AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Le cinéma, c’est un oeil ouvert sur le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 5 Juin 2018 - 21:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 622
ϟ Nombre de Messages RP : 191
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
« Je ne le nierais pas. »

Il aurait menti en prétendant qu'il n'avait pas hâte d’en avoir terminé avec cette histoire. Oh, bien évidemment, Aiden était beaucoup plus stressé et nerveux que lui, Mikhaïl l'avait bien remarqué dans l'attitude de son ami. Le slave de son côté n'appréciait pas de savoir son collier entre les mains de cette femme, mais il n'avait pas vraiment peur. Un délai était un délai et à moins qu'elle ne trahisse sa parole, il n'avait aucune raison d'avoir de craintes. Cependant, il ne voyait pas d'utilité à préciser ces détails. Ce n'était pas comme s'il cherchait à l'impression après tout.

« À ma décharge, je ne pensais pas que vous vous déplaceriez en personne. »

Difficile de croire qu'une femme avec ses capacités s'amuserait à venir vérifier le travail d'un subalterne comme lui. Bon, elle avait bien été là à vendre ses marchandises le soir où Aiden et lui étaient arrivés, mais ce n'était certainement pas habituel. Ou alors il se trompait radicalement quant à son impression sur elle.

Il resta immobile et silencieux, sa casquette à la main tandis qu'elle se penchait vers l'un des hommes. Elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait avec eux, cela ne le regardait pas ! En vérité, Mikhaïl ne se sentait absolument pas coupable de ce qu'il était en train de faire. Pourtant, dieu savait à quel point il aurait dû l'être ! Qui était-il pour pouvoir prétendre décider qui méritait d'aller en Enfer ou non ? Cela dit, c'était soit lui, soit ces hommes – ou des innocents, évidemment. Sa sœur ne pourrait pas s'en sortir seule avec ses enfants et il n'avait aucune envie de sacrifier une personne qui n'avait rien fait de mal au cours de sa vie. Le choix était donc rapidement fait.

Bien évidemment, Il ne fut pas étonné qu'elle râle pour la forme. Qu'espérait-elle ? Qu'il allait tout à coup changer d'avis pour ses beaux yeux ? Misha préféré s'abstenir de répondre, restant silencieux alors qu'elle enchaînait sur des questions destinées à en savoir davantage concernant ses intentions. Avait-elle peur qu'il révèle quoi que ce soit à Atia César ? Ce serait assez surprenant, sauf si elle empiétait sur les plates-bandes du Cartel Rouge, mais cela ne semblait pas être le cas. Secouant la tête en signe de dénégation, il répondit franchement :

« Je ne vois pas pour quelle raison je devrais lui en parler. Cela ne la concerne pas, sauf si vous empiéter sur son territoire, mais il ne me semble pas que ce soit le cas ? Au fond, cela ne le regardait pas. Si vous craignez que je ne me fasse mousser avec ça, vous pouvez vous rassurer. Madame César n'est pas vraiment amatrice de vantardises. »

Elle risquait surtout de l'envoyer sur les roses – au mieux ! Qui plus est, Misha était un assassin professionnel, il travaillait pour elle et pour d'autres personnes liées – ou pas forcément – au Cartel Rouge. Du moment que ces contrats n'interféraient pas avec les agissements du Cartel Rouge, il n'avait donc rien à justifier. Autant dire que personne ne serait au courant de leur petit contrat, sauf si Lady Satan en personne décidait d'en parler, bien sûr !
Mikhaïl n'avait pas relevé le commentaire qu'elle avait fait sur son intelligence : il ne voyait aucune utilité à la détromper ou à essayer de se valoriser. Quelque chose lui disait qu'il valait mieux éviter de trop se faire remarquer par une femme pareille.
Après quelques secondes de silence, sa casquette toujours en main, il reprit.

« Notre part du contrat est bien remplie alors ? »

Autrement dit : pouvait-il récupérer leurs possessions ? Ça serait aussi simple que ça, non ?
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 6 Juin 2018 - 21:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 625
ϟ Nombre de Messages RP : 293
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions V
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale II
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Échine de Léviathan (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Main de Gloire (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Varvara (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)
- Sam, le démon d'Halloween (compagnon)
- Krampus, le démon de Yule (compagnon)
Evelyn offrit un nouveau sourire à Mikhaïl.

« Et pourquoi pas ? J’aime mener mes petits pactes de manière personnelle. Après tout, c’est moi qui est initié tout cela. Il aurait été extrêmement impoli de ma part de vous confier à l’un de mes serviteurs. Qu’il s’agisse d’un mort-vivant, un démon ou je ne sais quel autre monstre… Quoi que vous auriez peut-être tout simplement préféré une sorcière. Avec moi, vous avez le lot complet. »

Bien sûr il devait être loin de s’en douter. Elle ne lui avait pas vraiment montré toute la partie la plus monstrueuse de sa personnalité. Un aspect d’elle-même qu’elle n’avait retrouvé que depuis peu, sa forme véritable, celle de la démone et non pas celle de la sorcière. Détails, détails bien sûr. Tout cela n’influençait en rien sur leur transaction, mais l’envie de se révéler démangeait Evelyn. Elle avait envie de jouer avec sa proie, comme un chat avec une souris… Elle voulait pousser Mikhaïl dans ses retranchements, le pousser à réagir et peut-être même à se trahir. Le guider un peu plus sur le chemin de l’obscurité, qu’il abandonne enfin ses idées vertueuses.

Mais si elle était parfaitement honnête, si elle tenait véritablement parole, elle n’avait pas vraiment grand-chose à se mettre sous la dent pour embêter son nouvel ami. Il lui avait ramené trois âmes. Trois âmes pathétiques, certes, mais elle avait fait exprès de lever toute spécificité pour lui rendre le deal un peu plus alléchant. Elle pouvait tuer ces hommes là maintenant, sous ses yeux, les relever à l’état de cadavres ambulants. Mais cela n’aurait rien de nouveau après la nuit qu’ils avaient passé dans le cinéma.

« Je n’empiète pas sur le territoire du Cartel Rouge. Je ne suis pas stupide. Bien sûr, comme n’importe quel criminel, y compris vous, je m’enrichi sur le désespoir de l’humanité. Même si dans mon cas, je fais plus un commerce des désirs. Ce que les gens convoitent je peux le leur apporter, par des moyens qui ne sont pas forcément à la portée de votre patronne. Donc non, nous ne nous marchons pas sur les pieds, au contraire, je pense que nous nous complétons. »

Elle laissait les méta-humains, les robots tueurs, les aliens et même la plupart des mystiques criminels comme recrue du Cartel Rouge. Tous ces êtres ne l’intéressaient pas et elle veillait à ce que ses activités restent toujours dans sa sphère de l’occulte. Même sa drogue procurait des sensations bien différentes du méta-X et était dirigée vers un autre type de consommateur.

« Ce n’est pas de la vantardise lorsque ce n’est pas un mensonge, c’est plus de l’orgueil. Mais vous en semblez dénué, c’est dommage. Je me demande quel est votre petit péché mon cher Mikhaïl. »


Sûrement se rendait-il compte qu’elle détournait la conversation, qu’elle palabrait sur le Hell Club, son lien avec le Cartel Rouge, ou encore la nature des désirs les plus obscurs de l’ancien membre de la mafia russe. Mais c’était son jeu à elle, sa façon de faire affaire avec ses interlocuteurs.

« Vous ne vous amusez donc jamais ? Toujours les affaire. »
Elle soupira. « Je sais que notre relation n’est pas partie sur de bonnes bases, mais vous pourriez vous dérider un peu. Puis notre petite affaire nous accordait sept jours. Il m’en reste quatre pour vous restituer vos biens. » Oh, elle tordait un peu leur affaire, mais elle avait précisé qu’elle leur donnerait leurs bijoux si elle avait ses trois âmes à la fin du délai imparti. Elle avait ses trois âmes, mais ils n’étaient pas à la fin du délai imparti. « Mais je suis une gentille fille, je suis prête à vous les remettre ce soir même. Si vous jouez avec moi. »
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 6 Juin 2018 - 23:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 622
ϟ Nombre de Messages RP : 191
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
La présence de la dévote de Satan n'était pas forcément agréable en raison de son lien avec ce dernier, mais Misha mentirait s'il prétendait avoir davantage apprécié celle d'une autre sorcière. Au moins, il avait eu l'occasion de se faire une brève idée de sa personnalité, même s'il n'en avait eu qu'un infime aperçu ! Qui plus est, si jamais elle changeait les termes de leur accord, il pourrait en parler directement avec elle tandis qu'avec un subalterne, la situation serait différente. Non, il préférait avoir affaire à elle en personnes, même s'il ne l'admettrait pas aussi volontiers – pour des raisons évidentes.

