AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Rêver sans agir, c'est cultiver le cauchemar | Adrian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 11 Juil 2018 - 14:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 397
ϟ Nombre de Messages RP : 100
ϟ Doublons : Gabrielle Tessier, Andrea Parker
ϟ Crédits : Susan Tropicana
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Âge du Personnage : Vingt-huit printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et gestionnaire de sa propre entreprise
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (3/2)

1 rose de Lukaz, 1 rose de Eve, 2 rose de Susan, 1 rose d'Ethan, 1 rose de Lou
Le légionnaire fit comme si rien ne s’était passé et elle lui en fut tout à fait reconnaissante. Déjà parce qu’elle n’était pas prête à avoir cette discussion, ensuite parce qu’il n’était pas temps d’avoir cette discussion. Ils étaient en terrain ennemi, et c’était déjà une chance que son cri n’ait alerté personne parce qu’ils n’avaient clairement pas de temps à perdre. Comme il l’avait dit, et elle était tout à fait d’accord avec cela. Ce qu’elle pensait aussi, c’était que se séparer n’était pas la meilleure option. Bien sûr, cela leur aurait permis de couvrir plus de terrain mais comment savoir s’ils auraient été en mesure de retrouver leur chemin ? Et encore, c’était sans compter sur les ennemis qui rôdaient probablement dans les galeries ! Qu’il s’agisse des enfants infects d’Aranéa ou bien des ritualistes, ces lieux n’étaient guère accueillants pour les mystiques et ils en étaient bien au fait ; Il allait leur falloir redoubler de prudence.

Lorsqu’Eldoth lui demanda si elle n’avait rien, Natalia se contenta de secoua la tête, sans être certaine qu’il était capable de l’avoir vu dans la pénombre. La vérité était que l’incident accaparait encore une partie de ses pensées, tandis que l’autre était dirigée vers l’endroit où son camarade disait ressentir une aura magique. Secoua la tête pour s’arracher ces considérations futiles, la jeune femme emboîta le pas de son aîné lorsqu’il s’engagea dans le boyau de terre maculé de toiles collantes. Après quelques mètres, le tunnel mourait et donnait sur un large alcôve – une grotte – d’où des sons déformés lui parvenaient. Toujours sur l’indication du mage, elle longea la paroi de pierre jusqu’à une fracture d’où il était possible d’observer le reste de l’excavation.

Le plafond était haut, éclairé par la lumière vacillante des flammes que les ritualistes avaient mises pour s’éclairer. Mais éclairer quoi au juste ? Elle se risqua à se hisser sur la pointe des pieds, à entrer dans la lumière pour jeter un œil. Son cœur loupa un battement ; Au centre d’un cercle de cabbalistes se trouvait Cyrnéas. L’ancien – immense – était allongé dans la poussière, ses larges yeux regardaient le vide et si elle n’avait pas vu sa cage thoracique soulevé par une respiration erratique elle aurait parié qu’il était bel et bien mort. Pas inconscient mais vraisemblablement incapable de bouger. Au sol des runes tracées de sang, elle en était persuadée, exhalait une fumée rouge sombre qui enserrait les membres de l’Esprit. Hors du cercle, un individu aux habits richement ornementés sortait du lot et elle n’eut aucun mal à identifier en lui la cheffe des ritualistes. Sur le dos de sa cape, le même symbole que celui qui frappait le torse de ses sbires. Le Peuple Serpent.

Elle psalmodiait.

« Il faut interrompre le rituel, c’est la priorité, répondit-elle à son compagnon dans un chuchotement. Quoiqu’ils fassent... »

Mais il n’était pas bien compliqué de voir que Cyrnéas servait de prisme à leur magie impie. Que visait-elle ? Autour d’eux, les racines de l’arbre monde, innombrables et larges comme deux hommes, longeaient les murs et plongeaient dans les profondeurs de la terre. Elles forçaient le respect, elles étaient parcourues de la magie si propre, si pure de l’Arbre de Vie. Tout portait à croire que le lieu n’avait pas été choisi au hasard et que l’Ancien, comme l’Arbre-Monde, jouaient un rôle dans le fait de faire revivre l’antique Empire Ophidien. Mais quel était-il ?

« Oh mon dieu... Souffla-t-elle. La réponse était sous ses yeux, depuis le début. Oh mon dieu, non. Eldoth, il faut les arrêter. Ses yeux, hallucinés, ne quittaient pas la scène. Elle secoua la tête. Ils ne veulent pas faire revivre le peuple serpent. Ils veulent en créer un nouveau. L’Arcadie est un monde spirituel, les esprits peuvent s’y rendre. Je crois qu’ils veulent incarner l’Empereur dans Cyrnéas en utilisant l’Arbre-Monde comme un... Un canal. » Conclut-elle.

Et faire de l’Arcadie un second Empire Noir.

Où se trouvait une source de magie, où se trouvait des machines de guerre.

Les morts ne pouvaient pas revenir à la vie, même ici. Mais les âmes pouvaient être rappelées, pouvaient trouver un nouveau réceptacle. Pourquoi auraient-ils gardé l’Ancien en vie ? Pourquoi s’en seraient-ils pris à l’Arcadie ? Une voix lui murmurait que c’était impossible, qu’il devait y avoir une autre explication. Mais s’il y en avait une, quelle était-elle ? Elle pouvait se tromper bien sûr, il y avait tant de possibilités. Mais il y avait une voix, une voix qui lui murmurait que non. Et qu’il fallait agir, vite.

« Ecoutez, je vais y aller. Elle braqua ses prunelles claires sur son ami. Il faut que l’un de nous fasse une diversion, les occupe pendant que l’autre se charge de libérer Cyrnéas. Ne vous inquiétez pas, je suis plus résistante que j’en ai l’air, ajouta-t-elle dans un sourire tendre. Il est absolument capital qu’on mette fin à ceci, peu importe le prix à payer. D’accord ? »

Elle ne pouvait, bien entendu, pas partir avant qu’il n’ait accepté.

Et elle devait savoir qui était capable de faire une chose pareille.
Revenir en haut Aller en bas



Lady of the woods
La nature, pour être commandée, doit être obéie.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 11 Juil 2018 - 20:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4565
ϟ Nombre de Messages RP : 1544
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Arrêter le rituel était son objectif, ou plutôt leur objectif commun, cependant ils devaient savoir dans quoi ils allaient mettre les pieds avant de s'aventurer trop loin ! Ils ne serviraient plus à rien une fois neutralisés en voulant agir trop rapidement.

