AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Souffle sur la braise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 9 Avr 2018 - 15:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8340
ϟ Nombre de Messages RP : 912
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits




Souffle sur la braise




L'heure était tardive. La nuit couvait sur la ville endormie, allongée d'un sommeil peu tranquille, car l'invasion se poursuivait, car les quartiers sereins n'étaient pas nombreux. Comment aurait-il pu en être autrement ? Les portails s'ouvraient, déversaient leur flot ininterrompu des soldats du Terminus. Circuler entre les différentes zones de Star City s'avérait difficile ; tous les réseaux se tendaient ; la question même de l'opportunité se posait, puisqu'il était hors de question pour quiconque de seulement flâner. Les temps de crise se ferment à la rêverie, quand les impératifs s'imposent au front des plus basses pensées.

Dante avait pourtant accepté de répondre à l'appel d'un de ses contacts au sein du Cartel Rouge, un voleur qu'il connaissait pour ne lui confier jamais que les missions les plus délicates. Solar et lui avaient même partagé une aventure frauduleuse à l'occasion et le dragon, sans rien révéler de sa véritable nature, avait abandonné le seul rôle du commanditaire pour mettre la main à la pâte et au panier. Les commandes avaient cessé avec l'ouverture des premiers portails de l'invasion, le 11 septembre ; ce fut donc Lukaz qui contacta Dante pour lui faire part d'un problème touchant à l'un de ses employés – à cette occasion, Dante découvrit que Solar s'était bien entouré, puisqu'il chaperonnait, en quelque sorte, un magicien du feu.

C'est précisément ce dernier qui motivait les préoccupations du voleur. Pour d'obscures raisons qui restaient à définir ou à déterminer, son acolyte souffrait d'un dysfonctionnement de sa magie du feu. Kagutsuchi peinait à canaliser les énergies puissantes de Fuzon, alors qu'il y réussissait auparavant sans difficulté pour la formulation de ses sortilèges et maléfices. S'il y avait fort à parier que l'invasion Terminus y était pour beaucoup dans la mutinerie intérieure qui semblait à l’œuvre, Dante n'avait pu formuler de plus précises hypothèses : ses suppositions devraient attendre de rencontrer le jeune magicien pour mieux comprendre la source du problème et indiquer les solutions potentielles.

Le plus difficile fut d'abord de déterminer une date et un lieu pour le rendez-vous ; Lukaz avait lui-même ses obligations et Dante ne pouvait décemment se libérer de tous ses impératifs. Le palais Visconti s'était transformé en ménagerie de l'extrême diversité dès les premières semaines de l'invasion, puisqu'il faisait office de port dans la tempête pour tous ceux qui ne trouvaient aucun refuge ailleurs du fait de leurs spécificités physiques, entre autres... et comme le dragon avait fait le choix d'ouvrir sa porte à tous les malheureux de sa clientèle et de son entourage, il régnait en permanence chez lui un climat de très féroce tension. Il pouvait heureusement compter sur son personnel et sur ses lieutenants pour assurer la bonne entente générale ; les gobelins faisaient des alliés serviles dans le maintien de l'ordre : confier leur le knout et adieu velléités révolutionnaires ! Si des gobelins avaient assuré la sécurité du palais d'Hiver, en 17, jamais la Russie n'aurait basculé dans le bolchevisme.

Il attendit donc d'avoir la certitude que toute absence de sa part ne serait pas sanctionnée d'une émeute pour contacter Solar à nouveau et convenir avec lui d'un lieu et d'une date, pour leur entretien. Ils se décidèrent et Dante gagna Fallaenn, une villa des hauteurs de Bayview que les associés et l'influence du propriétaire gardaient à l'abri des forces de l'invasion. En y arrivant, à la nuit tombée, Dante s'était posé cette question : avaient-ils ici aussi dû repousser certains assauts des drones d'Omicron, ou avaient-ils été plutôt épargnés ? Les quelques minutes qui le séparèrent de la rencontre avec Lukaz furent l'occasion d'une longue rêverie sur l'injustice des guerres et de leur cohorte d'événements.  « Bonsoir. J'ai suivi vos instructions et non, il ne fut pas difficile de me rendre jusqu'à vous. Puis-je entrer ? Cette vilaine pluie m'est insupportable. » Dante n'était pas particulièrement frileux, mais il avait marché longtemps sous l'averse et ses cheveux ruisselaient quelques peu, car en dépit du manteau d'air dont il s'était protégé, le chagrin des cieux l'avait touché.

