AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

RADIOSTAR ★ Sweet dreams are made of this

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 6 Sep 2018 - 21:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1999
ϟ Arrivée à Star City : 06/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 48
ϟ Nombre de Messages RP : 8
ϟ Crédits : avengedinchain (avatar), beylin (signature)
ϟ Célébrité : Joe Keery
ϟ Âge du Personnage : 55 ans (25 en apparence)
ϟ Statut : Célibataire coureur de jupons
ϟ Métier : Musicien sous le pseudonyme "Brawler Kid", enchaîne les petits boulots, actuellement employé dans un cinéma
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers :
♫ Passionné de musique, particulièrement celle des années 80
♫ Grand déconneur
♫ Ringard mais charmant
♫ A vieilli de manière très ralentie depuis 1985 mais a repris un vieillissement normal dans les années 2010.
ϟ Pouvoirs : ♫ Super-ouïe (dans un rayon de 500m environ)
♫ Régulation auditive
♫ Contrôle de l'intensité sonore
♫ Conversion de son en énergie
Informations Personnelles
ϟ Nom : Quartermain
ϟ Prénoms : Liam, Elvis
ϟ Sexe : Homme
ϟ Âge : 55 ans officiellement, 25 en apparence
ϟ Date de Naissance : 4 juillet 1963
ϟ Lieu de Naissance : Memphis, Tennessee, USA
ϟ Nationalité : Américain
ϟ Orientation : Hétérosexuel
ϟ Métier : Actuellement guichetier dans un cinéma, mais a plutôt tendance à enchaîner les petits boulots. Liam tente de gagner sa vie grâce à sa musique Rock/Synthwave/Retrowave sous le nom de Brawler Kid
Administration
ϟ Avatar : Joe Keery
ϟ Crédits : avengedinchain (avatar), beylin (signature)
ϟ Pseudo : Jodec
ϟ Âge réel : Bientôt 19 ans
ϟ Parlez-nous de vous : L'art, le dessin, la photo, le cinéma, la musique...
ϟ Comment avez-vous connu le forum ? Ca fait un petit moment que je l'ai repéré et que je prenais mon temps pour venir, mais il me semble que je l'ai trouvé par une simple recherche Google
ϟ Que pensez-vous du forum ? Un contexte très riche dans lequel on peut vite se perdre, mais ça fait du bien de voir un univers de super-héros inventé de toutes pièces aussi travaillé !
ϟ Quelques conseils à donner ? Pas vraiment pour le moment
Historique



VOIR DEUXIÈME POST
Dossier Médical
ϟ Corpulence : On peut dire une chose, c’est que Liam n’a jamais été en surpoids ! Plutôt grand et fin - 1,83m pour 75kg - il a toujours été plutôt bien proportionné. De nature sportive, Liam a même une carrure de jeune athlète en pleine forme… Et cette morphologie n’a pas changé d’un poil en 33 ans !
ϟ Visage : D’un teint blanc parfois légèrement bronzé assez commun, le principal signe distinctif de Liam est son imposante chevelure brune qu’il entretient depuis des années à coup de laques et autres produits de soin dont il a un peu honte de prononcer le nom. Souriant très facilement, ses pommettes soulignent un regard brun toujours aussi espiègle et vif même après 55 ans d’existence. Liam est le plus souvent rasé de près mais se laisse parfois pousser un début de barbe très léger, le plus souvent par simple flemme.
ϟ Particularités : Liam a une guitare tatouée sur le bras droit, plus précisément celle dont se servait son père, connu sous le nom de Rock Spirit, à la fois pour ses concerts et pour combattre le crime, une Gibson SG bleue. Il arbore un deuxième tatouage, moins glorieux, un petit grille-pain sur la cheville gauche, résultat d’un pari perdu lors d’une soirée alcoolisé en 1984...
ϟ Qualités et défauts : La première chose qui saute aux yeux lorsqu’on voit Liam, c’est que c’est un bon vivant, un fêtard, un type qui aime déconner et profiter de la vie en somme. Cependant, ce caractère le mène vite à une certaine immaturité : effectivement, si son corps est resté celui d’un jeune tête-brûlée de 25 ans, il s’avère que son caractère n’a lui non plus, pas vraiment changé. Tant mieux dira-t-on ! Cela lui permet de garder une certaine “jeunesse éternelle”, et pas seulement physiquement. Le caractère jovial de Liam se complète par un intérêt important pour la justice ainsi qu’une certaine bienveillance naturelle qui le pousse d’ailleurs à combattre le crime. Il l'est du moins à l’égard de ceux qui ne lui ont pas causé du tort, car en ce qui concerne les autres, Liam n’arrive pas vraiment à se défaire de sa rancune tenace. Cependant, malgré la nature avenante et l’intelligence réfléchie et cultivée de Liam, ce dernier s’avère être quelque peu vantard, et ses qualités ne l’empêche pas d’être parfois une vraie tête à claque trop bavarde et parfois vulgaire, voire un véritable boulet ! Il est tout de même parfaitement capable d’être malin et réfléchi, malgré un certains côté trop extraverti, impulsif et puéril persistant.
ϟ Goûts et dégoûts : Ce qui définit l’essence même de Liam, c’est la musique. Sans elle, il ne serait rien. C’est pourquoi il adore, il chérie, il idolâtre la musique comme personne d’autre, un véritable passionné. Mais attention ! Pas n’importe quelle musique ! Il ne s’agit surtout pas de se blinder les oreilles avec les horreurs pondues dans les années 2000 ! Quitte à passer pour un ringard - de toute façon c’est ce qu’il est, et il s’en fout - Liam n’a de cesse d’affirmer son goût pour les musiques de la deuxième moitié du XXème siècle, en particuliers les tubes de sa génération, la décennies 80’s, qu’il porte particulièrement dans son coeur et sur lesquels il n’hésite jamais à esquisser quelques mouvements de danse. Ses playlists en sont d’ailleurs principalement constituées, et le son du synthé eighties, doublé de vieilles chansons ringardes crachées par un walkman d’époque sont bien les principales marques de fabrique de Radiostar. Au delà de ses goûts musicaux très spécifiques et passionnés, Liam est véritablement amoureux de tout ce qui touche à sa chère décennie, des vêtements aux babioles en passant par les programmes télé, par nostalgie sans doute, mais aussi pour entretenir l’image si unique en son genre de Radiostar. Liam a aussi un goût prononcé pour la fête, l’humour grinçant et les vannes de plus ou moins bon goûts, et déteste par dessus tout ceux qu’il appelle “les casseurs d’ambiance”. C’est un vrai petit coureur de jupon, profitant de son allure de jeune homme pour draguer dès qu’il en a l’occasion. En tant que Radiostar, Liam éprouve un certain agacement envers la Légion des Etoiles qu'il trouve globalement assez imbue d'elle-même. Issue d’une classe plutôt populaire, Liam ressent un certain dégoût envers un certain aspect de la Légion qu’il trouve, au delà de leur exploits pour le bien de l'humanité, assez hautain et égocentrique. Enfin il adore le cinéma et la bande dessinée, dessinant souvent à ses heures perdues.
ϟ Rêves et peurs : Comme tout bon justicier, le rêve de Radiostar est de voir le monde débarrassé de tous les criminels, mais il est bien conscient qu’il est plutôt illusoire d’espérer un tel monde, ce qui ne l’empêche pas de se battre pour le protéger. Dans le civil, Liam rêve d’atteindre la célébrité qu’a connu son père, voire celle d’autres artistes encore plus connus. Sa plus grande peur, quant à elle, n’est pas forcément de mourir, mais plutôt de voir ses proches vieillir et mourir. Même s'il s'est épuisé au fil du temps, Liam sait bien que le sérum lui aura permis de vivre bien plus longtemps que prévu, contrairement à ceux qui lui sont chers. Après tout, il n’a jamais demandé à vieillir aussi lentement, et il sait bien que tôt ou tard, il devra faire face à la vieillesse de ceux qu’il aime, bien plus attive que la sienne...
ϟ Quelle vision votre personnage a-t-il des autres ? Bien que pouvant facilement paraître très sûr de lui et je-m’en-foutiste, Liam est un être dans le fond profondément altruiste. Comme beaucoup de gens, il ne supporte pas les injustices et les individus qui font le malheur des autres, malgré une certaine rancune facile. Liam, c’est un peu le copain de tout le monde, celui qui parle facilement, qui aime faire connaissance, dialoguer, déconner et partager. Le genre de type capable de se faire un pote en quelques phrases échangées. En somme, il aime les gens, mais lorsqu’il n’apprécie pas quelqu’un, ne se gène pas de le montrer.


