AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

On prête toujours à l'ennemi les vertus qui manquent à l'allié...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 7 Sep 2018 - 21:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 399
ϟ Nombre de Messages RP : 105
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thrace au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
ϟ Liens Rapides :
Il y a quelques semaines de cela, une étrange affaire était arrivée aux oreilles de Mikhaïl. Enfin disons plutôt qu'un membre du Cartel Rouge était venu le voir et lui avait parlé d'un projet que les membres de la mafia russe semblaient avoir. En général, le trentenaire évitait de s'en mêler parce qu'il savait qu'il ne fallait pas tenter le Diable... enfin non. Mauvais exemple. Il ne voulait pas penser au Diable au vu de l'accord qu'il avait avec sa fille... Disons qu'il ne voulait pas prendre le risque de récolter une nouvelle balle dans le ventre ! La fois dernière, il n'avait dû son salut qu'à deux héroïne – dont une s'était bien moqué de lui d'ailleurs – et il était peu probable que ça arrive à nouveau.

Malgré tout, le Russe l'avait écouté. L'homme lui avait expliqué que la mafia Russe souhaitait s'allier à un groupe indépendant dont la rumeur disait qu'ils prévoyaient d'expérimenter des choses sur des méta-humains. Peut-être même que ça avait déjà débuté ! Bien sûr, le slave n'était pas concerné directement, étant parfaitement humain – tout comme le reste de sa famille, mais il avait la possibilité de saboter les projets de son ancien employeur. Étant donné que ces derniers ne rataient pas une seule occasion pour essayer de le tuer, ça ne serait que justice et c'était ce qui l'avait convaincu.

Il avait donc accepté et s'était renseigné au sujet de cette affaire. Grâce aux contacts du Cartel, le tireur d'élite avait pu apprendre la date du prochain rendez-vous fixé avec l'un des négociateurs de la mafia. Ce dernier était une « bonne connaissance » du Russe puisqu'il avait déjà été amené à travailler avec lui par le passé, ce qui simplifierait certainement leur entrevue ! Ajoutez à cela que l'homme en question avait été parmi les premiers à vouloir se débarrasser de lui et vous comprendrez aisément que Mikhaïl se réjouissait à l'idée de pouvoir reparler avec lui.

_________________________________


La nuit était tombée. Quelques heures plus tôt, Mikhaïl avait intercepté son « ancien ami » et s'était isolé avec lui. Bien sûr, le négociateur n'avait pas été très coopératif, mais comme le trentenaire était habitué à faire parler les moins loquaces, il n'avait pas fallu bien longtemps avant d'obtenir les informations qui l'intéressaient. Comme il ne pouvait pas le laisser filer, Mikhaïl avait malheureusement été contraint de se débarrasser définitivement de lui. Une balle bien placée et tout était réglé.

Attendant patiemment en retrait du bâtiment où devait se dérouler le rendez-vous, Mikhaïl réfléchissait. Il ne savait pas encore comment il allait se débrouiller pour régler définitivement ce problème. Devait-il se contenter de saboter les négociations pour nuire à la mafia russe, ou devait-il en profiter pour les rediriger vers le Cartel Rouge. Et plus précisément vers le Circus Maximus ? La deuxième possibilité l'intéressait sérieusement puisqu'elle lui permettrait de glaner un peu d'avantages au sein de son propre groupe, mais voulait-il réellement leur apporter un tel avantage ? Certes, il ne connaissait pas de méta-humain – pas qui soit son ami du moins – mais il n'était pas foncièrement mauvais. Il n'aimait pas tuer, ni faire des choses pour un groupe de criminels. Mikhaïl agissait ainsi parce que c'était son seul moyen de survivre.

Patientant en silence et dans une parfaite immobilité, il repéra finalement un mouvement non loin de lui. Une silhouette étrangement familière attira son regard, mais il ne bougea pas, attendant de l'identifier. La forme s'approcha de lui, mais il ignorait si elle l'avait repéré. Ce n'est que lorsqu'elle fut à portée de voix et qu'il fut sûr qu'il ne s'agissait pas de son contact que le Russe prit la parole.

« Vous ne devriez pas être ici. »

Ce n'était pas une menace, ni même un reproche, mais simplement un fait.
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 7 Sep 2018 - 22:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 610
ϟ Nombre de Messages RP : 158
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Quelques évènements inhabituels avaient attiré l’attention de Susan, ces derniers temps. Des disparitions, pour être plus précis. Mutante elle même, membre de diverses communautés locales, proche de nombreuses personnes marginalisées pour leurs opinions politiques ou pour leur identité, elle était naturellement proche de personnes qui, parfois, disparaissaient tout bonnement de l’horizon de Star City.
On soupçonnait parfois des fugues. On soupçonnait parfois un déménagement brutal.

Cette fois, c’était autre chose. La mutante avait commencé à fourrer son nez dans quelque chose qui, elle le craignait, était bien plus grand qu’elle. Quelque chose d’obscur, de dangereux et de vicieux, comme les racines d’une mauvaise herbe toxique, qui se répandaient discrètement un peu partout dans la ville.
Hélas, elle n’en savait que très peu, bien trop peu à son goût.


Ce qu’elle avait découvert, c’est qu’un groupe, une entité, s’en prenait aux méta humains : Plus particulièrement à celles et ceux qui avaient une mutation de naissance. Ceux, comme elle, qui avaient été dotés de capacités extraordinaires simplement grâce au hasard du génome humain. Pour quelle raison disparaissaient-ils ? Elle l’ignorait encore. Les attentats dont elle avait été témoin inspiraient l’héroïne et lui faisaient naturellement penser à des expériences, ou tout du moins de recherches obscures qui ne pouvaient être menées qu’à l’aide de cobayes. Cette simple idée la faisait frissonner. Qu’était-il arrivé à ses camarades disparus ? Elle ne pouvait émettre que des suppositions, et celles ci étaient peu joyeuses.

