AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

un rendez-vous ou une punition, c’est pareil (noélie&wayn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 23 Sep 2018 - 11:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 139
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

Ride - Twenty Øne Pilots

« Quuoooii, mais tu déconnes ! »
« Mais comment tu oses me parler ? Tu me prends pour tes amis ? » tonna fermement son père.
« Pourquoi tu m’inflige ça… » soupira Wayn en tentant de garder son calme, mais il avait seulement envie de lui hurler de l’oublier un peu.
« Comme d’habitude, je te donne pas le choix, ni te demande ton avis. »
« Et ce sera comme ça jusqu’à ma majorité ? » demandait-il avec une certaine insolence.
« Jusqu’à ma mort… » le reprit son père avec un sourire sardonique.
Bah vivement que tu crèves !!! Toi et tes trois autres fils de merde !!!
« Rend moi juste service. Je fais ça pour des contacts importants pour moi. Je leur dois bien ça. C’est pas grand chose. Arrange toi pour qu’elle passe une bonne soirée. Celle-ci si t’en veux pas, ça m’arrange. Une petite bridée qui fait je ne sais pas quoi sur le Net. Rien de.... »
Son fils le fixait, un tic nerveux au coin des lèvres, espérant qu’il ne trouverait pas la force de finir sa phrase.

Wayn levait un sourcil, le reste du visage avachi par sa lassitude. Il était blasé. Son père était vraiment abject. Il se pliait malgré tout aux règles, car il ne valait pas mieux, qu’il était faible et n’avait pas envie de s’en manger une. Si ça pouvait l’occuper pour pas qu’il voit qu’il s’amuse aussi avec des garçons aussi. C’était compliqué tout ça aussi. Pauvre jeune incompris et torturé. Il avait prit sa veste et était partit se réfugier chez Jonas.

Le soir du rendez-vous, il était sortit rapidement de la maison pour éviter de croiser son père. Raté…
« J’espère que tu va chercher la fille Inagawa ! »
« Non, je vais aller faire une numéro de cirque avec des éléphants ! »
« Je vais t’en mettre une !!! » gueula son père. « Et ne prends pas ta moto ! »
« Aaaah je suis déjà parti, je t’entend plus ! »

Il empoignait son casque, ayant déjà le deuxième sous accroché à l’autre bras et il claquait la porte derrière lui ce qui avait continué d’agacer son père. Heureusement, il commençait à se faire vieux, il y aurais cinq ans, il se serait encore levé pour le poursuivre et le jeter dans sa voiture. Ah non, Wayn s’en moquait, il prendrai sa bécane. Il en avait marre de sa Mini, cadeau de sa mère ou non. Une fois près à partir, il sortait son téléphone. Il avait envoyé un message à Noélie au préalable pour lui dire qu’il partait de chez lui et arriverait d’ici une demi-heure et qu’elle ne devait pas mettre de robe ou de jupe.

Un fois devant la maison, il patientait. Il n’avait aucune envie d’aller à la porte toquer et se présenter. Il lui envoyait un message pour lui dire qu’il était arrivé, attendant dehors appuyé contre sa moto, le casque qui pendait au guidon. Peut-être que ça passerait. Au moins, dehors plutôt que dans la maison, il y avait moins de risque que ça s’éternise. J’avais vraiment pas la tête à faire la conversation avec ses parents. En plus c’est super coincés et protocolaire les japonais. Non merci ! Fallait que ce soit bien fait, mais d’un autre côté il veut pas que je porte mon dévolu sur elle. Du grand n’importe quoi. Tiens, je devrais la jouer que finalement c’est le crush de ma vie…

Il osait regarder l’heure à sa montre. Il n’avait vraiment pas envie de faire un effort. Le soucis, c’est qu’il devait en faire un minimum, parce que ça pouvait se répercuter sur son père. Non, il n’y avait rien que Wayn appréciait moins que tout ces rendez-vous arrangé. Surtout quand la fille était importante. Il espérait qu’elle n’était pas chiante au moins. Les petites diva, il avait vite fait de les perdre dans un nightclub et disparaitre.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 23 Sep 2018 - 13:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 227
ϟ Nombre de Messages RP : 144
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Posée devant mon miroir, occupée à poser mon eyeliner. Rien de trop extravagant, même si je me maquille toujours, c’est généralement quelque chose de relativement harmonieux et discret. Honnêtement, quand mes parents m’ont pris en embuscade par téléphone, je n’étais pas du tout, du tout ravie.
Le grand discours de l’inquiétude parentale suite à mes décisions, ça faisait très longtemps que je n’y avais pas eu le droit. J’imagine que la chanson de notre groupe qui pourrait être interprétée comme en l’hommage d’Otaku n’a pas aidé.
Jusque là, bon. Je veux bien comprendre qu’ils se demandent si tout va bien pour leur fille unique. Mais la suite...

Mes parents jouent les entremetteuses. Wayn McLochlainn voudrait passer la soirée avec moi. Bah tiens, il ne me connaît pas, et si le nom m’est vaguement familier, je ne le connais pas plus. En quel honneur il voudrait me rencontrer ? Je vois mal un petit fils à papa écouter du J-Rock ou s’intéresser à quelqu’un d’autre qu’à lui-même. Personnellement, je fréquente de moins en moins mon milieu d’origine. Les faux-semblants m’insupportent, et je ne suis pas assez raisonnable pour ça, de toute façon.

Au départ, je comptais refuser. Mais comme je suis une sale petite curieuse, j’ai fait mes devoirs et j’ai fini par me dire que je pouvais bien faire un effort. Surtout que ce n’est pas sa faute si nos parents ont des idées d’un autre âge qui les travaille. Je ne sais pas ce qui est le pire, les miens qui m’arrangent un rendez-vous, ou le père de Wayn qui monnaye plus ou moins la compagnie de son fils.
Quelle blague.
Bref, voilà comment je me retrouve à m’apprêter pour quelqu’un qui a la réputation d’être plutôt insupportable quand il s’y met, le parfait petit gosse de riches avec ses grandes études et ses habitudes d’un autre monde. Il m’a envoyé un message un peu plus tôt pour me prévenir de ne mettre ni jupe, ni robe, ce qui m’a forcée à revisiter ma garde-robe en long, en large et en travers.
Finalement, comme je n’essaye de toute façon pas de l’impressionner, j’ai opté pour un slim noir et un top assez simple, couleur crème, dont le dos est remplacé par une dentelle très jolie. J’ai aussi remplacé les bottines à talons hauts que je comptais porter par une version un peu plus basse, assorti mes bijoux, et voilà.

Simple, joli, plus que présentable, quelque chose que j’aurais pu décider de porter pour un véritable rendez-vous, histoire qu’on ne vienne pas me dire que je ne fais pas d’efforts. Surtout que je ne compte pas être désobligeante envers mon cavalier d’un soir, qui n’y est pas pour grand-chose. Je rassemble mes cheveux en un demi-chignon dans laquelle je croise mes baguettes noir et or, passe un coup de brosse dans la partie qui reste libre, à cascader dans mon dos, puis je descends les marches en attrapant mon sac à main sur le passage. Je ne prends pas la peine de saluer mes parents – qui sont venus dans leur maison de Star City pour l’occasion, pour « passer une semaine avec leur fille ». Tu parles, ils voulaient simplement vérifier que je me tienne bien.
Une fois dehors, je repère Wayn, dehors à m’attendre avec sa moto. Sans surprise, il est un peu plus grand que moi, plutôt beau gosse en toute objectivité, et il n'a pas l'air aux anges à l'idée de passer la soirée avec moi. Rien qui ne me rebute, je ne suis pas le genre timide, alors c’est avec un sourire que je m’approche. Une fois proche de lui, j’incline un peu la tête, un salut posé comme on le ferait au Japon. Habitudes culturelles, c’est difficile de s’en débarrasser après avoir été éduquée comme ça, toute américaine que je sois.

Salut ! Noélie, enchantée.

Large sourire, voix guillerette. La bonne humeur incarnée, qui ne laisse qu’à peine filtrer la contrariété causée par ce rendez-vous arrangé.

Alors, dis-moi... Ton père t’a obligé à venir ici comment ?

