AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Science, rituels et religions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 14 Mar 2018, 17:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Dr Crome
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 15/08/1984
ϟ Arrivée à Star City : 27/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 63
ϟ Nombre de Messages RP : 21
ϟ Crédits : moi-même
ϟ Célébrité : Matt Bomer
ϟ Âge du Personnage : 33
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Médecin
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1 mètre 82, une mâchoire carrée, des yeux bleus, des cheveux mi-longs toujours coiffés vers l'arrière et souvent habillé d'un costume de bonne facture, il n'en faut pas plus pour me décrire.
ϟ Pouvoirs : - Champ de Force I
- Champ Gravitationnel II
- Champ Electromagnétique I
- Écholocalisation
Depuis son arrivée à Star City, Nathan ne dormait plus beaucoup. Son passé ressurgissait dans la nuit pour lui rappeler qu’une compagnie étrange était sûrement à sa recherche et que sa famille n’avait pas eu de ses nouvelles depuis 15 ans. Il n’était qu’un adolescent lorsqu’il fut chassé du foyer familial, à vrai dire, il ne sait même pas si ses parents le reconnaitraient.

Une fois éveillé, les rêves sombres furent vite remplacés par de nouvelles préoccupations. Un regard à travers la fenêtre de son petit appartement lui permit de savoir si le chaos régnait encore sur la ville. A l’extérieur, on ne croisait plus beaucoup de monde. Cela faisait des mois qu’Omicron avait commencé son invasion, dans le district Ouest, les habitants s’était soit déjà barricadé chez eux ou alors dans la majorité avaient fui vers le centre-ville ou vers d’autres régions. C’est pourquoi ces derniers temps, l’hôpital demeurait souvent très silencieux. Bientôt le nombre de patients rejoignait le nombre de personnel, un concept impensable pour Nathan ou comme tout le monde l’appelait ici docteur Killian qui avait vécu le début de l’invasion. Le centre médical était surchargé, des patients s’entassaient dans les couloirs alors que le personnel médical ne faisait que réduire. La majorité des employés préférèrent quitter l’hôpital pour sauver leur vie des monstruosités qui apparaissaient un peu partout. De plus, les lignes électriques avaient dû être sectionnées quelque part dans le quartier car le centre tournait maintenant sur un générateur de secours alimenté au propane. C’est dans cet état que Nathan découvrit l’hôpital de Kingston. Lui qui ne connaissait ni Star City, ni le quartier de Kingston, il n’avait aucune raison de rester ici. Pourtant, dans son esprit, il n’y avait aucune question à se poser, il savait qu’un jour ou l’autre, il se donnerait corps et âme au service de l’humanité. Et même si, il n’avait aucune idée du nombre de vies qu’il arriverait à sauver ou si même une créature ferait son apparition près du quartier et détruirait l’hôpital, il décida de poser ses valises. Il commença alors à travailler aux côtés du peu de courageux qui avaient eux aussi, décidé de se battre coûte que coûte pour le bien commun.

En revenant à cette vision, c’est vrai que l’hôpital semblait bien calme à présent. Le personnel médical se résumait dorénavant à trois médecins et quatre infirmiers. Souvent, les patients arrivaient par vague lorsqu’une créature était apparu dans le coin. Cela faisait déjà un bon moment qu’un évènement majeur n’était pas arrivé à cause de l’invasion. Puis un soir, alors que Docteur Killian était de garde et que le silence régnait, l’alarme incendie résonna à travers les couloirs de l’hôpital. Le manque de personnel ne permettait pas de laisser quelqu’un au hall d’entrée, les patients avaient donc régulièrement du mal à trouver les médecins. Nathan et son collègue ainsi qu’une infirmière se précipitèrent alors vers l’entrée où se trouvait un homme portant une femme dans ses bras. Lui avait les vêtements quelque peu déchirés, la face poussiéreuse et était essoufflé. Il déposa la dame sur un brancard et repartit aussi vite qu’il était arrivé nous ne laissant même pas le temps de lui demander son identité. Elle était complètement nue, son corps était parcouru de scarifications représentant des signes étranges. L’infirmière recula de quelques pas tant elle était écœurée par le corps de la pauvre femme. Nathan prit rapidement ses constantes et remarqua qu’elle était dans un état critique. Son pouls était faible, sa peau blafarde, bien que les plaies ne semblaient pas très profondes, elle devait sûrement avoir perdu beaucoup de sang. Les entailles allaient de ses pieds jusqu’à son front. A cause de l’invasion, Nathan avait déjà vu passer des cas étranges mais celui-ci semblait tout droit sorti d’un film.
« Fiona s’il vous plaît, faites-moi un bilan sanguin, il me faut son groupe, on va la transfuser. » adressa Nathan à l’infirmière présente
L’infirmière alla chercher le matériel nécessaire tandis que les deux hommes conduire la victime dans une salle de soins. Nathan s’adressa alors au médecin restant :
« Le sang a déjà coagulé, ses blessures ne saignent plus. On doit juste s’assurer qu’elle reste stable. »
Nathan fit signe à son collègue de s’en aller puis examina plus précisément le corps de la dame.

C’était très étrange, son corps était parcouru de symboles, de marques d’un langage inconnu, ancien. Certaines marques n’étaient pas d’aujourd’hui et avait déjà laissé de belles cicatrices blanches. Lorsque son regard tomba sur les chevilles de la dame, le docteur Killian découvrit des sortes de brûlures colorées parcourues par du liquide verdâtre. Nathan n’avait jamais vu ça auparavant. Il se posa mille questions à propos de ce qui avait pu arriver à cette dame. S’infligeait-elle-même ça de sa propre initiative ? L’infirmière revint avec le matériel de bilan sanguin

« Une fois que vous aurez le groupe sanguin, appelez-moi » demanda-t-il à la dénommée Fiona

Il s’assura aussi qu’une autre infirmière aille s’occuper des blessures de la victime. Il dressa un rapide dossier avec le peu de choses qu’il savait sur la victime et les observations qu’il avait pu faire.

Lorsqu’il voulut revenir à la chambre de la patiente, il rencontra à nouveau l’homme qui avait déposé la femme cette fois accompagné d’une demoiselle encapuchonnée. Son regard s’illumina à sa rencontre, il se doutait que cet homme lui apporterait des réponses et l’aiderait sûrement à comprendre le cas. Les deux avaient l’air de sortir d’une pagaille monstrueuse, l’homme présentait des commotions au crâne et des traces de sang un peu partout alors que sa partenaire avait des égratignures sur tout son corps. Après un petit interrogatoire, l’homme lui apprit qu’ils avaient assisté à une sorte de rituel par un invocateur du Terminus qui voulait sacrifier la femme qu’il avait ramené un peu plus tôt. Il n’en fallait pas plus à Nathan pour comprendre qu’il faisait face à deux supers qui avait sauvé la vie de cette jeune femme. Le jeune homme demanda alors à Nathan d’examiner la victime. Dans des conditions normales, la réponse aurait bien évidemment été négative cependant, la curiosité de Nathan avait vraiment été attisée. Il souhaitait vraiment comprendre un peu mieux la situation et savoir d’où venait cette femme. Une fois dans la chambre, docteur Kilian fit partir l’infirmière qui n’avait visiblement pas eu le temps de poser des pansements sur les plaies de la patiente. Les deux supers examinèrent alors les blessures et symboles éparpillés sur le corps de la femme. Ils émirent des suppositions assez obscures. La femme qui était restée assez mystérieuse depuis son arrivée semblait vraiment s’y connaître. Elle fit rapidement comprendre à Nathan qu’elle ne portait pas les médecins dans son cœur en lui conseillant de changer de regard. Poussé par sa curiosité, il écouta chaque hypothèse des deux acolytes.

Soudain, la femme se figea et s’écroula sur le sol, elle cria sa douleur et supplia qu’on lui vienne en aide. Nathan ne comprit absolument pas ce qui arrivait à la jeune femme mais c’est tout naturellement qu’il s’en approcha pour essayer de la réveiller de ce qui semblait être une transe. C’est alors que de la glace noire émana de la femme et emprisonna le bras du médecin. Sous la compression, Nathan ne put cacher une grimace de douleur. A ce moment, il savait que grâce à ses aptitudes, il lui suffirait de générer un champ de force pour se libérer de l’emprise de cette magie étrange mais il ne connaissait rien de ces deux personnes, elle pourrait tout à fait faire partie du conglomérat Grant ou en être des alliés. Il attendit alors que la dame se remit de sa crise pour le libérer. Nathan perdit patience et fit une remarque à la super qui n’en attendit pas moins pour riposter. Elle fit apparaître des griffes de glace noire et menaça avec véhémence le médecin. Nathan serra le poing devant l’irrespect de cette menace mais n’eut pas le temps de répondre. Le partenaire de la dame entonna un chant dans un langage totalement incompréhensible pour Nathan qui calma tout de suite la colère de la femme.

