AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Le mat d'Agyrem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 11 Mai 2018, 19:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8239
ϟ Nombre de Messages RP : 882
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits




Le mat d'Agyrem




Omicron avait pour projet l'invasion de la Terre Prime. Il menait, à cette fin, une armée parmi les plus puissantes jamais rassemblées depuis les confins du Terminus. Cependant, pour réussir à mouvoir une telle force de frappe, il se devait de confier le commandement de segments de son armée à de vaillants et sûrs lieutenants. Parmi eux comptait Dessel Valcyn, qui s'était déjà fait connaître à nos deux héros, par le passé.

Ce guerrier valeureux et redoutable devait conduire, lors de l'assaut final contre Star City, plusieurs bataillons de troupes d'élite que le seigneur Omicron réservait encore ; ces « escadrons de la fin » restaient jusque-là sur le banc de touche, prêts à l'emploi, sous le manteau du secret. Dans un monde aux confins des univers, loin de toutes les dimensions les plus proches de la Terre Prime, ces régiments se rassemblaient et se paraient pour l'offensive.

Dante connaissait bien Agyrem, l'immense plaine que couvraient les forêts et les steppes, que boursouflaient quelques collines. On n'y trouvait qu'une poignée de villages et pourtant, c'était là que le seigneur Omicron avait installé les casernes et les usines destinés à la constitution de troupes d'élite tout à fait novatrices. Le sol y était riche en nickel, chrome et autres métaux qui intéressaient l'art de la guerre « façon Terminus » : ces données géologiques expliquaient le choix d'Omicron.

Le vieux dragon avait donc décidé, au tout début du mois de mai, de porter là-bas un coup fatal aux ambitions du seigneur ; l'objectif était simple : détruire ces foyers d'armement et de recrutement. Dante n'avait pas choisi d'agir seul, puisqu'il avait dépêché sur place des contingents de gobelins et d'autres créatures inféodées ; il totalisait près de 35000 soldats et 70 pièces d'artillerie. Ce ne serait pas de trop face aux supposés 50000 soldats ennemis et à leur artillerie comptant près de 150 pièces !

Le dragon n'avait pas qu'une armée avec lui, il avait aussi un Ryan ; ce dernier s'était joint à lui pour l'occasion. Conscient des enjeux terribles pour la Terre Prime ou seulement motivé par la perspective de revoir son rival, Ryan avait accepté et promis de renoncer à la bière pour l'occasion.

Dante et ses bataillons dressaient le camp à dix kilomètres des installations principales de l'armée adverse ; un ruisseau traçait une vaine ligne entre les deux troupes : les gobelins et autres soldats sous la bannière du dragon s'étaient disposés en formation le long de ce ruisseau. L'aile droite, au sud, était plus dégarnie que l'aile gauche, au nord.

 « Nous avons libéré le plateau central au petit matin. Malgré le brouillard, ils auront remarqué notre mouvement, puisqu'ils se sont empressés de l'occuper pour mieux nous toiser. » La manœuvre servait un but précis : simuler la retraite.  « Dessel Valcyn n'est pas là. Il est parti en direction des colonnes d'Agyrem. Il a dû prêter foi à l'impression de fuite en bon ordre donnée par nos troupes. Ces colonnes sont un lieu sacré, ici-bas. J'imagine qu'il a des dévotions à y faire. Si tu cours dans cette direction, Ryan, tu ne pourras pas le rater. » Pendant que Ryan s'occuperait de son rival, comme la suggestion de Dante l'y invitait, sur le champ de bataille, les lieutenants de Dessel Valcyn ne manquerait certainement pas de profiter de l'absence du chef pour « n'en faire qu'à leur tête ».

Le dragon comptait sur cette mauvaise discipline et l'histoire lui donna raison. Il connaissait bien ces créatures du Terminus, il connaissait leur inclinaison naturelle pour la dissidence et l'insubordination. Le chat absent, les souris danseront, et ces lieutenants lanceraient un assaut ; la bataille débuterait, il n'y aurait plus qu'à la mener.

Le signal fut donné quand, du haut du plateau, on vit les premiers mouvements de troupe. Ainsi se jouait l'avenir de Star City. L'invasion touchait à sa fin et sur cette plaine marécageuse se déciderait la couleur de l'assaut final...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 21 Mai 2018, 18:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles
En ligne

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2632
ϟ Nombre de Messages RP : 251
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku
Dante n’avait guère eu à produire de grands efforts pour convaincre Ryan de se joindre à sa croisade aux confins du Terminus. Depuis le début de l’Invasion, Bang n’avait fait que combatte ou presque, étant de toutes les batailles face aux troupes d’Omnicron. Il avait vu la force de sa Terre, mais il en avait aussi reconnu la fragilité…

Conscient que ses camarades de la Légion comme tous les acteurs du bien ne pourraient pas éternellement subir les assauts des phalanges du Terminus, c’est sans la moindre hésitation qu’il avait accepté de se joindre aux troupes du Dragon. Yasova laissée à la bonne garde de Montecristo, il avait ressenti une excitation terrible à l’idée de se frotter, de nouveau, à celui qui avait été l’adversaire le plus coriace qu’on lui avait opposé à ce jour : Dessel Valcyn, ancien Champion du Haut-Seigneur Belia Darzu !

Droit et digne dans son Haori blanc, Bang ferma les yeux face au spectacle de l’armée du Dragon. A la droite de Dante, il avait observé la ligne de bataille. Ses notions de stratégie se limitant à ses parties d’Age of Empire, il ne trouva pas utile de donner son avis sur la façon dont son ami entendait mener la danse. Tout juste se contenta t’il de lui de lui mentionner avec une certaine fébrilité :

"Je n’aime pas ce plan… !" Non pas qu’il ne lui reconnaissait pas de chances de succès, au contraire. Il n’aimait pas l’idée de s’éloigner de son ami ainsi que de tous les gobelins qui, au fil des péripéties et aventures, étaient devenus de vrais camarades. Et il ne se fit pas prier pour le signaler en portant sur les régiments alignés un regard terne : "Je devrai être là et me battre avec vous… !" Il était persuadé que, lancé dans les rangs serrés des troupes du Terminus il aurait pu perpétrer un véritable massacre !

Mais, Bang avait une confiance aveugle en son ami et mentor. Persuadé qu’il avait pesé chacune de ses décisions pour arriver au plan le plus efficient du monde, Ryan esquissa un sourire en posant sa main sur l’épaule du Dragon.

"Je m’occupe de lui aussi vite que possible…" Souffla Black Arm en commençant à plier ses jambes sur lui-même, passant d’un talon à l’autre en en gardant une tendue, s’échauffant comme l’eut fait Goku, une de ses nombreuses idoles ! Satisfait, il se redressa d’un bond et se tourna vers son ami pour lui adresser un sourire teint d’une confiance non feinte. "Et je viens vous filer un coup de main !" Passé par des entrainements infernaux depuis le Tournoi qui les avait précédemment opposé, Ryan pensait sincèrement pouvoir disposer de son rival en vitesse.

Un ultime salut passé sous forme de deux doigts levés et Bang partit plus surement qu’une flèche en direction des colonnes que lui avait indiqué son mentor et ami. La bise lui glaçait les moelles, il faisait un froid de loup ! Les frondaisons bruissaient, les ruisseaux ruaient dans la glace et les troupes avançaient, au loin.

D’un bond, il surgit d’entre deux colonnes et ses talons claquèrent lourdement lorsqu’il prit pied sur les pierres ternes. A genoux face à un bas-relief qu’il n’aurait su identifier, Ryan n’eut pas la moindre peine à le reconnaitre. C’est sans ménagement qu’il l’apostropha…

"Hey, Dessel…" Bon, c’est vrai qu’on avait connu entrée en matière plus agressive… Elle suffit à faire entendre le sourire dans la réponse de l’apostrophé : "Garou… !" Garou ? Ah oui, tiens, c’est vraiment qu’il ne devait le connaitre que sous le pseudonyme utilisé lors du Tournoi… Qu’importe ! Déjà, des créatures en armures chatoyantes braquaient leurs armes sur Ryan. Il identifia la menace comme étant la garde personnelle de son Général de Rival et la traita en bonne et due forme. Etendant vivement son bras, Bang les cingla tous d’un Kiai qui les souleva de terre et les projeta, inconscients, contre divers éléments du décor. Dessel Valcyn, lui, n’avait pas bougé d’un iota.

"C’est entre toi et moi… Dessel !" Là-dessus, le Général d’Omnicron déploya sa lourde carcasse pour faire face à son rival. Quarantenaire barbu au front ceint d’un bandeau rouge vif, son puissant poitrail était ceint d’une armure moderne assez différente de leur précédente rencontre mais qui offrait au « Détenteur du Poing du Sang Pur » cette unique apparence. "Ah, j’attendais ce moment !" Au fond de ses yeux, Ryan déchiffra une haine sans borne ainsi qu’une profonde rage. Tous deux se toisèrent ainsi, saturant l’air d’une tension qui ne demandait qu’à exploser…
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 02 Juin 2018, 11:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8239
ϟ Nombre de Messages RP : 882
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Ryan n'appréciait pas le plan que proposait Dante, mais il ne le désapprouvait pas ; et pour cause, il en comprenait les enjeux et peut-être même saisissait-il qu'il serait impossible à son intellect trop oisif d'en concevoir un meilleur.

Aux incantations du légionnaire, qui témoignait de l'amitié qu'il nourrissait pour le dragon, ce dernier se contenta d'une réponse narquoise et tendre :  « Comme si les distances te posaient un réel problème... »

Après tout, le seul intervalle qui semblait se soustraire aux étonnantes capacités de Ryan était l'invisible fossé qui le distinguait de ses congénères féminins ; il semblait simple et facile au jeune homme de rallier Tokyo depuis New-York, tandis que la demoiselle du rez-de-chaussée de son appartement des bas-quartiers semblait pour toujours inaccessible... mais ne digressons point !

Contrairement à ce que croyait Ryan, du reste, un Hulk ne suffirait pas à vaincre cette armée ; et pour cause, ils se trouvaient sur Agyrem, non sur la Terre Prime, où peut-être les lois de la physique jouaient des tours au trop intrépide légionnaire... face à Dessel Valcyn, qui aurait l'audace d'émettre un pronostic, qui se prévaudrait d'une assurance qui ne serait jamais que l'expression la plus téméraire de la vacuité ?

Dante hocha la tête et vit Ryan s'avancer vers son destin ; il resta immobile à contempler le plateau du Shizën, qui s'élevait au centre du théâtre d'opération. De l'autre côté, parmi les rangs ennemis, l'abandon du plateau avait suscité une vague d'enthousiasme : le « perfide Dragon » se préparait-il à la retraite ? avait-il compris la stupidité de son ambition ? qui était-il pour étaler sur Agyrem ses mauvaises ambitions ?

Dante communiqua ses premiers ordres. Ses troupes légères installées au sud, le long du ruisseau, reçurent pour consigne de se retirer, ce qui passerait aux yeux de l'ennemi pour une retraite ordonnée, car la troupe avança au pas cadencé, observant les strictes règles d'une conduite disciplinée.

