AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

La pénitence méritée n'est jamais trop tardive ▬ Wayn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 30 Sep 2018 - 11:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4573
ϟ Nombre de Messages RP : 1546
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Wayn avait l'air d'être quelqu'un avec des idées assez arrêtées... enfin, en tous les cas c'était la sensation qu'Adrian éprouvait en l'entendant parler. Pour lui, ne pas travailler sur le terrain était une perte de temps et le mage se demanda s'il devait répondre ou se contenter de le laisser penser ce qu'il souhaitait. Le centenaire n'était pas du genre à vouloir imposer sa vision des choses aux autres et s'il éclairait Wayn, c'était uniquement pour qu'il comprenne le point de vue d'une personne directement concernée par ce métier. Cela dit, le jeune homme avait déjà eu l'air un peu contrarié par ses précédentes remarques et il ne tenait pas forcément à la vexer...

Tout à ses réflexions, Adrian lui laissa le temps de répondre à la question sur sa spécialisation. Apparemment, il aimait les enfants, une chose que le mage comprenait, même s'il n'était pas franchement à l'aise avec eux. Silencieux, il l'écouta exprimer ce qu'il semblait avoir sur le cœur, conscient que le jeune homme ne devait pas être aussi franc en temps normal. C'était un peu malheureux de ne pas pouvoir se comporter normalement avec ses proches... si du moins le mage l'avait bien compris. Lui-même ne pourrait pas s'en sortir si Sallah n'était pas là pour lui permettre d'être « lui-même ». Un bref sourire passa finalement sur les lèvres du centenaire tandis qu'il poursuivait sa vérification, yeux posés sur le classeur, mais attentif à Wayn.

« Pourquoi est-ce que j'aurais dû me moquer de vous ? Vous pensez que c'est ridicule de vouloir s'occuper des enfants ? Je vous rappelle que je suis professeur, même si les miens sont un peu plus âgés, c'est la même idée. Les enfants représentent l'avenir, s'en occuper, c'est s'assurer que le futur sera plus positif qu'aujourd'hui. » D'une certaine manière du moins. « Si c'est ce que vous préférez, il n'y a aucune raison que vous optiez pour autre chose. L'armée n'est peut-être pas faite pour vous, c'est pour cette raison que vous trouvez leurs règles trop strictes. »

Lui-même n'aurait certainement jamais pu se faire au fonctionnement de l'armée, il comprenait donc le point de vue du jeune homme, même s'il ne qualifierait par leurs règles de « merdique ». Tout était une question de point de vue. Continuant à feuilleter le classeur, Adrian hésitait toujours sur la réponse à faire au sujet de l'archéologie et il se décida finalement à enchaîner.

« Vous savez, pour en revenir à l'archéologie, le travail sur le terrain ne fait pas tout, au contraire. Vous trouvez que ce qu'on trouve ici est fade, mais on a appris plus de choses en les analysant dans cette réserve qu'en les trouvant sur le terrain. Le travail là-bas n'est qu'une parcelle très minime de notre métier, lorsqu'on est de retour, c'est là que le plus difficile commence. Les artefacts ne parlent pas, il faut essayer de les comprendre et de deviner leur passé. »

Ses yeux se posèrent brièvement sur le visage du jeune homme. Il espérait simplement ne pas l'avoir vexé avec son ton un peu trop professoral, mais ce n'était pas comme s'il pouvait faire autrement.... Si Adrian tenait à éviter de vexer les gens avec qui il parlait, il ne lui resterait plus qu'à se taire définitivement ! Un léger soupir lui échappa avant qu'il ne reprenne d'un ton toujours aussi posé.

« C'est un peu comme pour vous. C'est comme si les chirurgiens esthétiques vous disaient que vous perdez votre temps avec les enfants ou les bébés parce qu'ils ne vous seront pas redevables et nous vous apporteront pas la célébrité ou la reconnaissance de vos pairs. Est-ce que ça vous ferait changer d'avis ? »

Il avait fait son possible pour se montrer aussi calme que possible et ne pas donner l'impression qu'il le jugeait ou le sermonnait, restait à espérer que ce serait suffisant !
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 30 Sep 2018 - 22:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 178
ϟ Nombre de Messages RP : 105
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

My Blood - Twenty Øne Pilots

Des idées arrêtées, c’est vrai, mais surtout pour lui. Il ne se voyait pas forcément enfermé, encadré, enchainé dans un espace imposé. Il en avait marre qu’on essaie de le contenir et le canaliser, ça avait tendance à l’étouffer et provoquer l’effet inverse. Il allait finir par exploser. Ils ne comprenaient pas ce que c’était que de piger plus vite que la moyenne. Il avait toujours besoin de plus de place, de vivre plus de chose, de multiplier les expériences, … Enfin, ce n’était que pour donner son avis, car c’était peut-être mieux qu’Adrian soit là à croupir dans un musée ou une grande école car vu l’image que j’ai de lui en pleine quête archéologique… Avec sa belle petite tenue beige un peu rétro, bien peigné, si propre sur lui, ce chapeau de l’époque coloniale et ses lunettes qu’il ne cesserait de remettre sur son nez, car avec la chaleur étouffante de cette jungle, elles glissent avec la transpiration… Se faire des films dans sa tête, c’était souvent. Il aimait remettre les gens dans des décors, des costumes, des personnages dont il illustrait leur vie en tête à tête avec son imagination. Des fois, j’étais pas si loin de la réalité.

Il aurait bien aimé relancé un peu le débat, mais le sujet avait dévié sur lui. Et pourquoi pas, pour une fois, se lâcher un peu et parler franchement. C’était toujours plus facile avec un inconnu. Puis c’était pas non-plus comme s’il lui donnait son numéro de carte-bleue. Wayn avait sourit à la réaction d’Adrian. C’était pas souvent qu’on la lui faisait celle-là. Trop souvent, ça commençait surtout par « je ne te vois pas médecin ». Puis quand il parlait de la néo-natalité, y’avait parfois des petits rires de surprise. Forcément, il s’attendait aussi à ce qu’il pouffe comme la plus part des gens. Il n’avait pas fait le lien tout de suite entre son statut de professeur, et le fait qu’il ne le jugerait pas de s’occuper de la jeunesse. Il avait peu de monde dans son entourage qui était dans ce genre de service là. Tourner vers les plus jeunes. Après, il ne pensait pas miser aussi loin qu’Adrian sur l’avenir, mais dans l’idée c’était un peu ça. Un avenir plus positif, il n’y croyait pas. Un avenir ou on trouvait des moyens détourné de moins souffrir, pourquoi pas...

Il eut un léger rire quand Adrian confirmait que l’armée n’était pas pour lui. « D’après mon père et le frère qui est Marines, ça me ferait pas de mal. » dit-il pour faire un peu d’humour. L’anecdote était véridique. Il manquerait un peu de discipline. Un peu, mais ça c’est parce qu’il s’ennuyait. Il n’était pas un pur rebelle et fumiste comme Lilly. « M’enfin, laisser tomber… C’est que c’est pas seulement… Non, rien. Comme vous l’avez dis, c’est ridicule...» et il secouait la tête. Il n’avait pas envie de s’étaler sur le fait que de prendre cette option, cela risquait de provoquer une friction avec son père et son autre frère chirurgien en neurologie. C’était ridicule oui. Il allait sûrement s’y tenir... Déjà que médecine, c’était un peu par défaut, si c’était pour s’emmerder en cardiologie ou traumatologie… Il n’allait pas le faire sans se battre. Moi, je veux créer des univers utérin et voir un prématuré grandir et se développer. Je sais, c’est super bizarre dit comme ça, mais… On ne peut pas comprendre sans le voir. Puis Lilly, Psychiatre ça a bien fini par passer.

Wayn fut bien content qu’Adrian ressorte le sujet de l’archéologie. D’un, ils changeaient de sujet et finalement, le professeur relançait le débat. Il avait moins l’air d’un pauvre paillasson aux yeux du plus jeune. Il ne le prenait pas mal. Il avait fini par se détendre et être beaucoup moins sur la défensive. En vrai, ça lui changeait de parler avec quelqu’un d’un milieu plus lettré. Puis le côté archéologique et magique, cela avait fini de le séduire en quelques sortes. Il avait envie de discuter. « C’est vrai ça, j’y avais pas pensé… » dit-il, cela lui paraissant si évident maintenant. Il avait ce sourire qui disait qu’il approuvait son argument. « Et c’est vrai, c’est tout aussi intéressant et prenant que le terrain… » dit-il sincère. Curieux comme il était, il serait capable de passer des heures et même des jours à étudier et enquêter sur n’importe quel objet magique qui lui tomberait entre les mains. Comme sa ceinture.

Il resta un moment silencieux avec un regard admiratif. Il avait bien aimé sa façon de lui exposer ça dans son corps de métier, histoire qu’il se mette à la place dans laquelle il l’avait mise plutôt. Il l’avait mal pris. Wayn compris seulement qu’il faisait allusion à la remarque qu’il avait en disant qu’il perdait son temps derrière des bureaux. Il était content. Pas qu’il l’ait sûrement mal pris, mais qu’il ne lâche pas le morceau... Il avait envie d’en savoir plus, sur l’homme, sur son expérience. Il lui en faudrait plus pour se vexer, puis même si Wayn parlait de façon un peu sèche et arrogante, c’était juste sa façon de parler. Je me vexais pas, j’ai juste du répondant... Après, son exemple ne lui parlait pas vraiment, mais il avait compris l'idée. Lui, il était seulement là pour s’occuper et faire plaisir à papa, s’assurer un héritage et garder une place dans le manoir qui un jour, il espère finira par lui appartenir.