Autant qu’il se rende compte très vite que je suis d’une franchise parfois un peu brutale. Et qu’il comprenne que je ne suis pas stupide et que je sais bien qu’il n’a pas la moindre envie d’être là.

On est censés aller où, d’ailleurs ? Mes parents n’ont rien voulu me dire.

Je lève les yeux au ciel. Ça aussi, ça m’horripile. Comme si j’étais un objet précieux qu’on trimballe à sa guise. Ah, ils ont de la chance que je les aime autant, parce que j’étais censée aller arranger certains détails pour le tournage de notre prochain clip, ce soir. Pas sortir un congénère. Pardon, avec un congénère.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 23 Sep 2018 - 23:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 139
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

Ride - Twenty Øne Pilots

Il vit la porte s’ouvrir, il s’était légèrement redressé, mais voyant qu’elle sortait seul, il s’arrêtait dans son élan pour reposer une demie-fesse sur sa moto. Il serait parfait devant les parents, mais après… Ils n’étaient plus à ça près entre jeune. Si ? Peut-être… Elle allait lui faire une courbette quand même. Elle arrivait d’un pas plutôt léger. Il ne s’était pas gêné pour l’observer alors qu’elle cheminait jusqu’à lui. C’était une sale habitude, étudier, enquêter, juger et surtout s’adapter. Elle était aussi mignonne que les photos qu’il avait trouvé d’elle sur les réseaux sociaux.

Il se pinçait les lèvres quand elle le salua avec les coutumes de son pays, ses baguette dans les cheveux, ses ravissant yeux en amande à peine souligné de noir, sa voix et son ton. « On se croirait dans un manga… C’est chaud… Refais pas ça. » finit-il par lâché, taquin mais un sourire un peu moqueur sur les bords. Il le sentait déjà mal. « Wayn. » se présentait-il à son tour avec un hochement de tête qui signifiait qu’il était tout aussi enchanté. Enfin, par politesse. Le soucis quand c’était forcé c’est qu’il peinait à y mettre du sien. Elle devait être intéressante, il y avait quelques chances. En général pas trop quand son père les choisis et le peu d’asiatique qu’il avait croisé, c’étaient vraiment pas des lumières. Y’en a une, elle rachetait un téléphone à chaque fois qu’il s’éteignait… Elle pensait qu’il était cassé et savait pas que ça se rechargeait. Je sais pas ce qu’il faut lapider, sa connerie ou les vendeurs de téléphone qui ont abusé de sa naïveté et lui ont jamais dit…C’est humain de faire le lien entre les cruches irlandaise ou américaine pleine de sous et les asiatiques que j’ai croisé.

Il se relevait mollement de son deux-roues pour tirer sur la banquette et sortir le deuxième casque. Il se retournait brusquement en l’entendant, la regardant un peu étonné. C’est que concrètement, il devait se montrer un minimum investi par ce rendez-vous, faire semblant que tout ça n’était pas si gênant et manigancé par leurs parents. Elle devenait un peu plus intéressante du coup. Il eut un rictus narquois. Il lui tendait le casque. « Bah… Il me l’a dit et j’ai du m’exécuté ; par expérience, je sais qu’il vaut mieux y réfléchir à deux fois avant de lui refuser quelque chose. » avait-il expliquer avec sarcasme. Il n’était pas loin de la vérité. « J’avais bien envie de te répondre : pas à pied c’est sûr, parce que j’habite un peu loin… mais je me dis que c’était peut-être pas terrible de commencer sur une bonne blague de merde. Alors autant te dire les choses sincèrement. » dit-il avec un humour bien à lui avant de prendre une mine plus sérieuse, mais le ton qui cachait mal sa curiosité. « Comment tu sais ? Toi ? On t’as forcé aussi, ou t’as rien trouvé de mieux pour te trouver quelqu’un ? Je jugerais pas hein… Enfin, je ferais ce que je peux. » dit-il en esquissant un rictus mauvais.

Elle lui demandait où ils allaient. Il levait les sourcils, cherchant une réponse à lui donner en enjambant sa moto. « Sûrement parce qu’ils en savent rien. » avait-il répondu un peu hautain. Ce qui devait être le cas, car il n’avait rien prévu. Il la « sortait en ville » aussi vulgairement que cela pouvait être dit. C’était ça. Il lui ferait profiter de ce que la ville avait à leur offrir pour tenter de passer une soirée un minimum agréable. Etre le fils à marié, le gendre parfait il savait faire. Même si à la longue, il devenait de moins en moins gentleman. « Je comptais t’amener manger un truc sur le quartier du Front de Mer et après… En discutant, je verrais ce qui pourrait être intéressant pour toi. » dit-il presque sans conviction. Un gigolo... Voilà ce que j’étais, sauf que j’étais même pas payé. Je faisait ça pour mériter mon héritage familiale, pour conserver mon argent ! « Ça te va ? Si t’as envie de faire quelque chose en particulier, dis toujours… » ce qui sous-entendait qu’il pourrait accepter, si ce n’était pas trop ennuyant.

« Franchement, t’as plutôt de la chance sur le candidat de ce soir. On ne peut pas s’ennuyer avec moi. Je sais tout ce qui se fait dans cette ville. » dit-il avec un sourire fier. Bien sûr, il ne savait pas exactement tout, mais bien assez c’est vrai. Les soirées, l’événementiel, les spectacles, les nghtclub, etc… Ça faisait un peu partie de son monde et il aimait bien tout ça. Surtout le cinéma en plein air. J’ai deux téléphone portable… J’hésite à en prendre un troisième… C’est tellement la galère. Ma pages de notifications ne cesse de défiler. Je passe mon temps à mettre les conversations de groupes en muet.


acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 24 Sep 2018 - 17:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 227
ϟ Nombre de Messages RP : 144
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Wayn ne peut s’empêcher de réagir quant à ma façon de saluer – et j’imagine tout ce qui vient avec. La plupart des gens croient que je suis japonaise, pas américaine. En même temps, j’entretiens souvent l’illusion. J’aime ma double culture, j’assume les deux parties de mon héritage à égalité, n’en déplaise à certains. Du coup, ses taquineries me tirent un petit rire.
Ça ne me dérange pas, du tout.
Sauf que je viens qu’il me dise quels mangas il lit, parce que dans la plupart d’entre eux, les personnages ont beau avoir les manières japonaises, ils n’en ont pas tout à fait l’apparence.

J’attrape le casque qu’il me tend en papillonnant presque des cils, ravie de voir sa surprise. Bien, bien, monsieur McLochlainn ne me prendrait-il pas pour une des cruches écervelées qu’il doit avoir l’habitude de sortir ? Sans vouloir balancer des préjugés, beaucoup des jeunes que j’ai côtoyé dans le milieu de mes parents avait tendance à sortir avec quelqu’un pour son apparence et son joli pedigree plus que pour la conversation qu’il pouvait espérer avoir.
Pas tous.
Mais je ne sais pas pourquoi, j’imagine bien Wayn dans cette catégorie. Ça doit être à cause de la belle réputation qu’il se traîne. Le pauvre, si ça se trouve, ça n’est pas du tout justifié.

Je sais additionner deux et deux ? Mes parents qui me sortent tout à coup que tu voudrais me rencontrer, alors que tu ne devais même pas savoir, primo que j’existais et secundo comment je m’appelais... Avoue que ça a de quoi être louche. Surtout vu l'insistance dont ils ont fait preuve, et leur débarquement surprise il y a trois jours, histoire de vérifier que je ne me sauve pas.

Je hausse les épaules, sans réagir sur ses sous-entendus un peu mauvais. Si j’ai envie de sortir avec quelqu’un, je n’ai qu’à demander. Je n’irais pas jusqu’à dire que les prétendants se bousculent devant chez moi, mais je n’ai jamais eu de difficultés à m’amuser avec un homme. Pas plus qu’à en ramener chez moi pour un coup d’un soir.

Je comptais te dire non, voire te poser un lapin si tu insistais, mais je suis trop polie pour ça, alors je me suis dit que je pouvais bien passer une soirée avec toi. Et je ne voudrais pas que tu aies des ennuis avec ton père.

