AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Great Teacher Nakamura [ Ezekiel ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 20 Mai 2018, 09:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
Silver Spark

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 17
ϟ Crédits : avatar - ilyria / gif - tumblr / code - miss pie
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Lycéen / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Cristal de Daka
Et voilà, c’est terminé.
En tout cas, toutes les télévisions et tous les réseaux sociaux l’annoncent. Il suffit de suivre le #InvasionTerminus sur Twitter pour être au courant. Les portails se sont refermés, reste une ville en partie détruite à reconstruire et peut-être des rescapés du Terminus à éliminer, qui sait ? J’avoue que je manque cruellement de confiance en le système actuel. J’ai encore un goût amer concernant mon renvoi, même si je m’en fou, au fond. Des imbéciles, voilà ce qu’ils sont ! Si c’était arrivé au Dakana, tout ça aurait été réglé en maximum une semaine.
Enfin, ça n’aurait pas pu arriver là-bas, déjà, vu la puissance des barrières protectrices.

Je patrouille aux abords de la Danger Tower, dans le quartier des finances. Je ne porte pas mon costume de manière affichée, parce que ça manque de discrétion. Je me mêle à la foule nocturne toute à sa liesse. Fêter aujourd’hui, reconstruire demain. L’avantage d’une telle invasion, c’est l’emploi qu’elle génère. Le secteur du bâtiment a de beaux jours devant lui.
On pourrait croire que les criminels ont mieux à faire que de voler le sac de mamie ou agresser des gamins qui sortent du magasin de BD (au passage, j’attends les nouveautés depuis au moins une éternité. Le blocus, ça craint.) mais la triste réalité de l’humanité se trouve ailleurs…
Raison de ma présence ici.
Parce que la Légion est trop occupée avec les « vrais » problèmes.
Tu parles.

Ma combinaison sous des vêtements de ville. Un jeans sombre, un pull qui me couvre et dont le col remonte. La vieille pique une crise chaque fois que je veux sortir sans cacher les « tatouages de la honte » et moi je résiste à l’envie de lui en coller une. Déjà parce que ça reste ma mère mais surtout parce qu’on ne frappe pas quelqu’un incapable de se défendre, qu’il soit homme ou femme. Je sais que normalement, on dit seulement qu’on « ne frappe pas une femme » mais ceux qui l’affirment ne connaissent pas Okoye ni les guerrières du Dakana. Vaut mieux rendre les coups, pour ne pas devenir un souffre-douleur.

Les mains dans les poches, j’attends un message de là-bas. Avec le décalage horaire, je vis surtout de nuit pour continuer d’exister avec eux. En attendant, je me balade dans la fraicheur nocturne en me demandant si quelqu’un va se décider à commettre un délit, n’importe lequel.
Théoriquement, je n’ai pas le droit d’intervenir. Déjà parce que je n’ai jamais appartenu à la Team Alpha, ensuite parce que je suis en période un peu probatoire depuis « l’accident » avec l’autre connard. C’est drôle, comme ils sont tous partis du principe que c’était vraiment une perte de contrôle de mes pouvoirs. Ils sous-estiment vraiment la formation reçue pendant dix ans et la signification des tatouages sur mon corps. Mais bon, mieux valait ne détromper personne et prendre un air désolé. Je suis surtout désolé de ne pas l’avoir achevé. Pas parce que je suis un sadique avec des pulsions meurtrières, mais il a cherché l’affrontement pendant des mois. Quand on veut un duel, on en assume les conséquences, c’est tout. Je ne me réjouis pas qu’il vive handicapé toute sa vie (peut-être un tout petit petit petit peu au fond de moi… Mais juste un peu) mais je suis surtout préoccupé par le fait qu’il a fichu ma vie en l’air.
Enfin, de toute manière, je ne voulais pas vraiment rejoindre cette équipe de débiles.
La seule chose qui me manquera, ce seront les cours de techno. Ça ouais, c’était plutôt cool.

Quelqu’un pose la main sur mon épaule. Je sursaute et je me retourne, le poing déjà fermé et armé. Heureusement, je reconnais le prof de techno juste avant de lui en coller une. La blague ! J’enlève le casque que j’avais sur les oreilles, avec la musique à fond. Je sais, pas hyper optimal pour une patrouille mais j’ai de bons yeux et contrairement à la majorité des gens, je pense à regarder dans les ruelles quand je passe devant. Puis je ne suis pas censé patrouiller, justement. Le casque, c’est une ruse et la musique dedans, c’est pour me calmer les nerfs. J’en ai besoin, pire qu’une drogue.

