AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Main tendue d'un tuteur en résilience !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 7 Fév - 22:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles
Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2538
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : DreamCatcher
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (20.000T)
• Super-résistance (20.000T)
• Super-vitesse (1.650.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
Assis en tailleur sur le toit d’un immeuble, Ryan s’isolait du monde par sa méditation d’entrainement, s’efforçant à rester immobile comme à se focaliser sur la tempête de son Qi, déchainée dans son esprit ! Il avait , depuis peu, mis au point quelques nouvelles techniques de méditation grâce auxquelles il comptait bien augmenter la puissance du souffle siégeant en lui. Les évènements de la Base Navale du Cap Solitaire l’avait conforté dans l’idée qu’il devait décupler sa force mentale par un strict entraînement intérieur afin de ne pas voir une nouvelle fois tarir la source de son Qi en plein combat… S’il pensait avoir atteint son plein potentiel en terme de force physique pure -ses muscles étant bien plus gros que lorsqu'il était entré dans la Légion- alors qu’il ne cessait, pourtant, de repousser sans fin ses limites, Ryan avait la certitude qu’il effleurait tout juste la surface de l’océan des possibilités offert par la maitrise du souffle

Malgré sa tentative de rester sourd au monde alentours, notre homme distinguait très clairement les clameurs de la ville cherchant tant bien que mal à vivre malgré les contraintes de l’invasion ! Curieux comme pas deux, l’esprit de notre homme luttait pour ne pas céder à la moindre sirène de cet environnement bourdonnant. Dans ces conditions, déchaîner la tempête de son Qi dans son esprit demandait une concentration extrême, et il éprouvait toutes les peines à soutenir l'effort !

L’identité civile de Bang se perdait dans l’exploration de ces bourrasques erratiques déchainées en ouragans par la force de sa concentration. Bien des fois, guidé par ses émotions, Ryan avait reculé dans son voyage. C’est qu’il se sentait minuscule face à cette sensation d’immensité enfouie en lui, face à cette impression d’un pouvoir aussi brut et immense qu’indompté. Intimement convaincu que la peur n’était rien d’autre qu’une illusion, notre Légionnaire imbécile trempa une nouvelle fois sa détermination dans le froid fluide de ses expériences. Il avait triomphé de tant et tant d’adversaire, combattu plus que quiconque depuis le début de l’invasion du Terminus et tant sacrifié sur l’autel de la puissance qu’un début d’introspection ne pouvait pas le stopper. Rien ne le pourrait ! Chacun des battements de son cœur cognant à ses tempes comme autant de coups de tambour furieux, Ryan serra des dents alors qu’il initia le grand saut mental…

Sa peau horripilée frémit lorsqu’il sembla se couleur tout entier dans le flot de son Qi, le remontant plus surement que ne l’aurait fait un saumon dans un torrent. A la périphérique de son corps, le Qi se mit à radier comme une tornade… Ryan sentit sa puissance frémir lorsqu’il pensa toucher la source même de son souffle. Elle explosa, soudain, ébranlant l’immeuble entier alors que déferlait le Qi, semblable à une vague balayant tout sur son passage ! Tout cessa lorsque Ryan remit un pied dans la réalité, écarquillant ses yeux bleus interloqués.

Tout ce pouvoir Songea notre héros imbécile en mirant ses paumes ouvertes en direction de son visage. Il avait eu l’impression de plonger au cœur d’un maelstrom furieux et en avait encore le vertige… La nausée surgit lorsqu’il comprit que son pouvoir ordinaire n’avait été qu’un fragment, un soupçon de ce puit sans fond. Il déglutit avec difficulté, comprenant que son apprentissage était bien loin d’être terminé…

"Soiiiiiiiif !" Beugla finalement notre homme de retour à sa nature légère après de trop grands instants passés dans le sérieux. Ainsi était Ryan, après tout… Excité par cet immense potentiel qu’il devinait en lui, il s’en alla d’un pas guilleret vers ses affaires pour se rassasier d’une bonne lampée d’eau. Accessoirement, il regarda aussi son téléphone… "BON SANG D’BONZAÏ !!!" Rugit-il en recrachant un panache d’eau comme l’eut fait une baleine à bosse. Il ne pouvait pas être aussi tard, impossible ! Puis il se rendit compte qu’il n’aurait pas su dire depuis combien de temps il s’exerçait ainsi… Finalement, l’horaire tardive n’avait rien de surprenant !

"J’suis à la bouuuuuuuuurre ! " Parce que c’était bien de cela dont il était là question ! Ryan et Lily -que notre homme considérait plus ou moins comme son disciple après qu’ils ne se soient rencontrés dans d’héroïques circonstances lors de l’Invasion- s’étaient donné rendez-vous pour que le professeur ne serve d’enclume à l’élève désireuse d’entrainer ses capacités surnaturelles. Et même s’il était -plus ou moins- à l’origine du rendez-vous, Ryan avait complétement oublié !

"Merde… C’est par où Chinatown ?!" Beugla t’il pour lui même après avoir dévalé la bâtisse d’une façon assez soudaine et immédiate. Trottant sur place face à un arrêt de bus sous le regard ahuri de rares passants, il cherchait à trouver une ligne capable de la mener rapidement au lieu de rendez-vous : une bâtisse désaffectée où ils ne risquaient pas d’endommager autre chose que des vieilles pierres ! "J’y serais jamais rapidement bordel de doihamjb !" Le grommellement incompréhensible accompagna une prise de tête à deux mains lui donnait un faciès pour le moins sauvage… Mais ses traits retrouvèrent un semblant de calme quand Ryan réalisa une chose : "Ah, bah si en fait !" Là-dessus, il disparut tout à fait dans un courant d’air surnaturel pour prendre la direction de la vieille masure. Comme souvent, notre homme avait oublié qu’il possédait une Super-Vitesse parfaitement déroutante !

