AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

La pénitence méritée n'est jamais trop tardive ▬ Wayn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 20 Sep 2018 - 19:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 179
ϟ Nombre de Messages RP : 106
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

My Blood - Twenty Øne Pilots

L’image du hamster dopé au café lui allait bien. C’était un peu ça et mieux valait tenter de le conteneur dans une salle aussi grande que la réserve plutôt qu’un bureau. Sinon, Adrian risquait de vraiment trouver la journée très longue. Enfin, je préfère me comparer à un singe-savant qui s’ennuie et qui trouve qu’être bête et faire des bêtises détend. A force de trop attendre de lui, il craque le pauvre primate. C’est vrai qu’ils étaient si différents sur leur énergie et leur attitude, mais pour Wayn c’était drôle. Adrian si calme et détaché, il n’avait qu’une envie : le secouer un peu.

Il n’avait pas du tout saisi sa tâche après avoir longuement louché sur le classeur. Il en avait oublié la moitié des explications du professeur. La moitié qu’il avait à peine écouté. Trop impatient, Wayn était déjà à l’étage suivante – agir – sans avoir pris le temps d’écouter attentivement les consignes. Surtout qu’il se trouvait dans un décor qu’il ne connaissait pas du tout. Il s’était lancé dans le bain, se noyant sous l’énorme recueil de fiche et s’était fait la réflexion que peut-être qu’il aurait du être un peu plus attentif que curieux.

Il se concentrait alors lorsque Adrian prit le temps de lui ré-expliquer leur mission ici. Un soucis d’informatique lui partageait-il, les obligeant à devoir référencer les pièces historiques à l’ancienne, sur support papier. Wayn tordit sa bouche en biais. Non pas que ça l’embêtait, une sorte d’empathie. Les bugs informatiques, c’était vraiment la merde. C’était déjà arrivé à l’hôpital et pas qu’une fois, la dernière durant le confinement. Adrian proposait de s’occuper de toute la réserve et faire une révisions des fiches de référence. Wayn avait tourné la tête pour constater de la taille de la réserve et ensuite de l’épaisseur du classeur. Il fronçait brièvement les souricls. C’était un travail de titan. Serons nous assez de deux !? Je me le demande !

Adrian pouvait s'inquiéter que Wayn trouve ça barbant et se cherche une excuse pour se faufiler. Cela aurait très bien pu être son genre. Mais… Pas cette fois. « Non, c’est cool... Enfin… Je veux dire, c’est sympa, ça à l’air marrant. » dit-il avec un sourire. « Et pour l’anecdote, ma famille descendrait soit-disant de l’ancienne bourgeoisie Irlandaise. » rajoutait-il pour le rassurer sur ses motivations. Le thème de l’exposition l’emballait – une belle coïncidence ! ça sentait limite le complot… Peut-être qu’il pourrait encore épaté le professeur sur son esprit. Un clin d’oeil et il se penchait sur le classeur pour commencer à s’y mettre.

« Le soucis, c’est... Elle est pour quand l’expo ? On a combien de temps devant nous ? » demandait-il par curiosité. Il n’était là que pour cinq jour. Encore une chance que c’était que cinq jour, tellement la galère à caler ça avec mes heures de résident. Je vais devoir faire des gardes à l’hôpital certain soir. Alors franchement si on tape la semaine dessus, moi ça me va, je vais être vanné ce weekend, mais c’est pas trop grave si j’ai des coups de mous quoi. Sauf s’il faisait tomber une oeuvre. Il se faisait vraiment la réflexion qu’à eux deux seulement, ça allait leur prendre du temps, sachant que Wayn débarquait ici. Il n’y connaissait rien en musée. Quelques paires de bras et d’yeux en plus aurait pu être une aide louable. Mais d’un autre côté, il était pas si mécontent de l’avoir pour lui tout seul pour l’instant. « Vous comptiez faire ça seul ? » le questionnait-il toujours par curiosité.

Et comme si on avait entendu des prières, des rires éclatèrent dans la réserve. Cela avait attiré l’attention des deux, les coupant. A lieu de chercher la provenance du bruit tout de suite, il observait le professeur. S’il ne paniquait pas, c’est qu’il n’y avait aucune raison de s’inquiéter. La base. Et que si les forniqueurs m’attaque, je peux savoir si je dois me méfier de la tierce personne ou non. Laisser tomber… Deux jeunes eurent l’air de sortir de nulle part. Wayn avait tout de suite compris aussi ce qu’ils traficotaient. Le couple eut un temps d’arrêt en les voyant. Wayn ne dit rien, mais ne rata rien de l’échange. A l’excuse des jeunes d’à peu près son âge, il baissait la tête pour cacher son sourire et calmer sa forte envie de rire. Il lâcha tout quand ils partirent et que le professeur se plaignit. Il rit très franchement. « Faut dire que… ». Il se mordit la lèvre avec un sourire espiègle pour retenir un peu ses paroles. Il devait rester correct. « Vous avez l’air plutôt doux et gentil… Un peu trop.[/color] » C’était gratuit, mais pas bien méchant. « Puis franchement, vous auriez préféré qu’ils vous disent clairement qu’ils se tripotaient dans un coin sombre d’un lieu public parce que c’est fun ? Je pense pas… Quoi que j’aurais aimé voir ça. » rit-il. Lui, il aurait répondu ça. « Vous avez bien du connaitre ça, vous savez qu’on trouve toujours une excuse idiote. Petit moment de honte, puis que c’est drôle aussi. C’est pas contre vous, j’en suis sûr… »

Il fit un signe de tête au brun pour lui faire signe de s’y mettre. Il croisait les bras. « On commence par quoi donc ? L’expo ou toute la réserve ? » demandait-il, prêt à s’y mettre. Il penchait alors la tête avec un petit rictus amusé. « Pour toute confession… Moi aussi, je vous ai pris un peu pour une truffe j’avoue… » dit-il avec un sourire désolée et un ton presque coupable. Il ne l’était pas tellement. « J’aurais pu rester dans le bureau trier des papiers toutes la journée si vous m’aviez dit fermement non... J’aurais été chiant, mais j’y me serais plié. Mais... C’était trop facile… » lui dit-il en marquant une pause, voulant voir la réaction de l’homme. « Et je suis bien content que vous ayez cédé. C’est carrément plus intéressant comme occupation. Mais je vous avoue, que je suis complètement paumé. » pas facile à dire pour lui, mais c’était bien vrai. « Faites moi un exemple de ce que je dois faire, que je vois... » fit-il, un peu directif.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 21 Sep 2018 - 10:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4575
ϟ Nombre de Messages RP : 1547
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Ainsi donc, il avait des origines irlandaises ? Adrian ne releva pas, mais c'était un drôle de hasard, il fallait l'avouer ! À croire que les Irlandais aimaient bien déménager en Amérique puisqu'il avait aussi rencontré Faelan quelques semaines plus tôt. Cela dit, les deux jeunes gens n'avaient strictement rien en commun, même si le mage savait bien que l'origine géographique ne définissait pas une personne.

Wayn lui avait finalement lancé quelques nouvelles questions – il devait en avoir un puits sans fond – mais Adrian n'eut pas le temps de répondre puisque leurs deux « invités » débarquèrent dans la réserve. Après qu'ils soient partis, le mage se montra légèrement agacé, même si ce n'était pas franchement perceptible. Il trouvait cela assez malvenu d'utiliser un endroit aussi... plein de savoir pour de pareilles choses ! Mais les jeunes le trouveraient certainement coincé s'il s'amusait à leur faire la morale et vu que Wayn avait l'air de trouver cela parfaitement naturel, Adrian garda ses pensées pour lui. Ses yeux se posèrent sur le jeune homme lorsque celui-ci souligna qu'il avait l'air trop gentil. Ce n'était pas totalement faux, mais il n'était pas franchement un ange non plus. Surtout pas à son âge ! Il avait eu le temps de faire de mauvais choix, notamment dans sa jeunesse et il s'en défendit donc.

« On ne vous a jamais dit de ne pas juger un livre à sa couverture ? » Répondre par une question, une technique presque habituelle chez lui. « Et la question n'est pas de savoir si j'ai déjà agi de la sorte en mentant.... je trouve ça déplacé, c'est tout. »

Il haussa les épaules comme si c'était sans importance et se concentra sur leur tâche. Se rapprochant du jeune homme, Adrian posa les yeux sur les différentes pièces posées autour de lui, hochant la tête pour répondre à Wayn avant de le faire oralement.

