AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

No More Lies, no more Secrets [Natalia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 15 Juil 2018 - 0:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 14/04/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 98
ϟ Nombre de Messages RP : 38
ϟ Crédits : Moi même
ϟ Célébrité : Chris Hemsworth
ϟ Âge du Personnage : 33 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Garde du Corps
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Pouvoirs : Contrôle de l'Electricité - Niv I
Régénération - Niv I
Immunité Electrique - Niv I
Fulgurance - Niv I
« Attention. »

Le bras tendu, l’éclair passa à côté de la jeune femme pour aller frapper de plein fouet l’homme qui pointait son pistolet dans le dos de Nymphea. L’homme décolla du sol pour percuter le mur derrière lui avant de s’effondrer au sol inconscient. La situation de crise se décanta lentement, l’homme avait profité de l’inattention des héros à son égard pour attaquer sournoisement ses ennemis, malheureusement pour lui il était rare qu’une action de ce genre soit souvent récompensée par une victoire.

D’un regard circulaire sur la petite bijouterie, Ethan put constater l’étendue des dégâts, si les quatre voleurs étaient aux sols, soit inconscients soit suffisamment malins pour se tenir tranquilles, le héros fut rassuré de voir que finalement il n’y aurait que quelques vitrines à réparer et des murs à enduire et à repeindre. Aucun gros dommage en vue. Il s’approcha de la vendeuse du magasin qui avait assisté impuissante à toute la scène.

« Oh, mon dieu, mon patron va me tuer. »

Sans doute sous le choc, du moins Fulguris l’espérait, la jeune femme semblait plus inquiète de l’état de la boutique que du vol qui aurait abouti sans l’intervention des deux héros. Constatant que la jeune femme n’avait aucune blessure, Ethan la laissa là, après un mot réconfortant, avant de rejoindre sa collègue.

« La police ne devrait pas tarder. Attachons-les avant qu’il ne leur vienne l’idée de partir en courant. »

Le sourire sur le visage du héros montrait clairement ce que pouvait ressentir à ce moment le héros. Depuis la fin de l’invasion terminus, il avait retrouvé sa petite routine qui consistait à patrouiller dans les rues de Star City et à stopper le petit délinquant et autre criminel plus endurci. Depuis qu’il faisait ça, chaque jour il se demandait comment autant de délits pouvaient encore être effectués quand on voyait le nombre de légionnaire et autres vigilants qui pullulaient en ville. Mais ce qui le faisait sourire ce n’était pas cette petite routine et le sentiment du travail bien fait, mais bel et bien la présence de Nymphea. S’étant connus lors de l’invasion, les deux héros avaient vite sympathisé et Ethan apprécie tout simplement de faire équipe avec elle. Si autrefois il préférait travailler seul, c’était ce genre de collaboration qui avait fini par faire changer d’avis l’ancien héros solitaire.

Il ne fallut qu’une petite vingtaine de minutes, autrement dit une éternité, pour que la police arrive enfin sur les lieux. Ethan se demandait parfois si un relâchement des forces de l’ordre n’était pas à l’œuvre lorsqu’il s’agissait d’intervention sur lesquels officier déjà des légionnaires. Ne semblant pas être surpris que le conflit ait déjà pris fin, ils prirent possession de la marchandise préalablement menottée avant de repartir au plus vite ne laissant qu’un seul inspecteur pour interroger la vendeuse et les deux héros. Une fois la scène du crime nettoyée et le témoignage de héros prirent, ces derniers purent enfin quitter les lieux.

Décidant, après la proposition de la jeune femme, de partir en direction de la boutique de cette dernière, les deux héros prirent donc la route de la 4eme avenue. Parlant de tout et de rien, mais surtout de l’intervention qu’il venait d’effectuer, les deux héros arrivèrent bientôt au terminus. Et alors qu’il pénétrait dans ce lieu empli de fleur et de cette senteur significative que recelaient toutes les boutiques de ce genre, Ethan bifurqua la conversation vers un thème qui n’était pas souvent abordé entre les deux amis.

« Tu parles, je suis sûr que ces types vont s’en sortir avec une simple amande et une caution à payer. Je ne sais pas pour qui ils bossaient, mais je suis sûr que leur patron a les moyens pour qu’ils ne pourrissent pas longtemps en prison. La presse va se faire un malin plaisir pour s’emparer de l’affaire et montrer une nouvelle fois l’incapacité des forces de l’ordre à faire respecter les lois. Espérons juste que cette fois ils nous laissent en dehors de ça. »

Des cas de cambriolage de ce type il y en avait souvent, dans une ville comme Star City il était rare de passer un mois sans entendre parler que tel magasin a été la victime d’un cambriolage. Mais il était également rare que les malfaiteurs finissent en prison, du moins c’était l’impression que laisser paraître la presse et celle qu'Ethan avait de la situation judiciaire de la ville. En vrais seuls ceux travaillant pour la mafia ou d’autres groupes du genre arrivaient à s’en sortir à coup de pot de vin et autre malhonnêteté donc les tribunaux étaient friands.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 15 Juil 2018 - 18:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 381
ϟ Nombre de Messages RP : 94
ϟ Doublons : Gabrielle Tessier, Andrea Parker
ϟ Crédits : Susan Tropicana
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Âge du Personnage : Vingt-huit printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, fleuriste et gestionnaire de sa propre entreprise
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (3/2)

