AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Le baiser du phénix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 20 Fév 2018 - 15:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
ø
ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1995
ϟ Arrivée à Star City : 21/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 119
ϟ Nombre de Messages RP : 22
ϟ Doublons : Betty Brooks
ϟ Crédits : Moi-même.
ϟ Célébrité : Kurt Cobain
ϟ Âge du Personnage : 22
ϟ Statut : Libre.
ϟ Métier : ø
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers :
ϟ Pouvoirs : Artiste Martial
Acrobate & Parkour urbain
Pas léger
Herboriste en herbe
Coureur -> Mach I <-
Eclairs spoliatifs

ϟ Liens Rapides : à venir.


Une chose est sûre, le monde avait changé depuis l'invasion du Terminus et ne sera plus jamais pareil. Les habitants étaient dans un état de panique récurrent et la vraie nature de chacun se révélait au grand jour. Même Damian passait ses journées à consommer divers drogues ou alcools pour éviter lui aussi de sombrer dans l'angoisse. Sa mère, quant à elle, devait être la pire de tous ceux qu'il avait rencontré dans cet état d'urgence : déjà traumatisée par l'invasion extra-terrestre de 1993, elle ne sortait plus de chez elle, ni même de sa chambre où elle se cloîtrait avec une carabine. Damian avait été obligé d'élaborer un code sonore pour qu'elle ne lui tire pas dessus à travers la porte les jours où il lui rendait visite.

Le soir, lorsqu'il avait décuvé ou quand il était suffisamment sobre, le jeune homme effectuait ses pirouettes de toits en toits, observant l'horizon au loin. Depuis l'invasion du Terminus, il s'entraînait plus dur encore que ce qu'il n'avait jamais fait pour pouvoir défendre sa mère, lui-même ou peut-être autrui. Ce malheur n'avait pas apporté que du mauvais en ce qui le concerne : il avait fait la rencontre d'un homme excentrique qui lui préparait son attirail. Il s'agissait d'un homme qui tenait un commerce de vêtements de travail pour le citoyen lambda et qui cachait dans l'arrière-boutique un atelier pour élaborer des tenues et gadgets de supers. En échange de quelques... services, l'homme lui proposa de préparer quelques petites choses pour le nouveau justicier aux objectifs non-définis. En effet, les batailles menées contre les différents aliens du Terminus n'avaient pas été sans attirer l'attention de quelques receleurs... C'est donc exactement ce que troquait Damian contre un costume à l'effigie d'une chouette : métal et technologie alien.

Cette nuit de février est aussi calme que froide. Au pied de la cathédrale Saint-Georges se recueillent plusieurs familles. Certaines se soutiennent entre elles, d'autres s'ignorent et parfois quelques unes se montrent solidaires vis-à-vis de ceux qui ont été jusqu'à perdre leur foyer et tout ce qu'ils avaient à cause de l'invasion. Lorsque tout va mal, beaucoup se repentissent, cela a toujours été le cas dans l'histoire de l'humanité. Damian ne peut rien faire pour aider ces gens-là, effectuer un triple salto arrière sans se briser les genoux sur le bitume où gisent tant de fleurs ne les consoleraient même pas dans leur peine. C'est ce qui tracassait le justicier en herbe : comment aider ? Simple certains diraient : rejoins UNISON ou la Légion des étoiles, mais Damian n'aspirait pas à ceci. Trop de gloire, trop de pompons et sûrement trop de restriction dans le champ d'action de ces derniers. Alors il se contentait de sauver la veuve et l'orphelin de ceux qui profitent de leur malheur en ces temps de pleurs. Aucune ruelle n'est sûr, même avec toutes ces personnes dans les grandes avenues. Pourtant, il est 2h du matin et aucun crime ne semble être commis. Le jeune homme s'impatiente et, pour se garder échauffé et ne pas congeler sur place, il navigue de toit en toit sur cette eau à l'état de neige, laissant ses empreintes dans cette ville où il souhaite rester incognito. Mais tout à coup, la perception d'un objet brillant le fait presque chuter. Un rubis aussi rouge que le sang et aussi brillant que le soleil. Sa réception a alerté la jeune femme qui le porte. Ils se regardent, du moins il la regarde elle et son bijou qui suscite l'obsession et pense qu'elle l'observe tout autant.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 20 Fév 2018 - 23:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
ø
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 11/11/1987
ϟ Arrivée à Star City : 28/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 13
ϟ Nombre de Messages RP : 7
ϟ Crédits : Moi même
ϟ Célébrité : Golshifteh Farahani
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue
ϟ Réputation : Niveau 1
20 février 2018 :

Cela fait maintenant quelques semaines que j'ai commencé à travailler avec le Scarabée. Les procédures sont longues et fastidieuses ; il ne veut prendre aucun risque. Pour le moment, aucune information intéressante pouvant me renseigner sur la pierre de Bénou, mais je reste patiente. En revanche, me savoir enfermée à Star City me pèse de plus en plus. Sans compter que l'ambiance devient vraiment morbide, avec tous ces quartiers dévastés.

Je me suis rendue dans les environs de la cathédrale Saint-Georges ce soir pour retrouver le Scarabée et l'un de ses clients, il y avait tout un attroupement. Les lamentations s'élevaient dans la nuit, rendant l'atmosphère encore plus lugubre. Moi, je suis passée sans baisser les yeux, le regard rivé sur ma destination. Je sais que c'est une mauvaise habitude ; je devrais plutôt me faire discrète. D'un autre côté, avoir l'air de se cacher, en passant par les ruelles sombres de la ville, par les temps qui courent, semble attirer encore davantage l'attention. D'autant plus que depuis l'invasion, des "héros" plus ou moins amateurs se font une mission de faire régner la justice dans les rues malgré le chaos qui règne. Il faut dire qu'il n'y a pas que le Scarabée qui a profité de la situation pour faire prospérer son commerce.

