AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

La tentation de Médomaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Avr 2018 - 23:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8340
ϟ Nombre de Messages RP : 912
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits




La tentation de Médomaï




La vallée embaumait des émanations d'origan, de sauge et de lavande. L'air même charriait ces couleurs qui ne se révèlent plus qu'au nez des promeneurs étrangers, car le pâtre et la bergère, sur ces coteaux, n'entends plus la musique des parfums ; la gamme, trop vaste s'étendait des sommets couverts de cytises aux roches émergées du bord de mer. Quelque étrange lumière baignait l'horizon, comme si le soleil, caché sous les jupons verdis d'une montagne isolée, s'empêchait de briller trop, pour mieux caresser de ses rayons la douceur des fleurs naissantes.

Le chant des brebis, des moutons et des chiens ornait le tableau de ce relief qu'on ne peut trouver qu'en ces terres où l'homme ne se croit pas démiurge, où l'homme se sait le jouet des dieux, ces grands absents dont l'influence ne se dément jamais.

Tel était le cadre où Dante, le vieux dragon, avait entraîné Blake à sa suite. À la demande de son ami, il avait accepté la présence d'un tiers, un certain Nathan ou Nathaniel, un médecin pour lequel l'enchanteur s'était pris d'affection et nourrissait des ambitions que le dragon n'entendait guère à l'instant ; il avait remis entre les mains de Blake la responsabilité de ce voyageur néophyte, peu aguerri aux bonds dimensionnels et à leurs implications secrètes. Sans le dire, toutefois, Dante aurait l’œil sur lui.

Ce monde n'était pas plus dangereux qu'un autre. Il s'agissait d'une version de la Terre Prime engoncée dans les boucles et les draps de la civilisation grecque, comme si le manteau d'Alexandre s'était étendu et attardé sur l'ensemble d'une Pangée endormie.

 « Voici Thasseapolis, la « ville offerte à la mer », c'est le port que vous voyez là-bas, où la vallée s'ouvre sur le grand large. » Un long tapis d'eau bleue s'étalait à l'horizon, au bas des montagnes qui enflaient la côte.  « Et tout en haut, vous voyez le temple du Pantocrator, Maxos-au-front-de-soleil ; c'est le maître sur ces terres, tous les roitelets tiennent leur couronne de son bon vouloir. »

Au sommet de la montagne face à eux, un temple élevait ses immenses colonnes vers le ciel. De loin, il aurait pu passer pour une rotonde isolée, mais le bâtiment était énorme et coiffait le pic de toute sa majesté. Le marbre se mêlait au gré, à la mosaïque, à l'or et au plus beau des quartz pour produire un ensemble de toute beauté, agrégat de pierreries délicieux au regard, véritable promesse pour le pèlerin assez brave, car le chemin qui conduit au temple se perd dans le dessin de la montagne.

Les bergers et leurs bêtes connaissaient le sentier vers le temple ; par chance, Dante l'avait emprunté plusieurs fois. Il avait conduit Blake et Nathan à travers un portail et tous trois apparurent près d'une cabane de pierre, sur le flanc de la montagne. Après avoir présenté le si beau panorama, et constaté les effets du voyage dimensionnel sur celui des deux hommes qui n'y était pas habitué, le dragon s'était tourné vers la cabane. Il y pénétra, personne ne les y attendait, mais il y avait entreposé quelques affaires, car c'était là qu'il séjournait, le plus souvent, quand ses affaires le conduisait en ce monde.

 « Venez vous changer. Nous devons passer inaperçu. » Les vêtements ne seraient pas tous adaptés aux mensurations de chacun, mais les gilets de laine et les braies de cuir n'étaient pas livrés avec le guide des tailles et des morphologies, à Thasseapolis. Les mines et les manières suffiraient à les trahir ou, en tout cas, à les faire passer pour des étrangers en ces lieux, mais comme la situation du grand temple et de la ville côtière faisaient de la région une zone de forte affluence, Dante espérait en leur discrétion.

 « Nous serons des pèlerins qui vont au Pantocrator, » expliquait-il en ajustant les multiples nuances de couleurs de son chiton, «  c'est la meilleure des couvertures, car ce pèlerinage est silencieux, ce qui obligera les curieux à la discrétion. N'hésitez pas, cependant, à briser le silence si vous remarquez... eh bien, si quelque chose vous semble immédiatement dangereux. Le but n'est pas de mourir ici dans l'anonymat d'un monde qui nous engloutirait tous... »

La plaisanterie était sûrement de mauvais goût. Il avait informé Blake des raisons à leur présence ici et espérait que ce dernier en aurait informé Nathan. Quelqu'un s'agitait, en ce monde, pour profiter des tracas suscités par l'invasion Terminus pour, à la suite d'Omicron, tenter une saillie contre le Pacte ; il appartenait à l'Archimage Adrian d'en préserver la force, mais Dante s'était convaincu d'intervenir, quand il comprit qu'on en voulait à l'un des trésors en provenance de ce monde et qu'il conservait chez lui. Adrian avait déjà fort à faire : une petite intervention loin de la Terre Prime ne nécessitait guère sa participation ; cependant, le dragon avait la secrète espérance qu'il s'agirait là d'une « mission de routine », sans savoir que cette naïveté pourrait lui coûter cher... et comme il n'était pas venu seul, il ignorait encore quelle déflagration son imprudence serait peut-être pour ses deux amis...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 18 Avr 2018 - 20:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
l'Enchanteur.
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1992
ϟ Arrivée à Star City : 31/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 287
ϟ Nombre de Messages RP : 88
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Célébrité : Bernardo Velasco
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : enchanteur, artiste (peinture et sculpture)
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : hétérochromie (yeux verts, petites touches d'or dans les yeux)
Semble ne pas vieillir
ϟ Pouvoirs : Enchantement ("Charme"/"tempestus"/Hommes/bêtes/objets)
Animation d'objets
Création de portails
Création d'atouts (visualisation/discutions)
Épée de l'Âme (absorption / redirection)
Avatar du printemps (cerf / résistance aux compulsions / force)



Magie, science et rituels



Les yeux fermés, face au soleil. Comme avant. Et cet air pur, si différent de celui qu’il respirait depuis un moment à star city. Parfois, cela pouvait gêner, comme lorsqu’on respire un air de haute montagne, et qu’on en a pas l’habitude… Il lui arrivait d’avoir la nostalgie du vent dans l’herbe, de la course fainéante des nuages, poussés par un vent n’ayant plus de barrière à son horizon, un vent dont il se sentait si proche parfois.

Et les couleurs. Et les sons. Et les odeurs. Rien ne pouvait être aussi présent, aussi vivant, à part peut-être dans le cœur et dans l’âme du jeune enchanteur, même si une partie était prisonnière d’une tapisserie appartenant à un autre lieu, un autre temps.

