AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Never wound a snake, kill it [ft Damian Van Der Decken]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 15 Oct 2018 - 19:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3938
ϟ Nombre de Messages RP : 3552
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Damian van der Decken' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Rencontre Vilainique' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 19 Oct 2018 - 17:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant
En ligne

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/10/1992
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 235
ϟ Nombre de Messages RP : 120
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Krysten Ritter
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : pizza dans le four
ϟ Métier : Voleuse/Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Forme humaine:
Mince, 1m75, peau pâle, cheveux noirs de jais

Forme statuesque:
Faite de marbre blanc, 2m10, chevelure de serpents, yeux vert reptiliens, plus musclée et voluptueuse que sa forme humaine
ϟ Pouvoirs : Pétrification:
-Regard de Méduse
-Venin Pétrifiant
Super force [700kg - 1T]
Super résistance [1T - 1,5T]
Sang guérisseur
Sang d'immortel

Forme alternative: Statue de marbre
-Vision a 360°
-Dextérité surhumaine
-Anaérobie

Magie:
Animation des statues
Changement des couleurs

Compétences:
Pickpocket experte

Equipement:
L’œil d'Omicron (dimension de poche)

Serviteurs/compagnons:
Elvis (félin motorisé)
Chillax Man (stoner mutant)
Kelly lève les mains en l’air en signe de capitulation alors que Tech Boom fini d’ajuster son costume. La situation n’était pas idéale, c’est peu de le dire, mais elle doit pouvoir trouver un moyen de s’en sortir. Même s’il s’avère que Tech Boom n’est pas seul. A vue de nez l’autre homme à l’air d’être une petite frappe criminelle. Même si c’est un peu hypocrite il n’est pas rare de voir des vigilants s’associer à des criminels de bas étage afin d’en faire des taupes. Les vigilants obtiennent des infos sur de plus gros criminels et les petits criminels se font un peu d’argent sur le côté avec la possibilité d’orienter la chasse du vigilant afin de monter dans les rangs. Parfois les vigilants leur font juste du chantage…

Mais en général les justiciers hors-la-loi gardent leurs distances avec leurs informateurs, en plus d’être solitaires par nature. Que-ce que ce type fait dans l’appartement qui sert manifestement de base à Tech Boom ? Alors que Tech Boom était à visage découvert il n’y a même pas deux minutes ? C’est quoi ce bordel ? Kelly a besoin de gagner du temps alors qu’elle essaye de comprendre la situation.

« Hou-là, du calme… » Commence-t-elle a dire avant d’être grossièrement interrompue par l’arrivée d’un projectile qui s’empresse de remplir la pièce de fumée. Kelly inspire accidentellement, le nuage la faisant tousser, et elle connaît un bref instant de terreur lorsqu’elle voit Tech Boom et son compagnon vaciller sous le coup du somnifère. Si elle s’effondre alors qu’elle a une bombe qui réagit par rapport à sa position autour du cou… Mais elle ne se sent pas fatiguée. Mit à part une légère irritation, la fumée ne lui fait ni chaud ni froid.

Kelly laisse échapper un soupir résigné. Encore un coup de l’évolution de ses pouvoirs probablement. Elle n’est pas spécialement contente de découvrir qu’elle a encore changé à son insu. Et pour couronner le tout voilà que le responsable lui-même se pointe. Évidement c’est encore le bouffon en noir. Elle doit retenir un grognement de frustration lorsque Tech Boom s’effondre enfin, la télécommande du collier explosif à quelques mètres seulement d’elle et pourtant hors de portée.

Au moins elle tire une certaine satisfaction de l’ahurissement du bouffon noir. Apparemment il ne lui était absolument pas venu à l’idée que quelqu’un puisse entrer sans passer par la porte principale. Elle aimerait bien voir sa tête quand il verra sa voiture tient.

Il ne finit pas son début de question et elle ne dit rien alors qu’il se retourne vers les hommes inconscients et leur met une flèche chacun dans la jambe au lieu de les ligoter. Puis il se contente de pousser leurs armes du pied pour les mettre hors de leur portée avant de ramasser la télécommande. Peut-être qu’il faudrait que j’investisse dans un grappin, songe-t-elle. La télécommande avait été si proche, si sona dversaire n’avait pas été là elle aurait probablement pu trouver un moyen de l’attraper sans bouger de l’endroit où elle est.

Enfin il s’arrête et la fixe, son expression indéchiffrable derrière son masque. Lorsqu’il prend la parole il semble curieusement hésitant pour quelqu’un d’aussi vicieux. Mais d’un autre côté sa tirade enchaîne les questions sans lui laisser le temps de répondre, et ses questions elle-mêmes la laissent perplexe et un brin énervée.

« Te tuer ? C’est toi qui es surgit de nulle part pour me menacer alors que je t’avais rien fait ! Je t’ai pratiquement sauvé la vie ! Crois-moi si j’avais voulu te tuer tu serais pas là, c’est pas les occasions qui ont manqué… » Répond-elle, indignée lorsqu’il décide enfin de se taire. Qui est ce type ? Par moments il se comporte comme un amateur et à d’autre comme un sociopathe. Elle fait une moue désapprobatrice lorsqu’il appuie sur la plaie de Tech Boom, petit acte aussi cruel qu’inutile : il est inconscient, ça sert à rien de commencer à le torturer.