Quoi qu'il en soit, après avoir passé cette foule d'êtres tourmentés, j'ai bien cru voir une ombre qui me suivait. Je deviens sans doute paranoïaque, mais il y a de quoi en ce moment. Mieux vaut prévenir que guérir. J'ai dû faire un long détour qui tenter de perdre mon poursuivant présumé, avant de me décider à monter sur les toits pour me promener tranquille. Je n'aime pas me la jouer ombre masquée arpentant bondissant de building en building - c'est bien trop mélodramatique - mais si jamais on m'avait suivi, je pouvais espérer avoir un avantage là haut. Et puis, au vue de la situation, la plupart des gens n'osent plus vraiment regarder vers le ciel.

Je croyais être tranquille, là haut, au dessus des mortels. Que n'est nie. Alors que je m'approchais de l'imprimerie où devait avoir lieu le rendez-vous, j'ai remarqué un homme figé, avec une face de chouette, qui me fixait. La pierre rouge à ma main a du scintiller avec les lumières de la ville. Je me suis maudite pour cette imprudence, mais j'ai depuis un moment conclu qu'il valait mieux pour moi ne pas porter de gant à cette main. C'est sans doute mon arme la plus efficace, je ne voudrais pas qu'elle se retourne contre moi.
J'ai dû réfléchir à cent à l'heure. Mon premier réflexe a été de tourner la tête de l'autre côté, afin qu'il n'ait pas le temps de mémoriser les traits de mon visage. Mon chevelure noire et épaisse est venu masquer mon visage ; mon long manteau noir et mes hautes bottes s'occupaient de couvrir le reste de ma silhouette, mais je devais réagir.
Saisissant un des petits couteaux que je gardaient accrochés à ma ceinture quand je sortais le soir depuis l'invasion, je l'ai lancé un peu à l'aveuglette dans sa direction. Je n'espérais pas vraiment le blesser, simplement le déstabiliser, lui faire tourner la tête le temps que je bondisse derrière une cheminée. En une roulade, j'avais atteint le bord du toit et je m'élançais vers le bâtiment voisin, légèrement en contrebas.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 21 Fév 2018 - 16:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
ø
ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1995
ϟ Arrivée à Star City : 21/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 119
ϟ Nombre de Messages RP : 22
ϟ Doublons : Betty Brooks
ϟ Crédits : Moi-même.
ϟ Célébrité : Kurt Cobain
ϟ Âge du Personnage : 22
ϟ Statut : Libre.
ϟ Métier : ø
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers :
ϟ Pouvoirs : Artiste Martial
Acrobate & Parkour urbain
Pas léger
Herboriste en herbe
Coureur -> Mach I <-
Eclairs spoliatifs

ϟ Liens Rapides : à venir.
Ce couteau, bien que lancé précipitamment, témoignait d'une dextérité remarquable. Avec maladresse, Damian parvint à dévier sa trajectoire évidemment compliquée à cause de la cloche que forment ces outils lorsqu'ils sont lancés. Ce n'était pas la première rayure sur son brassard métallique mais malgré cela, y voir une nouvelle entaille lui pinçait légèrement le coeur, plus encore que de voir apparaître un trou sur ses vêtements de justicier ou que d'avoir été visé par la jeune femme.

Surpris, tel était donc son état d'esprit. Il n'avait pourtant montré aucune animosité à son égard. Beaucoup de questions fusaient dans sa tête : a-t-elle un passé douloureux avec des pervers ? Le regard des hommes la pèse-t-il ? Est-elle simplement frigide ? Cette dernière interrogation fortement tinté de machisme lui fit retrouver ses esprits : il avait encore pensé trop loin... Il en vint donc à deux conclusions : soit le masque de strigidé l'effrayait, ce qui serait tout à fait compréhensible, soit quelque chose de louche se tramait. Damian pencha plus pour la seconde solution que la première. En effet, la jeune femme était tout de même armée et n'avait pas hésité une seule seconde à lui envoyer ce projectile qui venait d'ailleurs de finir sa chute cliquetante dans la ruelle plus bas. Le jeune homme s'en voulait déjà de laisser une telle arme girer, un enfant pourrait la trouver et se blesser voire pire.

Damian ne regrettait pas de s'être échauffé et d'avoir gardé ses muscles chauds toute la soirée, car voilà que la demoiselle s'en allait, cheveux au vent. Comme il était hors de question de la laisser filer -il n'avait même pas pu apprécier sa beauté de toute façon-, il allait lui falloir sauter sur le toit d'en face qui se trouvait à une hauteur presque déraisonnable, une hauteur qui nécessitait de ne pas faire d'erreur sur sa réception; il risquait gros avec ce saut. Et voici qu'il s'élança dans le vide ! Bras écarté, il parvint à effectuer un salto avant de se réceptionner grâce à une roulade digne des plus grands maîtres du judo.

Le jeune homme courait après la jeune femme. Il hésitait à l'appeler, mais il préféra garder son souffle ainsi qu'analyser sa prochaine pirouette. Celle-ci allait être beaucoup plus simple, car au bout du toit se trouvait une sortie de secours, juste en dessous du rebord de l'édifice. Il prit donc appui sur la barre de métal pour sauter sur le prochain toit où se trouvait encore la jeune femme.

Damian hésitait toujours à lui adresser la parole. La situation était confuse et il l'était tout autant. Se plaçant de trois-quarts, il alla chercher lui aussi un projectile dans son étui. Prêt à riposter à une quelconque nouvelle attaque, il cherchait ses mots, toujours plus stressé par le temps qui s'écoulait et s'efforçait de rendre la scène plus gênante.

_Hé... Je ne connais pas beaucoup de femmes qui sortent armées de couteaux... Et encore moins qui les lancent avec une telle précision...

Il la fixait derrière les hublots qui lui servent de lunettes.

_C'est quoi ce binz ?

