AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Of dust and ashes [pv Adrian Pennington]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 24 Sep 2018 - 11:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3848
ϟ Nombre de Messages RP : 3463
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Adrian Pennington' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 25 Sep 2018 - 5:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 291
ϟ Nombre de Messages RP : 91
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Of dust and ashes


She distanced herself, to save herself. She changed to be cold, so that no one could hurt her and her smile was like an armor, everyday she went to war. – Unknown, Mixed quotes.

Le cœur brisé, Faelan observa tristement la pauvre Taryn dont la tête avait visiblement sombré dans la folie. L’espace d’un instant, elle se demanda si elle avait pu la sauver autrefois si elle n’avait pas dormi pendant deux ans, et si elle n’avait pas perdu le reste de son temps à avoir peur de cet endroit. Là où tout avait commencé et tout s’était terminé en catastrophe. Elle n’avait toujours pas d’idée sur ce Maître qu’elle prétendait servir, ce Maître qui lui promettait le retour des âmes de leurs sœurs. Si Satan et ses sbires étaient responsables de toute cette folie, Taryn était supposé savoir qu’il n’y avait aucune façon de commencer avec de tels êtres supérieurs.

L’enfant de Samhain, trop secoué par la tournée des évènements ne su réagir suffisamment rapidement à l’attaque subite de l’ancienne membre du culte de la Morrigan. Son compagnon magicien, quant à lui, fut beaucoup plus rapide et elle pu même prendre le temps d’admirer le travail de son bouclier magique. Celui-ci inspirait beaucoup de puissance, un niveau qu’elle n’avait pas encore atteint. Étrangement, elle sentit l’énergie d’Abigail remuer en elle, mais la créature glacée ne prononça aucun mot.

- La magie coule sur elle comme cet adolescent à Star City! Évoqua la jeune femme en voyant les tentacules magiques qui ne firent que glisser sur la femme démente. Il faut la débarrasser du couteau! Le problème était que si elle avait eut à faire à un véritable débutant qui ne possédait pas de véritable talent magique inné lorsqu’elle était à Star City, aujourd’hui, c’était différent.

Lorsque l’archéologue prit les devants, la jeune femme répliqua d’un froncement de sourcils. Ce n’était pas forcément de l’énervement, de la déception ou de l’insulte. En fait, elle ne pouvait trop décrire le sentiment qui l’anima soudainement. Elle se mordilla nerveusement la lèvre inférieure. Son habilité à créer des portails aurait pu être utile à ce moment-là, il pouvait s’enfuir et la laisser derrière. Ne devrait-elle pas être entièrement responsable de ses propres démons?

- Je ne veux pas me mettre à l’abri, j-je suis responsable de tout ça, elle jeta un coup d’œil rapide à leur ennemi, je ne veux pas d’un héro, je désire un partenaire, Pennington, dit-elle franchement en croisant brièvement son regard. Je ne ferai pas honte à ma déesse à nouveau en fuyant comme une lâche!

Elle se tourna ensuite vers la sorcière démente qui prétendait ne jamais les laisser partir. L’Irlandaise ne comptait pas partir sans avoir élucider le mystère de ce mystérieux « Maître ». Les seules autorités qu’elle était en droit d’obéir étaient la déesse même et la Haute Sorcière du sanctuaire. L’une ne vivait que dans son monde divin et la seconde était disparue en poussière, littéralement. Autre que cela, une dévouée de la Morrigan ne faisait qu’obéir à elle-même. Elles étaient des femmes très indépendantes.

- Taryn! L’interpella à nouveau Faelan. Ne vois tu pas la folie derrière tes actions! L’expression de la jeune femme était désespérée. Laisse tomber le couteau, nous pouvons parler tranquillement, pourquoi croire aux paroles d’un étranger! Assumant que le « Maître » était réellement un étranger. Réveille-toi, Taryn!

La rouquine pointa son long couteau en direction des deux magiciens, ses lèvres remuèrent, prononçant des paroles gaéliques à la vitesse digne d’une adepte de la sorcellerie. Pendant ce temps, des lames rouge cristallisées foncèrent à nouveau sur eux. La vision spirituelle de l’enfant de Samhain illumina à nouveau son regard et elle découvrit l’amplification magique entourant agressivement la vilaine sorcière.

Faelan fit apparaître un épais mur de glace noire devant eux. Les lames firent craquer la surface froide, faisant rager l’Irlandaise de l’intérieur. Autrefois, elle avait pensé que la glace d’Abigail était presque indestructible, mais maintenant…

- Adrian, elle invoque quelque chose, il faut l’arrêter!

Sur ces derniers mots, elle se métamorphosa en corbeau et s’envola par-dessus son mur de glace. Une cible plus petite était certainement plus difficile à atteindre! Enfin, c’était son raisonnement.


© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 25 Sep 2018 - 11:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4528
ϟ Nombre de Messages RP : 1522
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Conformément à ce qu'il avait craint, Faelan ne se montra pas vraiment coopérative lorsqu'il lui demanda de s'éloigner. Il ne voulait pas jouer au héros, bien au contraire... ce n'était pas du tout son style et c'était sans doute pour cette raison qu'il avait décidé de rester indépendant aussi longtemps. Non, ce qu'il souhaitait, c'était éviter que la jeune femme ne se mette inutilement en danger alors qu'il pourrait s'en sortir seul. Ce n'était pas de la vanité ou un ego mal placé, mais simplement l'expérience qui parlait. Il avait trois ou quatre fois l'âge de l'Irlandaise ce qui devrait normalement lui permettre de les protéger tous les deux.
Mais il n'allait pas discuter de cette décision avec elle, Faelan avait d'ores et déjà pris sa décision.