ϟ Où se placerait-il dans l’échelle qui va du Super-Vilain au Super-Héros ? Radiostar ne s'est jamais considéré comme un criminel, y compris lorsqu'il a tué les super-vilains Titanium et Docteur Rubber. Il se considère comme un justicier et un super-héros à part entière, et ce même si ces actions peuvent être considéré comme violentes, voire dans certains cas illégales.

ϟ Est-il prêt à tout pour arriver à ses fins ? Ayant commencé sa carrière de héros de manière illégale, Radiostar a une fâcheuse tendance à ignorer les lois quand elles lui font obstacles. Cependant, il n'y a pas d'allié plus loyal que Liam et il ne trahit jamais ses camarades et ceux qui lui sont chers.

ϟ Serait-il prêt à blesser ou tuer pour gagner un combat ? En temps normal, Radiostar ne tue pas. Il lui est cependant arrivé de mettre fin aux jours de certains criminels, en particulier ceux qui lui avaient fait du mal, et il ne regrette absolument pas ce geste qu'il serait même capable de reproduire s'il s'y trouvait contraint. Ses pouvoirs pouvant atteindre un niveau létal, Liam se montre parfois assez violent face à ses ennemis, voire même à la limite de la cruauté, et n'hésite jamais à utiliser la méthode forte pour arriver à ses fins, quitte à infliger à ses ennemis des blessures et des traumatismes irréversibles comme par exemple, la surdité.

ϟ Pourra-t-il user de violence pour se sortir d'une situation de crise ? Les méthodes de Radiostar sont souvent assez violente, et il n'hésiterait pas à se servir de ses pouvoirs de la même manière en situation de crise. Cependant, son altruisme le pousserait généralement plus à faire passer l'intérêt d'autrui avant le sien.

Super Dossier
ϟ Groupe et raisons : Depuis son retour en 2000, Radiostar a toujours décidé de rester un héros indépendant. Il n'était pas du tout intéressé à l'idée d'intégrer la Légion des Etoiles, la considérant assez prétentieuse. Cependant, depuis la deuxième attaque du Terminus, la Légion des Etoiles a grandi dans l'estime de Liam qui se porte désormais volontaire pour l'aider lorsque le besoin s'en fait ressentir. Il reste cependant un justicier solitaire, jugeant ses méthodes parfois brutales - bien que très rarement meurtrières - incompatibles à celles de la Légion, qu'il juge parfois trop laxiste. Il n'exclu cependant pas l'hypothèse de la rejoindre un jour, si l'avenir le lui permet.

ϟ Pouvoirs et capacités : - Super-ouïe : Radiostar est capable de capter des sons très éloignés (il est capable en se concentrant d’entendre clairement une conversation à environ 500m de son emplacement) ou de très basses fréquences normalement inaudibles par un être humain.

- Régulation auditive : Liam a la capacité de régler sa propre audition comme avec un bouton de volume, et ce de manière très précise. Ainsi, s'il est doté d'une ouïe surhumaine, celle-ci s'avère parfaitement réglable et est aussi à l’inverse parfaitement capable de résister à des sons endommageant normalement un corps humain lambda, ce qui lui permet de faire monter librement les décibels à un niveau élevé sans risquer de se tuer lui même.

- Contrôle de l’intensité sonore : Radiostar est capable d’augmenter ou diminuer comme il le souhaite l’intensité de n’importe quel son émis, jusqu’à des niveaux capable de tuer un homme, soit plus de 220 décibels. Il est cependant obligé d’être prudent lors de l’utilisation de ses pouvoirs, car une augmentation trop forte du nombre de décibels dans un endroit fréquenté peut être extrêmement dangereux pour l’entourage. Liam est donc contraint de n’augmenter les décibels qu’à des niveaux non létaux lorsqu’il est en présence de personne non protégées, voire de ne pas trop utiliser cette capacité à cause du risque de blessures internes pour les individus proches. Radiostar se sert principalement de cette capacité pour étourdir, endommager, voire parfois, si nécessaire, tuer l’adversaire. Il associe le plus souvent cette capacité au son des ses instruments ou de ses playlists pour en faire de véritables armes.

- Conversion du son en énergie : Liam peut aussi se servir de sons émis comme de véritables prises électriques rechargeant ses batteries, convertissant ceux-ci en énergie pure. Il peut ensuite propulser cette énergie sous forme d’attaque à distance. Il se sert principalement de sa guitare et son keytar comme de deux “sources d’énergie” lorsqu’il joue, ce qui transforme parfois les instruments en véritables fusils énergétiques. La quantité d’énergie générée dépend de l’intensité ou de la quantité de son émis, ainsi peu de son produira peu d’énergie. De plus, Radiostar est incapable d’augmenter l’intensité d’un son pour qu’il produise plus d’énergie : chacune des deux capacités marche indépendamment l’une de l’autre.

A cause du deuxième sérum injecté de force à Liam par Titanium, celui-ci a acquis la capacité de vieillir beaucoup plus lentement qu’un être humain normal, lui permettant de garder à 55 ans l’apparence et la forme physique et mentale d’un jeune homme de 25 ans. Cependant, ce deuxième sérum développé par le Docteur Rubber s'avéra défectueux (contrairement au premier), et ses effets ont aujourd'hui totalement disparus. Liam a donc repris une vitesse de vieillissement normale depuis le début des années 2010 environ. C'est comme si son vieillissement avait fait une "pause" de 1985 aux années 2010 pour reprendre normalement ensuite.

ϟ Surnom et costume : Liam s’est trouvé le surnom de Radiostar lui même, cherchant à la fois un nom similaire à ceux portés par les Brawlers dans leurs années actives, mais rappelant aussi assez clairement les dernières décennies du XXème siècle, le terme de “radiostar” étant plutôt spécifique à cette époque, tout en étant lié aux pouvoirs soniques de Liam.
Le costume de Radiostar, quant à lui, ne ressemble pas aux costumes classiques des super-héros célèbres. A la manière de son père, Rock Spirit, qui s’habillait tel un rockeur des années 60 pour combattre le crime, Radiostar adopte un look typiquement 80’s, composé le plus souvent d’un jean, une paire de Nike Cortez, un t-shirt floqué de quelques uns de ses groupes de musique favoris, ainsi que d’un blouson teddy rouge et blanc décoré d’un grand “R” sur la poitrine. Un look qui rappelle parfaitement celui des jeunes des années 80, en somme. A cela, Radiostar ajoute une paire de mitaine en cuir noir, ainsi qu’un masque bleu laissant apparaître le bas de son visage ainsi que sa chevelure et ses oreilles, par dessus lequel il porte toujours une paire de lunettes de soleil rouge. L’équipement de combat du héros est quant à lui assez particulier… Effectivement, il se compose d’une guitare électrique Kiesel V220 bleue, modèle typique de sa décennie, à laquelle il a lui même ajouté un petit amplificateur intégré, le dispensant de fils superflus. Il a nommé sa guitare Christine, prénom de sa grand-mère. Il la porte toujours en bandoulière. Le deuxième instrument de Radiostar est un Keytar Korg RK-100S rouge qu’il nomme quant à lui Kenny, en souvenir d’un de ses petits voisins qui ne cessait jamais de faire un boucan épouvantable. Le troisième équipement de Liam est son fidèle walkman et sa collection de cassettes. Le casque toujours sur les épaules, Liam se sert de ce dernier comme d’une véritable enceinte, pouvant choisir à sa guise l’intensité du son qui en sort. Ces deux instruments et son walkman deviennent alors, une fois associés aux pouvoirs de Radiostar, de véritables armes, Liam s’en servant tantôt pour briser les tympans de ses ennemis, tantôt pour envoyer des rafales d’énergie : Ces trois objets sont donc pour Liam une sorte de “batterie externe” constamment présente avec lui.
Informations Complémentaires
- Pratiquant la musique dès son plus jeune âge, Liam est un brillant guitariste, pianiste, et se laisse même parfois tenter par la batterie.
- Sous l’identité de Liam Quartermain, il tente de se faire un nom dans le monde de la musique, plutôt heureux de voir le synthé revenir à la mode durant la dernière décennie, mais vit quand même principalement de petits boulots.
- Seuls sa mère, Lynda Quartermain, son ex-petite amie Judy Brinson et l’ancien Red Guitar Thomas Vance connaissent la double-identité de Radiostar, que celui-ci leur ait avoué où qu’ils l’aient déduit par eux-même. Ils jurent cependant de ne jamais divulguer ces informations.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 6 Sep 2018 - 21:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1999
ϟ Arrivée à Star City : 06/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 48
ϟ Nombre de Messages RP : 8
ϟ Crédits : avengedinchain (avatar), beylin (signature)
ϟ Célébrité : Joe Keery
ϟ Âge du Personnage : 55 ans (25 en apparence)
ϟ Statut : Célibataire coureur de jupons
ϟ Métier : Musicien sous le pseudonyme "Brawler Kid", enchaîne les petits boulots, actuellement employé dans un cinéma
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers :
♫ Passionné de musique, particulièrement celle des années 80
♫ Grand déconneur
♫ Ringard mais charmant
♫ A vieilli de manière très ralentie depuis 1985 mais a repris un vieillissement normal dans les années 2010.
ϟ Pouvoirs : ♫ Super-ouïe (dans un rayon de 500m environ)
♫ Régulation auditive
♫ Contrôle de l'intensité sonore
♫ Conversion de son en énergie
Historique

