AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Gelée royale [Ryan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message posté : Mer 5 Sep 2018 - 23:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil

Gelée royale

06.09.2018 - Ruche de l'Apiculteur ; Environs de Star City


M'Aisha & Ryan

Il faisait déjà nuit noire, lorsque M'Aisha pu enfin se reposer sur le rocking chair du porche d'une rustique maison de campagne. La princesse dakanaise avait passée l'après-midi à visiter une “ferme typiquement américaine”, ou du moins, c'était ce que disait le représentant de la compagnie agro-alimentaire qui l'avait amené sur les lieux. La jeune fille s'était aventuré dans la campagne en tant qu'Émissaire du Dakana, dans le cardre d'un projet de recherche entre le laboratoire et son pays, afin de trouver des méthodes écologiques pour améliorer l’efficience de certaines fermes. À vrai dire, la présence de l'adolescente n'était que symbolique, pour montrer l'intérêt du Dakana et sa volonté à partager ses connaissances. Seule Zalika était réellement indispensable à la visite. Cette dernière avait d'ailleurs passé la journée toute excité, comme une enfant qu'on emmenait au parc d'attraction, à s'émerveiller de tout ce qu'elle ne connaissait jusqu'alors pas sur ce pays qui les accueillait.

Zalika et les autres scientifiques et représentant de la compagnie avaient déjà prit une navette en direction de la ville. Pour l'heure, seuls restait M'Aisha et sa garde Ashanti, qui patientaitent sur le porche en attendant l'arrivée de la voiture privée de la princesse dakanaise. L'adolescente se serait bien épargnée l'attente, pour se glisser dans la navette bondé. Mais soit disant, une princesse ne devait pas se mêler de la sorte à la plèbe, d'après Mme Osborne. Foutue étiquette royale !

L'attention de M'Aisha fut soudainement attiré par l'arrivée du fils du couple de fermier qui s'occupait de gérer l'exploitation agricole. Le jeune homme avait garé son véhicule en trombe devant la maison, avant d'accourir dans le domicile familiale en appelant son père, et ignorant la présence des invités étrangères à l'entrée. Le discours paniqué du garçon à son paternel fut entrecoupé de hoquets et d'une respiration haletante. Néanmoins, la dakanaise s'était lever de son siège pour se tenir respectueusement sous l'encadrement de la porte laissée ouverte. Elle ne put s'empêcher de lui prêter une oreille attentive, voire indiscrète. De ce qu'elle pu comprendre, il se passait quelque chose dans un lieu non loin, qu'il nommait la Ruche de l'Apiculteur. Des bourdonnements et des créatures volantes ? Il fut difficile de comprendre exactement ce qu'il disait, tant le fils du fermier semblait boulversé. Mais l’apprentie légionnaire en comprit assez pour décider d'intervenir.

“Conduisez-moi à la ruche.” demanda-t-elle d'un ton plus que confiant, pratiquement comme un ordre. La requête de l'adolescente surprit les deux hommes, en particulier le fermier qui se gratta nerveusement le sommet de son crâne dégarni, dans un geste d’embarras. “Hum... Sauf votre respect, votre Altesse... Il s'agit d'un lieu dangereux. Pourquoi emmener un p'tit bout de jeune femme comme vous là-bas ? C'est la mort assuré !” expliqua maladroitement le fermier qui ne savait plus où se mettre. Parfois, M'Aisha oubliait que la mentalité des américains pouvait être aussi... Paternaliste. Ashanti, qui avait gardé ses distances, fronçait déjà les soucils d'énervement. Mais plutôt que de prendre la chose dans le mauvais sens du poil, M'Aisha accorda un sourire bienveillant au vieil homme, et tendit la main devant elle, comme pour lui montrer une chose qui lui était encore invisible. “Parce que je suis la Chasseresse de la Team Alpha.” déclara-t-elle fièrement. Et sur ses mots, les nanites de son bracelet fourmillèrent de son poignet jusqu'à la paume de sa main, avant de se déployer pour matérialiser. Un arc s'était soudainement matérialisé devant les deux hommes surprit par ce tour de magie technologique. “S'il y a un problème à la ruche, la Légion des Étoiles s'en occupera.” ajouta finalement la princesse dakanaise.