Elle tenta une nouvelle fois de convaincre son amie de changer d'état d'esprit, mais cette dernière était obsédée par son projet et refusa malheureusement de lui prêter une oreille attentive. Au lieu de cela, elle les cibla avant de lancer ses armes qui furent bloquées par le mur de glace dressé par l'Irlandaise. Ils allaient devoir s'y prendre autrement s'ils voulaient pour sortir d'ici entiers et sans avoir à tuer qui que ce soit... car il était bien évidemment hors de question pour le Légionnaire de s'amuser à sacrifier des vies humaines, quelles qu'elles soient !

Au moment où la jeune femme disparaissait en se changeant en corbeau, l'Archimage acquiesça d'un hochement de la tête, répondant sommairement tout en ignorant si elle l'entendrait – ce qui n'avait guère d'importance cela dit.

« Je vais essayer quelque chose. »

En tant qu'Archimage, Adrian avait une affinité spéciale avec la magie et c'était pour cette raison qu'il pouvait lancer des sorts sans avoir à prononcer le sortilège. Peu de mages étaient capables de le faire, ce qui signifiait que pour neutraliser leur assaillante, la meilleure chose à faire était de l'empêcher de parler. Adrian avait donc pour objectif de la bâillonner tout en s'assurant qu'elle ne pourrait pas se libérer de cette entrave. Le plus simple était d'utiliser le bon sortilège avant de l'assommer afin de pouvoir la neutraliser pour de bon et s'assurer qu'elle quitterait le sanctuaire entière. Et sans tuer personne, bien évidemment !

Formulant un sort dans son esprit, le centenaire le lança en direction de l'adoratrice du Diable, espérant que ce serait suffisant pour compléter la première phase de son plan.

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : il peut la bâillonner.
    ÉCHEC : il ne peut pas.


La femme était en train de tenter un nouveau sortilège lorsqu'elle s'interrompit soudain, ouvrant les yeux comme des soucoupes, semblant sincèrement surprise. Le sort utilisé par Adrian l'empêchait de parler, la rendant plus aphone que bâillonner et il était plus que vrai de voir que le plan semblait fonctionner. Bien sûr, cela ne l'empêcherait pas de s'en prendre à quelqu'un avec son couteau, ce qu'elle ne tarda pas à faire ! Comprenant que ses pouvoirs magiques ne lui seraient plus d'une grande utilité pour le moment, elle dût décider de se débarrasser du responsable de la disparition de sa voix. Étant donné que Faelan étant changée en corbeau, il n'y avait pas trente-six solutions et la femme s'élança donc en courant vers l'Archimage, son couteau prêt à l'emploi.

Adrian n'était pas un véritable combattant et dans un affrontement au corps-à-corps, il n'avait quasiment aucune chance d'en sortir vainqueur ! Plutôt que de prendre le risque de voir quelqu'un être blessé – notamment lui – le mage dressa un nouveau bouclier qui interrompit la femme dans sa course, mais elle s'acharna alors dessus comme si elle espérait pouvoir le briser avec son arme. Vu que cette dernière dégageait une aura magique, l'Archimage préféra éviter de prendre le risque de la voir réussir et formula un nouveau sortilège destiné à repousser son assaillante.

Cette dernière vola quelques mètres plus loin, chutant assez lourdement sur le sol, mais sans lâcher l'arme qu'elle tenait à la main. Cherchant Faelan des yeux, Adrian lui lança quelques mots.

« C'est à vous Faelan ! »

Après tout, c'était son amie – enfin ancienne amie – et désormais son sanctuaire. Il était normal que le coup final lui revienne de droit ! Enfin, en espérant que c'était bel et bien la fin.
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 25 Sep 2018 - 11:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3848
ϟ Nombre de Messages RP : 3463
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Adrian Pennington' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 2 Oct 2018 - 1:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 291
ϟ Nombre de Messages RP : 91
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Of dust and ashes


She distanced herself, to save herself. She changed to be cold, so that no one could hurt her and her smile was like an armor, everyday she went to war. – Unknown, Mixed quotes.

Des éclats de souvenirs assaillirent les pensées de Faelan, des images passées la forçait à conserver sa concentration sur son assaillante qui n’était pas plus chanceuse qu’elle. La dame corbeau ne se souvenait pas du visage à moitié caché de l’ancienne membre de son culte, mais la douleur qui comprimait sa poitrine était bien réelle. Des émotions dont elle ne connaissait pas les noms perturbaient ses sens et sa faculté à garder son sang-froid. Elle n’était pas l’état vulnérable dans lequel elle se trouvait. L’enfant de Samhain n’était pas sotte, elle savait qu’elle souffrirait en remettant les pieds dans les lieux de sa jeunesse, mais jamais elle n’avait pensé qu’elle serait autant affectée. Même si l’idée d’être faible la révulsait, elle était bien contente d’avoir apporté le magicien avec elle.

En affrontant bravement la gravité avec ses jolies plumes noires, elle pu apercevoir la bataille magique sous un autre angle. Sa vision spéciale s’ajuste pour examiner le flot de magie qui entourait Taryn. L’énergie, invisible à l’œil ordinaire, semblait vouloir attraper le corps maigre de la femme démente, mais se dispersait ensuite aussitôt pour faire place à une autre énergie, celles-ci étant incompatibles et tentant de renverser l’autre. Faelan comprit à ce moment-là que la véritable Taryn n’avait pas encore tout à fait disparue.

La voix de l’assaillante s’arrêta subitement, plus aucun mot ne sortait de sa gorge bâillonnée magiquement. Il n’y eut qu’un bref moment de répit où Taryn, surprise, ne s’arrêta qu’un instant jusqu’à ce qu’elle comprenne finalement ce que le magicien lui avait fait. Elle prit à peine quelques secondes avant de foncer en direction de l’archéologue, son couteau bien aiguisé et sanguinolent pointé vers lui.

