AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Pour un pote [ Wayn ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 19 Mai 2018 - 18:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
The Young Danger

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 411
ϟ Nombre de Messages RP : 74
ϟ Crédits : avatar - betelgueuse / gif - tumblr / code - exordium / citation - jean calvin
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire & asexuel
ϟ Métier : Lycéen à la Joseph Clark High School / Stagiair au Daily Herald / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Absorption énergétique
- Cristal de Daka
- Maîtrise de l'art de combat dakanais
Blablabla. Bla. Blabla. Bla. Blablablablablabla (…)
Voilà ce que j’entends depuis une demi-heure que j’écoute ma mère me rabâcher la même chose. Sa théorie ? Maintenant que je suis revenu de « chez les sauvages » il est temps de me resocialiser, de développer mes relations professionnelles et personnelles, de fréquenter de vraies personnes du beau monde, qui ont la peau suffisamment blanche pour elle.
Je dois me sentir heureux qu’elle pense à moi, qu’elle s’investisse pour que je retrouve un peu d’honneur, un peu de fierté. Comme si elle y connaissait quelque chose à ces deux mots, cette vieille peau aigrie et coincée.
Non seulement je dois être heureux mais en prime, je ne dois pas lui faire honte. Est-ce que j’ai bien mis la crème hydratante sur ma peau, pour que le burinage du soleil s’efface plus vite ? Elle me prend tellement la tête avec ça, je cède pour qu’elle me lâche mais ça me dégoûte. Non seulement ça colle mais en plus ça creuse un peu plus le fossé entre moi et ceux que j’ai laissé là-bas.

Ma mère me gonfle, je texte à Okoye qui a la chance d’être encore là-bas.

Et la vieille monte d’un ton.

DAMIAN TU M’ÉCOUTES ?!
Ouais, ouais…
Tu te rappelles du petit Wayn McLochlainn ?

Je fronce les sourcils, j’ouvre la bouche pour répondre « non » mais elle ne m’en laisse pas l’occasion. Elle recommence à parler en long, en large et en travers de ce merveilleux et si joli garçon qui jouait souvent avec moi quand j’étais gamin, selon ses dires. J’ai beau réfléchir, je n’en ai aucun souvenir. Faut dire que j’ai quitté Star City quand j’avais cinq ans et que les seuls enfants que j’ai fréquentés, ce sont ceux du Dakana. Je me remémore difficilement « l’avant », des espèces de cérémonies huppées à la con où ouais, on jouait entre gosses mais le mec dont elle me parle, il ne me dit rien du tout.

Alors pendant qu’elle continue son laïus, je cherche sur les réseaux sociaux. La base. Facebook, même si c’est démodé. J’ai plus de chance sur Twitter. Je fixe sa trogne mais non, rien. Bon. Super. Elle me maque avec un parfait inconnu pour « sortir boire un verre ». M’man, j’ai seize ans, t’es clinche ou quoi ?

Il va passer te chercher, ne me fais pas honte.

Elle me dit ça comme si c’était pas justement elle qui me la collait, la honte. On parle quand même d’une mère qui a rien trouvé de mieux à faire que de passer des coups de téléphone à tous ses amis riches pour trouver à son fils une soirée où il pourrait sortir comme un bon petit américain.

Et tu mets un pull ou des longues manches, tant qu’on ne t’a pas fait enlever ces horreurs.

Elle parle de mes tatouages. Sa gueule, quand elle m’a vu descendre de l’avion, ça valait de l’or. Depuis, c’est sa grande idée : un passage sous un laser pour effacer l’encre tribale. On s’est disputé genre cinq minutes après, même pas. Willy a pris mon parti, il sait ce que ça signifie, lui. Il m’a félicité chaque année, fier de moi. Je sais que M’man le fatigue autant que moi, mais il la respecte encore assez pour ne pas l’envoyer chier.
Moi, je retiens difficilement le doigt d’honneur qui me démange.

Pour qu’elle me foute la paix, je la plante là et je vais m’habiller. Avec un pull foncé, un col, un pantalon qui me tient trop près du corps. Je n’ai plus l’habitude d’être aussi couvert. Aucun adolescent dakanai ne s’habille comme ça, encore moins avec des pompes trop chères, en vrai cuir, qui me font mal aux pieds.
Putain ce qu’elle me saoule.
Je passe son inspection et elle me colle à la porte, parce que le portier de la Danger Tower nous a indiqué que « Monsieur McLochlainn » attendait dans sa voiture que je descende. Et je sais qu’il rapportera tout à la vieille, si je ne pose pas mes fesses à l’arrière et qu’il ne me voit pas partir.

L’angoisse.

Renfrogné, je fixe la caisse sans trop savoir quoi en penser. Les bras croisés sur la poitrine, j’ai qu’une envie : me tirer. Je suppose que lui non plus, il a pas trop envie d’être là et qu’on trouvera un terrain d’entente pour régler cette connerie vite fait, bien fait. Il se penche après avoir baissé la vitre, sa tête ne me revient toujours pas mais une chose est sûre, c’est pas « le petit » Wayn.
Il est clairement plus vieux que moi.
Je me demande ce qu’elle fume, la vieille, sérieusement.

Salut. Écoute, j’sais pas vraiment ce que tes vieux t’ont dit pour te forcer à venir mais cette situation est hyper malaisante. Alors j’te propose qu’on aille au bout de la rue, là-bas, et on arrête les frais. T’as mieux à faire et moi aussi.

Enfin, pas exactement.
Mon portable vibre dans ma poche. Okoye qui me répond, sûrement. J’ai encore oublié le décalage horaire. Puis si la vieille m’entendait parler… J’ai attrapé l’accent du Dakana, ça l’énerve. Je mâchonne certains mots, pas aussi naturels que d’autres. Je dois me rappeler de causer anglais, c’est lourd.
Revenir en haut Aller en bas



On doit aussi se souvenir que Satan a ses miracles.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 20 Mai 2018 - 1:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 137
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

La Pluie - Orelsan ft. Stromae

Il était dans la grande salle à manger, partageant le diner avec son père. Cela variait, mais en moyenne, ça arrivait deux fois par semaine. Soit Wayn mangeait dehors, soit il se faisait un casse-croute dans la cuisine et partait manger dans sa chambre ou dans un des salons. Un de ceux qui avait une télé, avec seulement la présence du dogue allemand de la famille, Snowflake. Lyllian, son frère avait décrété que c’était le sien. C’est vrai qu’il l'aimait vraiment – sûrement le seul qu’il aime dans cette famille – et que ce chien le suivait partout dès qu’il venait passer quelques jours au manoir, quittant son appartement du centre ville. Quelque soit le nom qui lui donnait, comme celui de sa petite-amie non assumée qu’il se trainait depuis quelques années (Ophelia), il rappliquait et l’écoutait au doigt et à l'oeil. Il l’appelait comme ça juste pour énerver la petite blonde mais au final, le chien réagissait à ce surnom. Soit. Snowflake était allongé à ses pieds. Quand le troisième de la famille n’était pas là, c’est Wayn qu’il collait dans cette maison. Il avait son énorme tête et son énorme patte sur son pied.

Le repas avait commencé silencieusement, on n’entendait que les couverts. Son père lui avait posé quelques questions, surtout à propos de ses études. « Hamish m’a appelé… » que ça commençait souvent. Le premier-né travaillait aussi à l’hôpital-central de Star City, chirurgien en service de neurologie. Ensuite, le sujet avait dévié. « Toujours pas de copine ? » Wayn roula des yeux. Il secoua simplement la tête pour dire qu’il n’avait même pas envie de s’aventurer sur ce sujet houleux. « Je vais finir par t’en trouver une correcte et de bonne famille… ». « Papa… S’il te plait. » l’implora son fils. Nouveau silence, Wayn finissait son verre de vin. Il avait le droit officiellement à un verre par repas avec son père or ils savaient très bien tous les deux qu’il s’en tiendrait pas à ça. En parlant de boire et de profiter. « Tu te rappelle de Damian Danger, tu sais le petit blond. ». « Euh non… » lui répondit-il en regardant son père avec condescendance, ne comprenant pas pourquoi ce serait si évident, alors qu’il donnait l’impression de balancer un nom au hasard. « Mais si, vous étiez tout petits… » alors encore moins si c’était quand j’étais tout petit. Je me rappelle que des beigne et des blagues pas drôle de mes frères. Il lui énumérait alors des souvenirs qu’il avait soit-disant partagé avec le Petit Danger. Puis, doucement ça lui revint. « Aaah ouais ! C’est bon, je me rappelle. Il était con et coincé du cul ! » « Ton langage ! » pesta son père. « Pardon. Il avait l’air timide et pas très futé. » se reprit Wayn. « Et donc ? Pourquoi tu me parle de lui ? » demanda le fils en jetant rapidement et discrètement un oeil à son téléphone. Son père claqua la main sur la table et Wayn sursauta, se dressant droit comme un « i », totalement innocent, mais le regard si coupable. « Il est revenu du Dakana. » commença son père. Wayn hocha la tête, le sourire un peu forcé, soit-disant content d’apprendre cette information. Les dernières nouvelles de riches quoi. Et juste : je m’en fiche ! « Sa mère m’a appelé, elle m’a demandé si je pouvais pas l’aider à intégrer son fils, vu que j’en ai plein et qu’on habite dans le coin. Ça fait un moment qu’il n’est pas revenu sur le continent, alors histoire de le sortir un peu, lui faire découvrir la ville, … Vu son âge, t’es le mieux placé pour ça. » lui présentait Mr. McLochlainn. « ]Ouais, en gros, il a pas d’ami… » avança Wayn, dépité sentant le traquenard arrivé avec ses énormes souliers. « Tu m’as dis que tu sortais demain je crois ? ». « Mais putain ! Je le voyais tellement venir ! C’est non » aboya Wayn. « Je te promets que si tu redis un gros-mot, je t’en claque une dont tu te souviendras. Tu le fais, c’est tout. J’ai déjà dit à sa mère que tu passeras le chercher demain. Et pas de moto. » le somma le paternel. « Mais put… Fais chi… Dis, tu me prêtes ta Royce demain ? » demanda Wayn en papillonnant des cils. Son père lâcha un rire franc et cynique. Il se leva et vint lourdement taper le dos de son fils, encore hilaire. « Très drôle… » ajouta t-il en lui serrant fermement la main sur son épaule. « Mais je vais pas m’y pointer en Mini ! Je vais passer pour quoi ? Le petit gars troooop mignon » dit-il en imitant le ton d’une fille devant une video de chat. « Si je peux pas y aller avec ma bécane et tout cartonner pour me trouver une petite fiancée parfaite, c’est parce que vous m’imposez de trainer Mimisicu dans la ville car il a vécu le plus gros de sa vie dans la savane. » Son père lui tapota l’épaule pour lui répondre qu’il pouvait aller se gratter et laissa son fils marmonner sa rage tout seul dans la salle à manger.