La Chasseresse était discrètement tapis derrières des buissons touffus, à une centaine de mètres de l'entrée de la Ruche de l'Apiculteur. Le vieux fermier avait refusé de s'approcher trop près des lieux, mais avait déposés les deux dakanaises plus loin en leur donnant suffisamment de directions pour qu'elles puissent trouver la ruche en continuant à pied. Comme à chaque fois que M'Aisha revêtait son costume de Chasseresse, Ashanti ne se trouvait plus à ses côtés. Elle n'avait pas à s'impliquer dans les missions de la Légion. Seule la sécurité de la princesse importait pour elle. Aussi, l'Inceku avait-elle décidé de prendre place au sommet d'un silo à grain qui se trouvait plus loin, mais qui offrait une vue imprenable sur les lieux pour qu'elle puisse faire le guet, et prévenir M'Aisha si elle voyait quelque chose d'inhabituel.

La leader de la Team Alpha avait contacté la Tour de la Paix dès qu'elle avait quitté la ferme, afin de les informer de l'activité suspecte de la ruche, et demander du renfort de légionnaires plus aguerrit qu'elle. Après tout, si la ruche cachait réellement une menace, elle n'allait pas pouvoir s'en occuper seule... Les Esprits savaient qu'elle avait bien faillit y laissé la peau, la dernière fois qu'elle s'en était prit à une créature mystérieuse seule.

code (c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 7 Sep 2018 - 22:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2670
ϟ Nombre de Messages RP : 268
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku
Assis en tailleur sur la terrasse de son appartement de Chinatown, Ryan s’appliquait à une intense méditation depuis de très longs instants. Ces derniers passages sur Tarkir l’avaient ouvert à de nouveaux emplois du Qi qu’il s’était promis de dompter à force de travail et de discipline.

Ainsi, il s’astreignait chaque jour à un rigoureux entrainement du corps repoussant toujours plus loin ses prouesses physiques tout en lui autorisant une maitrise de lui-même bien plus importante qu’à son entrée dans la Légion des Etoiles. On était bien loin, désormais, de l’Enfant Armé d’une Tronçonneuse comme l’avait surnommé Dante, jadis !

Venaient, également, les rigoureux exercices de l’esprit… Ses techniques de médiation improvisées ou librement inspirées de bien des modèles n’avaient cessé de décupler la puissance de son Qi et l’avait rendu plus ardent que jamais. La flamme brûlait vivement en lui mais, à trop vouloir l’attiser, Bang en avait quelque peu oublier sa maitrise du souffle et tout son esprit se trouvait là concentré sur ce dernier.

Tant bien que mal, Ryan cherchait à revivre sa première rencontre avec le souffle. Le calme s’était fait tout autour de lui, les battements de son cœur résonnaient avec intensité à ses oreilles, à son esprit… Il redécouvrait un sentiment familier, une sensation qui jamais ne l’avait quitté tout du long de ce qui avait été un infernal entrainement de cinq années. L’extrême épuisement, ce moment ténu où la fatigue déforme les perceptions et pousse corps comme esprit au-delà de leur limite. La négation de sa vue par ses yeux clos n’avait fait qu’affiner sa perception du monde alentour, lui faisant ressentir comme des auras émanant de toutes choses. Non. Guère des auras. C’était quelque chose d’autrement plus net. Des respirations… Rien n’était clair à son esprit et pourtant tout lui apparaissait comme évident. La respiration des briques… La respiration du bois… La respiration des poutres de métal… Par la diffusion de son Qi au monde, Ryan semblait alors percevoir les respirations de toutes choses ! Sentir les choses respirer… Etais-ce ainsi que Tarkhan et Torbhom-Sensei continuaient de le surpasser ?

Une intangible flamme exsudait de son corps, déformant l’air nocturne alentour comme la chaleur déforme le visible d’un mirage !