1 rose de Lukaz, 1 rose de Eve, 2 rose de Susan, 1 rose d'Ethan, 1 rose de Lou
C’était une journée normale à Star City ; Un soleil haut et éclatant illuminait les rues de ses rayons ravageurs. Dans le bleu épuré du ciel, les avions laissaient des traînées hasardeuses qui se jouaient des nuages épars, lesquels masquaient l’astre de temps à autre, jetant sur la ville une ombre et une fraîcheur bienvenues. Bien sûr, en ce début d’été, les rues étaient bondées. Çà, des groupes d’enfant profitaient de l’orée des vacances et de la chaleur pour s’octroyer le plaisir d’une glace fondante ou d’un granité rafraîchissant. Là, c’était des personnes âgées qui se prélassaient sur des bancs, à l’ombre des larges feuilles des palmacées du bord de mer. Evidemment, en ce début d’été, les criminels ne leur laissaient pas un instant de répit ; Un soupir rasséréné s’insinua d’entre les lèvres de la druidesse tandis que le criminel s’effondrait dans son dos, neutralisé par les éclairs précis de Fulguris, lequel lui avait évité une belle déconvenue. Que n’aurait-elle pas donné pour un granité ! Mais la douleur de sa gorge sèche n’était rien en comparaison de celle de ses yeux, agressés par les éclats aveuglants des vitrines brisées.

L’invasion était terminée, la nature humaine reprenait le dessus.

Un coup d’œil autour d’elle et elle put constater l’ensemble des dégâts. Matériels, heureusement. Oui, ça allait coûter cher mais il n’y avait eu aucune perte humaine, n’était-ce pas le plus important ? Etrangement, quelque chose lui disait que ça dépendait du point de vue. Pour la pauvre vendeuse qui avait eu la vie sauve par l’intervention des Légionnaires, ce devait être le cas. Pour le patron anonyme de cette bijouterie de luxe qui allait devoir payer toutes les réparations, c’était une autre histoire – mais elle ne préférait pas y penser. Entre le moment où ils entravèrent les cambrioleurs et le moment où le SCPD intervint finalement pour venir les cueillir, il ne s’écoula que quelques minutes. Il fallut néanmoins une bonne demi-heure supplémentaire pour que les criminels soient finalement embarqués et que leurs dépositions soient prises. Lorsque ce fut fait, ils furent relevés de leurs obligations et libres de quitter les lieux.

Natalia rangea son bâton de combat, qui avait repris une taille normale, dans son dos. Lorsque la lumière et la vague de chaleur frappèrent le visage de la druidesse, elle s’abrita derrière sa main et coula un regard à son compagnon masqué. Elle aimait travailler avec Fulguris ; Il était attentionné et efficace, désireux de bien faire en tout temps. C’était lui qui l’avait prévenue de l’imminence d’une attaque, et elle n’avait pas perdu une seconde pour se rendre à l’endroit qu’il lui avait indiqué et lui prêter main forte. À eux deux – et surtout lui – ils étaient parvenus à neutraliser les assaillants, témoignant encore une fois de l’efficacité de leur équipe. Et c’était parce qu’elle l’appréciait particulièrement qu’elle lui avait proposé de venir chercher un peu de calme et de fraîcheur chez elle. Ou tout du moins dans sa boutique, laquelle se trouvait seulement quelques rues plus loin.

Elle poussa la porte de la boutique – qu’elle avait oublié de fermer en partant dans la précipitation, une mauvaise habitude à laquelle il allait lui falloir trouver une solution – ferma consciencieusement une fois qu’elle fut entrée à la suite de son compagnon. Un rapide coup d’œil lui apprit qu’il n’y avait personne ; Michael devait être sorti et le Bourgeon Vert n’abritant plus un seul réfugié depuis que la boutique avait été refaite, ils étaient seuls et libres de discuter sans crainte. Aux premières paroles du Légionnaire, un demi-sourire ourla sa lippe et un soupir s’insinua d’entre ses lèvres. Evidemment, elle savait qu’il avait raison… Mais c’était le genre de choses qu’elle préférait éviter de considérer.

« Tu vas me trouver naïve, mais j’ai bon espoir qu’ils soient punis comme il faut. Ils ont été filmés, après tout. Tu veux boire quelque chose ? » ajouta-t-elle après un instant.

Les caméras de sécurité évidemment. Est-ce que ce serait suffisant ? Cela restait à prouver, et s’ils n’étaient effectivement que des pions, c’était peu probable mais la jeune femme était confiante. Du mini-frigo qui se trouvait derrière le comptoir du fond de la boutique, Natalia se sortit une limonade et attendit de son ami qu’il lui dise ce qu’il désirait, chaud ou froid. Lorsque ce fut fait, elle se permit de boire quelques gorgées avant de répondre au Légionnaire.

« Tu sais aussi bien que moi que c’est peu probable. Un petit rire et elle darda son compagnon de ses prunelles claires. Quoiqu’il arrive, c’est toujours la faute de la Légion... Une attaque et il y a des morts ou des blessés ? ‘’Que fait la Légion ?’’, elle avait accompagné ses propos d’un geste mimant des gros titres. Des héros causent des dégâts matériels pour sauver des citoyens ? ‘’La facture des supers : qui va payer ?’’. Et mon préféré… Un métahumain blesse un criminel. ‘’L’impunité des super-héros.’’ Elle marqua une pause. C’est épuisant, et je ne comprends pas cet acharnement. Tu penses que le monde serait mieux sans nous ? »

Le doute, toujours, la prenait en tenaille et elle se questionnait. Mais c’était tant mieux ; Cela signifiait qu’elle savait se remettre en question.
Revenir en haut Aller en bas



Lady of the woods
La nature, pour être commandée, doit être obéie.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 15 Juil 2018 - 19:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 14/04/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 98
ϟ Nombre de Messages RP : 38
ϟ Crédits : Moi même
ϟ Célébrité : Chris Hemsworth
ϟ Âge du Personnage : 33 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Garde du Corps
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Pouvoirs : Contrôle de l'Electricité - Niv I
Régénération - Niv I
Immunité Electrique - Niv I
Fulgurance - Niv I
Ethan était loin d’être aussi confiant que son amie, sans doute était-il trop pessimiste à ce sujet, il n'avait qu'une confiance relative au sujet de la justice de Star City. Si les choses avait tournait différemment pour lui, il serait sans doute devenu l'un de ces vigilant qui font justice eux même, mais si son passé militaire il avait bien apprit quelque chose c'était d'être loyale et de respecté son pays et ne pas aller à son encontre y comprit la justice prodiguer par ce pays qu'il aimait tant. Dans l'esprit d'Ethan, malgré toute la confiance qu'il pouvait avoir dans le gouvernement, il avait le sentiment que ce monde était corrompu que ce n'était plus la justice et la lois qui régnait en maître dans les rues. Peut être était-il en contact avec trop de criminels qu'il avait l'impression que ce qu'il faisait ne servait à rien.