 « Je suis venu seul. Dois-je vider mes poches, ou la confiance que vous avez vous suffit ? » plaisanta-t-il ; Dante était bien conscient que la situation globale de Star City incitait à la prudence et il s'apprêtait à révéler l'intérieur de son blazer, en toute bonne foi, quand Lukaz peut-être l'interromprait.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 9 Mai 2018 - 20:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6780
ϟ Nombre de Messages RP : 743
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Lukaz avait longtemps estimé avoir réussi sa vie parce qu'il avait de l'argent, une belle maison, de grosses voitures et qu'il s'en sortait plutôt bien au niveau du boulot. Malheureusement, le problème, c'était que depuis plusieurs mois, tout cela avait été chamboulé. Des saloperies venues d'un autre monde avaient décidé d'envahir la Terre et au passage, elles avaient mis à mal sa demeure de Fallaenn... Et pourtant, il fallait le faire ! Après tout, la villa avait été conçue pour résister à n'importe quel super-héros. Ce qui n'avait rien empêché.

Dans les premiers temps de l'invasion, Lukaz avait donc estimé plus sage et plus sûr d'évacuer Bayview pour rejoindre le centre-ville. Il disposait effectivement de la propriété d'un établissement du quartier des théâtres, le Séraphia. Il avait jadis appartenu à un homme connu sous le nom de Gros Bobby que Solar avait trahi au profit du Mandarin. Cela lui avait attiré les foudres du mafieux qui avait dès lors décidé de se venger de lui en ciblant son petit ami d'alors, Chase. Les histoires qui avaient suivi étaient à l'origine de la mort du mentaliste mais ce dernier avait fini par revenir sous une autre identité. A ce moment, Noctis et Solar avaient choisi de se venger. Le Gros Bobby en avait perdu la vie et ils avaient gagné un club que Noctis avait dirigé d'une main de maître. Après son départ pour d'autres dimensions, Lukaz n'avait pas vraiment poursuivi l'activité et l'établissement avait été abandonné. Il en était toutefois encore le propriétaire et cette invasion avait donc été l'occasion d'en rouvrir les portes.

Ainsi, Solar avait choisi de s'installer dans les lieux et il y avait invité ses associés ainsi que leurs familles. Les rues n'étaient plus forcément sûres et en raison des nombreux problèmes d'approvisionnement, il avait été plus simple d'agir de cette manière. Cela leur avait permis de renforcer leurs liens et ils avaient survécu tant bien que mal. C'était d'autant plus vrai qu'en raison de l'invasion, Solar n'avait plus reçu beaucoup de contrats. Certaines personnes comptaient bien profiter des troubles pour récupérer des biens qui ne leur appartenaient pas forcément mais elles restaient relativement rares. Sans compter qu'il était parfois difficile d'établir des communications. Cela avait alors laissé beaucoup de temps à Lukaz pour réfléchir et il avait échafaudé de nombreux plans pour l'avenir.

Malheureusement, la situation avait fini par prendre un tour inattendu... Pour d'obscures raisons, le mage dont Lukaz s'était fait le protecteur subissait des difficultés à contrôler ses pouvoirs, ce qui se révélait relativement dangereux. Pour cette raison, Solar avait décidé de retourner à Fallaenn, seulement accompagné de son ami. Ils avaient ainsi découvert la villa, isolée et protégée mais qui avait quand même subi quelques dégâts. La terrasse et la piscine ne ressemblaient plus à rien et les arbres qui l'abritaient des regards extérieurs avaient brûlés, en partie. L'infrastructure de la maison elle-même avait tenu le choc, les fenêtres ayant été barrées par des volets métalliques mais malgré cela, un trou béant s'ouvrait dans la toiture. Si cela lui avait fait mal au cœur, ce n'était pas dramatique et ce qui importait, c'était que les sous-sols secrets aient tenu. Pour le reste, il verrait bien une fois cette invasion terminée ! Parce qu'il était évident qu'elle allait se finir, un jour ou l'autre.