Elle aborda finalement le sujet du Cartel Rouge, confirmant ce qu'il pensait au sujet de son éventuelle collaboration avec Atia. Oh, Misha n'était pas au courant des affaires de sa patronne, mais il n'était pas totalement idiot. Pour que Lady Satan s'en prenne à la mafia Russe, c'est qu'elle devait savoir qu'elle pourrait avoir du soutien si jamais cette dernière décidait de s'en prendre à elle.
Lorsqu'elle parla de son absence d'orgueil, il ne put retenir un léger sourire. Ah, si elle savait ! Il avait été très orgueilleux par le passé justement et, quelque part, il était persuadé que c'était à cause de ça que Dieu se vengeait sur lui.

« Oh, je suis orgueilleux, mais avec les bonnes personnes. »

Il savait qu'avec Atia, ce n'était pas forcément une bonne idée. La patronne du Cartel Rouge n'appréciait pas les individus vantards, pas s'ils n'assuraient pas derrière et il préférait rester prudent pour le moment. Un léger soupir lui échappa alors qu'il l'entendait avancer son absence d'amusement. C'était faux. D'une certaine manière, Mikhaïl s'amusait un peu trop du goût de sa sœur. Elle le trouvait trop dissipé et surtout trop... égoïste. Ils étaient très différents l'un de l'autre et ce n'était pas sans raison qu'elle ne lui confiait jamais ses enfants. Avec un oncle comme lui, ils risquaient d'avoir un très mauvais exemple.

Le peu de bonne humeur qu'il avait encore commença à s'envoler lorsqu'il l'entendit arguer qu'elle n'était pas obligée de lui rendre leurs affaires pour le moment. Il est vrai qu'il ne pouvait pas l'accuser de ne pas jouer le jeu... même si cela ne l'enchantait pas. Son visage se ferma doucement alors que son regard sondait celui de la femme. Il lui fallut quelques secondes de réflexion avant de reprendre la parole.

« J'ai comme l'impression que votre vision du jeu n'est pas vraiment compatible avec la mienne. Une brève pause. Je ne peux pas dire que vous trahissez votre parole, il est vrai que nous n'avions pas décidé que vous nous les rendrez au moment de la livraison. Le ton de sa voix était légèrement contrarié. Vous vous trompez sur moi. Je m'amuse, souvent même, mais pas dans ce genre d'endroit... et sans vouloir vous vexer, pas avec des personnes comme vous. »

Elle s'en doutait parfaitement, il était prêt à le parier. Combien de fois le prêtre lui avait-il rappelé que le Diable était séduisant, qu'il cherchait à vous amadouer en vous offrant des choses appétissantes pour vous pervertir ? Cette femme ne l'avait pas caché : elle adorait le Malin. Un jeu avec elle ne serait jamais innocent ! Il doutait qu'elle lui propose de jouer aux échecs ou quelque chose de ce type, ce qu'elle allait lui proposer le contrarierait forcément. Le slave s'attendait à ce qu'elle essaye de le pousser dans ses retranchements, de le mettre mal à l'aise jusqu'à le faire céder... Sauf qu'il refuserait d'en arriver là. Pas ainsi. Au pire des cas, ils attendraient quelques jours de plus qu'elle daigne enfin tenir sa parole et leur rende leurs objets.

« Il n'y a plus que trois jours avant la fin de notre accord. Sans vouloir être désagréable, je suis certain que les... jeux que vous pourrez proposer me pousseront plutôt à me montrer patient. Il marqua une nouvelle pause. Mais dites-moi ce que vous avez en tête. Peut-être que vous saurez me surprendre. »

Mais pas forcément de manière positive cela dit.
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 10 Juin 2018 - 15:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 625
ϟ Nombre de Messages RP : 293
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions V
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale II
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Échine de Léviathan (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Main de Gloire (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Varvara (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)
- Sam, le démon d'Halloween (compagnon)
- Krampus, le démon de Yule (compagnon)
Evelyn haussa un sourcil. Non, cet homme ne lui paraissait en rien orgueilleux. Bien au contraire, il semblait être un parangon de l’humilité. Alors avec qui pouvait-il bien laisser cet orgueil se manifester ? Pas avec Atia César, elle doutait vraiment que la matriarche du Cartel Rouge ait beaucoup de patience pour cela. Peut-être dans l’intimité de sa chambre, avec sa petite amie ? Si tant est qu’il en avait une. Ou alors il disait cela tout simplement pour alimenter la conversation, pour faire croire qu’il était plus qu’un simple dévot humble et dévoué qui se tenait éloigné de tout péché. Oh, cela elle le savait déjà. Après tout elle l’avait vue tuer. Elle n’était pas face à un saint.

Mais clairement la sorcière n’avait pas envie de s’enfoncer dans ces considérations théologiques une fois de plus. Elle connaissait déjà trop bien l’hypocrisie de la religion que suivait le russe. Elle savait aussi qu’elle ne pourrait le pousser à l’abandonner, même si c’était probablement pour son bien. Car avec la route qu’il suivait, il se dirigeait tout droit vers l’enfer. Le seigneur n’allait pas épargner les flammes infernales à un assassin simplement parce qu’il n’était orgueilleux qu’avec les bonnes personnes.

« Des personnes comme moi… Des femmes ? Des sorcières ? Des suivantes de la main gauche ? Oh mon cher, nous sommes partout, bien plus nombreux que vous ne pouvez l’imaginer. Notre vision du jeu est la vôtre. La plupart des endroits que nous côtoyons, où nous nous amusons sont les mêmes que les autres. Lorsque vous vous trouviez face à moi dans le cinéma, vous n’aviez aucune idée de ce que j’étais. Alors il est possible que vous vous soyez déjà amusés avec mes semblables, c’est même fort possible. »

Elle se rapprocha de lui, braquant son regard dans le sien. Elle était suffisamment joueuse pour ne pas tricher, pour le moment, et ne fit pas usage de ses pouvoirs de persuasion.

« Vous ignorez tout de ce que vous détestez. Moi au moins ai-je côtoyé vos semblables et vécu parmi eux. Vous êtes un assassin, l’auteur de l’un des pires crimes condamnés par votre dieu unique. Et pourtant, vous osez me traiter avec dédain, moi et mes jeux. Vous allez en enfer quoiqu’il arrive, vous feriez mieux d’y aller pour mille péchés que pour un. Sauf si vous désirez une après-vie aussi triste que l’existence que vous menez actuellement, à vous fustiger pour ce qui est dans votre nature. »


Elle finit par lever la main.

« Mais arrêtons ce débat théologique. Je ne vous ferais pas changer d’avis. Tout au plus me contenterais-je de me pencher au-dessus des enfers pour y torturer votre âme quand la mort vous aura pris. Là vous saurez à quel point j’avais raison. Mais revenons à nos jeux donc… Il y a tant de choses que nous pouvons faire. Mais vous semblez déjà avoir pris votre décision et êtes bien décidé à quitter cet endroit. Vous préférez vraiment l’ignorance vous autres chrétiens. »
Elle soupira. « Je pourrais vous proposer de satisfaire mes désirs charnels, mais quelque chose me dit que c’est ce que vous redoutez. Je vous propose donc un jeu d’adolescent particulièrement simple. Action ou vérité. » Elle eut un léger sourire. « Si vous parvenez à me faire refuser un gage ou à me faire refuser de répondre par trois fois, je vous rends vos objets et vous pouvez repartir. Si j’y parviens en premier, vous n’aurez d’autre choix que de repartir les mains vides. Je suis même prête à vous laisser la première main. »
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 10 Juin 2018 - 20:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 622
ϟ Nombre de Messages RP : 191
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Mikhaïl avait bien conscience qu'une discussion avec cette femme allait s'avérer difficile : ils avaient deux points de vue plus qu'opposés et si chacun cherchait à convaincre l'autre du bien-fondé de son avis, ils risquaient rapidement d'en venir aux mains. Fort heureusement, le slave n'avait jamais été du genre à vouloir imposer ses idéaux à qui que ce soit. Marishka, sa sœur, n'était pas une grande dévote par exemple. À dire vrai, c'était même le contraire puisqu'elle avait refusé d'imposer une religion à ses enfants, les laissant libre de son choix. Mikhaïl n'avait jamais essayé de la faire changer de point de vue et il n'avait même pas donné son avis sur la question. Autant dire que si la sorcière espérait un débat théologique, elle risquait d'être rapidement déçue !