« Avec cette chaleur, je vais pas dire non à un bon rafraîchissement. Je prendrais la même chose que toi. »

Un coup d’œil autour de lui et Ethan put constater que l’endroit avait bien changé depuis la dernière fois qu’il était venu. Ayant l’habitude de venir lors de l’invasion que ce soit pour mettre des réfugiés à l’abri ou bien pour ramener des vivres, Ethan avait toujours vu le Bourgeon Vert plein à craquer. Mais aujourd’hui il n’y avait plus âme qui vive, seules les fleurs et autres plantes exotiques habitaient encore cet endroit. Ethan aimait la sérénité qui ressortait de ce lieu, bien plus calme que son repaire où Sarah ne manquerait pas de lui faire remarquer toutes les fois où il avait pris des risques inconsidérés durant son intervention.

Il ne put retenir un sourire lorsqu’elle mima les gros titres accusateurs. S’asseyant à moitié sur le bureau qui trônait au milieu de la grande pièce, Ethan était songeur quant aux derniers mots de Natalia.

« Parfois je me pose la question. Je n’ai pas la réponse à cela, mais ce qui est sûr que nous autres, et par là je parle de la légion, serions mieux sans le Daily Herad ou tout autre journal cherchant à créer les scandales. Mais bon si on devait les interdire certains crieraient à la censure et dans un sens je serais d'accord avec eux. Je suis pour la liberté de la presse, je pense juste qu'il faudrait des journalistes plus droits et honnêtes et totalement impartials.»

Il savait qu’il était de mauvaise foi, il y avait des journaux tout à fait respectables qui accusaient parfois les supers, mais c’était rare. Il était juste exaspéré de voir certains journaux dit sérieux, comme le Herad se retourner contre la légion.

« Je ne sais pas comment tu fais. Je veux dire… Tu as abandonné ton identité secrète durant l’invasion et beaucoup t’ont remercié pour ce que tu as fait en ouvrant les portes de ce sanctuaire. Mais maintenant tu es exposé à ce genre d’article que tu décris si bien. Et connaissant ta véritable identité ils seraient capables de te demander des comptes. »

Il ne savait pas vraiment si ce sujet inquiétait vraiment son amie ou non, ils n’avaient pas vraiment eu la possibilité de parler de la révélation de son identité jusqu’à présent. Et il ne pouvait savoir l’effet que cela faisait d’être ainsi exposé au monde.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Juil 2018 - 15:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 381
ϟ Nombre de Messages RP : 94
ϟ Doublons : Gabrielle Tessier, Andrea Parker
ϟ Crédits : Susan Tropicana
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Âge du Personnage : Vingt-huit printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, fleuriste et gestionnaire de sa propre entreprise
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (3/2)

1 rose de Lukaz, 1 rose de Eve, 2 rose de Susan, 1 rose d'Ethan, 1 rose de Lou
Natalia s’était exécutée pour servir à son ami de quoi se désaltérer. Après quoi, elle avait prêté attention à ce qu’il expliquait et un sourire triste avait ourlé ses lèvres ; Evidemment, elle comprenait son incompréhension, et la partageait. Tous deux avaient le cœur lourd. Cela allait s’en dire puisqu’ils étaient dans le même bateau, du mauvais côté de la barrière médiatique, à l’instar de nombreux Légionnaires. Ces dernières semaines, celles qui avaient suivi la fin de l’invasion, avaient été compliquées. Bien sûr, elles avaient été compliquées pour tous ceux qui avaient perdu un être cher, tous ceux pour était mutilés à jamais, tous ceux pour qui septembre 2017 serait à marquer d’une pierre noire. Mais elle avait été aussi difficile pour les héros masqués ; Nombre d’entre eux avaient perdu un ami, un parent ou un camarade, les pertes parmi les supers étaient indénombrables mais on ne le mentionnait pas. Malgré cela, ils s’étaient battus et avaient été présents chaque fois que cela était possible. E on les montrait maintenant du doigt dans les journaux ou sur le net, parce qu’il fallait reconstruire ce qui avait été détruit lors des affrontements. Mais les envahisseurs n’étaient plus là et il ne restait qu’eux pour essuyer l’ire de la foule.

Attisée, méthodiquement. Entretenue.

C’était abject, à ses yeux. Mais cela n’avait-il vraiment aucune explication ?