« Je ne donnais que mon point de vue tout à l’heure, vous savez… J’ai dis, si j’étais à votre place... Mais finalement je suis d’accord, après faut bien passer par des recherches sur l’artefact qui peuvent être longue…. M’enfin là vous avez l’air d’avoir tout arrêter. Professeur quoi… Et encore là, je parle juste de mon point de vue. C’est bien qu’il y ait des prof, sinon je serais pas résident à l’heure qu’il est. ». Il soufflait légèrement, marquant une pause. Il détournait la tête et revint porter son attention sur le professeur. « Je ne cherchais pas à vous faire changer d’avis... C’était une façon de savoir pourquoi vous avez changer d’avis. » dit-il avec un petit sourire, presque penaud. Il espérait avoir une réponse en l’attendrissant un peu. « Enfin, c’est ce que j’espérais en balançant ça, qu’on finirait sur ce sujet après un léger débat… Ouais, je sais… Je pourrais demander les choses beaucoup plus simplement, mais c’est beaucoup moins drôle. » reprit-il beaucoup plus sarcastique. « C’est pas de ma faute aussi si vous manquez un tout petit poil de hargne dans les échanges. » finit-il pour le taquiner. « Je suis sûr que ça vous irait bien de vous lâcher et vous énerver un petit peu. » continuait-il, maintenant qu’il était lancé, un sourire charmeur. Parce que sinon... «  c’était pas drôle ! »

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 1 Oct 2018 - 11:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4573
ϟ Nombre de Messages RP : 1546
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Wayn était assez étrange. Un instant, il semblait ouvert à la discussion et donnait des détails sur lui et l'instant d'après, il se renfermait sur lui-même et avait l'air soulagé lorsque la conversation s'orientait sur un autre sujet. C'était assez perturbant, mais Adrian n'insista pas. Il avait envie d'apprendre à le connaître un peu, mais pas en se montrant intrusif ou en insistant pour obtenir des informations. Un léger soupir lui échappa tandis qu'il hochait machinalement la tête pour toute réponse à la remarque de Wayn suite aux arguments qu'il venait d'entendre. Mais, bien évidemment, la discussion n'en resta pas là. Le jeune homme avait l'air beaucoup trop curieux pour se satisfaire d'aussi peu !

Adrian ne put retenir un léger sourire lorsqu'il lui conseilla de se lâcher un peu. Ce n'était pas le premier à tenir un tel discours, mais l'Archimage savait pour quelle raison il agissait ainsi. Il avait été aussi impulsif que Wayn durant sa jeunesse, mais le temps passant, son caractère avait évolué pour devenir ce qu'il était aujourd'hui. Bien sûr, puisqu'il ne pouvait pas servir l'argument du « vous savez, j'ai plu de cent ans, alors les crises de colère ce n'est plus de mon âge », il allait devoir trouver un autre moyen d'exprimer son point de vue ! Après quelques secondes de silence, il répondit finalement d'un ton toujours posé, bien que légèrement plus doux.

« Je considère que les mots sont des armes. On peut blesser aussi sûrement qu'avec un couteau. Oh, vous allez me dire qu'on ne peut pas tuer avec des mots, mais c'est faux. C'est eux qui sont responsables de la torture psychologique, des dépression et de nombreuses autres choses aussi négatives. » Il devait avoir l'air de déprimer, mais tant pis. Poursuivant son analyse, il leva les yeux vers Wayn. « Auriez-vous l'idée de tenir une arme chargée et non sécurisée devant le visage d'une autre personne ? Non, parce que vous pourriez la blesser. Mais les mots que vous prononcez peuvent faire autant de mal et vous n'en protégez pas les autres. » Il soupira légèrement. « À votre âge, je disais ce qui me venait en tête sans aucun filtre et j'ai fait beaucoup de mal à des gens que j'aimais. Ils ont fini par me pardonner, mais je l'ai toujours regretté. Je préfère donc prévenir que guérir et rester calme en réfléchissant à ce que je vais dire plutôt que de m'énerver et de faire mal à d'autres personnes. »

C'était aussi pour cette raison qu'il s'exprimait toujours posément et qu'il n'avait jamais un mot plus haut que l'autre. Les gens pensaient souvent qu'il était froid et distant, mais c'était sa manière de les protéger. Jadis, il n'avait vraiment pas bon caractère et refusait de recommencer comme à cette époque sombre. Mais bien sûr, Wayn ne pouvait pas le comprendre. Il le prenait pour un type d'une quarantaine d'années, voilà tout.
Terminant ses recherches dans le classeur, il le referma et reprit :

« Il y a quelques temps, j'étais dans une tribu Africaine. Ils ne s'exprimaient que par des regards, des gestes et des silences. C'était compliqué pour moi au début, parce que nous sommes habitués à tout faire passer par les mots, y compris nos reproches et nos sentiments négatifs. Ça m'a appris à me montrer un peu plus attentif aux autres. » Il croisa le regard de Wayn. « J'ai par exemple remarqué que vous changez souvent de sujet lorsque la discussion s'appesantit sur vous. Vous n'aimez pas qu'on en apprenne trop sur vous et vous essayez aussi de m'amadouer avec des sourires et des promesses. Ça en apprend beaucoup plus sur vous que vous ne le pensez. Les mots ne sont pas à prendre à la légère, c'est pour cette raison que je ne m'énerve pas. Même un peu. »

Il avait expliqué tout ça d'un ton calme et posé, comme s'il voulait faire comprendre son point de vue au jeune homme et qu'il ne le jugeait pas, ni ne se montrait désagréable. Malgré toute sa bonne volonté, Adrian ne parvenait pas à éviter tous les pièges des mots et vexait encore certaines personnes... Wayn en avait d'ailleurs fait l'expérience. Reprenant son carnet, le centenaire termina :

« Et j'ai changé d'avis pour des raisons familiales. » Il n'avait pas oublié la question, même s'il avait tardé à y répondre. « Et vous, pour quelle raison est-ce que vous parlez autant, mais sans parler franchement ? » Il marqua une brève pause. « Vous n'êtes pas obligé de répondre si vous n'en avez pas envie. »

Il n'était pas intrusif, mais cela ne l'empêchait pas de se renseigner un peu, tout en laissant à l'autre la possibilité de ne pas lui répondre !
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 2 Oct 2018 - 6:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 178
ϟ Nombre de Messages RP : 105
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

My Blood - Twenty Øne Pilots

Wayn peinait toujours à parler de lui. Il n’aimait pas ça. Il n’avait pas l’habitude en réalité. Il ne sait simplement plus comment faire. Toujours jugé, à porter un masque à porter devant tout le monde, jamais le même, mais toujours un. Peut-être pas avec tous, mais ils étaient si rares. Si Jonas n’avait pas été là par exemple, ça ferait un moment que Wayn aurait sûrement craqué et fait une crise identitaire. À croire que son père avait tout fait pour mettre ses fils en conflit dès leur naissance, mais c’était le cas, jamais se faire confiance, s’écraser, se surpasser, se faire coiffer au poteau. Il ne pouvait compter que sur lui-même. C’était un peu ça l’idée. Puis franchement, il n’avait pas plus envie de se plaindre de sa pauvre vie imposée, subite et millimétré. Il était bien content d’avoir de l’argent et de faire parti de ce milieu là, si c’était le prix à payer, il était prêt à s’y plier. Il n’était pas si contrariant dans le fond. Pas sûr que tout passe.

L’étudiant en médecine était tellement loin d’imaginer que son air si détaché de tout venait de cette vie si longue qu’il avait vécu. Non, il pensait juste qu’il ne devait pas avoir une vie si trépidante. Adrian lui expliquait alors si soudainement pourquoi il était si calme. En commençant son discours, Wayn sourit. Il savait très bien le poids et l’impact des mots. Il avait un demi-frère psychiatre qui a pour passe-temps de manipuler les gens. Il en aurait poussé au suicide dans son lycée privé. C’est un monstre, donc ça ne m’étonnerait pas que ce soit vrai. Il eut un léger rire à la suite, mais plus il parlait et moins il avait envie de rire. Il le jaugeait avec un sérieux et toujours cette curiosité. « Perso, je trouve que… vous allez un peu loin mais… Après, peut-être que je m’en fou de blesser les gens que j’aime. Je dois pas aimer grand monde faut dire, donc c’est forcément plus facile… » dit-il en riant, comme avec humour mais y’avais du vrai là-dedans. Quelle tristesse d’être aussi entouré et de finalement être si seul. « Non, mais plus sérieusement, je comprends... Enfin, non mais disons que je respecte... Vous devez avoir une sacré de force de caractère pour vous contenir constamment. Moi, je sais pas si j’y arriverais… Surtout que j’ai été éduqué pour attaquer et écraser les autres… » le disait-il avec une certaine fierté.

Wayn était suspendu à ses lèvres quand il lui partageait une expérience humaine, avec une tribue lointaine. Enfin une anecdote intéressante, quelque chose… Malheureusement, c’était une anecdote pourrie. Et il resta interdit devant l’analyse du professeur. Il se forçait à tenir son regard mais il finit par détourner la tête, se mordant les lèvres pour cacher sa gêne. C’était jamais bon d’être si facilement percé à jour. Je me pensais doué pour l’illusion, ça fait mal à l’égo… Il avait un sourire, mais il sonnait faux. Adrian enchainait sur les raisons qui l’ont poussé à arrêter les excursions. La mâchoire de Wayn tomba devant sa réponse qui n’en était pas une ! Il levait ensuite un sourcil, le regardant un peu avec insolence face à ses questions. C’était seulement pour le provoquer. Il était content d’éveiller un peu son intérêt. « Raison familiale ? Sérieusement ?! Ça c’est trop facile ! On balance ça, comme ça on ne pose pas de question, car faut rester correct… » dit-il avec sarcasme. « J’y crois pas trop... » lui dit-il avec plus de défi et un sourire complice.

