AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Un plat qui se mange à deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 18 Avr 2018 - 11:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4625
ϟ Nombre de Messages RP : 1521
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
« C'est vrai que tu te montres particulièrement attentionnée avec moi, même si tu réserves apparemment tes meilleures faveurs pour d'autres.... »

Difficile de savoir s'il parlait de faveurs professionnelles ou de quelque chose qui ne nécessitait pas de masque et de tenue... sauf si la César cachait des envies particulières bien évidemment ! Ce n'était pas parce qu'il avait affaire à une femme assez masculine et balafrée que le trentenaire s'empêcherait de lui faire du gringue et de glisser des sous-entendus dès qu'il en avait l'occasion ! Au pire des cas, elle l'enverrait paître, mais vu qu'elle répondait plus ou moins sur le même ton, le Breton avait tendance à songer que la patronne du Cartel n'était pas aussi frigide et sérieuse qu'elle pouvait en donner l'impression.

Pour en revenir au vif du sujet, Renan évitait habituellement de se mettre en danger inutilement et il était évident que monter à bord d'une voiture qui n'était pas la sienne et qui n'avait pas été contrôlée par ses soins, était dangereux. Cependant, même si sa paranoïa était très présente, Tesla savait qu'il devait se montrer un minimum confiant avec la César s'il souhaitait que leur collaboration se fasse correctement. C'est pourquoi, moins de quelques secondes après sa remarque graveleuse, le Français répondit plus sérieusement :

« Mais je vais accepter, je m'en voudrais que tu aies fait nettoyer ta voiture pour rien. »

Oh, il doutait qu'elle se montre aussi bienveillante à son égard, mais s'il s'arrêtait de plaisanter, elle risquait de s'ennuyer !
Qui plus est, cela lui permettait de masquer ses véritables pensées. Il écouta attentivement la réponse qu'Atia lui fit au sujet de l'homme qu'ils allaient voir et nota qu'elle se méfiait apparemment comme la peste des manipulateurs. Pas très étonnant, on durait rarement à la tête d'un organisme en faisant confiance au premier venu ! Mais cela signifiait aussi qu'elle se méfiant sans doute autant de lui. Renan n'avait jamais été ouvertement manipulateur avec elle, mais la patronne du Cartel avait oublié d'être bête et devait le soupçonner de dissimuler ses intentions aussi bien que son identité. Difficile de faire confiance à quelqu'un que vous ne connaissiez pas vraiment.

Toujours est-il que la proposition de sa collaboration du moment était plus qu'alléchante. Si cela lui permettait d'éviter des questions gênantes ou de la curiosité mal placée, il n'allait pas s'en plaindre ! Qui plus est, même si Tesla était très vaniteux, son ego n'était pas mis à mal lorsqu'il était question de se faire passer pour un larbin. Il l'avait fait tellement de fois qu'il ne le comptait plus.

« Oh, mais ce n'est pas si loin de la vérité. Qui plus est, je ne vois rien d'humiliant à t'être associé, allons donc pour cette suggestion. »

Il pouvait donner l'impression de lui faire de la lèche et, au fond, c'était un peu le cas, mais Atia n'était pas assez sotte pour se laisser avoir par de tels compliments, il le savait bien. Toujours est-il qu'il allait la laisser mener la danse. Renan savait se mettre en retrait lorsque la situation le nécessitait.

« Allons-y et ne t'inquiète pas, même si je sais que j'ai l'air de quelqu'un avec beaucoup de classe, je ne suis pas très regardant sur ce genre de détails. La compagnie compensera. »

Nouveau compliment plus que grossier. Renan voulait qu'elle sache qu'il ne ferait pas la bêtise d'essayer de la flatter tout en sachant qu'elle n'apprécierait pas. Plus c'était gros, mieux ça passait en général, sans sous-entendu louche. Qui plus est, dans sa vie civile on ne pouvait pas vraiment dire que le laveur de vitres qu'il était avait de quoi se payer une voiture de luxe !
Comme Atia allait mener la danse, il lui fit signe de prendre les devants et, une fois n'est pas coutume, la suivit docilement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 30 Avr 2018 - 21:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar
Caesar

Afficher le profil
The Empress

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1988
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2017
ϟ Nombre de Messages : 445
ϟ Nombre de Messages RP : 257
ϟ Doublons : Barrett Anderson
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Une tête à laquelle on évite de chercher des embrouilles, même si elle n'est pas très haute. Des tatouages, parfois magiques. La poignée d'un katana qui peut sortir de son corps, par moments.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Kendo
- Kasai no Burēdo
- Maîtrise de la boxe chinoise
- Maîtrise des armes à feu
- Ebony & Ivory (pistolets)
- Munitions "Volcano"
- Munitions "Nitro"
- Protection mentale
- Sixième sens
- Régénération accélérée
- Corpus Maximus
- Immunité au feu

- "Next" (garde du corps)
- Donatello (chien de garde)
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
– J’imagine que ça doit être frustrant pour un type comme toi qui a l’air d’adorer faire de la lèche en échange de jolies petites images se moqua Atia pour la forme.

Elle ne le pensait pas vraiment et se doutait que son interlocuteur en avait parfaitement conscience. C’était juste un échange de fleurs verbales. Tesla semblait apprécier ce genre d’escrime rhétorique et la César n’était pas débutante à cet exercice.

– Tant mieux, je n’aurais pas à sortir mes bonbons et à voler le mode opératoire des kidnappeurs d’enfant, commenta la César de son humour noir avant de s’installer elle-même dans la voiture sans perdre davantage de temps.

Elle posa son derrière à l’avant à côté du chauffeur qui était déjà installé et attaché. Keith ne plaisantait jamais avec la sécurité routière. Atia estimait que laisser Tesla à l’arrière le rassurerait un peu. En bonne paranoïaque, elle comprenait le besoin d’être rassuré et quoiqu’en dise ce type avec ses discours pleins d’assurance, elle ne l’avait jamais vu prendre une décision avec le maximum de prudence dans la balance. Une modération qu’elle respectait naturellement. Accessoirement, c’était là une lubie qui allait bien à la César car elle pouvait s’en servir. Bon, c’était un peu chiant alors il fallait qu’elle soit motivée… et dans de bonnes dispositions. Un ensemble de critères assez exceptionnel pour approcher la rareté d’un alignement cosmique mille fois millénaire.

Un hochement de la tête répondit aux accords validés par Renan. Il savait être docile malgré ses commentaires parfois irrespectueux, c’était agréable. Enfin Atia n’était pas non plus dupe, elle se doutait bien qu’il n’agissait ainsi que parce que c’était présentement dans ses intérêts. Il était évident que dans d’autres circonstances, monsieur Tesla n’était pas aussi soumis. Peut-être que la dirigeante du Cartel Rouge pourrait vérifier cela… dans la laverie où ils arrivèrent. Oui, une laverie.