« Je m'en doutais. Mais le but n'est pas de vous faire passer un sale moment au musée, c'est pour ça que j’ai cédé. » Qu'il le croit ou non, peu importait. « Mais vous n'êtes pas obligé de mentir ou de ruser. Vous pouvez simplement dire les choses et demander à ce qu'on fasse autrement. »

Une manière de lui faire comprendre qu'on gagnait souvent à se montrer honnête. Oh, il savait que c'était assez ironique de sa part puisqu'il devait passer le plus clair de son temps à mentir pour cacher sa véritable identité, mais ce n'était pas lui. Ce n'était pas son mode de fonctionnement : il avait toujours plaidé en faveur d'une absolue franchise, sauf lorsqu'un aveux pouvait faire plus de mal que de bien. Et encore, tout dépendait de la situation. Mais ils n'étaient pas ici pour bavarder du bien et du mal, aussi le centenaire s'approcha de plusieurs caisses soigneusement entreposées et désigne une étiquette qui se trouvait dans un coin.

« Vous voyez ça ? Regardez ici. » Il lui montra l'origine de la caisse qui figurait clairement. « Ça nous vient d'Irlande. C'est une statuette, il y a la référence juste à côté. Il suffit de la noter... » Ce qu'il fit d'une écriture très soignée. « … et ensuite de vérifier dans le classeur. Venez. »

Adrian s’éloigna en direction de la table où se trouvait le classeur et l'ouvrit avant de le parcourir pour localiser les pages réservées à l'Irlande. Les références étaient classées par ordre alphabétique ou numérique et le mage localisa rapidement celle qui l'intéressait. Il apposa un signe au bout de la ligne concernée.

« Vous voyez ? C'est simple. Et si elle n'avait pas été là, il aurait suffi de la noter en entier sur votre carnet pour qu'elle soit ajoutée. Un jeu d'enfant. » Il remonta légèrement ses lunettes avant de se souvenir qu'il avait omis de répondre à une question. « J'ai oublié d'ailleurs.... l'exposition n'est pas encore programmée. On prévoie à l'avance, c'est tout. Et oui, j'avais prévu de m'en charger seul. Les stagiaires s'ennuient rapidement dans la réserve. »

Lui-même trouvait cet endroit calme et apaisant, il lui faisait un peu penser à sa bibliothèque ou sa salle de travail au manoir. Cela dit, peu de jeunes aimaient ce silence presque oppressant et cette odeur de vieux papiers ou vieux objets. Lui, c'était son travail, il n'avait donc aucune raison de se plaindre !
Après quelques secondes de silence, le mage reprit.

« Lorsque vous m'avez pris pour une truffe comme vous dites, pourquoi est-ce que vous n'avez pas simplement demandé à être mis avec les stagiaires ? Vous vous seriez encore moins ennuyé avec eux. »

Autant être franc, il savait parfaitement ce qu'un jeune de l'âge de Wayn devait penser de lui... et il ne lui en voulait pas !
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 21 Sep 2018 - 23:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 179
ϟ Nombre de Messages RP : 106
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

My Blood - Twenty Øne Pilots

Ces jeunes là avaient bien sauvé Adrian en quelques sortes. Wayn, une fois lancée avait du mal à s’arrêter. Toujours ce soucis de curiosité et de son cerveau qui marchait un peu plus vite que la moyenne. Cette interruption l’avait coupé dans son élan. Pas grave, car ce fut divertissant. L’étudiant en médecine n’avait pas pu s’empêcher de taquiner un peu le professeur. Il était toujours aussi fin quand il répliquait. Wayn sourit. C’était pas mal. Il avait raison, et l’expression était juste parfaite pour son style de rat de bibliothèque. « Oooh, la vie est courte. Faut pas être si coincé. » oups. C’était sorti. Tout seul. Il eut un rictus presque gêné, mais tant pis. C’est vrai quoi, il s’est jamais vraiment amusé ça veut dire.

Il s’éloignait pour se rapprocher à la fois du classeur et d’un amoncellement de pièce entassée sur des étagères robustes en fer, des chariots, des rayons, … Il lui confessait de l’avoir un peu prit pour un con tout à l’heure. Sa fidèle insolence, mais il se faisait pardonner en disant qu’il était content de se retrouver là au final. C’est ce qui comptait après tout, à entendre Adrian, c’était son but à lui aussi, que le jeune-premier et délinquant à ses heures perdues passe un bon moment. Et il s’étonne qu’on le prenne pour une « truffe ». C’quoi cette expression en plus putain ! C’est hyper… j’allais dire démodé, mais on est au-dessus là. C’est archaïque. Je sais pas moi, ça devait se dire à la cour des Roi ces conneries. Oooh ce gentil-homme est une vraie truffe ! Il a confondu le couteau pour le poisson et pour le beurre mohohoho....

Wayn haussait simplement les épaules à la remarque d’Adrian. Oui, il pourrait dire franchement les choses mais il ne savait plus comment le faire. A force de devoir tout le temps tricher pour obtenir quelque chose ou conserver un minimum de liberté. Il faisait diversion, pour mieux manoeuvrer derrière. Avec son père, ses frères, sa mère à l’époque, quand il faisait un larcin. Du charme, de l’insolence et surtout beaucoup d’assurance, faire voir là où on voulait que le public regarde comme un petit magicien de spectacle.

Ne voyant pas ce qu’il devait faire exactement, perdu entre ces oeuvres entreposées et ce classeur qui ressemblait à celui de chez Pandora. Il écoutait attentivement les instructions, relativement concentré. Il suivait l’homme et trouvait qu’il avait une belle écriture c’est vrai. Enfin, c’était surtout vrai que lui c’était une horreur. Ils se rendent pas compte les gens toutes ces notes qu’ils prennent, ces papiers qu’ils écrivent et faut faire vite, parce que c’est toujours la course dans une hôpital. Même si on rate jamais une pause clope-café pour cracher sur ses collègues et le système. Il le suivait ensuite jusqu’au classeur, prenant quand même le temps d’imaginer une statuette irlandaise. A quoi cela pouvait bien ressembler.

Il se penchait alors sur le classeur, observant méticuleusement ce que faisait le professeur. Il écarquilla un peu les yeux quand il appris qu’il comptait bien s’y mettre seul. Parce que personne voulait l’aider car ça avait l’air emmerdant. C’est triste... Il est triste. Moi je trouve pas ça forcément emmerdant. Enfin… J’ai pas encore essayé durant des heures. M’enfin. Après c’est sûrement parce que ça me change de mes occupations habituelles. Portant son attention sur l’immensité de la réserve, se demandant par où commencer, il eut un sourire de lutin en entendant Adrian et reportait son attention sur lui. « C’est vrai ça... ? Hm, je sais pas… » avait-il commencé en haussant les épaules, le contournant pour aller se balader avec son calepin. Passant juste à côté d’Adrian, il s’arrêtait. « Peut-être parce que c’était pas les stagiaires qui m’intéressaient. » lui avait-il murmuré, penché à son oreille, une pointe de charme dans son ton. Il se retournait et continuait sa progression en marchant en arrière. Il voulait voir la réaction d’Adrian, un sourire espiègle qui brillait sur son visage. « J’ai dis que l’activité m’emmerdait, pas mon geôlier. Pas encore... » plaisantait-il.

Il partit ensuite plus franchement, se retournant. Il fit quelques pas avant de revenir. « Euuuh. Mais comment je sais lesquels sont irlandaises et les autres pas ? C’est rangé comment ici ?… Je dois tout regarder ? » Il s’approchait, d’un pas déterminé et son petit air suffisant. « Et je voulais savoir aussi, j’avais le droit de toucher… » dit-il, juste face à lui, le dévisageant rapidement avec un sourire carnassier.  « Les trucs historiques... Je peux les toucher ? » se reprit-il, laissant juste une seconde de pause. « Les déplacer… » continuait-il de s’amuser gentiment. Ça va être long, autant que je m’occupe… Ça peut être très drôle en plus. Je vais te le décoincer un peu.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 22 Sep 2018 - 11:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4575
ϟ Nombre de Messages RP : 1547
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
En voyant le sourire qui se dessina sur les lèvres de Wayn, Adrian se demanda s'il devait s'inquiéter ou non. Il ne connaissait pas le jeune homme, mais avait bien compris qu'il était apparemment du genre espiègle ! Autant dire qu'une personne aussi réservée et distante que l'Archimage avait tendance à se montrer plutôt méfiante en voyant que quelque chose se préparait dans l'esprit du jeune homme. Lorsque ce dernier se rapprocha de lui pour lui glisser que ce n'était peut-être pas les stagiaires qui l'intéressait, Adrian répondit par un simple froncement de sourcils. Fort heureusement, son esprit refusait d'envisager la possibilité que Wayn puisse être en train de lui faire du gringue juste pour l'ennuyer et il songea donc tout simplement que le futur médecin l'avait pris pour cible pour se changer les idées. En tout bien tout honneur, on parlait d'Adrian.

Pragmatique à ses heures, ce dernier releva que Wayn ne le trouvait « pas encore » emmerdant, comme il disait, mais savait bien que ce n'était qu'une question de minutes. Peut-être même de secondes. Aussi sérieux qu'à l'accoutumée, son calepin toujours à la main, Adrian posa un regard neutre sur le dos de Wayn qui s'éloignait.