Le bon côté des choses, c'était que les créatures du Terminus n'étaient pas des envahisseurs communs. Ainsi, on ne les voyait pas piller les demeures du quartier ou les boutiques et à moins qu'ils ne cherchent quelque chose de précis, ils ne s'aventuraient jamais du côté de Fallaenn, ce qui permettait à Solar d'être relativement tranquille. De ce fait, une fois assuré de cette situation, le voleur avait décidé de contacter la seule personne de confiance dont il disposait dans le domaine de la magie : Dante Visconti. Ce dernier lui avait souvent confié des contrats, fort bien payés, et ils avaient même vécu une aventure ensemble, dans les tréfonds de Fort Knox. Autant dire qu'après tout cela, Lukaz n'avait plus vraiment peur que la magicien le trahisse, même s'il ne savait pas grand-chose de sa propre situation depuis les débuts de l'invasion. Il fut donc ravi de recevoir une réponse positive de son associé et lui donna directement rendez-vous chez lui, à Fallaenn. C'était quand même beaucoup plus sûr qu'un quelconque entrepôt en ville...

Quand Dante se présenta à la villa, après la nuit tombée, Lukaz ne tarda pas à lui faire pénétrer les lieux et, jetant un dernier regard vers l'extérieur, il referma la porte. Lorsque son invité voulut lui montrer l'intérieur de sa veste, le Breton se contenta d'un geste pour lui montrer qu'il n'en avait pas besoin avant de l'entraîner à sa suite.

« C'est bon, y a pas de souci. J'te fais confiance. » Se retournant vers Dante, Lukaz le détailla de haut en bas avant d'ajouter : « On peut se tutoyer, nan ? Depuis le temps et comme on est à Fallaenn, y a plus forcément besoin d'être aussi formel. »

Déjà qu'il ne l'était généralement lui-même que pour la forme, parce que ça présentait mieux devant ses clients, il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'il ait envie d'abandonner le vouvoiement. Après, si Dante voulait continuer, libre à lui... Lukaz traversa donc le salon, suivi par Dante, puis ils passèrent par un couloir pour rejoindre un petit local technique où se trouvait aussi bien le système de chauffage que le ballon d'eau chaude. Soulevant une trappe, le voleur rejoignit le sous-sol où s'entassaient des cartons avant de se diriger vers un placard donc il fit pivoter le fond amovible.

« Par ici. Je préfère éviter de rester en surface en ce moment, on ne sait jamais ce qui peut arriver avec les trucs qui volent dans le coin. » Il attendit que Dante le rejoigne pour actionner le monte-charge. « J'espère que tu n'es pas claustrophobe... »

Le monte-charge se mit en branle et la cage descendit lentement, s'enfonçant d'abord dans la roche et la terre avant de finalement déboucher dans ce qui ressemblait à une grande caverne. Là, des poutres métalliques soutenaient des passerelles qui s'élançaient entre les parois et conduisaient à des tunnels qui rejoignaient d'autres cavités. Le monte-charge passa par une vaste plate-forme, sans s'arrêter, et il poursuivit sa descente jusqu'à un second niveau.

« Bienvenue dans la grotte de Solar ! Tu imaginais peut-être un truc plus lumineux mais bon, ici, on fait comme on peut. Puis, c'est plus discret qu'un dôme au sommet d'un gratte-ciel... Viens, il est par là. »

Lukaz entraîna à nouveau Dante au gré des passerelles et ils pénétrèrent dans un tunnel qui déboucha dans une petite salle taillée dans la roche dont les parois étaient couvertes de tentures. Il s'agissait d'un lieu que Lukaz avait longtemps destiné à l'entreposage de quelques trouvailles magiques mais Kamui en avait rapidement fait son propre laboratoire. Le voleur en avait d'ailleurs été surpris, le Japonais ne manifestant pas forcément un caractère destiné à l'étude. Quoi qu'il en soit, pour l'heure, ce dernier était assis en tailleur au milieu de la salle, torse nu, et il semblait méditer. Lukaz s'adressa donc à Dante à voix basse.

« Et maintenant, on procède comment ? Si tu veux le tripoter, fais gaffe, il s'enflamme vite, surtout en ce moment. »
Revenir en haut Aller en bas






Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 12 Mai 2018 - 19:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 8340
ϟ Nombre de Messages RP : 912
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
La nuit était tombée. Dans la villa, Lukaz accueillit Dante avec tous les égards dû à un invité que les circonstances n'appelaient point.