Si elle avait cru un moment que ses recherches seraient vouées à l’échec, Susan a pourtant fini par trouver une piste. Elle avait laissé traîner ses oreilles au bon endroit, si l’on put dire ainsi. Et de cette façon, elle savait qu’un membre de cette entité mystérieuse allait entrer en contact avec la mafia Russe locale. C’était une excellente occasion pour elle d’espionner la rencontre pour savoir quel type de marchandise proposait les kidnappeurs de méta-humains. Elle était tentée par l’idée de faire arrêter tout le monde, mais la mutante comprenait que ces temps ci, Star City n’avait pas besoin de plus d’hommes de main sans importance derrière les barreaux.
Elle visait plus haut. Elle visait le système, la tête. Si elle voulait que les kidnappings cessent, il fallait que l’opération entière cesse : ça ne se faisait pas en attirant l’attention dès le pied de la pyramide.

Alors Pizza-Girl, en costume de la tête aux pieds, avait décidé de jouer aux espionnes le jour du rendez-vous qui réunirait les russes et sa cible.

Et il y avait bien un russe ici.

Mais certainement pas celui qu’elle aurait attendu.

Comme les marchands d’on ne sait trop quoi n’étaient pas encore prêts d’arriver, Susan prit la décision d’aller vers lui. Elle devait comprendre, et elle savait qu’il avait une dette envers elle. Il serait malvenu de l’envoyer promener tout de suite. Quelle fut sa surprise lorsqu’il lui asséna qu’elle ne devrait pas être ici !
Sous son casque, Susan haussa un sourcil perplexe. Elle était maintenant bien en vue et bien assez proche de lui pour qu’il la reconnaisse. Elle le pointa du doigt.

Euh non. Vous ne devriez pas être ici. Normalement, c’est la mafia Russe qui devrait être ici, et j’suis à peu près sûre que vous vous êtes pas rabiboché avec eux depuis la dernière fois.

Elle imaginait assez mal une quelconque façon de se faire pardonner d’hommes qui avaient fini soit derrière les barreaux, soit mis en fuite par elle-même. Même avec un énorme panier cadeau, ça ne suffirait pas. Ils avaient tenté de le tuer, et elle était presque certaine qu’ils le referaient s’ils en avaient l’occasion.
Alors qu’est ce que Mikhaïl Lesovsky foutait ici ?

D’ailleurs, qu’est ce que vous faites ici ? J’pensais que vous restiez, genre, loin des ennuis.

Prudente, la mutante ne se méfiait pas tant de Mikhaïl que de celui qu’ils attendaient tous les deux. Elle tendait l’oreille pour guetter son arrivée. Pour le moment, il ne venait pas : Cela laissait une marge pour que l’héroïne et le russe ne s’expliquent l’un à l’autre.

Essayez pas de mentir, d’ailleurs, je m’en rendrais compte. En plus, c’est trop grave pour qu’on perde du temps à se chamailler.

Elle avait mis ce détail en avant, cette fois ci. Dans une situation aussi critique, ses pouvoirs lui étaient des plus utiles. La moindre sensation de doute ou de méfiance suscitée par son interlocuteur serait examinée à la loupe par la Légionnaire.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 8 Sep 2018 - 10:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 399
ϟ Nombre de Messages RP : 105
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thrace au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
ϟ Liens Rapides :
En voyant l'héroïne s'approcher, Mikhaïl la reconnue rapidement. Il s'agissait d'une « vieille connaissance » aussi bien dans le civil qu'à côté ! Bon, il est vrai qu'ils n'avaient pratiquement pas parlé lors de leur première rencontre, mais la deuxième leur avait permis d'échanger un peu. Et si le slave avait bien retenu quelque chose, c'était que la jeune femme ne s'était pas privée de lui cacher sa véritable identité ! Bon, lui-même n'avait pas avoué ses liens avec le Cartel Rouge, il aurait donc été bien mal placé pour lui reprocher ça, mais c'était plus fort que lui. Mikhaïl était un homme généralement très compréhensif, mais parfois sa mauvaise humeur et son ego mal placé reprenaient le dessus. C'était le cas cette fois-là, même s'il ne comptait pas ruiner sa mission en se disputant avec une héroïne.

Il attendit donc qu'elle termine de parler avant d'acquiescer d'un hochement de la tête. Ses yeux se promenèrent sur les environs, sondant la zone. Il était armé, elle allait forcément comprendre qu'il n'était pas un enfant de cœur, mais tant pis. Après quelques secondes de silence, le slave lui répondit enfin d'une voix patiente et paisible, un peu comme s'ils étaient en train de bavarder dans un café.

« Bien sûr que non, je suis toujours en froid avec eux. Mais ils veulent déjà me tuer, pour quelle raison est-ce que je devrais me priver de leur causer davantage de tort ? Que feront-ils de plus... Essaieront-il de me tuer ? Il posa un regard faussement interrogateur sur elle. C'était une question rhétorique. Et je ne vous ai pas menti. Je reste loin des ennuis, c'est juste qu'ils ont tendance à me trouver facilement. Le ton était un peu défaitiste, il était sincère. Vous avez raison sur un point : c'est la mafia russe qui devrait être ici. Un sourire ourla ses lèvres alors que ses yeux cessaient de se promener aux alentours pour se poser sur Susan. Mais ces gens-là ne font pas la différence entre un Russe et un autre Russe. »

Qui plus est, il était bien placé pour savoir comment la mafia allait s'y prendre pour négocier cette histoire. D'une, parce qu'il avait déjà pris part à des rencontres de ce type à l'époque où il était encore l'un des leurs, puis ensuite, parce qu'il avait interrogé le négociateur pendant des heures. Il connaissait le moindre détail de cette transaction et n'aurait aucune peine à se faire passer pour leur contact.

Les hommes risquaient d'arriver rapidement, aussi Mikhaïl décida-t-il de faire de Pizza-Girl une alliée potentielle. Il voulait commencer par ruiner cette entrevue, récupérer l'affaire pourrait se faire un autre jour, sans héroïne pour le chaperonner de préférence.

