AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Aela Eiruki, la guerrière au grand coeur. Cadre_cat_1Aela Eiruki, la guerrière au grand coeur. Cadre_cat_2bisAela Eiruki, la guerrière au grand coeur. Cadre_cat_3
 

Aela Eiruki, la guerrière au grand coeur.

 
Message posté : Sam 5 Jan 2013 - 1:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

Informations Personnelles

ϟ Nom : Eiruki
ϟ Prénoms : Aela
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Âge : 34ans
ϟ Date de Naissance : 3e Décade lunaire du jiredor (Equivalent du 22 Janvier 1979)
ϟ Lieu de Naissance : Province nord du royaume d’Odming (Univers parallèle de Hefadmun)
ϟ Nationalité : Nordique
ϟ Orientation : Bisexuelle
ϟ Métier : Aucun pour le moment

Administration

ϟ Avatar : Lucy Lawless
ϟ Crédits : catonmars
ϟ Pseudo : Cat On Mars
ϟ Âge réel : 26ans
ϟ Parlez-nous de vous : Rien n'a changé depuis la dernière fois où j'ai parlé de moi ^^
ϟ Comment avez-vous connu le forum ? J'y étais déjà (Maya)
ϟ Que pensez-vous du forum ? Toujours pareil, génialissime ^^
ϟ Quelques conseils à donner ? Aucun :p
Historique

Galmar attendait avec impatience la naissance de son héritier, il faisait les cent pas dans le salon de sa demeure en attendant que le prêtre du village vienne lui annoncer la bonne nouvelle. Lorsqu’il pénétra enfin dans la chambre, quelle ne fut sa déception de voir que sa femme n’avait pas mis au monde un garçon, mais bien une fille ! Pensez donc, la lignée des Eiruki qui avait donné naissance à une longue lignée de farouches guerriers, venait de se voir entachée de la naissance d’une femelle ! Quelle déception et surtout quelle honte pour Galmar, lui qui espérait tant pouvoir élever son enfant pour en faire un terrible combattant, au lieu de cela, il devrait se contenter d’une faible femme, quelle pitié.

Durant les mois qui suivirent l’accouchement, Galmar préféra s’absenter pour aller en découdre avec les horribles créatures qui vivaient dans les forêts et les plaines d’Odming afin de se changer les idées, plutôt que de rester à la maison à supporter la vue de sa misérable descendance. Malheureusement pour lui, il ne pouvait rester éternellement absent de chez lui, et c’est à contre cœur qu’il décida de regagner sa chaumière.

Un jour, alors qu’il était en train de prendre son petit déjeuner, il entendit Ysolda, sa femme, réprimander leur fille. Voulant savoir de quoi il retournait, Galmar questionna sa moitié pour connaître la raison qui la poussait à punir leur fille. Ysolda lui expliqua qu’à plusieurs reprises, Aela s’était approchée de l’épée de son père afin de s’en emparer, et qu’à chaque fois qu’elle en était éloignée, elle se mettait à pleurer par pur caprice. Intrigué, Galmar s’approcha de sa fille et lui montra son épée ; aussitôt, la petite Aela tendit les mains vers l’arme, en souriant.

Allez savoir pourquoi, mais Galmar sentit à ce moment que, finalement, sa fille ferait sans doute un bon guerrier après tout, une telle attirance pour les armes ne pouvait être le fruit du hasard. Il décida donc de se montrer plus présent et attentif pour sa descendance.
Les années passèrent et, lorsqu’elle fut en âge de marcher seule et de s’exprimer plus ou moins correctement, Aela fut prise en main par son père, qui avait la ferme intention d’en faire une digne héritière de la lignée Eiruki. Et donc, contrairement aux autres filles de son âge qui passaient le plus clair de leur temps à jouer ou apprendre à gérer une maison, Aela suivait un entraînement comme celui que l’on prodiguait aux jeunes garçons. Que ce soit une fille ne lui facilitait en rien la tâche, son père ne faisait aucune différence ; ce qu’un homme pouvait faire, sa fille le ferait aussi, mais elle devait faire mieux encore, elle devait surpasser ce que l’on attendait d’un homme en général.