Quelque courtoisie qu'ils se devaient l'un à l'autre, les temps présents imposaient des raccourcis à toutes les formalités et le breton, qui l'accueillait chez lui, fit preuve d'une familiarité que le dragon comprit et accepta comme effet de la nécessité ; puisque le seigneur Omicron pressait la Terre Prime des assauts de son ambition, le voleur et son habituel commanditaire se passeraient de ces échanges jusque-là trop formels, qu'ils n'avaient jamais bravés qu'une fois, ou peut-être deux ? Dante disposait d'une mémoire à toute épreuve, mais ce n'est pas le cas du tout venant, et votre narrateur n'est qu'un homme malheureux et soumis aux contingences du temps.  « Tutoyons-nous. »

Dante et Lukaz passèrent par un couloir pour atteindre un petit local technique, ce qui d'abord étonna le dragon qui ne s'attendait pas à être conduit où on aurait conduit un technicien de surface ou un responsable de l'entretien des plomberies.

Cette petite pièce disposait d'une trappe qu'ils empruntèrent. Dante découvrit un sous-sol fort encombré et suspecta une installation récente ou une construction nouvelle ; il était loin de se douter des trésors d'ingéniosité déployée à Fallaenn pour en faire une base tout à fait opérationnelle et à la mesure d'un voleur de la trempe de Solar ; il ignorait aussi quelle part le Noctis qu'il avait connu et un temps fréquenté avait joué dans la conception des lieux.

Devant un placard, Lukaz ouvrit un passage secret et expliqua ces mesures de prudence, puisqu'il conduisait sans le dire Dante jusqu'à l'objet de sa visite, qui demeurait sous la terre, cloîtré et à l'abri des interruptions fâcheuses qu'un escadron du Terminus aurait pu causer.

À l'extérieur, Dante n'avait rien remarqué qui indiquât une présence hostile ou les assauts répétés des forces de l'invasion. Loin de Star City et de son centre épiphénoménal, le lieu semblait préservé. Une chance ! Le palais Visconti, sis sur la colline aux lanternes, bénéficiaient des protections du dragon et ne devait qu'à son aile bienveillante d'avoir échappé aux assauts qui n'avaient pas manqué de troubler ses occupants et les réfugiés.

 « Aucun risque. » Dante n'était pas claustrophobe. Il s'était trouvé une fois coincé au cœur d'une montagne, pendant des mois, dans des conduits d'à peine un mètre de hauteur : cette cage d'ascenseur ne l'impressionnerait pas.  « Cette grotte me paraît très bien. Insoupçonnée, de nombreuses potentialités. Il y a là fort à faire. » Ces mots étaient encore faibles pour traduire ce qui aurait dû être un plus franc enthousiasme, mais Dante demeurait concentré sur la tâche qu'il était venu accomplir et dont il aurait d'abord à circonscrire les contours.

Lukaz l'entraîna par un tunnel. Ils débouchèrent jusqu'à une salle toute décorée de tentures. L'ami du voleur y avait élu domicile et transformé l'ensemble en un atelier où tourbillonnait les effluves de la magie ; Dante s'y serait senti comme chez lui. Ils trouvèrent Kamui qui méditait. Aux questions de Solar, le Dragon endormi répondit tout de go :  « On procède comme ceci. »

Dans sa main apparut une gerbe de flammes. Celles-ci s'élancèrent, alérions fougueux, pour foncer droit sur Kamui. Le jeune mystique n'eut aucune difficulté à gérer cette apparence d'assaut et sa réaction fut à la mesure de son tempérament.

Dante observa sans dire un mot, il resta impavide et même silencieux ; peu lui importait la colère de Kamui et les réticences de Lukaz, ou d'autres réactions de leur part, il désirait observer le contact du mage au feu de Fuzon pour mieux définir un « diagnostic ».  « Navré, mes méthodes sont parfois brutales, je promets d'être plus doux. » Et comme les promesses n'engagent que ceux qui y croient...  « Alors, Kamui... c'est ça ? Bien. Dis-moi tout. Dis-moi comment tu pratiques la magie et comme celle-ci, dernièrement, te fait défaut. »

Sans détails de la part de l'apprenti, il serait impossible au maître d'apporter le concours de sa science et de son expertise pour aider Kamui à se rendre à nouveau maître de son feu. Dans cet espace réduit, les possibilités étaient faibles, pour l'exercice et les expérimentations in vivo, mais ils devraient s'en accommoder. À l'extérieur rôdaient peut-être les sbires d'Omicron : mieux valait ne pas attirer l'attention !
Revenir en haut Aller en bas



Souffle sur la braise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Souffle Braise, Miox [Pirate]
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Un souffle de luxure [Hans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-