Comment répliquer en toute innocence qu’il n’entre nulle part en considération dans mon futur et presque sous-entendre que je lui fais la charité de ma présence. Oui, c’est fait exprès, parce que je n’aime pas spécialement sa façon de placer des piques à gauche et à droite. Sauf que je le dis avec un tel sourire sur les lèvres et un air si adorable que je doute qu’on puisse me reprocher quoi que ce soit.
Regarde, mon pauvre petit loup, je suis mignonne comme tout.
Même si je pratique plutôt les attaques frontales et la franchise d’habitude, je suis capable de prendre des chemins détournés, quand je le veux. Pourtant, je ne m’entête pas, moi, dans mes remarques.

Va pour le repas, je réponds avec entrain – un entrain bien plus prononcé que le sien, j’ai le pardon facile. Et pour la suite, quelle qu’elle soit. Je ne suis pas difficile à contenter quand il s’agit de sortir, alors si en plus je suis avec un expert, ça devrait aller.

Je passe le casque après avoir arrangé mes cheveux pour que ça ne dérange pas et l’attache correctement avant d’enfiler ma veste – légère, mais bon, ça m’évitera peut-être de finir en steak haché s’il nous fait finir par terre. Je n’avais pas vraiment prévu de finir à moto ce soir. Je m’installe derrière lui sans trop d’hésitations, une fois qu’il est prêt – j’ai eu ma période où je me débrouillais toujours pour que les deux membres de mon groupe qui ont une moto me trimballe avec eux, j’adorais ça. Depuis, ça m’est passé, mais je ne risque pas de le déséquilibrer.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 26 Sep 2018 - 8:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 139
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

Ride - Twenty Øne Pilots

Wayn ricanait un peu dédaigneux. Savoir ajouter deux et deux, ne faisait pas tout malheureusement. Non, mais tant mieux pour elle. Comme ça, elle saura que si elle s’achète deux robes et deux autres, elle en a quatre. Ça peut servir pour organiser sa penderie. Ou savoir si c’est raisonnable de reprendre une robe, et pourquoi pas plutôt une jupe. Y’en a une jolie de chez The Kooples. Oui, ce genre de rendez-vous, avec ce genre de fille et ce genre de discussion, il en avait vu. Rien que d’y penser, il pensait déjà au verre qu’il allait s’enfiler pour espérer finir par trouver quelque chose d’intéressant à la discussion. En plus, je sais pas… Même Lilly – le demi-frère avec qui il s’entendait le moins sachant qu’il ne s’entend avec aucun – il lui choisi des nana intelligentes… C’est abusé ! Pourquoi j’y aurais pas droit moi ? Aux dernières nouvelles, c’est lui que mon père déteste le plus.

Il avait écouté la suite et hochait la tête de façon un peu automatique, est-ce qu’il approuvait, signifiait seulement qu’il l’avait peut-être écouté, qu’il se moquait d’elle. Aucune idée, un peu des trois sûrement. En tout cas, elle n’avait l’air pas si idiote… Un léger rire lui échappa après ce qu’elle lui avait raconté. « Bah quoi ? C’est ta première fois ? » dit-il un peu taquin. Il parlait des de rendez-vous arrangés. Elle lui expliquait ensuite un peu pourquoi elle se trouvait ici, alors qu’elle n’en avait pas envie. C’est ce qu’avait compris Wayn et il ne lui en tiendrait pas rigueur. Il se doutait bien qu’il n’avait pas l’air plus inspiré par cette sortie, alors bon... « Trop aimable… » avait-il répondu avec sarcasme quand elle disait lui éviter des ennuis avec son père. Elle pouvait être mignonne autant qu’elle le voulait, rien à faire. Il n’aimait pas les personnes trop mignonne.

« Parce que toi t’auras pas d’ennuis ? … Venir trois jours avant pour être sûr que sa fille pose pas un lapin à un petit richard d’une famille plutôt respecté… » dit-il sans vraiment se vanter. C’était un fait. Au contraire, il disait ça même avec du recul. « C’est chaud quand même… » dit-il, un petit rire mutin. Il était surtout curieux de savoir pourquoi ? Si c’était pas si important… Dans le meilleur des cas, ça doit être ce qu’on appelle un respect pour ses parents… Ouais, on n’a pas eu le même je pense…

Il gardait sa condescendance quand il était question du programme de la soirée. C’était plus fort que lui. C’est vrai qu’elle n’avait rien demandé, mais… Il en avait un peu ras-le-bol de tout ça. Il se vengeait un peu gratuitement sur elle, ne trouvant pas le courage de le faire devant son père. Elle restait malgré tout agréable et douce. Peut-être que l’adolescent en pleine crise allait finir par se calmer. Il lui fit un bref sourire, plutôt sincère cette fois-ci avant d’enfiler son casque. La demoiselle grimpait derrière elle avec aisance et jeter un dernier coup sur son téléphone avant de lever la béquille et démarrer.

Est-ce qu’il roulait comme un jeune con sur la route ? Oui. Et encore, il se retenait un peu, il avait une fille qu’il devait rendre à ses parents ce soir. Il adorait la vitesse et le danger, ça lui mettait un petit coup de sang, c’était sympa. Il trouvait rapidement un endroit où se poser dans le quartier le plus animé du Front de Mer. Wayn aimait bien ce quartier. C’était sûrement l’endroit où il venait trainer le plus souvent. Il aimait beaucoup l’ambiance. Le quartier des Théâtres aussi, quand il était plus d’humeur m’as-tu-vu, mais son coup de coeur était vraiment ici, surtout avec l’Aquastar.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 27 Sep 2018 - 0:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 227
ϟ Nombre de Messages RP : 144
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Ma première fois ? Tu sais que j’ai vingt-six ans, Wayn ?

Je ris ouvertement. Je ne sais pas s’il est au courant de ce petit détail. On n’a pas assez d’écart pour que je le vois comme un gamin, mais je reste plus expérimentée que lui, pour un certain nombre de choses. Je me demande si son père ne lui a pas dit qu’il sortait une presque vieille, ce soir.
Le dédain devient un phénomène récurrent, je songe en observant mon partenaire d’un soir. Franchement, il a vraiment de la chance que je sois le genre patiente. Néanmoins, toute patiente que je suis, je ne vais certainement pas supporter ça toute la soirée. Je ne cherche pas à l’impressionner, simplement je sais ce que je vaux et je ne me laisserais pas marcher sur les pieds pour toujours.

Mes parents ne sont pas de ce genre-là, je réponds, étonnée. Je ne risquais rien à rater notre soirée, à la limite un grand discours sur toute l’inquiétude qu’ils se font pour moi.

Je hausse les épaules avec un petit sourire.

Ils sont venus parce qu’ils espéraient que j’accepte, c’est tout.

Heureusement qu’ils ne sont pas comme ça, parce que je suis un électron libre depuis un bon bout de temps. J’aime ma vie telle qu’elle est, je n’ai pas l’intention de rentrer dans le moule tout de suite. Ou un jour.
En tout cas, ça leur a fait plaisir que je finisse par me préparer pour cette soirée, donc quelque part, ça me fait plaisir aussi. Et moi, je vais pouvoir satisfaire ma curiosité à propos de Wayn. Savoir qui il est vraiment. Outre ce qui n’est pas très difficile à remarquer.

Il a de la chance que je ne sois pas peureuse, parce qu’il a un style de conduite plutôt... plutôt le genre où il faut avoir le coeur et l’estomac bien accrochés. Franchement, ça ne m’embête pas, principalement parce que j’ai l’habitude de vivre ma vie au jour le jour et sans me préoccuper de conséquences quelles qu’elles soient.
Il y a des gens qui meurent en se cognant la tête dans une mauvaise chute, en traversant au mauvais moment, des modèles de prudence qui finissent dans un cercueil avant leurs trente ans... Je n’ai pas envie de vivre en guettant la faucheuse par-dessus mon épaule. L’insouciance a du bon !
J’attends que Wayn ait stabilisé sa moto pour me glisser par terre et retirer délicatement le casque pour le lui tendre. Je rajuste mes cheveux à l’aveugle, en quelques gestes experts, avant de m’étirer discrètement et de me tourner vers lui.

Tu roules à moto depuis combien de temps ? Tu te débrouilles bien.