Blake n’avait pas hésité à suivre Dante, comme à chaque fois que le magicien élémentaire, et qui était aussi bien plus que cela, le lui demandait. L’enchanteur avait eut une requête un peu inhabituelle, celle qui consistait à intégrer Nathan à leur périple. En effet, Aidan, qui préférait ce prénom dans de tels lieux, par nostalgie, sans doute, pensait que les capacités d’analyse et les pouvoirs particuliers du jeune médecin ferait des miracles dans leur entreprise.

Le voyage dimensionnel était très différent d’un pratiquant à l’autre, et celui de Dante laissait une sensation vertigineuse à ceux qui n’y étaient pas habitués, comme Nathan. Ses propres portails étaient différents, mais Blake ne connaissant pas ce monde n’aurait pu s’y rendre, sauf en prenant de gros risques, sans Dante.

La ville offerte à la mer, comme la leur présenta Dante, était splendide, et son paysage n’aurait pas démérité dans des enluminures de conte de fée. Le seigneur du pays était un certain Maxos, et des colonnes impressionnantes semblaient chanter leur supplique au ciel. Les couleurs chatoyantes que l’on voyait depuis leur position appelaient Aidan, comme les matériaux ses mains, et la peinture ses doigts. L’envie de voir, de toucher, de sentir. Si leur périple le leur permettait, il se faisait une joie d’y aller et de découvrir ces délices.

La cabane de pierre située non loin de leur lieu « d’atterrissage » semblait aussi solide qu’une conviction dans le cœur d’un dragon, qu’un enchantement dans l’âme d’un enfant ou qu’une théorie dans celle d’un scientifique. Dante les incita a y entrer, afin de se changer. Il est vrai que leur jeans, t-shirt et autres chemises ne passeraient pas vraiment inaperçu en ces lieux.

Dire qu’Aidan ne profita pas de la vue lorsque les deux autres hommes se changèrent serait comme de dire que le soleil ne réconfortait pas, ou le vent ne le poussait pas. Cependant, un petit sourire en coin, il prononça quelques mots, dans une langue à nulle autre pareille, qui semblait presque imiter le bruit du tissu. Les habits se réajustèrent immédiatement à sa morphologie, et il en fit profiter également Nathan, puisque ceux de Dante lui étaient déjà parfaitement ajustés.
Les paroles du vieux dragon qui était aussi un jeune homme ne les rassura guère, mais il est vrai qu’ils n’étaient pas la pour faire un pèlerinage, comme certains autochtones de ce monde.

Ils étaient ici pour empêcher un nouveau drame mystique de s’abattre sur star city. Nathan avait beaucoup écarquillé les yeux quand Blake / aidan lui avait parlé de la raison de leur présence ici, mais après avoir vécu leur aventure commune à la colline aux lanternes, et après avoir vu ce que l’invasion actuelle provoquait dans son monde d’origine, il avait accepté de venir, et surtout accepté que tout ne pouvait pas s’expliquer par la science, ni par la magie, d’ailleurs.

Et puis son aide pourrait justement trouver la faille que deux magiciens ne saurait exploiter, même si l’un des deux était sans doute le plus expérimenté des différents mondes connus. Blake avait mis beaucoup de temps à connaitre la vraie nature du Dragon. Il en avait été à la fois effrayé et émerveillé, bien sur, comme tout bon enchanteur le serait. Nathan n’était sans doute pas prêt à une telle révélation, mais elle arriverait peut-être malgré tout.

Il se souviendrait de ce moment de calme avant que tout ne bascule dans le chaos et la magie primordiale.





Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 25 Avr 2018 - 23:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil



La tentation de Médomaï

ft. Dante Visconti & Blake Correy





Le soleil voguait au rythme des vagues, caressait la verdure des collines et s’arrêtait brusquement sur les contours immaculés des bâtiments aux allures grecques. Au milieu de ce théâtre, un bien moins beau spectacle se jouait. Nathan une main posée par terre l’autre collée aux lèvres s’efforçait de ne pas ouvrir la bouche au risque de colorer la pelouse jusque-là verdoyante. Il faut dire que le passage extradimensionnel qu’il venait d’effectuer avait bousculé son corps qui n’avait pas l’habitude de ce genre de trajets.

Les jours précédents, Blake avait convaincu Nathan de le suivre dans une nouvelle aventure. L’enchanteur était venu à son ami dans le but de le recruter pour une sorte de mission très spéciale. Il avait insisté sur le fait que nul autre pourrait le remplacer et qu’il aiderait tout aussi bien en le suivant qu’en restant à l’hôpital. Leur objectif serait de trouver une entité qui profiterait du chaos engendré par le Terminus pour causer des ravages dans une autre dimension. Le médecin avait un peu rechigné à laisser ses collègues dans le chaos qu’était devenu Kingston puis avait cédé devant la hargne de son seul ami de Star City.

Le combat qui s’était déroulé à la colline aux lanternes avait permis à Nathan de rencontrer un homme qui connaissait le sens du sacrifice et en qui il pouvait vraiment avoir confiance. Il avait donc fait tomber le masque et révélé sa vraie identité, chose qui aurait très bien pu le reconduire dans un laboratoire. Depuis, les deux acolytes étaient devenus proches, ils avaient partagé certaines de leurs histoires passées et Blake montrait une compassion particulière qui montra à Nathan qu’il n’était plus tout seul.

C’est donc tout naturellement que le jeune docteur accepta de partir à l’aveuglette pour aider une cause inconnue. Sur le départ, il fit la rencontre de Dante, un homme assez mystérieux dont le charisme et le langage assez singuliers ramenèrent Nathan dans une autre époque. En accord avec sa personnalité, les dons du mage pouvait aussi faire voyager. Blake avait expliqué à son ami scientifique qu’il avait déjà parcouru plusieurs dimensions avec ce voyageur en qui il plaçait toute sa confiance. Il avait aussi essayé de préparer Nathan à la “téléportation” qu’il allait subir, en vain vu l’état actuel du docteur.

La nouvelle connaissance de Nathan l’aida à se relever tout en esquissant un sourire qui montrait que la réaction du voyage ne lui était pas inconnue. Il présenta les terres qui faisaient face aux trois hommes. Terres dirigées selon ses dires par un seul homme.
Nathan n’ayant jamais eu l’occasion de voyager put découvrir un semblant de paysage grec. Le docteur resta la mâchoire détachée devant la majestuosité des lieux.