Keith arrêta sa voiture devant un petit établissement qui ne payait pas de mine et qui arborait le doux nom de « Bonnie Laundry ». Atia sortit de la voiture et se dirigea vers l’entrée comme si cela revenait à aller au Circus. Quoi, vous ne trouvez pas cet endroit normal pour un rendez-vous des forces criminelles ? Si c’était le cas pour Tesla, la César ne s’arrêta pas pour le rassurer. A la place, elle entra et tourna la tête en direction d’une vieille femme assise sur un fauteuil de jardin à côté de l’entrée.

– Vous avez de quoi enlever les tâches de groseilles ? demanda la guerrière comme si elle demandait à un boulanger s’il avait des produits sans gluten.

N’empêche que le boulanger aurait été plus poli. Il n’aurait pas levé la tête pour lancer aux nouveaux venus un regard peu accueillant. Toujours plus accueillant, cela dit, que le grognement qui fit office de réponse :

– Au fond. La porte verte.

Atia ne demanda pas son reste. Sans vérifier si Tesla la suivait, il n’y avait pas de raison qu’il s’abstienne, elle alla là où on lui avait indiqué d’aller. Le couloir en arrière salle était étroit et ne menait que sur trois portes. Deux blanches et une verte. Sans hésiter, elle ouvrit la verte et arriva dans une sorte de boudoir. Pas de fenêtre, des tapisseries vieillottes en apparence mais très bien entretenues. Des lampes qui n’auraient pas été déplacées dans les années 60 avec des fauteuils et des chaises assorties, le propriétaire des lieux aimait son confort. D’ailleurs il était assis sur le fauteuil le plus majestueux et aussi le plus confortable de la pièce, avec ce qui semblait être un album photo en main. D’assez petite taille, apparemment, et semblant âgé d’une quarantaine d’années bien avancées, il avait des cheveux gris parfaitement coiffés et des lunettes qui rendait à son visage un air sévère. Il fallait bien ça car le reste semblait plus doux que ce qu’on pouvait attendre d’un type comme ça. Et avec sa robe de chambre couleur bouteille toute moelleuse, on avait du mal à croire que cet homme travaillait dans une branche aussi sombre...

– Madame César ! Que me vaut le plaisir de cette visite ? s’exclama-t-il sur un ton qui voulait faire croire la surprise mais dont la politesse et le respect, en revanche, semblaient sincères.
– Motus. répondit l’impératrice du crime en guise de salut Je cherche des informations au sujet d’un meurtre qui a eu lieu il y a quelques années.

Directe, comme d’habitude. Motus en fut un peu déçu, de toute évidence. Mais il ne montra pas pourquoi. Et surtout, il n’exprima pas ses sentiments. Un professionnalisme comme Atia les appréciait. Encore que dans ce cas, elle n’aurait pas été contre un peu plus de démonstration. Récolter des informations concrètes sur cet homme ne serait pas un luxe. Elle savait juste qu’il avait les moyens de changer de base comme de chemise et qu’il ne se privait pas de le faire régulièrement. Irrégulièrement aussi, en vérité.

– Je ferais au mieux… mais avant, si je puis me permettre… je ne crois pas connaître votre associé… Une nouvelle recrue ? demanda-t-il sur un ton trop onctueux pour être honnête.

Il était doué, mais Atia devina qu’il n’aimait pas trop avoir un inconnu dans son petit salon. A croire que la présence de Tesla pouvait altérer la qualité du thé qui fumait dans la tasse posée sur la table basse.

– Il est assez grand pour se présenter tout seul. Mais ne vous inquiétez pas, Motus, il ne mords pas.

Et elle n’ajouta rien d’autre, préférant laisser à Tesla le soin de jouer le rôle qui l’arrangeait. Le regard de la criminelle se concentrait sur leur informateur du soir mais son oreille restait attentive sur ce qui allait se dire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 1 Mai 2018 - 15:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4625
ϟ Nombre de Messages RP : 1521
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
L'habit ne fait pas le moine, Renan le savait bien ! C'est pour cette raison qu'il ne se formalisa pas lorsque la patronne du Cartel se dirigea vers une laverie. La base de SHADOW était elle aussi camouflée derrière un écran peu reluisant et ils n'avaient jamais eu le moindre problème, preuve que c'était payant ! Laissant Atia diriger la situation, après tout, c'était elle qui savait où ils se rendaient, Renan resta silencieux et lui emboîta simplement le pas jusqu'à ce qu'ils atteignent la fameuse porte verte qu'elle poussa sans hésiter. L'endroit était vraisemblablement figé dans le passé, mais comme ils n'étaient pas ici pour demander des conseils de décoration au propriétaire de lieux, Renan ne s'attarda pas sur ce point. Ses prunelles se glissèrent jusqu'à l'homme en question qui eut tôt fait d'accueillir Atia comme il se devait. Apparemment, ils se connaissaient bien, preuve qu'elle ne lui avait pas menti. Pas trop du moins. Conformément à son comportement depuis leur arrivée à la laverie, Tesla resta en retrait, observant et écoutant ce qui se disait. Peut-être que l'homme n'allait pas s'intéresser à lui et se contenter de répondre à Atia sans demander autre chose ?

Mais non. Comme toutes les personnes tournées vers les renseignements, cet homme devait lui poser des questions, savoir qui il était et surtout, comprendre quel était son lien avec Atia. Au fond, Renan ne pensait pas que cet individu était particulièrement intéressé par sa personne, il devait surtout faire ce qu'il savait faire le mieux : obtenir des renseignements !
Haussant légèrement les épaules, le trentenaire répondit d'une voix volontairement moins autoritaire qu'à l'accoutumée.

« Une éventuelle future recrue. Vous êtes bien placé pour savoir qu'elle ne s'allie pas à n'importe qui, je dois faire mes preuves comme tout le monde. Et j'ai besoin de votre aide pour y arriver, alors si vous ne voulez pas être responsable de mon échec, je suis sûr que vous allez vous montrer prolixe, n'est-ce pas ? »

L'autre ne semblait pas se laisser émouvoir ou charmer par ce petit discours. Comme Tesla le pensait, il se moquait certainement de savoir à qui il avait affaire et se doutait certainement que le Français n'avait pas été totalement honnête avec lui. De toute manière, il n'allait pas pouvoir le forcer à lâcher le morceau, autant continuer sur la suite de leur entretien sans perdre davantage de temps !

« Et comment puis-je vous aider ? »
« Nous aimerions savoir tout ce que vous avez au sujet du meurtre d'un civil en 2009. Il s'appelait Jack Talley. »

L'homme hocha la tête sans répondre et se déplaça légèrement dans son fauteuil pour saisir quelque chose posé sur la table un peu plus loin. Vu le décor de la pièce, Renan se serait presque attendu à le voir sortir un minitel ou un appareil digne de figurer dans un film d'Austin Powers, au lieu de cela l'individu saisit une sorte de tablette tactile améliorée. Renan n'était pas spécialement calé en nouvelles technologies, mais il savait reconnaître du bon matériel lorsqu'il en voyait. Apparemment, même en était fan d'une époque révolue, on devait se mettre à la page pour survivre dans le monde des renseignements.
Après quelques instants à pianoter sur sa tablette, l'homme acquiesça et reprit la parole.