Au loin, il distinguait la respiration des hommes comme des femmes et chercha à plus clairement les identifier en affinant sa concentration. C’est alors qu’elle surgit. Sinueuse et chuintante à ses sens, dérivant jusqu’à sa peau nue qu’elle horripila du contact de ses six ergots d’or.

"Pfff…" Souffla notre homme sur les ailes plaquées contre cette taille fine. Nullement importunée, la bête souilla du mouvement de ses pattes la peau sèche de notre homme. "Pfff… PFFF !" Il avait beau respirer comme un bœuf, cette foutue guêpe n’était pas décidée à lui foutre la paix et notre légionnaire ahuris perdit peu à peu sa concentration pour se retrouver, frustré, les deux pieds dans notre monde. "Et merde !" Pesta notre homme en se redressant, tous muscles dehors. Il avait perdu sa profonde introspection et s’en trouvait visiblement suffisamment énervé pour chercher à chasser la guêpe de plusieurs mouvements de mains. Semblant le défier, la créature retourna se poser sur son bras. "Tah !" Rugit notre homme en claquant sa main dessus pour proprement l’écraser ! La petite onde de choc en résultant fut suffisante pour ébranler les Bonzaïs disposés sur son balcon… Mais la guêpe n’en vola dans les airs qu’avec plus de fierté. Indemne…

"Saloperie… !" Grogna notre homme agacé qui chercha de nouveau à écraser l’insecte. Une première fois, ses mains claquèrent dans le vide. Puis une seconde. Et une troisième… La haine dans l’œil, il commença à se contorsionner avec toute sa science d’artiste martial mais ne parvint pas à proprement éclater la guêpe qui l’irritait profondément dans son attitude de défi ! Finalement, l’insecte vint se poser sur sa joue et notre homme ne bougea plus d’un iota. Son bras musculeux s’anima. Doucement, d’abord, afin de ne pas titiller la vigilance de l’animal. Puis, avec célérité et force dans le but de proprement la réduire en pulpe."TAH !" Gueula notre homme en se claquant la joue… Avant de culbuter au travers sa baie vitrée ouverte pour se retrouver par terre dans son propre salon !

D’abord interdit, Ryan comprit qu’il s’était mis une patate suffisamment forte pour se désarçonner lui-même… Heureusement que personne ne l’avait observé. Si l’on excluait Montecristo, son chat noir, assis en sphinx sur le canapé et le regardant avec un semblant de dépit dans le fond des yeux. La guêpe, quand à elle, voletait toujours en dandinant du dard…

"Aux grands mots les grands remèdes, espèce de petite hzàapsapaùlq zdpal pe ùl FQPKMFSAE P ¨Z% L DOI ZANF°QOFLJ Z¨!!!!! " C’était somme toute assez commun de voir Ryan se mettre dans des états pareils pour des vexations aussi mineures… Il avait beau commencer à se racheter une conduite comme légionnaire, on ne pouvait pas dire qui brillait plus que précédemment dans sa vie civile. Ainsi, il partit comme une balle en direction des lieux d’aisance pour s’armer d’une bombe d’insecticide qu’il entendait entièrement et promptement vider à la face de la pauvre petite créature. Oui, Bang était de ceux qui répondaient à des attaques au pistolet à eau par des frappes nucléaires ! "Hum ?" Lâcha notre homme en passant à proximité de la chaise sur laquelle il avait négligemment posé son costume de héros. Une petite loupiote clignotante attira son attention, indiquant qu’on avait cherché à le joindre depuis la Tour de la Paix. Ou la Phare. Enfin, tout çà pour dire que la Légion semblait avoir besoin de lui. Ni une, ni deux, notre homme répondit… A sa manière : "Légionnaire Bang, pains et beignes à toutes heures, j’écouuuuuuuute !"