« Tu penses qu’ils ne le sont pas, honnêtes et impartiaux ? Demanda-t-elle, après avoir dégluti une gorgée de limonade. Je pense que si, que leur réalité est simplement différente de la nôtre. Elle marqua une pause pour essayer de mieux se faire comprendre. C’est comme si on observait la face d’une pièce et qu’ils observaient l’autre face. C’est la même pièce, mais le point de vue est différent. Ils n’ont pas la même conception que nous de l’héroïsme… Certainement parce qu’ils n’ont jamais eu à remettre leur vie entre nos mains. Et tant mieux pour eux, si cela signifie qu’ils n’ont jamais eu à lutter pour leur survie. »

Il était difficile de comprendre ce qu’on n’avait pas vécu. Se mettre dans la peau de quelqu’un qui était resté coincé sous les décombres, à imaginer que chaque instant était le dernier. Se mettre dans celle d’une femme qui sert le corps de sa fille contre elle, qui court à en perdre haleine pour trouver quelqu’un, n’importe qui à même de la sauver. Compliqué de comprendre ce que ressent le secouriste à bout de forces quand il comprend qu’il ne parviendra pas à soulever ce pan d’immeuble derrière lequel est emprisonnée une famille entière. On ne pouvait pas imaginer ce que représentait l’exaltation de voir l’un de ses héros masqués arriver, soulever des montagnes, raviver la flamme de la vie, cultiver la graine de l’espoir, si on ne l’avait pas vécu. Mais c’était tout aussi difficile quand on ne voyait que l’incapacité, l’absence d’une gloire muette qui illuminait tout le monde à part nous. Pouvait-elle vraiment en vouloir à cette femme de la haïr lorsqu’elle n’avait pas été là pour sauver ses enfants ? Ou à cet homme de lui en vouloir d’avoir détruit son foyer, dans lequel il avait placé toutes les économies d’une vie ?

Non, on choisit la vérité qui nous fait le moins mal.

« Oh, ils le font, demander des comptes. J’ai reçu des lettres, on a taggué ma boutique, on a cassé les vitrines,… Je ne pourrais pas faire le compte de toutes les menaces que j’ai reçu, les propos haineux. Mais tu sais ce qui est le plus dur ? Regarder cette femme dans les yeux et lui expliquer pourquoi on n’a pas pu sauver sa famille. Des larmes, une colère sourde, brillait dans ses prunelles. Je me fiche qu’on me critique ou qu’on dégrade mon commerce. Je sais que je fais ce qui est juste, que je fais le maximum pour permettre aux gens de cette ville de rentrer chez eux le soir. Je n’ai pas échoué quand on pond un article sur moi, j’ai échoué quand le maximum n’est pas suffisant. »

Elle marqua une pause. Soucieuse de s’être trop emportée, et elle essuya discrètement les larmes qui perlaient au creux de ses prunelles. Son discours était décousu, mais elle savait que son ami le comprendrait. Après quelques instants, la jeune femme ajouta.

« Des fois, je me dis qu’on s’inflige cela à nous-même. À nous cacher derrière des masques, à nous placer au-dessus d’eux, à nous présenter en sauveur, les gens se mettent à attendre plus de nous que ce que nous pouvons leur offrir. Des fois j’ai l’impression qu’ils oublient que nous sommes humains, tout comme eux. »

Elle renifla doucement, but une nouvelle gorgée de limonade.
Revenir en haut Aller en bas



Lady of the woods
La nature, pour être commandée, doit être obéie.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Juil 2018 - 19:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 14/04/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 98
ϟ Nombre de Messages RP : 38
ϟ Crédits : Moi même
ϟ Célébrité : Chris Hemsworth
ϟ Âge du Personnage : 33 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Garde du Corps
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Pouvoirs : Contrôle de l'Electricité - Niv I
Régénération - Niv I
Immunité Electrique - Niv I
Fulgurance - Niv I
Il écoutait attentivement les arguments de son amie. Il est vrai qu’il n’avait pas envisagé la chose sous cet angle. Les journalistes ainsi que tous les détracteurs de super héros ne connaissaient pas la vie que des personnes comme Ethan ou Natalia avaient. Il fallait le vivre pour comprendre ou bien avoir reçu l’aide d’un de ses supers pour percevoir l’autre facette de la pièce et ne plus voir le mal que les héros pouvaient faire.

« Oui je suis d’accord avec toi, mais le travail d’un journaliste n’est-il pas de mener l’enquête de comprendre toutes les facettes de cette même pièce avant d’aligner des mots qui auront des répercussions sur des milliers de personnes ? »

Lorsqu’elle lui décrivit sa vie actuelle, maintenant qu’elle avait levé le masque. Ethan put comprendre toute la difficulté qu’elle avait de parler de cela. Et si c’était difficile à entendre, cela devait l’être encore plus de le vivre. S’il n’avait pas du tout les mêmes inquiétudes dans sa vie que son amie, il connaissait le sentiment qu’elle décrivait, celui de décevoir. Il lui était déjà arrivé d’aller voir un père de famille et devoir lui expliquer qu’il n’avait pu sauver sa femme. Il avait vu le bouleversement sur le visage de l’homme. C’était sans doute ce qu’Ethan détestait le plus dans sa fonction de héros. Oui il y avait les bons côtés, comme la reconnaissance ou encore le sentiment de travail accomplit, mais celui de décevoir occulté tous les autres sentiments que l’on pouvait ressentir lorsqu’on était un héros.

« Tu penses qu’il faudrait que l'on tombe tous le masque ? »

C’était une réflexion qu’Ethan ne s’était jamais posée, qu’un ou deux héros agissent à visage découvert était une chose, mais que chaque héros dans chaque ville du monde fasse tomber le masque était une chose à laquelle Ethan pensait que le monde n’était pas prêt.

« Je ne vais pas te cacher avoir pensé à ôter mon masque, peut être que cela arrivera un jour. Mais je ne suis pas sûr que le monde soit prêt justement à voir ses héros redevenir de simple humain. Alors oui je pense qu’ils leur viendraient enfin à l’esprit que nous ne sommes pas différent qu’eux, que nous avons juste quelques facultés spéciales en plus. Mais imagine que cela arrive, je ne suis pas sûr que tous accepteraient cet état de fait, voir que des humains comme les autres sont capables de mettre leur vie de côté pour aider les autres. Imagine alors toute la rancœur et la jalousie qui risquerait d’apparaitre même chez le plus aimable des pères de famille. La culpabilité qui naitrait ainsi chez chaque être de cette planète, la culpabilité de n’être pas assez courageux, bienveillant ou bien moins égocentrique. Imagine tout le mal que cela engendrerait, je pense que cela risque de faire plus de mal que de bien aux héros. »

Se rendant compte que son discours était allé en crescendo emplissant ses mots de pessimisme quant à la nature humaine, chose qu’il n’avait pas voulu. Qu’est qu’il pouvait être bête.

