AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

La femme est la porte de l'enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Mar 2018 - 11:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 524
ϟ Nombre de Messages RP : 237
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions III
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales II
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale I
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Renan avait surpris Evelyn deux fois au cours de ces derniers jours… La première fois, en la contactant sous son identité civile, celle d’Evelyn Wormwood et non pas Lady Satan. Elle s’y était attendue. Après tout, elle avait retiré son masque lors de leur petit moment intime et même si cela avait été agréable, elle savait qu’elle n’avait pas fait étalage de prouesses sexuelles suffisantes pour lui faire oublier son visage. Puis, même si son identité civile n’était pas véritablement connue, elle avait une page wikipedia et elle apparaissait sur quelques photos avec des stars du cinéma d’épouvante. On ne pouvait côtoyer ce genre d’individus sans traîner un peu sous les projecteurs et cela servait le Hell Club… Combien de jeunes filles désireuses de devenir des starlettes venaient vers elle et se retrouvaient à lui céder leur âme pour apparaître dans les films des studios Feary Tales ? Toute une génération de Scream Queens était issue de telles manigances. Que Renan, ou Tesla, ou un geek aux ordres de ce dernier, ait réussi à trouver sa véritable identité n’avait rien de surprenant. Ce qui était difficile, c’était de prouver que Lady Satan et Evelyn Wormwood n’étaient qu’une seule et unique personne devant un juge. La sorcière avait suffisamment d’avocats, d’alibis et de contacts pour que cela n’arrive jamais. Puis, sa véritable identité n’avait jamais été ni Evelyn Wormwood, ni Lady Satan… Son véritable secret était toujours intact.

La seconde surprise avait été la nature de la requête du sbire de Tesla. Il voulait qu’elle utilise l’une de ses soirées mondaines (et il y en avait quasiment une par semaine se tenant à l’hôtel Milton, la demeure « ancestrale » des Wormwood) pour attirer un gros poisson… Enfin un gros poisson pour lui, pas pour elle. Evelyn utilisait ces petites soirées pour attirer à elle les gens intéressants, ceux qui pourraient être tentés de bénéficier de ses faveurs, de devenir clients du Pandémonium (pas ceux de la Fosse bien évidement, quoique parfois on pouvait avoir des surprises). Au cours de ces soirées, Evelyn récupérait autant de partenariats financiers pour les entreprises de sa famille que d’âmes pou retrouver ses pouvoirs et payer sa dette vis-à-vis de son père. D’ailleurs, elle avait retrouvé une part non négligeable de sa puissance au cours des derniers mois… Pas encore de quoi attaquer seule la Légion des étoiles ou ce genre de fantaisies. Mais assez pour lancer d’autres projets, comme l’érection de son Carrefour du Diable.

« Votre garde du corps est arrivé, madame. » Lisbeth Grim était déjà apprêtée pour la soirée. Elle était habillée de manière élégante, mais pas de façon à faire de l’ombre à sa maîtresse. Evelyn avait décidé de laisser Renan occuper le rôle de garde du corps ce soir. Officiellement bien entendu. Car officiellement, le garde du corps d’Evelyn avait toujours été Doom Girl et cette dernière serait aussi à ses côtés… Notamment au cas où Renan ne tenterait quelque chose contre elle. Il ne s’agissait que de leur seconde rencontre après tout. « Tu peux l’amener Lisbeth, je pense qu’un petit débriefing sera nécessaire avant que nous ne nous lancions. »

Evelyn était en train de s’observer dans la glace, quoi que s’admirer aurait été le terme le plus adéquat. Avec la diminution de ses pouvoirs, elle était coincée sous cette apparence là. Mais elle pouvait sentir que bientôt, elle pourrait en changer. Sa forme véritable, celle de démon, était encore loin… Il avait fallu la mort de toute la colonie de Roanoke pour qu’elle la découvre après s’être baignée dans leur sang. Mais il y en avait d’autres… Elle était après tout une sorcière intemporelle, pourquoi n’aurait-elle pas pu être jeune fille ou grand-mère quand elle le désirait ? Les années n’avaient pas tant d’importance pour elle. Caliban eut un soupir, levant les yeux vers sa maîtresse. Il avait comme à l’accoutumée l’apparence d’un gros chien noir et les serviteurs d’Evelyn, tout comme les invités avaient l’habitude de la présence du molosse. Il y aurait bien sûr d’autres de ses minions dans la pièce avec eux ce soir. Déjà, toute la progéniture d’Evelyn : Aleister Wormwood qui se faisait passer pour son père et qui avait mené l’entreprise pendant son absence, puis Elvira et Aloysius, ses deux enfants qui étaient officiellement sa petite sœur et son petit frère. Evelyn glissa l’une de ses mains sur son bas ventre. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas engendré d’autre serviteur des ténèbres, alors même qu’on l’appelait à une époque la Mère des Ténèbres, ou Mère des Enfers. Elle se perdait avec tous ces titres. Elle continua de se pomponner quand Lisbeth fit entrer Renan dans la pièce.

« Bonjour, très cher. » Commença-t-elle en français. « J’espère que vous êtes prêt pour ce soir. Je vous ai sorti un costume. » Elle désigna des vêtements posés sur le fauteuil. « Histoire que vous soyez accordé avec le reste du personnel, les gens savent que je tiens à ce que mes gardes du corps soient habillés correctement. » Et elle ne faisait pas confiance à l’organisation de Renan pour lui fournir des vêtements de bonne qualité. « J’ai donné moi-même vos mensurations à mon tailleur, j’espère que je n’ai pas fait d’erreur. » Elle se retourna finalement avec son éternel sourire aux lèvres. « Votre cible a accepté mon invitation, mais il n’est pas encore arrivé. Tous mes petits sont aux aguets pour lui. »

Elle profita de cet instant pour observer la réaction de Renan vis-à-vis de son apparence. Evelyn était resplendissante comme à l’accoutumée, se faisant parfaitement séduisante sans jamais être obscène. Pas lors de ces soirées là en tout cas. « Je suppose que vous n’avez pas eu de mal à trouver ? » Simple question rhétorique, l’hôtel Milton était un colosse qu’il était impossible de rater et probablement le plus ancien bâtiment de la 66th avenue. L’endroit empestait le malheur pour ceux qui savaient le sentir par ailleurs. Un repaire parfait pour la fille du Diable.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Mar 2018 - 17:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4621
ϟ Nombre de Messages RP : 1520
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Après son premier échange avec Lady Satan, Renan s'était renseigné sur elle. Il avait eu le plaisir de pouvoir contempler son visage au terme de leur discussion et avait donc passé pas mal de temps à essayer de retrouver sa trace dans la gratin de Star City. Il était quasiment convaincu qu'une femme pareille ne devait pas se contenter d'un poste de guichetière dans la banque du coin et il ne s'était pas trompé. L'Officier avait donc potassé tout ce qu'il savait à son sujet avant de relever un fait intéressant : Evelyn Wormwood avait une cible de SHADOW dans ses connaissances. L'homme en question ne sortait pratiquement jamais de chez lui et refusait quasiment toutes les invitations qui lui étaient faites... hormis celles de la jeune femme. Il avait déjà assisté à l'une de ses soirées et même s'il s'était rapidement éclipsé, son passage aurait été suffisant pour que SHADOW obtienne ce qu'il voulait.

Il avait donc pris la liberté de contacter la jeune femme en lui expliquant qu'il aurait aimé approcher de sa cible et qu'il aurait été plus simple pour tout le monde qu'il ait une raison de se retrouver sur place. Que ce soit en jouant les serveurs ou autre chose, peu lui chalait du moment qu'il ne faisait pas tache au milieu des autres. Le plus important restait de se fondre dans la masse.

Lorsqu'il arriva sur place à l'heure fixée, Renan ne fut pas étonné d'être accueilli par l'un des nombreux employés de la propriétaire des lieux. Elle ne devait pas faire grand-chose elle-même, du moins dans la vie de tous les jours. Il resta silencieux jusqu'à être introduit dans la pièce où la reine de la soirée finissait de se préparer. Évidement, Lady Satan, ou plutôt Evelyn, était resplendissante et avait su mettre ses atouts en valeur, mais il ne se laissa pas aveugler par le spectacle qu'elle lui offrait. Il était ici pour travailler, pas pour le plaisir !

Ses yeux se glissèrent sur les vêtements posés plus loin et il ne put retenir un léger haussement de sourcils lorsqu'elle lui annonça qu'elle avait donné ses mensurations à son tailleur. Est-ce qu'elle avait l’œil aussi entraîné, ou s'était-elle documentée à son sujet ? Il ne pourrait pas lui en vouloir, c'était de bonne guerre ! Un bref sourire ourla ses lèvres.