Nathan suivit ses deux acolytes pour arriver dans une modeste maisonnette dans laquelle Dante leur indiqua d’enfiler des peaux de bêtes travaillés dans le but de se camoufler dans la populace. Le médecin enfila un cuir de mouton comme veste et un simple pantalon de lin. N’en faisant ni une ni deux, le regard mesquin de l’enchanteur précéda l’ajustement des costumes des deux compères. Les tenues s’adaptèrent à la musculature de chacun faisant passer la peau de mouton que revêtait Nathan en veste sur mesure et la chemise en coton de Blake en t-shirt moulé. La tête de Dante révéla à son ami enchanteur que l’idée n’était pas optimale pour leur discrétion. Détail qui ne sembla pas affecter l’irlandais fier de son sortilège. Pour la première fois, le médecin remarqua sans trop laisser traîner son regard que le corps de son ami était marqué d’une musculature assez impressionnante pour un homme censé uniquement se servir de ses pouvoirs magiques.

T’as le sens des priorités toi hein?” lança ironiquement le médecin à son ami


Dehors, tout semblait si paisible, si calme et pourtant à en entendre parler le voyageur, ces lieux renfermaient des dangers à ne pas sous-estimer. Il expliqua que la discrétion devenait leur priorité jusqu’à ce qu’ils atteignent le temple du Pantocrator.

Dante fit signe d’un coup de tête avant d’ouvrir la marche, le suivit de près Nathan et le tout clôturé par Blake.
Le petit groupe s’en alla sans aucun bruit sans aucun mot se fondre dans le pèlerinage silencieux qui les amènerait dans cette quête si mystérieuse qui pourrait réserver aux trois hommes un destin tant glorieux que funeste.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 30 Avr 2018 - 10:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8340
ϟ Nombre de Messages RP : 912
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Quand ils furent enfin vêtus des peaux de moutons, braies et ceintures de corde que Dante avait préparés pour eux, les trois pèlerins s'échappèrent de la cabane pour gagner le chemin du Pantocrator ; le temple couronnait la haute colline et si les yeux en distinguaient déjà les colonnes et les coupoles, les pieds se heurteraient à l'obstacle d'un pénible sentier.

Cette difficulté promettait au cœur valeureux la bénédiction de Maxos, ainsi que le raconte une vieille légende : « les genoux ensanglantés tremperont dans la lumière du soleil et seront guéris » ; Dante n'avait eu qu'une fois l'occasion de suivre ce chemin de grâce et d'affliction. Son souvenir faisait état d'une promenade peu compliquée ; c'est sans doute ce qui explique qu'il n'évoqua rien des dangers et des périls qui guettaient, sous les talus ombreux et derrière les rochers.

Peut-être aurait-il dû préparer les esprits de Nathan et Blake à ce qui suivrait ? Peut-être cette prudence zélée leur aurait-elle épargné quelques tracasseries... l'histoire que nous racontons s'appuie sur des faits, non sur les souhaits ou les suppositions : toutes les fins ne sont pas heureuses.

Près de la cabane, le chemin de terre s'enfonçait sous les frondaisons d'une forêt que le soleil baignait de ses douceurs miellées. Pistachiers, érables et chênes se disputaient l'espace à flanc de montagne, sans s'élever trop haut ; les feuilles étalaient leurs nuances de vert et quelques reflets argentées, parfois, traçaient les contours du grand vitrail qui plafonnait la canopée.

À l'orée du bois, Dante désigna la fleur d'une plante qui ressemblait, à s'y méprendre, aux cyclamens de la Terre Prime.  « N'y touchez pas. Les pétales sont couverts d'un suc toxique par simple contact. Croyez-moi, vous n'avez pas envie de voir pousser des champignons sur vos doigts ou le bout de votre nez... »

Car ces plantes, désignées dans la région sous le nom de « porchelles », car elles ont la réputation d'attirer les cochons sauvages, ont fait une alliance curieuse avec une moisissure microscopique qui lui assure ce mécanisme de défense inattendu...  « Il n'y a que les centaures pour les récolter, ils sont immunisés. Les guerrières en mouillent la pointe de leurs lances ou en font des couronnes qu'elles ceignent à leur front, quand vient la saison des danses et des rituels. Rassurez-vous, ils sont rares en cette région. »

Trop proches de Thasseapolis et du grand temple, les collines n'accueillaient plus comme autrefois les communautés nomades de ceux que nous appellerions, sur la Terre-Prime, les « hommes-chevaux », les centaures, mais qui portent ici le nom d'Enfants d'Oloros, le Chasseur.

Ils avaient à peine suivi quelques dizaines de mètre du chemin dans la forêt et contemplé les premiers de ses trésors merveilleux que Dante les invita à s'arrêter pour contempler un monticule de cailloux amoncelés au pied d'un cyprès étonnant ; l'arbre mesurait près de trois mètres et montrait des feuilles en écailles d'or.

 « Voici l'arbre de Maxos, le cyprès sacré du soleil. Ces pierres réunies devant lui par les voyageurs sont un hommage et nous sommes là devant un sanctuaire, en quelque sorte. C'est le premier signe du problème à résoudre ; les cailloux devraient scintiller, eux aussi, comme le cyprès lui-même. Or il n'en est rien, vous le voyez. L'énergie mystique est captée, puisée et transférée ailleurs. Vers le temple, assurément, mais où précisément... c'est toute la question. » Dante suspectait un emplacement souterrain, loin dans le ventre de la montagne. Il n'avait aucun moyen d'être sûr.

À la ville, ses contacts avaient tous affecté la plus stricte prudence, car le « sommeil » des cyprès d'or était devenu un sujet de conversation particulièrement sensible parmi la population des fidèles. Tous y voyaient un signe annonciateur de la colère de Maxos, qui frapperait bientôt l'un ou l'autre des royaumes alentours, peut-être Thasseapolis ? La cité s'abritait sous le manteau fragile des dévotions, des processions, des offrandes rituelles, rien n'avait rendu leur éclat aux monticules sacrés. La colline demeurait terne et les peurs s'affolaient.

Dante contourna l'amas de pierres et s'abaissa près des racines de l'arbre, comme s'il allait tomber à genou pour prier. Il balaya les environs du regard et quand il fut sûr de leur solitude, dans cette forêt, il se rapprocha encore de la base du cyprès.  « Le tronc ne présente aucune aspérité singulière, aucun signe qui trahirait l'intervention d'un tiers malveillant... » La déception colorait ses mots : la présence d'un tel signe, d'une trace sur l'écorce aurait considérable faciliter leur enquête. Le trajet jusqu'au temple s'imposait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 8 Mai 2018 - 11:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
l'Enchanteur.
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1992
ϟ Arrivée à Star City : 31/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 287
ϟ Nombre de Messages RP : 88
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Célébrité : Bernardo Velasco
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : enchanteur, artiste (peinture et sculpture)
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : hétérochromie (yeux verts, petites touches d'or dans les yeux)
Semble ne pas vieillir
ϟ Pouvoirs : Enchantement ("Charme"/"tempestus"/Hommes/bêtes/objets)
Animation d'objets
Création de portails
Création d'atouts (visualisation/discutions)
Épée de l'Âme (absorption / redirection)
Avatar du printemps (cerf / résistance aux compulsions / force)



Magie, science et rituels



Les petites pitreries magiques de l’enchanteur n’avaient pas qu’un seul but. Bien sûr, il était agréable d’avoir des vêtements parfaitement ajustés, de même qu’il était agréable d’avoir profité un peu de la vue lors des changements d’habits, mais il lui apparaissait aussi que, dans de telles circonstances, il fallait évacuer un peu de tension. Plaisanter tout en apportant un peu de magie était un moyen comme un autre d’y parvenir.