4 juillet 1963. Memphis, Tennessee, capitale du blues. Cétait le jour de la fête nationale. Cette année là, Martin Luther King faisait un rêve et Kennedy était Berlinois. Cette année là, les Beatles cassaient déjà les records. Cette année là, le président se faisait tirer dessus. Cette année là, Hitchcock lâchait les Oiseaux, Steve McQueen s’évadait d’un camp nazi et James Bond envoyait de bons baisers de Russie. Mais surtout, cette année là, mes parents étaient les plus heureux du monde. Mon père, Terence, rockeur fan du King, voulait qu’Elvis soit mon premier prénom… Heureusement, Lynda, ma mère, était là pour l’empêcher de faire cette connerie.
J’étais un de ces gamins qui avaient la chance d’avoir des parents particulièrement aimants et quand même sacrément cool, il faut le dire. Mes parents ont tellement d’importance pour moi que mon histoire commence en réalité par la leur, du moins celle de mon père, principalement.
En 1964, Terence Quartermain et son groupe de musique, The Brawlers, composés de ses plus proches amis, évidemment fan des Beatles comme beaucoup de jeunes de leur temps, décidèrent de se rendre à un de leur concert. Seulement, ce concert est aujourd’hui honteusement célèbre pour avoir été attaqué par l’odieux connard qu’est Maestro, qui profita du rassemblement pour prendre le contrôle de la foule... Cet événement dramatique marqua profondément mon père et ses amis. Pour eux qui étaient déjà farouchement opposés à la guerre du Vietnam, il était impensable que la musique devienne elle aussi, par la faute de quelques cinglés comme ce criminel, un théâtre de guerre. Un homme inspira beaucoup les Brawlers. Cet homme, c’était celui qu’on nommait Jazzie, connue comme étant à la fois Jazzman et justicier. Un musicien qui combat le crime ? Brillante idée. C’est donc à la suite de l’attaque de Maestro que les Brawlers décidèrent à leur tour, mais aussi à leur échelle, somme toute modeste, de devenir, à la manière de Jazzie, des “rockeurs justiciers”, combattant le crime au rythme des guitares. Mon père, chanteur et guitariste, pris le surnom de Rock Spirit; les frères Thomas et Eric Vance, respectivement second guitariste et bassiste, se firent appeler Red Guitar et Black Bass, tandis que le batteur, Lawrence Beavers, se surnomma Snare Drum. Dès lors, les actions des Brawlers furent principalement des incitation à la révolte face à la Guerre du Vietnam, des actes de justices relativement mineurs mais surtout un combat de plus en plus acharné contre la ségrégation et le Ku Klux Klan. En effet, les frères Vance, afro-américains, avaient été victimes quelques temps auparavant d’une attaque sanglante du Klan, où Thomas avait d’ailleurs échappé de peu à la mort.