« Un laveur de carreaux, célibataire et sans enfants connus. Il était tuteur de son neveu. Il a été tué dans une ruelle d'un quartier chaud de la ville. Multiples traces de blessures à l'arme blanche, mais aussi d'autres non identifiées. Il n'avait plus de porte-feuille et ses objets de valeur ont été dérobés. La police a conclu à un vol crapuleux et n'a jamais trouvé le responsable. »
« Et c'est tout ? Je m'attendais à ce que vous ayez plus qu'un simple rapport de police. » L'homme esquissa un bref sourire amusé.
« Oh, mais ce n'est pas tout. En comparant à ma base de données, j'ai pu constater que les blessures non identifiées correspondent à celles trouvées dans un autre crime. Mais là, il s'agissait d'un Vigilant qui a été sauvagement tué dans le même quartier. White Shark, un indépendant au passé trouble. Tué en 2010, son corps a été inhumé dans la fosse commune vu que personne n'a pu l'identifier. »

Renan resta silencieux. Il avait fait le choix de parler de Jack et non de son identité criminelle pour la bonne et simple raison qu'il était encore plus discret que Tesla. En dehors de SHADOW, personne ne le connaissait. Ses prunelles se posèrent sur Atia, se demandant si elle souhaitait présenter elle-même les similitudes entre leurs deux affaires.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 10 Mai 2018 - 18:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar
Caesar

Afficher le profil
The Empress

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1988
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2017
ϟ Nombre de Messages : 445
ϟ Nombre de Messages RP : 257
ϟ Doublons : Barrett Anderson
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Une tête à laquelle on évite de chercher des embrouilles, même si elle n'est pas très haute. Des tatouages, parfois magiques. La poignée d'un katana qui peut sortir de son corps, par moments.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Kendo
- Kasai no Burēdo
- Maîtrise de la boxe chinoise
- Maîtrise des armes à feu
- Ebony & Ivory (pistolets)
- Munitions "Volcano"
- Munitions "Nitro"
- Protection mentale
- Sixième sens
- Régénération accélérée
- Corpus Maximus
- Immunité au feu

- "Next" (garde du corps)
- Donatello (chien de garde)
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Bien qu’étant de nature curieux, Motus était plus discret que la plupart des gens du milieu. C’était pourtant déjà une qualité bien importante avec ce métier. Mais certains n’arrivaient pas à cacher l’avidité qui occupait leur regard lorsqu’ils étaient en pleine cueillette d’information. L’aura de la fouine, en quelques sortes. Eh bien ce n’était pas le cas de Motus qui conservait en permanence son air de gentlemen bienveillant et intéressé. De l’intérêt poli, c’était tout ce qu’il affichait et, le plus souvent, cela suffisait à charmer ses interlocuteurs. Encore que… Atia doutait qu’il aille encore bien souvent sur le terrain. Un type de son acabit devait plutôt déléguer.

Ainsi, cela n’étonna pas Atia de voir cet homme interroger Tesla mais la combattante n’alla pas jusqu’à deviner les intentions de Motus. Elle espérait juste qu’il ne s’amusait pas à grappiller des informations sur elle et sur ses contacts pour les remettre entre de mauvaises mains. Techniquement, il n’était pas un ennemi du Cartel, autrement Atia l’aurait salué avec plus de plomb, mais il faisait partie des individus assez intelligents et retors pour se dire, peut-être, qu’il pourrait retourner sa veste. Autant dire que la César ne prenait jamais ses promesses pour argent comptant. Elle ne fut pas non plus surprise de voir son absence de réaction devant la demande de Tesla, pas plus qu’elle fut étonné de le voir tendre la main pour consulter ses données. Ce type avait de quoi rendre jaloux bien des journaux et autres collecteurs d’informations. En tout cas, elle écouta avec attention, curieuse elle aussi d’en savoir un peu plus sur celui qui poussait Tesla à sortir de sa zone de confort pour réclamer sang et vengeance.

Le profil qui fut présenté avait quelque chose d’un peu décevant, dut-elle reconnaître. Ce Talley n’avait pas l’air passionnant. La seule chose qui empêcha la criminelle de se désintéresser complètement de lui était qu’elle le savait lié d’une manière ou d’une autre à Tesla. Et puis si ça se trouve, si ce dernier devait finir par mourir sa nécrologie ne serait pas si différente de celle que Motus venait de donner. Ah et aussi Atia appris que la seule famille qu’avait le défunt était un neveu… La nouvelle la fit pencher la tête. Une hypothèse venait d’y entrer… Rapidement remplacée par la déception d’apprendre que leur informateur n’avait… rien d’autre.

– Un parallèle intéressant, mais vous n’êtes pas allé jusqu’à résoudre l’affaire complètement n’est-ce pas ?
– Tout cela m’aurait semblé terriblement ennuyeux et fastidieux. Deux hommes tués de façon étrange, ce n’est pas assez pour attirer ma curiosité. Si la chose s’était répétée, je ne dis pas… Il n’y a que deux choses qui stimulent ma concentration dans cette histoire : le fait que monsieur Talley était un mutant, comme l’indiquait le rapport d’autopsie, et que son pouvoirs assez particulier, si j’en crois le légiste, ne l’a pas inspiré à une vie moins médiocre. Mais cela, malheureusement, arrive très souvent. La normalisation des Super en est presque triste.

Un soupir impressionnant vint ponctuer cette déclaration, suivit par une longue gorgée de thé. Atia attendit patiemment. Elle savait qu’il avait autre chose à dire. Et cela ne manqua pas. La tasse reposée, Motus reprit :

– Et le fait qu’à présent vous soyez intéressée par cette vieille histoire. J’en déduis que la chose est un peu plus importante que ce que je pensais.
– Un peu plus, effectivement, répondit Atia en levant la main pour se gratter – lentement – une de ses cicatrices.

Motus n’avait rien perdu de ce mouvement et cela lui fit écarquiller légèrement les yeux.

– L’univers n’est décidément pas avare en surprise, se contenta-t-il de commenter.

La César était prête à parier que cela allait motiver cet homme à mettre son nez dans tout cela. A commencer par creuser un peu plus sur Jack Talley. Atia ne regarda pas son associé du soir mais elle espéré qu’il était préparé à cela. Et surtout que ses éventuelles réactions ne porteraient pas atteinte à ses affaires. Motus était potentiellement dangereux, certes, mais il était aussi très très utile.

– Dites-nous ce que vous savez sur ce White Shark et sur ses ennemis.
– Mis à part le fait qu’il en avait plus que Jack Talley ? répliqua-t-il aussitôt sur un ton amusé.

Pas sûr qu’il croyait ce qu’il était en train de dire.