Lorsqu’il fut apostrophé par Nathan, qui plaisantait sur le sens des priorités, il haussa les épaules, et fit une grimace comique et charmante.

Dehors, tout semblait paisible, mais, bien que d’une nature enjouée et nonchalante, Blake ne perdit aucun mot des instructions de Dante. Ce paysage recelait des dangers et leur priorité était d’atteindre le temple du Pantocrator.

Blake se retrouvait en dernier, dans l’ordre de marche, et les trois étrangers s’approchèrent pour se fondre dans le décor, ou plutôt dans la procession qui amenait à leur prochaine destination.
Le sentier n’était pas une verte prairie verdoyante, et leurs pieds allaient être mis à rude épreuve, mais Blake avait connu pire, sous les entrainements de son ancien maitre d’arme, et pendant sa vie de paysan, avant ça, dans les champs. Ses mains n’étaient plus caleuses depuis longtemps, mais il avait gardé sa musculature et son endurance, qu’il travaillait non seulement pour son travail de modèle vivant dans les écoles d’art, mais aussi pour sa carrière naissante de héros. Bien souvent, en effet, un pouvoir pouvait s’avérer inefficace, lorsque le poing ou le pied pouvait sauver une situation.

Et pourtant, alors qu’ils s’enfonçaient dans la forêt, les odeurs frappèrent l’odorat de Blake, qui se perdit quelques instants dans les saveurs de pistaches, d’érables et de chêne. Son esprit échafauda immédiatement des mises en scènes, des sculptures et il lui vint l’idée saugrenue de proposer des sculptures imprégnées de senteurs. Un enchantement pourrait contenir ses dernières pendant une grande période, si ce n’est indéfiniment.

Il revint à lui alors que Dante expliquait les propriétés toxiques d’une étrange fleur, ce qui remit un peu d’ordre dans les priorités de Blake. L’endroit pouvait être dangereux, sous des apparences anodines ou séduisantes… Il était hors de question de s’y laisser prendre, comme un cerf, qu’il était, pris dans les phares d’une voiture…

Mais leur rencontre suivante était encore plus étonnante. L’arbre qui arborait des feuilles parsemées d’écailles d’or avait une majestuosité que Blake aurait, à l’instant, bien du mal à mettre en œuvre. Peut être que Dante était, lui, capable de mettre la majestuosité en bouteille. Voila une idée qui plaisait à l’esprit décidément vagabond du jeune enchanteur.

« Voici l'arbre de Maxos, le cyprès sacré du soleil. Ces pierres réunies devant lui par les voyageurs sont un hommage et nous sommes là devant un sanctuaire, en quelque sorte. C'est le premier signe du problème à résoudre ; les cailloux devraient scintiller, eux aussi, comme le cyprès lui-même. Or il n'en est rien, vous le voyez. L'énergie mystique est captée, puisée et transférée ailleurs. Vers le temple, assurément, mais où précisément... c'est toute la question »
Blake regarda Dante s’approcher de l’arbre, puis tenter d’y déceler les traces d’un rituel ou d’un enchantement…

Son impulsivité faillit jouer des tours au jeune enchanteur, car, comme bien souvent hélas, alors qu’il développait des trésors de patience et d’ingéniosité pour ses enchantements, il avait tendance à affronter les problèmes de façon un peu trop frontale.
Or, donc, son épée de l’âme apparue dans sa main, et il était près à en pourfendre l’autel pour le débarrasser de son rituel de détournement. Mais il s’arrêta heureusement, congédiant, dépité, son épée.
« un grand coup la dedans briserait le sortilège. Mais sans doute aussi une autre magie... Je ne veux pas ruiner cet endroit pas ma stupidité ».. Dante savait que le jeune enchanteur pouvait être un peu trop impulsif pour son bien. Briser une horloge pour en réparer les rouages n’était en général pas réputé pour un grand résultat.

Il se tourna vers Nathan.

Aurais-tu le moyen de détecter les différentes forces à l’œuvre ici ? nous donner une direction, une distance. Perçois-tu ces énergies détournées ? »

Il savait Nathan capable de pister certaines forces. Quoiqu’il en soit, il semblerait que le trio doive se diriger vers le temple.




Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 13 Mai 2018 - 20:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil



La tentation de Médomaï

ft. Dante Visconti & Blake Correy





Si Arcturus Crome pouvait voir son fils déambuler en étant drapé comme un souillon les rues sales d’une petite contrée, il serait sûrement conforté de l’avoir expulsé de son domaine. Ce même « père » qui s’était évertué à faire de son fils un homme dur, intransigeant, fier, qui d’apparence rayonnerait de puissance. Enfin de la puissance de son père plus particulièrement. Le benjamin des Crome n’avait pas la même fibre commerciale que sa fratrie mais il avait une intelligence, une réflexion et une appréhension des choses qui feraient de lui un formidable leader. Malheureusement pour son père, Nathan avait aussi un désir profond d’apporter quelque chose à l’humanité. Les deux Crome se différenciaient surtout par leur vision du monde, l’altruisme du plus jeune le poussait à aider plutôt qu’à s’élever alors que le plus mature ne voyait que par sa puissance et son rang dans la société.

Lors de ce type de moments silencieux, qui il faut le dire se faisaient rares depuis le début de l’invasion, Nathan se perdait souvent dans ses souvenirs où il ruminait à propos de ce qu’il aurait pu faire pour empêcher cette fracture familiale. Sa famille lui manquait indéniablement, ainsi que son père même si celui-ci était le principal responsable de son départ. Nathan était persuadé que son père l’avait aimé à sa manière mais avoir un fils qui tiendrait face à l’étoile montante qu’était Crome Industries défiait son incommensurable fierté et était indigne de loger dans sa propre demeure.


Nathan revint au paysage quand Dante se mit à parler d’une plante toxique. Il baissa les yeux à la fleur qui d’apparence semblait parfaitement innocente par ses pétales rosés. Il poursuivit son histoire par l’énonciation de créatures mythologiques, les centaures qui seraient les seuls capables de récolter cette plante et de l’utiliser pour leur défense.