N’étant encore que peu suivis et médiatisés dans les années 60, c’est en 1971 que les Brawlers commencèrent enfin à se jeter sous les projecteurs. Réussissant avec brio une attaque d’ampleur encore inégalée durant une cérémonie du KKK, les Brawlers réussirent cette année là, avec le soutien de la police locale, à arrêter un grand nombre de membres du Klan, notamment certains haut gradés. L'événement fut d’ailleurs assez largement médiatisé du fait de la présence de hauts notables du Tennessee dans la liste des criminels arrêtés. Moi, petit gamin de tout juste 8 ans déjà passionné de musique, je me souviens encore de ma fierté en voyant dans le journal “THE BRAWLERS KNOCKS THE KLAN OUT”, alors que je n’avais pas la moindre foutue idée de ce que voulait dire le mot “suprémaciste”... Cette nouvelle réputation poussa alors les Brawlers à tenter leur chance à Star City, connue comme étant un véritable nid de supers. C’est donc cette année là que ma famille s’installa dans cette ville où je ne fis pas face à de grande difficultés pour m’intégrer, petit garçon déjà dynamique et sociable que j’étais.
A peine le groupe cependant eut-il le temps de savourer sa toute nouvelle célébrité qu’il fut contacté par un étrange individu, genre de mélange entre Doc Brown et le Dr Jekyll, qui souhaitait faire une proposition aux rockeurs. Cet homme, le Docteur Jasper Montgomery, affirmait être en train de développer un sérum expérimentale sous forme gazeuse, permettant de stimuler les cellules allant jusqu’à modifier l’ADN d’un individu pour lui offrir des capacités surréalistes. Montgomery refusait apparemment de travailler pour le gouvernement et préférait expérimenter à son compte, mais nul ne sait vraiment s’il disait vrai ou si ses expériences avaient simplement été rejetée par les autorités… En tout cas, le scientifique souhaitait proposer aux Brawlers de devenir ses premiers cobayes humains, les tests sur animaux ayant été des réussites. Trop méfiant vis à vis de ce chercheurs inconnu vraisemblablement perché et de ses expériences potentiellement dangereuses, les Brawlers déclinèrent l’offre, quitte à continuer de combattre le crime sans pouvoirs.
Seulement, la roue finit par tourner, et ce ne fut cette fois pas en leur faveur. En 1973, les Brawlers furent victimes de deux graves attaques. La première eut lieu en juin : Beavers, le batteur, est sauvagement agressé à la sortie d’un concert par un groupe de militants d’extrême-droite dont le fils d’un des suprémacistes condamné en 71. Le reste du groupe arrive trop tard pour empêcher leur fuite et Beavers est contraints de passer plusieurs mois à l’hôpital, victimes de divers fractures et traumatismes. La seconde attaque eut lieu à peine deux mois après celle de Beavers : Cette fois-ci, c’est en plein concert qu’un homme tira sur le groupe, blessant légèrement Black Bass, mais faisant prendre conscience au groupe que leur toute nouvelle célébrité n’allait pas leur attirer que des amis. Inquiets et conscient de leur faiblesse face à de potentiels ennemis plus puissants qu’eux, les Brawlers décidèrent finalement de prendre le risque de recontacter le Dr. Montgomery.
Le premier contact avec le scientifique fut certes assez froid, mon père et son groupe restant toujours assez méfiant, mais les explications et démonstrations du Dr. Montgomery suffirent à convaincre les Brawlers d’accepter les expériences. Le sérum du chercheur permettrait aux sujets d’acquérir des capacités surhumaines, mais sans la possibilité de choisir lesquelles, leur gènes s'apprêtant à être altérés aléatoirement. Le jour du test, j’avais insisté pour accompagner mon père au laboratoire de Montgomery, émerveillé comme si j’allais voir un spectacle. N’arrivant pas à refuser de voir son fils heureux, mon père accepta après que Montgomery lui ai assuré que l’expérience serait sans danger pour moi. Ce jour là, seuls les Brawlers devaient donc être exposés au gaz du Docteur Montgomery, mais tout ne se passa pas comme prévu… Un mélange malencontreux de produits chimiques incompatibles provoqua une explosion dans le laboratoire, heureusement isolé à l’écart de la ville. Par chance, celle-ci ne fit aucun blessé mais endommagea sérieusement les bonbonnes contenant le sérum de Montgomery, laissant le gaz se disperser dans tout le labo à une vitesse déconcertante, laissant tous les individus présents contraints d’en inhaler plusieurs bouffées… ce qui incluait donc certes les cobayes volontaires de l’expériences, mais aussi de manière imprévue Jasper Montgomery et moi-même. Vous vous doutez bien que mon père ne manqua de flanquer une droite monumentale au docteur qui affirmait que l’expérience allait être sans risque pour moi.
Une fois l’incident contrôlé, Montgomery nous expliqua que les résultats de l’expérience ne se ferait pas sentir immédiatement mais probablement dans les mois qui allait suivre. Les Brawlers s’armèrent donc de patience, tout de même heureux que l’accident n'ait visiblement pas provoqué d’effets secondaires indésirables.
En 1974, les pouvoirs de chacuns des membres des Brawlers s’étaient enfin tous manifestés et ils apprirent rapidement à les contrôler. Mon père, Rock Spirit, acquit la capacités de charger des objets d’énergie pour s’en servir comme arme - évidemment il compta immédiatement sur cette nouvelle capacité pour transformer sa guitare en véritable fusil énergétique. Red Guitar fut doté de la capacité de générer de l’électricité et de contrôler celle-ci, Black Bass obtint quant à lui la capacité contrôler la matière minérale et enfin, Snare Drum acquit une force surhumaine et le pouvoir de créer des ondes sismiques légères. Cobaye involontaire de sa propre expérience, le Docteur Montgomery gagna la capacité d’étendre son corps comme un véritable élastique. Quant à moi… Aucune capacité surhumaine ne se manifesta, du moins… Pas encore.
Les années qui suivirent l’acquisition de leurs pouvoirs, les Brawlers gagnèrent - malheureusement, dira-t-on - en violence. A vrai dire, c’est le climat général du pays qui gagnait en violence : des tas de vétérans du Vietnam traumatisés par la barbarie, des criminels de plus en plus vicieux et brutaux, des héros qui tapent de plus en plus fort… Ce ne fut pas là les plus grandes années de gloire des Brawlers, malheureusement. Pas terrible comme exemple pour un gamin comme moi qui commençait à se chercher des repères. Alors entre les quelques attaques brutales de mon père contre les criminels de Star City, je trouve mon repère dans la musique. Depuis tout petit, je la pratique avec brio : Guitare, piano… De quoi créer un futur vrai petit virtuose. Cependant, en 1976, alors que j’avais encore 13 ans, c’est une tout autre musique qui décida de se manifester. Celle de mon quartier. L’horrible voix de crécelle de la femme de ménage, le ton suave de M. Stevens, l’aboiement du chien des voisins… L’aboiement des chiens de tous les voisins… Le craquement des lattes de plancher des Mitchells. La pédale de frein du petit Kenny. La sirène d’ambulance à deux rues de là… Tout n’est que musique. La vie est musique. Assourdissante.
On m’a d’abord conduit dans un hôpital. Puis dans un autre… Et encore dans un autre. On m’a présenté aux plus grands spécialistes. Ils ont tous évoqué une sur-acuité auditive, particulièrement sensible et douloureuse. On m’a comparé à un enregistreur cassette mal réglé, capable de lire des fréquences lointaines inhabituelles et lointaines. Un mal inopérable, sans aucun traitement connu. Mon père lui, comprit cependant bien vite que c’était là le résultat de l’accident de 1973. Pour me protéger, les médecins et mes parents prirent une décision très simple : Deux protections en cire, conçues sur mesure, à porter constamment, un casque anti-bruit à porter en plus de cela en cas de crises, et même des séances d’isolement dans la salle d’enregistrement insonorisée de mon père en cas de crise très violente. Il me fallut deux ans de douleurs pour apprendre à maîtriser mon acuité auditive pour le moins particulière et pour comprendre que tout le monde se trompait, moi le premier. J’étais un lecteur de cassettes déréglé, certes… Mais mon bouton de volume était resté intact. Ca m’avait juste demandé un peu de temps pour apprivoiser les commandes. Je pouvais à l’envie augmenter et diminuer les ondes sonores reçues. Je pouvais aussi bien retrouver une écoute approchant de la normale… qu’écouter un match de baseball sur une radio grésillante dans une voiture à 500 mètres de là. Mais ce que je ne savais pas encore, c’est que je n’étais pas seulement un lecteur de cassette, mais aussi un magnifique instrument… relié à une très grosse baffle.


Puis vinrent les années 80, pire et meilleure décennie de ma vie. Je suis entré à l’université à 19 ans, en 1982. Par chance, ma bonne réputation me suivait toujours : j’ai toujours été le mec populaire et cool que tout le monde aime bien, un peu bad boy sur les bords mais toujours sympa, qui réussit auprès des filles et dans plein de sports… Et quand on est un as de la guitare et du synthé et qu’on a les oreilles d’un demi-dieu, ça aide. Finalement, tout ça devait me rendre un peu tête à claque sur les bords, mais après tout, j’en avais rien à foutre. C’est aussi à l’université que je fis la rencontre de Judy Brinson… Cette fille, c’était un véritable canon de beauté en plus d’être moins neuneu que les autres. La fille idéale ouais… Mais croyez-le ou non, cette merveille de la nature sortait avec la pire raclure qu’il soit : Travis Pratt, une brute épaisse prétentieuse, quarterback écervelé mais malheureusement aussi populaire que moi. En plus de détester la concurrence que je lui faisais, Pratt ne supportait pas la manière dont sa copine me regardait… Tout ce qu’il faut pour m’en faire un ennemi terrible en somme. Cependant, malgré la présence de Travis Pratt, mes premières années d’études furent probablement les meilleures de ma vie, rythmée par les chansons d’AC-DC et Cyndi Lauper, les parties de Pacman et quelques épisodes de Knight Rider.

Cependant, pendant que mes études se passaient à merveille, les Brawlers furent à nouveau confronté au Dr. Montgomery… passé malheureusement du mauvais côté de la barrière. Cherchant à trouver le moyen de retirer à son sérum le caractère aléatoire de ses résultats, le scientifique a décidé en 1983 d’avoir recours à ses pouvoirs pour tenter de braquer une banque. Le braquage fut finalement déjoué par les Brawlers, surpris de voir ainsi Montgomery, renommé depuis cet instant Dr. Rubber, s’adonner à des actes criminels. Ratant son braquage mais réussissant à prendre la fuite, Montgomery réalisa alors que ceux qu’il avait “créé” dix ans plus tôt allait devenir ses pires obstacles. Complètement aveuglé par son désir d’argent et de progrès, il prit alors la terrible décision d’éliminer ces anciens cobayes. L’année suivante, le Dr. Rubber attaquait, cette fois-ci avec succès, un convoi de fonds. Il fut rapidement confronté à nouveau aux Brawlers, mais Rubber n’hésita cette fois-ci pas à se servir de son arme à feu contre eux… Et ce fut le premier drame qui toucha le groupe de justiciers-musiciens : Red Guitar prit une balle en pleine colonne vertébrale, le privant définitivement de l’usage de ses jambes et permettant au Dr. Rubber de fuir avec son butin et une sombre victoire en poche. Thomas Vance, devenu infirme, fut dès lors contraint de quitter le groupe pour sombrer lentement dans la dépression et l’alcoolisme. Le groupe se trouva d’ailleurs même officiellement dissout la même année, des suites de l’adoption du Mandon Act par la municipalité de Star City, interdisant les actions des héros costumés. Les Brawlers ne cessèrent pourtant pas d’agir dans l’ombre pour combattre le crime au péril de leur propre liberté. Mon père voulait nous faire croire, à moi et ma mère, que Rock Spirit n’existait plus, pour se protéger et protéger sa famille, mais nous savions pertinemment que les Brawlers n’étaient pas morts, et tout le monde le savait, en plus du fait que leurs double-vies ne soient plus un secret pour personne à cette époque.