Quand le silence revint, l’homme reprit alors le dialogue, pour lui, le lieu où la victime allait se faire sacrifier, une église avait une certaine valeur aux yeux du « désacralisateur » et il ne devait sûrement pas être tout seul. Il proposa alors d’y retourner pour étudier un peu mieux la zone. La dame partagea son avis et supposa que de toute façon il serait impossible d’interroger la victime. A ce moment, l’infirmière Fiona fit son retour avec quelques papiers en main.
« Docteur, excusez-moi de vous interrompre, j’ai quelque chose à vous montrer »

Nathan sortit de la salle et examina le bilan sanguin que l’infirmière trouva suspect. Ses yeux s’exorbitèrent à la nouvelle. Il rentra à nouveau dans la salle en remerciant l’infirmière.
« Bon écoutez, je ne vous connais pas mais je n’ai jamais vu un cas pareil. Cette femme contient énormément de mystères que je voudrais découvrir. Elle… elle est à peine humaine. Elle a bien du sang mais avec son bilan, un humain normalement constitué serait déjà mort depuis bien longtemps. Elle a énormément de fer dans le sang, son cœur ne devrait pas pouvoir continuer à fonctionner. »

Il émit une pause pour réfléchir à la folle proposition qu’il allait faire :
« Ça vous embêterait que je vous rejoigne ? Juste le temps de faire quelques observations, des analyses et élucider tous ces mystères. De plus, comme Faelan l’indique, elle n’est pas prête de revenir à elle-même. »

L’hôpital s’en sortait mieux à présent grâce à la baisse du nombre de patients, le reste du personnel s’en sortira bien si Nathan s’absente quelques jours. Il alla annoncer son départ à ses collègues puis confia la surveillance de la patiente. Il revint vers ses deux nouvelles rencontres et leur serra la main.
« Colt Killian. Ou juste Colt si vous préférez. »

En ayant pour nom de pseudo l’un de ses frères, son faux prénom serait évidemment celui du deuxième de ses ainés.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 18 Mar 2018, 12:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
l'Enchanteur.
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1992
ϟ Arrivée à Star City : 31/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 243
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Célébrité : Bernardo Velasco
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : enchanteur, artiste (peinture et sculpture)
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : hétérochromie (yeux verts, petites touches d'or dans les yeux)
Semble ne pas vieillir
ϟ Pouvoirs : Enchantement ("Charme"/"tempestus"/Hommes/bêtes/objets)
Animation d'objets
Création de portails
Création d'atouts (visualisation/discutions)
Épée de l'Âme (absorption / redirection)
Avatar du printemps (cerf / résistance aux compulsions / force)



Quand il ne reste rien...



La tension semblait s’être apaisée dans l’hôpital ou quelques lumières clignotantes semblaient refléter les sentiments changeants des trois personnages penchés sur la victime et ses secrets. Les scarifications avaient révélé bien des choses, notamment grâces aux connaissances de Faelan, mais il restait de nombreux points sombres, dans lesquels se mouvaient, hors de portée, des formes étranges et des questions à résoudre.

Blake regarda d’un œil attentif Nathan alors que ce dernier observait les résultats du bilan sanguin qu’il avait demandé à son assistante. Le jeune enchanteur n’y connaissait rien en médecine, mais il savait reconnaitre les expressions d’inquiétude et de consternation sur le visage des gens. Et celui de Nathan exprimait bel et bien les deux dans le cas présent.

Bon écoutez, je ne vous connais pas mais je n’ai jamais vu un cas pareil. Cette femme contient énormément de mystères que je voudrais découvrir. Elle… elle est à peine humaine. Elle a bien du sang mais avec son bilan, un humain normalement constitué serait déjà mort depuis bien longtemps. Elle a énormément de fer dans le sang, son cœur ne devrait pas pouvoir continuer à fonctionner.

Blake fronça les sourcils.

« du fer ? … Je connais quelques légendes à ce propos.. Mais ça ne nous aidera pas beaucoup. Il est dit que le petit peuple craint le fer, qu’ils appellent le métal Honni. Il les blesse plus que ne saurait le faire un tison chauffé à blanc… Mais je n’ai pas entendu parlé de personne possédant en elle un taux de fer à ce point supérieur… Une druidesse… Peut être plus que ça, après tout ?
»

Décidément cette mystérieuse femme avait bien des secrets qui restaient à révéler.
« Ça vous embêterait que je vous rejoigne ? Juste le temps de faire quelques observations, des analyses et élucider tous ces mystères. De plus, comme Faelan l’indique, elle n’est pas prête de revenir à elle-même. »

Faelan venait de révéler son prénom, et Colt venait de faire de même. Il n’était que juste que le jeune enchanteur se plie à cette coutume.

« blake… Correy ». Du moins c’était ainsi qu’il se prénommait depuis quelques années. Le jeune seigneur Aidan, héritier d’une maison en ruine, était bien loin, et d’un autre monde… Mais Faelan avait joué le jeu, et tombé le masque.. Avec un soupir, et une grande nostalgie dans les yeux, Blake se reprit.

« Aidan est mon vrai prénom. Mais il semble appartenir à un autre monde, une autre époque, ce qui est aussi la vérité. » Il n’en dit cependant pas plus sur ce point.
La troupe était sur le point de repartir, mais Blake voulait s’assurer qu’il n’y aurait pas un comité d’accueil, fut-il médiatique ou satanique.

« un petit moment, si vous voulez bien. Je m’assure qu’on ne soit pas attendu. ». Sortant une de ses cartes de son étuis, il l’a déchira, ne pouvant maintenir que 5 atouts actifs à la fois, bien qu’il se soit juré de travailler la question.

Il sortit donc une carte vierge, puis se mit à dessiner rapidement dessus, les couleurs et matières apparaissant bien qu’utilisant semble-t-il un simple crayon. Le dessin était bien de lui, mais son pouvoir agissait pour le reste. Quand le dessin, qui représentait les alentours de l’église, fut terminé, il fit signe à ses deux compères de s’approcher. Se concentrant sur les lieux, il y eut cette sensation de froid habituelle, et la carte se cristallisa quelque peu. La représentation se mit à bouger, et, sous les sourcils froncés de Blake, se mit à tourner, comme avec une caméra sur pied. Les lieux semblaient déserts, et, comme un signe encourageant, ils virent passer un oiseau et un lapin. Si les animaux revenaient, c’est que tout danger était pour le moment écarté.

« Bien. Je crois qu’on peut y aller. » Il fit claquer sa carte, et le dessin redevint un simple dessin. Blake ne voyait pas l’intérêt de cacher ses pouvoirs si c’était pour leur faire gagner du temps.

Avisant la double porte d’entrée de l’hôpital, il en suivit les contours avec ses deux mains, se concentrant. Puis il ouvrit en grand la porte, qui donnait à présent sur les lieux ou tout avait commencé.

S’assurant de passer en dernier, pour refermer la porte , Blake fit un simple sourire à Colt et Faelan, les laissant passer.







Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 18 Mar 2018, 16:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 235
ϟ Nombre de Messages RP : 71
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Science, rituels et religions


What she cannot say owns her. What she hides controls her.
She loved mysteries so much that she became one
To them and to herself. – Citations mixées


Un petit rictus intéressé déforma la jolie bouche de Faelan qui tourna la tête en direction du médecin. Visiblement, si elle avait trop de fer pour un humain normalement constitué et que cela n’était pas la cause de sa moitié mort, alors cela rendait la tâche à suivre encore plus intéressante! Son manque d’empathie flagrant pouvait peut-être en surprendre plus d’un, mais là d’où elle venait, elle avait appris que c’était chacun pour soi. Cela ne la rendait cependant pas nullement insensible aux souffrances de son prochain, c’est juste qu’elle ne laissait pas ses émotions empiéter sur son rationalisme et ses intérêts.

- Au moins on sait que ce n’était pas une sorte de vampire puisqu’on l’a sorti en plein jour, commenta sarcastiquement la jeune femme en haussant des épaules. Son attitude changea un peu lorsque le docteur entreprit rapidement de l’interpeller par son prénom. Oi, c’est mademoiselle Faelan pour vous, docteur.

Incroyable qu’elle était dérangée plus par ce petit détail de formalité que par l’idée que cet homme rejoigne leur petit duo improvisé. Dans le pire des cas, elle pourrait toujours se servir de lui comme un bouclier humain. Cette image l’a fit sourire dans son coin, puis elle reprit son calme habituel. Ce n’était pas bien de visualiser le malheur des autres, avec de la mauvaise chance, ça pourrait clairement se retourner contre elle.

Le médecin alla donner quelques instructions à ses collègues de travail et revint pour leur serrer la main. La sorcière évita habilement la main tendue et se contenta d’un hochement bref de la tête.

- Colt Killan? Répéta évasivement la Morrigan en dévisageant le médecin l’espace d’un instant. Je vais juste continuer avec Docteur Killan, Colt c’est moche comme prénom. Elle ignora toute forme de réaction de sa part et se tourna en direction du magicien sur lequel elle pourrait maintenant mettre un nom et pas que face de selkie. C’était donc Blake pendant tout ce temps, dit-elle doucement, puis elle haussa un sourcil lorsqu’il se mit à révéler à nouveau des informations supplémentaires sur sa personne. Au moins il était suffisamment intelligent pour ne pas révéler le nom de famille appartenant à ce qu’il clamait être son véritable prénom venant d’une autre époque. Tu devrais cesser de révéler ce genre d’information aussi facilement, lui conseille-t-elle gentiment en détournant son regard. Tu ne connais aucun d’entre nous.

La vérité, elle ne la connaissait pas du tout. Peut-être était-ce le genre de comique qui s’inventait une autre vie à la suite d’une maladie mentale ou un bien bas estime de soi. Toutefois, d’où venait Faelan, elle savait que tout était possible. De plus, ils partageaient tout les deux le savoir d’une langue vieille comme le monde et il avait clairement mentionné le roi Boru plus tôt.

*

Faelan passa sans hésitation dans le portail. Autrefois, elle aurait eu peur que ce genre de voyage lui vire l’estomac à l’envers, mais elle était heureuse de voir que son corps s’acclimatait aisément aux passages extraordinaires du magicien. L’Église était dorénavant dénuée de tout visiteur gênant. La journaliste devait s’être rapidement emmerdée avec ses témoins qui s’étaient sauvés sans demander leurs restes. La sorcière craignait une histoire complètement absurde qui passerait aux nouvelles de fin de soirée. Heureusement, son visage n’y apparaîtrait pas.