On entendit les hurlements, les acclamations heureuses des régiments adverses et bientôt le plateau du Shizën se dégarnit au sud ; ce mouvement laissait vulnérables les flancs de la troupe restée sur le plateau, mais l'ennemi, commandé par le lieutenant Thapht, subordonné de Dessel Valcyn, ne manifestait aucun signe d'inquiétude : à ses yeux, la retraite de l'ennemi ne faisait aucun doute, et la position du plateau, haute et défensive, lui assurait un avantage tactique considérable.

À travers le brouillard, on vit le plateau se vider par le sud ; Dante tournait cependant son regard vers le nord du champ de bataille, où il attendait une attaque de diversion – bien qu'elles fussent destinées à l'envahissement général, global et total de toutes les dimensions, ces armées avaient suivi un entraînement particulier car Omicron avait tiré les grandes leçons de l'échec d'Omega. Ainsi, quand on entendit le grondement des unités motorisées, au nord, on sut que l'offensive aurait lieu là aussi.

 « Que les troupes de Napoléon tiennent le bastion de Sulkitz. Le dénouement de la bataille s'y jouera. »

Le bastion de Sulkitz était une position fortifiée érigée au cours de la nuit par les troupes gobelins ; Napoléon, le meneur gobelin au nez long et au bicorne, tenait ferme la garde de son sabre ; il s'était dressé au sommet du petit bunker et contemplait chacun des soldats disposés du bon côté des palissades métalliques et hérissées de barbelures.

Un vieux chef sénescent aurait certainement étalé la surface du bastion mais le brave Napoléon n'était pas sot : il savait inspirer le courage et l'endurance dans le cœur de ses hommes, leurs armées et leur vaillance seraient plus solides que l'airain des forteresses ou la pierre des cathédrales.

Les regards se tournèrent vers l'Est ; les quatre colonnes ennemies approchaient au pas de charge ; des drones armés de lances énergétiques et munis certainement de blasters ; infanterie légère ? Napoléon leva son sabre.  « Soldats ! Gardez-vous à droite ! Gardez-vous à gauche ! Que pas un ennemi ne passe s'il ne vole ! Et souvenez-vous, vous mourrez avec moi, mais vous ne vous rendrez pas ! Süleyman ! Süleyman »

Les premiers ennemis franchissaient déjà le ruisseau. Le choc ne tarderait plus.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 02 Juin 2018, 16:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles
En ligne

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2632
ϟ Nombre de Messages RP : 251
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku

Une méchante rafale vrilla des doigts de verglas dans sa cape blanche. Pas un instant, Ryan n’en détourna le regard. Il avait bigrement de l’allure, Dessel… Ses épaules comme son torse s’étaient plus encore étoffées et il n’avait pas coupé ses cheveux ni taillé sa barbe depuis une éternité. Cela lui donnait une allure monumentale et hirsute de bête sauvage… Bang semblait, pourtant, en ignorer toute crainte…

"Je vais en finir vite, à pleine puissance…" La remarque esquissa un sourire sur le visage buriné de Dessel Valcyn. "Fais donc… J’ai hâte de voir les résultats de ton entrainement !" Le vent commença à s'élever sur la surface de combat. Des étincelles claquèrent tout autour d'un Ryan dont le visage affichait la plus inflexible détermination et une dureté inexprimable. L'énergie se mit à radier du terrien en ouragan. Une véritable tornade de Qi se souleva autour de Bang ! La plaine entière se mit lentement à trembler dans un grondement sourd et quelques fissures apparurent en surface. Sur Terre, il avait toujours dû faire -plus ou moins- attention à sa propre puissance pour ne pas impacter des observateurs innocents. Ici, dans le Terminus il n'avait pas les mêmes préoccupations et il put lâcher toute sa puissance à sa guise ! Une aura de couleur extrêmement pâle l'entourait mais l’on ne retrouvait aucune chaleur réconfortante dans ce Qi. Rien d’autre qu’une froideur mortelle.

"Impressionnant." Lui lança un Dessel Valcyn toujours aussi calme. "Tu es immensément plus fort que lorsque nous nous sommes affrontés la dernière fois…" Puis, l’ancien Champion du Haut-Seigneur Belia Darzu arqua ses bras et se cambra légèrement en arrière.

"KAAAAAAH ! ! ! ! !"

Son cri n'était pas un simple artifice pour effrayer son adversaire. Il exprimait toute la rage qu'il ressentait. Le hurlement emplit la plaine puis il se propagea sur les montagnes alentour. Et une aura d’énergie de soudainement draper notre homme d’une flamme sombre aux allures de terne manteau. A chaque seconde, l’aura semblait bien redoubler d'intensité ! C'était maintenant la plainte d'un gigantesque animal blessé qui provenait du centre de ce qui était une véritable tornade d'énergie. Les bourrasques cinglaient le sol et les rafales brisaient la roche qu'elles atteignaient ; quelques cailloux se soulevèrent, puis explosèrent en s'envolant, réduits en poussière par tant de puissance !

"Je suppose que çà ne sera pas si rapide, en fin de compte…" Déglutit Ryan en ressentant amèrement la réalité : leurs forces étaient désormais équivalentes… "Prépares-toi… Lui vociféra un Dessel Valcyn au visage aussi agressif que sa musculature se faisait impressionnante. …je vais te tuer, Garou !!!"

Mue par toute la haine et la rage du monde, Dessel s’élança d’un bond formidable vers notre héros pour l’accabler d’un formidable coup de pied au visage. Ryan bloqua l’offensive d’un bras levé mais une vague expression de douleur passa sur son visage. Celui de Valcyn afficha une satisfaction sadique.

Immédiatement, la Némésis de notre homme enchaina d’une coup de poing rageur destiné à lui ravager le visage. Mais Bang avait pris toute la mesure du danger et stoppa l’attaque en enferma le poing dans sa main ! Il riposta en portant, lui-même, un coup de poing que Dessel para de la même façon ! Le mimétisme fut poussé à l’extrême quand leurs deux genoux s’heurtèrent avec fracas au lieu de cogner leurs ventres.

Bang et son adversaire tinrent leur prise, jusqu’à ce que le « Détenteur du Poing du Sang Pur » n’y mette fin d’un violent coup de tête cueillant plein front notre héros surpris. Ryan tituba sur quelques pas mais riposta d’un coup de pied chassé fouettant le visage de son adversaire ayant bondi en avant pour lui faire rendre gorge. Le bruit des coups roula longtemps entre les colonnes avant que les deux adversaires ne retrouvent -enfin- une garde décente. Sur leurs lèvres à tous deux, un sourire… Espérant que tout allait bien pour son ami et ses gobelins, Ryan se jeta de nouveau à l’assaut !
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 14 Juin 2018, 12:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8239
ϟ Nombre de Messages RP : 882
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Ryan menait un combat exemplaire. Contre Dessel Valcyn, il déployait les fruits de son entraînement et manifestait les signes d'une progression sûre et constante. L'issue de l'affrontement, cependant, n'était pas assuré ; Ryan devrait se montrer prudent et surtout gardait la tête froide : il était coutumier des impulsions tragiques, des gestes irréfléchis, des passions liquides ! S'il s'abîmait dans la clarté du jour, dédaignant l'ombre des manoeuvres et des tactiques, il connaîtrait l'âpre douleur, le dur sanglot, le printemps sans les fleurs...

Dante vit le premier sang couler. Au sud du champ de bataille, les gobelins de Napoléon levèrent leur bouclier pour parer le premier assaut des lances ennemies. Le kéranium fournissait à targes rondes une résistance hors du commun, mais les armes énergétiques retentirent malgré tout comme la danse ineffable d'un éléphant dans la boutique d'une cristallerie alsacienne. La violence du choc fut insuffisante à briser la ligne des soldats qui se forma rapidement le long du ruisseau, tout autour du bastion de Sulkitz.

Là, Napoléon brandissait son sabre et motivait la troupe à rester ferme sur ses positions. Le plateau de Shizën se vidait, les colonnes de l'ennemi convergeaient vers ce bastion et au nord, les troupes motorisées s'avançaient droit sur la position occupée par le dragon, au-delà du seul pont franchissant le ruisseau élargi et plus profond en ce lieu. Pour contrer la menace mécanique, Dante fit donner l'ordre à son artillerie, commandée par le maître-artificier Ishaï, de canonner sans relâche la route du nord, à travers le brouillard, afin de surprendre les troupes adverses, tandis que plusieurs détachements avancèrent à leur rencontre, pour porter le choc aux abords est du pont. Près de Dante, un gobelin s'inquiéta de ce brouillard persistant et funeste, qui empêchait l'observation du champ de bataille la plus complète.

Le dragon balaya ces jérémiades d'un revers de la pensée. "Allons, ce brouillard est un allié précieux. Il suffit de savoir le flatter." Le dragon, lié à ses troupes par l'intermédiaire du Cérébropyre, ne craignait pas un instant les surprises qu'une mauvaise vision du champ de bataille peut laisser apparaître, comme les vilains champignons qui jaillissent en secret, dans la forêt, après les pluies chaudes du début de l'été.

Là, au nord, après le pont, les troupes mobiles du dragon rencontrèrent l'infanterie motorisée de l'ennemi ; les pertes, de ce côté, étaient lourdes, mais les drones du Terminus avaient répliquer en éparpillant dans les airs des dispositifs de brouillage et de protection contre les tirs de l'artillerie, ce qui favorisait leur passage.

Mais elles ne purent franchir le pont car déjà les premiers gobelins s'y trouvaient et portaient le combat de ce côté de la rivière. La mêlée fut rapidement confuse et rude, mais à force d'efforts et de ténacité, les soldats du dragon parvinrent à tenir les ennemis à l'Est du pont.

Au nord comme au sud, la situation était maîtrisée. L'ennemi s'y enliserait bientôt, puisqu'il croyait l'armée conduite par Dante sur le chemin de la retraite. Le dragon ordonna donc au gros de sa troupe, demeuré jusque-là près de lui et en ordre de marché, de faire mouvement vers le sud-est, vers le plateau du Shizën. "En vitesse et sans musique pour le moment, à l'abri des regards ennemis sous le brouillard. Ishaï suivra la troupe."

Dante comptait sur l'implacable résistance du bastion de Sulkitz. Napoléon en était descendu pour rejoindre la troupe, au bas de la palissade, et donnait du sabre et du blaster contre la masse considérable des ennemis qui se pressaient alentour, pour engloutir le bastion sous le nombre. Mais à la foule des ennemis répondrait le courage et la discipline des gobelins ! Plusieurs tombèrent à ses côtés mais le lieutenant du dragon connaissait les horreurs de la guerre, toute la pornographie des visions d'effroi que suscitent les plaies béantes, les os brisés, les gueules cassées.