Avec son nouvel argent sale, le Dr. Rubber put quant à lui poursuivre ses recherches approfondies sur son sérum, désormais converti en injection afin d’éviter un nouvel accident comme en 73. Cependant, pour finaliser ce nouveau sérum, le scientifique déchu avait à nouveau besoin de cobaye… Ne trouvant pas à qui s’adresser, Montgomery commença à rechercher des éventuels cobayes dans les journaux. C’est ainsi qu’il tomba en 1985 sur un article parlant de Travis Pratt. Ce dernier, que Judy - qu’il traitait comme une moins que rien - avait quitté quelques mois plus tôt pour moi, s’était retrouvé au centre d’une petite médiatisation après une victoire écrasante de l’équipe de football de notre université et les déclarations et gestes haineux qu’il avait proféré par moquerie en public à la fin du match. Le Dr. Rubber vit en ce petit caïd brutal et tête brûlée le parfait cobaye éventuel. C’est pourquoi il décida de contacter discrètement Pratt afin de lui faire part de sa proposition alléchante. Travis accepta immédiatement l’offre, la voyant comme une occasion de pouvoir se venger de Judy et moi en s’attaquant à mon père, Rock Spirit, comme le lui proposait le Dr. Rubber, avant de s’attaquer à ma petite amie et moi, en personne.
Malheureusement pour Travis, le test du nouveau sérum ne fut pas sans effet secondaire comme ce fut le cas pour le premier. Retranché dans le nouveau laboratoire caché du Dr. Rubber, Pratt dut faire face à une douleur lente atroce quand le scientifique criminel lui injecta son nouveau sérum expérimental. Ce sérum devait lui permettre de pouvoir changer son corps en titane et d’acquérir ainsi une force et une résistance surhumaine… Et l’expérience marcha, non pas au bout d’un an cette fois-ci, mais bien dès l’instant où le docteur avait terminé l’injection.
Aussitôt, Travis, fraîchement renommé Titanium et rendu complètement fou par sa toute nouvelle puissance, partit en quête de vengeance… Et il allait faire de 1985 l’une des années les plus terribles de ma vie.

13 avril 1985. Gymnase de l’Université de Star City.
Mon match de basket venait de se terminer. Mon équipe avait gagné. J’étais sorti des vestiaires pour retrouver Judy, tandis que le public commençait à quitter lentement les gradins quand il arriva. Surgissant à l’entrée du gymnase, Travis se tenait là, agité comme un taureau enragé, la peau complètement changée en métal. La première chose qu’il fit fut de frapper le directeur de l’université pour le propulser à l’autre bout du gymnase et faire comprendre à tout le monde pourquoi il était venu ici, créant immédiatement une panique générale. J’ai tout de suite compris ce qu’il voulait : il me voulait moi. Il voulait Judy. Rapidement, je fis signe à ma petite amie de partir se cacher tandis que j’occupais Travis comme je le pouvais. Celui-ci réussit finalement par m’attraper, mais à ma grande surprise, se contenta de me ligoter avec une barre de fer plutôt que de me fracasser le crâne… D’abord étonnement rassuré, Titanium me fit rapidement comprendre pourquoi il faisait ça… et me glaça aussitôt le sang. « Toi et moi, on va sagement attendre que ton père débarque avec ses quelques copains, t’en dis quoi ? Te sachant ici, je pense qu’il va pas tarder, pas vrai ? » me lança Travis, déchirant son visage fou d’un large sourire carnassier. Je me débattais de toute mes forces. Je luttais. Impossible de faire le moindre geste. Tout ce qui m’était désormais permis était l’angoisse. L’angoisse la plus terrible. Comme prévu par Titanium, les Brawlers arrivèrent avant la police, pour son plus grand plaisir.
Le premier à périr sous mes yeux fut Eric Vance, alias Black Bass. A peine entré, Travis le souleva du sol pour lui broyer le crâne d’une seule main. Les attaques de mon père et de Snare Drum n’avaient que peu d’effet sur le corps de titane de Travis qui envoya rapidement mon père au sol, grièvement blessé, lui laissant un court temps de répit, le temps briser la colonne vertébrale de Lawrence Beavers en morceaux. Le pauvre Snare Drum avait beau avoir la même force que Titanium, sa résistance était bien inférieure. Le peu de répit laissé à mon père fut pour moi l’occasion d’échanger un dernier regard avec lui. Un regard plein de fierté, de compassion et d’amour. Le regard d’un père qui aime son fils. Le regard d’un fils qui aime son père. Il avait fait pour moi figure de père, de grand-frère et de modèle de vie, et ce jour là, l’une des pires ordures que je n’ai jamais connu allait mettre fin à ses jours dans la violence et le sang, sous mes yeux. « Dis bye bye à ce cher Rock Spirit, Liam. » Lentement, le regard plongé dans celui de mon père, digne et fier, Titanium posa son pied sur son torse, et d’un coup sec, dans un bruit sourd, affreux… lui écrasa la cage thoracique. Ce terrible son, ce craquement infâme mêlé au claquement sourd du pied métallique de Titanium et au gémissement d’agonie contenu de mon père, je peux encore l’entendre aujourd’hui. Le Requiem de Rock Spirit. Le Requiem qui a fait naître celui que je suis aujourd’hui. Dévasté par la colère et la tristesse, je sentis ce son atroce m’emplir d’une puissante énergie encore jamais ressentie. Soudain, mes bras bloqués se mirent à briller fortement et la barre de fer qui m’emprisonnait se mit à vibrer alors que je ne cessais d’hurler de rage. C’est à cet instant que mes réels pouvoirs se sont manifestés. La voilà… la grosse baffle.
Dans un bruit tonitruant, mes poings remplis d’énergie firent exploser violemment la barre de fer qui me ligotait et fit vibrer tout le gymnase. Titanium fut propulsé par la décharge d’énergie, traversant le mur au passage. Il prit alors la fuite alors que la police arrivait sur les lieux, et je me lançai immédiatement à sa poursuite, m'emparant au passage de la guitare de mon père, devenu au fil du temps l’arme légendaire du grand Rock Spirit.
Au volant d’une voiture, à la poursuite de Travis, ce dernier me guida bêtement sans le vouloir jusqu’au laboratoire du Dr. Rubber, me faisant comprendre de cette manière que c’était lui qui avait orchestré ce massacre. Le combat dans le laboratoire fut comme une véritable tornade. Dans un geste paniqué, souffrant déjà de mes décharges soniques, Titanium m’injecta de force l’un des sérums que le Dr Rubber avait développé pour lui même afin de s’offrir une vieillesse retardée. Travis se fichait du résultat du sérum, il voulait simplement m’infliger la douleur qu’il avait subi lors de son injection, afin de créer une diversion et de pouvoir me battre plus facilement. Et cela ne rata pas, la douleur fut si grande que le Dr. Rubber parvint à fuir le laboratoire, laissant toute ses recherches à l’abandon, tandis que Titanium manqua de me tuer… Mais il ne me suffit que d’un mouvement sur la guitare de Rock Spirit… et Liam Quartermain reprend le dessus. J’entamai alors un célèbre riff, celui qui introduit la chanson préféré de mon père : le joyau de Jimi Hendrix… All Along the Watchover.


Lentement, je fais augmenter les décibels de chaque note, chaque accord, chaque pincement de corde, chaque seconde de ce morceau. Titanium commence à crier. Il me supplie d’arrêter, de l’épargner. Le métal n’arrête pas la puissance du son. Les décibels augmentent encore et encore, lentement, faisant souffrir Travis comme jamais il n’a souffert, jusqu’à briser toute les vitres du laboratoire, jusqu’à faire vibrer tous les murs, tous les objets, jusqu’à lui faire éclater les tympans, jusqu’à ce que tout Star City puisse entendre ce chef d’oeuvre du Rock et enfin… jusqu’à tuer Titanium.