« Pas encore, c'est là toute l'importance de la chose. Ça ne saurait tarder je crois. »

Tout le monde finissait par s'ennuyer avec lui, même June, son ancienne assistante qui l'avait supporté durant dix longues années et avait finalement décidé de démissionner. Bon, ce n'était pas pour les mêmes raisons que Wayn, mais disons que seul le résultat comptait !

Baissant son attention sur le calepin, le centenaire y inscrivit quelques mots, persuadé qu'il était que son compatriote allait se lancer au travail sans piper mot, mais c'était bien mal le connaître ! Quelques secondes plus tard, Wayn était déjà de retour pour lancer de nouvelles questions, visiblement un peu inquiet à l'idée de devoir passer ses prochaines journées à vadrouiller dans toute la réserve. Ou pas. Par moment, le jeune homme était vraiment très bizarre et Adrian ne put retenir un froncement de sourcils lorsqu'il l'entendit lui demander s'il pouvait toucher. N'était-ce pas suffisant de pouvoir les contempler alors que les autres n'y avaient pas droit ? Après quelques secondes de silence, le vieux mage haussa les épaules et répondit sobrement.

« Et bien, dans la mesure du possible je préférerais que vous vous en absteniez, mais si c'est inévitable, je dirais que oui. Cela dit, un accident est vite arrivé, alors si vous avez besoin de bouger quelque chose, appelez-moi simplement et je vous aiderai. » Il remonta ses lunettes, prenant garde à ne pas se dessiner sur le visage avec son stylo en même temps. « Pour ce qui est de les toucher, évitez. Certaines œuvres sont très fragiles. Ou alors... » Il tourna la tête et repéra ce qu'il cherchait. « … utilisez les gants là-bas. »

Adrian était quelqu'un de très terre-à-terre et il n'avait pas de raison de penser que Wayn était en train de le taquiner au lieu de poser des questions qui lui importaient réellement. Peut-être que le jeune homme finirait par comprendre à qui il avait véritablement affaire et surtout, pour quelle raison Adrian était prêt à s'occuper de ce travail tout seul ? En attendant, il reporta son attention sur le jeune homme.

« Pour ce qui est des pièces irlandaises, elles sont signalées par leur étiquette, mais sinon, elles sont réparties un peu partout, en effet. L'ancienne réserve subit quelques travaux et ils n'avaient pas la place pour tout déplacer ici, alors ils l'ont fait par groupe, ce qui explique que tout ne soit pas parfaitement rangé. » Il haussa les épaules. « Mais si ça vous semble vraiment trop compliqué ou fastidieux, je peux demander aux stagiaires de venir nous aider. Ou alors je vous aide. On ira moins vite, mais ce n'est pas comme si nous étions pressés. »

Il pouvait vraiment dire qu'il le prenait pour une truffe, c'était tellement facile de le pousser à faire quelque chose que Wayn aurait tort de ne pas en profiter un peu !
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 22 Sep 2018 - 14:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 179
ϟ Nombre de Messages RP : 106
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

My Blood - Twenty Øne Pilots

Wayn était un peu consterné par le manque de réaction de l’homme. Il allait falloir passer à un niveau au-dessus alors pour l’atteindre. Bon encore, sur le fait qu’il l’intéressait, c’était peut-être trop subtile. Mais là, face à lui, ouvertement entrain de lui faire de charme, rien. Un peu frustrant, mais ça donne du défi. Enfin, mon pauvre égo quand même. Même pas perturbé... Une momie. Il lui répondit le plus simplement du monde. Il ferait mieux de s’abstenir. Wayn ne pouvait pas s’empêcher de le voir à double-sens, c’était marrant.

« Ah d’accord » dit-il faussement déçu. « C’était juste tellement tentant » renchérit-il avec un petit sourire charmeur. Il se pinçait les lèvres, amusé quand Adrian lui montrait les gants à utiliser. Il s’imaginait les utiliser avec l’homme. C’était drôle, car oui il avait tout à fait l’air d’être le genre de personne à prendre avec des gants. Il était amusant, puis curieux. Qu’est-ce que ça donnerait s’il allait un peu plus loin pour voir. Quelle serait sa réaction ? Gêné ou au contraire, plutôt froid et sec. Ouais, vraiment trop tentant…

Il secouait la tête de façon négative pour lui faire comprendre qu’il n’avait pas besoin de stagiaire pour les aider. Toutes ces questions, c’était pour combler un peu, venir l’embêter, passer le temps. Il lui proposait même de l’aide, quitte à perdre du temps. Une aubaine ! Il avait bien fait de combler le silence. Adrian ne comprenait vraiment rien. C’était trop facile. Décidément, c’était officielle, Wayn le trouvait craquant et blasant. Mais craquant quand même. « Oh ouais ! Bonne idée tiens ! » dit-il en lui attrapant le bras et reculant pour l’entrainé avec lui. « Venez m’aider ! Ça pourrait être plus sympa. Au moins un petit peu au début. Puis je suis sûr que vous aurez plein de truc à me raconter sur les pièces. Ce serait super intéressant… » dit-il, relativement bon acteur mais il exagérait un tout petit peu. Qu’il lui raconte des choses ou non, il s’en moquait. Après, il n’allait pas cracher, cela pouvait être véritablement intéressant et qu’il n’était jamais contre apprendre des choses. C’était surtout une excuse pour avoir un peu de proximité avec lui et avoir un peu plus l’occasion de lui faire du rentre-dedans. « Faudrait pas que j’m’ennuie… Je vous rappelles que je peux être chiant et qu’il y a plein de chose précieux ici... » lançait-il, taquin et un petit sourire. Il le lâchait enfin pour marcher à côté, déviant vers les caisses. Il cherchait une étiquette.

Les bras croisé devant les étagères, il ne regardait même pas. Il était dans ses pensées. « Dites, pourquoi vous avez dit que ça ne saurait tardé que vous je vous trouves barbant ? … C’est dommage de partir déjà perdant... Cela voudrait aussi dire que vous considérez que l’histoire n’est pas aussi riche et intéressante que la médecine… En très résumé. Plus ennuyant. Pas terrible pour quelqu’un qui vient ici juste pour donner de son temps gratuitement. ». Il marquait une pause. « J’ai cru comprendre que vous vouliez que je garde un bon souvenir du musée. C’est mal parti. Faut faire un effort… » rit-il. « Je sais pas, montrer moi l’âme qui se cache au fond de ces boites ou ce papier-bulle, enfin de ces vieux trucs. » dit-il, en parlant tout autant du professeur. Pour l’instant, c’était la boite poussiéreuse qui avait le plus d’attrait pour Wayn. Oh, les pièces d’histoires c’est sympa mais franchement… C’est pas mon truc. Si peut-être des objets magiques encore, là je veux bien. Il va t’être m’épater et être plus intéressant qu’il ne le laisse croire ou que j’ai pu le penser.

« Vous devriez vous faire plaisir, je suis une cruche vide à remplir à ce niveau. L’Irlande, je connais surtout la partie politique, des premiers pèlerins en Amérique, les conflits d’indépendance, l’IRA, ... Les mythes j’ai jamais pris le temps de m’y pencher, puis qu’on trouvait pas ça forcément important à savoir... Vous avez tant de chose à m’apprendre, c’est le moment ou jamais de former l’avenir ou comment vous aviez dit tout à l’heure ? Ah oui... Laisse moi une trace de votre passage. » dit-il avec un petit rire, citant les paroles du professeur sur les choses gratifiantes de son métier. L’étudiant en médecine s'approchait nonchalamment d’une caisse, tapotant une étiquette qui signifiait que c’était une pièce de la mythologie celtes, sélectionné pour le thème de l'Irlande. « Genre ça... Faites moi rêver ! ». Il attendait une démonstration du Professeur et Archéologue Pennington. Il sera peut-être déçu.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 22 Sep 2018 - 20:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4575
ϟ Nombre de Messages RP : 1547
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Tellement tentant ? Adrian ne voyait pas ce qu'il y avait de si attrayant dans ces pièces. Elles étaient exceptionnelles, c'est un fait, mais de là à vouloir les toucher et les déplacer.... Haussant les épaules comme pour chasser l'idée, Adrian n'eut pas vraiment le temps de réagir à la réponse de Wayn puisque ce dernier l'entraîna aussitôt avec lui. Ce genre de familiarité n'était pas franchement son truc, mais il ne voulait pas contrarier ou vexer le malheureux, surtout qu'il n'avait pas l'air de se rendre compte de ce qu'il faisait. Peut-être que c'était le truc des jeunes, allez savoir. Quoi qu'il en soit, le mage resta silencieux jusqu'à ce que son collègue du moment sous-entende qu'il risquait de faire des bêtises s'il s'ennuyait trop. Adrian fronça légèrement le sourcils avant de répondre d'un ton légèrement plus sévère qu'auparavant.

