AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Ice and Stone may break your bones… [ft Faelan Blackbird]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 15 Fév 2018 - 19:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/10/1992
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 139
ϟ Nombre de Messages RP : 57
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Krysten Ritter
ϟ Âge du Personnage : 25
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Voleuse/Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Forme humaine:
Mince, 1m75, peau pâle, cheveux noirs de jais

Forme statuesque:
Faite de marbre blanc, 2m10, chevelure de serpents, yeux vert reptiliens, plus musclée et voluptueuse que sa forme humaine
ϟ Pouvoirs : Pétrification:
-Regard de Méduse
-Venin Pétrifiant
Super force [700kg - 1T]
Super résistance [1T - 1,5T]
Sang guérisseur

Forme alternative: Statue de marbre
-Vision a 360°

Magie:
Animation des statues

Equipement:
L’œil d'Omicron (dimension de poche)

Serviteurs/compagnons:
Elvis (félin motorisé)
Kelly examine l’entrepôt en fronçant les sourcils. Elle vérifie une nouvelle fois l’adresse et puis commence à approcher avec prudence. Avec beaucoup de chance ce serait son dernier arrêt de la journée.

Elle avait fait autant de recherches que possible et elle n’avait trouvé qu’une seule piste potentielle pour résoudre son problème. Le mythe de Pygmalion : selon la légende le sculpteur avait réussi à donner la vie à une de ses créations. Mais impossible de dire comment il s’y était prit exactement surtout que l’histoire avait été déformé par les générations. Elle aurait pu rester bloquée à ce stade, le manque d’information formant un obstacle insurmontable, mais elle était tombée sur un article mentionnant la découverte d’une tombe à Chypre suspectée d’être celle du sculpteur.

Au milieu des découvertes archéologiques de la tombe était un manuscrit, qu’un expert avait authentifié comme un manuel de sculpture écrit par Pygmalion lui-même. Et puis… plus rien. Ou presque.

En fouillant elle avait réussit à découvrir que les antiquités avaient été envoyés à Star City, prétendument pour être examinées par plus d’experts, mais à l’arrivée du bateau aux Douanes il n’y avait eut aucune trace du chargement d’antiquité a bord, pas même dans le manifeste. Kelly ne s’y connaissait pas spécialement en contrebande, mais pour elle ça sentait le trafic à plein nez.

Elle s’était renseignée auprès de ses quelques contacts du marché noirs, et ils avaient pu la renvoyer vers un alchimiste de bas étage qui faisait des potions contenant des éléments illégaux. Et celui-ci avait pu la rediriger vers la Marina.

Apparemment il y avait toute une opération en place ici, soutenue par un trafiquant plein aux as. Il possédait des entrepôts et l’accès au port de plaisance, ce qui lui permettait d’aller à la rencontre des bateaux pour décharger les marchandises de valeur avant le passage à la Douane, ce qui leur évitait les contrôles et les taxes. C’était pas bête quand on y pense, la majeure partie du temps les villas et manoirs de la Marina sont vides, le manque de voisins réduisait considérablement les chances que quelqu’un remarque leurs activités.

En tout cas, si quelqu’un avait eut le manuel de sculpture de Pygmalion entre les mains c’était ces gars-là… elle ne pouvait qu’espérer qu’ils ne l’avaient pas vendu depuis le temps et qu’elle serait en mesure de l’acheter. Elle ne tient pas spécialement à se mettre un fournisseur du marché noir à dos, surtout s’il y a des chances qu’il se procure d’autres artefacts magiques à l’avenir.

Si un gros collectionneur avait déjà mit la main dessus les choses risquaient de se corser pour elle. En général ceux qui collectionnent quelque chose n’ont pas envie de s’en séparer

Elle presse le bouton de l’interphone et après un instant un léger gresillement se fait entendre.

« Oui ? »

« Korè. Caleb a dû vous appeler pour se porter garant. »

L’employé de l’autre côté reste silencieux pendant un moment, puis un nouveau grésillement se fait entendre et la porte du hangar s’ouvre. Kelly avance dans l’obscurité de l’entrepôt.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 18 Fév 2018 - 0:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 251
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Ice and Stone may break your bones


The mountain road is hard to travel, the sun now slanting down,
In a misty village, a crow lands on a frosted tree.
I'll not arrive before night falls, but that should not concern me,
Once I've drunk three warm cups, I'll feel as if at home. - Bai Juyi


Faelan enfouit un chocolat au lait dans sa bouche et le laissa fonder sur sa langue. C’était le lendemain de la saint-valentin à Star City et qui disait fête commercial disait également beaucoup de soldes sur les friandises le lendemain de la célébration. Bref, la sorcière en avait grandement profité et s’était procuré suffisamment de chocolats et desserts chocolatés pour nourrir tout les cœurs solitaires de Star City. Un ordinateur portable traînait sur ses cuisses, un peu de paperasse était posée à sa droite et le chocolat à sa gauche.

La sorcière ne se souvenait plus comment elle s’était lancée dans ce projet. Au début, elle s’était seulement aventurée sur des forums où les gens clamaient posséder des talents magiques, bien qu’elle douta de la véracité de leurs propos. Tout avait commencé avec l’idée d’incorporer des âmes errantes dans des sculptures, d’abord de glace et ensuite de n’importe quoi et ainsi leur donné une forme de vie. Toutefois, il existait divers façons d’insuffler la vie dans un objet ou une sculpture. Les enchantements étaient nombreux, l’invocation de démons ou d’esprits et les enfermer dans une forme solide, la création de golems. Il existait plusieurs possibilités et chemins différents pour arriver au même but.

Au cours de ses recherches, Faelan avait aboutit à quelque chose d’intéressant. Le mythe de Pygmalion parmi d’autres histoires et elle avait beaucoup lu sur le sujet, essayant même de traduire les récits dans d’autres langues, parfois certaines choses étaient perdues dans les traductions. Malheureusement, la sorcière n’était pas très douée en langue, n’en connaissant que deux couramment et des bases de d’autres, mais parfois google translate pouvait être un bon ami. Ça et si elle pouvait trouver un sortilège efficace qui lui permettrait de traverser de force les barrières du langage…

♪ I'll be a perfect storm swallowing over
I'll be a killer whale when I grow up
I'll be a monster… ♪

Faelan manque de s’étouffer avec son chocolat et attrapa distraitement son téléphone portable qui n’était jamais bien loin. Elle se rinça la gueule avec de l’eau avant de répondre d’une voix impatiente.

- Oui? Souffla-t-elle dans l’appareil coincé entre son épaule et son oreille. Tu as déniché les informations que je cherchais plus tôt, cette semaine? Elle redressa aussitôt l’échine, levant le menton et prit le téléphone dans sa main de manière plus appropriée. La sorcière était toute ouïe. Tu sais bien que je suis toujours en quête de nouveaux sortilèges ou n’importe quoi qui s’y rapproche…

La discussion dura à peu près une demi-heure pendant laquelle Faelan pris plusieurs notes sur ce que lui révélait son informateur au téléphone. Rien n’était certain, la poursuite de la magie et de ces traces laissées derrière n’aboutissait parfois à rien, mais l’Irlandaise ne pouvait abandonner sans examiner tout ce qu’il y avait à voir et à savoir. Au pire, elle en apprendrait toujours un peu et fabriquerait ses propres théories par la suite. Aucune connaissance n’était inutile! Le jeune homme à l’autre bout du fil, toutefois, désirait d’être récompensé pour son travail, une chose qui n’étonna pas Faelan. Il avait déjà travaillé pour lui par le passé et il s’était bâti entre eux une bonne relation de travail. Le corbeau n’allait pas ruiner cette relation et ce bon contact. En plus, cela ruinerait sa réputation auprès de potentiels clients…

L’Irlandaise rangea ses chocolats, certains dans les armoires appropriées et le reste dans le réfrigérateur. C’était bon des chocolats froids et bien croquants! Elle enfila ensuite sa tenue de sorcière et tous les bidules qui allaient dans les petites poches qui venaient avec. Une bonne sorcière se devait d’être préparée à d’éventuelles situations. Lesquelles? Nul ne saurait le dire.

*

Une heure plus tard, elle traînait dans un entrepôt dans lequel se déroulait des activités pas tout à fait légales. Les choses intéressantes n’arrivaient jamais sous la légalité, c’est ce qu’elle pensait. Pour faire plaisir à son contact, elle avait traîné une généreuse somme d’argent avec elle, ainsi qu’un petit accessoire magique pour lequel elle n’avait aucun attachement. Elle l’avait reçu en cadeau d’un client bien heureux de ses services et qui ne s’était pas gêné de s’en départir, un peu comme un homme riche qui offrait des présents à sa maîtresse.

- J’ai été très étonné d’apprendre que vous n’étiez pas la seule intéressée par ce Pinmalion, lui révéla son informateur qui examinait joyeusement la bille magique qu’elle avait posée discrètement dans le creux de sa main.

- Pygmalion, le corrigea la femme au masque de corbeau.


- Pimpmylion, répéta incorrectement le bonhomme qui ne se souciait guère de la prononciation idéale de l’être mythique.

Faelan secoua doucement la tête dans la pénombre lorsqu’un bruit attira son attention. La porte du hangar s’ouvrait, laissant l’air froid pénétrer dans les lieux. Dans l’obscurité, Faelan eut du mal à voir qui venait d’entrer, mais lorsque ses yeux s’habituaient enfin aux changements lumineux, elle hausa curieusement un sourcil. La silhouette féminine qui venait de débarquer, elle la connaissait, enfin elle avait déjà eu à faire avec elle. C’était pendant l’invasion du Terminus, les deux s’étaient retrouvées à faire équipe par une quelconque force du destin…

Elle n’avait pas échangé beaucoup de mots entre elles, même pas leurs noms ou leurs titres. La sorcière savait simplement qu’il s’agissait d’une brave femme et que de curieux tours du destin semblaient les mettre toute les deux dans le chemin de l’une et de l’autre.

Son informateur était toujours en train de raconter n’importe quoi lorsqu’elle cessa de l’écouter pour aller dans la direction de la dame de pierre, le bonhomme dans son sillage.

- Oi, banphrionsa? s’enquit doucement le corbeau en s’approchant de plus près et en retirant la capuche qui couvrait sa tête. Vous venez jeter un coup d’œil ?


© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 20 Fév 2018 - 1:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/10/1992
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 139
ϟ Nombre de Messages RP : 57
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Krysten Ritter
ϟ Âge du Personnage : 25
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Voleuse/Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Forme humaine:
Mince, 1m75, peau pâle, cheveux noirs de jais

Forme statuesque:
Faite de marbre blanc, 2m10, chevelure de serpents, yeux vert reptiliens, plus musclée et voluptueuse que sa forme humaine
ϟ Pouvoirs : Pétrification:
-Regard de Méduse
-Venin Pétrifiant
Super force [700kg - 1T]
Super résistance [1T - 1,5T]
Sang guérisseur

Forme alternative: Statue de marbre
-Vision a 360°

Magie:
Animation des statues

Equipement:
L’œil d'Omicron (dimension de poche)

Serviteurs/compagnons:
Elvis (félin motorisé)
Kelly avait la lumière extérieure dans le dos et même si l’intérieur du bâtiment était sombre elle eut l’occasion de voir l’endroit et ses occupants clairement avant que la porte ne se referme derrière elle. Le monde est petit apparemment, la manipulatrice de glace qui s’était battue à ses côtés durant l’invasion du Terminus est là. Quel nom elle avait dit déjà ? La dame corbeau ou un truc dans le genre ? Kelly marche en avant dans l’entrepôt, confiante même si elle se déplaçait à l’aveugle le temps que ses yeux s’habituent au manque de luminosité. Elle savait qu’il n’y avait pas d’obstacle devant elle au moins. Le temps que son regard perce la pénombre et elle s’est rapprochée du petit groupe.

« Oh, hey… Salut. » Elle ne sait toujours pas ce que veut dire ce mot bizarre, mais elle n’a pas l’impression que ça soit une insulte donc ça va. Et puis personne d’autre n’as l’air de savoir non plus donc c’est pas comme si on risquait de se moquer d’elle. « Pas vraiment, je suis pas du genre à faire du lèche-vitrine. Je suis venue chercher quelque chose de précis. »

Elle jette quand même un coup d’œil autour d’elle, même s’il n’y avait pas vraiment de marchandises déballées. Elle n’est pas très lèche-vitrine, mais elle s’y connaît en vol à l’étalage. Y as pas de petit profits. Quoique elle ferait probablement mieux de s’abstenir, elle est probablement rouillée depuis le temps, ça faisait quelques années déjà que son groupe était passé aux casses et cambriolages maintenant, elle n’a plus l’habitude. Peut-être que ça vaudrait le coup de s’y remettre.

Mais en attendant elle a des affaires plus pressantes. Elle fouille dans sa sacoche et en tire plusieurs feuilles. Lorsqu’elle a fait ses recherches à la bibliothèque publique elle a imprimé les articles qu’elle a trouvés et maintenant elle pointe une photo en noire et blanc, l’une des rares photos du rouleau de papyrus exhumé dans la tombe. « Le manuel de sculpture de Pygmalion. On m’a dit qu’il devrait être ici. »

L’homme jette un bref coup d’œil à l’image, plus par acquis de conscience qu’autre chose. « Le Pymanlion, oui il est passé par ici… mais ça fait plusieurs mois. Il a été acheté presque immédiatement à dire vrai. »

Kelly pousse un grognement frustré. Si quelqu’un avait mit la main dessus aussi vite c’était probablement parce qu’ils avaient un œil dessus depuis longtemps. Et si c’était le cas… il y avait peu de chance pour qu’ils s’en séparent même si elle parvenait à rassembler l’argent nécessaire. Elle cache la majeure partie de son désarroi, il est temps d’essayer de la jouer finement.

« Ah, dommage. Qui l’a acheté ? Peut-être que je pourrais m’arranger avec eux… » Elle doutait que l’homme lui dise. En général ce genre de commerce n’a pas l’habitude de révéler ses clients.

D’un autre côté, ce gars ne sait même pas prononcer le nom correctement. De toute évidence ce n’est pas le cerveau de l’opération, probablement juste le gars qui s’occupe de la logistique des opérations journalières de l’entrepôt, stockage, inventaire et livraison. Il y avait de bonnes chances qu’il sache où était partit le manuscrit. Maintenant elle ne peux que croiser les doigts en espérant qu’il soit assez idiot pour le lui dire volontairement. Sinon elle devrait probablement prendre un risque. Un risque discret, elle préférerait éviter une altercation, mais si elle se fait pincer le résultât sera le même.

Elle jette un regard en biais a Faelan. Dur de prédire comme elle réagirait suivant la façon dont les choses se dérouleraient.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 22 Fév 2018 - 3:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 251
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Ice and Stone may break your bones


The mountain road is hard to travel, the sun now slanting down,
In a misty village, a crow lands on a frosted tree.
I'll not arrive before night falls, but that should not concern me,
Once I've drunk three warm cups, I'll feel as if at home. - Bai Juyi


Le destin faisait étrangement les choses, mais Faelan ne ressentait pas de quelconque animosité envers la voleuse de ceinture. Certes, elle était encore un peu amère concernant l’objet qui avait fini entre les mains d’une autre, mais elle s’en sortait plutôt bien jusqu’à maintenant. Il y avait tellement d’artefacts à dénicher de toute façon! Un de perdu, dix de trouvés! C’était bien ce que les gens disaient, n’est-ce pas?

- Quelque chose de précis, répéta la dame corbeau, curieuse, quelle coïncidence, moi aussi, avoua-t-elle ensuite en dévisageant la dame de pierres.

La Morrigan observa sa connaissance examiner les environs. Visiblement, elle était à l’aise, non surprise, voir même particulièrement intéressée par un tel endroit. C’était une habituée de ce genre d’activité et visiblement beaucoup d’expérience personnelle animait son regard brunâtre. Enfin, une personne avec son apparence et la facilité avec laquelle elle avait maniée une arme à feu à distance et dans le crâne d’Arius cent-victoires et une défaite la présentait peu comme une femme délicate et au cœur sensible.

Quand la femme présenta la photo qu’elle avait en main, Faelan fronça des sourcils, juste un peu dérangé par leur intérêt commun pour l’objet. D’ailleurs, elle ne s’empêcha pas de pousser un petit commentaire.

- Comment ça se fait que vous et moi voulons toujours mettre la main sur la même chose? Ronchonna-t-elle sans réelle méchanceté.

Elle remarqua les papiers que tenait également la dame de pierre entre ses mains. Elle n’avait pas perdu de temps et elle avait fait ses devoirs! Son intérêt était sûrement aussi fort que celui du corbeau qui eut un sourire en coin. Elle avait également passé beaucoup de temps à faire des recherches et à recueillir le plus d’informations pertinentes possibles! La tache n’avait pas été aisée, mais les résultats en valaient la peine!

Son propre soupir déçu fit pâle écho à la suite du grognement frustré de la voleuse. Elle semblait être aussi dérangée par la disparition du papyrus dans les mains d’une autre personne que la Morrigan qui planifiait bien en prendre possession le plus tôt possible. Karma is a bitch. Le corbeau aurait voulu un peu se réjouir du fait qu’elle goûtait à sa propre médecine après lui avoir prise la ceinture d’Arius, mais elle était aussi frustrée qu’elle.

- Oui, moi aussi j’aimerais connaître la localisation de ce papyrus, indiqua Faelan qui croisa ses bras en toisant l’homme.

- Vous êtes cinglés, toute les deux, je ne peux pas révéler la localisation des clients, ce serait du suicide! Rétorqua le bonhomme en évitant le regard des deux femmes en agitant une main devant lui.

Faelan croisa très brièvement le regard de la dame de pierre et ne comprit pas exactement comment traduire son expression. La violence était une solution parmi tant d’autre. Le corbeau savait que son interlocuteur n’était pas du genre très résistant face à la douleur et qu’il se plierait facilement sous n’importe quelle forme d’intimidation, ou presque. Il savait pertinemment aussi que l’Irlandaise n’était pas sans défense et que ces pouvoirs pouvaient causer d’innombrables dommages sur les lieux. Cependant, elle préférerait quand même s’y prendre de manière pacifique, si c’était possible.

- L’argent que j’ai mis dans tes petites mains, c’est juste de la décoration, peut-être? Lui rappela froidement la sorcière en lançant un œil sur la petite bosse qu’il avait dans la poche avant de sa chemise. Et la bille magique aussi?

Le brigand et le corbeau se fixèrent momentanément, puis le regard du premier bifurqua soudainement vers la dame de pierre, mal à l’aise. Ça n’allait certainement pas être elle qui allait le protéger du courroux d’une sorcière.

- Je te connais bien, Morrigan, dit-il subitement en esquissant un pas vers l’arrière, levant légèrement les mains devant lui pour tracer une faible barrière entre les deux femmes et lui. Toutefois…

L’Irlandaise fit un pas brusque en direction de l’homme et se plaça directement devant lui. Elle planta ses yeux furibonds droits dans les siens.

- Je ne suis pas certaine que tu me connaisses aussi bien que tu le prétends, monsieur, ses yeux prirent une teinte violette, des griffes de glace noire et bleue firent une soudaine apparition sur le bout de ses doigts. Écoute, même si tu décides d’être une exécrable petite merde sur ce coup-ci, tu sais fort bien que je mettrai la main sur ces informations avec ou sans ton aide, lui dit-elle fermement au visage. Alors soit tu me rends la tâche facile ou je rends ta vie difficile en plus de perdre l’un de tes meilleurs clients. Et tu devras également te trouver un autre contact pour te dénicher les petites billes qui filent un coup de main à ta virilité… ou ce qu’il en restera.

Son monologue terminé, le gars de la réception resta un moment bouche-bée. Il songea longuement à sa relation avec l’Irlandaise, au commerce qu’elle apportait à l’entrepôt que ce soit en achetant ou fournissant. Puis vint la gêne concernant son petit souci de… virilité. Il jeta un regard discret autour de lui, cherchant à voir s’il était observé par les autres employés clandestins. Personne n’espionnait le petit trio qui conversait « calmement ».

- D’-D’accord, mais pas ici, suis-moi, Morrigan, avant de tourner la tête vers Kelly, hésitant.

Faelan remarqua l’hésitation de l’informateur et croisa le regard de Kelly. Une violente altercation aurait pu se produire entre les deux femmes qui semblaient être condamnées à toujours vouloir posséder les mêmes choses. C’était presque l’équivalent de deux femmes qui se disputaient une paire de bottes en solde d’une marque luxueuse. Enfin, peut-être que cette comparaison n’était pas la bonne.

- On fait équipe, ce que je sais, elle peut le savoir aussi, dit finalement la sorcière en jetant un regard qu’elle voulait complice à sa connaissance.

Elles avaient quand même fait une décente équipe pendant l’invasion du Terminus. Et puis, elle était à la recherche d'un sortilège et ça, ça se partageait plutôt bien.

L’informateur mena les deux femmes dans un coin à part, dans un bureau improvisé entre de larges piles de palettes de manutention. Un vieux rideau moche qui sentait le moisi servait de porte. Il leur indiqua d’entrer en premier et les suivit immédiatement après.

- Donc, euh, le papier roux de Pigandlion, dit-il vaguement en prenant place au bureau et en fouillant dans un large livre de compte traînait sur la surface plate.

- Tic, tac… souffla rêveusement l’Irlandaise en fixant tout les faits et gestes du brigand.

- Oh, ça va, tu sais combien de transactions se passent ici, donne moi une minute ou deux!


© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 22 Fév 2018 - 22:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/10/1992
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 139
ϟ Nombre de Messages RP : 57
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Krysten Ritter
ϟ Âge du Personnage : 25
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Voleuse/Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Forme humaine:
Mince, 1m75, peau pâle, cheveux noirs de jais

Forme statuesque:
Faite de marbre blanc, 2m10, chevelure de serpents, yeux vert reptiliens, plus musclée et voluptueuse que sa forme humaine
ϟ Pouvoirs : Pétrification:
-Regard de Méduse
-Venin Pétrifiant
Super force [700kg - 1T]
Super résistance [1T - 1,5T]
Sang guérisseur

Forme alternative: Statue de marbre
-Vision a 360°

Magie:
Animation des statues

Equipement:
L’œil d'Omicron (dimension de poche)

Serviteurs/compagnons:
Elvis (félin motorisé)
Toujours la même chose ? Kelly hausse légèrement un sourcil alors qu’elle se creuse la tête. Elle n’avait pas réalisé que la sorcière avait également convoité la ceinture d’Arius, pour le moment l’objet était stocké dans un endroit sûr, elle lui allait bien mais entre la boucle en or et la pierre précieuse brillante au milieu elle attire un peu trop l’attention.

Curieuse coïncidence qu’elles se retrouvent toutes les deux à chercher le même manuscrit. Mais elles devraient pouvoir s’arranger. Le gars confirme ses suspicions et refuse de leur donner la moindre information concernant le client. Elle jauge l’homme avant de lancer un nouveau regard autour d’elle. Quel que soit le type de criminel il y a toujours des traces, elle en sait quelque chose. Tout le monde à besoin de tenir ses comptes à jour et de garder une liste de contacts.

Avant qu’elle ne puisse mettre au point un plan pour trouver et voler les informations Morrigan prit les devants, la surprenant un peu. Mais elle est apparemment une cliente régulière de ce trafiquant et ça lui donne plus de pouvoir dans la négociation, surtout qu’elle paie apparemment avec plus que de l’argent. Kelly reste impassible durant la conversation, même si intérieurement elle roule des yeux : la sorcière venait pratiquement de le menacer de lui arracher les parties génitales et il semblait plus préoccupé par l’idée que quelqu’un apprenne qu’il avait du mal à la lever. Typique. En tout cas le petit monologue de Morrigan fut efficace puisqu’il plie sous la pression avant d’hésiter en regardant la gorgone.

La sorcière se tourne vers elle, considérant apparemment ses options et Kelly fait de même. Elle ne voulait toujours pas de confrontation, surtout qu’elle risquerait de ruiner l’opportunité d’avoir les informations facilement. Mais elles n’ont pas besoin d’être en compétition sur ce coup-là.

« Si ça peut vous rassurer, j’ai pas besoin du manuscrit en lui-même. Juste des informations qu’il contient. Vous pouvez le garder. » Dit-elle tranquillement. Il reste une possibilité pour qu’elle refuse, si elle désirait garder la connaissance pour elle seule mais un instant plus tard elle confirme qu’elle feront équipe et Kelly se détend intérieurement. Elle a besoin de la magie permettant de rendre les statues vivantes, autrement son pouvoir risquerait de virer à la malédiction, et elle est prête à se battre pour s’il le faut.

Les deux femmes suivent le bonhomme jusqu’à son bureau, même si pour Kelly ça ressemblait plus à un établi glorifié. Elle soupire un peu en le voyant sortir le gros registre à l’ancienne. Les criminels font généralement partis des gens allergiques à l’informatique. Ce n’est pas sans raison : on ne peut pas pirater le papier, et il est beaucoup plus dur de copier l’information, ce qui signifie aussi qu’elle est beaucoup plus facile à détruire si les flics débarquent à l’improviste.

Mais en les circonstances elle aurait bien aimé qu’il puisse juste faire ctrl+F pour trouver l’information en quelques secondes. En attendant elle se tourne vers la sorcière, quitte à faire équipe autant qu’elles se parlent.

« Morrigan, hein ? Moi c’est Korè. Enchantée. » Elle songe un instant a mettre ses lunettes de soleil, mais ça aurait eut l’air ridicule dans l’obscurité relative de l’entrepôt. « Ta magie est plutôt cool. »

Peut être qu’elle aurait dû attendre d’être sortie, comme ça elle aurait pu mettre ses lunettes de soleil pour ponctuer le jeu de mot.

« J’ai trouvé ! Pygmailion, vieux rouleau de papyrus… » Il marque une pause, grimaçant sous la pression, mais coincé entre le marteau et l’enclume. « Vous ferez pas de vagues hein ? C’est un client régulier, si on le perd je vais me faire écorcher vif… »

« Je pense pas lui dire comment j’ai entendu parler de lui. T’en fait pas va, il saura jamais qu’on est passé par ici. » Le rassure Kelly. À vrai dire elle ne compte même pas discuter avec lui. Un collectionneur ne se sépare pas d’une pièce de sa collection comme ça. Il va falloir qu’elles volent le manuel. Et généralement voler ça marche mieux si on ne parle pas aux propriétaires.

« Bien, bien… Edwin Gross, il se l’est fait livrer à sa résidence en bord de mer, vous pouvez pas la rater. » Dit l’homme alors que Kelly se penche pour lire l’adresse directement dans le livre de compte.

« C’est bon, je vois où c’est. Merci pour l’info. » Résidence en bord de mer, c’était probablement leur chance. En ce mois de février ce n’était pas vraiment la meilleure saison pour habiter dans une maison de vacance. Avec un peu de chance elle sera vide, avec juste un système de surveillance… Elle se permet garder ses illusions intactes pendant un petit moment alors qu’elles sortent du hangar.

Ça serait tellement simple… mais s’il garde sa collection d’antiquités volées là-bas il y a probablement des gardes toutes l’année, au minimum le système de sécurité doit appeler des renforts. Peut-être même qu’il y aura des pièges, il paraît que c’est populaire chez les riches… Songe-t-elle, chagrinée. Enfin on verra bien sur place.

Alors qu’elles sortent enfin à la lumière du jour Kelly met ses lunettes de soleil et se tourne vers Faelan lorsqu’elle pose la main sur le guidon de sa moto. « T’as une voiture ou… ? Bah, monte derrière moi. J’ai pas de casque en rab, mais je suis bonne conductrice et c’est pas loin. Ça ira. »

Kelly tire la moto de là où elle est posée contre le mur, la béquille est toujours cassée, et l’enfourche prestement. La voleuse se tourne à demi-pour tapoter le siège derrière elle. « Assied toi, soit pas timide. Et accroche-toi bien. »

La gorgone sourit alors qu’elle démarre, les bras de la Morrigan autour de la taille. Elle n’était probablement pas intéressée, mais le contact reste agréable. Elle s’était distancé du reste du monde depuis que son gang, sas amis, s’étaient fait tuer et maintenant elle se rend compte que le contact humain lui a manqué. Ça fait plus d’un an qu’elle n’a pas tenu la main de quelqu’un ou reçu un câlin de quiconque et encore moins une jolie fille. Peut-être qu’il faut qu’elle sorte plus.

Concentre-toi, t’as du boulot, c’est vraiment pas le moment d’être distraite par un joli minois. Se réprimande-t-elle. Quoique, ça devrait aller, en modération…

La gorgone fit vrombir le moteur en dessous d’elles puis démarre au quart de tour. La résidence du riche n’est pas loin, mais ça ne veut pas dire qu’elle ne peut pas rendre le trajet inoubliable. Elle commence doucement, pour s’assurer que Faelan tient en place. Une fois sûre qu’elle ne risque pas de tomber elle commence à accélérer et à prendre des virages plus serrés. Le trajet se termine un peu trop vite à son goût, mais elle s’en contentera.

Enfin elle s’arrête à quelque distance de la résidence, laissant le moteur tourner un instant alors qu’elle met un pied a terre pour stabiliser l’engin. Elle regarde par-delà la haie et fait claquer ses lèvres en jaugeant l’endroit.

Elles vont avoir du pain sur la planche.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 22 Fév 2018 - 22:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3687
ϟ Nombre de Messages RP : 3309
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Kelly Rhodes' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Rencontre Risquée' :


--------------------------------

#2 'Rencontre Risquée' :


--------------------------------

#3 'Rencontre Risquée' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 27 Fév 2018 - 17:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 251
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Ice and Stone may break your bones


The mountain road is hard to travel, the sun now slanting down,
In a misty village, a crow lands on a frosted tree.
I'll not arrive before night falls, but that should not concern me,
Once I've drunk three warm cups, I'll feel as if at home. - Bai Juyi


La Morrigan gardait un œil avisé sur le brigand qui fourrageait dans ses documents aux pages un peu jaunies. Faelan ne connaissait que les bases informatiques, ayant grandi entourée que de magie qui lui rendait franchement la vie aussi facile que si elle avait un super robot majordome, cependant elle regrettait son manque d’éducation sur la technologie moderne. Heureusement qu’elle était une femme diligente et qu’il n’était pas trop difficile pour elle de s’instruire quand il le fallait!

La voix de la princesse attira subitement son attention, franchement elle ne s’attendait pas à ce qu’elle soit la plus amicale d’entre les deux.

- Enchantée, Korè, rétorqua-t-elle doucement en pensant immédiatement aux statues féminines d’origine grecques. Pour avoir déjà aperçue personnellement sa forme alternative, Faelan se dit qu’elle avait bien choisi son pseudonyme. Elle mit un moment par contre à comprendre le petit jeu de mot de sa nouvelle partenaire. Oh, merci… tes pouvoirs, c’est du solide aussi.

Elle ricana discrètement dans son coin.

Le brigand s’exclama aussitôt d’avoir trouvé l’information que les deux femmes désiraient. Elle laissa Korè la tâche de rassurer le bonhomme. La sorcière était toujours discrète lors de ce genre d’opération et elle ne voulait pas se mettre un clan de cambrioleurs et de gangsters à dos même si elle craignait que très peu leurs armes à feu. Elle ne révélerait pas non plus son existence à la personne qu’elles comptaient cambrioler et ne chercherait pas à rencontrer le collectionneur, cela ne servait à rien d’autre que recréer des traces jusqu’à elle. Si elle était capable d’intimider le monsieur pour avoir des informations, c’était tout à fait possible que le collectionneur pouvait faire pareil.

La sorcière suivit docilement la gorgone hors du hangar, réfléchissant à la manière dont elles pourraient pénétrer sans problème la maison de vacance d’un collectionneur qui était sans doute aussi un criminel. C’était peut-être une espèce de chef de mafia aussi, avec des gros chiens de garde et une sécurité exagérée. Peut-être même qu’il y aurait un coffre-fort sur leur chemin ou une pièce créée exprès pour le parchemin ancien. Faelan n’était pas sotte, un objet de ce genre avait besoin d’être dans un lieu protégé de l’humidité et autre chose qui pourrait le faire se détériorer.

C’est Korè, encore une fois, qui la tira hors de sa réflexion. L’Irlandaise observa la monture moderne avec incertitude, puis la gorgone qui l’invitait à y poser son séant derrière elle. Elle voulait vraiment qu’elle enfourche cette chose et qu’elle se tienne tout contre elle pour ressentait un semblant de sécurité. Puisqu’elle n’avait pas trop le temps d’hésiter et qu’elle ne voulait pas que le papyrus lui passe sous le nez comme un tas d’autre chose auparavant, elle embarqua derrière la femme de pierre et cercla sa taille de ses bras menus.

Elle remarqua la béquille cassée, mais ne dit rien. Peut-être l’avait-elle perdue dans une folle poursuite en motocyclette comme elle voyait dans les publicités de films d’action?

Quand l’engin démarra et qu’elles prirent une vitesse considérable, Faelan se pressa plus agressivement contre la gorgone, ses bras solidement accrochés à elle. Ce n’est pas qu’elle avait peur de la vitesse ou des véhicules en général, enfin peut-être que si, juste un peu, mais c’est parce qu’elle devait chevaucher avec une personne qu’elle ne connaissait pas tant que ça malgré le sentiment qui l’a poussait à lui faire confiance. Morrigan ne faisait pas confiance aisément à qui que ce soit.

*

La Morrigan soupira de soulagement quand le véhicule s’arrêta enfin. Elle abandonna sa monture rapidement et partagea l’expression de la gorgone lorsqu’elle découvrit l’endroit dans lequel se trouvait le fameux papyrus. Le travail s’annonçait difficile. Elles allaient devoir être audacieuses et futées.

- Visiblement une maison appartenant à un chef gangster, commenta la sorcière en arpentant les alentours du regard, espérant qu’aucun regard curieux ne se jetait dans leur direction. Je vais aller faire du repérage, je reviens bientôt, ajouta-t-elle ensuite.

Avant de faire cela, elle jeta un coup d’œil à la moto, puis agita une main dans sa direction. Une béquille de glace noire se plaça là où elle était anormalement brisée. À la suite de cette gentillesse venue de nulle part, Faelan se métamorphosa en corbeau et s’envola discrètement au-dessus de la maison de vacance.

Elle parcourut discrètement les alentours, ayant tout à fait l’air d’un charognard normal et survola ce qui ressemblait à un large jardin munie d’une jolie terrasse. L’endroit, bien que dénudé par l’hiver, devait être magnifique lors de la saison des fleurs et du renouvellement. Le terrain était ridiculement large, suffisamment grand pour plaire à une personne qui avait trop d’argent pour son propre bien. La maison ou plutôt le manoir semblait posséder un rez-de-chaussée et un étage et la sorcière refusait de croire qu’il n’y avait pas un sous-sol caché.

Le corbeau vola au-dessus d’une vaste piscine chauffée et elle ne put empêchée une pointe d’envie de la submergée. Elle aurait bien voulu y mettre les pieds dans cette piscine luxueuse chauffée à la bonne température, en cette magnifique journée maussade de février!


Jet de dé 1 :
Succès – Elle découvre des robots qui ont étrangement l’allure de statues.
Échec – Elle ne voit que des statues.


Le sombre oiseau s’installa sur la branche d’un arbre dénudé et examina attentivement les alentours encore une fois. Elle n’avait repéré que deux garde de sécurité chaudement vêtus qui parcouraient l’extérieur du bâtiment. Ce n’était peut-être pas un mois de février en plein cœur de l’hiver canadien, mais il ne faisait pas si chaud que ça, c’était compréhensible que les gardes ne voulaient pas trop tarder dehors.

La Morrigan jeta un coup d’œil à l’armement de la sécurité. Ils n’avaient pas d’arme automatique sur eux, quelle joie! Cependant, ils étaient armés de deux pistolets à peine dissimulés à leur ceinture, ainsi qu’un bon couteau dans une pochette prévue à cet effet sur la cuisse gauche. À leur ceinture pensait aussi ce qui ressemblait à une carte magnétique.

Elle paya ensuite attention aux quelques caméras de surveillance qu’elle réussit à détecter sans trop de problème, accrochées aux murs du manoir. Une chose particulière attira son attention, c’était la présence de statues aux allures antiques qui traînaient aux portes du rez-de-chaussée. Une à chaque entrée supplémentaire et deux aux portes principales. Faelan fixa les statues un moment avant de reprendre son envol pour retrouver auprès de la gorgone.

La sorcière se posa adroitement auprès de la dame de pierre et reprit hâtivement forme humaine. Pour accompagner le flot d’observations qu’elle allait partager, elle utilisa ses pouvoirs glacés pour recréer un plan en trois dimensions du manoir. Les formes étaient simples, géométriques et peu raffinés, mais Korè était une femme intelligente, elle comprendrait.

- Il y a une entrée ici, ici et là, ainsi qu’un grand balcon et je ne crois pas que l'entrée principale soit une option, partagea-t-elle en pointant différents points sur la version givrée et miniature du manoir de vacance, deux gardes se promènent à l’extérieur, je n’ai pas vu de chien de garde, que des statues immobiles aux entrées. C’est un collectionneur et un décorateur, apparemment…

Elle pointa les endroits où les gardes se promenaient le plus au cours des dernières minutes.

- Je veux également préciser que le papyrus ne peut pas se retrouver n’importe où, si monsieur Gross à un minimum d’intelligence, il fera de son mieux pour garder ce vieux parchemin en bon état, donc loin de l’humidité et de tout ce tralala, je ne serais pas surprise qu’il y a un sous-sol secret ou un cliché du genre!


Spoiler:
 

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 27 Fév 2018 - 17:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3687
ϟ Nombre de Messages RP : 3309
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Faelan Blackbird' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 1 Mar 2018 - 20:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/10/1992
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 139
ϟ Nombre de Messages RP : 57
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Krysten Ritter
ϟ Âge du Personnage : 25
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Voleuse/Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Forme humaine:
Mince, 1m75, peau pâle, cheveux noirs de jais

Forme statuesque:
Faite de marbre blanc, 2m10, chevelure de serpents, yeux vert reptiliens, plus musclée et voluptueuse que sa forme humaine
ϟ Pouvoirs : Pétrification:
-Regard de Méduse
-Venin Pétrifiant
Super force [700kg - 1T]
Super résistance [1T - 1,5T]
Sang guérisseur

Forme alternative: Statue de marbre
-Vision a 360°

Magie:
Animation des statues

Equipement:
L’œil d'Omicron (dimension de poche)

Serviteurs/compagnons:
Elvis (félin motorisé)
Kelly hausse les épaules lorsque Morrigan suggère que leur cible est probablement un gangster. « Ou un homme d’affaire véreux. C’est dur de faire la différence de nos jours. »

C’était plus simple avant à ce qu’on disait. Avant on pouvait faire la différence parce que les gangsters avaient de l’honneur. Kelly ne peut pas vraiment dire, parce qu’elle n’était pas née à cette époque, mais elle en doutait. C’est probablement la nostalgie qui colore la mémoire des vétérans du monde du crime et leur fait regretter le bon vieux temps. La gorgone elle, soupçonne que quel que soit l’époque et les règles en place il y a toujours des gens pour les enfreindre. L’honneur et les code de conduite n’étaient probablement qu’un fin verni sur la réalité.

Kelly allait demander comment la sorcière comptait faire sa reconnaissance mais avant qu’elle ne puisse ouvrir la bouche pour parler Morrigan fit un geste de la main en direction de sa moto. Kelly tourne la tête pour constater qu’un morceau de glace fait maintenant office de béquille de rechange. Lorsque son regard retourne à la sorcière elle n’eut que le temps de voir le corbeau prendre son envol, la laissant un moment confuse avant qu’elle ne réalise que Faelan s’est métamorphosée. Kelly savait que Morrigant pouvait voler, la première fois qu’elle l’a vue elle était littéralement tombée du ciel pour tenter de transpercer Arius, mais elle n’avait pas eut l’occasion de voir comment elle s’y prenait. Il faut admettre que devenir un oiseau c’est plus classe que de chevaucher un balai.

Pendant que Morrigan survole la propriété Kelly déplace sa moto plus près du mur. La glace noire ne semblait pas fragile, et elle ne risque pas d’avoir le temps de fondre si tout se passait bien, mais la gorgone préfère être prudente avec ses affaires. Cela fait elle retire des jumelles du compartiment et se tourne vers manoir, faisant sa propre reconnaissance à distance. Dommage qu’avec l’hiver le jardin se soit dégarni, autrement elle aurait probablement pu se rapprocher du bâtiment sans être vue en se glissant à travers la végétation.

De là où elle était elle ne peut voir qu’un seul côté du manoir, mais toutes les informations sont bonnes à prendre, emplacement des caméras, agents de sécurité, configuration générale du bâtiment… Elle baisse ses binoculaires lorsqu’elle voit revenir le corbeau, et bientôt celui-ci se pose et redevient Morrigan par une métamorphose que Kelly aurait été bien en peine de décrire. C’était une chose de passer d’une forme humaine normale à une forme humaine plus grande en pierre, mais voir un oiseau se changer en une personne est déconcertant.

Morrigan ne tarde pas à lui faire part de ses découvertes, utilisant son pouvoir sur la glace pour créer une maquette de l’endroit et Kelly s’accroupit pour l’examiner de plus près, hochant vaguement la tête alors que la sorcière lui donne des détails supplémentaires. Elle sourit un peu lorsque Morrigan devine qu’il y a probablement un sous-sol secret. Pour la criminelle c’était une évidence.

« T’inquiète pas, c’est pas mon premier cambriolage. » Dit-elle, sans préciser que le dernier s’était fini en bain de sang parce que la résidence qu’ils avaient crue vide était encore occupée par un maniaque armé d’un couteau. « Si sa collection est illégale elle est probablement exposée dans une section cachée du bâtiment. Là ou lui et des invités triés sur le volet peuvent en profiter sans risquer que quelqu’un respectueux de la loi reconnaisse une antiquité volée. »

Elle considère un moment l’ébauche de glace, un début de plan se formant dans son esprit, mais les conditions n’étaient vraiment pas idéales. Elle relève la tête et regarde autour d’elle, sourcils froncés. D’un autre côté elle préférait agir vite, avant que le propriétaire n’ait vent de leur intérêt et décide de renforcer la sécurité.

« Je pense qu’on va pas pouvoirs rester discrètes tout le long. Ces gardes sont des professionnels armés, et il y en as au minimum un de plus à l’intérieur pour garder un œil sur les caméras et pour appeler du renfort. Impossible de dire combien de temps les renforts mettraient à venir. Mais – » Elle pointe le quartier aisé et les demeures bourgeoises autour d’elles en disant ça. « – c’est pas le ghetto ici, si un voisin entend des coups de feu il va appeler la police. Après ça on aura environ dix minutes avant que les flics se pointent et nous compliquent la tache. Donc on veut être discrètes aussi longtemps que possible et agir vite une fois qu’on est repérées. »

Kelly pianote un instant la petite structure de glace alors qu’elle réfléchit, puis elle continue en indiquant la terrasse. « Je pense que notre meilleur point d’entrée c’est la porte vitrée à côté de la piscine. Si tu peux approcher en volant et geler cette caméra ça créera un angle mort dans la surveillance sans alerter immédiatement la sécurité parce qu’il faudrait traverser la piscine pour pouvoir l’exploiter. Ils vont envoyer les gardes qui patrouillent pour voir quel est le problème avec l’équipement, mais ils ne devraient pas être trop vigilants. »

« Une fois que la caméra sera hors service je pourrais me glisser dans la piscine et attendre en embuscade sous l’eau. » Elle n’a pas besoin de respirer quand elle est sous forme de statue, un petit avantage parmi tant d’autres. « À nous deux on devrait pouvoir les neutraliser sans qu’ils contactent leurs collègues ou tirent un coup de feu. Ensuite on aura juste à leur prend leurs cartes d’accès et on rentre… Et puis on improvise pour s’occuper de ceux à l’intérieur. Avec un peu de chance un des gardes saura comment accéder au sous-sol. »

Sinon il faudra qu’elles cherchent l’entrée elles-mêmes et ça pourrait leur coûter un temps précieux. Ce n’est pas le meilleur plan au monde, mais étant donnés qu’elle n’ont aucune information sur l’intérieur du manoir il faut que ça fasse l’affaire.

Korè relève la tête pour regarder la sorcière sans se lever. « Ça te va ? »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 3 Mar 2018 - 3:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 251
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Ice and Stone may break your bones


The mountain road is hard to travel, the sun now slanting down,
In a misty village, a crow lands on a frosted tree.
I'll not arrive before night falls, but that should not concern me,
Once I've drunk three warm cups, I'll feel as if at home. - Bai Juyi


La fraîcheur de février colora les joues de la dame corbeau d’une petite teinte rosée. Si la froidure osait lui mordre les extrémités, Faelan ne pouvait pas dire qu’elle le ressentait. Peut-être était-ce l’habitude après avoir passé de longues heures à vagabonder pendant les nuits glaciales, ou peut-être était-ce de l’arrogance face aux exploits de dame nature. C’était difficile à dire.

Elle haussa un sourcil intéressé lorsque sa partenaire mentionna qu’il ne s’agissait pas de son premier cambriolage. Ainsi donc, il s’agissait d’une habituée de ce genre de projet. Rentrer par effraction chez des gens, mettre ses mains lestes sur des objets de valeur, s’en remplir les poches et les revendre sur le marché noir.

- Il m’est arrivé d’entrer par effraction chez des individus, mais seulement pour récupérer un objet en particulier pour un client, mais les cambriolages ne sont pas mon domaine, spécifia la jeune femme aux cheveux noirs. Toutefois, si quelqu’un ose mettre la main sur une antiquité, je me dis qu’il doit s’y connaître ne serait-ce qu’un peu, un connaisseur ou amateur des arts du passé, peut-être. Elle s’arrêta un instant et se mordilla légèrement la lèvre inférieure. D’accord, ce n’est pas pertinent à la situation, seulement des pensés jetées comme ça.

Faelan se détourna un peu de la gorgone et observa sa maquette improvisée. Si elle avait été seule, elle se serait infiltrée aisément sous sa forme corbeau, assurément, mais les étapes suivantes ne pouvaient être aussi aisées. S’il s’agissait de sa collection d’antiquités ou de trésors, elle ferait tout son possible pour qu’il soit mieux que bien protégé. Elle ferait en sorte que même un dieu y penserait à deux fois avant de venir la dérober!

Elle écouta ensuite attentivement le plan de Korè, impressionnée par son manque d’hésitation et son esprit stratégique. Le monde appartenait aux femmes intelligentes, c’est ce qu’elle avait envie de lui dire, mais elle se contenta d’hocher hâtivement la tête à tout ses propos dans un mutisme habituel.

- D’accord, c’est un bon plan, dit-elle simplement avant de se redresser nonchalamment. Sa métamorphose ne posait pas de problème tant et aussi longtemps que son corps pouvait le prendre, ou plutôt son estomac. Ça creusait fortement l’estomac d’avoir ses os et ses organes vitaux viré à l’envers et ainsi de suite. Au boulot…

Sa métamorphose fut ponctuée par le craquement instantané de ses os et accompagnée de quelques plumes qui s’envolèrent avec la brise. Le corbeau s’envola sans effort à nouveau au-dessus du manoir, survola paresseusement la fameuse piscine qui soufflait sa vapeur d’eau chaude. La Morrigan se posa avec aisance sur la caméra qui enregistrait les activités qui se déroulaient autour de la piscine.

Son poids léger de corbeau ne dérangea pas l’appareil de sécurité, jusqu’à ce qu’elle se mette à picorer dessus avec son bec sombre comme pour en tester sa solidité. Une couche de givre sombre se forma ensuite autour de l’objet électronique, couvrant le verre sans difficulté et le reste de l’appareil, l’empêchant de bouger le moindrement.

Le corbeau s’envola pour aller se placer sur la branche d’un arbre nu et attendit patiemment la suite des évènements. Si les gardes s’approchaient un peu trop près de la piscine, peut-être pourrait-elle leur faire peur ou les surprendre suffisamment pour les faire tomber dans l’eau chaude. Korè se chargerait du reste. Les armes à feux devenaient rapidement inutiles sous l’eau et elle n’avait détecté aucune forme d’arme électrique sur eux.

Spoiler:
 

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 5 Mar 2018 - 15:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/10/1992
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 139
ϟ Nombre de Messages RP : 57
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Krysten Ritter
ϟ Âge du Personnage : 25
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Voleuse/Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Forme humaine:
Mince, 1m75, peau pâle, cheveux noirs de jais

Forme statuesque:
Faite de marbre blanc, 2m10, chevelure de serpents, yeux vert reptiliens, plus musclée et voluptueuse que sa forme humaine
ϟ Pouvoirs : Pétrification:
-Regard de Méduse
-Venin Pétrifiant
Super force [700kg - 1T]
Super résistance [1T - 1,5T]
Sang guérisseur

Forme alternative: Statue de marbre
-Vision a 360°

Magie:
Animation des statues

Equipement:
L’œil d'Omicron (dimension de poche)

Serviteurs/compagnons:
Elvis (félin motorisé)
Dès que Morrigan se transforme Kelly avance dans les limites de la propriété, se changeant en statue pour forcer son passage à travers la haie dégarnie. Une fois les branchages passés elle se baisse et commence à avancer en direction du manoir, surveillant la progression du corbeau et veillant à rester à bonne distance et hors du champ des caméras en se cachant derrière les troncs des palmiers et les meubles de jardin.

Elle s’arrête derrière la dernière cachette disponible à proximité de la terrasse. Elle ne peut pas aller plus loin sans être vue. Son regard se fixe sur la camera sur laquelle la sorcière est posée et la gorgone regarde anxieusement alors que le corbeau picore l’appareil. Puis la glace commence à recouvrir l’objet et Kelly se détend légèrement. Aucun plan ne survit longtemps mais pour le moment tout va bien.

La cambrioleuse attendit que la caméra soit totalement recouverte avant de se relever et de marcher rapidement jusqu’au bord de la terrasse. Avec l’angle mort elle ne risque plus d’être vue et elle peut se permettre d’aller plus vite. Le carrelage autour de la piscine la force à ralentir toutefois, elle ne veut pas que ses pas résonnent contre la surface dure. De la même façon elle ne peut pas simplement se laisser tomber dans la piscine, l’éclaboussure aurait risquée d’être entendue.

Kelly se glisse donc dans l’eau aussi silencieusement que possible, tenant sa bouche fermée. Sous cette forme elle n’a pas besoin de respirer, elle n’a pas vraiment de poumons à vrai dire, mais si de l’eau s’infiltre dans son larynx de pierre cela risque d’être extrêmement inconfortable quand elle se redeviendra humaine. La piscine est assez profonde pour qu’elle puisse se tenir debout sans dépasser la surface heureusement, et elle se dépêche de traverser le bassin, ses mouvements aquatiques créant de petites vagues à la surface, difficile à distinguer de celles causées par le vent. Elle étend un de ses serpents vers le haut, laissant la tête du reptile de marbre dépasser de l’eau afin de garder un œil sur la surface. Sa forme de marbre blanc se fond avec les parois claires du bassin, mais elle préférerait ne pas être surprise par l’arrivée impromptue des gardes.

Enfin elle atteint l’autre extrémité du bassin et se plaque contre la paroi afin d’être moins visible si quelqu’un décide de regarder dans cette direction. Puis elle patiente, serpents aux aguets. L’attente lui paraît curieusement longue, habituellement ce genre de sentiment est dû à l’adrénaline et à la tension d’une situation, mais une statue n’a pas de glandes pour ressentir ça. Et pourtant elle se sent trépider, à un niveau mental. L’expérience est curieusement disjointe, corps et esprit en désaccord.

Mais elle n’a pas le temps de s’attarder sur ces considérations alors que les deux gardes en patrouille tournent a l’angle, sourcils froncés, probablement grincheux à l’idée de prolonger leur ronde dans l’air froid de février à cause d’une difficulté technique. Toujours professionnels cependant, ils contrôlent le périmètre et se couvrent mutuellement. Certaines choses ne changent jamais toutefois et quand on cherche quelque chose on a tendance à regarder entre le sol et le niveau des yeux. C’est pour ça que les meilleures cachettes sont soit en hauteur soit en dessous du niveau du sol.

Enfin ils se tournent tous les deux vers la caméra gelée et Kelly saisit sa chance, sachant qu’ils ne tarderont pas à comprendre que quelque chose ne va pas une fois que leurs regards se poseront sur l’appareil. Attrapant le bord du bassin d’une main elle se hisse prestement hors de l’eau, pétrification active, ses yeux sautant d’un garde à l’autre pour pétrifier leurs mains alors qu’elle tente de les attraper pour les traîner dans la piscine.

Citation :
Jet de dé 1:
Deux réussites: Kelly arrive à tirer les deux gardes dans la piscine avant qu’ils ne réagissent.
Une réussite: Kelly arrive à tirer l’un des gardes dans la piscine mais l’autre esquive.
Échec: Les deux gardes réagissent a temps pour échapper a Kelly.

Jet de dé 2:
Réussite: Le robot de sécurité reste inactif.
Échec: Le robot de sécurité le plus proche s’active.

L’impact de l’eau contre l’eau alors que les gouttes retombent, le son de l’air se précipitant pour remplir les vides ou forcé à s’échapper lorsque l’eau fait de même. Sortir de l’eau rapidement est presque aussi bruyant que d’y rentrer. Et les deux gardes se tournent immédiatement dans sa direction, leurs mains se dirigeant automatiquement vers leurs armes.

Mais Kelly est rapide, et avec sa main libre elle attrape le garde le plus proche par le ceinturon et avant qu’il ne réagisse elle le lance dans la piscine avec une aisance inhumaine, comme s’il n’était une poupée. Les couches de vêtements qu’il portait pour se protéger du froid ne vont pas l’aider à nager, ce n’est qu’une solution temporaire cependant. L’autre main de la gorgone est moins prompte : elle l’a utilisé pour sortir du bassin et elle se tend avec quelques instants de retard, permettant à l’autre garde de reculer afin de rester au sec alors qu’il tente de dégainer l’un de ses pistolets avec des doigts qui ne lui obéissent plus.

Il jure en voyant que sa main est partiellement pétrifiée, changeant de tactique il tente d’attraper sa radio avec sa main gauche pour avertir ses collègues à l’intérieur. Kelly avance dans sa direction, cherchant à l’attraper alors qu’elle entreprend de lui pétrifier le visage pour l’empêcher de parler.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 5 Mar 2018 - 15:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3687
ϟ Nombre de Messages RP : 3309
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Kelly Rhodes' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 6 Mar 2018 - 17:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 251
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Ice and Stone may break your bones


The mountain road is hard to travel, the sun now slanting down,
In a misty village, a crow lands on a frosted tree.
I'll not arrive before night falls, but that should not concern me,
Once I've drunk three warm cups, I'll feel as if at home. - Bai Juyi


Le corbeau observa silencieusement la submersion de la gorgone, très fascinée par son habilité à respirer sous l’eau. Quoique, ce n’était pas tout à fait respirer sous l’eau, c’était plutôt l’idée de ne pas réellement avoir le besoin de consommer de l’air. Bref, cela fit penser Faelan au sujet d’un sortilège qui lui permettrait de faire pareil ou similaire. Les eaux étaient porteuses de secrets et peu étaient les chanceux qui pouvaient dénicher leurs mystères sans craindre la noyade ou les os broyer sous la pression aqueuse.

Le corps de marbre disparaît sous les flots et les vapeurs chaudes, la Morrigan ne pouvait plus que voir des petites vagues qui suivaient Korè paresseusement. Il s’y prenait doucement, aucune impatience ne semblait trahir ces gestes. Après tout, c’est elle qui était venue avec un plan.

Les deux femmes patientèrent un moment à attendre, l’une dissimulée dans une piscine et une autre qui jouait l’oiseau innocent en arrière-plan. La créature aillée arpenta les alentours de son regard sombre, portant une oreille attentive aux pas qu’elle n’attendait pas accourir sur les lieux. Une minute plus tard, les proies firent enfin une apparition longtemps désirée. Elle piétina la branche, les yeux rivés sur les deux gardes.

Soudainement, la suite du plan se mit en marche et une statue de marbre sorti de l’eau, agrippa l’un des deux malheureux et l’envoya valdinguer dans l’eau chaude. Le deuxième, cependant, agit plus rapidement, il arrive à éviter la prise de Korè, mais c’était impossible pour ses mains de faire quoi que ce soit correctement.

Lors que sa main frôla sa radio, l’oiseau noir se précipita hors de son perchoir et fonça en ligne droite sur le garde.

- Kaw, kaw! Croassa-t-elle victorieusement en lui arrachant un peu maladroitement la radio hors de la portée de sa main partiellement pétrifiée. Pas de radio, pas de communication facile.

L’idiot regarda son moyen de communication partir à la dérive et tomber sèchement sur le sol, pendant que Faelan reprenait un élan vers les hauteurs et faire le tour de la scène. Korè se débrouillait très bien avec le deuxième garde sans qu’elle n’intervienne plus que cela. Pendant ce temps, elle toisa le premier malheureux qui avait fait un tour dans la piscine qui nageait aussi bien que possible jusqu’à l’escalier de pierres taillées qui lui permettrait plus aisément de sortir de l’eau. Une piscine de riche, assurément.

Le corbeau atterrit devant le garde détrempé qui était sorti partiellement de l’eau et reprit forme humaine sous ses yeux. Incrédule, il examina Faelan de la tête aux pieds avant d’user un ultime effort pour sortir complètement de l’eau. Malgré sa bravoure, il ne remarqua pas le tapis glacé que Faelan avait invoqué sous ses pieds et il glissa durement vers l’avant, ses pieds se détachant du sol et partant vers le haut en premier. Il s’affaissa violemment par terre, sentant la glace froide lui gelé la joue.

Ses yeux se rivèrent avec agressivité sur la folle qui portait un masque de plumes noirs orné partiellement d’un bec d’oiseau. Contrairement au deuxième, il ne pouvait pas espérer user d’une radio, elle était foutue après être tombée à l’eau.

Faelan emprisonna d’abord sa bouche et sa gorge sous une plaque de glace, coupant ainsi tout les sons qui pouvaient sortir de son corps, puis l’attachant fermement au sol en matérialisant des liens de glace qui couvrirent immédiatement ses poignets et ses chevilles. Elle lui envoya ensuite un pied dans le ventre qui lui coupa le souffle et une nouvelle couche de glace apparut pour le recouvrir presque complètement. Seuls son nez et le haut de son visage étaient toujours apparents.

Cela fait, elle rejoignit ensuite la gorgone qui était encore tout près et se pencha pour ramasser la radio un peu égratignée après s’être fait si sauvagement malmenée par le corbeau. Cela fait, la sorcière alla ensuite voler l’oreillette qui pendait à l’oreille de l’homme à la main aux doigts pétrifiés. Si elles n’étaient pas en train d’accomplir un vol aussi sophistiqué, Faelan se serait arrêtée là pour examiner et étudier le phénomène. Pas de chance, ce serait pour une autre fois!

- Je vais pouvoir entendre ce qu’ils se disent au travers des radios si jamais il y a de la communication, dit l’Irlandaise en attachant la radio à sa tenue de sorcière et en enfilant l’oreillette après l’avoir diligemment essuyé avec un bout de sa manche mouillée.

La technologie n’étaient pas son fort, mais elle devrait être capable de gérée une petite radio. Elle avait déjà vu un système similaire dans un grand magasin où les employés communiquaient ainsi. Il y avait un bouton de communication sur la radio même, ainsi que sur le fil de l’oreillette. Faelan était officiellement une garde de sécurité, ha!


© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 7 Mar 2018 - 2:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/10/1992
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 139
ϟ Nombre de Messages RP : 57
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Krysten Ritter
ϟ Âge du Personnage : 25
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Voleuse/Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Forme humaine:
Mince, 1m75, peau pâle, cheveux noirs de jais

Forme statuesque:
Faite de marbre blanc, 2m10, chevelure de serpents, yeux vert reptiliens, plus musclée et voluptueuse que sa forme humaine
ϟ Pouvoirs : Pétrification:
-Regard de Méduse
-Venin Pétrifiant
Super force [700kg - 1T]
Super résistance [1T - 1,5T]
Sang guérisseur

Forme alternative: Statue de marbre
-Vision a 360°

Magie:
Animation des statues

Equipement:
L’œil d'Omicron (dimension de poche)

Serviteurs/compagnons:
Elvis (félin motorisé)
Kelly ne fut pas surprise de voir le corbeau attaquer le garde de sécurité, elle a vu Morrigan arriver dans sa vision périphérique, si tant est qu’on puisse l’appeler comme ça maintenant que son champ de vision n’a plus vraiment de périphérie. Elle concentre son regard sur d’autres parties du corps du garde alors que la sorcière le déleste de sa radio, afin d’éviter de la pétrifier par accident avant qu’elle ne reparte.

Elle son regard s’attarde sur le genou de l’homme alors qu’elle continue à avancer, il tente de reculer à nouveau mais tombe a terre lorsque sa jambe refuse de plier. Derrière elle, elle peut voir l’autre garde se hisser hors de la piscine alors que Morrigan se contente de le regarder et elle faillit intervenir, mais la sorcière avec la situation bien en mains et l’agent de sécurité ne tarde pas à être enseveli dans un cocon de glace. Elle grimace un peu lorsque Faelan lui mit un coup de pied dans le ventre, la sorcière à un petit fond de méchanceté apparemment, mais elle se garde de tout commentaire alors qu’elle continue à neutraliser son adversaire.

Ce n’était pas comme si sa méthode était tendre non plus, être changé en pierre est sans doute terrifiant pour quelqu’un d’autre qu’elle. Mais elle ne ressent pas le besoin de remuer le couteau dans la plaie. Avec ses mains et la majeure partie de son visage pétrifiés le garde n’est pas prêt de leur poser problème avant un moment. Et d’ici là soit elles seront parties soit elles auront de plus gros problèmes.