Il était tellement dégouté de s’y rendre avec sa Mini. En vrai, il voulait y aller avec sa moto, ne se déplaçant pratiquement qu’avec ça. Il manoeuvrait tellement mal les voitures, et pourtant sa voiture était petite, mais l’habitude de trop serrer avec un deux-roues. Ce n’était pas pour rien que Mr. McLochlainn ne confierait aucune de ses voitures à son fils. Gérant encore ses comptes vu qu’il n’était pas majeur, il les voyait toutes les factures du garagiste pour réparation de rétroviseur ou la peinture sur la carrosserie. En plus, Wayn trouvait la Mini Cooper tellement ridicule, il ne la supportait pas mais c’était un des derniers cadeaux de sa mère juste avant qu’elle meurt d’une overdose à la cocaïne. Elle le trouvait si chou, donc elle lui avait offert une voiture à son image, si bien assortie. Elle l’aimait, mais à sa façon, toujours très maladroite et à des années lumières d’être la mère de l'année, mais elle s’y efforçait tant bien que mal. Alors non, il n’avait pas le coeur de la revendre, ni même de se racheter une autre voiture. Et puis que ma Harley me suffit très bien. Il s’était rendu à l’adresse que lui avait laissé simplement et de façon impersonnel sur un bout de papier dans la cuisine. Il se rendit en bas de l'hôtel et attendit. Il avait aussi le numéro de Damian et lui envoya un message pour lui dire qu’il était en bas, dans sa Mini bleue et blanche, suivis de trois points de suspension. Le petit blond arriva. Il était si bien habillé et coiffé, le teint légèrement halé. Wayn l’observait à travers sa vitre teinté, légèrement surpris et amusé. Il avait toujours l’air aussi à l’aise. Il ouvrit la fenêtre pour mieux voir et le dévisagea de la tête aux pieds, le regardant d’un air qui voulait dire « Le petit Damian ? ». Le plus jeune commença d’emblée. Il avait tout balancé d’une traite. Bon déjà, il a l’air aussi content que moi d’être ici. Je sais pas si c’est mieux ou pire en fait… Mieux, il me collera pas s’il est chiant.

Wayn le fixait sans rien dire un moment, attendant de voir s’il avait fini ses lamentations. « On m’a juste dit que t’étais petit et que t’avais pas d’amis car tu revenais de la savane… » commença t-il en étirant un sourire taquin. « Et… alors euh… Non ! On va pas s’arranger comme ça. Je te fais pas assez confiance et je suis assez paranoïaque pour penser que mon frère Lyllian t'as payé pour que tu me propose ça et me vende après, ainsi mon père me haïra un peu plus qu’il ne me hait déjà. Ce qui est encore plus plausible, c’est qu’il crèche aussi dans cet hôtel. Je trouve ça trop douteux... » dit-il, car le troisième né des McLochlainn, adorait lui pourrir la vie. C’était leur petite blague entre eux. Une affection fraternelle un peu vache. Il sortit sa tête de la voiture pour regarder quand même aux alentours, voir s’il n’était pas quelques parts à les surveiller. Il est assez vicieux pour me monter un coup pareil. Et Lilly c’est un génie pour nous tirer une balle dans le pieds auprès de notre père. Mais il peut frapper fort, il en a du chemin à rattraper, vu comme il est aimé par Papa. Rebelle, trop franc, trop agressif, de mauvaise moeurs, contre le mariage et ne veut pas d’enfant. Moi mon père, il me kiffe ! C’est juste mes frères qui me pensent que j’ai pas ma place.

« Ensuite et surtout. Je vais pas me pointer en Mini Cooper à cette soirée alors que j’aurais pu y aller avec ma bécane, tout ça parce que j’ai du venir ici te chercher. Tu comprends ou pas ? » lui parlait-il un peu comme s’il était idiot. « J’ai encore une excuse pour m’être pointé avec ça. J’ai du amener quelqu’un de trop jeune pour prendre le risque de nous encastrer dans un arbre car je vais sûrement rentré torché. » lui exposait-il le tableau. « Donc, dans la voiture ! » dit-il d’un ton faussement autoritaire, lui faisant signe de prendre place sur le siège passager à côté de lui. « Bon allez monte ! C’est bon… Tu vas t’être t’amuser. Ça t’coute quoi de venir ? Au pire si tu te fais chier, tu te paies un taxi et comme ça tu pourras dire à ta mère que t’as fais l’effort d’y aller et moi je dirais à mon père que je t’ai amené, et on aura remplis notre part du contrat auprès de nos tyrans. Au mieux, tu profites un peu pour fêter ton retour. » lui proposait-il déjà plus sympathique, tendant la main à travers la fenêtre pour conclure le marché. « Allez !!! S’te plait, me laisse pas me sortit tout seul au volant de cette BMW de gonzesse. »

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 20 Mai 2018 - 9:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
The Young Danger

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 411
ϟ Nombre de Messages RP : 74
ϟ Crédits : avatar - betelgueuse / gif - tumblr / code - exordium / citation - jean calvin
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire & asexuel
ϟ Métier : Lycéen à la Joseph Clark High School / Stagiair au Daily Herald / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Absorption énergétique
- Cristal de Daka
- Maîtrise de l'art de combat dakanais
Petit, moi ?
Je lui retourne un regard condescendant, du genre « je mesure un mètre quatre-vingt-quatre, du con » mais bon c’est vrai que la dernière fois que je l’ai vu, j’étais petite. Je suis resté un gamin chétif jusqu’à toucher un cristal de Daka pour la première fois. Ensuite, tout est parti en vrille et très clairement, mon corps n’est pas adapté à mon âge. Seize ans, tu parles ! J’en fait facilement vingt-cinq, sans trop forcer, surtout avec ces fringues débiles pour cacher les « tatouages honteux ». Je me demande comment il réagirait, s’il les voyait.
Puis non, je m’en cogne. On lui a carrément dit que « j’avais pas d’amis » ou c’est lui qui l’a déduit ?

Je te signale que j’en ai plein, des amis. Et des bien mieux que toi. Ils sont juste pas ici, crachè-je un peu sur la défensive.

Et ils me manquent. Je ne suis revenu que depuis une semaine, j’ai le mal du pays. J’ai envie de repartir, mais je ne peux pas tant que je n’ai pas atteint ma majorité. Dans une éternité, donc… Je fronce les sourcils.

T’as l’impression que j’ai besoin de thune pour m’emmerder à monter un plan pareil ? Tu sais qui je suis ? rétorquè-je en prenant un air beaucoup trop fier.

L’argent, je m’en moque. Déjà au Dakana, ça m’importait peu. Mais j’en ai, j’en ai tellement que je ne sais pas quoi en faire. Mon compte en banque me met mal à l’aise, entendre cette bouche d’américain prononcer le nom de mon pays chéri, tout autant. Et m’embarquer dans ses combines à deux ronds… Je suis content que mon frère soit un mec bien, plus âgé et plus sérieux que le sien. Il me fait presque de la peine, s’il tape une vraie parano pour ça.

Je soupire, secoue la tête. J’ai vraiment pas envie d’y aller mais je sens le regard glacial de ma mère sur ma nuque. Je l’imagine collée à la fenêtre, en attendant que la voiture assez ridicule j’avoue, démarre. J’aurais tellement préféré la moto, même si ça impliquait de me coller beaucoup trop près d’un autre être humain. On ne se connait pas, même si la vieille soutient le contraire.

Puis il avance de bons arguments. Je vais peut-être m’amuser (aucune chance). Ça me coûte rien (une heure ou deux de mon temps précieux, pas plus). Ma mère me foutra la paix avec ça, son vieux aussi. Au fond, lui et moi, on est dans la même galère. Je prends la main qu’il me tend, l’empoigne en oubliant qu’il n’a rien d’un guerrier tribal mais sans lui casser de doigts (ouf !) et je grimpe finalement à l’avant de sa caisse ridicule. Ah, si j’avais le permis, sérieux…

Y’a rien à fêter, précisé-je pourtant. J’avais pas envie de revenir. Si j’étais majeur, j’y serai resté. D’ailleurs, j’y retourne dès que j’ai vingt-et-un an. Ou que ma mère clamse.

Je balance ça tranquillement. Le siège passager est un peu trop avancé pour mes grandes jambes et je me permets de le régler. Je ne suis plus monté dans une voiture depuis une éternité, si on ne compte pas celle qui m’a ramené de l’aéroport et encore, j’ai vomi en sortant. Au Dakana, les véhicules sont bien meilleurs, plus stables, plus avancés, et j’ai toujours préféré me déplacer à pied. Mais bon.

