, je rencontre des criminels et danse pour des voleurs, voilà voilà.

Ma mère est obsédée par l'idée de mon mariage depuis deux trois mois, je ne sais pas pourquoi, c'est tout. Ça doit venir de là. Elle doit espérer que tu me mettes la bague au doigt ou un truc du genre.

Je lève les yeux au ciel.

— Ton père te fait le coup souvent ? Tu peux pas l'envoyer bouler, je demande, véritablement curieuse. Enfin, on est pas obligés d'en parler si ça t'embête !
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 21 Oct 2018 - 19:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 170
ϟ Nombre de Messages RP : 100
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

Ride - Twenty Øne Pilots

« Pas du tout… » lui répondit-il quand elle lui demandait s’il avait la pression. Non. Il avait même un sourire plus que prétentieux. « Je crois que tu comprends pas… » prit-il un air faussement sérieux. « Tu as affaire à un spécialiste. Un passionné depuis la plus tendre enfance… » continuait-il en prenant son air princier. Il se retenait de préciser que tout gosse, il aimait tellement le monde aquatique et face aux facultés qu’il avait, ses parents se sont posés la question pour savoir si Wayn n’était pas autiste. Il eut ensuite un sourire quand elle le rassurait : on ne pouvait pas s’ennuyer avec elle. Bah comme ça ils étaient deux, tout était là pour passer une bonne soirée. L’étudiant commençait vraiment à se détendre. Presque…

Installé devant le bassin qui eut son petit effet sur Noélie. Voir ses yeux pétiller devant l’écran géant sur la vie sous-marine l’avait rendu un peu fier. C’est vrai que c’était impressionnant. Il aimerait se rappeler l’effet que ça lui avait fait la première fois que sa mère l’avait emmené ici pour qu’il voit enfin un requin en vrai. Sa mère a du le sortir en le portant sur le bras alors qu’il pleurait et se débattait. Deux heures qu’il était resté assis à l’admirer. C’est là que le soir même elle parlait à son mari pour lui demander si Wayn ne devrait pas passer des tests... biens particuliers. J’étais juste un gamin passionné et de piger les choses un peu plus vite que les autres oui, parfois ça fait de drôle de réactions. L’étudiant s’était alors un peu étalé sur sa science à propos du Grand-Blanc, comme on disait dans le jargon requin. Elle en demandait plus. Il hochait la tête pour dire qu’il pouvait lui en raconter encore plein d’autre des anecdotes dans ce genre. Mais pas maintenant…

Il la cuisinait alors sur la situation, voulant en savoir plus sur elle. Vu la dérision avec laquelle elle avait l’air de prendre tout ça, il avait bien envie de discuter un peu plus de tout ça avec elle. C’était intéressant. Il rit quand elle disait que ça sentait le vécu. Vu comment il prenait leur rendez-vous depuis le début, c’était évident qu’il était habitué et il lui était facile de sortir des exemples venant tout droit de sa propre expérience.

Elle hésitait à se mettre en tailleur, c’est bien dommage parce Wayn lui ne se gênait pas. Enfin, pas totalement, mais il s’assit sur l’un de ses pieds afin de pouvoir être tourné face à la demoiselle en restant à ses côtés. Certes il avait une famille très coincé, exigeante, qui ne se prenait pas pour de la merde mais il restait un jeune et un ado. Il tentait au mieux d’avoir de la tenue devant son père, mais il lui reprenait toujours un coude sur la table ou quand il allongeait ses pieds pour les poser sur la chaise d’en face, finissant par s’avachir dans son siège et faire tout glisser directement de l’assiette à sa bouche. Pire qu’un gosse. Il tenait pas en place, il se replaçait tout le temps et pour calmer ça, s’avachir marchait bien. Il faisait comme comprendre à son corps qu’il était en pause.

L’influencer pour ses partenaires de toute une vie, ou du moins de ceux qui lui passerons la bague au doigt à l’écouter, ce n’est pas trop le genre de ses parents qu’elle expliquait. Sa mère se serait mis ça dans la tête depuis peu. Il eut un sourire faussement compatissant, car au contraire il en était presque jaloux. Il devait par contre s’attendre à ce qu’ils en reviennent à lui. C’est vrai que c’était quand même curieux comme façon de faire. Mais à bien y regarder, il n’y avait pas que les familles à la situation aisée qui aimait jouer les entremetteuses avec leur enfants. C’est vrai que c’était plus courant chez eux, surtout avec le niveau de la famille de Wayn, car on ne se mariait pas avec n’importe qui. Un peu archaïque, mais dans l’idée Wayn comprenait. Il ne sortirait pas avec une débile pour vu qu’elle soit jolie et super riche par exemple, parce qu’il veut quelqu’un à sa hauteur, une personne qui le mérite et qu’il mérite. Sauf que vu ses sincères aspirations dans la vie et qui ne marchaient pas forcément ensemble, il allait devoir faire des sacrifices quelques parts. Il y aurait conflit sinon. A moins que j’ai de la chance et que j’en trouve une qui plaise à mes parents et qui peut être plus que coopérante, voir utile. Enfin, j’entends qu’on se rende utile ensemble. Si ça peut calmer nos parents...

Après, à sa place il comprenait aussi qu’ils n’avaient pas forcément du l’embêter vu qu’elle était partie très jeune de chez ses parents. Wayn aussi aimerait avoir son indépendance, même si c’était peut-être un peu tôt car il manquait de maturité sur beaucoup de chose, mais il restait parce qu’il voulait garder son argent et ses avantages. « Moi je crois que même si j’étais parti de chez moi, il continuerait à m’inviter et inviter d’autre nana toutes plus convenables les unes que les autres à mon bras et moi au leur. » avait-il seulement commenté.