« Inutile de mentir, j'étais dans la mafia. Je leur ai fait un sale coup qui leur a coûté cher, c'est pour ça qu'ils m'en veulent. Je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin, alors je suis venu ici lorsque j'ai appris pour cette histoire. Et je ne suis pas le seul à ne pas avoir été un cachottier semble-t-il. Ses yeux avaient repris leur analyse du terrain. J'ai trouvé et neutralisé le négociateur. Il ne viendra pas et je sais ce qu'il devait faire. Je vais me faire passer pour lui et ruiner leur affaire. Ses yeux se glissèrent jusqu'à Susan. Est-ce que vous allez essayer de m'en empêcher ? Ce n'est pas moi le méchant dans cette affaire. »

Et cela même s'il avait un fusil de précision prêt à être utilisé sur le dos !
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 8 Sep 2018 - 11:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 610
ϟ Nombre de Messages RP : 158
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Susan était assez mitigée quand à ce que cette rencontre lui apprenait. Elle savait bien évidemment que le russe n’était pas tout blanc : On n’était certainement pas poursuivi par les Russes pour rien. Elle avait capté ça la fois où elle l’avait sauvé d’une attaque surprise en plein jour. Mais entre les idées qu’elle avait pu se faire de son côté, et le voir finalement armé, et dans un contexte clairement criminel : C’était autre chose. C’était à peu près tout pour les points négatifs qu’elle voyait à cette situation pour le moment.

Il lui révélait qu’il était toujours en froid avec la Mafia Russe : C’était une bonne nouvelle. Enfin, une semi bonne nouvelle, puisqu’elle le pressentait de fait impliqué avec un autre groupe criminel local, sans savoir lequel. A moins qu’il ne soit indépendant ? C’aurait été une décision risqué pour quelqu’un de poursuivi par les Russes.

Elle haussa les épaules d’abord. Ils voulaient déjà le tuer, alors venir leur chier dans les bottes ne lui attirerait probablement pas plus d’ennuis qu’il n’en avait déjà. Elle pouvait comprendre : C’était un peu pareil avec l’héroïsme. Elle avait déjà assez d’ennemis et n’était plus nécessairement à un ou deux près.

Sa remarque la fit sourire sous son casque. Effectivement : Son interlocuteur n’allait probablement pas savoir qu’il s’adressait à la mauvaise personne. Pas si Mikhaïl était doué dans ce qu’il prévoyait de faire, en tout cas, et il aurait été suicidaire de se lancer dans une telle oeuvre s’il n’avait pas au moins un semblant de plan ou de technique. De fait, elle hocha la tête.

Je vois. Pour tout vous dire, cette situation m’arrange pas mal.

Elle écouta bien sur le reste de ses déclarations. Il avait le mérite d’être honnête : Elle le sentait. Ses mots ne relevaient aucun doute ni aucun malaise chez l’héroïne, outre le fait qu’il aie neutralisé le négociateur russe qui aurait dû être ici à sa place. Quelque part, elle espérait qu’il n’eut pas tué son concurrent…
Susan soupira néanmoins lorsque Mikhaïl releva ses cachotteries à elle. Elle ne fit qu’un bref commentaire.

Désolée pour ça, j’avais pas vraiment le choix.

Si elle commençait à dévoiler son identité à tous ceux qu’elle sauvait, elle n’aurait pas été sortie de l’auberge. Elle avait eu toutes les raisons du monde de préserver son anonymat aussi longtemps que possible et n’avait aucun regret à ce sujet.

Ils avaient de toute façon des choses bien plus sérieuses à gérer.

Je vais pas vous arrêter, ni vous empêcher de ruiner l’affaire des Russes. C’est pas pour eux que j’suis là. Ni pour le type que vous allez rencontrer.

Après tout : Quel intérêt avait-elle à empêcher un seul groupe d’obtenir des ressources dangereuses, si elle pouvait “tout simplement” remonter le fil jusqu’à couper les vannes en haut du circuit ? Personne ne devait profiter des fruits de ce genre d’organisation. Cette fois, elle n’allait pas se contenter d’arrêter les petites mains qui s’affairaient en bas de l’échelle.

Tout ce que je veux, c’est savoir ce que ce type voulait proposer aux Russes et comment il s’y prend avec ses clients.

Et, bien sur, le suivre pour pouvoir remonter jusqu’à ses supérieurs. Puis les supérieurs de ses supérieurs. Tout ce que savait ce contact lui serait utile, mais elle ne pouvait pas prendre le risque d’être repérée aussi tôt dans son investigation.

J’suppose que quand il arrivera, je vais simplement me faire discrète et écouter votre discussion. Vous faites votre affaire, je fais les miennes.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 8 Sep 2018 - 21:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 399
ϟ Nombre de Messages RP : 105
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thrace au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
ϟ Liens Rapides :
Mikhaïl s'attendait presque à ce qu'elle s'énerve, voire qu'elle lui ordonne de faire demi-tour et d'aller se livrer à la police. Au lieu de cela, la jeune femme se contenta de souligner le fait que ça pourrait l'arranger, ce qui ne manqua pas de l'étonner. Et bien ? Allait-il accepter qu'ils collaborent ? Le laisserait-elle partir sans chercher à l'arrêter ? Certes, elle n'était pas une policière, mais elle faisait partie de la Légion des Étoiles et tenterait sans doute de neutraliser tout criminel qu'elle rencontrerait... ce qui l'incluait dans le lot.

Soupirant profondément, il ne put retenir un léger sourire lorsqu'elle justifia son choix de rester anonyme. C'était logique. Lui-même se masquerait certainement s'il n'agissait pas à distance et que ses cibles avaient le temps de voir son visage. En attendant, comme elle le soulignait, ils n'étaient pas ici pour se disputer ou pour débattre du pourquoi et du comment.

Continuant à observer les environs, Mikhaïl écouta attentivement la jeune femme. Visiblement, elle semblait penser qu'ils allaient pouvoir collaborer, mais le slave avait encore quelques doutes. Au vu de ce qu'elle disait, elle comptait apparemment neutraliser définitivement le réseau, sauf que lui souhaitait les réorienter vers le Cartel Rouge. Atia César trouverait certainement tout cela intéressant et si ce n'était pas le cas, elle se chargerait seule de s'en débarrasser. Autant dire que leur collaboration risquait de coincer à un moment ou à un autre ! Mais devait-il lui dire dès maintenant ? Assurément non ! Mieux valait attendre de voir ce que l'avenir leur réservait. Dans le pire des cas, il s'arrangerait pour lui passer devant et s'enfuir avant qu'elle ne l'intercepte ! Bien sûr, c'était plus facile à dire qu'à faire, mais bon....