« Tu veux que je t’aide ? » Demande-t-elle incrédule. Dans sa tête elle liste toutes les raisons pour lesquelles elle veut dire non : Il m’a menacé sans raison. Quand je l’ai éloigné de moi il m’a poursuivit dans le fourgon pour tenter de me combattre jusqu’à ce qu’il nous fasse tomber tous les deux sur la route. Je lui ais évité de se faire râper contre la route et il n’a pas montré une once de gratitude pour. J’allai juste partir et il m’a englué. Quand je lui ais demandé poliment de me laisser partir il a essayé de m’aveugler, m’a fait les poches et m’a pendu à la façade d’un immeuble. Et maintenant il veux que je l’aide ? Il veux que je lui apporte le journal et que je lui taille une pipe au passage ?

Mais à haute voix elle répond en haussant les épaules : « Pourquoi pas ? C’est une journée bizarre après tout. Okay. »

Il a l’air d’être prêt à avaler des couleuvres, alors autant en profiter. Kelly croit en l’honneur entre les voleurs, mais uniquement quand c’est réciproque. Elle ne ressent pas la moindre culpabilité à l’idée qu’elle va absolument doubler le bouffon noir dès que possible. Mais pour le moment il peut la libérer et il pourrait être utile.

Sans rien dire de plus il lui passe la télécommande avant d’aller fouiller dans sa ceinture de gadget. Pendant qu’elle cherche le bouton de désarmement il tire une seringue d’un compartiment et en injecte le contenu dans le bras de Tech Boom.

Ça devrait pas être compliqué non ? Y as que deux boutons et un interrupteur on/off. Je peux deviner ce que le bouton rouge fait… Mais est ce que j’utilise le bouton avec le symbole de verrou ou l’interrupteur ? Réfléchit Kelly. Elle hésite un instant avant d’appuyer sur le bouton. La manœuvre est récompensé par un déclic alors que le collier s’ouvre. Satisfaite elle va pour le retirer quand elle remarque que la diode sur le collier est toujours allumée. Après un instant de réflexion elle met l’interrupteur sur la position off et la petite lumière s’éteint. Après ça elle se dépêche de jeter le collier loin d’elle, même s’il reste heureusement inerte.

Un gémissement de douleur la fait se retourner. Tech Boom presse ses mains sur la plaie de sa jambe en se balançant d’avant en arrière sur le sol alors que le bouffon noir se tient debout à côté le lui, une flèche couverte de sang en main.

« Je crois que t’as assez joué le mauvais flic, je vais prendre le relais, tu veux bien ? » Dit-elle sans vraiment attendre de réponse. S’il continue à se rythme là elle et lui ne risquent pas de tirer grand-chose du vigilant. Elle reprend sa forme de statue alors qu’elle avance vers Tech Boom, utilisant ses serpents pour garder un œil sur le bouffon noir et pour examiner le tableau en liège.

Citation :
Jet de dé 1 :
Réussite : Il n’y a qu’une seule nouvelle piste prometteuse sur le tableau de liège
Échec : Le tableau de liège comporte une abondance de pistes potentielles mais vagues

Jet de dé 2 :
Réussite : La cible est un fournisseur de matériel illégal dont Black Mamba était l’un des clients
Échec : La cible est la famille de Black Mamba

Jet de dé 3 :
Réussite : Le piège n’est pas fini et inoffensif pour le moment
Échec : Le piège est terminé et armé, la cible l’activera elle-même

Jet de dé 4 :
Double réussite : Pas d’imprévu
Réussite : Quand on ne ligote pas ses prisonniers faut vérifier qu’ils n’ont pas d’armes de secours… Heureusement ce n’est qu’une arme à feu
Échec : Il faut toujours se méfier d’un spécialiste en explosifs


Jet de dé 5 (si double échec au jet 4) :
Réussite : Le compte à rebours est sensé donné assez de temps a Tech Boom pour sortir, mais dans son état présent il ne peut pas se déplacer
Échec : Tech Boom a un moyen de survivre à l’explosion

Malgré la douleur Tech Boom affiche une expression qui n’est pas inconnue de Kelly. Groggy, pas tout à fait en phase avec la réalité. Ça doit être le mélange entre le somnifère et l’injection ayant servit à le réveiller qui le rendent complètement défoncé. Peut-être que sa confusion l’aidera à lui tirer les vers du nez… ou peut-être qu’elle ne fera que ralentir le processus. Dur à dire.

Elle espère qu’il sera plus utile que son tableau en liège. Pour quelqu’un ayant fait autant de recherches Tech Boom ne semble pas avoir trouvé les informations qui intéresse Kelly. Il a des photos de Black Mamba sous son identité civile comme masquée, des photos de lui rencontrant diverses personnes avec leur relations supposées ou confirmées ‘‘Père ?’’, ‘‘Frère ?’’, ‘‘Complice’’, ‘‘Fournisseur’’, ‘‘Fiancée ?’’. Le tableau comporte plusieurs adresses mais aucune ne semble être liée directement au repaire de Black Mamba.

Kelly l’attrape par le menton et relève son masque balistique pour lui parler en face à face. Elle commence par une question simple : « Alors comme ça tu comptais te faire la malle avec le butin de Black Mamba ? »

Il la regarde en clignant plusieurs fois des yeux avant de se ressaisir assez pour répondre d’une voix empâtée : « Quoi ? Naaan… m’en fiche. »

« Allez, tu dois bien savoir où est son butin non ? » Redemande-t-elle, même si elle soupçonne qu’il dit la vérité.