Elle lui demandait en retour pourquoi il ne refusait pas. Le pouvait-il ? Il haussait les épaules avec un petit sourire. « C'est pas que ça m’embêterai, mais si je n’avais pas envie d’en parler c'est parce que ça me blaserais plus qu’autre chose. Je vois même plus l’intérêt d’en parler… » dit-il avec sarcasme pour lui dire que oui, ça fait un moment que son père le bassine avec ça. « Je suis sûr que les gamines que notre nourrice gardait parfois avec moi, mon père à du les sélectionné. » continuait-il ses spéculations idiotes et jouer les Cosette. Il rit. « Après non, je refuse parfois, surtout quand je vois qu’il insiste pas trop. Enfin, je refuse en sachant qu’à un moment, je vais finir par le payer… » et il n’avait pas besoin de s’étaler un peu plus. Dire qu’il le corrigeait physiquement et qu’il avait la main lourde, ou alors qu’il lui refusait l’accès à ses comptes, lui coupait le net encore… Mais assez facilement, il le cognait. Une bonne tarte pour lui rappeler qui était l’Alpha dans leur meute. « Mais tu sais, pour les rendez-vous c’est moi qui ait le dernier mot, il m’aide a en trouver une on va dire... Avec l’espoir que ça marche et que son fils ne soit pas gay ou amoureuse d’une mexicaine toxicoman qui a déjà deux enfants à tout juste 22 ans... » dit-il en ricanant toujours. C’était toujours plus facile de prendre ça avec humour. J’arrivais à m’en détacher et pas faire exploser le manoir avec ma famille dedans... « Par contre pour le mariage, c’est mon père qui a le dernier mot et je dois avoir sa bénédiction. »

Il se penchait un peu plus, montrant son intérêt pour la réponse qu’elle allait donner à sa question. « Et quand tes parents t’ont annoncé ça, t’as réagis comment ? C’était quoi tes premières impressions… Et quand t’es sortie de chez toi et que tu m’as vu. Moi la première fois, j’aurais bien voulu avoir un gadget pour créer un nuage de fumée et me barrer le plus loin possible en courant. Je devais absolument essayer d’étudier avec une nana de mon lycée… C’est ce qu’il m’avait fortement conseillé… Au final, j’ai tout fait pour qu’elle me déteste. » et il continuait un peu d’une certaine manière, paraissant juste un peu taquin mais qui peut vite devenir très chiant.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 23 Oct 2018 - 0:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 290
ϟ Nombre de Messages RP : 185
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je lui jette un oeil faussement impressionné, avant de descendre ostensiblement les yeux vers le sol.

Ah, et sinon, tes chevilles de spécialiste se portent bien, je m'enquiers avec l'air de ne pas y toucher.

Vu qu'il se vante d'une façon tout à fait exagérée, je peux me le permettre. Surtout que je sais qu'il ne le prendra pas mal, vu sa manière de fonctionner. Je trouve ça assez attachant, finalement, principalement parce que moi-même je ne risque pas de prendre personnellement ses remarques, je suppose.

En tout cas, je finis par remonter mes pieds et m'assoir en tailleur, mes barquettes posées en équilibre précaire sur mes cuisses. Vu que Wayn prend ses aises, autant en profiter. Ça ne risque pas de le choquer, et sitôt que j'ai constaté qu'il s'installe en mode détendu, je m'aligne. C'est beaucoup mieux comme ça. N'empêche que perché sur son propre pied ou pas, il m'écoute avec attention quand je lui explique la façon de voir de mes parents. Je vois bien que ça le travaille un peu. Il a la tête de quelqu'un qui rumine quelque chose, en quelque sorte, même si je ne peux pas dire quoi. Je suppose que ça doit être sacrément pénible d'avoir quelqu'un qui vous impose ses choix en permanence. Moi, je serais devenue folle avec des parents pareils. J'ai besoin de ma liberté pleine et entière pour prendre mon pied dans tous les aspects de ma vie !

Ça serait super louche d'avoir commencer avec les gamins chez ta nourrice. La grande joie, à ce que je vois, je grimace. Et alors, tu es gay, je m'informe au passage avec un sourire.

Je le vois mal avec des enfants dans les pattes, donc j'ai choisi cette option. Son père apprécierait sans doute moyennement. Préjugés et idées bien arrêtées, j'imagine. Personnellement, je trouverais presque ça malheureux pour lui, dans le sens où ça n'a vraiment pas l'air facile d'échapper aux diktats parentaux, pour le jeune médecin. Je ravale cependant ma compassion, parce qu'elle risque de faire plus mal qu'autre chose.
Au fond, je suis aussi énervée pour lui, même si je ne le lui montre pas. C'est tout moi, quand quelque chose me paraît injuste, j'ai envie de secouer le responsable. Heureusement que je suis très coulante.
Je fais mine de réfléchir à sa question - depuis quand je réfléchis avant de parler ? - pendant quelques instants. Hm, mes premières impressions.

Ça doit bien exister, ce genre de gadgets, je ricane.

Et je pourrais sans doute le lui procurer en fouinant bien, mais bon.

Au départ, je leur ai dit non tout net, en fait. Je me demandais ce qui leur était passé par la tête, puis franchement, désolée pour toi mais vu mes expériences avec les types que j'ai fréquenté dans leur entourage, j'avais pas envie de remettre le couvert. C'était pas génial.