Ce qui est parfaitement sincère, il fait même mieux que se débrouiller. J’imagine qu’il y a des chances qu’il s’offusque, d’ailleurs, mais je ne surveille que rarement ce que je dis. Surtout devant un inconnu. Ça permet de faire un tri dans ceux qui sont capables de me supporter, tiens.

J’ai du mal à te voir dans la peau d’un médecin, je lâche tout à coup.

Ma délicatesse est toujours aussi inexistante, tiens. Je l’observe de nouveau en silence. Il est intelligent, assez pour être bien en avance sur son âge, mais... je ne sais pas. Il a l’air de quelqu’un qui est toujours en mouvement, quelqu’un qui a le goût du risque.

C’est toi qui as choisi tes études ou tu as repris le flambeau familial ?

Je m’informe avec curiosité, sans volonté de blesser outre mesure. Mes parents auraient voulu faire de moi une ingénieure, au moins. Dommage pour eux, j’ai choisi autre chose, avec à peine quelques formations pour faire semblant d’avoir étudié quand je n’en avais pas du tout besoin.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 28 Sep 2018 - 23:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 139
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

Ride - Twenty Øne Pilots

« Et... ? Y’a pas d’âge pour commencer quoi que ce soit… » lui dit-il un poil mauvais. Il était quand même bien surpris. Il ne lui aurait pas du tout donner cet âge là. Elle devenait vraiment intéressante… Enfin, après tu peux avoir 26 ans et être débile… Il aimait bien les filles plus âgée, quand il ne lorgnait pas secrètement sur un garçon. Enfin secrètement seulement pour mon entourage. Il la charriait ensuite sur le fait que ses parents avaient l’air un peu insistants de leur côté aussi. Son hypothèse sur le respect était plutôt bonne. Il ne comprenait même pas. Il était évident qu’il n’avait pas les mêmes rapport avec son père et ses demi-frères. Personne ne l’avait ! Une belle bande de psychopathe…

Il la conduisait jusqu’au quartier du Front de Mer. Elle descendit tout aussi à l’aise qu’elle était montée sur la moto. Elle n’avait pas l’air secouée, ni même embêtée. Le nombre de nana qui ont râlé quand je les ai prise à moto… Non, Noélie, elle le complimentait même. Ou presque. Wayn resta un moment interdit à la jauger, cherchant à savoir si elle se moquait de lui ou non ; et finit par répondre : « merci… Après si ça t’intéresse, je peux même faire mieux… » dit-il avec un rictus et un clin d’oeil. Si elle aimait la vitesse et le danger, il l’emmènerait volontiers faire un petit tour. Il connaissait des coins sympas pour faire un peu de piste.

Puis la petite brune l’enchainait. Il ne faisait pas médecin. Elle était surprenante. Il rit. « Si un jour tu finis aux urgences et que tu tombes sur moi… Rappelle toi ce que t’as dis. Moi je m’en rappellerais en tout cas. » lui répondit-il, un peu piqué mais plutôt taquin. L’habitude de se mettre en avant et juste pour être mordant aussi car dans le fond il s’en foutait un peu.

Il haussait une épaule, rangement mollement le deuxième casque dans la moto, gardant le sien au bras. « Disons plutôt qu’on m’a donné un menu d’obligation-familiale et que j’ai du choisir. Puis vu que je suis malin, j’ai pris médecine histoire de ne pas m’emmerder. Et le titre de Docteur m’inspirait bien. » répondit-il plutôt sincèrement, maniant son discours avec la prétention que demandait son nom. Le titre de docteur, oui ce serait une fierté mais ce qui l’intéressait réellement dans médecine, c’était le défi. Il y avait tant de chose à apprendre, de geste à retenir, une complexité humaine et une bonne gestion du stress. Il ne savait pas trop non-plus ce qu’il aurait aimé faire de sa vie, alors en attendant ça l’occupait. « Et accessoirement pour faire chier le demi-frère psychiatre qui pense dur comme fer que je vais me ramasser. »

Il ralentit et finit par s’arrêter au milieu de la rue ou les restaurants les entouraient. Il y jeta rapidement un oeil, se grattant la tête. « T’as des exigences culinaires où … ? Tu veux choisir le restau ? Tu me fais confiance ? hmmm… Ou on le choisit avec une ploufette ? On laisse le hasard faire… » lui proposait-il. Il n’avait pas forcément envie de choisir. Si elle avait une envie, qu’elle n’hésite pas. Avant qu’elle ne réponde, il levait un doigt pour l’arrêter. Il avait eu une idée. Plutôt une envie. « Ça te dis pas de manger en regardant des requins ? ». Il tentait.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 2 Oct 2018 - 0:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 227
ϟ Nombre de Messages RP : 144
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Oh, oh, ça y est, mon compagnon commence à se poser des questions et à se demander si je suis autre chose qu’une bécasse que son père lui colle dans les bras. Enfin, je suppose. Vu le délai de réflexion pendant lequel je reste égale à moi-même – sourire aux lèvres, regard innocent et enthousiasme affiché.

J’attends de voir le retour, alors, on peut même faire un bon détour, je le défie un peu bêtement.

Je me dis aussitôt que je vais peut-être bien finir encastrée dans le goudron de façon prématurée ce soir, mais au pire… Hey, ce n’est pas si grave, je me serais quand même bien amusée. En plus, Wayn me paraît beaucoup moins pénible quand il est moins… Sur la défensive. Visiblement, les questions que je pose ne le dérangent pas, et ça, c’est agréable. J’écoute les réponses attentivement. Je ris et rétorque sans réfléchir :

J’espère bien que je ne finirais pas aux urgences bientôt, je t’avoue. Je ne me suis pas encore remise de mon dernier passage là-bas, même si c’était à Philadelphie, pas Star City.

Et il y a une bonne dizaine d’années. Sauf que j’avais attendu un certain temps après m’être cassée un bras, vu qu’il y avait des urgences plus urgentes que moi. Je n’avais habituellement pas trop de problèmes avec le concept, mais ce jour-là, la douleur avait tendance à me rendre plus nerveuse. Ceci étant, j’avais enduré l’attente dans un silence de mauvais augure qui avait mis la puce à l’oreille à mes parents.
Quand je me tais, c’est que ça ne va vraiment pas.
Bref.
En plus, ensuite, j’avais dû me reposer. Mes parents avaient failli m’étrangler pendant cette période. Paraît-il que j’étais hautement pénible lorsqu’on m’astreignait au calme.

Docteur McLochlainn, ça sonne plutôt bien. Faire ses preuves et faire en sorte que ton demi-frère la ferme aussi, je ricane.

Même si j’ai une fierté plutôt raisonnable, je suis du genre à aimer montrer ce que je peux faire aussi. Je n’aurais jamais pu me ranger et faire partie de l’entreprise familiale parce que j’aurais toujours eu un doute : je suis arrivée là à cause de mon nom ou de mes capacités ? Ce que j’avais aujourd’hui, au contraire, c’était carrément chouette et je l’avais créé de toute pièce. Qu’on parle de la musique ou de ma petite auto-entreprise de développeuse. Garanti cent pour cent made in Noélie.

Je ne suis pas du tout du genre pénible, alors on va dire que je te fais confiance pour ne pas essayer de m’empoisonner avec le repas.

Air angélique avant de l’observer, à mon tour, d’un air intrigué.

Ça, ça a l’air bien plus intéressant que ce à quoi je m’attendais, j’avoue en toute honnêteté. Va pour le repas aquatique. Tu t’y connais en requins, toi ? C’est pourtant pas les patients classiques à l’hosto, si ?

Wayn est facile à faire parler, c’est pratique. Surtout que ça me permet d’accumuler les informations pour le comprendre un peu mieux. La liste des choses que je sais s’allonge gentiment. Adepte de l’adrénaline – la moto et le métier de médecin étant de bons indices – et curieux, plus intelligent qu’il n’y paraît au tout premier abord – en même temps, vu l’état actuel de ses études, je m’en doutais avant même de le rencontrer - , relations conflictuelles avec sa famille et notamment son père. La dite famille avait l’air assez traditions et héritage, d’ailleurs. Ce à quoi je peux ajouter sans trop me tromper qu’il a sa petite fierté, au passage.

