AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Le cinéma, c’est un oeil ouvert sur le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 15 Mai 2018 - 22:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 302
ϟ Nombre de Messages RP : 110
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie VIII
- Maîtrise de la nécromancie VII
- Maîtrise des malédictions II
- Maîtrise des métamorphoses III
- Maîtrise des possessions III
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales I
- Regard tentateur I
- Drain de vie I
- Forme de démon III
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Changement de cap… C’était une façon bien gentille de décrire ce qui ressemblait grandement à une trahison. Cet homme avait donc décidé de ne plus travailler pour la mafia russe et de ce qu’Evelyn avait compris, il était maintenant au service d’Atia César. Sachant que la bratva était l’une des rares organisations criminelles à ne pas rejoindre le Cartel Rouge, elle pouvait imaginer pourquoi elle n’appréciait pas que ses membres de ne la quittent pour renforcer son rival le plus puissant. Au moins Evelyn avait la gentillesse d’attendre que les mafieux soient morts avant de les recruter à son service. Enfin la plupart du temps.

« Je vois. Il faut dire que la trahison est un vilain pêché… Surtout entre les différents groupuscules criminels. »
Evelyn avala une rasade d’alcool avec un sourire. « J’ai entendu vos ennemis prononcer le nom d’Atia… Je suppose qu’il s’agit de la César et que vous avez donc décidé de rejoindre le Cartel Rouge. Et votre ami là… » Elle tendit son verre en direction d’Aiden. « C’est un ancien membre de l’IRA ou bien un simple irlandais ? » Demanda-t-elle sans se départir de son sourire.

Ces deux hommes lui étaient pour le moment plus utiles vivants que morts. A quelques détails près. En effet, elle n’avait pas spécialement envie qu’ils aillent courir dans les jupes d’Atia César pour lui dire qu’une sorcière rousse avait failli les tuer. Il ne faudrait pas longtemps à la reine du Cartel Rouge pour faire le rapprochement avec Lady Satan, surtout après son petit tour de nécromancie un peu plus tôt dans le couloir. Evelyn devait donc s’assurer qu’ils n’iraient pas moucharder. Elle voulait rejoindre le Cartel Rouge à terme et n’allait pas les laisser mettre à mal ses chances d’y parvenir. Le Hell Club avait définitivement besoin de plus d’alliés mais surtout de moins d’ennemis potentiels.

« Oh, croyez-moi, ce cinéma ne craint rien. Il n’a pas besoin d’argent pour fonctionner, loin de là. Puis les gens payent leurs tickets, même s’ils ne viennent qu’une seule fois. »
Elle passa sa main le long du papier peint démodé sur les murs. « Cet endroit se nourrit de mort, de violence, de sang, de sexe… Je me contente de m’assurer qu’il ait à manger régulièrement, en attirant quelques membres de la mafia russe par exemple. Je ne les porte pas dans mon cœur. Mais il y a des dommages collatéraux bien sûr. Star City est une grande ville, beaucoup de gens y disparaissent et ce cinéma n’est sur aucune carte de toute façon, la plupart du temps en tout cas. »

Peut-être en disait-elle trop, mais elle voulait qu’ils comprennent la situation… C’était par caprice qu’elle les gardait envie et elle pouvait très bien les faire disparaître.

« Oh chéri… Une nuit tous les deux et je suis certaine que tu changeras d’avis. »
Lança-t-elle à Aiden avant de s’asseoir dans l’un des fauteuils. « Asseyez-vous, pas la peine de rester debout comme des sauvages. Puis vous l’avez compris, si je l’avais voulu, j’aurais pu vous tuer et nourrir ce lieu impie par la même occasion. Non, je préfère que nous trouvions une autre forme d’arrangement. Mon nom, ou tout du moins celui par lequel vous me connaîtrez tous les deux, est Lady Satan. » Elle remua légèrement son verre, le temps pour eux d’assimiler la nouvelle. « Vous êtes en ce moment même dans un lieu sacré pour mes semblables, une sorte d’église dédiée à Satan. En quelque sorte… Mais je suis d’assez bonne humeur et je connais Atia César. Aussi j’envisage de vous laisser repartir, il faut juste que je choisisse en échange de quoi. »
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Mar 15 Mai 2018 - 23:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil
Никто

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 68
ϟ Nombre de Messages RP : 13
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Crédits : Moi
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thrace au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
ϟ Liens Rapides :
Mikhaïl ne releva pas sa remarque sur la trahison. En temps normal, il aurait été d'accord avec elle, mais il ne regrettait rien. Les membres de la mafia avaient menacé sa sœur, Nikolaï l'avait trahie et était prêt à la voir mourir pour faire emménager son amante chez eux.... pour quelle raison se sentirait-il coupable de leur avoir tourné le dos ? Ils n'étaient pas la Mère Russie, ils n'étaient que de vulgaires criminels.
Non, définitivement, Misha avait la conscience tranquille.

Aiden était très silencieux, il ne semblait plus aussi à l'aise qu'avant en présence de la jeune femme, c'est donc le slave qui répondit à sa place lorsque la femme les interrogea sur son passé.

« Un simple Irlandais. Mais effectivement, il travaille pour elle. »

Il ne précisa pas qu'ils appartenaient au Cartel Rouge pour la bonne et simple raison qu'il ne savait rien de cette femme. Elle pouvait aussi bien être une ennemie d'Atia et chercher à leur tirer les vers du nez ! Misha avait vendu des secrets à la César, mais il restait obstinément muet lorsque sa confiance n'avait pas été trahie. Et son actuelle supérieure méritait toute sa fidélité à l'heure actuelle.

