AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

« Un timing au cadran solaire » ft. Lukaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message posté : Dim 12 Aoû 2018 - 17:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Je ne sais pas pourquoi je pense à Solar en prenant ma douche.
Franchement, rien de tendancieux ! C’est juste que le hublot de la salle de bain donne sur l’extérieur, vue directe sur le soleil, donc forcément…
Bien que, s’il l’apprend un jour, il n’y croira jamais.
Je soupire, ferme les yeux et appuie ma tête sur le carrelage frais. L’eau coule dans mes cheveux noirs, me les plaque sur le crâne.
Je suis épuisé.
Et je me déteste d’avoir créé une I.A. qui dispose d’un protocole d’urgence capable de me couper l’accès à mes programmes quand mon état de santé devient critique. Vu que je me nourris de chips et de bonbons depuis la destruction de Mizuiro (et encore, quand j’y pense) j’ai maigri et ça se voit fort sur mon visage. Quand j’ai croisé mon reflet dans la cabine de la douche, tout à l’heure, ça m’a frappé.
J’ai avancé. J’ai bien avancé, même si je me suis laissé distraire par l’épisode « Akira ». J’ai un plan de bataille, des plans de construction, une liste de courses, il ne me reste plus qu’à me procurer tout ça.
Mon gros problème ? Mes robots voleurs, surnommés « Akatsuki » (je sais, ma période de jeunesse) ont été détruit avec mon laboratoire, comme 73.6% exactement de tout ce que je possédais.
J’ai calculé.
Et ça me déprime.

Je sors de ma douche et m’essuie le visage avec une serviette blanche brodée d’or avec mes initiales. Non, je ne conçois pas aussi mon linge de bain mais je suis pointilleux. Tout ce qui se trouve sur l’Arcadia m’appartient et je ressens le besoin de le marquer partout. J’enfile un peignoir dans la même lignée de pensée puis je sors pour rejoindre ma chambre.
Perdu dans mes pensées, je ne remarque pas immédiatement qu’on ouvre la porte qui mène de la chambre au couloir. Ou plutôt, je le note dans un coin de mon esprit en supposant qu’il s’agit d’une Angel’s, puisque je suis absolument seul sur ce vaisseau. L’avantage de vivre à plusieurs kilomètres d’altitude et se cacher au-dessus de la couche nuageuse. Puis j’entends une voix, pas une voix dans ma tête, une qui se trouve bien là et n’a rien à y foutre.
Je ne suis pas fier de la façon dont je sursaute et dont je pousse un cri de surprise pas très… Pas très digne du Docteur Otaku, vraiment. Et ça m’énerve assez pour que je balance la serviette avec laquelle je m’essuyais les cheveux sur Solar.

BAKAYARÔ ! ANATA WA… QU’EST-CE QUE TU FOUS LÁ ?! je me reprends au dernier moment.

C’est pas possible, je ne l’invoque pas en y pensant, quand même ? C’est devenu Beetlejuice ?!

Et pourquoi tu rentres TOUJOURS quand je sors de la douche ?! Hentaï no teme !

Bâtard de pervers, en somme, je ne sais pas si depuis le temps, il comprend les insultes en japonais. Moi, en tout cas, je ne sens pas poindre de crise d’angoisse comme la dernière fois. Est-ce que je commence à m’habituer ou est-ce que je suis trop épuisé pour ça ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 9 Oct 2018 - 21:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge
En ligne

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6708
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
L'invasion Terminus avait débarqué avec son lot de problèmes et de difficultés, du coup, Lukaz avait été grandement occupé pendant tout le temps qu'elle avait duré. Au début, il était resté chez lui contre vents et marées mais au bout du compte, il avait été obligé de se relocaliser dans le centre-ville, dans le club dont il était le propriétaire et qui n'ouvrait plus les portes depuis quelques temps déjà. En plus, avec tout ça, les clients s'étaient faits rares et il n'avait pas eu trop de travail mais c'était plutôt une bonne chose puisque survivre et sauver ses possessions, ça avait demandé bien assez d'énergie. Malgré tout, Fallaenn en avait pris un coup et des travaux se révélaient nécessaires pour remettre la villa en état. Bref, tout ça pour dire que dans l'intervalle, Lukaz n'avait pas vraiment eu le temps de partir à la recherche du Docteur Otaku.

