AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Tous les trésors ne sont pas d'or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Juil 2018 - 11:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8339
ϟ Nombre de Messages RP : 911
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits




Tous les trésors ne sont pas d'or




Dante s'était fait quelques ennemis, au cours des siècles de sa longue existence, mais parmi eux, nul n'était si déterminé à le voir anéanti que l'implacable Thefnet. Le Maître des énigmes, depuis son repère extra-dimensionnel, éprouvait durement l'échec de l'opération menée quelques mois plus tôt, en décembre – quoique ces notions de temporalité lui fussent étrangères, nous les donnons ici pour la clarté de la lecture. Thefnet et ses sbires sur la Terre Prime avaient pourtant réussi à appâter le dragon, à le capturer, et à lui infliger les mille souffrances destinées à le briser. Sans l'intervention d'un jeune freluquet, Barrett Anderson, le Maître aurait connu le triomphe le plus absolu, le plus complet : sa revanche aurait sonné comme les trompettes du Jugement dernier ! Au lieu de ça, il avait échoué ; mais Thefnet savait transformer l'échec en leçon et il avait à cœur d'apprendre de son erreur. Ce qu'il fit, et cet enrichissement personnel annonçait l'événement d'un beau matin de juillet.

Cette fois-ci, il sut inspirer un meilleur plan à ses adeptes : frapper Dante « de l'intérieur » ; ce dernier était personnellement intouchable, mais un dispositif remarquable le liait aux autres : le Cérébropyre ; cet ensemble imposait l'esprit du dragon à l'ensemble de ses compagnons et serviteurs, entre autres ces gobelins innombrables et dévoués. Thefnet aurait eu peine à l'avouer mais il considérait cet « outil » avec respect et jalousie, comme s'il admirait l’œuvre d'un grand esprit. Dante était à la fois son ennemi et un adversaire respectable, digne de lui. Les partisans du Maître des énigmes s'organisèrent longtemps pour mener à bien leur projet, une manœuvre perfide, une atroce machination comme seuls les plus déterminés félons savent en concocter !

[…]

Au petit matin du 16 juillet, Meadow Stree paraissait fort tranquille. Vu l'heure, peu de gens barbotaient dans la rue, à l'exception des travailleurs matinaux, les plus vaillants, les plus invisibles. C'est qu'il fait encore sombre, c'est que la nuit s'achève et que le jour tarde à venir ! Dans les ruelles voisines, ces lambeaux de ténèbres où le regard ne perce rien de la pénombre, la vie nocturne s'éteignait peu à peu. On croirait qu'une ville comme Star City se serait accommodée de la différence quand celle-ci touche aux attributs physiques des individus ; il n'en est rien.

La Légion, il est vrai, connaissait un regain de popularité depuis la fin de l'invasion Terminus, et tout un chacun se vantait, ici et là, de connaître un super, un mutant, quelqu'un qui s'illustra pendant la bataille du Centenaire. Certains mêmes prétendaient avoir pris les meilleurs clichés, les meilleures vidéos du grand dragon ! Pour autant, ces dispositions à la tolérance ne dupaient aucun des mutants, mutés, méta-humains et autres créatures affligées d'une apparence hors du commun. C'était le cas des quelques gobelins de Star City.

Ils préféraient mener la vie clandestine de ceux qui se cachent, pour éviter d'exposer leur petit groupe à la vindicte des ingrats. Ils n'étaient pas plus d'une dizaine de petits foyers disséminés à travers la ville ; les autres avaient trouvé refuge auprès du « grand dragon » depuis de nombreuses années et vivaient à ses côtés, dans son domaine.

Derrière Meadow Street, un petit boyau urbain servait, le matin, aux activités de trois de ces familles ; c'était là une scène émouvante : sous la lueur finissante d'un couple de lampadaires, vingt gobelins ou presque échangeaient des banalités en faisant leur marché sur quelques étals improvisés. Quand ils n'étaient pas là, ils étaient ailleurs, occupés à travailler pour payer les propriétaires peu regardants – l'argent n'a pas d'odeur, pas plus que la main qui le donne... Que faisaient-ils, ces gobelins prolétaires ?

Les petits travaux dans les espaces confinés, par exemple ; on comptait même parmi eux un commis de cuisine et un cordonnier. La tranquillité régnait sur cette petite communauté, qui s'occupait de ses affaires sans s'intéresser à celles des autres ; tout bascula soudain.

 « Mon bébé ! Ils ont volé mon bébé ! » entendit-on sur Meadow Street. Une matrone gobeline, les yeux brouillés de larmes, les cheveux en cascade, tomba à genoux devant la vitrine de la Pizza-Box tandis que couraient autour d'elles d'autres gobelins en panique. Une autre arriva à sa suite : son enfant avait été volé aussi !  « Au secours ! » hurlaient-elles à l'unisson.

Quelques secondes à peine auparavant, on avait vu trois hommes quitter la ruelle en toute hâte, avec dans les bras l'objet de leur odieux larcin. Ils se précipitaient à présent, dans une camionnette, pour vider les lieux. Impossible à identifier, ils restaient aisément reconnaissable : leur corps tout entier était couvert de bandelettes blanches et étroites, ce qui les démarquait assurément.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Juil 2018 - 13:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 753
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Il était certains jours où Susan n’attendait pas le soleil pour se lever et se mettre à l’oeuvre. L’hiver, entre autres, sinon on ne la verrait peu de la journée. Mais certaines journées d’été aussi, où la propriétaire de la Pizza Box s’affairait à préparer les ateliers et les projections qui faisaient la différence de son établissement. Lorsqu’elle s’y mettait suffisamment tôt, elle profitait d’un calme rare : des locaux silencieux et de l’aube qui venait se faufiler par les vitrines pour éclairer petit à petit l’établissement d’une lumière douce.
Et Susan, elle, s’affairait sur un tas de feuilles et de carnets étalés sur l’une des tables réservées à ses clients. La journée était prévue comme tranquille. Elle préférait abattre son travail maintenant et profiter de sa journée plus tard, quitte à sacrifier un peu de son temps de sommeil.

Depuis le début de sa carrière d’héroïne, elle avait pris l’habitude de laisser traîner ses oreilles. Elle n’avait pas pour objectif de s’immiscer dans la vie privée du voisinage, loin de là, mais elle mettait simplement ses dons à profit pour désamorcer les crimes qu’elle entendait venir. Parfois, c’était subtil. Parfois, c’était avec le fracas d’un éléphant dans un magasin de porcelaine. Parfois, c’était avec les pleurs d’une mère devant les vitres de son établissement.
Les pleurs d’une mère devant les vitres de son établissement ?

Say no more.
Susan plia dans un bordel vaguement organisé sa pile de carnets, qu’elle fourra dans une étagère fermée réservée au personnel. A l’abri des regards, elle revêtit son costume, puis apparut comme par magie aux yeux des deux mères qui se lamentaient sur le pavé. Il s’agissait de gobelines, à la surprise de la mutante. Elle connaissait assez bien la fréquentation des rues avoisinantes et savait que plusieurs familles vivaient ici. D’ailleurs, elle les accueillait à bras ouverts à la Pizza Box, comme n’importe quel client bien intentionné. Elle l’avait fait depuis l’ouverture du commerce, et sa proximité avec Dante et son entourage avait accentué la sympathie qu’elle éprouvait pour eux, ou au moins la connaissance qu’elle avait de leurs manières et coutumes. Elle ne put d’ailleurs s’empêcher de penser au Dragon, alors qu’elle faisait face à ce drame multi-familial.