« Les vôtres ? Dois-je en déduire que vous avez plusieurs projets pour ce soir ? Son regard sonda celui de la jeune femme. Enfin son casque plutôt. Quelque chose me dit que vous me cachez encore des choses mademoiselle Suncana. »

Il n'était pas amnésique et se souvenait encore parfaitement du nom qu'elle avait donné au policier le jour du constat. Peut-être prendrait-elle cette boutade comme un manque de respect, mais la vérité était surtout qu'il voulait lui rappeler qu'il n'était pas un inconnu pour elle. Une femme devenue Légionnaire avait forcément un côté... sensible ? Le mot était assez bien adapté à la situation. Elle se montrerait peut-être plus conciliante avec un homme qu'elle avait déjà sauvé par le passé. Ou peut-être pas, mais il devait tenter le coup.

« Vous espérez remonter la filière et décapiter la tête du groupe, c'est ça ? Question rhétorique. J'espère que vous êtes patiente. Le Russe m'a dit qu'il ne se montrait jamais et que la tête en rencontrait pas les mains. C'était vrai. Mais il extrapolait aussi. En ce qui me concerne, je ne compte pas m'en arrêter là non plus. Il eut un léger sourire en coin. Quelque chose me dit que vous êtes en train de regretter de m'avoir sauvé. »

Et encore, elle ne l'avait pas vu tuer de malheureux criminels. Malheureusement, avant qu'il ne puisse en rajouter, un bruit familier se fit entendre : une voiture approchait. Le slave se concentra sur les environs et repéra rapidement les faisceaux lumineux des phares du véhicule qui stationna à quelques dizaines de mètres. Mikhaïl se redressa, son attitude était plus assurée et plus à l'aise que lors de leur précédente « discussion ».

« Souhaitez-moi bonne chance. »

Le slave se dirigea vers le chemin d'où il avait prévu de venir. Les occupants de la voiture étaient d'ores et déjà sortis, mais ne le voyaient pas encore. Quelques instants plus tôt, le Russe déboucha dans la zone industrielle et leva légèrement les bras comme pour montrer qu'il les avait attendus.

« Vous vous faites désirer. »

Deux gardes du corps accompagnaient le contact que le Russe reconnut rapidement grâce à la description de son ancien ami. Ils se contentaient de regarder le nouvel arrivant tandis que le contact s'approcha de lui d'un pas détendu. Il portait un chapeau qui camouflait en grande partie son visage – déjà masqué par l'obscurité ambiante. Quelques éclairages étaient bien présents, mais rien de flagrant.

« Je peux vous retourner le remarque. Mais passons.
Vous avez raison. Entrons dans le vif du sujet. Il me semble que nous devions discuter d'une première livraison.
Oui, mais avant nous voulions discuter du prix. Il est trop bas.
Vraiment ? Vous croyez que vous aurez plus ailleurs ? Allons, nous sommes les alliés les plus fiables.
Je ne crois pas les mots monsieur Zakharine, uniquement l'argent. »

Il se montrait patient, mais le Russe comprenait bien qu'il ne l'était pas. C'était l'un de ces individus habitués à ce que tout le monde lui obéisse. La discussion n'en serait que plus amusante !
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 9 Sep 2018 - 15:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 610
ϟ Nombre de Messages RP : 158
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Susan ne cherchait pas à berner son interlocuteur, il en était certainement conscient. Il pouvait bien savoir qu’elle chercherait à s’attaquer au gros poisson au bout du compte, il s’en doutait déjà d’ailleurs, mais que pouvait-il vraiment faire pour l’arrêter ? Il pouvait prévenir ses futurs interlocuteurs qu’une super héhoïne était sur le coup, effectivement. Il connaissait aussi son identité, puisque tout le monde la connaissaut aujourd’hui. Ca aurait été mesquin de sa part, étant donné qu’elle lui avait déjà sauvé la mise une fois. Restait à savoir s’il était de ce genre là ou s’il laisserait la mutante faire ses affaires - ou au moins essayer.
Sous son casque, elle avait souri lorsqu’il l’avait appelée par son nom. Elle aurait pu mal le prendre, mais ils s’étaient déjà croisé : Il la connaissait déjà. C’aurait été bizarre s’il s’agissait d’un criminel qu’elle ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam qui s’amuserait à l’appeler par son patronyme dans une sorte de menace à peine dissimulée. Ici, nulle menace ne semblait peser sur elle ou sa famille. Pas pour le moment en tout cas.

Ceci dit, regrettait-elle de l’avoir sauvé ?

Je regrette pas de vous avoir sauvé.

Pourquoi ça ?
Susan avait simplement fait ce qui était juste, sur le moment. D’ailleurs, que Mikhaïl soit un criminel ne justifiait pas qu’elle le laisse mourir aux mains des mafieux. Si elle avait été pour la peine de mort, elle serait probablement dans le camp des vigilants - des criminels, donc - plutôt que de la Légion des Étoiles. Peut-être qu’elle se berçait d’illusions, mais elle pensait qu’on pouvait ne pas rester un criminel toute sa vie. Il fallait simplement offrir les bonnes opportunités au bon moment. C’était tout un système à revoir.
De toute façon, elle n’eut pas le temps d’embrayer.

Bonne chance.

Avait-elle glissé, en russe, à Mikhaïl. Le négociateur de l’autre camp arrivait, et elle se retira dans les ombres du bâtiment, à l’abri de tous les regards. Elle utilisait ses compétences pour se rendre parfaitement silencieuse, et son ouïe se chargeait de capter les moindres détails de la conversation entre le vrai faux russe et son interlocuteur. D’ailleurs, celui-ci était venu accompagné. Difficile d’imaginer les choses autrement : Susan soupçonnait ces personnes d’être à la botte d’une véritable corporation. Elle ne savait jusqu’à quel niveau s’élevaient ces gens là, mais ils n’étaient pas originaires du monde criminel.
Elle devait en savoir plus. En réalité, ils venaient de l’industrie, de la recherche, et on pouvait dire qu’ils avaient sombré du côté obscur en poursuivant leur quête de connaissances. Le génome humain était un sujet éthiquement compliqué, et ceux-ci avaient décidé de faire fi de l’éthique : Le savoir, c’était le pouvoir, et ils s’en servaient allègrement pour servir des objectifs qui leur étaient propres.
Vendre leurs services aux mafias ou aux milices privées, légales ou non, n’était qu’une façon pour eux de tester l’efficacité de leur oeuvre sur le terrain… Le tout en étant payé grassement. De l’argent qui alimenterait leurs futures recherches. Ainsi, la boucle était bouclée.