Je hausse les épaules. Autant être cent pour cent honnête.

Maintenant ça avait l'air de leur tenir à coeur, donc j'ai réfléchi et je me suis un peu renseignée sur toi. Et comme je suis une sale petite curieuse, une fois que j'avais fait ça, j'étais obligée de venir.

Pour me faire mes propres impressions, principalement. Je suis comme ça, j'aime bien tout savoir et tout voir.

Après, mes premières impressions sur toi... Euh, c'est un peu compliqué, j'ai beaucoup de premières impressions sur les gens, en général. Pour la faire court, on va dire que tu avais l'air légèrement contrarié d'être là, quand même, mais ça ne me gênait pas spécialement. Assez surprenant, je ne m'attendais pas à la moto. L'air sûr de toi, puis avec un regard... Différent. J'avais un peu l'impression que tu fais la même chose que moi, essayer de décortiquer les gens quoi. Puis sur un point de vue esthétique, je me suis dit qu'on pouvait plus mal tomber, j'ajoute, la mine innocente.

Wayn mérite clairement mieux qu'un "on peut plus mal tomber", franchement. Mais ça m'amuse.

J'avais un peu peur de m'ennuyer en partant, mais bon, tu m'as vite détrompée.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 27 Oct 2018 - 23:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 170
ϟ Nombre de Messages RP : 100
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

Ride - Twenty Øne Pilots

Wayn était resté un peu comme un con devant sa question. Elle avait tellement l’air de demandé ça comme ça, et comme il avait des choses à se reprocher, il ne sut quoi dire pendant quelque secondes. Il feignait l’étonnement. « Euh… Non. Mais comment t’en arrive aussi vite à cette logique là ? » Il fit mine de se regarder et haussait les épaules, la regardant avec une perplexité joué à la perfection. « J’fais si gay que ça ? C’est juste qu’on se prend pour des princes dans la famille, c’est pas… Ma virilité en prend un coup » dit-il en dénigrant les homosexuel par ce cliché et avec auto-dérision du côté un peu coincé et de la vieille école des McLochlainn. Comme les rendez-vous arrangés. Il avait un léger rire pour lui faire comprendre qu’il faisait de l’humour et que ça l’étonnerait pas qu’il fasse un peu trop soigné. Il l’était surtout, enfin il répondait seulement à des pulsions. C’est vrai que les garçons, ça le faisait plus facilement craquer parce que ça lui était interdit. Justement… Fallait juste pas que ça se sache. Après, il n’était pas non-plus très discret. Lui, tant que ça remontait pas aux oreilles de son père, qu’il n’y avait aucune preuves et qu’il avait une chance de laisser planer le doute qu’il n’y avait rien, ça lui allait. Il l’avait échappé belle plus d’une fois, il jouait trop avec le feu. Un jour ça allait lui retomber dessus.

Soit, pour l’instant, il niait. Il savait pas qui elle était dans le fond, il la connaissait à peine et elle n’avait pas à savoir ce qu’il faisait et ce qu’il aimait dans l’intimité. Pas le premier soir. Non, mais si elle en parle à ses parents et que ses parents en parle à mon père, j’ai pas envie d’avoir la discussion de dire que c’est juste qu’une pétasse qui crache sur ma gueule. Elle cherche juste les problème parce que j’ai refusé ses avances... Et au contraire, il ne subissait pas vraiment, sauf de devoir se marier obligatoirement un jour. Ce qu’il aimait en suivant ces règles, c’est qu’avec les garçons, comme c’est impossible s’il veut son fric et vivre dans le manoir, il s’engage jamais. Parfait. Disons que ça l’arrangeait plus souvent que c’était pesant à ce niveau là.

Mieux valait changer de sujet. Il était sûrement aussi curieux qu’elle et quitte à passer la soirée ensemble, ils pouvaient apprendre à se connaitre. Elle était cool, Wayn s’intéressait vraiment à elle, et ses impressions surtout si c’était sa première-fois dans le speed-dating parental. Elle pouvait mentir, elle en avait le droit. C’était légitime qu’elle se protège et le garde pour elle, car c’était évident qu’il voulait se faire une idée de sa personnalité. Lui aussi, il mentait peut-être en jouant le fausse sincérité pour établir inconsciemment un terrain de confiance. Sauf que c’était sincère. Il était au lycée, il avait aimé les super-héros comme tout ses potes, puis ça lui changeait les idées dans son lycée privé-coincé-du-cul.

L’étudiant eut un rire franc, amusé par ce qu’elle lui disait sur ses rencontres dans le milieu aisé de la société. Il pouvait comprendre, car les filles elle avait leur cliché aussi. C’était pas toujours des cadeaux. Des pétasses ou des idiotes… Cela l’avait fait rire au moins, lui confirmant que ça devait exister. « Oui, oh ça va… » fit-il mine de râler. « J’en ai plus besoin maintenant. A force de me faire coincé, je suis beaucoup plus malin pour avoir besoin de ça. J’ai trouvé des milliards de plan pour me sortir de ce genre de truc quand j’ai vraiment envie de me tirer une balle. » se vantait-il. Parfois même, les voyant de loin il avait fait demi-tour, leur posant donc un gros lapin et sans aucune gêne. Ce qu’elle lui partageait était plutôt présent. Il la laissait parlé, mangeant un peu en attendant.