La femme, dont il ignorait toujours le nom, reprit afin de leur donner de plus amples détails sur son cinéma. Misha conserva une expression neutre, mais il devait admettre que sa description lui donnait presque un air satanique. Bien sûr, il était loin de se douter à qui il avait affaire ! Sans quoi, le slave n'aurait peut-être même pas cherché à lui parler. Sa foi était plus importante qu'une discussion de ce genre. Lorsqu'elle eut terminé sa phrase, le jeune homme la scruta quelques secondes avant de rétorquer d'un ton posé :

« Les deux jeunes femmes n'appartenaient pas à la mafia. Elles étaient simplement venues ici pour prendre du bon temps. »

Il ne pouvait pas vraiment lui reprocher ça, lui-même avait tué des pères de famille qui n'avaient rien fait de plus que de refuser de payer la protection de la mafia russe. Bien sûr qu'il se sentait mal à cette idée, mais lui le faisait pour protéger les siens. S'il avait refusé, c'était Marishka qui aurait laissé des orphelins. Cette femme face à lui tuait pour le plaisir, elle l'avait admis. Ils ne se ressemblaient pas et il ne la comprenait pas. Fort heureusement, ce n'était pas le but de cette discussion !

Aiden était plus tendu que jamais et même les avances de l'inconnue ne le déridèrent pas. Il hésita à s'asseoir lorsqu'elle les invita à le faire, mais s'exécuta finalement en voyant Misha prendre place sur l'un des fauteuils. Bien évidemment, il s'installa aussi loin que possible de la femme qui, quelques minutes plus tôt, représentait son idéal féminin !
Le nom qu'elle leur donna n'éveilla rien dans son esprit, mais il était vrai qu'il n'avait pas forcément fait attention aux détails de ce genre depuis son arrivée à Star City. Misha était plus préoccupé par la police que par les héros, assez étrangement. Malgré tout, lorsqu'elle cita le nom de « Satan », les sourcils du slave se froncèrent. Cette histoire ne lui plaisait vraiment pas. Déjà que le surnom de l'inconnue n'était pas très engageant, avoir affaire à un culte satanique risquait de compliquer la tâche. Mikhaïl essaya de retrouver une expression plus neutre avant de finalement soupirer. Plongeant ses yeux dans ceux de la femme, il répondit enfin.

« En échange de quoi ? Est-ce que vous attendez quelque chose de madame César ? Si c'est le cas, vous risquez d'être déçue. Nous sommes facilement remplaçables. Ce qui était totalement vrai. Et si vous attendez quelque chose de notre part... Je préfère me montrer honnête et vous dire immédiatement que je ne pactise pas avec des individus qui ont juré fidélité à Satan. Le ton de désapprobation était clairement détectable. Vous pourriez tout simplement nous laisser partir. Pourquoi vouloir toujours tout monnayer ? Qui plus est, nous n'avons rien de particulier et au vu de votre démonstration, vous n'avez besoin de l'aide de personne. »

Elle pratiquait la magie tandis que lui-même se contentait de ses « talents ». Autant dire qu'ils ne jouaient pas dans la même cour !
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 16 Mai 2018 - 20:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 302
ϟ Nombre de Messages RP : 110
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie VIII
- Maîtrise de la nécromancie VII
- Maîtrise des malédictions II
- Maîtrise des métamorphoses III
- Maîtrise des possessions III
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales I
- Regard tentateur I
- Drain de vie I
- Forme de démon III
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Evelyn n’était pas certaine qu’il y ait que l’irlandais soit aussi simple que son camarade russe le laissait ensemble. Non, elle pensait bien que ces deux individus n’avaient rien de simple. Vu la façon dont le second s’était débrouillé au couteau face au membre de la mafia russe… Il y avait fort à parier que le premier, trop intimidé pour parler probablement, avait quelques tours dans ses manches. Sinon ils ne seraient pas ensemble et sinon ils ne travailleraient pas tous deux pour Atia César. Cette dernière n’avait pas vraiment la réputation de s’entourer d’incapables après tout.

Une ombre passa sur le visage de la sorcière quand le russe mentionna les deux jeunes femmes qui avaient probablement déjà été victimes du cinéma. Ce dernier raffolait de ce genre de proies qui ressemblaient grandement aux actrices des slashers des années 80 qui finissaient irrémédiablement par trébucher et par être rattrapées par le psychopathe. Nombreux étaient ceux qui avaient même pensé ce sous-genre de l’horreur sexiste… Et sûrement y avait-il là une part de vérité. Evelyn savait juste que la bâtisse impie aimait à reproduire ce qui se passait dans ses films.

« J’espère que vous n’êtes pas sérieusement en train d’utiliser cet argument. Vous travaillez pour Atia César, vous faites partis de ceux qui déploient la misère dans leur sillage, qui se nourrissent tels des parasites de la pauvreté et de la misère, qui exploitent les innocents de bien des manières. Oui, je me saisie de leur terreur, de leur souffrance et je les mène à l’abattoir, ces innocents. »
Son sourire se fait un instant mauvais. « Mais au moins j’ai le bon sens de savoir que je sers le Mal. » On pouvait entendre la majuscule qu’elle mettait à ce mot dans le ton de sa voix. « Ces deux femmes sont devenues des victimes, tout simplement. Dévorées par les ténèbres. Leur destin aurait-il était plus valable si elles avaient été assassinées dans la rue ou avaient fait une overdose d’une quelconque drogue ? Non. »

Ah, l’hypocrisie des criminels ! Le russe semblait différent, mais ce qu’il venait d’énoncer faisait écho à de nombreux discours qu’avait entendu Evelyn au cours des siècles. Tous ces criminels qui se cherchaient des excuses, qui invoquaient le Diable qui les avait manipulé, avait placé des pensées impures en eux, ou d’autres prétextes plus matériels, un besoin de protéger leur famille. Oh, elle avait tout entendu et en entendrait sûrement encore beaucoup. Elle n’en avait pas, elle était ainsi et cela lui convenait très bien.