C’est l’Aquastar qui propose ça, je demande avec curiosité.

Je n’avais jamais pris le temps de le visiter depuis que j’habitais ici, triste mais vrai. Je passais tellement de temps dans mes activités que j’oubliais d’avoir une vie normale.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 3 Oct 2018 - 19:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 139
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

Ride - Twenty Øne Pilots

Oui, il était entrain de réaliser qu’elle était bien loin de ce qu’il s’était imaginé. L’expérience oblige, même s’il n’était pas rare que son père lui en trouve des sympas, mais c’était rare. Il n’était qu’un fils héritier de secours, celui d’un second mariage, il avait déjà bien moins d’exigence pour le petit dernier que ses autres fils. Wayn aurait bien voulu qu’on essaie de le marier à Casey Cooper lui, m’enfin… Une histoire d’année, dommage. Ils s’entendaient si bien tout les deux. Elle savait profiter de la vie elle. Alors donc bien étonné par l’idée qu’elle lui proposait carrément un détour en moto pour le retour la rendait bien plus intéressante. Elle le devenait à chaque minute qui passait il fallait croire. Finalement, cette soirée n’allait pas être aussi barbante qu’il le pensait. Ça aussi ça arrivait, mais c’était aussi tout aussi rare.

Elle ne le voyait pas médecin, ce n’était rien dans le fond. Une motivation de plus à arriver au bout et tous leur prouver qu’il y arriverait et les doigts dans le nez. Il lui répondait un peu piquant, mais il la taquinait. Elle n’était pas la première à lui faire ce genre de réflexion et ne serait pas la dernière. Elle n’en fit rien, lui partageant seulement ne pas retourner aux urgences. Ce qu’il comprenait entièrement. « C’est toujours la merde les urgences de toutes façons, ici ou ailleurs... » lui confirmait-il. « Si t’es pas mourant, t’y passe la journée pour pas grand chose… » parce que malheureusement, il y avait des priorités qu’on ne pouvait ignorer et qui pouvait prendre du temps et monopoliser beaucoup de personnel. Bien sûr que Wayn le savait vu qu’il avait un pied dedans, mais il sait tout aussi bien comme ça peut être long d’attendre aux urgences et encore quand on avait une chance d’avoir un lit, on pouvait toujours piquer un somme alors que les sièges en plastiques de la salle où pullulait tout les microbes du monde… Il a cru mourrir d’impatience quand il avait fini dans des urgences publiques en vacance après une mauvaise expérience à un Spring Break. Et encore, c’est parce qu’il n’avait pas eu chance, en général il va dans la clinique du genre première-classe, rapide et efficace.

Il ne s’était pas trop caché quand elle lui avait posé la question sur son choix de carrière. Vu comme elle lui avait posé, il ne voyait pas pourquoi il jouerait les beaux garçons parfait qui avait toujours rêver de faire ça. Cela ne lui coutait rien, puis il se vantait souvent d’être assez intelligent pour faire le choix d’une telle carrière seulement pour le défi. Un petit insolent. Disons surtout qu’il se détendait au fur et à mesure que le temps passait et qu’il échangeait avec la petite brune. Sa façon de lui présenter la raison de son choix pour la médecine l’avait bien fait rire. Il sourit en coin quand elle parlait que Docteur sonnait bien avec son nom. «  C’est pour ça, c’était une évidence mais... Je serais que le troisième malheureusement… Aussi bien que ça sonne, c’est du réchauffé… » dit-il presque déçu, sur-jouant un peu son air attristé, avant de secouer la tête et sourire. Il n’aurait pas l’admiration de ses aînés, mais peut-être ce qui se rapprochait le plus à du respect et encore. Il se devait d’y arriver.

Il en avait assez de parler de lui, même si oui il parlait facilement, sûrement trop et ne laissait voir que ce qu’il voulait qu’on voit. Ils seraient quand même tellement plus confortable de trouver un endroit pour se poser et continuer à discuter. Il y avait bien d’autre chose qu’il pouvait lui dévoiler sur sa personne et qu’il était bien curieux d’en savoir plus sur elle, vu ce qu’il avait pu trouver sur internet à son sujet.

Galant, il lui demandait ce qu’elle préférait pour la partie repas. Bon déjà, elle avait pas l’air trop emmerdante… Je me sens déjà un peu plus motivé par cette sortie. Si je peux éviter de me faire chier et de tenir une discussion que me sort par les yeux, comme un chihuahua nommé Gucci. Il était tenté de lui proposer un repas à l’Aquastar, devant l’énorme bassin des requins. Assez surpris qu’elle accepte, il était quand même ravi. C’était surtout pour lui qu’il avait proposé ça. Il le faisait de temps en temps, mais seul. Elle le charriait sur les requins. Il haussait les épaules. « Je ne vis pas que pour la médecine, j’ai d’autre passion que plonger mes mains dans des corps encore chauds et vivants… » répliquait-il avec un sourire faussement mauvais.

Quand elle demandait si c’était l’aquarium qui proposait ça, il rit et secouait la tête avec un petit sourire mutin. « Non, c’est moi qui improvise illégalement un repas l’Aquastar. Ils ont juste eu la bonne idée de faire des nocturnes…» l’informait-il enfin, passant une main dans son dos pour la guider. « Bon la coutume c’est de manger des sushi, histoire que les requins nous voient comme leur égal, créer une sorte de communion, … C’est parce que le poisson est cru comme les requisn, si jamais t’avais pas compris la subtilité. » dit-il sur le ton de l’humour, se payant un peu sa tête mais c’était vraiment une coutume, une façon de les narguer et les défier. Se dirigeant à une petite échoppe qui proposait des sushi seulement à emporter, un service rapide et de bonne qualité. « T’as un sac à main ? » dit-il en ne se gênant pas pour la reluquer et chercher le dit sac à main. Il voulait voir s’il était assez grand pour y mettre la nourriture pour passer l’entrée plus discrètement. « Tu fais quand même plus seize ans que vingt-six... » lâchait-il après brusquement après l’avoir bien détaillé, commençant à faire la queue qui était longue. Cette petit chaine avait un certain succès. Il exagérait un peu en la rajeunissant autant, mais l’idée était là.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 7 Oct 2018 - 23:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 227
ϟ Nombre de Messages RP : 144
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je souris et j’acquiesce à cette fine analyse du service des urgences. Honnêtement, je plains les médecins et les internes qui s’y retrouvent, parce que ça ne doit pas être drôle tous les jours de faire entrer le concept de triage à des gens persuadés d’être tout à fait dans leur bon droit en venant encombrer le service avec un rhume. Après ça, mes parents avaient déserté l’hôpital public, d’ailleurs. Moi, j’avais préféré déserté l’hôpital, point. Mais bon, ce type de raisonnement, ça marche jusqu’au jour où vous avez vraiment besoin d’un médecin là, de suite, immédiatement.

Ce n’est pas du réchauffé si tu es meilleur qu’eux, je réponds en haussant les épaules. Pars pas défaitiste et mets-en donc plein la vue à qui de droit.

Un sourire de plus, même si je sais qu’il n’est pas aussi déçu qu’il ne le prétend, avec son petit jeu, je me rends compte que ça a quand même de l’importance. Confusément et sans pouvoir m’expliquer cette impression d’ailleurs.
Mais bon, ce n’est pas vraiment mon problème. A sa place, j’aurais sans doute décidé de faire un truc totalement différent avec un air innocent, mais je ne vis pas dans sa famille, alors qui sait ?
Je ris tout bas à sa réplique concernant sa passion pour les grandes bêtes aquatiques et renvoie avec une bouille d’ange :

Plonger tes mains dans des corps encore chauds… Calme-toi tout de suite, ça devient au choix tendancieux ou malsain, ton histoire.

Pas très subtil, mais c’est ce qui m’est passé par la tête à ce moment-là. Et comme je dis en général ce qui s’y passe sans trop de complexes… Je le laisse me guider d’une main légère en l’écoutant parler avec attention. Ça, je ne l’avais pas vu venir.

C’est une soirée à thème illégal ? Entre les menus excès à moto et ça, je vais ruiner mon innocence pour toi.