Il esquissait parfois un demi sourire. Elle était amusante. « J’ai éveillé ta curiosité rien qu’avec des recherches… C’est pas mal. Moi je t’avoue, mon père m’a forcé, j’avais pas le droit de refuser et je me faisais déjà chier d’avance. Puis, plus il insiste et moins j’ai envie… » dit-il pour dire que ce n’était pas forcément contre elle. « Je pensais que t’allais être tellement conne, car moi aussi, vu mes expériences, je suis un peu échaudé. » dit-il avec un tel dédain, parce qu’elle en était loin. Il pouvait dire les choses franchement. « Donc dis toi que si je suis encore là, c’est bon signe… » lui dit-il avec un petit sourire en coin. Une façon de lui dire qu’il était en bonne compagnie, il trouvait aussi. « Vu que j’ai fais un mix repas et activité, histoire de gagner un peu de temps, c’est peut-être mal parti... » dit-il pour la taquiner. Il n’avait pas encore l’envie de la perdre au tournant d’un couloir dans l’aquarium.

Il se replaçait un peu, comme s’il avait besoin d’une autre position pour parler un peu plus sérieusement. « Je vais t’expliquer... » dit-il comme s’il lui confiait les grands secret du jeu des rendez-vous forcés. «  Il y a donc des règles, une sorte de ligne de conduite où tu dois faire-semblant pendant les étapes de base : venir la chercher, lui payer un repas, une activité et voire un verre si j’ai pas cherché à la semé pendant l’activité. Pendant ces trois première étapes, tu te dois de jouer le jeu dans les deux camps et être correct et agréable. Enfin, un minimum. Moi ça va être d’être poli et galant, genre tenir la porte, écouter ses conneries, lui dire qu’elle est jolie avec ses trois kilos de maquillage hors de prix et vegan sur la gueule, … En échange j’ai le droit d’être acerbe par contre, je me l’autorise. Sinon, je lui lâche la porte dans sa tronche. » dit-il avec suffisance et sarcasme. Il continuait de lui expliquer comment il gérait ça dans les grandes lignes, gardant ce même côté critique et avec dérision, mais c’était pas totalement éloigné de la vérité.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 30 Oct 2018 - 1:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 290
ϟ Nombre de Messages RP : 185
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je rigole de bon cœur alors que Wayn se moque de lui-même. Je suppose que je n’aurais rien de plus à me mettre sous la dent.

Bah, je te voyais mal avec une mexicaine toxicomane et ses deux enfants, du coup… Je te rassure, petit prince, ta virilité ne se portera pas plus mal que celle d’un gay.

Je suis à peu près sûre que le jeune médecin ne va pas se sentir offusqué parce que je rentre dans son jeu. Enfin, de toute façon, ses conquêtes et la façon dont il envisage sa vie par après, ça ne me regarde pas vraiment. Pas plus que ça ne devrait regarder son père ou le reste de sa famille, en vérité.
Je hausse les épaules, acceptant bien volontiers de changer de sujet et de revenir à nos moutons. Enfin, disons surtout qu’on a fait le tour de la question, pour lui.

Du coup, on en revient à ce que j’ai pensé de lui, que je lui ai livré sans vraiment me faire prier. Je dis toujours les choses comme je les vis ou je les pense, difficile du coup de me retenir à ce sujet. En plus du fait que je n’ai rien songé de méchant ou déplacé, donc raison de plus pour ne pas chercher à dissimuler la vérité. Je le regarde avec un vague sourire pendant qu’il explique fièrement pouvoir se débarrasser de ses plans foireux de façon aisée.

Je t’imagine bien déployer toute cette expérience pour te tirer d’affaires, tiens. T’es entraîné pour survivre à tous ces coups fourrés, je m’amuse gentiment.

Personnellement, j’aurais déjà déployé la technique consistant à me sauver le plus loin possible de mes parents… Mais encore une fois, je ne suis pas du tout à sa place. Et ma famille à moi a l’air beaucoup, beaucoup plus tolérante à mon égard. Bon, ceci dit, je n’ai jamais vraiment présenté un de mes copains à ma mère ou mon père. Je ne sais pas, si ça se trouve, il ne leur conviendra pas, et ça va être le drame ? Peu probable, mais tout de même possible.

Calmons nous de suite, je suis super curieuse, il ne m’en faut pas beaucoup pour avoir envie de me renseigner plus, je rétorque alors qu’il s’amuse de mes petites recherches. Mais bon, je ne veux pas dire mais tu ne voulais même pas me rencontrer. Je te pardonne seulement parce que je sais ce que c’est que les expériences malheureuses.

J’imagine que se retrouver face à quelqu’un qui ne se sert pas de sa petite tête pour réfléchir, ça ne doit pas faire vraiment plaisir à quelqu’un comme Wayn. Moi, ça peut me fatiguer, même si je fais contre mauvaise fortune bon cœur.

Et parce que t’es encore là, ce qui doit vouloir dire que je ne suis pas… Euh, complètement conne.

Rassurant. Ce qui m’amène à ses confessions à propos de la bonne façon de mener ce genre de rendez-vous.

Oh, et moi je dois jouer les gourdes bien aimablement ? Te complimenter, être impressionnée, tout ça ? Hm, très peu pour moi. Désolée, mais je suis nulle pour faire semblant.

Peu probable vu qu’être chanteuse pour Borderland me conduit à faire semblant assez souvent.

A choisir, je préfère aussi que tu sois acerbe plutôt que de me renvoyer une porte dans la tête. Je préfère éviter de me casser le nez à un rendez-vous arrangé, ça serait un peu la honte. En tout cas, tu n’as plus qu’à écrire un petit guide, on sent l’expert.