Aussi rapidement que l’humeur d’Evelyn s’était ombragée, elle redevint plus tranquille. La sorcière prit place plus confortablement dans son fauteuil alors que commençaient les négociations, la partie qu’elle préférait généralement. Même si ses interlocuteurs ne semblaient pas le moins du monde joueurs ce soir. Quel dommage, sûrement allait-elle devoir leur forcer un peu la main.

« Je ne veux rien d’elle. »
Pas pour le moment en tout cas. « Mais de vous deux. En vous maintenant en vie, je prive mon cinéma de deux âmes à tourmenter, de deux repas. Je suis prête à vous relâcher et à vous laisser partir, même si cela signifie que vous irez vous plaindre de ce lieu à Atia. Mais il faut remplacer ce que j’y perds. Je ne vous propose pas un pacte. Puis croyez-moi, votre retenue est tout à fait ridicule, vous allez en enfer quoiqu’il arrive. Alors pourquoi ne pas y aller pour mille péchés plutôt que pour un seul ? Vous manquez de conviction. Puis ce n’est pas une question d’avoir besoin d’aide ou non. C’est une question de principe. » Et de tourment… Car elle avait envie de tourmenter cet homme, pas en le tuant ou en le torturant, mais en le mettant face à ses propres démons. Il croyait en Dieu ? Il n’aimait pas qu’elle tue des innocentes ? Oh, il avait probablement beaucoup de sang sur les mains déjà, mais rien ne l’empêcherait d’en rajouter quelque peu.

« Voilà ce que je vous propose monsieur je suis trop bien pour converser avec un diable. Je vous laisse sortir, si vous me ramenez deux âmes, l’une pour votre ami, l’une pour vous. Vous pouvez traîner des clochards, payer des prostituées ou simplement attraper la première personne que vous croisez. Je m’assurerais que vous n’en souffriez pas les conséquences. Mais je veux que vous me rameniez ces personnes, en échange de quoi, vous pouvez tous les deux partir, sans que plus rien ne nous rattache qu’un mauvais souvenir. Vous pourrez en profiter pour aller vous plaindre au Cartel Rouge, mais vous m’avez dit vous-même que vous étiez sacrifiables. Et c’est ce qui risque d’arriver à votre ami si vous refusez mon marché. Alors, qu’est-ce que vous en dites ? Je suis toujours ouverte à la négociation, mais si vous vous attendez à ce que je fasse quoique ce soit gratuitement, vous n’êtes pas prêts de partir d’ici. »
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Jeu 17 Mai 2018 - 11:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil
Никто

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 68
ϟ Nombre de Messages RP : 13
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Crédits : Moi
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thrace au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
ϟ Liens Rapides :
Mikhaïl savait que son discours était celui d'un hypocrite : lorsqu'il avait agi pour la mafia, il avait été plus d'une fois contraint d'écouler de la drogue pour leur compte et il devait être responsable d'un bon nombre de décès ! Mais la situation lui apparaissait tout de même comme très différente de celle de cette femme. Elle, elle faisait le choix d'agir ainsi, elle n'avait personne qui menaçait les siens de représailles si elle ne se montrait pas docile. Et bien évidemment, le fait qu'il travaille pour Atia ne changeait pas vraiment la situation : sa sœur voulait rester en Amérique, mais par sa faute elle deviendrait une proie de choix s'il quittait le Cartel Rouge. Le seul moyen de se faire pardonner ses erreurs et de jouer son rôle de grand frère, c'était d'agir ainsi. Encore une forme d'obligation, sans quoi il ferait certainement d'autres choix. Alors oui, il devait sans aucun doute se voiler la face, mais pour lui les choses étaient différentes.
Mikhaïl préféra ne rien dire, la laissant penser qu'elle avait gagné cette manche avec sa verve. Il n'avait jamais eu beaucoup d'ego sur ce plan.

Elle en arriva finalement à ce qu'elle désirait d'eux et, encore une fois, il ne fut pas très étonné de sa demande. Elle semblait ne se baser que sur le mal et tout ce qui tournait autour de son occupation préférée – nuire aux autres. Pour quelle raison aurait-il fait preuve d'un peu d'originalité ? Elle était tellement ancrée dans sa vision des choses qu'elle ne pouvait pas comprendre que d'autres pensent différemment. Mais c'était un peu son cas à lui aussi, non ? Certes, le slave ne comprenait pas comment on pouvait se dédier à Satan et au Mal, mais il espérait tout de même faire preuve d'un peu plus d'ouverture d'esprit.

De toute manière, ce n'était pas bien important. Il resta silencieux quelques instants, voyant Aiden s'agiter à côté de lui. L'Irlandais ne voyait aucun problème à sacrifier quelqu'un à sa place si cela lui permettrait de rentrer chez lui, Misha le savait bien, mais sa situation était différente. Il faisait de mauvaises choses et il le savait bien, mais il essayait de ne pas en arriver à de telles extrémités. S'il n'y avait pas eu Aiden, il aurait certainement refusé, malheureusement il semblait que ce ne soit pas envisageable. Toutefois, comme elle avait dit être ouverte aux négociations, le trentenaire décida de tenter sa chance.