« Rassurez-vous. Ils sont rares dans cette région. »

Le médecin n’était pas réellement inquiet, il n’avait pas facilement peur puis il commençait à connaître l’étendue de la puissance de Blake et sa nouvelle rencontre semblait elle avoir toute sorte de connaissances très utiles pour par exemple, ne pas mourir en touchant une fleur.

Un peu plus loin sur la route, ils s’arrêtèrent devant un arbre au tronc épais dont les feuilles reflétaient parfaitement l’éclat du soleil par leur couleur dorée. Dante nous expliqua que cet arbre majestueux était un lieu où les passants réunissaient des pierres en signe d’hommage. Un problème résidait à présent à cet endroit symbolique : les cailloux amassés autour de son tronc devraient eux aussi scintiller comme le font ses feuilles mais depuis quelque temps, l’énergie mystique semblait être puisée et redirigée vers un autre endroit. Blake dans l’impulsion eût l’idée de traverser l’arbre de l’épée de l’âme dont les effets n’étaient pas inconnus à Nathan. Il arrêta son mouvement hâtif quelque secondes avant que la lame ne traverse l’arbre et le vide de toute sa magie.

« un grand coup la dedans briserait le sortilège. Mais sans doute aussi une autre magie... Je ne veux pas ruiner cet endroit pas ma stupidité »

Trouver la source d’un problème invisible n’était pas facile et Dante et Blake semblaient avoir tous deux mesuraient la complexité de la situation tant leur visage semblait s’assombrir.

« - Il doit sûrement y avoir une autre solution. » déclara Nathan avec espoir

« - Aurais-tu le moyen de détecter les différentes forces à l’œuvre ici ? nous donner une direction, une distance. Perçois-tu ces énergies détournées ? »
lui répondit Blake

Nathan réfléchit quelques secondes puis s’approcha du tronc

« - Ça ne coûte rien d’essayer. »

Depuis l’explosion du laboratoire Grant, Nathan était devenu directement lié aux ondes physiques. Il pouvait les comprendre, les analyser et même les diriger comme c’était le cas pour la gravité. Le tout s’orchestrait comme une sorte de synesthésie. Les ondes électromagnétiques se traduisaient par l’ouïe, les ondes gravitationnelles par le toucher et enfin les ondes sonores par la vue. A son désir, il pouvait alors visualiser chaque son qui traversait son oreille sous une forme ondulatoire. Avec l’habitude, il avait réussi à détailler les harmoniques de ces ondes pour comprendre ce que le son traversait et donc localiser un peu à la façon d’un radar les objets qui l’entouraient. Inutile de mentionner que ce don mal maîtrisé était quasi inutilisable dans un lieu bruyant comme le centre de Star City.

« Ne faites pas de bruit s’il vous plaît. »

Il s’agenouilla au pied de l’arbre, ferma ses yeux, approcha sa main droite du tronc puis toqua à la surface du bois comme s’il était face à une porte.
Les ondes apparurent immédiatement dans son esprit. Il réitéra deux fois pour être sûr de lui puis se releva.
« Je sens comme une sorte de canal en dessous de l’arbre qui se dirige vers le centre de la forêt. Dante tu nous as parlé de centaures, tu penses qu’ils auraient un intérêt à pomper cette… force ? » affirma Nathan en pointant du doigt la direction perpendiculaire au sentier

La forêt était dense et on voyait à peine dans quels méandres on pouvait s’engager si l’on quittait le chemin. De plus, avec les dangers exposés par Dante, la voie ne semblait pas la plus sûre à suivre. Nathan, peu expert quant à la magie, n’avait aucune idée de la criticité du problème, il laissa donc ses deux partenaires débattre du chemin à poursuivre.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 14 Mai 2018 - 21:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8340
ϟ Nombre de Messages RP : 912
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Blake, pour affronter le cyprès d'or, tira l'épée. Dante craignit qu'il n'abattît le tranchant de la lame sur la plante, mais l'enchanteur n'en fit rien. Blake était-il de ces hommes qui ne perdent jamais une occasion de montrer leur phallique attirail ?

Un examen psychologique s'imposait mais, hélas, ni Dante ni votre cher narrateur n'a les compétences requises, pour aller au-delà de la question béate et superficielle. Et puis, ce n'est pas tous les jours qu'on peut s'amuser des consonances antiques d'un mot de deux syllabes...

Le dragon n'eut pas à calmer son ami, celui-ci s'imposa de remettre l'épée au fourreau. Qu'espérait-il ? User de son arme pour briser le sortilège ? Cela se tentait, pourquoi pas, mais une approche si directe et si imprudente méritait au moins la concertation des collègues, non ?

 « Une sage décision, Blake. Pense aussi que ces autels sont sûrement protégés. Maxos ne verrait pas d'un bon œil que tu vandalises ses sanctuaires. » Dante ne tenait pas spécialement à voir apparaître Maxos lui-même ou l'un de ses féaux ; il ne tenait pas à expliquer un tel acte de barbarie, mieux valait pour l'heure envisager d'autres solutions. Il se tourna vers Nathan. La question de Blake suscitait son intérêt.

Que répondrait le docteur ? Il alla donc essayer de distinguer les forces à l’œuvre autour du monticule désorienté. Nathan exigea le silence, Dante se montra accommodant. Par chance, aucun gobelin ne les accompagnait. Il vit donc le docteur s'agenouiller et toquer à la surface du tronc de l'arbre. Le cyprès frémit, comme s'il était chatouillé. Les révélations de Nathan ne tardèrent point, Dante écouta avec grand intérêt.

 « C'est possible. Certains centaures s'isolent pour vivre une vie de dévotion à Maxos, mais la plupart des tribus itinérantes n'ont aucune forme de respect pour aucune divinité. Tout au plus savent-elles éviter de s'attirer les foudres d'un dieu sur son territoire, car personne n'est assez fou... »

Dante fut soudain songeur.

Il connaissait les centaures : ces êtres n'étaient pas du genre à causer des problèmes ; seuls êtres tout à fait libres de ce monde, jamais apprivoisés par la tentation ou contrôlés par la peur, ils vivaient en harmonie, et d'ordinaire, ils étaient même modestes et n'utilisaient, dans les forêts et les plaines, que ce dont ils avaient besoin... mais il est des temps où les besoins sont grands. Pour quelle raison... à quelle fin puiseraient-ils l'énergie des cyprès d'or ?

 « Ce canal que tu as identifié, penses-tu pouvoir le suivre et nous guider ? Il doit bien conduire quelque part et c'est encore ce que nous puissions faire de plus... efficace. » Ils auraient pu suivre le sentier, aller de cyprès en cyprès, de sanctuaire en sanctuaire, pour constater chaque fois le même problème et, certainement, les mêmes forces convergentes et le même canal « souterrain ».

 « Quittons le sentier. Suivons ces forces échappées et voyons où cela nous mène. J'ouvre la voie. » Il était ici non pas comme à la maison mais en terrain à peu près connu, il était donc normal qu'il occupât l'avant-garde. Après quelques dizaines de mètres parcourues loin du chemin, il fit un geste pour interrompre leur progression.