Adrian commença par essayer de comprendre ce qui se passait, savoir pour quelle raison ils avaient capturé l'Ancien et semblaient centrer leur rituel sur lui, mais surtout, savoir comment l'interrompre sans déclencher une catastrophe. Il y avait un important flux magique dans cette grotte et aux alentours, briser le rituel sans se montrer prudent pourrait bien déclencher quelque chose de plus grave encore que de les laisser mener leur projet à bien !
Alors qu'il réfléchissait, Adrian entendit la voix de Natalia s'élever à nouveau d'un ton anxieux qui le poussa à la regarder. Lorsqu'elle expliqua ce qu'elle avait comprit, Adrian dû admettre que c'était une explication particulièrement valable. Il n'avait pas trop compris comment des adorateurs du Peuple Serpent pouvaient espérer faire renaître leur monde en s'attaquant à celui-là, mais vu sous cet angle... Acquiesçant d'un hochement de la tête pour indiquer qu'il avait compris, le centenaire observa le rituel pour confirmer les doutes de son amie, mais avant qu'il ne puisse en avoir l'assurance, elle reprit la parole pour lâcher une bombe. Sur le coup, il songea à l'interrompre et lui interdire de se lancer là-dedans sans qu'ils ne soient préparés, mais il devait adversaire qu'elle avait raison. Ils avaient besoin de se séparer pour y parvenir, mais cela ne l'enchantait guère de la laisser prendre de tels risques. Ce n'est donc pas de gaieté de cœur qu'il répondit.

« L'idée ne m'enchante pas du tout, mais vous avez raison. Restez prudente, ne faites pas de folies, si jamais vous êtes en danger, repliez-vous, je vous en prie. » Le ton de sa voix était presque devenu suppliant sur la fin. « Nous arrêterons ça, mais ne prenez pas de risques inconsidérés. »

Il ne savait pas si cela allait se révéler très utile, mais c'était plus fort que lui.
Quoi qu'il en soit, la jeune femme s'en-alla, le laissant seul à essayer de comprendre ce qui se passait dans cette grotte. Inspirant profondément, le centenaire se déplaça finalement à son tour, tout en silence de manière à ne pas être repéré. Natalia allait se charger d'attirer l'attention et lui de son côté en profiterait pour briser les sceaux nécessaires au rituel. Une fois que ce serait fait, ils auraient alors tout leur temps pour s'occuper des personnes qui restaient ! La préparation d'un tel rituel demandait trop de temps pour qu'ils puissent atteindre leur objectif sans prendre la peine de se débarrasser d'eux avant.

Essayant de ne pas réfléchir à ce que Natalia risquait, l'Archimage concentra son énergie sur les alentours, essayant de repérer les glyphes magiques qui aidaient à canaliser l'énergie magique. Une fois qu'il les aurait débusqués, il allait pouvoir procéder à leur élimination. Mais quelque chose lui disait que ce serait plus facile à dire qu'à faire !

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : il y a peu de glyphes.
    ÉCHEC : il y en a beaucoup.

    Lancer de dés #2 :
    RÉUSSITE : Adrian peut les neutraliser à distance.
    ÉCHEC : il doit se rapprocher.

    Lancer de dés #3 :
    RÉUSSITE : il y arrive.
    ÉCHEC : il est bloqué.


Avec un certain soulagement, Adrian put constater qu'il y avait peu de glyphes, mais qu'ils étaient assez imposants. Cela dit, ce n'était pas problématique lorsqu'on était coutumier des rituels magiques ! Et c'était son cas, le mage ne perdit donc pas de temps à réfléchir trop longtemps et canalisa son énergie avant de « l'envoyer » en direction du glyphe le plus proche. Dès que son aura magique entra en contact avec, le glyphe sembla exploser en une gerbe d'énergie mystique qui ne manqua pas de provoquer de l'agitation chez leurs cibles. Loin de se déconcentrer, l'Archimage remit le couvert en direction d'un autre glyphe. Il s'agissait des deux principaux et en constatant que son rituel avait été brisé, la femme qui incantait stoppa le flot de mots qui sortait de sa bouche.

« Quelqu'un est en train de saboter notre rituel, débarrassez-vous-en ! »

Plus facile à dire qu'à faire, bien sûr ! Mais Adrian n'était pas extrêmement bien caché et il avait dû déployer pas mal d'énergie magique pour réussir sa tentative, ce qui signifiait qu'il allait être facile à débusquer, ne serait-ce qu'en raison de l'aura qui dégageait.
Il n'y avait qu'à espérer que de son côté, Natalia avait réussi à approcher l'Ancien.
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 11 Juil 2018 - 20:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3939
ϟ Nombre de Messages RP : 3553
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Adrian Pennington' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 15 Juil 2018 - 19:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 397
ϟ Nombre de Messages RP : 100
ϟ Doublons : Gabrielle Tessier, Andrea Parker
ϟ Crédits : Susan Tropicana
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Âge du Personnage : Vingt-huit printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et gestionnaire de sa propre entreprise
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (3/2)

1 rose de Lukaz, 1 rose de Eve, 2 rose de Susan, 1 rose d'Ethan, 1 rose de Lou
Un instant, Natalia avait craint que sa proposition n’essuie un refus net et catégorique. Même s’il ne le lui disait pas souvent, elle savait qu’Eldoth tenait à elle – à sa manière – et n’apprécierait pas de la voir prendre des risques alors que lui-même pouvait se porter volontaire pour détourner l’attention de leurs adversaires. Elle aurait compris les raisons de ce refus, alors qu’elle-même éprouvait pour le vieux mage une affection profonde qui ne laissait de place qu’à l’inquiétude lorsqu’ils étaient dans une situation périlleuse – et même s’il était infiniment plus puissant qu’elle. Mais l’un comme l’autre savait malgré tout que c’était lui le plus capable de mettre fin au rituel ; Natalia n’avait guère de connaissances en ce qui concernait les runes, et elle n’était pas certaine d’être en capacité de les contrer. Après tout, lors du sortilège qui mit fin à la menace d’Omega sur Star City, elle ne s’était contentée que de reproduire les glyphes que le mage-dragon avait tracé sur la façade des buildings et d’y infuser sa propre énergie. En somme, rien qui ne nécessitait de faire montre d’une extraordinaire maîtrise magique… L’Archimage en revanche, c’était une autre histoire et elle espérait pouvoir compter sur ses capacités pour mettre fin à la menace qui pensait sur l’Arcadie.

En dépit des circonstances, Natalia lui avait offert son plus beau sourire et avait tendrement pressé sa main, d’une façon qui signifiait qu’elle lui promettait d’être prudente. Suite à cela elle s’était discrètement faufilée entre les stalagmites pour atteindre l’autre côté de la pièce, d’où elle pouvait avoir une vue imprenable sur le rituel en cours. Par ailleurs, ce mur de la grotte était percé d’une galerie par lequel elle aurait l’occasion de partir si les choses tournaient mal – mais non sans s’être assuré au préalable que son compagnon était en sécurité. En somme, les choses étaient bien et il ne restait plus qu’à essayer de faire diversion le temps que le Légionnaire se charge des runes qui, chargées d’énergie, luisaient au sol de ce scintillement malsain qui ne pouvait signifier qu’une chose : le rituel était presque accompli. Il n’y avait pas un instant à perdre.