« Je me doute que la perspective de me faire faire du mal à quelqu'un doit vous réjouir. Je n'en attendais pas moins d'une personne telle que vous, j'imagine que faire état de ma croyance a dû beaucoup vous inspirer. Il n'était pas si stupide. Si j'avais été seul, j'aurais refusé votre exigence, parce que j'estime que personne n'a à subir le résultat de mes erreurs. Mais comme vous menacez mon ami, je suis bien obligé de me plier à votre demande.
C'est trop aimable.... Malgré tout, Aiden avait l'air soulagé.
Cependant, je préfère être honnête avec vous. Si vous me forcez à agir ainsi, je le ferais, mais cela réduira à néant toute possibilité d'une entente entre nous. Oh, je me doute que vous devez vous moquer d'avoir l'estime d'un homme tel que moi, mais on ne sait jamais ce que l'avenir peut nous réserver. Demandez-vous simplement si vous souhaitez réellement avoir un ennemi sous les ordres d'Atia. Il se trompait peut-être, mais une criminelle comme elle devait déjà avoir maille à partir avec la César. À vous de faire votre choix. Vous confirmez votre décision et je vais m'exécuter, mais cela mettra fin à une potentielle bonne relation, ou vous changez d'avis. »

Aiden renifla, il n'approuvait pas la manière dont son ami parlait à cette femme alors qu'elle était capable de les tuer en deux temps, trois mouvements, mais que pouvaient-ils faire d'autre ? Lui obéir bien évidemment, mais le slave n'en avait aucune envie. En tous les cas, il était sérieux. Si elle l'obligeait à agir ainsi, il ne se gênerait pas pour lui mettre des bâtons dans les roues s'il en avait un jour l'occasion.

« Par ailleurs, si vous ne changez pas d'avis, je n'ai pas besoin de votre protection. J'assume mes actes. »

Il ne manquerait plus qu'il lui soit redevable de lui avoir évité des ennuis avec les autorités !
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 17 Mai 2018 - 20:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 302
ϟ Nombre de Messages RP : 110
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie VIII
- Maîtrise de la nécromancie VII
- Maîtrise des malédictions II
- Maîtrise des métamorphoses III
- Maîtrise des possessions III
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales I
- Regard tentateur I
- Drain de vie I
- Forme de démon III
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Le russe avait tout à fait raison. Le voir glisser un peu plus du côté des ténèbres, le forcer à s’en prendre à des innocents pour sauver son ami… Voilà quelque chose qui réjouissait grandement Evelyn, surtout après tout ce qu’il lui avait dit. Sûrement qu’il pourrait se réconforter en pensant qu’on n’avait pas le choix, qu’il devait faire cela pour sauver la vie de celui qui l’accompagnait. Mais il en avait un, il n’était juste pas forcément prêt à en affronter les conséquences. Evelyn n’était en réalité même pas certaine qu’elle tuerait Aiden si jamais Mikhaïl lui faisait défaut. Mais elle le ferait sien, d’une façon ou d’une autre. Elle haussa toutefois les épaules avec un léger sourire quand il continua.

« Je dois dire que je n’aime pas trop les chrétiens. Mais après tout, je ne suis pas la seule. Je suis quasiment certaine que votre engeance a plus de sang innocent sur les mains que la mienne. »
Il suffisait de lire la bible après tout pour se rendre compte que l’assassin était plutôt dans les cieux qu’en enfer. Satan ne faisait-il pas que donner aux humains leur libre-arbitre et le droit de se choisir leur propre destin et d’apprécier leur existence physique ? « Vous avez toujours un choix. Sortir d’ici, ne jamais revenir et le laisser entre mes mains. C’est votre propre morale qui vous empêche de simplement le considérer. La vie est beaucoup plus relaxante quand on peut se détacher de ce genre de limites. Enfin… » Elle adressa un clin d’œil à Aiden. « A entendre votre ami, nous n’allons pas pouvoir passer la nuit ensemble malheureusement. »

Sauf qu’il n’en était rien. Evelyn elle avait le choix et ce que disait Mikhaïl faisait sens. Avoir un membre du Cartel Rouge parmi ses ennemis serait probablement pénalisant pour la suite de ses affaires. Mais elle n’était pas dupe pour autant et pouvait voir que le russe semblait la considérer avec une pointe de haine.

« Ce que vous a du sens. Mais il semblerait que vous soyez en train de creuser votre propre tombe. Après tout, vous ne semblez pas vraiment très friand de ma personne. Ce que vous me dites, c’est que si je ne vous libère pas sur le champ, vous me le ferez payer en empoisonnant mes relations avec le cartel. Sauf que rien ne me dit que vous ne le ferez pas quoiqu’il arrive. Il n’y a qu’à vous écouter pour savoir ce que vous pensez de moi et de mes semblables. En fait, votre foi vous pousse même à me haïr. Alors oui, vous envoyez me ramener des âmes ne serait qu’une solution assez temporaire et vous mettrez dans de bonnes conditions pour me nuire. Mais ce que je vois surtout, c’est que je n’ai aucune raison de vous laisser en vie. Si je vous tuais maintenant tous les deux, vous ne serez de deux disparus de plus dans Star City. Et vous n’aurez aucunement l’occasion de me nuire. »

Elle croisa les doigts devant son visage et leur adressa un sourire lugubre.