« Vous ne me faites pas confiance pour m'habiller ? »

Là non plus, Renan ne lui en voudrait pas. Il portait une réelle attention à ses tenues vestimentaires, aussi surprenant que cela puisse paraître, mais uniquement dans le but de se fondre dans la masse. Si Evelyn se sentait plus en confiance pour avoir décidé elle-même de ce qu'il devrait porter, ma foi, c'était un bien maigre sacrifice en comparaison de ce qu'il pouvait obtenir en échange !
Son regard se promena brièvement sur la tenue de la jeune femme.

« Pas vraiment non, on ne peut pas dire que vous fassiez dans la dentelle. » C'était un compliment, l'hôtel était remarquable dans tous les sens du terme. « Et je constate que vous avez tout fait pour que les regards convergent vers vous ce soir. Tant mieux, ça leur fera peut-être oublier le triste spectacle qui se déroule en ville, vous leur mettrez du baume au cœur. »

C'était un compliment assez grossier, mais il était sincère. Elle était agréable à regarder, pourquoi prétendre le contraire ? Après quelques secondes de silence, Renan reprit sur un ton plus sérieux.

« J'ai pu constater que ma cible ne se mêle pas trop aux autres en temps normal, vous avez dû lui faire forte impression... Dans l'idéal, j'aurais besoin de pouvoir un peu l'isoler de la foule. Je vais être assisté par quelqu'un – qui ne s'incrustera pas dans votre soirée, rassurez-vous – mais au milieu de tous vos invités, disons que ce sera plus compliqué. Vous sera-t-il possible de l'écarter un peu des autres ? » Il aurait aimé la mettre un peu au défi pour la provoquer, mais préféra s'en tenir à une simple demande. « Et je présume que vous avez quelques instructions à me donner pour que je me fonde parfaitement dans mon rôle ? Reste en retrait ne m'a jamais posé de problème si vous craignez que je ne sache pas garder ma place. »
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Mar 2018 - 18:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 524
ϟ Nombre de Messages RP : 237
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions III
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales II
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale I
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Le sourire d’Evelyn s’accentua et elle pencha la tête comme elle se trouvait face à un enfant de cinq ans particulièrement adorable de par sa naïveté. Il ne fallait pas que le méta-humain le prenne mal, la sorcière traitait presque tout le monde ainsi du fait de son âge avancé… A quatre cent ans, on avait du mal à considérer même les adultes comme autre chose que des grands enfants.

« Voyons, je ne fais confiance à personne pour choisir ses vêtements, surtout pas quand il s’agit de travailler pour moi, ou dans votre cas de prétendre de travailler pour moi. Les gens se poseraient des questions si jamais ils remarquaient que mon nouveau garde du corps était habillé avec un costume de seconde main. Enfin, cela justifierait probablement le fait que vous ne soyez mon garde du corps que pour une nuit. »

Les gens riches étaient connus pour être excentrique et capricieux, elle n’aurait aucun mal à justifier le fait qu’elle n’avait gardé cet employé qu’un soir… Mais ceux qui la connaissaient vraiment savaient qu’elle ne s’entourait que d’êtres de confiance et dont elle connaissait la loyauté. Comme Lisbeth ici présente qui n’aurait pas hésité à mourir pour Evelyn. Ce qui était la moindre des choses, sachant qu’elle devait son existence à la magie noire de Lady Satan, enfin, son existence actuelle.

Evelyn s’était d’ailleurs levée, Caliban sur les talons, pour observer plus précisément Renan. Heureusement, il était un homme avec un niveau d’hygiène corporel respectable, elle le savait d’expérience personnelle. Si Lady Satan pouvait s’acoquiner avec le plus misérable des voyous, cela n’était pas le cas d’Evelyn Wormwood. Il fallait après tout donner au public ce qu’il attendait : l’image d’une femme belle et déterminée qui dirigeait un petit empire du show business et s’échinait à faire de Star City la capitale du cinéma d’épouvante. Et autant dire que ce n’était pas une tâche aisée, même le quartier de la Marina était bien pâle en comparaison d’Hollywood.

« Tout est une question d’image. Je donne aux gens ce qu’ils attendent, du divertissement, de l’opulence… » Elle s’était approchée de Renan encore un peu plus, observant sa tenue actuelle. « S’ils oublient leurs problèmes, ils sont vulnérables et s’ils sont vulnérables et bien, vous savez ce qui suit. » Leurs âmes comme leur argent finissait alors par lui appartenir, parfois bien plus comme Lisbeth en était la preuve. « Puis je ne vais pas m’empêcher de vivre juste parce que des monstres sont en train de nous attaquer, pour une ville comme la nôtre, ce n’est rien de bien surprenant. Même si je dois admettre que cela a duré assez longtemps à mon goût et que je commence à me lasser. »

Même si du fait de la présence des envahisseurs, les activités du Hell Club fleurissaient. Bien sûr, Evelyn devait envoyer des morts-vivants et des démons dans les rues pour éviter que les créatures du Terminus ne s’approchent trop de ses commerces et ne menacent ce qu’elle avait construit… Mais le désespoir poussait tant de gens dans ses bras, à la recherche du réconfort, qu’il s’agisse du giron d’une succube ou bien de la sensation de toute puissance qui suivait l’ingestion du Hellfire. Les invités de ce soir n’étaient pas si différents… Que ne feraient-ils pas pour oublier un instant le chaos autour d’eux et croire que leurs petits univers continuaient de tourner comme prévu.

« Hum, j’ai tendance à ne pas donner d’attentions particulières à des invités en particulier, pour éviter d’instiller trop de jalousie. » Ce qui était un terrible mensonge, Evelyn adorait être l’objet de la jalousie des hommes, comme des femmes. D’ailleurs, sûrement que Lisbeth devait se retenir de ne pas céder à la rage en voyant sa maîtresse s’occuper ainsi de Renan. Evelyn ne créait jamais un serviteur qui n’était pas complètement fou d’elle. « Mais je pense que je devrais pouvoir m’arranger. Il suffira que je trouve ce qu’il désire, homme, femme, enfant, la suite ne sera que d’autant plus facile. Par contre, je me dois d’insister pour qu’il ne lui soit fait aucun mal de votre part. Si je malmène mes invités, c’est une chose, mais si je commence à laisser des étrangers le faire à ma place, c’est ma réputation qui en prendra un coup. Comme vous vous en doutez, avec les monstres qui arpentent nos rues, j’ai dû convaincre bien des gens qu’ils seraient en sécurité sous mon toit. »

Oh, ils l’étaient. Le Terminus aurait bien du mal à franchir les défenses surnaturelles qu’Evelyn avait mis en place. Avant la soirée, elle avait pris son temps pour se constituer une petite armée de morts et de démons au cas où. Sans compter que nombre de ses serviteurs et membres des Superfiends seraient à ses côtés.

« Vous comptez vous déshabiller ou je dois le faire à votre place ? » Commenta-t-elle avec un sourire avant de commencer effectivement à retirer les vêtements du méta-humain. « Mes invités ne vont pas attendre mon arrivée indéfiniment. Quant aux instructions elles sont assez simples. Ne parlez pas aux invités, contentez-vous de rester à deux mètres derrière moi et d’avoir l’air méchant. Lisbeth sera avec nous bien entendu, les gens sont habitués à ce que mon assistante soit toujours là. Pour ce qui est de Caliban, il trouvera bien une forme adéquate pour me suivre. » Elle échangea un bref regard avec le chien qui eut un sourire mauvais. Tant que le familier était à ses côtés, ses pensées seraient impénétrables, ce qui n’était pas du luxe en compagnie d’un individu aussi douteux que Renan. « La soirée commencera par un discours, puis j’irais voir quelques uns de mes invités pour ne pas éveiller les soupçons. Je trouverais votre petit poisson et le convaincrais de me retrouver dans mon bureau un peu plus tard. Là il sera isolé et vous pourrez faire votre tour de magie. Enfin, façon de parler. »

Après tout, il n’y avait rien de magique chez Renan… Ou tout du moins le croyait-elle. Mais elle espérait bien que le méta-humain aurait des présents à la hauteur de leur dernière entrevue pour elle.