L’opérateur au bout du fil ne sembla pas goutter son trait d’esprit et le rabroua avec énergie. A croire que l’organisme héroïque n’était peuplé que de personnages avec un manche à balais profondément enfoncé dans le cul… Pour autant, la caution comique de notre Ryan laissa peu à peu place à un insondable sérieux que traduit les traits durs peints sur son visage. Un hochement de tête plus tard, notre homme signifia qu’il avait compris. On avait besoin de lui près de ce que les Légionnaires dénommaient la Ruche de l’Apiculteur !

"Je m’y rends immédiatement !" Tonna notre homme en mettant fin à la communication. Ni une ni deux, le voilà qui enfilait son costume de Bang, prêt pour l’action ! Comme une bourrasque, notre homme émergea sur son balcon, équipé de pied en cap !

Espadrilles « à la Bruce Lee » aux pieds, Ryan arborait un bas de Gi de la même couleur noire que le haut moulant -délesté de ses manches- passé sur les courbes de sa musculature fuselée. Une ceinture de tissus blanc lui ceignait la taille et pendait nonchalamment à sa hanche droite alors que des bandages blancs entouraient ses poings comme ses avant-bras. Un Haori de la même teinte pure et débarrassé de ses manches -une constante- était passé sur ses épaules et faisait office de cape au dos de laquelle étaient frappées les armoiries de Tarkhan-Sensei sous un cercle de sinople au dragon d'or, flammes et dents de gueules. Seul vestige de son ancienne apparence, le demi-masque sombre dissimulant les traits du haut de son visage qu’il chaussa sur sa figure. Puis, en un souffle il disparut…

Quelques battements de cœur suffirent à notre homme pour rallier la zone ! Un instant de confrontation et ses sens affutés lui permirent de localiser celle qui serait sa partenaire dans cette nouvelle épreuve sous la bannière de la Légion : la Chasseresse ! Autant le dire directement, Ryan n’avait pas la moindre idée de qui elle pouvait bien être… Ce qui ne l’empêcha pas de l’aborder avec sa naturelle bonhommie en semblant surgir de nulle part :

"Yo !" Souffla le Légionnaire en levant une main amicale. Son attitude trahissait une certaine confiance alors qu’il n’avait fait preuve que d’une relative discrétion dans son arrivée. "Moi c’est Bang, enchanté !" Avec sa dégaine un brin décalée, il s’avança vers sa collègue et s’accroupit en rivant son regard vers la Ruche de l’Apiculteur en questionnant : "Quelle est la situation ?" Ce n’est qu’alors qu’il se rendit compte qu’il tenait encore sa bombe d’insecticide en main. Triste sire…
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Message posté : Mar 11 Sep 2018 - 10:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil

Gelée royale

06.09.2018 - Ruche de l'Apiculteur ; Environs de Star City


M'Aisha & Ryan

La situation n'était pas idéale pour enquêter dans un coin paumé de la campagne. En effet, ce soir était une nuit de dernier croissant de lune. Celui-ci, à peine visible dans le ciel, ne pouvait bénéficier la Chasseresse de sa pâle lueur. Seuls brillaient dans la noirceur de la nuit les étoiles qui brillaient magnifiquement, ici à l'écart de la ville, dont on pouvait d'ailleurs apercevoir les lumières nocturnes au loin. Mais les étoiles ne suffiraient pas à éclairer les lieux, aussi la jeune Légionnaires dû se concentrer sur ses autres sens.

Son écoute minutieuse des lieux fut interrompue par Ashanti, dont la voix vint résonner à elle grâce à son Mwega. « Quelque chose arrive à toute vitesse de la ville. Je n'arrive pas à l'identif... » mais l'Inceku n'eut pas le temps de terminer sa phrase, que M'Aisha sentit la présence derrière elle. Sur le qui vive, elle s'était retourné en matérialisant immédiatement sa lance dans sa main, qu'elle pointa sur le nouveau venu, avant de réaliser qui il était. Bang. La dakanaise avait entendu parlé de lui, surtout auprès de ses jeunes camarades du lycée. Il était le genre de héros dont la réputation le précédait –ce qui était un véritable exploit, étant donné sa vitesse évidente. Mais la dite réputation n'allait pas forcément dans le bon sens, si M'Aisha en croyait l'opinion de certains Légionnaires concernant le super-héros Bang. Malgré tout, la jeune leader de la Team Alpha décida de se faire sa propre opinion, et considérer la Légionnaire avec tout le respect qu'elle accorderait à n'importe quel membre senior.