Fort heureusement, ce n'était pas le cas. Il n'avait pas envie d'aborder le sujet de son avenir, ayant parfaitement conscience qu'en étant un assassin, il irait en Enfer. Il avait fait bien pire pendant ses années de service dans l'armée, autant dire que son sort était scellé depuis belle lurette ! Malgré tout cela, il n'oserait pas braver davantage les préceptes de sa religion et continuait de se rendre fréquemment au temple orthodoxe près de chez lui. Il ne pouvait pas justifier ce choix alors qu'il savait parfaitement qu'il aurait été plus gagnant à profiter pleinement de ce qui l'enverrait en Enfer. Peut-être était-ce pour se donner un semblant de bonne conscience ? Ou peut-être était-ce pour éviter que sa sœur ne s'interroge si elle le voyait jeter tous ses idéaux à la poubelle ? Beaucoup de questions, pas peu de réponses. Au fond, ça n'avait guère d'importance.

Elle en revint donc à ce qui l'avait amené ici : qu'il puisse récupérer leurs possessions. Finalement, Aiden avait bien fait de s'en-aller, la soirée risquait d'être très longue. Mikhaïl sentit la suspicion envahir son esprit lorsqu'elle lui proposa son « jeu d'adolescent ». Avec une femme comme elle, il était sûr que rien ne serait innocent. S'il répondait à ses questions, qu'est-ce qui lui disait qu'elle n'utiliserait pas ce qu’elle savait afin de lui nuire ? Il inspira légèrement, les yeux toujours posés sur son visage, refusant de reculer pour reprendre un peu de distance. Elle le testait, il en était pratiquement sûr.

« Des questions et des gages ? Étrangement, venant de vous, j'ai du mal à croire que vous n'y trouviez pas votre compte. J'ose espérer que cette... discussion ne servirait pas à de futurs projets. Il la regarda quelques secondes avant de reprendre. Mettons que j'accepte votre jeu, à condition que ce que vous apprendrez ne vous servira pas pour nuire à qui que ce soit. »

Il savait qu'il n'était pas forcément le plus légitime pour tenir un pareil discours. Elle ne lui devait rien et elle avait toutes les raisons de refuser. Mais si elle voulait vraiment jouer à ce petit jeu, il savait qu'elle accepterait. Ou pas. Ce n'était pas comme s'il avait le choix : même si elle refusait, Misha serait obligé de sa lancer s'il voulait récupérer leurs possessions.
Un soupir légèrement défaitiste lui échappa alors qu'il décida de se lancer. Plus vite ce jeu prendrait fin, plus vite il pourrait rentrer chez lui.

« Commençons directement par un gage dans ce cas. J'aimerais que vous disiez une prière au Seigneur. »

Mikhaïl n'y connaissait pas grand-chose au culte de Satan, mais il doutait qu'un de ses fidèles puisse accepter de faire une chose pareille. Peut-être se trompait-il, mais c'était l'idée la plus brillante qu'il avait en tête, malheureusement pour lui. Notant qu'elle pourrait esquiver le gage et s'en tirer autrement, il ajouta une précision.

« Un Notre Père. En entier, bien sûr. »

Trouverait-elle une solution pour passer à côté de son gage ? Il n'en serait pas très étonné.
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 11 Juin 2018 - 20:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 625
ϟ Nombre de Messages RP : 293
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions V
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale II
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Échine de Léviathan (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Main de Gloire (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Varvara (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)
- Sam, le démon d'Halloween (compagnon)
- Krampus, le démon de Yule (compagnon)
Evelyn voyait déjà Mikhaïl se défiler. Il n’y avait qu’à voir son attitude, son dédain envers sa personne… Le simple fait de devoir marchander avec elle devait déjà être un signe d’avilissement à ses yeux. Alors jouer ? Cela ne pouvait être que pire, surtout qu’il n’y avait pas besoin d’être un génie pour savoir de quels jeux le Diable, ou l’une de ses dévotes, devait raffoler. Sauf qu’en ne voyant Evelyn que comme une fidèle de Satan, que comme une idiote qui ne pensait qu’à vénérer le Prince des Ténèbres, il faisait une erreur. Oh, elle servait son géniteur, mais ce n’était pas par adoration, loin de là.

Il la prit presque par surprise en acceptant finalement sa proposition. Un sourire satisfait se dessina sur les lèvres de la femme rousse qui se tenait toujours proche de Mikhaïl, probablement trop proche pour son propre confort. Loin de se dissiper, le sourire de la sorcière sembla s’accentuer alors qu’il énonçait son premier gage, qu’il la mettait au défi d’énoncer une prière au Seigneur. Déjà, elle voyait une faille dans son petit jeu, dans sa tentative de gagner. Puis finalement il se rattrapa au dernier moment, rajoutant une condition pour tenter de la pousser dans ses retranchements. Un rire cristallin s’échappa de la gorge de la jeune femme.

« Ah, je vois que vous êtes plus malin que je ne le pensais. Que croyez-vous qu’il va arriver si jamais j’obtempère ? Que le Diable va sortir de sa fosse et m’emporter en enfer pour mon impudence ? Que Dieu va me foudroyer sur place ? Oh mon cher, vous n’avez vraiment aucune idée de ce qui fait la force d’une prière, non ? Le pouvoir ne se trouve pas dans les mots, de la même manière que ce n’est pas un crucifix qui peut repousser un buveur de sang, mais celui qui le manie. »

Elle se rappelait d’ailleurs un certain vampire, à Jerusalem’s Lot, qui avait eu raison d’un prêtre de cette façon. Mais sûrement Mikhaïl n’avait-il jamais entendu parler de cette histoire, toute la ville était tombée dans l’oubli depuis cette époque.

Sans plus attendre, Evelyn se mis à genou devant Mikhaïl, plaçant ses mains devant son visage, lui lançant un regard habité d’une dévotion feinte. Puis elle commença à réciter sa prière, sauf qu’il n’y avait aucune adoration, aucune supplication dans ce qu’elle pouvait bien dire. Chaque mot, chaque syllabe était emplie de tout le dédain et de toute l’ironie possible. Si c’était bien une prière qu’elle récitait, celle-ci était aussi tournée en ridicule et les mots qui auraient pu posséder une pointe de pouvoir entre les lèvres d’un dévot, n’en avait aucun quand ils s’échappaient de celles d’une hérétique. Il n’y avait rien de sacré dans sa prière et si elle ressentit le moindre inconfort, Evelyn n’en montra rien. Quand à son père ? Pensiez-vous vraiment que le Diable, assis sur son trône au milieu d’un lac de feu aurait-il la moindre chose à redire à la supercherie que menait sa fille ? Ses meilleurs agents après tout, avaient sus parfois porter la soutane et la croix. Que dire de celle qui se contentait de mettre à mal une prière ?

Une fois qu’elle eut terminé son récital qui, si elle avait été une jeune fille, lui aurait sûrement valu des remontrances du prêtre local, Evelyn posa à nouveau ses yeux sur Mikhaïl. Elle les avait fermés durant sa prière, mais cela n’avait en rien ôté au sarcasme qui avait suinté du moindre de ses mots.

« Vous savez, normalement vous auriez dû me demander action ou vérité. Mais vous avez raison, les vérités sont pour le moins ennuyeuses, surtout quand je vois à quel point vous avez peur que je les utilise contre vous. Je n’aimerais pas gagner trop facilement. » Elle posa ses mains sur les épaules du russe. « Aussi je vous mets au défi de m’embrasser comme si j’étais la femme de votre vie. »
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 16 Juin 2018 - 13:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 622
ϟ Nombre de Messages RP : 191
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
En entendant la sataniste rire, Mikhaïl se demanda s'il s'était totalement trompé et s'il ne venait pas de gâcher sa chance de terminer leur petit jeu. Apparemment si. Il fallait avouer que le jeune homme n'était pas un expert en théologie, loin de là ! Il était dévot – à sa manière – et fréquentait le temple, même s'il était loin d'être le plus exemplaire des fidèles bien évidemment. Pourtant, ses connaissances en matière de démons, du Diable ou de choses de ce type, restaient très minces. Le vieil homme qui leur dispensait des cours de religion lorsqu'il était enfant, n'avait rien d'un curé ou d'un prêtre. Autant dire que son savoir était entaché d'idées reçues qui ne l'aideraient pas à vaincre cette femme.
Parce que c'était ainsi qu'il voyait leur entrevue : comme un véritable combat.

Lorsqu'elle répliqua finalement, Mikhaïl comprit qu'il perdait son temps à essayer de s'orienter dans cette direction. Espérer qu'elle allait se mettre à le supplier d'en rester là simplement parce qu'il lui demandait de prier était totalement stupide et il s'en voulait d'avoir pu se laisser avoir de la sorte. Malgré tout, le trentenaire conserva un visage aussi neutre que possible, désireux qu'il était de ne pas montrer l'agacement qu'il ressentait contre lui-même. Il dut admettre que la manière dont elle récita sa prière n'avait rien de très dévot. On aurait même dit qu'elle était en train d'insulter le Tout Puissant alors même qu'elle était censée lui démontrer tout l'amour et toute la confiance qu'elle éprouvait pour lui. Misha s'obligea d'ailleurs à la scruter avec attention tout le long de son manège, ne souhaitant pas montrer le malaise que son comportement éveillait chez lui.

