AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

La femme est la porte de l'enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 12 Mar 2018 - 21:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 351
ϟ Nombre de Messages RP : 140
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions III
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales I
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale I
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
La soirée venait de prendre une tournure pour le moins intéressante. Evelyn était presque heureuse que Placid ait tenté de la trahir et que Renan l’ait découvert, cela lui permettait de montrer à l’agent de Tesla ce dont elle était capable… Au cas où ce dernier aurait été tenté un jour de la trahir à son tour, ou bien tout simplement de ne pas se montrer à la hauteur de ses espérances vis-à-vis de ses compensations financières infernales. Oh, bien sûr elle n’imaginait pas pouvoir effrayer qui que ce soit, mis à part Placid, mais celui-ci était un faible d’esprit, un simple humain. Simplement montrer qu’il y avait plus à Lady Satan que des invocations démoniaques et des parties de jambes en l’air. Elle était prête à se salir les mains.

« Voyons, je sais bien que non. Tout au plus ai-je le monopole des bons films d’horreur ces dernières années. Mais vous avez essayé de revendre mes histoires, mes petits bébés d’épouvantes et tant que mère aimante, je ne peux pas le permettre. Bien sûr, je ne suis pas vraiment énervée, je comprends le principe de l’appât du gain. »

« Mais… Qu’est-ce que vous voulez alors ? Relâchez-moi et j’annulerais tout et vous n’aurez rien à craindre ! »

« Ah, mais je ne pourrais pas vous apprendre une petite leçon dans ce cas… Voyez-vous monsieur Placid, j’ai un sérieux problème, c’est que vous m’avez manqué de respect. Vous êtes venu chez moi et m’avez menti comme si je n’étais qu’une moins que rien. J’ai même laissé ma fille coucher avec vous. »

« Votre fille ? »

Le sourire d’Evelyn se fit plus mauvais. La lame du déchu vint mordre la chair de l’homme saucissonné, le sang se mettant à couler. Elle avait fait exprès de révéler la véritable nature de son lien avec Elvira, non pas pour Placid, celui-ci n’aurait aucune utilité d’une telle information, mais pour Renan. Elle le testait lui avant tout.

« S’il vous plaît arrêtez… »

« Je vois que vous n’aimez pas la douleur. Mais je ne connais pas vraiment de meilleure façon pour vous racheter que de souffrir un peu. Sauf si bien sûr nous fassions affaire. »

« Tout… Tout ce que vous voulez. Mais ne me faites plus de mal. »


Evelyn eut un regard dédaigneux en fonction de l’homme. Elle l’avait à peine entaillé ! Mais ce n’était pas vraiment important. Il était temps de mettre les choses en branle et surtout, de tirer pleinement avantage de la situation. Placid ne savait rien sur ce que voulait Tesla, mais il pouvait encore lui être utile à elle. « Caliban. »

Le chien hocha la tête et concentra ses pouvoirs impies pour faire usage de sa télékinésie. Un tiroir s’ouvrit un parchemin en sortit pour venir flotter dans les airs jusqu’à Evelyn. Celle-ci le saisit et plongea à nouveau la pointe de son couteau dans les chairs de Placid. Qui hurla. Bien entendu. Son sang se fit encre sur le contrat qu’elle était en train de préparer, puis une fois satisfaite, elle le tourna en direction de son prisonnier.

« Normalement, il n’est pas vraiment possible de réaliser ce type d’accord sous la contrainte, aussi je vais vous relâcher. Bien sûr, mon garde du corps ne vous laissera pas partir vous vous en doutez. »
Elle coupa les cordes qui retenaient Placid. « Avec cet accord, je m’engage à ne pas vous faire de mal, en échange de votre âme. Avec ces assurances réciproques, je suis certaine que nous pourrons bien nous entendre pour la suite. »

« Mon âme ? »

« Oui, votre âme. Le principe est simple, je récupère votre âme après votre mort. Si vous en avez une. D’ici là, je ne peux pas vous faire de mal. Est-ce que cela vous convient ? »


« Euh… »

L’homme semblait avoir du mal à se concentrer, ses pensées encore confuses à cause de la douleur. Mais il comprenait une chose : il n’aurait pas à endurer plus s’il signait. Aussi le fit-il, en utilisant la pointe du couteau, imbibée de son propre sang.

« Voilà, vous ne pouvez plus rien me faire maintenant. »


Evelyn sourit. « Non, je ne peux pas vous faire du mal monsieur Placid. Mais votre âme m’appartient. Ce qui fait que je peux vous faire mourir, sans douleur, sans souffrance. Voilà, mourrez. »

Le cœur de l’homme s’arrêta et il tomba aux pieds d’Evelyn. Faire un pacte avec la fille du Diable, il n’y avait que les humains pour se faire avoir si facilement. La sorcière plaça sa main au-dessus du cadavre et laissa l’énergie nécromantique qu’elle manipulait se déverser sur les chairs encore chaudes. Quelques moments plus tard, Placid se relevait à nouveau, le regard vide.