La Chasseresse baissa sa lance et la re-matérialisa sous forme de bracelet à son poignet. Inutile de s'en encombrer, pour l'instant. Elle porta ensuite le doigt à ses lèvres, dans un signe universel à la signification évidente. La princesse dakanaise réclamait le silence. Elle poursuivit son mime en portant son autre main derrière son oreille, intimant à Bang de tendre la sienne. Aux bruits nocturnes de la campagne, s'ajoutait divers bruits d'insectes : des criquets, pour la plupart. Mais un bourdonnement, plus discret, se faisait entendre. Un bourdonnement constant, comme si une ruche menaçait au-dessus de votre tête. Mais voilà, la seule ruche visible était à une centaine de mètre, et n'était pas une ruche normale. Ce qui signifiait qu'une chose : les abeilles -s'il s'agissait bien d'abeilles, devaient être énormes pour que les deux Légionnaires les entendent d'aussi loin.

Rompant enfin le silence, la Chasseresse prit parole pour faire son rapport : « Un jeune homme du coin dit avoir vu une créature volante, mais il était trop paniqué pour donner une descriptions détaillée. Les fermiers sont terrifiés... » La jeune héroïne marqua une pause quand elle se rendit compte que ce que tenait Bang dans la main depuis son arrivée, n'était pas un équipement ou une arme sophistiqué de son cru (enfin si, dans un certain sens), comme elle l'avait pu le croire au premier abord, mais une bombe insecticide. Il n'y avait décidément que les Peaux-de-lait pour créer une arme nocive pour leur propre santé, uniquement dans le but d'éradiquer l'une des formes de vie les plus essentielles de la nature. M'Aisha se garda de partager son opinions sur les méthodes de génocide biologique concentré en objet du quotidien, pour faire une remarque empreinte d'une certaine espièglerie cynique : « Hum... Si vous comptez pulvériser la ruche à coup d'insecticide, je ne suis pas sûre que ça suffise. »

Et vu la quantité d'insecticide qui serait nécessaire, c'était tout l'écosystème des fermes alentours qui seraient menacé, et donc les exploitations agricoles. Certains avaient beaux détestés les insectes, ceux-ci sont souvent indispensable à la maturité des plantes, et donc de la base même de l'alimentation humaine et animale.

Reprenant son sérieux pour se concentrer sur la mission, M'Aisha demanda donc, plus pour notifier qu'elle était prête que pour demander une autorisation quelconque : « Alors on entre ? »

code (c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 11 Sep 2018 - 22:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2670
ϟ Nombre de Messages RP : 268
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku
Yeux écarquillés sous son demi-masque, Ryan ne put s’empêcher de remarquer que cette lance était quand même sacrément cool. Inutile de dire qu’il fut totalement fasciné par le fait de la voir prendre la forme d’un bracelet et que quiconque l’aurait miré à l’instant n’aurait pas manqué d’observer d’authentiques étoiles au fond de ses yeux !

Pas franchement outré de se voir commander le silence -un comble pour lui qui était toujours si discret- notre homme s’accroupit donc en direction de la ruche sans faire un bruit. Pour ce qui est de l’identité héroïque de la personne qu’il avait rejoint, il avait bien une vague idée mais… Soyons honnêtes, Bang était plutôt un héros solitaire quand il ne passait pas du temps avec son Gang et il ne s’abreuvait des récits de ses comparses que parce qu’il s’imaginer bien le plaisir de les affronter un jour… Une perspective qui, toujours, faisait bouillonner son sang d’une excitation dont il ne savait déterminer l’origine.