Parcourir à toute blinde la cité des Supers était devenu pour Bang une seconde nature et sa course ne dura guère plus d’un instant ! Un instant suffisant pour qu’il s’interroge sur le fait que la petite Lily soit restée à l’attendre et -surtout- se demande de quelle manière il allait bien pouvoir pénétrer dans le bâtiment… ? La réflexion n’étant pas franchement son fort, il choisit de procéder à l’instinct et laissa parler sa mauvaise habitude de traverser les cloisons. Un bruit sourd accompagna donc son arrivée en explosant un mur et il fut vite digne dans la poussière, à adresser un salut de deux doigts levés à la gamine :

" Yo ! " Nonchalant au possible, il rangea bien vite ses mains dans les poches de son clair pantalon de kimono blanc terminé par des espadrilles. Histoire de terminer la partie vestimentaire de la chose, ajoutons un haut moulant noir -délesté de ses manches- laissant se dessiner les courbes de sa musculature ainsi qu’une ceinture de tissus rouge pendant à sa hanche alors que ses poings comme avant-bras étaient bandés de linges blancs. Ryan dans toute sa splendeur ! "Quoi n’neuf Lily, my girl ?"
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 8 Fév - 19:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Héros Indépendant

avatar
Super-Héros Indépendant
Afficher le profil
Lily
ϟ Âge : 14
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/01/2004
ϟ Arrivée à Star City : 22/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Millie Bobby Brown
ϟ Crédits : By Amon
ϟ Âge du Personnage : 14 ans
ϟ Statut : Célibaire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Pouvoirs : - Télékinésie
- Déflexion
- Vol télékinésique
J'étais surexcitée. Ce soir j'allais voir Ryan. Je l'avais rencontrée lors d'une de mes sorties nocturnes. Avec lui j'allais peut-être réussir à apprendre à contrôler mes capacités sans que cela devienne explosif au moindre coup de stresse… Oh bien sûr, je pouvais bouger des objets comme je le voulais, mais j'étais bien tranquillement dans ma chambre, au calme, dans un environnement que je contrôlais…

Je devais faire attention, ne surtout pas montrer à mes parents que j'avais hâte d'être ce soir ! Pour eux, j'étais leur gentille fifille qui obéissait gentiment à tout ce qu'ils disaient.
Pour le moment, j'étais dans ma chambre, à lire avec un fond de musique. Vous ne pouvez pas imaginer comme je m'ennuyais ici… Je bricolais, je jouais de la musique… J'en avais marre d'être enfermée. Je m'étais couchée sur mon lit, comme à mon habitude. Puis j'avais posée mon livre pour jouer avec mes doigts sur le lit comme s'il était mon piano. Automatiquement, des touches de mon piano c'était mis en action. Je m'amusais souvent à jouer du piano depuis mon lit, une petite habitude prise depuis l'invasion… Puis à force d’ennui, je m'étais endormie. J'avais fait un rêve bizarre où je devais me battre dans une autre galaxie contre des aliens verdâtres bizarre qui vous retirait votre force vitale par leur main… Au bout de quelques heures je fus réveillée par ma mère qui frappa à ma porte.

- Ma Lily chérie ? Tu te souviens qu'il faut passer l'aspirateur dans ta chambre et ouvrir la fenêtre avant d'aller manger ? m'avait-elle dit de sa voix doucement.

- Oui m'man, je range juste les livres autour de mon lit et je prends l'aspi ! avais-je dis avant de bailler et de me redresser.

- D'accord ma puce, je te le laisse derrière la porte.

- Merci m'man !

Puis je l'avais entendu entamer une chanson dans le couloir avant que sa voix ne disparaisse pour entrer dans le bureau de mon père.

Les yeux encore endormi, j'avais essayée de distinguer les livres et magazines autour de mon lit, ainsi que les CD, vinyle et DVD qui trainait un peu partout. Tous s'étaient élevés dans les airs pendant que je m'étais levée pour m'étirer. J'avais avancé jusqu'à mon armoire pour regarder ce que j'allais mettre ce soir. Evidemment, je n'allais pas y aller en jupe. Déjà parce que j'en avais que des trop légère pour une soirée comme celle là. Mais surtout parce que je devais être à l'aise. Aussi, j'avais pris un jeans noir, un tee-shirt noir avec un sweat short rose à capuche, j'avais pris avec ça une paire de mitaine avec de la fausse fourrure sur le haut des mains et mon bonnet noir avec deux petites oreilles de chats cousus de chaque côté dont l'intérieur des petites oreilles étaient rose. Un cadeau de ma mère que je mettais à chaque fois que le temps se rafraichissait. Une fois mes vêtements choisi, je les avais déposée sur mon lit, près à être enfilé.
Puis j’avais pris l’aspirateur, brancher puis allumé. J’avais l’habitude de chanter quand je faisais le ménage et cette fois n’allait pas déranger à la règle !
Aussi me voilà dans la chambre, à chanter pendant que je passais l’aspirateur en mesure de la chanson que je chantais :

- It wasn't love, it wasn't love, It was a perfect illusion. Mistaken for love, it wasn't love. It was a perfect illusion !

Puis une fois terminée, j'avais rangé l'ustensile avant d'aller manger.
Mon repas ? Lasagne ! Faits maison, spécialité de mon père ! C'était un de mes plats préférées ! Si je pouvais, j'en mangerais tout le temps ! Mais, je devais maintenant penser à ma sortie nocturne… Papa et maman allait toujours se coucher tôt. Et aucun d'eux ne rentraient dans ma chambre sans que je leur en donne l'autorisation. Mon père appelait ça “mon territoire”. Je faisais ce que je voulais dans ma chambre, dans les limites des règles de la maison. Aussi, après avoir mangée, j'étais allée dans ma chambre récupérer mes affaires pour me doucher. J'allais refermer la porte mais j'attendais la même phrase que chaque soir de mon père. Elle finit par venir, après une réflexion de ma mère pour qu'il arrête enfin…

- Allison ! Ne vas pas prendre ta douche après manger ! C'est mauvais !

Et comme chaque soir :

- Mais papa, je la prends toujours le soir, tu sais bien ! Bisous ! avant de fermer la porte après un bruit de baiser sonore.

Je ne prenais jamais des douches longues, déjà, je préférais les bains … Mais une fois bien lavée, j'étais sortie pour me laver les dents et prendre discrètement du maquillage. J'allais m'entraîner oui, mais rien ne m'interdisait d'être belle pour y aller !
J'avais tout déposée dans ma chambre avant de mettre mon pyjama pour aller dire bonne nuit à mes parents.

- Tu ne changeras jamais d'avis sur ta douche hein ? me dis mon père alors que je faisais la bise à ma mère.

- Non. avais-je dis simplement.

- Très bien jeune fille, tu es assez grande pour prendre tes décisions toutes seule ! Bonne nuit ma chérie.

- C'est ce que tu dis toujours papa, et pourtant tous les soires tu me dis la même chose. Bonne nuit !

Puis j'étais partie après un baiser sur la joue piquante qui sentait le tabac froid de mon père. En partant dans le couloir j'avais entendu ma mère demander à mon père de me laisser tranquille. Une fois dans ma chambre, j'avais laissée tomber mon pyjama pour enfiler mes vêtements, un peu de parfum et me maquiller un peu. Rien d'extravagant un peu fard à paupière rouge sombre sur les yeux et un peu gross. Puis j'avais mis ma veste, mon téléphone et mes écouteurs. Je ne vivais pas sans musique. J'avais toujours avec moi quelque chose pour écouter. J'avais attendu que mes parents partent se coucher puis j'avais regardée ce que j'allais prendre comme chaussure. Baskets ou bottes ? J'ai finalement opter pour mes Doc martens. J'allais au moins être à l'aise !