« Voilà qui est mieux. Je ne pouvais pas vous faire de mal avant monsieur Placid, mais maintenant que vous êtes mort et que le contrat a été signé, vous m’appartenez complètement. »
Evelyn se tourna vers Renan. « Qu’est-ce que vous aimeriez que je lui fasse faire ? Se pendre avec ses propres entrailles ? Ou bien vous avez quelques questions à lui poser malgré tout ? »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 14 Mar 2018 - 10:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4543
ϟ Nombre de Messages RP : 1478
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan ne fut pas spécialement étonné d'entendre Evelyn déclarer que la jolie rousse qui était sortie quelques secondes plus tôt était sa fille et non sa sœur. Une femme comme elle avec une magie puissante devait sans aucun doute être âgée de plusieurs siècles, à l'instar d'Abigaïl. Quoi de plus normal que de tomber enceinte et d'élever ses enfants comme des outils ? Après tout, elle lui avait plus ou moins avoué avoir déjà eu des enfants lors de leur dernière entrevue, il n'y avait donc rien d'inattendu. Le Français se demandait seulement si elle le disait aussi librement pour lui faire passer un message ou pour effrayer son interlocuteur. Peut-être un peu les deux.

Toujours investi de son rôle de garde du corps, le trentenaire attendit qu'elle s'amuse avec Placid en l'entaillant à plusieurs reprises avant de lui faire signer un contrat avec son sang. Quel individu stupide ! Cela dit, Renan ne pouvait pas s'empêcher de sentir une vague d'amertume l'envahir tandis qu'il repensait au contrat caché que Nagato lui avait involontairement fait signer par le passé. Il allait devoir se méfier d'Evelyn comme la peste, même s'il en avait déjà conscience avant cette petite démonstration d'esprit d'affaire.

Lèvres scellées, il la regarda avec indifférence lorsqu'elle fit mourir sa malheureuse cible. Au moins avait-il pris un peu de bon temps avant de passer l'arme à gauche ! Mais cela n'empêchait pas l'Officier d'être ennuyé par le fait qu'il n'avait pas appris ce qu'il voulait en venant ici – et qu'il avait donc perdu du temps pour rien. Ses prunelles se posèrent brièvement sur Lady Satan lorsqu'elle lui demanda ce qu'il apprécierait de lui faire subir. La torture ne le gênait pas, mais il ne le faisait pas de son propre chef. Surtout sur un cadavre, quel était l'intérêt ?

« Je n'ai pas de pulsions sadiques, je vais donc me contenter de votre deuxième proposition. »

Il se doutait qu'elle allait certainement être déçue par cet aveu puisqu'elle-même semblait goûter à ce genre de pratique, mais tant pis. On ne pouvait pas être en permanence sur la même longueur d'ondes, non ? Après quelques secondes de réflexion, l'homme reprit la parole en s'adressant au cadavre.

« Quel était le surnom de ton contact avec la société Hayes & Co ? »
« L'oreille noire. » Un pseudo qu'il avait déjà entendu par le passé.
« Est-ce lui qui t'a demandé de rencontrer son collègue ? »
« Non, je ne connaissais pas celui qui l'a fait, mais il a été envoyé par l'oreille noire. »
« Et tu n'as pas vérifié avant de le faire ? »
« Non, j'ai eu le message habituel, je n'avais aucune raison de douter. »

Renan retomba dans le silence, il ne voulait pas trop en demander devant Evelyn. Cette affaire ne la concernait pas et même si elle n'était pas extrêmement importante pour le Français, ce dernier voulait simplement savoir qui s'amusait à se faire passer pour l'un de ses contacts histoire de récolter tout ce qui avait été soigneusement semé. Il finirait par lui remettre la main dessus.

« Ce sera suffisant. »

Elle se douterait certainement qu'il n'avait pas demandé tout ce qu'il avait en tête, mais pourrait-elle lui en vouloir de cacher des choses ? Certainement pas. Ses prunelles se reportèrent sur Evelyn tandis qu'il repensait à l'aveu qu'elle avait fait à Placid.

« Vous faites très jeune pour avoir une fille aussi âgée. Heureusement que vous n'êtes pas la première sorcière centenaire que je rencontre, sinon je me serais posé des questions sur votre chirurgien plastique. » C'était un compliment, plus ou moins. « Je ne peux pas m'empêcher de me demander si vous l'avez fait pour me faire comprendre que vous êtes dévouée dans vos affaires, ou pour effrayer votre malheureux invité. D'ailleurs, ça ne va pas poser problème de l'avoir transformé en cadavre ? Vos autres invités risquent de se poser des questions, surtout si vous disparaissez aussi longtemps en même temps que lui. »

Et vu sa réputation, les gens auraient tôt fait d'imaginer les situations les plus rocambolesques !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 19 Mar 2018 - 18:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 351
ϟ Nombre de Messages RP : 140
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions III
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales I
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale I
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Evelyn se contenta de hausser les épaules. Renan avait eu l’air d’être le genre d’homme à avoir quelque démon au fond de lui, une sorte de contrariété de la petite enfance qui justifiait qu’il soit devenu le sbire d’un criminel. Puis il n’y était pas allé de main morte avec elle la dernière fois, ce qui lui laissait se demander s’il n’était pas un peu sadique tout de même. Mais soit, ce n’était peut-être qu’une partie infime de la noirceur de cet homme, elle aurait probablement d’autres occasions pour découvrir le reste, puis il fallait garder à l’esprit qu’il ne s’agissait que d’un sbire… C’était Tesla le gros poisson normalement.