– Eh bien il n’avait pas un dossier aussi clean. Avant de devenir un Vigilant, on le soupçonnait d’avoir joué dans l’autre camp. Son nom est apparu dans plusieurs affaires plutôt sales. Meurtres, vols… les victimes étaient bien placées d’ailleurs. Il y avait un sénateur et un ambassadeur dans le lot. Mais aucune preuve tangible et puis il a fini par se réorienter sur les criminels. Jusqu’à sa mort, c’est tout ce qu’il a fait de notable. Quelques uns de tes associés les plus matures devraient avoir des anecdotes assez intéressantes, d’ailleurs. Pas de super-pouvoirs par contre. Juste des muscles, beaucoup de violence, un bel arsenal et un équipement de plongée qui me fait penser que son identité secrète était d’origine militaire. Quant à ses cibles. Des voyous plus ou moins importants… Nommer un groupe ou une personne en particulier serait compliqué, il agissait surtout par zones, restant près des fleuves ou de la baie. On a longtemps cru que c’était un écoterroriste.
– Pourquoi cela ?
– Par trois reprises, il s’en est pris à des cambrioleurs qui ont tenté de voler de l’équipement de pointe à un centre de recyclage. L’étonnement fut assez visible sur le visage de la César Je sais, qui voudrait voler des poubelles, n’est-ce pas ? Encore que je pense que les biens en question étaient un poil plus sophistiqués que ça. Et surtout, les voies de certains voleurs sont impénétrables.

Plusieurs hypothèses se formaient à présent dans l’esprit de la César. Elle n’était pas certaine qu’il soit judicieux de les exprimer à voix haute en présence de Motus. Malgré cela, la combattante tourna la tête vers Tesla pour voir ce qu’il avait à dire de tout cela ou vers quel sujet il voulait orienter leurs questions. Peut-être voudrait-il revenir sur ce que Motus savait de la mort de Jack. Sur ce sujet, Atia ne demanda pas beaucoup de détails, moins par pudeur que par envie d’éviter de demander des trucs inutiles que Tesla savait déjà et qui donc ne feraient pas avancer leur enquête.
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 12 Mai 2018 - 19:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4625
ϟ Nombre de Messages RP : 1521
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan ne s'était jamais inquiété du fait que Jack avait été « démasqué » en tant que méta-humain. Ce n'était rien de bien exceptionnel de nos jours et il avait mené une vie parfaitement normale en dehors de son rôle au sein de SHADOW, donc autant dire qu'aucun policier n'irait imaginer que des deux points étaient liés. Il attendit donc que l'homme continue ses explications, même s'il se montra assez surpris qu'Atia « dévoiler » les raisons de son intérêt. Allez savoir, peut-être que son geste vers sa cicatrice n'était qu'une réaction involontaire de son corps ? En tous les cas, il semblait évident que cela n'avait pas échappé à ce Motus qui devait savoir quand parler et quand se taire.

Il hocha plusieurs fois la tête pour indiquer qu'il entendait et comprenait ce que l'homme disait, mais n'interrompit son silence qu'en sentant le regard d'Atia se poser sur lui. Peut-être que ces affaires étaient effectivement liées. Mais il ne pourrait pas en être sûr dans l'immédiat et, qui plus est, il lui faudrait certainement vérifier toutes ces données de son côté. Poser trop de questions axées sur des sujets sensibles risquait surtout de lui attirer des ennuis. Mieux valait éviter d’en arriver là.

« S'est-il réellement réorienté ? »
« Comment cela ? »
« Je n'ai rien contre les politiciens, mais nous savons tous les trois qu'ils ne sont pas forcément les plus... réglos qui existent, n'est-ce pas ? Vous avez dit qu'il s'en était pris à un sénateur et à un ambassadeur, est-ce qu'il est envisageable de penser que ces hommes étaient liés à une mafia ou quelque chose d'approchant ? »

En tous les cas, ils n'étaient pas liés à SHADOW ! L'organisme avait un certain nombre d'individus dans la politique, mais aucun n'était décédé de mort violente. Ou du moins pas durant cette période, il était donc possible que Jack et son coéquipier ne soient qu'une cible parmi d'autres. Ce serait assez rassurant d'une certaine manière puisque cela signifierait que SHADOW n'avait pas de soucis à se faire, mais d'un autre côté, ils risquaient aussi d'avoir beaucoup plus de mal à démasquer le responsable. Parce qu'ils n'étaient jamais sûr d'être sur la bonne voie, pas avant d'obtenir des aveux et des preuves.

Motus sembla réfléchir quelques instants avant de répondre. Renan était certain qu'il avait d'ores et déjà pensé à cette possibilité et que son hésitation n'était qu'un effet censé les faire s'impatienter.

« C'est amusant que vous posiez la question, parce qu'il y avait justement eu quelques doutes à ce sujet. Certaines personnes prétendaient qu'ils ne respectaient pas totalement les lois et qu'ils avaient des comptes à rendre à leurs électeurs, mais rien n'a jamais été prouvé. »
« Détail qui n'a guère d'importance pour un Vigilant, n'est-ce pas ? »
« En effet. »
« On peut donc envisager que cet homme ait pensé que Jack et l'autre victime avaient quelque chose à se reprocher, eux aussi et qu'il a donc décidé de s'en débarrasser en les tuant ? »
« C'est une possibilité, mais encore une fois, nous n'avons pas de preuve pour étayer cette hypothèse. »

Renan avait l'habitude de se reposer sur des hésitations. Il était assez rare que ses recherches débouchent sur quelque chose de vraiment probant et il devait souvent compter sur la chance pour progresser dans ses enquêtes. Ça ne l'enchantait pas, étant très cartésien et pragmatique, mais cette histoire était trop importante pour qu'il envisage de se montrer tatillon.

« Et vous avez des traces de ses actions au cours des dernières années ? Voire des derniers mois éventuellement. Ou toute autre information de ce genre.... » L'homme sourit quelques instants avant de hocher la tête.
« On peut dire ça. Il y a trois mois, un corps a été retrouvé près de Lincoln, ses blessures correspondent exactement à celles trouvées sur les autres victimes. Il serait donc assez logique de penser qu'il y a un lien, même.... »
« Même sans preuve, je sais. » Il tourna la tête vers Atia. « Lincoln, c'est plus ou moins sur votre territoire, non ? »

Bon, pas directement, le Circus était établi sur les docks de ce qu'il en savait, mais Atia était aussi la patronne du Cartel Rouge et son influence dépassait les limites de ce quartier.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 3 Juin 2018 - 12:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar
Caesar

Afficher le profil
The Empress

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1988
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2017
ϟ Nombre de Messages : 445
ϟ Nombre de Messages RP : 257
ϟ Doublons : Barrett Anderson
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Une tête à laquelle on évite de chercher des embrouilles, même si elle n'est pas très haute. Des tatouages, parfois magiques. La poignée d'un katana qui peut sortir de son corps, par moments.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Kendo
- Kasai no Burēdo
- Maîtrise de la boxe chinoise
- Maîtrise des armes à feu
- Ebony & Ivory (pistolets)
- Munitions "Volcano"
- Munitions "Nitro"
- Protection mentale
- Sixième sens
- Régénération accélérée
- Corpus Maximus
- Immunité au feu

- "Next" (garde du corps)
- Donatello (chien de garde)
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
– Donc pour faire simple... Ou du moins essayer, avec le brouillard qui composait le peu d’informations dont ils disposaient. Il est possible que celui ou ceux qui ont tué ce White Shark l’ai tué soit parce qu’il s’orientait un peu trop politique, soit parce qu’il s’en prenait à des voleurs de poubelles ?