Natalia saisit une roche à ses pieds et l’envoya en direction du tunnel, où elle se fracassa dans un bruit sourd qui fit lever la tête des curieux, bien qu’aucun d’eux ne bougea. Pestant, la druidesse saisit une autre pierre et l’envoya au même endroit que précédemment, et elle frappa cette fois une créature qui s’enfuit en couinant, visiblement vexée. Hérissée par le bruit, Natalia se tendit en observant le mouvement dans l’assemblée, guère plus qu’un frémissement mais visiblement suffisant pour entraîner une réaction ; Cette fois, ce fut la sorcière elle-même qui ouvrit les yeux pour darder l’entrée béante et sombre. Agacée, elle ordonna à l’un de ses sbires d’aller voir ce qu’il en était ; L’un des cultistes, une femme, se leva alors et se dirigea dans la direction de Natalia non sans s’être préalablement fendue d’une courbette malaisée. Elle rompit le cercle, qui se reforma aussitôt et le rituel repartit de plus belle.

Son bâton de combat Terminus en main, la mystique attendit patiemment que la cultiste fut hors de vue de ses pairs et à sa portée pour attaquer. Frappée à la tempe par l’allongement soudain et inexplicable du bâton, la cultiste s’effondra silencieusement dans les bras d’une Natalia qui manqua de basculer à son tour. Cette dernière profita de l’inconscience de son adversaire pour lui ôter sa coule et la passer elle-même. Elle rabattit le capuchon et attendit. Au bout de quelques instants, la sorcière s’impatienta de ne pas voir revenir son apprentie ; C’est le moment que choisit la jeune femme pour reparaître, espérant ne pas être trahie par sa voix ou par les traits de son visage, qui se dessinaient à peine sous le revers de sa capuche.

« Maîtresse, geint-elle. Hasardeux mais fonctionnel : la sorcière tourna les yeux vers elle, maintenant réellement furieuse de voir son rituel mis à mal. Là-bas, elle indiqua le tunnel du doigt, il y a un homme. Je l’ai emprisonné mais il dit qu’il n’est pas seul, qu’il y en a d’autres et qu’ils arrivent. Il dit qu’il veut vous parler, maîtresse. »

La sorcière tendit la main devant elle, au bout duquel crépitèrent des éclairs pourpres. Elle savait qu’elle pouvait s’en protéger, mais elle savait aussi que si elle s’en protégeait, elle était découverte. Elle fut frappée par la foudre et sciée en deux par la douleur, incapable d’émettre le moindre son, et bien qu’aucune blessure physique n’était visible, c’était comme si on avait versé de l’huile brûlante sur sa poitrine. Elle tomba à genoux, peinant à reprendre sa respiration mais un coup d’œil à la sorcière lui apprit qu’elle sembla satisfaite. Ce qui valait bien toutes les peines du monde.

« La prochaine fois, règle le souci en personne. Nous n’avons pas de temps à perdre. Vous quatre, elle désigna sèchement certain de ses sous-fifres, suivez-là. Vous deux, passez de l’autre côté. »

Le cercle était rompu et ne fut pas reformé. Natalia bafouilla un « Oui maîtresse » alors qu’aussitôt, la silhouette de son ami se dessinait dans la pénombre. De façon presque simultanée, la première rune explosa, disparaissant dans un frétillement suraigu qui alerta aussitôt la sorcière – laquelle cessa de psalmodier. Trop tard malheureusement, à peine eut-elle le temps de se retourner que c’était une autre rune qui partait en fumée et cette fois, sa colère avait atteint son paroxysme.

« Quelqu'un est en train de saboter notre rituel, débarrassez-vous-en ! »

En un instant ce fut la panique, mais il ne fallut pas longtemps à la jeune femme pour constater qu’elle avait la voie libre jusqu’à l’Ancien ; Les cabbalistes, prit de panique et craignant le courroux de leur maîtresse, s’était éparpillés dans la grotte pour dénicher l’intrus. Discrètement, la druidesse rampa jusqu’à Cyrnéas et constata les effets du rituel brisé.

Lancer de dé #1
Réussite : Cyrnéas revient à lui.
Echec : Il reste dans un état catatonique.

Lancer de dé #2 (Si échec au lancer de dé #1)
Réussite : Elle parvient à lever le maléfice.
Echec : Elle est incapable de le réveiller.

L’Ancien cligna des yeux une fois, deux fois. Trois fois. Un soupir rasséréné s’insinua d’entre les lèvres de la druidesse qui capta son regard et se sentit aussitôt envahie par une douce chaleur. S’il n’avait rien et qu’ils avaient mis fin au rituel, c’est qu’ils avaient déjà gagné. Malheureusement, il y avait encore beaucoup de choses à régler, comme les combats qui avaient lieu devant l’entrée de la grotte, la machine de guerre ophidienne qui continuait son carnage dans les Terre ou encore la commanditaire de l’attaque qui était encore introuvable.

« Gardienne, gronda Cyrnéas en reprenant pied, encore chancelant. Je vais aider mes enfants à la surface. Trouve la et fais lui payer son affront. »

Sur ces mots il disparut dans un claquement sourd, laissant Natalia au cœur d’un cercle de runes mortes et le cœur palpitant. La sorcière, qui s’était retournée et n’avait rien manqué de l’échange, ne perdit pas un instant pour s’enfuir par l’un des tunnels. Elle devait avoir compris que son plan était tombé à l’eau et que la fuite était la seule option. Elle fut tentée de la suivre.

Mais il fallait qu’elle trouve Eldoth.
Revenir en haut Aller en bas



Lady of the woods
La nature, pour être commandée, doit être obéie.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 15 Juil 2018 - 19:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3939
ϟ Nombre de Messages RP : 3553
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Natalia Greene' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 23 Juil 2018 - 11:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4565
ϟ Nombre de Messages RP : 1544
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
De l'endroit où il se trouvait, Adrian ne distinguait pas clairement l'Ancien. Il apercevait juste un morceau de sa patte énorme tandis que le reste lui était caché par des monceaux de rochers pas forcément naturels. Dès que les premiers sceaux eurent sauté, la réaction des envahisseurs ne se fit pas attendre ! Eldoth s'attendait à deux réactions possibles : un refus d'abandonner qui serait forcément couplé avec une tentative destinée à se débarrasser de lui, ou alors une fuite pure et simple. Parfois, même les plus doués refusaient de se mettre en danger. La perspective de réussir ne pesait pas assez lourd dans la balance face à la possibilité de se faire arrêter et neutraliser. Adrian en venait presque à espérer que la responsable du rituel allait le prendre pour cible de manière à ce qu'ils puissent espérer l'interrompre définitivement. Si jamais elle réussissait à fuir, rien ne l'empêcherait de retenter cette attaque, ou alors de se rabattre sur un autre monde aussi démuni que l'Arcadie !