D'un mouvement du doigt, j'avais fait sauter la fermeture de ma fenêtre. Aussi discrètement que les autres soirs, j'avais posée un pied sur le rebord puis de sortir complètement avant de refermer la fenêtre. Devant chez moi pourrais un grand arbre et c'est évidemment grâce à lui que je sortais le soir. Une fois sur la branche la plus proche, j'avais marché jusqu'au tronc puis je m'étais laissée tomber sur une autre branche plus basse puis sur le sol. J'avais passée les mains sur mes vêtements pour enlever les écorces et poussière qui s'y était accroché avant de me rendre compte que j'avais oubliée mes mitaines … D'un geste de la main par-dessus mon épaule accompagnée d'un soupire, j'abandonnais l'idée de remonter.

- Bon maintenant, Chinatown… C’est par où ?

J'avais avancée le long de la route de mon quartier en regardant sur mon téléphone quel chemin j'allais prendre… Ce n'était encore pas trop loin. J'avais mis mes écouteurs avant de remonter ma capuche et de prendre la direction de mon rendez-vous. Il n'y avait personne, pas un chat, pas un oiseau… C'était à la fois inquiétant mais, aussi reposant. Pas besoin de se soucier des autres vus qu'il n'y avait personnes. Je m'étais mise au milieu de la route pour avancer avec une bonne visibilité. Une fois arrivée devant la bâtisse abandonnée j'avais regardée mon téléphone pour savoir quelle heure il était. Hmmm… J'avais une demi-heure d'avance … Il ne devait pas encore être là… J'avais essayée d'entrer dans le bâtiment mais, la porte semblait fermée à clé. J'avais fermée les yeux pour me concentrer sur la serrure. Après quelque seconde, un déclic se fit entendre et la porte s'ouvrit doucement, dans un grincement hyper discret… Aussitôt, l'odeur de moisissure me pris la gorge et me fit tousser. J'avais mis un peu de temps à me faire à cette odeur peu ragoutante.

- Il y à quelqu’un ? avais-je demandée sans espoir. Ryan ? Eh oh ?! Bon et bien je vais attendre ! avais-je ajoutée à haute voix.

Dans un coin j'avais trouvée une vieille table et trois chaises en bois dont la peinture craquelée était tombée par endroits. Je m'étais installée là, lisant et ayant remis mes écouteurs … Au bout d'une heure, j'étais à moitié couchée sur la table. Il était en retard … Avait-il oublié ? J'avais poussée un soupire en commençant à me balancer sur ma chaise. Au bout d'une heure et demie j'avais eu l'idée de repartir chez moi mais, pour faire quoi ? J'étais aussi bien ici … sauf avec cette odeur … J'avais continuée à me balancer, trouvant le temps long… Puis un bruit sourd, semblable à une explosion, me pris au dépourvue, j'avais jetée la table vers l'avant pour me cacher derrière espérant ne pas m'être encore mise dans des ennuis plus gros que moi.
Une tempête d'éclat de brique, béton et de poussières avait volés dans la pièce. Tout gravats, poussières ou objets propulsés vers moi c'était arrêté dans les airs, comme suspendu à un fil. J'avais risquée un coup d’œil au-dessus de la vieille table. Tout de suite je vis ce qui avait fait ce tonnerre de gravats. Ryan. J'étais restée bouche bée.. J'avais tout fait pour être la plus discrète possible et lui, il explosait le mur…
Il était là, dans la poussière… Il m'avait salué d'un geste, avec deux doigts levés dans ma direction.


- " Yo ! "

J'étais restée à le regarder, toujours surprise par son arrivée. Il était en retard, il défonçait le mur et tout ce qu'il disait c'était un “Yo” nonchalant ? Il portait pantalon de kimono blanc avec une ceinture de tissus rouge et des espadrilles un haut noir moulant où il avait, semble-t-il, déchiré les manche. Il avait les avants bras bandé d'un tissu blanc, comme ses mains. J'avais essayée de dire quelque chose mais, ma mâchoire s'ouvrait et se fermait sans qu'un bruit ne passe.

- "Quoi n’neuf Lily, my girl ?"

J'avais fini par me relever, doucement. Sans oser m'approcher de lui, je l'avais encore une fois regardée de bas en haut.

- J'avais … J'avais ouvert la porte … avais-je réussi à dire doucement en regardant le trou derrière Ryan en pointant discrètement la porte du doigt. Sa… Salut…

Aussitôt, tous les gravas et toute la poussière tombait en un grand concert de fracas sur le sol.

- Je vais bien, quoi de neuf ? Bah écoute, après avoir attendu ta venue aussi longtemps je me demandais si tu n'avais pas oublié… Mais je suis tout de même contente de voir ! avais-je dis avec un sourire. Tu m'as foutu une peur bleue, bon sang ! Et toi alors ? Comment ça va ?

J'avais retirée ma capuche en lui souriant timidement. Je ne savais pas si je devais lui serrer la main, lui faire la bise ou juste un mouvement de la main …
Puis j'avais essayée de remettre la table sur ses pieds sans la toucher. La table avait tremblé, s'était élevée de quelques centimètres avant de retomber sur le sol. J'avais poussée un soupire en me passant les mains sur le visage avant de la remettre sur pied par la seule force de mes bras, chose pas tellement compliqué.

- Viens d'asseoir, j’ai trouvée deux chaises, enfin trois, mais je n'essaierai pas de m’asseoir leur l’autre, je doute de sa robustesse… avais-je dis avec un sourire amusée. Alors ? Par quoi on commence ?! avais-je ajoutée, excitée par ce qui allait suivre.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 11 Fév - 19:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles
Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2538
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : DreamCatcher
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (20.000T)
• Super-résistance (20.000T)
• Super-vitesse (1.650.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
Piqué par la remarque de sa jeune disciple, l’Enfant du Qi mira avec une certaine gêne l’encadrement de la porte ouverte à quelques encablures. On pouvait deviner sur ses traits une expression de parfait crétin se disputant la vedette avec la volonté assumée de garder une certaine contenance. Après tout, chaque professeur aime bien rester un idéal dans l’esprit de son pupille ! Chose, qu’évidemment, Ryan n’avait jamais réellement été… Pas démonté pour deux sous, il tenta de retrouver son lustre en se posant un clope au coin du bec qu’il alluma d’un coup de briquet « Hello Kitty ».