L’apparition de Pizza-Girl, donc. Elle avait entendu le vrombissement du moteur de la camionnette et n’avait pas une seule seconde à perdre.

Je vais les chercher !

Assura-t-elle aux deux gobelines éplorées, au travers de son casque. Elle se téléporta une première fois pour rattraper le véhicule et se mettre en hauteur, un claquement sonore accompagnait chacune de ses disparitions et réapparitions. Elle le suivait au son, et était convaincue qu’intervenir directement sur le véhicule risquait de provoquer un accident plus meurtrier que salvateur. Du haut des toits depuis lesquels elle traquait la camionnette, elle se permit d’envoyer un message au Dragon, qui était le mieux disposé à avoir des informations ou à être concerné par cette fâcheuse situation. Dans une ville comme Star City, tout était souvent lié.

Salut Dante, c’est Pizza-Girl. Je suis en train de poursuivre des kidnappeurs de gobelins, ça te dit quelque chose ?

D’ailleurs, elle avait profité de la traque pour signaler à son personnel de la Pizza-Box qu’ils pouvaient inviter les deux mères à se réfugier dans l’établissement si le besoin s’en faisait ressentir. En tout cas, lorsqu’ils seraient de service. Elle n’avait pas expliqué la situation plus que ça, et habituellement, personne ne lui posait de questions.

Susan se demandait jusqu’où cette traque allait la mener… Et surtout jusqu’à quoi ?
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Juil 2018 - 17:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8339
ϟ Nombre de Messages RP : 911
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Quand il reçut le message de « Pizza-Girl », Dante sauta hors de son lit. Il n'y dormait pas, il y était installé depuis quelques heures, absorbé dans la lecture d'un quelconque ouvrage du penseur de l'alchimie Hermas, dont il redécouvrait les travaux depuis l'arrivée d'Andrei à Star City. Des kidnappeurs de gobelins ! Il n'en croyait pas ses yeux, ni ses oreilles, ni rien, l'idée lui paraissait absurde. Il n'y avait plus eu de rapts de cette nature depuis la fin du XVIIIe siècle, quand on croyait encore que les fluides prélevés sur les cadavres gobelins assuraient beauté, fraîcheur et longévité au teint des jeunes gens.  « Envoie ta localisation, je te rejoins. » Tel fut son message. Il saisit Morguse à son cou, revêtit la tenue et dès qu'il reçut de Susan les indications demandées, il se rendit auprès d'elle au moyen d'un portail dimensionnel.

[…]

Peu après l'entrée des deux mères endeuillées par l'événement dans le restaurant, trois autres gobelins s'y précipitèrent ; il s'agissait d'agents du dragon venus s'assurer que les malheureuses seraient bien traitées. Quelqu'un proposa d'appeler la police, mais qui prendrait au sérieux un tel appel ? Mieux valait s'en remettre à l'héroïsme de Pizza-Girl et à la bienveillance du dragon.

[…]

 « Pizza-Girl. » Dante portait un masque blanc, ses yeux seuls étaient bordés d'encre rouge et d'un cadre d'or.  « Où sont-ils ? » Il suivit du regard l'endroit désigné par la jeune héroïne. Dante vit la camionnette et songea avec effroi aux captifs infortunés ; qui donc oserait s'en prendre à des bébés gobelins ? Faut-il avoir un cœur de pierre et la perfidie la plus terrible !  « Nous ne pouvons les attaquer directement... » Hélas. La première impulsion l'inclinait à creuser dans la grand-rue un cratère, pour signifier son mécontentement, mais comme Star City honorait encore « son dragon », Dante ne pouvait se résoudre à ruiner sa belle réputation.  « Suivons-les. Les as-tu vus ? Ont-ils quelque chose de particulier ? » N'importe quel détail le mettrait peut-être sur une piste. Dante était pour l'heure dans l'impuissance et l'ignorance.

Ils ne pouvaient que suivre. Ce qu'ils firent, avec prudence, jusqu'à destination ; la camionnette suivit la route jusqu'à traverser la Redford, par le pont Grant, avant d'achever sa course sur le parking d'un casino abandonné. Le complexe, autrefois inévitable à Star City pour les amuseurs fortunés, n'étaient plus qu'un grand hôtel fantôme, avec sa grande pyramide flanqué de deux bâtiments, ses fontaines vides et ses jardins délabrés. Quand il vit la camionnette entrer directement dans le grand hall du casino, sous la structure pointue de verre et de béton, Dante eut un fort mauvais pressentiment. Cette coïncidence l'inquiétait quelque peu, et si les disciples de Thefnet s'étaient mis en tête, pour l'atteindre, d'impliquer d'innocents bébés gobelins... alors la forfaiture était plus grande qu'il ne l'imaginait.

Quelques gobelins s'étaient joints à eux. Convoqués par Dante au moyen de la connexion psychique qui existait entre le dragon et tous ses serviteurs, ceux-ci n'avaient guère tardé à apparaître à ses côtés. Et pour cause ! Quelqu'un s'attaquait à leurs petits : un pas décisif, irréversible, était franchi. Il y avait là, près de Pizza-Girl, Musaraigne, Nicodémus, Sakashima et Torgnole.

 « Tu connais cet endroit ? Pas moi. Je n'y ai jamais mis les pieds. » Dante allait au casino, parfois, sur invitation, quand les événements mondains exigeaient sa présence ; mais il n'était pas un homme comme les autres et encore moins un adepte des jeux d'argent. Il se doutait un peu que Susan serait tout comme lui, mais il ne coûtait rien de poser la question. Le casino, abandonné depuis plus de cinq ans, avait peut-être été... eh bien, le théâtre d'une mission de Pizza-Girl, par exemple, ou d'une excursion de la demoiselle ou peu importe !

 « Agir très prudemment s'impose. » Nicodémus disait la vérité. Appuyé sur son bâton, il couvait de ses yeux la pyramide et les deux ailes qui la prolongeaient à droite comme à gauche. Torgnole, silencieux, approuva d'un grognement. Sakashima, invisible, émit un sifflement – c'était sa façon à lui de dire « oui ». Tous comprenaient la nécessité d'une action concertée, délicate et méticuleuse. Tous... sauf Tatie.  « Je propose autre chose. On y va, on explose la pyramide, on récupère les petits, on s'en va. Ensuite, on fait une tarte avec leurs yeux. Et leurs orteils. C'est bon les orteils. » Elle remuait entre ses vieilles mains une malheureuse grenouille. Celle-ci ronronnait.