Plus elle grandissait et plus son père était fier d’elle, elle avait dépassé toutes ses espérances, se rapprochant à grands pas de l’image de guerrière d’exception qu’il s’était faite dans son esprit.

Arrivée à l’âge de 20 ans, sa formation était enfin terminée. C’est avec un petit pincement au cœur que Galmar offrit son épée à Aela, lui expliquant que cette épée enchantée était dans la famille depuis des générations et qu’elle devait être transmise de père en fils, même si en l’occurrence c’était de père en fille.

C’est ainsi qu’elle commença sa nouvelle vie, arpentant les différentes provinces du royaume tout en venant en aide aux gens qui se trouvaient dans le besoin, ne demandant en retour qu’une maigre somme d’argent, ainsi que le gîte et le couvert, récompense modeste en comparaison des services rendus. Mais telle était la façon de faire de la famille Eiruki, demander le minimum en retour afin de ne pas ruiner les gens, l’argent n’était pas la motivation première. Car ce dévouement envers les citoyens du royaume remonte à bien des années, lorsque le premier guerrier de la famille fut mandaté par le haut-roi afin de venir en aide aux habitants d’un village qui se voyaient continuellement attaqués par une bande de brigands des plus terribles. C’est de là qu’est venue cette vocation familiale de venir en aide aux plus faibles.

Ses premiers exploits étaient des plus anodins ; aider un fermier à retrouver ses bêtes égarées dans la plaine voisine, retrouver un cambrioleur qui sévissait dans un village depuis des semaines, en clair, des missions de débutant, mais il fallait bien qu’Aela passe par là pour se faire un nom.

Bientôt, des missions de plus grande ampleur se présentaient à elle. Il lui fallait à présent affronter des groupes entiers de bandits qui sévissaient dans différentes régions, occire les trolls qui passaient leur temps à tuer les voyageurs sur les routes.
Elle ne sortait pas souvent indemne de ses combats, ce qui lui valut une jolie collection de cicatrices en tout genre qu’elle affiche avec fierté, chacune étant la preuve de ses exploits. Sa plus belle victoire, mais aussi la plus durement acquise, fut son combat contre un dragon dans le petit hameau de Riften, lutte qu’elle mena deux heures durant contre la bête qui ne semblait pas vouloir se laisser abattre facilement. C’est à l’article de la mort qu’elle parvint à trancher la gorge du monstre et c’est ce haut-fait qui lui valut sa réputation dans le royaume tout entier.

14 années se sont écoulées depuis son départ de la demeure familiale, et durant tout ce temps, Aela passait d’aventure en aventure, se forgeant une solide réputation, si bien que le haut-roi actuel lui demanda personnellement de s’occuper d’un cas particulier. Il se racontait que, dans les Montagnes Grises, se trouvait un puissant sorcier qui terrorisait la population locale ; il n’en fallait pas plus pour qu’Aela accepte de régler son compte à ce magicien, car s’il y a bien une chose en plus de l’injustice qu’elle a en horreur, c’est les gens usant de la magie pour se battre. Elle n’avait rien contre les prêtres qui usaient de leurs pouvoirs pour soigner les gens, mais ceux qui en faisaient usage pour les combats, ceux-là étaient des lâches qui n’osaient se battre comme de vrais guerriers. Après avoir parcouru plusieurs galeries infructueusement et affronté bon nombre d’ennemi, elle arriva enfin face au sorcier.