Innocence tout à fait relative, mademoiselle la pseudo-mafieuse, je songe intérieurement. Bizarrement, je ne suis pas sûre que ça dérangerait Wayn, d’ailleurs, mais bon. Il y a des secrets qu’on ne partage pas. Même mes plus proches amis – le groupe et Susan, en résumé – n’y ont pas eu le droit.
Mon cavalier me sort de mes pensées avec une remarque sortie d’on ne sait où que j’assortis d’un regard surpris, au départ.
Puis j’agite mon sac à main sous son nez en riant, assez grand pour y trimballer un second téléphone – aucun numéro enregistré dessus, et la mémoire effacée tous les soirs, je m’en sers très rarement lorsque j’ai besoin de Shiru en urgence – mon portefeuilles, et tout un tas de trucs de fille.

Ici, mon capitaine, il y a tout ce qu’il faut pour planquer toute trace de notre délit et pouvoir communier en toute sérénité.

Je le repasse à l’épaule en attendant que la petite file avance tranquillement.

Ah ça, c’est le sang japonais qui doit parler. On a souvent l’air plus jeune qu’on ne l’est vraiment pour les américains. Ça, puis le mini mètre soixante qui n’aide pas, j’ajoute en recommençant à rire.

Toute fine et petite, je ressemble à une poupée venue tout droit de l’autre côté de l’océan. Ceci dit…

Mais rassure toi, j’ai bien vingt-six ans, un appartement et je suis ma propre patronne.

Presque à cent pour cent du temps.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 11 Oct 2018 - 22:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 139
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

Ride - Twenty Øne Pilots

Il haussait les épaules. Elle était gentille mais pour lui c’était que de belles paroles toutes faites. Il ne lui reprochait pas, elle ne pouvait pas comprendre. C’était impensable sans le vivre. Sans vivre avec des McLochlainn. Il lui sourit par politesse. « Mais je pars pas défaitiste... je sais que je vais y arriver. C’est pas un soucis ça. » ce n’était qu’une compétition. « Laisse tomber, c’est trop subtile pour ton monde respectable et bienveillant. » se moquait-il un peu d’elle, pour oublier qu’on parlait de lui.

Noélie s’était étonné de son attrait pour les poissons. Il répliquait avec une phrase pleine de sous-entendu et rit quand la demoiselle répliquait. « C’est pas l’un ou l’autre, c’est carrément les deux je dirais… Même de façon tendancieuse, à mon avis c’est pas très sain de plonger des mains dans un corps chaud ou froid… » continuait-il de la taquiner. Il lui donnait ensuite plus d’information sur ce repas improvisé. Non, l’Aquastar n’y était pour rien et n’approuvait pas forcément. Cela n’avait pas l’air de déranger l’asiatique et pourtant à l’entendre... « Hm… Vraiment ? » lui dit-il avec un regard perplexe. Il en doutait fortement de son innocence. « Si t’as trop peur que je te débauche, tu prends rentrer chez toi aussi… » renchérit-il avec défi. « M’enfin, un peu de moto et des sushi dévorés en cachette entouré de requin... Il te faut pas grand chose…[/color] »

Il la menait vers un petit restaurant qui ne faisait que de la vente à emporter. Il y avait toujours une sacrée file dans la rue et en ce samedi soir, ça tournait à plein régime. Il cherchait à savoir si Noélie avait de quoi cacher leur repas. Wayn n’avait même pas prit le temps de la regarder vraiment qu’il ne savait pas si elle avait un sac à main. Et pourtant, il avait tout du gendre idéal chez les gens de la Haute. « Je suis fier de vous soldat ! » avait-il répondu par réflexe, étouffant un rire. Elle était fun au moins. La file avançait doucement, mais sûrement. Il se mit enfin à la dévisager plus en détail, mais ce qui le frappait le plus, c’était son visage et vu qu’elle n’était pas très grande, il peinait à croire qu’elle était plus âgée que lui. Elle le confirmait, sa taille n’aidait pas mais elle voulait lui prouver qu’elle était bien une adulte accomplie. Il n’en doutait pas.

« Ouais, et quand tu te fais chier, tu tournes des clip vidéo… » lui dit-il avec un clin d’oeil. « J’ai fais des recherches et… Je suis tombé sur des trucs sympa. » rajoutait-il, avec un léger rire moqueur, mais c’était juste pour l’embêter. C’était réellement sympa… Disons que ça sortait de l’ordinaire et Wayn aimait bien ça. « M’enfin c’est pas commun. Pas les clips video, mais plutôt que t’as l’air futé sur une ordinateur. A part dans Esprits Criminels, c’est rare… » continuait-il de la chambrer. « Mon père m’a dit que t’étais dans le web design, enfin c’est ce que j’ai compris de sa description approximative, c’est bien ça ? ... »

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 12 Oct 2018 - 0:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 227
ϟ Nombre de Messages RP : 144
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je hausse les sourcils, en listant ce qui fait mon monde respectable et bienveillant, et en me demandant si Wayn s’étoufferait avec ses futurs sushis si je lui signalais ce qu’est ma vie. Intérieurement, je m’amuse, extérieurement, j’acquiesce poliment, tout simplement parce qu’il n’a pas envie de s’attarder sur la question.
Et que je ne veux pas lui rendre la soirée pénible alors qu’il n’est pas si pénible que ça, finalement. Il faut juste jouer son petit jeu, et moi, ça m’amuse, alors tant mieux.

T’as pas tout à fait tort. Même si je commence à m’inquiéter, parce que si maintenant tu t’intéresses aux cadavres...

Je passe outre le fait qu’il ne croit pas vraiment à mon innocence – clairvoyante, la jeunesse, de nos jours. J’avance un peu au rythme de la file tout en levant les yeux au ciel, de façon tout à fait exagérée. Difficile de me prendre au sérieux.

Ah non, maintenant qu’on va enfin me tirer de ma morne existence, pas de fuite de ta part. Si t’as trop peur de ne pas arriver à me débaucher, tu peux aussi rentrer chez toi, je réponds en lui renvoyant ses mots au visage.

Mais avec un sourire si large qu’on ne peut pas vraiment en prendre offense, à moins d’être extrêmement coincé.

Mon innocence, je te dis, un tout petit peu d’illégalité et me voilà toute chamboulée, je dis, forçant le trait et levant la main contre mon front.

Petite demoiselle en détresse, mon dieu, je défaille.

Ça va, c’était convaincant, j’ajoute en cessant mon petit jeu et en riant franchement.

Le ridicule ne tue pas, je songe. Surtout qu’après ça, je me suis mise au garde à vous quand il entre dans mon jeu à son tour. Il s’est sacrément détendu, par rapport au début de notre petit rendez-vous. Même si il est en train de me détailler de la tête au pied, à croire qu’il me voie pour la première fois.
Ou qu’il n’arrive pas à se faire à l’idée que j’ai vraiment six ans de plus que lui.
Et la mention à mes clips me fait tiquer. Oh, oh, je ne suis pas la seule à avoir fait mes devoirs avant de venir.

On ne se moque pas des passe-temps des autres ! En plus, je note que quelqu’un a été curieux.

Hypocrite. Tu as fait totalement pareil, No’.
Sauf que je ne le lui ai pas dit.

Oh, eh, on se calme, et le respect pour les aînées ?

Nous arrivons enfin à passer commande à ce moment, alors je m’interromps le temps de demander ce que je veux et de laisser Wayn faire de même avant de lui passer devant. Je tends ma carte de crédit.

Le repas est pour moi. C’est pour compenser le fait qu’on te force à me sortir, puis j’ai un métier et un salaire à la fin du mois, vieille comme je suis.

Je récupère notre commande, mais demande à marquer une pause un peu plus loin pour la dissimuler dans mon sac à main sans l’abimer au passage.