Des rubans jaunes mentionnant un danger imminent bloquait grossièrement la façade détruite du bâtiment religieux. Il semblerait que les autorités étaient arrivées rapidement et était repartis à la même vitesse. Il faut dire qu’avec l’invasion toujours en cours, ils n’avaient pas trop le choix d’être à plusieurs endroits à la fois.

- Je déteste cet endroit, alors si on pouvait se dépêcher de dénicher quelques indices, ça me ferait plaisir, râla la sorcière avant de se rendre au flanc détruit de l’église. Elle déplaça un énorme morceau de brique avec son pied, puis jeta un coup d’œil par-dessus son épaule vers l’endroit où la créature aurait dû se matérialiser si le rituel avait été couronné de succès. C’est étrange que pour un rituel aussi important, il n’y avait qu’une seule victime et un seul vilain, songea-t-elle ensuite à voix haute. Pour invoquer une créature du Terminus d’une telle envergure et d’après l’intelligence démontré par le sacrificateur présent tout à l’heure, je doute qu’il soit le cerveau derrière cette opération malsaine.

Elle croisa les bras, rien dans toute cette affaire faisait clairement de sens pour l’Irlandaise.


© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 19 Mar 2018, 16:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Dr Crome
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 15/08/1984
ϟ Arrivée à Star City : 27/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 63
ϟ Nombre de Messages RP : 21
ϟ Crédits : moi-même
ϟ Célébrité : Matt Bomer
ϟ Âge du Personnage : 33
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Médecin
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1 mètre 82, une mâchoire carrée, des yeux bleus, des cheveux mi-longs toujours coiffés vers l'arrière et souvent habillé d'un costume de bonne facture, il n'en faut pas plus pour me décrire.
ϟ Pouvoirs : - Champ de Force I
- Champ Gravitationnel II
- Champ Electromagnétique I
- Écholocalisation


« Colt Killian. Je vais juste continuer avec Docteur Killian, Colt c’est moche comme prénom. »

Nathan haussa les épaules à la remarque puérile de la jeune femme et écouta le dénommé Blake se présenter à son tour. Même s’ils avaient le même accent celtique, les deux nouveaux acolytes du médecin semblaient avoir deux caractères totalement opposés. La femme pour une raison qu’il ne comprenait pas semblait avoir une rancœur envers lui et n’avait visiblement pas envie de faire ami-ami avec n’importe qui. Quant à Blake, il semblait beaucoup plus enclin à discuter et à se faire de nouveaux alliés.

Si Nathan partait de l’hôpital ce n’était certainement pas pour rien. Il comptait bien en apprendre plus sur les supers qu’il ne connaissait pour l’instant que très peu et aussi sur les envahisseurs du Terminus dont il avait tant entendu parler. Sa nature de mutant l’avait beaucoup intéressé par le passé mais il s’était vite rendu compte qu’il était bien plus utile à sauver des vies dans un hôpital qu’à faire mumuse avec des « pouvoirs ». Pour l’enquête, la science traditionnelle était son terrain à lui, il laisserait donc tout ce qui fait partie du mystique et de la magie à ses compagnons de route. N’ayant pas le temps de se préparer correctement, il garda sa blouse sur lui et prit soin d’emporter quelques flacons et une pince au cas où ils auraient besoin d’analyser des échantillons ainsi qu’une lampe torche.
« un petit moment, si vous voulez bien. Je m’assure qu’on ne soit pas attendu. »

Blake sortit une grande carte semblable à celles que l’on trouve dans un jeu de tarot excepté que celle qu’il tenait était parfaitement vide. Il commença alors à dessiner sur la carte avec un crayon qu’il avait trouvé puis fit signe à Nathan et Faelan de s’approcher. Nathan, curieux comme jamais de découvrir les talents de son partenaire, scruta chaque trait qu’il avait tracé sur la carte. Le tout ressemblait à une sorte d’église qu’il avait décrit plus tôt. L’image se mit alors à bouger comme si nous regardions à travers une caméra disposée sur place. Les yeux de Nathan s’écarquillèrent devant le spectacle. Il distingua ainsi déjà l’environnement dans lequel il allait devoir se rendre. Il n’eut pas le temps de détailler l’endroit que Blake lança la marche.
« Bien. Je crois qu’on peut y aller. »

Il suivit les contours de la porte de l’hôpital puis les ouvrèrent pour nous laisser passer. Faelan sortit la première suivie de Nathan. Alors que le médecin croyait déjà faire une randonnée à travers toute la ville pour arriver jusqu’au lieu de rendez-vous, son pied dépassa le pas de la porte et alla tout droit atterrir dans le gazon. Nathan prit un moment pour comprendre ce qui venait de se passer.
Tout autour de lui, l’hôpital avait disparu et le décor qu’il avait observé sur la carte avait remplacé l’environnement. Il semblait y avoir une scène très violente, des arbres étaient arrachés, des trous parsemaient le terrain et l’église tenait à peine debout. C’était incroyable, Nathan se retourna vers Blake l’air ébahi puis regarda Faelan qui commença à râler.
« Je déteste cet endroit, alors si on pouvait se dépêcher de dénicher quelques indices, ça me ferait plaisir »

« - Si vous dites que ce rituel a eu lieu dans l’église on devrait peut-être commencer par ça » répondit Nathan

La femme lui retourna une moue approbatrice et le magicien sembla en accord avec l’idée.
« C’est étrange que pour un rituel aussi important, il n’y avait qu’une seule victime et un seul vilain. Pour invoquer une créature du Terminus d’une telle envergure et d’après l’intelligence démontré par le sacrificateur présent tout à l’heure, je doute qu’il soit le cerveau derrière cette opération malsaine. » dit-elle en observant les lieux
Nathan ne put commenter ses propos mais ce que Faelan avait dit semblait logique. A chaque fois que des patients parlaient des envahisseurs à l’hôpital, ils décrivaient toujours les créatures comme agissant en groupe. Ce serait étrange de n’en croiser qu’un isolé surtout dans un endroit comme celui-ci.

Nathan se dirigea vers l’église à pas mesuré pour éviter de trébucher sur une pierre ou tomber dans un trou comme ça lui arrivait si souvent. Il pénétra dans l’église en enjambant la moitié de porte qui tenait encore puis alluma sa lampe torche. Tout de suite, une odeur nauséabonde monta à ses narines et crispa son visage. Devant lui, au fond de l’église se tenait une grande croix du christ devant laquelle il y avait un autel ensanglanté. Lorsqu’il se mit en quête d’analyser l’endroit de plus près son pied droit glissa sur un liquide visqueux. Il remonta la source avec sa lampe pour s’arrêter à une scène immonde. Un monstre grand d’au moins deux mètres trente était scellé au mur de l'entrée par trois énormes pics de glace noire. Sa gueule et ses yeux étaient encore ouverts alors que son supposé sang dégoulinait de tous ses orifices.
« Je suppose que ça devait être lui votre sacrificateur. » dit Nathan tout en continuant d’analyser la bête
Il s’approcha un peu plus près de la créature du terminus et armé de sa pipette et d’un flacon, il récupéra un échantillon du liquide verdâtre dont elle suintait.

Nathan se retourna et avança alors vers l’autel où le sang couleur pourpre qui le recouvrait montrait que la femme devait être allongée ici. Toute sorte de symboles entourait la table en pierre. Aucun ne parlait vraiment au médecin.
« Ça ne vous parle pas tous ces symboles ? Je me demande à quoi ils font référ…» ajouta le médecin avant que ses yeux ne soient attirés par autre chose
Au pied de la grosse pierre, à côté d’un symbole, se trouvait une chaîne couleur or avec un bijou au bout. Il souleva le collier qui trempait dans le sang avec sa pince. Les maillons se terminaient sur un losange qui contenait une pierre rougeâtre rayonnante. Mené par sa curiosité indéfectible, Nathan ne pensa même pas à la dangerosité de l’objet et essuya le joyau de la crasse et le sang dont il était recouvert avec sa manche. L’objet sembla s’activer et rayonna de plus en plus par salve jusqu’à illuminer toute la pièce d’une lumière rouge. Il posa la chaîne sur la pierre sacrificielle puis recula rapidement aux côtés de ses acolytes.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 20 Mar 2018, 16:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
l'Enchanteur.
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1992
ϟ Arrivée à Star City : 31/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 243
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Célébrité : Bernardo Velasco
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : enchanteur, artiste (peinture et sculpture)
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : hétérochromie (yeux verts, petites touches d'or dans les yeux)
Semble ne pas vieillir
ϟ Pouvoirs : Enchantement ("Charme"/"tempestus"/Hommes/bêtes/objets)
Animation d'objets
Création de portails
Création d'atouts (visualisation/discutions)
Épée de l'Âme (absorption / redirection)
Avatar du printemps (cerf / résistance aux compulsions / force)



Quand il ne reste rien...



Blake se rappelait la drôle de sensation lorsqu’il avait emprunter son premier portail. Avec Dante. Il avait failli rendre trippes et boyaux. La sensation avait été très différente avec Hermes, avec qui il avait vécu des aventures en poursuivant un golem.