Le combat fut long et dantesque, Aela esquivait tant bien que mal les sortilèges lancés par son adversaire et ce dernier évitait la plupart des coups d’épée de la guerrière. Au final, ils se retrouvèrent face à face, éloignés l’un de l’autre de seulement quelques mètres, c’était le moment d’en finir une bonne fois pour toute. Aela s’élança sur son ennemi afin de lui porter le coup final qui mettrait un terme à ses malveillantes activités. Mais le fourbe avait gardé un petit quelque chose en réserve qui allait surprendre notre chère héroïne ; au moment où elle se jeta sur le sorcier, l’épée prête à fendre le crâne de ce dernier, l’ignoble individu lança un puissant sort sur Aela qui le prit de plein fouet.

S’ensuivit une lumière vive et aveuglante qui la déstabilisa, et elle chuta lourdement au sol, bousculant des objets métalliques qui ne se trouvaient pas là auparavant, elle en était sûre. Après quelques instants à se remettre de ce qu’elle venait de subir, elle ouvrit les yeux et regarda tout autour d’elle… Elle ne reconnaissait absolument pas l’endroit.

Elle était entourée par des murs montant jusqu’au ciel et l’odeur qui émanait de cet endroit était pestilentielle, elle trouva même une sorte d’énorme coffre de métal remplit de ce qui semblait être des restes de nourriture pourris.
Aela se sentait déboussolée, jamais elle n’avait vu pareil endroit, ni même quelque chose qui y ressemblait de près ou de loin, c’était un monde nouveau qui se présentait à elle.

Dans quel funeste endroit l’avait donc expédié le mage ?
Dossier Médical

ϟ Description Physique : La première chose qui frappe chez Aela (à part ses poings) c'est sa taille plutôt importante. Avoisinant les 1m90 pour 85kg, on peu dire qu'on se trouve face à une femme assez impressionnante. Guerrière depuis son plus jeune âge, chacun des muscles de son corps est parfaitement dessiné, laissant deviner qu'elle possède une grande force physique. De longs cheveux bruns encadrent parfaitement son visage, ce dernier contrastant assez avec le reste de son anatomie de par la douceur qu'il dégage ; car oui, on peu être guerrière et avoir un certain charme ! Ses yeux sont d'un bleu très clair, presque cristallin, ce qui lui offre un regard perçant pouvant déstabiliser ou effrayer ses adversaires.
Si elle vient à s'énerver, toute douceur quitte instantanément ses traits, remplacée par une hargne et une violence palpable; la rage du combat en quelques sortes.
Elle est généralement vêtue d'une armure de cuir la protégeant des coups direct, sans pour autant la gêner dans ses mouvements.

ϟ Particularités : Etant donné qu'il est difficile de combattre sans cesse et de s'en sortir indemne, de nombreuses cicatrices parsèment le corps d'Aela. Non pas qu'elle en soit totalement recouverte, loin de là, mais elle en possède. Certaines sont visibles, sur ses bras par exemple, d'autres moins, se trouvant sous son armure.
Elle possède également un tatouage sur sa nuque, ce dernier est en fait le symbole de sa famille; une représentation simplifiée d'une tête d'ours vue de profil.
Spoiler:
 
ϟ Description Mentale : De par son éducation, Aela est quelqu'un de très à cheval sur tout ce qui est bien et mal, elle a voué sa vie à aider les citoyens les plus faibles d'Odming, tout comme chacun de ses ancêtres avant elle. Elle passe son temps à voler au secours des gens dans le besoin qui ne peuvent se défendre d'eux mêmes faces au multiples dangers que comporte le royaume. Et malgré sa passion pour le combat, elle n'en est pas moins un minimum cultivée, sur tout ce qui se rapporte à son monde évidemment. Autant dire qu'une fois arrivée à Starcity, elle aura tout à réapprendre, un peu comme un gosse qui découvre ce qui l'entoure.
Au niveau de son caractère, Aela est du genre un peu brusque, garçon manqué même, car ce n'est pas en se comportant en femme de la haute société qu'elle aurait pu survivre tant d'année dans son monde. En clair, Aela, c'est une femme qui se comporte comme un mec tout ce qu'il y a de plus basique, elle n'hésite pas à faire savoir quand quelque chose lui déplaît, et si un danger se présente, elle dégainera sa lame en moins de temps qu'il n'en faut pour dire ouf.
Super Dossier

ϟ Groupe et raisons : Aucune groupe en particulier pour le moment, elle vient d'arriver à Star City et va devoir apprendre à mieux connaître ce monde.