« Hm… » avait-il prit le temps de trouver la meilleur réponse à sa question. « Bah ça dépend de quel côté on se place. Je dirais que c’est pour écraser les autres » reprenait-il ce qu’il avait dit tout à l’heure. « Ou juste pour survivre et profiter de mes privilèges… » avait-il répondu franchement. Le soucis, c’est que Wayn racontait beaucoup de connerie, on ne savait jamais quoi croire. Il faisait en sorte pour qu’on en arrive à cette idée tout du moins. Il était le gamin jamais sérieux qui prenait tout à la légère. « Après, pour ce qui est de parler de moi… C’est parce qu’il n’y a rien à dire au final. Le pauvre gamin, pété de thune qui ose de plaindre de sa triste vie d’un... classique. Tout le monde l’a connait ! Celle faite d’une éducation stricte, de grandes écoles, de grandes études, de soirée mondaine, de place V.I.P. pour tout et n’importe quoi… De quoi il devrait ce plaindre ce pauvre petit richard hein ? … De rien. Après, c’est vrai... et ça me va. J’ai pas de choix de carrière, je vais devoir me trouver une femme que mon père acceptera et qui devra répondre à un bon nombre de critère ridicules. ». Il sourit avec une fausse innocence, une touche d’insolence. Il n’avait surtout pas le droit de montrer qui il était vraiment, parce qu’on ne l’avait jamais accepter et sans jamais lui laisser l’occasion de s’imposer et prouver qu’il était malgré tout une personne respectable. Parce qu’on lui avait appris que l’Autre chercherait toujours les failles pour le détruire.

« Certes, mais si j’ai envie d’aller en France à Paris demain, je peux. En jet privé… Franchement, pour ça je veux bien être médecin et épouser une idiote, riche, fille à papa et refaite de partout. » exagérait-il un peu sur les critères de l’épouse. Mais en soit, il faisait avec sa vie actuelle et s’en accommodait. « Mais classe quand même ! Un minimum, faudrait pas qu’on la prenne pour une pute aux sorties officielles. Bah oui, sinon ce serait trop simple. » rit-il. Là, pour le coup il blaguait. Se moquant lui-même du ridicule de l’univers élitiste dans lequel il évolue. Après, il n’était pas non plus si loin de la vérité. Disons que pour l’instant, il en était capable. Tant qu’à faire, il la choisirait idiote pour qu’elle ne puisse pas voir qu’il la trompait. Et que mon père n’est pas fichu de m’en coller une qui a plus de deux de Q.I. Madame j’ai un chihuahua qui s’appelle Gucci. Il voulait tellement ce manoir actuellement qu’il était prêt à faire des sacrifices à faire comme un mariage de convenance. M’enfin... Cette histoire de mariage me refroidi un peu quand même... Je suis pas sûr d’arriver au bout de la course avec mes demi-frères, mais je suis curieux de voir jusqu’où je vais aller par contre. Je tiendrais au maximum et pas sans me battre.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 4 Oct 2018 - 11:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4573
ϟ Nombre de Messages RP : 1546
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian ne connaissait pas vraiment Wayn, il aurait donc été incapable de dire si le jeune homme mentait ou non. Au fond, cela ne le regardait pas vraiment et même si le mage devait dire que ce garçon l'intriguait un peu, il y avait peu de chances pour qu'ils se revoient une fois cet épisode terminé. Wayn n'avait pas l'air d'être du genre à revenir au musée juste pour le plaisir et comme le mage doutait qu'ils côtoient les mêmes milieux, le sujet était vite réglé. Pourtant, cela ne l'empêchait pas de se demander si le jeune homme avait réellement aussi peu de personnes proches de lui. Ce serait triste pour quelqu'un d'aussi jeune, mais comme il n'était pas mieux loti, il ne pouvait pas vraiment lui jeter la pierre.
Sobrement, il répondit aux remarques de Wayn.

« Peut-être que c'est une question d'éducation alors. »

Ses parents avaient été des personnes très posées et patientes. À l'époque, Adrian les trouvait trop passifs et rêvait de voir son père taper du poing sur la table pour s'imposer auprès des personnes qui pouvaient l'ennuyer – et elles étaient nombreuses – mais il ne l'avait jamais fait. Au final, en y réfléchissant bien, le mage se rendait compte qu'il ressemblait de plus en plus à son géniteur. À croire que la pomme ne tombait jamais bien loin de l'arbre, adage qui semblait se vérifier avec Wayn s'il en jugeait ses paroles.

En tous les cas, les questions qui suivirent au sujet du comportement du jeune homme ne semblèrent pas l'enchanter. Ce dernier détourna le regard avant d'esquisser un sourire qu'Adrian ne parvint pas à identifier. Qui plus est, il détourna l'attention en rebondissant sur la raison avancée par le mage pour justifier son changement de vie. Pourtant, c'était l'entière vérité, mais il se voyait mal lui dire « J'ai arrêté d'aller sur le terrain parce que mon fils adoptif devient vieux et que j'ai peur qu'il lui arrive malheur quand je serais absent, vous comprenez ? ». Il passerait pour un fou, au mieux pour un menteur.
Haussant les épaules comme si c'était sans importance, Adrian ne changea pas sa version.

« Pourtant c'est la vérité. Mais rien ne vous oblige à y croire. »

Wayn avait certainement dû espérer des éclaircissements sur ces fameux « problèmes de famille », mais c'était bien mal connaître Adrian. Ce dernier avait beau céder assez facilement sur des sujets secondaires, lorsqu'il était question de sa vie privée, il savait se montrer aussi muet qu'une tombe !

Le jeune homme répondit finalement, avec un peu de retard, expliquant qu'il n'aimait pas parce de lui parce que c'était une vie trop classique. Là, ce fut au tour d'Adrian de ne pas être vraiment convaincu. Il n'y avait rien de honteux à avoir une vie « classique », ni même à naître dans un milieu aisé. Lorsqu'il eut terminé, Adrian resta silencieux durant quelques instants, tapotant machinalement son carnet contre le stylo qu'il tenait.

« On dirait que vous parlez d'une famille du début du siècle. J'ignorais qu'il y en avait encore qui faisaient des mariages arrangés. » Même s'il en avait déjà eu vent à plusieurs reprises. « Rien ne vous oblige à mener cette vie si classique comme vous dites. Vous pourriez décider de tout plaquer et d'aller vivre ailleurs pour recommencer une nouvelle vie. Si vous restez, j'imagine que ça doit vous convenir un minimum. » Ce n'était que des suppositions, il ne le connaissait pas assez pour être sûr de ses jugements. « On ne devrait pas avoir des enfants pour les obliger à mener la vie qu'on décidera pour eux. On doit seulement leur donner une chance de bien commencer dans la vie et les soutenir en cas de besoin. » Il haussa les épaules. « Je ne sais pas si votre vie est si classique. Elle ne ressemble pas à celles que j'ai l'habitude d'entendre en tous les cas. » C'est le moins qu'on puisse dire. « Je suis étonné que quelqu'un d'aussi... rebelle que vous se satisfasse d'une telle situation. Vous devez avoir raison, je suis vraiment une bonne poire. »

Pour qu'il se soit laissé manipuler aussi facilement. Mais c'était davantage une remarque destinée à faire réagir Wayn qu'à jouer les victimes, restait à voir si le jeune homme avait envie d'en parler ou non.
Ce n'était pas comme si une discussion ferait beaucoup changer les choses, mais parfois, ça soulageait.
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 5 Oct 2018 - 22:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 178
ϟ Nombre de Messages RP : 105
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

My Blood - Twenty Øne Pilots

Bien sûr que c’est une question d’éducation… C’est comme les animaux… Tout dépend de comment ils sont conditionné depuis la naissance. Ils le disent aussi dans Danny the Dog. Il haussait les épaules et hochait seulement la tête avec un sourire sans émotion. Il se retenait de rajouter qu’il trouvait qu’il y avait quand même quelque chose de plaisant à écraser les autres. Il se sentit ensuite piégé avec l’explication d’Adrian. Il avait arrêté de parcourir le monde en quête d’objet ancien pour des raisons familiales. C’était trop peu ! Il pestait. Il ne voulait pas y croire. Adrian, toujours aussi impassible et calme lui répondit que c’était la vérité. Bien sûr que ça l’était. C’était seulement pour râler. Sa réponse trop vague était si frustrante et il ne pouvait vraiment pas lui reprocher de ne pas être du genre à s’étaler sur sa vie. Il aurait aimé savoir, sauf qu’il avait été un minimum éduqué et il allait se tenir pour ne pas être intrusif, voire déplacé. Un minimum…

Enfin, Wayn ne s’étalait pas sur sa vie, c’était une façon de voir les choses, car il allait le faire, mais encore une fois, il ne mettait aucun détails, ou alors des faits marquant d’une vitrine pour éblouir, en bien ou non, et faire oublier les menus détails qui en révéleraient bien plus sur lui. C’est ce qu’il tentait de faire d’instinct et surtout naturellement. Il lui avait alors peint le tableau de sa famille en quelques lignes. Il le pensait vraiment quand il disait qu’il avait la vie classique du pauvre riche mal dans sa peau, tout du moins à son niveau. Les malheurs des riches ne touchaient personnes. « Non, c’pas vraiment des mariages arrangés, mais qu’ils n’acceptent qu’un très-bon-parti… » dit-il amusé que sa famille soit comparé à celle d’un ancien temps. C’était tout à fait ça.