Toute la musique du monde ne saurait cacher la laideur des combats ! Ô sinistre nécessité ! Le sabre du gobelin s'enfonça dans la gorge jaune d'un adversaire qui manqua tantôt de l'embrocher."Tenez la ligne, soldats ! Sachez vaincre ou sachez périr !"
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 22 Juin 2018, 23:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles
En ligne

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2632
ϟ Nombre de Messages RP : 251
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku
Le combat durait depuis un petit moment dans les profondeurs du Terminus. Aucun des deux adversaires n'avait pris d’avantage décisif sur l'autre jusqu'à présent. La plupart des coups n'atteignaient -d’ailleurs- jamais leur but… Mais chaque touche marquait les chairs alors que pour chaque poing qui s'abattait, un pied frappait à son tour !

Ryan haletait et transpirait à grosses gouttes. Son aura craquait toujours autour de son corps, le transformant en une étoile à l'éclat insoutenable. Il n'était pas gravement blessé, mais ses muscles étaient maintenant fatigués et ils le lui faisaient savoir, douloureusement... Il se frotta les côtes, là où la jambe de Dessel avait failli lui faire affreusement mal et l’autre combattant passa ses doigts sur sa joue, poisseuse de sang, portant la trace d'un coup de poing rageur du terrien. Valcyn sourit laconiquement, crispé des formidables efforts qu'il avait dû fournir contre son adversaire, son rival... Ryan lui sourit, en retour. Ce combat était le plus formidable qu'il ait disputé depuis bien longtemps !

"Incroyable, souffla notre homme en tenant sa garde, je pensais m’être entrainé si durement ces dernières semaines… Mais nous sommes au point mort !" Dessel ne lui répondit que d’un reniflement laissant transpirer son arrogance naturelle. "Tu as dû t’entrainer autant que je ne l’ai fait !" "Toute ma vie…" Fit-il, amèrement. "Du moins, c’est ce que je croyais… Pourtant, c’est loin d’être suffisant !"

Les yeux de Ryan faillirent sortir de leurs orbites à cette déclaration. Ne semblant pas goutter cette réaction, Dessel grinça fortement des dents avant de lui caqueter avec une haine palpable : "J’ai sué sang et eau, massacré des peuples entiers et n’ai cessé de me perfectionner pendant des années avant de devenir le Champion du Haut-Seigneur Belia Darzu ! Bien des fois j’ai cru mourir… Mais je n’ai jamais connu la défaite ! Jamais ne suis tombé à terre ! Jusqu’à ce que tu entres dans l’Arène… Toi… Le champion d’une planète inférieure, le mortel insouciant, le clown de cirque !!" Ryan eut un rictus. "Clown de cirque… C’est nouveau !"

"Quand tu m’as battu, çà a été un coup terrible… Perdre contre toi qui n’avait ni technique, ni expérience ! Etre écrasé par la seule puissance brute m’a fait réaliser que tu étais, naturellement, bien plus doué que moi…" Ryan ne répondit pas. Visage de marbre, il accueillait les confessions de cet adversaire au cœur lourd. "L’humiliation a été totale lorsque le Haut-Seigneur m’a congédié à mon retour ! Tu m’as privé d’une mort dans l’Arène et plongé dans la honte en commandant à ton Maitre la clémence pour son rival déchu !" Les mots de Dante lui revinrent en mémoire ainsi que ce petit air espiègle les ayant accompagnés. Donc, le Dragon avait vraiment instigué pour que Dessel ne soit guère condamné…

"A cause de toi, je ne pouvais plus combattre… L’Arène d’Armax était ma vie… Une vie que tu m’as arraché, Garou !" Bang voulut hasarder quelques mots mais il ne sut que répondre. Doucement s’éveillait en lui la conscience que ses actes avaient des conséquences. Toujours… "C’est en déversant ses serviteurs dans le Terminus pour assembler ses armées que le Seigneur Omnicron m’a trouvé… Eveiller mes pouvoirs lui était possible, les décupler également ! Mais il ne le ferait qu’au prix de mon éternelle loyauté. Si je refusais, il ne me restait qu’à pleureur les rêves de grandeur que j’aurai dû vivre avec le Haut-Seigneur Belia Darzu et réaliser avec le Seigneur Omnicron !"

"Et tu as accepté." Fit brièvement Ryan, d'une voix froide. "A condition que son ordre soit de te trouver et me venger de toi !" De toute évidence, il n’avait pas réussi à flairer sa trace et Bang s’était seul jeté dans la gueule du loup. Mais il n’avait aucun regret : son amitié pour Dante était à ce prix ! "Tu lui as abandonné toute fierté… Seulement pour devenir plus fort ?"


Le visage de Dessel s’illumina tant de haine que de frustration. Sur ce, il se pencha en avant et commença à hurler. De nouveaux reliefs apparurent sur ses bras, ses jambes, son torse… Ses muscles augmentaient progressivement de volume, tandis que son corps gagnait en taille, et en puissance. La lande entière se mit à trembler sous la force qu'il dégageait, auréolé d’une authentique abyme de noirceur. Puis il se redressa en vociférant :

"Je voulais renaitre après que tu m’ais tué, déshonoré ! Redevenir le guerrier implacable et insensible que j’étais avant de croiser ta route !!" Une incroyable aura parcourue d’éclairs foudroyants émergea soudain. "Grâce au Seigneur Omnicron… Je me sens fort à nouveau !" Ryan soupira de dédain, dévisagea son rival en garde d’un air hostile et dit d’un ton agressif comme supérieur : "Tu es sûr ?"

Las, Bang se mit en position de défense. Cette fois-ci, c'était l'instant de vérité tant attendu. Dessel serait à son maximum. Ryan, lui, pensait déjà être à pleine puissance... Grinçant des dents à l’idée qu’il ne pourrait pas rapidement aidé ses amis dans leur propre combat, notre héros chassa de son esprit ces pensées pour se focaliser sur le sien !

Dans un cri déchirant, Valcyn se jeta en avant. Etonné par la vitesse diabolique de son adversaire, le Légionnaire n’esquiva qu’au tout dernier instant. Dessel se contenta d'une brève insulte, avant de projeter sur son adversaire un ray d’énergie cosmique dont il avait le secret. Il s’écrasa au loin, bien après que le combat au corps à corps ait repris…
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 27 Juin 2018, 14:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8239
ϟ Nombre de Messages RP : 882
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
C'était à Pistoia, faubourg de Florence, dans les jardins d'Arezzo. À l'ombre d'une tonnelle, sous le feuillage épais d'invisibles lilas, Dante appréciait la fraîcheur du jour finissant, quand l'ombre s'allonge au pied des arbres, quand le vent s'élève pour bailler.

Sous le front endormi des Apennins, le palais s'offrait quelques heures de quiétude avant la clameur qui ne manquerait pas de s'élever depuis l'Est.

Dans l'air quelques parfums déjà s'alarmaient ; quelques oiseaux fuyaient vers les rives de la Mer Tyrrhénienne, alertés par le frémissement des futaies, par les soupirs de la Terre.

«  Je suis venu t'avertir. J'aurais pu rester aux côtés du capitaine Gautier.  »

L'homme aux côtés de Dante, assis face à lui, était un vieillard pâlissant comme la lune qui décroît ; il se dégageait pourtant de lui, de ses lourdes épaules et de son regard de vieux loup une impression de si haute noblesse qu'on aurait pu le prendre pour l'Empereur, ou le Pape, ou quelque autre suprême souverain. Sa bouche affaissée, ses mains rétives trahissaient son émotion et son inquiétude. D'un geste il désigna les contreforts montagneux.

«  Il y a toujours là-bas des hommes qui se battront pour moi.
- C'est vrai. Ils seront morts avec honneur, quand ton épouse et tes deux filles passeront sous la troupe des soudards tandis que ton fils et toi vous promènerez en plusieurs morceaux à travers toute la région.
- Giovanni ne le permettra pas.
- Giovanni n'aurait pas fait appel au capitaine Gautier s'il avait souhaité faire des prisonniers, Muzio. Toi-même, par le passé, tu n'as pas hésité à le patronner...
- Cela n'explique toujours pas les raisons de ta présence ici. Pisser sur la tombe ouverte d'un ennemi n'est pas dans tes habitudes.
  »

Le vieillard s'était levé et rapproché d'un balcon. Il y prit appui pour observer les Apennins si tranquilles.

«  Je ne suis pas venu pour railler ta défaite. Je suis venu te donner une leçon. Viens te rasseoir. Nous avons encore le temps.  »

Devant lui apparut sur la table un échiquier et ses trente-deux pièces. Giovanni tarda quelque peu mais reprit sa place, devant le dragon. Il joua le premier.

[…]

Ce souvenir apparaissait à l'esprit de Dante, tandis qu'il jetait des regards déterminés loin à l'Est, sur le champ de bataille. La destruction du pont assurait un avantage tactique immédiat, mais son importance stratégique se révélerait plus tard, quand la bataille tournerait définitivement à leur avantage.

«  Ne devrions-nous pas aller prêter main forte à votre ami Ryan, messire?  » questionna la petite voix d'un gobelin à ses côtés. Dante répondit : «  Ce n'est pas toujours rendre service à quelqu'un que de combattre à sa place. Il doit se débrouiller, ou périr.  »

Ces derniers mots suscitèrent chez le gobelin tant d'émotion que ses oreilles parurent vibrer comme la fourche d'un diapason qui s'accorde aux sombres harmonies d'un chant funèbre. Dante dédaigna de rassurer le petit être, qui n'en serait que plus réjoui lorsqu'il verrait revenir Ryan et son triomphe.

Sauf si ce dernier échouait sous les coups de son rival... l'hypothèse paraissait grotesque, mais le dragon l'envisagea un instant et composa, en lui-même, un petit discours à servir aux derniers parents de Ryan sur la Terre Prime. Depuis le temps qu'il voyait mourir les gens autour de lui, Dante avait appris à gérer ces formalités non sans la maestria qu'on lui connaît...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 08 Juil 2018, 21:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles
En ligne

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2632
ϟ Nombre de Messages RP : 251
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku
Dessel écumait de colère ! Bang se montrait un adversaire aussi incroyable que méthodique, bien différent du jeune combattant inexpérimenté qu’il avait précédemment affronté. Il avait toutes les peines du monde à lui tenir la dragée haute et seule sa rage de vaincre le maintenait encore pleinement dans cet affrontement. Diaboliquement rapide, son adversaire profita d’une saute de concentration pour s’immiscer dans sa garde.

Bras en croix, Ryan anéantit sa défense d’une ruade héritée de ses affrontements multiples avec Torbhom-Sensei... La suite fut un immédiat direct du gauche mordant les abdominaux du combattant des abysses terminales immédiatement suivi d’un uppercut du droit qui décolla proprement Dessel Valcyn du sol ! Le Légionnaire poussa plus loin encore son avantage, refermant ses mains sur des chevilles désormais au niveau de son visage. Rugissant, il rabattit son rival à terre et le sol trembla dans une plainte gutturale qui roula longtemps dans les sinistres monts, jusqu’au champs de bataille !