Le jour de l’enterrement de mon père, je dus faire face à une mère effondré et au dernier des Brawlers, Thomas Vance, totalement brisé. Il avait perdu son frère et ses meilleurs amis dans cette attaque. Paradoxalement, son incapacité avait sauvé l’ancien Red Guitar cette année là, mais il aurait sûrement préféré y passer lui aussi. Après l’inhumation, Vance s’adressa à moi en privé. Personne ne savait l’étendue de mes nouveaux pouvoirs. Personne, pas même ma mère ni Judy, ne savait que j’étais celui qui avait tué Titanium… excepté lui, qui avait tout compris. Thomas me supplia de ne pas laisser mourir l’esprit des Brawlers et de devenir le nouveau Rock Spirit. Ce jour là, j’étais bien trop effondré pour prendre cette décision, mais il me fallut peu de temps pour me décider.
Je n’allais pas être le nouveau Rock Spirit, non. Mais je n’allais pas non plus laisser l’esprit des Brawlers partir avec eux dans la tombe. Leurs valeurs étaient la musique et la justice, et contrairement à la chair… Ces valeurs sont immortelles.
Je ne serai donc pas Rock Spirit. Ce nom appartient à mon père et à son temps. Ma décennie, perdue dans un sombre climat de déclin, a plus que jamais besoin de repères. Je veux être l’un de ces repères. Je serai donc le justicier musicien d’une nouvelle et jeune génération : la mienne.
Je serai désormais... Radiostar.

Après une année de combat clandestin contre le crime, je fis la rencontre de celui que l’on surnommait auparavant Flèche, le fraîchement nommé Sagittaire. Ce dernier cherchait les derniers héros clandestins de Star City afin de former un groupe de “résistance” continuant à combattre le crime malgré les interdictions du Mandon Act. Sans hésiter, j’intégrai donc en 1986 la FORCE et commença ma carrière de super-héros dans l’illégalité la plus totale.

Lorsqu’Omega attaqua Star City en 1993, je fus pour la première fois confronté à un ennemis d’une puissance surdimensionnée. Cette terrible attaque provoqua la mort de la quasi-totalité des membres de la FORCE, et je manquai moi même de peu de me faire tuer. Je fus d’ailleurs grièvement blessé et laissé pour mort. Une fois l’attaque repoussée, la FORCE n’était plus et Sagittaire avait raccroché, dévasté. Après mon rétablissement, le Mandon Act était abrogé, Radiostar pouvait donc réapparaître et agir enfin dans la légalité. Cependant, paradoxalement, cette toute nouvelle légalité me dérangea presque, comme si elle venait atteindre ma liberté. De plus, souffrant de dépression des suites de ce tragique évènement, je pris la décision de ne pas renfiler le costume de Radiostar et de me consacrer à ma vie privée, à ma mère, à Judy mais aussi à Thomas Vance en tant que Liam Quartermain. Radiostar fut donc ainsi porté disparu présumé mort pendant plusieurs années.

En 1999, je réalisais enfin vraiment quel effet le sérum que m’avait infligé Titanium en 85 avait sur moi. Tout le monde autour de moi vieillissait, prenait des rides, gagnait en maturité… Mais moi je ne changeais pas. J’étais comme coincé en 1985, avec l’allure d’un fringant jeune homme immature d’à peine 23 ans, alors que j’en avais 36. Cette différence finit d’ailleurs par mettre un terme à ma relation avec Judy Brinson. Elle aussi gagnait en âge et en maturité, et nous n’étions par conséquent plus du tout sur la même longueur d’onde. Notre couple se sépara sans éclats de colère et dans une décision commune.

L’entrée dans le nouveau millénaire marqua cependant le retour de Radiostar d’entre les morts. Effectivement, l’an 2000 marqua tout d’abord le retour du Dr. Rubber à Star City, ce dernier ne craignant plus ni les Brawlers, ni ma vengeance puisque j’étais pour lui mort depuis sept ans. Jasper Montgomery, toujours obsédé par l’avancée de ses recherches scientifiques, était à nouveau à la recherche d’argent, et s’arrangeait cette fois avec la pègre de Star City. Grâce à mon ouïe surdéveloppée, je pus facilement et en toute discrétion entendre les conversation de Montgomery pour finir par localiser sa nouvelle planque : un ancien immeuble près des docks. Ma haine et ma rancoeur envers cet individu était si coriace que je ne pouvais le laisser continuer à évoluer à nouveau dans cette ville. La vengeance est un sentiment idiot, je l’avoue, mais je ne pouvais plus lutter contre ce désir. Cet homme était responsable du handicap de Thomas Vance, mais aussi de la mort de mon père et des deux autres membres des Brawlers. Rubber devait payer.
Un soir j’ai donc enfilé le costume de Radiostar resté au placard pendant sept ans afin de me rendre discrètement chez le docteur Montgomery. Privé de son sérum de jouvence et ayant perdu toute ses recherches dans le labo dévasté par mes soins et ceux de Titanium, le pauvre Dr. Rubber avait pris de l'âge et chatouillait bientôt les 70 ans. Un pauvre criminel en déclin, fatigué, à peine capable d’utiliser ses pouvoirs, réduit à regarder de vieux épisodes de Magnum P.I. dans son laboratoire défraîchi en sirotant une bière sans alcool. Tout ça, je le sais grâce à tous les petits bruits que j’entend derrière la porte, le genre de son que personne d’autre ne peut entendre. Soudain, le son du générique se mit brutalement à augmenter sans même que Montgomery ne touche à la télécommande. Puis il augmente… Et augmente encore, jusqu’à faire tomber le vieux scientifique au sol, se tordant de douleur en se tenant les oreilles, abasourdi par ce qui lui arrive. C’est à ce moment que j’entre dans le logement en fracassant la porte et que je le vois, hurlant et convulsant au sol comme un poisson qu’on aurait sorti de l’eau. Ses yeux s’écarquillent en me voyant. Même avec le masque, il a très bien compris qui je suis. « Tu pensais pas Tom Selleck te ferait un jour aussi mal, pas vrai Doc ? » Lui dis-je le sourire au lèvre. « Bon choix de programme ceci-dit. Très eighties… Tu te doutes que ça me plaît. Au fait, désolé de t’avoir piqué ton sérum, t’iras te plaindre près de Titanium quand tu l’auras retrouvé. » Lentement, je me penche vers le scientifique pour lui parler de plus près. « Enfin bon, j’ai pas envie de te voir partir là dessus, ce serait vraiment trop pitoyable… Voyons voir... » Je rembobine la cassette de mon walkman. « Tu aimes Alice Cooper ? »


Tout en appuyant sur le bouton de mon appareil, je réduis enfin le son assourdissant du générique de Magnum pour augmenter celui qui sort de mon casque, jusqu’à le rendre à son tour assourdissant. Dans tout l’immeuble retentit alors le son de Spark in the Dark« Je t’en supplie arrête ! Je regrette pour ton père ! Je regrette ! PITIÉ ! » « Chhhutt… Ecoute ça un peu… ♪ Welcome to the party... baby, it’s only me and you... Tell the world to go away, babe... and I’ll tell you what to do… ♫ » Riff de dingue. Toute les vitres explosent. Les murs tremblent. Les voisins ne vont pas être content. Le Dr. Rubber est mort, et ses oreilles pissent le sang. Merci Alice Cooper.

Mis à part ça, la première décennie du millénaire… Ce ne fut pas beau à voir.
Oh, calmez-vous, je parle de musique là. Sans doute la pire décennie de l’histoire question fientes pondues à la minute… Enfin, ce n’est pas le plus important me direz vous.
Alors que Radiostar revenait d’entre les morts pour combattre le crime à sa façon, la Légion des Etoiles grandissait de plus en plus. Constatant l'intérêt parfois plus important de la Légion pour des problèmes qu’ils jugent “majeurs” face à d'autres jugés parfois moins graves, je ne souhaitais pas l'intégrer, préférant continuer mon parcours en solo plutôt que de jouer les Demi-Dieux en regardant le monde de haut, et ce même si certains héros de la Légion s'attaquaient tout de même à des criminels "mineurs". Ainsi, je continuai à combattre le crime en loup solitaire, en veillant à rester proche de ce à qui je portais secours. Même avec des méthodes assez brutales, par ailleurs incompatibles à celles de la Légion, rendant sourds bon nombre de criminels à grand coup de décibels dans leur tronche, même une assez grande quantité de policiers m'appréciait… Après tout, ça leur fait pas de mal d’entendre un bon vieux tube de David Bowie de temps en temps, et puis... je suis un mec sympa.