Un bouclier magique interrompit la femme démente dans son élan et Faelan en profita pour se laisser sombrer dans sa direction, laissant la gravité faire son travail. Au bout de quelques secondes d’acharnement, Taryn valdingua soudainement quelques mètres derrière, laissant la femme corbeau un peu perplexe sur les talents cachés du magicien. Elle se permettrait peut-être de l’interroger plus tard.

Lorsque la pauvre rouquine s’écrasa sur le sol un peu plus loin, Faelan en profita pour se laisser chuter dans sa direction. Elle se laissa carrément tomber sur elle en reprenant machinalement sa forme humaine. Le poids soudain coupa le souffle de Taryn qui ne cessa pourtant point à tenter de se débattre.

Faelan lui attrapa le poignet, essayant en vain de lui arracher le terrible couteau des mains, ne pensant pas aux possibles conséquences qui pouvaient s’abattre sur elle si elle mettait la main dessus à son tour. Les femmes dévouées à la Morrigan étaient têtues, franches et courageuses et ne baissaient certainement pas les bras facilement. Malheureusement, malgré l’effet de la surprise, Faelan n’était pas plus formée que nécessaire au combat au corps à corps, honte sur elle!

Les deux femmes se bagarrèrent un moment à même le sol jusqu’à ce que la rouquine lui donne un bon coup désespéré sur la tempe avec la poignée du couteau. Assommée, Faelan chancela sur le côté en tirant sur les bandages qui recouvraient une bonne partie du visage de son attaquante. Il y eut un bref moment de répit pendant lequel l’enfant de Samhain pu relever son regard vers Taryn. La vision du visage défiguré de la victime des flammes vertes révulsa l’estomac de Faelan qui se retint de justesse à être malade.

Son œil gauche fermé, probablement non fonctionnel depuis longtemps, était recouvert de brûlures au troisième degré, ou plutôt au quatrième degré si cela était même possible. Ravagée par les flammes du massacre était clairement non existant et il lui manquait la moitié de ses cheveux. Son œil n’était en fait qu’une fine ligne mal cicatrisée. Même si elle pouvait lui redonner un esprit lucide et libre du monstre qui l’avait transformé ainsi, jamais la pauvre rouquine ne pourrait avoir une vie normale. Jamais.

- T-Taryn, hésita Faelan en se relevant en titubant. Tu es en douleur, laisse-moi t’aider, ajouta ensuite la Morrigan un peu plus fermement.

La sorcière défigurée se lança à nouveau sur elle, couteau tendu et prêt à ouvrir sa chair. Si elle ne pouvait crier sa rage grâce aux efforts d’Adrian, elle pouvait tout de même la maudire de son regard furibond.

D’un bond furieux, Taryn sauta sur sa proie, arme vers l’avant, mais Faelan invoqua rapidement un pilier de glace noire et enferma son poignet armé à l’intérieur. La glace entoura le membre frêle et osseux sournoisement. Prudemment, Faelan s’approcha de la rousse et la dévisagea momentanément. Celle-ci se débattait furieusement, tirant sauvagement sur son poignet coincé jusqu’à en ouvrir sa chair. Non, elle n’était pas dans son état normal. « Tu devrais mettre fin à ses souffrances » lui fit remarquer la voix d’Abigail. « Même si elle vit, elle ne sera plus jamais comment avant et son désir le plus profond est certainement d’en finir une bonne fois pour toute. » Les paroles de son bijou étaient sensées, bien que cruelles.

Elle caressa nerveusement la bague-armure de son pouce avant d’aller retirer de force le couteau de la main agitée.

D’ailleurs, Taryn tenta encore de s’en prendre à elle avec son bras libre, mais Abigail invoqua immédiatement un second pilier pour faire bonne figure. L’arme démoniaque dans sa main lui fit froid dans le dos, mais l’enfant de Samhain se contenta d’inspirer et expirer doucement en serrant l’objet maudit entre ses doigts.

Quelques secondes plus tard, la sorcière rousse sembla reprendre un semblant de calme et son unique œil fonctionnel se posa froidement sur elle. Les deux jeunes femmes s’affrontèrent ainsi en silence pendant quelques instants qui parurent interminables, mais un éclat de lucidité semblait animer l’expression de son ancienne sœur.

Faelan osa un coup d’œil par-dessus son épaule et échangea un regard avec le professeur. Elle n’avait pas l’impression qu’il accepterait qu’elle mette fin aux jours de Taryn, et ce, même si elle se sentait justifiée de le faire. D’ailleurs, la jeune femme emprisonnée qui la regardait intensément semblait comprendre le dilemme dans lequel Faelan se trouvait et cela la troubla grandement.

- Pennington, elle soupira doucement, est-ce que tu pourrais libérer sa voix, s’il-te-plaît? Je crois… que tout va bien aller, maintenant.

Elle matérialisa une courte épée de glace et la glissa sous la gorge vulnérable de la sorcière démente.

- J’ai quelques questions à lui poser.


© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 4 Oct 2018 - 11:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4528
ϟ Nombre de Messages RP : 1522
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Faelan s'était jetée sur la femme pour tenter de la désarmer et même si Adrian aurait voulu pouvoir l'aider en intervenant, il ne pensait pas être très utile en se joignant à la mêlée. Même si la jeune femme n'était pas une experte en combat au corps-à-corps, elle s'en sortait tout de même beaucoup mieux que lui ! Il n'avait pas dû se battre réellement depuis au moins une vingtaine d'années, si ce n'est pas plus, autant dire qu'il préférait donc laisser sa collègue prendre les choses en main. Il fut pourtant à deux doigts d'intervenir lorsque Faelan fut frappée à la tempe, mais au lieu d’aggraver la situation, cet événement sembla plutôt lui donner une ouverture pour essayer d'apaiser son ancienne amie.