Sinon, pour en revenir à ta question… Je suis développeuse web, officiellement. Je fais à la fois ça et la partie web design pure, j’aime bien les deux et j’apprends vite. A la base, j’ai une formation un peu différente, remarque, vu que j’ai fait une licence en technologies de l’information, robotique et intelligence artificielle. Pourquoi, tu t’y connais ? Ou c’est juste ta curiosité qui revient à la charge ?
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Oct 2018 - 1:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 139
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

Ride - Twenty Øne Pilots

Il ricanait, Noélie avait vraiment du répondant et il la trouvait marrante. Elle continuait de nourrir son image de fille innocente et pure. Peut-être après, mais il n’y croyait pas. Ou alors, elle avait du perdre bien du temps avant de se découvrir. Il y avait trop de détail qui dénotait avec cette image, sinon il se ferait un plaisir de lui montrer un peu le côté obscur de la force vu comme ça avait l’air de lui plaire, pas si chamboulée dans le fond. Il secouait la tête, faussement lassé face à son mise en scène de demoiselle fragile. Elle lui renvoyait sa proposition de rentrer chez lui s’il ne se sentait pas chaud pour lui faire quitter le droit chemin. Il rit de nouveau. « Dis pas ça, tu vas le regretter… Me pousse pas à souiller ton innocence… Puis, je ne veux pas de problème avec ton père et le miens, donc me tente pas » dit-il, plus ou moins sérieux, mais gardait le ton de l’humour. Il en aurait été capable. Enfin, pas avec les filles que son père lui présentait. Comme il le disait, il tenait à sa vie. Faudrait pas qu’une idiote fille de riches se plaignent de l’avoir abandonné drogué à la coke dans une boite de nuit sordide juste pour le plaisir qu’elle se vomisse dessus dans un endroit infecte.

Noélie, y’avait peu de risque de toute façon, parce qu’elle était rigolote finalement. Il sentait qu’il allait bien moins s’ennuyer qu’il ne le pensait ce soir. Pour combler toujours un peu plus dans la file d’attente, n’ayant rien d’autre à faire que prendre le temps de la regarder plus en détail, il revenait sur son histoire d’âge. Oui, c’était pas facile pour lui de se dire qu’elle avait au moins six années de plus que lui. Elle confirmait et Wayn n’en ratait pas une pour la chambrer un peu. Il sourit, plus complice que moqueur quand elle l’accusait presque d’avoir été curieux. Bien sûr, il aurait été étonné qu’elle ne l’ait pas fait de son côté, sinon elle lui aurait fortement conseillé de le faire pour les prochaines fois. Soit, elle s’en moquait tellement qu’elle n’avait seulement pas pris la peine de le faire un minimum. Et là, c’est rien, tant mieux mais ça fait mal à l’égo quand même… Je me casse tellement le cul à peindre ma réputation sur la toile, que ça me ferait chier qu’on se foule pas un peu pour au moins aller y jeter un oeil. Il levait alors les mains en toute innocence, montrant son respect à l’aînée.

Ce fut enfin leur tour et ils commandèrent. Wayn sortait son porte-feuille de sa poche intérieur de bombers mais la Japonaise avait déjà dégainé sa carte et annonçait qu’elle payait le repas. C’était bien gentil et presque touchant en avançant les arguments mais… Wayn lui arrachait sa carte des mains avant qu’elle ne s’approche du serveur et la dégageait gentiment du guichet. « Et puis quoi encore ! » Il gardait sa carte en otage, tendant la sienne à l’homme. « Moi je suis rentier, je touche un salaire et je vais me faire émasculer par mon père si ça se sait, car je ne vaudrais pas mieux qu’un eunuque de ne pas inviter ma cavalière de ce soir. Tu veux signer mon arrêt de mort ou quoi ? » avait-il pesté, laissant le vendeur un peu ébaubi. Il se demandait si le gamin était sérieux ou non. Un peu des deux, mais il exagérait beaucoup. Il encaissait et laissait la demoiselle récupérer les commandes et les glisser dans son sac. Cette fois le vendeur le regardait un peu troublé, de voir que finalement sa galanterie s’épanchait pas des masses. Il la laissait porter après toute la moral qui venait de lui faire sur payer l’addition… Il ne pouvait pas comprendre.

Il s’éloignait avec Noélie, direction l’aquarium. « Je te rappelle que je dois jouer le fils de riche parfait, c’est dans les règles du rendez-vous arrangés. Tu sais, et toi la petite princesse innocence qu’il ne faudrait pas trop débauché quand même... Faut tout t’apprendre à toi… » dit-il en faisant toujours de l’humour, continuant à jouer le jeu, une soirée pleine de sarcasme. J’les adore comme ça. Un petit coup de coude et il l’écoutait gentiment tout en marchant vers l’Aquastar. Il fut épaté par ce qu’il entendait. Rien que ça… Il aurait bien aimé faire ce genre de licence aussi, mais jamais ce serait passé avec son père. Ce qu’il pouvait être archaïque des fois, puis il avait peur que son fils s’emporte avec tout ces trucs surnaturels... Comme lui qui n’était rien d’autre qu’un mutant. Une tâche sur l’argenterie, voilà comment le voyait le paternel McLochlainn.

Wayn approuvait d’un hochement de tête, admiratif. Il lui accorderait peut-être bien un peu de respect, oui. « Hm, un peu des deux, beaucoup de curiosité, mais ça m’intéresse pas mal tout ça en en général. J’aime bien quand c’est technique et les dernières technologie… C’est toujours intéressant. Autant que tes clips videos… » remettait-il ça sur le tapis. Encore une fois, il faisait passer ça pour de la taquinerie, mais c’était véridique. Tout ces petits éléments qu’il avait sur cette bouille de poupée japonaise avait quelque chose d’intéressant, une fois le tout assemblé. « En réalité, c’était surtout pour faire la conversation, mais j’ai senti que ça pouvait que m’intéresser... En espérant que t’étais pas seulement bloggeuse de mode. » dit-il avant de mimer de se pendre avant de rire. « Ca va, je suis pas déçu. » dit-il avec suffisance et charme.

« Comment t’en es venu à faire ça… Je parle pas de ta formation de geek, pas encore, on y viendra. Mais de danser et chanter de la J-pop… Avoir une telle carrière à côté, c’est étonnant quand même… Enfin, même si vous êtes plutôt libre et exubérant dans votre expression artistique dans votre genre… C’est pas courant. C’est aussi étonnant qu’un étudiant en médecine qui aime les requins… » lui renvoyait-il, un sourire mutin. Là, c’était de la pure curiosité, histoire de la faire parler. C’était pas si étonnant, même s’il ne s’était jamais fait une très grande image des chanteuse de J-pop. Des niaises qui gloussent pour rien la main devant la bouche pour cacher leur dentition affreuse... Et encore, quand elle perde pas une frange en toc à force de glousser comme une dingue. M’enfin, elles sont mignonnes quand même. Juste quand elle chante et bouge. Franchement je la vois elle, elle a pas l’air si conne...

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Oct 2018 - 13:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 227
ϟ Nombre de Messages RP : 144
ϟ Doublons : Thalia Cristobal
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Mes parents ont beau être habitués à mes fausses bonnes idées, je doute en effet qu’ils apprécient tant que ça que Wayn me ramène en moins bon état qu’à l’aller. Facile de supposer également que son père à lui serait un peu contrarié aussi.

Ah, je ne voudrais tout de même pas t’attirer d’ennuis… Les regrets ne me font pas peur, mais je me sentirais coupable que tu te fasses remonter les bretelles par mes parents.

Surtout pour quelque chose que j’avais allègrement souillé moi-même, mais passons. J’ai eu une période – relativement courte – ou je me suis laissée aller à de nombreux excès. Je suis comme ça, il faut toujours que j’essaie tout. Un jour, ça va m’attirer de vrais ennuis, mais ça sera probablement au moins divertissant.

Ma tentative de prendre en charge notre repas, tout à fait sincère et pleines de bonnes intentions, est déjoué par un Wayn aux mains bien efficaces. Parce qu’une seconde j’ai ma carte de crédit dans les mains, la suivante elle a disparu dans les siennes. Je lève les mains en riant, pour signaler ma reddition. J’aurais préféré le lui offrir, mais je ne suis pas du tout du genre à en faire une maladie, surtout si son intégrité est en jeu.

Ça va, je me rends. Je préfèrerais que tu ne te vides pas de ton sang après avoir été émasculé par ton père.

Ce qui ne m’empêche pas d’être celle qui porte la commande et le sac, mais bon.