« Bien sûr, si je me retrouve à devoir coucher avec votre contact pour l’isoler, je m’attendrais à un geste commercial de votre part. Je ne suis pas une prostituée, pas en ce moment. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 5 Mar 2018 - 20:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4621
ϟ Nombre de Messages RP : 1520
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Même si Evelyn avait une manière de le prendre de haut, Renan ne se vexe pas. Il n'était pas idiot et il avait compris que son interlocutrice était le genre de femme à aimer se sentir valorisée et pour y arriver, les gens avaient souvent l'habitude d'écraser les personnes autour d'eux. Qui plus est, il devait admettre qu'elle avait meilleur goût que lui pour les vêtements. Disons surtout qu'aux yeux de Tesla, les tenues vestimentaires n'étaient que des déguisements, pas une manière de jouer au paon en paradant. Cela dit, ce n'était pas parce qu'il comprenait qu'il allait s'empêcher de l'asticoter un peu.

« Je croyais que les employés étaient toujours invisibles. Vous pensez vraiment que les gens vont me remarquer si vous êtes dans les parages ? »

Question rhétorique, il savait parfaitement qu'Evelyn était trop vaniteuse pour envisager qu'un simple garde du corps lui vole la vedette. Non, elle devait simplement vouloir imposer sa marque. Mais, encore une fois, il ne protesterait pas : c'était bien peu de devoir enfiler un costume de qualité pour remplir une mission. Il avait déjà fait plus salissant.

Quoi qu'il en soit, Tesla avait cru comprendre que la jeune femme était du genre à avoir une vision particulière de la vie de manière générale. Elle ne semblait pas franchement préoccupée par l'invasion dont Star City était victime. En tous les cas, la manière dont elle évoquait sa lassitude aurait donné l'impression qu'elle parlait simplement de voisins un peu trop bruyants. Mais peut-être qu'elle dissimulait ses véritables pensées sous cet air indifférent ?

« Vous devriez leur demander très gentiment de s'en-aller. Qui sait, peut-être que ça fonctionnera. »

Bien sûr, Renan ne parlait pas sérieusement : s'il avait eu le moindre doute quant à ses capacités offensives, il n'aurait pas fait appel à elle. Pour bien savoir se défendre, il fallait savoir attaquer et cela aurait été bien trop risqué de lui confier des secrets sans être sûr qu'elle savait ce qu'elle faisait. Et il ne lui ferait pas « confiance » à l'heure actuelle.... En parlant d'actualité, la rousse lui glissa quelques instructions qui correspondaient à ce qu'il attendait de sa part et il se contenta donc d'acquiescer d'un hochement la tête avant de la rassurer.

« Le but n'est pas que votre ami se rende compte de quoi que ce soit vous savez, alors il ne lui sera évidemment fait aucun mal. » C'était l'avantage des mentalistes. « Et je vous revaudrais les éventuelles jalousies que ce favoritisme pourrait vous valoir.... »

Il n'était pas naïf, ni stupide. Evelyn devait adorer provoquer la jalousie chez les autres et elle en jouait assez bien. Heureusement pour lui, Renan n'était pas sujet à des sentiments aussi futiles. Et il ne se laissait pas charmer par un simple sourire ! Aussi, lorsqu'elle commença à « l'aider » à changer de tenue, il prit rapidement les choses en main.

« Je devrais pouvoir me débrouiller. »

Ce n'était pas comme s'il n'avait pas l'habitude de se changer et la présence d'inconnus ne le gênait guère. Tandis qu'elle terminait de lui expliquer la situation, le Français se chargea de troquer sa tenue civile contre le costume qu'elle lui avait désigné quelques instants plus tôt. Quand elle retomba dans le silence, Renan tourna la tête vers elle avant de lui offrir un bref sourire.

« Ne vous en faites pas, je ne suis pas du genre à demander ce genre de choses, encore moins à mes contacts extérieurs. Et je suis certain que vous savez comment vous y prendre pour repousser les avances de vos prétendants sans qu'ils se vexent. » Elle devait certainement avoir une certaine quantité d'hommes, voire de femmes, qui espéraient obtenir ses faveurs. « De toute manière, ce serait assez étrange que je disparaisse au milieu de la soirée et cela même si je doute que quiconque me remarque. Alors, vous pourrez bien prendre tout le temps que vous voulez, du moment qu'il ne s'échappe pas avant que j'ai obtenu ce que je souhaitais.... » Un bref sourire éclaira à nouveau ses lèvres. « Et je vous assure que même en jouant les gardes du corps factices, rien ne vous arrivera en ma présence. »

Il la soupçonnait tout de même de ne pas lui faire confiance sur ce point, ce qui justifierait certainement la présence de son caniche et de quelques-uns de ses hommes de main. Mais encore une fois, il ne pouvait pas lui en vouloir ! Toujours est-il qu'après ces quelques paroles, le Français était fin prêt à endosser son rôle et il devait admettre qu'elle avait un bon coup d’œil : le costume lui allait parfaitement.

« Bien, c'est à vous de prendre les choses en main maintenant. »

Au sens figuré, bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 6 Mar 2018 - 19:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 524
ϟ Nombre de Messages RP : 237
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions III
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales II
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale I
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Evelyn eut un léger sourire. Bien sûr que les gens la remarqueraient elle en premier ! Elle était l’hôtesse et savait quel pouvoir son physique pouvait exercer sur les foules. Il avait failli la condamner au bûcher presqu’autant de fois qu’il lui avait permis de se tirer d’une mauvaise passe.

« Vous seriez surpris de ce que les gens peuvent regarder pour avoir l’ascendant sur vous. Puis tous mes invités ne sont pas attirés par les femmes vous savez, je ne serais pas surprise que certains vous trouvent à leurs goûts et ne tentent même de me convaincre de vous prêter. »

Cela avait moins de chance à l’hôtel Milton qu’au Pandémonium, où il était connu que Lady Satan possédait corps et âmes ses serviteurs. Il lui était déjà arrivé de prêter Lisbeth ou l’une de ses sorcières à un client fortuné ou à un démon, bien sûr, il fallait qu’elle tire quelque chose de particulièrement précieux. Ce n’était pas parce qu’elle pouvait prêter ses minions qu’elle y tenait particulièrement. La fille du Diable était une maîtresse possessive. Toutefois, elle doutait que Renan accepte de jouer les gigolos pour quelque homosexuel libidineux qui pourrait faire partie des convives. Ou tout du moins, pas sans que cela impacte leur relation et le gain qu’Evelyn pensait bien tirer de cette soirée.

« Ne soyez pas ridicule. Le Terminus n’existe que pour consumer et ils ne s’arrêteront pas avant que nous n’ayons neutralisé leurs portails ou qu’ils aient subi de lourdes pertes. Mais je préfère laisser les héros s’en charger pour le moment. Il n’y a aucune raison que je dilapide mes forces dans cette guerre tant que cela ne sera pas absolument nécessaire. Puis ce n’est pas la première invasion de ce genre à laquelle j’assiste et cela ne sera probablement pas la dernière. »

Après tout, leur planète était un minimum précieuse, que ce soit pour les âmes de ses habitants ou simplement pour ses territoires. Omicron serait repoussé, Evelyn n’en doutait pas. Puis un autre seigneur venu d’un autre monde, peut-être son propre Père, tenterait de s’emparer de la planète ! Mais d’expérience, la sorcière savait que la Terre Prime ne tomberait que de l’intérieur, c’était d’ailleurs l’origine de son existence. Elle était le cheval de Troie des enfers, même si pour le moment, elle n’avait aucunement eu envie de provoquer l’Apocalypse. Si tant qu’elle y soit parvenue avec ce satané Pacte.

« J’y compte bien. Vous ne verrez peut-être ce soir que des individus riches, gras et imbus d’eux-mêmes, mais ils forment un véritable nid de serpent que je me dois de maintenir en équilibre pour éviter qu’il ne collapse et pour que je puisse en tirer partie. Des jalousies inopportunes peuvent causer bien du tort… »

Evelyn hocha les épaules pour laisser à Renan le soin de se changer. Lisbeth en profita pour noter subrepticement la pointure du méta-humain et s’éclipser pour revenir avec des chaussures convenables. On ne pouvait pas s’amener dans une soirée d’Evelyn Wormwood, même en tant que garde du corps, en associant un costume hors de prix avec des godillots d’une banalité affligeante. La sorcière avait vécu suffisamment de temps dans la misère au cours de sa longue existence pour profiter avec soin de la richesse que lui offrait son statut. Quitte à passer pour une princesse pédante de temps à autres.