Je le dis d’un ton presque sérieux. Presque. Le grand sourire gâche un peu la réponse.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 1 Nov 2018 - 22:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 170
ϟ Nombre de Messages RP : 100
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

Ride - Twenty Øne Pilots

Noélie n’en aura pas plus, c’était certain. Wayn avait très vite fait de détourner l’attention à ce sujet. Même si elle avait été témoin de quelque chose, mais aucune preuve, il aurait continué de nier. Et pour faire diversion, bien sûr le jeune Irlandais utilisait l’humour. Elle avait continué de rentrer dans son jeu, se moquant un peu de lui et rassurait son égo sur sa virilité de prince. Il eut un rire partagé et secouait la tête faussement las.

La discussion continuait sur autre chose, partageant un peu leurs premières impressions. C’était pas souvent qu’il pouvait parler du revers de ces rendez-vous organisés par leurs proches, il en profitait un peu. C’était même plus qu’intéressant, si elles pouvaient être plus nombreuses comme elle. Il mangeait en renchérissant, ou lui donnant son point de vue à lui, riant parfois et n’oubliant jamais d’être taquin et arrogant. Cela faisait parti de son charme… Pas pour tout le monde, certes. Ils avaient l’air de partager quelque chose, une trop grande curiosité. Wayn en avait aussi, tout dépendait du moment et de son humeur. Allez fouiner sur les conquêtes qu’il ne voulait pas, au bout d’un moment ça le lassait, même si Noélie l’avait poussé à toujours chercher un peu plus loin, s’étonnant des informations qui tombaient. Impossible de se faire une idée d’elle, mais bon vu qu’il n’avait pas envie de venir, car il n’avait aucun joker pour y échapper… Il s’en moquait un peu sur le moment. Il allait la « subir » quoi qu’il arrive en quelques sortes. Il aurait tout le temps de se faire son idée durant la soirée. C’était une belle surprise au final…

Il secouait la tête avec un sourire espiègle pour confirmer qu’elle ne devait pas être si conne, un peu hésitante entre touchée ou insultée… Elle était vraiment marrante, il pouvait parlé un peu franchement avec elle. « Mais non, tu dois pas jouer les gourdes ! » pestait-il en jouant le jeu, parce qu’elle ne comprenait rien. « Tout de suite ! C’pas ce que je t’ai demandé ! » dit-il en riant. Elle ajoutait qu’il devrait écrire un livre sur tous ces conseils qu’il avait, il avait l’air de bien s’y connaitre sur ce sujet. « Non, le truc, c’est surtout d’avoir l’air sûr de toi quand t’avances quelque chose... » lui confiait-il avec un clin d’oeil, faussement modeste. Même pour de faux, il n’était expert de rien ; il savait juste être un connard avec classe. « Je suis par contre content que tu apprécies mon sarcasme... Enfin quelqu’un qui se rend compte de la chance qu’il a de ne pas se manger une porte par manque de galanterie » renchérit-il avec un sourire charmeur.

« Pas besoin de faire l’idiote sinon, mais c’est vrai qu’il faut un minimum faire-semblant et faire comme si tu étais à un vrai rendez-vous que tu as programmé toi-même… Même si parfois, tu comprends vraiment pas pourquoi... » fit-il en soupirant, rien que de repenser à ce qu’il avait croisé, les manigances qu’il avait du affronter, parfois sans crier-gare. Il avait déjà ses sushis lui, portant un instant son regard sur la danse langoureuse du requin dans le bassin. « Racontes toi tes expériences malheureuses, j’ai envie de rigoler un peu… Je me demande à quoi ce ressemble avec un homme en face et à la place de la fille. Après, je t’emmènes faire un tour. »

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Nov 2018 - 22:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 290
ϟ Nombre de Messages RP : 185
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je lève les mains en rigolant alors qu’il fait mine de s’offusquer.

Oh, pardon, j’ai sauté aux conclusions trop vite, il faut croire. Et je suis sûre de moi quand je dis quelque chose, j’ajoute.

Je redresse la tête et y ajoute un sourire tranquille. J’observe le bassin, amusée par les plaisanteries de Wayn. Bon, il faut dire que c’est aussi le but de la chose, soyons honnêtes. Je ne me sens pas vraiment visée par ses remarques, cela aide.
Je finis gentiment mes sushis pendant qu’il continue. De l’intérêt de prétendre qu’un rendez-vous arrangé n’est pas arrangé, alors que tout le monde est au courant ? L’hypocrisie à son maximum, décidément. Personnellement, je trouve ça tout simplement stupide. Heureusement que je ne suis pas obligée par je ne sais quelle loi de jouer ce jeu-là.

J’ai tout raté, quoi. Heureusement, remarque, je me démarque de la masse comme ça, je ris toute seule.

Le tout avant de réfléchir, les yeux fixés de nouveau sur le bassin et ses habitants. Hm, quelles expériences malheureuses pourrais-je bien ressortir de mes tiroirs pour Wayn ? Les dernières datent de mes dix-huit ans, ça remonte un peu quand même.