Ses doigts serraient le senbon qu'il tenait dans la paume de sa main. C'est le projectile pour lequel il avait opté : il ne la blesserait pas vraiment, mais la ralentirait en cas de combat ou de fuite. Enfin, il pouvait espérer de celui-ci qu'il la fasse saigner et qu'il puisse donc retrouver sa trace dans la neige de ce froid hiver.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 26 Fév 2018 - 21:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
ø
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 11/11/1987
ϟ Arrivée à Star City : 28/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 13
ϟ Nombre de Messages RP : 7
ϟ Crédits : Moi même
ϟ Célébrité : Golshifteh Farahani
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue
ϟ Réputation : Niveau 1
Le bougre s'était lancé à ma poursuite. Et il savait y faire sur les toits, il n'était pas là par hasard. Avec son masque de rapace nocturne, il n'inspirait pas vraiment confiance à mon sens. Je tentai de lui échapper, l'éloignant par là même du lieu de rendez-vous avec le Scarabée. La dernière chose dont j'avais besoin, c'était qu'il vienne mettre son bec dans mes affaires.
Avec ce froid polaire, j'étais essoufflée et je ralentissais. Je n'ai plus vraiment l'habitude de ce genre de température, encore moins de pratiquer un exercice physique sous la neige. Plusieurs fois, j'ai senti mes semelles manquant de déraper sur les toits gelés.
L'inconnu masqué m'avait presque rattrapée et il ne disait toujours rien. Quand il m'adressa la parole, sa voix me parue hésitante, et ses mots assez éloignés du discours d'un dangereux psychopathe assoiffé de sang. Je m'arrêtai donc, montant mon écharpe noire sur nez et à l'ombre d'une cheminée afin de dissimuler un tant soit peu mes traits. Je restais également en garde, des fois qu'il décide de m'attaquer.

- Ce binz? Ce n'est pas moi qui poursuit les jeunes femmes sur les toits de Star City avec un masque étrange sur le visage.

Je serrai le poing droite, me rappelant qu'il avait probablement vu la pierre. Elle rutilait dans l'obscurité, et, sur les toits, il était compliqué pour moi de laisser ma main enfouie dans ma poche. Et si il était intéressé?

- Qu'est-ce que tu me veux?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 10 Mar 2018 - 18:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
ø
ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1995
ϟ Arrivée à Star City : 21/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 119
ϟ Nombre de Messages RP : 22
ϟ Doublons : Betty Brooks
ϟ Crédits : Moi-même.
ϟ Célébrité : Kurt Cobain
ϟ Âge du Personnage : 22
ϟ Statut : Libre.
ϟ Métier : ø
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers :
ϟ Pouvoirs : Artiste Martial
Acrobate & Parkour urbain
Pas léger
Herboriste en herbe
Coureur -> Mach I <-
Eclairs spoliatifs

ϟ Liens Rapides : à venir.
Cet argument était indéniable, la jeune femme avait raison : un homme masqué n'est pas des plus rassurants. Damian le concevait et cela le laissait plutôt sur le cul pour ainsi dire.

Il n'était pas dupe pour autant. Il était masqué blabla et blabla, mais elle lui avait lancé un foutu couteau ! Et avec dextérité en plus ! Ca aussi, ça l'avait laissé sur le cul.

Il la fixait donc toujours, cherchant quoi répondre... Se creusant la tête... Et les méninges... Cela chauffait là-haut, si bien que les flocons de neige se liquéfiaient au contact de son crâne.

_L'égalité homme femme. répondit-il. Ouaip, j'ai pas trouvé mieux pour t'exprimer ça.

Damian n'était pas machiste au fond, bien que certaines de ses réflexions auraient pu le hisser sur le trône du roi des cons. Cependant, il avait depuis son enfance une relation ambigüe avec les genre. Le jeune homme avait toujours eu du mal avec les hommes à cause de son père. Il avait également toujours respecté les femmes mais pourtant, elles le rejetaient bien souvent. Le cubain manquait peut-être simplement de tact. En tous les cas, il raisonnait de manière simple ce soir : si un homme l'avait agressé de la sorte, il l'aurait envoyé à l'hosto' -pour parler comme une personne de bas étage- et puisque les femmes cherchent l'égalité à tout prix, il lui réservait exactement le même sort.

Aussitôt prononcé ces mots, il passa à l'action et projeta son senbon en direction de la jeune femme. L'adrénaline parlait pour lui et recevoir des coups pour en donner avait toujours été son quotidien. Au fond de lui, Damian espérait être tombé sur quelque chose de gros ce soir, il était persuadé que la jeune femme cachait un secret, là, enfoui au creux de sa main.

Il courrait donc en sa direction. Entre eux se trouvaient deux conduits d'aération qui sortaient du bâtiment pour y rerentrer plus loin. Il s'en servit de marche-pied. Un, deux, il pris son troisième appui sur une parabole. Sa trajectoire était un zigzag pour déstabiliser la jeune femme. Au final, il se retrouvait un mètre au-dessus d'elle, genoux repliés et bras tendus vers le haut. Dans l'un de ses poings, il tenait un couteau basique et son autre main venait tenir la première. Il était menaçant, mais ce n'était qu'un assaut pour la tester, car il était beaucoup trop haut pour ne pas lui laisser le temps d'esquiver.

_HYA !

C'était un kiai, un cri couramment utilisé dans les arts martiaux pour intimider l'adversaire tout autant que pour expirer l'air de son corps et ainsi mieux gainer. Damian n'avait jamais été convaincu de leurs efficacités, mais les coups de bâtons qu'il avait reçus pour ne pas l'avoir fait à l'entraînement l'ont habitué.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 11 Mar 2018 - 9:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
ø
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 11/11/1987
ϟ Arrivée à Star City : 28/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 13
ϟ Nombre de Messages RP : 7
ϟ Crédits : Moi même
ϟ Célébrité : Golshifteh Farahani
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue
ϟ Réputation : Niveau 1
L'égalité homme femme? Sur le moment, je me suis dit que ça devait être un illuminé, de ceux qui justifient des actions violentes ou illégales par une cause universellement reconnue comme juste. Pour la Liberté! Pour la Justice! Pour l'Amérique! Pour les Eléphanteaux!... Je trouve que ce genre de détraqués sont les pires de tous, incapables de prendre leurs responsabilités. Je sais que de mon côté j'ai aussi fait des choses hautement discutables, mais j'ai la décence de ne pas mettre ça sur le dos de la Science ou de la Découverte.