Dans leur position, dominante, ils pouvaient se montrer intransigeants envers leurs potentiels acheteurs. Les leaders étaient aussi inconnus qu’intouchables.
Susan ignorait d’ailleurs encore ce qu’ils vendaient, précisément. Cela viendrait bientôt sur le tapis :
Les moyens de provoquer des mutations, aussi bien que de les renforcer chez les individus qui en étaient déjà dotés. A la différence de la drogue Meta-X, quiconque profitait du traitement de cette industrie secrète deviendrait un muté à part entière.

Ce que le contact ne préciserait pas, c’est qu’il fallait cependant mettre la somme nécessaire, et qu’ils n’hésitaient pas à restreindre leur “catalogue” selon les clients auxquels ils faisaient face. Autant dire qu’ils se gardaient les versions les plus évoluées de leurs produits pour eux.
D’ailleurs, ceux qui étaient envoyés pour vendre cette solution restaient secrets sur ce en quoi elle consistait. Tout ce qu’ils promettaient, c’était la possibilité de générer une force de méta-humains artificiels dont les capacités surpasseraient celles d’agents classiques.
Ils taisaient bien entendu tout ce qui pouvait survenir en route. Les problèmes d’administration, de rejet ou de mort subite étaient à la charge de l’acheteur.

Susan se demandait bien comment Mikhaïl comptait faire rater la négociation des Russes, sur ce coup là. Elle espérait simplement que ça ne se finirait pas de façon dramatique : Si les gardes décidaient de se débarrasser de lui, elle serait contrainte d’intervenir.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 10 Sep 2018 - 10:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 399
ϟ Nombre de Messages RP : 105
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thrace au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
ϟ Liens Rapides :
Le contact n'était pas homme à se laisser impressionner et Mikhaïl s'y était attendu. Il haussa les épaules comme si les questions d'argent n'étaient pas importantes alors que c'était tout le contraire. Sans argent, on ne faisait rien. Il y avait bien l'adage qui prétendait qu'il ne faisait pas le bonheur, mais il y contribuait grandement ! Si le slave en avait plus, il ne serait pas là à jouer les criminels en prenant le risque de se retrouver avec une balle dans la tête s'il avait le malheur de relâcher son attention !

Mais il était inutile de soliloquer sur ses rêves et ses déceptions : il était primordial de ne pas perdre le rythme et de mener la discussion. S'il commençait à laisser l'autre le diriger, il risquait de perdre l'occasion de tout faire capoter.

Son regard dirigé sur l'homme, le trentenaire conservait son air détendu, comme s'il avait l'habitude de parlementer tous les jours. Son séjour dans l'armée lui avait au moins appris ça : si vous aviez le malheur d'avoir l'impression de douter, personne ne vous ferait confiance ! Les gens avaient besoin d'un peu d'assurance pour suivre quelqu'un, il fallait donc en dégager au maximum pour éviter que sa cervelle ne repeigne les murs du bâtiment.

« L'argent, allons, vous êtes si superficiel ? Il leva la main. Non, inutile de répondre, je ne voudrais pas être déçu. Un léger soupir lui échappa. Je n'ai pas eu l'autorisation de vous offrir une plus grosse somme. Mes supérieurs estiment qu'elle est amplement suffisante pour ce que vous nous offrez à l'heure actuelle. Mikhaïl repéra une légère contrariété dans le regard de son interlocuteur.
Vraiment ?
Ne soyez pas contrarié, c'est assez normal au fond....
Et puis-je savoir pourquoi ?
À l'heure actuelle, votre offre ne nous assure pas une réussite intégrale. Il y a un pourcentage non négligeable d'échec, n'est-ce pas ? L'autre resta silencieux. Or, nous savons tous les deux qu'il existe actuellement des drogues dont les résultats sont à peu près similaires. Rien ne nous dit que votre offre sera plus intéressante. »

Le contact resta silencieux, observant Mikhaïl comme s'il attendait quelque chose. Le slave soutint son regard sans ciller, comme s'il était dans son bon droit et que rien ne le faisait douter. En vérité, il se demandait s'il ne prenait pas de gros risques en essayant de faire capoter cette entrevue. De trop gros risques. Oh, il ne doutait pas une seule seconde que l'héroïne restée en arrière interviendrait si jamais la situation tournait mal, mais le Russe ne voulait pas dépendre d'elle. Il était un solitaire et ne comptait que sur ses propres compétences.
Finalement, après un silence qui lui sembla interminable, l'homme répondit :

« Vous parlez de la Méta-X ? Je croyais qu'elle appartenait principalement au Cartel Rouge.
En effet. Et alors ?
Dans le milieu, tout le monde sait bien que la mafia russe et le Cartel Rouge ne s'entendent pas. Vous ne pourriez jamais conclure d'accord avec eux et cela même si vous le vouliez.
Vous seriez étonnés de ce que nous sommes prêts à faire. »

Il avait volontairement glissé un ton menaçant dans se phrase, une manière de faire comprendre à l'homme qu'il pourrait devenir leur cible si jamais ils décidaient de ne pas conclure cette affaire. La réaction fut instantanée : les deux gardes du corps glissèrent leurs mains vers leurs armes tandis que le contact fronçait les sourcils.