Je suppose qu’il m’a appelé ou essayé d’attirer mon attention. Je ne l’ai pas nié exprès, le prof, mais je me demande quand même ce qu’il glande ici. Je ne l’ai pas revu depuis un bail, presque un mois. Il n’était pas là quand on m’a viré et tant mieux, d’un côté. Je crois que j’aurais moins joué le fier, déjà que la vieille m’a giflé devant tout le monde… Enfin, devant le Corbeau, mais c’était déjà trop. Je fronce les sourcils, l’air contrarié.

Quoi, j’ai pas le droit de marcher dehors non plus ?

Objectivement, je patrouille dans le secteur depuis un bon moment et je suis intervenu quelques fois déjà. Je suppose que même en pleine invasion, ce genre d’informations remonte, surtout dans le centre-ville relativement épargné. Il vient sûrement me passer un savon et ne croira pas une minute à mon numéro d’ado qui traine dans la rue pour le plaisir de l’air pur (si pur ouais tu parles) de la ville.
Revenir en haut Aller en bas




seuls les super-héros peuvent s'offrir une vie en couleur

(c)Miss Pie


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 30 Mai 2018, 15:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Juggernaut

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 193
ϟ Nombre de Messages RP : 48
ϟ Doublons : Lukaz Le Guen
ϟ Crédits : self
ϟ Célébrité : Tsuzuku
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux Laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
L'invasion Terminus avait grandement occupé Ezekiel au cours des mois précédents et pas toujours de la meilleure des façons. En effet, entre deux combats contre des drones envahisseurs, il avait été obligé de quitter son domicile et par la même occasion, son laboratoire secret. Le quartier de la Colline aux Lanternes ayant subi l'invasion, il n'était malheureusement plus très sûr. De ce fait, même si ses installations étaient protégées, Ezekiel avait préféré les quitter parce qu'on était jamais à l'abri des créatures embusquées. Or, si on le repérait alors qu'il utilisait son entrée secrète, cela compromettrait très sérieusement son laboratoire personnel mais aussi son équipement ! Un risque que le super-héros ne pouvait pas vraiment prendre. Préférant donc éviter d'attirer trop d'attention sur lui, il avait décidé de s'installer ailleurs, dans le centre-ville, bricolant son armure comme il le pouvait à partir de ce qu'il pouvait récupérer sur les champs de bataille, à l'occasion.

Cette connaissance technique qui était au centre de sa vie lui avait d'ailleurs permis d'évoluer sur bien des plans. Dans la théorie, cette année scolaire aurait dû être celle de son entrée dans l'enseignement ! Malheureusement, l'invasion avait quelque peu modifié ces projets même si Ezekiel avait finalement pu en avoir un avant-goût en enseignant aux autres Légionnaires ce qu'il savait sur la technologie du Terminus et sur la manière de la neutraliser. Cela lui avait aussi permis de rencontrer les jeunes membres de la Team Alpha, un avant-goût de ce qu'il pourrait vivre l'année suivante, à moins d'une autre invasion non prévue.

D'ailleurs, Ezekiel se demandait ce qui pouvait être le pire, entre les deux. Une invasion, c'était le bordel, mais ça restait quand même relativement gérable, quand on savait s'y prendre. L'enseignement, par contre, c'était une autre paire de manche ! Il suffisait de voir comment les choses s'étaient passées au cours de l'année écoulée... Damian Danger, un jeune garçon prometteur, avait été au cœur d'un violent accident. Certes, ce genre de choses pouvait arriver quand on concentrait en un même lieu des enfants qui n'étaient pas forcément capables de maîtriser complètement leurs dons. Ezekiel n'étant ni un mutant, ni un magicien, il ne savait pas réellement ce que c'était d'avoir des capacités spéciales mais cela ne l'empêchait pas de se l'imaginer. Est-ce que Damian avait été la victime de ses émotions ? Ou est-ce qu'il y avait eu autre chose ? Ezekiel n'en savait rien mais il imaginait mal que ça ait pu arriver volontairement. Après, il n'en savait pas non plus tant que ça sur le gamin...

C'était un peu pour cela qu'il avait décidé de s'intéresser à son cas. Les élèves de Star High avaient la chance que l'on veille sur eux et qu'on leur prodigue des conseils mais pour Damian, cela semblait quelque peu compromis. Toutefois, ça ne signifiait pas qu'on devait le laisser tout seul, sans surveillance. Au contraire ! C'était le pire moment pour faire cela parce que ce serait lui envoyer un mauvais message et surtout, prendre le risque qu'il tourne mal. L'adolescence n'est déjà pas simple mais avec lui, ça semblait être encore plus vrai. Et puis, il y avait toutes ces rumeurs qui laissaient entendre que Damian sortait et pas uniquement pour se promener. Ce soir-là, Ezekiel avait donc décidé de rester dans les environs de la Danger Tower, pensant finir par repérer le jeune garçon. Ce qui ne manqua pas d'arriver.