« C’est comme vous voudrez. »

Elle remarqua rapidement que les questions que posait le méta-humain étaient particulièrement concises et ciblées. Clairement il ne voulait pas que Placid n’en révèle trop… Seulement il lui appartenait maintenant, elle pouvait le questionner quand elle le désirait. Qu’il s’agisse de sa carcasse réanimée ou bien directement de son âme. Enfin, jusqu’à ce qu’elle se décide à échanger l’essence de ce pauvre fou contre quelque faveur démoniaque ou à son père… Il lui restait encore quelques dettes vis-à-vis du seigneur des enfers et Lucifer n’était pas le genre de paternel à ne pas faire payer ses enfants, loin de là. Puis il faudrait qu’elle la joue fine. Après tout, il y avait une possibilité que Renan n’apprécie pas qu’elle questionne le cadavre ambulant et que cela mette un terme à sa collaboration avec Tesla. Chose que ne désirait pas vraiment la sorcière pour le moment. Elle avait goûté à la collection d’artefacts démoniaques et impies du mystérieux supérieur de Renan et comptait bien en profiter un peu plus.

« Vous voulez peut-être que je vous laisse quelques minutes de plus juste entre vous ? Allez, viens, Caliban. »


Le démon ne se fit pas prier et Evelyn sortit de la pièce, en sachant pertinemment que Renan ne profiterait pas de ce petit tête à tête… Sûrement craindrait-il qu’elle n’enregistre tout ou qu’elle n’ait quelque serviteur invisible en train de les espionner. Il fallait reconnaître que c’était typiquement ce qu’elle avait l’habitude de faire. Au bout de quelques minutes elle retourna dans la pièce, son familier toujours sur ses talons. Ils avaient tous deux eu une longue conversation, mais ils avaient parlé de choses qui en devaient pas arriver jusqu’aux oreilles des mortels.

« Centenaire ? Qu’est-ce qui vous dit que c’est le cas ? Cela se trouve, j’ai juste trouvé un moyen de faire grandir Elvira en accéléré pour pouvoir profiter plus rapidement des atouts de son corps de femme. » Elle adressa un large sourire à Renan. « Ou bien je suis beaucoup plus âgée, allez savoir. » Elle n’allait pas tout lui révéler maintenant. Pas le fait qu’elle avait plus de quatre cent ans et qu’elle était rien de moins que la fille du Diable. Ce qui la plaçait assez haut parmi la hiérarchie infernale, au moins au statut de Duc de l’Enfer.

« Et pourquoi pas les deux ? La peur est très utile, surtout pour pousser ces incompétents comme Placid à signer des contrats. Il est à moi maintenant. Puis, je sais que vous n’en attendiez pas moins de moi. Je suis Lady Satan, vous pensiez vraiment que je rechignerais à pousser ma fille à coucher avec un tel homme si cela ne me profitait pas d’une manière ou d’une autre ? » Il lui avait déjà montré ce dont elle était capable avec l’archidémon nécromancien sur un plan mystique. Maintenant savait-il ce qu’il en était d’un point de vue purement moral. « Voyons, il est parfaitement frais. La nécromancie va retarder la décomposition. Si vous saviez le nombre de morts qui se font passer pour vivants qu’il y a parmi mes invités. Placid n’en sera qu’un de plus. Puis s’il me lasse, je m’arrangerais pour qu’un accident fâcheux ne le fasse disparaître de la surface de la terre. Ou je placerais un démon dans sa carcasse, l’énergie démoniaque le stimulera quelque peu et je suis certaine que personne ne se rendrait compte de rien. Puis ils l’ont vu partir avec Elvira. Au pire croiront-ils tous que je suis en train de lui faire des remontrances pour avoir tenté de se rapprocher de ma sœur dont la réputation de nymphomane est connue. »

Réputation qui n’avait même pas pour origine l’utilisation que faisait Elvira du corps de sa fille. Mais bel et bien du caractère de cette dernière.

« Et si nous en venions aux choses sérieuses ? Vous n’avez pas l’air d’avoir trouvé ce que vous cherchiez. »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 25 Mar 2018 - 11:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4543
ϟ Nombre de Messages RP : 1478
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan n'avait pas profité de l'absence d'Evelyn pour interroger Placid de manière plus poussée, non parce qu'il soupçonnait la présence de micros – son pouvoir les neutraliserait – mais parce qu'il ne voulait pas l'aiguiller vers ce qu'il cherchait. Il avait déjà côtoyé une nécromancienne et savait donc comment ces choses-là se passaient : rien n'empêcherait Lady Satan d'interroger à son tour cet homme et si elle savait ce que Tesla cherchait, elle pourrait en apprendre plus qu'il ne le voulait. Il préféra donc prendre le risque de perdre des données de valeur et chercher ailleurs. Après tout, Placid n'était qu'une cible, il en avait encore d'autres.