Des bruits arrivèrent jusqu'à lui et il commença à distinguer plusieurs silhouettes qui semblaient le chercher. Elles dégageaient une forme de magie, mais pas forcément celle des pratiquants. Il s'agissait de catalyseurs humains qui avaient un rôle bien précis dans ce rituel, mais désormais ils ne servaient plus à rien et c'était sans doute pour cette raison que la femme les envoyait jouer la chair à canon. Un léger soupir échappa à l'Archimage qui resta concentré sur sa tâche et ce ne fut que lorsqu'il fut convaincu d'avoir bel et bien neutralisé le rituel qu'il s'intéressa aux hommes qui le cherchaient. L'Ancien avait apparemment disparu, il ne leur restait donc qu'à intercepter la responsable de tous ces malheurs et, bien évidemment, de trouver comment remettre les Grandes Terres en état. Car il fallait s'attendre à un spectacle digne d'une guerre une fois qu'ils émergeraient de cette grotte – autant dire qu'Adrian craignait la réaction de sa protégée.

Afin d'empêcher les « traqueurs » de lui mettre la main dessus, l'Archimage canalisa son énergie pour essayer de réitérer le même exploit qu'avec les agresseurs des dryades. S'il réussissait à tous les immobiliser, ils pourraient remonter la trace de la fuyarde... en espérant que Natalia s'était d'ores et déjà lancée à sa poursuite ! D'un côté, Adrian avait la crainte qu'elle ne se fasse attaquer par cette folle, mais d'un autre, il craignait qu'elle ne puisse fuir sans assumer les conséquences de ses actes ! Et ce n'était pas comme si la jeune femme était une débutante : elle saurait faire face à une femme pareil, le vieux mage en était certain.

Essayant de ne pas songer à tout cela, le centenaire se concentra sur son sortilège, croisant les doigts pour que la magie qui imprégnait cet endroit ne rende pas la sienne trop capricieuse....

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : Adrian peut les neutraliser.
    ÉCHEC : il ne peut pas.

    Lancer de dés #2 : (Si réussite au #1)
    RÉUSSITE : ils peuvent rattraper la femme.
    ÉCHEC : ils ne peuvent pas.


Il semblait que non : de fins tentacules translucides finirent par sortir du sol rocailleux et s'enroulèrent autour des pieds, puis des jambes des envahisseurs. Ces derniers furent bientôt immobilisés et les appendices magiques continuaient leur progression, bloquant leurs bras pour les empêcher de lancer des sortilèges avant de finalement s'enrouler autour de leurs bouches pour pallier à toute éventualité. Bien évidemment, Adrian prit garde à ne pas les étouffer : il ne voulait pas de sacrifice de masse !

Une fois qu'ils furent plus ou moins tranquilles, Adrian quitta son perchoir en sautant pour atterrir au cœur de la grotte. Certains glyphes restaient encore gravés, mais vu que le rituel avait été brisé, ils n'étaient plus d'aucune utilité, si ce n'est décorative. Balayant les environs du regard, il finit par repérer une silhouette familière, celle de Natalia. Elle n'était donc pas partie à la poursuite de cette femme ? C'était à la fois un soulagement et une déception. Il s'en serait voulu s'il avait appris que cette folle l'avait attaquée dans sa fuite et que la jeune femme en serait décédée, mais d'un autre côté il aurait vraiment apprécié de pouvoir leur dire qu'ils ne risquaient plus rien ici. Sans perdre de temps, il se dirigea vers elle d'un pas rapide et l'interpella de son ton calme.

« Ils sont neutralisés pour le moment, nous devrions essayer de mettre la main sur notre fugueuse. Il ne faut pas qu'elle quitte cet endroit. » Les yeux du mage la balayèrent un instant. « Est-ce que vous allez bien ? »

C'était plus fort que lui !
Une fois qu'il fut assuré que tout allait bien chez sa protégée, le duo s'élança dans le boyau emprunté par la magicienne, mais au bout de quelques instants, ils durent admettre qu'il allait être très difficile de retrouver sa trace. La femme avait visiblement réussit à masquer son aura magique et ils devaient progresser au petit bonheur la chance lorsqu'un carrefour ou un embranchement supplémentaire se présentait à eux. Au bout de cinq bonnes minutes de course, alors que les bruits extérieurs leurs arrivaient de plus en plus fort, le mage commençait presque à perdre espoir.

« Avec un peu de chance, ils l'auront interceptée à l'extérieur. »

Mais il savait que ça sonnait comme un vain espoir.
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 23 Juil 2018 - 11:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3939
ϟ Nombre de Messages RP : 3553
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Adrian Pennington' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 1 Aoû 2018 - 15:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 397
ϟ Nombre de Messages RP : 100
ϟ Doublons : Gabrielle Tessier, Andrea Parker
ϟ Crédits : Susan Tropicana
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Âge du Personnage : Vingt-huit printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et gestionnaire de sa propre entreprise
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (3/2)

1 rose de Lukaz, 1 rose de Eve, 2 rose de Susan, 1 rose d'Ethan, 1 rose de Lou
Natalia était déchirée. Déchirée entre le besoin de savoir si son ami allait bien, s’il était en sécurité et la nécessité d’arrêter cette femme. Elle n’en doutait pas, elle était en bonne passe pour s’enfuir des Grandes Terres d’Arcadie. Et disparaître. Où ? Pour combien de temps ? Impossible à savoir. D’autant plus impossible qu’elle ne savait pas d’où elle venait, à la base. Ce pouvait être la Terre Prime... Ce pouvait être ailleurs. Oui, oui. Elle devait l’arrêter oui. Mais elle tenait tellement lui, comment pourrait-elle le laisser quand tant d’ennemis s’était élancé après lui ? Quid de son devoir ? Le malaise lui étreignait la colonne vertébrale, glissant le long de son échine une langue glacée qui lui donnait la nausée. Elle intenta un mouvement pour se précipiter dans le boyau de terre à sa suite, revint sur sa décision, figée et indécise. Si elle parvenait à leur échapper, qui savait ce qu’elle allait entreprendre de faire ? Parce qu’elle n’en resterait définitivement pas là. Si elle ne tentait pas de se venger de ceux qui avaient fait capoter son plan, elle finirait nécessairement par rallier d’autres fidèles, par prêcher d’autres vérités, par trouver un autre moyen de faire reconnaître l’Empire Noir de ses cendres.

Mais s’il lui arrivait quelque chose, qu’est-ce qu’elle ferait ?

Natalia avait choisi d’attendre. Par chance, elle n’avait pas eu à attendre bien longtemps pour que son compagnon réapparaisse, heureusement en parfaite santé. Un poids se serait ôté de ses épaules si elle n’avait pas eu d’autres préoccupations, tout aussi graves, tout aussi déchirantes. Elle poussa un soupir rasséréné et ferma quelques instants les yeux pour prendre une grande inspiration, essayant de remettre ses idées en ordre. De savoir si elle allait vraiment rien ? Vraiment. Non, ni physiquement, ni mentalement. Elle était brisée, elle avait vu des horreurs et quelque chose lui disait qu’elle n’avait pas fini d’en voir. Son corps était fourbu, la torture à laquelle la sorcière l’avait soumise avait laissé ses marques ; Elle en était certaine même si elle n’avait pas encore eu à cœur de regarder. C’est pourquoi elle répondit...