"Lily, my girl…" Grogna t’il avant d’expirer un vague nuage de tabac dans l’atmosphère fraiche du bâtiment à l’abandon. "Il faut savoir tracer sa propre route et faire fi des obstacles pour arriver à destination…" Drop the mic ! Typiquement le genre de phrases énigmatiques qu’un vieux maitre pouvait lâcher et qui avait le don de faire briller les yeux du petit Sed O’Rhoide, autre adolescent pupille officieux de notre homme et -surtout- sorte de Side-Kick rigolo pour Bang ! Pas dit, toutefois, que ça puisse avoir le même effet sur la jeune fille…

Suite à quoi notre homme ignora la remarque sur son retard -sempiternel- avant d’étirer un franc sourire. Il était, lui aussi, content de la voir ! Surtout dans le contexte particulier tenaillant la ville… Et son sourire d’être toujours plus large alors que la gamine lui confessait sa peur, provoquant chez notre Légionnaire Imbécile un rire terriblement proche d’un Orage Moqueur : "Hahahaha ! C’est beau la jeunesse !" Rideau sur les rire après qu’il ne s’avachisse sur une chaise gentiment proposer par Lily. Fou comme cette enfant pouvait avoir bien des questions à lui poser… Il dut attendre une respiration pour y répondre avec son timbre puissant habituel :

"Ma foi, tout roule à peu près dans ce bordel ambiant !" C’était le moins que l’on puisse dire… "Je m’entraine entre deux prestations…" Soit approximativement tout son temps libre ou presque ! "Et je cherche désespérément un nouveau restaurant japonais depuis que le « Bateau » a été rasé…" Un des derniers drames de son existence pour lui qui se nourrissait presque exclusivement de plats venant du soleil levant. Dans des quantités astronomiques, cela va sans dire ! "Si jamais tu as une bonne adresse, j’suis preneur !" Et notre brave héros de partir dans un nouveau rire, prenant soin de caler sa clope fumante entre ses doigts histoire de ne pas la faire tomber sur ses fringues et les brûler… C’est qu’il était foutrement maladroit l’animal !

Sous cette apparence légère et cette bonhommie se cachait toutefois l’un des instincts les plus affûtés de la Légion. Beaucoup ne manqueraient pas de souligner le fait que Ryan ne brillait pas franchement pas ses capacités intellectuelles dans la vie de tous les jours. C’était autre chose lorsqu’il se trouvait sur le terrain des affrontements ou ses décisions comme ses stratégies frôlaient parfois le pur génie ! Rien d’étonnent donc à ce qu’il n’ait vu l’échec de son pupille à utiliser ses capacités pour redresser la table. Sans qu’aucun élément extérieur ne vienne la troubler ! Il y avait là plusieurs axes de travail clairement identifiés et notre homme allait se faire un devoir de les explorer. Après avoir insufflé chez la petite jeune un élément qui lui avait, à lui, longtemps fait défaut : la confiance !

"Aloooooors…" Annonça t’il sur un timbre guilleret avant d’envoyer valser la table à l’autre bout de la pièce d’un coup de pied assez rageur ! Changement de ton ! "Tu vas me redresser cette table et la remettre en place…" Même si ses yeux ne laissaient pas de place au doute, il jugea quand même bon de préciser : "Avec tes pouvoirs !" C’était le premier pas d’un apprentissage qui serait long et qui se corserait dès la seconde étape que ne manqua pas d’énoncer notre homme avec une certaine froideur : "Ensuite, tu chercheras à la faire bouger et j’essayerai de t’en empêcher…" Ca s’annonçait coton sur le papier mais c’était accompagné d’un regard qui traduisait une immense confiance en la potentiel de la petite Lily. Les traits durs se firent bien plus rieurs quand Ryan conclut l’énoncé de l’exercice plein d’entrain : "Tout ça avec un beau sourire !"
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 12 Fév - 1:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Héros Indépendant

avatar
Super-Héros Indépendant
Afficher le profil
Lily
ϟ Âge : 14
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/01/2004
ϟ Arrivée à Star City : 22/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Millie Bobby Brown
ϟ Crédits : By Amon
ϟ Âge du Personnage : 14 ans
ϟ Statut : Célibaire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Pouvoirs : - Télékinésie
- Déflexion
- Vol télékinésique
Ryan regarda la porte. Je me demandais vraiment ce qu'il allait me dire… Il avait peut-être une bonne excuse … Après tout, je n'étais pas avec lui, peut être qu'il n'avait pas vu la porte, tout simplement … Mais, avant de répondre, le grand baraqué sorti une cigarette avant de l'allumer. Chose qui m'étonna, c'était son briquet. Je ne m'étais pas attendu à ce qu'il sort un briquet Hello Kitty … J'avais souri, amusée par l'accessoire. Personnellement, je détestais cela. Ce n'était pas parce que j'étais une fille que j'allais aimer tout ce qui était rose. J'étais libre de choisir ce que je voulais aimer sans que l'on me dise ce qui était fait pour moi.

- "Lily, my girl…" avait-il grogné avant de laisser échapper un nuage de fumé. "Il faut savoir tracer sa propre route et faire fi des obstacles pour arriver à destination…"

J'avais légèrement rigolé en entendant sa réponse. Faire fi des obstacles… J'avais surtout l'impression qu'il me disait ça pour justifier son entré dans explosive parce qu'il était en retard. Mais ce n'était rien, j'aimais bien son style. Il était lui-même sans essayer de faire comme les autres.

- Même quand s'est passé à travers un immeuble ? avais-je dis pour le taquiner avant de lui tirer la langue. Fais attention, la cigarette c'est mauvais pour tes poumons, comme pour les miens, avais-je ajoutée soucieuse de notre santé.

Comme je m'y attendais, il ignora ma remarque, mais ce n'était pas grave. Et de toute façon, que répondre à cela ? Je voulais l'embêter, rien de plus. Et je n'allais pas manquer de continuer !
L'homme au pantalon de kimono blanc et espadrilles avait répondu à mon sourire, encore plus quand je lui avais-dis la peur qu'il m'avais faite. J'avais fait la moue quand il m'avait répondu :

- "Hahahaha ! C’est beau la jeunesse !"

J'avais fini par rire avec lui, en m'asseyant autour de la table. Ryan lui s'avachit, chacun son truc après tout ! Je lui avais demandée comment il allait. Je me demandais ce qu'un homme comme lui pouvait faire de son temps libre… Voyager ? Après tout, il allait tellement vite …

- "Ma foi, tout roule à peu près dans ce bordel ambiant ! Je m’entraine entre deux prestations… Et je cherche désespérément un nouveau restaurant japonais depuis que le « Bateau » a été rasé…" J'avais haussée des sourcils. Il cherchait un restaurant japonais ? Je n'en avait jamais goûtée… Pour lui ça devait être un sacrilège... "Si jamais tu as une bonne adresse, j’suis preneur !"

- Euh… Non je n'en ai pas, désolée, dis-je en souriant. Je n'ai même jamais mangée de cuisine étrangère … Mais, vu comme tu vas vite, aller à la recherche d'un restaurant doit être rapide non ? Tu arrives à voir où tu vas, au faite ? Ou c'est pour ça que tu te prends des murs ? avais-je en rigolant.