« J'espère que vous êtes tout de même assez responsable pour ne pas abîmer des œuvres irremplaçables. »

Il se moquait pas mal du fait que les gens se moquent de lui ou le dénigre, voire les deux, mais c'était une autre affaire lorsqu'on s'en prenait aux choses qu'il aimait. Ou même à des objets inestimables. Cela dit, il avait toutes les raisons de penser que Wayn disait cela uniquement pour le pousser à se décoincer un peu et non pour menacer clairement les œuvres entreposées ici. Il n'avait pas eu l'air irresponsable jusqu'à présent, juste un peu survolté.

Les yeux posés sur les étagères qui envahissaient l'espace, il tourna finalement la tête vers Wayn au moment où celui-ci l'interrogeait sur ce qu'il avait dit plus tôt. Oh, Adrian ne partait pas défaitiste, disons simplement qu'il avait un peu d'expérience en matière de sociabilisation ratée ! Un léger soupir lui échappa alors qu'il haussait les épaules face aux conseils et arguments du jeune homme. Ce n'était pas tant son savoir qui l'inquiétait, mais bien l'absence de capacité qu'il avait à captiver les gens. Oh, certains prétendaient le contraire et semblaient apprécier ses explications, mais ce n'était pas forcément le cas des élèves de Star High. Ou alors ils le cachaient bien.

Comme Wayn s'intéressait à l'une des caisses, Adrian s'en approcha à son tour, posant les yeux dessus avant de secouer doucement la tête en entendant les paroles de son voisin.

« Je ne fais pas rêver, je me contente de partager ce que je sais. J'ai l'habitude d'écrire des articles pour des revues sur l'archéologie, c'est différent d'expliquer quelque chose à une personne de votre âge. » Surtout aussi survoltée que lui. « Ne vous attendez pas à ce que je vous raconte ça comme si j'étais un spécialiste des discours. Ce n'est pas mon style et avant que vous ne me conseilliez ça, je n'ai pas l'intention de me comporter comme tel. » Le ton était calme, mais ferme. Il n'aimait pas vraiment qu'on lui conseille de changer de caractère. « Ce n'est pas parce que je vous souhaite de passer un bon moment au musée que je serais capable de vous enthousiasmer. »

Ce n'était pas un discours défaitiste, mais juste réaliste. Il parlait d'expérience et commençait un peu à regretter de s'être laissé avoir. Il aurait dû refuser de quitter l'autre salle et se concentrer sur son travail au lieu de vouloir éveiller l'intérêt d'un garçon clairement trop turbulent pour lui.
Inspirant profondément, il tourna tout de même la tête vers la caisse et consulta l'étiquette avant d'enchaîner.

« C'est une statue représentant une banshee. Vous savez ce que c'est j'imagine ? Elle aurait prétendument des propriétés magiques et aurait appartenu à un seigneur Anglais qui se gaussait des croyances irlandaises. Malheureusement pour lui, il aurait été retrouvé mort au pied de cette même statuette quelques semaines plus tard. Les serviteurs juraient avoir entendu les cris et les pleurs d'une femme durant la nuit, certainement en référence à cette banshee. » Il haussa les épaules. « Mais les Anglais plaidaient en faveur d'un assassinat, même s'ils n'ont jamais pu le prouver. L'épouse du seigneur a finalement cédé la statuette à des marchands de passage et de fil en aiguille, elle a fini par atterrir ici. » Les yeux du centenaire se posèrent sur le jeune homme. « Alors, un homme de science comme vous croit-il qu'une telle histoire soit possible ou non ? »

Et pour le coup, la réponse l'intéressait sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 23 Sep 2018 - 0:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 179
ϟ Nombre de Messages RP : 106
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

My Blood - Twenty Øne Pilots

« Oh ça va... » grogna Wayn. « J’ai pas douze ans non-plus. » continuait-il de pester. Wayn était dans un premier temps un peu surpris, ouvrant la bouche sans sortir un seul autre son, les yeux comme des billes devant toutes les paroles du professeurs qui s’enchainaient. Mais… Mais… Mais ! Stop ! Quelle mouche l’a piqué ? Moi ? Quoi... Je l’ai déjà trop astiqué ? Dis dont, c’quoi cette estime de lui en carton aussi. Il avait dit ça comme ça. Il le prenait pour un con certes, mais il était comme ça, avec tout le monde. Beaucoup trop turbulent. Il se moquait du monde, parce tout n’est qu’hypocrisie et convenances. C’était emmerdant. Il finit par sourire. « Mais… Faite moi rêver, c’est une façon de parler. Pourquoi… Et pourquoi vous vous sentez obligé de me dire ça en fait ? Y’a rien à me prouver, je suis qu’un petit connard prétentieux ! Juste parler moi de cette putain de relique !  » finit-il par s’énerver en désignant la caisse. « C’est tout ce que je voulais. Mince alors… » Il avait déjà dit putain, il se retenait pour le merde. Ça le faisait pas, tantôt il s’était vanté de son éducation devant lui. « Faut se détendre… ». Il avait totalement conscience que c’est lui qui avait plus perdu son sang-froid plutôt que le professeur, bien sûr qu’il n’allait pas l’assumer ouvertement. Après, il avait son caractère aussi. Il faisait ce qu’il pouvait. « Le vieux truc que j’ai pas le droit de toucher... On en était là. » insista t-il en désignant la boite du doigt, le regard presque arrogant. C’était son côté furut-médecin qui ressortait.

Il lui expliquait enfin. Wayn avait fini par s’accouder contre la caisse en écoutant son histoire. Il fixait la photo mal primée de la statue, collé sur la planche de bois, avec son numéro de référence et son étiquette irlandaise. Il se tournait après un temps, ne remarquant pas qu’il avait fini. Il cherchait sa question. Il s’était fait une image de sa tête, comme un film d’époque à gros budget. « Avant de répondre, vraiment… » commençait-il portant une main à son coeur. « Vous m’avez enthousiasmé... » finit-il en s’étouffant dans un rire, mais ce n’était pas pour se moquer. L’éclat lui avait échappé, seulement à cause du ton mal partit qu’il avait employé. On n’allait jamais y croire. Il voulait lui faire plaisir dans un sens mais surtout lui prouver le contraire. « Non désolé, je me moque pas. Enfin, je suis pas… Si méchant. Bon c’est vrai que l’histoire a beaucoup aidé. J’aurais pas donné cher de mon enthousiasme pour un simple assortiment de vaisselle en terre-cuite. »

Il avait reporté son attention sur la caisse, son sourire s’effaçant lentement. Il était intrigué. Est-ce qu’il y croyait à tout ça, c’était une bonne question. « J’en sais trop rien à vrai dire mais… Franchement c’est canon comme histoire. J’aime bien les trucs sordides comme ça. Qui sait hein ! Vu ce qu’on peut voir ici. Une statue qui tue… C’est presque un classique. » dit-il avec une pointe d’humour. Il se décollait alors de la caisse, la tapotant légèrement. « Et les marchands ? Vous savez s’ils sont morts eux ou pas ? Enfin, je veux dire oui forcément mais… Dès qu’ils ont possédés la statue ou de vieillesse à quarante ans ? » demandait-il en fixant la boite entière et plus vraiment la photo.

« Vous l’avez déjà exposé ? » En fait, il avait un peu les foies. Mais il était tellement curieux. « Je peux la voir ? S’il vous plait ! » trépignait-il presque. Il était plus curieux que froussard. C’était comme entrer dans la maison abandonné du quartier en disant que c’est une maison hantée. Il mit ses mains en prière. « Je veux vraiment voir quelle tête peut avoir une statue tueuse de seigneur… Vous vous rendez pas compte... Je vous promets deux heures à être sage et docile si vous ouvrer la boite, genre rapidement. Même pas besoin de la sortir.  » tentait-il de marcher en l’ayant à l’usure. Il parlait, suppliait, sortait des excuses, n’importe quoi. S’il agaçait assez vite, on finissait une fois sur deux par dire oui après tout. Pour vu qu’il s’arrête.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 23 Sep 2018 - 14:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4575
ϟ Nombre de Messages RP : 1547
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Visiblement, Wayn pouvait se vexer et s'énerver aussi rapidement qu'il se lassait d'une activité ! Adrian avait préféré ne pas rebondir sur son petit coup d'éclat, comprenant bien que ses paroles avaient été interprétées comme une critique ou une mise au point. Bon, c'était peut-être le cas pour le deuxième point, mais Adrian ne l'avait pas fait dans le but d'être désagréable avec le jeune homme, c'était juste pour lui éviter une grosse déception. Malheureusement, il semblait vraiment que son absence de qualification pour les conversations allait lui causer du tort ! Mieux valait donc éviter d’aggraver la situation en essayant de se justifier.