Rompu aux affrontements où la pitié n’avait guère sa place, Ryan surplomba son rival au sol et chercha à l’y maintenir de sa poigne de titan. Il ne souhaitait pas le tuer, il ne l’avait jamais voulu… Contrairement à un Dessel hargneux qui, laissant exploser sa colère, renversa la vapeur en clouant notre homme au sol dans la position qui était précédemment la sienne !

"Merde…" Pesta simplement Ryan avant qu’un premier poing de vienne lui cingler la face. Puis un autre. Et encore un autre. Tant et tant d’autres… Chaque coup résonnait en son crâne comme résonnent les coups de cloches dans les cathédrales tandis que le sol gelé se fissurait peu à peu face à tant de brutalité ! "CREVES !" Lui beugla l’ancien Champion du Haut-Seigneur Belia Darzu en le cinglant de ses deux poings simultanément ! La terre sous son dos avait cédé face à l’impact et les deux combattant se trouvaient plongés vers une crypte, relique de l’existence d’un vestige tombé dans l’oubli. Bien que le gouttait du sang envahissait sa bouche, Ryan se laissa aller à un reflexe de survie, roulant pour passer dans le dos de Dessel et nouer ses bras autour de sa taille. Une souplesse plus tard, son rival sonné peinait à se redresser et Ryan le cueillit d’un coup de pied ascendant le décollant hors de la crypte pour le faire s’écraser près d’une des colonnes d’Agyrem, battue par le vent glacé du Terminus

Jaillissant hors du tombeau excavé par leur combat, Bang fut heurté de plein fouet par la colonne minérale que Dessel venait de lui lancer avec force. Le roc céda sur ses muscles puissants, mais seulement pour laisser place aux poings vengeurs de son rival ! Ryan bloqua un premier dans sa paume et Valcyn fit de même pour sa contre-attaque ! Tous deux s’opposèrent alors dans un duel de force brute, leurs pieds ravageant le sol alors que nul de souhaitait perdre une once de terrain ! De sourds grondements montèrent crescendo de la terre alors qu’ils la lacéraient une plaie béante dans leur tour de force. D’épaisses lézardes surgirent, emportant des pans entiers de roche dans les entrailles de la montagne. Tous deux se jaugeaient d’un regard dur alors que le roc tremblait puissamment. Jusqu’à ce que Ryan de relâche subitement son étreinte pour cingler d’un crochet le menton de son rival qui recula de quelques pas.

"Vas-y…" Fit laconiquement Ryan, d'une voix froide. Dessel haussa les sourcils. "Tu te ménages, c'est évident…" Poursuivit-il sans le quitter de son regard presque décoloré. " Je suis certain que tu peux faire mieux que ça !" Dessel fulminait, les poings serrés et la mâchoire crispée à l’extrême. Effectivement, il n’avait pas dévoilé tout le pouvoir qu’avait éveillé le Seigneur Omnicron. Simplement parce que cela lui demanderait du temps. Aussi fut-il terriblement surpris de voir Garou croiser les bras sur son torse en reculant de quelques pas. "Tu ne devrais pas me sous-estimer !" Un sourire moqueur passa sur les lèvres d’un Ryan heureux d’avoir touché la corde sensible. "Et toi de profiter de la situation avant que je ne change d’avis !" Ce combat avait beau être le plus formidable qu’il eut à livrer depuis longtemps, Bang en voulait plus… Sur Terre, il devait constamment faire attention à ne pas perdre le contrôle de sa force… Ici, dans le Terminus, il pourrait laisser libre court à son pouvoir sans mettre en danger qui que ce soit. Désolé Dante, mais il semble bien que la nature sombre de votre ami le pousse à prendre des risques inconsidérés !

Sur ce, Dessel se pencha en avant et commença à pousser un nouveau cri de guerre. De nouveau, ses muscles augmentaient en volume tandis qu’il laissait exploser toute sa puissance. Des veines grossières zébraient nettement sa peau pour lui donner une allure toujours plus agressive et inquiétante ! La montagne entière se mit à trembler sous la force qu'il dégageait. Quand il se redressa, Dessel arborait un immense sourire sardonique et plein de cruauté sur le visage.

Ryan ne put s’empêcher de ressentir un petit frisson. Il se trouvait de nouveau face à un challenge insurmontable, comme lors de leur premier affrontement où Valcyn lui avait semblé invincible. Sans coup férir, il sentit un poing s’enfoncer dans son bas ventre et le Légionnaire en vomit un flot de sang !

"Je suis invincible, désormais !" Lui rugit le Commandant des Forces du Terminus en empoignant sa tête à deux mains avant de la percuter de son genou. Ryan roula en arrière, la vision troublée, et hasarda une garde de fortune alors que, déjà, Dessel entreprenait de méthodiquement l’accabler de coups plus vicieux les uns que les autres. Ses esprits revenus, le terrien chercha à lire dans les coups qu’il esquivait et bloquait avec peine. Il y décela une ouverture, puis encore une autre… A la troisième, il donna son coup le plus fort dans le thorax de son rival… Qui se moqua de sa tentative ! A l’impact, le bras du Légionnaire se couvrait d’entailles desquels coulait son sang… "Qu’est ce que tu n’as pas compris dans le mot « invincible » ?" D’un ample crochet à revers, Dessel repoussa Bang, le sang s’échappant de la bouche du terrien.

"Tu es devenu si fort…" Riposta notre homme en épongeant ses lèvres d’un revers de main. "Bien plus que moi…" D’aucun aurait pu penser que Ryan était habité d’un fort sentiment de terreur face à cette totale impuissance que cette confession semblait bien prouver. Pourtant, il semblait affreusement calme… "Mais la force ne fait pas tout… Je peux te l’assurer !" Prenant ces mots comme un outrage, Dessel Valcyn se rua à l’assaut pour lui faire rendre gorge. Ryan, lui, entreprit de faire parler les enseignements de Tarkhan comme de Dante !
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 14 Juil 2018, 10:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8239
ϟ Nombre de Messages RP : 882
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Qu'il est difficile de traîner l'hippopotame hors du marécage ! Muzio jouait aux échecs avec Dante, conscient que son destin était scellé, conscient qu'il n'avait rien de plus noble et de plus honorable à faire : disputer la dernière partie serait comme apposer sur le parchemin des temps une signature discrète et terminale.

Les premiers pions s'avancèrent au centre du plateau, sur la colonne E, en face à face. Un cavalier, sur la droite, vint en menace, bientôt amoindrie par la défense d'un cavalier adverse, sur la gauche. Aussitôt le fou blanc s'en alla côtoyer les abords de ce hussard intrépide, en B5. Un vilain pion s'avança, contraignant ce même fou à suivre la main de Dante en A4. Ainsi rassuré, Muzio déploya son autre cavalier pour menacer le pion blanc du centre, un prudent pour une progression régulière.

 « Ne te méprends pas. J'aurais préféré une autre issue à ce conflit. » Ce disant, Dante se contenta de roquer, échangeant les positions de sa tour et de son roi. Au sourire de son adversaire, il était facile de comprendre que ce dernier nourrissait quelque aigreur à l'égard du jeune homme face à lui. Un fou noir s'installa en E7, en protection du cavalier. Comme il attendait une réponse de Muzio ou une réaction, Dante mena sa tour d'une case sur le côté, sans aller plus loin.

 « Tous les Italiens préfèrent toujours une autre issue à tous les conflits. C'est dans notre nature. » Sur la colonne B, le pion noir avança de deux cases – c'était bien son droit. De nouveau menacé, le fou blanc, trop téméraire, dut reculer d'une case. Muzio conduisait un déploiement mesuré et circonspect : il avança d'une case un pion pour protéger celui du centre. Ce geste rendait grâce à la pondération qu'on lui connaissait.  « S'il y avait un autre chemin, nous l'aurions suivi. »

Dante hocha la tête sans dire un mot, ouvrant d'une case et d'un pion le chemin de la colonne C. Muzio opéra, à la droite du plateau, la manœuvre du roque. Au bas de la colonne H, le pion avança d'une case, sous l’œil étonné du vieillard.  « Je t'ai connu plus hardi. » Cette familiarité donnait à croire qu'ils revenaient à des dispositions plus amicales ; le dragon en fut amusé. Rien de tel qu'une partie d'échecs au bord du gouffre des destins pour rapprocher deux êtres trempés du même caractère !

En B7, Muzio plaça son fou. Dante répliqua sans attendre, prenant d'assaut la colonne D : son pion s'avança sur deux cases.  « Que disais-tu ? » déclara-t-il dans un sourire largement communicatif. La tour noir quitta le chevet du roi pour se rapprocher de la reine. En face, chez les blancs, le cavalier fit de même, délaissant la proximité du fou et de la tour coincé dans le coin gauche.

En réponse, le fou noir s'imposa entre la tour vagabonde et le roi solitaire. Ces échanges donnaient à croire que les deux adversaires cherchaient à fuir l'affrontement et se contentaient d'une parade, d'une démonstration ; il n'en était rien.

Dante investit la colonne A d'un pion sur deux cases. Muzio répliqua sur la colonne H, d'une case seulement. Le fou blanc en B3 se rapprocha en C2 de son confrère.  « tu n'as d'autres choix que d'ouvrir les hostilités, Muzio. »

Après quelques minutes de réflexion, l'homme s'avoua vaincu : le pion noir du centre saisit son homologue blanc et s'installa en D4. La riposte fut immédiate et le pion en C3 s'occupa de saisir à son tour l'intrus.  « Fais honneur à ton intelligence, mon ami, et sache qu'ils ont compris, même à Paris, que l'assaut frontal est un risque trop grand pour des gains trop minimes... »

[...]

 « Les temps changent, les armes changent, les soldats changent, les tactiques, les manœuvres, les outils, les appareils changent, mais la guerre... la guerre demeure toujours la même. Ses dimensions se multiplient, se dédoublent, se transforment, qu'importe ! La guerre n'est jamais que l'expression globale de la volonté. Quelle volonté ? Celle de vivre. Celui qui guerroie pour d'autres raisons que celle-ci se condamne à la chute. C'est ce qui perdit Omega, c'est ce qui perdra Omicron, c'est ce qui perdra tous ceux qui font de leurs moyens des fins. »

Ces propos résonnèrent dans l'esprit des gobelins autour du dragon, mais ceux-ci n'en rien pipèrent. Après quelques instants d'un silence grave, solennel ou très gênant, selon les points de vue, un gobelin s'écria :  « Sire ! Toutes les troupes du plateau sont descendues sur le bastion de Sulkitz ! Ils ne tiendront pas... » Tous les regards, tournés vers Dante, se figèrent quand il déclara :  « Excellent. Laissons l'hippopotame se noyer. »


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 18 Juil 2018, 23:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles
En ligne

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2632
ϟ Nombre de Messages RP : 251
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku
Dessel Valcyn tendit les bras et poussa un puissant cri qui fit trembler l’ensemble des colonnes d’Agyrem. Une incroyable aura se dégagea autour de son corps pris de fortes convulsions. Bang se mit en position de combat, soutenant le regard carnassier du monstre qui lui servait d’adversaire. Ce dernier sifflait de ravissement et de cruauté.