Puis, d'un doigt il pointa une clairière toute proche où la silhouette féline d'un animal somptueux se détaillait derrière les troncs écartés. L'animal ressemblait au lynx de la Terre Prime, mais il était plus gros ; son pelage mordoré scintillait sous les rayons du soleil qui traversaient la canopée ; il feignait de ne pas les avoir encore vus.

Dante chuchota :  « C'est inhabituel. » Il ajouta dans un soupir :  « C'est regrettable, mais... il y a fort à parier que des chasseurs ou des bandits ne sont pas loin. Contrairement aux félins de notre monde, ces lynx-là sont très faciles à apprivoiser et très intelligents : ils font des éclaireurs parfaits. Même s'il n'en montre rien, il y a fort à parier qu'il nous a remarqués. »

Dante observa Blake un instant et ajouta, un peu taquin :  « Ils sont rarement hostiles par nature. Inutile de tirer l'épée... » D'autant plus que la mort de l'animal ne passerait pas inaperçu, s'il hurlait... il ne manquerait plus qu'il fût attaché à un groupe de centaures, et voilà qu'ils verraient arriver toute la horde !

Que Blake se tienne tranquille, c'est préférable ! Mais le dragon n'était pas en mesure de lui dicter sa conduite. Il espérait toutefois que son ami ferait preuve de bon sens et que la présence de Nathan serait apaisante.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 21 Mai 2018 - 21:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
l'Enchanteur.
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1992
ϟ Arrivée à Star City : 31/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 287
ϟ Nombre de Messages RP : 88
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Célébrité : Bernardo Velasco
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : enchanteur, artiste (peinture et sculpture)
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : hétérochromie (yeux verts, petites touches d'or dans les yeux)
Semble ne pas vieillir
ϟ Pouvoirs : Enchantement ("Charme"/"tempestus"/Hommes/bêtes/objets)
Animation d'objets
Création de portails
Création d'atouts (visualisation/discutions)
Épée de l'Âme (absorption / redirection)
Avatar du printemps (cerf / résistance aux compulsions / force)



Magie, science et rituels



Nathan Nathan nathan… D’où sortait ce type ? Ses pouvoirs étaient fascinants. Peut-être parce qu’ils n’avaient finalement rien à voir avec la magie. Pendant longtemps, Blake avait pensé que c’était la seule source de pouvoir au monde, bien que sous des formes très variées. Mais depuis qu’il était à Star City, il avait vu à l’œuvre d’autres énergies, d’autres phénomènes et d’autres miracles. Psioniques, mentalistes, mutants, héros, armes technologiques. Des mots qui en remplacent d’autres. Il était étrange, cependant, que la nature scientifique de Nathan s’accorde aussi bien à ce paysage mythique que les pieds des trois aventuriers foulaient.

Cependant ils devaient faire attention à l’endroit ou ils les posaient, comme le leur avait indiqué Dante. Il aurait aimé rencontrer des centaures, mais pour ça il imaginait qu’il lui fallait d’autres configurations… Le fait d’être un étranger en ces terres, et par temps de crise, qui plus est magique, tout en étant lui-même praticien de l’Art n’allait surement pas jouer en sa faveur.
Or donc l’enchanteur assistait fasciné a la concentration presque méditative de Nathan. Lui qui était sensible au chant de la magie, les forces qui semblaient parler à Nathan lui étaient étrangères. Même si les sourcils plissés dans l’effort, les gouttes de sueurs qui perlaient sur le beau visage et les paupières qui tressaillaient traduisaient tous un cout sans doute important, il voyait aussi le pur plaisir se dessiner sur le visage attentif à ce chant si particulier.

Finalement, Nathan fut à même de proposer une direction, au centre de la forêt… Blake scruta le visage de son mentor, Dante, pour voir ce qu’il pouvait penser de cette nouvelle.
De son côté, Blake connaissait bien des moyens d’utiliser une énergie détournée, mais il ne voyait pas pourquoi un peuple si bien intégré à ce monde, et respectueux des traditions et cultes aurait soudain des velléités de pouvoir.

Le fait est que Dante n’avait semble-t-il pas apprécier l’invocation de l’épée, quand bien même l’enchanteur ne s’en était pas servi. Affronter Maxos n’était effectivement pas au menu du soir, mais Blake ne pouvait s’empêcher de se demander à quelle sauce ils allaient être mangés en parant ainsi à l’aveuglette dans un environnement peu familier. Du moins pour Blake et son ami Nathan.

Finalement, la petite troupe sembla se fier aux indications de Nathan, qui pouvait suivre le fameux canal détourné, quand bien même Dante prit la tête, de façon logique.
Quand il leur fit signe de s’arrêter, Blake s’attendit à une attaque quelconque, mais ça n’arriva pas. Il leur présenta de façon totalement empirique un magnifique Lynx dont le pelage n’était pas sans rappeler les reflets de l’arbre. L’intelligence évidente dans le regard de l’animal et les explications de Dante ne firent rien pour les rassurer. Des chasseurs. Ce qui faisait d’eux des proies…

La petite pique de Dante égratigna l’égo de l’enchanteur, mais il n’en avait pas pour autant d’autres moyens, plus subtiles, de gérer une rencontre fortuite.
Alors, susurrant des mots dont la saveur avaient le gout d’un bon repas, la chaleur d’un soleil rassurant et apaisant, la séduction d’une amitié naissante, il enchanta sa ceinture, et tenta de faire de même avec l’animal, espérant qu’il ne soit pas trop éloigné du règne d’où il venait, et pas trop proche des mythes.

Blake paru bien plus séduisant, rassurant, ce qui était déjà ça de gagné.

Concernant l’animal,
Lancer de dé :
Deux réussites : l’animal est totalement charmé, et vient se frotter à son nouvel ami.
Une réussite : l’animal est intrigué, mais calme, et est disposé à se laisser approcher sans esclandre ;
Un échec ou plus : le charme ne marche pas…

Les magnifiques yeux de l’animal rencontrèrent les iris verts parsemés d’or de Blake, et une sorte de compréhension totalement instinctive, de confiance primaire, s’installa entre les deux drôles de créatures. D’un côté le lynx, majestueux, se rapprochant en louvoyant, et curieux de sentir la main de son ami sur son pelage. De l’autre l’enfant dans un corps d’homme qui avait hâte de vivre cette expérience, totalement confiant dans l’animal, subjugué, lui aussi. Il en était ainsi des sorts de charmes avec les animaux aussi nobles. La corde mystique que vous nouez autour d’eux vous emprisonne à son tour, d’une façon charmante.