« Hé, Damian ! »

Évidemment, avec son casque vissé sur la tête, l'intéressé n'entendit rien. C'était toujours la même histoire, avec les jeunes ! Quand il ne s'agissait pas d'un smartphone, c'était un casque ! Enfin, il était encore trop jeune pour se plaindre de la sorte. Traversant l'avenue en prenant garde à ne pas se faire renverser par les voitures qui recommençaient à circuler dans les rues de la ville, Ezekiel rattrapa Damian avant de poser une main sur son épaule et ça, même s'il était plus petit que l'adolescent. Quand le blondinet se retourna, dans un geste un peu violent, l'Asiatique se contenta de sourire, amusé.

« Oui, bonsoir, moi aussi je suis content de te rencontrer au hasard des rues ! »

Non, ce n'était pas du tout une manière de lui faire comprendre que même si on était énervé, la politesse restait un point positif. D'accord, Ezekiel n'avait pas l'air d'un adulte et on l'aurait plutôt imaginé être un élève de l'école qu'un professeur et un super-héros mais quand même !

« Mais, pour répondre à ta question, je pense que c'est mieux de marcher dehors, quand même. Après, y a de meilleurs endroits... » Ezekiel jeta un rapide coup d’œil autour de lui avant d'en revenir à Damian. « Ça te dérange si je marche un peu avec toi ? »

Sans vraiment lui laisser le temps de répondre, l'Asiatique prit les devants ! Damian pouvait très bien décider de l'ignorer mais jusqu'à présent, le courant était toujours bien passé entre eux. C'était d'ailleurs dommage que les choses se soient passées ainsi. Ezekiel aurait apprécié de le retrouver en cours l'année suivante !

« Tu te promènes souvent. » Ce n'était pas une question. « Des marches un peu... sportives, il me semble. » Là encore, ce n'était pas une question. Une simple affirmation, histoire de dire qu'il avait compris. Cela dit, il n'y avait pas de reproche non plus. Est-ce que Damian rebondirait dessus ? « Et, tu écoutais quoi, là ? »
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 02 Juin 2018, 15:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
Silver Spark

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 17
ϟ Crédits : avatar - ilyria / gif - tumblr / code - miss pie
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Lycéen / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Cristal de Daka
Je pince les lèvres.
Le prof n’a pas l’air agressif ou contrarié. Au contraire, il me sourit, me taquine même alors qu’il a certainement remarqué qu’à une seconde, je lui en collais une. Je me demande s’il l’aurait mal pris.

Un hasard, relevè-je avec suspicion.

J’ai du mal à y croire, mais bon. Il fait ce qu’il veut de ses soirées, après tout, et si ça consiste à me coller au train… Je hausse les épaules à sa question, même s'il ne m'attend pas pour démarrer. Je commence à me demander si c'est pas moi qui vais marcher avec lui, au final.

Bah, il paraît que c’est un pays libre alors si ça vous fait plaisir…

Libre mais pas pour tout le monde, je me retiens de préciser. À mes yeux, l’Amérique ressemble surtout à une prison dans laquelle je suis contraint de rester jusqu’à ma majorité. D’ailleurs, rien avoir mais ça me perturbe de vouvoyer un mec qui ne ressemble pas à un prof, même pas à un véritable adulte. Spontanément, j’ai envie de le tutoyer sauf que je ne sais pas, ça me paraît tout aussi bizarre de lui dire « tu » que « vous ». Il est à part, le prof Nakamura. Pas tant à cause de son identité héroïque que pour ses loisirs. J’en reviens toujours pas qu’il joue dans un putain de bon groupe.

Puis on y vient, forcément. Il aborde le sujet de mes patrouilles, à demi-mot. Je me renfrogne, détourne le regard. Le casque autour du cou, on entend encore la musique qui s’en échappe, lointaine dans le brouhaha nocturne de Star City.

On m’a interdit tout un tas de trucs mais me promener sportivement n’en fait pas partie.

Pas avec ces mots-là, du moins. Patrouiller, par contre, comme je ne suis lié ni habilité à rien du tout, ça tient du vigilantisme et ça, c’est réglementé par la loi. Ce que je trouve ridicule, personnellement, vu l’efficacité de la Légion mais bon. Ils ne doivent pas être si nazes que ça, si un mec comme le prof Nakamura y appartient. J’ai juste dû tomber sur les cons.

Le groupe s’appelle Grandson, c’est de la trap. Enfin, c’est pas vraiment un groupe, c’est un mec, un canadien, qui gère tout tout seul. Le morceau que j’écoutais c’était overdose. J’le remets si vous voulez ?

Ce serait pas la première fois que je lui prête mon casque pour qu’il découvre un son. En matière de musique, j’ai des goûts extrêmement variés, surtout sur les scènes alternatives. C’est comme ça que j’ai découvert Nyte Blayde d’ailleurs, au détour d’une vidéo YouTube sur une chaîne que j’aime bien suivre. Puis je les ai vu en concert à Star City.
Puis j’ai découvert que le chanteur était en fait Juggernaut, mon prof de techno.
Tout va bien.