Lorsque la sorcière revint et répondit à la remarque qu'il lui lança, Renan ne put retenir un léger sourire amusé. Elle espérait lui faire croire qu'elle était encore en pleine croissance et qu'elle avait simplement accéléré celle de sa fille ? Il n'y croyait pas une seule seconde : les magiciennes semblaient largement préféré l'immortalité et n'avaient pas vraiment l'air de considérer le temps qui passe comme le commun des mortels. Mais si elle voulait lui faire croire ça, ma foi.... Le Français resta silencieux, préférant ne pas revenir sur le sujet.

Lorsqu'il fut à nouveau question de Placid, Evelyn se montra légèrement plus prolixe, expliquant qu'elle allait le garder en serviteur et le poussant à faire ce qu'elle voulait. Comme toujours, Renan était sceptique quant à la capacité d'un zombie de se fondre dans la masse, mais il préféra réserver son jugement. Abigaïl et lui-même n'avaient plus eu que des relations tendues peu de temps avant sa disparition et parfois, le Français se demandait si ce n'était pas leurs divergences d'opinion qui avaient ainsi creusé le fossé entre eux. Mieux valait donc ne pas se montrer trop extrême dans ses discussions avec la rousse, ni remettre son domaine de compétence en doute.
Quand elle eut terminé de lui parler de sa fille, le trentenaire répliqua d'un ton qui se voulait posé.

« Alors pour quelle raison est-ce que vous avez voulu que je vois le sacrifice que vous avez fait en envoyant votre fille dans les bras de notre cible ? » Il était certain qu'elle avait cherché à ce qu'il soit là pour le voir. « Sauf si je me méprends sur vos intentions, évidemment. »

Mais le trentenaire n'était pas du genre à croire qu'il pouvait se tromper en voyant quelqu'un tenter de le manipuler. C'était un peu son domaine – non, ça l'était tout court en vérité. Même en imaginant que cette femme soit beaucoup plus vieille que lui, l'ego de Tesla le poussait à penser qu'elle ne le dépasserait pas en matière de manipulation. Ce n'était pas l'âge qui comptait, mais bien l'expérience et il avait totalement dédié sa vie à ce mode de fonctionnement, ce qui n'était pas le cas de beaucoup de monde. Il était donc logique qu'il soit en confiance à ce niveau : même Jack avait admis ne pas être aussi doué que lui dans ce domaine, même si Renan n'avait pas été certain que son oncle l'ait dit comme un compliment.

Evelyn interrompit le fil de ses pensées en lui demandant ce qui allait se passer maintenant qu'il n'avait pas trouvé ce qu'il cherchait. Elle devait sans doute s'inquiéter de la suite, de savoir si oui ou non, elle allait avoir droit à la récompense décidée en échange de son travail. Un bref sourire ourla les lèvres du prétendu garde du corps.

« Non, en effet, mais ce n'était qu'une piste. Je ne m'attendais pas à avoir la solution à tous mes problèmes sur ce coup-là, je vais donc continuer à chercher ailleurs. Il est d'ailleurs inutile de vous demander de fouiller plus en avant les pensées et le savoir de notre ami, si ma mentaliste n'a rien trouvé, c'est qu'il n'y avait rien. » Un avertissement pour lui indiquer qu'il savait ce qu'elle envisageait peut-être de faire. « Cela dit, ne vous inquiétez pas. Vous aurez votre paiement, vous avez tenu votre part du marché et disons que l'absence d'informations est contrebalancée par le sacrifice de votre chère et tendre fille. » L'ironie de sa phrase était palpable. « Disons que cette histoire est close. Je ne vais pas disparaître immédiatement ou cela risquerait peut-être d'éveiller quelques questions, mais une fois votre soirée terminée, vous serez débarrassée de moi. Votre récompense vous sera transmise dans la foulée, vous savez que vous pouvez avoir confiance sur ce point. »

Il ne l'avait jamais arnaquée, même s'il était vrai qu'ils n'avaient collaboré qu'une fois ensemble. Renan était même assez aimable pour songer à la crédibilité de leur histoire puisqu'il acceptait de jouer son rôle jusqu'au bout, c'est-à-dire jusqu'à ce que les derniers invités s'en-aillent. Ce qu'il espérait rapide, il ne tenait pas à traîner ici plus longtemps que nécessaire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 25 Mar 2018 - 13:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 351
ϟ Nombre de Messages RP : 140
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions III
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales I
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale I
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Le sourire d’Evelyn s’élargit alors que Renan posait sa question. Clairement, il n’était pas un simple sbire à la charge de Tesla. Mais cela elle le savait déjà. Il était bien plus intelligent qu’il ne le laissait paraître. Probablement un peu paranoïaque, vu sa façon de chercher une raison, un but à chacun des choix qu’elle avait fait. Il avait raison toutefois, cela n’avait rien eu d’innocent. Elle aurait pu choisir n’importe quelle jeune fille à son service et il y en avait un certain nombre. Le nombre de lycéennes qui étaient prêtes à épouser le Diable pour devenir reine du bal de promo ou pouvoir prendre leur revanche contre telle ou telle autre fille. Autant dire qu’Evelyn n’avait eu aucun mal à se recréer un convent de sorcières après que le dernier eut été massacré à cause de son exorcisme. Bon, elles étaient globalement assez jeunes, ce qui les rendait mesquines, mais elles avaient toutes une ambition très appréciable.