« Je suis désolé. Je n’aurais pas dû m’emporter ainsi. J’ai conscience que ma foi en l’humanité doit atteindre des abysses insondables, et j’oublie parfois que ce n’est que ma vision des choses et qu’elle ne devrait pas toujours êtres dites à haute voix. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Juil 2018 - 21:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 381
ϟ Nombre de Messages RP : 94
ϟ Doublons : Gabrielle Tessier, Andrea Parker
ϟ Crédits : Susan Tropicana
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Âge du Personnage : Vingt-huit printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, fleuriste et gestionnaire de sa propre entreprise
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (3/2)

1 rose de Lukaz, 1 rose de Eve, 2 rose de Susan, 1 rose d'Ethan, 1 rose de Lou
Son interlocuteur lui avait posé une colle ! De l’éthique des journalistes… Il y aurait de quoi disserter mais elle n’était pas certaine de vouloir s’aventurer sur cette pente-là. Elle était glissante.

« Je n’ai rien à répondre à cela, concéda-t-elle d’un air mi-amusé, mi-embarassé. Il doit y avoir un manque d’éthique professionnelle. Il doit aussi peut-être y avoir de la peur, de la jalousie,… Elle secoua la tête. Non, je ne vois rien qui puisse justifier cela. »

Elle ouvrit la bouche puis la referma aussitôt ; Ses réflexions prenaient le pas sur la discussion, c’est pourquoi elle s’empressa de les chasser pour revenir au propos qui les intéressait. Lorsqu’elle avait poussé sa réflexion sur le fait que les supers se tenaient au-dessus des citoyens par le privilège de leur masque, elle n’avait pas osé franchir le pas suivant. La suite logique. Fallait-il qu’ils abandonnent leur identité secrète ? Elle ne s’était jamais réellement posé la question, et n’avait bien sûr pas pris la peine d’y réfléchir. Son ami eut tôt fait de la rappeler au pas en lui posant l’interrogation fatidique, à laquelle elle n’eut qu’une réponse simple et sans équivoque :

« Je ne sais pas. »

Elle s’arrêta un instant, marqua une pause et balaya sa boutique. Comme un fait exprès, son regard accrocha celui de la photographie au mur. Son père lui tendait un sourire mélancolique. Elle soupira.

« Comment est-ce que je pourrais demander cela à qui que ce soit ? Je ne sais pas si ça fonctionnerait, mais ce dont je suis sûre c’est que leur vie en serait changée à jamais. Elle marqua une pause. Je suis orpheline, je n’ai pas de famille, personne qui compte sur moi. Est-ce que je pourrais demander un tel sacrifice à quelqu’un qui a des gens à protéger ? Non, ce serait égoïste et irresponsable de ma part. Je ne pourrais jamais… »

Il y avait certainement un manque de confiance en elle, le sentiment de ne pas être légitime. Comme lorsqu’Eldoth l’avait poussé à faire un discours devant les réfugiés, comme lorsqu’il lui avait dit qu’elle aurait tout pour être un excellent Porte-parole de la Légion. Une part trop humble, trop timide d’elle. La même qui lui susurrait à cet instant qu’elle n’avait pas l’étoffe d’un leader, et que personne ne pourrait la suivre dans son entreprise. Une entreprise qui ferait mieux de rester à l’état embryonnaire, à l’état d’ébauche, à l’état de réflexion entre deux amis.

Elle écouta patiemment le Légionnaire exprimer ses doutes et fut touchée par la sincérité qui transparaissait de ses mots. Il avait raison à sa manière ; Se tenir hors de la portée des citoyens lambda avait ses avantages. Même si on subissait l’ire de la presse, on restait toujours éloigné de celle de ses concitoyens qui nous craignaient et nous respectaient. Mais était-ce vraiment la solution ? Devaient-ils chercher le respect par la crainte ? Elle secoua la tête et posa doucement sa main sur celle, gantée, de Fulguris, qu’elle pressa. Autant que son empathie lui permettait de percevoir son désarroi et son trouble, elle essayait de lui communiquer sa confiance en l’avenir et son espoir que les choses finissent par s’arranger. Après quelques instants, elle prit la parole.

« Ne t’inquiète jamais de me dire les choses. Je ne te jugerai pas. Elle lui offrit un sourire bienveillant et retira sa main de la sienne. Nous n’avons pas tous le même vécu, nous n’en retirons pas tous les mêmes leçons. Une pause. Je veux croire qu’il y a du bon dans chacun d’entre nous, qu’il y a du bon dans l’humanité. C’est ainsi, même si les circonstances me donnent plus souvent tort que raison. »

C’était un fait. Malgré tout ce qu’elle avait vécu, Natalia ne cessait de croire que leur espèce était promise à un destin glorieux, qu’elle était capable de tout ce qu’il y avait de meilleur dans la nature. Mais elle savait aussi qu’il existait des êtres profondément mauvais, soit par leur nature, soit par les circonstances. Elle le savait parce que leur planète continuait d’être détruite, parce que des femmes continuaient de mourir sous les coups de leurs compagnons. Et elle imaginait sans mal que l’amertume qui transparaissait dans les mots de son ami n’était que le reflet d’un vécu un peu trop cruel. Elle ne l’avait jamais interrogé à ce sujet et ne comptait évidemment pas le faire, mais elle imaginait sans mal que ç’avait dû être terrible. Elle ne pouvait pleinement comprendre ce qu’il ressentait, seulement essayer de se mettre à sa place.