« Il va falloir revoir votre offre à la hausse si vous voulez que je vous relâche. Je veux bien ne pas vous envoyer vous salir les mains, mais pour le moment, vous ne m’apportez rien du tout. Aucune assurance que vous ne me rendrez pas le fait que je vous épargne. Et je choisis de vous épargner, même si cela va à l’encontre de ma nature, croyez-moi. Donc… Reprenons depuis le début. Si j’accepte de vous laisser partir tous les deux, qu’est-ce que vous êtes prêts à me donner en échange ? Deux âmes sont apparemment hors de question. Il y a bien d’autres façons de satisfaire cet endroit aussi… Mais dans tous les cas, il me faudra l’assurance que vous ne chercherez pas à nuire à mes relations avec le Cartel Rouge. Sinon autant que je vous tue dès maintenant pour jouer aux marionnettes avec vos cadavres. »
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Sam 19 Mai 2018 - 12:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil
Никто

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 68
ϟ Nombre de Messages RP : 13
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Crédits : Moi
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thrace au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
ϟ Liens Rapides :
« Je ne suis pas ici pour un débat théologique. »

Il n'aimait pas l'idée de devoir débattre de la légitimité de sa foi, c'était quelque chose de personnel dont il ne discutait même pas avec sa sœur. Comment aurait-il pu envisager de poursuivre cette conversation avec une parfaite inconnue ? Certes, elle vénérait apparemment le Diable, mais Mikhaïl ne pensait pas être en droit de lui jeter la pierre. Même en tant que chrétien, il n'avait jamais été totalement fidèle aux préceptes de la Bible qui, par moment, se contredisait de toute manière. Alors oui, il serait hypocrite de sa part de la juger. Cependant, même si le slave désapprouvait les choix de l'inconnue – notamment celui de faire sciemment le mal – il ne pouvait pas dire qu'il la détestait. Ils ne se connaissaient pas au fond et d'un point de vue extérieur, lui-même devait représenter le mal.

Le slave l'écouta exprimer tout ce qu'elle avait en tête, restant obstinément silencieux, même s'il sentait Aiden s'agiter. D'un geste de la main, Mikhaïl tenta de rassurer son ami, puis leva ses yeux clairs sur le visage de la femme. Ce n'est qu'après quelques secondes de silence qu'il répondit enfin.

« Je n'ai rien contre vous. Je n'approuve pas vos choix, mais comme vous l'avez souligné, je suis loin d'être un modèle de vertu, vous juger serait donc hypocrite de ma part. C'était franc, mais le croirait-elle ? Ça n'avait pas vraiment d'importance. Je n'ai pas dit que vous deviez nous libérer sans rien recevoir en échange. J'ai simplement dit que je refusais de tuer des innocents pour votre plaisir. Il y avait une différence, mais la verrait-elle ? Vous ne me connaissez pas, ne faites pas l'erreur de penser savoir comment je vais agir, ou encore ce que je pense de vous. »

Il savait que c'était risqué de parler ainsi à une femme qui pouvait certainement le tuer en claquant simplement des doigts. Mais que pouvait-il faire d'autre ? Depuis qu'il avait quitté l'armée, Misha était devenu un peu tête brûlée. Il en avait assez d'obéir à des gens qui n'étaient pas dignes de confiance et il fallait admettre que cette relation commençait sur une note relativement tendue.
Une fois de plus, Aiden s'agita, mais le slave resta calme et enchaîna de plus belle :

« Je n'ai aucune... preuve à vous donner concernant ma bonne foi. Seulement ma parole, mais j'imagine qu'elle ne doit pas valoir grand-chose à vos yeux ? Elle le prenait pour un traître, quoi de plus normal ? « Je n'ai aucune raison de vous nuire. Vous ne m'avez encore rien fait et même si je n'approuve pas vos actes, je sais que mon comportement pourrait aussi provoquer la colère de beaucoup de personnes plus honnêtes que moi. Il ne se voilait pas la face. Je peux vous proposer de vous offrir d'autres personnes. Des individus qui le mériteraient réellement, des criminels. Bien sûr, ça ne serait pas immédiat, mais j'en rencontre souvent, ce n'est qu'une question de jours. Il inspira profondément. Mais cela nécessite que vous m'accordiez votre confiance. Je peux même vous offrir une personne de plus en compensation de votre attente. Qui plus est, je suis certain que vous pourriez remettre la main sur nous si vous le vouliez, vous ne risquez pas grand-chose, n'est-ce pas ? »

À dire vrai, il n'en savait rien. Quels étaient les pouvoirs d'une femme pareille ? Misha préférait ne pas y songer, mais il savait qu'il n'allait pas signer de contrat avec elle, ce serait juste un accord verbal. Cela dit, elle pouvait toujours lui proposer une autre solution : tout comme elle, le slave n'était pas fermé à la négociation, mais il doutait qu'ils trouvent un meilleur terrain d'entente....
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 21 Mai 2018 - 19:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 302
ϟ Nombre de Messages RP : 110
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie VIII
- Maîtrise de la nécromancie VII
- Maîtrise des malédictions II
- Maîtrise des métamorphoses III
- Maîtrise des possessions III
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales I
- Regard tentateur I
- Drain de vie I
- Forme de démon III
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Sûrement qu’elle aurait pu lui dire qu’il s’adressait à la fille du Diable et que dès lors, toute conversation avec elle pouvait prendre des allures de débat théologique. Mais Evelyn préféra tout simplement ne rien dire et laisser cette partie de la conversation s’essouffler. Donner trop d’attention au grand monsieur dans les nuages n’était pas pour lui plaire, même si c’était pour pointer du doigt les incohérences de ses doctrines et le fait que le mal pouvait être tout à fait relatif… Sauf dans son cas bien évidemment. Chez elle, c’était quelque chose de terriblement présent, comme un groupe sanguin qu’elle aurait hérité de son paternel. Quoique sa mère, ayant été une sorcière, n’y était probablement pas pour rien non plus.