"Fini de bluffer, terrien !" Assena Dessel d’un ton glacial et moqueur. "Voici ton pire cauchemar ! Tremble, et affronte ton destin !!" Malgré la menace, Ryan se contenta d’ajuster sa garde en maintenant le calme le plus absolu. Déterminé à montrer son absence de peur, Ryan fut le premier à se lancer à l’assuat, sautant avec vélocité sur son rival qui n’esquissa pas un mouvement. Le terrien porta un puissant coup de poing dans le visage de l’Ultime, l’impact résonnant fortement entre les colonnes. La joue de Dessel fut déformée par le poing, mais il n’avait pas perdu son sourire. Surpris, Bang tenta de s’écarter mais le poing de l’autre siffla à son tour, frôlant sa tête de peu et éraflant sa joue qui se mit à saigner. Une perle de sueur coula sur le front de notre Légionnaire, excité et emplie d’une forte poussée d’adrénaline s’emparant de chaque fibre de son être.

Retentant un nouvel assaut, Ryan fut cette fois reçu par les deux poings de Dessel simultanément, tous deux dirigés de façon calculée et intelligente. Mais le disciple de Tarkhan n’était pas moins malin. Esquivant habilement chaque coup en posant ses mains sur les bras devenus troncs pour se donner de l’élan, il se fraya un chemin dans cette tempête de poings colossaux, parvenant à parer et à éviter la plupart des attaques. À chaque esquive, il frappait méthodiquement et avec force les points vitaux et les ouvertures de Valcyn, inlassablement. Cela semblait sans le moindre effet. Pourtant, Ryan souriait… Entre deux esquives et avant de placer un nouveau contre, il siffla avec mépris :

"Sont-ce donc là ces poings invincibles ? Ils ne sont pas vraiment douloureux… Ne devrais-tu pas, désormais, pouvoir te débarrasser de moi d’un battement de cil ? Alors prouve-le moi !" "Enfoiré !" Cracha l’ancien Champion du Haut-Seigneur Belia Darzu, piqué au vif ! "Je vais t’exploser la mâchoire !!"

Dessel ne parvenait pas à reprendre le dessus, et cela l’agaçait au plus haut point. Pataud, il hasarda une série de directs que Bang esquiva sans peine. Concentrant sa vitesse à son paroxysme, Ryan parvint à éviter avec facilité la frappe adverse en réalisant une feinte de corps grâce à l'impulsion de sa jambe droite. Pivotant sur son bassin, sans se déplacer énormément, il parvenait à esquiver toute une série d’attaques grâce à un bon sens qui lui économiserait beaucoup d'énergie. Son air crispé et froid avait cédé la place à un visage plein de fureur et de colère, comme s'il en voulait personnellement à celui qui avait eu l'inconscience de le menacer de mort.

"Déjà fatigué, Dessel ?" Demanda-t-il en le dévisageant, un rictus supérieur aux lèvres. "Tu n’as rien d’invincible !" L’Ultime trembla de colère. Ce misérable avorton se fichait ouvertement de lui et ses piques continuelles n’arrangeaient en rien son ressentiment ! Bouillonnant de rage, Dessel laissa à nouveau craquer son aura, avec encore plus de puissance que précédemment. Une incroyable aura parcourue d’éclairs foudroyants émergea soudainement de poussière soulevée. Ryan afficha un sourire féroce, le même que son adversaire, en moins cruel et, surtout, moins monstrueux.

Les pierres s'entrechoquaient tandis qu'ils fondaient l’un sur l’autre. Lançant un premier coup, le terrien se freina lui-même avant d'effectuer un salto sur le côté. Sa puissance avait été sans contrôle et il avait pris, à cet instant, le risque de subir des dégâts similaires à sa première frappe non réfléchie. Les entailles couvrant son bras attestaient de la résistance du corps de Dessel Valcyn, nécessitant de frapper avec force dans des points musculaires précis, des axes névralgiques destructeurs, permettant de dépasser la simple violence. Prenant son appui sur une main, Ryan reprit une puissante impulsion et feinta son rival pour préparer une frappe plus précise. Acculé, l’Ultime contre-attaqua, avec force, permettant au Légionnaire d'esquiver avec finesse.

"Reste tranquille !" Lui rugit le Commandant des Forces du Terminus après qu’il eut esquivé une énième frappe. Ryan eut un sourire sardonique en constatant que son rival avait des difficultés à respirer désormais. Comme il l’avait imaginé… La transformation de Valcyn démultipliait sa masse musculaire en décuplant sa force de pair. Mais, dans le même temps, cela dégradait complètement sa vitesse… Toute la puissance du monde ne vaut rien si l’on ne peut pas toucher son adversaire ! Tarkhan le lui avait enseigné lors de leur première rencontre… Que le clou ne fait pas le marteau. Que la main fait le marteau ! Et, dans le monde brutal de Tarkhir où la vie est cruelle, instable, frémit et lutte à chaque instant, Ryan avait pris la leçon de ses Sensei comme acquise : la force de frappe agrémentée de vitesse pure, tout au nom de la puissance de frappe la plus éclatante qui soit.

Se déplaçant à grande vitesse, Ryan réapparut face à son rival qui pensa l’avoir vu venir et porta un coup ample que notre homme évita de justesse. Enragé, l’Ultime envoya un uppercut tout en s’exclamant : "Tu crois me surprendre ?" Cependant, son coup n’eut pas l’effet escompté. Au lieu du bruit des os qui se fissurent et du sang répandu, Dessel eut la sensation de l’apre saveur du sang montant dans sa gorge. Il le vomit à torrent alors que le poing fermé de Bang s’enfonçait dans son thorax. "Oui, je le crois…" Répliqua t’il d’une voix malicieuse alors que, déjà, il armait un coup de pied rotatif du gauche. Dessel esquiva en jurant mais le Légionnaire se réceptionna sur son pied d’assaut et déclencha un coup de pied chassé droit. Le coup toucha son rival au nez, lui explosant totalement les voies nasale et l'exposant à une souffrance extrême.

Ryan conclut d’un violent coup de talon dans le ventre de Valcyn qui tituba en arrière, suivi d’un crachat de salive sanguinolente. Il effectua une pirouette pour se rétablir, se réceptionnant sur le sol la main posée. Un genou à terre face au terrien, l’Ultime massait son ventre endolori et respirait difficilement. Crépitant autour de ses muscles démesurément gonflés, l’aura foudroyante du combattant semblait plus terne…

"J’abandonne…" Une certaine incrédulité saisit Valcyn à mesure que la scène devant ses yeux progressait. "Tu abandonnes ?" Haleta t’il, interdit par ces mots dans la bouche de Ryan. "Comment ça, tu abandonnes ?!" "Tu as atteint ta limite… Toute cette puissance superflue a sapé ton endurance comme ton énergie. L’intensité de ton Qi est en chute libre... Je ne vois pas l'intérêt de poursuivre ce combat plus longtemps !" Mordant sa lèvre, l’ancien Champion du Haut-Seigneur Belia Darzu parvint à se ressaisir sous l’effet de la rage et de la douleur, se remettant sur ses jambes tremblantes. Il serra les poings plusieurs fois, regarda Ryan qui le dévisageait d’un air fier et fut alors pris d’une violente colère crispant son visage. Il n’allait pas laisser les choses ainsi alors que sa némésis, l’être honni, cet insupportable prétentieux le toisait de haut après lui avoir infligé une sévère correction avant de lui refuser le combat. Il allait se battre, il allait déchaîner toute sa haine et sa folie sur ce personnage tant haï. "Je ne te tuerai pas, Dessel !" Valcyn adressa un regard stupéfait à son rival. "Je suis au-delà de çà désormais... Crois le ou non, j'ai pour toi du respect et tu restes une icône, un excellent combattant qui a pris de bien mauvaises décisions !"

L’Ultime, atteint de vertiges, tremblait d’incompréhension et d’une colère montante. Son pire ennemi, non content de l’avoir écrasé face contre terre, se permettait de l’humilier verbalement… Il aurait souhaité lui faire rendre gorge immédiatement. Mais pourquoi diable cet air sévère sur les traits de son rival le touchait il autant ?

"Je suis satisfait car ta fierté, pour ce qu’il en reste, est en miettes…" Pour le terrien, sa Némésis avait abandonné cette rare vertus liées aux humains sur l’autel d’une puissance immédiate offerte par un sombre sire des abysses terminales. "Le supposé invincible Dessel Valcyn vaincu par un combattant issu d’une planète aussi faible que la Terre…" Pour paraphraser ses mots lors de leur première rencontre, dans l’arène d’Armax. "Tu l’as ressenti, n’est-ce pas ? La Peur…" L’expression qui passa sur le visage de l’Ultime étira un sourire satisfait sur les lèvres de notre homme. "Je m’en vais aider mes amis à détruire les armées de ton pathétique Sire et ensuite je retournerai sur Terre… Tu ferais mieux de ne plus causer le moindre ennui et de ne pas chercher à t’en prendre, de nouveau, à mon monde. Et si jamais tu y songeais de nouveau, je veux simplement que tu te souviennes. Je veux que tu te souviennes la morsure de mes poings… Je veux que tu te souviennes du seul homme qui t’ait jamais battu !"

Ainsi, Bang tourna les talons à son rival comme à une partie de ses démons, d’une voie qu’il avait longtemps cherché à arpenter et où il se serait oublié. Mais çà, il ne s’en rendrait compte que bien plus tard. Pour l’heure, il songeait à Dante comme aux Gobelins et espérait avoir, encore, le temps de faire une différence dans le conflit les opposant aux hordes terminales. Pour préserver des vies, il aurait bien pu donner la sienne…

Pris dans un véritable tourbillon d’émotions, Dessel Valcyn affichait un visage effaré alors que son rival s’éloignait peu à peu. Serrant les poings, des veines de colères sur le front, le combattant tremblait de frustration. Lui avait toujours vécu dans la puissance et le pouvoir, à rabaisser les autres et à affronter l’univers entiers dans l’arène... Pourquoi était-il si intrigué par cette Némésis dont il ne parvenait pas à percer le secret de la force ? Les propos que lui avait offert son adversaire avait mis le chaos dans ses repères comme dans son esprit et il ne parvenait pas à reprendre le contrôle de son corps et de ses pensées. Jusqu’à ce qu’il ne se laisse aller à la haine et à la colère…

"Ne te moques… Pas de moi !" Il grinçait des dents, mais parvenait à tenir debout, pour l’instant. Les reliefs de son corps s’illuminèrent dans une éblouissante lumière mauve alors que l’Ultime concentrait une immense quantité d’énergie entre ses bras croisés. "JE NE PERDRAI JAMAIS ! ! !" Alerté par le cri, Ryan se tourna juste à temps pour voir une extraordinaire vague déferlante d’énergie cosmique fondre sur lui et déclencher une déflagration qui éleva une épaisse fumée haut, très haut, dans les cieux du Terminus…
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 21 Juil 2018, 15:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8239
ϟ Nombre de Messages RP : 882
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Muzio méditait sa victoire prochaine. Il entendait bien l'emporter sur ce trop jeune ami, sur ce gamin qu'il aurait dû toiser avec les yeux du mépris et qu'il avait pourtant admis à sa table comme son égal, comme son pair. Le vieil homme admirait cette pousse étonnante, ce surgeon bizarre au cœur d'un arbre en pleine renaissance ; Dante se montrait flamboyant comme tant d'autres en Italie, à cette époque, et pourtant quelque ombre secrète en lui fleurait bon les mystères, les secrets, l'inavouable. La nouveauté le suivait partout où il défrichait les habitudes ; pas une broussaille n'échappait à la faux de ses décisions. La surprise partout lui tenait lieu d'écuyer. S'il devait périr tantôt, Muzio s'honorait d'avoir été le témoin d'un semblable météore. Peu d'astronomes ont jamais cette chance.