J’en ai surtout retenu un. Un parce que c’était un gros con mysogine, à vrai dire. C’était mon cavalier pour une soirée à Philadelphie, qui avait deux… Trois ans de plus que moi ? Déjà, il me parlait comme si j’avais un QI négatif, alors que j’étais visiblement plus dégourdie que lui. Mais en plus il m’a baladée comme son trophée toute la soirée, à coups de gros sous-entendus bien lourds avec ça. J’ai tenu au début, pour faire plaisir à mes parents qui connaissaient bien les siens et qui m’avaient demandé si je pouvais être… Euh… « gentille avec lui », mais j’ai fini par lui coller une gifle et me tirer.

Je pouffe de rire. Je ne suis pas violente, du tout. A vrai dire, c’est la seule fois de ma vie où j’en suis venue aux mains. Et c’était une petite gifle, calmons-nous tout de suite.

Bon, après, j’ai eu mon lot d’abrutis et quelques-uns qui étaient profondément ennuyeux, mais je coupais court rapidement, donc pas d’histoire très croustillante autour.

Je hausse les épaules. Je suis super nulle quand il s’agit de faire semblant d’apprécier quelqu’un, alors ça se voit vite fait sur ma tête quand j’ai envie d’être ailleurs. En l’occurrence, j’avais envie d’être ailleurs, je partais. Problème réglé, avec mes compliments.

Je n’ai pas ta longue expérience du rendez-vous arrangé, désolée. Enfin, je préfère, je dois dire. Maintenant, j’en ai au moins un qui s’est bien passé, remarque ! Si ça se trouve, je vais adopter la méthode, je ricane.

Parce que je sais bien que Wayn et moi, ça restera au stade d’une bonne soirée, peut-être d’une amitié à plus long terme. Il est plutôt sexy, mais je ne sais pas… Pas mon genre, pas vraiment ? De toute façon, je ne compte pas me caser tout de suite, vu ma vie privée. Même si je l’apprécie beaucoup, et que je m’amuse bien, soyons honnête.

Bon, et sinon, cette promenade alors, je demande d’un air innocent.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 8 Nov 2018 - 23:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 170
ϟ Nombre de Messages RP : 100
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

Ride - Twenty Øne Pilots

Il y avait un bon feeling, ils ne pouvaient pas le nier. Faut dire qu’ils avaient beaucoup d’humour, ils pouvaient bien s’entendre. Wayn se lâchait de plus en plus, parlant des rendez-vous arrangé comme un spécialiste. Il connaissait toutes les règles et les combines à n’en pas douter. Noélie admirait son expérience, mais elle ne lui enviait pas du tout. Elle avait bien raison, elle se démarquait de la masse et c’était ça qui lui plaisait. Lui aussi, il se démarquait en soit, mais il le gardait trop souvent pour lui, étouffé sous son image d'apparat dans ce milieu-là pour survivre et profiter de ses privilèges. Il se libérait un peu au moins elle – celle qu’on lui avait forcé à voir. Peut-être qu’il remercierait son père, rien que pour lui faire peur, lui qui voulait qu’il évite de craquer pour celle-là.

Elle lui racontait une anecdote de ses rencontres forcés par ses parents. Il sourit pour étouffer un rire quand elle parla de la gifle. « Des fois, je crois que je tuerais pour être à votre place et pouvoir gifler quelqu’un à un rendez-vous… Je m’en suis pris quelques unes, je t’avoue. » dit-il avec un sourire perdu entre la fierté et la honte. Elle rajoutait qu’elle n’avait pas forcément d’histoire si intéressantes à raconter, car elle écourtait bien vite l’entrevue. Il sourit une nouvelle fois, amusé. « Bah ouais, toi tu peux faire ça, car t’es une nana… Moi ça se fait pas, je dois être galant et respectueux… » répliquait-il comme s’il parlait d’un effort surhumain en parlant de ça. « Et tu devrais carrément pas adopté, fuis… Tu devrais même pas te dire que tu passes une bonne soirée ?! » dit-il avec coeur, c’était pour l’humour. « C’est forcé, alors c’est forcément pourri et chiant… Faut jamais perdre ce cap de vue. »

Elle demandait alors pour la balade et il perdit son sérieux pour sourire. « Pourri et chiant, même après cette petite balade que je vais te faire. Ton guide va t’en mettre plein les yeux. » lui annonçait-il pas modeste du tout. Il se levait et lui tendait la main pour l’aider à se relever. Il l’avait dit, il devait être galant, autant le jouer le jeu jusqu’au bout. Puis comme elle était marrante, ça l’amusait aussi. Lui offrant ensuite son bras, il l’emmenait alors faire un petit tour.

Cela commençait par un couloir, plutôt un long et immense tube, entouré d’eau, même sous leurs pieds. C’était aussi l’une des attractions de l’Aquastar. Dans ce bassin ambiant et immense qu’ils traversaient, des espèces diverses et variées. Tout un récif a été recréé, requin, tortue, crustacé, et biens d’autres poissons, ... Wayn s’arrêtait parfois, pour lui montrer une espèce et lui raconter des anecdotes sur celle-ci, puis une autre, et des fois, il ne disait rien, la laissant simplement apprécier. Il en faisait tout autant. Elle pouvait aussi lui choisir des espèces pour le questionner, il en connaissait un paquet, ou au moins leur nom. Incollable ou presque. Il s’intéressait surtout à ceux qui avaient un petit quelque chose, mais il en savait beaucoup sur ces petites bêtes aquatiques si fascinantes.