« Tu as sûrement raison… Mais la jalousie, la rancœur, la culpabilité,… Tout ça existe déjà. J’en ai fait les frais. Les gens s’acharnent sur ce qui est nouveau, sur ce qui leur fait peur. Puis le temps passe et on entre dans la norme. On est oubliés, puis on est comme eux. Elle secoua la tête. Mais il y aura toujours des gens pour envier et haïr, qu’on soit masqué ou non. »

C’était la cruelle évidence, mais elle l’avait accepté depuis longtemps. Ce qui ne l’empêchait pas d’être profondément humaniste et résolument optimiste.
Revenir en haut Aller en bas



Lady of the woods
La nature, pour être commandée, doit être obéie.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 17 Juil 2018 - 21:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 14/04/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 98
ϟ Nombre de Messages RP : 38
ϟ Crédits : Moi même
ϟ Célébrité : Chris Hemsworth
ϟ Âge du Personnage : 33 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Garde du Corps
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Pouvoirs : Contrôle de l'Electricité - Niv I
Régénération - Niv I
Immunité Electrique - Niv I
Fulgurance - Niv I
Malgré toutes les sombres pensées qu’Ethan avait sur le monde et ses habitants, il savait que tout n’était pas noir ou blanc. Mais la foi en l’humanité cela faisait longtemps qu’il l’avait perdu. En sachant cela, on pouvait se demander ce qui poussait Fulguris à arpenter les rues afin d’aider ceux dans le besoin. Certains diront que c’est un moins pour obtenir la gloire, d’autres affirmeraient que c’est pour se donner bonne conscience, et ces derniers ne seraient pas loin de la vérité.
Il s’était longtemps posé cette question, au début il souhaitait seulement se rendre utile, mettre à disposition des autres ses facultés. Mais au fond de lui il connait la vraie raison et s’il n’en parle sans doute jamais à personne, il en fait des cauchemars encore aujourd’hui. La culpabilité, voilà le moteur de Fulguris, honteux d’un acte passé, qui pourtant était inévitable, jamais il ne pourra se pardonner le mal qu’il a commis ce sombre jour, et sauver le plus de monde possible et en soit un moyen pour lui de retrouver la paix.

Alors qu’il venait de demander pardon à son amie, il ressent des sensations qu’il n’avait pas ressenties depuis fort longtemps. De l’espoir et de la confiance. Un coup d’œil sur la main posée sur la sienne, il comprit que c’était l’œuvre de Natalia. Étant peu au courant des facultés, qu’elles soient magiques ou non, de son amie, il ne savait pas vraiment ce qu’elle venait de faire, mais bien qu’il n’en ait pas la preuve il savait qu’elle en était la cause.
Remontant son regard dans celui Natalia, un léger sourire sur le visage, il eut pour seul mot un « Merci ».

Il ne savait pas encore ce que cela pouvait lui apporter, mais le fait d’avoir à nouveau ressentit ce genre de sentiments à l’égard de l’humanité et du futur, sans pour autant lui ouvrir les yeux sur ce que pouvait devenir le monde si l’homme devenait meilleur, là s’ouvrait une porte sur son subconscient, peut-être qu’à l’avenir il jugerait moins rapidement les actes ou les mots d’autrui.

« J’aimerais te croire et avoir la même confiance que toi en l’humanité. Mais depuis bien longtemps je ne vois plus que le mal et mon côté héros me pousse à le combattre, parfois, souvent, en vain. »

Repensant à ses dernières paroles et au sujet qui les préoccupait, Ethan repensa à tout ce que devait vivre son amie maintenant qu’elle avait fait tomber le masque. Il savait qu’il n’était pas prêt à sauter le pas, mais en attendant il y avait autre chose qu’il pouvait faire.

« Sache que je n’aurais jamais de jalousie, de rancœur ou de colère à ton égard. Je t’admire pour ce que tu vis chaque jour, d’avoir eu ce courage que je n’ai pas… pas encore. Tu es mon amie et tu as toute ma confiance et je ne sais pas pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt, mais je pense que tu mérites, non pas de mérite là dedans, juste de la confiance et de l’amitié. »

Menant ses mains au niveau de son visage, il attrapa les bords de son masque et petit à petit il le retira dévoilant alors son visage.

« Mais surtout, appel moi Ethan. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 20 Juil 2018 - 23:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 381
ϟ Nombre de Messages RP : 94
ϟ Doublons : Gabrielle Tessier, Andrea Parker
ϟ Crédits : Susan Tropicana
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Âge du Personnage : Vingt-huit printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, fleuriste et gestionnaire de sa propre entreprise
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (3/2)

1 rose de Lukaz, 1 rose de Eve, 2 rose de Susan, 1 rose d'Ethan, 1 rose de Lou
Il n’était pas toujours nécessaire que des mots soient échangés. Des fois il suffisait d’un regard, plein de colère ou plein d’amour pour faire passer le message, souvent c’était un sourire qui transmettait l’allégresse, quelques fois, c’était un contact discret et pudique qui permettait d’affirmer son soutien. Ils n’avaient pas échangés de paroles pendant les quelques instants que dura l’étreinte de leurs mains mais ce fut suffisant pour qu’elle lui fasse ressentir, et pour qu’elle comprenne sa tourmente. Il l’avait remercié et elle, en échange, elle avait souri. Aussi simplement que ça, et ce fut tout. Natalia pouvait guérir et protéger, mais sa compréhension intuitive des émotions humaines, animales et végétales, sa capacité d’induire chez autrui l’espoir, la confiance, était de loin son pouvoir le plus puissant. Il n’était pas donné à tout le monde de ressentir clairement ce qui se passait dans le cœur d’un autre individu, surtout lorsque souvent, eux-mêmes ne le savait pas. Pourtant elle savait apaiser les maux du corps et ceux de l’esprit aussi sûrement que sa main savait guider le sarment des plantes qui lui obéissaient. C’était ainsi, elle se plaisait à croire qu’elle était un soutien auprès des siens, une lueur d’espoir auprès des autres.