Celui qui faisait autrefois la pluie et le beau temps dans les environs de Pistoia entraîna l'offensive. Il plaça un cavalier noir en B4, sur le flanc du plateau, là où le dragon s'attendait à le voir saisir une occasion plus centrale. Quelque peu étonné, Dante concéda un sourire : ces vieux os avaient encore assez d'énergie pour opposer une résistance sinon déterminante, au moins opiniâtre. En réaction, le dragon retira son fou en B1, comme pour le punir.

Geste de prudence ou amorce d'une stratégie épineuse ? Un télépathe aurait donné cher pour assister à ce duel. En soutien de son cavalier, sur la colonne C, Muzio avança un pion de deux cases. Il posait les bases de cette façon d'attaquer qu'il affectionnait entre toutes et qu'on nommerait plus tard l'approche du « Hussard polonais » ; toute l'ironie de l'appellation résidait dans l'origine italienne de ce mouvement.

Mais la géographie n'était pas la première des préoccupations de nos deux joueurs, trop concentrés qu'ils étaient.  « Admirable, je le reconnais. » Dante ne feignait pas son amusement. Il avança un pion en D5. Aussitôt, son adversaire déplaça l'autre cavalier de F6 en D7, pour venir en renfort de la manœuvre qu'il opérait. Muzio irait jusqu'au bout de cette approche, Dante le comprit et ses craintes s'éveillèrent.

Un dangereux couloir s'ouvrait pour la dame ennemie. Loin de s'en prémunir, il fit alors un geste qui provoqua, chez son adversaire, une surprise innocente. En effet, Muzio ne s'attendait pas à voir la tour avancer de deux cases sur la colonne A ! Un soupir d'étonnement lui échappa puis il avança le pion de la colonne F sur deux cases, pour menacer l'homologue blanc de la colonne E. Comme il s'y attendait, la tour blanche quitta le bord du plateau pour une position plus centrale en E3.

 « Prévisible... » Muzio pestait intérieurement. Il fut contrait de replacer son cavalier en F6.  « C'est bien le problème. Tu es comme ces taureaux que les Espagnols agitent dans les arènes. Le moindre chiffon rouge te rend fou. » Dante retrancha le cavalier à la droite du plateau en H2. Alerté, Muzio isola son roi en H8. Le dragon répliqua aussitôt, sans paraître réfléchir, en avançant le pion de la colonne B.

 « Sauveras-tu Caterina ? » Le pion noir saisit le pion blanc en A4. Aussitôt le pion blanc de la colonne B vint pour venger son frère capturé. « Caterina et tes enfants sont déjà partis. Un navire les attend à Livourne. »

[…]

Dante s'était jusque-là gardé d'entrer trop loin dans l'esprit des gobelins qui, attachés à son service et liés à lui par le Cérébropyre, menaient sur le champ de bataille les combats les plus âpres. Cependant, à peine avait-il dérouté ses proches lieutenants par une citation des plus étonnantes qu'il diffusa en eux la certitude du plan qu'il avait conçu. Ainsi le gros de la troupe, demeuré jusque-là en arrière dans le brouillard et supposément en mouvement de retraite, fit alors son apparition tandis que Dante, transformé en dragon, s'élançait droit vers le plateau du Shïzen. Au nord, le pont était détruit. Au sud, le bastion de Sulkitz résistait encore aux assauts du gros des troupes ennemies, troupes descendues du plateau.

Grossière erreur ! Le brouillard se dispersa bientôt, révélant alors les régiments du dragon qui montaient au sommet du plateau. Ils franchirent le ruisseau et chargèrent en bon ordre les quelques troupes du Terminus demeurées au sommet du plateau. Totalement surpris, les drones n'offrirent qu'une piteuse riposte avant de fuir vers l'est et d'abandonner le plateau au dragon et à ses gobelins. Ils s'y installèrent et disposèrent sur ces hauteurs les batteries d'artilleries conduites par l'expert-artificier Ishaï. Les premiers tirs causèrent stupeurs et tremblements chez l'ennemi ; car l'armée rassemblée ici par Dessel Valcyn se trouvait coupée en deux et sous le choc !

Napoléon, implacable défenseur du bastion de Sulkitz, lança aussitôt une contre-offensive. L'humeur changeait de camp.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 30 Juil 2018, 00:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles
En ligne

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2632
ϟ Nombre de Messages RP : 251
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku
La fumée noire dégagée par la déflagration s’éleva dans le ciel comme s’lève un dragon, s’estompant progressivement. Dessel fut estomaqué en voyant Ryan toujours vivant. Certes, il considérait le terrien comme un des combattants les plus forts qu’il eut jamais vu mais… Sa résistance ne cessait de l’étonner ! Quand bien même, l’Ultime ourla un sourire mauvais à la vue des vêtements carbonisés, de ce corps partiellement brûlé et ensanglanté au bras gauche tailladé de bien des plaies tout comme le poing qui le terminait, brandi en sa direction.

"Donc tu as tiré de l’énergie cosmique sur ma projection pour en amoindrir l’impact…" Non, pas tout à fait : Ryan ne savait pas utiliser l’énergie cosmique comme pour bien le faire l’Ultime. Mais il avait compris l’idée. Relâcher un Kiai sur la vague déferlante en avait atténué la force mais notre homme restait, tout de même, bien amoché par cette attaque ne méritant qu’un seul qualificatif : lâche ! "Je n’en attendait pas moins de toi… Bravo ! Mais…" Le sourire du malandrin des abysses terminales s’élargit lorsque du sang goutta doucement vers le sol pour le maculer d’un rouge ardent. "Tu ne peux plus utiliser cette main !"

Trop heureux de son coup d’éclat terminant de réduire à néant son honneur, Dessel Valcyn ne s’écoutait que trop parler. Bang le lui fit instantanément payer en se fendant d’un mouvement rapide. Affreusement rapide ! C’est comme s’il s’était coulé dans le vent froid balayant sa peau horripilée par la douleur. Détendu comme un serpent désireux de refermer ses crochets sur sa proie, Ryan l’accabla d’un herculéen coup de poing dans le ventre qui plia l’Ultime en deux. Tant sous le coup de la surprise que sous l’emprise de la douleur.

"Je suis droitier !" Indiqua le Légionnaire avec un regard dur, du sang coulant toujours fortement de sa main gauche qu’il ne semblait plus pouvoir fermer. C’est comme une cloche que sonna l’esprit de l’ancien Champion du Haut-Seigneur Belia Darzu quand son adversaire le cueillit, au front, d’un puissant coup de genou ! Titubant vers l’arrière, c’est par la grâce de toutes ses années à combattre dans l’Arène d’Armax qu’il bloqua le coup de pied cherchant trop volontairement à lui faucher la mâchoire.

Dessel jura tout haut alors que, déjà, Bang retrouvait sa garde résolument offensive. Abandonner toute relique d’honneur n’avait pas suffit à la victoire et il se rendait désormais compte que son adversaire avait raison : maintenir cette forme de combat là terminait de l’épuiser. Il n’en avait plus pour longtemps…

"Tsuuuuuuah !!" Le cri de guerre du terrien termina de faire revenir l’Ultime dans le temps présent. Il écarquilla des yeux incrédules en observant son rival armer une frappe de son bras gauche. Impossible pour Black Arm de le cingler avec cette main incapacité, il ne pouvait s’agir que d’une ruse ! Crispant ses mâchoires alors que ses synapses s’activaient à toutes blindes, le vétéran de mille et un combat songea instinctivement que la frappe viendrait du bas et observa, en vain, le positionnement des pieds de son opposant. Trop tard pour esquiver une fois son erreur constatée : Bang était diablement plus rapide que lui mais ce n’est pas la paume maculée de sang qui vint percutée sa mâchoire. Ecourté, le mouvement d’attaque de Ryan se mua en un formidable coup de coude qui mit, une nouvelle fois, Dessel Valcyn sur le reculoir !

Les deux combattants tinrent le distance un instant. Tous deux semblaient tétanisés, affligés par cet affrontement de haute volée qu’ils se livraient depuis bien trop longtemps, déjà… D’un revers de poing, Ryan essuya la sueur et le sang lui coulant dans les yeux. Sa peau brûlée à ne nombreux endroits où ses vêtements n’étaient plus que lambeaux lui faisait terriblement mal et il sentait distinctement plusieurs de ses os fêlés. Face à lui, Dessel accusait autant le coup et seule sa volonté de triompher le maintenait encore debout. De triompher ou bien de trouver la mort au combat…

"Abandonnes, Dessel…" Grinça une dernière fois Ryan en lui portant un regard triste. Tellement triste. Je ne veux pas te tuer ! Effectivement… Il ne pouvait se résoudre à prendre la vie d’un homme qu’il continuait à estimer. Simplement parce qu’il s’estimait comme responsable de l’ensemble de mauvais choix qui l’avaient amené à se trahir lui-même. Au point d’en souffrir, plus que quiconque…

Dents serrées au point qu’il aurait bien pu s’en exploser la mâchoire, Dessel Valcyn tremblait comme une feuille face à cet adversaire qui lui interdisait la mort de guerrier qu’il estimait mériter ! Une mort honorable… Non… La Mort tout simplement ! C’est quelque chose qu’il lui devait pour avoir réduit à néant sa raison de vivre, l’essence même de son existence. "Mais… Pour qui te prends-tu ?" Tonna l’Ultime en courbant ses doigts et en plaçant ses deux mains ensemble au niveau de sa poitrine paumes l’une dans l’autre. Ryan n’avait eu aucun mal à se remémorer cette posture qu’il lui avait emprunté pour cingler le Titan de la Nausée du plus formidable des Kiai !