Après une nouvelle tentative, la sorcière rousse fut finalement maîtrisée et Faelan parvint à lui retirer son arme avant de jeter un coup d’œil au mage. Ce dernier commençait à se demander si la jeune femme n'allait pas décider de se débarrasser de la dernière survivante de son culte. L'arme qu'elle tenait contre sa gorge ne l'enchantait pas particulièrement, mais il comprenait le besoin de sécurité que Faelan devait éprouver.

« Très bien, mais n'approchez pas trop cette lame de sa gorge s'il vous plaît. »

Une manière de lui faire comprendre qu'il ne voulait pas qu'ils en viennent à un assassinat... parce qu'à ses yeux ce serait exactement ce qui se passerait si jamais la jeune femme décidait de se débarrasser de la rousse ! Certes, elle semblait avoir perdu ses moyens, voire ses esprits, mais le centenaire était bien placé pour savoir que ce n'était pas une raison pour abréger la vie de quelqu'un. Combien de fois avait-il exorcisé des gens possédés qui avaient plus ou moins finis par perdre l'esprit ? Ils avaient finalement dû être internés, mais au moins étaient-ils encore en vie et l'espoir, même mince, de les voir un jour reprendre une vie normal pouvait encore exister.

Inspirant profondément et espérant que Faelan avait compris le message caché dans ses paroles, Adrian brisa son sortilège pour laisser la femme reprendre la parole. Elle semblait beaucoup plus calme qu'auparavant, mais le centenaire voyait bien qu'elle n'était pas totalement elle-même. Inutile de l'avoir connue pour en arriver à cette conclusion : il émanait d'elle une aura qui semblait teintée de magie noire. Peut-être qu'elle était encore en partie possédée et qu'ils allaient devoir s'occuper d'elle avant de la confier à quelqu'un qui pourrait l'aider sur la durée. Cette perspective ne dérangeait pas le centenaire qui considérait cela comme une partie de son travail d'Archimage, mais il s'abstint d'aborder le sujet pour le moment.

Peu désireux de se mêler des affaires des jeunes femmes et conscient que Faelan n'avait pas forcément envie de dévoiler ses secrets devant lui, l'Américain reprit brièvement la parole.

« Je vais vous laisser discuter entre vous, je ne serais pas loin, si vous avez besoin d'aide, vous n'avez qu'à m'appeler. »

Il avait accepté de se joindre à elle, mais ce n'était pas pour autant qu'il allait se mêler de ce qui ne le regardait pas ! Adrian ne savait toujours pas sur quel pied danser avec Faelan et préférait donc se montrer encore plus prudent – et peut-être un peu méfiant – avec elle plutôt que de faire une gaffe !
Laissant les deux jeunes femmes, le centenaire s'éloigna un peu dans le sanctuaire et explora les environs, cherchant d'éventuelles traces qui pourraient l'aider à obtenir des explications sur ce qui s'était produit ici, en vain. Que ce soit parce que la sorcière rousse avait tout nettoyé ou parce qu'il n'y avait eu aucun indice probant, l'Archimage ne trouva rien qui puisse les aider.

Après quelques instants, il revint finalement vers Faelan qui semblait avoir terminé son interrogatoire. Il espérait simplement qu'elle avait appris quelque chose d'utile, mais une autre question le taraudait et il décida de l'aborder. Son ton se fit aussi posé que possible, même s'il se doutait qu'ils risquaient d'entrer en conflit à ce sujet.

« Je vois que vous avez terminé. J'espère que vous avez trouvé ce que vous cherchiez. Concernant votre amie, il faut que nous regardions comment nous allons nous y prendre pour la sortir d'ici. On ne peut pas la laisser seule dans la nature, il faudra la confier à quelqu'un d'expérimenté. »

Et certainement pas se débarrasser d'elle autrement !
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 12 Oct 2018 - 18:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 291
ϟ Nombre de Messages RP : 91
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Of dust and ashes


She distanced herself, to save herself. She changed to be cold, so that no one could hurt her and her smile was like an armor, everyday she went to war. – Unknown, Mixed quotes.

Les deux femmes s’échangèrent des regards furibonds, mais également remplit d’une certaine confiance. S’attendait-elle réellement à ce qu’elle mette fin à ses jours. Était-ce de la pitié, du dédain ou de la compassion? Les doigts de l’enfant de Samhain se crispèrent sur sa lame glacée. Elle ne voulait pas que sa véritable raison soit de se débarrasser d’elle, car elle n’était qu’un laid tableau à regarder. Le corbeau ne se pensait pas aussi vaniteuse, mais la douleur et les souffrances de son ancienne sœur ne pouvaient être ignorées. Même Faelan se réveillait parfois au milieu de la nuit, transpirant, horrifiée et torturée douloureusement par ses propres cicatrices. Quel individu aimait vivre ainsi?

La voix d’Adrian la sortit peu à peu de ses sombres pensées et elle lui lança un coup d’œil à la dérobée. Elle avait raison, il la tiendrait coupable de meurtre si elle osait tuer la sorcière rousse, même si c’était par compassion. Il devait être du genre à penser qu’avec une aide adéquate, il était possible que son cerveau redevienne normal et qu’elle reprenne correctement ses esprits, mais Faelan en doutait grandement. « Ce petit mage ne sait pas de quoi il parle, jeune fille, tu dois la libérer de cette vie ingrate », rétorqua la voix d’Abigail à la demande de l’archéologue.