Il n’en fallait parfois pas plus pour justifier un meurtre. Là-dessus, la Caesar ne jugeait pas. Cela arrivait moins sur ses années de sagesse, mais il lui était arrivé de tuer par impulsion alors… Bref, tout cela ne les aidait pas vraiment à faire un rapprochement avec celui ou ceux qui ont tué Jack. Malgré tout, résoudre l’énigme White Shark était leur meilleure chance d’obtenir des information et comme cette piste là semblait plus exploitable, c’était leur meilleure option.

– Vous auriez pu le dire plus tôt qu’il y avait des morts récents portant les traces qui nous intéressent. commenta Atia avec agacement.
– Mais ma chère Atia, ceci n’est pas un film d’auteur, il faut respecter la chronologie d’une histoire pour que les pièces qui la composent s’assemblent.
– Bien sûr. répliqua-t-elle avec un faux sourire.

Il voulait surtout faire durer la chose pour grappiller le plus d’information possible sur ses invités, que ce soit dans leurs questions, leurs raisonnements ou leurs réactions. La criminelle aurait presque un frisson en pensant à tous les scénarios qui devaient traverser l’esprit de cet homme. Il faudrait qu’elle soit plus modérée dans ses consultations auprès de lui à l’avenir. Ou encore passer par un intermédiaire pour éviter d’en dévoiler trop, mais surtout se contenter de causer « business ».

– J’ai des contacts. affirma-t-elle ça devrait aller pour l’instant, à moins que ce cher Motus n’ait d’autres annonces en réserve, pour le suspense bien sûr.
– Ma foi non alors je ne vais pas vous retenir plus longtemps, mes chers. Pensez à transmettre mes meilleurs vœux à votre fille, madame.

Chez ce genre de gars, on ne pouvait jamais savoir si ces commentaires étaient sincères, flagorneurs ou s’ils dissimulaient une menace. Dans le doute, Atia répliqua sur un ton acide et avec beaucoup de sarcasme :

– Des peluches Hello Kitty seraient plus appropriées mais je suppose que je peux passer le message.

Puis ils s’en allèrent et remontèrent dans la voiture. Atia demanda à Keith de partir en direction du Lincoln et tandis que la voiture reprenait sa route, elle passa un coup de fil.

– Big T, j’ai besoin d’un service. Dis-moi tout ce que tu sais sur un cadavre qu’on a trouvé dans ton secteur il y a trois mois... et elle lui donna toutes les informations nécessaires pour lui rafraîchir la mémoire.

Big T n’était pas son vrai nom ni même son pseudo mais Atia l’appelait ainsi, un peu pour le rabaisser, il fallait l’admettre. Le type avait tendance à lui manquer de respect et surtout à critiquer son autorité. Ce n’était pas le genre à aimer avoir une femme au-dessus de lui en terme de pouvoir. Du coup elle le renvoyait chier, gentiment lorsque l’affaire n’était pas trop grave, avec de petites moqueries comme ce surnom, mais plus violemment lorsqu’il faisait le con avec elle. En ce moment, il s’était calmé et Atia savait que c’était là un signe de respect. Pas le genre à mitonner un coup d’état en toute discrétion. Du coup il faisait son taf de son côté, il respectait la chaîne alimentaire et Atia lui accordait l’indépendance et le minimum de respect qu’il méritait. C’était beaucoup pour une grande gueule pour lui.

Bref, au cours de ce charmant entretien au cours du quel son interlocuteur ne manquait pas de manger toutes les syllabes superflues, la César obtint une adresse plus précise qu’elle indiqua à Keith.

– Le lieu du crime ressemble à un mini champ de bataille apparemment, c’est sur le terrain d’un parking laissé plus ou moins à l’abandon. Big T dit que les mutants du quartiers ont l’habitude d’y faire joujou donc les flics n’ont pas trop chercher à creuser l’affaire. Ce meurtre était plutôt propre pour le quartier du Lincoln, ils ont d’autres priorités. comme tout le monde, ces temps-ci, d’ailleurs Mais de fait ça en fait un lieu idéal pour un combat assassin. Et si ce n’est pas ce qui s’est passé, on y trouvera certainement des témoins. Ça ne dort jamais beaucoup dans le coin...

Question de survie, probablement.

– Alors ? Tu en penses quoi de Motus ? demanda-t-elle à Tesla pour faire causette sur la route.

Elle parlait aussi bien du contenu des informations qu’il leur avait données que du personnage lui-même.
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 4 Juin 2018 - 13:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4625
ϟ Nombre de Messages RP : 1521
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Motus ne leur apprit pas grand-chose de plus et Renan resta silencieux jusqu'à ce qu'ils quittent les lieux. Il laissa Atia passer son petit coup de téléphone avant de rompre le silence lorsqu'ils reprirent place à bord du véhicule qui prit la route de territoire de Big T. Un sourire ourla ses lèvres, invisible sous son masque bien évidemment, lorsqu'elle le questionna à propos de son impression sur Motus. Renan n'était pas homme à confier ses pensées, mais ce n'était rien de très risqué à ce niveau, même s'il comptait rester méfiant. Avec une femme comme Atia, mieux valait l'être deux fois plutôt que pas assez !

« Oh, il n'a pas autant de charme que toi, mais il a un goût certain pour la décoration d'intérieur et pour le théâtre. J'en viens à me demander où tu déniches tous tes hommes. » Même si ce Motus n'était techniquement pas « l'un de ses hommes ». Il soupira légèrement. « Mais il connaît son métier. Il a des informations intéressantes et des réponses à quasiment toutes nos questions. Après, je me demande simplement s'il n'est pas du genre à revendre les informations glanées chez certains de ses clients, à d'autres clients. Je l'ai trouvé très curieux en ce qui te concerne. Ou en ce qui nous concerne. » Il haussa légèrement les épaules. « Cependant, j'imagine que s'il s'agissait d'une personne peu fiable, tu ne travaillerais plus avec lui. J'imagine donc que personne n'entendra parler de ce type bizarre qui t'accompagnait. »

Au fond, ce n'était guère important. Atia savait très peu de choses sur lui tandis que d'autres membres du Cartel Rouge pouvaient se targuer de l'avoir vu sans son masque. Le Mandarin était un allié puissant et c'était pour cette raison que le Français avait fait preuve d'autant d'audace. Il doutait qu'un homme pareil soit prêt à le trahir sans une excellente raison. Atia non plus cela dit, mais elle ne possédait pas la même... aura que le Chinois. Et ce dernier avait le prestige de l'âge. En bref, le fait que d'autres criminels soient au courant qu'Atia frayait avec des personnes masquées ne changerait rien à sa vie – et n'intéresserait certainement pas grand monde.
De toute manière, si des ennuis débarquaient tout à coup, il saurait retrouver la trace de Motus.