Ses propres portails devaient sans doute soumettre leur propre loi sensorielle à ses invités, car nulle magie, aussi codifiée soit-elle, n’était deux fois la même. Son pratiquant avait une sorte de signature, qu’il imprégnait sans qu’il s’en rende forcément compte, à tout acte impliquant ces courants subtils. Bien entendu, certains magiciens, sorciers ou enchanteurs s’évertuaient au contraire à personnaliser leur magie, à la rendre reconnaissable, comme on reconnait une toile d’un peintre. Blake faisait, il l’espérait, partie de ceux-là. Non pas pour la reconnaissance, mais simplement pour l’aspect personnel, impliqué, qu’il voulait mettre en toute chose.

Or donc, il y avait toujours un aspect particulier à ses portails.

Lorsqu’ils arrivèrent à leur destination, ça n’avais plus vraiment d’importance. Les yeux étaient sinistres, mais ce n’était pas une surprise. Il y avait bien ci et là quelques babillements d’oiseaux ou les bruissements des buissons indiquant un petit animal curieux, ce qui était un progrès, mais l’atmosphère était pesante…

Faelan jouait la farouche, et Blake soupçonnait qu’elle l’était réellement. Elle lui faisait trop penser à une guerrière celte des légendes pour que ce ne soit pas le cas.
Elle l’avait gentiment morigéner, ce qui était après tout logique pour la Morrigan, sur le fait de trop en révéler. Elle avait raison, bien sûr, mais avoir passé tant de temps seul, dans différentes réalités, le poussait spontanément à parler aux gens. La parole est un oiseau sauvage qui rêve de liberté. Laissez-le trop longtemps enfermé, et dès qu’il a l’occasion, il ne se contente pas de voler, de s’enfuir, il tourne autour de vous, pour que vous l’admiriez. Alors les mots faisaient pareil, trop heureux de sortir de leur cage de solitude.

En tous les cas, les lieux étaient libres.

Blake se tourna vers Faelan et ses paroles pleines de bon sens.
« Pour invoquer une créature du Terminus d’une telle envergure et d’après l’intelligence démontré par le sacrificateur présent tout à l’heure, je doute qu’il soit le cerveau derrière cette opération malsaine. »


Il hocha la tête.

« m’est avis qu’ils agissent en différents points… Je pense que le rituel ici n’est qu’un point parmi d’autres… Imagine qu’ils réussissent à invoquer plusieurs titans. Qui pourrait y résister ? Super héros ou pas ?... Mais je pense qu’en bloquant celui-ci, on a du bloquer les autres. Une opération magique d’une telle envergure à ses failles. Celle-ci est courante. La connexion. Mais ou peuvent-ils être, ces « autres » ? et que manigancent ils ? Les druidesses ne courent pas les rues non plus… »

Ils se dirigèrent donc à l’église, puisque Colt l’avait proposé, et que ça faisait sens.
Ça puait... Il n’y avait pas d’autres mots. Les autorités n’avaient pas juger bon nettoyer les lieux, et les journalistes étaient partis sans demander leur reste. Blake regarda tout de même autour de lui si il ne voyait pas de caméra posée et en repéra effectivement une..
« Ben voyons ».. dit-il, avant de l’animer pour qu’elle tourne sur elle-même, filmant désormais un mur, le son coupé. Il leur indiqua le mouchard indiscret, avant de leur indiquer qu’ils ne craignaient rien désormais.

Colt découvrit la « chose » qui avait fait office de sacrificateur, et à qui Faelan avait réglé son compte.
« Oui, c’est bien lui… Mais comme le dit dame corbeau, il ne doit pas être seul… »

Il regarda, curieux, Colt récupérer un échantillon. Berk. Il y avait bien sur une sagesse à vouloir analyser ça, mais Blake, pour ça part, n’avait pas envie d’y toucher.
Mais le médecin était sans doute un peu trop curieux pour son bien. Et celui de ses coéquipiers de fortune. Alors qu’il interrogeait les deux pratiquants mystiques sur des nouveaux symboles, qu’ils n’avaient pas trop eut l’occasion d’étudier il est vrai lors de leur précédente expédition, il ramassa un étrange collier, dont Blake se méfia immédiatement.

Quand toute la pièce fut illuminée de rouge, avec une lumière pulsante, Blake laissa échapper l’oiseau de la parole de la cage des craintes…

« euh… alarme ? genre, ça appelle les autres ? ou bouton qu’il fallait pas pousser ? »


Il n’y avait pas de son, mais Blake ne pouvait s’empêcher d’ajouter, mentalement, à chaque pulsation de lumière, une alarme grotesque, telle qu’il en avait entendu dans certains films de seconde zone.




Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 23 Mar 2018, 16:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 235
ϟ Nombre de Messages RP : 71
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Science, rituels et religions


What she cannot say owns her. What she hides controls her.
She loved mysteries so much that she became one
To them and to herself. – Citations mixées


- Les druidesses ne courent certainement pas les rues, mais leurs descendants, si, rétorqua simplement la jeune femme au commentaire de Blake. La magie circulant dans leur sang est diluée par le manque de pratique et de connaissances, mais elle n’en est pas plus inexistante. La logique voulait également qu’elles ne courent littéralement pas les rues puisque les bois et les forêts étaient plus leurs lieux de prédilection.

Le corbeau enjamba les nombreux dégâts et pénétra agilement dans le bâtiment religieux. Elle croisa brièvement le regard de Jésus toujours cloué à sa croix, puis s’arrêta devant son œuvre d’art. Le sacrificateur était toujours cloué au mur, déversant sa puanteur et ses fluides restants autour de lui. Maintenant que l’adrénaline s’était estompée pour laisser place au calme et à la rationalité de ses pensées, la sorcière remarquait avec quelle cruauté elle s’en était prise au sacrificateur. Pas que l’idée de combattre de la sorte la rebutait, mais la violence de ces gestes avait de quoi faire réfléchir. Avec un pic bien pointu et bien placé, elle aurait pu perforer la tête du monstre et le tuer simplement de cette façon. Cependant, elle l’avait empalé au mur et il était sûrement décédé du choc et de la perte de son sang, si c’était bien du sang qui sortait des trous, qu’autre chose.

- Je ne pense pas que celui là sera ressuscité par le Dieu chrétien, commenta l’Irlandaise en ricanant doucement. Peut-être avait-elle était inspirée par le saint esprit pour massacrer la bête de la sorte!

Elle croisa les bras, réfléchissant aux effets que pourrait avoir des invocations d’une telle envergure. Avec ce qu’elle avait observé depuis le début de l’invasion était que le Terminus pouvait ouvrir lui-même ses propres portails alors pourquoi s’amuser à user de magie pour faire apparaître hasardement des charognards un peu partout en ville? En interceptant le sacrifice de ce qu’elle assumait être une druidesse, ils avaient interrompus le reste des manigances entourant cette curieuse situation. Comment se fait-il que les méchants n’étaient pas venus en ces lieux pour voir ce qui s’était déroulé pour que le rituel soit un échec total. Enfin presque…

La Morrigan détecta de l’agitation derrière elle et se tourna pour voir le docteur prendre possession d’un objet extrêmement louche. Sa bouche s’entrevit, elle tendit la main vers le médecin qui ne connaissait rien des arts et des artefacts magiques et des dangers qui circulaient autour de tels phénomènes. Trop tard, le mal était déjà fait et la pièce fut immédiatement inondée d’une lumière rouge. La couleur même indiquait clairement un danger imminent.

Le cœur de la sorcière se mit à pulser violemment contre sa poitrine. Elle devint aussitôt la proie d’un stress agressif. Elle serra fermement ses lèvres pour ne pas lancer un désagréable commentaire né de son courroux. Ça lui apprendra à laisser un être normal sur les lieux d’un phénomène surnaturel.

- Je ne vois plus rien, indiqua la jeune femme en pointant l’évidence.

Elle bloqua sa vue avec son avant-bras, tendant de comprendre ce qui se passait sous ses yeux. Peu importe la façon dont il s’y était pris, le docteur Killan avait activé un objet magique qui ressemblait simplement à une sorte d’alarme. Par-dessus l’autel souillé par le sang de la druidesse et la moralité douteuse du sacrificateur, le bijou se mit à flotter et à tournoyer sur lui-même. La petite pierre rouge en son centre ne cessa d’éclater de sa lumière de mauvais augure.

La pierre écarlate se mit soudainement à prendre en largeur jusqu’à devenir une espèce de miroir. Un enchevêtrement de voix douteuses dans une langue dont elle ne comprenait pas le sens sortit de la surface sanguinolente.

Faelan s’approcha, le bras couvrant toujours ses yeux et tendit sa main libre vers le phénomène et posa hasardement la paume de sa main dessus. Une énergie parcourut violemment son bras et elle lâcha un petit gémissement plaintif jusqu’à ce qu’une voix plus claire, jeune et énervé sorte de ce qui ressemblait à un miroir sanglant.

- C’est quoi ça, hein? Cracha une voix qui ressemblait drôlement à celle d’un jeunot en pleine crise d’adolescence. Vous êtes les trous du cul qui ont interrompu mon rituel, c’est ça, hein? Vous avez enlevez mon sacrifice, je vais tous vous tuez!

Sur la surface plate, on ne voyait que vaguement une silhouette plus foncée que le reste du « miroir » sanguinolent.

- Je sais où vous êtes, attendez que j’envois mes sbires sur vous, ahaha, ahahahaha, je tuerai la sorcière en premier, petite garce! Je vais te brûler, te dépecer et de donner aux charognards, à mort les sorcières!

La sorcière haussa un sourcil, incapable de savoir si elle devait s’amuser de ce faire menacer par un gamin ou inquiète de découvrir une telle haine et agressivité venant de ce qu’elle considérait être encore qu’un enfant.

