AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

La synagogue du Diable [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Message posté : Mer 25 Juil 2018 - 22:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Oui il n’avait rien vu, mais durant les longues minutes à parler à cette femme, il avait eu le temps d’y penser. Il savait que l’intervention de la police ne ferait rien, autant jeter une pierre dans une mare. Mais comme la pierre qui fait onduler l’eau, l’intervention de la police, et peut être juste la présence de Fulguris en ce lieu avait déjà provoqué assez de remous. Il doutait que les sorcières se regroupent à nouveau en ce lieu à présent connu du héros. Non, elles allaient sans doute chercher un autre lieu où pratiquer leur culte obscur. Enfin il y avait bien une autre solution, mais Ethan comptait bien ne pas leur permettre d’appliquer cette solution, il tenait bien trop à la vie.

En écoutant la sorcière, il comprit bien évidemment qu’elle se pensait bien supérieure à tout ce qu’il pourrait envoyer vers elle. La police n’avait aucune emprise sur elle, que ce soit juridique ou bien même en termes de terreurs. La seule question qu’Ethan se posait à ce sujet était bien évidemment, si ses dires étaient véridiques ou bien si elle ne faisait qu’implanter un peu plus le doute dans l’esprit du héros.

Des frissons lui parcouraient le dos à chacune de ses paroles. À mesure qu’elle parlait et que son regard était plongé dans le sien, Il avait de plus en plus envie de la croire, de l’écouter, de la posséder. Les mains crispées, tendues entre le désir de la toucher et la résistance qu’il s’imposait. Il avait conscience qu’il pouvait lâcher prise, l’écouter, lui obéir et que tous seraient arrangés. Mais il savait aussi qu’en faisant cela seul la mort l’attendait, ou du moins il préférait s’en persuader. Le désir de s’abandonner à elle était fort, il ne savait pas combien de temps il pourrait résister avant de céder ou de perdre la tête. Il pouvait sentir son cœur s’accélérer à chaque nouveau battement, il raisonnait jusque de dans ses tempes. Et malgré la maigre tentative de se concentrer sur le courant électrique qui parcourait son corps, il n’arrivait pas à se concentrer assez pour la repousser, pour repousser toutes ses idées alléchantes, toutes ses propositions. Il avait le sentiment que bientôt il n’aurait plus de volonté propre. Quoique que lui faisait cette sorcière, c’était puissant très puissant.

Sa proposition était alléchante, une simple mèche de cheveux ou une goutte de son sang et tout serait fini. Plus de meurtre, il la croyait quand elle disait cela, elle était bien capable de s’assurer de cela. Quelques parts, sous toute cette couche de désir, il pouvait sentir cette méfiance qui résistait. Les meurtres cesseraient-ils vraiment ? Ou bien mieux orchestré de manière à ce qu’ils ne soient pas découverts ?

L’envie de la croire et de l’écouter était bien trop forte. Il leva la main, il effleura sa peau alors qu’il montait sa main vers ses propres cheveux afin d’en arracher une mèche. Il tira fort, l’objet désiré enfin en main. Redescendant sa main, il pouvait la voir trembler, le poing serré pour ne pas lâcher les quelques cheveux. Il sentit alors un électrochoc provenant de l’intérieur de son corps et aussitôt dans sa main fermée une puissance électrique explosa réduisant en cendre les quelques cheveux qu’il tenait.

Il ne savait pas comment cela était possible. Loin de se douter qu’au fond de lui habitait l’esprit des tempêtes, il ne pouvait imaginer que cet esprit était intervenu aux prix d’un immense effort pour tenter de le libérer de l’emprise de la sorcière. Il ne comprenait pas ce qu’il venait de faire, mais une chose était sûre, il ne sentait plus ce désir artificiel, enfin si. L’électrochoc n’avait pas brisé l’envoutement, il avait juste permis à l’esprit d’Ethan de reprendre le dessus. Mais pour combien de temps ?

Comme libéré de l’emprise de la sorcière, Ethan ouvrit les yeux sur un tout nouveau monde. Maître de ses esprits pour le moment. Il prit la seule solution qu’il puisse prendre alors. Il fit un pas en arrière, puis un second. Les yeux rivés dans ceux de la sorcière, il parla d’une voix posée, calme, mais déterminée, tout en continuant de reculer.

« Je ne peux accepter votre proposition. Je vais juste partir et je vous déconseille de chercher à m’en empêcher. »


Il s’arrêta à quelques mètres de la sorcière, son attitude n’était plus passive devant la beauté envoutante de la sorcière, non il était sur le qui-vive, attendant de voir si elle le laissait partir ou non, prêt à agir à la moindre menace.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 28 Juil 2018 - 11:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 621
ϟ Nombre de Messages RP : 291
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions V
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale II
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Échine de Léviathan (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Varvara (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)
- Sam, le démon d'Halloween (compagnon)
Il était au bord du gouffre. Evelyn pouvait le deviner alors même que son masque camouflait son visage. Elle pouvait le lire dans sa posture, dans le rythme de ses inspirations et les tremblements qui parcouraient son corps. Un sourire satisfait se serait dessiné sur les lèvres de la sorcière si elle n’avait pas pensé un instant que cela pourrait mettre à mal son petit jeu de séduction. Son interlocuteur ne devait pas être fier de l’état dans lequel il se trouvait, dans lequel elle l’avait placé.

