AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Une journée un peu compliquée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 7 Juil 2018 - 13:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

avatar
Super-Héros Indépendant

Afficher le profil
Lily

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 08/05/1993
ϟ Arrivée à Star City : 22/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 262
ϟ Nombre de Messages RP : 51
ϟ Crédits : By Amon, By COM
ϟ Célébrité : Millie Bobby Brown
ϟ Âge du Personnage : 14 ans
ϟ Statut : Célibaire
ϟ Métier : Étudiante à Star High
ϟ Réputation : Niveau 0
"Une journée un peu compliquée"




Je ne m'étais pas levée très tôt ... Je m'étais demandée pourquoi personne n'était venue. La tête encore dans les vapes, je m'étais levée pour aller voir ce qu'il se passait. Personne dans le salon, ni dans la cuisine... J'avais ouvert la porte du bureau pour voir si mon père était là. Oui, il était là... La tête sur le bureau, ronflant comme pas possible, une traînée de bave sur le coin de la bouche. Maman n'était pas là. J'étais partie dans la cuisine, pour essayer de me faire quelque chose à manger. Je me demandais où était maman... J'avais sorti un bol pour le poser sur la table quand un morceau de papier attira mon attention... C'était une lettre de ma mère, elle disait qu'elle avait besoin de réfléchir et qu'elle partait pendant quelques jours. Qu'elle ne savait pas quand elle revenait.

Je savais que ce n'était pas toujours rose entre mes parents mais, je ne pensais pas que c'était à ce point ... J'avais déposée la lettre pour aller chercher du lait. Qu'est-ce que je devais faire ? J'avais, d'un coup de main, fait venir les céréales jusqu'à la table. Puis, sans même regarder, le lait c'était ouvert, les céréales c'était soulevé du paquet pour se déposer dans le bol, le lait s'envola de la brique pour atterrir sur les céréales. Le territoire de couvert c'était doucement ouvert, une cuillère s'envola doucement pour vernir terminer le tableau. Sauf que je n'avais pas faim ... Mes yeux étaient rivées sur la lettre de ma mère. Qu'est-ce qui avait bien pu se passer pour que ça arrive ? Qu'est-ce qu'avait fait mon père ? J'étais restée plusieurs minutes à chercher des réponses, à essayer de me souvenir des moments que je passais avec eux. Puis, un bruit m'avait ramené à la réalitée.
Mon père était sorti de son bureau de pour aller dans la salle de bain. Pour ne pas avoir à lui parler, j'avais englouti mon bol à une vitesse hallucinante. J'avais lavée mon bol, avant d'aller dans ma chambre. Mon père était sorti de la salle de bain pour retourner dans son bureau, une fois que j'étais sûr que la voie était libre, j'étais partie prendre une douche. Une fois sèche et habillée, j'avais criée à mon père que je sortais en passant la porte sans attendre sa réponse. Une fois sortie, je m'étais lancée au hasard dans les rues. Je ne savais pas quelle heure il était, ni ce que j'allais faire. J'avais seulement besoin de marcher. J'avais pris un bus sans savoir où il allait. Pourquoi mes parents étaient comme ça ? Qu'est-ce qui s'était passé ? J'étais descendu lors ce que j'avais vu du vert. J'avais trouvé un coin tranquille pour me coucher dans l'herbe.
Je regarderais le ciel en essayant de me vider la tête. Cette lettre, mon père endormi dans son bureau… Il ne dormait jamais dans son bureau. Est-ce qu'ils allaient se séparer ? Cette pensée avait fait monter mon stress avec une boule au ventre. Puis sans que je sache d’où cela venait, une pierre atterrit juste à côté de ma tête. D’un bond je m'étais levée pour faire face à l'attaquant. Un homme, métisse se tenait devant moi, plus grand de plusieurs centimètres, il me dominait par sa taille.

- Alors, gamine, on s’est perdue ? C’est bien dommage… Tu dois bien avoir quelques choses de valeur sur toi non ?

Sur la défensive, j’avais lâchée un “Non” froid avec un regard noir. Normalement, on ne répondait pas comme ça, on ne fonçait pas tête baissée…

- Je n’ai rien pour vous, lâchez-moi.


- Oh mais, ce n’est pas des façon de parler, jeune fille !

Tout de suite, il leva une main et une nuée d'abeilles m'avait entouré. J'entendais le bourdonnement de ses animaux qui me passaient tellement près que je sentais mes poiles se hérisser

- Lâche ton portable et tout ce qui peut avoir de la valeur, avait-il dit d’un ton posé.

J'avais réfléchi à la situation. Je n'étais pas dans une situation bien brillante... Mais j'avais le choix. Réagir et entrer en conflit où donner mes affaires et partir, si il me laissais... D'un mouvement de la main, une boule m'avait entourée repoussant les abeilles qui me tournaient autour.

- Comme si j'allais me laisser faire... Ce n'ait pas le bon jour !

Sans enlever la boule de protection, j'avais envoyée l'homme volé dans l'herbe. Il s'était écrasé sur le dos en poussant un gémissement avant de rigoler.

- C'est mignon. Tu essaies de résister... Laisse-moi rire, gamine, t'es pas à la hauteur !

D'un mouvement agile du bras, une racine sortie de terre pour s'enrouler autour de ma boule. Je sentais la force appliquée sur ma sphère, comme si c'était sur moi. J'avais regardée l'homme avec à rage avant de pousser un cri guttural qui avait fait exploser la sphère, la racine et dispersés les abeilles.

- Hmmmm… T’as de la ressource, tu ne t’ai pas trop fatiguée, gamine ? Et si…

Sans attendre un nouveau geste de sa part. J'avais levée une main pour le plaquer contre un arbre. Je savais ou viser : la gorge. J'avais commencée à appliquer une forte pression sur l'homme qui avait mis ses mains sur sa gorge pour essayer de se protéger. J'avais attendu qu'il vire au rouge pour parler.

- Tire toi, loin et souviens toi qu'une gamine à bien faillit te tuer, avais-je dit en le voyant devenir rouge violacé. Tire toi loin.

D'un geste vif, je l'avais envoyé vers la route avant de me laisser tomber au sol. Je l'avais entendu partir en courant mais... Ce n'était pas moi. Je n'étais pas comme ça ! Je n'agressais jamais les gens... J'avais manquée de l'étouffer ! À genoux au sol, j'avais pris ma tête dans mes mains avant d'éclater de sanglots.


b l a c k f i s h
Revenir en haut Aller en bas


GIVE THEM THE DESIRE TO BE YOU !

By COM



Une journée un peu compliquée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Journée habituelle..ou presque || TOPIC TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Les environs de Star City :: Forêt de Watson-