Il opina du chef quand il disait que ça devait lui convenir. C’était le cas, il devait peut-être endurer les obligations de ses parents, mais d’un autre côté, il lui suffisait de claquer des doigts pour obtenir certaine chose. Tout les rêves qu’il pouvait avoir étaient réalisables pour la majorité. Tant de facilité, que finalement il se laissait pour l’instant guider par sa famille et tout leur prendre comme ils lui avaient pris sa mère, à moins qu’un jour, un vrai rêve ne le frappe. Adrian lui donnait alors son avis sur la famille, comme lui la voyait. Wayn se demandait si c’était ça qu’il avait connu. Il eut un léger rire à la fin de ses paroles. « Pas forcément... Ou alors vous êtes bien trop poli pour me dire que je dois aimer me plaindre car je ne fais rien pour arranger les choses… » lui dit-il avec un sourire. « Mais non, ce n’est pas ça. Je suis juste très malin… Je fais en sorte de m’assurer un avenir confortable avant de chercher à m’envoler. J’aurais tant à perdre alors que ça pourrait être tuile… Je profite du système en attendant de trouver quelque chose d’intéressant à faire. » lui parlait-il sincèrement et avec une certaine désinvolture. Sa famille, c’était avant tout qu’un héritage, un lien vénal. Dans le fond, ils s’appréciaient un minimum... à leur façon.

« Je me demande bien à quoi j’aurais pu ressembler si j’avais eu des parents aussi idyllique que vous les avez décris… Je suis incapable de l’imaginer. Je ne serais pas allé aussi loin dans la vie je pense… Une chance sur combien hein ? Là, à ma place actuelle, c'est une évidence. » dit-il avec dédain, mais on sentait une petite ironie quand même. « M’enfin pour dire, que je sais exactement ce que je fais… ». Plus ou moins. Il essayait tout du moins, avoir toujours un coup d’avance, parce que c’était comme ça qu’on s’en sortait. Je crois que le premier jeu auquel on a tous joué en premier, c’est les échecs. Et c’est Lily qui nous enculent tous encore aujourd’hui. Un monstre… Pourtant, je suis le plus futé, mais la différence entre lui et moi, c’est que lui va prévoir ce que je vais faire. Pas seulement de voir toutes les combinaisons possibles. Lui, il a deux coups d’avance car il sait quelles combinaisons on va choisir.

« Je vous rassure, je pense pas qu’il existe deux familles comme la notre » finit-il par ricaner. « J’exagère hein… J’en fais des caisses. En vrai, c’est pas aussi... » et il eut l’air d’hésité quand même, « dingue... » finit-il sa phrase peu convaincu. « Ouais, c’est chiant car je dois avoir une sacrée ligne de conduite, que je dois toujours avoir l’accord de mon paternel pour faire quoi que ce soit et qu’il est très exigeant et borné. ». Il baissait souvent les yeux quand il se fermait. Il ne s’en rendait même pas compte, mais comme Adrian le lui avait fait remarquer tantôt, il eut conscience de ce réflexe de dévier de sujet. « Ça vous manque pas les expéditions archéologiques ? » les mots étaient parti tout seul et Wayn eut un rictus. Grillé. Il s’était vu le faire et c’était encore plus embêtant de savoir que l’autre homme le voyait venir. « Non mais vraiment, je vous jure que votre vie doit être bien plus intéressante que la mienne. Pas forcément plus palpitante vu votre calme en toute condition… Mais plus intéressante. » Il disait vrai, car le peu de chose qu’il d’intéressant qu’il faisait à son goût, il ne pouvait pas en parler comme ça. Ses dons ou ses activités nocturnes, non il ne pouvait vraiment pas. « Genre si on vous donnait des fonds pour faire une ... enquête ? Une expédition de recherche sur un truc, vous le feriez ? »

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 6 Oct 2018 - 10:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4573
ϟ Nombre de Messages RP : 1546
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Profiter de l'aisance de sa famille pour pouvoir s'offrir une future vie aisée était quelque chose d'assez « logique » et surtout de prudent, mais Adrian n'approuvait pas forcément. Déjà, profiter des autres n'était pas dans sa nature, ce qui n'aidait pas à concevoir un tel plan. D'autre part, il ne pourrait pas s'empêcher de songer qu'il avait une dette à l'égard de sa famille et ne se sentirait pas bien avant de l'avoir remboursée intégralement – et avec les intérêts !
Wayn, quant à lui, semblait donner l'impression que tout cela l'indifférait. Peut-être était-ce le cas, ou peut-être qu'il essayait de cacher ses véritables sentiments. Ce n'était pas parce qu'il donnait de l'air de se moquer du fait qu'il profitait de ses parents, que c'était forcément le cas. Les apparences étaient souvent trompeuses.

Plutôt que de vexer le jeune homme en supputant vainement, le centenaire décida de répondre avec neutralité. Il n'approuvait pas, mais il n'allait pas lui faire la morale pour autant. Chacun voyait midi à sa porte, ce n'était pas à lui de juger de la manière de penser ou de vivre des autres !

« Je vois. »

Il n'allait pas dire « je vous comprends » ou « vous avez raison » alors qu'il ne le pensait pas. Mentir était une chose qu'il n'affectionnait pas, au contraire, donc autant dire qu'il l'évitait lorsqu'il le pouvait. Pourtant, Dieu savait qu'il avait déjà servi plusieurs gros mensonges au jeune homme depuis le début de leur discussion. Notamment sur ses origines, sa famille et ce genre de choses, mais c'était malheureusement inévitable.

Malgré toutes ses bonnes résolutions, Adrian ne put s'empêcher de tiquer en entendant Wayn dire qu'il n'aurait jamais été aussi loin dans la vie avec des parents plus conciliants. Il parlait ainsi parce qu'il ne connaissait pas cette vie, ou du moins c'était son point de vue.

« Que voulez-vous dire précisément ? Vous pensez que si vos parents vous avaient laissé faire vos choix, vous n'auriez pas été loin dans la vie ? Il n'est pas nécessaire d'être en rivalité ou en colère contre quelqu'un pour avancer, vous savez. Il existe d'autres moteurs que la jalousie ou ce genre de sentiments. » Il ne critiquait pas, ne se moquait pas. Non, il se contentait de donner son avis. « Mais ce n'est pas bien important, comme vous l'avez dit, vous savez ce que vous faites. »

En tous les cas, la vie de famille de Wayn n'était pas enviable. Le centenaire en venait presque à le plaindre, mais il garda ses pensées pour lui et s'abstint de le relancer lorsqu'il changea de sujet. Il l'avait fait avant, inutile d'accabler le pauvre jeune homme. Il n'était pas ici pour subir un interrogatoire après tout. Mais il semblait que ce n'était pas parce qu'il n'aimait pas parler de lui que Wayn s'empêchait de questionner les autres ! De nouvelles questions arrivèrent, orientées vers un sujet qu'Adrian avait essayé d'esquiver jusqu'à présent. Il ne tenait pas spécialement à en parler, parce que Wayn risquait de relancer un interrogatoire orienté vers « les raisons qui vous poussent à tout laisser ». Hésitant brièvement, le mage se décida finalement à répondre.

« Tout dépend de l'enquête en question. Si c'est dans mon domaine, je peux aider, oui. Mais les fonds ne sont pas forcément nécessaires, je sais me débrouiller comme un grand et cela évite généralement que le commanditaire s'imagine que je lui appartiens si je puis dire. » Et qu'il ou elle l'utilise comme un employé donc. « Pourquoi cette question, vous songez à me demander de dresser votre arbre généalogique en enquêtant sur les origines de votre famille ? »

Il avait grossièrement esquivé la question de Wayn au sujet des expéditions archéologiques, mais tant pis. Adrian n'avait pas envie d'en parler, cela lui rappelait bien trop de souvenirs et malgré tous les sourires du jeune homme face à lui, le mage ne cédait pas sur tous les points.
En y réfléchissant bien, il venait de faire exactement comme Wayn : détourner la conversation. Mais ce n'était que justice, non ?
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 7 Oct 2018 - 2:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 178
ϟ Nombre de Messages RP : 105
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

My Blood - Twenty Øne Pilots

Wayn était assez futé pour comprendre qu’un « je vois » traduisait qu’il n’en pensait pas moins. Quand son père commençait par un « je vois »… ce qui suivait n’était rarement glorieux. Il a entendu, mais… Il s’en moquait. Il savait bien qu’il n’était pas un enfant de coeur, c’est sûr et s’imaginait très facilement qu’Adrian ne soit pas du tout ce genre de personne à concevoir ce qu’il faisait. Il avait joué un peu le provocation en lui balançant ça. Il avait aussi besoin de le lâcher, pour se le rappeler, donner à ses motivations plus de concret.

Pour ce qui était de s’imaginer avec une famille plus conciliante et aimante, il peinait un peu. Il était tellement loin de tout ça et il se satisfaisait un petit peu de sa vie, il s’y était fait. C’était à la limite du concevable de vivre autrement en fait. Il s’y attendait à ce qu’Adrian rebondisse sur ce qu’il avait dit. Il avait encore fait de la provocation devant le raccourcis qu’il faisait dans ses propos. Wayn haussait les épaules avec une légèreté insolente. « Oui, je suis d’accord. Mais quand on n’est pas poussé, on n’a moins de chance de chopper l’élan. On peut juste être satisfait de sa petite vie bien heureuse et tranquille, sans ambition... ». Pause, une image qui le frappait. « Il y a quand même un plus gros pourcentage de gens qui crève la gueule dans la merde avec une vie pourrie que les autres qui sont allés loin – et quand je dis loin, c’est autant pour le domaine du matériel que du spirituel – alors que les parents les élevaient comme c’est écrit dans les livres « Devenir Parents » qu’on trouve au rayon puer. » avait-il répliqué un peu avec indolence. 