Il se contenta donc de raconter l'histoire de la statue présente dans la boîte en bois, s'attendant à ce que Wayn trouve ça ennuyeux et finisse par se remettre au travail. Mais visiblement, la perspective d'un objet maudit et pouvait tuer à tour de bras avait de quoi intriguer un jeune homme aussi curieux que lui ! Adrian regretta presque d'avoir abordé le sujet et cherchait déjà comment changer de sujet alors que Wayn le suppliait de lui montrer la fameuse statuette. Mais pourquoi ? Pour vérifier si c'était vrai ? Contemplant son interlocuteur, Adrian haussa les épaules.

« Pourquoi est-ce que vous voulez autant la voir ? L'idée qu'elle puisse tuer quelqu'un ne vous inquiète pas ? J'en déduis que vous n'y croyez pas ? » Il soupira légèrement. « Les marchands ne sont pas morts, non. Pas à cause de la statuette du moins, mais ils n'ont certainement pas dénigré le folklore irlandais. Les partisans de la malédiction pensent que c'est à cause de ça que le seigneur est mort. J'espère que vous n'avez pas renié ou critiqué votre culture, sinon je ne vous montre rien du tout. Je ne veux pas être responsable de votre décès... pas avant que vous ayez terminé votre travail du moins. »

Un sourire taquin ourla ses lèvres. Lui aussi était capable de plaisanter par moment, bien qu'il ne quittait jamais son air sérieux – ce qui poussait parfois les gens à ne pas remarquer qu'il venait de plaisanter. Pour ce qui était de montrer la statuette, Adrian en avait le droit. Il ouvrait assez souvent les caisses pour s'assurer qu'il n'y avait pas eu de casse durant le transport ou des choses de ce genre. Du moment que Wayn n'abîmait rien, il n'avait aucune raison de lui refuser ce droit, non ? Même s'ils allaient perdre du temps, c'est un fait... cela dit, ils n'étaient pas chronométrés et Adrian pourrait toujours rester plus tard le soir s'il fallait boucler quelque chose.

« Mais je vais vous montrer. Cela dit, vous n'avez pas à monnayer ça vous savez, il suffit de le demander et je n'ai aucune raison de refuser. »

Wayn avait vraiment l'air d'être habitué à amadouer les gens, ce qui perturbait un peu Adrian : il n'était pas vraiment coutumier de ce genre de comportement et la dernière personne à l'employer l'avait roulé dans la farine sans problèmes ! Aishlinn était aussi Irlandaise d'ailleurs, peut-être que c'était une capacité spéciale liée à leurs origines ? Allez savoir, en tous les cas il espérait simplement ne pas trop subir ces tentatives ou il allait finir par devoir confier Wayn à la garde de quelqu'un de moins facile à amadouer que lui !

« Aidez-moi simplement. »

Contournant la boîte, Adrian se positionna sur le côté et attrapa une sorte de pied de biche destiné à ôter les couvercles. Ces derniers n'étaient pas très solidement installés vu que les boîtes étaient assez régulièrement ouvertes, mais c'était tout de même plus facile à ouvrir qu'avec les mains. En deux temps trois mouvements, le couvercle en bois se souleva et Adrian reposa son outil à côté avant de l'ôter complètement, dévoilant une statue en bois foncé et un peu usée par le temps. On la voyait assez clairement, même si certains détails situés plus bas étaient invisibles bien entendu.

« Vous ne m'avez pas vraiment répondu d'ailleurs. »

Sur le fait qu'il croyait ou non à l'existence de la magie. Il avait bien abordé la question en disant que c'était possible, mais c'était une réponse plutôt vague et à l'instar de Wayn, Adrian aussi savait parfois se montrer tenace !
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 23 Sep 2018 - 19:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 179
ϟ Nombre de Messages RP : 106
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

My Blood - Twenty Øne Pilots

« Non, pas pour l’instant ! Je ne crois que ce que je vois, comme dirait Saint-Thomas. » lui répliqua Wayn quand l’autre l’accusait de ne pas y croire. Son ton était insistant et électrique. Il avait envie de la voir, qu’est-ce que ça pouvait bien faire qu’il y croit ou non. S’il y croyait oui, il n’aurait jamais demandé à ouvrir cette boite, donc c’était évident. D’un autre côté, Wayn pouvait bien y croire mais assez curieux pour tenter le diable. Il le sentait plutôt bien vrai, pas vraiment de raison de s’inquiéter. Il était appuyé contre la boite et se penchait vers Adrian, une moue suppliante sur le visage. Adrian confirmait que les marchands n’étaient pas mort à cause de la statue. Quant à la suite, Wayn sourit jusqu’aux oreilles. « Bah raison de plus pour savoir qu’il n’y a pas de risque à l’ouvrir alors… J’ai rien à me reprocher. J’ai même la double nationalité, une sorte d’aura magique qui fera en partie communion avec la statuette. » continuait-il sur le trait d’humour qu’avait pu faire Adrian. Il avait eu peur pendant un moment qu’il n’en avait pas. Il était juste un peu différent. Fallait parler vieux truc avec un peu de finesse et intellectualité quoi.

Wayn ferma le poing et fit un geste de victoire, heureux qu’il cède. Adrian précisait qu’il n’avait pas besoin d’en faire autant pour obtenir quelque chose. Il pouvait simplement demandé. Il sourit mais au fond de lui, ce qu’il lui avait dit l’avait travaillé. Il avait raison. Ce n’était que le reflet de son quotidien où il devait toujours marchander, contourner, être plus malin, se battre pour obtenir sa place, pour la garder, pour avoir quelque chose, trouver des excuses pour sauver sa réputation, sa peau des punitions. Un quotidien stressant, toujours dans le combat et la nervosité, la peur du refus. Wayn détournait tout ça sur de l’humour. Il le suivait du regard alors qu’il s’éloignait pour prendre le pied de biche. « Ah ouais ? » jouait-il faussement les innocents. « Mais je peux vous demandez à vous pour… Tout ?... Ou juste pour les boites ? » tentait-il encore, taquin et charmeur.

Adrian demandait de l’aide. Il ne savait pas du tout à quoi il pouvait lui servir, mais s’approchait de la boite. Il avait vaguement posé les mains sur le bord de la planche, histoire qu’elle s’éclate pas par terre un fois délogée. Il ne l’avait pas aidé en gros, il l’avait surtout regardé. « C’est que de vous voir avec un pied de biche c’est… » sexy… ? Un truc comme ça ? Mignon... Hm non... « Perturbant… ». Il se mangeait presque la planche dans la figure, parce qu’il avait oublié qu’elle allait finir par lui arriver dans le nez et avait baissé ses mains. Ayant de bon et très rapide réflexe, il l’avait rattrapé à la dernière minute, réceptionnant la planche dans ses mains. Elle lui tapota que le bout du nez, l’obligeant à secouer la tête. Pas agréable. Il glissait le couvercle sur la gauche, la laissant reposer sur une autre caisse.

Il resta un moment à distance, attendant de voir s’il allait mourir. Un long silence. Finalement non, rien à signaler. Il était un bon Irlandais cela voulait dire. Il fit un pas, puis un autre, penchant la tête, la regardant dans son ensemble d’abord et plus en détail, de la tête aux pieds, puis revenir à la tête.

« Si… Je vous ai répondu… J’en sais trop rien… Enfin si, bien sûr que j’y crois, mais avec parfois trop de rationalité je pense. » dit-il d’un ton absent, se penchant pour voir la statuette de plus près, plissant les yeux. « Elle est badante quand même… Voyez, une partie de moi dis que l’esprit est une arme très puissante. Elle peut vous tuez. Peut-être qu’on lui a monté la tête à ce seigneur et elle a fini par devenir une obsession pour lui cette banshee, et il a fait une névrose, ensuite une psychose… Et il a fait un arrêt. Peut-être même qu’il était schizophrène et avait des hallucinations. C’est possible… On n’y connaissait rien à l’époque et les mentalités étaient plutôt simplettes, faut dire qu’ils n’avaient pas du tout les mêmes problème. Il y a beaucoup de chose qu’on a fait passé pour de la magie alors que c’était seulement des soucis santé un peu… Bizarre pour l’époque. » fit-il une pause pour lui exposer son premier plan, quittant enfin la statue des yeux. Je voudrais pas qu’elle pense que je la provoque.

« D’un autre côté, je me dis aussi que ça peut être vrai… Elle a été vraiment maudite avant, mais que si c’était toujours le cas on aurait déjà entendu parler d’elle depuis le temps je pense, non ? » dit-il en haussant simplement les épaules, ramenant la planche vers Adrian pour l’inviter à refermer. Il était pas super rassuré non-plus. Avec sa bouche comme un gouffre son fond, il n’était vraiment pas à l'aise. « Je penche plus pour le seigneur schizophrène… Une malédiction qui marchent plus, c’est bidon… A moins qu’elle doit être activée. Avec un sort ou un truc comme ça... » prenait-il presque le débat à coeur. Il aimait bien parler de tout ça.