En temps normal, je n'aurais pas été si “chiante” mais, j'aimais beaucoup le taquiner. J'étais à l'aise avec lui et ça c'était assez rare.


- "Aloooooors…" Annonça-t-il sur un timbre guilleret. J’avais juste eu le temps de retirer mes mains de la table avant qu’il ne l’envoie balader à travers la pièce d’un coup de pied. J’avais ouvert les yeux de surprise en me collant contre le dossier de ma chaise. "Tu vas me redresser cette table et la remettre en place…" J’avais regardée Ryan, puis la table. "Avec tes pouvoirs !" J'avais à nouveau regardé Ryan, un peu tendue. J'avais déjà eu du mal à la redresser il y a quelque instant..."Ensuite, tu chercheras à la faire bouger et j’essayerai de t’en empêcher…" Il semblait avoir confiance en mes capacités… J’aurais aimée avoir la même confiance..."Tout ça avec un beau sourire !"

Je lui avais souri, avec une légère grimace. Puis j'avais soupirée. Dans la sécurité de ma chambre, je pouvais tout faire ou presque, mais dehors… C'était comme si j'avais une sécurité…

- On va s'amuser tiens… avais-je dis d'une voix sombre. On aurait plus vite fait d'aller la chercher…


Puis je m'étais tournée vers la table, à l'autre bout de la pièce. J'étais restée sur ma chaise, à la regarder. Comment j'allais faire ce tour de magie. Et le pire c'était que ce n'était pas tout… Après tout ça, j'allais devoir la faire venir vers nous, alors qu'il allait essayer (et à mon avis réussir) de m'en empêcher… J'avais secoué la tête pour chasser tous ses pensées. Plus j'allais être distraite plus j'aurais du mal à la relevée. Je m'étais concentrée, mais tout ce que faisait la table, c'est tremblé, parfois sursauter. C'était pourtant tellement facile dans ma chambre … Mais, ce n'était pas le même poids, le plus lourd que j'avais soulevée, c'était le dictionnaire de ma mère… Au bout de plusieurs tentatives, j'avais fini par me retrouver debout, à tendre la main droite devant moi. J'avais durcit le regard en fixant la table, mon ennemi depuis quelques minutes. Elle finit par s'élever dans les airs, doucement. Surprise d'avoir réussie, la table était retombée un grand bruit. J'avais soupirée avant de plaquer mes mains sur mon visage en étouffant un juron. Cette table commençait vraiment à m'échauffer les nerfs. Plus je m'énervais, plus la table faisait des sauts brusques et pas vraiment contrôlée. Je finis par réussir à la soulever sans la faire retomber et la faire pivoter doucement ou qu'elle puisse de nouveau sur ses pieds. Je l'avais déposée brutalement sur le sol avant de me retourner vers Ryan, la mâchoire serrée.

- Voilà, avais-je dis d'un ton plus sec que je n'avais voulu. J'ai mis le temps, mais elle est debout, avais-je dis en me passant une main dans les cheveux. Comment tu vas faire pour m'empêcher de la ramener ? Vu le temps que j'ai mis pour la mettre sur ses pieds, tu ne vas pas avoir de mal, avais-je dis, presque décourager. Bon, allé j'essaye.

Je m'étais retournée pour regarder la table.

- Mais laisse-moi te dire qu'elle me fait chier ! avais-je dis en tendant à nouveau la main droite devant moi.

La table avait commencé à bouger. Oh pas de grand-chose, mais elle frottait sur le sol, avançant par à-coup, ce qui les faisait crisser.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 12 Fév - 19:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles
Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2538
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : DreamCatcher
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (20.000T)
• Super-résistance (20.000T)
• Super-vitesse (1.650.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
Gardant dans un coin de la tête qu’il faudrait qu’il ramène des Sushis pour une prochaine session d’entrainement, Ryan finit par se tenir plus droit qu’un « I » les bras croisés sur son large torse. Le tout, après avoir rapidement répondu qu’il savait parfaitement où il allait en se déplaçant si vite mais que trouver une bonne adresse était une quête presqu’aussi épique que celle du Graal ! Une réponse à même de repousser à plus loin leur échange à ce sujet. Après tout, il était grandement temps de s’entrainer !

S’il ne montra pas son agacement, Ryan restait assez irrité de voir la petite Lily aussi sombre et peu sure de ses capacités. Avoir des doutes était une chose, s’en faire une montagne en était une autre mais il ne dit rien, convaincu qu’il découvrirait d’elle-même qu’elle pouvait avoir foi en ses capacités pour réaliser des prouesses. Plissant les yeux, il savoura les frémissements de la table mais eut le temps de complétement griller sa clope avant que les progrès lui apparurent suffisant. Quelques minutes de plus complétèrent son analyse et il ne fumait plus lorsque l’adolescente réussit enfin à redresser le meuble !

La réplique sèche de Lily lui étira un sourire et il répondit à sa réussite en adoptant une pose « Nice Guy » : poing fermé et pouce levé en sa direction alors qu’un vaste sourire dévoilait ses chicots. "Tu verras bien…" Se contenta t’il de souffler à sa question, indiquant d’un mouvement de tête la table pour qu’elle ne remette le métier sur l’ouvrage. Ce qu’elle ne manqua pas de faire ! Il n’y avait pas à dire : Ryan appréciait beaucoup sa volonté comme sa détermination ! Et il ricana dans son sourire quand elle jura, se contentant simplement de lui faire remarquer : "Surveille ton langage : c’est pas mignon une fille qui jure !" Educateur dans l’âme autant que tuteur sur le chemin de la puissance héroïque, faut croire ! Mais pas un professeur placide puisqu’à peine après quelques secondes à tenter de faire bouger la table, il se campa entre l’adolescente et l’objet de sa rancœur pour stopper la tentative.

"Ok, on fait une pause…" Ce n’était pas une proposition mais un ordre et elle n’avait d’autre choix que de s’exécuter. "Echouer fait partie de l’apprentissage, mais c’est pas interdit de te donner des conseils…" Aussi se planta t’il plus surement devant la petite Lily, la surplombant de toute sa haute taille et lui adressant un sourire qui se voulait aussi rassurant que bienveillant. En la regardant, comme çà, il se figurait un immense potentiel inexploité… Aussi était-il de son devoir, en tant qu’ainé, d’aider cette petite chenille à faire sa mue pour jaillir de son cocon en un majestueux papillon !