On marche sur un grand axe. À côté de nous, les voitures passent à vitesse folle et rien que de les regarder, mon estomac se rebelle. Je déteste ce moyen de transport, je me sens oppressé et j’ai toujours l’impression qu’un accident va se produire, m’écrabouiller dans de la tôle froissé… Parano, moi ? Non. Puis ça fait un boucan du diable, pas étonnant que je me promène avec mon casque.

Et vous, vous faites quoi par ici ? C’pas vraiment votre secteur et le coup du hasard des rues, j’y crois moyen. Vous avez envie de prendre le temps de m’engueuler, maintenant que l’invasion est finie ?

Surtout que j’ai œuvré, depuis mon renvoi. Et j’en ai affronté plusieurs, des monstres du Terminus ! Bon, d’accord, j’ai reçu des blessures et j’en porte encore des stigmates, comme une certaine raideur dans mon épaule gauche, déboitée. Mais faut voir l’état de l’ennemi en face.
Revenir en haut Aller en bas




seuls les super-héros peuvent s'offrir une vie en couleur

(c)Miss Pie


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 11 Juin 2018, 15:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Juggernaut

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 193
ϟ Nombre de Messages RP : 48
ϟ Doublons : Lukaz Le Guen
ϟ Crédits : self
ϟ Célébrité : Tsuzuku
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux Laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
Dans les faits, si on voulait pinailler sur des détails, Ezekiel était réellement tombé par hasard sur Damian. D'accord, il était venu dans ce quartier avec l'optique de le croiser, parce qu'il se doutait que c'était quelque chose de plausible. Seulement, il n'avait pas placé de puce GPS sur lui et était donc incapable de le suivre à la trace. De plus, des rues, des ruelles et des allées, il y en avait beaucoup ! Ils auraient très bien pu se promener en même temps dans le quartier sans se croiser. Enfin, on pouvait aussi ajouter le fait qu'Ezekiel n'avait pas attendu le jeune adolescent au pied de sa tour, ce qui aurait été franchement bizarre, j'en conviens. Donc, en prenant la situation sous cet angle, il était bien tombé par hasard sur Damian. Quelqu'un oserait encore en douter ?

« Je connais. J'aime beaucoup Blood // Water. J'imagine que tu l'as déjà écoutée aussi. »

Dans une certaine mesure, cette chanson abordait des thèmes tels que la liberté individuelle et la corruption du système mais surtout, l'influence que l'un pouvait avoir sur l'autre. Or, au vu de l'état d'esprit de Damian et de la famille à laquelle il appartenait, on pouvait imaginer qu'une telle musique lui ait parlé. Cela dit, est-ce que ça l'aurait encouragé – voire poussé – à se rebeller ? Non, il était évident que cela venait d'ailleurs. Il était trop intelligent pour simplement laisser les paroles d'une chanson guider ses actes. Et surtout, il avait l'air d'être conscient de ce qu'il avait pu faire, sans quoi, il n'aurait pas abordé la question suivante. Ainsi donc, Damian estimait avoir besoin d'être engueulé ? Est-ce qu'il avait quelque chose à se reprocher ? Ou alors, peut-être qu'il supposait simplement qu'Ezekiel allait réagir comme tous les autres.

« Je suis blessé, là. Tu penses que j'suis du genre à te suivre dans la rue simplement pour t'engueuler ? C'est quand même space de suivre des gamins dans la rue, sérieux... »

Bien entendu, Ezekiel n'était pas blessé et l'expression qu'il arborait sur son visage le montrait bien. Enfin, il essayait de simuler cette réaction mais c'était loin d'être une réussite aussi abandonna-t-il vite l'idée.

« Du coup, ça laisse supposer que tu penses qu'il y a des raisons pour qu'on t'engueule. Qu'est-ce que tu as fait ? »

Tant qu'à faire, autant demander, non ? Surtout en affichant une expression sérieuse et faussement blasée. En vérité, Ezekiel savait bien ce qu'il avait fait, il n'y avait pas besoin d'être mentaliste pour le découvrir. Un gamin comme Damian ne pouvait pas être laissé dans la nature en s'imaginant qu'il respecterait les règles en restant sagement à la maison. Il était inévitable qu'il sortirait, à un moment ou à un autre. La question restait juste de savoir quel drame en découlerait... C'était précisément pour éviter ça qu'Ezekiel était venu le voir ce jour-là. Par hasard, rappelons-le.