Ta famille a l’air bien atteinte, dans le genre. Et toi, y’a quoi qui cloche ?
Revenir en haut Aller en bas



On doit aussi se souvenir que Satan a ses miracles.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 21 Mai 2018 - 14:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 137
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

La Pluie - Orelsan ft. Stromae

Leur retrouvailles commençaient bien. Dans « bien », entendons par là que ça commençait déjà à donner des coups de sommation. Wayn y était allé un peu fort aussi avec son insolence naturelle. Lui dire qu’il était seul au monde n’était pas la meilleure des entrées en matière. Cela lui permit de jauger sa fierté et sa susceptibilité. Wayn en le regardant là, il avait la même souvenir de ce qu’il dégageait mais sur le visage flou d’un enfant de quatre ans, si fermé et qui avait envie d’être partout sauf ici. Il trouvait ça drôle. Donc l’étudiant en médecine avait peut-être frappé un peu trop fort vu ce que l’adolescent lui avait répliqué. « Ouais bah vu à la vitesse où tu me juge, … Je suis pas totalement sûr. » lui répondit-il taquin. C’était plus fort que lui et pas personnel. Un envie irrépressible de chercher la petite bête. Wayn avait senti que c’était un sujet sensible. Il oubliait que le jeune-homme venait de loin. Il pouvait le ménager un peu, alors il n’insisterait pas.

Leur rencontre allait de mal en pis, car déjà Damian proposait à l’Irlandais de le lâcher au coin de la rue et qu’on en parlait plus. Wayn lui démontrait que c’était impossible, commençant par avancé qu’il pensait que c’était un coup monté de son frère, donc il remplirait sa mission jusqu’à son objectif : amené Damian avec lui à sa petite sauterie. Non vraiment, ça s’arrêtait là les conditions donnés. Après ce qu’il fera là-bas, j’en ai rien à péter… Encore une fois, Damian pesta. Wayn affichait une expression agacé, mais en vrai c’était un bon point si Damian avait du mordant. Au moins, c’est sûr que je vais pas me faire chier… Mais je jouerais pas trop à ça à ta place… Je peux être tellement chiant, je crois que t’imagine pas à quel point. « Ouais et toi ? Tu sais qui on est ? T’as pas l’air de réaliser. » dit Wayn en parlant de ses frères, pensant « psychopathe », un regard avec une lueur de folie et d’angoisse mélangé. « C’est pas une question d’argent c’est… Laisse tomber, tu peux pas comprendre. Faut avoir vécu avec des McLochlainn pour savoir. » dit-il d’un ton grave comme si c’était la plus grande épreuve d’une vie. Bien sûr qu’il exagérait et se moquait de lui.

Après, il reprit en lui expliquant avec sarcasme qu’on lui avait interdit sa harley pour sortir et ça, il l’avait de travers. Surtout que je déteste cette caisse... – au cas où vous le saviez toujours pas – J’ai l’air d’un petit con de Français ou d’un personnage tout droit sorti d’un John Green. Il lui ordonna de monter dans la voiture dans un premier temps, lui proposa un marché et finit par le supplier. Wayn fut légèrement surpris par la poigne de Damian. Il s’attendait à une main toute molle et timide, pas assurée du tout. Il eut un rictus inconscient. Toujours quand je sens que j’ai un « adversaire à ma taille ». Il démarra le moteur avant même que le plus jeune ne soit dans la voiture. Il attendit qu’il s’installe, s’attache et lui prit le temps de l’observer plus en détail. Damian partagea soudain son mécontentement d’avoir quitté le Dakana. « Alors pour ta mère, tu peux demander à mes frères. Je suis sûr qu’ils sauront s’occuper de son cas. » dit-il grinçant avec un demi-sourire pour faire passer ça pour de l’humour. Une private joke pour moi tout seul Il était persuadé que sa mère n’était pas morte d’une overdose et qu’ils y étaient pour quelque chose. Ce qui était véridique, mais il n’avait aucune preuve si ce n’est leur haine viscérale pour la deuxième femme de leur père.

Damian répliquait que les McLochlainn avait l’air d’avoir un sacré grain. Wayn confirma en opinant du chef, très convaincu et démarrait enfin sa voiture. Il lui demandait ce qui pouvait bien clocher chez lui, lui arrachant un léger rire. « J’ai envie de te dire tout et je vois pas de quoi tu parles ? » lui répondit-il en essayant de quitter le dépose minute de l’hôtel sans accrocher une voiture ou un lampadaire, écraser un pied voire toute une personne et repartir avec ses deux rétroviseurs. Il naviguait doucement, se sentant à l’étroit. « Non, mais je vais pas t’énumérer, ça risque d’être long… Disons qu’on a été élevé comme des petits soldats et des singes savants. » ajoutait-il et enfin il sortit du parking de l’hôtel s’engageant dans les rues. Il roulait déjà un peu plus vite. Il reçut un appel au même moment, des amis qui l’attendait. « J’arrive. Et je ramène un pote. J’arrive… » dit-il mécaniquement, concentré sur la route. « Mais connard !!! » gueula brusquement Wayn devant une voiture qui venait de forcer pour le doubler. On avait raccroché entre temps. Il était encore plus frustré de ne pas être en deux roues et pouvoir se faufiler entre les voitures. L’Irlandais attendit le premier créneau, accéléra brusquement et slaloma entre les voitures pour le dépasser, lui affichant un majeur au passa, le bras à travers la vitre ouverte.

Il se rendait à un bar pour un anniversaire entre ami, sans prétention. Enfin « sans prétention », on est quand même une quinzaine dans un bar à vin réputé. « Dis moi, je comprends pas pourquoi t’es revenu si ça te faisais autant chier ? Pourquoi t’es pas resté ? » demanda t-il après avoir repris un rythme de croisière correct. Wayn jouait faussement les cons dans sa façon de poser la question, se doutant bien qu’il devait y avoir une bonne raison. Sinon, c’est que lui c’est vraiment un con.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 21 Mai 2018 - 16:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
The Young Danger

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 411
ϟ Nombre de Messages RP : 74
ϟ Crédits : avatar - betelgueuse / gif - tumblr / code - exordium / citation - jean calvin
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire & asexuel
ϟ Métier : Lycéen à la Joseph Clark High School / Stagiair au Daily Herald / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Absorption énergétique
- Cristal de Daka
- Maîtrise de l'art de combat dakanais
L’espace d’une seconde, je laisse s’afficher ma surprise. Je le regarde en coin, cherchant à savoir s’il blague au sujet de ma mère ou s’il est sérieux. Vu les yeux qu’il m’a fait tout à l’heure en me parlant de sa famille, je ne suis sûr de rien et je commence à me dire qu’on m’a envoyé à une fête d’anniversaire avec un psychopathe. Bon, au moins, je ne risque pas de m’emmerder ! Ouais… On va le voir comme ça. Je me demande quelle tête tirera la vieille si je clamse par sa faute. Enfin, ça ne sera pas sans me battre. Je me demande combien de temps je mets à le cramer…
Puis je me rends compte que je devrais lui laisser le bénéfice du doute. Même si c’est foireux, il a quand même proposé de me rendre service.
Damian Danger, éternel positif.
Ha. Ha.

Ouais, le côté singe, je vois bien.

Puisqu’il me balance des piques et ce que je choisis de prendre pour des taquineries, je lui rends la politesse. Au pire, il ouvre la portière et me jette dehors sous les roues d’une voiture ou dans les bras d’un conducteur pas content de recevoir des insultes. Sa conduite sportive et rude me retourne l’estomac, au passage. Je me sens pâlir, j’ai envie de gerber mais je me retiens. Franchement, c’est pas pour moi ce moyen de transport.
Et qu’il réponde au téléphone en conduisant ne me rassure pas trop non plus. Je ne dis rien, toujours, principalement pour garder le vomi dans ma bouche.

Puis il pose la question qui fâche.
Pourquoi je ne suis pas resté.
Honnêtement… C’est compliqué. Je me renfrogne, ne répond pas tout de suite. J’ai un peu honte de dire qu’à quinze ans, je ne me suis pas senti en droit de m’imposer, de me rebeller. Que mon tuteur m’a dit qu’à l’âge adulte, je pourrai revenir, mais que je dois connaître mes deux cultures avant d’en choisir une pour le reste de ma vie. Que j’ai un peu fuit aussi à ma façon, après l’échec de ma dernière épreuve, la fierté mise à mal. Et que, franchement, il ne connaît pas ma mère. J’opte pour une semi-vérité, que je peux développer grâce à sa conduite redevenue un brin plus fluide. Victoire.

Bah, ma vieille, tu la connais pas. Elle était foutue de déclencher un accident diplomatique, de foutre la merde, d’accuser mon tuteur d’enlèvement d’enfant, tout ça. Et de coller une réputation dégueulasse aux représentants du Dakana. Je les respecte trop pour leur infliger ça. Alors je reviens, jusqu’à ma majorité, puis je repars. C’est pas la mort, mais n’empêche que je ne suis pas content d’être là.

Je ne sais pas s’il peut vraiment comprendre ni si j’ai envie qu’il le fasse. Je n’ai pas encore décidé comment je le considère, ce Wayn McLochlainn dont je ne garde aucun souvenir. Étrangement, il ne m’inspire rien de mauvais, pas comme les quelques américains croisés depuis mon retour mais ça ne veut rien dire. Et je ne dois pas me baser sur ses injures pour lui donner de bons points.

Les gens sont bizarres ici, et l’air sent mauvais. Puis il fait tellement froid.