 « Nous ne ferons rien exploser sans que ce soit une absolue nécessité. » L'avertissement s'imposait : un raid gobelin ne saurait être qu'un savant cocktail de discrétion, de précision et de hurlements. Il faudrait insister contre les hurlements...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Juil 2018 - 19:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 753
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
L’heure semblait grave. Pizza-Girl avait envoyé sa localisation au Dragon, et avait poursuivi sa traque dans le plus grand professionnalisme en attendant son arrivée. D’ailleurs, il ne tarda pas, vêtu de l’élégant costume qu’il portait lorsqu’ils s’étaient croisés fortuitement dans les sous sols de la ville, et avaient poursuivi une aventure extraordinaire. Ils avaient fait un petit bout de trajet en suivant la camionnette depuis les hauteurs, ignorant d’abord tout de sa destination finale. Quand à Susan, ce qu’elle en savait…

J’ai pas eu le temps de les voir, ils étaient déjà en train de démarrer quand j’ai commencé à les suivre.

Eh bien voilà, elle n’en savait pas grand chose. Fort heureusement, la mutante était peut-être connue pour une chose : Y aller à l’aveuglette et retomber sur ses pattes. Elle n’était jamais vraiment aveugle, tant que son ouïe faisait son travail.
Leur route s’était achevée aux abords d’un vieux Casino qui avait certainement vu de meilleurs jours. A peine arrivée, Susan s’imaginait déjà être à la poursuite de la Team Rocket.
Ils ne purent hélas toujours pas identifier les ravisseurs : Leur fourgon était entré directement dans le bâtiment pyramidal, laissant le groupe de sauveurs à l’extérieur et songeurs.
Elle secoua la tête, à son plus grand regret.

Nan, je suis jamais venue ici. C’est fou comme ce genre d’endroits deviennent toujours un repaire à bandits. Faudrait que quelqu’un investisse pour réhabiliter les casinos abandonnés et les fameux hangars désaffectés dans lesquels tout le monde va faire son marché aux armes.

Ah, si seulement les choses étaient aussi simple. D’un côté, il était souhaitable que les vilains se regroupent dans des lieux bien à eux plutôt que de semer le trouble au milieu des citoyens ordinaires. Mais bon, fallait avouer que nombre d’interventions de la police ou des Légionnaires se déroulaient dans ce genre d’endroits.
Devoir oeuvrer en silence limitait l’utilisation de la téléportation de Pizza-Girl. Elle en avait conscience. Son pouvoir générait un son dont le volume dépendait de la distance parcourue. Elle compenserait en générant une bulle de silence qui protègerait le groupe des oreilles indiscrètes.

Je vais nous rendre silencieux. Mais c’est pas une excuse pour hurler quand même, on sait jamais.

Elle avisait déjà le bâtiment d’un oeil suspect.

Faudrait que quelqu’un surveille dehors, pour nous tenir au courant si quelqu’un d’autre arrive derrière nous. Tu pourrais faire ça, Tatie ? Ou si quelqu’un d’autre se dévoue.

Ses dons pouvaient être utiles, elle pouvait passer inaperçue en étant invisible, comme chacun de ses camarades. Ce rôle pouvait être endossé par n’importe lequel des gobelins, à condition qu’il ne veuille pas être absolument au coeur de l’action. En tout cas, elle savait que l’agilité de Sakashima pourrait leur être utile à l’intérieur, s’ils comptaient entrer et filer sans être repérés.

On va se trouver une entrée tranquille, genre derrière.

Le groupe put se mettre en mouvement, dans ce que le reste du monde percevait comme un silence complet. Aussitôt fut-elle assez proche, l’héroïne posa la main au sol pour utiliser ses dons. Elle sentait la configuration du bâtiment : Les murs, les couloirs, les sous sols.. Elle ignorait simplement ce qui se trouvait dans chaque pièce. Pour ça, elle comptait sur son ouïe lorsqu’ils s’en approcheraient. Ou sur la discrétion des gobelins pour se faufiler et les informer.

Y’a deux portes de service à l’arrière. On peut passer par là.

Il n’en fallait pas plus pour qu’ils commencent à contourner le bâtiment, à l’affut. S’il fallait mettre hors d’état de nuire le moindre gardien, ils le feraient… Mais en silence. Et Susan guettait déjà la moindre voix qu’elle pourrait imiter s’il fallait leurrer quelqu’un là dedans. Ils s’attendaient forcément à ce que quelqu’un vienne, mais probablement pas aussi tôt après leur rapt.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 17 Juil 2018 - 17:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8339
ϟ Nombre de Messages RP : 911
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
 « C'est fou, oui... » glissa-t-il. Mais l'était-ce vraiment ? Le casino est un lieu où se réunissent des amateurs de jeux d'argent ; c'est un bâtiment construit tout entier pour donner les apparences du luxe et de l'insouciance, et dissimuler l'extrême souci de la sécurité ; ne dit-on pas qu'ils sont, après les banques, les bâtiments privés les mieux sécurisés ? Que des criminels puissent choisir un casino abandonné pour y installer leur repaire était moins un gage d'extravagance qu'une preuve de génie. L'habitude et la tradition avaient ensuite entouré l'idée même de « casino » des brumes du mythe que le cinéma ou la littérature ont alimenté. Qu'on songe seulement aux films les plus célèbres sur les grands braqueurs de casino pour s'en convaincre !

Susan usa de ses capacités pour les rendre tous silencieux ou, plus exactement, elle les couvrit d'une bulle de silence et de discrétion. Cette aptitude fort utile invita le dragon à réfléchir à un dispositif portatif qui reproduirait ce petit prodige. Il fut suggéré de confier à Tatie Musaraigne le soin de surveiller les environs et les proches alentours du casino, pour garder l’œil sur l'ensemble du bâtiment, pour anticiper toute activité de ceux qu'ils venaient débusquer. La matrone gobeline observa Susan d'un œil sévère mais se fendit bientôt d'un sourire édenté. Un hérisson s'échappa de sous son pagne.  « J'peux faire ça, ouais ! » Tatie échangea avec le dragon un regard de connivence ; Dante n'avait aucune raison de désapprouver la suggestion de Susan, puisqu'il valait mieux obliger Musaraigne à la discrétion pour le moment. Il hocha donc la tête et dans l'instant qui suivit, Tatie disparut, laissant place à un tas de poussières noires d'où s'envolait en direction de la pyramide une guêpe.

 « Une entrée de service. Bonne idée. Sakashima, va en éclaireur. Tu as une minute. » Ils ne virent pas le gobelin disparaître, et pour cause, il était déjà invisible ! Dante en profita pour expliquer, en peu de mots, à Susan la connexion magique qui liait son esprit aux gobelins : ainsi, il serait toujours en contact avec eux, où qu'ils fussent dans le casino. Quelques instants plus tard, Dante avait un clair visuel de l'arrière du complexe ; Sakashima découvrit pour eux l'entrée des cuisines et des réserves de l'hôtel du casino : deux portes, ce qui ferait parfaitement l'affaire. Sauf si les ravisseurs s'étaient mis en tête de cuisiner les deux bébés gobelins, mais... l'idée était trop répugnante. Susan les aida à avancer jusque-là « en silence ». Ils ne trouvèrent aucun cerbère, aucun sphinx devant les deux portes de l'arrière.

 « Y a-t-il quelqu'un derrière ces portes ? » Pizza-Girl serait sûrement capable de le déterminer. De cette information découlerait la suite de nos aventures...

    Jet de dé – I :
    Réussite : Il y a quelqu'un dans la réserve.
    Échec : Il n'y a personne dans la réserve.