Ainsi donc… L’allure de la jeune femme ne lui était pas inconnue mais il avait de grandes difficultés pour parfaitement la remettre dans son esprit. Du coup, Ryan se fit fort d’appliquer la stratégie qu’il favorisait quand il ne savait pas quelque chose ou bien qu’il ne comprenait pas vraiment quelque chose : fermer sa putain de grande gueule !

Son ouïe fine ne manqua pas de percevoir des bruissements d’ailes, au loin… Sa partenaire avait bien fait de les lui indiquer et il ne manqua pas de chercher à parfaitement les identifier. Ne bougeant guère d’un iota, le voilà donc perdu dans l’écoute d’une mélodie qu’il ne parvenait pas parfaitement à déchiffrer. Il eut un grincement de dents manifeste quand la jeune femme rompit le silence mais ne bougea pas d’un poil pour autant. Si son attitude indiquait le contraire, il ne perdait pas une miette de ce que lui énonça la Chasseresse.

Il eut un sourire sardonique à la mention des paysans terrifiés. C’était une constante pour ce qui est des citoyens de ce monde, effrayés par tout et rien au point de se chercher des boucs émissaires à outrances et à plonger à la suite des leaders d’opinion les plus stupides que pouvait bien porter leur monde. Parfois, Ryan se demandait vraiment pourquoi il s’obstinait à protéger des gens qui le méprisaient autant qu’ils le détestaient. Puis, il se souvenait de sa fonction et des raisons qui l’avaient poussé à devenir un héros : protéger ceux qui ne peuvent guère se protéger eux-mêmes. Mais, à chaque fois, avec l’idée que voir les faibles et innocents victimisés semblait dans l’ordre des choses d’un monde violent où ils survivraient en fin de compte… Les gens forts !

"Hum… ?" Souffla à la remarque de la jeune femme avant de comprendre qu’elle parlait de sa bombe d’insecticide. Absorbé par son écoute attentive, il en avait -encore- oublié qu’il avait trainé ce truc jusqu’ici… "Oh… Non, non ! C’est juste que…" C’était confus et pas construit pour deux sous mais ce fut conclu par un phonème assez authentique alors que notre homme terminait de passer la bombe à sa ceinture. "Je suis parti de chez moi dès que j’ai reçu l’appel de la Légion… Un peu avec pertes et fracas, haha !" Et c’est ce type là qui avait échangé des coups avec Omega

"Non… !" Au sujet d’entrer dans la ruche sans autre forme de procès. Assez surprenant pour qui avait la réputation d’être une tête brûlée notoire mais une expression affreusement sérieuse peignait les traits de notre héros. Et ce depuis que la flamme s’était mise à crépiter dans son être tout entier pour façonner le héros qu’il aurait dû être depuis bien longtemps déjà. Et Bang de poursuivre : "On attend encore un peu et on se tait…" Doucement, Bang s’assit sur ses talons et ferma les yeux tout en joignant les doigts de ses mains bombées devant son ventre. "J’ai besoin de me concentrer !" Souffla t’il avant de pousser plus loin encore ses capacités de perception.

Jet de dé 1 :
- Réussite : Ryan perçoit plus clairement des choses...
- Echec : Choux blanc donc… Auf wiedersehen !
--------------------------------

Si Réussite au Jet de dé 1 > Jet de dé 2 :
- 2 Réussites : Ryan perçoit clairement des créatures et leur permet d’approcher de la ruche sans encombre.
- 1 Réussite : Ryan perçoit des créatures mais c’est quand même risqué d’approcher…
- 2 Echecs : Il y a plein de monde mais on sait pas trop où. Looser... Avançons !