Il resta silencieux comme elle enchaînait, mais accueillit son défi avec... contrariété ? Le mot était un peu fort. Il n'était pas prude et avait déjà embrassé une femme qu'il connaissait à peine, l'alcool aidant, mais là... disons que c'était différent. Elle ne lui demandait pas un simple baiser, elle lui demandait de simuler un attachement et une affection sincère. Sauf qu'il s'en sentait bien incapable : il n'avait jamais été amoureux et ne savait absolument pas comment il se serait comporté avec « la femme de sa vie ». Hésitant brièvement, essayant d'ignorer les mains posées sur ses épaules, le jeune homme répondit finalement.

« Et comment pourrez-vous vérifier que j'agirais ainsi avec la femme de ma vie ? Vous ne me connaissez pas, vous ne savez pas comment je me comporte. »

Il savait bien que c'était une défense un peu ridicule, mais assez étrangement, ces quelques mots le rassurèrent. En effet, comment aurait-elle pu vérifier qu'il agissait bien comme il l'aurait fait en privé ? Au pire des cas, si elle l'accusait de ne pas avoir joué le jeu, il lui demanderait une preuve du contraire et elle se révélerait obligée de le laisser continuer.

Il haussa finalement les épaules comme pour signifier que cela n'avait guère d'importance, puis mit à profit leur proximité. Relevant sa main, le slave glissa son bras autour de la taille de la jeune femme afin de la rapprocher davantage, puis sans rechigner ou sans jouer à la vierge effarouchée, il rapprocha son visage du sien afin de l'embrasser. Ce n'était rien de bien compliqué en fin de compte, Mikhaïl se contenta d'agir comme il l'aurait fait avec une femme qui lui plaisait, veillant simplement à ne pas se montrer trop expéditif – elle serait capable de prétendre qu'elle n'avait pas joué le jeu ! Histoire de donner le change, il bougea légèrement son bras toujours glisser autour de la taille de la rousse, un peu comme s'il ne souhaitait pas mettre fin à leur étreinte.

Au bout d'un petit instant, qui fut plus agréable qu'il ne l'avait songé de prime abord, le jeune homme recula son visage et retira son bras afin de s'éloigner de son interlocutrice. Soucieux de ne pas lui laisser l'occasion de contester, Misha prit aussitôt la parole.

« Vous aussi vous semblez avoir une idée bien arrêtée au sujet des personnes croyantes. Comme il ne souhaitait pas soliloquer sur ce qui venait d'arriver, il enchaîna. Finalement, les actions ne sont pas forcément les plus amusantes. Il sonda son regard durant quelques secondes. Dites-moi pour quelle raison vous servez le Malin. »

C'était donc une « vérité » ! Il espérait bien que cette information pourrait l'aider à aiguiller sa prochaine question ou action, même si rien ne l'empêchait de mentir sans qu'il ne le sache.
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 16 Juin 2018 - 17:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 625
ϟ Nombre de Messages RP : 293
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions V
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale II
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Échine de Léviathan (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Main de Gloire (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Varvara (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)
- Sam, le démon d'Halloween (compagnon)
- Krampus, le démon de Yule (compagnon)
Evelyn pouvait voir que sa petite prière n’avait pas vraiment satisfait le russe. Et elle en était ravie ! Tordre les règles, trouver des détails qui permettaient de prendre l’avantage, voilà la façon dont les démons faisaient affaire. Cela faisait des siècles qu’elle pratiquait ce petit jeu, qu’elle offrait des pactes et des paris à de pauvres humains… Mais c’était toujours aussi amusant de voir leur expression quand elle balayait leurs attentes d’un revers de la main.

Toutefois, Mikhaïl était plus intelligent que la plupart. Peut-être pas aussi intelligent qu’il aurait fallut pour avoir la main mise sur leur petit jeu et pousser la sorcière dans ses retranchements, mais assez pour tenter de trouver lui-même des moyens de contourner les règles et les dires de son adversaire. Cela rendait les choses bien plus intéressantes, mais Evelyn se doutait que le fait qu’ils soient sur son territoire, qu’elle possède plus de pouvoir que lui, jouait aussi en sa faveur. Elle n’était pas certaine que le russe soit véritablement certain de son honnêteté et c’est pour cela qu’il tentait de la ménager quelque peu. C’était comme s’il ne cherchait pas vraiment à gagner, après tout, l’enjeu n’était pas très élevée, seulement quelques jours…

« Oh voyons, vous savez très bien ce que j’ai voulu dire. J’attends un baiser accompagné de passion. Mais soit, suivons votre interprétation. » Lâcha-t-elle sans se départir de son sourire.

Elle laissa venir à elle, laissa sa main glisser contre sa taille et leurs lèvres se rencontrer. Si elle avait été un succube, si elle avait retrouvé certains pouvoirs de succubes, elle aurait pu aspirer son énergie vitale, en faire une coquille vide et peut-être même se saisir de son âme au passage. Même là encore, elle aurait pu faire usage de ses pouvoirs de séduction à son avantage. Quel était l’intérêt ? Les règles étaient parfois faites pour être brisées, mais dans leur cas ici, elles n’existaient que pour rendre le jeu plus intéressant encore.

« Et bien, ce n’était pas si désagréable mon petit enfant de chœur, non ? Vous embrassez plutôt bien, cela me donnerait presque envie d’en faire une habitude. Mais je suppose que nous devrions être plutôt heureux qu’aucun de nous n’ait été victime de combustion instantanée. »

Après tout, elle était une suivante du Malin et lui un adepte de Dieu ! Ah, comme si les Cieux et l’Enfer avaient la moindre considération pour ce genre de chose. Mikhaïl était un homme damné avec tous le sang qu’il avait sur les mains. Le fait qu’il ait embrassé la fille du Diable ne devait qu’arriver second sur sa liste de péchés mortels.

Un léger rire glissa entre les lèvres d’Evelyn quand elle le vit changer de stratégie. Voilà qu’il abandonnait les gages pour se tourner vers les vérités ! Peut-être pensait-il qu’elle avait quelques secrets à cacher et qu’il pourrait s’en sortir ainsi ? Ce n’était pas idiot, même si elle pouvait imaginer quelques gages qu’il aurait pu lui imposer qui lui auraient instantanément fait marquer des points. Soit il n’y avait pas pensé, soit il prenait lui-même légèrement goût au jeu.

« Oh, c’est une question difficile. »
Répondit-elle songeuse. Pourquoi servait-elle le Malin ? Il y avait bien des raisons… Mais aussi le fait qu’elle ne se sentait pas véritablement à son service la plupart du temps, leurs objectifs avaient surtout tendance à converger, pour des raisons évidentes. Actuellement, elle avait toujours sa dette âme envers lui, le prix de sa libération des enfers. Mais à l’échelle de son existence, c’était plutôt récent. Pourquoi alors ? Parce qu’elle avait été créée par les sorcières du comté d’Essex pour renverser l’église chrétienne ? Parce qu’il lui avait envoyé Caliban pour lui permettre de s’échapper du convent ? Parce qu’il lui avait appris la sombre magie de la nécromancie dans les couloirs obscurs de la Scholomance ? Non. Rien de tout cela n’était la véritable raison. Cela découlait simplement d’une vérité bien plus terrible encore. Evelyn leva les yeux vers Mikhaïl. « Vous devriez toutefois être certain de pouvoir supporter la réponse avant de la poser. Mais soit, je vais y répondre. » Elle recula d’un pas, alors que des flammes commençaient à apparaître autour de son corps.

La silhouette de la sorcière se modifia, pour devenir plus imposante, mais toujours aussi attractive… Ses cheveux devinrent des appendices organiques alors que sa peau se recouvrait d’écailles et qu’une queue serpentine naissait au bas de sa colonne vertébrale. Deux ailes de cuir noir émergèrent de ses épaules. Des cornes massives vinrent orner son front, formant une couronne ténébreuse au-dessus du visage, toujours étrangement humain et agréable, de la sorcière.