    Jet de dé – II :
    Réussite : Ce quelqu'un ne pose qu'un problème aisément résolu.
    Échec : Ce quelqu'un n'entend pas se laisser faire.


Quelqu'un s'affairait dans la réserve qui précédait la cuisine ; Dante ordonna donc aux deux gobelins qui l'accompagnaient de « disposer » de l'intrus tandis que Torgnole resterait à ses côtés. Le dragon précisa : « Nous devons pouvoir l'interroger. » Nicodémus se fit invisible à son tour et se rapprocha, avec Sakashima, de la porte. Avant toute tentative d'ouverture, il balaya du regard l'intérieur au moyen d'une fenêtre à moitié brisée. Il ne vit personne ; toutefois les deux gobelins purent se téléporter à l'intérieur, ainsi ils n'eurent besoin d'ouvrir la porte, ce qui aurait certainement trahi leur présence !

En fouinant derrière les étagères, ils atteignirent la cuisine et derrière les fourneaux, ils découvrirent un petit personnage qui fouillait dans les placards. À la recherche de nourriture, peut-être, ou d'une casserole ? Il s'agissait d'un robot monté sur deux chenilles, coiffé d'une cheminée métallique et pourvu de quatre bras mécaniques, l'un muni d'un marteau, l'autre muni d'une scie, et les deux autres munis d'une pince. Dante le vit à travers les yeux de Nicodémus ; il lui donna l'ordre de saisir la machine au moyen de sa télékinésie.

Ce gnomibot se tourna vers les deux gobelins et eut à peine le temps d'agiter ses bras en signe de protestation qu'il était déjà le prisonnier du gobelin aux yeux rouges. Dante, Susan et Torgnole rejoignirent les deux autres. Quand il tenta de communiquer avec le gnomibot, ce fut sans succès : ce dernier ne semblait capable de s'exprimer qu'en gargouillant des borborygmes de rouille et de fumée.  « Il n'a pas l'air hostile. J'apprends à l'instant qu'il y en a d'autre dans le bâtiment... des robots du même genre. Ils semblent destinés à l'entretien, j'en vois un qui... balaie. » Plus précisément, Dante voyait tout cela à travers les yeux d'une petite guêpe qui virevoltait dans les environs et procédait à une véritable mission de reconnaissance en toute impunité. Qui se soucie d'un petit insecte de rien du tout ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 17 Juil 2018 - 17:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3936
ϟ Nombre de Messages RP : 3550
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Dante Visconti' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 17 Juil 2018 - 20:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 753
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Après les explications de Dante sur le lien qui le liait magiquement à ses camarades gobelins, Susan comprit mieux comment ces derniers parvenaient à un tel niveau d’efficacité sur le terrain. Ils étaient certes parfois bruyants et exubérants, inappropriés dans certaines situations, mais la mutante les avait toujours vus accomplir leurs missions avec brio. Leur panel de compétences variées en faisait bien souvent une équipe complète. Si la Légion pouvait un jour s’en inspirer, leurs missions se passeraient certainement avec moins d’embuches.
En attendant, Pizza-Girl se contentait de la collaboration entre elle et les créatures fantastiques qui l’entouraient. Comme une machine bien huilée, le groupe avait progressé sans encombres jusqu’aux portes à l’arrière du casino.

Susan n’eut aucun mal à percevoir les sons derrière la porte. Pas tout à fait dans la réserve même, mais elle entendait de l’activité… Difficile à décrire. Il s’agissait surtout de cliquetis et de bruits de tiroirs, qu’elle signala à son équipe sans perdre de temps. Sakashima remplissait à merveille son rôle, passant le premier pour leur ouvrir la voie.
Nicodémus avait pris la suite, et les deux gobelins avaient “neutralisé” la chose avec succès avant que le reste du groupe ne les rejoigne. La mutante eut tout le loisir de se pencher sur l’étrange technologie que voilà. Ces robots n’avaient pas vraiment le look de ce qu’on croisait aujourd’hui dans les grandes villes comme Star City, ou de ce que l’on voyait dans les journaux scientifiques. Non, c’était à la fois plus rustique et d’aspect plus… Sympathique ? Elle n’avait pas la moindre idée de la façon dont cette chose fonctionnait.

Tant qu’ils ne s’amusent pas à sonner l’alerte, j’imagine qu’on peut les laisser faire leur vie.

C’était même la meilleure chose à faire. S’ils n’étaient pas hostiles, il n’y avait pas de raison de signaler leur présence en cassant tout leur leur passage. Ceci dit, s’ils pouvaient devenir hostiles, plus ils avançaient plus ils auraient de potentiels ennemis dans le dos. Qui sait ce dont ces petits robots étaient capables.

Maintenant, ils devaient savoir ce qui les attendait, et où ils devaient aller. Susan utilisa ses dons, une fois de plus, pour savoir où ils devraient aller en suite.


Jet de dé 1
Réussite : Il y a de l’activité en haut seulement.
Echec : Il y a de l’activité en haut et dans les sous sols

Jet de dé 2
Réussite : Le groupe rejoint la cage d’escalier la plus proche sans encombre
Echec : Ils ont un visiteur


Ses sens avaient le mérite de lui indiquer des informations relativement claires : le coeur de l’action, c’était en haut. Ca aurait été trop dommage d’investir un bâtiment pyramidal pour ne s’occuper que de son sous-sol, après tout. L’endroit avait des allures de donjon vertical, et la mutante voyait déjà la succession de niveaux qu’ils allaient devoir parcourir s’ils voulaient arriver en haut à un moment. Pourvu que leur princesse ne soit pas dans un autre château.

Faut qu’on monte. Y’a rien au sous-sol. Ou alors si y’a quelque chose, c’est quelque chose qui fait pas de bruit.

Il leur fallait s’avancer maintenant. Les gobelins n’avaient aucun problème à progresser : leur invisibilité couplée aux dons de la mutante les rendait absolument indétectables… enfin, en tout cas, pour des robots qui n’avaient pas d’odorat. Elle-même ne s’avancerait pas trop à ce sujet là. Restait à l’héroïne et au dragon la tâche de rester discrets et de se faire oublier lorsqu’ils longeraient les murs et traverseraient les couloirs pour atteindre la tant convoitée cage d’escalier, évitant soigneusement les automates qui s’affairaient ça et là.

Et ils y arrivèrent !

Enfin, Susan en était convaincue, avant de sentir quelque chose lui pincer le mollet avec véhémence, la faisant sursauter et émettre un “Ouille !” sous son casque.
L’un des robots ménagers du coin semblait avoir pris en grippe le petit groupe en arrivant dans leur dos : Comment pouvait-il épousseter les marches si l’on venait poser ses pieds sales dessus ?!
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 17 Juil 2018 - 20:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3936
ϟ Nombre de Messages RP : 3550
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 19 Juil 2018 - 23:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8339
ϟ Nombre de Messages RP : 911
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Susan et Dante commettaient une erreur. Ils laisseraient les gnomibots « faire leur vie », mais que n'avaient-ils en tête le rôle des Veilleurs, cette race insectoïde et docile qui semble n'exister que pour entretenir et réparer la grande station prothéenne qu'est la Citadelle, dans la préparation du cycle d'extinction de toute vie organique par les terribles Moissonneurs !