« Tout va bien. Elle avait assuré un pieux mensonge et lui dirait la vérité en temps voulu mais le moment, ils avaient d’autres chats à fouetter. Elle a quelques minutes d’avance sur nous, si on ne traîne pas, on pourra l’intercepter. »

Malheureusement, elle commençait à regretter sa décision. Ils couraient à en perdre haleine et malgré cela, il n’y avait pas de traces de la femme. À moins qu’ils n’aient fini par perdre sa trace dans les tunnels, ce qui aurait été très imprudent au vu ce qui s’y tapissait, il y avait fort à parier qu’elle avait déjà regagné l’extérieur et pouvait avoir – d’une manière ou d’une autre – réussi à passer la ligne de défense. Si elle avait été interceptée, ils allaient être très vite fixés ; Déjà les bruits en provenance de l’extérieur devenaient plus intenses et une lumière blafarde et aveuglante les accueillait. Elle marqua ses yeux du revers de sa main et observa le champ de bataille.

La première chose qu’elle remarqua, c’est que la maîtresse du culte était aux abonnés absents.

Aïe...

Partout, une fumée épaisse l’empêchait d’y voir clair pourtant il semblait que le conflit avait tourné en leur faveur avec le retour de Cyrnéas. Au-dessus d’eux, à travers l’épaisse fumée qui avait jeté un voile opaque sur leurs yeux, se dessinait l’ombre du Seigneur des Bois. Il semblait avoir triplé en taille ; Le choc de ses sabots sur le sol faisait trembler la terre, laquelle se soulevait en masses informes pour frapper et engloutir ses ennemis. Sous son impulsion, les défenseurs de l’Arcadie s’étaient sentis galvanisés et avaient redoublé d’effort pour repousser les envahisseurs. Finalement, le combat avait commencé à perdre en intensité. Mais ça ne voulait pas dire pour autant qu’ils étaient tirés d’affaire. Devant ce constat, elle se tourna vers son compagnon :

« Je ne la vois nulle part et je ne la sens plus. Elle pourrait être n’importe où à l’heure qu’il est. »

Y compris dans une autre dimension. La gorge de Natalia se serra avec horreur : pourquoi ne l’avait-elle pas arrêté lorsqu’elle en avait eu l’occasion ? Pourquoi ? Elle n’eut pas le temps de s’en préoccuper d’avantage. On grondement sourd, strident, comme le frottement de deux plaques de métal l’une contre l’autre surgit depuis la fumée étouffante. Aussitôt, un point lumineux se dessina, allant en intensité, aveuglant. Puis il explosa. Le rayon de lumière, d’arcanes, frappa de plein fouet un groupe de harpies qui fut tout simplement réduit à néant sous les yeux d’Avisia qui, n’y pouvant rien, se fendit d’une lamentation déchirante ; L’Ancienne poussa un cri puissant, qui couvrit le fracas des affrontements. Celui de la druidesse, qui ressentit jusqu’au plus profond d’elle-même la douleur de la mère qui perdait ses enfants, resta coincé dans sa gorge.

Aussitôt, il y eut un nouveau crissement. Une nouvelle lumière. De nouvelles pertes. Et cette fois une ombre qui se dressa au-dessus d’eux.

« C’est la machine de guerre Eldoth, elle a dû la détourner de l’Arbre-Monde, s’exclama Natalia d’un air désemparé. Elle essaie de détourner notre attention. Il faut qu’on l’arrête... Et il faut qu’on l’arrête elle. »

Son regard s’était perdu dans le lointain. Ils pouvaient faire front commun et arrêter l’un ou l’autre. S’ils la prenaient en chasse, l’Arcadie ne s’en relèverait pas. S’ils arrêtaient la machine de guerre, elle fuyait. S’ils se séparaient, ils prenaient le risque d’échouer sur les deux fronts... Ou au moins sur l’un d’entre eux. L’Archimage, lui, n’échouerait pas. Comment choisir ?

« La machine d'abord. Elle prendra sûrement la fuite mais elle reviendra, elle se vengera, et à ce moment-là on l’arrêtera. Elle se tourna vers son compagnon. Vous connaissez ce genre d'assemblage ? »

S’ils pouvaient avoir des indications, ce serait un plus. Sinon ils feraient sans.
Revenir en haut Aller en bas



Lady of the woods
La nature, pour être commandée, doit être obéie.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 2 Aoû 2018 - 11:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4565
ϟ Nombre de Messages RP : 1544
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
La femme avait disparu, ce qui n'était pas vraiment surprenant au final. Elle avait compris que son rituel ne pourrait plus reprendre et elle devait donc chercher un moyen de se mettre à l'abri, de s'échapper ou alors de lancer un plan B. Dans tous les cas, ce n'était pas une bonne nouvelle pour eux. Si cette sorcière disparaissait, ils allaient forcément devoir la retrouver pour éviter qu'elle ne recommence ailleurs ! Malheureusement pour eux, ce n'était pas le seul problème dont ils allaient devoir se dépatouiller et Adrian ne put retenir une profonde inspiration en voyant le spectacle qui s'offrait à eux. Il allait leur falloir énormément de temps pour tout remettre en ordre, mais ils n'en étaient pas encore là.

L'arrivée de la machine de guerre les obligeait à faire un choix et Natalia opta finalement pour la solution la plus humaine. Certes, la fuite de la femme pourrait leur causer de gros ennuis plus tard, mais dans l'immédiat c'était la meilleure chose à faire, sauf s'ils voulaient voir l'Arcadie succomber – bien que ce n'était pas assuré.
Hochant la tête, le mage approuva sa décision, mais lorsqu'elle l'interrogea sur la machine, il dût malheureusement admettre son ignorance.

« Non, malheureusement. Mais je suis certain que nous allons trouver quelque chose, ne vous inquiétez pas. » Dans le pire des cas, la force brute serait certainement suffisante. « Et vous avez pris la bonne décision, nous la retrouverons aussi, elle ne nous échappera pas indéfiniment. »

Détournant son regard, le mage essaya de repérer quelque chose qui puisse lui donner des indications sur la marche à suivre pour neutraliser cette créature. Il allait devoir commencer par faire un bouclier pour l'empêcher de faire de nouveaux dégâts et, peut-être qu'en l'emprisonnant, ils pourraient trouver comment le neutraliser ? Si cela ne fonctionnait pas, il leur restait toujours la possibilité de détruire totalement la machine, mais Adrian préférait éviter d'en arriver là.

« Je peux commencer par faire un bouclier pour l'empêcher d'attaquer ou de progresser, mais je ne sais pas si ça tiendra. Si je dois le maintenir, ce sera à vous de trouver comment la neutraliser ou la détruire. »

L'essentiel était de l'empêcher de continuer ses ravages pour l'instant ! S'ils y arrivaient, ils pourraient éventuellement compter sur l'aide des autres créatures encore en état de se battre. Sans perdre davantage de temps, le mage se rapprocha de la machine qui progressait toujours, puis il formula un sortilège destiné à créer une sorte de boule translucide autour d'elle. Habituellement, ce bouclier servait à protéger des projectiles, mais il pouvait aussi servir ce prison dans certains cas de figure. Restait à espérer que ce serait efficace !