"La puissance de ton pouvoir, de tout pouvoir, vient d’ici…" Il posa son index tendu sur la poitrine de l’adolescente, désignant ainsi son cœur et ne cherchant à pratiquer le moindre attouchement ! "…mais seulement si elle elle est maitrisée par çà !" L’index vint alors toucher son front, désignant ainsi son esprit ! "Concentre toi… Vide ton esprit. Ferme les yeux. Respire profondément et ne pense à rien ! Concentre toi, vois la table et demandes toi comment la faire se déplacer !" Il ne pouvait tout lui dire ni même tout dévoiler : il y a tant de choses qu'elle devait découvrir par elle-même sans quoi elle ne progresserait réellement jamais. Comme le fait que les émotions étaient à même d'influer leurs capacités, voire d’en être des moteurs… Ryan, par exemple, avait toujours vu ses capacités se décupler dès lors qu’il cédait à la colère mais trouvait la force de préserver les autres dans le calme et la concentration. A la petite Lily de trouver quel était le moteur de son propre talent. "Avant la maitrise et la puissance vient d’abord la discipline !" S’ils l’entendaient, Dante comme Tarkhan n’auraient pas manqué de s’esclaffer… Il encadra la mâchoire de sa disciple de ses doigts pour lui relever le visage et la forcer à regarder droit dans les yeux pour conclure : "Il n'y a aucun « truc impossible ». Il y a la force et il y a la discipline !" Et cette leçon-là, il la devait à son propre Sensei !

Un sourire aux lèvres, il ébouriffa la tignasse de sa disciple d’un mouvement de main avant de reculer de quelques pas. Plus que de belles paroles, elle avait besoin d’un exemple. Alors, il allait le lui donner… Son sourire disparut lorsqu’il arqua les bras et serra les poings. Et Lily, comme l’ensemble du décor alentours, fut cinglé par un semblant de bourrasque tiède alors que notre homme laissait exploser la tempête de son Qi ! La ceinture à sa hanche voletait doucement et sur sa tête ses cheveux dansaient comme agités par une bise dont il était l’initiateur. Chaque pore de sa peau exsudait désormais le souffle et l’immédiate proximité de notre homme avait des allures de mirage, comme flouée par une extrême chaleur. Légèrement plus volumineuse et tendue à l’extrême, la musculature du Légionnaire rendait sa silhouette plus agressive et dangereuse que d’ordinaire, autant que son expression plus rude comme le regard porté par ses yeux subtilement décolorés…

"Il n’y a aucun talent ici…" Annonça t’il d’une voix rude et presque sombre ! "Uniquement du travail et de la détermination !" Des ingrédients qui avaient su transformer un humain lambda en ce qui était –probablement- un combattant sans égal sur la Terre. Le souffle disparut comme il était venu et Ryan retrouva ses traits bien plus enjoués, comme d’ordinaire. Quelques pas et il se positionna près de la table, y posant un pied autoritaire avant de questionner : "Alors… Vas-tu la faire bouger ?" Ce ne serait pas une mince affaire…
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 13 Fév - 21:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Héros Indépendant

avatar
Super-Héros Indépendant
Afficher le profil
Lily
ϟ Âge : 14
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/01/2004
ϟ Arrivée à Star City : 22/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Millie Bobby Brown
ϟ Crédits : By Amon
ϟ Âge du Personnage : 14 ans
ϟ Statut : Célibaire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Pouvoirs : - Télékinésie
- Déflexion
- Vol télékinésique
J’avais réussi à remettre la table sur ses pieds. J’avais parlée à Ryan de manière sèche, sans le vouloir. J’étais en colère de ne pas pouvoir faire ce que je voulais. Et cela devait se voir…. Non, ça sautait aux yeux. Je fus soulagée de voir qu’il me souriait, les pouces levés. J’avais souris timidement en détournant le regard, gênée.

- "Tu verras bien…" me répondit-il en montrant d’un signe de tête la table.

J'avais lâchée un juron. Cela n'arrivait pas souvent, mais j'étais en colère, ou du moins, mes nerfs étaient échauffés. Mais, cela décrivait bien ce que je ressentais pour cette table.

- "Surveille ton langage : c’est pas mignon une fille qui jure !"

Heureusement qu'il n'était pas devant moi à ce moment. J'avais fait une grimace en mimant un “gniah gniah gniah” qui aurait pu lui déplaire. Puis je m'étais concentrée sur la table. Essayant de la faire venir vers moi, chose dont j'avais tout le mal du monde à faire. Mais Ryan se planta devant moi.

- "Ok, on fait une pause…"

J'avais été surprise. Déjà parce que je pensais qu'il voulait que je bouge cette table au plus vite… Je l'avais déçu … ? Mais aussi par le ton, le fait que ce soit un ordre... J'avais baissée la main en levant la tête pour pouvoir voir son visage.

- "Echouer fait partie de l’apprentissage, mais c’est pas interdit de te donner des conseils…"

Il était immense, le bougre … Très imposant. Il avait beau me sourire, sa taille me faisait peur. Je m'étais faite toute petite devant lui. Attendant ce qu'il voulait me dire. Je lui avais souri timidement, essayant de me détendre.

- "La puissance de ton pouvoir, de tout pouvoir, vient d’ici…" Il posa son index tendu sur ma poitrine. J’avais suivie son doigt du regard, jusqu’à baisser la tête pour regarder. Mon coeur. Tout venait de mon coeur. "…mais seulement si elle est maitrisée par çà !" J’avais à nouveau bougé la tête pour suivre son doigt jusqu’à qu’il se pose sur mon front. J’avais dû loucher pour essayer de le suivre sans pour autant réussir. "Concentre toi… Vide ton esprit. Ferme les yeux. Respire profondément et ne pense à rien ! Concentre toi, vois la table et demandes toi comment la faire se déplacer !" J'avais fini par le regarder dans les yeux, comprenant partiellement ce qu'il voulait me dire. Je m'étais redressée en lui souriant. Je devais essayer, ne penser plus qu'à ce que je voulais qu'elle fasse. Voir ce que cela donnait. Il était le mieux placé pour me conseiller. J'avais hochée de la tête.

"Avant la maitrise et la puissance vient d’abord la discipline !" J’avais regardée mes mains, me demandant comment je pouvais faire ce qu’il me demandait. La discipline. Comment y arriver ? Comment appliquer ça ? Puis, il encadra ma mâchoire de ses doigts, me forçant à le regarder dans les yeux. " Il n'y a aucun «truc impossible ». Il y a la force et il y a la discipline !"