« Oh, ce n’est pour aucune des raisons que vous pouvez imaginer. Disons que j’avais pensé que nous pourrions nous amuser un peu. » Elle se rapprocha de lui, levant une main pour venir la faire glisser le long de son torse. « Elvira pourrait éveiller vos pulsions charnelles et nous pourrions en profiter pour nous amuser tous les trois, vous, elle et moi. »

Oh, elle ne rechignerait pas à le faire. L’inceste n’avait rien d’infâme dans les yeux de la fille du Diable, si dans toute sa famille d’ailleurs. Bien sûr, elle ne faisait que cacher la vérité une fois de plus. Bien sûr elle avait tenté de choquer Renan, de voir ce qu’il pouvait considérer comme normal, ou comme abominable. Le fait qu’elle utilise sa propre fille comme appât sexuel ne l’avait pas perturbé, ce qui laissait entendre qu’il n’y avait pas grand-chose de moralement répréhensible pour lui. Ou en tout cas sa morale ne se dressait pas entre lui et l’accomplissement de sa mission. Elle le jaugeait en continue, cherchait à le comprendre, à déterminer où se trouvaient ses limites, s’il en avait. Si elle pouvait le manipuler ou au contraire, si elle ferait mieux de s’en abstenir pour le bien fondé de leur relation. Pour le moment, il était clair que tenter d’utiliser ses pouvoirs sur lui serait de la folie. Il avait été un associé des plus précieux et elle n’allait pas mettre à mal leur relation en se montrant un peu trop envieuse. Bien sûr elle avait envie de posséder le méta-humain, tout comme n’importe quel être qu’elle ne pouvait posséder facilement, qu’elle ne pouvait convaincre de signer un pacte ou simplement ramener d’entre les morts.

« Oh, je dois dire que je ne comptais pas vraiment me préoccuper de cela. Je me contenterais de sortir de sa tête les noms de ses collaborateurs. Il a essayé de me blesser financièrement en volant des scripts de mes films, ce que je ne peux laisser impuni. Mais je veux surtout savoir jusqu’où cela va. Comme vous vous en doutez, je compte faire de Star City le nouvel Hollywood des films d’horreur. Autant dire que je ne laisserais pas un simple humain mettre tout cela à mal. » Avec l’attaque du Terminus, sûrement que le coût de l’immobilier avait considérablement blessé. Ce qui lui permettrait d’acheter tous les bâtiments dont elle aurait besoin. « Oh, vous ne pouvez pas m’en dire plus sur ma récompense ? Me faire un peu rêver. Vous êtes particulièrement tendu ce soir par rapport à notre dernière entrevue. Je comprends que vous soyez contrarié par l’absence d’information, mais je peux vous aider à vous détendre. Puis ne vous inquiétez pas pour mes invités, ils sont habitués à me voir disparaître de temps à autre. Je suis une excentrique notable, cela vient avec l’argent et le milieu du cinéma. Je m’en voudrais de vous laisser quitter ma demeure insatisfaits et vu que vous n’avez pas pu avoir les informations que vous désiriez… »

Elle voulait savoir s’il allait la repousser. Tout jusqu’à présent avait suggéré que cela serait le cas. La façon dont il parlait, son langage corporel mais aussi la façon dont il avait suggéré qu’il partirait dès la fin de la réception, après qu’ils aient fini leur petite mise en scène. Croire qu’elle pourrait le contrôler par le sexe était illusoire. Mais elle se devait d’essayer. N’était-elle pas la fille du Diable et par conséquent la tentation incarnée ? Serait-elle capable de le détourner de sa mission rien qu’un instant ? Pourquoi pas, après tout Placid n’était plus qu’un cadavre ambulant et Renan n’aurait aucune autre information cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 25 Mar 2018 - 19:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4543
ϟ Nombre de Messages RP : 1478
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan n'était pas naïf, ni même stupide. Il avait beau avoir un énorme ego et être sûr de ses charmes, ce n'était pas pour autant qu'il pensait qu'une femme comme Evelyn pourrait être prête à tout pour obtenir ses faveurs. Selon lui, qu'elle se montre aussi amicale ne pouvait signifier qu'une chose : elle cherchait à le tester. Peut-être voulait-elle voir si elle réussirait à le contrôler en lui faisant miroiter une partie de jambes en l'air, ou peut-être qu'elle cherchait simplement à voir ce qui l'intéressait en matière de sexe ? Dans les deux cas, le Français savait qu'il n'y avait qu'une réaction possible : le refus.
Loin de se laisser choquer ou émoustiller par les paroles de la rousse, Renan se contenta donc de relever la main pour saisir celle qu'Evelyn promenait sur son torse et l'écarter de lui – en douceur, mais avec fermeté.