Oui, à sa recherche. Après les événements de Chinatown, Lukaz s'était inquiété pour son ami mais il avait été incapable de le contacter, comme si le Japonais tentait de l'éviter. Au bout d'un certain temps, le voleur avait décidé de lui faire une visite surprise mais il n'avait pas réussi à se rendre à son laboratoire, ce qui laissait entendre que les lieux étaient devenus inaccessibles. Avaient-ils été détruits lors de l'invasion ? Est-ce qu'Otaku avait survécu ? Le doute était permis même si Lukaz était pratiquement certain que l'Asiatique était toujours en vie. Il n'était pas né, celui qui parviendrait à se débarrasser d'Otaku ! Le problème, c'était que ça n'arrangeait pas les affaires de Lukaz...

Le voleur avait néanmoins laissé filer, en se disant qu'Ando réapparaîtrait bien de lui-même. C'était toujours comme ça que ça marchait avec lui, même si ça démontrait une nature un peu ingrate... Dans un autre monde, Ando devait très certainement être un chat ! Heureusement pour lui, Lukaz n'était pas susceptible. Parce qu'en apprenant que le Docteur Otaku avait aidé les autorités, le voleur avait non seulement été surpris mais aussi vexé, dans une certaine mesure. C'était trop lui demander d'envoyer un message ! Enfin, au moins, ça montrait qu'il était bien en vie et il devait probablement être quelque part à bord de son Arcadia. Le bon côté des choses, c'était que Lukaz avait un accès à ce vaisseau. Le mauvais, c'était qu'il n'avait aucun moyen de le repérer... Foutu Otaku ! Il avait prévu le coup, c'était certain !

Pas de chance pour lui, Lukaz était un voleur. Un bon voleur. Un bon voleur plein de ressources ! Avec un sourire amusé, le Français s'était donc dirigé vers la porte la plus proche pour glisser sa clé dans la serrure. Fermant les yeux, il avait rappelé à lui les souvenirs de sa visite de l'Arcadia avant de pousser le battant... Pourvu qu'il ne se trompe pas... Pourvu qu'il ne se trompe pas ! Rouvrant les paupières, Lukaz poussa un léger soupir. Il avait réussi ! Et en plus, c'était la chambre d'Otaku ! Et en plus, il était en peignoir. Que demander de plus ? Enfin, ça semblait évident, ça.

« Toujours en vie, à ce que je vois. »

Ben oui, on faisait comme on pouvait, hein. Vu la situation, il n'y avait rien de mieux qui lui soit venu à l'esprit. De toute façon, ce n'était pas un drame parce qu'Ando avait réagi d'une façon si surprenante que personne n'allait s'attarder sur son entrée ridiculement ridicule. Mais c'était quoi ce cri, franchement ?! Qu'est-ce qui avait bien pu lui arriver pendant ces quelques mois ? La réponse était rien, plus ou moins, parce que le Japonais redevint très vite lui-même. On ne changeait pas les bonnes habitudes. Rattrapant la serviette au vol, Lukaz la regarda un moment avant de la laisser tomber au sol. Gardant le silence mais affichant un sourire amusé visant à provoquer Otaku, il se dirigea vers le plus proche fauteuil avant de s'affaler dedans. De là, il détailla son ami de la tête aux pieds.

« Oh, tu as remarqué ? Que veux-tu, j'ai le don pour arriver au meilleur moment ! » Il marqua une courte pause avant de reprendre, en haussant les épaules. « Ou alors, c'est grâce aux caméras. »

Bien entendu, c'était complètement faux et Ando devait bien se douter que Lukaz n'avait pas pu pirater quoi que ce soit. Mais... Aurait-il pu cacher des caméras ? Non. Certainement pas ! Otaku en aurait-il la certitude ou se laisserait-il gagner par le doute ? L'avenir seul le dirait.

« T'as vraiment une sale tête. Faudrait penser à dormir un peu. Et à manger. Et tout le reste, aussi. »

Lukaz glissa finalement sa main dans le dos afin d'y attraper un paquet de confiseries qu'il envoya droit vers Otaku. Il s'agissait des sucettes que le Japonais appréciait plus que tout et même si on faisait plus sain comme aliment, ça ne risquait pas d'empirer beaucoup son état.

« Tu comptais donner signe de vie, un jour ou l'autre ? Parce que j'ai l'impression que j'aurais pu attendre encore longtemps. J'en serais presque blessé... »

Histoire de ponctuer cette réplique, Lukaz afficha une mine faussement blessée, même si ça pouvait avoir l'air convainquant. D'un autre côté, ce n'était pas Otaku qui risquait de s'y laisser prendre alors ce cinéma était un peu inutile...
Revenir en haut Aller en bas








« Un timing au cadran solaire » ft. Lukaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Premier tour de Cadran
» la menace solaire
» [Rohan] décoration d'un bouclier : disque solaire
» Centrale solaire à Séville !
» Au-delà du système solaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-