« M’en fiche…  » Répète-t-il, avant d’ajouter. « Si j’savais je ferais tout sauter… ça lui ferait les pieds à Blackie… »

Cette approche ne semble pas vraiment marcher, Kelly décide de changer de tactique. Lâchant Tech Boom elle se dirige vers la petite frappe criminelle. Il pousse un simple « Gneaarg… » de douleur alors qu’elle le pousse légèrement du pied. « C’est qui lui ? » Demande-t-elle au vigilant qui regarde la scène sans réagir.

« Personne… Brute sans cervelle. Croit qu’on travaille ensemble. Juste le bouc émissaire. » Marmonne-t-il de façon plutôt cohérente.

« Bouc émissaire ? Le bouc émissaire pour quoi ? Qu’est-ce que t’a prévu de faire ? » L’interroge Kelly. Ça ne ressemble pas à une piste, mais ça à l’air suffisamment important pour qu’elle veuille plus d’information quand même.

Tech Boom as un petit rire malgré la douleur. « Le plan parfait. Y as un armurier qui fournit du matos et des pièces détachées à un tas de criminels indépendants. Ça crée des frictions avec le Cartel Rouge, mais ils ont trouvé un terrain d’entente. Chacun reste sur son territoire. Pas de problème. Mais si l’entrepôt venait à exploser… ça donnerait l’impression que le Cartel a décidé de déclarer la guerre aux indépendants. Donc les indépendants s’uniront pour combattre le Cartel. Les criminels qui tuent d’autres criminels. C’est parfait, restera plus qu’à passer derrière pour faire le ménage. »

« Merde… » Lâche Kelly. Tech Boom n’as pas tort, même au sein du Cartel Rouge lui-même il paraît qu’il y a des tensions alors il n’est certainement pas rare qu’un criminel indépendant crée de la friction avec le syndicat du crime en commettant ses méfaits au mauvais endroit. Le plus souvent soit l’indépendant s’écrase face à la puissance du Cartel Rouge soit il se fait aplatir. Dans les deux cas le conflit cesse, mais il est certain que ça à tendance à générer du mécontentement. Si les indépendants se sentaient menacer il serait effectivement possible qu’ils unissent leurs forces afin de se tailler un territoire ou ils seront en sécurité. « Ça serait un bain de sang. Mais que-ce-que ça à a voir avec Black Mamba ? »

« C’est le plus gros client. Si je fais sauter son fournisseur il sortira forcément de sa planque et alors je pourrais lui régler son compte une bonne fois pour toutes… Le reste c’est que du bonus. » Répond Tech Boom en continuant à rire tout seul.

Visiblement Tech Boom n’est pas encore au courant de la mort de son adversaire. D’un autre côté le cadavre n’as été découvert qu’une ou deux heures plus tôt tout au plus ? Remarque peut être que c’est assez pour qu’ils commencent à en parler aux infos. « J’veux pas casser ton délire, mais Black Mamba est mort depuis des jours. Ils viennent de trouver son cadavre suspendu à la façade d’un immeuble. » Dit elle en cherchant la télécommande de la télé afin de l’allumer.

« Quoi ? Non non non… Il s’est planqué parce que j’étais sur le point de le choper, il… » Bafouille le vigilant avant que le son de la télévision ne couvre ce qu’il dit. Kelly change de chaîne plusieurs fois avant d’en trouver une ou un court bulletin annonce la mort du supervillain Black Mamba. Tech Boom est visiblement choqué de cette découverte, se laissant retomber sur le sol. « Nooon… c’était à moi de le tuer. Toutes les préparations… Tout le semtex. Juste pour une petite guerre de gang ? »

« Heureusement qu’on t’a stoppé du coup. » Dit Kelly. Elle n’a pas vraiment de sympathie pour quelqu’un prêt à commencer une guerre dans les rues d’une ville sans se préoccuper des victimes innocentes prisent dans le conflit. Star City sort tout juste d’une invasion et lui il veut remettre ça ? Taré, comme tous les vigilants.

« Pas stoppé. Tout le boulot était déjà en place. L’entrepôt piégé. Restait plus qu’à placer le bouc émissaire au milieu pour donner l’impression que c’était un mec du cartel. Mais ça va exploser même sans mon aide. Dès que l’armurier commencera sa journée de travail… » Il fait un vague geste de la main. « Fwoosh. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 19 Oct 2018 - 17:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3938
ϟ Nombre de Messages RP : 3552
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Kelly Rhodes' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#5 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 6 Nov 2018 - 19:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
ø
ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1995
ϟ Arrivée à Star City : 21/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 138
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Doublons : Betty Brooks
ϟ Crédits : Moi-même.
ϟ Célébrité : Christopher Mason
ϟ Âge du Personnage : 22
ϟ Statut : Libre.
ϟ Métier : ø
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Pouvoirs : Artiste Martial et acrobate possédant quelques notions en ninjutsu, Damian sait également manier les armes et plus particulièrement cette arme de jet archaïque qu'est l'arc. Armé de munitions spéciales et épaulé de sa camarade, ce nouvel archer tente d'imposer sa présence à Star City en tabassant quelques malfrats ou super corrompus.

ϟ Liens Rapides : Dossier
La gorgone affichait un air aussi blasé que Damian. Cette dernière résistait bel et bien définitivement à son poison. Il avait espéré que celui-ci ait sur le temps un quelconque effet sur elle, mais il n'en fût rien. L'archer ne voulait pas du mal à Kelly, il s'agissait bien de son ego qui en prenait un coup. En d'autres termes, il aurait souhaité que ses talents de chimiste arrivent à perturber la gorgone. Tant pis, il n'était peut-être pas encore assez bon mais il venait de trouver une nouvelle motivation.