« Allons, vous allez me faire croire que vous avez besoin de l'aide d'une gamine à peine pubère pour émoustiller un homme ? » Il ne la flattait pas, c'était juste la vérité : elle n'avait de personne pour arriver à ses fins. « Même si l'idée est alléchante, je vais la décliner. Je suis ici pour ma mission et comme je vous l'ai expliqué la dernière fois, je ne suis pas homme à mêler plaisir et travail. Pas de cette manière-là du moins. »

la dernière fois avait été une exception puisque leur affaire avait été terminée avant qu'ils ne sympathisent davantage. S'ils s'étaient retrouvés au milieu d'une mission, Renan aurait réagi de la même manière. C'était primordial qu'il se montre aussi ferme et qu'il fasse bien comprendre à sa charmante interlocutrice qu'elle pouvait oublier l'idée de le manipuler par ce biais. Ou même pas un autre, mais ils n'en étaient pas encore là.

Lorsqu'elle lui expliqua qu'elle n'avait pas l'intention de fouiller le cerveau de Placid pour en savoir davantage sur ses affaires avec son organisme, Renan se contenta de hocher la tête comme s'il la croyait sur parole. Bien sûr, ce n'était absolument pas le cas, mais il n'avait pas envie de semer le trouble entre eux, ni même de chercher à la provoquer en remettant en doute ses paroles. Ils savaient tous les deux qu'il était facile de mentir et aucun n'était assez naïf pour croire l'autre sur parole. Mieux valait donc en rester là, de toute manière elle ne pourrait effectivement rien apprendre d'intéressant par le biais de Placid, inutile de soliloquer sur ce point.

Comme il fut question de la récompense, Renan ne put retenir un sourire amusé. Elle fonctionnait vraiment comme une diva : il suffisait de lui faire miroiter quelque chose de brillant pour qu'elle se transforme en chatte ronronnante. Mais, une fois de plus, le Français comptait faire preuve de fermeté et lui faire comprendre que ce n'était pas parce qu'il était un homme qu'il allait se laisser contrôler par le biais du sexe. C'était une activité agréable et divertissante, surtout avec une femme aussi séduisante qu'Evelyn, mais il préférait tirer un trait sur un moment de plaisir si cela lui permettait de raffermir sa position.
Secouant légèrement la tête il répondit d'un ton caressant, mais avec une pointe de fermeté.

« Rassurez-vous, je ne suis pas insatisfait. Il m'en faudrait plus pour me sentir contrarié ou irrité. Je ne suis pas tendu, je me contente de jouer mon rôle. Disons simplement que vous avez affaire à ma personnalité professionnelle, la dernière fois je pouvais me permettre plus de largesses. Et c'était notre première rencontre, on se présente toujours sous son meilleur jour, non ? » Ou pas. Mais ce n'était pas bien important. « J'apprécie toutefois de voir toute la dévotion que vous mettez à satisfaire vos employés. » Même provisoires ! « Concernant votre récompense, je ne peux malheureusement pas vous en dire davantage pour le moment, j'ai cru comprendre que son choix avait été laissé à des personnes plus compétentes en matière de magie. Mais soyez assurée qu'elle sera à la hauteur de votre travail. »

Il eut un dernier sourire assez bref avant de s'écarter d'Evelyn pour tourner la tête vers Placid. L'homme était toujours en partie déshabillé.

« J'imagine qu'un zombie sait s'habiller ? Vous allez le faire rejoindre la salle en même temps que vous, ou comptez-vous laisser les rumeurs grossir encore un peu avant ? »
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 25 Mar 2018 - 22:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 351
ϟ Nombre de Messages RP : 140
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions III
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales I
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale I
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Evelyn haussa les épaules et s’éloigna légèrement de Renan sans pour autant se départir de son sourire.

« Oh mon cher, je crois bien que vous n’avez pas vraiment compris ce que je proposais. Je n’ai en aucun cas besoin d’une autre femme pour émoustiller un homme, vous êtes plutôt bien placé pour le savoir non ? »
Elle se souvenait très bien de leur étreinte sous la douche et de tout ce qui avait précédé. « Je vous proposais tout simplement quelque chose de nouveau, qui sait de plus amusant. Après tout, peu d’hommes peuvent se targuer de coucher avec une mère et sa fille simultanément, avec deux sorcières qui plus est. Mais c’est votre choix. »

Cela ne la surprenait pas outre mesure. Le refus de Renan ne faisait que confirmer ce qu’elle pensait déjà et finalement, il continuait de se prêter à son petit jeu même en agissant de la sorte. Tout cela était un test et elle savait maintenant à quel point son interlocuteur pouvait se révéler direct et prude quand il le désirait. C’était presque rassurant selon bien des aspects, cela signifiait que Renan ne se départait jamais de son professionnalisme et qu’elle pouvait compter sur lui pour garder la tête froide. C’était aussi terriblement ennuyeux. Mais elle pouvait trouver d’autres moyens de chasser l’ennui, alors que les alliés, ou tout du moins les partenaires d’affaires stables, eux, étaient plus difficiles à dénicher.