ϟ Pouvoirs et capacités : Aela n'a aucun pouvoir particulier, elle possède par contre des capacités au combat assez impressionnantes; elle manie parfaitement l'épée et se bat au corps à corps avec une violence et une aisance affolante.
Aela possède une épée enchantée, cadeau qui lui a été fait par son père alors qu'elle allait quitter la demeure familiale. Cette lame possède le pouvoir de trancher et de percer n'importe quelle matière; elle fut forgée initialement pour réussir à traverser les épaisses écailles des dragons et ne peut être utilisée que par son propriétaire légitime.

ϟ Surnom et costume : Peut-on vraiment parler de costume? Car actuellement, Aela ne porte que son armure de combat qui est faite d'un cuir résistant mais assez souple pour ne pas la gêner dans ses mouvements.
Informations Complémentaires

Bien qu'enchantée, l'épée d'Aela ne peut trancher que des matériaux que l'on retrouve dans son monde (métal, pierre, bois, etc etc...) La lame n'aura aucun effet sur des matériaux inconnus de son univers, magiques et divins. Si une autre personne qu'Aela tente de se saisir de son épée, cette personne ne parviendra pas à soulever l'arme.

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 5 Jan 2013 - 20:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

La Maire
Maître du Jeu

Personnage
Madame la Maire

ϟ Âge : 51
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 12275
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Crédits : Renan
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Joueur
Madame la Maire

ϟ Âge : 51
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 12275
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Crédits : Renan
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Bienvenue à toi sur le forum !

Ce personnage est réellement original et je sens que ses RP vont être épiques ! Je n'ai absolument rien à redire sur l'histoire et comme on avait vu les capacités de l'épée ensemble, ça me convient. Je précise juste que je te mets dans le groupe des Indépendants vu que tu ne ferais pas une Citoyenne très discrète...

Tu commences avec un niveau 1, je te l'ajoute à ton profil. Tu pourras le faire augmenter en gagnant des points de réputation, alors n'hésite pas à te lancer immédiatement dans l'aventure. Tu gagnes par ailleurs 15 points bonus pour avoir fait une fiche 24h chrono !

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Ensuite tu pourras débuter le jeu, tu peux regarder si une des demandes de ce sujet t'intéresse, sinon tu peux toujours poster la tienne ou demander directement à un membre. Enfin, si tu en as l'utilité, n'hésite pas à aller faire certaines des demandes disponibles ici. En tous les cas si tu as des questions les administrateurs sont à ta disposition !

Bon courage pour retrouver le chemin de ton propre monde !
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Aela Eiruki, la guerrière au grand coeur.
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Aela Eiruki, la guerrière au grand coeur. Cadre_cat_6Aela Eiruki, la guerrière au grand coeur. Cadre_cat_8


Aela Eiruki, la guerrière au grand coeur. Cadre_cat_1Aela Eiruki, la guerrière au grand coeur. Cadre_cat_2bisAela Eiruki, la guerrière au grand coeur. Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» Aela Eiruki, la guerrière au grand coeur.
» Noxia, la domestique au grand coeur
» Nika Iélanov ▬ infirmière au grand coeur [EN COURS]
» " LE COEUR D'UNE GRAND'MERE ".
» Quand mon coeur est aquarelle..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aela Eiruki, la guerrière au grand coeur. Cadre_cat_6Aela Eiruki, la guerrière au grand coeur. Cadre_cat_8
Sauter vers: