AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Ice and Stone may break your bones… [ft Faelan Blackbird]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 13 Mar 2018 - 1:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3785
ϟ Nombre de Messages RP : 3401
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Faelan Blackbird' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 14 Mar 2018 - 21:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/10/1992
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 191
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Krysten Ritter
ϟ Âge du Personnage : 25
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Voleuse/Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Forme humaine:
Mince, 1m75, peau pâle, cheveux noirs de jais

Forme statuesque:
Faite de marbre blanc, 2m10, chevelure de serpents, yeux vert reptiliens, plus musclée et voluptueuse que sa forme humaine
ϟ Pouvoirs : Pétrification:
-Regard de Méduse
-Venin Pétrifiant
Super force [700kg - 1T]
Super résistance [1T - 1,5T]
Sang guérisseur
Sang d'immortel

Forme alternative: Statue de marbre
-Vision a 360°
-Dextérité surhumaine
-Anaérobie

Magie:
Animation des statues
Changement des couleurs

Compétences:
Pickpocket experte

Equipement:
L’œil d'Omicron (dimension de poche)

Serviteurs/compagnons:
Elvis (félin motorisé)
La sorcière agit promptement, mais pas assez rapidement pour leur éviter d’être repérées. L’alerte aurait probablement été donnée de toute façon. Une caméra qui tombe en panne ça passe, mais quand les gardes charger de vérifier le matos ne répondent plus et que d’autres caméras cessent soudainement de fonctionner il y a clairement un problème. Un professionnel consciencieux aurait donné l’alerte qu’elles aient été vues ou non.

« Je prends pas le pari. » Kelly n’est pas très joueuse, à moins que les probabilités ne soient en sa faveur et les gains substantiels. À l’oreille le compte paraît bon, et elle n’as pas envie de perdre son argent, même si ce n’est que vingt dollars.

Peut-être qu’elle aurait dû prendre le pari en fait, tout dépend de si on compte les adversaires non humains. Parce que si les robots comptent c’est six gardiens qui vont leur sauter dessus. Elle au départ elle ne remarque pas les mouvements de la statue derrière elle, trop concentrée sur l’endroit par lequel les gardes devraient arriver. Mais quand la guerrière robotique se tourne vers elles Kelly n’a pas d’autre choix que de s’en apercevoir et Morrigan ne tarde pas à suivre, ne lui laissant même pas le temps de la prévenir.

Kelly se retint de jurer, à quoi ça lui sert de pouvoir regarder dans toutes les directions si elle ne fait pas attention ? Elle n’a même pas le loisir de s’attarder sur le fait que le propriétaire doit être pathétique pour avoir besoin qu’un robot lui fasse des déclarations d’amour. Le temps qu’elle se retourne la machine est déjà en train d’attaquer, projetant la sorcière dans sa direction. Kelly la rattrape de justesse avant qu’elle ne puisse s’étaler par terre.

Juste à ce moment la porte du couloir s’ouvre, révélant trois gardes, pistolets pointés vers elles. La gorgone tire immédiatement la sorcière à elle, la serrant dans ses bras alors qu’ils commencent à tirer, utilisant son corps de marbre pour la protéger.

« C’est loin d’être idéal… » marmonne-t-elle alors que les balles s’écrasent et ricochent contre son dos de pierre. Le robot approche, sans se préoccuper de la balle perdue occasionnelle qui ricoche sur sa carapace de céramique et de l’autre côté du mur elle peut entendre les deux derniers gardes courant pour se mettre en position pour flanquer la paire d’intruses. Six adversaires contre deux, et Morrigan n’est pas immunisée aux balles.

Au moins les tirs d’armes a feu ne sont pas trop assourdissants. Ils utilisent des silencieux, réalise-t-elle, Bien sûr, ils ne veulent pas attirer l’attention des autorités non plus.

Kelly commence à reculer en direction des trois gardes, maintenant la distance avec la statue alors qu’elle tourne la tête pour pouvoir regarder par-dessus son épaule avec ses vrais yeux alors qu’elle lâche la sorcière. Elle espère qu’elle a eut le temps de se ressaisir et d’établir un plan, parce qu’elles ne peuvent pas se permettre de rester sur la défensive. Lorsque l’un des gardes recharge son arme la gorgone se dépêche de pétrifier les yeux d’un de ses collègues.

L’homme eut une exclamation surprise, portant sa main à son visage et distrayant momentanément ses compagnons. Kelly en profite pour se retourner complètement vers eux sans risquer d’exposer Morrigan à leurs tirs. Elle aurait pu rester immobile à les pétrifier petit à petit, mais cela prendrait trop de temps. Sans compter le risque pour sa coéquipière. Elle aurait bien aimé avoir une arme adaptée à la situation, comme des flashbangs, une idée à retenir pour une autre fois peut-être. Pour l’instant elle doit improviser.

Dans un vrai combat toute arme potentielle doit être utilisée, le moindre avantage pouvant représenter la différence entre la victoire et une défaite définitive. L’avantage d’avoir une force surhumaine c’est que ça agrandit beaucoup l’horizon de ce côté-là. Kelly est loin d’être la super la plus forte du monde, elle n’est probablement même pas dans le top cent de Star City, mais ce qu’elle a dépasse tout de même largement les limites humaines, et c’est plus que suffisant dans le cas présent.

Elle ne peut pas se baisser pour éviter d’exposer la sorcière aux tirs ennemis, le garde qu’elle a partiellement pétrifié as reculé, mais les deux autres maintiennent la pression. Elle glisse son pied en dessous du canapé le plus proche et d’un coup sec projette l’une de ses extrémités en l’air pour pouvoir l’attraper d’une main, puis de l’autre. Elle ajuste sa prise, puis sourit a ses adversaires avant de les charger en utilisant le meuble comme bélier improvisé.

Citation :
Jet de dé:
Réussite : Kelly parvient à bloquer les trois gardes de façon durable
Echec : Kelly bloque temporairement deux des gardes, et un garde valide lui échappe

L’ébahissement des gardes lorsqu’ils réalisent qu’une statue de deux mètre armée d’un canapé de luxe est en train de les charger est presque comique. Les deux hommes encore dotés de leur vue reculent précipitamment dans le couloir, mais buttent contre leur camarade aveugle. Le couloir est large mais encombré de bibelots et de piédestaux, le temps qu’ils tentent de contourner leur collègue Kelly les as rattrapés. Elle ralentit au dernier moment, mais sa vitesse est tout de même suffisante pour qu’un petit coup de canapé les envoient tous les trois au sol, empêtrés les uns dans les autres, l’aveugle se débattant sans comprendre ce qui se passe alors que les autres tentent de se relever en se gênant mutuellement. Toutefois ils ne sont pas immobilisés, si Kelly leur en laisse le loisir ils se relèveront bientôt. Mais pour la gorgone la solution est simple. Elle pose simplement le canapé sur eux, emprisonnant l’enchevêtrement humain sous le poids du meuble.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 14 Mar 2018 - 21:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3785
ϟ Nombre de Messages RP : 3401
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Kelly Rhodes' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 16 Mar 2018 - 2:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 279
ϟ Nombre de Messages RP : 87
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Ice and Stone may break your bones


The mountain road is hard to travel, the sun now slanting down,
In a misty village, a crow lands on a frosted tree.
I'll not arrive before night falls, but that should not concern me,
Once I've drunk three warm cups, I'll feel as if at home. - Bai Juyi


Condamnée à toujours être projetée à gauche ou à droite lors d'un affrontement, Faelan se laissa mollement lancer vers l'arrière, mais la gorgone fut rapide et l'attrapa en plein vol. Cela ne l'empêcha pas de se prendre un coup au dos et d'avoir partiellement le souffle coupé. Elle était simplement heureuse de ne pas finir paralysée avec tout les coups que sa colonne vertébrale recevait dernièrement.

L a sorcière n'eut pas le temps de marmonner quelques remerciements ou de se pousser, sa partenaire de crime l'étreignit étroitement dès que les gardes apparurent dans le cadre de porte menant au couleur qui semblait être le principal. Même si elle se tenait contre une surface de marbre, la jeune femme ne put empêcher une teinte de rouge de se manifester sur son visage couvert partiellement de plumes noires. Visiblement, elle avait beaucoup de contact avec Korè depuis le début de cette mission illicite. Poc, poc, poc, fiu, fiu, poc. Les balles tapaient violemment sur le dos endurci de la femme de pierre, ricochaient dans diverses directions ou se perdaient à proximité. Des vitrines explosèrent subitement sous l'assaut des armes à feux. Un joli buste perdit son nez finement sculpté au fond du luxueux salon.

Un bouclier humain avait son utilisé, et c'était encore mieux lorsque celui-ci n'était pas constitué de chair et de sang. Lorsque la gorgone la laissa pour mieux s'en prendre à leurs adversaires communs, Faelan s'accroupit afin d'éviter un peu mieux les balles. La statue mécanique était en train des s'approcher en déblatérant encore ses alertes et ses identifications erronées. La sorcière se demandait comment quelqu'un qui possédait toute sa tête pouvait bien s'amuser à se doter d'un robot qui lui faisait des déclarations d'amour.

Elle découvrit les deux gardes de sécurité qui tentaient de flanquer les deux femmes. Génial, elles étaient bêtement encerclées par quelques gardes armés et un énorme robot qui possédait une arme qu'elle considérait plus embêtantes que des armes à feu. Heureusement qu'elle avait évité un coup direct ou alors son torse se serait pris une royale raclée.

La femme corbeau démontra ses talents d'acrobate en roulant sur le côté afin d'éviter les flingueurs qui l'avaient en ligne de mire. Le temps lui manquait et la situation était trop dangereuse pour demander l'aide des esprits de l'au-delà, elle devrait donc un peu plus abuser de la générosité d'Abigail pendant encore quelques instants. Elle jeta un coup d'œil vers la gorgone, celle-ci se débrouillait très bien sans elle. Incroyablement bien.

La femme d'albâtre lui servit partiellement d'abris et la sorcière invoqua la première chose qui lui vint à l'esprit pour se protéger. L'énergie froide de son joyau se matérialisa entre ses mains et un parapluie de glace noire apparut entre ses mains accompagnée de vapeur froide. On aurait même pu croire que la température de la pièce avait chuté.

Elle se projeta hors de sa terrible cachette, le solide et large parapluie de glace ouvert devant elle. Les deux hommes assaillirent le bouclier absurde de nombreuses balles, mais aucune n'étaient suffisamment puissante pour créer un quelconque dommage aux pouvoirs du puissant esprit qui résidait dans sa bague-armure. Dans l'absurdité de la situation, les gardes prirent une pause l'esprit de deux ou trois secondes, mais cela suffit à Faelan qui décocha une énorme gerbe d'énergie froide dans leur direction. L'onde glacée traversa la pièce sous la forme d'une ligne oblique et coinça partiellement les deux gardes contre un mur. Sous l'assaut, ils avaient échapper leurs armes sur le sol, enfin une au sol et l'autre figée contre le mur tel que son détenteur.

- Intrusion, erreur d'identification, intrusion! répéta la voix robotisée qui émanait de la statue qui fonçait directement vers une Faelan qui tournoyait élégamment sur elle-même en tenant son parapluie telle une ombrelle.

Soudainement, l'enfant de Samhain trouva le robot plutôt rapide pour un objet mécanique. Elle planta fermement ses pieds dans le sol et plaça le parapluie à nouveau devant elle tel un bouclier. La statue robotisée abattit agressivement son propre bouclier sur le sien. Une fois, les genoux de Faelan fléchirent, deux fois, elle s'écrasa sous la force de la machine, trois fois, ses pieds se mirent à glisser au sol. Le robot la repoussa sans ménagement vers l'arrière.

- Arrgh, saloperie! cracha la Morrigan en mettant plus de poids sur son parapluie avec son épaule mais sa force physique n'était pas comparable à celle d'une machine aux muscles de métal et de circuits électriques. Qu'est-ce que la véritable Morrigan aurait fait dans une situation semblable? La déesse de la guerre et de la vengeance ne se laisserait jamais avoir par un adversaire plus grand et plus fort qu'elle, elle viendrait avec une stratégie! Je suis certaine que ton maître te trompe avec une poupée gonflable!

Ce n'était pas l'idée la plus intelligente que de provoquer un robot qui n'était programmé qu'à dire des choses bizarres et non de les ressentir. Un robot ne possédait certainement pas d'âme, d'opinion ou de désirs, encore moins de désir pour son supposé maître ou possiblement créateur.

Une énergie surnaturelle émana soudainement du corps de la sorcière qui se sentit brièvement déstabilisée. Un courage et une force venu d'ailleurs emporta son corps dans une forme de transe. Ses yeux brillèrent soudainement d'une lueur bleuâtre qui ne lui appartenait pas. Un grognement féroce s'échappa de sa bouche en même temps que sa température corporelle chuta agressivement. Elle n'était plus elle même, un animal avait prit la place de la femme corbeau.

Le parapluie se transforma en un véritable bouclier digne des guerriers légendaires et sa main droite fut rapidement occupée d'une lance similaire à celle du robot. Les pieds bien encrés au sol de la femme corbeau firent soudainement un pas vers l'avant, puis un autre, jusqu'à forcer le robot à reculer à son tour. Bouclier contre bouclier, le robot contre l'humaine, les deux s'empressèrent de mettre plus de poids sur le lourd objet protecteur. La lance ennemi s'ouvrit à nouveau et une boule d'énergie se manifesta entre les trois morceaux triangulaires. La Faelan possédée jeta un coup d'œil à la boule d'énergie et l'examina longuement jusqu'à ce que sa charge soit complète. Lorsque l'arme fonça sur le corps frêle de la sorcière, celle-ci bondit hors de portée vers la droite, tourna sur elle-même et rabattit une énorme coup de bouclier sur le crâne en céramique du robot. Un énorme crac se fit entendre.

Avant que l'escorte mécanique ne puisse reprendre sa stabilité, la lance de Faelan lui coupa son faux sein gauche, dévoilant aussitôt son intérieur mécanique et quelques flammèches électriques pour ponctuer le coup. Ce n'était pas du sang, mais c'était tout comme.

- Pathétique machine, souffla une voix qui n'était pas celle de la sorcière avant de faire disparaître la lance glacée pour prendre son bouclier à deux mains et se mettre à frapper sauvagement le robot aux allures de statue ancienne.

Un courant électrique sortit de la lance pendant que le robot se faisait carrément défoncer son crâne mécanique par la sorcière possédée. Un, deux, trois, quatre, cinq coups! La machine s'écrasa lourdement sur plancher couvert de débris provenant des diverses sculptures endommagées sur les lieux. L'Irlandaise embarqua par-dessus la machine et frappa à nouveau à quelques reprises sous les regards abasourdis des deux gardes toujours sagement gelés au mur derrière.

C'est quand les bruits du robot ne devinrent plus que des petits cliquetis électriques incohérents que Faelan sembla revenir à elle-même subitement. En voyant le dommage causé à la machine, elle cligna plusieurs fois des paupières. Sa tête l'élança, assaillit par une énorme migraine. Elle se dit qu'elle devait avoir reçu un coup sur la tête.

Elle se redressa en titubant et observa attentivement son œuvre d'art. En silence, elle plaça ses mains devant ses mains, puis fit mine de posséder un arc.

- Ah merde, je pensais corriger une erreur, mais je me suis trompée de sein, c'est le droit que les amazones coupaient, non? s'enquit-elle en tournant la tête en direction de la gorgone qui avait fait un sacré bon boulot de son côté.


© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 19 Mar 2018 - 14:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/10/1992
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 191
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Krysten Ritter
ϟ Âge du Personnage : 25
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Voleuse/Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Forme humaine:
Mince, 1m75, peau pâle, cheveux noirs de jais

Forme statuesque:
Faite de marbre blanc, 2m10, chevelure de serpents, yeux vert reptiliens, plus musclée et voluptueuse que sa forme humaine
ϟ Pouvoirs : Pétrification:
-Regard de Méduse
-Venin Pétrifiant
Super force [700kg - 1T]
Super résistance [1T - 1,5T]
Sang guérisseur
Sang d'immortel

Forme alternative: Statue de marbre
-Vision a 360°
-Dextérité surhumaine
-Anaérobie

Magie:
Animation des statues
Changement des couleurs

Compétences:
Pickpocket experte

Equipement:
L’œil d'Omicron (dimension de poche)

Serviteurs/compagnons:
Elvis (félin motorisé)
Kelly se retourne et rerentre dans la pièce, jetant un coup d’œil autour d’elle, plus par habitude que par nécessité. Elle a vu ce qui s’était passé par les yeux de ses serpents, même si elle était un peu occupée à ce moment-là. La Morrigan s’était occupé de ses ennemis humains avec promptitude et efficacité, avant de réellement se laisser aller contre le robot. Nul doute que les mercenaires collés au mur étaient contents de ne pas avoir à la combattre après l’avoir vu écraser la fausse statue.

Pendant un instant elle est prise de court par la question de la sorcière, puis elle jette un coup d’œil au robot ‘‘mutilé’’ et réfléchit un peu pour organiser sa réponse.

« Techniquement ça dépendrait de si elle est gauchère ou droitière, vu que l’histoire c’est qu’elles le faisaient pour pas être gênées en tirant a l’arc. » Dit-elle en faisant la moue. « Mais il y a pas vraiment d’évidence historique sur si elles se tranchaient vraiment un sein. En fait beaucoup d’érudits pensent que c’est un mythe tardif venant d’une fausse étymologie du nom Amazone. »

Elle avance dans la pièce en ruine en essayant de déterminer s’il pourrait y avoir un accès au sous-sol à proximité alors qu’elle continue à parler. « Perso, j’ai jamais fait de tir à l’arc, mais y as des femmes qui en font et à ma connaissance elles ont pas besoin de se mutiler. Et puis c’est en ligne avec l’idée que si quelqu’un sort du rôle traditionnel de son sexe alors il perd quelque chose. Genre, une femme doit perdre une partie de sa féminité pour être forte. »

L’un des gardes gelé contre le mur roule des yeux dans son dos, ignorant qu’elle peut le voir, et marmonne : « Génial, on s’est fait battre par une féministe, on va être la risée de la compagnie… »

Korè se retourne vers lui et lui attrape le visage d’une main, un doigt faisant pression sur chaque joue suffit à lui forcer à ouvrir la mâchoire. « Je me souviens pas avoir demandé des commentaires. Mais si tu te sens bavard tu pourrais nous dire où trouver l’accès à la pièce secrète ? »

« Guh, ‘e ‘ais ‘as gue qwoi ‘ous ‘ar’ez… » Parvient-il à articuler malgré la pression qui lui empêche de fermer la bouche.

« Je te crois pas. » Dit la gorgone alors qu’elle commence à lui pétrifier le nez. Le garde louche sur la pierre fixée à son visage, cherchant à se dépêtrer du givre qui le cloue au mur. « Vous surveillez l’endroit, vous devez savoir où se trouve tout ce qui as de la valeur pour le protéger. On sait que le propriétaire est un collectionneur et qu’il s’est fait livrer ici, mais tout ce qu’il y a là c’est des reproductions, sinon vous auriez pas tiré dans le tas. »

Engager des mercenaires pour protéger des œuvres d’art contre le vol juste pour que ceux-ci les détruisent en tirant sur des intrus est contre productif, une société de sécurité ne permettrait jamais à ses employés de faire une erreur pareille : dans le meilleur de cas ils perdraient un client, au pire ils pourraient être forcés à rembourser tous les dégâts.

« Fait pas le malin, ça te va pas. »

« ’a ‘euh ‘air ‘ou’re… ‘e ‘ais ‘ien. » Tente de rétorquer le garde, mais c’est dur d’être défiant quand on ne peut même pas articuler ses insultes.

« Dommage. » Répond simplement Kelly alors qu’elle se met à lui pétrifier le reste du visage, la pétrification partielle n’est que temporaire, mais les mercenaires n’ont pas besoin de le savoir. « Peut-être qu’un de tes collègues sera plus conciliant… »

« Heu… On sait vraiment pas. » Intervint le garde collé au mur juste à côté de celui qu’elle est en train de pétrifier. La gorgone tourne la tête vers lui, quelque serpent sifflant silencieusement s’approchent pour l’examiner de plus près, et il s’empresse de corriger. « J’veux dire. Il nous l’as pas dit. Enfin. On sait que c’est dans cette pièce. Mais l’entrée est hors du champ de la caméra. On sait pas où elle est exactement, ni comment l’ouvrir. »

« Mmmm… » fit Kelly alors qu’elle lâche le mercenaire pour se retourne afin examiner la pièce. Elle n’avait pas vraiment besoin de bouger, mais les vieilles habitudes ont la vie dure. « Une caméra sur le mur du fond et une autre sur le mur de gauche… ça ne laisse qu’un angle de la pièce sans surveillance. »

Ce coin n’avait pas grand-chose de spécial juste quelques vitrines et comme les autres coins un piédestal soutenait un buste. Celui-là représentait une femme à l’expression neutre, regardant droit devant elle sans se soucier du fait qu’une balle lui avait arraché le nez ou que la toge drapée sur son épaule ne couvrait qu’un de ses seins.

Sans dire un mot Kelly tendit la main et presse le bouton jusqu’à ce qu’un ‘clic’ se fasse entendre. Elle soupire un lâche un simple : « Tellement prévisible… » alors que la vitrine la plus proche se décolle du mur pour révéler un escalier.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 20 Mar 2018 - 1:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 279
ϟ Nombre de Messages RP : 87
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Ice and Stone may break your bones


The mountain road is hard to travel, the sun now slanting down,
In a misty village, a crow lands on a frosted tree.
I'll not arrive before night falls, but that should not concern me,
Once I've drunk three warm cups, I'll feel as if at home. - Bai Juyi


La sorcière était toujours en train de faire semblant de décocher une flèche en direction d’un ennemi imaginaire. À moins d’avoir une poitrine ridiculement abondante, elle douta que cela puisse être une gêne pour une archère d’expérience. De plus, les armures existaient bel et bien, qu’elles soient en métal ou en cuir pour se couvrir un sein trop tendu. Elle écouta attentivement ce que sa partenaire de crime avait à dire à ce sujet. Elle était très impressionnée par ses connaissances concernant les mythes et la culture entourant la Grèce antique. D’ailleurs, elle ne savait pas trop pourquoi cette femme arrivait toujours à la surprendre, n’avait-elle pas faire d’ample recherches pour en arriver sur le papyrus du pygmalion?

- Tu as raison, même le terme de femme forte est ridicule, rétorqua tranquillement la Morrigan en songeant à ce terme trop souvent utilisé dans les médias comme s’il s’agissait d’un truc incroyable. Il semblerait que l’idée d’une femme forte était un modèle féminin tout particulier avec ses clichés et ses images, mais qui représentait rarement la réalité.

Même si Faelan pouvait parfois avoir un certain dédain vers les modèles de femmes qu’elle considérait plus « faibles » que d’autres, elle pensait également que toute les femmes étaient fortes à leur façon et elles n’avaient pas nécessairement besoin de sacrifier quoi que ce soit pour le démontrer à qui voulait bien le voir ou à casser des gueules.

Quand l’un des imbéciles collé au mur dérangea les deux femmes avec son commentaire désobligeant, Faelan se tourna froidement dans sa direction. Une envie de meurtre anima son regard marron et si elle avait pu invoquer le courroux de la Morrigan sur lui, elle l’aurait fait immédiatement. Par chance ou par malheur, Korè avait déjà pris littéralement les choses en main. Les moyens de la gorgone étaient très bons et certainement plus doux que ceux qu’aurait employé la sorcière si elle avait eu les mains sur lui. À croire qu’elle aimait torturer les idiots…

- Tu as raison, ils n’auraient pas créés autant de dommages aux lieux sans au moins un peu d’hésitation, observa Faelan en hochant doucement de la tête. Ils s’étaient si rapidement jetés sur eux dès leur arrivée dans le salon comme si leur vie en dépendait.

Peu de temps après l’interrogatoire forcé sur les deux gardes, Korè révéla un escalier secret dissimulé derrière une vitrine qui avait connu de meilleurs jours.

- Quelle originalité! Commenta Faelan en regardant l’escalier se révéler sous ses yeux. Étaient-elles maintenant les héroïnes d’une histoire de chasse aux trésors? Peut-être bien. La sorcière se demandait qu’est-ce qu’il pouvait bien y avoir d’autre dans les quartiers privés de ce collectionneur pervers. Donne-moi un instant, je te rejoins.

L’Irlandaise se dirigea lentement telle une prédatrice vers l’arrogant qui avait osé cracher un mauvais commentaire né de sa pauvre estime en sa propre virilité. Son visage était partiellement pétrifié, dont sa fine petite bouche. Très bien, elle n’avait pas plus envie que ça de l’entendre à nouveau. Elle approcha ses lèvres de son oreille toujours indemne.

- Toi qui es si intelligent, tu devrais également connaître les ancêtres des féministes modernes? Susurra-t-elle dans le creux de son oreille, lui arrachant un frisson dérangeant. Elles sont les filles des sorcières que vous n'avez pas réussis à brûler, ajouta ensuite Faelan d’un ton sec avant de faire apparaître sous l’œil alerté du mercenaire une longue aiguille noire givrée.

Elle se détacha de l’individu coincé entre le givre d’Abigail et le mur et baissa les yeux vers son entrejambe. La glace qui recouvrait cette partie se dématérialisa partiellement et la sorcière tenta de deviner s’il portait à gauche ou à droite. Au final, elle haussa des épaules et planta sans prévenir la longue aiguille en plein centre. S’il était impossible au garde de crier sa douleur, le débattement violent de ses jambes et sa tête qui claquait contre le mur révéla la cruauté de son geste.

Sur ce, Faelan lança un regard vers le collège de sa victime qui l’observait l’air hébété. Elle lui décocha un clin d’œil entendu, puis se déplaça jusqu’à l’escalier qui n’était plus si secret.

Elle rejoignit Korè avec un petit sourire satisfait. L’Irlandaise n’était pas inquiète du sort réservé au garde malmené. Il était impossible qu’il meure au bout de son sang, de toute façon, l’aiguille d’Abigail devait avoir tout gelé en place avec sa froidure et elle n’avait perforé aucun organe vital. Et non, elle ne considérait pas la fertilité du monsieur comme étant un organe vital.

- Avec un peu de chance, on aura pas plus de difficulté une fois au sous-sol, évoqua la jeune femme en jetant un coup d’œil vers les profondeurs vers lesquelles menait l’escalier. Peut-être qu’il y aura d’autres amazones?

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 29 Mar 2018 - 19:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/10/1992
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 191
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Krysten Ritter
ϟ Âge du Personnage : 25
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Voleuse/Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Forme humaine:
Mince, 1m75, peau pâle, cheveux noirs de jais

Forme statuesque:
Faite de marbre blanc, 2m10, chevelure de serpents, yeux vert reptiliens, plus musclée et voluptueuse que sa forme humaine
ϟ Pouvoirs : Pétrification:
-Regard de Méduse
-Venin Pétrifiant
Super force [700kg - 1T]
Super résistance [1T - 1,5T]
Sang guérisseur
Sang d'immortel

Forme alternative: Statue de marbre
-Vision a 360°
-Dextérité surhumaine
-Anaérobie

Magie:
Animation des statues
Changement des couleurs

Compétences:
Pickpocket experte

Equipement:
L’œil d'Omicron (dimension de poche)

Serviteurs/compagnons:
Elvis (félin motorisé)
Lorsque Morrigan lui dit de partir devant Kelly arque un sourcil, puis elle hausse les épaules et commence à descendre l’escalier. Les marches ne tardent pas à tourner, formant une spirale et elle perd rapidement le salon de vue. Malgré le fait qu’il est sensé être secret le passage est spacieux et les marches ne sont pas trop raides, même avec sa taille statuesque Kelly n’as aucun mal à passer. Le propriétaire ne voulait probablement pas être inconfortable en se rendant dans son repaire secret.

La gorgone s’arrête un instant en entendant des bruits et exclamations étouffées venant de la pièce qu’elle vient de quitter, mais elle décide de poursuivre partant du principe que si elle avait besoin d’aide la sorcière l’aurait appelé. Elle s’inquiète un peu de ce qu’elle pourrait être en train de faire mais Morrigan ne lui a pas donné l’impression d’être du genre à tuer pour rien, et Kelly espère ne pas s’être trompée à son sujet. Dans le pire des cas elle pourrait juste s’abstenir de s’associer avec elles à l’avenir, mais elle ne compte pas se battre contre son alliée du jour en plein milieu d’un cambriolage. C’est un coup à se faire choper ou à être forcé à repartir bredouille.

La sorcière ne tarde pas à la rejoindre, sans offrir le moindre commentaire sur son petit détour en solo et Kelly décide de ne pas l’interroger, préférant répondre à sa question à la place.

« Ça dépend. La plupart des collectionneurs préfèrent qu’on les vole plutôt qu’on abîme leur collection. » Si quelque chose est simplement volé il y a des chances pour qu’ils puissent le racheter plus tard. Mais si une pièce unique est détruite elle est perdue à jamais. « Mais t’as toujours le taré occasionnel qui est prêt à tout détruire parce que s’il peut pas avoir quelque chose alors personne d’autre peut l’avoir. »

Elle repense à leur traversée du manoir jusqu’à présent, avec toutes les reproductions de statues exposées et miss en valeur, et le robot féminin avec ses déclarations d’amour. « À priori je dirais que c’est pas le genre de ce gars-là. Il a l’air d’aimer ses statues. »

Alors que Kelly finit sa phrase, elles arrivent au bout de l’escalier, passant sous une arche encadrée par des colonnes de style ionique, et elles posent enfin les yeux sur le salon secret d’Edwin Gross. « Peut-être même un peu trop… »

La pièce est bien plus spacieuse que l’étage au-dessus et pourtant arrangée d’une façon donnant une impression plus intime. Des tentures couvraient les murs, et créait des séparations artificielles dans la pièce, divisant l’espace en plusieurs zones. Dans la plus éloignée elle pouvait voir une série de vitrine abritant des statues. Probablement de vraies antiquités, mais pas les modèles les plus intéressant à regarder. Les statues les plus belles et les plus impressionnantes étaient mises en valeur à travers la pièce plutôt que d’être exposées dans un coin.

Il y en avait plusieurs dès l’entrée, dans un espace qui semblait faire office de salon, comportant plusieurs fauteuils, canapés, et tables basses. D’un côté de la pièce un meuble accueillait une collection d’alcools de qualité et de verres en cristal, et en face une bibliothèque chargée de livres se dresse contre le mur mais un bref coup d’œil suffit a Kelly pour voir que ce n’étaient que des romans.

Alors que la gorgone avance elle examine les statues présentes. Certaines dataient de toute évidence de la Grèce antique ou de l’époque romaine, les aléas du temps n’ayant pas été charitables, ici et là des impacts avaient brisé une main ou un nez. D’autres, mieux conservées devaient dater de la Renaissance et Kelly admire le savoir faire des sculpteurs, ayant réussit à former les plis des fin tissus couvrant la chair de marbre tout en donnant une impression réaliste du corps en dessus. Mais l’arrangement général la met mal à l’aise. Les statues au fond de la pièce sont sous vitrine, mais celles-ci, essentiellement des statues de femmes à quelques exception près, sont laissées exposées et accessibles, étalées à portée de main comme des objets plutôt que mise en valeur sur des piédestaux.

Elle détourne son attention des sculptures alors qu’elle continue à avancer dans la pièce. La section centrale est un jacuzzi ressemblant à une fontaine, une porteuse d’amphore debout au milieu du bassin déversant de l’eau chaude dans celui-ci que diverses figures dénudées l’entourent. Kelly les ignore alors qu’elle poursuit son chemin.

« Je pense que le manuscrit devrait être sous vitrine… ou peut être dans la pièce suivante, je vois une porte au fond. » Dit Kelly, mais pendant qu’elle est distraite l’eau que déverse la porteuse d’amphore tourne au violet, et la statue pivote dans sa direction, projetant un jet de liquide sous pression sur la gorgone.

Citation :
Jet de dé:
Réussite : Kelly esquive
Echec : Kelly est touchée

Par chance, Kelly remarque le mouvement à temps et se jette sur le côté alors que le liquide pourpre éclabousse le sol et le mur là où elle se tenait un instant plus tôt. La substance n’a même pas le temps de couler que déjà elle mousse et s’épaissit, formant un coussin collant sans endommager les surfaces qu’elle touche.

« Oh, merde, je crois que c’est un dispositif de capture. Fait attention ! » Eut tout juste le temps de dire Kelly avant de devoir rouler sur le côté alors que la statue tire à nouveau. Certaines des statues exposées sont touchées par le liquide, mais les œuvres d’art n’ont pas l’air dans souffrir. Le robot peut tirer sans se soucier d’abimer la collection de son propriétaire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 29 Mar 2018 - 19:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3785
ϟ Nombre de Messages RP : 3401
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Kelly Rhodes' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 31 Mar 2018 - 22:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 279
ϟ Nombre de Messages RP : 87
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Ice and Stone may break your bones


The mountain road is hard to travel, the sun now slanting down,
In a misty village, a crow lands on a frosted tree.
I'll not arrive before night falls, but that should not concern me,
Once I've drunk three warm cups, I'll feel as if at home. - Bai Juyi


Oui, peut-être qu’il les aimait un peu trop ses statues. Faelan fronça des sourcils en apercevant la collection plus détaillée du monsieur Gross. Il pourtant bien son nom le bonhomme aux pensées dégoûtantes. En d’autres circonstances, la sorcière aurait pu apprécier la qualité et la beauté de cette collection grandiose, mais après avoir entendu des déclarations d’amour provenant d’un robot, elle n’était pas certaine qu’elle voulait s’attarder à l’admiration des jolies formes de marbre. Et puis, avec autant de faux yeux qui semblaient les observer, elle se sentait juste un peu mal à l’aise dans sa peau.

- J’ai l’impression qu’il n’y a aucune possibilité de vie intime en ces lieux, commenta la jeune femme en détournant le regard d’une statue qui avait un regard bien trop inquisiteur à son goût.

Le jacuzzi était une intéressante addition à une pièce secrète. C’était un luxe qu’aurait adoré utiliser Faelan, mais hélas, l’heure n’était pas à la récréation et au repos. Puis, comme elle avait pensé plus tôt, elle ne pouvait point calmer ses nerfs avec tous les faux yeux sur elle.

- Quelque chose d’aussi précieux, je le placerai dans une forteresse exprès et non une simple vitrine, mais c’est juste mon opinion, déclara la sorcière qui haussa un sourcil en entendant un drôle de bruit de grincement.

Si Korè eut le temps de rouler hors de la portée du premier jet ennemi, la Morrigan ne put que se pencher in extremis. Le fluide suspect alla s’écraser avec force derrière les deux femmes. Sachant que la gorgone n’aurait point de mal à se défendre seule, ou presque, Faelan alla se mettre à couvert derrière une statue représentant une femme d’une certaine corpulence.

- Il ne pouvait pas utiliser des pièges à filet comme tout le monde! S’emporta furieusement la sorcière qui se préoccupait aussi idiotement de ses cheveux.

Elle jeta un coup d’œil à sa main droite et à la bague d’Abigail. Sa main était tourné au gris morne, des veines noires parsemèrent maintenant ses doigts et son poignet plus froid que ce que la nature voulait. L’Irlandaise avait un peu abusé de la générosité de l’esprit habitant le bijou et en recevait maintenant les conséquences. Un souffle de vapeur froide s’échappa d’entre ses lèvres entrouvertes. Le corbeau ne pouvait laisser sa partenaire de crime la voir ainsi. Son premier plan avait été d’enfermer la statue piégée dans une brise de glace, mais ce plan n’allait pas se dérouler aussi aisément. Son corps devait reprendre le dessus sur le froid ensorcelé.

Elle ne pouvait pas non plus invoquer l’aide de l’au-delà. Les poltergeists avaient leur utilité, cependant elle ne pouvait prendre le risque qu’ils s’intéressent aux écrits du Pygmalion pour ensuite le détruire. La sorcière n’avait que très peu de contrôle sur ces petits fouteurs de trouble.

En levant les yeux, elle aperçue une sale caméra qui était pointée directement sur elle. Elle s’énerva et cracha une vapeur froide dans sa direction. Le verre de la caméra se givra instantanément, lui donnant un semblant d’anonymat.

Accroupie, elle osa un regard derrière la grosse dame de marbre et dès que la statue piégeuse détecta son mouvement, elle déchargea son fluide violet dans sa direction. La Morrigan aperçu la mousse s’étendre sur le plancher autour d’elle, mais elle était en sûreté. Ses attaques étaient rapides, une meilleure technologie que l’amazone du dessus. Il faut dire que si elle avait été conçue pour capturer des voleuses comme elle, mais aussi de ne pas nuire aux statues, elle avait aussi reçu un gros budget dans sa conception. Faelan devrait peut-être avoir quelque chose comme ça chez elle…

La jeune femme se plaça en position du lotus et relaxa ses épaules. Elle inspira profondément, puis expira. On aurait pu croire qu’elle entreprenait une méditation en pleine situation de danger, mais ce n’était pas tout à fait le cas.

- Cailleach, Cailleach Bhéara, reine de l’hiver… murmura-t-elle doucement avant de poursuivre avec une longue incantation dans la langue de ses ancêtres. Sa voix monotone sembla se ricocher sur les murs de la salle secrète et couler sur les statues comme de l’eau jusqu’à ce qu’elle ne devienne plus qu’un écho. Je suis le froid, je suis la glace, je suis le fléau de l’hiver éternel.

Jet de dés 1:
Succès - Le sortilège de Faelan défonce la piégeuse.
Échec - Faelan perd le contrôle du sortilège.

Jet de dés 2 ( si échec à 1 ):
Succès - Kelly est hors de portée.
Échec - Kelly est à portée du sortilège. Friendly fire.

Un cercle bleuté lumineux apparut autour de la piégeuse. Des lignes turquoise parcouraient le cercle, formant divers symboles géométriques et des runes anciennes. De violentes gerbes magiques sortirent du cercle, éclaboussant agressivement tout ce qui se trouvait hors du cercle, puis une incroyable explosion glacée éclata à partir du cercle. Des carreaux glacés furent projetés dans tout les sens, brisant des statues et craquant de solides murs de béton. La grosse dame protégea de peu Faelan qui admira les vilains morceaux de glace plantés dans le mur devant elle.

Son bras droit fut immédiatement vrillé d’une terrible douleur. Ne souhaitant pas jeter un coup d’œil à l’état de son bras, elle sortie lentement de sa cachette. Elle arpenta la pièce du regard, puis fronça les sourcils, inquiète.

- Korè? S’enquit-elle doucement en apercevant tout les dégâts qu’elle avait causés. Elle manquait cruellement d’entraînement quand cela venait d’utiliser le pouvoir d’Abigail pour créer de dangereux sortilèges offensifs. Banphrionsa !

La statue piégée était encastrée dans la glace ensorcelée, elle ne pourrait plus leur causer de tord, pour l’instant. Elle était peut-être même broyée sous la pression glaciale causée par son explosion magique. Si le propriétaire des lieux était aussi vindicatif qu’elle ne l’était, elle songeait qu’il peut-être tenter de la poursuivre pour tous les dommages. Heureusement qu’elle portait son masque de corbeau.


© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 31 Mar 2018 - 22:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3785
ϟ Nombre de Messages RP : 3401
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Faelan Blackbird' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 3 Avr 2018 - 23:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/10/1992
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 191
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Krysten Ritter
ϟ Âge du Personnage : 25
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Voleuse/Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Forme humaine:
Mince, 1m75, peau pâle, cheveux noirs de jais

Forme statuesque:
Faite de marbre blanc, 2m10, chevelure de serpents, yeux vert reptiliens, plus musclée et voluptueuse que sa forme humaine
ϟ Pouvoirs : Pétrification:
-Regard de Méduse
-Venin Pétrifiant
Super force [700kg - 1T]
Super résistance [1T - 1,5T]
Sang guérisseur
Sang d'immortel

Forme alternative: Statue de marbre
-Vision a 360°
-Dextérité surhumaine
-Anaérobie

Magie:
Animation des statues
Changement des couleurs

Compétences:
Pickpocket experte

Equipement:
L’œil d'Omicron (dimension de poche)

Serviteurs/compagnons:
Elvis (félin motorisé)
« Je vais bien, pas de bobo… » Marmonne Kelly alors qu’elle s’extirpe de derrière un piédestal criblé d’éclats de glace. Certaines des pointes d’eau gelé avaient traversé la quasi-totalité du boîtier de bois et de métal, leurs extrémités acérées dépassant de l’autre côté.

Quand la statue de sécurité s’était mise à tirer sans discrimination Kelly s’était dépêchée de ramper à couvert, mais elle n’avait pas envisagé qu’elle puisse avoir d’une protection plus solide que l’un des présentoirs des vitrines au fond de la pièce. Voir les projectiles transpercer son abri de fortune lui a fait un choc, mais au final il y avait eut plus de peur que de mal. Malgré les quelques pointes qui dépassait aucune ne l’a touché. Elle a été plus chanceuse que le reste de la pièce.

« Quelque chose me dit qu’il va regretter d’avoir mit une dernière mesure de sécurité ici… » Dit-elle en grimaçant légèrement. Qu’elles aient été arrangées avec mauvais goût ou non les statues dans cette pièce étaient probablement des originaux. Et maintenant plusieurs d’entre elles ressemblent plus à des puzzles qu’à des œuvres d’art, il faudra un miracle pour les restaurer. C’est de l’histoire, des heures de travail de maître, qui gît en morceau sur le sol. Enfin, c’est fait, et pleurer les statues brisées ne sert à rien. Les voleuses ont d’autre priorités pour le moment.

« J’espère que c’est la dernière mesure de sécurité. » Murmure-t-elle avant de tourner son attention vers sa partenaire. « Ça va ? T’as l’air patraque. »

Elle garde un œil sur la sorcière, au cas où celle-ci s’évanouirait soudain, alors qu’elle se retourne pour aller examiner la porte qu’elle a remarquée au fond de la pièce avant que la statue de sécurité ne s’active. Elle semblait prometteuse, pour commencer c’était une porte blindée, avec une serrure électronique. La mauvaise nouvelle c’est que Korè n’as strictement aucune idée de comment on pirate ce genre de choses.

La bonne nouvelle c’est que son manque de compétence n’a strictement aucune importance parce qu’une lance de glace à transpercé le lecteur de carte de toute façon. Ce n’était pas la seule : la porte métallique en elle-même as résisté à l’assaut, trop épaisse pour être pénétrée, mais le cadre en béton as souffert et des fissures rayonnent des points d’impacts. Kelly attrape l’un des projectiles à deux mains et tente de le bouger, faisant dégringoler de petits éclats de ciment alors qu’elle force pour le déloger. Enfin elle retire le bloc de son trou et elle le laisse tomber à terre afin de glisser ses doigts dans la fente, agrippant le morceau de mur afin de l’arracher.

Elle doit répéter l’opération plusieurs fois, mais sous peu elle a dégagé le mécanisme du verrou du reste du mur. Blindée ou non, la porte doit bien s’ouvrir lorsqu’on retire la moitié du chambranle. La pièce de l’autre côté est différente du salon souterrain qu’elles viennent de détruire, plus fonctionnelle, comme un entrepôt. Même l’éclairage était différent, plus parcimonieux, dirigé uniquement vers quelques tables de travail couvertes d’outils et d’antiquités en court de restauration et laissant les étagères alentours dans l’ombre. Une équipe d’homme en blouses blanches tente vainement de se rendre invisible en se recroquevillant dans un coin de la pièce. Sans succès.