L’homme lui annonçait clairement qu’elle ne le jugeait pas. Ce qui la laissait dubitative. Après tout, il n’appréciait pas ses actes et son attitude et elle avait du mal à imaginer qu’il ne nourrisse que des bonnes intentions à son égard. Son ouverture d’esprit serait alors bien supérieure à celle de tous les chrétiens qu’elle avait rencontré. Mais après tout, il reconnaissait très bien qu’il aurait été hypocrite de lui lancer la pierre. La conversation prenait une tournure tout à fait intéressante, même si elle devait admettre que tuer les deux individus la démangeait quelque peu. Même si elle aurait aussi aimé s’amuser avec eux deux d’une autre manière.

« Et bien, quelle fougue ! Vous n’avez pas peur de parler franchement, c’est appréciable. Cela me change de mes minions… »
Qui étaient pour la plupart des lèches-bottes qui la vénéraient complètement. Mais elle aimait ça. « N’en abusez pas toutefois, rappelez-vous d’à qui vous parler et de ce que vous m’avez vu faire. » Son sourire s’élargit quelque peu. Aiden, lui, n’avait clairement pas oublié. « Mais j’admets que je ne vous connais pas, pour le moment. D’ailleurs vous pourriez commencer par me donner vos noms. Pour la suite, il ne vous restera plus qu’à me surprendre. » Nouveau sourire.

Ce qu’il fit d’une certaine manière. Même s’il ressemblait beaucoup à un criminel qui se cherchait une conscience, avec des limites morales assez étroites. En fait, il lui faisait bien plus penser à un vigilant qu’à un membre du Cartel Rouge. Est-ce qu’Atia César savait qu’elle avait ce genre d’individu sous ses ordres ? Un homme qui ne voulait pas marchander des vies innocentes contre la sienne et celle de son camarade ? Peut-être qu’elle pourrait aussi lui nuire au sein du Cartel si jamais elle le désirait.

« Il y a peu de gens dont j’estime la parole. Vous n’êtes qu’un homme. Vous pouvez mentir, souvent, la plupart du temps à vous-même. C’est pourquoi non, je n’ai pas de raison de croire ce que vous m’offrez. »
Même si cela pouvait se révéler intéressant. Elle gagnait trois âmes en échange de deux. Même si les trois âmes en question auraient probablement fini en enfer quoiqu’il arrive, leur valeur était beaucoup moins élevées que celles d’innocents. Tout au plus, cela accélérait le processus de moisson des enfers. « Il faudrait forcément une personne en plus. Et il ce n’est pas du fait de l’attente, mais simplement parce que j’ai déjà deux âmes de criminels sous la main. Pourquoi en attendre deux autres alors que je n’ai qu’à me servir maintenant ? » Elle soupira. « Si votre offre va dans la bonne direction, il va falloir l’étoffer quelque peu. » Elle réfléchit quelques instants, son index contre son menton, détaillant les deux hommes du regard.

Ils étaient des individus de chair et de sang, ils pouvaient rassasier le cinéma de bien des façons. Sans même avoir à y mourir. Mais elle doutait qu’ils soient dans le bon état d’esprit pour cela.

« Voilà ma contre-proposition. Je vous laisse partir d’ici et vous avez une semaine pour me ramener trois âmes. Je demanderais juste à ce que vous me laissiez quelque chose de vous avant de partir, une mèche de cheveu, un objet. Il s’agira de mon assurance que vous ne me ferez pas défaut et cela vous sera restitué une fois que la livraison des âmes aura été faite. Ou bien… Je vous laisse partir avec votre seule parole en guise de bonne foi. Mais dans ce cas, il faudra donner autre chose à cet endroit avant de partir. Qu’il ne reste pas sur sa faim si vous décidez de me trahir. » Finit-elle avec ce qui ressemblait presque à un ronronnement.
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Lun 21 Mai 2018 - 20:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil
Никто

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 68
ϟ Nombre de Messages RP : 13
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Crédits : Moi
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thrace au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
ϟ Liens Rapides :
En se montrant aussi vindicatif, Mikhaïl n'était pas certain du résultat. Il n'était pas idiot et avait parfaitement conscience du fait qu'il faisait face à une femme relativement puissante. Après tout, elle avait su repousser plusieurs assaillants entraînés dont un semblait être méta-humain, autant dire qu'ils devaient rester sur leurs gardes ! Cela dit, elle sut apprécier sa franchise, même si elle avait ses limites. Il ne fallait pas lui dire deux fois, Misha comprit bien qu'il s'agissait d'un avertissement et qu'il serait inspiré d'en tenir compte.

Lorsqu'elle leur demanda leurs noms, Mikhaïl hésita un bref instant. Il n'aimait pas dévoiler son identité aussi facilement, mais la situation était très spéciale. Cette femme n'aurait certainement pas de mal à se renseigner à leur sujet si elle le souhaitait, alors à quoi bon essayer de rester discret ? De toute manière, il n'était certainement pas le seul à s'appeler ainsi à Star City.

« Je m'appelle Mikhaïl. Il songea que ce n'était peut-être pas suffisant, autant jouer le jeu jusqu'au bout. Lesovsky. Un nom assez commun.
Aiden O'Brien. »

Aiden prenait soin de ne pas parler plus que nécessaire, tout comme il évitait de croiser le regard de la jeune femme. Elle était passée du stade de fantasme à celui de la femme qu'il fallait à tout prix éviter. Mikhaïl n'était pas surpris outre mesure, son collègue avait toujours été assez versatile de la sorte, du moins c'était le cas depuis qu'ils se connaissaient !