« tout doux, mon ami. Je m’appelle Bl.. Aidan… Et ce sont aussi mes amis. Nous ne te voulons aucun mal… »il le laissa renifler sa main, tout de même inquiet de voir des dents aussi aiguisées, puis pu enfin plonger ses mains dans la fourrure. L’expérience en resterait inoubliable pour lui. Des larmes de bonheur naquirent dans les yeux de Blake. Dante avait déjà vu son ami dans cet état. Aidan était un éternel rêveur, mais contrairement aux rêveurs usuels, il avait quelques moyens de réaliser certains rêves.

« Dommage que je parle pas le langage des animaux… Mais je crois qu’il m’aime bien… »

Son sourire aurait fait fondre un glacier. Il aurait voulu garder l’animal comme ami. Même bien après tout ça…







Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 21 Mai 2018 - 21:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3997
ϟ Nombre de Messages RP : 3611
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Blake Correy' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 4 Juin 2018 - 15:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil



La tentation de Médomaï

ft. Dante Visconti & Blake Correy





Dante était penseur, il était le seul homme du trio à avoir une connaissance de la biodiversité environnante et de la dangerosité de ces lieux. Nathan ne s’avança pas dans des suppositions hasardeuses et préféra laisser la réflexion à quiconque pouvait proposer sa science.

"C'est possible. Certains centaures s'isolent pour vivre une vie de dévotion à Maxos, mais la plupart des tribus itinérantes n'ont aucune forme de respect pour aucune divinité. Tout au plus savent-elles éviter de s'attirer les foudres d'un dieu sur son territoire, car personne n'est assez fou..."

La seule suggestion du médecin semblait donc peu probable. Les centaures n’aurait aucun intérêt à s’attaquer à des sanctuaires tels que celui-ci. Pourtant, Nathan pouvait pressentir des sortes de salve qui se dirigeaient tout droit vers la forêt. Cette sorte de canal souterrain ne devait faire que quelques centimètres de diamètre et devait servir à ponctionner une source de pouvoir donc Nathan ignorait complètement le fonctionnement.

"Ce canal que tu as identifié, penses-tu pouvoir le suivre et nous guider ? Il doit bien conduire quelque part et c'est encore ce que nous puissions faire de plus... efficace. "

"Je n’ai jamais vraiment utilisé cette… capacité en continu mais si l’on reste assez silencieux et que je garde ma concentration je dois pouvoir nous donner une direction."

Dante lança alors la marche et les trois aventuriers quittèrent le sentier pour se diriger vers on ne sait quel mystère. Nathan clôt ses paupières, suivit le meneur puis se mit à claquer des doigts à intervalles réguliers. Le son singulier se répercuta sur les obstacles alentours et revint dessiner les courbes de son parcours dans la tête du médecin. A sa bonne surprise, Nathan eut une telle appréciation de son environnement qu’il put même marcher sans ouvrir les yeux. Il se laissait guider par ses formes aux allures fantomatiques qui apparaissaient dans son esprit. Il se fit soudainement arrêté par Dante qui repéra une créature. Il pointa du doigt le félin à la fourrure rousse. Les rayons du soleil qui traversaient les feuillages irradiaient son pelage renforçant la majestuosité de l’animal.

Dante informa ensuite le petit groupe que le félin était une créature très intelligente et facile à apprivoiser ce qui en faisait un parfait éclaireur. Nathan regarda autour d’eux s’il voyait la trace d’une présence humanoïde récente. Mais rien à détecter, seuls leurs pas marquaient ce paysage que la nature semblait avoir suspendu.

Blake se mit à parler dans un langage mystérieux comme il en avait la coutume pour lancer des enchantements. Peu importe le sortilège, celui-ci sembla fonctionner puisque la créature se dirigea vers le trio sans tressaillir. La tête de la créature vint se loger sous la paume de l’enchanteur qui fut ému comme un enfant au contact de l’animal. Nathan fut touché par l’émotivité de son ami tant ce sentiment était rare chez les personnes qu'il avait rencontré.

"Est-ce que tu peux lui soutirer des informations?"

Nathan se remit à claquer des doigts.

"Je ne vois aucun élément qui montrerait la présence de pièges… Je peux tout de même assurer que le canal semble s’élargir dans cette direction" dit-il en pointant la clairière qui faisait dos à leur nouvel compagnie.



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 20 Juin 2018 - 15:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8340
ϟ Nombre de Messages RP : 912
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Blake, Nathan et Dante suivirent donc le chemin tracé par le conduit d'énergie que le médecin de la Terre Prime identifiait sous leurs pieds. Une aptitude des plus utiles que celle-ci !

Dans le monde qu'ils arpentaient, voyageurs curieux et missionnés, la magie prenait la forme, le plus souvent, d'une force concentrée et conduite à travers d'invisibles canaux ; d'innombrables rais de magie couraient la lande pour en définir les contours et les couleurs. L'apparition du lynx ne devait pas les retarder, car l'animal ne montra aucune intention hostile et même se révéla très amical.

Blake fit usage d'un sortilège dont les entrelacs allèrent s'entortiller tout autour de la psyché du félin. Ce dernier, naturellement incliné à l'amitié et à la curiosité, se laissa faire et charmer par l'enchanteur. Habile, Blake s'en fit un nouvel ami sous l’œil amusé du dragon. Comme autant de musique à ses oreilles, il entendit les premiers ronronnements du lynx, qui semblait goûter l'apprivoisement ou du moins, accepter les fils invisibles pour mieux jouer sa partition.

Nathan interrogea Blake : ce dernier pourrait-il soutirer des informations au si bel animal ? Dante ne possédait pas ce pouvoir. Il ne s'était jamais trop ouvert aux créatures sauvages et les langages trop primitifs avaient depuis longtemps quitté le champ naturel de sa curiosité. D'aucuns diraient, avec la raillerie naturelle des petits prétentieux, que la langue des gobelins appartenait à ce registre ; c'était bien sûr ignorer toute l'étendue et toute la profondeur de la poésie du Septième âge, ou encore toute la rigoureuses beauté des arts classiques de Gobelia !

Qu'on songe seulement aux six volumes de la « Vie d'un Ananas », qu'on songe encore aux « Malheurs d'un mangeur de charbon », et c'est bien assez pour se convaincre des charmes subtils et profonds de la langue des gobelins. Blake confia ne pas connaître le langage des animaux, mais peut-être saurait-il malgré tout communiquer avec le lynx, via d'autres moyens ? «  Si jamais nous rencontrons des autochtones, j'ai dans la poche une potion d'omni-linguisme. Cela ne fonctionnerait pas pour ce lynx, cela dit...  »

Celle-ci, en effet, ne saurait opérer qu'auprès de créatures, d'êtres, d'individus doués du langage en tant que faculté d'exprimer sa pensée et de communiquer au moyen d'un système de signes conventionnels vocaux, graphiques constituant une « langue ».