« Êtes-vous en train de me menacer ?
Je me contente de vous rappeler que la mafia russe est influente. Vous ne voudriez pas que nous ayons des problèmes, n'est-ce pas ? L'autre lui jeta un regard hostile.
Je crois que notre négociation va prendre fin. Nous ne nous allions pas avec des individus capables de nous menacer.
Allons donc ! Vous êtes un criminel ou vous débarquez du pays des Bisounours ? Croyez-vous que vous allez éviter ça en collaborant avec des membres de la mafia ? »

L'un des deux gardes du corps s'était un peu éloigné pour attraper son talkie-walkie et parler dedans/ Mikhaïl n'entendit pas ce qu'il disait, mais il comprit rapidement que son plan fonctionnait... mais que le reste des ennuis allait rapidement débarquer !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 10 Sep 2018 - 19:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 610
ϟ Nombre de Messages RP : 158
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
La tension qui pesait sur la discussion entre le commercial et Mikhaïl n’avait rien d’agréable pour la mutante. Qu’il s’agisse du ton sans appel de l’un ou des provocations de l’autre, l’échange dans son intégralité sonnait comme le grincement d’une barre de métal que l’on tordait, que l’on tordait encore, jusqu’au moment où elle finirait par céder.
Mikhaïl, lui, n’avait pas l’air d’être du genre à céder. Il faisait preuve d’un calme incroyable. Susan s’imaginait qu’il jouait de la provocation pour que les Russes finissent sur la liste noire de cette organisation. Il réussissait avec brio pour le moment. Ses propos légers agaçaient le vendeur.

Ce dernier fut d’ailleurs piqué à vif par la comparaison entre la drogue Méta-X et ce que son employeur à lui pouvait fournir. Il ne le montra pas, mais il était pleinement conscient que cette comparaison était sotte. C’était probablement du au bourrage de crâne qu’il avait subi de ses employeurs, mais il était intimement convaincu que leurs combattants étaient bien plus puissants et surtout bien plus contrôlables que ces drogués à la Meta-X. D’ailleurs, leur traitement à eux était définitif, contrairement à une drogue qui coûtait et entraînait la dépendance. La drogue servait à manipuler les faibles, tandis que leur solution à eux servait à rejoindre les puissants.

La négociation ne tournait à l’avantage de personne. Le vendeur fut assez vite certain que la Mafia avait fait une grave erreur en le traitant ainsi.

Il finit naturellement par céder. Susan entendit clairement le garde du corps et les quelques mots qu’il souffla dans son talkie-walkie.

Code 24-3, on nettoie la zone.

De l’expérience de Légionnaire de Susan, lorsqu’un criminel parlait de nettoyer une zone, il ne parlait jamais de passer le balais ou de faire la poussière sur les étagères. Pourtant, ces lieux l’auraient bien mérité… Mais c’était plutôt l’inverse qui allait se produire ici. Si elle ne bougeait pas, du sang allait probablement tâcher les murs. Et le sol.

Dans le cas d’un échec de négociations, ceux-ci ne s’embêtaient pas. Une vente était réussie, ou bien il n’y avait pas d’acheteur. Il n’y en aurait plus. Susan s’était téléportée dans un claquement qui passa inaperçu, fondu dans les bruits étranges que portait la nuit dans ces quartiers ci. Elle était à l’arrière du bâtiment, d’où était arrivé le contact, et où ronronnait sa voiture… Ainsi qu’un fourgon qui commençait déjà à déverser ses hommes vers le bâtiment. Susan avait mémorisé leur apparence ainsi que leurs plaques.


Les deux gardes du corps ainsi que le contact se retirèrent avec le plus grand naturel du monde, bien que prudents face au zèle de Mikhaïl, ils s’effaçaient pour une suite des évènements qui allait arriver avec grand fracas. Les quatre nettoyeurs, tout de noir vêtus et équipés de matériel de qualité militaire, enfonçaient la porte et ne semblaient pas prêts à faire de cadeaux. Susan était entrée juste derrière eux.


Lancer de dé 1
Réussite x2: Susan en paralyse un
Echec Réussite : Il lâche seulement son arme
Echec : Elle le loupe

Les mots de pouvoir franchirent ses lèvres, d’une voix forte qui attira l’attention de tout le monde. C’était loupé pour la discrétion, mais elle avait bon espoir de ne pas être identifiée par l’intégralité de l’organisation si elle parvenait à arrêter ces quatre individus.
Celui qu’elle avait visé s’avéra plus résistant qu’elle ne l’eut prévu. Il fut néanmoins pris d’un spasme qui le força à jeter son arme au sol, la voyant glisser loin de lui. Peu désarçonné par cette action, il était déjà prêt à s’engager au corps à corps avec la Légionnaire, qui découvrirait bien vite que tous ces soldats avaient profité des traitements de leur employeur. Ils étaient tous des méta-humains.

Susan se téléporta une première fois pour échapper à la charge de son adversaire, mais un second soldat la surprit en déplaçant la matière même sous ses pieds, précipitant la mutante dans une chute peu maîtrisée.

Les deux restants semblaient avoir le Russe comme objectif. L’un claqua des doigts, et toutes les lumières dans la pièces s’éteignirent, plongeant le groupe dans le noir, et probablement dans le chaos d’une bagarre sanglante au passage.

Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 10 Sep 2018 - 19:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3785
ϟ Nombre de Messages RP : 3401
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 11 Sep 2018 - 11:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 399
ϟ Nombre de Messages RP : 105
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thrace au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
ϟ Liens Rapides :
Mikhaïl ne s'était pas trompé en pensant que son interlocuteur n'avait pas apprécié sa dernière remarque. Dès qu'il les vit reculer, le slave comprit qu'il allait très certainement devoir transpirer un peu pour quitter cet endroit entier. L'espace d'un instant, il se demanda comment réagirait la jeune femme si jamais il en venait à tuer l'un de ces hommes. C'était une Légionnaire, elle l'arrêterait et le mettrait au trou. Autant dire qu'il signerait la fin de sa famille puisque la mafia russe apprendrait son lien avec l'échec des négociations et qu'Atia n'aurait plus aucune raison de protéger sa sœur. Elle deviendrait donc une cible de choix.
Non, si jamais Pizza-Girl essayait de l'arrêter, il devrait malheureusement l'en empêcher. Pas en la tuant, il lui devait la vie et ne l'oubliait pas, mais en se débrouillant pour la neutraliser le temps de s'éclipser. Si elle était assez sage, elle comprendrait seule qu'elle ne devait pas le poursuivre ou le chercher alors qu'elle connaissait son identité.