"C’est la fin, Garou !" Eructa le colosse en concentrant toute son énergie autour de son corps et dans ses paumes… Son aura crépitait d’une foule d’éclairs pourpres et se moirait des sombres éclats de noirceur propres aux abysses terminales. Bang n’avait besoin de nul exposé pour comprendre que cette vague déferlante d’énergie cosmique serait plus puissante que toutes les autres car elle enfermerait toutes les dernières énergies de l’Ultime bafoué. "Je vais te réduire en pièces… Tu entends ?!" Yeux hétérochromes rivés sur ces paumes accablées d’une lueur surnaturelle, Ryan n’offrit aucune réponse. De son bras gauche, le sang coulait toujours pour, au sol, transformer en boue la poussière. "Une fois ta mort actée, j’irai faire rendre gorge à tes pitoyables alliés." Dante, Coquillard et tous les autres… Le Légionnaire mira ses poings d’un regard las. "Je planterai leurs têtes à la bannière du Seigneur Omnicron et nous déferlerons sur ton monde pour y porter la mort ! Je raserai ta Terre jusque sur ses fondations et massacrerai ses habitants jusqu’au dernier !" Ryan serra du poing droit jusqu’à en faire blanchir chaque jointure de ses doigts sous ses linges tant brûlés que maculés de sang. "Ton échec sera total… Garou !!"

"Non… !"

Semblable à une flammèche, la chevelure de notre terrien tangua dans le vent alors que surgissait plus ardente que jamais son aura de Qi affreusement pâle. Serrant les dents, Ryan commanda à son corps de jeter toutes ses forces dans la bataille et son cœur se mit à battre à tout rompre. Derme zébré de veines où coulait frénétiquement un féroce appétit de préserver son monde, Ryan arma son poing avant d’inspirer profondément en se plaçant de trois-quarts face. Aux coins de ses yeux perlaient quelques larmes mêlées de sang…

"MEURS !" Lui hurla l’ultime en dépliant ses bras. Un immense faisceau d’énergie terne auréolé d’éclairs fuchsias fondit sur notre homme qui l’affronta bravement. Digne dans son vestige de cape blanche et le visage crispé dans une expression implorant… Le pardon !

"Taah !" Hurla notre homme en se fendant d’un premier Kiai délivré d’un coup de son poing droit qui creusa le rayon en coupe. "Taaah !" Rugit-il en faisait de même pour évider plus encore cette énergie de mort et y avancer d’un premier pas. "Taaah !" Vint un second. "Taaah ! Taah ! Taaah !" Puis un troisième et un autre. Linge ballant de son poing et agité dans le vent comme un oriflamme, c’est pas à pas que Ryan parvint au jaillissement, à la source de cette énergie cosmique dont l’intensité diminuait alors que Dessel Valcyn portait sur notre homme un regard où l’horreur se mêlait à l’admiration.

"Argh ! Bien joué…" "Taaaaaah !" Cette fois, c’est le bras gauche qui s’anima pour délivrer l’ultime Kiai. Ce bras ravagé par cet affrontement qui n’en fut que plus tailladé de plaies et dont les os terminèrent de se fêler. Ce bras qui termina son office en se repliant face au visage en biais de notre homme, servant de bouclier pour notre Légionnaire qui anima ses jambes avec force et vigueur pour traverser le flot désunis d’énergie cosmique et jaillir hors de la coupe qu’il avait creusé. A la force de son poing ! Son épaule gauche se disloqua dans l’action, cédant face à cette puissance du cosmos qui termina de briser son bras et faire couler son sang.

" UUUUUUHAAAAAAAH !!!" Feula Ryan en délivrant toutes ses forces dans un ultime coup de poing en travers de la mâchoire de Dessel Valcyn. Le moindre de ses muscles l’accabla de douleur, mâcher par tant de force portée par son corps tout entier. Le choc fut terrible, violent, et l’onde de choc qui en résulta fut perceptible jusqu’au champs de bataille, couchant quelques arbres sur son passage et fissura la roche des monts sur laquelle elle roulait son timbre funeste. Emporté par la rage féroce d’une Terre entière placée dans ce coup, l’Ultime roula au sol et y retrouva sa condition, son corps rendant grâce face à tant de violence et après toutes les sollicitations qui avaient achevé de l’épuiser. Incapable d’esquisser le moindre geste, c’est plaque sur le dos que Dessel Valcyn porta un regard affaiblis sur la silhouette de son rival.

Ryan avait le corps entièrement recouvert de sang et d’ecchymoses. Son visage était presque entièrement teinté du liquide pourpre, son œil gauche clos, ses vêtements déchirés en de multiples endroits tandis qu’à son flanc gauche, brûlait, pendant mollement son bras brisé. Toutes ses forces avaient fini par l’abandonner le Souffle n’agitait plus la périphérie de son corps tétanisé. Ses jambes ne tardèrent pas à se dérober et Bang tomba lourdement au sol. Et, tandis que son sang se répandait autour de lui, le terrien se mit à ramper vers l’Ultime à la force de son seul bras valide aidé des prises erratiques que pouvaient bien trouver son menton. Le tout, sous le regard ahuris d’un Dessel Valcyn aussi immobile qu’hébété...
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 06 Aoû 2018, 08:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8239
ϟ Nombre de Messages RP : 882
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Muzio n'avait pas dit son dernier mot. Il sentait la sueur qui perlait à son front. C'était un signe de l'anxiété sourde qui, peu à peu, gagnait son esprit. Il avança pourtant d'une case un pion sur la colonne C ; s'il hésitait, ce n'était pas sans de bonnes raisons : la stratégie du dragon lui demeurait obscure et s'il avait en tête, lui-même, un plan qu'il estimait adéquat pour emporter la victoire, il préférait rester sur ses gardes.

 « Il y aura une leçon à apprendre de tout cela. » Dante parlait d'une voix douce, cette fois, comme s'il cherchait à ménager l'oreille sensible d'une aïeule que les mœurs du temps effraient. Il avança son fou gauche en B2 – un geste en apparence anodin et qui serait pourtant déterminant plus tard ; comme le sont toujours les petits riens qui mènent à la victoire.  « Je t'écoute. »

En E4, un pion noir détruisit un pion blanc. En représailles, le cavalier blanc en D2 se déporta pour saisir l'intrus meurtrier. Il se trouva bientôt vis-à-vis d'un homologue adverse, stationné en D5, qui menaçait la tour blanche en E3. Celle-ci prit le pari de la fuite, Dante la plaça en G3, où tout semblait plus sûr.  « Humilier l'ennemi qu'on ne peut détruire est toujours une erreur. C'est ce qui a causé ta perte. »

Ces mots étaient durs, mais le vieillard les comprenait. Tout sourire, cette fois, il avança sa tour en E6 pour menacer le cavalier blanc. Dante avait raison, Muzio le savait, mais il refusait de l'admettre au propre balcon de son palais si beau. La partie s'enlisait dans l'observation après un tourbillon de décisions éclairées. Dante mena son deuxième cavalier en G4. Son adversaire répondit par la dame qu'il plaça en E8.

 « J'ai tout mon temps... » ironisa-t-il en prenant le pion noir, en H6, manœuvre que d'aucuns auraient estimé stupide. Muzio ne put réprimer son sourcil gauche, qui battit avec vigueur ; était-il incapable de comprendre, ce vieux bonhomme qui en avait tant vu dans l'Italie troublée de l'époque ?  « Audacieux et insolent. » Le pion noir se positionna, timidement, en C3.

 « Ni audace, ni insolence. Rien qu'un calcul parfait. » Dante ne pourrait en vouloir à son ami de se tromper sur les signes ; Muzio ignorait tout de la nature originelle du dragon. Qu'aurait-il dit s'il avait connu véritablementles secrets de Dante ? Puisque son cavalier n'intéressait personne en H6, Dante l'amena en F5, laissant à Muzio l'opportunité de saisir le fou en B2 avec son pion – ce qu'il ne manqua pas de faire.

Il crut même entrevoir le chemin du succès, mais la dame du dragon s'avança sur la diagonale jusqu'en G4 où elle vint lui causer quelques problèmes. En prévention, Muzio retira son fou en C8. Pour le provoquer, Dante déplaça la dame en H4 – et ce geste faible avait aussi pour but de poursuivre la leçon qu'il enseignait. Aussitôt la tour alla menacer la reine sur la colonne H. Le même cavalier qui avait pris un pion sur cette case alla prendre cette tour en H6. Cette fois, le pion défenseur n'en fit qu'une bouchée. Pour temporiser – ou se moquer, peut-être – Dante avança son roi en H2 ; c'était aussi une assurance préventive. Alors Muzio, conscient de jouer la partie, avança la dame en E5, clouant la tour blanche en G3.

 « Habile. » En réponse, le dragon plaça son cavalier en G5. Muzio comprit le piège et retira sa dame en F6 pour le contrecarrer. La deuxième tour blanche fit alors un bond à travers le plateau, sur la colonne E, pour se placer à la dernière rangée. Le coup du vieillard ne se fit pas attendre et la case F5 fut occupée par son fou. « Regarde et apprends. » La dame blanche avança de trois cases, elle prit le pion et s'exposa aux représailles de la reine et du fou adverses.

 « Eh bien, échec. » Muzio retint son souffle. Il ne comprenait pas. Après trois minutes de réflexions intenses qui n'aboutirent à rien, il prit la reine blanche avec sa propre dame, sans avoir encore compris quel bénéfice colossal Dante tirerait du sacrifice de sa pièce. Aussitôt le dragon plaça le cavalier en F7 pour mettre le roi noir en échec. Muzio avança ce dernier en H7. Dante prit alors le fou noir en F5 avec son propre fou demeuré jusque-là en retrait. Le vieillard n'eut pas le choix. Sa dame se positionna entre le fou agresseur et le roi agressé. Ainsi tomba la dame noire quand le fou blanc la prit sous l’œil bienveillant de la tour blanche, en G3 toujours. Le roi noir se réfugia en G7.  « Voilà. » Dante mena la tour blanc sur la huitième rangée pour prendre la dernière tour adverse en A8.

 « Ce n'est pas fini. » Muzio avança son fou en E7. Dante répliqua par la tour en B8. Le vieillard n'osait admettre sa défaite. Il était encore trop interloqué, alors il avança son pion en A5. Il aurait pu avancer l'autre pion en B1, mais la menace du fou était trop évidente. D'ailleurs, ce même fou blanc se déporta en E4, libérant le couloir entre la tour blanche et le roi noir. Un sacrifice du cavalier bien adéquat, puisque Muzio réfugia son roi en E7. Alors le fou blanc prit le cavalier noir en D5 et la partie s'acheva : battu, le vieillard concéda la partie. Il porta son regard au loin sur l'horizon et aperçut les bannières flottantes ; celles-ci s'annonçaient comme le destin qui frappe à la porte.

[...]