Miss Rhodes ne manqua pas de lui envoyer un reproche en pleine poire. C'était mérité quelque part, puisqu'elle avait totalement raison sur le fait qu'il avait tout autant essayer de la tuer. A vrai dire, il avait même engagé les hostilités. "Ceci dit, tu avais bel et bien l'air d'une criminelle, et jusqu'à présent, je n'ai pas preuve du contraire..." garda-t-il pour lui-même. Lorsqu'elle avança le fait qu'elle aurait pu le tuer à plusieurs reprises, sa mauvaise foi le fit souffler légèrement du nez. Le jeune homme ne voulait pas perdre la face et il était également très sûr de lui et de ses capacités. Il fallait avouer qu'il était le meilleur élève du Dojo Lee de Kingston et qu'à la course, peu d'humains arrivait à garder la distance lorsqu'il s'agissait de parkour urbain. Quant à son archerie, il n'avait pas à se plaindre de son niveau et tout ceci lui était monté à la tête.

Sans surprise pour Damian, Kelly accepta l'entraide qu'il lui proposa. Sans plus attendre, il la laissa se délivrer et alla réveiller le malfaiteur tout en restant préoccupé par le tableau de liège. Plus il le regardait, moins il comprenait la situation : il espérait vraiment qu'Alice et sa nouvelle alliée allaient pouvoir éclaircir cette affaire.

L'archer noir s'écarta pour laisser la gorgone cuisiner Tech Boom. Caché derrière un rideau, il observait les immeubles d'en face et la rue en contre-bas pour s'assurer qu'il n'y ait pas d'autres ennuis à venir. Personne ne semblait avoir aperçu la fumée se dégager de l'appartement ou en tous les cas personne n'avait l'air d'en avoir eu cure et c'était tant mieux. Maintenant qu'il avait une seconde pour souffler, Damian se rendit compte qu'il étouffait dans son costume. L'émanation de son poison avait sûrement réchauffé la pièce déjà bien chauffée par les convecteurs. Il décida donc d'enlever ce qui lui servait de cagoule et c'est ainsi qu'il dévoila sa blonde pilosité. Puisqu'il fallait toujours en garder pour plus tard, il conserva cependant son masque qui lui couvrait les yeux d'une tempe à l'autre. De la sueur dégoulinait de son front sur celui-ci.

A ce qu'il paraissait, Kelly était très douée pour les interrogatoires. Tech Boom crachait quelques morceaux sous la pression ou bien la folie, il était difficile de dire. Damian se tenait le front. Il ne comprenait rien à cette histoire et commençait à se demander ce qu'il foutait là. Lorsque le criminel ponctua la fin de son plan par son désagréable et désobligeant geste de la main, c'en était trop pour l'archer. Le chevalier noir lui asséna un coup de pied sur le coin de la tête pour le faire taire. il s'était mis alors à geindre en PLS, ce qui n'était pas forcément mieux à vrai dire.

_Très bien, il n'en dira pas plus... lança-t-il à Kelly. Bon travail, je n'aurai pas fait mieux, tu t'en doutes.

Avouer ses erreurs allait sûrement lui permettre de marquer des points auprès de Kelly à qui il ne pouvait pas encore totalement faire confiance. Il espérait la mettre dans sa poche au moins le temps de cette mission. Après le chantage autour de la télécommande, c'était un peu osée et décousue comme stratégie, mais que voulez-vous, Damian reste encore un novice dans la cour des supers et il ne possède pas de bac +5 en manipulation.

_Avant que tu n'entres, je l'ai entendu parler des Docks. Je ne suis pas sûr que tout ceci soit lié mais... Je ne sais pas... Damian s'approchait du tableau en liège. Regarde... Sur cette photo, il s'agit bien d'un entrepôt... C'est peut-être trop s'avancer mais tu sais comme moi que les Docks a toujours été un lieu de corruption et de malfrats où d'innombrables commerces illégaux se passent. Continua-t-il en frottant le bouc qui ornait son menton et en théâtralisant ses explications de l'autre main. Cela pourrait coller et nous n'avons pas d'autres pistes à vrai dire...

L'archer posa ensuite les deux doigts sur son oreillette. Il était sans surprise en communication avec Alice. Cette dernière partageait son avis par dépit d'en avoir un autre. Damian proposa ensuite des coordonnées GPS à Kelly. Le but était de s'y retrouver et de réfléchir avant leur prochaine action. Le fait que Tech Boom ne réagisse pas le confortait dans son idée.

_Et quant à toi, tu vas venir avec nous. Je te réserve quelque chose.