Bref, tout ça pour dire que son explication m'a interloquée et ne répondait pas vraiment à ma question. Je n'eus très vite plus à m'en soucier de toute façon, la tronche de chouette lançait un senbon dans ma direction. Cela me semblait de bonne guerre, étant donné que "j'avais commencé". Néanmoins, sa précision et sa rapidité me surprirent ; je n'avais pas vraiment l'habitude de croiser des adversaires au moins aussi doués que moi en lancé de couteaux. J'eus tout juste le temps de bondir de côté pour éviter l'attaque, la pointe effleura mon épaule. Tout à coup, je me dis que m'arrêter discuter n'avait sans doute pas été la meilleure idée de la soirée. Même si mon assaut n'avait été qu'une diversion, il était prévisible que l'homme au masque n'en resterait pas là. Néanmoins, le froid étriquait mes poumons et ce court sursis m'avait permis de retrouver un tant soit peu mon souffle. J'avais également eu le temps de décider que, quoi qu'il arrive, je n'irai pas au rendez-vous avec le Scarabée ce soir. Tant pis pour le client, cet étrange individu masqué n'était peut être pas seul et je ne pouvais risquer d'être suivie. La procédure disait bien que la prudence devait l'emporter sur le reste, et c'était bien pour ça que le marchand nocturne faisait affaire depuis un moment sans se faire pincer. Il comprendrait.

L'homme à l'étrange faciès se précipita sur moi, changeant sans cesse de direction, preste comme un chat. Il bondit avec un cri féroce, une nouvelle lame prête à s'abattre sur moi. Alors qu'il s'élevait, les lumières de la ville se reflétèrent sur les deux soucoupes qui recouvraient ses yeux. Il prit tout à cause une allure cauchemardesque. Une fraction de seconde, j'hésitai à utiliser la pierre mais cela aurait définitivement attiré son attention sur l'anneau et c'était la dernière chose que je souhaitais. Je gardais cette solution en dernier recours. J'optai plutôt pour une roulade. Tendant les bras devant moi, je poussai sur mes jambes et passai sous mon adversaire. Je sentis la neige glacée sur ma main nue, et elle crissa sous mon dos. Je me relevai promptement et lançai ma jambe vers les siennes afin de le faire tomber. Dans le même mouvement, je sortis un nouveau couteau pour me préparer à la contre attaque. Enfin, je replaçai maladroitement l'écharpe qui était tombée de mon nez pendant mon acrobatie.
Malgré la situation, je pensai avec aigreur qu'il me faudrait peut être un masque à moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 11 Mar 2018 - 16:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
ø
ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1995
ϟ Arrivée à Star City : 21/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 119
ϟ Nombre de Messages RP : 22
ϟ Doublons : Betty Brooks
ϟ Crédits : Moi-même.
ϟ Célébrité : Kurt Cobain
ϟ Âge du Personnage : 22
ϟ Statut : Libre.
ϟ Métier : ø
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers :
ϟ Pouvoirs : Artiste Martial
Acrobate & Parkour urbain
Pas léger
Herboriste en herbe
Coureur -> Mach I <-
Eclairs spoliatifs

ϟ Liens Rapides : à venir.
Depuis toujours obnubilé par le monde des supers, Damian avait sauté à cet endroit précis pour qu'il produise une sorte d'éclipse lunaire avec son corps. Son objectif intermédiaire était rempli, l'adversaire n'en fut que plus paniquée, son regard la trahissait.

Il s'agissait cela dit d'une courageuse combattante ! Mais jusqu'où le serait-elle ? Etait-elle téméraire ? En effet, elle ne se laissa pas intimider pour autant et c'est lourdement que le jeune Van Der Decken chuta après avoir été fauché par Nephthys. "Punaise ! Comment a-t-elle fait ?" Cette scène lui rappelait beaucoup de comics qu'il avait lus.

Sa cuisse le lançait. La neige trempait ses habits. Son flanc droit s'était alourdit par le poids du liquide et des frissons commençaient déjà à parcourir son corps. Damian voyait des étoiles. Moment de lucidité aussi impromptu que difficile pour le jeune homme. Il vacillait quelque peu. "Putain ! J'aurais pas du sauter le repas..."

Ce genre de pensées triviales et raisonnées l'aidaient à ne jamais céder à la panique. Damian était un penseur. Il pensait toujours au pire, à ce qui pourrait arriver si. Et si ? Mais, si jamais ? Depuis quelque temps, il avait fait l'acquisition d'un livre "zen" où se trouvaient nombreux conseils pour rester serein en toute circonstances. Ce genre de focalisation avait attiré son attention.

Genou à terre, il saisit la poudreuse pour l'envoyer au visage de la femme. Il voulait faire de même avec l'un de ses couteaux, mais le manche de celui qu'il voulait attraper lui glissa entre les doigts. Il chargeait alors vers Nephthys épaule en avant, celle où son père avait fait tatoué l'ancre familiale par sa tante.

Nephthys ferait mieux d'éviter cette assaut si elle ne voulait pas se retrouver propulsée hors du toit. Plus de remord pour Damian à partir de maintenant, le combat avait déjà trop duré.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 15 Mar 2018 - 21:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
ø
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 11/11/1987
ϟ Arrivée à Star City : 28/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 13
ϟ Nombre de Messages RP : 7
ϟ Crédits : Moi même
ϟ Célébrité : Golshifteh Farahani
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue
ϟ Réputation : Niveau 1
Mon croche-patte avait eu l'air de le déstabiliser plus que ce que j'aurais cru. Il tomba dans la neige et tituba en se relevant. Je le vis distinctement se pencher pour percer la fine couche blanche que les flocons avaient formé sur le sol et me les jeter au visage. Cependant, je fatiguais moi aussi, et je détournais vivement la tête pour échapper à la morsure de la poudre glacée. J'entendis un bruit métallique, et compris qu'un couteau était tombé par terre. Mon sang se figea dans mes veines alors que j'imaginais ce qu'il se serait passé si mon adversaire n'avait pas laissé choir son arme. Il devint évident que, depuis mon retour à Star City, mes recherches avaient pris le pas sur mon entrainement au combat. Je ne pensais pas payer cette négligence ici, en pleine ville. La plupart de mes affrontements se faisaient essentiellement sur mes lieux de "fouilles", quand je me retrouvais nez à nez avec un autre individu qui convoitait lui aussi l'objet de mes recherches, ou sur un autochtone qui voulait protéger son bien. Je pensais être à sécurité à Star City, et c'était sans doute ma première erreur. Après avoir accepté de travailler avec le Scarabée, j'aurai dû prévoir ce genre d'imprévu et reprendre mes entraînements.