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : Adrian peut le bloquer et faire autre chose.
    ÉCHEC : il doit maintenir le bouclier.

    Lancer de dés #2 :
    RÉUSSITE : il voit quelque chose.
    ÉCHEC : il ne voit rien.


Le bouclier se mit en place et Adrian sentit qu'il allait tenir, mais dès que la machine comprit qu'elle était bloquée, elle tenta de se libérer en tirant sur la coque translucide. Le bouclier faiblit aussitôt et Adrian fut contraint de l'alimenter pour éviter qu'il ne disparaisse. Il allait devoir garder le contact s'il voulait garder cet avantage. Bras levés, diffusant sa magie en direction de la sphère magique, l'Archimage détourna le regard vers la créature et tenta de la sonder avec attention pour remarquer quelque chose d'inhabituel. Ce n'est qu'après quelques longs instants qu'il distingua une sorte de « plaque » située sous son ventre – ou ce qui s'en approchait. C'était un machine en partie « vivante », mais elle avait apparemment un système intégré sous sa panse.
Tournant la tête vers Natalia, il l'informa de sa trouvaille.

« Elle a quelque chose sous le ventre. Peut-être que ça servirait à la neutraliser, mais il faudra s'en approcher.... » Il hésita. « Je peux essayer de faire un autre bouclier si quelqu'un veut tenter sa chance. »

Un peu égoïstement, il espéra de tout cœur qu'elle ne se porterait pas volontaire.
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 2 Aoû 2018 - 11:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3939
ϟ Nombre de Messages RP : 3553
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Adrian Pennington' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 3 Aoû 2018 - 12:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 397
ϟ Nombre de Messages RP : 100
ϟ Doublons : Gabrielle Tessier, Andrea Parker
ϟ Crédits : Susan Tropicana
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Âge du Personnage : Vingt-huit printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et gestionnaire de sa propre entreprise
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (3/2)

1 rose de Lukaz, 1 rose de Eve, 2 rose de Susan, 1 rose d'Ethan, 1 rose de Lou
Visiblement son compagnon n’avait jamais entendu parler de telle machine. Mais en était-ce vraiment une ? Une grande part était organique... Et il semblait qu’une conscience primale s’en échappait, douloureuse et vouée à la destruction de toute chose. C’était comme un cri sans fin, déchirant, qui émanait d’une profondeur de ténèbres insondables. Etait-ce ce genre de créatures qui régnait du temps de l’Empire Noir et qui avait été asservies par les sombres ophidiens ? Ou était-ce une création morbide de ces ingénieurs et magiciens noirs ? Sans doute ne le saurait-elle jamais, à moins qu’elle n’approfondisse le sujet ; Tout ce qu’elle espérait, c’était de ne plus jamais faire face à une horreur pareille qui semait, dans son sillage, la destruction et le chaos. Au fond, la seule chose qu’elle avait besoin de savoir sur la machine de guerre, c’était qu’il fallait la vaincre pour libérer l’Arcadie et, à l’heure actuelle, il n’y avait rien d’autre qui comptait. Elle accueillit donc la nouvelle avec un hochement de tête grave mais s’y accorder plus d’importance.

Eldoth lui affirmait qu’elle avait fait le bon choix et à ces mots, elle sentit son cœur se serrer. Était-ce vraiment le bon choix ? Pour sauver son monde, elle avait laissé cette folle furieuse s’échapper. Pour sauver son monde, elle en avait peut-être sacrifié d’autres. Bien sûr, son serment la liait à son devoir ; Elle avait pour vocation de défendre la vie et de défendre l’Arcadie… Mais comment choisir lorsque les deux étaient mis dans la balance ? C’était impossible et elle le savait ; Alors elle avait choisi la voie qui lui parlait le plus en espérant que ce choix ne se retourne pas contre elle, tôt ou tard. Parfois, la tâche semblait trop importante, trop lourde pour une seule personne. Mais elle n’avait pas le temps de chercher du renfort, il fallait agir avant qu’il n’y ait plus rien à sauver sinon un petit tas de cendre fumantes.

Consciencieusement, elle écouta le Légionnaire lui dire qu’il pouvait dresser un bouclier autour de la créature-machine pour l’empêcher d’attaquer et de se déplacer, mais que ça le mobiliserait très certainement. Elle acquiesça. S’il pouvait déjà l’empêcher de progresser vers eux et de nuire à leurs alliés, c’était ça de pris et ça la laisserait libre de trouver un moyen pour la neutraliser. Ses prunelles se portèrent sur l’immense silhouette de la machine de guerre tandis que l’Archimage lançait son sortilège, la peur au ventre. Heureusement, il ne fallut pas plus de quelques instants pour que le résultat se fasse sentir ; Avec satisfaction, elle constat que l’incantation avait fonctionné et qu’une bulle translucide s’était enroulée autour du monstre de mort qui, comprenant que ses mouvements étaient entravés, commençait à se débattre. De ses longues pattes aranéiformes, elle tentait de crever le bouclier mais force était de constater que son ami tenait bon.

Ce qui signifiait que c’était à elle de jouer.

Prenant en compte ce que son compagnon venait de lui communiquer, la jeune femme se fendit d’un « je m’en charge » avant de partir à tire d’ailes. Elle virevolta agilement entre les pattes de la créature qui, sentant la gêne, avait cherché à la piétiner, et s’était finalement posée dans un renfoncement derrière sa patte arrière. Il ne lui fallut pas longtemps pour repérer la plaque dont lui avait parlé son ami, et encore moins de temps pour comprendre que la plaque en question était une trappe qui devait très certainement servir au maintien en état de la machinerie. Quoiqu’il se trouve derrière, c’était très certainement vital à son fonctionnement, ce qui signifiait que c’était le meilleur moyen de la mettre à terre et de sauver l’Arcadie. Reprenant forme humaine, et à l’aide du bâton que Juggernaut s’était fait fort de lui confectionner, la druidesse parvint à forcer l’accès et à pénétrer dans le ventre de la créature.

Tout autour d’elle, ce n’était qu’amalgame de tuyaux squameux et gélifiés, qu’arcs électriques qui les parcouraient en les faisant frémir dans un bruit de succion humide et que battements sordides qui semblait ne provenir de nulle part, mais qu’elle savait provenir de quelque part. Un quelque part qu’elle devait trouver. Aussi, au loin dans son esprit, une voix lui hurlait de sortir, sortir, sortir,… Elle comprit rapidement que c’était la machine elle-même qui lui sommait de quitter les lieux et assez rapidement pour savoir que sa présence en ces lieux signait la fin de cette guerre. Prudemment, elle évolua entre les câbles-boyaux, y laissant traîner son regard, jusqu’à trouver exactement ce qu’elle recherchait : un cœur, un générateur, une pompe. Il avait étonnement la forme de l’organe anatomique, mais pulsait d’énergie électrique qui animait le monstre et – elle soupçonnait – d’une magie sombre qui lui était inconnue. Consciencieusement, elle entreprit de détruire l’assemblage.