Ce qui pourrait expliquer mon pull en plein mois de mai à la température plutôt douce. D’un côté, je suis content de le porter pour cette raison mais d’un autre, la laine me gratte un peu dans le cou. Je me contiens, les bras toujours croisés. Je me rends compte que j’ai oublié de mettre ma ceinture et je m’abstiens de réparer cet oubli. Je l’ai à peine touché que je m’imagine déjà coincé dans une carcasse fumante, aux portes de la mort.
Je sais, je pense à des trucs étranges.

Bon, comme t’as pas l’air de vouloir me jeter au coin de la rue, tu peux au moins me dire où on va ?

D’autant que du haut de mes seize ans, je doute de pouvoir rentrer dans un bar sans problème. Ce qui signifie qu’on se rend sûrement chez quelqu’un avec tout un tas d’autres êtres humains. Ou que quelque chose m’échappe.
Revenir en haut Aller en bas



On doit aussi se souvenir que Satan a ses miracles.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 30 Mai 2018 - 22:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 137
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

La Pluie - Orelsan ft. Stromae

Les deux jeunes étaient dans la voiture et le plus vieux tentait de sortir du parking pour se rendre à la soirée. Il avait déjà un quart d’heure de retard. Il était rarement à l’heure. Il l’était encore moins pour une fête d’anniversaire. Toutes façons on s’attendait jamais pour commencer à picoler alors... Damian avait du répondant et répliquait aux attaques de Wayn qu’il avait clairement l’air de balancer sans même réfléchir. C’était naturel chez lui. Il a grandit en passant son temps à se battre verbalement – et pas seulement – avec ses frères. Il aimait bien ça ; dire merde aux gens c’est tellement puissant. Donc si Damian se défendait et plutôt bien, bah j’allais continuer. C’est nourrir le mal par le mal. Le blond le traita de singe avec subtilité. Wayn resta silencieux, lui jetant un bref regard accusateur, plissant légèrement les yeux. Bon okay, j’avais rien à dire. Mais je dois me concentrer sur la route aussi. « Ouais... pas mal... » dit-il avant de chiper. Je sais pas le faire, pour dire que quand il sort, c’est que j’étais vraiment irrité. « Pas mal... Je te laisse celle là. » finit-il par dire avec un léger rire et ralentissait au feu rouge. Non, mais c’est que je trouve que me comparer à un singe, ça me va bien.

Il fut coupé de toutes façons par un appel de ses amis. Il leur répondit brièvement, ne transmettant que les informations utiles, puis se prit la tête avec un jeune et farouche conducteur comme lui. Une fois sa fierté retrouvée, il posa de plus amples question à Damian. Vu la façon dont il avait tourné les choses, Wayn était curieux. Il ne voyait même pas que le plus jeune n’était pas à l’aise dans la voiture et surtout avec sa conduite. Son attitude peu assuré, il mettait ça sur le coup de son côté d’enfant timide et solitaire qu’il avait de souvenir. Wayn éclata d’un rire franc quand Damian lui présentait le pourquoi de sa situation. Même son père n’irait pas jusque là. Peut-être parce que c’est un homme et qu’il a trouvé plus simple : nous cogner. « Je vois... Ouais, tu peux faire ça si t’es capable de tenir encore cinq ans avec ta mère. T’as le droit de pas être content, je peux comprendre. C’est chiant qu’on décide pour toi et qu’on décide mal. Surtout avec nos familles on n’a peu de marge. » faisait-il allusions aux familles avec un riche patrimoine et très exigeantes.

Wayn eut un nouveau sourire quand Damian décrivit les habitant de Star City en quelques mots. « C’est sûr que de là d’où tu viens, tu peux le voir que comme ça. T’as oublié qu’on est toujours pressé et pas commode et que tout doit être propre et parfait dans la ville, comme une immense vitrine, comme une réalité-augmentée à l’échelle d’une ville. Ici, on vit dans la matrice mec... » lui donnait-il son avis, prenant en compte que sa vie devait bien changé ici comparé au Dakana. Il tourna dans des rues, puis d’autre, de plus en plus bondés, puis vint se trouver une ruelle plus calme où se cachait un parking afin d’y déposer sa voiture.

Damian lui demandait ce qu’il y avait au programme de cette sortie. Wayn ne lui répondit pas tout de suite, venant garer sa voiture, puis coupa le moteur, poussant un soupir de soulagement. Le calvaire était déjà fini. Il resta un moment assis dans la voiture, les mains sur ses cuisses comme s’il venait d’apprendre qu’il avait réussi la première épreuves de Fast & Furious. « On va un annif. Des potes à moi. Des jumeaux. » énumérait-il les informations tout en se concentrant pour récupérer portable et clés de voiture, puis le cadeau qui trainait sur l’arrière de la banquette. « Ils ont réservé un petit bar à vin dans le quartier. Désolé, te traîner à un anniversaire, c’pas le meilleur des plans, j’entends bien. Mais c’pas de ma faute si on m’a forcé à venir te chercher ce soir. Je pouvais pas non-plus annulé pour te traîner à Disneyland donc... » lui exposait-il les choses toujours taquin, mais avec une touche de dédain. Il sortit de la voiture. « Si tu veux bien être gentil, t’évite de me taper la honte. » ajoutait-il avec un petit sourire en coin avant de ricaner. Il ferma la voiture et quand Damian ne fut plus caché par le véhicule entre eux, il le dévisagea de la tête aux pieds. « En vrai je pensais que t’allais débarquer en short-long et la cheche, style baroudeur aventurier. Tu sais, comme Johnny Depp dans la pub du parfum Sauvage.[/color] ». Et sur ces mots, il sortit du parking pour se rendre au petit bar, faisant signe à Damian de le suivre. « C’est con, y’a des jolies filles ce soir, ça leur aurait plus. Ils aiment bien les gens qui viennent de loin et qui on « vécu des trucs de ouf », tu vois le genre ? » se moquait-il un peu de la mentalité de la jeunesse aisée dont il faisait parti. « On dirait que tu vas a un enterrement ou que t’es un artiste contemporain... Un prince russe ou polonais... » s’était-il lancé dans son délire. « ou suédois... » continuait-il un peu le long du chemin.

La devanture était discrète, très sobre mais raffiné, les vitres légèrement teintée pour offrir un peu plus d’intimité au client. L’homme à l’entrée, le vigile, portait un costume tiré à quatre épingle et qui annonçait déjà la couleur de l’endroit. Wayn n’avait qu’à fouiller dans ses poches, chercher le carton et l’agiter devant l’homme qui lui ouvrit la porte. Il ne venait pas vérifier leur âge pour entrer. Au bar, c’était autre chose. L’irlandais laissa Damian entrer le premier et lui emboîta le pas. A peine dans le bar qu’une jolie blonde un peu plus vieille que Wayn débarqua en hurlant son prénom, levant les deux verres de vins qu’elle tenait. Elle entoura le résident de ses bras, lui collant un baiser bruyant sur la joue, Wayn l’enlaçait en retour, lui frottant le dos avec affection. Elle lui avait laissé un trace de rouge-à-lèvre sur la joue. « Ça vaaa ? Ouais ?... Vraiment ! Je t’attendais !... ça fait tellement longtemps » commençaient leur échanges de politesse quand elle tourna enfin la tête vers Damian. « Mooooh qu’il est chou ! C’ton petit frère ? » demandait-elle, la voix qui montait et descendait dans les aiguë, comme incapable de la contrôler. Elle était déjà pompette. « Quoi mon petit frère !? Comment j’pourrais en avoir un puisque... » s’arrêta t-il dans ses reproches. Il se faisait la réflexion qu’il aurait été capable de ne jamais en parler jusqu’à ce qu’il n’ait plus le choix. Voire qu’il oublie qu’il en avait un. Il tira sa bouche en biais et haussa les épaules. Il lui accordait son erreur. « Non, c’est juste un pote d’enfance. Nos familles se connaissent, on s’est baigné dans la même piscine tout nu quand on était petit quoi. Je lui ai fais bouffer du sable, il m’a mordu le bras à sang, tu vois le genre ? Il revient d’Afrique, je me suis dis que le sortir un peu lui ferait du bien... ». La jeune femme fixait Damian comme si elle était devant une vidéo de chaton et opina du chef. Elle vint l’enlacer pour venir lui coller un baiser sur la joue aussi. « Si tu as mordu Wayn a sang, tu as deux fois plus de raison de rester pour t’amuser ! ». Wayn la regardait dépité et amusé, elle tenait déjà à peine sur ses superbes chaussures italiennes aux talons vertigineux. « T’as plus aucune dignité, tu t’enfile deux verres en même temps ? » lui balança Wayn. « Mais noaaan, rhoooo, y’a le miens » en levait-elle un. « Et celui de Steewy. Ou alors c’est le miens celui-là. Bon allez je file, allez vous prendre des verre. Ils ont un bon rouge qui vient de France, je vous le conseille. » et elle claudiqua vers un autre groupe d’amis.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 3 Juin 2018 - 10:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
The Young Danger

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 411
ϟ Nombre de Messages RP : 74
ϟ Crédits : avatar - betelgueuse / gif - tumblr / code - exordium / citation - jean calvin
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire & asexuel
ϟ Métier : Lycéen à la Joseph Clark High School / Stagiair au Daily Herald / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Absorption énergétique
- Cristal de Daka
- Maîtrise de l'art de combat dakanais
Je roule des yeux. Comme si j’avais la moindre envie de me rendre à Disneyland ! Soirée privée donc dans un bar à vin pour l’anniversaire de jumeaux qui me sont totalement inconnus. Génial… Je lui rétorque un sourire un peu forcé, sur un ton qui dit clairement que j'ai comme un doute:

Moi, te taper la honte ?