Mais ils n'en étaient pas encore là. Pour le moment, il était surtout question de survivre ! Les trois hommes éclipsés, de nouveaux pénétrèrent dans le bâtiment et le Russe ne perdit pas une seule seconde. Se rabattant en arrière pour éviter une éventuelle volée de balles, il mit quelques secondes à réaliser que la voix qui emplit la zone était celle de Susan. Elle était donc prête à en découdre !

Faisant glisser son fusil de son dos, le trentenaire l'arma pour l'utiliser en cas de besoin. C'était un fusil de précision, mais dans certains cas, il pouvait l'utiliser en combat rapproché. Et si cela ne suffisait pas, il pourrait toujours avoir recours au couteau qui ne le quittait pas, même s'il n'avait besoin d'aucune arme pour tuer.

À peine avait-il terminé de se préparer que deux des hommes débarquèrent devant lui. Mikhaïl se redressa aussitôt, prêt à les recevoir, mais les lumières s'éteignirent aussitôt, plongeant tout le monde dans le noir. Pestant intérieurement, il regretta de ne pas avoir ses lunettes à vision nocturne. Tant pis ! Guettant les bruits autour de lui, le slave se prépara à réceptionner le premier attaquant qui ne tarda pas à arriver. Le bruit de sa charge était clairement audible et le trentenaire se décala pour essayer d'éviter de se faire percuter avant de riposter d'un bon coup dans les côtes. La priorité était de les neutraliser, mais s'ils devenaient trop dangereux, il n'hésiterait pas à les tuer.

    Lancer de dé #1 :
    RÉUSSITE : il esquive et riposte.
    ÉCHEC : il n'esquive pas.

    Lancer de dé #2 :
    RÉUSSITE : l'autre n'approche pas.
    ÉCHEC : l'autre attaque aussi.

    Lancer de dé #3 : (Si échec au #1 ou 2)
    RÉUSSITE : il n'est pas touché gravement.
    ÉCHEC : la blessure saigne.


Le fait de se décaler ne lui évita pas de se prendre une attaque en plein visage, mais il s'épargna certainement plus de douleurs. Le frôlement d'une arme blanche le renseigna sur les intentions de son adversaire, mais il n'eut droit qu'à une légère entaille qui lui élança aussitôt la joue. Il s'en remettrait.
Les bruits qui lui parvenaient toujours semblaient indiquer que l'autre homme ne bougeait pas, il y avait donc de fortes chances pour que seul le responsable de la disparition de la lumière soit équipé – ou capable de voir dans le noir. Bien, c'était déjà une chance, mais le méta-humain avait un avantage flagrant et il était primordial de rééquilibrer les chances s'il voulait espérer rentrer chez lui ce soir !

Profitant de la proximité de l'homme, Mikhaïl expédia un coup de pied en avant, visant son ventre. Son genou frappa quelque chose de dur, certainement l'une des côtes de l'homme qui lâcha un cri étouffé de surprise. Peut-être ne s'attendait-il pas à tomber sur quelqu'un qui se défendrait ? En tous les cas, il se reprit rapidement puisque le bruit d'une lame en mouvement se fit entendre, très près du visage du Russe qui recula machinalement. Il ne voyait strictement rien dans ce noir, mais il ne savait pas franchement comment rétablir la lumière, il allait donc devoir faire avec. Inspirant profondément, le trentenaire se tint prêt, attendant la prochaine attaque pour la retourner contre son adversaire et, avec un peu de chance, lui régler définitivement son compte. La Légionnaire ne serait pas ravie, mais à cet instant précis, c'était le dernier de ses soucis !
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 11 Sep 2018 - 11:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3785
ϟ Nombre de Messages RP : 3401
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Mikhaïl Lesovsky' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 11 Sep 2018 - 19:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 610
ϟ Nombre de Messages RP : 158
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Dans cette affaire, Susan aurait vraiment, vraiment, vraiment apprécié qu’il n’y aie aucun combat. Que l’un s’en aille sans avoir bouclé son affaire, probablement déçu par son mauvais acheteur, qu’il décide de se venger des Russes plus tard, ou bien tout simplement qu’il les ignore et les laisse se prélasser dans la médiocrité ?
Mais non.
Le vendeur de services spéciaux n’était pas homme à se laisser vexer impunément. Bon, c’était en réalité bien plus que ça, car il avait eu pour ordre de ne pas laisser de survivants dans le cas où la vente échouait.

Ainsi, les plans d’espionnage discret de Susan avaient éclaté en même temps que la porte enfoncée par les mercenaires méta-humains. Et l’heure de la bagarre avait sonné. Une bagarre dans laquelle ils étaient à deux contre quatre, et où la mutante soupçonnait ses adversaires d’être plus préparés qu’eux à cette situation.

Une fois plongés dans le noir, Susan ne fut pas désarçonnée le moins du monde : Elle percevait toujours ce qui l’entourait, comme une chauve souris. Les ondes qui lui parvenaient en rebondissant sur la moindre surface lui donnaient toutes les informations dont elle avait besoin pour savoir où était quoi.

Seulement, elle ne pouvait pas percevoir les mouvements comme celui qui l’avait précipitée contre un mur quelques instants plus tôt, l’oeuvre d’un méta-humain.


Susan eut le temps de se redresser pour se retrouver aux prises de nouveau avec son premier assaillant. Elle s’aperçut bien vite qu’il était doté d’une force bien supérieure aux standards… Humains. Lui parait ses coups dans le moindre effort, et elle reculait sous chacun de ses assauts. Un poing la cueillit d’ailleurs dans les côtes jusqu’à la soulever du sol, lui coupant le souffle.

Il fallait faire quelque chose, vite. Elle craignait également que le Russe n’en vienne à des conclusions dramatiques.


Lancer de dé 1
Réussite : Il est touché
Echec : Il esquive

Lancer de dé 2 (Si Echec au 1)
Réussite : Susan esquive aussi
Echec : Il touche Susan

Lancer de dé 3
Réussite : Coup léger
Echec : Coup puissant


Aguerri, le mercenaire ne laissa pas le temps à Susan de reprendre son souffle avant de repartir à l’attaque. D’ailleurs, son collègue ne s’était pas arrêté là non plus, car alors qu’elle s’apprêtait à éviter un autre assaut, il déplaça de nouveau le sol sous ses pieds. Ainsi, au lieu d’esquiver, elle s’était retrouvée à faire du sur place et un coup de poing heurta son casque de plein fouet.