« Parce que je suis sa fille, voilà ce qui me pousse à m’associer au Diable mon chère Mikhaïl. » Sa langue passa un instant sur ses lèvres noires, comme si elle pouvait goûter les saveurs de toute cette révélation. « Maintenant à mon tour. Je crois que je vais rester sur un gage. Embrasse-moi sous ma véritable forme petit homme. Embrasse ton antéchrist avec passion. »
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 16 Juin 2018 - 21:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 622
ϟ Nombre de Messages RP : 191
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Supporter une réponse ? Mikhaïl ne comprenait pas vraiment où elle voulait en venir, mais comme elle commença à changer de forme, il cerna l'idée. Autant dire qu'il n'en menait pas large en constatant qu'il avait affaire à une créature encore plus démoniaque qu'il ne l'avait craint ! Elle n'était pas une simple adoratrice du mal, elle en était le fruit. La simple pensée de l'avoir embrassée le dégoûtait, même s'il faisait son possible pour le masquer. Fort heureusement, dissimuler ses émotions n'avait jamais été un très grand problème, même s'il redoutait que cette femme était suffisamment habituée à ce genre de... jeu pour le cerner.

Ses prunelles se brouillèrent très légèrement tandis qu'elle confirmait ses craintes, arguant qu'elle était la fille du Diable. Inutile de préciser qu'il ne comptait pas accepter de remplir le défi qu'elle venait de lui lancer ! Cela dit, il craignait qu'en agissant ainsi, elle comprenne quel était son point faible – même si elle l'avait déjà compris – et n'en profite pour exploiter ce filon. Il inspira profondément avant de détourner le regard, comme pour réfléchir. Pourtant, sa décision était déjà prise. Il humecta brièvement ses lèvres avant de poser ses yeux sur le visage démoniaque qui se tenait face à lui.

« Non. »

Une réponse simple et concise, mais elle lui coûtait. Ils avaient droit à trois chances et Mikhaïl venait d'en perdre une, ce qui le plaçait forcément en position de faiblesse par rapport à elle. Comptant sur un peu de mauvaise foi, le Russe ne résista pas à l'envie de protester. Il avait toujours été sérieux et bon joueur, mais lorsque la situation lui échappait, il révélait une autre facette de sa personnalité. Pas franchement reluisante soit dit en passant.

« Je croyais que vous trouviez ça trop facile d'exploiter le sexe dans vos défis ? Et même si ça ne reste qu'un baiser, je trouve que vous orientez beaucoup les choses dans cette direction-là. Est-ce que c'est parce que vous manquez d'idées plus originales, ou parce que vous avez peur de sortir de votre zone de confort et de perdre ? »

Il n'était pas certain que provoquer cette femme soit une excellente idée, mais c'était plus fort que lui. Il n'aimait pas perdre, pas dans ce genre de situation et il était donc hors de question qu'il fasse profil bas en espérant qu'elle allait changer d'idées de défi. Mikhaïl avait promis à Aiden de rentrer avec leurs possessions, ce n'était pas pour manquer à sa parole à cause de cette femme.

Inspirant profondément, il croisa ses bras sur son torse. Une position fermée, il le savait bien, mais elle avait réussi à toucher un point sensible et à éveiller son esprit combatif. Il était hors de question qu'il se laisse diriger par une femme pareille. Il était de son devoir de montrer que les dévots et les croyants n'étaient pas des jouets entre ses mains. Peut-être que sa première idée était la bonne, mais qu'il n'avait pas été assez loin ? Après quelques secondes de réflexion, le trentenaire reprit la parole.

« Je vous mets au défi de faire preuve de bonté. Là, tout de suite. Vous pouvez aller chercher quelqu'un dans la rue si vous le souhaitez, ou trouver une personne ou un fantôme à aider. Je ne suis pas contrariant vous voyez, je vous laisse le choix sur beaucoup de détails. »

Un sourire légèrement moqueur ourla ses lèvres, mais en vérité, il n'en menait pas forcément large ! Le tout était de ne pas montrer le fond de sa pensée et de ne pas la provoquer au point de la contrarier. Si tel était le cas, elle risquait bien de passer au stade au-dessus et il pourrait finir par le regretter. Même si c'était déjà le cas : il n'allait plus jamais se rendre dans des cinémas qu'il ne connaissait pas, c'est un fait !
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 17 Juin 2018 - 14:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 625
ϟ Nombre de Messages RP : 293
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions V
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale II
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Échine de Léviathan (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Main de Gloire (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Varvara (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)
- Sam, le démon d'Halloween (compagnon)
- Krampus, le démon de Yule (compagnon)
Un nouveau rire s’éleva d’entre les lèvres de la diablesse. Le plus étrange peut-être, était qu’il n’était en rien affecté par le changement de forme que venait de subir Evelyn. Il restait parfaitement humain, celui d’une femme séduisante et de ce fait, agréable à l’oreille. Mais le corps dont il émergeait restait couvert d’écailles, doté d’ailes, de griffes et de crocs, un amalgame de différentes bêtes nourri et élaboré par les cauchemars anciens et nouveaux de l’humanité. Un ronronnement presque félin suivit alors qu’Evelyn savourait le trouble, bien que savamment camouflé, qu’elle avait fait naître chez Mikhaïl.

« C’est votre dernier mot mon cher ? Ce n’est pas si différent du précédent, je peux vous l’assurer. Cela peut même être bien plus agréable. » Susurra-t-elle au russe tout en tournant autour de lui.

Les vêtements assez évocateurs de la sorcière l’étaient encore plus sur le corps de la démone et certains hommes ne l’en auraient trouvé que plus désirable. Bien sûr, aucun de ces hommes n’aurait eu la foi et la réserve de Mikhaïl pour les protéger de ce genre de pensées impures.

« Mon cher, je n’exploite en rien le sexe. J’ai à mon service des succubes qui auraient pu faire de vous une bête en rut. Je me contente de tester les limites de votre foi et de votre désir d’aider votre ami, j’aime à savoir quand comment l’un et quand finit l’autre. » Son sourire dévoila de nouveau ses crocs, qui à s’y mégarde auraient pu orner la bouche d’un vampire tellement les canines semblaient proéminentes. « Voyons mon cher, tout ce jeu est ma zone de confort, cette ville est ma zone de confort, ce monde est ma zone de confort. Je ne vous ai proposé ces baisers que parce-que je savais quels effets ils auraient sur vous. Votre foi condamne les plaisirs de la chair, en particulier en dehors du mariage avec une créature telle que moi ? »

Elle était passée derrière lui, laissant sa main griffue caresser un instant l’un de ses bras refermé sur son torse. Elle l’imaginait la repoussant, presque violemment, ce serait tellement amusant. Mais s’il restait immobile, tel un agneau à l’abattoir, elle pourrait aussi s’en contenter. Tout n’était pas qu’une question de violence, la peur et la détermination avaient leurs charmes. Le changement de personnalité de Mikhaïl, qu’elle avait elle-même induit par sa transformation, était lisible à travers les traits de son visage, sa posture. Et elle le trouvait presque séduisant de cette manière, animé de la détermination du tueur qui devait sommeiller lui. D’ici quelques années, une fois que la mort se sera saisie de lui, sûrement s’arrangerait-elle pour le relever d’entre les morts et en faire un vaillant soldat au service des enfers. Elle était certaine qu’il aurait été remarquable. S’il laissait les ténèbres en lui s’épanouir au lieu de simplement les refouler à coup d’illusions.

« Un acte de bonté.. » Elle se laissa tomber dans l’un des fauteuils, ses ailes écartées, l’une de ses griffes sous son menton, songeuse. « C’est tout ce que vous avez à me proposer ? C’est là le summum de votre imagination ? Je n’ai même pas besoin de quitter cet endroit pour faire preuve de bonté, auriez-vous oublié ce que vous m’avez apporté ? » Elle montra les trois corps encore ligotés qui avaient été les spectateurs silencieux de leur petit jeu. « Il me suffirait de libérer l’un d’entre eux au lieu de le damner en le laissant dans ce cinéma. Ne serait-ce pas un acte de bonté alors ? Pour lui bien sûr, ce serait bénéfique. Pour vous par contre. » Un nouveau sourire ourla ses lèvres. « J’aurais cru qu’un homme de votre âge aurait compris que le bien, tout comme le mal, sont des choses toutes relatives. Ce qui est de la bonté pour moi, peut vous paraître malfaisant. »

Toutefois, elle n’était pas stupide et savait très bien que libérer l’un des individus de la mafia ne la servirait pas. Il pourrait très bien aller raconter ce qui se passait ici. La forme d’Evelyn se modifia et elle reprit une forme humaine.