« Pour moi, la colère et la jalousie, ça marque plus, ça vous prends aux trips… Ça vous envoie de l’adrénaline… Vous pouvez déplacer des montagnes sans avoir peur des obstacles. » lui partageait-il seulement son point de vue, comment on le sentait du côté obscur de la force. « Dans la nature, c’est les prédateurs qui vivent le plus longtemps, non ? » continuait-il de le chercher un peu. Il rit légèrement, lui faisant signe de laisser tomber. Il avait compris, juste qu’il ne le saurait jamais, il ne fait pas parti de ces gens là. J'ai été élevé comme un prédateur.

Il préférait de loin changer de sujet. Il était presque gêné de se rendre compte qu’il n’impressionnait personne avec ses petits tours de passe-passe. Autant lui dire les choses, il n’avait pas envie de s’étaler sur lui. Ce n’était pas si distrayant. En réalité, ils n’étaient même pas obligé de parler, il pourrait lui dire merde et l’obliger à prendre sa pause ailleurs. Tant mieux, Adrian était gentil et poli, alors Wayn en profitait. Il ne parlait pas vraiment avec des personnes de ce milieu là. Encore moins un archéologue qui était persuadé de l’existence de la magie. Il en avait oublié qu’il le trouvait si coincé et qu’il avait envie de l’embêter. Il voulait en savoir plus. La raison pour laquelle il avait arrêté ne le titillait pas plus. Il voulait de l’aventure…

Qu’il ne répondait à la première question, Wayn n’avait même pas remarqué non-plus. Il avait autre chose en tête et comme Adrian avait enchainé. Il n’y était plus. Le soucis de penser trop vite et tout le temps, sans arrêt. Il rit quand le professeur parlait de son arbre généalogique. « Non, on l’a déjà merci. ». C’était évident, vu la famille et c’est ce qui l’avait fait rire au final. « Moi, je pensais carrément verser des fonds pour vous envoyer chercher un truc magique, mais que je vous accompagne. Vivre une enquête magico-archéologique. Ça pourrait être tellement fun en vrai. » quand il disait fun il pensait à enrichissant et qui lui changeait de l’ordinaire. L’ennui, toujours… Celui qui le poussait à multiplier les expériences, toutes plus différentes les unes que les autres ce qui finissait par lui donner pas mal de ressource. « Je cherchais à voir si c’était faisable dans l’idée quoi… » dit-il avec un sourire léger. « Mais ça pourrait vraiment m’ambiancer. » rajoutait-il avec un sourire presque d’enfant. Bien sûr que dans la première idée, il se disait que ce serait comme jouer à Tomb Raider. C’en était sûrement loin, mais il était influencé par ses écrans, forcément...

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 7 Oct 2018 - 12:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4573
ϟ Nombre de Messages RP : 1546
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Wayn avait vraiment une vision très réductrice des choses en ce qui concernait la vie des personnes nées au sein de familles « aimantes ». Adrian devait admettre qu'une vision des choses aussi cynique était presque choquante venant d'une personne aussi jeune, mais il se demandait si le jeune homme n'était pas en train de lr provoquer un peu. Possible. Au fond, ce n'était pas son affaire. Le mage n'avait pas envie de se lancer dans un débat à ce sujet et il n'estimait pas avoir le droit d'imposer sa vision des choses à quelqu'un. Qui plus est, comme Wayn le soulignait, c'était son point de vue, pas ce qu'il prônait. Adrian préféra donc se contenter d'un haussement d'épaules avant de répondre avec sobriété.

« Je ne sais pas. Je ne suis pas zoologiste. Mais je crois que les humains ont suffisamment évolué pour ne pas se comparer à des animaux qui doivent tuer pour survivre. » Il n'avait jamais aimé cet amalgame, mais bon. « Je répondrais donc qu'il y a d'autres moyens de pousser une personne qu'en lui mettant la pression. L'envie de rendre fier, de faire plaisir ou de prouver aux gens qu'ils avaient raison de croire en vous par exemple. »

C'était d'ailleurs beaucoup plus gratifiant. Il avait déjà exploité des sentiments négatifs pour atteindre ses objectifs, mais même après avoir « gagné » il se sentait mal. Rendre ses parents fiers de lui avait été beaucoup plus agréable, mais il se doutait qu'il était inutile de partir dans une telle discussion et clos donc la conversation :

« Nous avons donc expliqué nos points de vue, en voilà une bonne chose de faite. »

Ce qui signifiait qu'il ne tenait pas à continuer sur cette voie pour le moment. Peut-être jamais en fait. Wayn était quelqu'un d'agréable à ses heures, mais plusieurs de ses paroles perturbaient pas mal le vieux mage qui n'était pas certain d'avoir envie de pousser ses recherches plus en avant. Il n'avait pas le temps d'essayer de comprendre et de connaître quelqu'un. Pas le temps ou pas l'envie... trop de gens s'étaient rapprochés de lui au cours des derniers mois – Natalia, Lou et tant d'autres – cela le perturbait pas mal. Il mourait d'envie de retrouver sa solitude et de ne plus songer à l'avenir. Une fuite très comparable à celle de Wayn lorsqu'il changeait de sujet, mais personne n'en avait conscience, pourquoi s'en priverait-il ?

Le jeune homme reprit finalement la parole pour lui expliquer ce qu'il avait en tête en parlant de lui avancer des fonds pour des enquêtes. En temps normal, Adrian n'aurait pas été contre effectuer des recherches sur des objets magiques, c'était son travail après tout ! Mais là... il n'avait pas spécialement envie que Wayn profite d'une telle occasion pour essayer d'en apprendre sur lui... ou tout simplement pour se montrer incontrôlable ! Conservant son expression neutre, il secoua la tête en signe de dénégation.

« Je ne serais pas le plus approprié pour une telle tâche. Déjà, parce que je passerais 90% de mon temps à faire des recherches dans mes ouvrages pour trouver des informations sur cet objet et que vous vous ennuieriez rapidement, puis ensuite parce que je préfère travailler seul lorsque je suis sur le terrain. » À de rares exceptions. « Cela dit, je peux vous fournir quelques noms. J'ai récemment rencontré une jeune chasseuse d'artefacts magiques. Elle est Irlandaise en plus, vous devriez vous entendre. Je pourrai vous fournir son nom si vous le souhaitez. »

Adrian imaginait sans mal que Faelan aurait tôt fait de calmer Wayn s'il décidait de l'accompagner. Elle était si... brut de décoffrage que lui-même se sentait encore mal à l'aise en sa présence, mais c'était une personne aimable et sensible derrière ses airs sévères. Il n'y avait aucune raison qu'ils s'entendent mal après tout.
Jetant un coup d’œil à sa montre, le mage posa finalement son carnet sur la table.

« Je crois qu'il serait temps que vous preniez votre pause. »

Il ne parlait plus d'une pause en commun, peut-être que sa patience avait finalement été épuisée et qu'il aurait besoin d'un petit moment pour la recharger !
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 11 Oct 2018 - 22:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 178
ϟ Nombre de Messages RP : 105
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

My Blood - Twenty Øne Pilots

Wayn se retenait de lui dire ce qu’il en pensait, ne pas comparer l’être humain à des animaux. Qu’il ne devrait pas lui-même parce qu’il était plus évolué. La discussion avait été close et mieux valait. C’est qu’au final, il l’aimait bien cet homme aussi vivant que ses reliques, ce serait dommage de s’embrouiller pour des broutilles. Je suis tellement évolué que j’ai conscience que l’être humain, à trop l’être, fini par vouloir retourner de temps en temps à des instincts bien plus primaires. Besoin de relâcher la pression, parce qu’on réfléchit trop, on veut toujours se surpasser, oublier qu’on est des animaux avec des besoins et des instincts… Son frère lui avait pourri un peu la tête, mais il était plutôt d’accord. Forcément…

L’étudiant oubliait cette histoire. Le débat aurait pu être plus intéressant, mais discutant, il avait eu une idée. Un peu folle, dite sur le ton de la légèreté, spéculer sur des projets qui ne verront jamais le jour, dans un idéal… Mais dans le fond, si ça se faisait, pourquoi pas ? Il était bien parti avec une photographe à Cuba pratiquement sur un coup de tête. Pour vu qu’il sortait un peu de son quotidien étouffant. Heureusement qu’on lui accordait quelques libertés, comme de s’enrichir d’expérience, s’investir dans des projets et voyager. Il était aussi très bon pour baratiner et convaincre son auditoire, comme son père. Une fois sur trois il y arrivait. Quand Lilly n’était pas là pour rappeler à mon père que je suis un beau-parleur plein de charme…

Wayn avait envie de suivre Adrian sur une enquête de n’importe quel objet magique. Il aimait bien tout ça. Il lui proposait carrément de payer toutes les charges pour réaliser une nouvelle expérience. Le soucis quand on avait autant d’argent, c’est qu’on avait tendance à le balancer à tout bout de champs pour obtenir quelque chose. Adrian refusait. Il eut un petit sourire dans un premier temps. L’argent ne lui suffisait pas pour le convaincre, ce qui objectivement en faisait quelqu’un de bien, puis il sentait que le professeur devait paniquer de l’emmener avec lui. C’est sûr qu’ils étaient si différents. Hey, mais il s’ennuierait pas avec moi. Jamais… Et encore, s’il me laissait lui montrer ce qu’il m’inspire…

Il levait ensuite les yeux au ciel quand Adrian se cachait derrière l’idée qu’il resterait enfermé devant ses ouvrages et que cela l'ennuierait. Il haussait les épaules. Si le sujet était intéressant, pourquoi pas. Il s’était un peu payé sa tête tout à l’heure. Il en passait du temps enfermé, parfois des heures durant pour vu qu’il soit pris par son travail. Si son corps n’était pas en activité, tant que son cerveau l’était. Il ne s’ennuierait pas. Il précisait qu’il préférait être seul pour travailler. Il levait les yeux au ciel une nouvelle fois, pure insolence parce qu’il n’avait pas ce qu’il voulait, mais il comprenait parfaitement. Quant au reste, il eut une légère grimace. La façon dont la phrase a été tournée, il avait l’impression d’entendre son père qui essayait de lui caser encore une de ses filles parfaites à marier, irlandaise en plus…. Après, il aimait bien et préférait les Irlandais, s’y accrochant s’il y en avait car il avait été élevé comme ça. Mais le mot, irlandaise, fille et présentation dans la même phrase, ça lui dressait les poils d’agacement. Elle chassait des trucs magiques... Elle a quelle âge ? Je prends pas plus de quarante ans et encore, faut vraiment qu’elle soit intéressantes.