De ce que j’ai vu, ça risque sûrement d’être l’inverse mais je sais mon jugement un peu hâtif. Du moins je le pense, jusqu’à ce qu’il me balance ses stéréotypes à la figure. Je me demande comment il visualise le Dakana et comment il m’imaginait moi. C’est clair qu’à cause des cristaux, je parais plus vieux que mon âge mais quand même, je ne déborde pas de muscle et je manque de carrure, sans compter ma peau encore brûlée par le soleil et les tatouages toujours cachés. Au moins, sa proposition de tenue aurait eu le mérite de les exhiber bien que personne ne soit capable d’en comprendre la signification. Et que ça m’aurait sûrement valu tout un tas de questions gênantes de la part de la gent autant féminine que masculine.

Je me tends quand il évoque les jolies filles, détourne le regard.

Ouais, c’est con, si j’avais su, marmonnè-je

Ou pas. Les filles, mon grand problème : j’en ai encore croisé aucune qui déclenche quoi que ce soit en moi et j’ai jamais vraiment eu envie de me tripoter. Sauf que c’est le genre de truc que je garde secret, j’ai conscience que ça cloche et un gars comme Wayn, sûr qu’il ne comprendrait pas. Qu’il me croirait gay ou une connerie comme ça, sauf que c’est bien pire. Non pas que j’ai un problème avec l’homosexualité, juste que franchement, j’aurai préféré n’importe quoi à ne rien ressentir du tout. Je chasse ces considérations pour ne pas risquer d’attirer l’attention de mon nouveau « pote » sauf que je m’inquiète pour rien. Il est trop occupé à m’énumérer une longue liste de ce à quoi je ressemble habillé comme ça. En plus, on est arrivé. Je reste persuadé que soirée privée ou pas, un bon videur devrait vérifier nos âges pour que l’établissement soit couvert mais le gars à la porte se contente d’un carton d’invitation. Bah ! Je m’en tape au fond. Je rentre en premier, content d’entendre de la musique qui aura le mérite de m’occuper les tympans.
Et de couvrir un peu les cris des blondes hystériques qui se jettent au cou de Wayn.
Je le savais, c’est vraiment le genre.

Puis l’histoire qu’il lui balance, sérieux. Je reste sidéré. Dans quel monde on a joué dans le même bac à sable ? Dans quel monde j’ai un jour joué dans un endroit pareil ? Et mordu jusqu’au sang ? Super, vive l’image de cannibale. Mais ça a l’air de lui plaire, à la fille qui me prenait pour son petit frère (elle a de la merde dans les yeux ou bien ?) parce qu’elle me prend dans ses bras et me colle deux baisers, un sur chaque joue. Je suis content d’être encore assez bronzé pour qu’on ne remarque pas que je rougis comme un puceau (que je suis). Pas le temps d’articuler quoi que ce soit qu’elle s’est déjà tirée.
Autant je maîtrise les filles qui ont envie de se battre avec moi pour une raison quelconque, autant celles qui sont gentilles, paraissent complètement normales et ont des intentions physiques non douloureuses, c’est carrément au-dessus de mes forces.

Elles vont toutes faire ça ? demandè-je à Wayn, un brin paniqué.

Parce que je ne suis vraiment pas prêt et je commence à me demander si je ne devrais pas boire un coup pour être plus détendu. Sauf que je n’ai jamais bu d’alcool, pas un alcool américain en tout cas. Y’avait bien ces liqueurs de plante au Dakana qu’on avait pas le droit de cusser avec Okoye, mais on ne se gênait pas et ça nous collait des hallucinations de malade. Je suppose que ça doit être pareil, mais je me rappelle avoir vomi la dernière fois. Est-ce que j’ai vraiment envie de réitérer l’expérience ?

D’autres gens tombent sur Wayn environs tous les demi mètres. On avance vers le bar indiqué avec la lenteur d’un escargot déshydraté. Des mecs lui collent des claques dans le dos, me serrent la main. Certains se contentent d’un signe de tête pour se désintéresser de moi aussi tôt (mes préférés). Toutes les filles me font la bise, je me demande à quel moment le piège va se déclencher, laquelle va me retourner et me coller son bâton sous la gorge avec un sourire triomphant. Mais aucune d’entre elles n’a une arme, par contre elles ont toutes des sacs. Peut-être qu’elles savent s’en servir.

Si j’aligne trois mots, c’est beaucoup. Au bout du cinquième bisou, je réussis à m’éclipser et je décide que même si je n’ai que seize ans, même si je risque de vomir dans la voiture de Wayn (ou avant, genre sur ses chaussures) un verre d’alcool ne peut pas faire de mal.

Euh, n’importe quoi ?

Voilà ma super réponse au gars en chemise qui sert au bar et me demande ce que je veux boire. Il roule des yeux et me serre dans un verre à pied un vin rouge. Rien que l’odeur me tourne déjà un peu la tête. Je regarde l'heure sur mon portable, j'ai quitté la Danger Tower y'a moins d'une heure. Merde, je me croyais au moins une éternité plus tard. Faut que je tire davantage, sinon ma mère ne me lâchera pas. Misère.
Revenir en haut Aller en bas



On doit aussi se souvenir que Satan a ses miracles.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 9 Juin 2018 - 1:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 137
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

La Pluie - Orelsan ft. Stromae

Wayn le taquinait juste pour la forme sur le court chemin qu’il y avait entre sa voiture et la lieu du rendez-vous. A l’entrée, le vigile peu regardant acceptait quiconque montrait le petit carton. Il fallait dire qu’il y avait même des enfants d’une dizaine d’année, comptant un couple de parents dans les invités, les cousins des jumeaux. Par contre, passer au bar c’était une autre histoire. Une fille déjà bien pompette sauta au cou de Wayn, une amie qui fit la connaissance de Damian. Wayn avait inventé les souvenirs d’enfance en citant les plus clichés, mais dans l’idée de ce que lui avait raconté son père, c’était à peu près ça. Enfin, Damian avait bien mordu Wayn et il n’y avait pas de piscine, mais il était juste en couche dans le jardin par un après-midi ensoleillé. Deux traces de rouges à lèvres plus tard, elle s’en alla et libéra les derniers arrivés. Quand le plus jeune lui demanda s’il y en aurait d’autre, une légère panique dans le regard il eut un rire franc. Il lui tapota le dos. « Ca dépend combien de temps on reste… Ou à combien de verre elles sont. » lui répondit-il, narquois. « Allez viens. » lui fit-il un signe de tête en direction du bar.

Il salua quelques connaissances en route, échangeant parfois quelques mots puis quand il y pensait, il présentait Damian. Beaucoup le dédaignèrent mais pas mal avaient l’air intéressé de savoir que le petit jeune venait de si loin et des questions leur brûlaient les lèvres, mais Wayn finissait toujours par « bon c’est pas que le temps passe, mais on a toujours rien bu… » et il se demandait s’il allait un jour arriver au bar. Damian avait fini les derniers mètres tout seul avant que le résident ne le rejoigne. Le blond avait déjà un verre de vin sur le comptoir. Wayn le dévisagea étonné et le serveur lui demanda ce qu’il voulait en hésitant un moment. Autant Damian pouvait faire plus vieux, Wayn paraissait jeune. Or, ce dernier lui posa des questions sur les vins qu’ils proposaient et il s’y connaissait assez bien pour qu’on ne doute pas qu’il ait la majorité. Pourtant, il ne l’avait pas mais il aimait le vin.

Wayn s’adossa contre le comptoir après y avoir posé le cadeau. Le serveur posait le verre dans son dos alors qu’il observait la salle. Il cherchait quelqu’un. Soudain, un jeune-homme arriva, l’un des héros de la soirée. Steewy. Il ricanna en voyant le rouge sur la joue de Wayn. « T’as croisé ma blonde toi ! » et ensuite ils enchainèrent avec les dernières nouvelles, les taquineries, le joyeux anniversaire et l’accolade. « Dis, j’ai toujours pas vu Drew » parlait-il du jumeau de Steewy. Son ami lui fit un sourire en biais. « Tu serais arrivé cinq minutes avant… » lui commentait-il avant de lui passer un bras autour de ses épaules, le tourner dans une direction et lui montrer où regarder du doigt. Son frère était entrain de se faire compter fleurette par un autre jeune-homme. Steewy lui tapota le dos avec soutient. « Laisse tomber. Il va te briser. C’est qu’un bourreau des coeurs. » lui avait-il chuchoté. Wayn haussait les épaules. « C’est con. Dis, sinon t’as pas une soeur ? ». Steewy rit et lui ébouriffa les cheveux avant de partir avec son énième cadeau. Il avait d’autre invité à voir.

Wayn se retourna pour prendre son verre et le levait vers Damian pour trinquer même si le plus jeune avait déjà bu dans le sien. Il était bon ce vin, mais malheureusement il le but d’une traite et posant le verre si sèchement sur le bois du bar qu’il à la limite de le briser. « Viens on se casse ? T’as pas envie de voir un truc en ville ? Qu’est-ce que t’aimerais essayé, en profitant que t’es dans une grande ville, n’importe quoi. Moi c’est bon j’ai donné le cadeau, on m’a vu… » et qu’il n’avait plus envie de rester. S’il était venu c’était juste pour le gars là-bas, mais il lui avait carrément coupé l’envie de lui souhaiter un simple « bon anniversaire ». Et dire qu’il allait devoir le croiser dans deux jours à l’hôpital. Les jumeaux étaient internes à HCSC. C’était qu’une histoire de fesse, mais il l’avait mauvaise. « Tant qu’à faire, si on se fait chier tout les deux... j’ai ma soirée de libre et j’ai dis que je t’occuperais, alors pourquoi pas essayer de faire ça bien. Rien que pour t’enlever ton air coincé du cul qui te colle au visage. J’ai pour défi que tu ne rentres pas dans une heures… » lui proposait-il, sincère et sans piège, sous entendant que Damian s’amuserait plus qu’il ne l’aurait imaginé. Il en avait de la chance, c’était rare venant de sa part. Après c’est pas dit que je l’embrouille un peu et que je lui fasse pas des petits blagues.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 9 Juin 2018 - 9:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
The Young Danger

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 411
ϟ Nombre de Messages RP : 74
ϟ Crédits : avatar - betelgueuse / gif - tumblr / code - exordium / citation - jean calvin
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire & asexuel
ϟ Métier : Lycéen à la Joseph Clark High School / Stagiair au Daily Herald / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Absorption énergétique
- Cristal de Daka
- Maîtrise de l'art de combat dakanais
Le vin, c’est dégueulasse. Franchement ! Un goût âcre qui attaque la langue, une gorgée et je tousse déjà comme si je respirais de la fumée. Du coup, je récolte un regard soupçonneux du serveur, qui doit commencer à se demander si j’ai vraiment l’âge légal pour boire. Je lui enlève tout crainte en repoussant le verre, bien décidé à ne plus tremper mes lèvres dans ce truc.