Un rayon rouge zigzagua hors du miroir communicatif et se planta furieusement dans les portes principales qui s’ouvrirent avec fracas. La ligne lumineuse s’arrêta dans la cour avant et une nouvelle surface rouge apparut. C’était un portail et de ce portail vomit trois nouvelles créatures qui ressemblaient au premier sacrificateur qu’ils avaient démolit un peu plus tôt.

- Attrapez-moi la garce de sorcière et TROUVEZ LE DRUIDE!

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 26 Mar 2018, 18:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Dr Crome
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 15/08/1984
ϟ Arrivée à Star City : 27/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 63
ϟ Nombre de Messages RP : 21
ϟ Crédits : moi-même
ϟ Célébrité : Matt Bomer
ϟ Âge du Personnage : 33
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Médecin
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1 mètre 82, une mâchoire carrée, des yeux bleus, des cheveux mi-longs toujours coiffés vers l'arrière et souvent habillé d'un costume de bonne facture, il n'en faut pas plus pour me décrire.
ϟ Pouvoirs : - Champ de Force I
- Champ Gravitationnel II
- Champ Electromagnétique I
- Écholocalisation



Science, rituels et religions

ft. Blake Correy & Faelan Blackbird





La lumière pulsait avec une telle énergie qu’elle en était même devenue aveuglante. A un certain moment, les pulsations s’arrêtèrent et le bijou commença à léviter dans les airs. Nathan réalisa qu’il allait encore se mettre lui et ses partenaires dans une situation délicate.
A travers la lumière aveuglante, le joyau commença à grandir se transformant en des formes géométriques à chaque fois plus grande jusqu’à devenir un écran rougeâtre de la taille d’une télé dernier cri. Le visage de Nathan se crispa alors qu’un sifflement vint lui percer l’oreille. Depuis l’explosion du laboratoire, Il s’était habitué à ressentir les télécommunications et toutes les ondes électromagnétiques qui parcourait les grandes villes comme Star City. C’était comme avoir un bourdonnement permanent plus ou moins fort avec quelques nuances, une sorte de symphonie toujours présente qu’on finit par oublier. Mais depuis l’invasion, c’était différent, les technologies du Terminus et leurs services de communication sont bien différents de ceux des terriens et leur puissance est bien supérieure ce qui s’illustre très bien dans la tête de Nathan. Une forme humanoïde apparut alors dans la surface et s’écria :
« C’est quoi ça, hein? Vous êtes les trous du cul qui ont interrompu mon rituel, c’est ça, hein? Vous avez enlevez mon sacrifice, je vais tous vous tuez! »

Nathan jeta un coup d’œil à ses acolytes pour savoir s’il fallait vraiment s’inquiéter. Les deux autres ne semblaient pas vraiment considérer la menace de la jeune voix. D’après ce que les dons de Nathan lui faisait ressentir, cette surface agissait comme une sorte de télévision, un signal était émis d’un autre lieu et était reçu et retranscrit par le bijou.
« Je sais où vous êtes, attendez que j’envois mes sbires sur vous, ahaha, ahahahaha, je tuerai la sorcière en premier, petite garce! Je vais te brûler, te dépecer et de donner aux charognards, à mort les sorcières! »

Nathan regarda Faelan, seule femme du groupe et fut étonné à l’énonciation du mot sorcière qui ne lui évoqua pas vraiment de bonnes images de sa collègue. Comme quoi, il ne devait certainement pas être le premier à avoir goûté au caractère assez singulier de l’irlandaise. L’autre avait visiblement une dent contre elle.
Tout à coup un faisceau lumineux sortit de l’écran et vint défoncer le reste des portes de l’église. La petite boule rouge termina sa course dans le gazon où il forma un grand cercle. Trois créatures sortirent alors du supposé portail.
« Attrapez-moi la garce de sorcière et TROUVEZ LE DRUIDE! » rajouta la voix inconnue

Nathan réfléchit quelques instants au druide dont ils étaient apparemment à la recherche, il pensa tout d’abord à Blake dont il ne connaissait pas grand-chose et qui pourrait très bien en être un ou alors à ce que ses acolytes disaient plus tôt en supposant que la femme qu’il avait soigné en était une.

« Ne vous réjouissez pas ceui que vous avez réussi à neutraliser était un sacrificateur spécialiste en rituels. Vous affrontez des combattants maintenant ! Hahahahaha. Bonne mort »

La lumière disparut et le miroir se rétracta pour redevenir un pendentif, il alla directement se loger dans la paume de la silhouette du milieu qui le mit autour du cou.
Devant l’urgence de la situation, il s’accommoda au signal qui tambourinait dans sa tête puis analysa les trois individus qui leur faisaient face. Il tourna légèrement la tête et remarqua qu’ils ressemblaient étroitement au sacrificateur toujours cloué au mur. A gauche se tenait une grosse silhouette qu’il compara dans sa tête à celle d’un minotaure, les muscles ultra développé et la taille dépassant facilement deux mètres cinquante le tout couronné par deux cornes pointues de 30 centimètres chacune. Au milieu, une silhouette féminine, rien à voir avec le premier, elle avait une taille humaine et était fine bien que très athlétique, on pouvait facilement distinguer chaque muscle de son corps. Et le dernier semblait neutre, deux mètres pour un corps pas spécialement musclé, l’attribut de celui-ci était qu’il possédait lui seul un bâton couronné d’un joyau similaire à celui que Nathan avait touché près de l’autel. Leur trois corps était parcouru de poils comme des démons sortis d’un vieux film d’horreur.

« Vous avez vu son bâton ? » dit Nathan pour avoir l’avis de ses partenaires
Nathan commença un peu à paniquer et s’imagina dans sa tête cinquante scénarios.
« Surtout n’utilise pas tes aptitudes, il faut garder le secret, évite le combat » répéta-t-il en son for intérieur

« Allez, les gars, on écoute le boss, on en finit et on rentre ! Je m’occupe de la sorcière. » s’écria la silhouette féminine

« - Moi j’écrase le blanc ! » répondit l’énorme masse

« - Je tue le dernier et V, garde la sorcière en vie. » dit le dernier en s'adressant à sa partenaire avant d'écraser son bâton sur le sol

Un nouveau signal aveuglant sortit alors de son bâton et vint aveugler les trois humains. Lorsque Nathan put revoir à nouveau ce qui l’entourait, une masse géante fonça sur lui à une vitesse folle. Pas le temps d’éviter. Il fut emporté par la charge et leur deux corps traversèrent l’autel et finirent tout droit dans le mur du fond du bâtiment. La statue du Christ ne résista pas à ce dernier assaut et s’écrasa contre le sol. Réflexe de dernière minute ou instinct de survie, les aptitudes endormies du médecin se réveillèrent et enveloppèrent son corps d’une enveloppe impénétrable qui permit à sa chaire de rester entière et à ses os de ne pas devenir poussière.

Lorsqu’il rouvrit les yeux, la pluie commença à tapoter son visage. Il était à présent à l’extérieur de l’église, un trou gigantesque montrait son passage et celui du géant qui se tenait encore dans l’ouverture.
Comment cette église pouvait encore tenir debout alors qu’aucun de ses murs n’était entier ?
Il retira sa blouse qui ne lui était d’aucune utilité à présent et finit en débardeur, tenue trop peu présentable en extérieur dans sa vie normal pré-invasion. Mais le contexte avait changé et les inquiétudes de Nathan furent effacées par sa bienveillance. Il ne sait pas s’il arriverait à tenir la montagne qui lui faisait face pendant que ses alliés s’occupent de leur propre adversaire mais il fallait qu’il essaye.

« Hé le gros ! Viens par ici !»

A ce moment, le médecin put détailler plus particulièrement l’apparence de son adversaire et fut intrigué par un détail. La ceinture que la créature portait tenait le même joyau que celui qu’il avait vu sur le bâton du troisième et le collier qu’il avait trouvé. Serait-ce une sorte de source d’énergie ?
« Blake ! Faelan ! Les cristaux, ils en tous un ! »


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 28 Mar 2018, 13:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
l'Enchanteur.
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1992
ϟ Arrivée à Star City : 31/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 243
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Célébrité : Bernardo Velasco
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : enchanteur, artiste (peinture et sculpture)
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : hétérochromie (yeux verts, petites touches d'or dans les yeux)
Semble ne pas vieillir
ϟ Pouvoirs : Enchantement ("Charme"/"tempestus"/Hommes/bêtes/objets)
Animation d'objets
Création de portails
Création d'atouts (visualisation/discutions)
Épée de l'Âme (absorption / redirection)
Avatar du printemps (cerf / résistance aux compulsions / force)



Magie, science et rituels



Le temps sembla d’abord se dilater, puis reprendre ses droit avec jalousie, dans une contraction un peu cavalière.

Blake n’avait pas oublié les paroles de Faelan, sur le sang qui coulait dans les veines et le pouvoir qu’il pouvait transporter. Il était bien placé pour le savoir, fils d’une sorcière maintenant disparue, et d’un père qui le cherchait et qui semblait être un démon ou quelque chose du genre. Dans son sang coulait un pouvoir ancien, qui , peut-être, si il n’y prenait garde, finirait par le corrompre. Pas dans le sens d’une moralité judéo-chrétienne, mais dans le sens ou il ne serait plus maître du pouvoir, mais esclave de la magie.

Blake serrait sa main vide, hésitant à invoquer son épée et détruire, s’il le pouvait, l’étrange bijoux, mais il avait déjà eu quelquefois le loisir de regretter une telle impulsivité. La magie était subtile et nuances, tout autant que brutale et puissance. Parfois, tenter de simplement la détruire ne faisait qu’aggraver les choses. Faelan s’approcha du pendentif, et y pausa sa main.