Il y croyait et il aimait bien ça. Ce monde le fascinait, l’irréelle, le lointain, le mystique. Les supers et les vilains aussi, c’était pas qu’ils les soutenaient et les aimaient. Il aimait ce qu’ils représentaient, ce côté sur-humain, leurs capacités, leurs faiblesses, leur impact sur le quotidien. Il était différent lui aussi d’une certaine manière, une façon à lui de se sentir moins seul.

Il tendait avec un peu plus d’insistance la planche à Adrian, pour qu’il laisse cette femme la bouche grande ouverte dormir tranquillement. Il n’avait même plus envie de la regarder. « Et vous alors ? Vous y croyez à tout ça ? » dit-il, finalement appuyé sur la planche qui faisait barrage entre lui et Adrian – Adrian côté statue – le regard qui attendait vraiment une réponse.


acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 24 Sep 2018 - 10:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4575
ϟ Nombre de Messages RP : 1547
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian était suffisamment habitué aux curieux pour remarquer lorsqu'ils craignaient tout de même qu'une légende soit véridique. Dans le cas présent, Wayn semblait un peu plus sérieux et tendu qu'auparavant, signe qu'il n'était peut-être pas aussi pragmatique que le centenaire l'avait tout d'abord songé. Au début, en sachant que le jeune homme étudiait la médecine, Adrian avait songé que son esprit serait certainement trop pragmatique et trop tourné vers la rationalité pour croire qu'une telle chose puisse exister. Mais il semblait finalement que le jeune homme soit un peu plus ouvert d'esprit que ses comparses et cela même s'il essayait tout de même de trouver une excuse pour justifier la mort du seigneur. Un bref sourire ourla rapidement les lèvres de l'archéologue avant qu'il ne retrouve son sérieux.

Il resta silencieux tout le long de la réponse de Wayn et attrapa finalement planche qu'il lui tendait. C'était étrange, il avait réellement l'air soucieux à cet instant présent, à croire que la statue le mettait de plus en plus mal à l'aise. Adrian n'était pas du genre à aimer faire peur aux gens, mais il ne résista pas à l'envie de titiller un peu le jeune homme qui ne s'était pas gêné pour le faire avec lui. Et, au fond, il ne ferait que dire la vérité, non ?
Avant d'en rajouter une couche, Adrian commença par répondre à la dernière question de Wayn.

« Oui. » Réponse sobre et sincère. « Dans mon métier, on voit tellement de choses... étranges qu'il serait difficile de ne pas croire que certaines puissent être vraies. » Il ne précisa pas de quel métier il parlait. Celui d'Archimage lui faisait effectivement voir des tas de choses surprenantes ! « Qui plus est, lorsqu'on voit que des créatures d'une autre dimension peuvent débarquer sur Terre pour essayer de l'envahir, je pense qu'imaginer qu'une statue puisse avoir des propriétés magiques n'est pas si délirant que ça. Vous ne croyez pas ? » Question rhétorique, il haussa les épaules. « Les gens ont plus tendance à croire la science et les portails plutôt que de croire en l'existence d'une forme de magie... ou d'une science différente si vous préférez cette appellation. »

Peut-être que Wayn allait le prendre pour un fou, ou peut-être qu'il le croirait, ça n'avait pas vraiment d'importance au fond. L'Archimage avait été habitué aux regards intrigués et parfois soucieux d'individus avec qui il parlait de son métier. Chaque fois qu'il disait s'être spécialisé dans l'archéologie basée sur la magie, les gens le regardaient comme un illuminé ou un type un peu dans la lune. Tant pis pour eux, Adrian ne les obligerait pas à le croire.
Tendant la main vers Wayn, il reprit.

« Donnez-moi la planche, je vais refermer la boîte. »

Il l'attrapa avant de la positionner correctement sur la caisse et s'éloigna de quelques pas pour récupérer un marteau et quelques clous qui traînaient toujours dans la réserve. Positionnant le premier clou, il reprit la parole à l'attention de son comparse du moment.

« D'ailleurs, je ne vous ai pas précisé. Le seigneur était surnommé « le lucide » justement parce qu'il refusait de croire à toutes ces légendes irlandaises. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il dénigrait ceux qui y croyaient. Et c’est pour prouver à tous qu'ils étaient ridicules qu'il a conservé la statuette malgré sa réputation. » Une manière de lui faire comprendre que l'esprit de l'homme était certainement très solide. « Suite à cela, elle n'a peut-être eu aucune raison de fonctionner. Si ses propriétaires se montraient respectueux, elle se contentait d'être jolie et inquiétante. »

Il eut un bref sourire avant d’interrompre la discussion en enfonçant le clou avant de réitérer l'action sur deux autres clous censés tenir le couvercle correctement sur la boîte. De quoi laisser à Wayn le temps de réfléchir à ce qu'il venait d'entendre et, peut-être, de s'inquiéter un peu de la suite des événements ! Avec un peu de chance, cela lui passerait l'envie d'ouvrir d'autres caisses.
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 24 Sep 2018 - 22:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 179
ϟ Nombre de Messages RP : 106
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

My Blood - Twenty Øne Pilots

Wayn était un peu tendu c’est vrai, mais c’était aussi excitant. En réalité, il n’y croyait pas trop à cette statue maudite, mais juste assez pour avoir une petite appréhension. Comme quand il allait voir un film d’horreur par exemple. C’était plus du jeu pour lui là. Wayn avait encore tenté vainement de le taquiner un peu, mais l’homme n’avait pas réagis. Pire encore, il l’avait ignoré. Adrian ne lui laissait même pas une chance d’enchainer sur un peu plus croustillant. Wayn se demandait s’il le sentait venir ou si... Il était peut-être une sorte de asperger. Un autiste qui n’a pas du tout le même rapport aux autres. Son économie de paroles et son côté barbant... Ça colle. Ah non, il me regarde dans les yeux... Il le sent juste venir... Il était resté à le jauger, effaré mais très vite il a du se rendre utile. Vaut mieux pour lui, il faillit s’éborgner à se montrer si contemplatif.

La statuette était enfin dévoilée. Elle avait son charme. Il espérait qu’il osait pas la mettre dans la chambre des petits, sinon ça risquait d’en faire de sacré psychopathe en grandissant. Enfin s’ils passaient la nuit sans mourir de peur. Il avait eu un rapide geste de la main, mais il rallongeait lentement le bras le long de son corps, fermant lentement le poing. Oui, il avait eu envie de toucher. Mais il allait peut-être pas pousser le bouchon un peu trop loin non-plus. Pas par respect pour l’antiquité, pour pas risquer de s’attirer une connerie de malédiction. C’était plus prudent. Il pouvait rarement s’empêcher de toucher comme une manière pour lui de mieux sentir les choses. C’est sûrement ce qui l’a le plus attiré en médecine, plutôt que courtier en bourse.

Il avait commencé à répondre aux question sans quitter sa décortication de la statuette. Elle avait son charme, mais elle avait fini par le mettre mal à l’aise. Adrian avait l’air bien curieux de savoir ce qu’il pensait bien de la magie de ce genre là. Puis tout en parlant, il finit par lui donner son idée sur cette histoire de statue tueuse. Il se redressait pour commencer à lui développer sa première idée, puis sa deuxième. Il se méprenait beaucoup sur Wayn, mais on ne pouvait pas en vouloir au professeur. Tout le monde se méprenait sur le jeune-homme. Il n’a jamais eu le droit d’être lui-même… qu’il en oublie parfois qui il était vraiment. Je laissais pas voir qui j’étais vraiment, parce qu’on n’en voulait pas, c’est tout. C’est simplement devenu une habitude de ne rien montrer. Après, je me plains pas. Enfin si, mais je ferais avec. Je veux mon héritage et ce manoir, je lâcherais pas l’affaire face à mes frères. Ce qui était sûr c’est qu’il était loin d’être aussi rationnel qu’on le pense. Son travail pour commencer, c’était seulement pour faire quelque chose qui plairait. Il n’avait rien trouver de mieux à faire de toutes façon. Après, son cerveau mâchait les informations de façon rationnelle, mais lui il rêvait de sur-réalisme.

Il se reconnaissait dans ce que disait l’homme de lettre. Wayn était entièrement d’accord, vu ce qu’on voit il n’y avait pas de raison pour que la magie n’existe pas. Il opinait du chef ; Adrian prêchait un convaincu. Il en avait presque oublié qu’il voulait refermé la boite, appuyé sur le couvercle, pendu aux paroles du professeur. Il se redressait et lui donnait la planche de bois, jetant un dernier regard suspicieux à la statue. Adrian fixait le couvercle, prenant son temps pour pouvoir lui faire part de petit détail de son histoire. Wayn roula des yeux avant de les plisser, faussement mauvais envers l’homme. Il croisait les bras. « Même pas peur ! » Un petit doute quand même. « Mais non ça c’est bidon… » et il eut un temps d’arrêt. Il fixait Adrian et se forçait, mais l’envie fut trop grande, il devait jeter un coup d’oeil en direction de la banshee. Se rassurer. Il se sentait piégé. « Oh merde… C’est horrible. » grogna t-il en se plaquant le bloc note contre le visage et finir par rire. Il l’avait bien eu pour le coup. « Okay… Supposition… C’est peut-être aussi qu’une histoire qu’on a fait conté par les bardes officiellement, mais c’est juste sa femme qui l’a assassiné et la statue la représentait. Elle était toujours mal peigné et hurlait tout le temps, d’où la bouche ouverte… » dit-il en peinant pour ne pas ricaner sur la fin.