« Laisse tomber, je le sais déjà de toute façon. Mais non, je ne suis pas venu pour te crier dessus. A mon avis, on t'a déjà bien assez engueulé. En plus, c'est pas mon rôle, j'suis juste un de tes profs. »

De fait, Ezekiel n'était qu'un professeur parmi tant d'autres. Il n'était pas le directeur de l'école et il n'était même pas le professeur référent de la Team Alpha. Il n'était pas non plus le père de Damian, ni son frère, ni son tuteur. Bref, il n'avait pas la moindre légitimité pour l'engueuler, en dehors de celle d'être plus vieux que lui.

« Après, je vais pas dire que tu as assuré parce que tu as pris des risques fous, quand même. Faut l'avouer, hein ? N'essaye pas de nier. Ça n'empêche pas que je comprenne cette envie d'agir. Ça, en vrai, c'est plutôt cool. Le truc, c'est que tu peux pas le faire n'importe comment. Surtout pas à ton âge. »

Effectivement, même si Damian avait pu s’entraîner au cours des années, il était encore à une période de sa vie où il ne maîtrisait pas tout. Son corps était peut-être préparé physiquement mais il n'avait pas encore déployé son plein potentiel et surtout, ses propres pouvoirs pouvaient encore se développer. Bon, dans les faits, tout cela n'était que de la théorie et comme Ezekiel n'avait pas le moindre pouvoir, il ne pouvait que se fier à ce qu'il avait lu sur la question. C'était une base, un bon début, mais ça ne faisait pas tout.

Quoi qu'il en soit, le jeune homme n'avait pas encore répondu à la question de Damian. Il avait dit ce qu'il ne faisait pas ici mais il n'avait pas encore expliqué ce qu'il faisait là. Et en vérité, il n'allait pas le faire dans l'immédiat. Non. D'abord, il allait interroger l'adolescent, lui tendre une perche et voir s'il allait la saisir ou si, au contraire, il allait lui mentir. Changeant de position, Ezekiel se plaça devant Damian, face à lui, continuant de marcher à reculons, une expression sérieuse sur le visage, ce qui pouvait avoir l'air étrange, au vu du-dit visage.

« C'est quoi l'idée, en fait ? Qu'est-ce que tu cherches à faire avec tout ça ? C'est quoi le but ? »

La ligne avait été lancée, il ne restait qu'à voir si le poisson allait mordre. Le problème, c'est que tout le sérieux de la situation s'évapora comme neige au soleil quand le talon d'Ezekiel heurta la bordure d'une plaque d'égout et qu'il partit à la renverse, en arrière.
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 11 Juin 2018, 16:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
Silver Spark

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 17
ϟ Crédits : avatar - ilyria / gif - tumblr / code - miss pie
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Lycéen / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Cristal de Daka
Grave ! Après ma préférée, c’est War. Le son est hyper cool et les paroles suivent bien, réponde-je avec un grand sourire. J’savais que vous connaissiez, forcément.

Parler musique, j’adore. Et le prof Nakamura, c’est bien le seul adulte avec qui je peux le faire. Mon frère Will est cool mais il a des goûts hyper classiques, pas trop branchés sur les nouveautés. Quant à la vieille, vaut mieux pas y penser. En même temps, je tape le son à fond pour l’emmerder. Pas de bol pour elle, Mozart gueule pas aussi fort que Sickick.

J’en oublie presque qu’il me suivait dans la rue.

Bah z’êtes s’pace pour un vieux hein. Et non, c’est juste que tout le monde m’engueule tout le temps alors…

Je hausse les épaules. Je me rends compte qu’elle sonne quand même super « pauvre petite victime » cette phrase, ça m’énerve. Le truc, c’est que je ne mens même pas. Ma vieille passe son temps à gueuler dès que j’ai le malheur de pointer le nez hors de ma chambre, et même parfois quand je suis dedans. Elle a un commentaire à faire sur tout. Puis le Corbeau m’a gueulé dessus aussi, et c’est pas la seule depuis l’histoire avec l’autre connard de Novack. Mais bon, j’ai pas envie d’y penser.
Heureusement, le prof remarque que je suis un peu en galère pour lui expliquer le pourquoi du comment alors il balance qu’il sait bien de quoi je veux parler et je me renfrogne. Ouais, on a vu plus discret comme vigilent. Puis j’ai sauvé le cul de quelques personnes, même si j’ai failli y laisser le mien. Je hausse les épaules.

J’sais juste pas quoi faire vraiment.

Je veux développer mais le prof manque de se latter la gueule. Faut dire, quelle idée pourrie de marcher à reculons sur un trottoir ! Heureusement, j’ai de bons réflexes. Excellents même, des années d’expérience, tout ça. Enfin, pas en rattrapage d’asiatiques dans la rue mais bon, bref, je l’agrippe par le poignet et le tire vers moi. Puis je commence à me marrer en voyant sa tête.