Après ce bref instant de silence, le Français reporta ses prunelles sur sa voisine.

« Et qu'espères-tu trouver à Lincoln ? Tu penses que ton Big T peut avoir quelque chose à voir avec cette histoire ? » Il marqua un bref silence. « Je peux m'arranger pour me procurer tout ce qui concerne cette affaire. Parfois les agents donnent simplement l'impression de ne pas fouiller alors qu'ils sont plus curieux une fois dans leurs locaux. J'ai quelques contacts dans la police et si ça dépasse leurs compétences, je m'arrangerai autrement. »

Pénétrer de force et discrètement dans un commissariat n'était rien de bien compliqué, ni gravissime pour quelqu'un comme Renan. Au pire des cas, il enverrait des hommes à lui, mais dans la mesure du possible, il préférait s'en charger en personne.

« Doit-on s'attendre à des problèmes avec lui ? »

Il n'était pas naïf : le Cartel Rouge n'avait rien à voir avec SHADOW et tous les hommes sous Atia n'approuvaient pas forcément ses décisions. SHADOW était davantage comparable à une unité militaire très ordonnée et Renan n'avait jamais eu à ses soucier des états d'âme de ses agents. Pas trop du moins.
Toujours est-il qu'ils finirent par arriver sur les lieux du fameux crime. Renan laissa la patronne des lieux prendre les devants et lui emboîta le pas en tout discrétion, comme à l'accoutumée. Il ignorait si l'autre homme allait les retrouver sur place, mais cela ne l'intéressait pas spécialement. Lorsqu'on leur précisa l'emplacement exact où le corps avait été retrouvé, Renan en profita pour observer les environs, essayant de repérer un bâtiment ou quelque chose de suspect. Un renseignement quelconque peut-être ? Malheureusement l'endroit était un parking parfaitement normal, bordé de bâtiments parfois abandonné. Certainement une ancienne zone industrielle qui avait été délaissée au profit d'une autre. Rien de bien probant en somme. Un léger soupir lui échappa tandis qu'il jetait un coup d’œil à Atia.

« Il ne serait pas envisageable que ce soit les hommes de ce Big T qui seraient responsables de ça, mais qui n'oseraient pas le dire ? » D'un ton légèrement plus taquin, il conclut : « Tu peux faire peur parfois. »

Mais pas à lui, fort heureusement !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 13 Juin 2018 - 17:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar
Caesar

Afficher le profil
The Empress

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1988
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2017
ϟ Nombre de Messages : 445
ϟ Nombre de Messages RP : 257
ϟ Doublons : Barrett Anderson
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Une tête à laquelle on évite de chercher des embrouilles, même si elle n'est pas très haute. Des tatouages, parfois magiques. La poignée d'un katana qui peut sortir de son corps, par moments.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Kendo
- Kasai no Burēdo
- Maîtrise de la boxe chinoise
- Maîtrise des armes à feu
- Ebony & Ivory (pistolets)
- Munitions "Volcano"
- Munitions "Nitro"
- Protection mentale
- Sixième sens
- Régénération accélérée
- Corpus Maximus
- Immunité au feu

- "Next" (garde du corps)
- Donatello (chien de garde)
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
– Je ne peux pas dire que Motus est mon homme à proprement parler, précisa Atia d’une voix égale.

Mieux valait être réaliste là-dessus. Compter sur des anguilles comme Motus serait trop dangereux. S’assurer leurs services ponctuellement et faire en sorte qu’ils ne soient pas une menace pour le business était déjà beaucoup. Les laisser s’approcher de trop près serait un risque trop important. Motus savait trop de choses et c’était le genre d’individus qui devaient certainement s’amuser à jouer les araignées dans son coin, à tisser sa toile et à y faire danser ses proies avant de les dévorer. La gestion des criminels de Star City était un art délicat. Finalement, Atia César était beaucoup plus subtile que ce que certaines rumeurs voulaient bien laisser croire. La retenue était une qualité importante.

– Il est fiable dans ce qu’il dit et aussi avec ce qu’il fait de ses informations. Il sait ce qui l’attend s’il s’amusait à diffuser des infos qui me nuiraient de près ou de loin.

La vérité était sans doute moins radicale que ça. Assurément, Motus, tout comme bon nombre des collaborateurs proches ou moins proches d’Atia, jouaient en équilibre sur une ligne dangereuse pour rester dans ses faveurs tout en faisant prospérer leurs affaires. Certains se cassaient la figure et en subissaient les conséquences, d’autres restaient sur le fil, plus ou moins en équilibre.

– Du coup je ne peux te garantir qu’aucune âme n’entendra le récit de ta rencontre en ma compagnie avec Motus. Je peux jute te promettre que ça ne me pétera pas à la gueule. assura-t-elle avec un sourire qui n’adoucissait en rien les intonations de menace qui accompagnaient bien souvent, il fallait l’avouer, ses promesses.

Si Tesla venait lui chier une pendule parce qu’une rumeur était née de cette entrevue, elle le renverrait joliment sur les roses. Au pire, il changerait de costume et basta.

– Peu probable. Big T et ses gars ne font pas trop dans la discrétion. Quand ils sont liés à un meurtre, ça fout un sacré bordel. presque de quoi leur valoir une invitation au Circus, mais bon, en dehors de leur violence assez accentuée, leurs prestations n’étaient pas toujours très spectaculaires On peut s’attendre à pas mal de choses mais en gros ça devrait aller. Évite juste de le provoquer inutilement. Surtout s’il ne te cherches pas en premier. Ce genre de garçon est susceptible. Un problème de taille, sans doute. ne put-elle s’empêcher d’ajouter en guise de moquerie généralisée envers les hommes et leurs petits complexes.

Et oui, elle se jugeait en droit de faire ce genre de remarque. Après tout ce qu’elle s’était pris dans la gueule juste parce qu’elle était une femme, c’était un droit qu’elle se donnait volontiers sans chercher à demander la permission. Tout comme elle choisit de ne faire aucun signe de salut, de la tête ou de la main, lorsque Big T les accueillit. Lui-même n’en fit pas. Macho jusqu’aux ongles. Mais pas assez con pour le montrer plus que ça. Intérieurement, Atia jubilait. C’était une des expressions de son pouvoir qu’elle appréciait le plus. Elle apprécia moins qu’il s’amuse à essayer de lui extirper des informations sur le pourquoi du comment. Pourquoi ça intéresse la grande César ? Y a quoi à gagner dans cette histoire ? Est-ce qu’il faut que je remontre mes crocs pour défendre mon bout de gras ?… Mais ferme-là, pauvre mec, tout ne tourne pas autour de ton nombril. Bien sûr, Atia s’abstint de répondre de la sorte, mais Big T comprit l’idée principale car il alla vérifier quelque chose un peu plus loin. Tant mieux, la César commençait à avoir la gâchette qui la démangeait.