Entre temps, Wayn s’est pointé et un autre mec l’a rejoint. Vu les « joyeux anniversaires » ça devait être le roi de la fête. Enfin, un des deux rois, parce qu’il me semble que mon chaperon a parlé de jumeaux. J’essaie de suivre la conversation, à défaut de mieux. J’aimerai bien un verre d’eau pour passer le goût dans ma bouche mais je suis trop mal à l’aise pour le demander. Pourtant, en règle générale, j’hésite pas autant pour faire quelque chose mais là, je sais pas, j’ose pas.

Wayn demande après quelqu’un, l’autre lui montre un gars dans un coin, avec un autre mec et ça a l’air de l’énerver un peu vu la manière dont il tape son verre sur la table quand le jumeau se casse pour aller récolter ses autres cadeaux. Soudain, il recommence à s’intéresser à moi et me donne vaguement l’impression d’être un putain de lot de consolation.

On se… casse ? Ces deux gars, ce sont pas des potes ? ‘fin je sais pas, t’es pas censé rester, faire la fête ? À quoi ça sert de juste se pointer pour filer un cadeau puis se barrer ? demandé-je en fronçant les sourcils, complètement paumé.

Dans la tribu où je vivais au Dakana, on fêtait les anniversaires par des rituels de passage et des vœux d’avenir. Le concept de cadeau, c’est purement occidental et je ne vois pas l’intérêt. À la limite, ouais, offrir quelque chose à quelqu’un qu’on apprécie pour cette occasion, pourquoi pas. Mais dépenser de l’argent juste pour ça, juste pour sauver les apparences…

J’suis pas coincé du cul, rétorqué-je d’un air mauvais. T’as passé une plombe à me trainer au milieu d’inconnus qui m’ont ignoré ou regardé comme une bête curieuse. J’suis pas une attraction ni ta cause sociale du moment.

Je râle mais je vois quand même que Wayn n’a qu’une envie : se tirer. Je ne comprends décidément plus rien, à mon avis un truc m'échappe mais quoi? Il n’a pas l’air de vouloir me la mettre à l’envers ou m’entrainer encore dans un plan foireux alors je le suis à l’extérieur, même si je n’ai aucune idée de ce que j’ai envie de faire. Mes passions dans la vie ? Le combat, les comics que je lisais en ligne ou que Will me rapportait lors de ses visites… Et pas grand-chose de plus. Je ne regarde pas la télé, je ne sors pas, j’ai même pas vraiment d’amis ici hormis ce gars qui me fait la charité parce que son père l’a obligé.

Une fois dehors, je crache au sol parce que j’ai toujours le goût désagréable de la boisson. Ça me vaut un regard courroucé du vigile mais je m’en cogne. J’inspire de l’air frais et croise les bras sur ma poitrine avant de me tourner vers Wayn, qui me suivait de près.

Je ne connais plus rien dans cette ville, j’ai pas l’impression qu’il y ait quoi que ce soit d’intéressant à voir. Et à cette heure-ci, les magasins de comics sont fermés je suppose. Par contre ce serait cool de trouver un truc à boire, n’importe quoi, parce que le vin c’est vraiment dégueu, affirmé-je sur un ton convaincu.
Revenir en haut Aller en bas



On doit aussi se souvenir que Satan a ses miracles.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 20 Juin 2018 - 17:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 137
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

La Pluie - Orelsan ft. Stromae

Damian s’étonnait de voir Wayn changer subitement d’avis et proposer un nouveau programme pour la soirée. Il en avait parfaitement le droit. L’étudiant en médecine voulait déjà partir. Le bond ne comprenait pas tout, normal il n’avait pas toutes les inconnues. « Mais on s’en fou, je les vois dans deux jours au taff… » pesta l’étudiant quand il trouvait son attitude si bizarre, voire déplacé. « Trop longtemps que t’es dans ton trou paumé, tu sais plus comment ça marche ou quoi ? C’est la triste façade des gens dans le vent. On s’fait la bise, on tient un verre en main, on se lustre les égo et on se casse faire ça ailleurs. » continuait-il de critiquer un groupe auquel il appartenait et s’identifiait.

Wayn roula des yeux quand l’autre se plaignait d’être trainé et vu comme une simple personne à divertir car on l’y avait forcé. Wayn s’était tourné face au bar, jouant avec son verre qu’il faisait tourner en glissant juste le pied entre ses doigts. Il le laissait finir. Après tout, s’il voulait rester c’est son problème. Je m’en fou. Qu’il est con… Je lui propose sincèrement autre chose tant qu’à faire. Il frappa la main sur la table et tourna brusquement le visage vers Damian. « Si j’avais envie que tu sois une attraction, tu serais déjà dans les chiottes entrain de pleurer toutes les larmes de ton corps. C’est bon, calme toi. Je trouve pas que je te maltraite trop jusqu’à maintenant. Tu devrais en profiter. A partir du moment où j’ai décider de te faire vraiment chier, crois moi que tu vas le sentir passer. » avait-il dit la voix grave et menaçante. C’est qu’avec ce qu’il avait vu ce soir et la fatigue, agacé de se retrouver avec quelqu’un dans les pattes mais faisant quand-même un effort, il était un peu à cran. « Puis je croyais que tu te faisais déjà chier d’avance non ? » rajoutait-il.

Il ne lui laissa pas trop le choix, l’empoignant par le bras pour l’intimer à le suivre. Il ne l’y forcerait pas s’il voulait vraiment rester. Damian l’avait finalement suivit et lui partageait qu’il était un peu perdu, cela faisait tellement longtemps qu’il n’était pas venu ici. Il aurait aimé voir des comics. Wayn haussait les épaules quand il pensait tout que c’était sûrement raté, puisque à cette heure-ci tout était fermé. Wayn secouait légèrement la tête, amusé. Ouais, ça fait longtemps que t’es pas venue dans une aussi grosse ville. Damian se plaignit encore, il trouvait le vin infect. « Bah tu vois qu’on a bien fait de se casser alors ! » pesta Wayn alors qu’un ami vint l’arrêter. Il fumait une cigarette devant le bar. « Bah tu t’en vas ? » et de longs échanges inutiles pour trouver une excuse pour se carapater s’en suivit. Il avait pas mal utilisé Damian comme excuse. Bah s’il était là... Et c’est bon, j’ai juste dis qu’il fallait que je lui montre un truc en ville pour lui retirer son mal du pays. Rien de méchant.

Il laissa sa voiture dans le parking et fit signe à Damian de le suivre tout en s’allumant une cigarette. Il foulaient les trottoirs où seules les vitrines scintillaient, pas un chat si ce n’est devant les divers bars et restaurants. Il tourna dans une petite rue étroite où il n'y avait que des portes de services. « Je crois que je vais faire ton bonheur, tu le sais ça ? » lança Wayn à l’attention de Damian. « Tu m’en veux d’être parti ? » dit-il après une pause. « Tu voulais rester ? ». Wayn s’en voulait presque, se rendant compte qu’il avait un peu agis sur un coup de tête. Il tourna encore et ils se retrouvèrent dans une rue plus animée. Puis à marcher et tourner encore, Wayn poussa une porte parmi tant d’autre. C’était un comics-café. Il y avait des comics et n’importe quoi à boire, du moins assez de choix pour ravir les envies du blondinet. Quelques bières mélangées ou simple, des soda, des smoothies et même des milshakes. Il y avait beaucoup de jeune dans le coffee-shop spécialisé, quelques adultes illustrants parfaitement l’image qu’on se faisait des geek célibataire et puceau à 40 ans.  « Tadaaaa ! Je crois que j’ai mérité un bisou... Ou ta reconnaissance éternelle. Mais un merci suffira. » dit-il, faussement modeste, un petit sourire amusé. « Avoue que tu pouvais pas rêver mieux ! ». Wayn affichait un sourire fier en lui faisant un grand geste de la main accueillant pour l’inviter à entrer.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 20 Juin 2018 - 17:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 137
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

La Pluie - Orelsan ft. Stromae

Damian s’étonnait de voir Wayn changer subitement d’avis et proposer un nouveau programme pour la soirée. Il en avait parfaitement le droit. L’étudiant en médecine voulait déjà partir. Le bond ne comprenait pas tout, normal il n’avait pas toutes les inconnues. « Mais on s’en fou, je les vois dans deux jours au taff… » pesta l’étudiant quand il trouvait son attitude si bizarre, voire déplacé. « Trop longtemps que t’es dans ton trou paumé, tu sais plus comment ça marche ou quoi ? C’est la triste façade des gens dans le vent. On s’fait la bise, on tient un verre en main, on se lustre les égo et on se casse faire ça ailleurs. » continuait-il de critiquer un groupe auquel il appartenait et s’identifiait.