Comment vous avez survécu à cette invasion, p’tain ? Heureusement que votre armure, elle est géniale !

Je me paie sa tronche un peu, j’avoue. C’est pas méchant, ça me décrispe même assez pour me sentir plus à l’aise. Le prof est pas là pour m’engueuler ou pour me gonfler, il a l’air de se préoccuper sincèrement de ce que je fais, de comment je vis le truc. Il a même pas eu un commentaire sur l’état de Novack, il se comporte normalement et franchement, c’est apaisant. La moitié des autres étudiants flippait, j’m’en rappelle. Et lui, qui est pas mutant pour un balle et qui vient me parler sans son armure, il est là, posé… C’est cool.

Pour revenir à votre question, j’en sais rien. J’avais pas trop envie d’entrer à la Star High au départ, c’est ma mère qui m’a obligé en me disant que ça ferait de moi un bon pti américain. Vous verriez le délire… Une fois dedans je trouvais ça pas mal, y’avait des bons côtés puis avec tout ce que j’avais appris au Dakana, avec mes pouvoirs, tout ça, j’ai fini par me dire que ce serait pas mal de faire partie d’un vrai truc, de défendre ceux qui ne peuvent pas le faire eux-mêmes. Même si au départ j'me voyais pas trop comme un héros. Pas au sens américain du terme. Enfin, au Dakana, on pense autrement. Mais maintenant, si je le fais, bah je suis un criminel tout ça parce qu’un pauvre type a pas été foutu d’assumer ses provocations. J’trouve pas ça juste. Et comme ça trainait en longueur, cette invasion, j’ai aidé, j’ai toujours voulu aider, c’est normal non ? C’est pas mon pays mais quand même, c’pas une raison.

Pourtant, je suis américain de nationalité mais j’ai toujours dramatiquement manqué de patriotisme, au grand damne de ma mère. Ma manière de visualiser la situation manque sûrement de clarté ou de logique mais je n’ai jamais compris pourquoi la Légion gardait les jeunes à l’écart alors que manifestement, la situation exigeait qu’on prenne part à tout ça. Pas plus que je ne concevais que des mecs moins préparés que moi (selon mes critères) aient le droit de faire quelque chose là où on me cantonnait avec les bébés, bien à l’abri dans la Tour de la Paix. J’ai jamais voulu mal faire, pourtant tout le monde s’obstine à me dire que j’agis de travers.
Sauf le prof Nakamura, visiblement.
C’est pour ça que je l’envoie pas chier même s’il va sûrement me faire la morale. Enfin, ça ou embrasser les bouches d’égout, j’sais pas trop quelle est sa priorité.
Revenir en haut Aller en bas




seuls les super-héros peuvent s'offrir une vie en couleur

(c)Miss Pie


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 19 Juin 2018, 23:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Juggernaut

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 193
ϟ Nombre de Messages RP : 48
ϟ Doublons : Lukaz Le Guen
ϟ Crédits : self
ϟ Célébrité : Tsuzuku
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux Laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
Histoire de dissiper tout malentendu potentiel, Ezekiel avait fait comprendre à Damian qu'il savait très bien ce qu'il avait fait. Il fallait dire qu'il n'y avait pas besoin d'être un génie pour ça et de toute façon, il était un génie ! Quoi qu'il en soit, le Légionnaire savait donc que l'adolescent avait joué aux super-héros en affrontant des créatures du Terminus, généralement pour sauver des gens. Ça partait évidemment d'un bon sentiment mais à son âge, c'était de la folie ! Peut-être qu'il avait un pouvoir mais ça ne signifiait pas qu'il devait parcourir les rues en costume. Surtout s'il ne savait pas quoi faire, en plus. Le problème, c'était que la maladresse d'Ezekiel cassa tout l'effet de son discours... L'Asiatique trébucha effectivement et il manqua de s'étaler au sol. Heureusement, Damian fut rapide à réagir, l'attrapant par le poignet pour le tirer vers lui. Une chance que le lycéen était le plus grand des deux, sans quoi, ça n'aurait pas vraiment fonctionné...

« Oui, bon, ça m'arrive jamais, d'habitude, hein ! Mais, merci. Quand même. »

Cela dit, Ezekiel n'allait pas tenter le Diable plus que ça. Il reprit donc sa marche à côté de Damian et tant pis pour la coolitude. De toute façon, elle n'aurait jamais survécu à un plongeon bitumé... Cela permit au lycéen de s'expliquer et il fallait l'avouer, il en avait des choses à dire ! Vraisemblablement, il n'avait pas vécu avec ce désir de devenir un super-héros mais cette vocation était née par le biais de Star High. Ce n'était que là qu'il avait eu cette envie d'aider les autres et c'était déjà pas mal. Pour le reste...