Les gnomibots n'étaient pas encore concernés, mais viendrait un jour où la Terre Prime serait leur jardin, ils y seraient des gardiens discrets et silencieux, ils seraient la clef inoffensive et inévitable d'un cataclysme programmatique, d'une extinction systématique... Les humains auraient depuis longtemps oublié Dante et Susan, mais dans l'au-delà, ceux-ci ne pourraient que regretter leur négligence...

Mais revenons à 2018 et laissons au loin les années 10000. Nicodémus abandonna le robot à sa liberté ; le gnomibot parut rouspéter quelques instants mais quand il comprit qu'il était à nouveau libre de ses mouvements, il s'intéressa encore au contenu des placards. Torgnole grogna de mécontentement. Il aurait préféré, sans doute, que Susan et Dante s'accordassent pour neutraliser définitivement cette menace potentielle ; c'est qu'il appréciait les solutions radicales et durables.

 « N'augmentons pas en vain le nombre de nos ennemis. Deux vies sont en jeu, ne l'oubliez pas. » Ces paroles de sagesse, quoique dures et sèches, firent leur petit effet sur le gobelin et sur les autres ; Dante rappelait à tous les raisons de leur présence ici : sauver les deux bébés ; cela impliquait une approche délicate et prudente.

Les trois gobelins, invisibles, ouvrirent la marche, sous la couverture qu'étendait Susan autour d'eux. Dante, se son côté, fit usage de la cape de son costume pour se rendre tout à fait invisible ; certes, cela lui imposait de la tenir sur lui-même et limitait quelque peu ses mouvements, mais au moins, il échappait aux regards environnants. Quand il récupéra cet artefact, il le négligea d'abord : la cape du Petit chaperon rouge, quel usage en aurait-il ? Et pourtant, elle s'avérait des plus utiles, couplée à Morguse ! L'accessoire lui était devenu indispensable.

Quand il entendit Susan émettre un « ouille » incongru, Dante se tourna vers elle et remarqua le gnomibot ménager qui geignait – à la manière des robots, c'est-à-dire sans gémissement – d'être ainsi dérangé dans son activité.  « Voilà qui va devenir très gênant s'il faut se soucier de ne pas déranger les Toinette-daleks pour accomplir notre mission... » Dante échangea avec Susan un regard appuyé et se fendit d'un sourire taquin. Oui, il connaissait les Daleks.

Le dragon réfléchissait à la question quand il entendit du bruit en haut de l'escalier. Là, il vit quelqu'un qu'il reconnut aussitôt comme l'un des disciples de Thefnet – comment oublier ce corps tout entier couvert d'étroites bandelettes de soie ? La momie bien vivante s'élança sur les marches, armées d'un sabre électrifié.  « Voilà les Sensorites... »

Dante s'interposa devant Susan, pour faire face à la momie et protéger le gnomibot. Sakashima demeura en retrait, toujours invisible – il adorait se faire oublier. Nicodémus s'élança, bâton brandi, pour aller au contact. Torgnole, sur ses talons, ses précipitait. Les premiers coups jetèrent dans l'escalier un petit vacarme, mais Susan aurait sûrement son mot à dire.

D'un geste de la main, Nicodémus bloqua le sabre de la momie mais, à sa grande surprise, son adversaire sut s'arracher à l'emprise télékinésique. Le gobelin conserva son sang froid et profita d'une ouverture pour asséner à la momie un violent coup de bâton dans le dos, tandis que Torgnole menaçait de sa lance le torse enturbanné. La lame déchira quelques bandelettes mais celle-ci se reformèrent aussitôt dans un crissement de poussière et de lumière bleue.

Après quelques échanges et après avoir reçu un coup de pouce opportun, les deux gobelins surent immobiliser la momie sur les marches de l'escalier ; délestée de son sabre, elle ne pouvait rien faire. Hélas, quand Dante s'en approcha pour la questionner, il découvrit avec Susan qu'il serait difficile d'obtenir quelque information de cet ennemi déraisonnable. D'abord, parce que les bandelettes couvraient son visage tout entier. Ensuite, parce qu'à la première sommation, l'homme s'agita, gesticula une provocation de ses deux majeurs et disparut dans un tourbillon de poussières, ne laissant derrière lui que les bandelettes et ses vêtements.

 « C'est ce que je craignais... » Dante soupira avec lassitude. Il expliqua alors pour Susan qui était Thefnet et qui étaient ses disciples. « Avez-vous déjà entendu parler des entités cosmiques ? Cheshem la cagoulée ? Volion, l'illusionniste ? Eh bien Thefnet le maître des Énigmes est l'une de ces entités. Il a sur la Terre Prime des disciples, et vous venez de voir à quoi se vouent ses adorateurs, aveuglés par leur foi. Ils croient qu'en passant les épreuves de Thefnet, en accomplissant ses desseins, ils sont promis à la vie éternelle dans le monde paradisiaque où le Maître règne en despote et en démiurge. C'est la première fois, cela dit, que je les vois associés à des créations robotiques... » Ce qui laissait le dragon songeur. Plus ils avançaient sous la pyramide, plus les mystères s'épaississaient...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 20 Juil 2018 - 14:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 753
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Ah, Susan ignorait bien le genre d’erreur qu’elle commettait en épargnant les petits robots étranges qui peuplaient les lieux. Elle n’avait en tête qu’un objectif : s’occuper de ceux qui étaient bien vivants en ces lieux. Si le fait d’être interrompue dans ses affaires par un pincement de mollet l’avait très fortement agacée, les connaissances en culture populaire du Dragon avaient adouci l’irritation.
Elle aurait bien répondu d’une idée saugrenue pour tenir les bots occupés. Par exemple leur laisser un tas de saletés au milieu de la pièce pour que l’activité s’y concentre. Mais elle n’eut pas le temps de mettre l’idée en application, et encore moins de la suggérer à ses camarades, parce qu’ils furent attaqués par… Une sorte de momie armée d’un sabre.
C’était fâcheux. Étaient-ils déjà grillés ?

Peu importe, Pizza-Girl maintenait toujours par précautions la zone de silence qui protégeait le groupe des oreilles indiscrète. De cette façon, l’affrontement passerait peut-être inaperçu.
Elle prêta soutien aux gobelins dans leur combat en désarmant la momie à l’aide d’un thu’um bien placé, acte qui profita grandement à ses alliés. Leur ennemi fut maîtrisé sans trop de problèmes, en tout cas sans aucune blessure à déplorer, et Susan espéra un instant en découvrir un peu plus sur ce qui les attendrait plus haut dans la pyramide…

Mais non, car le disciple disparut après quelques gestes déplacés.

Si Susan n’avait aucune idée de ce à quoi ils faisaient face, le Dragon était bien plus informé et prompt à partager ses connaissances avec elle, qui ignorait tout de ces entités cosmiques. Alors la mutante écoutait avec la plus grande attention, parce que le moindre de ces savoirs pouvait lui être utile aujourd’hui comme plus tard.
Si ce Thefnet était maintenant accompagnés de robots, on pouvait craindre qu’il n’aie de nouveaux alliés à leur opposer, ce que suggéra Susan.