J'étais septique et cela devait se voir… Il y avait forcément des choses impossibles. Il m'était impossible de courir aussi vite que lui, même si je m'entraînais jour et nuit … Puis, je m'étais mise à regarder ses yeux. J'avais froncé légèrement des sourcils en voyant que son oeil droit était plus sombre que le gauche. C'était d'origine ou c'était dû à la lumière ? Je trouvais cela très beau. Il me sourit, m'ébouriffa les cheveux avant de reculer. J'avais répondu à son sourit puis j'avais fermée les yeux quelques secondes quand il avait passé la main sur ma tête. Je me demandais ce qu'il voulait faire. Sourcils froncés, je ne comprenais pas ce qu'il faisait. J'attendais qu'il me dise de quoi faire. Il avait arqué les bras et serrer les poings. J'avais senti une vague de chaleur, un courant d'air bref, une onde, tiède. Sa ceinture bougeait, voletait à sa hanche et ses cheveux bougeaient comme fouettés par la même brise tiède que je sentais sur son visage. Mais, cela venait d'où ? De lui ? Il était entouré d'un halo flou, comme s'il était devenu un mirage, ou alors, entouré d'air extrêmement chaud, voir les deux. Je l'avais regardée bouche bée et fascinée. Il dégageait une telle chaleur ! Je voyais sa musculature se tendre à la limite de ses capacités, si elle en avait une … Il semblait tellement puissant que cela avait commencé à me faire peur. J'avais reculée de quelques pas, il semblait tellement dangereux… Heureusement qu'il était gentil … J'avais eu encore plus peur quand j'ai vu ses yeux bleus se décoloré…

- "Il n’y a aucun talent ici…" me dit-il d’une voix rude et presque sombre. "Uniquement du travail et de la détermination !" J’étais resté bouche bée.

- C'est fascinant ! avais-je dis, des étoiles dans les yeux.

Il est devenu comme ça ? Moi qui étais née avec cette capacité, je n'avais pas à faire ce que je voulais avec … Cette onde de chaleur disparue rapidement et il redevient le Ryan ordinaire. J'avais retrouvée le sourire. Comment arrivait-il à trouver encore quelqu'un pour le défier ? Peut-être des gens qui ne connaissaient pas … Ils finiraient par le regretter ! Il fit quelques que vers la table et y posa un pied avec autorité avant de demander: "Alors… Vas-tu la faire bouger ?"

- Travail… Et détermination… avais-je dis en regardant son pied. Détermination.

J'avais fermée les yeux, ne gardant à l'esprit que la table que je voulais faire déplacer. Je m'étais déconnectée de tout ce qui était autour de moi. Même l'odeur de moisie de la pièce s'était comme éclipsé. Seul comptait la table et ce que je voulais en faire. J'avais lentement levée la main devant moi, crispant mes doigts comme si je tenais une boule transparente. Je commençais à sentir une boule chaude dans ma poitrine. Les yeux fermé, je voyais clairement la table.

- Détermination… avais-je murmurée en ouvrant les yeux.

J'avais penchée la tête en avant, fixant la table d'un regard intense. J'avais senti le bout de mes doigts piquer légèrement. Je voyais la table vibrée légèrement devant moi.

- Mon coeur contrôle la puissance, ma tête la maîtrise, avais je murmurée en me concentrant.

D'un coup, c'était comme si quelque chose s'était débloquée ou plutôt, activée. La boule de chaleur s'était alors entièrement diffusée dans mon corps. Je me sentais en sécurité, comme si j'étais chez moi. J'étais maître de mon corps et de mon esprit. C'était du moins la sensation que j'avais. Je sentais que je tenais la table, comme si une main transparente s'y était agrippé. C'était la même sensation que j'avais dans ma chambre, en moins grand, en moins fort. Mais je m'y étais tellement habituée que je ne le sentais plus, ça devenait instinctif. Alors, pourquoi cela ne l'était pas dehors ? Je ressentais le poids du pied de Ryan, comme si j'étais connectée à elle. Je la sentais vibrée, prête à bouger. Doucement, j'avais bougée la main là où je voulais que la table aille. Sans opposer de résistance, la table bougea en crissant sur le sol pour se dérober du pied imposant. J'avais levée la main gauche pour que Ryan ne tombe pas. Honnêtement, je l'avais fait sans réfléchir, instinctivement. Une fois la table débarrassée de son pied, la table était allée se remettre où elle était avant d'être propulsé par un coup de pied super puissant. Elle s'était déposée doucement, touchant le sol comme une feuille caresse l'eau.

J'avais regardée mon oeuvre. La table était enfin à sa place. Comme elle le devait. Je ne m'étais pas rendu compte que j'avais commencé à saigner de la narine gauche. En temps normal, cela m'arrivait jamais. Les seules fois où je saignais du nez, c'était dans mes chut…

- J'ai réussi ! avais-je dis en sautant sur place. J'ai réussi !

J'étais partie en courant vers Ryan pour lui sauter dans les bras. J'avais entourée son corps de mes bras pour le serrer contre moi. J'étais vraiment heureuse d'y être enfin arrivée. J'avais l'impression de pouvoir soulever n'importe quoi. Pour le moment ce n'était pas le cas. Je n'avais encore jamais testée mes limites.
J'étais repartie vers la table, m'arrêtant à mi-chemin pour faire un tour sur moi-même, sur un pied, en tendant les bras de chaque côté en rigolant. J'étais revenue sur mes pieds, légèrement écarté, faisant face à Ryan, les mains sur les hanches. J'avais penchée un peu la tête à gauche avant de lui demander :

- Alors, on fait quoi maintenant ? avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 20 Fév - 22:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles
Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2538
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : DreamCatcher
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (20.000T)
• Super-résistance (20.000T)
• Super-vitesse (1.650.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
Fascinant… Probablement pas le terme que Ryan aurait utilisé pour décrire le Qi, mais cela eut le mérite de flatter son égo et lui fit étirer un sourire. Voir Lily des étoiles plein les yeux lui fit réaliser à quel point elle pouvait être jeune, autant que le petit Sed O’Rhoïde et tous les autres en vérité… A cet âge-là, ils avaient probablement mieux à faire que de trainer avec un maniaque de la puissance et un fanatique du combat. A moins que ne brûlent en eux la même flamme qui le consumait… Celle que le Prétorien leur avait léguée…

En ce cas, il était de son devoir de les aider à l’attiser pour que s’embrase l’incendie… !

Bras croisés sur son large torse, la terreur de Shoreline observa Allison se fermer au monde alentour et répéter sans fin ce qui devait devenir une certitude. Déjà, il constatait mille et une failles mais ne dit rien… Tout juste se contenta t’il de porter sur elle un regard sincère d’encouragement. Sur ce chemin-là, le premier pas restait le plus difficile !

Il y eut de longs instants de silence avant que la jeune fille ne lève sa main. Ryan en grinça des dents, ressentant lui-même une certaine tension à l’idée de voir sa disciple s’heurter à un mur. Mais, peu à peu, il sentit une force invisible chahuter la table sur laquelle il était –pourtant- solidement ancré. Progressivement, elle se déroba sous son pied et il se retrouva vite à mimer la grue en plein étang alors que le mobilier volait plus surement que s’il n’était animé par Merlin en personne. Elle avait réussi, avec un brio certain, et le tuteur en étira un sincère sourire !