Une semblable situation se dessinait sur Agyrem ; le plateau du Shïzen était occupé. De ses hauteurs, l'artillerie creusait des trous béants dans les troupes adverses : les drones du Terminus peu à peu reculaient de tous les côtés. La victoire était proche.  « Il n'y aura pas de prisonniers. »

L'ordre était clair. La guerre, dans toute son horreur pornographique, libérerait sur les plaines d'Agyrem un ravage comme on n'en vit jamais.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 12 Aoû 2018, 18:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles
En ligne

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2632
ϟ Nombre de Messages RP : 251
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku
La cacophonie de l’artillerie roulait drue sur les contreforts montagneux ravagés par un affrontement aussi épique que la bataille se déroulant dans la plaine. Chaque détonation horripilait la peau des deux combattants à terre et terminait d’assaillir leur esprit d’un échos tant douloureux que déplaisant. Dos plaqué sur le sol gelé, Dessel Valcyn respirait avec difficulté alors que son corps s’agitait des spasmes inhérents à la trop grande utilisation de sa technique de combat n’ayant pas suffit à lui octroyer la victoire. Visage crispé dans une moue de douleur, le combattant déchu portait un regard cerné de fatigue vers son rival non loin, face contre terre.

Débarrassé de son aura de Qi pâle, Bang luttait de toutes ses forces pour ne pas se laisser submerger par la douleur et sombrer dans les affres de l’inconscience. Des multiples plaies que l’on devinait sous ses vêtements en lambeaux, un sang rouge s’écoulait pour se faire boue écarlate dans la poussière des abysses terminales. Nul mouvement n’agitait son bras gauche brisé et inutilisable. Tant bien que mal, son membre supérieur droit s’agitait de concert à son menton creusant le sol de mouvements erratiques alors qu’il avançait avec toute la célérité d’un vers rampant vers son adversaire à terre.

"On n’en a pas fini… Garou !" Grogna Valcyn à son rival approchant sans pour autant pouvoir esquisser le moindre geste. C’est tout juste s’il parvenait à lui adresser une moue haineuse et un regard noir dans la prononciation de ces insultes semblant épuiser ses dernières forces ! "Je vais mettre un terme à ton existence…" Inexorablement, Ryan avançait en rampant dans sa direction. "Je baignerai ton monde du sang de tous ses habitants !" Dans une ruade cherchant à accélérer sa progression, Bang s’appuya un instant sur son bras droit avant d’à nouveau chuter au sol. Un court instant, mais un instant suffisant pour que l’Ultime constate que ses provocations semblaient avoir empli le terrien d’une colère sourde ! Combattant à l’existence devenue inutile par la grandeur de ses échecs, Dessel Valcyn ‘enfonçait dans l’insulte pour parvenir à la salvation qu’il attendait tant : sa propre mort ! "Ton monde tombera puis tous les autres suivront !"

Rampant tant bien que mal, Bang n’était plus qu’à un souffle de ce rival provoquant sans cesse sa nature protectrice. Il lui opposait, pour l’heure, son profil gauche presque entièrement teinté de sang et son œil gauche clos. Lorsque notre héros leva le poing, Dessel esquissa un sourire satisfait. Plonger dans les enfers était préférable aux restes d’une vie sans la moindre ! Aveugles à son sort, c’est les yeux fermés qu’il attendit la délivrance.

Pourtant, il ne ressentit guère la morsure de cinq doigts féroces lui labourant la gorge de leurs ongles semblable à des ergots arrachant des lambeaux de chair et y laissant un profond sillon sombre d’un pourpre sanguinolant. La saveur âcre du sang ne monta pas à ses lèvres et ne brûla pas sur sa peau aussi surement que du vitriol… Non. Seule une faible pression sur son épaule diffusa une étrange chaleur à son corps éreinté.

"Cette solitude… Ce sentiment de totale incomplétude… Ce que tu ressens… Cette douleur qui doit être la tienne… Je la comprend parfaitement !" Les yeux de l’ancien Champion du Haut-Seigneur Belia Darzu s’ouvrirent sur le visage désolé de son rival semblant presque au bord des les larmes. Hébété, il frissonna à la suite de son propos. "C’est presque insupportable de se trouver au milieu de cet endroit sombre et solitaire. Je le sais… J’ai moi-même été perdu, là…" Il y a de cela des années, quand il avait eu à souffrir les pertes les plus sévères de son existence et qu’elles l’avaient plongé dans cet espace noir sans le moindre espoir. "Mais je ne suis plus seul maintenant… Il y a toutes ces personnes qui me sont chères et dont je me soucis plus que de moi-même !" Dante, Coquillard, Les Gobelins, Paladin, Angélique, Le Gang, Allison, Ruben, Sed et tous les autres. Tous ceux qui, à leur manière, avaient remodelé son monde et avaient participer à le changer. En mieux. "Je ne laisserai personne s’en prendre à eux… C’est pourquoi si tu cherches à t’en prendre à eux… Je t’arrêterai ! " Sans pour autant avoir la volonté de le tuer. Dessel comprit cela en plongeant ses prunelles dans ce regard qui, un instant, fut affreusement rude et presque froid.

"Pourquoi ?" Hasarda un Dessel Valcyn plongé dans l’incompréhension. "Pourquoi mettre ta vie en jeu pour… Les autres ?" Avec la force qui était la sienne, Bang aurait dû se complaire dans les plaisirs de l’instant et prendre par la force ce qu’il désirait. Estimant que la Puissance était la seule chose de valeur dans ce monde, l’Ultime ne comprenait guère pourquoi ce rival exécré se préoccupait tant… Des autres. "Parce qu’ils m’ont sauvé… Sauvé de l’enfer de la solitude !" Dessel Valcyn sentit son esprit s'enflammer, jusqu'à lui faire mal. Quelque chose venait de se briser en lui alors que l’image de toutes les mains tendues en sa direction fusaient en sa mémoire. Toutes ces attentions qu’il avait brutalement et irrémédiablement repoussé car les accepter eut été avouer qu’il n’était guère le plus fort, qu’il avait besoin d’aide… "Ce sont les premiers à m’avoir accepté comme je suis, à avoir reconnu mon existence… Ce sont des amis inestimables !" Quelque chose dans le sourire qui perla sur le visage accablé de douleur du terrien insuffla une chaleur oubliée dans le cœur d’un Dessel Valcyn muet. Ses yeux se perdirent sur la main posée sur son épaule et les mots tournèrent dans sa tête. Lorsqu’il reporta son attention sur Ryan, il pensa que ce dernier s’était évanoui. Mais son souffle irrégulier lui signifia qu’il était toujours conscient.

"Lors de notre combat… Tu aurais pu me tuer cent fois, c’est-ce-pas ?" Bang ne répondit rien à la remarque du colosse. Il lui avait laissé l’opportunité d’exploiter la totalité de ses forces avant d’engager toutes les siennes mais… Il ne savait quoi répondre à cette question, si bien que l’Ultime enchaina. "Pas une seule fois tu n’as cherché à le faire… Tout au long de mon existence, avec le pouvoir de destruction qui était le miens, je n’ai fait que croiser des gens qui tentaient irrémédiable de me tuer. Mais pas toi… Alors, pourquoi ? Pourquoi t’être infligé toutes ces peines et toutes ces blessures alors que tu pouvais facilement en finir avec moi ?" Tant bien que mal, Ryan s’appuya sur son bras droit pour chercher à se redresser et porter son regard hétérochrome sur ce rival avide de réponses. Mais cela lui demandait un effort trop important, si bien qu’il se contenta de rouler de côté pour atterrir sur le dos, dans une position similaire à celle de l’Ultime. De longues respiration plus tard, le terrien finit par avouer :

"Honnêtement, tu auras beau me demander de t’expliquer, je ne sais même pas si j’ai une réponse à cette question…" Son regard perdu dans le ciel des abysses terminales, Ryan entendait au loin s’étouffer la cacophonie des affrontements. Sincèrement, il espérait que ses amis l’avaient emportés et qu’il devinerait, bientôt, la majestueuse silhouette de Dante se dessiner dans les cieux. "C’est juste que… J’ai l’impression qu’on est pas si différents, toi et moi…" Valcyn mirait le terrien d’un regard qui n’avait plus grand-chose d’haineux désormais. "Tu portes sur tes épaules le fardeau de tes choix et tu essayes d’avancer, malgré tout… D’une façon ou d’une autre… Et, te voir comme çà… Ça me fait juste me sentir… Mal." Les yeux écarquillés de Dessel Valcyn accompagnèrent cette confession murmurée par son rival. La notion d’empathie lui semblait parfaitement inconnue tant il était fermé à toutes les peines qu’il avait bien pu provoquer. Pour autant, il y avait quelque chose de particulier à savoir qu’un quidam partageait les mêmes peines que vous. "Tellement mal que… C’est impossible de te laisser seul avec toute cette douleur-là."

Ryan avança autre chose après cette déclamation, mais Dessel Valcyn resta sourd à ces derniers mots se voulant plus drôles que le reste de son propos. A son tour, il riva de ses yeux la voute céleste des abysses terminales, un flot d’émotion menaçant de chavirer toutes ses certitudes. Il avait échoué face à Bang. Deux fois… La première fois, il avait mis sa débâcle sur le compte d’un talent comme on en croise pas deux durant toute une vie, ne sachant pourtant pas expliquer qu’est ce qui animait véritablement ce guerrier surgit d’une si faible planète. Désormais, il pensait avoir compris… Qu’accepter ces mains tendues en sa direction n’avaient pas enfoncé Garou dans la faiblesse mais lui avait donné une raison de devenir encore et toujours plus fort. Il eut un maigre sourire alors que la douleur parcourant son corps se fit plus vive encore.

"Te souviens-tu de ce que je t’ai dit après notre premier combat ?" Ce fut au tour de Ryan d’étirer un menu sourire avant de lui répondre. "Ouais… Tu m’as dit que tant qu’à te rendre aux enfers autant y aller avec quelqu’un que tu puisses respecter." Cette phrase, Ryan n’avait su la chérir dans l’émotion de l’instant mais c’est celle qui avait terminé d’être la pierre angulaire de sa nature guerrière. Être ainsi reconnu par pareil combattant d’exception avait achevé de graver en lui un code d’honneur auquel il ne souhaitait pas déroger.

"J’aurai aimé avoir la chance de mieux te connaitre…" Ryan n’en crut pas ses oreilles. Plus que ce que lui confiait son rival, c’est la manière dont il l’avait fait. Comme s’il abandonnait face à la détermination dont le terrien avait pu faire preuve tout au long de leur affrontement. Tant physique que verbal. "Bah, il nous reste une vie à vivre…" Côte à côte au flanc de ce mont battu par les vents glacés du Terminus, les deux combattants immobiles voyaient leur sang se mêler sur le sol où ils restaient immobiles, figés par les blessures qu’ils s’étaient eux-mêmes infligés. Malgré tout, visages tournés vers le ciel, les deux hommes ne cessaient de sourire et ce fut Ryan qui prononça les mots mettant fin à la haine qui les avaient tous deux déchirés : "Ce n’est pas rien !" A ses côtés, Dessel Valcyn laissa un ricanement fuser. Il se mua vite en râle alors qu’il tournait de l’œil, évanoui. Ryan ne tarda pas à le rejoindre dans le doux réconfort de l’inconscience.
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"



Le mat d'Agyrem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Reste du monde et de la galaxie :: Les mondes possibles-