Il posait son calepin sur la caisse pour avoir un appui. Fallait qu’il passe au-dessus de ça, c’était ridicule... Et il n’avait rien à se reprocher de toutes façons. Il écrivit un peu vite malgré tout. Il notait la référence de la pièce et bondit au côté du brun. « Et donc, j’en fais quoi de ce que j’écris ? » dit-il en agitant son bloc note sous le nez d’Adrian, puis de regarder ce qu’il avait noté. C’était tellement mal écrit. Il repassait par-dessus et mieux écrire, mais c’était pire. Tant pis…

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 25 Sep 2018 - 11:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4575
ϟ Nombre de Messages RP : 1547
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian était assez amusé de constater que Wayn semblait avoir de légers doutes quant à la possibilité que cette malédiction puisse réellement exister. Ce n'était pas si surprenant au final, les gens totalement hermétiques au surnaturel étaient plutôt rares. La majorité des humains se mettaient tout de même à croire qu'il était possible qu'un fantôme hante leur maison lorsqu'ils s'y retrouvaient tous seuls, de nuit et que de drôles de bruits se faisaient entendre. Jusqu'à aujourd'hui, l'Archimage n'avait jamais rencontré quelqu'un qui soit intimement convaincu que le surnaturel n'existait pas et qui trouvait une explication rationnelle à toute situation étrange. Malheureusement, même si les gens croyaient tout de même à ces choses, ils refusaient de l'avouer par peur d'être perçus comme des illuminés et allaient même jusqu'à se moquer d'autres personnes dans ce cas de figure. Autant dire que le professeur était donc plutôt amusé lorsqu'il parvenait à faire réellement douter un prétendu sceptique.

Bien évidemment, Wayn essaya de raisonner logiquement et le centenaire se contenta de hausser les épaules, comme si cette possibilité n'était pas si improbable que cela.

« Bien sûr que c'est possible. Comme je l'ai dit, les alliés du seigneur ont tous prétendu que c'était des paysans du coin qui s'étaient vengés. Je crois même qu'il y a eu quelques condamnations. Mais bon, à l'époque on ne pouvait pas dire que la science légale était très au fait... » Il n'y avait pas eu d'autopsie, ni d'enquête digne de ce nom ! « Au pire des cas, si vous êtes convaincu que c'est bidon, vous pouvez toujours tenter d'imiter notre ami le seigneur et voir si cette statuette vous rendra visite. Si vous voulez, je peux même ajouter quelques clous de plus. »

Bon, il exagérait peut-être en insistant autant pour ennuyer le jeune homme, mais au moins cela lui donnerait du grain à moudre et peut-être qu'il y réfléchirait à deux fois avant de vouloir ouvrir des caisses fermées ! Adrian devait admettre qu'il serait assez amusé par la perspective de savoir que Wayn avait eu du mal à dormir à cause de cette histoire, mais il en doutait sincèrement. Les jeunes de nos jours avaient tendance à regarder des films d'horreur comme lui lisait des bouquins. Autant dire qu'ils devaient tous voir l'habitude d'entendre de pareilles histoires !

Wayn se chargea finalement de noter la référence avant de revenir vers l'archéologue qui lui désigna le classeur situé un peu plus loin. C'était assez étrange de constater que le jeune homme semblait beaucoup plus dissipé qu'il y a quelques dizaines de minutes lorsqu'il se pressait de terminer son classement de papiers ! Mais ce n'était pas bien grave, Adrian était doté d'une grande patience et il pouvait répéter plusieurs fois la même chose sans que cela ne le dérange.

« Vous allez vérifier la référence dans le classeur et si elle n'y est pas, vous la gardez sur un coin de votre carnet pour qu'on l'y ajoute plus tard. » Il eut un léger sourire. « Enfin, si vous arrivez à vous relire. »

Il avait plaisanté à ce sujet quelques minutes plus tôt, mais en déchiffrant les hiéroglyphes que Wayn lui avait mis sous le nez, il avait dû admettre que ce n'était pas si faux. Cela dit, l'Archimage se voyait mal critiquer l'écriture d'une autre personne : c'était le reflet de la personnalité de ce qu'on disait et il ne se permettrait jamais de prendre le risque de vexer quelqu'un.
Alors que le jeune homme s'affairait, Adrian reprit la parole.

« Vous vous en sortirez ? Je peux continuer de mon côté et vous du vôtre, comme ça on avancera un peu plus vite et ça nous permettra de prendre une pause avec les stagiaires si vous le souhaitez. » Il jeta un coup d’œil à sa montre. « Disons dans une petite heure. »

Il n'en prenait pas en général, mais de ce que le jeune homme lui avait montré, il avait besoin d'une petite pause de temps en temps pour retrouver toute sa concentration ! Plus le temps passait et plus le centenaire avait du mal à imaginer le jeune homme dans le rôle d'un étudiant en médecine, comme quoi les apparences et le comportement étaient parfois trompeurs.
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 27 Sep 2018 - 23:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 179
ϟ Nombre de Messages RP : 106
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

My Blood - Twenty Øne Pilots

Wayn prit un moment pour hésiter quand Adrian lui proposait d’ajouter plus de clous. « Noaaaan, ça ira… » finit-il par dire avec un rire. Il avait presque du mal à y croire que le professeur se paie sa tête, lui si impassible et peu loquace tout à l’heure. Wayn avait apprécié, mais il était quand même temps de s’y mettre un peu. L’étudiant en médecine notait donc la référence sur le calepin et redemandait les consignes à Adrian. Oui, il était un peu plus dissipé, parce qu’ici il y avait de l’espace et que finalement il avait trouvé autre chose à faire pour passer sa journée. Jouer un peu avec le professeur-coincé. Il avait l’air gentil, il pouvait peut-être en abusé un peu. Rien de méchant, que des petites blagues…

Il fixa longuement le professeur avec une moue. « C’est tout ? J’avoue que c’est un peu simple comme travail… » mais de là à trouver ça emmerdant... Il aimait bien faire les inventaires à ses premiers stages à l’hôpital. Il était tout seul, il devait tout vérifier, compter, prévoir, se hisser, fouiller, etc… Non, c’est totalement différent que de trier du courrier. Adrian ne laissait même pas le temps à Wayn d’enchainer qu’il proposait déjà de se séparer pour être plus efficace. Le plus jeune fit une mine un peu déçu qui dura deux secondes. Non, c’est vrai qu’il fallait travailler. Je voulais l’embêter un peu, mais pas non plus lui faire perdre du temps. Je suis pas aussi ingrat. Il a rien demandé et pour l’instant il a pas joué au con.

Le professeur avait surement besoin d’un peu d’air. Une bonne session de travail et donc une pause avec le reste de l’équipe. Wayn ne pouvait pas refuser. Après… A quelques détails. « Hm… Disons plutôt que je vous dis quand j’aurais besoin d’une pause ? Une heure, c’est pas assez pour être productif » dit-il en jetant un oeil à la réserve, un tic au coin des lèvres. Non, il ne comptait pas prendre sa pause d’ici un quart d’heure. « Je reste sur cette rive, vous prenez l’autre ? » fit-il dans la plus simple répartition des tâches et éviter de se croiser.

Wayn finit par s’y mettre et miracle, il était plus que calme. Plus un son ne sortait de sa bouche. Si parfois, mais il parlait seul, commentait ce qu’il voyait, se faisant parfois des blagues. Il s’autorisait aussi de répondre à quelques messages sur son téléphone. Il avançait vite, il pouvait se le permettre. Ce n’était pas si compliqué. Il lu suffisait de la regarder une fois et il notait la référence d’une boite alors qu’il se glissait déjà sous une étagère pour voir une caisse derrière une autre. Il s’était cogné plus d’une fois soit-dit en passant.