Il finit par lui prendre la main pour la sortir de ce long tunnel, passant rapidement devant pleins de petit bassins et bien des choses, pour finir dans l’une de ses pièces préférées. Il s’arrêtait juste avant. Il y avait un couloir avec une lumière très tamisée, et un tournant. « Ferme les yeux… » lui murmurait-il avec un rictus étonnamment innocent. Il lui tendant ses deux mains pour qu’elle lui donne les siennes et se laisse guider.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 8 Nov 2018 - 23:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 290
ϟ Nombre de Messages RP : 185
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Bah tant que tu ne me tues pas moi, fais toi plaisir, je réponds avec l'air de ne pas y toucher.

C'est sûr que bizarrement, avec notre jolie société à deux vitesses, ça passe mieux une fille qui fout une gifle à un garçon que l'inverse. Mais bon, il n'avait qu'à pas se comporter comme un gros con, excusez moi du mot, parce que clairement, celle-là était méritée. Enfin, c'est le passé.
Fille ou pas, en tout cas, je ne me gênerais pas pour écourter, vu mon contexte familial et le reste.

— J'ai été forcée à moitié, moi, donc j'ai le droit de dire que ce n'est pas si terrible que ça.

Je souris puis secoue la tête d'un air faussement ennuyé alors qu'il m'invite à le suivre.

Hm, ça donne super envie tout en sentant le piège, quand tu présentes ça comme ça.

Ce qui ne m'empêche pas le moins du monde d'attraper sa main et de me laisser entraîner, mon bras passé dans le sien pendant qu'il m'initie aux mystères de l'Aquastar (sans arrière-pensées aucune, pour ce qui douteraient. Je ne fais pas dans l'arrière-pensée, si j'avais envie de me le taper, vous seriez au courant).

Wayn, donc, me fait les honneurs de l'aquarium et j'écoute avec attention ses petites histoires, quand je ne lui en réclame pas sur telle ou telle espèce. Nos discussions assez animées alternent avec des moments de silence tout à fait contemplatifs, pendant lesquels je me perds dans les profondeurs hypnotiques des bassins qu'il me fait voir. C'est sûr, ça a quelque chose de sacrément magique, cet endroit. Ce que je lui dis d'ailleurs.

Quand je pense que j'habite Star City depuis des années et que je n'ai jamais mis les pieds ici ! Heureusement que je me suis trouvée un super guide.

Je le taquine gentiment mais mes yeux restent fixés sur un poisson particulièrement coloré et superbe. Jusqu'à ce qu'il me sorte du tunnel d'eau dans lequel nous nous trouvions pour traverser des salles avec des bassins plus petits mais jolis comme tout également, jusqu'à ce qu'on s'arrête. Je l'observe, interrogative, quand il me demande de fermer les yeux. Un air suspicieux s'affiche sur mes traits, totalement surjoué, évidemment.

Ça ressemble à une entourloupe, ton histoire. Mais comme tu as de la chance, je suis particulièrement crédule et confiante, j'ajoute aussitôt.

J'attrape donc ses mains et ferme les yeux le laissant m'entraîner vers sa petite surprise, qu'elle qu'en soit la teneur. Evidemment, comme j'ai approximativement un dé à coudre de patience, je suis déjà en train de râler gentiment.

Par contre, je te préviens, je ne vais pas attendre comme ça jusqu'à la fin des temps. En plus, je suis super curieuse, c'est de la torture ce genre de surprises !

Moi, exagérer ? Ja-mais.
En tout cas, mon sourire amusé dément mes protestations bien peu véhémentes tandis que j'attends, impatiente, de découvrir ce qui est si exceptionnel à montrer que ça mérite le coup des yeux fermés.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 16 Nov 2018 - 20:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 170
ϟ Nombre de Messages RP : 100
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

Ride - Twenty Øne Pilots

Wayn rit en l’entendant lui proposer de se lâcher sur elle et lui en mettre une. Impossible, il ne pourrait pas, sauf si elle l’attaque, il se défendrait mais là, comme ça alors qu’elle le demandait c’était pas aussi… Intéressant. Il appréciait beaucoup sa façon de penser, sa réplique en général. Elle n’avait vraiment rien à voir avec ce qu’il devait se coltiner d’habitude.

Ils s’étaient levés et Wayn avait alors commencé à lui faire une petite balade au milieu de toutes ses écrans sur la vie marine si remplies et belles, parfois tellement curieuse et un peu des deux. Il les adorait ces bêtes là et c’était dur de ne pas le voir. Certes, il avait un cerveau qui pouvait emmagasiner un bon nombre d’information et plutôt rapidement, mais là il prenait du plaisir à lui réciter ce qu’il savait. Il aimait son regard d’un reflet bleu devant la vitre des bassins. Elle lui partageait à quel point elle trouvait ça attrayant et appréciait la démonstration, il n’était pas peu fier. « C’est clair que c’est triste… » avait-il seulement commenté l’idée de vivre ici et ne pas connaitre cet endroit. Il avait un sourire taquin, car maintenant elle l’avait vu et c’est ce qui comptait au final.