Alors, Damian ligota Tech Boom et demandait à Kelly de décrocher le tableau de liège du mur pour l'emmener avec soi. Après avoir fini sa tâche, le jeune homme sortit un pot de baume de sa ceinture multi-fonctions. Il y plongea l'index et le majeur puis apposa ses doigts contre le mur. Il y inscrit le signe zodiacal du cancer, soit un 69 à 90° sur la droite. Cela faisait un petit bout de temps que cela le tracassait : quel allait être son identité de super ? Il pensait au départ que ne pas avoir de pseudo pourrait avoir un impact bien plus violent, mais il s'était rendu compte qu'au fond de lui, il préférait être reconnu pour ses actions et qu'à terme, l'objectif était d'instiguer la peur dans le mental de ses ennemis. Le Cancer. Un pseudo qui aurait plusieurs impacts. Les adolescents le trouveraient cool car il s'agit d'un mot subissant un abus de langage incroyable en ces jours où la société s'assombrit et où les maux du monde sont "fun-nisés." Les adultes quant à eux y verraient peut-être le terme médical et donc sûrement aussi l'allusion à ce qu'il comptait être pour les criminels. Enfin, il s'agissait d'un signe du zodiaque et même ceux qui n'y prêtent pas attention connaissent. Quant à ceux qui y croient, l'impact allait probablement être très pertinent. En tous les cas, Damian était plutôt très confiant et assuré à propos du choix de son pseudo "héroïque." Le seul "hic" s'il fallait en trouver un était peut-être que ce signe du zodiaque était représenté par un crabe et qu'il y avait sans aucun doute mieux comme animal imposant.

Sur ce magnifique graf’, il souleva Tech Boom pour le porter sur son épaule. Il l’avertit ensuite de faire gaffe à lui en n’attirant pas l’attention sur eux. Enfin, il demanda à Alice d’avertir anonymement la police du repaire des deux malfrats.

_De l’autre, tu en fais ce que tu veux. dit-il en désignant le comparse de Tech Boom de la tête. A tout à l’heure.

Au moment de tourner dans la ruelle où il avait garé sa voiture, Damian fut surpris de la retrouver dans l’état dans lequel Kelly l’avait laissée.

_Hein !?! s’étonnait-il en laissant son prisonnier choir sur le sol humide et froid d’automne.

L’archer traîna Tech Boom à l’abri des lampadaires dans les ombres de la ruelle puis se mit à frotter frénétiquement la carrosserie de sa voiture. “Comment ?! Je suis resté à peine deux heures ici !” s’énervait-il. Le pire était peut-être le message destiné à la police. Il fit de son mieux pour le recouvrir du même baume que précédemment le mur. Le justicier espérait de tout son coeur ne pas croiser les forces de l’ordre…

Après avoir vainement tenté de polir sa voiture, Damian hissa le criminel dans son coffre. Rapidement, il démarrait et fit crisser ses pneus pour se rendre au plus vite sur les docks : ils avaient déjà perdu assez de temps.

Une fois sur place, il ne manqua pas d’érafler sa carrosserie en essayant de la garer dans l’ombre d’un hangar. Déjà hors de lui à propos des tags, il n’avait pas pu faire autrement que louper sa manœuvre. Cette soirée était vraiment merdique et l’archer espérait vraiment trouver quoi que ce soit dans ce quartier qui puisse rentabiliser cette mésaventure.

Sur la route, Alice lui avait confié qu’elle avait glissé un nouveau prototype de flèche à l’arrière de la voiture. Il s’agissait des flèches à azote liquide permettant de geler une brève zone autour de la pointe de celles-ci. Elles étaient à manier avec précaution puisque être aspergé par une trop grande quantité de ce liquide résulterait d’une amputation sans recours possible. Le côté pervers de Damian était quelque peu satisfait et son ingéniosité encore plus : une idée lui trottait derrière la tête. Arrivé sur le nouveau lieu de l'action, l’archer se rééquipa avant de sortir Tech Boom du coffre.

Encore une fois, il le menaça et lui conseilla de ne pas se faire remarquer. Il argumenta par le fait qu’ici, ils pouvaient mourir à tout moment avec toute la racaille qu’il y traînait. Tech Boom semblait être au courant des risques qu’ils encourraient dans un tel lieu et joua le jeu. Le fait qu’il ait perdu pas mal de sang et d’énergie dans sa rencontre avec les deux supers indépendants ne lui permettait pas de faire grand chose de toute façon.

C’est ainsi que l’archer se hissa lui et son prisonnier en haut du hangar adjacent à celui qui était en photo sur le tableau de liège. Il n’attendait plus que Kelly. Afin de s’assurer que Tech Boom ne lui claque pas sous les doigts, il profita du peu de temps qu’il avait pour soigner quelque peu ses blessures. Même si l’archer l’avait bien amoché et même s’il n’y éprouvait aucun regret, le criminel lui était au final bien plus utile vivant que mort et pour cause, il allait finir de cracher son plan dans les plus brefs délais.

Lorsque Damian aperçut Kelly arriver sur le lieu de rendez-vous, il jeta un caillou à côté de ses pieds. Il la héla avant de dérouler la corde de son grappin. Une fois ramenée en haut, il hocha la tête en sa direction et dévoila son plan à voix basse :

_Très bien, la Gorgone, voici ce qu’on va faire… Ou plutôt ce que notre ami va faire. commença-t-il en jetant un coup d’oeil à Tech Boom, bâillonné pour l’occasion. Il a piégé l’entrepôt avec des explosifs. A tout moment, l’établissement va partir en fumée si l’on ouvre la moindre porte, si l’on brise la moindre fenêtre.

En effet, Damian n’était pas sans avoir cambriolé quelques maisons de riches personnes qui avaient installé du matériel de surveillance sophistiqué sur les vitres de leurs fenêtres. La moindre fêlure provoquait le déclenchement de l’alarme. Il s’agissait en vérité d’électricité plus ou moins basique et tout maître des explosifs connaissait sûrement ce genre de technologie. L’archer n’était pas prêt à parier que Tech Boom n’en ait pas installé.