« Vous voulez que j’aille aider quelqu’un, allons nous promener dans la rue donc. J’aime les petites excursions nocturnes. » Elle pourrait voir par la même occasion si Mikhaïl n’allait pas chercher à lui fausser compagnie une fois dehors. « Il ne devrait pas être difficile de trouver une âme infortunée dans ce quartier. »

Ce ne fut pas le cas en effet. Les clochards et autres vagabonds abondaient dans le quartier, dans les ruelles obscures, à quelques pas seulement des individus qui arpentaient les rues plus bondées, à la recherche de divertissement. Les marais étaient après tout un lieu de terrible misère. Evelyn localisa finalement une masse cachée sous une pile de cartons. Lors de leur sortie du cinéma, elle avait retiré son masque et caché sa tenue de super-vilaine sous un manteau, si bien qu’elle apparaissait n’être qu’une femme parmi tant d’autres. L’un de ses serviteurs lui avait aussi apporté un sac à main et sans la moindre gêne elle tendit une liasse de billet à l’homme qui se trouvait à la rue. « Voilà pour vous. Essayez de l’utiliser pour repartir à zéro plutôt que dans l’alcool. » Murmura-t-elle d’une voix amicale avant de se tourner vers Mikhaïl. Le clochard lui ne savait pas trop quoi penser de ce qui était en train d’arriver.

« Vous pensiez vraiment qu’un acte de bonté me révulserait ? Vous ignorez vraiment tout des êtres que votre foi condamne. J’ai peut-être fait plus acte de bonté dans mon existence que la plupart de vos prêtres. » Lâcha-t-elle avec dédain. Bien sûr, on pouvait se poser une éternelle question. Un acte de bonté était-il gâché par le fait qu’il pouvait cacher d’autres motivations ? Mais dans ce cas, tous ces chrétiens qui tentaient d’acheter leur paradis n’étaient-ils pas par définition mauvais. « Je vais être bonne joueuse et ne pas vous proposer de nouveau défi sexuel, même si porter votre enfant aurait été intéressant. Je vais vous poser une question. Quel est le nom de la personne qui vous est la plus chère ? Personne vivante bien entendu. »
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 18 Juin 2018 - 15:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 622
ϟ Nombre de Messages RP : 191
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
La religion se montrait parfois très stricte, souvent même. Mikhaïl savait par exemple qu'il avait péché plus d'une fois en cédant aux charmes de jolies demoiselles et si sur le moment cela ne le dérangeait pas, après réflexion, il culpabilisait toujours un peu. Dans le cas de la rousse, la situation était différente : elle représentait purement et simplement le Diable. Accepter de l'embrasser était donc un véritable sacrilège, plus grand encore que s'il cédait aux avances d'une agnostique.

Lorsque la sorcière se rapprocha jusqu'à lui toucher le bras, le Russe songea tout d'abord à la repousser, mais il se retint au dernier moment. Elle le provoquait, qu'il réagisse de la sorte lui ferait certainement possible puisque cela confirmerait ses paroles. Il refusa donc de lui accorder cette satisfaction et se contenta de rester immobile en posant un regard lassé sur elle. Pourtant, ce n'était pas le sentiment qui le dominait à ce moment précis.

Arriva alors le moment où elle devait remplir son défi. Dès qu'elle ouvrit la bouche, le jeune homme comprit qu'il avait fait une bêtise. Une fois de plus, il avait visé trop bas. Sa contrariété fut clairement palpable alors qu'il fronçait légèrement les sourcils, se demandant si elle allait se montrer aussi... peu joueuse et décider de libérer l'un des captifs. Autant dire que cela ne l'arrangerait pas : le Russe pourrait alors raconter à ses supérieurs que c'était lui, le traître, qui l'avait capturé et livré à cette femme ! Mais Misha refusa d'aborder le sujet et préféra garder ses pensées pour lui, se contentant de répondre sommairement alors qu'elle reprenait forme humaine.

« Vous savez ce que j'entends par « un acte de bonté. À vous de voir si vous voulez gagner en jouant petit ou si vous optez pour une victoire éclatante en y mettant du vôtre. »

Une fois de plus, il savait que la provoquer n'était pas forcément la chose la plus prudente qui soit, mais tant pis ! Mikhaïl ne pourrait pas la contredire si elle gagnait en jouant petit, mais il garderait une certaine rancune, c'était un fait. Habituellement bon joueur, il savait d'ores et déjà qu'il risquait de ne pas digérer une éventuelle défaite.

Fort heureusement, la sorcière opta pour une solution moins évidente et l'invita à la suivre dans la rue. Après qu'elle ait légèrement changé sa tenue vestimentaire, ils se retrouvèrent à marcher sur le trottoir, la nuit étant tombée depuis un petit moment. Après quelques instants, ils tombèrent sur un sans domicile à qui la rousse confia une bonne somme d'argent. C'était clairement une bonne action, même s'il était évident que ce n'était pas à la hauteur de ce que Mikhaïl avait imaginé en posant ce défi. Ses prunelles se posèrent sur la jeune femme tandis qu'elle reprenait la parole pour le provoquer un peu avant d'embrayer sur la suite. Lorsqu'il entendit sa question, le slave regretta de ne pas avoir droit à une nouvelle proposition graveleuse. Durant un bref instant, il songea à refuser de répondre, puis considéra finalement que ce n'était pas si risqué. Le prénom de sa sœur était très commun dans le milieu russe de la ville et elle ne savait rien de lui. La retrouver serait donc impossible.

« Marishka. »

Son grand-père avait eu beaucoup d'importance pour lui, mais il ne l'avait plus revu ses dix-huit ans et ignorait même s'il était encore en vie. Il était donc obligé de jouer le jeu et de choisir entre sa sœur ou son neveu et sa nièce. Un léger soupir lui échappa tandis qu'il relançait aussitôt :

« Très bien. Je vous mets donc au défi d'enlever une personne à votre père et par là, j'entends de la ramener sur Terre. Définitivement bien entendu. Une âme à laquelle il tiendrait particulièrement et qui refuserait de laisser partir. »

Un bref sourire ourla ses lèvres. Il se demandait si elle était prête à défier son paternel. Au vu de ce qu'elle lui avait dit un peu plus tôt, il n'était pas si strict que ça, mais de là à lui voler l'âme d'une personne sous les yeux, il devait y avoir une marge, non ?
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 18 Juin 2018 - 18:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 625
ϟ Nombre de Messages RP : 293
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions V
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale II
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Échine de Léviathan (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Main de Gloire (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Varvara (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)
- Sam, le démon d'Halloween (compagnon)
- Krampus, le démon de Yule (compagnon)
Evelyn avait choisi de jouer petit… Mais pas aussi petit qu’il ne l’avait pensé, elle en était certaine. Après tout, elle ne s’était simplement contentée de relâcher l’un des hommes qu’avait capturé Mikhaïl. La tentation était présente. Surtout qu’elle aurait pu prétendre par la suite qu’il lui manquait une âme une fois le temps imparti écoulé. Les conséquences auraient toutefois pu être aussi néfastes pour elle. Donc finalement, leur petite sortie dans les rues de Star City était une alternative parfaite. Elle avait vraiment aidé cet homme. Il ne manquerait pas de faim durant les semaines, voir les moins qui suivront avec la coquette somme qu’elle lui avait offerte. Elle s’était même fendue d’un conseil, si ce n’était pas là un véritable acte de charité ! Bien sûr, elle aurait pu argumenter que les Wormwood étaient des philanthropes et qu’ils faisaient profiter de leurs largesses bon nombre d’œuvres caritatives. Bien sûr, pour cela il aurait fallu qu’elle lui révèle qu’elle était Evelyn Wormwood. Il le découvrirait peut-être un jour, s’il tombait sur une photo d’elle ou ce genre de choses, mais c’était surtout une question qu’il n’avait pas encore jugé bon de lui poser dans le cadre de leur petit jeu.

« Oh, je vois que vous essayez encore de jouer sur les mots. » Répliqua-t-elle avec une moue boudeuse, qui aurait probablement fait fondre plusieurs hommes. Mais pas celui-là, pas après ce qu’elle lui avait montré. « Je vous ai demandé son nom, pas son prénom. Mais je suis bonne joueuse, encore une fois. Je suis en train de gagner, il serait malvenue de ma part de trop vous ennuyer pour cela. »

Sans lui demander son autorisation elle se saisit de son bras, l’entraînant dans une promenade au clair de lune. C’était une belle nuit, bien sûr, Mikhaïl devait plus se sentir comme pris en otage plutôt que comme un homme chanceux d’avoir une telle femme à son bras ! Ah, les gens ne savaient vraiment jamais apprécier leur chance.