Cette prise de conscience me fit l'effet d'une claque, qui fut presque aussi violente que l'impact entre mon corps et celui de la Chouette. Il avait bondi sur moi, et je compris qu'il voulait me jeter hors du toit. J'eus tout juste de sortir un nouveau couteau et de le pointer dans sa direction. Finalement, je l'avais sous-estimé. Son comportement m'avais laissé penser qu'il n'était pas vraiment dangereux, mais la chute qu'il avait prévue pour moi allait me mettre quelques os en miette. Ou pire. Je me vis gisant dans la neige, inconsciente et le corps disloqué, tandis que les flocons me recouvraient. J'imaginais la douleur, si je n'avais pas la chance d'être assommée sur le coup.

J'avais déjà vécu ce genre de vision presque un an auparavant. Quand le pouvoir de l'anneau m'avait échappé, et que mon bureau s'était embrasé sous mes yeux sans que je ne puisse rien faire. La fumée emplissait mes poumons, je tentais de courir. Je pensais alors que c'était la chaleur et le manque d'oxygène qui firent halluciner. Je me voyais dans un futur plus que probable, dévorée par les flammes après avoir perdu connaissance. Je vis même les pans de la maison s'effondrer sur moi une fois que les flammes auraient dévoré les poutres et les murs. C'est alors que ma gouvernante arriva et me tira de mon hallucination angoissée. Le feu progressait si vite qu'il semblait être vivant, et je ne sais pour quelle raison, il la choisit elle pour satisfaire son appétit vorace.

A présent, je me trouvais prise dans un froid glacial, et je me voyais mourir dans la neige, après que tous mes os se soient brisés. Peut être que quand la Faucheuse nous guette, nous ne voyons pas notre vie défiler devant nos yeux mais notre mort.

Sans réfléchir véritablement à ce que je faisais, je saisis l'homme masqué à bras le corps. Je voulais désespérément me raccrocher à quelque chose, et il était tout ce que j'avais sous la main. Avec le recul, je me demande si je ne voulais pas aussi l'emporter dans ma chute, pour tenter de venger moi même ma mort.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 26 Mar 2018 - 14:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
ø
ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1995
ϟ Arrivée à Star City : 21/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 119
ϟ Nombre de Messages RP : 22
ϟ Doublons : Betty Brooks
ϟ Crédits : Moi-même.
ϟ Célébrité : Kurt Cobain
ϟ Âge du Personnage : 22
ϟ Statut : Libre.
ϟ Métier : ø
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers :
ϟ Pouvoirs : Artiste Martial
Acrobate & Parkour urbain
Pas léger
Herboriste en herbe
Coureur -> Mach I <-
Eclairs spoliatifs

ϟ Liens Rapides : à venir.
Depuis son arrivée à Star City, Damian avait été un peu... distrait voire carrément perturbé. Son manque d'attention et ses prises de risques régulières lui avaient déjà coûté plusieurs pépins lors de ses virées nocturnes, et pas seulement d'ailleurs, cela se répercutait sur sa vie d'humain lambda. Au vu de l'assaut qu'il venait de mener contre Nephthys, la question se posait : avait-il toujours été si fougueux, si irréfléchi et le fait d'être dans un groupe de délinquants un peu perdus dans leur vie aurait alors camouflé ses défauts derrière ceux des autres, bien plus voyants, ou bien est-ce qu'il était réellement perdu sans ses compagnons d'armes, tout simplement ?

Le jeune homme prit conscience de son erreur assez vite. La lame du poignard qui avait soudainement pénétré son épaule lui donna un sursaut de vigueur et de lucidité -Ah ! Si seulement il pouvait apprendre de ses erreurs... Damian n'eut même pas le temps de sentir la froideur du métal gelé brûler lentement sa chair qu'un étrange phénomène se produisit. Dès lors que les deux opposants se retrouvèrent dans le vide, chutant comme deux anges déchus, un grondement retentit, "KRA-KA-BOOM". La jeune femme tenait fermement son adversaire, mais la détonation fût trop importante pour le tissu qu'elle agrippait. Elle ainsi que son poignard firent violemment projetés.

Une étrange sensation s'emparait de Damian. Une nausée, un tournis et tout allait très vite comme lorsque vous avez bu un verre de trop et que vous vous amusez à tourner autour d'un bâton la tête en bas. Des éclairs jaillissaient de son épaule puis, peu à peu, entouraient tout son être, prenant départ de n'importe où pour se diriger où bon leur semblait, du tant qu'ils pouvaient crapahuter. Ils étaient tantôt rouges, tantôt blancs, passant d'une couleur à une autre plusieurs fois par seconde -Ils étaient vivants et semblaient jouir d'une sorte de liberté après plusieurs siècles d'emprisonnement. Leur hôte, quant à lui, était épris de visions, celles d'un monde remplie d'énergies et qui ressemblait à l'espace, particulièrement à cause des météorites qui filaient à toute allure pour se perdre dans l'horizon. Tout à coup, un visage fantomatique se dirigeait vers son propre faciès. Il était très rapide et donnait l'impression que rien ne pouvait égaler sa vitesse. Le plus effrayant restait l'étrange ressemblance à la figure du père de Damian. Il se rapprochait de plus en plus et le jeune homme criait. L'impact imaginaire secoua Damian qui reprit ses esprits. Arraché de cette réalité cauchemardesque, une autre, tout aussi affreuse, prenait le dessus : il s'approchait de la mort à grande vitesse.

Damian était focalisé sur le sol en contrebas, ne remarquant pas les éclairs qui l'entouraient ou présumant qu'il s'agissait de rémanences provenant de son cauchemar, comme s'il avait été ébloui en rouvrant les yeux. Dans cet univers également tout se passait beaucoup trop vite. Il gigotait. Se débattait. Prit conscience de son environnement. Quelle chance... La détonation l'avait rapproché du mur... A vrai dire, il était venu le percuter sans trop de vitesse, ce qui lui avait permis de continuer sa chute sans trop s'en éloigner.