Juste au cas où elle lui retire ses armes. Elle les examine un instant puis les lances dans la piscine sans cérémonie, couteau inclus. Elle a le sien si besoin est, ainsi qu’une paire de coup de poing américain. La carte d’accès est la seule chose qui l’intéresse vraiment et elle s’en saisit alors que le garde a moitié pétrifié remue au sol, tâtonnant a l’aveugle autour de lui.

« Bouge pas trop, on peut pas rester te surveiller. Si tu tombe dans la piscine tu sera dans de beaux draps tient. » Lui dit Kelly alors que Morrigan revient chercher sa radio et son oreillette et la gorgone hoche la tête.

« Bonne idée, ils devraient pas tarder à appeler étant donné que leurs collègues n’ont pas fait leur rapport concernant la caméra. » Dit-elle en avançant vers la porte vitrée.

Elle passe le badge dans le lecteur, attendant un instant que le voyant passe au vert avant d’ouvrir la porte vitrée. Distraitement elle note que la statue située à côté de l’entrée n’est pas une vraie antiquité, mais une statue en céramique dans le style grec. Le sculpteur avait pris des libertés avec les exemples historiques. Les statues de guerrières n’étaient pas totalement inexistantes à l’époque mais en règle générale elles étaient représentées comme portant un peu plus qu’un casque. Le bouclier et la lance n’aidaient pas à cacher quoi que ce soit non plus. On aurait plus dit une Vénus déguisée en Amazone qu’une véritable guerrière. Ce n’était pas laid mais clairement personne impliqué dans la création n’avait envisagé que le corps féminin pouvait être mit en valeur d’une façon moins ostentatoire, la statue est là pour titiller le regard plutôt que l’imagination.

Kelly secoue la tête en ouvrant la porte et entre sans façon dans le manoir, regardant autour d’elle sans bouger. La pièce était un salon, très relaxé mit a part l’abondance de statues, certaines protégées par des vitrines qui laissaient penser qu’il s’agit de vraies pièces de collection cette fois. Pour le reste…

« Je peux comprendre l’appréciation pour l’art mais c’est un peu chargé… » Marmonne Kelly alors qu’elle marche dans la pièce, quelques gouttes d’eau égarées finissant de glisser le long de son corps de marbre pour atterrir sur la moquette.

Les pieds de la table au fond de la pièce était des statues d’homme et de femmes nues, accroupies et courbés sous le poids du plateau qu’ils soutiennent. Au centre de l’espace se trouvait plusieurs canapés, dont un en pierre où une femme d’albâtre se prélasse langoureusement. Il y avait un piédestal à chaque coin, soutenant des bustes variés. Les meubles étaient chargés de statuettes diverses, en pierre, en bois et en métal. Et sur le mur opposé…

« Oh. Y as aussi des caméras à l’intérieur. » Dit Kelly alors que son regard se pose sur l’objectif braqué sur elle.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 13 Mar 2018 - 1:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 251
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal



Ice and Stone may break your bones


The mountain road is hard to travel, the sun now slanting down,
In a misty village, a crow lands on a frosted tree.
I'll not arrive before night falls, but that should not concern me,
Once I've drunk three warm cups, I'll feel as if at home. - Bai Juyi


La Morrigan observa silencieusement le garde qui se tortillait comme un ver sur le pavé humide qui encadrait la sombre piscine. Son corps partiellement pétrifié fascinait complètement le corbeau qui se demandait si elle pouvait posséder un sortilège ou une habilité similaire. Elle songea aux talents surnaturels d’Abigail et à la façon dont elle pouvait les utiliser pour arriver à un effet identique ou qui se ressemble. La sorcière verrait bien ce qu’elle arriverait à faire après en avoir fini avec le projet Pygmalion.

- Oui, ce serait malheureux qu’il termine dans la piscine, déclara la jeune femme avec une fausse moue inquiète. Mourir noyé était loin d’être une glorieuse destinée, mais si la toile de sa vie désirait se terminer de la sorte, ce n’était pas son problème!

L’Irlandaise emboîta immédiatement le pas de sa compagne et les femmes entrèrent rapidement dans la jolie maison de vacance. Une statue mimant visiblement le style de la Grèce antique à côté de l’entrée la fit frémir, plus par dégoût que par émerveillement. Elle pouvait admettre que la sculpture de céramique était bien travaillée, mais sa vision était de bien mauvais goût, selon Faelan. En plus, cette imitation ratée d’une amazone antique possédait ses deux seins, quel blasphème à ces mythiques guerrières!

- Il y a l’appréciation de l’art et les fétiches malsains, mentionna le corbeau en réponse au commentaire de la gorgone.

Elle ne savait pas du tout si elle devait être impressionnée par une telle collection ou une telle appréciation de l’art ou peu importe ce qui se déroulait sous ces yeux ou si elle devait fuir en courant. Cette pensée était un peu irrationnelle considérant le fait qu’il ne s’agissait que de sculptures façonnées dans de divers matériaux et non de la chair humaine… par exemple. Elle aimait bien la femme d’albâtre qui se prélassait sur un banc de pierre, bien qu’elle ait préféré une telle statue à l’extérieur pour des raisons… décoratives. Puis elle s’imagina grossièrement un collectionneur aux mains baladeuses en train de caresser un peu trop attentivement la femme d’albâtre en question et fit une grimace.

- Oh, tu as raison, évoqua l’Irlandaise en levant également les yeux vers la caméra de surveillance. Évidemment qu’il y a avait également des caméras à l’intérieur, elles entraient bien chez un collectionneur sans sa permission! Quelle joie…

Une voix masculine marmonna des mots presque intelligibles dans son oreille suivit par d’autres voix de la gente masculine. Elle cru également entendre des bruits de pas agités provenant de l’étage du dessus. Ah, ces hommes qui marchaient comme des éléphants!

Faelan agit immédiatement et invoqua une aiguille glacée qu’elle envoya sur la surface luisante de l’appareil. Le stalactite d’un noir bleuté se planta cruellement dans la caméra et brisa l’objectif ponctué par un joli « crac ». La jeune femme pivota dans une autre direction et fit le même manège sur un second appareil de surveillance.

Jet de dés 1 :
Réussite – La sécurité n’a pas eu le temps de les voir dans le salon.
Échec – La sécurité aperçoit les deux intruses.

Jet de dés 2 :
Réussite – Le robot ne s'active pas.
Échec – Le robot s'active.


Une voix cri soudainement dans l’oreille de la sorcière qui grimaça sous l’agressivité du son. Son expression dû révéler immédiatement la sévérité de la situation à sa compagne gorgone. Une image valait bien 1000 mots, disait-on.

- Nous allons recevoir de la visite, dit-elle un peu trop calmement. Cela dit, beaucoup de pas bruyants se firent entendre au travers du plafond, mais également dans le couloir à proximité. 20 dollars qu’ils seront cinq gardes à nous sauter dessus! Paria le corbeau avec un air amusé en jetant un coup d’œil sur Korè. Ils savent que nous sommes deux, ne leur laissons pas l’effet de surprise.

Puis, des bruits étranges se firent entendre derrière les deux femmes. Faelan tourna partiellement la tête et eut un mouvement de recul en apercevant deux pupilles lumineuses et écarlates qui fixèrent froidement et sans vie les deux intruses au travers de l’entrée.

- Ô grande Morrigan, cette statue est vivante depuis le début! S’exclama-t-elle, fascinée par la façon dont la machine recouverte de céramique regardait la voleuse et la sorcière. Soudainement, le robot à l’apparence de mauvais goût pointa sa lance dans la direction des deux femmes.

- Vous n’êtes pas le maître que j’aime, dicta la machine d’une voix typiquement robotique en scannant les deux individus féminins. Recherches en cours. Il y eut quelques cliquetis mécaniques. Identités non reconnues. Intrusions. Alerte. Code rouge. Alerte. Neutraliser les envahisseurs!

L’hoplite nu prit immédiatement une position défensive, bouclier vers l’avant, la lance en direction de l’ennemi et avança d’un pas décisif. Ses paupières en céramique se fermèrent, puis se rouvrirent en faisant des cliquetis agaçants.

La Morrigan tenta d’invoquer un mur de glace pour obstruer le chemin de l’hoplite mécanique, mais les pouvoirs d’Abigail décidèrent de la bouger et le robot fut le premier à attaquer. Le bout de sa lance « s’ouvrit » en trois morceaux distincts avec en son centre une boule d’énergie bleutée. Un « bzz bzz » électrique émanait de l’objet. L’attaque rapide frôla la femme corbeau de près, suffisamment pour que la boule d’énergie lui envoie une bonne décharge au travers du corps et l’envoya valdinguer un peu plus loin où elle se retrouva en compagnie de la femme d’albâtre.

Des hommes apparurent aussitôt dans le cadre de porte menant à un couloir, l’arme en main.


© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise



Ice and Stone may break your bones… [ft Faelan Blackbird]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


Sujets similaires

-
» Ice and Stone may break your bones… [ft Faelan Blackbird]
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Connaissez-vous Prison Break ?
» Stone +16
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-