La voix nasillarde qui accompagna l’apparition du miroir sanglant paru totalement déplacée à Blake. Comme si un adolescent en crise venait de s’essayer à la magie. Parfois les arcanes du pouvoir n’étaient pas compliqués. Le pouvoir s’offrait à qui voulait le prendre. Il n’y avait même pas besoin, toujours, d’avoir le don pour l’exercer. Bien sur il y avait invariablement un prix à payer, dans ce cas. Sacrifice. Âme à perdre. Esclave de la magie, ou de celui qui vous avait « offert » un tel pouvoir. Tous les raccourcis comprenaient de tels risques, et Blake aurait mis sa main à couper que l’adolescent énervé avait pris un raccourci bien trop dangereux pour lui, et pour le groupe hétéroclite qui était revenu dans l’église.

Blake se tourna vers Faelan, qui était clairement visée par les propos du grossier personnage. Mais quid du druide ? Blake ne se sentait pas du tout concerné par ce surnom, et il ne voyait pas trop Colt correspondre à cet archétype. Ça devenait vraiment dur à suivre, et il en toucherait deux mots à son sucrier quand il rentrerait, car c’était lui qui l’avait mis dans une situation pareille. Et puis si tout le monde finissait par voir son visage, il devenait aussi urgent de se trouver un costume ou au moins un masque, comme celui de la sorciere. Non. Pas de plume… Il lui fallait…

Mais il n’eut pas le temps de visualiser ce qui lui fallait. La voix devint bien plus dangereuse quand un éclair passa à travers le miroir pour venir fracasser les portes de l’église. Cette dernière avait bien du mérite à rester encore debout après tout ce qui lui était arrivé.

Mais le plus terrible fut les silhouettes qui émergèrent du portail… Trois saloperies qui ressemblaient au sacrificateur que Faelan avait transformé en décoration d’intérieur.
L’espèce d’abruti qui leur envoyait ça osait dire « a mort les sorcières », alors qu’il employait lui-même des pouvoirs qui le dépassaient sans doute… Mais, quand bien même faelan était une connaissance récente, il était hors de question que Blake laisse faire une telle chose. Quand bien même il aurait eut envie de charmer ces horreurs pour s’en faire des amis temporaires, il pensait ne pas avoir de prises sur eux. Leur nature même les éloignaient trop de l’homme ou des bêtes, hors son pouvoir n’agissait pour le moment que sur ces deux points.

« Ne vous réjouissez pas ceui que vous avez réussi à neutraliser était un sacrificateur spécialiste en rituels. Vous affrontez des combattants maintenant ! Hahahahaha. Bonne mort »

Ce petit crétin commençait sérieusement à lui taper sur les nerfs… Il ne perdait rien pour attendre, surtout si il laissait ouvert son portail et son moyen de communication. Blake le soupçonnait car il devait surement se régaler à l’avance du spectacle. Mais qu’avait à gagner un tel personnage à invoquer le titan qu’ils avaient renvoyer dans son monde ?

La symbolique des corps et des atours de leur adversaires n’échappa pas à Blake, mais il ne put néanmoins pas y apposer des connaissances précises. La femme semblait être rapide et agile, le colosse était un colosse et le « type » avec un bâton détenait surement des pouvoirs occultes.
« oui, nous avons vu son bâton… ». Mais ses paroles se noyèrent alors que les trois horreurs se réjouissaient déjà de leur victoire. Visiblement leur cible était Faelan, qu’ils voulaient embarquer en vie, Colt et Blake n’étant que des parasites qu’ils voulaient écraser.

N’eut-il été aveuglé, Blake aurait surement tenté de s’interposer pour sauver le médecin, mais lorsqu’il retrouva la vue, ce dernier était déjà percuté par le colosse. Le cœur de Blake manqua un battement, s’imaginant déjà Colt écrasé mais il eut la surprise de voir ce dernier intact. Par quel miracle ? Pas le temps de le rejoindre à l’extérieur, car il avait son propre combat à mener.
« Blake ! Faelan ! Les cristaux, ils en tous un ! »

La phrase le percuta en même temps que le bâton de son adversaire. L’impact en soit ne lui fit pas spécialement mal. Pas plus que ce que lui infligeait son maître d’arme, lorsqu’il était fils de seigneur. Mais le contact, en revanche, lui arracha un cri de douleur, et le fit reculer de quelques mètres… La manche de son sweat était en lambeaux et de terribles veines noires semblaient s’étendre, en direction de son cœur. Un maléfice. Il n’avait pas besoin de le connaitre pour sentir sa nature.

« Adieu, petit humain… ». Le sourire torve de son adversaire était si plein de suffisance qu’il ne faisait aucun doute qu’il avait délivré son coup le plus létal à Blake.

Ça faisait mal. Très mal. Déjà ses mouvements ralentissaient. Mais il n’était pas dit que sa vie finirait ici et maintenant. Comme tous les êtres suffisants, son adversaire tourna son attention sur les deux autres combats, prêt sans doute à intervenir s’il le fallait. Ce fut son erreur.

Invoquant son épée de l’âme, Blake recouvra un peu de vigueur, ce qui lui permit de se mettre debout. Elle ne le guérissait pas, ne pouvait pas lui rendre de la vigueur, mais elle était un anathème pour la magie, les maléfices et les sortilèges. Il n’avait cependant jamais osé faire ce qu’il s’apprêtait à faire à présent. Avisant son bras gauche, relié au cœur, à présent couvert de miasmes noirs, il raffermit sa prise sur la garde de son épée. Puis, avant que le courage ne lui manque, il trancha son bras, comme s’il voulait l’amputer. L’épée traversait la chair sans lui faire le moindre mal, mais attaquait la magie et les être magiques. Or, Aidan / blake pouvait sur certains aspect appartenir à cette catégorie. Son sang. Son héritage. Alors il lui fallait mettre tout son Art dans cette attaque. Il n’aurait pas d’autre chance. Soit il se débarrassait de ce maléfice, soit il perdait véritablement son bras.

L’épée passa à travers son bras, rencontrant le maléfice. Aidan hurla, attirant de nouveau l’attention de son adversaire sur lui, et son bras se mit à luire pendant quelques instants de la lumière de son épée, son corps entièrement purgé du maléfice. Il sauta alors, avec toute sa rage, pour tenter de tuer son adversaire, plus aucune pitié ne venant atténuer sa rage et ses conséquences.

Jet de dé 1 :
2 réussites : l’adversaire est si intrinsèquement magique qu’il ne résiste pas à l’attaque.
1 réussite : l’adversaire est blessé, mais il possède des protections efficaces. L’une d’elle tombe.
1 échec : il esquive

2 échecs : l’épée disparait.


L'épée heurta une résistance peut coutumière. Blake compris trop tard que son adversaire bénéficiait d'une protection extérieure, et son attaque n'arriva pas à percer cette protection. Sous le coup de la surprise, il lâcha son épée, qui disparu immédiatement. Son adversaire, cependant, eut pour la première fois depuis le début du combat un mouvement de recul, et ses yeux exprimèrent si ce n'est un respect, du moins une peur, qui ne devait pas être coutumière.
"tu sembles plus résistant que je ne le pensai... Mais j'ai plus d'un tour dans mon sac".

Il fit tournoyer son bâton, et un nuage pourpre qui ne lui plaisait guère se forma, à l'intérieur duquel des griffes et des crocs se mirent à revendiquer une proie.. Lui...





Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 28 Mar 2018, 13:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3659
ϟ Nombre de Messages RP : 3283
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Blake Correy' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 31 Mar 2018, 17:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 235
ϟ Nombre de Messages RP : 71
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Science, rituels et religions


What she cannot say owns her. What she hides controls her.
She loved mysteries so much that she became one
To them and to herself. – Citations mixées


Les trois vilains avaient une fière allure avec leurs formes différentes, poilus, certains avec des cornes et d’autre pas. Elle était très intriguée par celui qui ressemblait à une espèce de minotaure des temps anciens. Malheureusement, il répondait beaucoup au cliché du monsieur muscle, c'est-à-dire le poing en premier et très peu prompt à user de sa matière grise. Tant mieux, elle ne se croyait pas être apte à combattre trois véritables stratégistes en même temps.

- Oui, je vois le bâton, répondit fermement la sorcière en roulant des yeux. Elle aurait pu être gentille et féliciter le médecin pour son sens de l’observation, mais en tant qu’être magique tout comme Blake, ils étaient tout les deux habitués à porter le regard sur les choses magiques et les objets ensorcelés.

La lumière aveuglante la percuta une dernière fois et elle porta son maigre poignet à son visage pour dilué ne serait-ce qu’un peu de la ridicule luminosité. Cela fut une erreur terrible, car le minotaure en profita pour foncer en ligne directe sur le trio et s’en prendre au médecin qu’il emporta au travers de ce qu’il restait de l’Église. L’Irlandaise ne sentit qu’un énorme courant d’air la frôler pour ensuite être suivit de sinistres bruits de fracas. Son cœur manqua un battement lorsqu’elle aperçu l’inexistence du docteur auprès de Blake.

La Morrigan haussa un sourcil en entendant à nouveau la voix toujours intacte du médecin au travers de la poussière surélevée. « Ce type est toujours vivant, ce n’est pas normal, aucun humain ordinaire n’aurait pu survivre à une telle charge » songea sombrement la jeune femme qui se disait maintenant que le docteur cachait quelque chose. Elle l’avait clairement vu se faire ramasser brusquement par la chose, aucune chance qu’il l’avait évité de justesse!