_Et c’est pour cela que c’est toi qui va aller nous ouvrir le hangar où Black Mamba vient acheter son matos. continua-t-il en se tournant vers Tech Boom.

Damian avançait à présent vers Kelly. A côté d’elle, il lui chuchotait en aparté :

_Soit il a monté son explosif comme je l’ai décrit, soit il a simplement mis une horloge programmé pour se déclencher à une heure précise. Dès qu’il aura ouvert le hangar, on fait ce qu’on a à faire et on s’arrache.

Le maître d’arme retourna auprès de son prisonnier :

_A toi de faire tes preuves. disait-il en détachant les liens de Tech Boom. Mais fais attention à toi, j’ai un oeil de lynx. continua-t-il en désignant son arc. Tu as déjà perdu assez de sang, fais pas le con.

Un instant après, il fit descendre Tech Boom du toit grâce à son grappin. Damian observait attentivement son otage.

Jets de dés:
 

_Il semble vouloir coopérer. lança Damian à Kelly. Mais restons sur nos gardes... Dans ce hangar, y a de l'armement lourd, il pourrait choper n'importe quoi et tenter de nous tuer...

Après cet avertissement, l'archer descendit du toit. Il attendit de voir si Kelly avait besoin d'aide pour redescendre puis se dirigea furtivement vers la porte par laquelle Tech Boom venait de rentrer. Damian restait méfiant et était prêt à dégainer ses armes à tout instant.

Important spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 6 Nov 2018 - 19:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3938
ϟ Nombre de Messages RP : 3552
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Damian van der Decken' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 11 Nov 2018 - 15:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant
En ligne

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/10/1992
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 235
ϟ Nombre de Messages RP : 120
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Krysten Ritter
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : pizza dans le four
ϟ Métier : Voleuse/Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Forme humaine:
Mince, 1m75, peau pâle, cheveux noirs de jais

Forme statuesque:
Faite de marbre blanc, 2m10, chevelure de serpents, yeux vert reptiliens, plus musclée et voluptueuse que sa forme humaine
ϟ Pouvoirs : Pétrification:
-Regard de Méduse
-Venin Pétrifiant
Super force [700kg - 1T]
Super résistance [1T - 1,5T]
Sang guérisseur
Sang d'immortel

Forme alternative: Statue de marbre
-Vision a 360°
-Dextérité surhumaine
-Anaérobie

Magie:
Animation des statues
Changement des couleurs

Compétences:
Pickpocket experte

Equipement:
L’œil d'Omicron (dimension de poche)

Serviteurs/compagnons:
Elvis (félin motorisé)
Chillax Man (stoner mutant)
« C’est sûr qu’il va pas en dire plus si tu l’assommes. » Marmonne Kelly après que l’archer noir ait sonné le vigilant d’un coup de pied brutal. Elle se doute effectivement qu’il n’aurait pas mieux fait si la violence est une partie aussi importante de son vocabulaire. Elle remarque par contre qu’il a retiré sa cagoule, se révélant comme un jeune homme blond, pas loin de son age à elle. Ce qui la fait plus pencher vers l’idée qu’il est un amateur. Mais où est-ce qu’il a apprit à être aussi brutal ? En tout cas elle espère qu’il va garder son visage découvert. Ce sera tellement plus facile de le battre comme ça.

À partir de là il prend les devants, décidant qu’ils devraient se diriger vers les Docks. Étant donné qu’elle n’a pas entendu la conversation avant qu’elle n’arrive et que l’adresse marquée sur le tableau en liège à côté de la mention ‘‘Fournisseur’’ est effectivement située dans le quartier des Docks c’est probablement la meilleure piste qu’ils aient en effet.

Puis il repart en mode sadique, annonçant qu’il réserve quelque chose à leur prisonnier avant de le ligoter tout en ordonnant à Kelly de décrocher le tableau en liège parce qu’il veut le récupérer. Il me prend vraiment pour sa bonniche en fait… oh tu perds rien pour attendre, songe Kelly alors qu’elle s’exécute, uniquement pour qu’il ne se rende pas compte qu’elle fulmine. Pendant qu’il décide soudain de commencer une carrière artistique Kelly reprend brièvement forme humaine afin de prendre le tableau en photo avec son téléphone. Lui peut se trimbaler tout le truc s’il veut, mais elle préfère transporter ses infos sous une forme plus compacte. Puis elle se retourne vers l’archer, qui à apparemment décidé de signer la scène de crime d’un symbole familier.

« Cancer ? » Demande-t-elle, sans expression. Elle se retient de faire des réflexions mais… Il devrait y avoir des cours de relation publiques et d’image de marque pour tous les supers. Je suppose que c’est mieux que s’il avait choisit la Vierge, mais quand même Cancer… même pour un tueur à gages ça fait trash comme nom. Elle imagine d’ici les unes de journaux ‘‘Le Cancer victorieux !’’ ou alors ‘‘Le Cancer battu !’’. Il y a de quoi porter à confusion. Après les crabes c’est plutôt cool comme animal, carapace solide et pinces puissantes, tenace, pas du genre à lâcher prise, mais le Sagittaire aurait été plus approprié pour un mec qui se bat à l’arc. Et ça aurait pas eut toutes les connotations négatives de la maladie, surtout dans le climat actuel où l’intolérance contre les supers est en train de monter en flèche.