« Je peux le repousser bien sûr. Mais tout dépendra de la façon dont je l’attirerais. Après tout, il faut que je sois cohérente. » Elle offrit un sourire évocateur à Renan. Comme si le fait de coucher avec le contact ne la gênait pas, tant qu’elle avait la possibilité de se plaindre et de gagner un peu plus dans toute cette histoire. « Me voilà rassurée… J’espère que vous ne m’en voudrez pas d’avoir prévu quelques autres protections. Après tout, je ne connais rien de vos capacités martiales, je sais juste que vous pouvez vous téléporter. Ce qui me semble surtout efficace pour fuir. » Elle le titillait bien sûr, mais il était vrai qu’elle en savait moins sur ses compétences à lui qu’il n’en savait sur elle. Surtout que s’ils n’avaient pas connus un rapprochement physique, sûrement n’aurait-elle rien découvert du tout !

« En effet, il est temps d’affronter la pire engeance qui soit : l’élite de Star City. »
Elle tendit la main vers Caliban qui changea de forme pour devenir un serpent et glisser jusque sur les épaules de sa maîtresse. Cela ne surprendrait en rien ses convives, Evelyn avait la réputation d’être une femme sulfureuse et surtout excentrique. Certains disaient que nombre de scénarios de films d’horreurs de ses studios venaient de son esprit et que ce penchant pour la mise en scène macabre était ce qui expliquait son célibat à plus de trente ans. S’ils savaient !

Quoiqu’il en soit, elle se mit en route sans glisser un regard derrière elle. Renan avait compris qu’il devait la suivre et Lisbeth était comme son ombre. Evelyn arriva directement sur un piédestal et sans qu’elle n’eut besoin d’attirer l’attention vers elle, tous s’étaient tus pour l’écouter. Probablement avaient-ils remarqués sa chevelure rousse, ou bien tout simplement c’était là le charisme d’une femme vouée aux ténèbres depuis sa naissance. Parmi l’assemblée se trouvaient des stars de cinéma, certaines employées par les Wormwoods, des riches producteurs, quelques journalistes et des personnes aux emplois plus obscurs, politiciens, financiers et businessman qui aimaient juste apparaître à ce genre d’évènements. Il y avait aussi toute la famille d’Evelyn. Son père, son frère et sa sœur, qui étaient en réalité tous ses enfants. Quelques années plus tôt, Aleister se serait tenu à sa place, mais maintenant qu’elle assumait pleinement son identité civile, tous savaient qu’elle reprenait les rênes de l’empire familial.

« Bonsoir à tous et à toutes. C’est un grand plaisir pour moi de vous accueillir dans notre demeure, surtout à une heure aussi sombre. Comme vous le savez, l’ennemi est à nos portes et chaque jour de vaillants héros luttent contre ces envahisseurs venus d’un autre monde. C’est grâce à eux que nous pouvons nous réunir aujourd’hui et profiter de nos compagnies respectives. Je ne prétendrais pas que nous participons autant que ces vaillants défenseurs à la lutte contre l’ennemi, mais il est de notre devoir en tant que citoyens de cette ville de continuer nos existences et de ne pas laisser le désespoir l’emporter ! C’est le but même de cette soirée ! Chasser rien qu’un temps les miasmes de l’horreur qui nous entoure et montrer ainsi à l’ennemi que nous ne sommes pas effrayés et que nous sommes prêts à continuer à vivre ici ! » Ah, parfois elle se disait qu’elle aurait dû faire de la politique, mais bien entendu, avec tant de projecteurs braqués sur elle, certains auraient pu découvrir ses vilains petits secrets. Puis quelque chose disait à Evelyn que les rousses ne faisaient pas bon ménage avec le monde politique de Star City. « Le divertissement est dans ma famille depuis des générations, aussi c’est avec joie que je vous invite maintenant à profiter du buffet et de ce nous avons à vous offrir. Bientôt je l’espère, nous pourrons de nouveau revenir à une vie telle que ma famille l’avait toujours désirée, avec l’horreur et l’épouvante sur nos écrans et non dans nos rues ! Merci à vous tous. »

Il y eut des applaudissements (bien évidemment, même si certaines personnes qui s’étaient ruées sur les canapés et le champagne eurent quelque peu de mal à s’y joindre), puis les gens reprirent leurs conversations. Quelques personnes commençaient déjà à s’approcher des escaliers pour aider Evelyn à se joindre à eux, la complimenter sur son discours et probablement glisser quelques compliments mêlés de demandes de faveurs. Ils étaient autant de rapaces à la recherche de ce que la rousse pouvait leur offrir. Oh, elle ne les aurait pas aimés autrement. Tant qu’ils lui mangeaient dans la main, elle pouvait les manipuler. Bien sûr, tous ne rêvaient pas d’argent et la fortune des Wormwoods étaient loin d’être illimitée, mais Evelyn connaissait du monde et nombre de gens rêvaient d’un moment de gloire dans les salles obscures des cinémas. Lisbeth heureusement était descendue en première, dispersant quelques individus et Evelyn en profita pour se rapprocher de Renan.

« J’espère que cela vous a plu. Essayez de résister à la tentation du buffet ou des boissons, cela n’irait pas avec votre couverture. » Bien sûr il le savait déjà. « Si vous êtes sage, nous pourrons toujours avoir un dîner en tête à tête quand nous en aurions fini. J’ai repéré notre cible, encore un peu de patience et j’irais l’aborder. » Caliban en profita pour darder sa langue en direction du méta-humain, sûrement pour le dissuader de glisser un coup d’œil dans le décolleté de sa maîtresse.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 8 Mar 2018 - 14:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4621
ϟ Nombre de Messages RP : 1520
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
« Et bien vous saurez leur expliquer que je suis un employé particulièrement décevant et que vous songez à vous séparer définitivement de moi. »

Le ton était léger, mais sans appel. Renan était bien évidemment ici pour mener sa mission à bien, mais il n'était pas question de jouer les gigolos pour assurer sa couverture ! De toute manière, il n'y croyait pas vraiment, la jolie rousse devant sans aucun doute vouloir le provoquer histoire de voir comment il réagirait. Il ne comptait pas lui dévoiler jusqu'à où il était prêt à aller pour obtenir ce qu'il voulait, mais disons que jusqu'à présent, il ne s'était pas encore découvert de réelles limites.

En ce qui concernait le Terminus, ils partageaient un avis quasiment similaire. Certes, Renan avait été plus actif en infiltrant des repaires pour glaner des informations ou tout simplement en transmettant des documents et des données à la Légion – en anonyme évidemment – afin de les aider à éliminer la menace à certains points chauds. Mais il préférait aussi laisser les héros s'occuper des détails et rester dans l'ombre. De toute manière, cette affaire finirait par se régler ! Il préféra donc se contenter d'acquiescer à ses paroles, le tout sans se mouiller.

La soirée risquait d'être longue, il le savait bien, mais Tesla avait été un employé avant de devenir Officier. Jack n'avait pas été le supérieur le plus conciliant qui soit et il ne se faisait donc pas de soucis quant à ses capacités à occuper ce rôle. Cependant, il comprenait les craintes de la magicienne, elle aurait été bien imprudente et stupide de lui confier sa vie sans réelle assurance.

« Je comprends. Mais je serais bien stupide de sacrifier une potentielle future alliée. »

Ils n'en étaient pas encore au sens propre, mais ils étaient sur la bonne voie dirons-nous !
Toujours est-il que la discussion était terminée, Renan se glissa dans son rôle de garde du corps et adopta l'expression et le comportement de rigueur. Contrairement à ce qu'Evelyn semblait craindre, l'Officier de la Pénombre n'avait pas l'intention de la mettre en difficulté. Il bichonnait les individus qui lui semblaient prometteurs et c'était le cas de la jolie rousse, son regard oscillait donc entre elle et les différents protagonistes de la pièce. Il n'était pas sans savoir que sa cible n'était pas encore présente sur place, en attendant que ce soit le cas, il pouvait donc remplir son rôle factice. C'était une tâche qui rejoignait ses capacités d'agent de terrain.

Écoutant d'une oreille distraite le discours qu'elle fit, le trentenaire essaya de reconnaître les visages qu'il apercevait. Avant de venir ici, Renan avait pris soin de mémoriser les photos des habitués des soirées de l'héritière Wormwood afin de savoir à quoi s'attendre et il s'estima heureux d'avoir pris le temps de le faire !
Quelques instants plus tard, la rousse revint vers lui et il se contenta de poser un bref regard sur lui, conservant son expression neutre et professionnelle tout en lui répondant.