« C'est bien de vouloir aider. Et c'est normal, vu ce qu'on s'est pris sur la gueule. Mais je pense que tu peux aussi comprendre le Corbeau et les autres, nan ? C'est pas dans notre habitude d'envoyer les enfants au combat, surtout quand ils risquent leurs vies. D'accord, y a la Team Alpha mais ça, c'est pour vous former parce qu'on sait que sans ça, vous le feriez de toute façon. Seulement, l'idée, c'est pas non plus de vous faire tuer. »

La question, c'était de savoir si Damian pouvait comprendre et accepter cela. Dans son esprit, il devait estimer être parfaitement apte à mener ce genre de combat mais il ne voyait pas nécessairement tout ce que ça impliquait. Il y avait eu des morts durant l'invasion, il était donc inutile de risquer la vie des plus jeunes. En cas de défaite, cela n'aurait pas été un problème mais avec la victoire, il y avait fort à parier qu'on leur aurait reproché cela. Heureusement, l'invasion était terminée et en théorie, plus rien de ce genre ne devait se produire.

« Avant que tu protestes, je sais ce que tu vas me dire. Que t'as tes pouvoirs, que t'as été entraîné, que tu sais parfaitement ce que tu fais, tout ça, tout ça. Et, je veux bien te croire. Le truc, c'est qu'on peut pas savoir sur quoi on va tomber et à un moment, il va forcément nous manquer quelque chose pour gagner. Je te l'jure, c'est du vécu. Et du coup, ben les adultes sont pas forcément prêts à prendre de tels risques. C'est compliqué, tu vois. »

Quand on était un super-héros, on pouvait facilement mettre en jeu sa propre vie mais c'était bien plus difficile de mettre en jeu celles des autres, surtout s'ils n'étaient pas encore majeurs. Il n'y avait qu'à voir l'histoire avec le pauvre Novack. Si elle avait fait tant de problèmes, ce n'était pas qu'à cause de l'accident mais c'était aussi et surtout à cause de tout ce que ça impliquait. Du danger qu'il y avait à entraîner de jeunes gens à la vie d'un super-héros. C'était nécessaire, on n'avait pas le choix, mais ça restait risqué et dangereux.

« L'héroïsme, c'est vraiment compliqué. Tu sais, au fond, même les Légionnaires prennent des risques. Ce qu'on fait, c'est pas toujours totalement légal. C'est toléré mais il faudrait pas grand-chose pour que ça change. Le CODE essaye de le faire depuis longtemps. Quand y a une invasion comme ça, ils sont bien contents de nous avoir mais tu verras d'ici deux ou trois mois, on sera les responsables de toute cette merde. Vouloir sauver les gens, ça part d'un bon sentiment mais les gens le veulent pas toujours... »

Lui-même n'avait jamais rencontré ce genre de situation et c'était tant mieux ! Mais Ezekiel le savait, des gens avaient déjà porté plainte contre certains super-héros, pour diverses raisons. Il fallait aussi être conscient de ces choses-là quand on voulait devenir un super-héros et il y avait fort à parier que Damian n'avait jamais vu les choses sous cet angle. Peut-être que ça changerait son état d'esprit ?

« Mais si je comprends bien, toi, tu as envie de tout ça ? Tu veux devenir un super-héros ? C'est juste pour aider ou parce que tu as quelque chose à prouver ? Tu serais surpris du nombre de super-héros qui veulent surtout frimer mais moi, j'trouve ça vraiment naze. Enfin, c'est comme ça que tu le vois, ton avenir ? Parce que tu es encore au lycée alors tu as le temps de prévoir et de planifier. Même si j'imagine qu'on a déjà prévu des plans pour toi... Donc, t'es décidé à risquer ta vie ? »
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 20 Juin 2018, 09:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
Silver Spark

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 169
ϟ Nombre de Messages RP : 17
ϟ Crédits : avatar - ilyria / gif - tumblr / code - miss pie
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Lycéen / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Cristal de Daka
Je m’apprête effectivement à protester, le prof anticipe bien mes réactions et ça m’énerve un peu, je crois. J’ai conscience qu’il n’existe personne, peu importe le monde, qui soit capable d’affronter absolument toutes les menaces et d’y survivre. On tombe forcément sur plus fort que soi, mais quand même ! Pourquoi se priver du soutien de mutants ou de magiciens sous prétextes qu’ils ne sont pas majeurs ? Ce discours-là, on me l’a déjà servi quelques fois et je ne l’imprime toujours pas. Il n’est pas logique, pas dans ma logique. Surtout que, même s’il me manque un tatouage, je suis considéré comme un homme, un adulte, depuis que j’ai passé mes premières épreuves au sein de la tribu. Mais bon, je suppose que c’est ça, le choc culturel.