Le jeune acrobate profita de son incroyable veine pour venir frapper les briques avec ses pieds. Il brisa sa chute ainsi pour se vautrer sur les escaliers de secours du bâtiment d'en face. Le lien venait d'être brisé. Damian essayait de comprendre. Pourquoi est-ce que ces éclairs chatouillaient son corps ? Pourquoi et comment atteignait-il une telle vélocité ? Il paniquait. "Je vais prendre feu !" Damian savait que beaucoup d'incendie était d'origine électrique. Il se roulait au sol à toute vitesse jusqu'à contrôler sa panique. Et... Où était la jeune femme ? Le bolide fracassait la porte pour rentrer dans le bâtiment. Il traversait les longs couloirs en une fraction de seconde, dévalait les escaliers comme si ce n'était que de simples toboggans. Sa vitesse était incroyable et en devenir conscient le réjouissait au plus haut point; un sourire dérangeant défigurait son visage. Dehors, il était tout fou, comme un chien qui accueille son maître après sa longue absence d'une journée. Le speedster parcourut le pâté de maison en un clin d'oeil. Il avait maintenu sa vitesse tout le long, mais désormais il avait besoin de "respirer", de "faire une pause", de "recharger ses batteries" en quelque sorte. De plus, il lui fallait retrouver la jeune femme.

Damian s'arrêtait donc en dérapant devant la ruelle où il chutait moins d'une minute auparavant. Ses semelles étaient chaudes, comme le bitume un après-midi d'été. Il observait avec attention. Il fallait en finir vite qu'il puisse profiter de ce don.



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 4 Avr 2018 - 21:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
ø
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 11/11/1987
ϟ Arrivée à Star City : 28/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 13
ϟ Nombre de Messages RP : 7
ϟ Crédits : Moi même
ϟ Célébrité : Golshifteh Farahani
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue
ϟ Réputation : Niveau 1
Alors que nous chutions, j'étais prise d'une terreur indescriptible. Mon estomac s'était noué quand j'avais constaté à quelle hauteur nous étions réellement. Cependant, je n'eus pas même le temps de crier qu'un autre évènement étrange se produisit.
De l'épaule de la chouette où ma lame s'était enfoncée jusqu'à la garde jaillissaient des éclairs multicolores. Ils sortirent en une déflagration qui me projeta contre le mur. Ma tête le heurta, et je fus légèrement assommée. Dans mon étourdissement, mes doigts cherchaient désespérément au mur le long duquel je glissais. Ma chute en fut partiellement ralentie, mais c'est surtout les poubelles dans lesquelles je m'écrasais lourdement qui amortirent les dégâts.
Une odeur ignoble de légumes pourries, viandes avariées et jus de chaussette emplissait mes narines, et m'ont peut être permis de reprendre mes esprits plus rapidement. Au bout d'une minute, je parvins à passer la tête par dessus la benne. L'homme masqué était là, dans la ruelle, debout. Il ne semblait ni secoué, ni blessé, et je ne concevais pas comment c'était possible après la chute qu'il avait faite. Maintenant que j'avais été effrayée, que j'étais frigorifiée et couverte d'ordure, ma patience arrivait à ses limites. Mais, en même temps, j'étais intriguée par ce que j'avais vu pendant ma chute, par cet étrange personnage et par sa présence à quelques mètres de moi. Comment avait-il survécu? Est-ce que ça avait un lien avec ces flash colorés? Pourquoi s'acharnait-il sur moi? En avait-il après l'anneau?
Tant de questions tournaient dans mon esprit embrumé tandis que je le regardais me chercher. Je voulais trouver un moyen de le coincer, pour qu'il réponde à mes nombreuses interrogations.C'est alors que je vis, au dessus de lui, de grandes bâches de chantier suspendues à un fil. Sans vraiment réfléchir, je pointais le fil avec ma main droite sans sortir de la benne et fit jaillir une gerbe de flammes afin que l'homme-chouette soit recouvert par les bâches que je puisse lui sauter dessus par surprise.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 8 Avr 2018 - 8:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
ø
ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1995
ϟ Arrivée à Star City : 21/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 119
ϟ Nombre de Messages RP : 22
ϟ Doublons : Betty Brooks
ϟ Crédits : Moi-même.
ϟ Célébrité : Kurt Cobain
ϟ Âge du Personnage : 22
ϟ Statut : Libre.
ϟ Métier : ø
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers :
ϟ Pouvoirs : Artiste Martial
Acrobate & Parkour urbain
Pas léger
Herboriste en herbe
Coureur -> Mach I <-
Eclairs spoliatifs

ϟ Liens Rapides : à venir.
Elle ne pouvait pas s'être échappée ! Cette chute lui devait être fatale, d'après l'acrobate de rue. Damian, quant à lui, ne se sentait pas non plus au top de sa forme. Cette blessure à l'épaule le lançait et une sorte de contrecoup l'accablait depuis qu'il avait arrêté de courir. Si sa soirée semblait encore perdue sur le plan productif, elle se voyait rentabilisée par l'acquisition de ce nouveau don qui réjouissait le jeune homme au plus haut point.

Et si... Et si le temps s'était juste accéléré ces dernières minutes pour toute la ville, toute la planète ? Cela expliquerait la disparition de la jeune femme. En vérité, Damian alla même jusqu'à penser qu'il était mort ou évanoui à cause de cette vision cauchemardesque qui le hante de nombreuses nuits. Ainsi est la mort ? Vivre des mêmes tourments que de son vivant ?

Non, non. Il fallait qu'il reprenne ses esprits ! Le meilleur moyen qu'il trouva fût de s'élancer vers l'avant. Rien. Son pouvoir avait-il bel et bien disparu ? Etait-ce son pouvoir ? Il essaya de nouveau. Un éclair sortit de son avant-bras ! "Jackpot !", il était sur la bonne voie !

"KRA-KABOOM"

Un grondement aussi soudain que violent retentit et Damian se retrouvait alors chevauchant la foudre jusqu'à l'autre bout de la rue. Les éclairs silaient, ce son strident chatouillaient ses oreilles. Aussi vite qu'il repartir, il revint dans la ruelle.