Il revint alors au classeur, histoire de vérifier déjà le petit paquet d’antiquité qu’il avait noté. Il resta un moment dessus, revenant sur des références parce qu’il ne savait plus. C’est qu’il avait jeté un oeil au professeur et contempler son air si concentré et sérieux dans son costume rétro et son air de premier de la classe. Il reprit ses recherches et levait la tête en entendant Adrian approcher. Il lui laissait le classeur et s’assit au bord de la table. « Dites, j’ai une question… Vous pensez que la magie existe vraiment, vous êtes archéologue… Pourquoi vous êtes professeur d’histoire en fait ? » marquait-il une pause. « Pourquoi vous n'allez pas chercher tous ces objets magiques ? Prouver l’existence de cette magie ? Ou la protéger. Une sorte de Samanta Fox. » demandait-il, avec sa petite blague, toujours en référence ses films ou série. Il était par contre réellement curieux. Il s’était fait la réflexion en s’affairant à sa tâche. Il se l’accordait maintenant sa pause. Cela faisait déjà plus de deux heures qu’il était dessus. J’avais bien envie de faire autre chose que me prendre des coins de tableau dans le crâne et des échardes dans les épaules. Puis parler à autre chose que des témoins du passé. Et pourtant, question témoin du passé, Adrian était pas mal dans son genre.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 28 Sep 2018 - 11:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4575
ϟ Nombre de Messages RP : 1547
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian s'était attendu à ce que Wayn essaye d'obtenir une pause plus rapidement, au lieu de quoi le jeune homme sembla préférer travailler un peu plus avant d'en arriver là. Ce n'était pas le mage qui allait râler, il se contenta donc d'acquiescer d'un hochement de la tête avant de se concentrer sur son travail durant le temps qui suivit. Au début, il jetait de temps en temps des regards au jeune homme, non pour le surveiller, mais simplement pour s'assurer qu'il n'avait pas trop de mal avec son travail et comme il finit par remarquer que Wayn s'en sortait très bien, il se désintéressa de lui pour se concentrer sur sa tâche.

Durant un bon moment, le silence flotta dans la réserve, seulement brisé par quelques paroles de Wayn prononcées à voix basse. Adrian ne pipa mot, pas plus lorsqu'il remarqua parfois son collègue en train de trifouiller son téléphone. Même s'il n'aimait pas ces choses, il avait compris que c'était un élément important de la vie des jeunes d'aujourd'hui et ne fit donc aucune remarque. De toute manière,Wayn avançait bien et il faisait visiblement un travail sérieux, il n'y avait donc aucune raison pour le sanctionner ou jouer les « emmerdeurs ». Adrian n'avait jamais été amateur des sanctions de toute manière, il devait être le seul professeur de Star High à ne jamais avoir collé d'élève même au bout de plusieurs années d'enseignement.

Après avoir noté une foule de références, Adrian revint finalement vers la table où Wayn se trouvait aussi et le remercia lorsque ce dernier lui céda la place. Il commença alors à vérifier ce qui était soigneusement noté dans son carnet, tout en écoutant le jeune homme d'une oreille attention lorsqu'il lui lança quelques questions. L'Archimage ne comprit pas la référence à cette madame Fox, mais préféra ne pas le souligner. Déjà que les gens le dévisageaient avec des yeux comme des soucoupes lorsqu'il déclarait ignorer qui était Indiana Jones.... La question était bien trouvé, mais obligeait Adrian à mentir, une fois de plus. Il inspira profondément, se donnant un peu de temps, avant de finalement hausser les épaules.

« Pour ce qui est de la prouver, disons que je n'en vois pas l'utilité. Je ne souhaite pas imposer ma vision des choses à tout prix et il s'est passé tellement de choses témoignant de l'existence de la magie... Si les gens refusent de l'admettre, je ne crois pas que je puisse faire grand-chose de plus pour les convaincre. » C'était totalement vrai pour le coup. « Pour ce qui est de chercher les objets sur le terrain... disons que je l'ai fait au début. Mon père et mon grand-père aussi, c'est d'ailleurs eux qui ont donné certains des artefacts du musée. » Enfin, c'était lui, mais il ne pouvait évidemment pas le dire ainsi. « Mais il faut croire que ce n'est pas forcément mon style. Je dois me sentir plus à l'aise dans une salle de classe que sur le terrain. »

Pour le coup, c'était faux. Il préférait largement être sur le terrain, mais disons qu'il ne se sentait plus capable de le faire pour le moment. Son âge lui pesait, même s'il était encore jeune physiquement parlant, mais c'était surtout son fils vieillissant qui l'avait inquiété. Sallah avait eu plusieurs problèmes de santé très sérieux au cours des dernières années et Adrian ne voulait pas s'exiler en Afrique pour apprendre un beau matin que son fils était mort seul sur un lit d'hôpital parce qu'il n'avait pas été à pour s'occuper de lui. Cette pensée lui forma une boule dans la gorge et il fut assez content de regarder le classeur plutôt que Wayn.

« Il y a aussi des raisons familiales. Et l'enseignement de l'histoire c'est un peu la même chose que l'archéologie, surtout que je continue de travailler de mon côté en écrivant des articles ou en aidant tout simplement dans le musée. Je n'ai pas forcément perdu au change. » Ce n'était pas tout à fait vrai, mais tant pis. Adrian leva les yeux vers Wayn. « Et vous, vous savez déjà dans quoi vous voudrez vous spécialiser plus tard ? »

C'était un peu la même question que celle qu'il venait de lui poser, il n'y avait aucune raison qu'il trouve cela étrange !
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 29 Sep 2018 - 21:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 179
ϟ Nombre de Messages RP : 106
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

My Blood - Twenty Øne Pilots

Il avait moins sa mine de sale-gosse, et plutôt attentif à ce que disait Adrian. Étrangement, il avait l’air plus « détendu ». Enfin, bien moins nerveux et moins sur la défensive, malgré ses airs sur sûr de lui. C’était évident que tout ça n’était qu’une façade, même plus. Une armure. Il aimait bien la façon de penser d’Adrian. Du moins qu’imposer ça, c’était pas ce qu’il cherchait. Cela en disait long sur la personne. Il aimait bien sa véracité et sa réflexion sur la suite. Il sourit, le regard animé d’une flamme pleine de curiosité quand Adrian disait être déjà allé sur le terrain. Wayn aimerait tellement en savoir plus, mais comme d’habitude, il fallait gratter un peu pour qu’il se mette à parler. Il s’étalait surtout quand il devait parler d’une pièce de musée. Il parlait encore de ses pères, et de son lien avec le musée, d’artefact, … Wayn allait faire quelque recherches sur cet homme. Il l’intriguait. Indiana Jones s’il avait la tête plongé dans les livres depuis tout petit. Indiana Jones intellectuel.

Et Wayn soufflait en faisant une moue si déçu en l’entendant dire qu’il était mieux entre quatre mur qu’en pleine faune, dans les fin fonds d’un temple pour trouver cette pièce fabuleusement magique et introuvable. Ils étaient vraiment à des antipodes tout les deux. Wayn secouait la tête en entendant la suite. « A votre place, moi je trouves que j’aurais perdu au change. Je préférais être dehors, parcourir des paysages de dingue, visités des endroits difficiles d’accès, ou si peu vu… Quelque chose qui a vécu, qui a une âme… Ici, c’est quoi ? Que des histoires qu’on raconte, des témoignages. C’est rien… C’est fade. » lui partageait-il sa façon de voir les choses avec un sourire plutôt confiant. C’était rare qu’il parle de ça à propos de lui, de ses valeurs profondes et sûrement plus sensibles qu’on ne lui autorisait en tant que McLochlainn ou qu’on ne voulait simplement pas entendre.

Il s’assit carrement sur la table, s’y hissant sans mal et regarda un moment dans le vide. Il n’allait pas ignorer la question d’Adrian sur ce qu’il visait en médecine. Il cherchait comment répondre. Oh, après tout pourquoi se cacher. Il n’était personne, il pouvait s’autoriser un peu de sincérité. « Vous vous moquez pas hein… » dit-il avec un petit sourire, faussement timide. « Chirurgie pédiatrique… ». Il avait un bon feeling avec les plus jeunes, puis que c’était plus technique, plus fin, plus petit, prendre en compte la croissance. « Plus précisément, me spécialiser en néo-natalité, m’occuper des grands-prématurés. » lui confiait-il son premier souhait. Ce qui le fascinait, c’était de devoir reproduire avec les moyens du bord, l’utérus d’une mère et permettre à ce petit être pas fini de continuer à se developer le plus harmonieusement possible et vivre. Il n’avait même pas de mot pour décrire cette prouesse. Son stage en maternité l’avait inspiré. Il marquait un temps de silence, pour la réflexion. « Sinon, traumato et on m’a proposé à l’armée… J’ai hésité parce que ça bouge et pourrait être intéressant mais… Franchement l’armée… Je ne tiendrais pas un jour avec leur autorité abusive et leur règles de merde beaucoup trop strictes… J’ai déjà donné. » faisait-il allusion à son père, qui avait été haut gradé à l’armée. Il ne quittait pas la pression du manoir pour se prendre la même au travail. 

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time



La pénitence méritée n'est jamais trop tardive ▬ Wayn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant


Sujets similaires

-
» BigShow, il n'est jamais trop tard....:D
» On ne sait jamais à quoi s'attendre venant de moi ☮ with Ethan
» Il n'est jamais trop tôt!!!
» Buy you gotta keep your head up { Adam Carter
» (hot) Je veux tes mots, je veux ta peau, c'est jamais trop...| Vitaly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-