Le chemin menait sur une pièce avec une unique porte, ou il pouvait aussi continuer la visite, mais cette salle, pour lui c’était le clou du spectacle. Elle avait quelque chose de magique et psychédélique. Il lui demandait de fermer les yeux et encore une fois de se laisser guider. Il avait dit qu’il lui en mettrait plein les yeux, il voulait bien faire les choses pour l’époustouffler. Il espérait que ça le ferait tout du moins…

Elle lui donnait ses mains mais pas sans se méfier, Wayn secouait la tête, faussement las. « Mais pourquoi t’es persuadé que je vais te faire un sale-coup ? C’est tout ce que je t’ai raconté, ou j’ai la tête d’un gay vraiment pas fiable ? » répliquait-il en ricanant. Il ne voulait pas savoir la réponse. « Nos parents se respectent trop pour que je ne me sente pas obligé de te ramener entière et vivante chez toi ce soir… Pas forcément plus sage. » lui dit-il avec un clin d’oeil et haussait les épaules avec innocence. « T’inquiète pas. »

Les yeux fermés, il reculait doucement pour la faire entrer dans la pièce. Même pas deux pas qu’elle se remit déjà à jacter. On le disait pipelet, mais elle aussi dans son genre. Elle était curieuse et il n’avait pas intérêt à trainer et… « Hooo ! » avait-il aboyé. « Ca va aller, continue et je te laisse planté là. » lui dit-il avec autorité et reprit avec plus de charme, « laisse monter l’excitation de ta curiosité… En silence. » précisait-il. Il eut un léger rire et la fit avancer un peu. Il ne perdit pas trop de temps quand même, il avait peur qu’elle craque et ouvre les yeux avant.

Il la positionnait au centre de la pièce et lui lâchait les mains. Il se mit sur le côté, qu’elle puisse dignement apprécier le spectacle. Il ne voudrait pas gâcher le décor et l’effet de surprise… Pleine vue sur la beauté de sa bulle. « C’est bon, tu peux regarder ! » l’informait-il, focalisé sur le visage de Noélie. Il voulait voir son expression. Peut-être qu’il ferait un flop et la déception serait tout aussi appréciable. Un peu frustrante, mais drôle.

La pièce était très sombre, circulaire et l’aquarium les encerclait entièrement seulement coupé par la seule et unique porte, une bande noir en haut et en bas, comme un écran ; juste quatre bancs qui n’en avait pas trop l’air, plutôt simpliste. A l’intérieur, bougeant avec lenteur, ondulant leur chapeau avec volupté, des méduses avec un jeu lumières plutôt douces ou noire pour raviver leur couleur. Il y en avait partout. On aurait dit des petites spores flottantes dans un autre monde imaginaire.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Hier à 16:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 290
ϟ Nombre de Messages RP : 185
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Oh, je ne suis pas persuadée qu’il va faire une bêtise, mais bon, il est trop amusant à embêter pour que je m’en prive, c’est tout.

Hm, voilà, exactement, t’as pas l’air super fiable, je ricane. Mais bon, tout devrait bien se passer, si c’est pour mes parents.

Et voilà que, un clin d’œil et des mains dans les siennes plus tard, je laisse le docteur en herbe me guider. Presque. Oui, parce que évidemment, j’arrive à rester silencieuse environ deux minutes avant de l’ouvrir de nouveau pour lui demander s’il y en a pour longtemps.

Attends, tu me laisses là les yeux fermés ou…

Puis je me tais, parce qu’il est devenu autoritaire et qu’il réclame le silence. Bon, et bien, puisque je parle trop, je suppose que je peux faire l’effort de garder mes mots pour moi. Un petit peu, il ne faut pas abuser. Je ne m’inquiète pas trop – normalement, je ne suis pas trop le genre maladroit, à un ou deux détails près. Du genre, me prendre les pieds sur moi-même. J’aurais peut-être dû lui préciser ça.
Ou peut-être pas, vu que ça se passe bien.

En un seul morceau, je m’arrête là où Wayn me positionne gentiment, puis j’attends, toute impatiente – tout juste si je ne trépigne pas sur place, en toute honnêteté – qu’il se décide à me libérer de mes propres paupières. Je décède trois fois d’impatience entre temps, forcément, mais je ne transgresse pas les règles. Je ne veux pas lui gâcher sa surprise, je suis gentille, tout de même. Quand j’en ai enfin le droit j’ouvre les yeux.

Au début, je me demande où on est. La pièce est assez sombre, le jeu d’éclairage travaillé. Et l’aquarium autour de nous en profite carrément. J’ouvre grand les yeux et tourne sur moi-même en essayant de regarder partout à la fois. Franchement, qui eût cru que des méduses puissent être aussi… Jolies ? Attirantes. Fascinantes. C’est super beau, un peu hypnotisant à la limite, en même temps que je trouve ça bizarrement apaisant.
Aussi apaisant que quelque chose peut l’être quand on vit dans ma tête.

Wow, je souffle simplement.

Je veux bien croire que ça plaise beaucoup à Wayn, de venir ici. Je me rends compte que l’intéressé était d’ailleurs focalisé sur mes expressions, au bout d’un moment. Je détache mes yeux du spectacle pour le regarder lui.

Ok, je comprends mieux toute la mise en scène pour me montrer ça. Et je crois que tu viens de gagner la médaille du rendez-vous le plus original.

Je ris doucement tout en levant de nouveau le nez vers les petites créatures, plus ou moins grandes, qui évoluent paisiblement dans l’eau. Même le son qui nous entoure n’est pas le même, c’est calme, encore plus qu’ailleurs dans l’aquarium. Ça me donne envie de m’asseoir et de méditer sur mon existence. Presque.

Alors c’est un de tes recoins secrets ? Je suis flattée que tu partages avec moi, je murmure. Je me coucherais beaucoup moins ignorante cette nuit.

Je lui souris, toute contente. Puis je me pose sur un des bancs, observant avec avidité les bestioles.

Tu sais aussi plein de trucs sur elles ?
Revenir en haut Aller en bas









un rendez-vous ou une punition, c’est pareil (noélie&wayn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» rendez-vous mystérieux
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Centre Ville :: Le quartier du Front de Mer-