Je suis nulle comme princesse, désolée. Voilà, en fait, faut effectivement tout m’apprendre et tu te retrouves avec le boulet du siècle. Par contre, je veux bien récupérer ça, j’ajoute en désignant la carte.

Non, parce que c’est bien beau tout ça, mais il l’a gardée en otage, fourbe qu’il est. Je veux bien faire semblant d’être innocente et même jouer un peu les divas, mais l’argent que je gagne, je le garde. Même si le salaire que je me verse à la fin du mois n’est qu’une infime partie des fonds sur lesquels je vis, mais ça, c’est une autre histoire. Je touche aussi ma petite rente, mes parents y tiennent, et je ne suis pas du genre à m’en priver.
Je fais mine de frissonner, catastrophée.

Blogueuse mode… Arrête, je vais cauchemarder cette nuit !

J’ai beau aimé être habillée joliment et bien apprêtée d’une façon générale, la mode et moi… Je fais les choses comme je les aime, point barre.

Me voilà soulagée, j’ai satisfait tes espoirs, je glisse, amusée. Si tu veux que je t’explique deux trois trucs à l’occasion, tu peux toujours passer chez moi, suffit de m’envoyer un SMS pour vérifier que je ne suis pas en train de me noyer dans mon emploi du temps de ministre.

Je souris en le lui proposant. J’aime bien partager ce que je sais, surtout quand l’intérêt est sincère. Sinon, je ne perds pas mon temps à ça. Enfin, l’offre tient jusqu’au moment où Wayn me relance sur mes vidéos. Une véritable obsession, dis donc. Sauf que je lui lance un regard faussement offusqué.

Si tu trouves une chanson de J-Pop dans mes compos, mets-moi au courant, c’est une usurpatrice qui prétend être moi. Borderland, c’est du J-Rock. Enfin, je sais que c’est compliqué pour les américains, je soupire.

Plus pour l’embêter un peu que parce que ça me dérange. Ce n’est pas un style de musique courant, effectivement.

Hm… En fait, je ne peux pas dire que c’était un choix très réfléchi. J’ai toujours bien aimé la musique, j’écrivais quelques chansons pour moi et une de mes amies, Misaki en fait, en a trouvé certaines. Elle a complété ce qui me posait problème, et de là, on a annoncé à nos parents qu’on se lançait dans la musique. Ils étaient ra-vis, tu imagines. En plus, j’avais déjà choisi mon domaine d’études, alors c’était double peine pour les miens. Non seulement je boudais notre entreprise mais en plus je recommençais avec mes idées stupides.

On aurait pu rester très mainstream et choisir un style plus plébiscité, mais bon.

Comme mes chansons étaient en japonais et que j’aime beaucoup ma culture d’origine, on a choisi de broder là-dessus. Et hop, nous voilà. Personne ne croyait qu’on ferait autre chose que jouer dans quelques bars ou conventions, et encore. Mais ça a marché au Japon aussi. Bon, c’est aussi parce que les fondatrices du groupe sont pleines aux as, on a pu produire nos albums très vite.

Je ne peux pas m’empêcher de rire. C’était très improbable, le jour où Misaki est revenue du Japon, blanche comme un linge, pour me dire qu’on l’avait reconnue à Tokyo.
La blague.

Et voilà, tu as toute l’histoire.

Depuis le temps, on a passé les portes de l’aquarium, d’ailleurs. Je m’arrête et l’interroge du regard.

Bon, j’avoue, je n’ai jamais mis les pieds ici depuis que j’habite Star City, alors là, c’est rendez-vous en terres inconnues.

Finalement, il arrive quand même à me faire vivre une première fois, on notera.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 16 Oct 2018 - 22:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 139
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

Ride - Twenty Øne Pilots

Je sais pas si elle est sincère ou non avec sa compassion à deux balles… M’enfin. Je crois que je préférais qu’elle se paye ma tête sinon ça voudrait dire… Que c’est une bonne poire. C’est dommage, elle était si bien partie. Il jugeait tout le temps. Ça fait du bien à l’égo... ça rassure. Wayn s’était alors précipité pour régler la note du diner. A aucun moment il ne voulait qu’on ait quelque chose à redire sur les grands principes de l’éducation qu’il avait reçu. Pour un repas payé par son rendez-vous, il pouvait prendre cher. Après, il aurait juste gueulé très fort et taper du poing sur la table, m’interdir de sortir. Laver la voiture vintage de Lily… La chose dont il avait le plus horreur : prendre soin d’une chose qu’il avait juste envie de casser pour emmerder son aîné.

Il avait gardé la carte. Pas qu’il aurait voulu l’exploiter, il n’avait pas à se plaindre de son confort financier ; il avait juste oublié. Il était trop pré-occupé par cette jeune demoiselle qui avait l’air bien innocente question rendez-vous-arrangés. Il sursautait légèrement quand elle la récupérait, lui arrachant de la main. Un silence et il reprit tout à fait normalement, lançant sur l’angoisse qu’elle soit une de ces blogueuse de mode. Il rit face à la réaction de la petite brune. Cette dernière lui proposait plus sérieusement de ne pas hésiter à venir la voir s’il avait besoin de m’enrichir le cerveau, de lui donner un os à ronger, quelque chose d’intéressant à étudier pour ne pas s’ennuyer... Le soucis quand son cerveau s’ennuie beaucoup trop vite. Il haussait les épaules et hochait la tête, pour dire que peut-être… à l’occasion. Il attendait surtout de voir un peu plus d’elle avant d’y penser. Au fond, il était intéressé. Elle était intéressante. C’est toujours bon d’avoir des personnes comme ça dans ses contact. Ça peut toujours servir. Il avait marqué une pause.

Il était obligé de revenir sur ces videos qu’il avait trouvé d’elle sur internet. Il trouvait ça fun, ça sortait de l'ordinaire. Elle s’offusquait tout de suite parce que Wayn s’était trompé de terme. Il roulait des yeux. « Pardon, mais c’est pas trop mon truc, que ce soit rock ou pop… Déjà je sais que ça existe, tu devrais épaté… Au lieu de me manquer limite de respect en te moquant de ma pauvre culture qui n’attend que de s’enrichir plutôt que d’être humiliée et bafouée… » dit-il tel le monologue d’une pièce, portant une main à son coeur, presque blessé. La pauvre victime. Il sourit et secouait lentement la tête. Mais ce qui l’intéressait dans ce sujet, c’est bien de savoir comment elle en était arrivée là.

Noélie se lançait alors dans sa petite histoire qui l’avait amenée à être chanteuse dans un groupe. C’était mignon, plutôt classique mais il avait bien aimé comment elle avait présenté les choses. Il hochait la tête pour montrer qu’il l’écoutait. Son rire avait été communicatif quand elle passa le moment où ses parents avaient perdus espoir dans les choix de leurs filles. « C’est mignon » trouvait-il seulement à commenter. Il était sincère, mais ce n’était pas toujours un compliment de sa part.

Arrivé dans l’Aquarium, Noélie l’informait qu’elle n’avait jamais mis les pieds ici. Il secouait la tête, comme s’il était tellement déçu par la brune. Il reprit un air plus neutre. « Je crois que c’est l’endroit que je préfère à Star City » dit-il d’une voix absente. Il était pensif. Oui, l’aquarium, et les écuries des McLochlainn. « J’aime bien les poissons. » ajoutait-il plus bêtement et grossièrement, histoire de casser un peu le truc. Diversion par l’humour et la connerie, c’était son truc. Techniquement, j’aime les poissons… Mais c’est un peu plus recherché que ça… Disons le monde sous-marin en général. Ils étaient entré sans aucun problème avec leur nourriture dissimulée. Encore une fois, Wayn s’occupait de régler la note et il entrait dans les couloirs sombres et les lumières vives des bassins qui commençaient rapidement dès l’entrée. « On va manger et après je te ferais une visite et je te monterais une salle complètement dingue. Ça te va ? » pensait-il aux méduses. La salle était démente, il l’adorait mais… Son bassin préféré, c’était celui des requins. Celui qu’il visait pour aller manger leur petites barquettes de poisson-cru.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time



un rendez-vous ou une punition, c’est pareil (noélie&wayn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» rendez-vous mystérieux
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Centre Ville :: Le quartier du Front de Mer-