Il ouvrit la bouche pour parler et réfuter, mais Adrian proposait de prendre une pause. Il écarquillait brièvement les yeux puis fit une moue. Il était tellement déçu. Il levait une épaule, qu’il fasse ce qu’il veut. Wayn avait prit sa pause déjà en fait, pour discuter avec lui. « Ouais… » dit-il la voix morne, descendant de la table et jetant un regard à son téléphone. Il allait peut-être en profiter pour s’en griller une. « Et vous avez pas compris… » dit-il avant de s’approcher de lui. « C’était avec vous que je voulais y aller. Pas quelqu’un d’autre. Je la connais même pas, je connais aucun de vos contacts. Enfin… C’est une question de feeling quoi… Vous me plaisez bien derrière votre air coincé et ennuyant.[/color] » dit-il avec humour. Il marquait une pause. « Vous m’aviez vendu du rêve avec votre histoire de banshee… Je m’y voyais déjà, m’enfin... Tant pis. Peut-être un jour… » disait-il avec lui, mais il trouverait peut-être quelqu’un d’autre. Il lui fit un clin d’oeil et le contournait.

Il libérait un peu Adrian, lui laissant profiter en solitaire de sa pause, sûrement en silence. Il était allé se fumer une cigarette, ayant croisé deux trois étudiants qui faisait de même, profitant de discuter un peu avec eux, poser des questions sur le professeur... Mais il était vite retourné au travail. Le musée s’était arrangé avec lui, alors qu’il était mineur et tout ça pour lui éviter les flics et de se faire trucider par son père, il essayait alors un minimum de se tenir et ne pas abuser. Puis il avait du chemin à faire pour réussir à secouer l’autre professeur.

C’était son dernier jour. Il avait passé la semaine là-bas, avec trois soirs d’astreintes pour compenser et avoir ses heures à l’hôpital. Heureusement que la dernière fois, il avait travaillé vingt heures d’affilées, ça lui avait sauvé un peu la mise. T’être pour ça aussi, qu’après avoir pris un cacheton j’ai eu la bonne idée de foutre le bazar dans ce musée. Il avait été tout aussi chiant tout le long, mais il s’arrêtait de parler parfois et était plutôt efficace au travail. Il était par contre moins arrogant les jours qui suivirent. Disons que ce trait de caractère avait l’air de s’effacer. C’était seulement un jeune homme joueur et sur la défensive.

Ils avaient fini d’inventorier les oeuvres pour l’exposition, si bien qu’ils avaient commencé tout l’inventaire de la réserve. Cela n’avait aucunement dérangé Wayn, il avait bien aimé en vrai. Des fois, il était allé chercher Adrian pour avoir un petit cours d’histoire sur une pièce qui avait titillé sa curiosité. Il cherchait toujours à en savoir plus sur lui, mais beaucoup moins. L’air de rien, Adrian s’étalait bien plus et se dévoilait en quelques sortes un tout petit peu quand il parlait d’histoire. Adrian avait du saisir que tout ce qui touchait à la magie et au surnaturel fascinait énormément le jeune-homme qui pourtant faisait un travail si terre-à-terre. Il l’avait dit, ce travail c’est plus pour faire plaisir à papa et ne pas s’ennuyer. Il avait aussi essayé de le taquiner un peu, lui faire des sous-entendu, mais c’était flop sur flop... Wayn trouvait son cas si désespéré que ça l’amusait plus que ce n’était un défi.

Mais bon… Comme il est mignon, je vais pas abandonné aussi facilement. Sait-on jamais… Adrian était devant le classeur. Il restait encore une partie à vérifier, mais c’était sûr qu’ils ne finiraient pas aujourd’hui. Il y avait eu quand même pas mal de pièces anciennes qui n’avaient pas été ajouté à l’inventaire. Wayn s’approchait avec un rictus narquois. « Dites, je voulais vous savoir… Pensez-vous que je devrais attendre de finir mon bagne pour vous proposez de boire un verre sans que ce soit déplacé ? » lui balançait-il avec assurance. « Pour discuter… » voulait-il le rassurer. Il ne mentait pas techniquement, il voulait discuter, et voir si… Après, le rassurer… faudrait déjà qu’il le voit. Ça a pas l’air dans ses capacités ça.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 12 Oct 2018 - 10:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4573
ϟ Nombre de Messages RP : 1546
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Wayn ne s'énerva pas, il se contenta d'accepter la « suggestion » du mage, mais prit tout de même le temps de lui répondre. Sincèrement, Adrian avait plus ou moins compris que le jeune homme semblait avoir envie de la taquiner, il avait donc pris sa proposition pour une nouvelle provocation, mais rien de très sérieux. Pourquoi aurait-il voulu passer du temps avec lui ? En dehors de ses heures de TIG j'entends ? Adrian n'en voyait aucune, il se contenta donc de hausser les épaules pour toute réponse, doutant sincèrement du fait qu'il y ait un feeling entre eux. Quant à lui plaire avec son côté coincé... et ennuyant ? S'en était presque vexant ! Heureusement qu'il savait ce que les jeunes pensaient de lui, mais tout de même...

Cet épisode ne fut pas le dernier, loin de là ! Adrian avait profité de l'absence du jeune homme pour reprendre un peu contenance en se retrouvant tout seul – son moment préféré – avant de replonger dans le grand bain. Durant la semaine qui suivit, il continua à « surveiller » le jeune homme qui se montrait parfois un peu trop turbulent, mais dont la compagnie restait agréable. Dans ces moments-là, le mage songeait au fait que la compagnie des autres pouvaient être reposante... ou du moins rafraîchissante ! Mais cela ne l'empêchait pas d'être content de retrouver sa tranquillité le soir venu.

Le travail avait bien progressé, Adrian en était d'ailleurs étonné. Wayn avait démontré un caractère plutôt volubile et le centenaire avait donc du mal à imaginer qu'il puisse être vraiment sérieux, mais tout le monde avait une face cachée, non ? Qui plus est, pour être en médecine, il devait se débrouiller en matière d'études. En tous les cas, ils ne se « disputèrent » plus, échangèrent principalement au sujet des objets qu'ils triaient et recensaient. Wayn se montra d'ailleurs intéressé par plusieurs d'entre eux et vu qu'il avait expliqué aimer les détails, Adrian ne s'en priva pas, expliquant tout ce qu'il savait à leur sujet. Au pire des cas, il se lassait, le faisait savoir et l'archéologue ne s'en formalisait pas, se contentant d'interrompre son cours magistral privé.

En finalité, leurs échanges furent plutôt intéressants et Adrian ne releva pas – ni ne remarqua – une seule avance que le jeune homme put lui faire. Au mieux, il le trouvait plus poli ou plus curieux, mais guère plus !

Le dernier jour était arrivé et la fin de leur collaboration approchait. Adrian était toujours aussi appliqué alors qu'ils finalisaient – presque – enfin leur petit tri. Penché sur le classeur qu'il contemplait avec une certaine satisfaction. Il savait bien qu'il allait encore devoir travailler quelques après-midi pour tout clore, mais disons que l'aide de Wayn l'avait bien avancé ! D'ailleurs, lorsque ce dernier s'approcha de lui pour lui poser une question pour le moins inattendue, le mage lui décrocha un regard un peu étonné. Tout en remontant ses lunettes sur son nez, le centenaire répondit d'un ton toujours aussi sérieux.

« N'est-ce pas ce que nous venons de faire durant toute la semaine ? Vous avez encore des choses à me demander, ou c'est simplement parce que vous craignez de ne plus pouvoir vous passer de moi ? »

Il n'avait pas trop compris en quoi ce serait déplacé de boire un verre entre quasi-collègues – provisoires, mais collègues quand même ! Wayn disait souvent des choses qui lui semblaient étranges, il préféra donc ne pas demander de détails et haussa les épaules. La réponse importait peu au fond, il devait simplement admettre qu'il était étonné que le jeune homme puisse avoir envie de le revoir après cette collaboration forcée.

« Je suis étonné que vous puissiez avoir envie que nous nous recroisions. J'aurais pensé que vous partiriez en courant maintenant que vous êtes libéré de vos obligations vis-à-vis du musée. » Il était franc, comme toujours. « Mais pour vous répondre, non, je ne pense pas que vous deviez attendre. Et ça n'a rien de déplacé, les stagiaires le font sans cesse. Enfin pas avec moi, entre eux ou avec les autres bénévoles j'entends. »

Il était vrai que les autres ne venaient pas souvent vers lui. Quelques-uns avaient tenté de lier contact, mais face au manque de motivation et d'implication du mage, ils avaient fini par laisser tomber. Le centenaire jeta un rapide coup d’œil à sa montre avant de reprendre.