Je hausse les épaules. Je me rappelle d’avoir lu un comics basé sur une histoire vraie où un héros a sauvé un gars qui essayait de se suicider, et le mec a déposé plainte contre lui. Je ne sais plus exactement comment ça s’est terminé. Dans le comics, bien. Dans la réalité ? Je secoue la tête.

Ouais ! Non ! ‘fin… J’sais pas.

Et c’est bien là le grand problème.

Je vois pas mon avenir, prof. Je voulais même pas rentrer dans ce pays. J’avais envie de rester au Dakana, dans la tribu où j’ai vraiment grandi, et être un guerrier. Puis suivre les cours de technologie, bon c’est pas le même genre que vous, c’est super poussé, mais pour créer des trucs, ça me semblait bien quand y’avait aucune guerre à mener. C’est ça que je voulais, moi. Je me sens pas à ma place ici mais je dois attendre ma majorité pour me casser. Et encore, j’suis sûr que ma mère va taper un scandale, modèle géant le scandale.

Ça m’emmerde, parce que j’ai pas envie d’attirer des problèmes à L’Koumba et aux siens. Je la connais, ma vieille, foutue d’alerter les médias en mode drama médiatique et de foutre le Dakana sous les feux de la rampe, ce que personne ne veut. J’emmerde ses relations et le reste, n’empêche qu’elles existent.

Mon grand-frère Will a pas de gamins et il risque pas d’en avoir, si vous voyez ce que je veux dire. Je suppose qu’à un moment, c’est moi qui vais hériter de la DDS même si j’en ai pas du tout envie, mais c’est important quand même, pour pas que les cristaux tombent entre les mains de n’importe qui. Alors je sais pas, je suppose que j’ai pas le choix, que je vais devoir rester, devenir le bon petit américain que ma mère veut que je sois en me rabattant les oreilles, qu’un jour elle va m’obliger à voir un médecin pour m’arracher mes tatouages et que je dois juste la fermer. Vous savez quoi, prof ? J’ai les boules. Je pensais que je devais utiliser mes pouvoirs pour faire quelque chose, qu’être Silver Spark, c’était une bonne idée. Pas pour me la péter ou pour la gloire, juste… J’en sais rien. J'aime bien aider les gens mais je ne sais pas pourquoi, et je suis pas sûr d'avoir envie d'une vie comme ça, ça a l'air galère. Puis tous les héros ont un autre vrai taff à côté alors bon quoi que je décide, faut quand même que je trouve ma voie.

Je m’embrouille, je me tais, détourne le regard. Ce que je dis n’a pas beaucoup de sens, parce que moi-même, je ne sais pas où je vais.

Puis je suis même plus inscrit au Lycée, on m’a renvoyé. Je sais qu’il y en a d’autres en ville, ma mère veut me taper dans un privé avec tous les gosses de riche mais ça va recommencer comme avec Novack, je le sais déjà et puis j’ai pas envie de faire des études. Ça m’intéresse pas. La techno, ouais, ça me branche mais y’a déjà trop de génies, des gars comme vous, alors y’a pas besoin de mecs comme moi, juste moyens. Puis y’a la musique, mais je joue pas, et y’a les comics, mais je dessine pas, et quand bien même, ‘fin voilà. Comment on décide à seize ans du reste de sa vie, hein, prof ? Enfin, dans mon cas, ce sera une école de commerce où je vais rentrer grâce à une « généreuse donation » parce que j’ai pas la tête pour réussir les examens d’admission, puis hériter de Will quand il en aura marre.

Et après moi ? La simple idée d’une potentielle descendance (avec ce que ça implique côté technique) me donne des sueurs froides mais je vais quand même pas en parler au prof Nakamura, la honte quoi ! Heureusement, quand je tourne la tête, je me rends compte qu’on approche d’un bar à sushis.

L’prenez pas pour un truc raciste mais j’ai la dalle.

Sous-entendu : on s’arrête pour manger ? Moi, en tout cas. Je ne sais pas vraiment si c’est bizarre, de prendre un repas dans ce genre d’endroit avec son ancien professeur de techno. Probablement que si, heureusement qu’il est pas du genre chelou à se monter la tête. Puis peut-être qu’il a pas faim et qu’il va juste attendre que je ressorte avec mes sushis à emporter. J’aime bien le poisson, j’en mangeais beaucoup au Dakana, du coup la cuisine asiatique, ça me rappelle un peu là-bas même si les épices n’ont rien en commun.
On se console comme on peut, quoi.
Revenir en haut Aller en bas




seuls les super-héros peuvent s'offrir une vie en couleur

(c)Miss Pie




Great Teacher Nakamura [ Ezekiel ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Great Teacher Onizuka(GTO)
» There is no recipe to be a great teacher, that's what is unique about them. ۞ Tobias
» GTO Great Teacher Onizuka - Tôru Fujisawa
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Centre Ville :: Le quartier des Finances-