Elle avait fini par trouver un miroir et était en train de s’observer pour s’assurer qu’elle n’ait pas trop l’air d’avoir torturé un homme attaché dans son lit. Heureusement, elle était méthodique et ne s’était pas laissé aller à un bain de sang. Le contrat n’avait pas seulement été pragmatique, il avait permis d’éviter que la séance de torture ne dégénère et qu’elle ne se retrouve tâchée de sang. Ce qui aurait retardé son retour sur scène, quoique moins que la partie de jambe en l’air qu’elle venait d’offrir à Renan et qu’il avait refusé.

« Dois-je en conclure que je n’aurais plus le plaisir de profiter de l’autre aspect de votre personnalité ? C’est pour le moins décevant. Moi qui pensais pouvoir vous utiliser de bien des façons encore, peut-être même vous partager de temps en temps avec ma fille, Lisbeth ou tout mon convent. Je suis déçue. Mais je peux m’accommoder de votre air renfrogné, surtout qu’il fait très garde du corps. »
Elle lui adressa un sourire narquois. « Je tiens à toujours honorer mes contrats, quels qu’ils soient. Le reste n’est que du bonus, n’allez pas croire que je fais de tels offres à n’importe qui. » Renan était l’un des rares pour qui ce n’était pas payant. Des gens abandonnaient littéralement leurs âmes pour coucher avec elle. Peut-être que c’était le flegme du méta-humain qui la poussait à lui offrir de satisfaire sa luxure. Qui sait, peut-être qu’il accepterait si tout cela faisait partie d’un contrat, si elle se prostituait vraiment pour lui. Mais elle imaginait mal Tesla approuver que son sbire face cela. « Vous me brisez le cœur, mais je pense bien pouvoir patienter. En tout cas, n’hésitez pas à faire de nouveau appel à mes services. Comme je vous l’ai déjà dit, je m’arrange pour toujours remplir ma part du marché, et les marchés sont ma spécialité. » Les pactes pour être précis, mais Renan le savait déjà.

Son regard se posa sur Placid qui était resté là, parfaitement immobile, probablement encore en train de se demander ce qui venait de lui arriver.

« Ce n’est pas un simple zombie, c’est un revenant. C’est pour cela qu’il pourra passer pour vivant, il a toujours son âme et son esprit. Il est juste sous le choc pour le moment, ce n’est pas tous les jours que l’on devient un mort-vivant. » Elle claqua des doigts à l’attention de l’homme. « Habille-toi. » Il s’exécuta aussitôt. « Il est semblable à lui-même, il est juste obligé de m’obéir et ne peut rien contre moi. C’est ma sorcellerie qui le préserve de l’enfer après tout. Enfin, laissons lui un peu de temps pour se préparer, dans le pire des cas j’enverrais Lisbeth ou Elvira s’occuper de le faire réapparaître brièvement pour rassurer mes invités. » Elle se saisit de Caliban, qui avait retrouvé une forme de serpent, et le plaça de nouveau sur ses épaules. « Allons, jouez encore mon garde du corps pendant quelques heures, puis vous pourrez rentrer chez vous. »

Elle ne lui épargna rien toutefois, rien des incessantes discussions stériles dont la haute société avait le secret. Lisbeth avait toutefois bien tenu le fort en son absence, car la plupart des gens ne s’étaient même pas rendu compte qu’elle leur avait faussé compagnie. Elvira était déjà de retour, parfaitement habillée d’ailleurs. Si bien qu’il ne manquait que Placid qui finit toutefois par refaire une apparition. Brève, mais cela n’avait rien de surprenant pour un homme aussi renfermé. Finalement, au bout d’un moment, alors que certains invités avaient déjà commencé à partir, Elvira pris congé de ses convives qu’elle laissa entre les mains expertes de Lisbeth. Elle laissa même Renan la raccompagner jusqu’à la partie de l’hôtel privé qui lui servait d’appartement personnel.

« Et bien, voilà une belle soirée qui s’achève. J’espère que vous aurez apprécié ce petit voyage dans la vie d’Evelyn Wormwood. Je pense que vous étiez plus épanouis au Pandémonium toutefois. Je suppose que je n’aie qu’à vous laissez disparaître jusqu’à ce que vous ayez à nouveau besoin de mes services ? »

Evelyn ne pouvait s’empêcher de se demander ce qui se passerait si un jour elle disait non, si elle refusait de faire affaire avec le mystérieux Tesla. Tenterait-il de l’exposer maintenant qu’il connaissait ses deux identités ?