« C’est un défi intéressant, probablement le seul qui vous ait demandé une pointe de réflexion. Je vois que vous commencez à entrer dans le jeu Mikhaïl, il était temps ! » Clama-t-elle avec son éternel sourire. « Sauver une âme qui appartient à mon père, hmm… » Elle réfléchit un instant, pour lui donner l’impression qu’il lui posait véritablement un dilemme. Le fait était, elle avait déjà pris sa décision. Ce qu’il lui demandait était complexe, terriblement complexe, mais pas impossible. Clairement, les conséquences dépassaient largement les enjeux de leur petite activité tardive. « Je vais être dans l’obligation de refusée. Oh, ce n’est pas parce que cela m’est impossible, loin de là. Mais cela me demanderait du temps et cela nuirait considérablement au rythme de notre petit jeu. » Ce qui n’était pas totalement faux et formait même l’une des raisons principales pour lesquelles elle avait décidé de ne pas donner suite à son gage. Bon, encourir l’ire du Diable, sans compter tous les détails techniques voilà qui était aussi terriblement compliqué. Au mieux aurait-elle pu placer une âme dans un cadavre, en tant que revenant. Mais elle n’aurait jamais été libre. Quant à la délivrer au Paradis, elle n’en était pas capable. Par contre, elle ne voulait clairement pas que Mikhaïl ait la moindre d’idée d’où se terminaient ses capacités. Qu’il la voit comme une créature omnipotente capricieuse lui convenait bien mieux.

« Nous sommes donc à égalité. Un point pour vous, un point pour moi. Le premier arrivé à trois l’emporte. Et c’est moi qui ai la main. » Lâcha-t-elle d’un ton enjoué. Son regard vint chercher un instant celui de Mikhaïl. Ils auraient eu plus de temps, sûrement aurait-elle poussé le vice de la situation en le poussant à l’inviter à dîner. Mais elle voulait être presque certaine de l’emporter avant. « Je veux que vous me disiez exactement, et par là j’entends une adresse précise, où vit cette Marishka qui vous est si chère. »

Elle était à peu près sûre qu’il ne lui donnerait pas une telle information. S’il le faisait, c’était qu’il ne tenait pas tant que cela à cette femme. Et par conséquence, elle pourrait dire qu’il avait triché et ne se priverait pas de se déclarer gagnante ! Puis elle demanderait des dédommagements, personne n’aimait jouer avec des tricheurs.
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 18 Juin 2018 - 20:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 622
ϟ Nombre de Messages RP : 191
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Mikhaïl n'avait pas volontairement esquivé la question de son interlocutrice. Son honneur l'obligeait à jouer le jeu jusqu'au bout et il n'aurait pas envisagé de la tromper volontairement. Cela dit, il préféra la laisser croire que c'était voulu : admettre que ses erreurs en anglais pouvaient lui jouer des tours n'était pas dans ses projets. De toute manière, elle ne râlait que pour la forme, il en était certain ! Son nom de famille était au moins aussi commun que le prénom de sa sœur, il n'aurait pas risqué grand-chose.

La proximité qu'elle imposa alors l'irrita passablement, mais hormis un froncement de sourcils contrarié, il s'abstint de réagir. La repousser reviendrait à entrer dans son jeu et, bizarrement, il était convaincu qu'il la contrarierait davantage en la laissant faire ce qu'elle voulait plutôt qu'en se rebellant à chaque fois. Il avait hâte de voir comment elle réagirait à son défi et lorsqu'elle commença à le rabaisser, il pensa – avec amusement – qu'elle allait refuser de le remplir. Jusqu'à présent, à chaque fois qu'elle s'était montrée hostile, ou plutôt hautaine, c'était parce qu'il avait dit ou fait quelque chose qui ne lui plaisait pas.
Sa satisfaction fut à son comble lorsqu'elle refusa effectivement, avançant une excuse qui lui sembla tirée par les cheveux. Il était convaincu que ce n'était pas là la véritable raison de son refus et ne se gêna pas pour exprimer le fond de sa pensée.

« Vraiment ? Juste une question de temps et pas de capacités ? Si vous le dites... »

Il avait conscience que ses provocations n'étaient pas forcément très inspirées. S'il la cherchait, elle risquait de se venger en lui imposant un défi ou une question qu'il ne pouvait pas remplir, mais c'était plus fort que lui. Elle avait éveillé son instinct de mauvais joueur et il ne résistait pas à l'occasion de lui lancer quelques piques alors même que son instinct de survie lui dictait de faire profil bas. Lorsque Marishka le traitait de tête brûlée, ce n'était pas totalement infondé, même si ça restait relativement rare.

Lorsque la rousse reprit la parole tout en le fixant dans les yeux, il sentit son corps se tendre légèrement. La proximité de cette femme lui fut plus insupportable alors qu'il l'entendait prononcer le prénom de sa sœur. Oserait-elle s'en prendre à elle ? Il avait trahi et tué pour la protéger, il n'hésiterait donc pas à recommencer une nouvelle fois si cette sorcière cherchait à lui nuire. Son visage se ferma aussitôt et il détourna les yeux sous prétexte d'observer les environs. En vérité, Mikhaïl voulait simplement qu'elle évite de voir la flamme de colère qui naissait dans son regard.

« Non. Il ne cherchait pas d'excuse, c'était tout simplement un refus. Vous vous répétez un peu. »

Une fois de plus, c'était son côté mauvais joueur qui parlait, mais cette fois-ci une pointe de colère s'en mêlait. Il dût se faire force pour ne pas lui adresser d'avertissement, lui demandant de laisser sa sœur en paix et d'oublier jusqu'à son prénom. Ce serait un suicide, une invitation à aller à sa rencontre. Mieux valait simplement refuser et changer de sujet, ce qu'il s'empressa de faire.
Arborant un sourire faussement amusé, il enchaîna d'un ton détendu :

« Vu que vous êtes tellement puissante et que le Seigneur ne vous fait pas peur, je vais essayer de trouver un défi à la hauteur de vos compétences... Il donna l'impression de réfléchir alors qu'il savait déjà ce qu'il allait demander. Je vous mets au défi de vous rendre au Paradis et d'obtenir quelque chose de Saint Pierre. Qu'il vous donnera volontairement bien sûr. Vous voyez, je suis gentil, je ne vous demande même pas d'y entrer. Le ton de sa voix était devenu faussement mielleux. Et ne vous inquiétez pas pour le temps que ça prendre, j'ai toute ma soirée pour ça. »

Assez étrangement, il était sûr qu'elle allait refuser. Il comptait bien mettre le doigt sur ses faiblesses de la même manière qu'elle semblait chercher à le faire avec lui ! Ce petit jeu ne l'amusait pas vraiment, mais ce n'était pas pour autant qu'il allait accepter de perdre aussi facilement.
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 18 Juin 2018 - 21:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 625
ϟ Nombre de Messages RP : 293
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions V
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale II
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Échine de Léviathan (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Main de Gloire (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Varvara (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)
- Sam, le démon d'Halloween (compagnon)
- Krampus, le démon de Yule (compagnon)
Evelyn se contenta de sourire légèrement quand Mikhaïl refusa de lui répondre. Elle n’avait pas trop aimé la façon dont il avait mis en doute ses capacités un instant plus tôt. Il ne faisait que hâter sa défaite de cette manière, car ce qui avait été un divertissement pour la sorcière risquait bien de devenir pour elle un moyen de nuire au russe. Après tout elle avait le prénom de sa sœur, ce n’était pas grand-chose, mais cela lui donner quelque part où commencer si jamais elle avait besoin de faire taire de manière définitive l’homme du Cartel Rouge.

Mais pour le moment, elle se contentait de l’effet qu’avait sur lui sa question. Elle n’aurait pas d’adresse, mais sentir la tension qui l’habitait, à défaut de pouvoir lire la colère dans ses yeux, était déjà une petite victoire en soit. Surtout qu’elle marquait son second point de cette manière et n’était donc plus qu’à un petit défi de la victoire. Et autant dire qu’elle avait en tête des dizaines de questions ou de choses qu’elle pourrait lui demander de faire pour gagner. Pourquoi pas aller simplement reprendre l’argent qu’elle avait donné au vagabond ? Le tuer ? Relâcher les trois hommes de la mafia qui se trouvaient encore prisonniers du cinéma ? Ou alors elle pourrait revenir sur les classiques, le mettre au défi de coucher avec elle, de lui faire un enfant. Elle se demanda s’il pourrait avoir ses yeux bleus, c’était clairement la seule part de son anatomie qui l’intéressait, même si elle devait admettre que son esprit n’était pas sans qualité. Il fallait juste se méfier de ce que la fille du Diable considérait comme une qualité.