Misha ne détourna pas son regard de la jeune femme alors qu'elle répondait à ses remarques concernant sa parole. Ce n'était pas très surprenant qu'elle remette ça en doute, lui-même aurait certainement fait pareil si les rôles étaient inversés. Si elle lui faisait une promesse en lui disant de la croire sur parole, le ferait-il ? Assurément que non. Mais il n'avait malheureusement aucune solution de rechange. Ainsi, même lorsque lady Satan lui annonça qu'il allait devoir revoir son offre à la hausse, le slave ne sut pas vraiment quoi répondre. Augmenter le nombre d'âmes ? Cela l'ennuyait, car il savait qu'il aidait le Malin, mais que pouvait-il faire d'autre ?

Son silence persista lorsqu'elle continua à parler, avançant une contre-proposition qui ne l'enchanta pas vraiment. Laisser une mèche de cheveux ou un objet ? Pour les cheveux, ce serait assez difficile au vu de la coupe militaire qu'il arborait, quant aux objets qu'il portait, il n'avait aucune envie de les confier à une inconnue. Misha n'était pas matérialiste et les rares objets qu'il avait gardés avec lui au cours de sa vie avaient une valeur sentimentale. Quand elle termina ses suggestions, le slave la scruta d'un air neutre. Il avait peur de comprendre ce qu'elle sous-entendait, mais quelque chose lui murmurait que même une femme comme elle ne pourrait pas en arriver là.
Inspirant profondément, il reprit la parole d'un ton qui se voulait calme.

« Autre chose ? À quoi songez-vous précisément ? Il accorda un bref regard à Aiden avant de reprendre. Je ne suis pas certain qu'il soit prudent d'offrir une mèche de cheveux ou un objet à quelqu'un qui pratique la magie comme vous. C'est d'autant plus vrai que je n'y connais rien en la matière et que je ne tiens donc pas à commettre une imprudence en songeant à ne rien faire de grave. Il ne manquerait plus qu'elle puisse continuer à profiter de la situation même après qu'il ait apporté les âmes. Vous savez aussi bien que moi que vous avez plus à gagner à nous laisser vous apporter ces âmes, même plus tard, plutôt que de prendre les nôtres. Même si nous ne représentons pas grand-chose pour le Cartel, vous savez aussi bien que moi qu'Atia n'apprécierait pas que vous lui faisiez perdre de la main d’œuvre. Alors, je suis sûr que vous avez suffisamment à gagner, même avec deux âmes. Il soupira légèrement. Cela dit, en preuve de bonne volonté, je ne négocierais pas ce point. Trois âmes, c'est entendu. »

Mais pour le reste, il ne s'avouait pas encore vaincu. Tout dépendrait de la proposition finale qu'elle leur ferait.
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 23 Mai 2018 - 21:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 302
ϟ Nombre de Messages RP : 110
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie VIII
- Maîtrise de la nécromancie VII
- Maîtrise des malédictions II
- Maîtrise des métamorphoses III
- Maîtrise des possessions III
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales I
- Regard tentateur I
- Drain de vie I
- Forme de démon III
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Elle connaissait leurs noms maintenant. Ce n’était pas suffisant pour leur lancer un maléfice ou une malédiction, mais cela aidait toujours. Les noms avaient du pouvoir. Toutefois, elle aurait toujours besoin de quelque chose leur appartenant, ou mieux encore, d’un morceau de leurs êtres si elle voulait vraiment pouvoir faire étalage de sa magie. Qu’ils tentent de la trahir alors, de ne pas lui rapporter les âmes promises, et elle ferait de leurs vies un enfer. Ils ne pourraient rester une journée ou une nuit sans devoir faire face à une vision des plus effroyables, si elle ne s’amusait pas à exacerber en eux l’un des sept péchés capitaux…

Il y avait aussi la possibilité qu’ils lui mentent d’ailleurs. Mais elle l’avait à peine envisagée. Elle connaissait les hommes, les avait côtoyés au fil des siècles de bien des façons. Ceux là ne lui faisaient pas l’effet de menteurs. Surtout pas le russe. Avec le sens de l’honneur déplacé dont il faisait preuve, elle était quasiment certaine qu’il lui avait donné son véritable nom, ou le plus usité. L’irlandais aurait alors suivi.

« Oh, vous savez très bien à quoi je songe. Je vous ai déjà expliqué ce dont cet endroit se nourrit. » Commença-t-elle avec son éternel sourire aux lèvres.

« Vous avez raison, il n’est pas prudent de me laisser de telles choses. Beaucoup vous diront que de manière générale, il n’est pas prudent de négocier avec moi. Mais voilà où nous en sommes ! Il ne s’agirait que d’une assurance de mon côté. Un moyen de passer outre votre parole en quelque sorte. Si vous m’amenez bien les âmes qui me sont dues, vous n’aurez rien à craindre de ma magie et je vous rendrais tout ce que vous auriez pu me laisser ici. Je suis même prête à mettre cela par écrit dans un contrat, mais quelque chose me dit que vous ne le signerez jamais. »

De la même façon qu’elle imaginait difficilement qu’il accepte de lui laisser un morceau de sa personne. C’était un homme obtus qui lui faisait face et il bataillait pour ne pas lui laisser le moindre avantage… Alors même qu’elle aurait dû mener la négociation. C’était elle qui pouvait les incinérer sur place. Ils devraient juste être heureux qu’elle ne l’ait pas déjà fait !