_Hum?!

Quelque chose avait bougé dans la ben à ordure ! C'était sûrement elle ! Damian réfléchissait à son approche... Rapide ? Lente ? La seconde option était préférable, il n'était pas sûr de se projeter lui-même dans la poubelle.

_Je sais que tu es là ! Ton petit jeu est fini maintenant ! lui lança-t-il avec arrogance.

Il s'approchait alors doucement...Lentement...Pas à pas jusqu'à ce qu'il voie sa main surgir précipitamment ! La bague accroché à son doigt lui permit de l'identifier aussitôt. Damian tenta alors vainement de saisir son bras afin de lui casser le poignet, mais une gerbe de flamme s'échappa de son anneau sans crier garde. Surpris et conscient du danger, le jeune homme recula... A toute vitesse !

"KRA-KABOOM"

Mais sa maladresse ainsi que l'action de la jeune femme firent qu'il se précipita dans cette bâche qui tombait du ciel ! Lancé à cette vitesse, il ne put que s'engouffrer du mieux possible au milieu de ce piège ! Mais ce n'était pas tout, car Damian, par la surprise, perdit le contrôle de sa course se dirigea violemment contre le mur pour s'y assommer.

Et le voilà, saucissonné comme une vulgaire charcuterie, prisonnier d'un filet, aussi malheureux qu'un oiseau privé de sa liberté...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 12 Avr 2018 - 19:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
ø
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 11/11/1987
ϟ Arrivée à Star City : 28/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 13
ϟ Nombre de Messages RP : 7
ϟ Crédits : Moi même
ϟ Célébrité : Golshifteh Farahani
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue
ϟ Réputation : Niveau 1
Mon piège avait mieux fonctionné que prévu... J'ignore si c'est la panique, mais l'homme chouette s'était propulsé contre le mur et gisait, inconscient, dans la neige. Des éclairs avaient jaillis lorsqu'il s'était élancé, et je compris qu'ils étaient liés à une sorte de pouvoir d'hyper vitesse que mon adversaire ne semblait pas vraiment maîtriser. Peut-être était-ce pour cela qu'il ne l'avait pas utilisé avant, lorsque nous nous poursuivions sur les toits?

Je m'extirpai de la benne, couverte d'une odeur qui ne me plaisais pas vraiment. Je m'approchai du jeune homme emberlificoté dans la bâche de chantier que j'avais faite tomber sur lui. Un lourd soupir s'échappa de ma poitrine, produisant une épaisse fumée blanche devant mes lèvres. J'étais dans de beaux draps. Je ne pouvais pas décemment le laisser là ; quelqu'un allait finir par passer et appeler la police. En plus, il allait finir par s'étouffer dans la bâche (s'il n'était pas déjà mort après cet impact).
Priant pour qu'il respire encore, je dégageai sa tête et pris son pouls. Il était vivant. Je poussai un nouveau soupir et jetai un coup d’œil de chaque côté de la ruelle. Il fallait que je me décide, et vite. Si je le laissais là, les policiers mèneraient une enquête et pourraient remonter jusqu'à moi. Peut être que ça attirerait aussi leur attention sur les trafics du Scarabée, et je n'avais pas envie de m'en faire un ennemi. Bref, je décidai de porter secours à cet inconnu, d'autant plus que ses pouvoirs et son obstination à m'attraper m'intriguaient.
Après avoir appelé un taxis, je le dégageai de la bâche dans laquelle il s'était emmêlé. Son épaule saignait abondamment, et le couteau était profondément enfoncé mais l'entaille était propre et n'avait touché aucune artère. Je retirai donc la lame et fit un bandage très serré avec mon écharpe pour éviter que le sang ne coule.
D'une main hésitante, je lui retirai également cet étrange masque qu'il avait sur le visage et l'enfouis dans la poche de mon manteau dont je le recouvrai pour cacher sa blessure. Il avait de longs cheveux blonds, mouillés par la neige et la sueur de notre course. Il semblait assez jeune, une petite vingtaine d'année. Une belle bosse poussait déjà sur son crâne.
Juste avant que le taxis n'arrive, j'appelai un hôtel proche pour réserver une chambre pour la nuit.

- Il a l'air mal en point votre ami, m'dame, constata le chauffeur après que j'ai installé l'inconnu derrière lui, de manière à ce qu'il le voit le moins possible.
- Ne m'en parlez pas! répondis-je en prenant une voix maladroite. On a voulu faire la ff-fête pour oublier un peu tout c'merdier, mais j'crois que Trevis a un peu trop forcé sur la boisson. Pas vrai Trev'! ajoutai-je en lui donnant une bourrade amicale.

Par chance, il émit une sorte de grognement, ce qui dû faire croire au chauffeur qu'il était ivre mort. Je donnai l'adresse de l'hôtel et ne dis plus un mot pendant la dizaine de minutes que dura le trajet. C'était une vieux bouge miteux, mais pas encore assez pour qu'il y ait de la vermine dans les draps. En tout cas, personne ne s'étonnerait de me voir entrer dans cet endroit avec un homme éméché au point de ne plus tenir sur ses jambes. Par chance, ils avaient un ascenseur en état de marche, et même si ce ne fut pas facile de le traîner là dedans, je finis par arriver dans la chambre.
Deux lits grinçants étaient collés dans un coin, et l'ampoule usée projetait une lumière fadasse qui rebondissait sur les murs jaunes délavés. Une fausse fleur trônait sur la table de chevet en simili hêtre, et un vieux paysage campagnard dans un cadre kitch achevait de décorer la pièce. Une petite porte verte menait à une salle d'eau où il n'y avait qu'un WC, un lavabo et un miroir fendu.
J'installai mon invité sur un des lits et tirai les rideaux. Je l'allongeai sur son épaule saine, sur le côté au cas où il vomisse, et filai dans la pharmacie de garde que j'avais vue quelques mètres plus loin, priant pour qu'il ne se réveille pas. A peine dix minutes plus tard, j'étais de retour dans la chambre et m'occupais de l'homme chouette. J'avais d'assez faibles compétences en médecine, mais je m'étais déjà recousue une ou deux fois et parvins à faire quelque chose d'à peu près propre. De toute façon, j'ai tellement aspergé la plaie d'alcool que les risques d'infection sont très faibles. Il ira à l'hôpital demain pour se faire vraiment soigner s'il le veut. Je m'attaquai ensuite à sa bosse, lui faisant un beau bandage sur le crâne en espérant qu'il n'ait pas de commotion.
Ensuite, je me suis débarbouillée et assise sur le vieux fauteuil poussiéreux, face au lit, et j'ai réfléchi à ce que j'allais bien pouvoir lui dire une fois qu'il serait réveillé. Misant sur le fait qu'il aurait peut être tout oublié, je cachai l'anneau dans ma poche et patientais.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 26 Avr 2018 - 17:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
ø
ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1995
ϟ Arrivée à Star City : 21/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 119
ϟ Nombre de Messages RP : 22
ϟ Doublons : Betty Brooks
ϟ Crédits : Moi-même.
ϟ Célébrité : Kurt Cobain
ϟ Âge du Personnage : 22
ϟ Statut : Libre.
ϟ Métier : ø
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers :
ϟ Pouvoirs : Artiste Martial
Acrobate & Parkour urbain
Pas léger
Herboriste en herbe
Coureur -> Mach I <-
Eclairs spoliatifs