Korè sourit, tout ça as l’air prometteur. Elle avance dans la pièce et se tourne vers les archéologues. « Hey ! Dites-nous juste où le manuel de Pygmalion est et on n’aura pas de problème, hein ? »

Mais dès qu’elle parle les archéologues font une grimace terrifiée et se plaquent contre le mur. De toute évidence il risquait d’y avoir un accroc dans son plan. Enfin le plus jeune du groupe, peut-être même un stagiaire, s’avance et, après avoir déglutit, ose enfin parler. « Vous… pouvez pas prendre le Pygmalion… »

La gorgone hausse un sourcil, le toisant alors qu’elle répond. « T’es bien brave, mais je comptait pas vraiment demander la permission… »

« Non, je veux dire… vous pouvez vraiment pas. C’est un rouleau de parchemin vieux de plusieurs milliers d’années. » Il grimace mais carre les épaules alors qu’il continue, s’attendant de toute évidence à se faire frapper à tout moment. « Même en prenant autant de précaution que possible pendant son transport il a été endommagé. Si vous tenter de le déplacer sans prendre de précaution il va juste partir en morceaux. Si vous le sortez de son contenant scellé il risque de se désintégrer. »

Kelly se contente de regarder dans le vague pendant un moment. Tous ces efforts, toutes ces recherches, l’entrée par effraction, le combat contre les gardes de sécurités et les robots… pour rien ? Elle prend une grande inspiration, même si sa forme de statue n’en a pas vraiment besoin, et tente de trouver une solution. Parce qu’elle ne compte pas repartir les mains vides. Elle a besoin de ce sort qui permet de donner la vie aux statues. Sans lui elle n’avait aucun moyen d’inverser les effets de sa pétrification.

Mais rien ne lui vient à l’esprit, elle n’y connaît rien en archéologie. Elle ferme les yeux et se pince l’arrête du nez en réfléchissant. « Okay, okay… On peut peut-être prendre les précautions qu’il faut, juste pour y jeter un œil… Qu’est-ce qu’on doit faire ? »

« Heu… » Le jeune homme se tourne vers ses compagnons plus âgés. « Je sais pas, je suis juste le traducteur. »

« Woah, » Interrompt Kelly avant que quelqu’un d’autre ne prenne la parole. « Attend une seconde, traducteur ? Comment tu fais pour traduire le manuel si tu peux pas le sortir ? »

« Je, je travaille uniquement à partir des scans… » bredouille-t-il pour toute réponse. Kelly garde les yeux fixés sur lui mais ses serpents regardent de tout les côtés de la pièce. Enfin elle pointe en direction d’un ordinateur portable laissé ouvert à une table.

« C’est là-dessus que tu travailles ? » Demande-t-elle, d’une voix neutre.

« Oui ? » Répond-il avant de réaliser ce qu’il vient de dire. « Oh ! Tout est sur la clé USB ! Me prenez pas mon ordinateur s’il vous plaît… »

« T’as pas de chance, on est deux. » Dit Korè en s’avançant pour attraper le portable. Elle soulève l’appareil pour le montrer à la sorcière. « Moi ça me va, et toi Morrigan ? Les scans te suffisent ou tu as besoin de l’original ? »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 4 Avr 2018 - 2:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 279
ϟ Nombre de Messages RP : 87
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Ice and Stone may break your bones


The mountain road is hard to travel, the sun now slanting down,
In a misty village, a crow lands on a frosted tree.
I'll not arrive before night falls, but that should not concern me,
Once I've drunk three warm cups, I'll feel as if at home. - Bai Juyi


La sorcière retint de justesse un soupir soulagé en voyant la gorgone s’extirper de son abris improvisé. Son refuge n’était pas tout à fait en bon état, tout comme le reste de la grande pièce. Les précieuses pièces de collection étaient ruinées, mais au moins, la statue vivante n’avait pas goûté à la violence du surnaturel. L’incantation avait été fructueuse, mais le contrôle lui avait échappé des mains. Un classique qu’elle ne comptait pas admettre.

- Heureusement qu’il n’y en avait pas plus, sinon toute ces statues auraient été broyées plutôt que d’être en morceaux, rétorqua sarcastiquement la jeune femme en mimant un sourire satisfait. Elle n’était pas certaine de pouvoir accomplir un sortilège d’une telle taille, pour l’instant, mais elle pouvait bien flatter son propre orgueil.

Lorsque sa partenaire de crime s’enquit de son état de santé, la dame corbeau haussa un sourcil et fit un bilan de ses symptômes. Il est vrai que la fatigue s’en était prise à elle avec force, mais c’était sa faute pour avoir abusé de ces dons surnaturels. Elle dissimula sa main grise de sa seconde main et hocha doucement de la tête. Des gouttes de sueur descendirent de ses tempes, déviaient à partir des sourcils pour ruisseler jusqu’à son menton.

- Ça va, dit-elle simplement en détournant son regard vitreux. La magie a toujours son prix à payer.

Dans son cas à elle, c’était son énergie, voir un peu de sa force vitale. Certains sacrifiaient autre chose comme leur santé mentale ou leur humanité.

Les deux femmes se postèrent devant une grande porte blindée. Impressionnée par la qualité de la porte sécurisée, mais aussi par les dégâts qu’elle avait réussi à causer dessus, Faelan demeura en retrait, laissant la gorgone prendre la relève au niveau des travaux physiques. De toute façon, sous sa forme de pierre, elle était bien plus forte et costaude que la petite dame au masque de plumes. « Je me demande si je peux défoncer les défenses d’un char d’assaut avec un tel sortilège » songea-t-elle rêveusement en laissant tout le sale boulot à Korè.

La porte finalement ouverte, les deux voleurs pénétrèrent rapidement dans la salle aux trésors. Enfin, trésors était un bien grand mot voyant qu’il s’agissait surtout de beaucoup d’objet en pleine restauration. Ce n’était peut-être pas la trésorerie d’un dragon mythique, mais certainement une caverne d’Alibaba pour des archéologues. Des scientifiques qui d’ailleurs ne manquaient pas à l’appel et qui se retrouvaient recroquevillés dans un coin sombre.

- Ça ne m’étonne pas, les gens commencent à peine à comprendre comment les romains faisaient leur fameux ciment, alors comment prendre soin d’un vieux parchemin qui date de la Grèce antique... , commenta sarcastiquement la jeune femme avant de s’approcher doucement du groupe de scientifiques.

Ses yeux marron se posèrent sur la gorgone qui avait pris possession d’un ordinateur portable sous les yeux affolés du petit stagiaire qui devait certainement maudire cette journée.

- Les originaux, c’est bien, mais je ne crois pas en avoir besoin au final, déclara subitement l’Irlandaise en songeant d’éviter les ennuis si on devait la retrouver avec du matériel volé entre les mains. Et puis, s’il manque des informations pertinentes sur ces scans, je peux toujours improviser, c’est ça qui est génial avec la sorcellerie.

Les scientifiques lui jettent des coups d’œil terrifiés, mais également étrangement intéressés. En réponse, elle lui décocha un regard foudroyant. Ils baissèrent instantanément des yeux. La magie était une science que ce genre d’individus ne comprendrait jamais même s’ils essayaient toute leur vie.

- Vérifie qu’il y a vraiment ce que l’on cherche sur la clé USB, je n’aimerais pas qu’on s’enfuit avec ça et qu’on se retrouve avec rien à la fin, proposa la sorcière qui posa son séant sur une chaise plus ou moins confortable avant de se relever aussitôt, attend une minute, je crois que j’ai…

Elle fourragea dans les poches de sa tenue de sorcière avant de dévoiler finalement sa propre clé USB.

- J’avais oublié que j’avais ceci en ma possession, on peut copier les scans sur cette clé également, si?

La jeune femme s’approcha de l’ordinateur portable pour compléter sa tâche.

- J’ai toujours détesté ces gens qui s’amusent à détruire des bibliothèques, je ne vais certainement pas me mettre à détruire des écrits historiques, dit-elle à voix haute sans regarder le groupe d’archéologues.


© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Avr 2018 - 22:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/10/1992
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 191
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Krysten Ritter
ϟ Âge du Personnage : 25
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Voleuse/Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Forme humaine:
Mince, 1m75, peau pâle, cheveux noirs de jais

Forme statuesque:
Faite de marbre blanc, 2m10, chevelure de serpents, yeux vert reptiliens, plus musclée et voluptueuse que sa forme humaine
ϟ Pouvoirs : Pétrification:
-Regard de Méduse
-Venin Pétrifiant
Super force [700kg - 1T]
Super résistance [1T - 1,5T]
Sang guérisseur
Sang d'immortel

Forme alternative: Statue de marbre
-Vision a 360°
-Dextérité surhumaine
-Anaérobie

Magie:
Animation des statues
Changement des couleurs

Compétences:
Pickpocket experte

Equipement:
L’œil d'Omicron (dimension de poche)

Serviteurs/compagnons:
Elvis (félin motorisé)
Kelly attrape la clé USB de Morrigan et la glisse dans le premier port approprié. « Pratique, faudrait que je pense à en garder une sur moi aussi. »

Elle vérifie les dossiers sur la clé du stagiaire avant de copier le dossier avec les scans et celui contenant la traduction sur celle de la sorcière. Les documents textes ne sont pas très volumineux mais les images sont nombreuses et en haute définition, et le transfert prend tout de même quelques instants pendant lesquels Kelly pianote distraitement sur la table, surveillant les progrès de la barre de chargement d’un œil alors que les autres font le tour de la pièce.

Il y avait beaucoup de belles pièces de collection, peut-être qu’elle pourrait prendre quelque chose au passage pour décorer son nouvel appart. Elle n’as pas spécialement des gouts de luxe mais pour le moment l’endroit est spartiate, et une œuvre d’art rendrait l’endroit bien plus accueillant. Il faudra qu’elle prenne quelque chose de suffisamment petit pour passer par la porte et la cage d’escalier par contre…

« Hey, » Dit elle soudain, fronçant brièvement les sourcils. « Vous avez pas amené tout ça depuis l’intérieur du manoir jusque ici, hein ? Il doit y avoir un autre accès à l’extérieur, non ? »

« Uh ? Heu, oui. Il y a une rampe qui mène au garage pour les livraisons, à côté de l’entrée de service. » Répond le stagiaire, qui fait toujours office de porte-parole pour le groupe, alors que Kelly éjecte en toute sécurité les clés USB avant de les retirer. Habituellement elle n’y faisait pas attention, mais elle préfère être prudente sur ce coup-là. Ce serait idiot d’avoir fait tout ça pour se retrouver avec des données corrompues.

Cela fait, la gorgone lève la tête et regarde directement vers le fond de la pièce et en effet, à moitié caché par les rangées d’étagères et leur contenu, on pouvait voir un grand volet roulant, flanqué par une petite porte en métal. Kelly rend sa clé à la sorcière avant de pointer la sortie. « On devrait passer par là, ça sera plus rapide que de remonter par l’intérieur. »

Elle ne sait pas si les renforts des gardes de sécurité on eut le temps d’arriver, mais avec un peu de chance le fait de ressortir par une autre issue leur évitera d’autres confrontations. Maintenant qu’elles ont ce qu’elles voulaient l’important est de repartir entières.

Le stagiaire soupire en attrapant son badge, déjà résigné à les aider. Il se dirige vers la porte en lâchant simplement : « Je vais vous ouvrir… »

Kelly hausse les épaules alors qu’elle se dirige vers la sortie. Mais en contournant une étagère elle remarque une statuette représentant une sphinge accroupie ailes déployées derrière elle. Délicatement la gorgone la soulève pour l’examiner de plus près, et c’est ce geste qui décide enfin l’un des archéologues à prendre la parole. « C’est un bronze du quatrième siècle avant J.-C. et… »

« Et elle est parfaite pour ajouter une touche de classe à mon appart. » L’interrompt-elle avant de tourner la tête vers lui pour lui sourire. « Faites pas la grimace, j’en prendrais soin. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 20 Avr 2018 - 4:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 279
ϟ Nombre de Messages RP : 87
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Ice and Stone may break your bones


The mountain road is hard to travel, the sun now slanting down,
In a misty village, a crow lands on a frosted tree.
I'll not arrive before night falls, but that should not concern me,
Once I've drunk three warm cups, I'll feel as if at home. - Bai Juyi


-Pratique, certes, mais il faut d’abord s’assurer d’avoir des poches, et lorsqu’il s’agit de vêtements féminins, c’est toute une quête! Répliqua la Morrigan sur un ton humoristique malgré ses traits déformés par un élan de fatigue.

Une petite blague, évidemment, mais pourtant une cruelle vérité pour les dames qui aimaient s’en mettre plein les poches sans avoir à être encombré par un énorme sac à main qui servait visiblement de fourre-tout. Sa tenue esthétiquement modifiée du culte de Morrigan lui offrait de nombreuses poches et une protection de base contre les éléments et les éraflures superflues. Elle baissa les yeux vers sa main contaminée par l’usage abusif de la magie d’Abigail et fronça des sourcils. L’Irlandaise devait trouver au plus tôt une façon de réparer les enchantements qu’elle avait autrefois sur son uniforme avant son transport forcé dans le portail et ces modifications visuelles.

- Merci, mentionna vaguement la sorcière en reportant son attention sur la situation et en reprenant sa propre clé USB en main. Elle rangea d’ailleurs celle-ci dans une poche interne de sa tenue. Je suis d’accord pour le choix de la sortie. Avec un peu de chance, on pourrait avoir l’effet de surprise s’il on nous attend à l’extérieur.

La jeune femme emboîta le pas confiant de la voleuse. Celle-ci s’arrêta un instant pour admirer un bronze avant de se l’approprier immédiatement. Faelan ne put s’empêcher de laisser s’échapper un petit rire devant l’expression déconfite de l’un des scientifiques. Dommage que la culture celtique était trop peu appréciée pour se mériter un buste de le la déesse qu’elle vénérait le plus.

- Nous ferions mieux de dégager d’ici, je n’aimerais pas être prise dans une embuscade, commenta l’Irlandaise qui se demandait même si elle pouvait même se métamorphoser pour fuir un soudain danger. Jolie décoration, ajouta-t-elle ensuite en décochant un coup d’œil appréciateur à l’œuvre d’art que tenait la gorgone.

Elle passa devant la voleuse et entama les derniers pas vers la sortie. Faelan passa au travers du cadre de porte métallique et suivit la rampe, espérant avoir bientôt fini cette mission malgré toute l’excitation qu’elle avait pu lui apporter.

- J’ai bien hâte de sortir d’ici, les sous-sols n’ont rien de rassurants, marmonna la jeune femme plus pour elle-même que pour Korè derrière elle.

Elle se souvint avec amertume sa séquestration sous le joug de sa grand-mère psychopathe, enfermée dans un sanctuaire dans les collines…


© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 20 Avr 2018 - 4:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3785
ϟ Nombre de Messages RP : 3401
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Faelan Blackbird' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Rencontre Risquée' :


--------------------------------

#2 'Rencontre Risquée' :
Revenir en haut Aller en bas



Ice and Stone may break your bones… [ft Faelan Blackbird]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant


Sujets similaires

-
» Ice and Stone may break your bones… [ft Faelan Blackbird]
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Connaissez-vous Prison Break ?
» Stone +16
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-