En tant Liam Quartermain, ma vie était à vrai dire beaucoup plus banale, alors que je dépassais déjà les quarante balais, je vivais encore comme un jeune un peu dans son monde. Evidemment, il m’était impossible de cacher cette vieillesse ralentie, officiellement, l’accident de 1973 m’avait donc simplement offert une ouïe puissante et une longévité accrue, mais personne, hors-mis ma famille et Thomas Vance ne connaissait la vérité sur mes pouvoirs et mes actions en tant que Radiostar. Pour le monde, je n’étais qu’un civil lambda, tout simplement capable de rester jeune et d’entendre beaucoup de chose. Dans le civil, vivant dans un appartement dans le quartier du Front de Mer, je subsistais depuis des années grâce à des petits boulots et en tentant de me faire un nom sur la scène musicale de Star City, content de voir le synthé revenir à la mode avec le succès du “retro”. Je composais sous le surnom de “Brawler Kid” principalement des morceaux de Rock, Synthwave et Retrowave - comme disent les jeunes d’aujourd’hui - que je jouais dans des cafés, des bars, boites de nuits et divers petites salles de spectacle. Cependant, après tant d'années passées dans un corps comme figé dans le temps, un médecin chargé du suivi de l'évolution de mes pouvoirs m'apprit au début des années 2010 que le deuxième sérum du Docteur Montgomery s'était avéré défectueux, contrairement au premier. Effectivement, ma "jeunesse éternelle" c'était affaiblie au fil des années, jusqu'à ce que l'effet du sérum disparaisse complètement au début de la décennie. Mon âge allait donc recommencer à évoluer normalement... avec près d'une trentaine année de retard.

En 2017, après plusieurs années de combat contre le crime en solo, des vieux démons finirent cependant par resurgir… Ceux de 1993. Une nouvelle attaque venue du Terminus. Toutefois, l’attaque fut cette fois-ci repoussée par la Légion des Etoiles au prix d’un long et difficile combat pendant lequel la ville était en véritable état de siège, permettant alors à la Légion de grandir un peu plus dans mon estime. Elle a cette année là évité un drame terrible, et je leur en suis reconnaissant. Pendant des mois de siège, j'ai été l'un des soutiens extérieurs de la Légion, combattant comme je le pouvais les forces du Terminus aux côtés des Légionnaires, et ce même lorsque le terrible Omega se montra à nouveau, me rappelant d'horribles souvenirs. A partir de cette date, je décidai donc, sans pour autant intégrer la Légion, du moins pas pour le moment, de leur venir en aide en cas de besoin comme je l'avais fait lors de l'invasion. C’était là le moins que je puisse faire pour les remercier d’avoir repoussé l’attaque du Terminus. L’année 2018 marque donc pour moi un investissement plus important que d’habitude dans l’aide aux sinistrés afin de soutenir les autres Supers et les autorités, tout en continuant évidemment, en solo, de combattre les criminels dans les rues de Star City.
Le crime n'a pas fini d'entendre parler de Radiostar, et sa musique ne va pas tarder à venir chatouiller ses tympans.

Revenir en haut Aller en bas


Radiostar
Synth of Justice
So put another dime in the jukebox, baby


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 6 Sep 2018 - 22:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6617
ϟ Nombre de Messages RP : 710
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Bienvenue sur le forum, Liam

Voilà une fiche déjà bien remplie !
Si tu as des questions sur quoi que ce soit, n'hésite pas à les poser, on y répondra avec plaisir

En attendant, ne te gêne pas pour faire un tour dans le flood ou passer sur la CB !

Bon courage pour la suite
Revenir en haut Aller en bas






Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 6 Sep 2018 - 22:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 611
ϟ Nombre de Messages RP : 158
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Bienvenue !
J'ai pas pu m'empêcher de penser à ça en voyant ton pseudo

JE T'AI A L’ŒIL Faudra définitivement que nos personnages se fassent ... face
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 6 Sep 2018 - 22:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1999
ϟ Arrivée à Star City : 06/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 48
ϟ Nombre de Messages RP : 8
ϟ Crédits : avengedinchain (avatar), beylin (signature)
ϟ Célébrité : Joe Keery
ϟ Âge du Personnage : 55 ans (25 en apparence)
ϟ Statut : Célibataire coureur de jupons
ϟ Métier : Musicien sous le pseudonyme "Brawler Kid", enchaîne les petits boulots, actuellement employé dans un cinéma
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers :
♫ Passionné de musique, particulièrement celle des années 80
♫ Grand déconneur
♫ Ringard mais charmant
♫ A vieilli de manière très ralentie depuis 1985 mais a repris un vieillissement normal dans les années 2010.
ϟ Pouvoirs : ♫ Super-ouïe (dans un rayon de 500m environ)
♫ Régulation auditive
♫ Contrôle de l'intensité sonore
♫ Conversion de son en énergie
Lukaz > Merci beaucoup ! Ma fiche est déjà quasiment finie effectivement, il ne me reste plus qu'à me décider pour le groupe :)

Susan > Oh toi je t'aime déjà
Revenir en haut Aller en bas


Radiostar
Synth of Justice
So put another dime in the jukebox, baby


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 7 Sep 2018 - 0:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 281
ϟ Nombre de Messages RP : 88
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Oh, enfin quelqu'un qui pourra accompagner Faelan au Karaoké! Et avec mon cri, on pourra se monter un groupe de métal

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 7 Sep 2018 - 0:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1999
ϟ Arrivée à Star City : 06/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 48
ϟ Nombre de Messages RP : 8
ϟ Crédits : avengedinchain (avatar), beylin (signature)
ϟ Célébrité : Joe Keery
ϟ Âge du Personnage : 55 ans (25 en apparence)
ϟ Statut : Célibataire coureur de jupons
ϟ Métier : Musicien sous le pseudonyme "Brawler Kid", enchaîne les petits boulots, actuellement employé dans un cinéma
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers :
♫ Passionné de musique, particulièrement celle des années 80
♫ Grand déconneur
♫ Ringard mais charmant
♫ A vieilli de manière très ralentie depuis 1985 mais a repris un vieillissement normal dans les années 2010.
ϟ Pouvoirs : ♫ Super-ouïe (dans un rayon de 500m environ)
♫ Régulation auditive
♫ Contrôle de l'intensité sonore
♫ Conversion de son en énergie
Faelan > Yesss fiestaaa ! Merci à toi Wink

J'en profite pour annoncer que ma fiche est terminée !
Revenir en haut Aller en bas


Radiostar
Synth of Justice
So put another dime in the jukebox, baby


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 7 Sep 2018 - 8:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
L'Indigne
ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 20/07/2000
ϟ Arrivée à Star City : 29/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 62
ϟ Nombre de Messages RP : 23
ϟ Crédits : /
ϟ Célébrité : Selena Gomez
ϟ Âge du Personnage : 19 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Nombreuses cicatrices dans le dos
ϟ Pouvoirs : - Endurance Supérieure
- Force Surhumaine
- Régénération Latente
- Fardeau de l'Indigne
Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas



Le pêché est dans le coeur de chacun, reste à savoir jusqu'à quel point...

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 7 Sep 2018 - 9:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 611
ϟ Nombre de Messages RP : 158
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
par contre c'est Légion des Étoiles, pas Ligue
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 7 Sep 2018 - 10:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
NOVA


ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 29/04/1987
ϟ Arrivée à Star City : 30/04/2018
ϟ Nombre de Messages : 42
ϟ Nombre de Messages RP : 7
ϟ Doublons : DVDD
ϟ Crédits : Moi-même.
ϟ Célébrité : Ellen Page
ϟ Âge du Personnage : 21.
ϟ Statut : Libre.
ϟ Métier : Légionnaire étudiante
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ma broche de Légionnaire lorsque je suis en service !