« Si je vous tue, je compte bien m’assurer qu’Atia César ne l’apprenne pas vous savez. » Se mettre le Cartel Rouge à dos n’était vraiment pas dans ses projets. C’était d’ailleurs pour cela qu’elle envisageait sérieusement de ne pas les assassiner. « Mais comprenez-moi bien. Vous m’offrez une âme de plus, certes, mais vous me faites aussi perdre du temps. Les forces qui animent cet endroit n’aiment pas patienter, elles aiment laisser libre court à leur appétit. » Elle se releva, s’approchant des deux hommes. « D’où ma proposition. Cet endroit se nourrit de violence et de mort, mais pas que. Il se nourrit aussi de plaisir. Si vous voulez, cela peut être une forme de paiement, en attendant les trois âmes et je n’exigerais pas de cheveu ou d’objet de vous. Je suis même prête à vous laisser le faire tous les deux et à me contenter de regarder. Sauf si vous tenez vraiment à m’impliquer. » Elle leur sourit alors que des cornes semblaient poindre de son crâne dans la pénombre rougeâtre de la pièce. La lumière semblait s’être en effet amenuisée, comme si elle n’avait plus sa place ici.

Puis Evelyn éclata de rire.

« Ah ! Je doute que vous soyez taillés pour cela, vraiment. Mais nous n’avons toujours pas d’accords pour le moment. Je veux des garanties et pour le moment, vous ne m’en offrez aucune. »
Conclut-elle avec une moue boudeuse.
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Jeu 24 Mai 2018 - 15:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil
Никто

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 68
ϟ Nombre de Messages RP : 13
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Crédits : Moi
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thrace au Circus Maximus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des fusils de précision
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
ϟ Liens Rapides :
Il était bien évidemment hors de questions que Mikhaïl donne suite à la « suggestion » de la femme. La seule chose qui restait envisageable semblait donc être de se séparer du seul objet de « valeur » qu'il portait sur lui. Oh, il ne s'agissait pas de quelque chose de coûteux, ce n'était qu'un simple collier offert par son grand-père. Mais il avait une valeur sentimentale. Bien évidemment, si elle préférait sa casquette ou quelque chose de ce type, il ne s'en plaindrait pas, bien au contraire !

Du côté d'Aidan, Misha était pratiquement certain qu'il répondrait aussi négativement. Quelques dizaines de minutes plus tôt, il aurait été ravi de pouvoir « s'amuser » avec la jolie rousse, mais maintenant il semblait aussi enthousiaste que face à Atia César. Pas qu'elle ne soit pas séduisante, mais elle avait une aura légèrement castratrice dirons-nous.

Le slave soupira légèrement et n'ouvrit à nouveau la bouche que lorsqu'elle conclut qu'ils n'avaient toujours aucun accord. Certes, mais c'était parce qu'il tentait vainement de négocier au maximum afin d'arranger la situation et de s'en sortir le mieux possible. Malheureusement, il semblait qu'il n'allait pas y arriver, pas sans sacrifier quelque chose au passage. Il ne restait qu'à espérer que ce serait un événement mineur et non quelque chose de plus compliqué. Avec ce genre d'histoire, on ne pouvait être sûr de rien.

« Va pour le prêt. Il la regarda dans les yeux. Sans vouloir vous offenser, le reste ne nous intéresse pas. Sauf si tu as quelque chose à ajouter ? Cette fois-ci, ses yeux se posèrent sur Aiden qui secoua la tête avec vivacité.
Non, l'objet c'est très bien. »

Misha acquiesça d'un hochement de la tête avant de poser le verre vide qu'il tenait toujours à la main, puis il la leva vers son cou et décrocha rapidement le collier qu'il portait avant de le tendre à la femme.

« Il n'a aucune valeur, mais j'imagine que ce n'est pas ce qui vous intéresse ? »

Le collier en question représentant Saint André, une figure de la religion que son grand-père chérissait sincèrement. Une fois de plus, l'ancien militaire se sentait coupable de se séparer d'un tel objet, mais avait-il le choix ? Il préférait encore prendre le risque de ne plus jamais le revoir que de participer à quelque chose qui servirait le malin. Oh, bien sûr, les âmes qu'il amèneraient le feraient, mais disons que ce n'était pas lui qui le faisait en personne. De toute manière, il avait toujours veillé à avoir une conduite aussi en accord que possible avec les préceptes de la religion et la débauche ne faisait pas partie. La question était donc réglée.

Aiden s'était défait d'un objet similaire, une bague héritée de sa famille maternelle et portant plutôt éléments symboliques de la culture irlandaise. Elle avait déjà beaucoup plus de valeur que le collier du slave, la femme pourrait la revendre assez cher si elle le souhaitait.

Soupirant légèrement, l'homme releva les yeux vers la femme, espérant que ce serait suffisant. Pour se donner de la contenance, il essaya de « clore » l'accord de manière à ce qu'elle ne puisse pas exiger davantage.

« Il est effectivement inutile de mettre notre accord par écrit. Contentons-nous d'un.... contrat verbal. Qui n'engagera à rien de plus que ces trois âmes. Il hésita brièvement avant de reprendre. Je suis un homme de parole, j'espère que c'est aussi votre cas. »

Autrement dit, il apprécierait peu qu'elle sorte de nouveaux accords si elle décidait que ce n'était finalement pas suffisant comme paiement.
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie



Le cinéma, c’est un oeil ouvert sur le monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Centre Ville :: Le quartier des Théâtres-