Dante suivit la direction indiquée par Nathan ; le lynx s'ajouta à la compagnie, trop énamouré qu'il était de ce lien créé entre Blake et lui. Le dragon n'y voyait aucun inconvénient et espérait que Nathan ne serait pas allergique aux poils de chat, ni Blake d'ailleurs, car les lynx de cette nature étaient particulièrement affectueux ! Ils s'éloignèrent des chemins pour pénétrer plus profondément sous la canopée, là où la forêt vieillit, là où les arbres se nouent, là où les feuillages se font si dense, par endroit, que l'ombre est semblable à la nuit.

À la lumière naturelle de l'astre éclairant ce monde se substituèrent les lueurs plus discrètes de la vie grouillante ; Dante avisa pour ses camarades un nuage d'abeilles dont le bourdon diffusait quelques éclats d'or sur les arbres environnants. «  C'est une sorte de ver luisant qui produit du miel. Ou des abeilles luminescentes, au choix ! Ils appellent ça des méliphos.  »

Au-delà de l'essaim, sous une voûte d'arbres entortillés et au-delà d'un parterre de fougères, l'entrée d'une grotte se dessinait, béante et sombre. «  C'est par là je suppose ?  » Il interrogeait Nathan du regard. Ce dernier ne le verrait peut-être pas, s'il gardait les yeux clos ; mais il l'entendrait.

«  Nous devrions redoubler de prudence. C'est le lieu idéal pour un piège, une embuscade ou un traquenard. L'épée sera peut-être utile, cette fois...  » ajouta-t-il, taquin, à l'attention du nouveau meilleur ami du lynx. Dante s'avança vers la grotte d'un pas décidé, attentif à ce que ses yeux découvriraient dans les premiers abords. Cependant, sur le ton de la conversation, il poursuivit : «  Alors dîtes-moi, comment vous êtes vous rencontrés ?  » S'il connaissait bien Blake, en revanche, Dante ne connaissait pas Nathan et demeurait curieux d'en savoir plus sur lui.

D'où venait-il, qui était-il, que faisait-il vraiment ? Blake lui en avait touché quelques mots sans pour autant entrer dans le détail... c'était donc le moment où jamais.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 12 Sep 2018 - 13:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
l'Enchanteur.
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1992
ϟ Arrivée à Star City : 31/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 287
ϟ Nombre de Messages RP : 88
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Célébrité : Bernardo Velasco
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : enchanteur, artiste (peinture et sculpture)
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : hétérochromie (yeux verts, petites touches d'or dans les yeux)
Semble ne pas vieillir
ϟ Pouvoirs : Enchantement ("Charme"/"tempestus"/Hommes/bêtes/objets)
Animation d'objets
Création de portails
Création d'atouts (visualisation/discutions)
Épée de l'Âme (absorption / redirection)
Avatar du printemps (cerf / résistance aux compulsions / force)


Bon alors déjà, forcément, toutes mes excuses pour cette absence scandaleuse. J’ai eut bcp de soucis, mais je peux enfin reprendre sereinement.


Magie, science et rituels



Il faut comprendre que dans toute magie, l’intention que vous mettez dedans vous impacte, peu ou prou. Certains mages usent de formules complexe et sont hors de portée d’un tel lien sympathique. Mais pour l’enchantement, il n’y a pas de triche possible à ce niveau. Ce que vous pensez, ce que vous faites, et les mots de pouvoirs prononcés vous touchent tout autant que l’objet de votre envoutement. Les mains perdues dans la fourrure magnifique de l’étrange animal, Blake savait que tant que ses pieds fouleraient cette terre, et peut être bien après aussi, il serait lié d’une certaine façon à cet animal, tout comme ce dernier était à présent lié à lui. C’était terrifiant, mais source d’une grande joie. C’était le cœur de sa quête : réenchanter le monde. Il voulait ressentir cet état quasi extatique le plus souvent possible, et avait juré de progresser dans cet Art pour y arriver.

Quand Nathan lui demanda si il pouvait soutirer des informations a la formidable créature, l’enchantement regretta de ne pas connaitre le langage des animaux, même si il pouvait sans doute, avec un peu de temps, improviser un charme de connivence. Du temps, ils n’en avaient guère si son nouvel ami avait bel et bien été un observateur à la solde d’un quelconque chasseur. Si chasseur il y avait, ils étaient donc des proies potentielles.

Dante, cependant, avait bien des tours dans sa besace. Ainsi l’alchimiste pouvait, comme il le leur indiqua, leur octroyer le don des langues si ils devaient deviser avec des locaux.
A bien y réfléchir, Blake commençait à entrevoir une petite improvisation. Pas à proprement parler le langage des animaux, qui était plutôt l’apanage des druides et métamorphes naturalistes, mais une sorte d’empathie exacerbée, de communication spontanée, simple, imagée. Bref, ce qui était bien plus prêt de son domaine à lui.

Entortillant ses doigts dans la fourrure de l’animal, il lui subtilisa un peu de ce précieux bien. Il fit de même avec ses propres cheveux, et noua une tresse avec les deux tributs. Prononçant des mots de liens, des mots qui rapprochent, dans une langue aux accents ronflants, imitant en cela les ronronnements de l’animal, Blake se rendit compte immédiatement que son improvisation marchait effectivement. Il n’était pas question de communication, de langage, mais à présent, tant que ce lien existerait, les deux « compères » pourraient à peu près se comprendre, par idiomes simples. Peur. Danger. Direction. Pas de mots ou de situations complexes, mais mieux que rien.
Bien que la fascination de l’enchanteur pour l’animal allât croissant, le jeune homme n’en était pas moins attentif au puit de savoir qu’était Dante. Ainsi, ce dernier leur expliqua d’où prevenait l’étrange lumière, tout en cherchant à savoir comment Nathan et Blake s’étaient rencontré. Ce dernier sourit à ce souvenir, mais fit comprendre à son ami qu’il lui revenait de décrire leur rencontre. Non pas qu’il n’eut rien à dire , au contraire, mais il voulait laisser la marge de pudeur que Nathan s’octroyait, volontairement ou non

Le médecin parut sincèrement touché de l’intérêt qu’on lui portait, mais Blake soupçonnait également une certaine gêne.

« je te laisse la primeur, Nathan. Je comblerai les trous… ça va être drôle ».
En effet, à peine avait-il connu le médecin qu’il l’avait entrainé sur la piste de gamins ayant pactisé avec des forces qu’ils ne maitrisaient pas…








Revenir en haut Aller en bas



La tentation de Médomaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» [Bordeaux] Je résiste à tout, sauf à la tentation [Cédric]
» Eden de la tentation
» Rafaello-Ariana / Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est dy céder.
» Sylvester I. L. ▬ Discuter avec la tentation, c'est être sur le point d'y céder.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-