Elle fut bien heureuse que l’accessoire eut été conçu par de bons ingénieurs, et qu’il était prévu pour ce genre de contacts. Elle déplora ceci dit une fissure sur sa visière, et des fesses douloureuses en atterrissant au sol quelques pas plus loin. Ca aurait pu être bien pire, certes, mais elle avait toujours ses deux adversaires en pleine forme, tandis qu’elle même était dans une posture peu avantageuse.
Il semblait qu’elle devait y aller, disons, de façon plus “bourrine” si elle souhaitait arriver à ses fins.

Si le désavantage des deux protagonistes ne les arrangeait pas, il eut au moins le mérite de ne pas alerter le vendeur : Celui-ci n’avait pas été mis au courant de la présence d’une seconde personne sur les lieux. Les mercenaires étaient certainement suffisamment surs d’eux pour gérer la situation sans demander de renforts. Une erreur d’égo qui, il fallait l’espérer, saurait profiter à Mikhaïl et Susan.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 11 Sep 2018 - 19:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3785
ϟ Nombre de Messages RP : 3401
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 12 Sep 2018 - 14:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 399
ϟ Nombre de Messages RP : 105
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thrace au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
ϟ Liens Rapides :
Des bruits lui arrivaient d'une autre partie de l'entrepôt. Certainement la jeune héroïne en train de se débrouiller pour essayer de sortir d'ici en vie ! Malheureusement, le slave n'avait pas vraiment le temps de se soucier de la santé de sa collègue : sa propre vie était en jeu et en entendant le couteau trancher l'air avec vivacité, Mikhaïl avait toutes les raisons de croire que son adversaire ne plaisantait pas.

Le corps tendu comme un arc, prêt à reculer et esquiver, le trentenaire tenta de prévenir les attaques de son adversaire. Lorsque ce dernier s'élança, l'ancien militaire se décala sur le côté, repoussant ce qui pensait être son bras d'un geste vif. Le but était d'éloigner l'arme blanche de son visage puis – s'il y parvenait – de la retourner contre son propriétaire afin de s'assurer de le neutraliser définitivement. S'il n'y connaissait rien en art martiaux asiatiques – si populaires auprès des sportifs – le slave maîtrisait parfaitement le Samoz. Ce style de combat était certainement au moins aussi efficace que le Judo ou le Karaté et il ne lui fallut que quelques secondes après avoir saisit le poignet de l'homme, pour se débarrasser de son arme. La technique propre à cet art martial était justement de retourner la force et la puissance de son adversaire contre lui. Une spécificité qui convenait parfaitement à Mikhaïl qui n'avait rien d'une armoire à glace, bien au contraire !

Que ce soit parce que l'assaillant le sous-estimait ou parce qu'il était trop sûr de lui, celui-ci ne parvint pas à repousser le Russe qui força pour l'obliger à plier le bras, rabattant son arme vers lui. L'espace d'un instant, Mikhaïl sentit une résistance lorsque le méta-humain essayait de résister, mais d'un geste parfaitement maîtrisé, il parvint finalement à le faire céder. Quelques secondes plus tard, la lame s'enfonçait dans le corps de son propriétaire, au niveau du cœur, réglant définitivement son cas.
Mais il en resterait un autre et peut-être que la lumière persisterait à rester éteinte ?

    Lancer de dé #1 :
    RÉUSSITE : la lumière revient.
    ÉCHEC : elle ne revient pas.

    Lancer de dé #2 :
    RÉUSSITE : il peut neutraliser l'autre.
    ÉCHEC : il ne peut pas.

    Lancer de dé #3 : (Si échec au #2)
    RÉUSSITE : il n'est pas touché.
    ÉCHEC : il est touché.


Quelques gargouillis se firent entendre, accompagnant le bruit d'un corps qui s'affaissait. Moins d'une demi-minute plus tard, la lumière s'allumait à nouveau, éblouissant provisoirement le trentenaire qui regretta, une fois de plus, de ne pas avoir de lunettes pour parer ce petit problème. Mais il n'avait guère le temps de s'attarder sur des détails aussi triviaux et se tourna rapidement vers le « survivant ». L'homme contemplait son ami, allongé sur le sol en train de se vider de son sang. Le couteau avait été retiré, certainement par le blessé, ce qui permettait au sang de s'écouler sans rien pour le bloquer. Grave erreur, qui lui coûterait certainement la vie ! Mais le Russe n'avait pas le temps de s'émouvoir à ce sujet et releva une certaine hésitation dans l'attitude de l'adversaire restant.

« Tu as peur ? Tu peux encore partir. »

Mais non. Il préféra tenter sa chance, lui aussi !
Que ce soit parce qu'il n'était pas très doué ou parce qu'il était effrayé par l'agonie de son ami, l'homme attaqua assez maladroitement. Mikhaïl n'eut aucune difficulté à l'esquiver avant de le saisir pour lui expédier un bon coup de genou dans les côtes. Quelques secondes plus tard et après quelques prises que l'autre ne parvint pas à bloquer, l'ancien militaire parvint à neutraliser son adversaire. Il ne l'avait pas tué, mais simplement bien assommé pour être sûr qu'il n'allait pas se relever tout à coup et les prendre pour cible.

En parlant de cible, Mikhaïl songea aussitôt à la jeune héroïne et se retourna pour la chercher du regard. Peut-être qu'il allait pouvoir éponger sa dette en lui sauvant la vie à son tour ? Pas qu'il lui souhaite de malheurs, mais s'il pouvait se débarrasser d'une telle dette, ce serait toujours ça de prit. Devoir quelque chose à une Légionnaire l'ennuyait pas mal, autant se l'avouer !
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 12 Sep 2018 - 14:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3785
ϟ Nombre de Messages RP : 3401
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Mikhaïl Lesovsky' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas



On prête toujours à l'ennemi les vertus qui manquent à l'allié...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


Sujets similaires

-
» L'ennemi de mon ennemi.. N'est pas toujours mon ami.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-