Ces robots ont pas l’air de sortir de n’importe où, et ils ont vraiment pas la même… esthétique que ses disciples. Il a du se trouver un allié.

C’était un argument un peu simple qui allait dans le sens d’une alliance entre deux êtres dans un but commun (et probablement peu louable, à en juger leurs méthodes). Ca tenait debout.

En tout cas, le tas de poussières et de bandelettes intéressait le petit robot et faisait office de distraction pour lui.

Et donc, ce Thefnet a une dent contre toi, ou contre les gobelins ?

Ils ne pouvaient pas s’attarder ici. Ainsi, les gobelins invisibles reprirent les devants et s’engagèrent dans la cage d’escaliers. Il n’y avait qu’en avançant qu’ils pourraient élucider les mystères qui entouraient ce kidnapping, et surtout, en libérer les victimes. La mutante tendit l’oreille pour ne pas se faire surprendre comme ils l’avaient été un peu plus tôt.

“Y’a quelqu’un en haut, va falloir être discrets.”

Elle ne percevait rien de spécial à part des bruits de pas. Aucune indication quand à la nature de ce qui les attendait là au dessus.

Lancer de dé 1 : Rencontre vilainique

Lancer de dé 2
Réussite : Le groupe arrive à le surprendre
Echec : Ils sont attendus


Ce fut au plus discret d’entre eux de s’avancer le premier : Sakashima, invisible, silencieux et agile comme personne gravit les marches de l’escalier pour déboucher sur une pièce où tout le “monde” lui faisait dos. Sous les yeux du gobelin, et très vite du reste du groupe qui s’avançait à pas de loup, une étrange assemblée :
Un vieil homme en salopette bleue truffée d’outils et parsemée de tâches et aux mains calleuses était tourné vers un tableau blanc sur lequel s’inscrivait un plan pyramidal et d’innombrables annotations à la lisibilité douteuse.
Son public ? Une dizaine de robots sagement alignés les uns à côté des autres, en deux rangs compacts. Ils semblaient captivés par les indications au tableau, et Susan imaginait assez facilement le lien de subordination qui les liaient à lui. Il était le maître d’orchestre qui dirigeait les petits robots d’une tâche à l’autre, organisant méticuleusement la réhabilitation des lieux au service de leur maître à tous. Ou de leurs maîtres. En tout cas, dévoué à sa tâche, il ne s’était pas aperçu de la présence des intrus dont une seule était visible, et les robots étaient trop captivés pour se retourner. Chacun devait attendre son assignation avec impatience, si un robot pouvait éprouver ce genre de choses.

Toujours couverts par la bulle silencieuse, Susan émit une réflexion :

Ca fait un paquet de robots, quand même. Ca serait pas mal si on pouvait jeter un oeil à leur plan.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 20 Juil 2018 - 14:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3936
ϟ Nombre de Messages RP : 3550
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Rencontre Vilainique' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 23 Juil 2018 - 21:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8339
ϟ Nombre de Messages RP : 911
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Les robots ménagers, ce n'était clairement pas le rayon de Thefnet. Celui-ci préférait l'ambiance antique des pyramides et des tombeaux royaux de l’Égypte des pharaons. N'était-il pas représenté comme un homme à tête d'Ibis et vêtu d'or ?

Un jour, peut-être, découvrirait-on dans une pyramide un sarcophage pourvu d'équipements électroniques ou témoins d'une technologie futuriste – ainsi, on pourrait dire que Roland Emmerich avait raison ! Mais pour l'heure, il n'y avait aucune raison de croire que ces robots fussent les sbires du maître des Énigmes. La suggestion de Susan prenait donc tout son sens : Thefnet s'était trouvé un allié à Star City pour accomplir ses basses œuvres.

Qui donc serait assez perfide pour cautionner l'enlèvement d'un... de deux enfants, de deux nourrissons ? Sans doute un criminel à l'âme noire et au cœur asséché par des années de vice et de débâcle morale.  « Tout à fait vrai. Je n'ai jamais rencontré ces modèles en particulier, cependant... je connais trois ou quatre personnes dont les créations s'en rapprochent assez. Et comme je n'ai plus entendu parler d'elles depuis le début de l'invasion Terminus, je suppose que ce pourrait être l'une ou l'autre indifféremment. Ou quelqu'un d'autre qui m'est inconnu. »

Toute la science du dragon était pour l'heure inutile, tant qu'il ne connaîtrait pas l'identité de cet allié qui fournissait l'aide de ses robots ménagers aux disciples de Thefnet – et quelle autre aide, d'ailleurs ? S'il ne s'agissait que de robots ménagers, alors ils n'avaient pas grand chose à craindre.

 « Thefnet m'a pris en grippe pour des raisons qui m'échappent aujourd'hui. Je pourrais les retrouver en creusant un peu mais le temps nous manquerait. C'est moi qu'il veut atteindre en s'attaquant aux gobelins. Il a essayé l'approche directe, l'année dernière. J'ai eu de la chance et il a échoué. Cette fois, je crois qu'il a compris de ses erreurs. »

Ce qui ne l'avait pas empêché d'en commettre une, car s'il était un affront personnel que Dante ne pardonnerait jamais, c'était bien d'avoir levé la main sur ses protégés. L'injure à son orgueil était plus forte encore, puisqu'il tenait sa réputation de la viabilité des protections qu'il pouvait assurer. Comme la mère-dragon qui protège la couvée, Dante se voulait le gardien des plus faibles créatures magiques de Star City et de la planète entière.

Sakashima avança en premier, il menait la compagnie et ses talents pour la discrétion, couplés à la protection sonore assurée par Pizza-Girl, firent de lui le parfait éclaireur.

En haut de la cage d'escalier, après quelques instants, il arriva dans une grande pièce où s'étaient réunis des gnomibots, d'autres modèles et leur supposé créateur, à en croire sa tenue et ses outils. Il s'affairait sur un tableau blanc où une pyramide annotée semblait désignée l'architecture du casino. Conscient qu'il ne serait entendu que de Susan et des gobelins, et parce qu'il fut tout ému de trouver là quelqu'un qu'il reconnaissait : « Jars van Binks ! »

Dante connaissait ce maniaque, ce tordu, ce pervers autrefois professeur de physiques des corps célestes à Oxford et désormais la risée de tout le monde scientifique après la démonstration, en 2004, des nombreux plagiats et contrefaçons de travaux universaires dont il se rendit coupable pour asseoir sa renommée et sa situation.  « Cachons-nous pendant que Sakashima jette un coup d’œil... »

Susan était la seule encore visible de leur petit groupe : il était préférable d'aller patienter dans un coin, derrière une quelconque table ou un meuble, pour limiter les risques de ruiner leur couverture. À travers les yeux du gobelin, Dante examina le tableau, en révéla les secrets.