« Ne vous inquiétez pas, je n'ai pas pour habitude de saborder mes couvertures. » Même en ayant le droit il ne mangeait ni ne buvait lors de ses missions de toute manière ! « Ne présageons pas trop de la suite, peut-être que vous ne finirez pas la soirée toute seule. » Il n'en serait pas surpris. « Retournez donc auprès de vos invités, ce serait dommage qu'ils s'imaginent des choses parce que vous allez parler avec votre garde du corps au lieu de profiter de leur présence. »

Bien sûr, ce n'était pas impossible qu'elle vienne lui donner quelques instructions, mais Renan préférait éviter d'attirer l'attention sur lui, que ce soit par jalousie ou pour une autre raison. Evelyn savait parfaitement qu'il dépendait d'elle dès cet instant, il n'avait donc d'autre choix que de la suivre de loin et surveiller les environs pour assurer sa sécurité, le tout en attendant que l'occasion idéale se présente.
Durant les instants qui suivirent, le Français se glissa donc parfaitement dans le rôle du garde du corps fidèle et appliqué au point que lui-même aurait presque pu y croire. L'avantage d'avoir effectué un paquet de missions d'infiltration !

Toujours patient, il jeta quelques coups d’œil en direction de sa cible tandis que la mentaliste qui attendait sur lui l'informait qu'elle était prête à intervenir le moment venu.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 8 Mar 2018 - 17:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 524
ϟ Nombre de Messages RP : 237
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions III
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales II
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale I
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Evelyn adressa un sourire compatissant à Renan suite à sa remarque, comme s’il venait d’énoncer une énormité colossale. « Voyons, je ne finis jamais mes soirées seules, je n’ai juste pas encore décidée avec qui je terminerais celle-ci. Essayez de rester en compétition. » Sans lui laisser le temps de répondre, elle lui faussa compagnie, plus ou moins, en retournant dans son rôle d’hôtesse. Ses invités étaient nombreux, mais pour la plupart suffisamment raffinés (tout du moins en apparence) pour se conduire de manière civilisée et ne pas la recouvrir de leurs demandes quand elle descendit de la scène. Lisbeth en profita pour reprendre son rôle d’assistante, observant les invités à son tour et restant à portée de voix de sa maîtresse si jamais celle-ci avait besoin de son aide… Ou si Renan tentait quelque soit. Evelyn pouvait presque sentir la jalousie vibrante de sa petite Doom Girl. Peut-être qu’elle avait peut-être instillé trop de ce péché dans sa création, mais pour le moment cela ne lui avait jamais joué de mauvais tours. Evelyn aimait que ses minions fassent tout pour être avec elle et gagner continuellement ses faveurs. Mais jamais cela ne devait impacter sa liberté. La fille du Diable était sans surprise une grande défenseuse du Libre Arbitre. Enfin, surtout du sien.

Plusieurs producteurs vinrent lui parler de leurs inquiétudes vis-à-vis des prochains films de leur société. Certains avaient entendu des rumeurs d’histoires de momies et beaucoup désapprouvaient. Bien sûr, Evelyn se chargea de les rassurer en lui disant qu’elle s’occuperait elle-même du scénario si c’était nécessaire. A cela s’ajoutaient les demandes habituelles… Nombre de ces gens voulaient que leur maîtresse du moment, leur petit neveu ou quelqu’un d’autre apparaisse dans la prochaine production. Evelyn leur accordait toujours un sourire conciliant avec la promesse qu’elle y réfléchirait, avant de totalement rayer de son esprit cette information. Lisbeth se chargeait du menu fretin et Evelyn ne s’intéressait qu’aux cas vraiment désespérés, à ceux qui étaient prêts à faire l’innommable pour le succès.

Comme deux jeunes femmes qui vinrent la complimenter et glisser de manière plus ou moins discrète qu’elles désiraient percer dans le milieu d’actrice. Toutes deux insistèrent bien sur le fait qu’Hollywood était complètement obsolète (bien qu’aucune des deux n’eut pu utiliser le terme obsolète bien sûr, il ne s’agit que d’une retranscription) depuis que les Wormwood avaient déménagé à Star City et que c’était là que se feraient les prochaines grandes Scream Queens. Ces femmes avaient au moins suffisamment de bon sens pour savoir qu’il était plus facile d’apparaître dans un film d’horreur que dans un blockbuster et Evelyn grava dans son esprit le visage de l’une d’elle. Car il y avait une malice, une détermination dans son regard, qui laissait entendre qu’elle serait prête à tout pour le succès.

Un politicien méconnu s’avança un instant pour murmurer quelque chose à l’oreille d’Evelyn, tout en dévisageant du regard Renan. Clairement il ne lui faisait pas confiance. Puis finalement, après lui avoir répondu de la même façon, il s’éclipsa pour laisser place à un autre homme : la cible de Renan. Ce dernier ne souriait pas, Evelyn ne se rappelait pas l’avoir déjà vu sourire. C’était un misanthrope commun qui ne venait qu’à ces réceptions et Evelyn avait sa petite idée du pourquoi… Il devait sentir, à un niveau inconscient, que son hôtesse n’était pas vraiment humaine, qu’elle tenait plus de l’engeance infernale, surtout après son dernier passage en enfer. Il devait sentir que parmi les convives, beaucoup de démons, de diables et de spectres affichaient des visages d’hommes, mais n’en étaient définitivement pas.

« Ah, comme c’est un plaisir de vous voir monsieur Placid. » Un nom de famille ridicule. Parfois elle se demandait s’il ne s’agissait pas d’un emprunt à une certaine série de films où apparaissaient des acteurs à la carrière déclinante. « J’avais peur que vous ne veniez pas. Je me suis languie de nos dernières conversations. » Elle posa sa main sur son bras. L’homme était un taciturne notable et qui pourtant s’était délié la langue une ou deux fois en sa compagnie. Sans mauvais jeu de mot.

Citation :

Jet de dé n°1 :
Double réussite : l’homme réagit bien au contact d’Evelyn.
Une réussite : l’homme reste sur ses gardes.
Double échec : l’homme est clairement mal à l’aise.

Jet de dé n°2 :
Réussite : Evelyn parvient à capter son regard.
Echec : Evely n’y parvient pas.

Jet de dé n°3 : en cas de réussite au précédent.
Trois réussites : l’homme la désire.
Deux réussites : l’homme désire une femme plus jeune.
Une réussite: l’homme désire un homme.
Aucune réussite : l’homme ne désire rien.

« C’est un plaisir de vous revoir aussi. » L’homme s’essaya à un sourire, sans grande réussite, mais c’était un premier pas. Evelyn décida alors de pousser quelque peu sa chance. Caliban était toujours à son cou, ce qui ne semblait pas effrayer monsieur Placid, mais surtout, cela la protégeait de la magie et des intrusions mentales. Notamment des gens qui pourraient être tentés de déceler sa magie. Brièvement, les yeux de la jeune femme se firent semblables à ceux de son familier, juste suffisamment longtemps pour qu’elle pose une question. « Mon cher, cela me ferait tellement plaisir de savoir ce que vous désirez, ce qui vous intéresse ce soir, ce qui vous satisferait. Cela vous ferait grand plaisir à vous aussi et vous n'avez rien à craindre en me le disant vous savez. Je tiens juste à ce que vous passiez un bon moment en ma compagnie. » Elle avait laissé sa main glisser le long de son bras, jusqu’à sa main. La tournure de phrase était alambiquée bien sûr, mais Evelyn devait se plier à la magie, qui assez ironiquement avait été éveillée par le phallus que lui avait apporté Renan, enfin le second phallus, celui d’incube… L’homme allait vouloir la croire, et donc répondre à sa question.

« Je… Je… Je dois dire que cela fait longtemps que je n’ai pu profiter de la chair d’une jeune femme. Oh oui, toute juste sortie de l’adolescence, au maximum. Mon dieu, mais pourquoi est-ce que je vous dis cela ? »


« Ne vous inquiétez pas très cher, c’est sûrement le monde qui vous fatigue un peu. Pourquoi ne pas vous asseoir un instant ? »


« Oui, c’est probablement une bonne idée… »

La première approche avait été un succès et un plan commençait à germer dans l’esprit de la jeune femme. Clairement, elle allait avoir besoin d’un appât, la cible de Renan n’était pas véritablement attirée par son apparence physique actuelle. Mais toute la famille Wormwood était là… Y compris la prétendue fille d’Evelyn. Elle murmura d’ailleurs quelque chose à l’oreille de son serpent, avant de se tourner vers son garde du corps. « Vous pouvez me le tenir quelques instants ? Mes épaules sont fatiguées, merci. »

Le reptile en profita pour glisser sa tête vers l’oreille de Renan. « Ma maîtresse va tendre un piège à votre contact, elle m’a dit de vous dire que vous rencontrerez sa sœur et que vous saurez par la même occasion jusqu’où elle est prête à aller. Il faut que vous soyez un peu plus patient. »



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 8 Mar 2018 - 17:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3783
ϟ Nombre de Messages RP : 3399
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Evelyn Wormwood' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 8 Mar 2018 - 20:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4621
ϟ Nombre de Messages RP : 1520
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Evelyn était une femme très demandée, difficile de ne pas le remarquer ! Renan put profiter de son rôle de couverture pour en apprendre un peu plus au sujet de la rousse flamboyante, même s'il la soupçonnait déjà d'être très vaniteuse et d'aimer être au centre de l'attention.
Les discussions qu'elle entretenait n'intéressaient guère le trentenaire qui les écouta tout de même d'une oreille distraite au cas où il serait fait référence à sa cible, mais comme il se tenait légèrement plus éloignée que la secrétaire personnelle d'Evelyn, il arrivait plusieurs fois que des phrases ne lui parviennent pas entièrement. La foule était assez dense et bavarde pour lui compliquer la tâche d'ailleurs.