- Je ne serai pas responsable si elle glisse dessus, répondit simplement Faelan, se plaçant ainsi entre la pensée de l’esprit des glaces et le magicien. Au fond de son crâne, elle détecta le soupir d’Abigail, mais ce n’était pas le plus important.

Quand elle n’entendit plus les pas de l’archéologue, Faelan pu finalement contempler l’apparence infecte de son ancienne sœur. Taryn était encore affectée de violents spasmes nerveux, sa tête était partiellement penchée sur le côté et ses yeux luisaient de mécontentement et d’autre chose de mystérieux. La Morrigan ne pu s’empêcher de faire trembler la lame qui frôlait dangereusement sa gorge mal cicatrisée.

- Qui est ce Maître dont tu parles, Taryn ? s’enquit-elle finalement.

Un rictus malfaisant ourla les lèvres de la rouquine, un petit rire un peu fou et désespéré s’échappa malgré elle. « Poignarde-là dans la gorge, elle dira rien » lui ordonna froidement son joyau possédé. L’enfant de Samhain râla silencieusement pour faire taire sa compagne spirituelle.

- Je ne sais pas qui il est, dit finalement la sorcière défigurée. Je ne me souviens déjà plus, je ne l’ai même jamais vu, il est… était dans ma tête, Fáoláin.

Faelan fronça des sourcils. Les pupilles de sa prisonnière fuyaient vivement dans toute les directions, difficile à dire s’il s’agissait de son esprit faible et torturé ou si elle mentait de manière flagrante. Peut-être les deux, tout compte fait. Cependant, Taryn n’avait techniquement aucun raison de mentir. Après tout, Faelan était dorénavant la seule qui pouvait découvrir ce qui s’était réellement passé ici ainsi que pourquoi. Est-ce que l’existence de ce maître n’était qu’une coïncidence ou était-il responsable du massacre ? L’Homme avait longtemps chassé les sorcières et le bûcher était son outil favori. Toutefois, le temps de la chasse aux sorcières était techniquement révolu…

- Taryn, je sais que tu es en terrible douleur, mais dis moi au moins une chose d’utile, n’importe quoi qui peut nous aider toutes les deux ! lui demanda vivement la dame corbeau pour l’implorer d’une réponse. Je suis revenue, certes en retard, mais je suis là, maintenant ! Laisse-moi réparer mon erreur en dévoilant la vérité au grand jour ! J’ai de l’aide maintenant, je ferai appel à toute la communauté magique du monde s’il le faut pour qu’un tel évènement de se reproduise jamais !

Un ange passa alors que les deux femmes se toisèrent silencieusement jusqu’au moment où la rouquine ouvrit grand les yeux. Des larmes se mirent à ruisseler sur ses joues défaites.

- Je me souviens, marmonna-t-elle finalement. Je ne veux pas me souvenir ! Elle secoua furieusement la tête. Non, non, non, non, non !

L’enfant de Samhain dû reculer d’un pas avant de ne pas accidentellement blesser l’ancienne membre de son culte alors qu’elle se tordait de douleur en ressassant ses souvenirs. Par principe, Faelan n’avait pas à se gêner pour lui remettre la monnaie de sa pièce et elle pouvait rapidement en finir. Taryn s’en était prise à elle en premier et elle avait même cherché à causer du mal à Adrian, cela faisait déjà deux raisons pour l’enfoncer sous terre. Cependant, elle ne pouvait pas décevoir, voir dégoûter l’archéologue, peu importe la raison pour laquelle il la poussait à agir au-delà de sa personnalité initiale. « Ringarde »

- Si tu n’as jamais vu le maître, comment tu as réussie à mettre la main sur un couteau démoniaque ? s’enquit ensuite la jeune femme. Il ne se trouvait certainement pas dans notre collection d’artefacts…

Taryn leva les yeux en direction de Faelan et profondément confuse, observa ensuite ses mains tremblantes. Elle semblait tenter de se souvenir ce qui lui était arrivée à la base, mais cet exercice mental lui causa bien de la douleur. La dame corbeau l’examina un instant et songea que la personne qui avait causé tout cela avait peut-être tout bonnement cherché à la torturé et en la rendant quasiment totalement démente, il faisait en sorte qu’elle ne puisse jamais révéler quoi que ce soit d’important. « Bâtard insolent » pensa furieusement la jeune femme, mais elle se calma immédiatement en entendant Adrian qui revenait sur les lieux.

- Oui, je n’obtiendrai…

- JAMAIS ! cria subitement Taryn. Je ne sortirai jamais d’ici, jamais, jamais, jamais ! Vous ne pouvez pas me sortir d’ici, je préfère mourir !

Faelan sursauta brusquement sous les propos énergiques de la sorcière qui était à sa merci. D’ailleurs, elle dû reculer rapidement, car la pauvre rouquine semblait être prête à se jeter elle-même sur sa lame glacée. Elle lança le couteau démoniaque très loin hors de sa portée, fit disparaître la lame d’Abigail et attrapa les bras de la femme démente qui commença immédiatement à se débattre. Taryn lança des regards furibonds sur les deux magiciens qui désiraient la sortir d’ici.

La sorcière démente tenta d’user de ses ongles presque non existants et ses dents pour faire fuir Faelan qui ne fit que raffermir sa poigne sur les bras maigres de son assaillante. Elle ne pouvait rien faire pour Taryn et elle doutait qu’un psychologue ou un psychiatre puisse l’aider davantage dans cet état. La sorcière rousse était un danger pour les autres, mais également pour elle-même. Coincée dans un dilemme, Faelan hésita très longuement avant d’entrer en collusion mentale avec Abigail. « Tu m’as sauvée une fois, tu ne peux pas faire la même chose pour elle ? » l’implora soudainement la sorcière à sa compagne mentale. « Elle n’est pas mon hôte, nous n’avons pas besoin d’elle pour exister » répliqua froidement la bête. « Tu n’es pas aussi rigide que tu me le fais croire, je sais que tu aimes les enfants et tu m’as aidée à plus d’une reprise, Taryn a déjà été l’enfant de quelqu’un, c’est une enfant du monde, de la nature et de la toile cosmique !» « C’est une créature pathétique, faible et détruite, elle ne sert à rien ! »

Le débat interne dura de longues secondes qui semblaient être des minutes interminables.