« Allons bon… » Lâcha-t-elle quand il parla de lui trouver un défi à sa hauteur. Mikhaïl semblait avoir trouvé un axe du jeu qui semblait lui permettre de gagner, mais en faisant ainsi, il retirait tout l’amusement qui pouvait s’y trouver. Comme elle s’y attendait, comme il venait de le faire un instant plus tôt, il lui adressa un défi terriblement compliqué, sans se douter si cela était physiquement possible. Elle soupira et leva les yeux au ciel. « Je sais que mon contact ne vous sied guère, mais tenter de m’envoyer dans un autre monde à chaque défi, cela devient ridicule. Vous savez, l’intérêt du jeu est de proposer des choses faisables, pas seulement d’imaginer des absurdités. Surtout que je pourrais argumenter qu’il y a deux défis dans votre gage. Déjà, se rendre au Paradis, puis obtenir quelque chose de Saint-Pierre. Vous êtes en train de tuer tout le fun de notre petit arrangement. » Conclut-elle avec un soupir.

Il aurait pu lui demander tant de choses ! Déjà simplement de ne plus le toucher. Ou bien de lui révéler ses secrets ! Pourquoi pas un moyen de la tuer ? Ou alors il aurait pu lui demander de lui donner directement leurs bijoux sans attendre la fin du jeu. Cela aurait été un bon gage. Un moyen de marquer des points facilement et cela sans se montrer fantasque dans ses demandes.

« Vous me décevez beaucoup Mikhaïl. Peut-être que vous pensez que quand nous en aurons fini avec notre petit jeu, quand vous aurez récupéré vos bijoux alors nous en aurons fini aussi tous les deux. Cela ne sera pas le cas. »
Elle plongea son regard dans le sien. « Nos chemins se sont croisés et nous avons tous les deux laissé une marque sur la vie de l’autre. Rien de bien important, mais je sais que vous allez vous souvenir de moi. » Son souvenir devint un peu plus sinistre. « Et je compte bien continuer à faire partie de votre vie mon petit enfant de chœur, que vous ne le vouliez ou non. » Elle émit un nouveau soupir. « Mais pour ce qui est de votre défi, non, je ne le ferais pas. Ce qui nous amène donc à égalité et encore une fois, j’ai la main. Je pourrais jouer comme vous, vous demander d’aller me trouver un éléphant rose venu d’une autre dimension dans la minute, mais franchement, quel serait l’intérêt ? Je vous préférais quand vous me faisiez me mettre à genou. » Elle parlait de la prière, même si un passant qui les croisa lançant un regard interloqué dans leur direction.

La sorcière s’arrêta. Ils s’étaient rapprochés du cinéma, ce qui n’était pas surprenant, n’était-ce pas là le meilleur endroit pour l’apothéose de leur soirée ?

« Je pourrais aussi vous demander de vous couper la main droite. Ou la gauche. Je sais que vous refuserez et vous serez obligé de revenir plus tard. Rien de bien méchant donc. De la même façon, je pourrais vous demander de coucher avec moi, mais vous recommencerez à me dire que je ne fais qu’utiliser le sexe. » S’il savait ! Bien sûr qu’elle utilisait le sexe ! Mais elle était aussi une procréatrice. De la même façon qu’Eve était la mère de l’humanité pour lui, cette autre Eve là, à la chevelure de feu, avait engendré une légion de monstres au fil des siècles. Comme la mère de Grendel, elle aurait presque été tentée de placer Mikhaïl dans le rôle de Beowulf. « Je pourrais faire monter les enchères. Vous donner un gage, mais rajouter une close. Par exemple la promesse que je ne m’en prendrais jamais à Marishka. Oh, cela rendrait les choses plus intéressantes alors. Accepter de remplir le défi vous donnerait la main, vous permettrait de me demander quelque chose d’impossible et de gagner, tout en ayant la certitude que je ne m’en prendrais pas à cette personne. » Les yeux d’Evelyn se mirent à briller d’une lueur malsaine. Elle se planta devant lui. « Alors, je vais jouer les putains de Babylone mon cher Mikhaïl. Est-ce que vous allez coucher avec moi en échange de toutes ces belles choses ou bien votre répulsion va encore avoir le dessus ? C’est une bien maigre consolation, mais si vous n’aviez pas été aussi mauvais joueur, je n’en serais pas arrivée là. »
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 18 Juin 2018 - 23:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 622
ϟ Nombre de Messages RP : 191
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Il s'attendait à ce qu'elle proteste et ne fut donc pas vraiment étonné d'entendre sa réponse. Oh, il savait bien qu'il n'avait pas été vraiment joueur, mais que pouvait-il faire d'autre ? Il ignorait ses faiblesses et même s'il avait songé à poser cette question, il était convaincu qu'elle ne jouerait pas le jeu. Qui plus est, la rousse lui présentait ses talents comme sans limite, quoi de plus normal que de jouer sur ce plan-là ? Loin de se laisser effrayer ou de se sentit honteux, il se contenta de hausser les épaules après sa première réplique.

« Des choses faisables ? Depuis le début de notre entrevue vous me montrez que vous êtes plus puissante que Lui, il me semble donc normal de vous proposer des défis à la hauteur. Vous me voyez navré d'avoir vu trop haut.... »

En fait non, il ne l'était pas. Mais tant pis. Mikhaïl comprenait bien qu'elle était contrariée et qu'elle n'allait pas se montrer très conciliante sur la suite. En vérité, il fut loin du compte ! Lorsqu'elle commença à parler du fait que la fin de leur petit jeu ne sonnerait pas la fin de leur relation, il ne put s'empêcher de lui jeter un regard inquisiteur. Que croyait-elle ? Qu'il avait envie de la revoir ? Elle représentait le Malin, tout ce qu'il évitait à défaut de le combattre. Sa mâchoire se contracta alors que ses sentiments négatifs refaisaient surface et il dût inspirer profondément pour calmer la tension qui l'habitait. Tension qui n'était en rien liée aux atouts de la jeune femme, malheureusement pour lui ! Il aurait préféré être sensible à ses charmes plutôt que se sentir envahit par un sentiment négatif devenu un peu trop familier au cours des dernières années.

Le sous-entendu qu'elle glissa dans ses provocations le laissa de marbre, il était bien trop contrarié pour se laisser toucher par de tels mots. En vérité, il commençait à regretter de l'avoir ainsi provoquée. Et si elle décidait de se venger en cherchant qui était cette fameuse « Marishka » ? Un sentiment d'agacement, contre lui, le submergea soudain, mais il fit tout son possible pour conserver son expression de neutralité. Au final, lorsqu'elle annonça son défi, le Russe se considéra plutôt chanceux. Si elle n'était pas la fille du Diable, il aurait éventuellement pu envisager d'en arriver là. Autant l'avouer, elle était séduisante et il était sensible à ses charmes, mais ce qu'elle représentait l'empêchait d'envisager ne serait-ce que cette idée.
Un soupir lui échappa.

« J'ai été mauvais joueur autant que vous. Vous avez cerné mon point faible et vous l'avez exploité. J'ai fait de même, à votre niveau puisqu'il semble évident que nos capacités sont loin d'être comparables. Inutile d'être un génie pour le comprendre ! Je ne nierais pas être mauvais joueur, mais je ne le suis pas souvent. Il faut croire que vous éveillez les côtés négatifs de ma personnalité... j'aurais pensé que vous seriez enchantée par l'idée, mais vous avez l'air agacée. Vous êtes bien compliquée à comprendre. Il esquissa un sourire faussement amusé, s'obligeant à la regarder dans les yeux. Quant à votre défi... je n'éprouve aucune répulsion pour vous. C'est ce que vous représentez qui me gêne, sinon je vous trouve particulièrement séduisante. Mais je ne vous apprends rien, vous le savez parfaitement. »

Il pouvait donner l'impression de la flatter, mais c'était la vérité. La preuve, il avait réagi positivement lorsqu'elle l'avait approché en tant que vendeuse au cinéma. Un soupir lui échappa tandis que ses yeux glissaient vers le cinéma. Il se demandait comment s'en sortir.

« Vous savez parfaitement que je vais refuser. Il reposa ses yeux sur elle. Ce qui signifie que j'ai perdu. Tant pis. Il hésita un bref instant. Cela dit... je suis certain que vous ne serez pas contre une révision de notre accord, n'est-ce pas ? Il n'attendit pas sa réponse et reprit. Aiden n'est pour rien dans mon échec. Il veut récupérer sa chevalière. Alors, mettons que vous gardez ma possession une semaine supplémentaire, mais que vous me laissez prendre la sienne. Cela vous semblerait réglo, ou me taxerez-vous encore une fois de mauvais joueur ? »

Elle était libre de refuser bien sûr, mais quelque chose lui disait qu'il avait ses chances. Enfin, il l'espérait, décevoir Aiden n'était pas dans ses projets.
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie



Le cinéma, c’est un oeil ouvert sur le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant


Sujets similaires

-
» Caeliban Salica [Marchand & Aventurier]
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» La mort la plus lente de tout le cinéma : Sortez le pop-corn
» Trois chemins qui se croisent (PV Oeil de Lynx et Nuage de Cerisier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-