Wayn roula des yeux quand l’autre se plaignait d’être trainé et vu comme une simple personne à divertir car on l’y avait forcé. Wayn s’était tourné face au bar, jouant avec son verre qu’il faisait tourner en glissant juste le pied entre ses doigts. Il le laissait finir. Après tout, s’il voulait rester c’est son problème. Je m’en fou. Qu’il est con… Je lui propose sincèrement autre chose tant qu’à faire. Il frappa la main sur la table et tourna brusquement le visage vers Damian. « Si j’avais envie que tu sois une attraction, tu serais déjà dans les chiottes entrain de pleurer toutes les larmes de ton corps. C’est bon, calme toi. Je trouve pas que je te maltraite trop jusqu’à maintenant. Tu devrais en profiter. A partir du moment où j’ai décider de te faire vraiment chier, crois moi que tu vas le sentir passer. » avait-il dit la voix grave et menaçante. C’est qu’avec ce qu’il avait vu ce soir et la fatigue, agacé de se retrouver avec quelqu’un dans les pattes mais faisant quand-même un effort, il était un peu à cran. « Puis je croyais que tu te faisais déjà chier d’avance non ? » rajoutait-il.

Il ne lui laissa pas trop le choix, l’empoignant par le bras pour l’intimer à le suivre. Il ne l’y forcerait pas s’il voulait vraiment rester. Damian l’avait finalement suivit et lui partageait qu’il était un peu perdu, cela faisait tellement longtemps qu’il n’était pas venu ici. Il aurait aimé voir des comics. Wayn haussait les épaules quand il pensait tout que c’était sûrement raté, puisque à cette heure-ci tout était fermé. Wayn secouait légèrement la tête, amusé. Ouais, ça fait longtemps que t’es pas venue dans une aussi grosse ville. Damian se plaignit encore, il trouvait le vin infect. « Bah tu vois qu’on a bien fait de se casser alors ! » pesta Wayn alors qu’un ami vint l’arrêter. Il fumait une cigarette devant le bar. « Bah tu t’en vas ? » et de longs échanges inutiles pour trouver une excuse pour se carapater s’en suivit. Il avait pas mal utilisé Damian comme excuse. Bah s’il était là... Et c’est bon, j’ai juste dis qu’il fallait que je lui montre un truc en ville pour lui retirer son mal du pays. Rien de méchant.

Il laissa sa voiture dans le parking et fit signe à Damian de le suivre tout en s’allumant une cigarette. Il foulaient les trottoirs où seules les vitrines scintillaient, pas un chat si ce n’est devant les divers bars et restaurants. Il tourna dans une petite rue étroite où il n'y avait que des portes de services. « Je crois que je vais faire ton bonheur, tu le sais ça ? » lança Wayn à l’attention de Damian. « Tu m’en veux d’être parti ? » dit-il après une pause. « Tu voulais rester ? ». Wayn s’en voulait presque, se rendant compte qu’il avait un peu agis sur un coup de tête. Il tourna encore et ils se retrouvèrent dans une rue plus animée. Puis à marcher et tourner encore, Wayn poussa une porte parmi tant d’autre. C’était un comics-café. Il y avait des comics et n’importe quoi à boire, du moins assez de choix pour ravir les envies du blondinet. Quelques bières mélangées ou simple, des soda, des smoothies et même des milshakes. Il y avait beaucoup de jeune dans le coffee-shop spécialisé, quelques adultes illustrants parfaitement l’image qu’on se faisait des geek célibataire et puceau à 40 ans.  « Tadaaaa ! Je crois que j’ai mérité un bisou... Ou ta reconnaissance éternelle. Mais un merci suffira. » dit-il, faussement modeste, un petit sourire amusé. « Avoue que tu pouvais pas rêver mieux ! ». Wayn affichait un sourire fier.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 21 Juin 2018 - 10:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
The Young Danger

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 411
ϟ Nombre de Messages RP : 74
ϟ Crédits : avatar - betelgueuse / gif - tumblr / code - exordium / citation - jean calvin
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire & asexuel
ϟ Métier : Lycéen à la Joseph Clark High School / Stagiair au Daily Herald / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Absorption énergétique
- Cristal de Daka
- Maîtrise de l'art de combat dakanais
Wayn a visiblement décidé que j’étais la personne rêvée sur qui passer sa mauvaise humeur. Il risque d’être déçu. Les sourcils froncés, je m’apprête déjà à retourner sa prise sur mon bras contre lui. Formé au combat avec les meilleurs guerriers de la tribu de L’Koumba, je dois me faire violence pour ne pas laisser mes réflexes prendre le dessus. Il n’imagine pas à côté de quoi il passe et je ne sais même pas pourquoi je me retiens. Peut-être parce que, derrière ses menaces et sa colère palpable, je sens qu’il est surtout blessé.
Peut-être parce que, finalement, on réagit de la même façon, lui et moi.
Mais quand même, ça ne passe pas loin.

Je m’éloigne de quelques pas pendant qu’il discute avec son pote, temps nécessaire pour intérioriser l’envie de plus en plus grande de lui coller un pain. Je suis à deux doigts de me tirer et de rentrer à pied lorsqu’il se rappelle à nouveau de mon existence.

Ah ouais, mon bonheur ? Quoi, tu vas enfin me ramener chez moi ? demandé-je, amer.

Quoi que je n’ai pas encore décidé si c’est pire de passer la soirée avec un type qui me promène comme son nouveau jouet ou avec ma mère. Mon cœur balance.

Non putain, je voulais même pas y aller. Puis rester pour quoi ? Je ne connais pas ces gens, ils sont tous vachement plus âgés que moi, ils n’ont aucune notion d’espace personnel…

Je me rappelle des filles, de leurs étreintes spontanées, de leurs sourires. Le simple souvenir me colle des angoisses monstrueuses mais je ne vais certainement pas le dire à Wayn qui m’emmène sur le trottoir. On marche en silence. Moi je rumine et lui aussi, je suppose. Je ne sais pas pourquoi je le suis, en partie par curiosité, probablement. Une grande partie. Puis on arrive devant un magasin à l’enseigne lumineuse et à la vitrine plutôt vaste. Comics Café, rien que ça ? Je cligne des yeux, surpris.

Mais vous avez quoi avec les bisous, tous, sérieux ?! m’exclamé-je en roulant des yeux et en m'écartant de quelques pas, pour ne pas risquer qu’il m’en colle un par surprise.

On ne sait jamais.
Je pousse la porte et contemple une librairie comme je n’en ai jamais vu auparavant, sauf peut-être dans mes rêves les plus fous. Il y a des comics partout, de tous les éditeurs, des présentoirs sur les murs, des bacs aussi, des figurines, des posters, je crois que je souris sincèrement pour la première fois depuis mon retour du Dakana. Je ne me tourne même pas vers Wayn pour lui dire :

C’est énorme.

J’ignore par où commencer. Un groupe de trois garçons plus âgés discutent dans des fauteuils en buvant une boisson colorée. Derrière le comptoir, une fille d’une vingtaine d’année me souhaite un joyeux « bonsoir et bienvenue ! » avant de replonger dans sa lecture. Plus loin, je distingue un couple, enfin je suppose vu comme ils sont proches, penchés au-dessus d’un volume cartonné de chez Blackwood, reconnaissable de loin à sa facture, sans que je distingue pourtant le titre.

Alors tu… lis des comics aussi ou t’es juste désolé d’avoir été un gros naze ? demandé-je à Wayn en me dirigeant vers le bar. Tu veux un smoothie ?

Je suis vraiment trop sympa avec ce gars que j'avais envie de frapper y'a encore dix minutes. Je n’ai jamais bu de smoothie de ma vie mais la description sur le petit panneau me branche bien. J’aime les fruits, alors j’en demande un avec de l’ananas, du kiwi, de la banane et de la pomme. La fille pose son comics pour me le préparer et je vois qu’elle lit un périodique sur la Team Alpha. Les héros adolescents sur la couverture affrontent un ennemi dimensionnel pas franchement ragoutant, et je me rends compte que j’ai du retard sur certaines séries.
Revenir en haut Aller en bas



On doit aussi se souvenir que Satan a ses miracles.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 6 Juil 2018 - 19:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 137
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

La Pluie - Orelsan ft. Stromae

« Ha-ha… Très drôle. Si tu veux rentrer, ta ton téléphone et tes jambes, t’as qu’à te casser et appeler ton taxi. » pesta Wayn quand Damian lui avait répondu avec sarcasme. « Mais tiens ? T’es encore là, c’est que dans le fond tu te fais pas si chier… Ou juste curieux. Si tu le voulais vraiment, tu serais déjà parti. » finit-il sur un ton plus complice, lui jetant un regard par-dessus l’épaule avec un petit sourire taquin. L’étudiant eu soudain un doute que le blond se plaisait bien à cette soirée, lui qui était déjà parti pour s’ennuyer. Damian confirma que non, il ne voulait pas y rester. Wayn roulait alors des yeux. Il ricana quand il l’entendit dire qu’on n’avait pas respecter son espace personnel. Il revoyait lui aussi toutes ces filles qui lui avaient sautées au cou, ou les garçons pour quelques accolades envahissantes. « Ils étaient bien beurrés quand on est arrivé. Ils ont du faire un apéro avant de venir déjà, les connaissants. Tu sais, la Médecine c’est assez de pression pour te donner une excuse pour boire comme un trou. » lui répliquait-il.