- Elle est l’unique famille qu’il me reste ! hurla finalement l’enfant de Samhain à voix haute, sachant que personne ne comprendrait à qui elle parlait réellement. Mais bon, ce n’est pas comme si le magicien ne l’avait jamais surprise à se parler à elle-même.

Dans sa tête, il y eut un soudain silence, puis un soupir découragé de la part d’Abigail. « Soit. » La température du sanctuaire chuta subitement alors que Faelan plantait la paume de sa main avec force au-dessus de la poitrine de la sorcière démente. Un curieux silence s’installa soudainement entre les deux femmes qui expirèrent toute les deux de la vapeur froide. Taryn lui décocha un curieux regard, incapable momentanément de produire un son. Du givre noir se mit à apparaître à ses extrémités.

- Je… n’ai plus mal, souffla-t-elle finalement, hébétée et presque en transe. Je ne sens… plus rien.

- Tu vas dormir quelques temps, Taryn, mais tu ne sortiras pas d’ici.

La rouquine, visiblement calmée, arpenta les alentours de son regard brisé, puis s’arrêta brièvement sur l’Archimage qui se situait un peu derrière.

- Je veux rester à la maison, souffla-t-elle simplement avant de tendre une main vers Faelan. Fáoláin, dit-elle dans un gaélique tremblant. J’ai… un journal, sous une planche, dans le vieux domaine, près de la porte, j’ai perdu la tête, mais parfois, j’avais des moments clairs et précis, mais je ne sais plus ce que j’y ai écris. Je suis fatiguée…

- Je comprends, Taryn, tu peux dormir maintenant.

Ce qui ressembla à un sourire ourla les lèvres gercées de la sorcière défigurée, puis elle ferma lentement ses paupières alors que des cristaux sombres faisaient surface sur sa peau et s’agrandissaient à une vitesse folle. Déjà épuisée par l’utilisation de sa magie précédente, Faelan eut du mal à rester concentrée, mais Abigail fut suffisamment gentille pour lui donner un coup de main en prenant les choses en main.

En un clin d’œil, Taryn se retrouva dans un tombeau glacé duquel s’échappait l’énergie d’une vieille et puissante magie. Une magie qui n’appartenant clairement pas à l’enfant de Samhain, mais qui était tout de même en sa possession. Abigail, qui avait momentanément pris le contrôle du corps frêle de son hôte posa une main noire sur le cocon glacé et soupira en secoua doucement la tête.

Elle tourna subitement la tête en direction d’Adrian, un rictus déformant ses lèvres pâles. Elle le dévisagea froidement, l’examinant de la tête aux pieds. Ils s’étaient déjà « rencontrés » auparavant, mais elle ne lui avait pas vraiment laissé le temps de comprendre ce qui était arrivé.

- Petit mage, tu aurais dû la laisser mourir, elle n’était plus qu’un pion inutile, déclara-t-elle froidement. Cependant… Une famille ne devrait pas être aussi injustement séparée. Elle lui décocha un sourire étrange avant de redonner le contrôle à Faelan qui s’éveilla comme si elle n’avait que cogner de quelques clous.

Elle grimaça de douleur en relevant la manche de sa veste pour voir la masse noire qui s’était formée sur son avant-bras, puis rabaissa vivement le tout. C’était un effet secondaire indésirable, mais le résultat en valait la peine. La sorcière jeta un dernier coup d’œil au tombeau glacial dans lequel était enfermé le corps meurtri de Taryn avant de se diriger rapidement vers le corps de l’adolescent qui reposait encore plus loin.


*

L’état du garçon n’était pas aussi grave qu’ils ne l’avaient rien. Certes, il possédait quelques vilaines éraflures, une énorme bosse sur la tête et une confusion totale, mais Faelan avait tout fait pour retirer les cristaux rougeâtres de son corps longiligne. Elle avait proposé à son compagnon de route de le déposer à une clinique dans la petite ville de Dungiven, puis ensuite elle s’était dépêchée d’aller chercher le journal que Taryn lui avait mentionné. Elle trouva effectivement le petit livre qui avait certainement vu de meilleurs jours sous une planche près de la porte d’entrée et pu ramasser le journal d’alchimie de sa grand-mère et ses précieux ingrédients.

Malgré sa fatigue flagrante, elle amassa le plus possibles des merveilles que sa grand-mère avait laissée derrière, puis se posta finalement dehors près d’Adrian. Elle n’avait pas l’impression de lui avoir dit grand-chose de sensible depuis la congélation précipitée de Taryn. Techniquement, elle ne l’avait pas tuée, Pennington ne pouvait pas être fâché et jusqu’à ce qu’elle trouve un moyen de libérer efficacement la tête de la sorcière démente, celle-ci pouvait reposer en paix d’ici là.

- Je suis désolée, Adrian, depuis quand avait-elle commencé à l’interpeller par son prénom ? Je sais que tu voulais la sortir de là, mais elle ne voulait pas et je me suis dit que peut-être que dormir comme moi je l’ai fait… peut-être que ça l’aiderait. « Mais on se moque de son opinon » râla Abigail dans sa tête. Et merci de m’avoir accompagné… tu es vraiment un al, elle s’arrêta un moment avant de sourire en baissant les yeux, un peu gênée, tu es un ami précieux.