« Il vous reste une petite heure, mais avec tout ce que vous m'avez aidé à faire, disons que vous avez terminé. Vous pouvez partir quand vous voulez. »

Même s'il avait été un peu pénible par moment, Wayn méritait une petite récompense. Comme de terminer plus tôt que prévu par exemple.
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 13 Oct 2018 - 0:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 178
ϟ Nombre de Messages RP : 105
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

My Blood - Twenty Øne Pilots

Wayn avait lourdement abaissé ses épaules et levé les yeux au ciel au début de la réponse d’Adrian. Quelle idée d’avoir préciser pour discuter… Forcément ouais, dis comme ça c’est très con. Mais… Comment… T’es vraiment trop con ! Pff… Il posait sa main devant sa bouche pour tenter de cacher son expression à la fois agacé et un peu moqueuse, ce qui se rapprochait d’un sentiment de divertissement chez l’étudiant. Il lâcha alors un bref rire en l’entendant dire qu’il ne se passait déjà plus de lui. Il le jaugeait, savoir si le professeur faisait de l’humour ou disait ça comme ça. Enfin, est-ce que j’avais bien entendu… ? Il était tellement surpris qu’il n’avait même pas répondu et pourtant, il en aurait eu des choses à dire. Il regrettait tellement d’avoir raté sa perche en or lancé par son professeur-coincé préféré.

Il avait un sourire quasi de gosse. Il secouait la tête avec lassitude, Adrian osait être étonné et haussait les épaules quand il le pensait bien pressé de quitter cet endroit. Il avait autant donné l’air de s’emmerder ? Il était tout content de l’entendre dire qu’il ne devrait pas attendre pour lui proposer d’aller boire un verre. Même s’il ne le disait clairement pas de la même façon que Wayn l’aurait souhaité, rien que la formulation lui suffisait. Il sentait que pour l’instant mieux vaut se faire des films plutôt qu’espérer. Il eut un nouveau rire quand il rajoutait que les gens buvaient bien ensemble, mais pas avec lui. Ce n’était pas vraiment méchant, mais c’était cynique. Il lui avait échappé. Mais au contraire, il trouvait ça … Il me faisait de la peine… C’était adorable. Mais bon, d’un côté c’est pas étonnant qu’il ait du refroidir les gens… Monsieur Cache-ta-joie quoi. Culpabilisant, il avait plaqué ses mains sur sa bouche et les joignait en prière pour s’excuser. Il souriait toujours, impossible de s’en défaire. Ou pas.

La suite, il laissa un poil bouché-bée, encore une fois coupé dans son élan. « Je vous propose un verre et vous me foutez dehors une heure plutôt ? » dit-il l’air faussement pensif, se tapotant le menton et regardant en l’air. « Je dois prendre ça pour un non ? Parce que vous, par contre, vous avez vraiment l’air de vouloir vous débarrasser de moi. » dit-il avec un léger rire. « Et ce serait pas la première fois durant la semaine » avait-il renchérit toujours sur le ton de l’humour. Ce n’était pas un reproche du tout. Il avait fini par prendre ça comme des victoires sur sa capacité à être emmerdant.

D’un bond, il s’assit sur la table et penchait la tête en direction d’Adrian, son petit minois si touchant. « Alors ? On pourrait se revoir ? Je vous trouves sympa, ça s’est pas senti ? » dit-il un peu sarcastique. « Genre, je sais pas… Vous pouvez me montrer un truc ancien et qui sort de l’ordinaire… Et moi je ramène une bonne bouteille de rouge ? » proposait-il innocemment – ça ne l’était pas du tout. J’aurais qu’à me servir dans la cave des McLochlainn… C’est pas comme si on en manquait… Il voulait voir quelque chose de magique et il soupçonnait Adrian de pouvoir lui arranger ça. En tout cas, de le faire rêver un petit peu. Je tuerais pour ça ! Je me fais tellement chier dans ma vie si bien rangé de richou ordinaire qui veut bien se faire voir… Et qui doit être normal et faire des choses normales pour un humain de son genre...

Il levait une fesse pour sortir son smartphone et commençait à afficher le clavier, attendant déjà de rentrer le numéro du professeur. Il allait se battre un petit peu pour l’avoir, c’était sûr. Il lâcherait pas l’affaire comme ça. Ah non, il est trop mignon, peut se montrer très intéressant je suis sûr et tellement drôle…

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 13 Oct 2018 - 11:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4573
ϟ Nombre de Messages RP : 1546
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Wayn était difficile à cerner et Adrian ne savait jamais comment il allait réagir à ses paroles. En pensant lui faire plaisir en le laissant partir plus tôt, voilà qu'il se retrouvait accusé de vouloir se débarrasser de lui ! Bon, ce n'était pas totalement faux, il avait plusieurs fois tenté d'éloigner un peu le jeune homme durant la semaine qui venait de passer, mais ce n'était pas le cas à cet instant précis. Il avait simplement pensé que Wayn plaisantait en parlant de la possibilité de se revoir, sauf qu'il semblait plus que sérieux. Autant dire qu'Adrian n'était pas très convaincu en entendant l'apprenti médecin lui dire qu'il le trouvait sympa. Il avait une drôle de manière de le faire savoir ! Ou peut-être que c'était simplement le mode de fonctionnement des jeunes d'aujourd'hui ? Allez savoir.

Pas très sûr de la réponse à fournir à Wayn, Adrian resta silencieux et se retrouva finalement devant le fait accompli lorsque le jeune homme tira son téléphone de sa poche. Il pouvait difficilement l'envoyer paître sans avoir l'air méchant. Qui plus est, malgré son caractère un peu trop... excité, Wayn était quelqu'un d'agréable, pourquoi ne pas essayer de voir ce que ça donnerait ? Bien sûr, dans l'esprit du mage, la possibilité de se revoir ne déboucherait que sur une éventuelle amitié et encore. Il s'agirait davantage d'une bonne entente en raison de leur différence d'âge, même si Wayn ignorait cette dernière.
Haussant légèrement les épaules, Adrian répondit finalement.

« Comme vous voulez. Mais je n'utilise pas beaucoup de téléphone. »

C'était un euphémisme ! Il lui dicta malgré tout son numéro de téléphone. Fixe bien évidemment. Adrian ne possédait pas de portable et n'avait pas l'intention de palier à ce manque. L'idée d'être enchaîné à un appareil qui sonnerait sans cesse... non merci ! Même son téléphone fixe était dépassé depuis quasiment un siècle, autant dire qu'il y avait de fortes chances pour que Wayn n'arrive pas à contacter quelqu'un, surtout maintenant que Sallah sortait plus souvent.

« Le plus simple ce serait peut-être que vous veniez directement chez moi. Il y a plus de chances pour que quelqu'un vous réponde et si vous voulez voir quelque chose qui sort de l'ordinaire, j'aurais de la ressource. »

Pour le « truc ancien » il aurait pu lui rétorquer qu'il en avait d'ores et déjà un devant lui, mais Wayn ne comprendrait pas la plaisanterie, il s'en abstint donc. Bien évidemment, l'invitation chez lui n'avait rien de suspect, il avait déjà convié beaucoup de personnes au manoir et comme l'endroit était plus un moins un musée personnel, il conviendrait parfaitement à ce que Wayn semblait chercher. Bon, Sallah risquait certainement de faire la grimace en apprenant qu'un adolescent excité allait certainement débarquer chez eux, mais il s'y ferait comme à chaque fois.

« Et je ne cherchais pas à vous mettre dehors. Je pensais simplement vous faire plaisir en vous laissant partir plus tôt que prévu. Si j''avais cherché à me débarrasser de vous, vous seriez avec un stagiaire. Ou enfermé dans l'une des boîtes de la réserve. »

Il avait dit cela d'un ton extrêmement sérieux, mais ne l'était pas, bien évidemment ! Adrian avait un humour dépassé et parfois difficile à cerner, notamment lorsqu'il ne souriait pas. Mais Wayn se douterait bien que le mage n'avait pas eu l'intention de se débarrasser de lui de cette manière ! Refermant finalement le classeur qu'il poussa dans un coin de la table, Adrian rangea son carnet et ôta enfin ses lunettes pour les nettoyer d'un geste machinal.

« Je préfère simplement vous prévenir que je ne bois pas vraiment d'alcool. Mais ne vous gênez pas pour moi. »

Être né durant la prohibition et vivre avec une personne ayant épousé la foi musulmane ne poussait pas à consommer beaucoup d'alcool ! Sa dernière aventure du genre remontait à plusieurs années lorsque Gabriel Colt l'avait entraîné en soirée et qu'ils avaient fini leur sortie dans un club assez étrange. Adrian se souvenait encore du mal de tête qu'il avait traîné le lendemain, autant dire qu'il se montrait d'autant plus méfiant à l'égard de l'alcool depuis ce jour-là ! Un bref sourire ourla les lèvres du centenaire qui leva les yeux vers Wayn.