Il continuait de guider le blond dans les rues, marchant d’un pas assuré. C’est parce qu’il aimait bien ce coffee shop. Il n’avait même plus besoin de chercher quelques repères visuels pour s’orienter, il savait exactement où il allait. Il était si fier de lui une fois devant le comics-café. Il lui ouvrit la porte de façon théâtrale et l’invitait à entrer. Il lui réclamait une récompense pour sa prouesse. Un bisou, une reconnaissance éternelle ou un merci. Damian se plaignait de cette familiarité qui avait l’air de toucher tout le monde. Wayn rit de bon coeur, surtout quand Wayn prit ses distances si brusquement et il lui emboitait le pas. Il laissa le temps au plus jeune de contempler la boutique.

Il avait un sourire encore plus fier quand le blond avait l’air impressionné. Il hocha simplement la tête, satisfait que ça lui plaise. Wayn l’observait reporter un oeil au monde qui l’entourait, amusé. Ouais, j’étais bien content d’avoir pu faire plaisir à quelqu’un ce soir. « Non, ce sera un milkshake beurre de cacahuète, supplément chantilly. » les coupa la serveuse sans quitter son comics des yeux, d’une voix blasée. « Et la cerise… » ajouta Wayn avec un clin d’oeil alors qu’elle le saluait en retour d’un majeur. « C’est parce que je l’ai écrasé sur Battlefront II, y’a même pas deux jours. » commentait-il à Damian le geste insultant de la jeune-femme. Elle plissa les yeux en signes de menace à Wayn et se tournait vers Damian, plus souriante et beaucoup plus douce. Elle attendit la commande de Damian avant de se lancer dans la préparation. « Pour te répondre, je dirais… un peu des deux, mais surtout que je lis quelques comics. » fit-il une pause pour lui lancer un sourire mutin. « Quand ça me prends tout du moins. J’aime bien l’endroit par contre. Je viens assez souvent... Je pensais pas que toi t’en lisais. Y’a des comics au Dakana ? » dit-il pour se moquer. Il s’imaginait bien qu’il devait y en avoir quelques uns…

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 7 Juil 2018 - 10:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
The Young Danger

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/01/1997
ϟ Arrivée à Star City : 14/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 411
ϟ Nombre de Messages RP : 74
ϟ Crédits : avatar - betelgueuse / gif - tumblr / code - exordium / citation - jean calvin
ϟ Célébrité : Will Tudor
ϟ Âge du Personnage : 16 ans
ϟ Statut : Célibataire & asexuel
ϟ Métier : Lycéen à la Joseph Clark High School / Stagiair au Daily Herald / Héritier de la Danger Diamond Society
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1,84m - Blond - Cheveux courts - Élancé - Yeux gris vert - Neuf tatouages rituels dakanais sur le corps - Tissu cicatriciel sur la main droite (marque de brûlure).
ϟ Pouvoirs : - Compréhension innée de la matière
- Agitation moléculaire
- Condensation énergétique
- Absorption énergétique
- Cristal de Daka
- Maîtrise de l'art de combat dakanais
J’acquiesce comme si je comprenais pourquoi une victoire à un jeu-vidéo (ce que je supposais en être un du moins) vaut un doigt d’honneur. À mon avis, y’a pas que ça, mais je préfère ne pas commenter. Wayn a l’air d’entretenir des rapports très étroits avec d’autres gens alors bon… Chacun son truc.

Ah, donc tu admets que t’es un naze ! relevé-je avec un grand sourire narquois.

Ouais, parfois, je suis un peu pénible.

Bah, c’est pas dans la culture du Dakana mais déjà, ils sont connectés à Internet et, crois-le ou non, avec un réseau plus rapide qu’ici. Et ensuite, mon frère, Will, venait me rendre visite. Il m’en apportait à chaque fois et comme c’était que quelques fois l’années bah il débarquait des caisses quoi. J’pense qu’il envoyait sa secrétaire les acheter mais j’avais qu’à lui demander. Les premiers, il me les a filés de sa collection à lui puis je me suis renseigné et on tombe vite dedans, tu sais ce que c’est. C’est quoi, ceux que tu préfères ?

Je sors sans y penser la carte de mon portefeuille, parce que je me rends compte que je n’ai pas d’argent liquide. C’est sûrement exagéré, de régler un smoothie et un milkshake avec une visa gold mais bon. D’ailleurs, je ne suis pas certain que je dois le payer, le smoothie, j’ai pas bien suivi si elle l’insultait juste ou s’ils avaient un pari en cours. Non pas que ça change quelque chose.

Je la passe quand tu auras fait tes achats, d’acc ?
Oui pas de soucis !

Même si je ne comprends pas pourquoi. Les arcanes mystiques du système bancaires…

J’aime bien ceux sur la Team Alpha et les NG quand ils étaient en équipe. Ou les chevaliers stellaires ! Tu connais ? Enfin, l’ancienne génération était plus cool. Puis la série l’Alliance Héroïque ! y’avait le Lion Blanc dedans, tu le savais ? Puis l’Archer, le Corbeau, Flèche, Halogen et Pseudo, enfin l’Archer et la Flèche 3 hein, pas ceux de maintenant. C’est qui, ton héros préféré ? Et ton vilain ? Parfois ils sont cools, les vilains, bon genre le Otaku, il est chelou mais le Géant Vert est cool, puis le Katana aussi. T’as lu l’arc Atlantis ? Tu préfères les mutants ou les magiciens ? Ou les aliens ? T’es branché SF ?

Je me rends compte que je parle trop vite quand je remarque le sourire de la fille qui m’a servi. Un rictus genre « il est mignon ce petit » qui fait que je me renfrogne. En même temps, au Dakana, lire des comics n’intéressait pas beaucoup Okoye et les autres, parce que ce n’était pas du vrai combat. Elle n’en a ouvert un qu’au moment où je l’ai battue en utilisant une feinte que j’avais lue dans l’Alliance Héroïque, justement.
Revenir en haut Aller en bas



On doit aussi se souvenir que Satan a ses miracles.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 15 Juil 2018 - 19:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 137
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : FRIMELDA
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour.
ϟ Pouvoirs : création d'illusions
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens

La Pluie - Orelsan ft. Stromae

« Ouais, un peu… » dit Wayn, finissant par se résoudre à l’avouer. Damian pouvait sourire. Wayn lui laissait ça. Il se rappelait comme la vie n’était pas forcément facile quand on était jeune, lui n’étant pas forcément plus vieux ; ils n’avaient pas besoin que des gens viennent les emmerder gratuitement. Il voulait se rattraper un petit peu, c’est vrai. Cela tombait bien, il pouvait le trainer dans un endroit qu’il appréciait déjà un peu plus que le bar à vin. Enfin, la situation aurait été tout autre, il aurait sûrement plus profité.

Wayn l’écoutait quand le blond lui expliquait qu’au Dakana, ce n’était pas vraiment dans leur culture. Il eut un sourire en biais, se demandant ce qui était plutôt tendance chez eux. Quel était leur marché culturel. Il lui posait ensuite la question sur ce qu’il préférait. Il le prenait de court. Wayn écarquilla les yeux et essayait de réfléchir. « Bah tu sais… Je lisais vite fait et plus trop depuis que je suis passé résident à l’hôpital. » Heureusement, il fut sauvé par la serveuse qui expliquait qu’elle l’encaisserait à la fin, au cas où il ferait d’autre achat.

Elle était repartie préparer le smoothie et le milkshake des deux jeunes-hommes. Elle serait bien venue discuter un peu avec eux, mais déjà d’autre client faisaient la queue pour régler. Damian s’était relancé sur le sujet des comics et lâcha tout un nom de troupes héroïque et de nom de super en veux-tu, en voilà. Wayn l’écouta avec peine et le regardait surtout avec de grands yeux ronds. Il finit par lâcher un petit rire. Même la serveuse avait trouvé ça mignon alors qu’elle leur ramenait leur commande. Ça fait cet effet là quand je me lance sur les toutes nouvelles propriété de l’iphone X et l’objectif du S9 ? Je vois.  « Euh… Je suis plutôt du genre antihéros. Et les vilains, j’aime bien les femmes. Les plus viles et cruelles. Je les trouves trop sexy... » résumait-il ses préférences. Il lui fit signe d’aller s’asseoir à une table.

Il en avait une juste après le bar, dans un renfoncement avec des banquettes. Wayn alla s’étaler sur l’une d’elle. « J’ai une nette préférence pour la Flèche premier du nom. J’ai du mal à me faire à la relève des générations suivantes. J’ai rien contre l’héritage, mais c’est ça le truc c’est qu’ils suivent un modèle trop souvent… Sinon, en général, j’aime bien ce qui est surnaturel, et sort de l’ordinaire. J’ai une préférence pour les aliens. Ils sont tellement… C’est cosmique quoi. Ça nous dépasse encore plus que la magie je trouve. » commença t-il à débattre, cherchant ce qui lui restait de sa culture en supers qu’il suivait plus dans l’actualité plutôt que dans des bandes-dessiné ces dernières années. « hmm, en ce moment celui qui me plait bien, c’est Wildcard. Je les trouve funky dans le Gang des Fables. Quand ils font un truc, pour moi y’a quelque chose d’artistique. » lui donnait-il son avis. Il prit une pause pour boire un peu de son milkshake. « Hésite pas à faire un tour pour regarder un peu ce qu’il y a. Je t’en voudrais pas si m’abandonne quelques minutes. T’as l’air d’un gosse dans un magasin de jouet. ». Un coup d’oeil à la boutique et un autre sur Damian. « Ce qui est un peu la réalité... Allez, vas y ! » lui dit-il avec entrain en lui faisant un autre signe de tête pour désigner la boutique. « T’a qu’à me montrer l’arc d’Atlantis, j’ai jamais vu. Et quand on me dit Atlantis, ça peut m’intéresser... »

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time



Pour un pote [ Wayn ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-