Un peu mal à l’aise, elle s’amusa à regard ailleurs comme une enfant avant d’inspirer et de le prendre un peu trop maladroitement dans ses bras dans une étreinte complètement amicale. Elle ne se rendit qu’à ce moment-là qu’elle n’avait absolument aucune idée de la façon dont on devait éteindre un autre être humain. Alors elle se contenta que de le serrer juste un peu contre elle pendant 8 longues secondes, car selon un article qu’elle avait aperçu dans le journal, 8 secondes était le temps suffisant pour qu’un humain se sente apprécier et valoriser. Cela fait, elle se retira précipitamment après avoir compté carrément les 8 secondes.

Elle se racla la gorge.

- Alors, on rentre ?

Spoiler:
 

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 12 Oct 2018 - 20:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4528
ϟ Nombre de Messages RP : 1522
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Depuis le temps qu'ils se côtoyaient, Adrian avait commencé à reconnaître l'énergie magique de la jeune femme. Autant dire que lorsqu'elle déploya ses pouvoirs afin d'endormir son amie blessée, le centenaire comprit aussitôt que quelque chose clochait dans cette histoire. Il garda ses pensées pour lui, mais l'intervention d'une entité qui habitait apparemment le corps de Faelan lui rappela l'épisode étrange qui s'était produit au manoir, lors de leur première rencontre. Ce jour-là, il avait déjà senti que quelque chose n'était pas normal, mais sans réussir à comprendre de quoi il s'agissait réellement... Bon, il n'était pas forcément plus avancé : Faelan était déjà redevenue elle-même et il ne se sentit pas le courage de l'interroger immédiatement. Mais il garda cette question dans un coin de son esprit.

*
**

La période qui suivit fut dédiée au jeune homme qui avait manqué de servir de sacrifice humain. Il était en relative bonne santé, même s'il allait certainement éviter de s'aventurer à nouveau dans des endroits aussi étranges à l'avenir ! Adrian fut assez content que les choses se terminent bien pour au moins une personne... même si Taryn n'était pas morte, c'est un fait. À ses yeux, c'était un peu la même chose et il ne pouvait pas s'empêcher de se demander si Faelan comptait réellement revenir un jour ici pour aider la sorcière rousse. Peut-être, peut-être pas, il préférait ne pas demander et s'éviter une éventuelle déception. Il était évident que la jeune Irlandaise et lui n'avaient pas la même vision des choses sur ce plan. Après tout, elle avait dénigré la Légion lors de leur première discussion, ce n'était pas sans raison !

Une fois qu'ils eurent tout remis en ordre, le duo fut prêt à reprendre la route en direction de Star City. Adrian ne savait toujours pas si Faelan était contente de lui avoir demandé de l'accompagner, mais de son côté, il se sentait plutôt soulagé. Bien malgré lui, le mage était assez inquiet pour l'Irlandaise. Elle avait un caractère entier, mais semblait cacher des blessures qui la rendaient ainsi. Forcément, avec sa tendance à vouloir aider tout le monde, Adrian aurait aimé pouvoir faire quelque chose de plus, mais il doutait de plus en plus du fait qu'il en serait capable le moment venu.

Ces pensées tournaient dans son esprit lorsque la jeune femme le rejoignit à l'extérieur avant de l'interpeller... en utilisant son prénom. En voilà une nouveauté ! Les yeux bruns du centenaire se posèrent sur elle alors qu'elle le remerciait d'un air sincère. Un bref sourire ourla ses lèvres alors qu'il s'apprêtait à lui dire qu'il était content de l'avoir aidée, mais elle le prit de court en se lançant soudain dans l'exercice périlleux de l'étreinte amicale. Adrian n'était pas plus dégourdi qu'elle en la matière et de l'extérieur, ils devaient certainement avoir l'air de deux coincés qui cherchaient comment avoir l'air à peu près normaux ! Mais ce n'était pas bien grave, l'intention était plus importante que le geste et malgré le sourire gêné qu'il arbora, Adrian appréciait l'intention.
Fort heureusement, Faelan brisa la gêne – légère – qui venait de s'installer.

« Excellente idée. » Il se tourna pour désigner le sol devant eux. « J'ai préparé le rituel, il disparaîtra après utilisation. » Aussi à la pointe des technologies que James Bond ! « Ça nous évitera de reprendre un taxi. Vous venez ? »

Ils n'eurent qu'à se positionner au centre du cercle rituel, puis le mage insuffla sa magie dans les glyphes tracés sur le sol. Quelques secondes plus tard, ils se retrouvèrent dans la salle de travail d'Adrian, à l'étage de son manoir. Des bruits de vaisselle étaient audibles, indiquant que Sallah était apparemment à la maison. Un environnement familier avec des bruits familiers, c'était rafraîchissant. Dans ces moments-là, Adrian se rendait compte qu'il avait vraiment vieilli et que les voyages qu'il pouvait effectuer le marquaient plus qu'avant. À moins que ce soit la compagnie en question ? Il appréciait Faelan, mais elle le déstabilisait toujours un peu.

En parlant d'elle, l'attention du centenaire se posa sur son minois. C'était le moment où jamais de lui demander ce qui s'était passé dans le Sanctuaire.

« Faelan.... » Il hésita brièvement avant de se lancer. « Lorsque nous étions dans le Sanctuaire, que vous avez endormi votre amie, votre énergie était différente. Et juste après, vous avez parlé d'une voix étrange. Ce n'est pas la première fois que ça arrive... » Il la scruta du regard avant de reprendre. « Est-ce que vous partagez votre corps avec un autre esprit ? »

Ou peut-être qu'il s'agissait d'autre chose ? Encore faudrait-il qu'elle accepte de lui répondre bien évidemment, rien n'était moins sûr, mais il ne perdait rien à essayer !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 16 Oct 2018 - 3:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 291
ϟ Nombre de Messages RP : 91
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Of dust and ashes


She distanced herself, to save herself. She changed to be cold, so that no one could hurt her and her smile was like an armor, everyday she went to war. – Unknown, Mixed quotes.