Renan remarqua tout de même le regard noir qu'un homme lui lança en s'approchant d'Evelyn. Et bien, en voilà un qui ne semblait pas le porter dans son cœur ! Pourtant, le Français était convaincu de ne jamais l'avoir rencontré. Peut-être qu'il n'avait simplement pas apprécié de voir la jeune femme lui adresser la parole alors qu'il n'était qu'un simple larbin . Peu importait, du moment qu'il ne faisait pas tout foirer, il pouvait bien le regarder comme il voulait !

Ces petits tracas furent rapidement oubliés lorsque la cible du Français apparut enfin. L'homme était tel que Renan se l'était imaginé : peu souriant et visiblement mal à l'aise en société. Il se demandait encore ce qu'un type pareil pouvait bien faire dans de telles soirées... peut-être profiter des « atouts » de la propriétaire des lieux ? Allez savoir, il devait y en avoir plus d'un qui espérait obtenir ses faveurs... Tant mieux d'un côté, si ses doutes s'avéraient justifiés, peut-être que la jeune femme aurait plus de facilités à isoler leur cible commune sans que cela ne paraisse trop suspect ? Renan n'en savait pas assez pour le moment et le fait que l'échange qu'Evelyn avait avec lui était quasiment inaudible et ne l'aidait donc pas à en apprendre davantage.

Renan sentit tout de même la Lare s'agiter, signe qu'une personne devait utiliser la magie très près de lui. Elle n'était pas dirigée sur sa personne, c'est pourquoi la créature resta passive, mais en contemplant le visage de sa cible, il remarqua une forme de surprise ou d'hésitation se peindre sur son visage. Apparemment, Evelyn avait dû avoir recourt à l'une de ses capacités pour obtenir ce qu'elle voulait, mais était-ce une bonne chose ? L'Officier de la Pénombre n'était pas d'une nature confiante et il s'attendait toujours à être trahi. Il n'y avait qu'à espérer qu'il ne s'était pas trompé en faisant confiance à cette femme – si l'on pouvait qualifier son comportement en ces termes du moins.

Au moment où elle se tourna vers lui, Renan ne changea pas d'expression, restant toujours aussi neutre et professionnel avant de se rapprocher pour saisir l'animal qu'elle lui présentait. Il n'avait aucune crainte quant à ces animaux, mais il fallait avouer que savoir qu'il s'agissait d'une bestiole magique ne l'enchantait pas franchement.... Au moins cela lui permit d'apprendre qu'Evelyn avait bien un plan en tête. Mais lequel ? Rencontrer sa sœur ? Où se trouvait-elle ? Et pourrait-elle bien faire ?

L'espace d'un instant, il se demanda si la jeune femme comptait utiliser l'une de ses danseuses en la faisant passer pour sa sœur histoire d'offrir quelque chose « de valeur » à son hôte, mais il comprit vite qu'il n'en saurait pas davantage avant qu'elle ne mette les choses en branle. Encore une fois, il allait devoir dépendre d'elle et de son bon vouloir, mais histoire de faire savait qu'il avait compris le message, Renan effectua une légère pression sur le serpent.
Il ne restait qu'à savoir quand il allait devoir agir et espérer pour que cela passe inaperçu.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 10 Mar 2018 - 15:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 524
ϟ Nombre de Messages RP : 237
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions III
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales II
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale I
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
« Hey, pas besoin de me malmener comme ça ! » Siffla Caliban quand le méta-humain appuya sur sa tête. Le démon se glissa d’ailleurs plus confortablement sur les épaules de son porteur du moment. Epaules qui étaient pour lui beaucoup moins agréables que celles d’Evelyn bien entendu. Mais il ne faisait jamais de commentaires quand il servait sa maîtresse et il la connaissait assez pour savoir ce qui allait se passer ensuite. « Ce n’est pas un problème si vous murmurez, après tout les gens pourront juste croire que vous avez peur des serpents et vous parlez à vous-même pour vous rassurer. Ce qui donnerait d’ailleurs à ma maîtresse une bonne raison de provoquer votre renvoi, le fait que vous ayez peur des serpents, pas que vous vous parliez à vous-même, bien que cela soit considéré comme le premier pas vers la folie. »

Evelyn n’ignorait pas que Caliban devait être en train de discuter avec Renan, à n’importe quel moment, elle pouvait d’ailleurs se concentrer pour voir et entendre à travers les sens de son familier. Mais pour le moment elle préférait surtout mettre en branle la suite de son plan en approchant Elvira Wormwood… Sa fille qui était prétendument sa sœur. Probablement l’une des enfants les plus égocentriques et malsaines qu’elle eut jamais eu. Son penchant pour l’inceste, notamment avec son frère jumeau Aloysius était des plus marqués dans leur famille infernale. Bien sûr, Evelyn ne condamnait jamais ce genre de pratiques, Elvira était après tout issue de ses accouplements frénétiques avec son propre fils et elle ne pouvait pas nier avoir déjà profité du corps de la jeune rousse. Cela n’avait rien de bien surprenant dans leur dynastie entachée de sang infernal. Son père n’était-il pas après tout son propre mari d’après les rites de magie noire pratiqués il y a bien des siècles dans les salles obscures de la Scholomance et les forêts d’Angleterre ?

« Elvira, ma chérie, j’aurais quelque chose à te demander. » Bien sûr la demande était un ordre et la jeune femme le savait. On ne naissait pas du giron de la fille de l’enfer, on ne buvait pas le lait de puissance et de débauche qui s’échappait de son sein corrompu sans donner quelque chose en contrepartie. Un jour, Elvira espérait pouvoir être libre, comme l’était sa demi-sœur Ann, à Los Angeles, devenue vampire pour ne jamais se faner, ou comme bien d’autres femmes. Quand Evelyn considérerait que sa fille serait prête à affronter le monde après avoir suffisamment appris de son héritage démoniaque, alors elle serait libre et c’était cette pensée qu’Elvira chérissait.

« Bien sûr, je vois que tu as un nouveau garde du corps. »
Le tutoiement était de marge quand elle s’adressait à Evelyn Wormwood et non Lady Satan, quand elle parlait à sa prétendue sœur et non sa mère. « Il n’est pas trop mal. »

Evelyn eut un léger sourire, la luxure était vraiment le péché le plus probant chez sa petite engeance féminine. « En effet, mais je ne pense pas qu’il restera plus d’une nuit. Il n’a pas l’air de très bien s’entendre avec mon petit animal de compagnie. Malheureusement, ce n’est pas avec lui que j’aimerais que tu t’acoquines petite sœur. Mais monsieur Placid. »

« Oh… »

« Ne fais pas la difficile. »
Evelyn s’était rapprochée pour murmurer à l’oreille de sa sœur. « Contentes-toi de l’attirer dans une pièce seul et de t’assurer qu’il y reste un petit moment. Tu seras dignement récompensée si tu y parviens. »

La jeune femme rousse, tout juste âgée de dix-sept ans, hocha la tête avant de se diriger d’un pas déterminé vers Placid. Elvira ne perdait jamais de temps et Evelyn observa sa fille avec intérêt. Il était toujours bon de savoir ce dont les membres de sa famille étaient capables. « C’est parti pour le spectacle. » Siffla Caliban.

Citation :

Jet de dé n°1 :
Double réussite : Elvira parvient à conduire monsieur Placid dans un droit isolé instantanément.
Une réussite : Elvira y parvint après de longues minutes.
Double échec : Elvira n’y parvint pas.

Jet de dé n°2 :
Réussite : le plan B d’Evelyn fonctionne.
Echec : le plan B d’Evelyn ne fonctionne pas.