« Je ne peux pas te blâmer. Des souvenirs, sombre, ressurgissaient ; Elle les balaya. Moi aussi, des fois, je perds espoir. Souvent, même. Quand je vois l’homme détruire la Nature, quand je vois l’homme annihiler les siens, quand je vois l’impunité, l’injustice,... Puis je me rappelle qu’il y a de la beauté dans ce monde. Je choisis de la voir, et elle éclipse le reste. »

Comme tous les héros, Natalia avait assisté à des scènes d’une horreur incommensurable. Elle avait cherché à les arracher à sa mémoire, parfois oubliant d’en manger, parfois oubliant d’en dormir. Lorsqu’ils n’étaient enfin plus qu’une fresque lointaine et désordonnée, elle se permettait d’y jeter un œil critique, d’essayer de comprendre les motivations, d’essayer de trouver une logique à ce qui n’en avait, fondamentalement, pas. Bien sûr, elle n’avait pas le même vécu que son ami et elle ignorait ce qu’il avait pu traverser pour ressentir tant d’amertume. Elle aurait voulu l’aider, sans y parvenir, éclairer un peu son horizon mais elle savait que même ça, c’était hors de sa portée. C’est pourquoi elle fut d’autant plus embarrassée par son laïus plein d’une admiration qu’elle ne jugeait pas mériter. Après tout, elle n’avait rien fait de plus que ce qu’aurait fait un médecin ou un secouriste, non ? Elle agissait simplement à visage découvert.

« Arrête enfin, je vais finir par mourir de honte. » Avait-elle plaisanté.

Une roseur timide avait, en effet, enflammé ses jours. Pour la masquer, elle avait fini sa limonade et offert à son interlocuteur un large sourire qui s’effaça sitôt qu’elle comprit où il voulait en venir. Ses prunelles claires n’osaient pas se détourner du masque qui, comme une mue qu’on arrache, dévoila bientôt le visage de son ami. Pendant un instant, elle ne trouva rien à redire ; Fulguris, Ethan. Une seule et même personne dont elle n’avait, pas un seul instant, envisagé l’apparence. Aussitôt, elle fut happée par ses yeux d’un gris presque blanc et réalisa à quel point elle en savait peu sur lui, tout en sachant autant. Un peu comme c’était le cas avec Eldoth, et bien d’autres héros qu’elle côtoyait. Après quelques instants, elle lui tendit la main comme pour le saluer.

« Enchantée Ethan. »

Bien sûr, ça n’avait pas de sens puisqu’ils se connaissaient ; Il le savait, elle le savait. Et elle savait qu’il le savait mais ça n’avait pas d’importance, c’était pour la forme. Des présentations en bonne et due forme. Après avoir laissé planer un silence ému, Natalia reprit la parole :

« Je suis touchée par ton geste, tu sais. C’était parfaitement sincère. Contente que tu me fasses assez confiance pour... ça. Et pour le reste. Merci. Conclut-elle simplement. Après quelques instants, elle ajouta : du coup, si je peux me permettre cette question... Qui es-tu ? »

Maintenant qu’elle savait, elle était avide de savoir... Plus.
Revenir en haut Aller en bas



Lady of the woods
La nature, pour être commandée, doit être obéie.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 21 Juil 2018 - 17:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 14/04/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 98
ϟ Nombre de Messages RP : 38
ϟ Crédits : Moi même
ϟ Célébrité : Chris Hemsworth
ϟ Âge du Personnage : 33 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Garde du Corps
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Pouvoirs : Contrôle de l'Electricité - Niv I
Régénération - Niv I
Immunité Electrique - Niv I
Fulgurance - Niv I
Un sourire vint éclairer le visage du héros. Cela faisait un moment qu’il envisageait de dévoiler son identité à Natalia. Même si cela ne faisait pas des années qu’ils se connaissaient, il avait à la connaître et à lui faire confiance. À Star City, elle était sans doute l’une des personnes les plus proches d’Ethan. Et depuis qu’il connaissait son identité, il trouvait étrange qu’elle ne connaisse pas la sienne. Il accueillit sa main avec reconnaissance, il aurait pu lui dire qu’il était enchanté également, pour la forme, mais cela avait déjà été fait lorsqu’il avait eu connaissance de son identité civile.

« Je suis content d’avoir enfin pu partager cela avec toi. »

Finissant enfin par lâcher la main de son amie, il se réinstalla à ses côtés et reprit entre ses mains son verre de limonade dont il but une nouvelle gorgée avant de le finir.

« Qui je suis ? »

Une simple question qui fit sourire Ethan. Mais en y réfléchissant, il ne savait pas vraiment par où commencer. Il tenta de se souvenir de la manière dont il avait appris l’identité de Natalia, mais ce jour-là n’avait pas été propice aux questions et aux révélations, non plutôt au combat lorsqu’ils étaient tombés sur une troupe du terminus alors qu’ils cherchaient à mener un groupe de civil jusqu’au bourgeon vert. Ce n’est que plus tard qu’il apprit à connaître petit à petit la jeune femme.

« Tu veux la version longue ou la version courte ? Je viens de Chicago et ça doit faire à peu près trois ans que je vis à Star City. Dans le civil je suis garde du corps pour une petite peste… »

Il ne put s’empêcher de sourire à l’évocation de Sarah, si cela faisait longtemps maintenant qu’elle n’était plus envers lui cette petite peste qu’il décrivait, lorsqu’il parlait de son boulot de garde du corps il la décrivait toujours ainsi, après tout elle avait choisi de garder cette image lorsqu’elle n’était pas oracle.