Un bond sur le côté la poussa hors de portée de ses alliés, mais également des attaques de leurs adversaires à eux. La forme plus svelte voulait s’en prendre à elle. La sorcière fronça des sourcils en apercevant la figure féminine s’approcher d’elle. Le cri de Blake attira subitement son attention et elle fit l’erreur de tourner le regard dans sa direction. Était-il en mauvaise posture?

Elle ne put analyser la situation, car la grognasse en profita pour lui sauter dessus la première. Le corps de la sorcière bougea tout seul et esquiva la lame discrète que « V » avait entre ses mains. Une lame noire et bleutée se matérialisa dans la main droite de la sorcière qui bloqua le mieux possible une deuxième attaque. Kling, klang, thing!

- Quelle déception que je dois absolument t’apporter vivante! Cracha l’assaillante en ricanant méchamment à l’idée de rapporter sa tête comme trophée.

Faelan ne répondit pas à la provocation et jeta un regard nerveux en direction du médecin et de Blake. Saloperie de nature humaine, voilà qu’elle s’inquiétait pour les siens plutôt que de sa propre vie. Si le magicien avait réussi à s’en prendre tête première à un charognard, il pouvait bien se démerder avec un sorcier malveillant. Elle avait bien entendu la voix du docteur Killian mentionné qu’ils avaient tous des cristaux similaires, mais l’Irlandaise n’arrivait pas à dénicher celui de V avec toute cette action.

L’agilité de la grognasse finit par la fatiguer suffisamment pour qu’elle manque une riposte. Sa garde toute ouverte, la vilaine lui décocha un coup de pied monumental dans le ventre et l’envoya voler quelques mètres plus loin.

Le corps de la sorcière atterrit violemment sur le sol, parmi l’herbe froide et les cailloux. Sa tenue de sorcière ne lui offrit qu’une bien molle protection. Le souffle coup et recroquevillée sur elle-même, Faelan essaya une calmer une brusque quinte de toux. Elle détecta un goût de fer dans sa bouche et cracha un joli filet de sang dans la pelouse ruinée avant de s’essuyer nerveusement la bouche.

La guerrière improvisée se releva en titubant sous le regard satisfait de son adversaire. Ses petites dents blanches étaient désagréables à regarder. C’était surtout l’honneur de Faelan qui en prenait un coup. Elle porta une main tremblante à son ventre endolori et tenta de reprendre sa pose fière et ferme non sans difficulté.

En silence, la dame corbeau joignit ses deux mains ensemble, marmonna quelques paroles de sa langue ancienne et une lance plus raffinée se matérialisa entre ses mains. Au même moment, une voix mystique se fit entendre dans sa tête. Abigail assistait aux combats depuis le début, mais elle n’avait jamais prise la parole jusqu’à maintenant. Sa voix résonnait avec une telle sagesse. « La lance ferme sur le côté tel l’arbre contre la tempête, les pieds enracinés dans le sol, les genoux fléchis, les jambes relevés fièrement telle une montagne, salutations à l’horizon, agrippe la première branche vers la gauche, pied gauche en avant, ramasse le vent… »

Son corps frêle suit les indications nébuleuses automatiquement comme si ses membres ne répondaient qu’à cette vieille voix qui n’existait que pour la sorcière.

Les gouttes de pluie se mélangèrent à la sueur qui perla sur son front.

La Morrigan, dos de la main vers l’avant, fit signe à la vilaine de venir si elle l’osait. Sa provocation fonctionna à merveille et les deux femmes se remirent à échanger des coups. En « ramassant » le vent, elle envoya des gerbes de glace ensorcelée en direction de la sauvageonne qui évita agilement les attaques mystiques, bondissant partout telle une lionne au travers de la jungle. La lance lui donnait l’avantage de pouvoir la garder à une certaine portée, mais si elle arrivait à briser cette défense, Faelan serait mal barrée.

Jet de dés 1 :
Réussite – Faelan arrive à la maintenir loin.
Échec – L’assaillante pénètre ses défenses.

Jet de dés 2 :
Réussite – Faelan esquive un coup important.
Échec – L’assaillante la met hors d’état de nuire.

Jet de dés 3 ( si échec à 2 ) :
Réussite – Abigail s’en mêle.
Échec – K.O.

Affaiblie par le coup précédent, Faelan ne résista que quelques minutes avant de voir sa dernière ligne de défense percée par son adversaire. Les images suivantes se déroulèrent au ralenti dans la tête de la Morrigan qui vit la dague arriver en ligne droite au niveau de sa gorge. Toutefois comme les ordres de l’assaillant étaient de la ramener vivante, la dague pivota en sens inverse et ce fut la dague qui se planta agressivement dans sa pomme d’Adam.

L’air quitta furieusement les poumons de la sorcière qui tituba vers l’arrière. Sa lance disparu en amas de givre poussiéreux et s’effaça sous les assauts de la pluie. V la fit trébucha et elle tomba mollement dans la pelouse et les gouttes de pluie exploratrices. La dame corbeau aperçu au loin une bête brumeuse qui s’en prenait à Blake et elle fit de son mieux pour reprendre un souffle régulier. La sauvageonne en profita pour lui remettre un coup dans le ventre pendant qu’elle était déjà à terre et les images disparurent.

V matérialisa des espèces de chaînes rougeâtres autours du corps inconscient de la sorcière grâce au cristal écarlate qui était sagement incrusté dans une bague qu’elle portait à son doigt depuis le début.


Spoiler:
 


© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 31 Mar 2018, 17:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3659
ϟ Nombre de Messages RP : 3283
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Faelan Blackbird' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 02 Avr 2018, 13:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Dr Crome
ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 15/08/1984
ϟ Arrivée à Star City : 27/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 63
ϟ Nombre de Messages RP : 21
ϟ Crédits : moi-même
ϟ Célébrité : Matt Bomer
ϟ Âge du Personnage : 33
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Médecin
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : 1 mètre 82, une mâchoire carrée, des yeux bleus, des cheveux mi-longs toujours coiffés vers l'arrière et souvent habillé d'un costume de bonne facture, il n'en faut pas plus pour me décrire.
ϟ Pouvoirs : - Champ de Force I
- Champ Gravitationnel II
- Champ Electromagnétique I
- Écholocalisation



Science, rituels et religions

ft. Blake Correy & Faelan Blackbird





Bien que son corps le laissait entendre, Nathan n’était définitivement pas bâti pour le combat. Le médecin n’avait jamais plus adressé un seul coup depuis que ses frères avaient quitté la maison familiale. Son expérience en termes de combat se résumait donc aux chamailleries que ses aînés provoquaient souvent. Le petit Nate se souvint alors de tous ces bons moments passés avec sa famille, seuls vestiges d’un passé qu’il avait perdu et n’avait jamais retrouvé. Pourtant ça faisait bien partie de ses priorités, après cette invasion, il s’était juré de retrouver les traces de sa mère et de ses frères. Chose dont il n’avait pas pensé depuis un long moment tant l’état de l’hôpital lui occupait l’esprit. Il serra le poing en pensant à sa famille et regarda la bête qui lui faisait face. Bien que déterminé, Nathan n’avait absolument aucune chance de mener un combat au corps à corps contre le sosie du minotaure. Considérant la taille des cuisses de la bête, la fuite n’était pas non plus envisageable. Le jeune docteur observa tout ce qui l’entourait espérant trouver de quoi temporiser l’arrivée de ses partenaires. Malheureusement, la colline où se trouvait l’église n’était maintenant que recouverte de débris et de quelques arbres qui n’avait pas résisté au précédent assaut.

« Ha Ha Ha petit homme va devenir purée. » s’exclama le gros d’une voix enjoué

Nathan leva un sourcil devant la stupidité flagrante de son adversaire.
C’est là que le docteur eut une idée, s’il ne pouvait pas vaincre le minotaure à la force brute, il fallait le battre à la ruse. Il dressa tout de suite un plan qui lui permettrait de se débarrasser de son adversaire. Plan qui était risqué puisqu’il comptait sur des aptitudes auxquelles il n’avait pas fait appel depuis des années et qu’il ne maîtrisait pas mais c’était la seule solution qui lui restait. Pour observer la situation de ses alliés, un moment avant de se lancer, Nathan regarda l’église derrière la bête, il ferma les yeux quelques secondes puis se concentra sur chaque son qui en sortait. Tous les cognements des armes, les bruits de pas et les cris des combattants : chaque son formait une onde distincte qui avait traversé l’espace, rebondi sur des obstacles et traversé des surfaces. Suivant le même système qu’une chauve-souris ou qu’un dauphin, tous ces sons permettait à Nathan d’observer la scène sans y être et sans même ouvrir les yeux. Il visualisa les corps se déplaçant, une femme précédemment appelée « V » faisait passer un sale quart d’heure à Faelan tandis que Blake semblait suffoquer d’un mal que le docteur n’arrivait pas à identifier. Bref, il ne fallait pas perdre une seconde de plus. Nathan courut aussi vite qu’il put en enjambant les morceaux de roche qui lui barrait le chemin. L’homme taureau ne mit pas longtemps avant de suivre le docteur, toutes dents dehors, heureux, comme s’il venait de lancer une partie de chat perchée. Le médecin se retourna brutalement lorsque devant lui se tint un flanc de la colline où se trouvait l’église. La pente assez abrupte se terminait dans une forêt qui séparait la colline de la ville. Nathan prit une grande inspiration, monopolisa tout son esprit puis tendit les bras en direction de la créature qui chargeait dans sa direction.