 « Ils ont disposé dans l'ensemble du casino des pièges pour m'accueillir. Ils s'attendent à ce que j'arrive par la porte principale, mais ils ont couvert l'ensemble... pour être sûr, je suppose. Les bébés sont cachés dans la salle « Henry Ford », qui est la zone de V.I.P. ; le plan est trop schématique mais avec l'écholocalisation, il ne devrait pas être difficile d'identifier les zones les plus appropriées pour des V.I.P. dans un casino... ; et il n'y a pas que des gnomibots ménagers au service de van Binks. Il murmure quelque chose en prenant des notes mais je ne parviens pas à l'entendre... Je crains que Sakashima ne ruine sa couverture s'il approche trop. »

Autrement dit, les talents de Susan devaient entrer en scène.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 24 Juil 2018 - 22:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 753
ϟ Nombre de Messages RP : 226
ϟ Doublons : Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Imitation de voix
Imitation de sons
Mémoire auditive absolue
Reconnaissance vocale
Détection de mensonge
Langage animal
Super-ouïe
Projection Sonore
Cri de Guerre
Armure sonore
Sonoportation
Oreille interne infaillible
----
Souffle Glacial
Désarmement / Paralysie
Allégeance Animale
Voix Vitale
----
Casque renforcé avec ATH
Montre Multi fonctions
Amulette de protection
----
Régénération
Trois ou quatre personnes, voilà qui réduisait drastiquement le nombre de prétendants au rôle de nouvel allié de Thefnet. C’était une bonne chose, qui leur faciliterait certainement la tâche. Il y avait aussi une certaine probabilité que l’heureux ou l’heureuse élue ne fasse pas partie de ces trois ou quatres personnes, mais l’optimisme de Susan appréciait repousser cette possibilité pour le moment.
Elle aimerait même que les choses se passent comme prévu, mais c’était impossible : ils n’avaient rien prévu.

Il était bien dommage que l’on ignore les raisons de la tension entre Thefnet et le Dragon, cela aurait pu éclairer bien des choses, et peut-être leur permettre de trouver une façon de mettre définitivement fin à leurs désagréments. Que cette entité se soit adaptée pour mieux pouvoir atteindre Dante était inquiétant. Susan elle même n’envisageait pas que l’on puisse être téméraire au point de se mettre le dragon à dos. Elle se permit tout de même de le rassurer comme elle le pouvait.

T’en fais pas, on va sauver les petits. Et on va s’assurer qu’il n’aie plus d’idées pour te nuire.

Ou qu’il ne soit plus dans la possibilité de le faire. C’était également une option. La mutante ne pouvait pas deviner à quel niveau de colère ou de décision se trouvait son camarade, ni à quel point il avait été touché par un tel affront.

Dissimulés du spectacle étrange qu’offrait la pièce sur laquelle débouchait leur escalier, tout ce que put apprendre Susan à ce sujet lui venait de ses oreilles : De ce que Dante voyait à travers les yeux de Sakashima, et des marmonnements que pouvait entendre la mutante grâce à son ouïe fine.
La présence de pièges ici n’était pas rassurante, mais ils n’étaient pour l’instant tombés dans aucun d’entre eux, c’était déjà un bon point. S’ils pouvaient avoir en amont la localisation d’un maximum de pièges, ce serait déjà fabuleux. Mais les informations qu’ils obtenaient étaient déjà d’excellentes nouvelles. Ils savaient où étaient les petits, en théorie.

Pour le reste des révélations, Susan tendit l’oreille : que pouvait bien lui révéler Jars van Binks ?
Elle fronça les sourcils. Le bonhomme parlait vite, mais pas trop pour ses talents. C’était plutôt l’aspect décousu de son discours qui le rendait difficile à interpréter, mais la mutante parvenait à en tirer des conclusions.

Apparemment ils ont aussi des sentinelles… Armées ? Certaines avec plusieurs bras pour plusieurs armes… Et euh, qui tirent du plasma ? Et d’autres qui ont des tentacules avec des pinces au bout en guise de jambes, si j’ai bien tout compris.

Elle fronça un peu plus les sourcils en déliant les mots les uns des autres dans ce charabia. Il y avait des mots techniques mais également des néologismes dont elle ignorait parfaitement le sens. Ce qu’elle en retenait, c’est que monsieur Binks était fier de son oeuvre et avait hâte de les voir en action.

Il ne les a encore jamais essayés, alors si on a de la chance ils marcheront pas très bien. Ils sont dans les niveaux supérieurs pour monter la garde là où les gnomibots ont déjà nettoyé et posé des pièges.

La mutante posa ensuite la main sur le mur le plus proche pour déployer ses dons. D’ici, elle cernait bien mieux la configuration du bâtiment et prit le temps de se concentrer pour analyser toutes les informations qu’elle recevait. Concentrée sur son travail, son regard se perdit quelques instants : elle se construisait une image mentale des lieux, de chaque pièce, de chaque mur. De là, il fut logique de considérer que l’espace VIP serait celui qui disposait de pièces moins spatieuses que les grandes salles destinées au public “de base”, destinées à accueillir un public plus restreint. Ces salles n’étaient pas reliées les unes aux autres mais donnaient toutes sur une pièce centrale qui permettait de dispatcher les groupes dans une salle ou l’autre. Il était évident qu’elles se situaient bien plus haut dans le bâtiment.

A mon avis, la zone VIP est au quatrième étage, la configuration s’y prête. Le dernier est certainement pour la direction. La meilleure vue aussi, tout ça.

Elle réfléchit à leurs options, qu’elle annonça à voix haute :

Y’a deux moyens d’aller au quatrième. On peut continuer jusqu’au troisième depuis les escaliers les plus proches, mais l’accès au quatrième se fait par d’autres marches. Soit ça, soit l'ascenseur, mais je pense que si on essaie de prendre l'ascenseur on aurait aussi bien fait de s’annoncer à l’interphone avant d’entrer.

Après tout, s’ils s’attendaient à ce que Dante arrive par la porte principale, ils s’attendaient peut-être aussi qu’il emprunte la voie la plus directe vers le haut de cette pyramide. Ce serait négliger le fait que dans la plupart des films d’action, les ascenseurs sont le théâtre d'événements dramatiques, voire de chutes vertigineuses.

Déjà, je propose qu’on monte d’ici sans se faire repérer. Plus on avance sans se faire pincer, mieux c’est.

Enfin, pincer, au sens imagé. Susan avait déjà été littéralement pincée par un gnomibot avant qu’ils ne gravissent leurs premières marches. Et ils en avaient encore pas mal d’autres à monter.
Ils n’avaient que très peu de chemin à parcourir à la vue de tous pour arriver au prochain escalier. Il leur suffisait de longer le mur sur trois mètres pour s’y engouffrer de nouveau. Le reste de son groupe pouvait le faire sans problème, mais Susan n’avait aucun moyen de se rendre invisible. Elle croisa simplement les doigts pour que ni monsieur von Binks ni les gnomibots ne se retournent lorsqu’elle franchirait cette courte zone…

Et cette fois-ci, ce fut un franc succès. Elle fut vite à l’abri des regards avec le reste de son équipe.

Ils pouvaient avancer.