Avec tout ce qu’elle ramenait à Star City, n’importe qui aurait pu croire que la jeune femme était partie faire des emplettes en Europe avec son compagnon magicien. Hélas, cette aventure n’avait pas été aussi simple que de faire les boutiques, mais elle n’en sortait pas sans rien. Bien que peu nombreuses, elle était heureuse d’avoir mise la main sur quelques informations, d’avoir pu éviter le meurtre de ce qui semblait être la dernière de ses sœurs et elle pouvait dire officiellement que Adrian était un ami. La dame corbeau se pensait un peu bête de le considérer aussi simplement comme cela, elle se sentait comme une gamine qui s’était fait un pote à la garderie!

Comme avant, elle ferma rapidement les yeux lorsqu’Adrian enclencha son sortilège afin de les téléporter à nouveau dans la ville aux héros. Ils réapparurent à peine quelques millisecondes plus tard dans la salle de travail de l’archéologue. En sentant le plancher ferme sous ses talons, la jeune femme rouvrit les yeux et fut rassurée de voir les lieux familiers se matérialiser autour d’elle.

Faelan arpenta les alentours brièvement avant d’arrêter son attention sur le magicien à ses côtés. Elle croisa le regard un peu fatigué de celui-ci et lui décocha un sourire désolé. Ils avaient bien travaillés tout les deux, elle ferait de son mieux pour lui rendre cette faveur, un jour ou l’autre. Elle ne savait pas encore comment, mais peut-être qu’un jour, il aurait besoin d’elle tout comme elle avait eu besoin de lui aujourd’hui.

Elle déposa le lourd journal d’alchimie de sa grand-mère sur un bureau, puis celui plus petit de Taryn par-dessus. Malgré son impatience, elle savait qu’elle ne serait pas en mesure de bien travailler sur ceux-ci alors que son corps en entier l’élançait de douleur, que ses cheveux étaient en bataille et sa tempe encore recouverte du sang. Est-ce que tous les guerriers se sentaient ainsi après une escarmouche de la sorte?

C’est la voix d’Adrian qui la sortit de ses réflexions de soldate.

- Oui ? dit-elle en le voyant hésiter. Elle avait presque envie de lui dire qu’elle ne mordait pas, ou du moins pas toujours, mais sa question lui fit tout reculer d’un pas. Les deux individus se dévisagèrent un moment avant qu’elle ne se décide finalement de parler. Ce n’est… effectivement pas mes propres pouvoirs que tu as vu à l’œuvre, lui avoua-t-elle sincèrement.

Elle posa une main sur sa hanche, réfléchissant à la quantité d’information qu’elle était réellement prêtre à partager à propos d’elle-même. Cependant, elle songea que laisser Adrian mettre carrément les pieds dans la maison de son enfance et même dans le sanctuaire qui l’avait vu établir davantage sa sorcellerie, alors quel secret était pire que cela ? Ce qui la dérangea était qu’il clamait qu’elle avait changé de voix et elle ne se souvenait pas du tout de cela, mais surtout, il disait que ce n’était pas la première fois. Est-ce que Abigail était en mesure maintenant de prendre le contrôle total de son corps ?

À cette pensée, elle cru entendre l’écho du rire sinistre de celle-ci très loin dans le fond de son crâne. Cela ne lui faisait pas tout à fait peur, car elle était une enfant de Samhain, un passage entre les deux mondes. Sa bénédiction et son fardeau était celui d’être aisément possédé par un esprit, un bon comme un malin.

- Je dois répéter que je suis une enfant de Samhain, il n’est donc pas impossible qu’un jour je puisse perdre la tête, je suis facilement la proie de la possession, raconta ensuite Faelan à son ami archéologue. Cependant, je crains savoir de quoi tu parles, je ne partage pas tout à fait mon corps avec… elle. Nous nous empruntons… mutuellement. Un petit sourire narquois ourla le coin de ses lèvres. Et elle ne t’apprécie pas beaucoup, depuis la première fois où j’ai mis les pieds ici.

Elle leva les mains en l’air, l’air résignée.

- Cependant, elle ne te fera pas de mal à moins que tu sois un danger imminent. Faelan croisa les bras, l’air satisfaite. Un peu plus et elle pouvait croire qu’Abigail avait des rancunes envers le magicien même s’ils ne s’étaient jamais vu auparavant. Contrairement à l’esprit des glaces, Faelan ne pouvait faire un petit tour de ses pensées à elle, l’inverse était malheureusement possible. Pour ce qui est de mes autres secrets, je te l’ai déjà dit, offre-moi un verre de vin et je te raconterais l’histoire de ma vie !

Elle faisait référence à leur première rencontre, puis sur ses derniers mots, elle le remercia encore une fois et décida de prendre la porte. Le pauvre archéologue ne lui en voudrait certainement pas de laisser ses « emplettes » dans son bureau pendant quelques temps. De un, sa maison était bien plus grande que son modeste appartement, de deux, il était bien habitué à collectionner toutes sortes de choses ! Oh, et de trois, il y avait de fortes protections magiques ici, personne ne viendrait la dérober de ses nouveaux trésors !

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise



Of dust and ashes [pv Adrian Pennington]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


Sujets similaires

-
» La difficile épreuve d'Adrian Pennington
» Adrian Pennington ϟ Eldoth
» 40k Dust Contest, courses de motos au 41e Millénaire...
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)
» Adrian Mutu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-