Une profonde respiration plus tard, Ryan cherchait à se priver de la vue pour affiner plus encore son ouïe. Un peu à la manière d’un aveugle -et comme Shaka dans Saint Seiya qui reste une putain de référence en la matière- notre homme comptait sur la privation d’un de ses sens pour amplifier les autres et ainsi distinctement entendre tout ce qui pouvait bien se passer là-dedans ! Evidemment, un plan aussi finement ciselé ne pouvait que réussir…

Mais c’est pas vrai putain c’est pas vrai ! Visiblement pas… Passé son introspection initiale, Ryan s’heurta au mur de ses limites et fut bien incapable de percevoir plus que ce qu’il avait pu distinguer précédemment. Le voilà donc dans son habituelle pose de méditation destinée à intensifier ses perceptions sans la moindre information supplémentaire à communiquer. Et, EVIDEMMENT, il avait fallu qu’il en fasse des caisse et qu’il ouvre sa grand gueule pour se la jouer… Ce qui faisait que son échec serait, probablement, encore plus cuisant… Je peux pas arrêter comme çà, çà le ferait tellement pas ! Les traits de son visage se durcirent plus encore alors qu’il cherchait à affuter sa concentration pour faire naitre un véritable miracle… Qui n’eut pas lieu ! Mais booooooooooooooooordel ! Tu voudrais pas m’aider un peu toi pour une fois ?! Vociféra t’il intérieurement à son esprit qui n’avait pas franchement envie de faire office d’atout pour le moment. Heu… T’es pas télépathe au moins ? Questionna t’il dans sa tête, pas très au fait des capacités de sa partenaire. Son absence de réponse sembla lui indiquer que non et il s’était épargné un premier instant de malaise. Résigné, notre homme se redressa finalement, digne dans sa cape blanche.

"Hum… Heu… Rien aux alentours, on peut y aller ! Mais, assez discrètement, quand même…" En gros, il ne lui apprenait pas grand-chose et il ne se mouillait pas beaucoup… Avec des alliés de cette trempe, tu m’étonnes que l’on commence à douter de la robustesse des institution héroïques. Et notre homme de conclure, avant de se mettre en marche : "Restes derrière moi…"

Si échec au jet de dé 1 ou 2 > Jet de dé 3 :
- Réussite : L’approche est calme…
- Echec : OH MON DIEU UNE GROSSE BETE DEBARQUE !

Dans un premier temps, notre homme faillit partir toute blinde avant de se rappeler que sa collègue n’était peut-être pas aussi rapide que lui. Le voilà donc lancé vers la Ruche de l’Apiculteur en singeant les attitudes de ninjas des animés comme des vieux films japonais. Vous savez bien, la pose avec les deux bras ballant dans le dos… Voilà ! Bah imaginez notre homme comme çà fendant la plaine d’un pas soutenu avant de surgir à proximité de la ruche et de s’y figer aux aguets !

Toujours pas un bruit… De façon assez surprenante, ils avaient réussi à s’approcher sans être repérés. Ca donnait un peu de lustre à notre Ryan qui pourrait chercher à faire croire que c’est parce qu’il avait très clairement identifié la menace en amont. En vérité, on était plus proche de l’énorme coup de bol. Mais passons, notre homme ne passait plus vraiment son temps à fanfaronner : il avait entamé sa mue !

"Ca n’a pas l’air bien solide…" Comprenez, dans les standards d’un Légionnaire à la force colossale découvrant la structure même de la ruche. Un vague coup d’œil et notre homme jugea qu’il pourrait bien raser çà sans grande difficulté en dernier recours… C’est-à-dire lorsqu’il estimerait ne plus avoir le choix et dès lors que sa partenaire improvisée serait en sureté. "Si on doit rentrer là dedans, c’est presque du silence radio…" Déjà qu’ils ne devraient pas parler autant si près des dangers que pouvait bien abriter cette structure infernale… A contre-cœur, Ryan déconnecta tous ses moyens de liaison avec la Légion. S’eut été dommage que leur discrète entreprise soit ruinée par un appel intempestif de leurs collègues. Etonnement calme, Bang posa ses yeux hétérochromes sur le faciès de sa jeune sœur d’arme.
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 11 Sep 2018 - 22:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3985
ϟ Nombre de Messages RP : 3599
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Ryan J. Heckart' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas



Gelée royale [Ryan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Bryan Ryan
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» |G.Royale|
» Ryan Bradford ► Devenir meilleur ...
» Une fleur de Lys pour l'Allumeuse Royale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-