« J’ai été dans l’armée durant plus de dix ans, je ne peux pas vraiment parler de cette période ni de ce que j’y faisais, mais cela m’a permis de voyager dans le monde entier. »

Et pour cause, durant une grande partie de sa carrière il avait été affecté à une unité spéciale de commando qui travaillé en étroite collaboration avec la CIA, la NSA et également l’UNISON. Toutes ses missions étaient top secret et s’il préférait en général ne pas penser à cette période de sa vie, sans elle il ne serait pas l’homme qu’il était aujourd’hui.

« Je suis un homme simple, je ne vois pas ce que je pourrais dire pour rendre ma vie un peu plus intéressante. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 1 Aoû 2018 - 15:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 381
ϟ Nombre de Messages RP : 94
ϟ Doublons : Gabrielle Tessier, Andrea Parker
ϟ Crédits : Susan Tropicana
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Âge du Personnage : Vingt-huit printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, fleuriste et gestionnaire de sa propre entreprise
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (3/2)

1 rose de Lukaz, 1 rose de Eve, 2 rose de Susan, 1 rose d'Ethan, 1 rose de Lou
Fulguris – ou plutôt Ethan – s’était volontiers prêté au jeu des questions-réponses et la jeune femme en fut aussitôt ravie. Elle s’installa, menton dans la main, braquant ses prunelles claires sur le visage doux et conciliant de son ami. Comme une enfant, émerveillée, à qui on aurait raconté une histoire. L’orpheline n’avait à proprement de passé et de souvenirs que ce qui avait été construit après qu’elle ait quitté l’orphelinat publique, que ce qu’elle s’était elle-même raconté ; Elle ne revoyait pas les Thanksgiving heureux en famille, elle n’avait pas eu de grands-parents pour la gâter, pas de frères, sœurs ni même de cousins avec qui partager son enfance. Sa famille était constituée de ses amis, de ses compagnons, des druides du Cercle, du personnel de l’orphelinat où elle avait grandi et où s’était tapie son enfance, entre un dortoir pour fille et un sous-sol encombré par la végétation. Mais elle ne s’en plaignait pas, après tout elle n’en était pas moins heureuse. Combien pouvaient se targuer de choisir leur famille ? Combien avaient eu sa chance de sortir d’une institution glauque ? Elle était entourée de gens qui l’aimaient pour ce qu’elle était. Elle était la joie faite femme. Et elle était avide de connaissances, vivant par procuration un passé qui lui avait été arraché beaucoup trop tôt. Captivée, Natalia but chacune de ses paroles.

Lorsqu’elle eut fini, elle considéra que c’était trop court et qu’elle n’était pas rassasiée. Mills questions brûlèrent à ses lèvres, qu’elle réfréna à grand peine, se contentant d’offrir à son interlocuteur un sourire ravi. Loin d’elle l’idée de le noyer sous les questionnements – qui ne la regardaient peut-être pas ! Et c’était sans compter qu’elle-même se souvenaient parfaitement de leur première rencontre et de la façon dont il avait, petit à petit, pénétré dans son cercle d’amis pour s’y faire une place au chaud. Oh, elle n’avait pas été avare en renseignements – c’eut été impossible puisqu’à peine rencontrés, ils s’étaient rendus au Bourgeon Vert réaménagé ! Aussitôt, son visage, son nom, sa profession et ses capacités lui étaient révélées et il les avait parfaitement acceptées. Quant au reste... Son passé, ses relations, ses rêves, ses peurs, ses envies. Elles lui avaient été dévoilées peu à peu, petit à petit. D’aucuns diraient au compte-goutte mais c’était largement suffisamment pour établir entre eux une relation de confiance et d’amitié.

Malgré tout, ces informations mettaient en lumière un certain nombre de choses et de traits de caractère propre au jeune homme, qu’elle commençait à mieux appréhender. Comme son instinct protecteur, ou son avis bien sombre en ce qui concernait la nature humaine... Comment faire autrement lorsqu’on avait connu la guerre ? Elle imaginait sans mal quel genre de zones il avait visité et à quels actes abominables il avait été poussé. Ses poings se serrèrent imperceptiblement en quoi cela était juste, puis elle se souvint qu’il n’y avait pas de justice dans la nature. Seulement la fatalité, l’impartialité et qu’on pouvait y apporter la lumière par ses actes et par ses choix. Elle choisit de passer sous silence cet aspect de son histoire – comme la raison pour laquelle il devait avoir quitté l’armée – et porta ses interrogations sur des aspects moins sombres.

« C’était la version courte, j’imagine ? Le taquina-t-il. Elle pouffa de rire en secouant la tête avant de recouvrer son sérieux. Tu sais... J’aime à croire que chaque vie est intéressante, même celle d’un homme simple. Avec son lot de joies, son lot d’horreur. Le choix de regarder plutôt l’un ou plutôt fait que certains peuvent aller de l’avant tandis que d’autres restent dans le passé. Mais au fond, personne n’est parfaitement heureux ou malheureux. Elle eut un sourire amusé. On est drôlement philosophique aujourd’hui... C’est la limonade tu crois ? »

Elle prit sa canette dans ses mains pour l’observer sous toutes les coutures avant de reporter son attention sur Ethan. Une question lui était venue et elle espérait qu’elle ne soit pas trop indiscrète.

« Pourquoi as-tu quitté Chicago ? »

S’il y était né, c’est qu’il devait y avoir de la famille ? Possible, mais après tout elle commençait seulement à le connaître...
Revenir en haut Aller en bas



Lady of the woods
La nature, pour être commandée, doit être obéie.



No More Lies, no more Secrets [Natalia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]
» Give All My Secrets Away ' Lily & Antigone
» [Suggestion] Cadeaux Secrets de Noël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Centre Ville :: Le quartier du Front de Mer :: Les boutiques et commerces :: Le Bourgeon Vert-