ϟ Liens Rapides : à venir.
Cette chambre jaune était plein de mystère pour Damian. Est-ce que Rouletabille lui viendrait en aide ? Peu probable.

Damian se retrouve donc là, attaché contre un lit comme s'il avait passé une nuit de folie avec une jeune femme mais sans aucun souvenir. Tiens, en parlant de jeune femme, la métisse lui revient peu à peu.

_Nom de... MAIS !? QU'EST-CE QUI SE PASSE ?

Le coureur devenait fou. Soudainement, il vibrait dans tous les sens, ses éclairs se faufilant le long de ses bras comme pour chercher à se délivrer. Son épaule le lança et puis il s'aperçut qu'il ne portait plus son masque. Au moins, ce mystère là était résolu pour la jeune femme.

Après une vingtaine de secondes passée à vociférer, il se calmait.

_C'est vous qui m'avez amené ici et soigné ? Mais... Attendez une minute, je me souviens !

Il essayait tant bien que mal de trouver une position confortable.

_On se battait n'est-ce-pas ? Je vous ai poursuivi. Qu'est-ce vous trafiquiez !? Me faîtes pas croire qu'une jeune femme armée d'un couteau n'a rien à cacher !

Damian gigotait de nouveau dans tous les sens avant de se rendre compte que cela ne mènerait à rien. En effet, elle aurait pu le tuer 100 fois. Damn ! Et lui qui venait de l'agresser, elle n'allait jamais le détacher maintenant...

Au fond de ses yeux, des éclairs dansaient en attendant la réponse de Nephthys. Des songes cauchemardesques défilaient dans son esprit, ou était-ce des réminiscences de ses rêves pendant les quelques minutes où il était inconscient ? Un homme s'y trouvait, une sorte de pirate et il courait sur l'eau. Il se dirigeait vers un bateau à toute vitesse. Il était plus rapide qu'un requin, et aussi plus fort ! Sur le pont du navire, il fit un carnage avant de se tourner vers Damian pour le regarder droit dans les yeux et éclater de rire.

Damian secouait la tête pour retrouver ses esprits. Il perdait patience.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 29 Avr 2018 - 17:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
ø
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 11/11/1987
ϟ Arrivée à Star City : 28/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 13
ϟ Nombre de Messages RP : 7
ϟ Crédits : Moi même
ϟ Célébrité : Golshifteh Farahani
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue
ϟ Réputation : Niveau 1
Saucissonné comme il l'était, l'homme chouette pouvait toujours se débattre. Il s'agitait, essayait de s'enfuir en utilisant son étonnant pouvoir de super-vitesse. Ses jambes s'agitaient à toute allure tandis qu'il restait sur place, pareil à une petite souris prise au piège.
Il s'adressa à moi sur un ton sec, ce que je concevais tout à fait étant donnée sa situation... délicate. Néanmoins, je ne voulais pas qu'il se sente agressé et qu'il se referme comme une huitre.

- Veuillez m'excuser pour cette posture inconfortable, mais je ne voulais pas risquer que vous me glissiez entre les doigts, j'aurai eu bien du mal à vous rattraper. Je vous conseille d'éviter de vous agiter comme ça, j'ai recousu votre plaie mais elle risque de se rouvrir. Vous devriez consulter un médecin quand nous en aurons fini ici.

Je voulais en savoir plus sur lui, dans quel camp il était, ce à quoi il aspirait... Après tout, il savait se battre, et son pouvoir était du pain béni en cas d'embuscade, de descente de police ou encore de cambriolage. Bref, le Scarabée pourrait être intéressé. A moins qu'il ne soit pour moi une solution pour poursuivre mes activités sans dépendre d'un supérieur... Mais je m'avance, rien n'est encore dit.

- Je m'appelle Nephthys Kaddour, dis-je en me levant. Pour ce qui est du couteau, il vaut mieux pour les jeunes femmes qu'elles soient en mesure de se défendre, surtout dans les circonstances actuelles, vous ne croyez pas? Et puis, vous étiez armé vous aussi... Et masqué qui plus est. Aussi, je pourrais vous retourner la question : que faisiez-vous sur ce toit?

J'espérais qu'à présent que je lui avais donné mon nom, il serait plus enclin à me donner lui aussi des informations. J'étais consciente que la situation n'invitait pas vraiment à la confiance, mais le détacher signifiait qu'il pouvait me filer entre les doigts en moins de deux. Bien sûr, j'avais fermé la porte et caché la clef, mais nous n'étions qu'au deuxième étage il pouvait toujours sauter par la fenêtre. Et puis, je ne connaissais pas encore tous ses pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas



Le baiser du phénix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Le baiser de la femme serpent
» [Coulisses] Le baiser de la dame [Arthur]
» le baiser flambé de Pomme
» Le baiser au Moyen-Age
» Après le 4eme baiser...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Centre Ville :: Le quartier du Centre :: 40th Avenue-