« J’espère que je pourrais bientôt rencontrer votre patron toutefois. Vous êtes charmant Renan, mais il va falloir que nous passions à la seconde base un jour. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 26 Mar 2018 - 14:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4543
ϟ Nombre de Messages RP : 1478
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Pendant quelques instants, Renan s'était demandé si Evelyn allait se montrer contrariée qu'il repousse ses avances, mais il la pensait un peu trop fière pour se laisser atteindre par un tel « détail ». Apparemment, elle s'en moquait bien et il se contenta donc d'un simple haussement d'épaules lorsqu'elle précisa ce qu'elle avait derrière la tête en lui faisant cette proposition. Il n'avait pas franchement de restrictions par rapport aux relations intimes et la perspective de voir Evelyn fricoter avec sa propre fille ne le choquait ni ne le dégoûtait, mais il n'en rêvait pas pour autant. Renan pensait pouvoir se targuer de ne pas se laisser dicter sa conduite par des fantasmes étranges et il ne déprimerait donc pas à l'idée d'avoir raté une telle occasion. Une femme restait une femme, mais il éviterait de balancer à Evelyn qu'elle ne lui semblait pas très différente de sa précédente amante magicienne.

Comme la rousse lui demandait s'il allait opter pour le côté professionnel au cours de toutes leurs prochaines rencontres, le Français laissa planer un bref sourire sur ses lèvres. Il ne pouvait pas prévoir ce qui allait se produire à l'avenir, mais si l'occasion faisait qu'il devait rester professionnel, Renan s'en contenterait.

« Tout dépendra des situations en question. Mais pour partager quelqu'un, il faut que cette personne vous appartienne, ce qui n'est pas franchement le cas. » Il jouait sur les mots, mais c'était pour le plaisir de la taquiner. « Sachez toutefois que si mes services ne vous conviendront plus, vous pourrez toujours demander à ce que je sois remplacé. Mais je ne suis pas le plus... sérieux du lot. »

Il y avait plus d'un agent de Mannheim qui aurait refusé de lui accorder le moindre sourire et, à bien y repenser, Renan se demandait si ce n'était pas préférable. Cela évitait des débordements comme ceux qui s'étaient produits avec certains de ses anciens contacts par exemple, mais il savait aussi que cela les empêcherait d'obtenir des informations intéressantes, voire uniques.

Mais là n'était pas la question, ils avaient quelque chose de plus important à faire à l'heure actuelle, Tesla relégua donc ces informations au second plan et préféra s'intéresser aux explications fournies par la rousse au sujet de Placid. Renan trouvait toujours son « existence » bizarre et n'arrivait pas à se faire à l'idée que les gens n'allaient pas remarquer qu'ils avaient affaire à un mort ambulant, mais si elle le disait...

Il la suivit finalement dans la salle où se trouvaient tous les invités, remplissant son rôle de garde du corps en restant en retrait, tout en veillant à ce que personne n'ait le moindre geste déplacé à l'encontre de la jeune femme. Apparemment, leur petite absence était passée relativement inaperçue et personne ne s'était interrogé sur ce qu'Evelyn pouvait bien faire ailleurs. Tant mieux, il n'aurait pas spécialement apprécié d'attirer l'attention sur eux, même s'il était très peu probable que quiconque se souvienne du garde du corps. C'était l'avantage lorsque vous étiez au second-plan : les gens qui se pensaient supérieurs à vous ne vous accordaient pas la moindre attention. Ce n'était pas sans raison qu'il avait décidé de devenir laveur de vitres d'ailleurs. Garde du corps était un métier comparable, sauf que vous étiez mieux habillé et que vous ne sentiez pas le produit pour vitres à la fin de la journée.

Après que les derniers invités soient partis, Evelyn prit la direction de ses appartements personnels et Renan la suivit jusqu'à ce qu'elle reprenne la parole. Comme il s'y attendait, la rousse avait visiblement envie de rencontrer le véritable Tesla. Ce n'était pas très surprenant, mais il ne savait pas si c'était déjà le bon moment. Après un bref instant de réflexion, il haussa les épaules et répondit.

« Je vais lui faire savoir que vous apprécieriez de le rencontrer. Je ne peux pas vous assurer que ça se produira avant notre prochaine rencontre, mais si jamais, considérez que vous n'aurez plus à avoir affaire à un subalterne. Enfin, quelques temps du moins, ensuite, tout dépendra de l'impression que vous lui ferez. » Il eut un sourire amusé à cette idée. « J'ai été très satisfait de cette collaboration, même si nous n'avons pas obtenu ce que nous convoitions. Vous serez payée très rapidement, ne vous inquiétez pas à ce sujet. » Simple précision. « En attendant, je vous souhaite une bonne soirée ma dame. »

Un sourire amusé ourla à nouveau ses lèvres tandis qu'il lui offrait une pseudo révérence, puis s'en-alla tranquillement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein





La femme est la porte de l'enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Sujets similaires

-
» Aux portes de L'enfer , article signé JER
» L'enfer n'est rien face à la femme qu'on a trahie ( PV Darren O'Connor, Sean Fitcher)
» Une porte s'ouvre alors qu'une autre se ferme [Sujet clos]
» Ça porte malheur d’avoir une femme à bord, même une femme miniature (ft Olivia the pig)
» Porte étendard orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-