– Et faire le ménage aussi proprement derrière ? Je croirais plus à une attaque d’alligators venus des égouts. répliqua-t-elle.

Se moquer en compagnie de Tesla était plus sain que de sortir son flingue mais malheureusement, Atia ne put continuer car le concerné revint… avec un gamin à ses côtés. Baskets flambants neuves arborant une marque internationalement connue par la race universelle des kékés, hoodie et casquette en combo assumé, la démarche malgré tout plus hésitante que celle de son Big Bro. Ce dernier présenta le petit canard comme étant un témoin potentiel. Bien sûr, il n’avait pas parlé aux flics. Cela dit, vu sa tête actuellement, il devait le regretter. Sans doute que la perspective de causer avec tatie Atia ne l’enchantait guère. Avec un peu d’imagination, on pourrait presque sentir l’odeur de l’urine de la peur.

Pas de bol pour lui, la Caesar n’était pas du genre à dégainer le chocolat chaud.

– Raconte. Qu’est-ce que tu as vu ?

Son regard était un poil plus doux que sa voix mais cela ne fit pas grand-chose. Le gamin dut déglutir à de nombreuses reprises avant de l’ouvrir.

– Je… je rentrais de soirée quand j’ai vu… ils se battaient. C’était pas comme, pas comme des Supers qui se mettaient sur la gueule, y avait pas d’explosions ou… mais c’était violent, les gars faisaient pas semblant… Celui… celui qu’est mort. Il avait des pouvoirs, c’est clair. Mais l’autre… l’autre et… je sais pas c’que c’était mais c’était pas humain. C’était à poil et sa peau était toute blanche et… je crois que ça n’avait pas d’yeux...
– Alien, mutant ou monstre ?
– Heu...
– Grue, machin de laboratoire ou bêbête mystique ?
– J’ai… j’ai fait un dessin.

Et tandis que Big T engueula le petit qu’il traitait de tapette d’artiste, Atia et Tesl purent observer le croquis d’une créature qui n’avait d’humanoïde que la forme… vaguement.

Le truc ressemble à ça
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 16 Juin 2018 - 15:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4625
ϟ Nombre de Messages RP : 1521
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Tesla resta en retrait, observant Atia bavarder avec le gamin que Big T venait de leur apporter... ou plutôt l'interroger pendant qu'il se liquéfiait ! Apparemment, la patronne du Cartel en imposait et même si Renan savait qu'elle pouvait avoir l'air intimidante, il trouvait toujours cela assez comique de pouvoir le vérifier en personne. Il semblait qu'il ne faillait pas forcément être un homme au visage repoussant et à la corpulence de bodybuildeur pour se faire un nom et une place dans le métier !

Le gamin ne leur apprit pas grand-chose d'intéressant, que ce soit parce qu'il ne savait rien de plus, ou parce qu'il craignait de dire une boulette et de voir Atia perdre patience. Le trentenaire resta muet et observa l'échange tout le long de l'interrogatoire et ce n'est que lorsque la César obtint un dessin qu'il se rapprocha qu'elle. En posant les yeux sur le croquis, Renan ne put s'empêcher de songer qu'un truc aussi laid et flippant avait forcément dû être remarqué par d'autres personnes, puis il songea qu'ils étaient en plein invasion du Terminus : les gens ne prêtaient pas forcément attention à ce genre de « détails ».

Après quelques secondes d'observation, il s'autorisa une petite remarque.

« Soit le gamin ne sait vraiment pas dessiner et louche, soit ce truc n'a rien d'un humain. Autant dire qu'une horreur pareille doit se remarquer à dix lieues à la ronde, mais j'imagine qu'avec tout ce qui se passe dans le coin ces derniers mois, les habitants du quartier n'ont pas forcément jugé nécessaire de le signaler. »

Qui plus est, vu que Big T semblait « régner » sur ce quartier, il pouvait mettre la pression sur les habitants pour que ces derniers n'aillent pas prévenir la police s'ils voyaient des choses étranges ! Renan n'en savait pas plus, mais il était sûr d'une chose : ils n'apprendraient pas grand-chose de plus de la part de ce gamin. Le mieux à faire restait de fouiller les archives, puis éventuellement de se servir de leurs contacts respectifs pour essayer de dénicher des informations sur cette chose. Même une simple localisation serait utile, ils pourraient avoir une idée de la zone dans laquelle la créature progressait.

Après quelques secondes de silence, il reprit.

« J'opterais plutôt pour la bestiole échappée d'un laboratoire. On sait que les aliens sont souvent accueillis par l'UNISON et je doute qu'un truc pareil leur ait échappé. » SHADOW surveillait l'UNISON, il savait de quoi il parlait. « Mais je doute que ton fan puisse nous en apprendre davantage. »

Il pensait avoir fait le tour de ce qu'ils pouvaient apprendre pour le moment, mais peut-être qu'Atia avait d'autres choses à lui révéler ? Ils avaient déjà pas mal partagé pour aujourd'hui, mais le Français n'était pas contre d'autres révélations si elle en avait en réserve. Il n'était pas naïf et leur entrevue ne déboucherait pas sur une amitié fraternelle, cependant il faisait tout son possible pour améliorer ses relations avec le Cartel Rouge et plus précisément, avec le Circus Maximus.
Après un bref instant de réflexion, il conclut ses pensées :

« Je vais charger plusieurs de mes hommes d'enquêter à ce sujet, même s'ils sont déjà pas mal occupés pour le moment. » Invasion Terminus oblige. « Avais-tu autre chose à me montrer ou à me dire ? Ce n'est pas que je me lasse de ta compagnie, bien au contraire, mais je ne voudrais pas que tes hommes pensent que tu as fini par avoir le béguin pour moi.. » Parce que ça finirait par arriver, bien entendu ! « Bien sûr, je te communiquerai toutes les informations que je pourrais obtenir. »

Même s'il ne savait pas encore quand il le pourrait.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 20 Juin 2018 - 16:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar
Caesar

Afficher le profil
The Empress

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1988
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2017
ϟ Nombre de Messages : 445
ϟ Nombre de Messages RP : 257
ϟ Doublons : Barrett Anderson
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Une tête à laquelle on évite de chercher des embrouilles, même si elle n'est pas très haute. Des tatouages, parfois magiques. La poignée d'un katana qui peut sortir de son corps, par moments.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Kendo
- Kasai no Burēdo
- Maîtrise de la boxe chinoise
- Maîtrise des armes à feu
- Ebony & Ivory (pistolets)
- Munitions "Volcano"
- Munitions "Nitro"
- Protection mentale
- Sixième sens
- Régénération accélérée
- Corpus Maximus
- Immunité au feu

- "Next" (garde du corps)
- Donatello (chien de garde)
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
« Pas forcément » garda Atia pour elle-même. Ils avait de toute évidence affaire à une créature inconnue, mystique ou mutante. De par leur manque d’information, qu’est-ce qui leur disait que cette chose n’était pas pourvue d’un mécanisme de discrétion comme il y en a tant dans la nature. Ou peut-être était-elle tout simplement accompagnée par une équipe de soutien logistique qui s’assurait de couvrir ses arrières afin de ne laisser aucun témoin. Si tel était le cas, de toute évidence, le facteur humain avait encore fauté. Mais ça, de toute façon, c’était presque une loi universelle, la perfection n’était pas sans faille. Donc elle n’était pas possible. Heureusement, d’un certain côté, sinon le fait d’en être loin pourrait mener à des dépressions nerveuses.