Evelyn était déjà prête à envoyer Lisbeth, puis quelques jeunes filles de son convent à la rescousse. Le caractère parfaitement agressif d’Elvira effrayait bien des hommes, quelque chose qu’elle tenait de sa mère probablement. Il avait fallu des années à Evelyn pour apprendre à tempérer son propos et ne pas effrayer les hommes autant qu’attirer leurs suspicions. Et encore, à cette époque Elvira avait la vie facile, elle ne finirait pas brûlée au bûcher pour avoir une vie sexuelle épanouie. La jeune fille ne mit toutefois que quelques secondes à convaincre l’homme de la suivre. Elle lui prit la main et l’emmena dans les autres étages de la bâtisse. Un sourire satisfait se dessina sur les lèvres d’Evelyn, et presqu’aussitôt elle se tourna vers d’autres de ses invités pour maintenir sa couverture.

« Et bien, comme vous pouvez le voir, ma maîtresse a envoyé sa petite sœur charmer votre vieux bonhomme, voilà qui est remarquable, non ? »
Siffla à nouveau Caliban dans l’oreille du méta-humain. Il se tut toutefois pour la suite de la soirée, ne voyant rien à ajouter pour faire l’éloge de sa maîtresse.

Ce ne fut qu’au bout d’un petit moment que Lisbeth vint parler à sa patronne, suite à un signal silencieux que lui avait communiqué celle-ci. Evelyn utilisa cette excuse pour fausser compagnie à ses invités et pour rejoindre une partie plus calme de l’hôtel particulier, toujours suivie de son garde du corps bien évidemment. Ils étaient enfin seuls, si ce n’était pour la présence de Caliban. Evelyn avait prétexté avoir quelque business urgent à superviser. Ce qui était assez étrangement la vérité.

« Et bien, est-ce que votre mentaliste a réussi à obtenir ce qu’il désirait ou bien est-ce que j’ai prostitué ma petite sœur pour rien ? » Demanda Evelyn avec son éternel sourire aux lèvres.

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 10 Mar 2018 - 15:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3783
ϟ Nombre de Messages RP : 3399
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Evelyn Wormwood' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 10 Mar 2018 - 21:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4621
ϟ Nombre de Messages RP : 1520
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Les protestations du serpent laissèrent Renan de marbre. Il n'allait pas se laisser dicter sa conduite par une bestiole certainement venue des Enfers ! Il n'avait pas envie de se faire remarquer et parler tout seul était donc une chose à éviter, peu importait ce qu'en dise son « interlocuteur ». Il se montrait déjà assez docile et compréhensif en le laissant lui grimper dessus comme s'il n'était qu'un vulgaire arbre à chats – enfin à serpents – qu'il ne vienne pas se plaindre des traitements qu'il lui infligeait soit-disant !

Observant la jeune femme, Renan la vit s'éloigner pour se rapprocher d'une autre jeune femme rousse et visiblement plus jeune qu'elle. Evelyn avait parlé d'un sacrifice, est-ce que cela signifiait qu'elle comptait envoyer cette fille dans les bras de sa cible ? Et bien, elle était vraiment prête à tout, même si le français avait du mal à croire que cette rouquine puisse être chaste ou prude de nature. Lorsqu'elle s'éloigna en direction de leur cible, Tesla détourna le regard pour observer les environs, ne jetant que de rapides coup d’œil vers elle pour voir qu'elle s'en sortait plutôt bien. Quelques instants plus tard, elle s'effaçait déjà en compagnie de l'homme – peu ragoûtant, soit dit en passant – certainement pour se retrouver en tête-à-tête avec lui.

Renan se contenta d'un léger soupir parfaitement neutre lorsque le serpent fit un commentaire, puis patienta en reprenant son rôle de pseudo garde du corps. Pendant ce temps, le mentaliste chargé d'essayer de sonder l'esprit de leur cible était en train de se concentrer, attendant le moment idéal. Il était relativement puissant pour pouvoir lire les pensées d'une personne aussi éloignée et Renan était quasiment convaincu de la réussite de leur mission, mais il savait qu'il ne fallait jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

Quelques minutes plus tard, Evelyn décida finalement qu'il était temps de s'éloigner du troupeau. Docilement, le Français lui emboîta le pas avec le serpent toujours sur les épaules et attendit qu'ils se retrouvent seuls avant d'ouvrir la bouche – en espérant qu'elle allait récupérer son animal de compagne démoniaque.

« Prostitué votre sœur... est-ce que vous n'exagérez pas un peu ? Je doute que la jeune femme en question soit la chasteté faite femme... je suis sûr qu'elle a fait bien pire que de céder aux avances d'un vieil homme aux goûts douteux. »

Elle ne la lui ferait pas ! Certes, Renan lui devait effectivement quelque chose pour le service rendu, mais il n'allait pas s'amuser à payer davantage juste parce qu'elle lui faisait croire que sa sœur était une jeune femme délicate qu'il avait dû vendre son âme et sa virginité à un vieil obsédé.

« Laissez-moi deux secondes, le temps de vérifier.... »

Quelques instants plus tard, la voix de son mentaliste se fit entendre dans son esprit, l'informant du résultat de la mission :

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : il a pu lire tout son esprit.
    ÉCHEC : il n'a pas pu.

    Lancer de dés #2 : (Si réussite au #1)
    RÉUSSITE : il a trouvé des choses que SHADOW veut.
    ÉCHEC : il a trouvé des choses sur Evelyn.


« C'est un véritable porc.... J'ai vu de ces choses... Il fantasme sur les gamines, vous le saviez ? Bien sûr que non, enfin là n'est pas la question. Entre deux fantasmes à vomir, j'ai trouvé des informations, mais rien que nous recherchions activement. Par contre, j'ai trouvé pas mal d'informations sur votre nouvelle amie... Apparemment madame Wormwood fait partie d'un plan qu'il est en train de mettre en place. »

Renan fronça légèrement les sourcils, attendant la suite avec une certaine déception : il avait espéré avoir des informations intéressantes à se mettre sous la dent, mais ils avaient fait tout ça pour rien !

« Il a fait jouer ses relations pour essayer de trouver les prochains scripts de ses films et les vendre à la concurrence. »

La transmission de pensée cessa, ne laissant qu'une expression à la fois déçue et contrariée sur le visage du trentenaire. Ce dernier retrouva finalement sa neutralité habituelle avant de tourner la tête vers Evelyn pour l'informer de ce qu'il venait d'apprendre.

« Il a des pensées... discutables, mais rien qui ne m'intéresse personnellement. Il faut croire que les rumeurs le concernant n'étaient pas justifiées, ou alors qu'il sait les camoufler suffisamment bien. » Il marqua une brève pause. « Par contre, mon mentaliste a pu trouver des choses qui vous plairaient certainement. Visiblement, il a un plan concernant vos futurs films et il ne vous apprécie pas autant que vous pouvez le penser.... »

Renan retomba dans le silence, attendant de voir ce qu'elle allait penser de cette nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 10 Mar 2018 - 21:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3783
ϟ Nombre de Messages RP : 3399
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Renan Le Guerec' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 11 Mar 2018 - 14:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 524
ϟ Nombre de Messages RP : 237
ϟ Doublons : Lawrence Chastel
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions III
- Maîtrise des métamorphoses V
- Maîtrise des possessions IV
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales II
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Forme de démon IV
- Consécration infernale I
- Parangon du mal II
- Lame du déchu (artefact)
- Linceul des ombres (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Caliban profita du fait qu’ils soient seuls pour se glisser vers Evelyn. Sa maîtresse ne se fait pas prier et repris son familier sur ses épaules. Elle ne se sentait complète quand sa compagnie et elle n’appréciait pas vraiment qu’il se trouve en contact d’autres personnes, sauf si c’était pour les tuer bien entendu. Un familier était probablement l’identité démoniaque dont une sorcière était la plus proche et Evelyn et Caliban avaient eut des siècles d’existence commune pour parfaire et renforcer ce lien. Autant dire qu’elle avait probablement plus d’affection pour le démon que pour ses propres enfants, ne venait-elle pas de faire d’Elvira un pion dans son petit jeu avec Renan ?

« Je pense qu’il vous faudra revoir votre définition de la prostitution mon cher. » Répondit-elle avec un sourire. « Ce n’est pas parce qu’Elvira aime les plaisirs charnels et ne se fait pas prier qu’elle est une prostituée, pas tant qu’elle n’utilise pas le sexe comme une monnaie d’échange. Ce qu’elle pourrait bien être en train de faire à ce moment même. » Bien sûr il avait raison sur un point : Elvira avait fait pire que de coucher avec un vieil homme. Elle l’avait fait avec sa propre mère, avec des sorcières du convent ainsi que des démons et autres abominations macabres. Autant dire que rien chez l’humain n’aurait pu la dégoûter. Sauf que Placid était si banal et inconsistant qu’il devait être un bien triste partenaire en comparaison de ce qui faisait le quotidien d’une enfant Wormwood. « Vous savez, ce que vous considérez comme pire pour d’autres est considéré comme mieux. »

Quand les ténèbres coulaient dans vos veines, certaines choses qui auraient dégoûté n’importe quel humain lambda devenaient délectables. Le sexe n’existait pas notamment que pour le plaisir physique ou l’intimité, il devenait source de pouvoir, la composante d’un rituel… Autant dire que ce que devait être en train de faire Elvira avec l’invité de sa mère ne pouvait être considéré comme tel.