Une conclusion charnelle à cette rencontre n’était toutefois pas envisageable. Le moment n’était pas adéquat. Soit parce qu’Evelyn avait envie de le laisser se languir quelque peu, de le tourmenter dans ses rêves les plus intimes, soit parce qu’elle savait qu’au moindre contact physique, l’instinct de survie reprendrait le dessus. Elle était une créature de la mort, un agent de la destruction et malgré sa nudité, son apparat ne laissait que peu de doutes sur le sujet. Le super-héros devait faire une lecture inconsciente de tous ces signaux. Ou bien il ne se souvenait encore que trop bien qu’elle l’avait poursuivie avec sa dague à la main. Elle avait été quelque peu impulsive, mais avait tant espérer pouvoir terminer toute cette histoire avec quelques coups de sa lame. Le sabbat aurait pu reprendre.

S’il s’arrachait les cheveux, cela serait le cas. Elle vit son geste et ressentit un élan de satisfaction. Qu’il les lui donne et elle n’aurait pu à s’inquiéter. Elle pourrait faire de lui une bête de luxure ou de paresse qui ne poserait plus aucun problème. Elle pourrait le tourmenter de désir et de peur jusqu’à ce qu’il ne puisse plus se résoudre qu’à demander son aide. Elle se saisirait de son âme et il deviendrait son pantin. Son propre petit légionnaire damné. Le convent garderait son statut secret, mais plus encore, le Hell Club ferait une magnifique avancée.

Evelyn lâcha un léger soupir de déception, sans se priver de sourire pour autant quand le super-héros reprit le dessus. C’était décidément une rencontre amusante. Il se substituait à son influence, ce qui signifiait qu’elle allait devoir trouver un moyen de l’identifier pour éviter qu’il ne devienne trop gênant. Ce soir elle le laisserait partir, mais probablement pas seul.

« Bien. Vous êtes libre de partir. Mais j’espère que vous n’oublierez pas le fait que je ne vous ai plus attaqué et que nous avons réussi à partir chacun de notre côté sans effusion de sang. Vous avez plus à gagner à nous laisser en paix qu’autre chose, croyez-moi. »

Elle fit elle aussi un pas en arrière. Caliban était toujours perché sur son arbre, prêt à intervenir si le justicier changeait d’avis. Peut-être devrait-elle charger le démon de suivre cet individu. Même si elle comptait lever quelques ombres pour ensuite l’espionner. Il faudrait aussi qu’elle interroge chaque sorcière de son convent. Trouver celle qui avait attiré cet homme. Cela ne devrait pas être compliqué. Aucune d’entre elle ne serait assez folle pour lui mentir.

« Je suppose que nos chemins se séparent maintenant. »
Pas définitivement, car il en avait trop vu et cet homme devrait mourir.
Revenir en haut Aller en bas



Message posté : Dim 5 Aoû 2018 - 11:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Dire qu’Ethan était étonné par la réaction de la sorcière aurait été un euphémisme. Il s’était attendu à une toute autre réaction de sa part. Il s’était préparé à en découdre pour se sortir de là vivant. Mais voilà qu’elle le laissait partir sans demander une nouvelle fois une quelconque assurance. Il avait le sentiment que cela pouvait cacher autre chose. Ce qu’elle avait a caché semblait être bien trop important pour risquait un affrontement.

« Je ne l’oublierais pas. »

Furent les seuls mots qui sortirent de sa bouche. Il savait qu’il faisait probablement une erreur. Partir comme ça, sans rien tenter pour récupérer sa cible n’était pas des plus héroïques, disons plutôt qu’il y a un pas entre le courage et la bêtise. Et il aurait été bête de provoquer un affrontement, il avait le sentiment qu’elle cachât une puissance magique bien supérieure à ce qu’il pouvait imaginer ou bien même qu’il avait déjà affronté.

Il commença à reculer de quelques pas, il ne savait pas vraiment s’il pouvait prendre le risque de lui tourner le dos. Il préféra attendre d’avoir mis assez de distance entre eux pour cela. Gardant le regard fixé sur la sorcière, s’éloignant d’elle jusqu’à être à une distance convenable, il décida enfin à se retourner et disparaitre derrière un arbre prenant la direction du camping, puis de la ville.

Maintenant qu’elle n’était pas dans son champ de vision, il pouvait sentir la tension descendre. Cette rencontre avait été des plus étranges, et malgré toutes les dangerosités de cette sorcière il ne regrettait pas de l’avoir rencontré. Connaitre son ennemi était une bonne chose quand un affrontement futur se profilait. Ça, il en était conscient, malgré les derniers mots de la sorcière, il savait que leur route se recroiserait un jour et ce jour-là il doutait que le dénouement soit le même. Mais au fond de lui il espérait que cette nouvelle rencontre se ferait le plus tard possible.
Il n’en avait pas conscience, mais l’envoutement dont il avait été la victime était toujours présent quelque part au fond de lui. Et il se réveillerait surement un jour ou l’autre, précipitant sans doute le héros dans les folies ou le menant à une mort certaine.

Malgré son désir d’en rester là, il savait qu’il ne pouvait pas abandonner son enquête et à présent qu’elle étendait ses filaments vers un bien plus gros poisson, Ethan savait que la sorcière ne pourrait pas non plus le laisser partir indéfiniment. Il allait devoir se renseigner sur elle et sur son culte, avant qu’ils ne se croisent à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas



La synagogue du Diable [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Sujets similaires

-
» [pv pharaon, libre et Petit Diable], affamé
» Au diable les enfers, Au paradis des amours, Je suis libre.
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-