Apparemment satisfais le Cancer repart avec le vigilant sur l’épaule, en lui disant de faire ce qu’elle veut de l’autre. Mais comme elle n’a pas envie d’en faire quoi que ce soit elle le laisse juste par terre là où il s’est écroulé. La porte est grande ouverte et la chaînette est brisée, quelqu’un finira bien par le trouver. Avec la flèche toujours dans la plaie il a beaucoup moins saigné et il n’a pas l’air en danger. Kelly préfère se dépêcher de retrouver Elvis et de filer vers les docs en direction de l’adresse aussi rapidement que possible.

Tellement rapidement que lorsqu’elle arrive il n’y a personne d’autre sur place. Plutôt que d’attendre bêtement elle décide donc de faire le tour du hangar histoire d’avoir une meilleure idée de la situation. Tout le monde sait que les Docks sont le lieu d’une majorité d’opérations pour le crime organisé, et Kelly n’as pas spécialement envie de marcher sur les pieds du Cartel Rouge. L’entrepôt est relativement petit, et situé en bordure des Docks. Elle suppose qu’il est probablement éloigné de la partie du quartier où la mafia est réellement ancrée. En tout cas elle ne voit pas de gardes ni de sentinelles.

Le temps qu’elle explore un peu les environs et revienne le Cancer est apparemment arrivé puisqu’elle peut voir sa voiture garée à un hangar de distance de l’adresse. Visiblement il a pris le temps de badigeonner de la peinture sur sa nouvelle carrosserie, ce qui explique son temps de retard. Alors qu’elle se rapproche du véhicule en le cherchant des yeux un caillou atterrit près d’elle et en levant les yeux elle le découvre perché sur le toit.

Qu’est-ce qu’il fait là-haut ? se demande-t-elle, mais comme il lui lance un corde elle hausse les épaules et l’attrape, grimpant rapidement et sans difficulté à la force de ses bras. Sous forme humaine elle est suffisamment légère pour pouvoir soulever l’intégralité de son propre poids d’une seule main pratiquement sans faire d’effort.

Une fois arrivée en haut l’archer s’empresse de lui expliquer son plan. Tech Boom as apparemment piégé les entrées du bâtiment donc Cancer va l’envoyer en avant pour qu’il ouvre lui-même. Ça semble assez logique et solide comme stratégie. « Vu qu’il tient a peine debout c’est sûr qu’il ne risque pas de nous filer entre les doigts… »

Mais ensuite l’archer noir se rapproche d’elle et lui chuchote que soit Tech Boom as piégé l’endroit tel qu’il l’a décrit soit il s’agit d’une bombe à retardement. Ce qui rend Kelly extrêmement confuse. Soit l’un soit l’autre ? Je croyais qu’il savait ? Il lui a pas demandé quel genre de bombe c’est ?

Mais avant qu’elle ne puisse penser à comment formuler sa remarque le Cancer est déjà retourné à leur prisonnier et s’est mit à le faire descendre de l’immeuble. Au moins on dirait qu’il l’a un peu soigné parce que c’est probablement pas super pour un blessé d’être trimbalé comme ça. Depuis le haut du toit elle et l’archer regardent Tech Boom se diriger vers l’une des portes de l’entrepôt et taper un digicode pour la déverrouiller avant d’entrer. C’est alors que son compagnon temporaire lui fait la remarque d’être prudente parce que Tech Boom pourrait s’armer dans l’entrepôt pour les combattre.

Kelly reste sans voix, suffisament longtemps pour qu’il descende du toit. « Pourquoi tu l’as fait y aller tout seul alors ? On aurait pu l’accompagner pour le surveiller… » Dit elle dans le vide. Elle monte sur le rebord du toit et regarde la rue en bas. Elle ne voit toujours pas pourquoi ils sont montés si c’est juste pour redescendre. Déformation professionnelle de la part de l’archer probablement, il doit tellement avoir l’habitude de se percher sur les hauteurs qu’il le fait même quand ce n’est pas vraiment utile.

La distance entre le toit est la rue doit être environ trois ou quatre étages au maximum. Kelly hésite un instant puis elle se dit que ça ne peut pas être pire que de se prendre une voiture dans la figure à pleine vitesse et saute tout bêtement à terre.

Citation :
Jet de dé 1 :
Réussite : Kelly réussit parfaitement son atterrissage.
Échec : Kelly se tord la cheville en heurtant le sol, elle régénère donc c’est pas grave mais pour le coup ça à l’air moins cool.

Jet de dé 2 :
Double réussite : Tech Boom continue à coopérer
Réussite simple : Tech Boom s’est évanoui de façon impromptue à cause de la perte de sang et du trajet et ils ne savent toujours pas où est la bombe

Échec : Tech Boom profite de l’opportunité pour se rebeller

Jet de dé 3 :
Réussite : L’armurier arrivera plus tard, après que situation ait été résolue
Échec : L’armurier se pointe au milieu de la situation

Jet de dé 4 :
Réussite : L’armurier est/sera raisonnable et prêt à les écouter
Échec : L’armurier est/sera immédiatement hostile en découvrant l’intrusion

Elle garde les jambes droites mais flexibles en tombant, pliant les genoux à l’impact pour absorber le choc. Au final c’est pas si dur que ça de tomber, elle devrait penser au fait que c’est une option plus souvent. Sans perdre plus de temps elle se relève et se dirige vers la porte ouverte de l’entrepôt, pénétrant dans la pénombre du bâtiment.