Lancer de dé #1
Réussite : Elle parvient à détruire le cœur.
Echec : Il est trop résistant.

Lancer de dé #2 (Si réussite au lancer de dé #1)
Réussite : Rien ne se passe.
Echec : La machine lance un processus d’autodestruction.

Lancer de dé #3 (Si échec au lancer de dé #2)
Réussite : Natalia est modérément blessée.
Echec : Natalia est gravement blessée.


Lancer de dé #4 (Si échec au lancer de dé #1)
Réussite : Rien ne se passe.
Echec : La machine lance un protocole de défense.


Elle avait beau s’acharner sur le cœur, rien n’y faisait. L’organe restait intact et toutes ses tentatives de le poignarder se soldaient par des échecs ; Son bâton de combat Terminus rebondissait misérablement dessus comme il l’aurait fait sur une balle en caoutchouc et laissait le générateur intact. Après quelques minutes, à bout de forces, elle se résigna à trouver un autre plan – consciente, malgré tout, que le temps allait commencer à leur manquer. Elle ne savait pas combien de temps son compagnon allait pouvoir retenir la folie furieuse de la machine de guerre.
Revenir en haut Aller en bas



Lady of the woods
La nature, pour être commandée, doit être obéie.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 3 Aoû 2018 - 12:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3939
ϟ Nombre de Messages RP : 3553
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Natalia Greene' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 4 Aoû 2018 - 11:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4565
ϟ Nombre de Messages RP : 1544
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Ce fut Natalia qui s'élança, sans trop de surprise. Elle avait toujours été comme ça, mais à chaque fois, Adrian sentait son cœur se serrer sous le coup de l'inquiétude, voire de la peur dans des occasions aussi graves et dangereuses que celle-ci. Son regard oscillait entre son bouclier, la créature et Natalia sous son autre forme. Quelques instants plus tard, elle se posait sous la créature avant de reprendre forme humaine et pénétra finalement dans ses entrailles pour y disparaître. Inquiet, comme à l'accoutumée, le centenaire comptait les secondes qui s'égrainaient pour devenir des minutes. Elle ne revenait pas. Et si elle avait rencontré un problème , Un système de défense ou quelque chose dans ce goût-là ? L'envie d'interrompre son bouclier le titillait, mais il savait que ce serait bien plus dangereux que de demander de l'aide.

En venant ici, Adrian n'avait pas oublié ses habituels artefacts dont un qui pourrait se révéler particulièrement utile. Nafasi, la fée Africaine qui « [color=#3399ff]partageait sa vie » depuis plusieurs décennies était à ses côtés, endormie dans le bracelet qui lui servait d'abri. L'Archimage entra en contact avec elle et la secoua un peu afin de la pousser à le rejoindre à l'extérieur, ce qu'elle fit après quelques protestations que lui seul put entendre dans son esprit. La fée se matérialisa finalement à ses côtés, un air agacé collé au visage.

« Nafasi, Nymphea a besoin de ton aide. Va la rejoindre regarde avec elle ce que tu peux faire pour l'aider. »
« Nymphea ? »

La fée la connaissait, même si elle ne l'avait jamais rencontrée. En utilisant ce bracelet, Adrian communiquait certaines de ses émotions et bon nombre de ses souvenirs, Nafasi avait donc eu l'occasion de ressentir ce que le mage éprouvait pour la jeune femme. Bien évidemment, depuis qu'ils s'étaient liés, la créature ailée considérait le mage comme sa propriété et se montrait donc parfois – souvent même – possessive et hostile à l'égard des autres personnes qui approchaient ce qui lui appartenait. Préférant éviter une crise de la fée, très caractérielle, le mage s'empressa de la couper :

« S'il te plaît, c'est vraiment sérieux. Je te revaudrai ça. »

Lâchant un soupir, la fée se laissa convaincre et s'envola rapidement, empruntant le même chemin que Natalia afin de la rejoindre. Adrian la vit disparaître et attendit patiemment.
Nafasi repéra rapidement la jeune femme et s'approcha d'elle sans trop de difficultés pour la bousculer à son arrivée. Elle ne l'aimait pas, même si elle ne la connaissait pas. C'était dans sa nature d'être jalouse et elle n'aimait pas l'idée de devoir la sauver, mais c'était ainsi !

« Pousse-toi ! » Après l'avoir éjectée du cœur, la fée l'observa avec attention. « Je me demande à quoi tu sers. »

Le ton était moqueur, presque mesquin. Sa perdre davantage de temps, la fée africaine à la peau d'ébène utilisa sa magie pour tenter de briser le cœur.

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : elle y arrive.
    ÉCHEC : elle n'y arrive pas.

    Lancer de dés #2 : (Si échec au #1)
    RÉUSSITE : tout va bien.
    ÉCHEC : le système de défense se déclenche.


Peut-être était-ce lié au fait que Nafasi était une créature magique, ou tout simplement qu'elle venait d'une autre culture, toujours est-il que son sortilège parvint à briser le cœur et à stopper la machine. Les deux jeunes femmes sentir les secousses lorsque l'araignée géante s'affaissa, mais la trappe par laquelle elles étaient entrées était fort heureusement toujours accessible. Tournant la tête vers Nymphea, la fée lui décrocha un regard hautain.

« Je me demande pourquoi il t'apprécie autant, tu ne sais rien faire et tu n'es même pas jolie. »

Ses gentillesses lancées, la fée s'envola pour quitter la carcasse désormais inerte.
De son côté, en voyant que la machine était stoppée, Adrian avait maintenu son bouclier quelques secondes avant de le briser en voyant qu'ils ne risquaient plus rien. Avec rapidité, il s'approcha de la trappe en espérant voir Nymphea en émerger.

« Nymphea, tout va bien ? »

Malheureusement, au lieu de voir sa protégée déboucher à la surface, ce fut la fée qui manqua de lui sauter dessus. Visiblement, elle attendait sa récompense dès maintenant, mais Adrian calma rapidement ses ardeurs en lui adressant un signe de la main pour l'appeler au calme.