Evelyn attendit sagement que Renan fasse sa petite vérification. Elle détestait les mentalistes, ces gens qui pouvaient s’immiscer dans son esprit… C’est pourquoi elle chérissait tant Caliban d’ailleurs. Personne ne devait pénétrer ses pensées ou ses souvenirs, elle ne le permettrait pas. Surtout qu’après son séjour en enfer, il y avait là haut suffisamment d’horreurs pour rendre fou le premier mentaliste imprudent. Elle n’appréciait pas vraiment qu’une mentaliste soit en train de fouiller dans les esprits présents dans son hôtel, mais si celle-ci était intelligente, elle se contenterait de la cible en question… Evelyn ne manquerait pas d’interroger ses serviteurs pour voir s’ils avaient subi la moindre intrusion mentale lors de la soirée.

« Hum, donc vous n’avez rien de ce que vous cherchez ? » Evelyn s’en fichait, elle avait juste peur que cela ne vienne impacter son paiement. « Allons-bon… Cela ne serait pas le premier à essayer de me trahir. Ce milieu est particulièrement fourbe. Mais ce que je vois, c’est que vous me donnez une raison suffisante pour le questionner un peu plus. » Elle posa Caliban sur le sol qui reprit l’apparence d’un molosse noir et se dirigea d’un pas déterminé vers la chambre où Elvira avait emmené sa proie. Sans la moindre cérémonie, elle entra dans la pièce.

« Rhabille-toi ma chérie et laisse-nous. » Elvria ne fut apparemment pas plus surprise que cela de l’apparition d’Evelyn, contrairement à Placid, et attrapa ses vêtements avant de disparaître dans le couloir. L’homme tenta de se lever à son tour, mais fut tout de suite stoppé dans son élan pour le grognement de Caliban. « Ah, mon cher monsieur Placid, j’espère que vous avez bien profité de mon petit présent. Vous pouvez fermer la porte ? » Demanda-t-elle à Renan.

« Ecoutez, je sais que cela peut ne pas vous plaire, mais votre sœur était consentante. »

« Oh je sais, c’est moi qui l’ait envoyée. Maintenant vous êtes à moi et nous avons beaucoup à parler apparemment. Voyez-vous, il y a des rumeurs qui circulent comme quoi vous chercherez à me nuire. »

« Voyons, il ne s’agit que de rumeurs. » Elle lui décocha un sourire avant de poser une main sur Caliban qui ne cessait de grogner.

« Bien sûr, que des rumeurs. Mais j’aimerais tellement en savoir plus. »

« Ecoutez, vous ne pouvez pas me menacer comme ça ! Rappelez votre chien et laissez moi sortir, c’est inadmissible. »

« Vous bougez et Caliban vous dévore les couilles. »
Elle se tourna vers Renan. « Est-ce que vous pourriez l’attacher ? Il est temps que je me taille un chemin jusqu’à la vérité un peu plus direct étant donné que monsieur Placid se montre récalcitrant. » Sa main glissa jusqu’à sa robe et elle en émergea une lame que Renan devait connaître et qui avait passé la soirée attachée à sa cuisse. « Vous vouliez un script monsieur Placid ? Je pense que je vais en graver un à même votre peau si vous ne me dites pas tout ce que vous cachez. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 11 Mar 2018 - 20:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4621
ϟ Nombre de Messages RP : 1520
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan était parfaitement au courant du sens du mot « prostitution », mais il n'avait jamais imposé à Evelyn d'utiliser sa sœur comme appât. C'était donc son choix et il ne comptait pas ajouter de supplément au paiement uniquement parce qu'elle avait décidé d'en arriver là. Oh, Renan savait parfaitement que le sexe était un excellent moyen d'obtenir des avantages ou des informations, mais il savait aussi qu'il y en avait des tas d'autres. Chacun était libre d'agir à sa guise, mais il n'allait pas se laisser embobiner pour autant.

« Je connais le sens de ce mot, je vous rassure. Mais je sais aussi qu'il y a d'autres moyens de faire parler un homme, alors considérons que c'est votre choix. »

Une manière de lui faire comprendre qu'elle n'avait pas besoin d'en attendre trop à ce sujet, même s'il ignorait s'il s'agissait de son intention en abordant la question.

Après qu'il eut vérifié pour l'informer du résultat du « scan mental », la jeune femme sembla brièvement se soucier de l'absence d'informations dans l'esprit de leur cible. Oh, il savait qu'elle devait craindre pour son paiement, mais il ne pouvait pas vraiment lui en vouloir. Quoi de plus normal que de faire passer ses intérêts avant tout ? Il avait hâte de voir comment Evelyn comptait s'y prendre pour recadrer l'homme et lui faire comprendre où était sa place – de son côté – et lui emboîta donc le pas avec docilité. Après tout, il était encore censé occuper le rôle de garde du corps ! Autant dire que Renan ne comptait pas en sortir et même si la situation demandait à ce qu'il intervienne, il comptait le faire sous couvert de son rôle actuel.

Lorsqu'ils débouchèrent dans la chambre, leur cible sembla surprise et certainement un peu gênée, mais Renan n'y prêta guère attention. Avec une galanterie très française, le pseudo garde du corps ouvrit un peu plus la porte pour laisser la jeune femme sortir de la chambre, puis la referma sur ordre de la propriétaire des lieux. Quelque chose lui disait que la suite allait être très amusante !

Posant les yeux sur l'homme qui tentait de se rendre présentable, Renan resta de marbre en écoutant la discussion qui débuta alors. Apparemment, Evelyn avait une idée derrière la tête, mais Placid ne semblait pas encore l'avoir compris puisqu'il niait vainement. Tentative plus que ridicule de repousser l'échéance, parfois Renan se demandait pourquoi les gens pensaient tous pouvoir les berner de la sorte ! Conservant son masque de neutralité, le trentenaire acquiesça d'un hochement de la tête lorsqu'elle lui lança un ordre, puis s'approcha de l'homme. Ce dernier semblait prêt à se débattre et fusilla littéralement le Français du regard, mais Renan n'y prêta pas garde. Que ce soit dû au hasard ou à une intention plus lubrique, de fines cordes avaient été posées sur l'une des tables basses. S'en saisissant, le « garde du corps » attrapa fermement l'un des bras de Placid qui tenta de se débattre.

« Laissez-moi ! Je porterai plainte ! Plus personne ne voudra vous embaucher après ça ! Ôtez vos mains de là ! »
« Monsieur, soit vous vous montrez docile, je vous attache et tout se passera bien, soit vous vous débattez, je vous calme et vous finirez tout de même attaché. Une préférence ? »

L'homme hésita quelques secondes avant de relâcher ses muscles. Prenant ça pour une approbation, Renan lui glissa les mains dans le dos et entreprit de les attacher ensemble – avec un nœud très serré – puis garda le reste de la longueur pour l'enrouler autour de son corps, plaquant ainsi ses mains contre lui. Avec son léger surpoids, il ressemblait vaguement à une paupiette dénudée, mais Renan avait vu bien pire au cours de sa vie.

« Madame Wormwood, vous vous trompez. Ce n'est pas parce que j'envisage de faire des affaires avec certains de vos concurrents que je vous trahis ! C'est le principe des affaires : ils payent mieux que vous, alors je vais vers eux. » Sa voix tremblait clairement. « Vous n'avez pas le monopole des films d'horreur et vous le savez parfaitement. »

Renan venait de terminer de l'attacher et vérifia ses nœuds avant de reculer de quelques pas, libérant l'accès à Evelyn. Il se demandait sincèrement si elle allait mettre ses menaces à exécution !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein





La femme est la porte de l'enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Aux portes de L'enfer , article signé JER
» L'enfer n'est rien face à la femme qu'on a trahie ( PV Darren O'Connor, Sean Fitcher)
» Une porte s'ouvre alors qu'une autre se ferme [Sujet clos]
» Ça porte malheur d’avoir une femme à bord, même une femme miniature (ft Olivia the pig)
» Porte étendard orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-