Ses serpents se redressent autour de sa tête, examinant les lieux. L’intérieur à l’air plutôt ordinaire au premier abord, beaucoup de caisses fermées empilées. Mais quand on s’avance un peu on peut commencer à voir les étagères où sont présenté les armes en vente. Kelly est surprise par le manque de sécurité, elle se serait attendue à ce que les armes soient placées à un endroit où on ne peut pas les atteindre. Quoique elle suppose qu’un fusil d’assaut n’est pas très dangereux sans les balles. Peut-être qu’il as d’autres garanties en plus toutefois.

Les munitions ne sont pas la seule chose qui manque toutefois. Le temps qu’ils entrent dans le bâtiment Tech Boom a disparu. « Il a pas pu aller bien loin, blessé comme il est… » Marmonne Kelly avant d’élever la voix. « Tech Boom ! T’es où ?! »

« Par ici ! Venez ! » Lui répond-il depuis l’un des côtés. Kelly hausse les épaules et commence à marcher dans sa direction. Mais alors qu’elle avance l’un de ses serpents remarques un reflet près du sol, un fil menant à une sorte de boite avec la mention ‘‘Front toward enemy’’. Elle n’est pas spécialement une experte niveau armement, mais elle est tout de même capable de reconnaître une claymore.

« T’aurais pu prévenir qu’y avait des pièges ! » Dit elle a voix haute, au cas ou il s’agirait d’une erreur honnête.

Pendant un moment le vigilant ne répond rien, puis elle l’entend soupirer. « Bah ça valait le coup d’essayer. »

Kelly tourne la tête dans sa direction, regardant entre les étagères pour tenter de le distinguer, et se jette à terre lorsqu’elle le voit pointer un lance-grenade vers elle. Le projectile file au-dessus d’elle et explose en heurtant les caisses empilées contre le mur, faisant cascader débris de bois et les munitions qui étaient entreposées dedans. Plus de balles s’échappent par le trou dans la caisse, mais l’un dans l’autre l’explosion est beaucoup plus petite que ce à quoi elle se serait attendue. La gorgone se relève mais Tech Boom s’est déjà éclipsé, impossible de savoir par où il va frapper. « Merde… »

Elle se déplace presque pliée en deux, utilisant ses serpents pour regarder par-dessus les étagères et vérifier qu’elle ne risque pas de rentrer dans un piège. Elle retourne en direction de Cancer, mais uniquement le temps de suggérer une stratégie. « On se sépare. Je vais faire le grand tour par l’autre côté, on quadrille l’entrepôt. Fait gaffe, va savoir combien de pièges il a mit en place. »

Puis elle continue son chemin, contournant pour le moment la partie centrale de l’entrepôt avec toutes ses étagères afin de contrôler le périmètre. Mais alors qu’elle arrive au niveau de la seconde entrée du bâtiment celle-ci s’ouvre et un petit gars maigre en bras de chemises rentre dans le bâtiment en sifflotant, un café à la main. Kelly s’arrête net et il fait de même lorsqu’il la remarque, confus. « Hey ! Qui vous êtes ?! »

Mais à ce moment-là Kelly entend un nouveau déclic derrière elle, et elle à tout juste le temps de voir filer une nouvelle grenade. « A couvert ! » Mais alors même qu’elle crie l’avertissement elle s’élance en avant, attrape le type par le col et le traîne hors de portée juste avant l’impact.

« Mais qu’est ce qui se passe ?! » Demande le gars auquel elle vient de sauver la vie. Malgré le fait qu’elle est en train de le traîner il a sortit un pistolet de sa veste et regarde autour de lui. Au moins il n’a pas l’air de vouloir le braquer sur elle.

« Tech Boom a piégé l’entrepôt pour créer une guerre de gangs entre les criminels indépendants et le Cartel Rouge. On a essayé de le stopper, mais il nous a filé entre les doigts et maintenant il a un lance-grenade. » Résume-t-elle. Elle espère qu’elle a réussit à faire passer les informations importantes.

« Tech Boom ? Salopard ! On aurait du le descendre y a une éternité. » Marmonne-t-il en réponse avant d’ajouter. « Vous pouvez me lâcher au fait. Je peux marcher. »

Kelly le traîne encore sur quelques mètres avant de le lâcher derrière une caisse de munition assez grande pour le cacher. « Merci. C’est ma marchandise qu’il tire ? Ça pourrait être pire, les 40mm sont pas très puissantes. Elles marchent mieux dans les petites pièces. C’est s’il met la main sur les grenades à fragmentation qu’on sera dans la merde. »

« Il as aussi sortit des claymores, donc faut faire gaffe ou on met les pieds. » Dit Kelly en fronçant les sourcils, toujours sous forme de statue. « Elles sont où les grenades à fragmentation ? »

« Troisième rayon en partant du fond, avec tous les autres types de grenades à main. » Dit il en indiquant la direction du pouce. Il a compris sa logique.

« Bougez-pas, je reviens. » Dit-elle en partant vers le rayon explosif portables. Tech Boom est déjà suffisamment menaçant sans qu’on lui permette d’accéder à des armes plus dangereuses qu’un lance-grenade. À moins de tomber sur lui en route elle va monter la garde pour s’assurer qu’il ne mette pas la main sur des grenades a fragmentation.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 11 Nov 2018 - 15:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3938
ϟ Nombre de Messages RP : 3552
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Kelly Rhodes' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas



Never wound a snake, kill it [ft Damian Van Der Decken]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Sujets similaires

-
» Born to kill all lives...
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Who is Josh Groban? Kill yourself!
» Kill points
» commandes dessins - Damian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Centre Ville :: Le quartier du Parc-