« D'ailleurs, vous n'êtes pas majeur, non ? Vous voulez que je finisse en prison en vous autorisant à consommer de l'alcool, c'est ça ? »

Bon, pour le coup Adrian se fichait pas mal du fait qu'un jeune homme encore mineur puisse boire de l'alcool. Ce n'était pas ça qui faisait du mal, c'était le comportement des gens qui en consommaient, deux choses bien différentes. Mais cela ne l'empêcherait pas de railler un peu Wayn. Après tout, ce dernier ne s'était pas gêné pour le faire durant toute la semaine, chacun son tour !
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 15 Oct 2018 - 6:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 178
ϟ Nombre de Messages RP : 105
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

My Blood - Twenty Øne Pilots

Wayn eut un grand sourire quand il sentait qu’Adrian allait lui donner son numéro. Son excuse du téléphone qu’il utilisait peu, pas de soucis. Ça existait des gens comme ça... Lui rarement, il était assez souvent dessus, faut dire qu’il avait tout dessus. Il sait qu’un jour, il le paierait très cher de faire confiance à ce petit ordinateur miniature. Il allait écrire et il eut un temps d’arrêt en entendant que c’était un fixe. Ah ouais… Genre « coincé » à ce point là… Il pensait au moins qu’il aurait un téléphone portable. Il eut un sourire et finit par noter. Il n’arrêterait pas de l’étonner celui-là. Un vrai personnage.

Heureusement aussi qu’il avait une bonne mémoire, car il n’avait pas eu le temps de finir de le taper sur son téléphone quand il s’arrêtait pour lever la tête et dévisager le professeur. L’étudiant se demandait s’il avait bien entendu ce qu’il avait entendu. Oui, il était sérieux. Il n'avait qu'à passer chez lui, il aurait ce qu'il faut pour le divertir. Il hochait vivement la tête. Et pourquoi pas. Il a raison, se casser autant la tête pour pas grand chose. Wayn ça l’arrangeait d’aller directement chez lui, c’était déjà plus intimiste. Ouais, j’allais être bien déçu, je sais… Mais dans l’idée… Lui qui était si vague et mystérieux quand ça le concernait, il invitait aussi facilement les gens à venir chez lui. Wayn aussi était un peu perdu et dans la fleur de l’âge il avait forcément pensé à l’éventualité, que peut-être, il avait fini par être un peu charmé. En quelque sorte oui, mais pas autant que l’aurait espéré l’étudiant. Disons qu’il était devenu supportable à la longue pour le professeur. Rien à voir avec ce que j’attendais…

Il lui fallait son adresse alors mais le professeur revenait sur l’histoire de le libérer un peu plus tôt. Wayn rit en l’entendant dire qu’il l’aurait enfermé dans une caisse s’il avait cherché à se débarrasser de lui. « Avouez que ça vous a démangé plus d’une fois… » le charriait-il, et comprenant complètement. Il serait incapable de se supporter lui-même parfois. Adrian enchainait alors, Wayn perdant doucement son sourire et le regardant avec perplexité. Il ne buvait pas d’alcool… Il lui aurait bien dit que c’est pas grave si c’était pas son truc, il pouvait ramener un peu de drogue, mais il n’aurait sûrement pas apprécié la blague et l’aurait trop vite jugé. Et maintenant il lui rappelait qu’il était mineur… C’est vrai… Il avait oublié qu’ici, il avait montré ses vrais papiers, au cas où ça prendrait de l’ampleur. Puis, montrer sa bonne foi aussi, il préférait la jouer réglo. Il sourit avec une innocence qui ne lui allait pas. « Un petit verre de vin, ça ne fait de mal à personne… Vous saviez que dans les orphelinats au XIXème siècle, on donnait du Gin au gamin pour les aider à s’endormir… Enfin pour les calmer le soir... Je pense que mon père me laisse boire du vin au diner pour le même principe… » fit-il diversion avec une anecdote historique, un peu d’humour et histoire de séduire le professeur, taquin. « Non, mais je vous ramènerais des fleurs sinon, c’est pas grave… » dit-il en exagérant son soupir, un petit sourire aux coins des lèvres. Des fleurs… Et du vin !

Il descendit de la table et se levait, baillant. Il avait travaillé de nuit la veille, faut dire que… « Bon, je suis pas totalement contre partir plus tôt, du moins mon corps est partant pour mais… » et il venait lisser le col de la chemise du brun qui n’avait pas besoin d’être replacé du tout et lui tapotait le torse. « Si ça ne tenait qu’à moi, je serais même rester une heure de plus avec vous…. Mais les bonnes choses ont une fin… Je vais y aller. » Il reprit une distance plus convenable face à Adrian et jetais un oeil à la réserve. « Et vu que vous avez l’air de pas comprendre à quoi sert un téléphone chez vous, autant qu’on voit ça maintenant : je peux passer quand ? C’est dans quel coin ? » demandait-il indirectement son adresse, encore une fois perché à son téléphone pour pouvoir le noter dans la fiche où il avait entré son numéro. « Au fait… Merci de pas avoir été odieux avec moi parce que je suis qu’un petit connard prétentieux qui a voulu faire son intéressant et est entré une nuit ici par effraction. » avait-il fini par lâcher. Il ne savait même pas si Adrian s’était renseigné sur lui auprès de ses supérieurs. « Je ne sais pas si vous le saviez, mais... vous m’avez presque rendu coupable. » dit-il avec un petit sourire insolent, mais il était sincère, suffisait de le voir détourner le regard et avoir une mine un peu moins fière. Il s’en voulait un peu. Tout petit peu... J’avais encore rien dégradé et tué personne, le cadre du tableau si je l’ai pété, j’ai pas fais exprès.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 15 Oct 2018 - 11:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4573
ϟ Nombre de Messages RP : 1546
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Avait-il eu envie de se débarrasser de Wayn ? Peut-être un peu, mais il ne l'admettrait pas. Tout le monde méritait un peu de patience, même les jeunes aussi difficiles que lui ! Et puis, il avait ses bons côtés au final, Adrian devait admettre qu'il avait passé un bon moment en sa compagnie.

En lui rappelant son âge, Adrian l'avait plus taquiné qu'autre chose. Lui-même avait fait des choses pas forcément très légales durant sa jeunesse et il avait d'ailleurs consommé de l'alcool alors que c'était interdit. Il aurait été bien mal placé pour faire la leçon à Wayn, même si ce dernier ignorait tout de ce que son interlocuteur pouvait avoir fait de sa jeunesse.
Un léger soupir échappa au centenaire lorsqu'il entendit l'apprenti médecin envisager de lui apporter des fleurs. Il préférait largement voir les fleurs dans des jardins et n'avait absolument pas la main verte. Sans compter qu'avec la chaleur qui envahissait le manoir grâce à Sallah qui transformait en cheminée en deuxième soleil, la fleur ne tiendrait pas très longtemps !

« Inutile. Vous n'avez pas besoin d'apporter quelque chose vous savez. Enfin, sauf si vous ne pouvez pas vous passer d'alcool bien sûr. »

Sinon, ce serait plutôt eau ou thé ! Sallah était un grand consommateur de thé et en achetait à tour de bras, autant dire qu'ils ne risquaient pas d'en manquer. Cela dit, Adrian se demandait encore sincèrement si Wayn allait réellement venir. C'était si... inattendu. Il imaginait plutôt que l’adolescent allait finir par oublier cette idée saugrenue et continuer sa vie sans remettre les pieds au musée et sans chercher à lui rendre visite. Il ne perdait donc rien à l'inviter au final.

Comme Wayn se rapprocha pour « réordonner » sa tenue, Adrian ne put retenir une légère moue. Il n'aimait pas vraiment la proximité des autres, mais ne voulait pas vexer le jeune homme. Même s'il doutait que sa tenue ait besoin d'être arrangée, il resta donc docilement immobile en dévisageant Wayn qui semblait sur le point d'accepter le petit cadeau qu'il venait de lui faire. Restait un détail à régler, heureusement qu'Adrian connaissait – même sommairement – son emploi du temps. Il réfléchit rapidement.

« Je suis toujours chez moi les mercredis et les week-end. Normalement ce sera aussi le cas la plupart des après-midi des deux semaines à venir, si rien ne se présente entre-temps. » Comme une intervention de Légionnaire, même si c'était peu probable. « Vous n'avez qu'à passer quand vous pouvez. De toute manière, il y a presque toujours quelqu'un, vous ne resterez pas sur le palier si ça vous inquiète. »

Il ne jugeait pas utile de préciser qu'il ne vivait pas seul. Sa vie privée ne concernait que lui et Wayn n'avait été convié que parce qu'il voulait des « anecdotes historiques », le reste ne l'intéressait donc pas. Ou Adrian considérait que c'était le cas du moins. Il lui confia donc son adresse, expliquant sommairement où se trouvait précisément le manoir, même si ce dernier était assez facile à repérer.

Arrivait la fin de leur échange. Adrian ne put retenir un léger sourire lorsque le jeune homme le remercia à sa manière. Avec un haussement d'épaules, il lui indiqua que ce n'était pas grave, puis répondit d'un ton posé.

« Et bien ce sera pour les fois où vous ferez quelque chose de mal, mais que personne ne vous rendra coupable. » Il n'allait pas s'excuser tout de même ! « Quant au reste.. vous êtes moins pénible que vous le pensez. Enfin, la plupart du temps. C'est à vous de vous remercier, moi je n'ai rien fait. »

Conclusion qui équivalait à des salutations. Adrian termina en souhaitant une bonne journée et une bonne rentrée au jeune homme, se demandant une dernière fois s'ils allaient être amenés à se revoir un jour. Seul l'avenir le dirait !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt




La pénitence méritée n'est jamais trop tardive ▬ Wayn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


Sujets similaires

-
» BigShow, il n'est jamais trop tard....:D
» On ne sait jamais à quoi s'attendre venant de moi ☮ with Ethan
» Il n'est jamais trop tôt!!!
» Buy you gotta keep your head up { Adam Carter
» (hot) Je veux tes mots, je veux ta peau, c'est jamais trop...| Vitaly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-