ϟ Pouvoirs : Super Force : 10 tonnes.
Super résistance : 10 tonnes.
Régénération accélérée.
Athlète surhumain.
Super-saut.
Scientifique.

ϟ Liens Rapides : A venir.


Un personnage que Betty sera obligée de kiffer !
Revenir en haut Aller en bas


NOVA, nièce de Britannia et Légionnaire.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 7 Sep 2018 - 21:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil
Docteur Otaku

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 20/07/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 62
ϟ Nombre de Messages RP : 17
ϟ Crédits : avatar - des créations enchantées / sign - XynPapple
ϟ Célébrité : G-Dragon
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Je n'ai besoin que de moi.
ϟ Métier : Inventeur de génie - Kumichô de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Japonais - 1m77 - Très mince - Teint très pâle - Change souvent sa couleur de cheveux (blond pour le moment) - Style vestimentaire excentrique - Porte parfois des lunettes - Aucun tatouage ni piercing.
ϟ Pouvoirs : - Super Intelligence
- Hacker de classe mondiale
- Alliage Otaku
- Acide Otaku
- Ytterbium
- Combinaison du MechOtaku
- Robots Otaku: Mizuiro, Momoiro, Midori, Kaneki et Eishya
- I.A. Sakura
- Base: Arcadia
ϟ Liens Rapides : FicheRelationsSujetsJournal
Bienvenue sur le forum !
Voilà un personnage qui va... faire du bruit *badumtsssss*
Pardon. Je sors.

Au plaisir

Revenir en haut Aller en bas


otaku

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 8 Sep 2018 - 11:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 525
ϟ Nombre de Messages RP : 238
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions III
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales II
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale I
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Bienvenue sur le forum !

Avec un tel avatar je précise que s'attaquer aux demogorgon ou autres engeances ne sera pas toléré

Mais sinon Steve best mom ever.
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 8 Sep 2018 - 20:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre
En ligne

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 123
ϟ Nombre de Messages RP : 66
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Analyste
• I.A. (nommée Inori)
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 1 rose de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️
Bienvenue à toi sur le forum
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 8 Sep 2018 - 20:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1999
ϟ Arrivée à Star City : 06/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 48
ϟ Nombre de Messages RP : 8
ϟ Crédits : avengedinchain (avatar), beylin (signature)
ϟ Célébrité : Joe Keery
ϟ Âge du Personnage : 55 ans (25 en apparence)
ϟ Statut : Célibataire coureur de jupons
ϟ Métier : Musicien sous le pseudonyme "Brawler Kid", enchaîne les petits boulots, actuellement employé dans un cinéma
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers :
♫ Passionné de musique, particulièrement celle des années 80
♫ Grand déconneur
♫ Ringard mais charmant
♫ A vieilli de manière très ralentie depuis 1985 mais a repris un vieillissement normal dans les années 2010.
ϟ Pouvoirs : ♫ Super-ouïe (dans un rayon de 500m environ)
♫ Régulation auditive
♫ Contrôle de l'intensité sonore
♫ Conversion de son en énergie
Anna, Noélie > Merci !

Susan > Boulet que je suis C'est l'habitude de la ligue des justiciers, scuzi J'ai corrigé ça ! Donc maintenant j'ai officiellement fini :)

Betty > Trop cool ça ! On se réserve un lien alors Wink

Ando > Ahah je te pardonne t'inquiète ! Merci !

Evelyn > Yeah ! "I may be a pretty shitty boyfriend, but turns out i'm actually a pretty damn good babysitter"
Revenir en haut Aller en bas


Radiostar
Synth of Justice
So put another dime in the jukebox, baby


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 9 Sep 2018 - 11:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 10771
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Bienvenue à toi sur le forum !

Je dois avouer que tu nous présentes un personnage très original qui pourrait tout à fait sortir d'un comics des années 60 ! L'histoire des Brawlers me fait effectivement penser à une histoire des Teen Titans de cette époque donc c'est plutôt amusant ! En plus de ça, la fiche était vraiment très agréable à lire.

J'aurais quand même quelques petites remarques à faire. La première concerne le fait que la Légion des Étoiles ait contacté Radiostar dans le but de le recruter. De manière générale, la Légion ne fait pas cela puisque ses membres savent très bien que certains héros préfèrent rester solitaires. C'est d'autant plus vrai que si un héros veut rejoindre la Légion, il lui suffit de se rendre à la Tour de la Paix ! Ils ne vont donc pas forcément s'embêter à trouver un héros précis pour lui faire une telle proposition, ce serait quand même assez compliqué !

Un autre point est « gênant » dans ce passage, c'est le fait que tu indiques que la Légion se désintéresse des problèmes criminels mineurs. Ce n'est effectivement pas exact. Dans un sens, oui, la Légion s'en désintéresse parce que le but de la Légion est de rassembler une force majeure pour contrer les grandes menaces. Cela dit, la Légion n'est pas une entité figée et elle est composée de nombreux héros – ce n'est pas pour rien qu'ils s'appellent la Légion – qui eux, peuvent combattre les criminels mineurs. C'est par exemple le cas du Corbeau ou de l'Archer mais il y en a d'autres encore ! C'est d'autant plus vrai que certains Légionnaires travaillent dans la justice – Star Knight est inspecteur de police et Lady Patriot adjointe du procureur – donc elles sont directement concernées par les problèmes quotidiens de police. Bref, rien n'empêche que Liam pense que la Légion est trop imbue d'elle-même mais je faisais la précision pour que les choses soient plus claires !

L'autre précision concerne la fin de ton histoire. Tu évoques en effet assez rapidement l'invasion Terminus mais elle a duré plusieurs mois. Elle a effectivement commencé en septembre 2017 pour se finir en mai 2018, grâce à l'intervention de la Légion, de l'UNISON et de nombreux scientifiques et héros indépendants. Pendant cette durée, qu'est-ce que Radiostar a fait ? Tu évoques les vieux démons, surtout qu'Omega lui-même est apparu lors de la bataille finale, donc j'imagine que Liam aura eu le besoin d'agir mais tu n'en dis rien. Je ne te demande pas forcément de détailler ça énormément mais indique au moins plus précisément ce que Liam/Radiostar a fait ! Comme il s'agira de ses actions les plus récentes, elles sont aussi les plus intéressantes pour les autres joueurs ^^

Concernant les pouvoirs, je pense qu'il faudra revoir certaines capacités un peu à la baisse. Cela dit, tu pourras toujours les améliorer par la suite, en dépensant des points d'inventaire ! Si je prends le cas de ta super-ouïe, elle fonctionne jusqu'à 4km alors que si je prends le cas de Susan Suncana, qui a le même pouvoir, elle a commencé avec une capacité allant jusqu'à 150 mètres. La différence est quand même énorme ! XD C'est d'autant plus problématique que tu intègres dans ce pouvoir une protection sonore alors que pour Susan, elle a dû prendre cette capacité à part. En effet, un pouvoir ne peut avoir qu'un effet, selon nos règles, or entendre à une grande distance et avoir une protection sonore, ça fait deux capacités et donc, deux pouvoirs.

Il faut donc voir si tu retires un autre de tes pouvoirs pour garder la protection, quitte à acheter l'autre pouvoir plus tard, ou si tu optes pour une autre solution. Concernant l'ouïe, il faudra donc la baisser (mais tu pourras l'améliorer par la suite). Au vu de ton personnage, on peut commencer à une super-ouïe allant jusqu'à 500 mètres, sans que ça ne soit dérangeant.

Pour les autres capacités, je n'ai rien à redire !


Bref, en résumé, tu nous proposes un personnage vraiment cool et intéressant ! Il y a juste des modifications mineures à apporter mais si jamais tu as des questions, n'hésite pas à les poser à la suite ou à me contacter sous Lukaz Le Guen !
Revenir en haut Aller en bas



RADIOSTAR ★ Sweet dreams are made of this

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Sweet dreams are made of you ♦ Dalia
» (Tear) sweet dreams are made of this.
» ☞ sweet dreams are made of this.
» Ryuji (+) Sweet dreams are made of this
» Sweet dreams are made of this Ft Josef

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Présentation :: Cartes d'Identité :: Archives des Citoyens :: Indépendants-