« Je vais t’embrocher » s’écria fièrement le minotaure qui chargeait cornes en avant vers le médecin

Jet de dés 1:
Réussite – Nathan réussit à annuler la gravité sous les pieds du minotaure et évite la charge
Echec – Nathan se prend la charge de plein fouet, leur deux corps dévalent la pente

Jet de dés 2:
Réussite – Le minotaure finit sa course embroché dans un arbre
Echec – Le corps du minotaure se cogne contre un tronc


Nathan visionna le champ gravitationnel, ses paumes toujours dirigés vers la masse qui fonçait à toute vitesse dans sa direction. S'il se loupait, il finirait embroché et dans un sale état alors il sollicita toute son énergie. D'un coup, alors que la bête n'était qu'à quelques mètres de sa cible, le médecin ferma les poings. Les pas lourds du minotaure cessèrent, ses pattes ne touchèrent plus le sol et son énorme corps en ayant conservé sa vitesse se mit à décoller tel un boulet de canon. Alors que la bête passa au-dessus de la tête du médecin, le regard apeuré du colosse vint chercher de l'aide dans le regard du médecin qui relâcha ses poings. La gravité revint à la normale et le poids beaucoup trop lourd de son adversaire le ramena immédiatement au sol, le faisant chuter d'une vingtaine de mètres. Le claquement résonna dans la vallée alors que le docteur observa son adversaire dévaler la pente pour finir sa course dans un tronc d'arbre qui ne résista pas à la charge. Le médecin souffla un bon coup, son adversaire était neutralisé pour un moment. Assez pour venir en aide à ses partenaires. L'attaque lui avait demandé beaucoup d'énergie mais il avait réussi à se débarrasser du colosse. Il arriva par le trou que le minotaure avait causé plus tôt. Blake semblait rétabli du mal que Nathan avait observé plus tôt mais une menace rougeâtre émanait du bâton de son adversaire. De l’autre côté, Faelan était couché, à peine consciente, le corps lié de chaînes rouges. La femme qui l’avait neutralisé affichait un sourire narquois et faisait tournoyer sa lame en regardant Nathan comme pour lui faire comprendre qu’il était le prochain. Le médecin prit quand même le risque de s’agenouiller et de vérifier l’état de l’irlandaise.

« Elle respire, son pouls est correct, tout va bien » lança le médecin à son acolyte pour le rassurer

« - Evidemment que tout va bien ! » répondit aussitôt la créature féminine à qui on semblait avoir critiqué le travail

Nathan n’eut même pas le temps de se relever que son menton fut récompensé d’un coup de genou fulgurant. Le corps suivit et fit un vol plané en arrière. Un filet de sang sortit de la bouche du docteur qui cette fois se releva promptement.

« Allez bats-toi ! » vociféra son adversaire orgueilleusement

Le médecin regarda Faelan et sentit une haine peu commune le traverser.

« - Fini de jouer maintenant. Tu vas payer. » lança-t-il


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 02 Avr 2018, 13:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3659
ϟ Nombre de Messages RP : 3283
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Nathan Crome' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 04 Avr 2018, 15:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
l'Enchanteur.
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1992
ϟ Arrivée à Star City : 31/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 243
ϟ Nombre de Messages RP : 67
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Célébrité : Bernardo Velasco
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : enchanteur, artiste (peinture et sculpture)
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : hétérochromie (yeux verts, petites touches d'or dans les yeux)
Semble ne pas vieillir
ϟ Pouvoirs : Enchantement ("Charme"/"tempestus"/Hommes/bêtes/objets)
Animation d'objets
Création de portails
Création d'atouts (visualisation/discutions)
Épée de l'Âme (absorption / redirection)
Avatar du printemps (cerf / résistance aux compulsions / force)



Magie, science et rituels



Ce lieu était décidément fort peu propice à l’utilisation de sa magie. Pour la deuxième fois, son épée était retournée au néant d’où elle venait. Blake s’était déjà demandé d’où pouvait venir exactement son épée. Il l’avait forgé avec une parcelle de sa magie, de son âme, de la même façon qu’une parcelle de sa magie et de son âme était à jamais liée a la tapisserie médiévale le représentant.

Une étrange sensation de picotement semblait d’ailleurs associée, à présent, à chaque utilisation de son épée. Comme si elle était incomplète, et cela l’inquiétait. Dante lui avait jadis fait part du danger à se laisser aller à la magie. Trop de contrôle, et l’on n’était plus assez créatif et innovant, on devenait médiocre. Trop de laisser aller, et c’était le chaos assuré. On devenait le promis de la magie, son esclave, son sacrifice. L’art véritable tenait donc dans le fait d’être « sur le fil », sans arrêt entre le contrôle et le lâcher prise. Or son épée le faisait basculer dangereusement de ce dernier côté.

La chose , de crocs et de griffes, qui commençait à se matérialiser devant lui ne lui disait vraiment rien qui vaille. Et il lui fallait un petit moment avant de ré invoquer son épée.

Ses yeux affolés bondissaient d’un camarade à l’autre, de Colt à Faelan. Cette dernière semblait en bien mauvaise posture, et son adversaire, féline, rompue aux arts du combat rapproché. Ses coups étaient précis, vicieux, et en d’autres circonstances, Blake ne doutait pas qu’elle aurait tenté d’en finir. Mais visiblement, elle avait l’ordre de ramener Faelan vivante.

Il ne pouvait se permettre d’être autant dispersé, comptant sur la combativité de ses camarades, Colt y compris, car il semblait fait de la même trempe que certains supers… La bestiole finit par apparaitre, une sorte de tigre de fumée rouge, avec des crocs qui semblaient un peu trop réels à son goût. Son épée étant une option qu’il n’avait pas à ce moment, il envisagea quelques secondes d’animer le bâton de son adversaire, qui semblait toujours relié à cette… chose... Mais il n’aurait qu’une chance, et il était assez probable que l’objet possède sa propre résistance, sinon le moindre sorcier ou mage pourrait se faire déposséder de son bâton ou baguette. Blake n’était pas dans un remake de Harry Potter… Il lui restait cependant une carte à jouer.

Son adversaire serait-il suffisamment humain pour succomber à son charme ?

Enserrant son poing gauche, celui du cœur avec sa main droite, Blake visa sa cible, et prononça avec une vibration particulière le mot de pouvoir qu’il voulait utiliser. Il y instilla les épices subtiles, les diphtongues anciennes et les saveurs de séduction.
« Je suis ton ami. Tu ne me veux pas de mal. On n’est juste pas au bon endroit, ni au bon moment. Tu vois ce que je veux dire, non ? »

Jet de dé :
2 réussites : l’adversaire est charmé, très attiré par Blake et ne lui veut pas de mal
1 réussite : il doute suffisamment pour interrompre son attaque
2 échecs : l’enchantement n’a absolument aucune prise sur lui, et le tigre attaque.


L’être qu’il avait en face de lui n’était pas totalement humain, aussi lui fut-il difficile de le convaincre complètement. Cependant, il fut suffisamment troublé pour interrompre son attaque. Le tigre de fumée sembla le regarder, interloqué, avant de s’assoir, visiblement en attente d’un ordre.

Le « mage » était troublé, il semblait vouloir former des mots, sa main se crispait sur son bâton, hésitant entre un stoïcisme, un début de sourire et une hargne vengeresse. Blake le savait, il devait sentir les vrilles de son enchantement agir autour de lui, mais, en même temps, n’avait pas envie que ça s’arrête. Avec un humain ordinaire, l’affaire aurait été entendue, mais ce n’était pas le cas.
« tu aimes ces saveurs magiques ? »

L’autre lui fit signe que « oui » de la tête, avant de se lécher rapidement le bas de la lèvre. Bien. Voila qui laissa le temps à Blake de regarder la situation. La sorcière de glace était en bien mauvaise posture, contenue dans un sortilège rouge. Quant à Colt, il combattait avec des pouvoirs impressionnants le minotaure, mais ce dernier était furieux.
Il avait réussit à éloigner ce dernier, et pris le risque de s’enquérir de l’état de santé de la sorcière.
« tu aimerais apprendre à les refaire ? »
Son adversaire fit « oui » de la tête.
« Il faut que tu désinvoque la bête dans ce cas. Tu sais à quel point les magies sont capricieuses les unes à côté des autres »… Une petite hésitation. Blake lui sourit. Le tigre réintégra le bâton immédiatement, dans un bruit d’aspiration caractéristique. Quand les dernières fumeroles furent dissipées, Blake s’approcha, souriant, accueillant, les bras grands ouverts.
« tu as très bien fait, mon ami ».

« NON ! Imbécile ! » cria la sauvageonne responsable de l’état de Faelan. Mais trop tard, le poing de Blake s’écrasant sur le visage de son adversaire. Blake n’était pas un combattant hors pair. Mais il avait tout de même appris à se battre, sous l’égide d’un maitre d’armes. Il était plus doué à l’épée qu’à mains nues, mais la surprise fut son alliée. Le « type » tituba avant de heurter un gros caillou. Blake poussa son avantage en donnant un coup de genoux là ou était censé se trouver la zone sensible. Ça marcha en partie, mais le type, souffle coupé, était à présent furieux. Inutile de dire que le charme était rompu.

Encore un amour sans lendemain…





Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 04 Avr 2018, 15:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3659
ϟ Nombre de Messages RP : 3283
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Blake Correy' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas



Science, rituels et religions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


Sujets similaires

-
» Rituels
» L'Islam rejoint les autres religions
» Rituels Amazones
» L'histoire des religions et Tolkien
» Pendant que tout le monde est anmésique, fait des rituels bizarres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Le district ouest :: Kingston-