– Ou justement, il y a un relâchement de la ou des personnes concernées à cause de l’invasion.

Les possibilités étaient infinies. Surtout à Star City. Surtout en cette période chaotique.

– Je pense qu’il nous a dit tout ce qu’il avait à dire. Faire de la rétention d‘information est fortement déconseillé pour mes associés.

Une liste complète et détaillée était d’ailleurs disponible quelque part, pour les âmes méticuleuses qui tenaient à préserver leurs fesses ou encore pour les idiots qui voulaient chercher la faille afin d’entourlouper la César.

– Enfin tu as raison, je pense qu’on a déterré tout ce qu’on à pu déterrer avec ce qu’on avait. Il faut faire mariner tout ça avant de passer à la suite.

Elle n’était pas une maman gâteau mais certaines expressions culinaires pouvaient ressurgir par moments. Héritage d’une culture italienne qui n’est pas indifférente devant la perspective d’une grande tablée. En tout cas, que ce soit dans sa cuisine ou celle de Tesla, ils avaient de quoi faire. Il ne restera plus qu’à comparer les recettes. De son côté, elle avait de quoi faire. C’est qu’avec le Circus, elle avait un bon orteil dans le milieu du trafic d’animaux et créatures divers et variés. Il y avait une chance pour qu’une âme ait entendu parler de la chose qui les intéressait. Et puis avec le Cartel, ce n’étaient pas les ressources qui manquaient. Elle était confiante sans non plus se laisser emporter par l’optimisme. Pas le genre.

– Ouais on va se tenir au jus l’un l’autre comme un couple d’ado avant leur première galipette, ça va être sympa. déclara-t-elle d’une voix neutre. Après, on va pas se leurrer, en ce moment ça va être un peu chaud pour découvrir de nouvelles infos. Mais si le bordel général expose ce monstre, on a peut-être une chance d’en profiter. Tu as un peu de surveillance dans les zones qu’on ne contrôle pas ?

Elle resta vague sur le sujet. Savoir si Tesla et sa bande avait un pied sur ton terrain ou celui du Cartel ne plairait pas vraiment à la César mais d’un autre côté, stratégiquement, c’est ce qu’elle ferait à sa place. Faire un peu l’autruche lui semblait donc de mise. Mais bon, en ce moment, difficile d’être attentif. Qui sait, la chance sera peut-être de leur côté.

    Lancer de dés 1 pour le futur :
    Réussite : Atia apprendra des choses sur cette créature
    Échec: Nada

    Lancer de dés 2 pour le futur :
    Réussite : Leur cible sera repérée
    Échec: Ou pas
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 20 Juin 2018 - 16:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3785
ϟ Nombre de Messages RP : 3401
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Atia César' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 20 Juin 2018 - 19:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4625
ϟ Nombre de Messages RP : 1521
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Atia ne se laissait pas facilement déstabiliser, ni même charmer ! Mais ce n'était pas bien grave, Renan n'était pas idiot : il savait très bien qu'il ne gagnerait rien à faire de la lèche à la patronne du Cartel et préférait donc garder ça comme une simple taquinerie. Être capable de plaisanter était essentiel, surtout dans un milieu comme le leur. Combien de confessions avait-il réussi à obtenir en se montrant simplement plus plaisantin et ouvert que ses interlocuteurs ne le pensaient ?
Mais ce n'était pas le cas d'Atia et il en avait conscience.

Un sourire ourla ses lèvres sous son masque en entendant sa comparaison, mais il ne releva pas. Un sujet autrement plus important fut abordé et il savait qu'il était épineux, pour l'un comme pour l'autre. Lorsque vous étiez habitué à partager le crime avec certains groupes, il était particulièrement difficile de voir une nouvelle entité débarquer et jouer les gros bras sur votre territoire !
Un soupir lui échappa tandis qu'il haussait les épaules. Il n'était bien évidemment pas question de lui tire tout ce qu'il savait, mais il ne tenait pas à lui cacher des éléments qui pourraient se retourner contre lui.

« Un peu, oui. Quelques-uns de mes hommes se débrouillent assez bien pour rester discrets et réussissent à nous donner des renseignements sur les zones les plus touchées ou celles qui sont occupées. Cela dit, avec tous les mouvements qu'il y a, je ne sais pas s'ils sont aussi fiables qu'on le voudrait. » Il resta vague sur les zones concernées. « Je fais aussi passer des informations secondaires à nos amis de la Légion ou de l'UNISON. Je ne compte pas postuler chez eux, je te rassure, mais s'ils peuvent s'occuper de se débarrasser du Terminus pendant que nous nous en profitons pour remplir nos poches et apprendre des choses, on peut bien se permettre de leur donner un coup de pouce. »

Il ignorait si elle allait approuver sa décision, mais au fond, Renan s'en moquait pas mal. Il ne collaborait pas avec les gentils, il se contentait d'assurer ses arrières en vérifiant que ces idiots parviendraient bien à chasser l'envahisseur. Après tout, ni le Cartel Rouge, ni SHADOW n'aurait grand-chose à gagner si Star City tombait aux mains du Terminus, non ? Et il voyait plus loin que le bout de son nez. « Aider » ces personnes pouvaient leur rapporter gros sur le long terme. Il verrait en temps et en heure.

« Mais ne t'en fais pas, si un de mes hommes passe sur ton territoire, je te ferais parvenir toutes les informations qu'ils trouveront. Je ne suis pas un mauvais joueur. »

Et il espérait qu'elle non plus. Mais une fois de plus, ils n'en étaient pas encore là et avant de pouvoir prévoir la suite, ils allaient devoir attendre la fin de cette histoire.

    Lancer de dés # 1 :
    RÉUSSITE : SHADOW trouvera des informations sur la créature.
    ÉCHEC : SHADOW ne trouvera rien.

    Lancer de dés # 2 :
    RÉUSSITE : SHADOW trouvera l'endroit où elle se terre.
    ÉCHEC : SHADOW ne trouvera rien.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 20 Juin 2018 - 19:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3785
ϟ Nombre de Messages RP : 3401
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Renan Le Guerec' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas



Un plat qui se mange à deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-