« Où est-elle ? Tu n'as pas été désagréable au moins ? »

L’expression qu'elle arbora alors était plutôt facile à décrypter !
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 4 Aoû 2018 - 11:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3939
ϟ Nombre de Messages RP : 3553
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Adrian Pennington' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 9 Aoû 2018 - 16:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 397
ϟ Nombre de Messages RP : 100
ϟ Doublons : Gabrielle Tessier, Andrea Parker
ϟ Crédits : Susan Tropicana
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Âge du Personnage : Vingt-huit printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et gestionnaire de sa propre entreprise
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (3/2)

1 rose de Lukaz, 1 rose de Eve, 2 rose de Susan, 1 rose d'Ethan, 1 rose de Lou
L’heure tournait. Natalia pouvait presque entendre les grains de sable s’écouler les uns après les autres, tomber autour d’elle et lui rappeler à quel point la situation était pressante et à quel point elle ne faisait aucune avancée. Au cœur du monstre-machine, elle entendait les grincements des rouages tandis qu’il forçait de s’arracher à l’emprise de l’Archimage. Jusqu’alors, c’était en vain ; La machine de guerre ophidienne ne bougeait pas d’un pouce et son ami tenait bon. Pour combien de temps encore ? Une larme de sueur roula sur son front tandis qu’elle faisait pression sur le cœur biomécanique, essayant de l’altérer, de couper son alimentation, au lieu de le détruire complètement. Mais malgré ses efforts, il restait parfaitement indemne et les câblages ne cédaient pas. Elle avait aussi essayé d’appeler à elle des sarments magiques mais avait rapidement compris que cela ne mènerait à rien ; les lianes sorties du sol s’était aussitôt flétries, comme si quelque chose protégeait la machine des interventions magiques et si elle n’en fut pas étonnée, elle en fut déçue. Après tout, les ophidiens maîtrisaient une magie impie, qui désacralisait tout ce qu’elle touchait et la guerre qui l’opposait à l’Atlantide faisait s’affronter les mages les plus puissants. Pour une machine qui servait de à l’assaut de l’Arcadie, il était logique qu’elle soit protégée contre sa magie naturelle. En aurait-il été différemment avec un autre mystique ?

La druidesse n’eut pas le temps de se pencher sur la question d’avantage. La trappe s’ouvrit de nouveau et elle se tint prête à attaquer le nouvel adversaire – ou à l’accueillir s’il s’agissait d’un visage ami. Force fut de constater que ce n’était ni l’un, ni l’autre ; Une très belle femme à la peau d’ébène en émergea, dardant ses prunelles obsidiennes sur la druidesse et la toisa méchamment. Sans ménagement, la créature – une fée, comme le laissait supposer ses ailes – la bouscula et prit sa place devant le cœur. Si elle ne l’avait jamais vue auparavant, elle comprit rapidement que la fée savait très bien qui elle était et qu’elle devait son intervention à Eldoth. D’une manière ou d’une autre, il était venu lui porter assistance et son cœur s’étreignit à la fois de honte et de reconnaissance. Même si elle ne comprenait pas d’où lui venait cette animosité, Natalia devait convenir que la créature avait parfaitement raison : elle ne servait à rien. C’était d’autant plus vrai qu’il n’avait fallu que quelques instants à la fée pour concocter un sortilège et parvenir à détruire le cœur qui, malgré tous ses efforts, avait résisté à son acharnement et à sa magie. Un sentiment d’injustice lui monta le pourpre aux joues – plus que les remarques de la jolie fée – qui fut aussitôt balayé que des secousses ébranlèrent la créature-machine.

Alors qu’elle basculait mollement et s’affaissait dans l’herbe de la plaine, Natalia s’accrochait aux câbles et décrochait un regard en coin à la créature qui la toisait avec dédain et dont elle accusa les propos en secouant doucement la tête. Une fois revenue à Star City, elle aurait tout le temps qu’il lui faut pour s’apitoyer sur son sort... En attendant, elle avait encore à faire et la voix d’Eldoth, l’appelant à l’extérieur, fut là pour le lui rappeler. Sans plus attendre, elle sortit à son tour de la carcasse inerte de la machine de guerre.

« Je vais bien Eldoth, lui signala-t-elle d’une voix neutre. Après un instant, elle ajouta : ne vous inquiétez pas. Merci de votre aide, à tous les deux. »

Elle se garda bien de croiser le regard de la fée qui, elle n’en doutait pas, se contenterait de dénigrer ces remerciements. Au lieu de cela, Natalia balaya du regard les alentours et se surprit à apprécier le calme de ce paysage désolé ; Cà et là, la terre avait été piétinée et retournée, mais des touffes herbeuses subsistaient parfois entachées du sang des combattants. Les combats avaient pris fin, d’ailleurs, elle voyait au loin les harpies d’Avisia voler en cercles concentriques au-dessus de leur mère qui, de son chant, galvanisait l’Arcadie et signalait à tous que le combat était terminé.

« On a gagné. » Murmura la druidesse d’un air las.

Gagné oui, mais à quel prix ? Au loin toujours, l’immense silhouette de Cyrnéas se dessinait à travers la fumée, canalisant un sortilège. Aussitôt, d’un peu partout, des lianes sortaient délicatement du sol et formaient autour des dépouilles des cercueils herbeux qui les internalisaient dans les entrailles de la terre nourricière. D’ici quelques heures, il n’en resterait rien et ils rejoindraient le grand cycle de la vie sur les Terres d’Arcadie, nourrissant d’autres espèces, fécondant la terre. Epuisée, Natalia se laissa tomber au sol, où les branches de l’arbre-monde masquait encore le soleil de ce monde ; Son tronc s’était veiné de lumière, et là où les rameaux s’étiraient et fleurissaient, c’était des graines qui tombaient autour d’eux. Elles germaient aussitôt, plongeant profondément leurs racines dans le sol pour le régénérer et là où poussait une bouture de l’arbre de vie, la terre calcinée laissait place à un parterre de fleurs. Comme toujours, la vie reprenait ses droits et elle ne put empêcher un sourire ému d’ourler ses lèvres. Oui, ils avaient gagné. C’était fini.

« Je pense qu’on peut rentrer maintenant. » Glissa-t-elle à son compagnon.

C’était d’autant plus vrai qu’ils avaient encore un long chemin à faire jusqu’au portail. Alors qu’elle se redressait sur ses jambes flageolantes, Natalia constata qu’une des graines de l’Arbre-Monde avait échoué à ses pieds. Sauf qu’au lieu de s’enraciner, celle-ci avait poussé des « pieds » et des « mains » et la dardait de ses grands yeux noirs plein d’incompréhension. Un jeune tréant. Sa bouche s’arrondit de surprise ; Il n’y avait rien de plus rare.

« C’est sa manière de te remercier pour ton aide, Gardienne, argua la voix profonde de Cyrnéas derrière eux. Grâce à vous, l’Arcadie est sauvée et nous ne vous en remercierons jamais assez. Vous, mage, serez toujours le bienvenu sur ces Terres et notre savoir est le vôtre, glissa-t-il à Eldoth. Et toi, Gardienne, tu ne seras plus seule pour accomplir ta tâche. Sur ces mots, Natalia s’agenouilla pour recueillir la jeune pousse entre ses mains. Maintenant rentrez chez-vous... L’Arcadie doit guérir et vous, vous devez regagner votre monde. »

Et en un mot, l’Ancien ouvrit un nexus de téléportation derrière lequel l’image trouble de Star City se dessinait. Ils n’avaient qu’à passer le pas et ils seraient de nouveau à la maison.
Revenir en haut Aller en bas



Lady of the woods
La nature, pour être commandée, doit être obéie.



Rêver sans agir, c'est cultiver le cauchemar | Adrian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant


Sujets similaires

-
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Elèves sans frontières, malades sans frontières
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-