Lancer de dé
Réussite : Aucun piège activé
Echec : clic

Le groupe fut presque arrivé à l'étage suivant lorsque les sens de Susan se mirent en alerte. Elle eut tout juste le temps de lever une main pour signaler au groupe de s'arrêter qu'il était déjà trop tard. Elle ignorait parfaitement ce qui avait déclenché le "clic", les résultats furent à la hauteur de l'imaginaire d'un créateur un peu fou qui avait regardé trop de dessins animés :
Les marches s'étaient toutes soudainement inclinées à 45 degrés, formant une pente franche et hélas glissante qui précipita lourdement tous ceux dont les pieds touchaient le sol jusqu'au palier qui se trouvait pile entre les deux étages.
Susan entendait déjà des bruits de pas arriver d'en haut.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 24 Juil 2018 - 22:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3936
ϟ Nombre de Messages RP : 3550
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 25 Juil 2018 - 13:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8339
ϟ Nombre de Messages RP : 911
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Thefnet, le « Grand Ibis », le « bel oiseau des grandes lunes », la « plume du ciel », tel était le Maître des épreuves. Il fut autrefois l'ami du dragon quand ce dernier parcourait les mondes à la recherche du souvenir des anciens de sa race originelle.

Thefnet régnait en maître incontesté sur la dimension des Épreuves, un monde antique, où les pyramides s'élevaient jusques aux cieux, où les tombeaux se creusaient jusque dans les entrailles de la terre. Hélas, ce monde disparut bien des éons auparavant dans l'acide incertain du Terminus. Roi déchu et réfugié sur la Terre Gemini, c'est là que Dante rencontra Thefnet ; ils se lièrent d'amitié et le dragon assista son nouvel ami dans la constitution d'une école des Éprouvés, noms donnés aux disciples de Thefnet. Dante l'aida même à créer une dimension artificielle pour y installer son école, mais il refusa d'aider Thefnet à s'imposer contre trois seigneurs du Terminus coalisés contre lui.

Cette défection n'empêcha pas le Maître des épreuves de l'emporter, cependant elle brisa l'amitié qui jusque-là régnait sans partage entre l'ibis et du dragon. Thefnet en conçut une rancœur si terrible qu'elle traversa les années, les siècles, les mondes. Dante eut régulièrement à gérer les agressions tentées par son ami si retors. Cette cause première, enfouie dans sa mémoire, révélait donc qu'à l'origine de la vengeance de Thefnet, il y avait une faute du dragon. Peut-être était-ce pour cela qu'il feignait de ne pas s'en souvenir ?

Les parures d'écailles ont aussi leurs failles et leurs mystères. Susan fit un rapport à peu près complet de ce qu'elle entendait. Des sentinelles armées qui lancent du plasma ?  « C'était à prévoir... » concéda-t-il. Susan l'aurait sûrement remarqué, en dépit des aspects loufoques ou burlesques des gnomibots et du reste des créations de van Binks, celles-ci n'étaient redevables qu'à ses talents de scientifique, de roboticien et de techno-créateur.

Ce vieillard perfide n'était pas un magicien et ses babioles et autres bidules, les robots, les pièges, etc, passaient sous le flair du dragon sans rien révéler de leur nature ou de leur fonctionnement. Les disciples de Thefnet, ces momies ambulantes et furieuses, n'échappaient guère à sa clairvoyance, mais Dante comprenait pourquoi elles s'étaient alliées à van Binks : Dante n'avait aucun moyen d'anticiper les problèmes et difficultés qu'ils rencontreraient. Il ne pourrait jeter l’œil sur une dalle, s'arrêter, et dire : ceci est un piège, voilà comment le déjouer.

Rien de personnel entre van Binks et le dragon, rien qu'une tactique fort habile de la part de Thefnet et de ses disciples zélés. Le flair du dragon était rendu inutile. Bien joué, fut-il tenté de dire, mais il s'abstint.  « Eh bien, comme si Star City n'avait pas déjà assez d'un Otaku et d'une Bonbon, il fallait un autre roboticien fou. »

Susan déploya l'étendue de ses dons de cartographe et révéla qu'ils devraient progresser vers le sommet de la pyramide pour atteindre le quatrième étage. Le Maître des épreuves prenait plaisir, manifestement, à décorer ses machinations les plus sordides des atours pompeux de la philosophie. Fallait-il donc que toutes les confrontations avec Thefnet ou ses sbires prennent des allures de métaphore géante, d'allégorie existentielle ?

Torgnole, qui ne parlait jamais, fut le premier à trahir l'émotion générale :  « La philo, y'en a marre. » Il garda le silence pour écouter Pizza-Girl ; les remarques de celle-ci sur l'ascenseur furent approuvées en silence, car personne n'aurait souhaité périr de la sorte, en tombant dans un tel gouffre de ridicule.

Dante et les gobelins suivirent les indications de Susan et se dirigèrent avec elle vers l'étage suivant. Ils échappèrent sans problème à la vigilance de van Binks, trop occupé, et de ses gnomibots, trop étourdis. Hélas, en haut de l'escalier, ce dernier se transforma en un toboggan géant.  « Par les cornes de Malfégor ! » s'écria-t-il tandis qu'il dévalait la pente nouvelle.

Les gobelins eurent plus de chance ; leurs gants, « Ishi-Ishi », tissés de frémissoie et renforcés de keranium, reporduisaient un réseau complet de setæ, ces poils microscopiques qui offrent une adhérence très élevée voire parfaite avec tous les supports solides. Ils surent donc se rattraper rapidement et s'immobiliser sur les parois du toboggan.

Dante n'eut pas cette chance ; il perdit pendant quelques instants tout sens de l'orientation et glissa jusque dans la pièce précédente, emmitouflé dans la cape du petit Chaperon rouge, à moitié invisible, au bot milieu d'une troupe de gnomibots étourdis de perplexité. Où était donc Susan ? Quand il se releva, en toute hâte, Dante ne le voyait plus. En revanche, van Binks était devant lui et le menaçait avec un drôle de fusil – pour comique que fut son design, sa dangerosité ne faisait aucun doute.

 « Ils ne mentaient pas quand ils m'ont dit de m'attendre à une visite imprévue et importune... » Dante ne devait jamais oublier l'impression de verre pilé dans ses oreilles que lui fit cette voix ; outre l'accent impossible des marécages hollandais, on devinait sans peine que le vieillard avait été ce qu'on appelle un « gros fumeur » ; de plus, il parlait avec tant d'intensité que les sons en étaient tout saturés, comme autrefois la musique des vieilles consoles de jeu quand le volume était porté trop haut.  « Vous êtes le dragon, c'est ça ? Hum, ça manque un peu d'écailles... mais je ne suis pas payé pour les sarcasmes. » Insupportable.

Chaque seconde était importante. Dante allait répliquer, mais d'abord il projeta ses pensées dans l'esprit des gobelins présents sur les lieux. D'abord, Nicodémus, Torgnole et Sakashima devaient se débrouiller pour garder à l'étage les renforts attendus sans doute par van Binks. Et qu'ils progressent jusqu'au quatrième s'ils le pouvaient ! Ensuite, le dragon abandonna ses scrupules et confia à Tatie cette mission : créer une diversion à l'extérieur. Alors on vit près du sommet de la pyramide une guêpe euphorique...
Revenir en haut Aller en bas



Tous les trésors ne sont pas d'or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


Sujets similaires

-
» Ou en est le nouveau CEP ?
» ❧ Les races
» "Tous ceux qui errent ne sont pas perdus" - LIBRE
» Tous ceux qui errent ne sont pas perdus ~ Ethan
» Ils sont tous pareils... -Libre~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-