Ce dernier fana bien vite lorsqu’il aperçut le sang perlant au nez de sa disciple mais elle tua tout questionnement de son état en lui sautant promptement dessus ! Pas franchement à son aise face aux effusions de joie, il se contenta de sourire en ébouriffant la chevelure de sa disciple qui ne manqua pas de manifester sa joie de démonstrative façon… "Ralalalala… La jeunesse !" Grommela t’il dans un sourire, heureux de voir que l’adolescente commençait à toucher du doigt son potentiel en vue de le réaliser. Ne lui restait plus qu’à user de force et de discipline tant elle ne semblait pas manquer de volonté. La preuve : déjà elle questionnait sur la suite de leur entrainement ! "On va commencer par te nettoyer çà…" Dit-il en s’accroupissant légèrement face à Lily pour doucement balayer son nez d’un revers du dos de son poing. Sur les linges blancs les bandant, une marque carmin s’imprima mais Ryan n’y jeta qu’un regard avant de river ses yeux sous le petit nez. L’hémorragie semblait avoir cessé, un soulagement en soi !

"Lily, my girl…" Commença t’il d’une voix qui, pour la circonstance paraissait étonnement grave et sérieuse. "Je suis fier de ce que tu viens de réaliser et tu peux l’être aussi… Mais, c’est aussi de mon devoir de te mettre en garde contre tout excès d’orgueil !" Assez truculent venant d’un héros bien trop souvent décrié par la presse pour ses excès d’engagement et flagornant plus qu’à son tour sur le fait d’être le plus fort. "Tu viens de toucher du doigt un potentiel incroyable et il n’appartient qu’à toi de le réaliser… Mais il faut que tu saches que si tu t’engages dans cette voie, peine et douleur seront de rigueur !" Il agita doucement son poing marqué de rouge devant les yeux de sa disciple, comme un étendard marqué de sang prélude à une horde de semblables épisodes tous plus divers et sévères que ce saignement ridicule…

"Ce sera une voie solitaire où tu ne croiseras que peu d’alliés. Seulement toi et ton ombre…" Posant ses larges paumes sur ses frêles épaules, il lui adressa un pauvre sourire qui en disait long sur sa connaissance de ce chemin-là ! L’on ne devient pas aussi fort sans perdre de son innocence, ça n’existe pas çà… Et s’il n’entendait pas parler de lui comme de l’enfer de son propre entrainement, Allison saurait comprendre qu’il y avait un passif intense derrière cette sentence. "Mais, si tu tiens tant à arpenter cette voie… Je te promets de t’y guider du mieux qu’il m’est permis !" Ponctuation de cette promesse, Ryan lui adressa un visage rieur et un sourire de toutes ses dents ! Il y avait dans cette attitude là quelque chose de résolument infrangible… !

Une bourrasque passa sur le visage de l’adolescente alors que Ryan se retrouvait désormais bras croisés face à elle, assis en tailleur sur la table autour de laquelle étaient disposées les trois chaises. D’un déplacement plus rapide qu’il n’est permis à quiconque de l’être, notre héros avait replacé le mobilier au centre de la pièce ! Il adressait à sa disciple un pétillant regard avant d’enfin répondre à son initiale question :

"Maintenant, tu bouges sièges comme chaises pour les disposer aux quatre coins de la pièce…" Le tout avec notre homme assis dessus et –évidemment- un beau sourire ! Le gap avec la précédente épreuve pouvait sembler immense et aucun doute que la jeune fille serait sujette au doute, voir même pétrifiée par le défi initial. Il faisait également frémir notre homme, soucieux de ce qui pourrait arriver à sa disciple en repensant à ce saignement sur la précédente épreuve… Lily, my girl Songea t’il pour lui-même. Je sais combien cela peut paraitre dur, mais tu n’as fait que gratter la surface de ton pouvoir et tu ne progresseras pas en restant dans cette zone de confort… S’entrainer dans le confort de sa chambre à faire bouger un seul objet n'avait plus aucun sens... Il lui fallait aller de l'avant et affronter de pires difficultés jusqu’à ce que cela devienne d'une facilité déconcertante et se transforme en gammes à répéter régulièrement. Sa méthode ne ferait pas l’unanimité mais elle avait eu le mérite de le changer dans des proportions inhumaines ! Pour ce qui est de son système d’auto-objectifs visant à s’imposer une tâche encore plus ambitieuse en cas d’échec, on verrait plus tard… "Impose toi, sans cesse, de braver l’impossible et tout te deviendra possible !" Assura t’il en lui adressa un mouvement de son poing fermé, pouce levé, pour sa sempiternelle pose « Nice Guy » ! Avec de la force et de la discipline, il n’est aucun obstacle qu’elle ne pourrait surmonter !
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 21 Fév - 19:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Héros Indépendant

avatar
Super-Héros Indépendant
Afficher le profil
Lily
ϟ Âge : 14
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/01/2004
ϟ Arrivée à Star City : 22/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 57
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Millie Bobby Brown
ϟ Crédits : By Amon
ϟ Âge du Personnage : 14 ans
ϟ Statut : Célibaire
ϟ Métier : Etudiante
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Pouvoirs : - Télékinésie
- Déflexion
- Vol télékinésique
J'avais vu le sourire de Ryan, un sourire sincère, qui m'avait réchauffée le coeur.

De joie, je lui avais sautée dans les bras, entourant son corps de mes bras, ou du moins essayant… Il m'avait ébouriffée les cheveux, j'avais fermée les yeux une seconde avant de rigoler et repartir vers la table. J'avais fait un tour sur moi-même, sur un pied, en tendant les bras de chaque côté en rigolant. Revenue sur mes pieds, légèrement écarté, je faisais face à Ryan, les mains sur les hanches. J'avais penchée un peu la tête à gauche avant de lui demander ce que nous allions faire maintenant. J'étais contente de moi. Et c'était grâce à lui que j'avais réussi à faire ça, grâce à ses conseils.


- "On va commencer par te nettoyer çà…" Dit-il en s'accroupissant légèrement pour me faire face. Il avait doucement essayé mon nez… J'avais ouvert de grand yeux en voyant du rouge tâcher la bande de son poing. Ce qui me gênait le plus, c'était d'avoir tachée sa bande … Je savais qu'il était difficile de nettoyer ça… Puis, j'avais réalisée que j'avais saignée du nez en utilisant mes capacités… Je me demandais si c'était normal… J'avais regardée les yeux de Ryan, essayant de voir si c'était inquiétant mais, il ne dit rien… J'avais portée mes mains à mon nez pour voir si ça ne coulait plus, mais non, il n'y avait plus rien ...

- "Lily, my girl…" Commença-t-il d'une voix grave et sérieuse. "Je suis fière de ce que tu viens de réaliser et tu peux l'être aussi… Mais, c'est aussi de mon devoir de te mettre en garde contre tout excès d'orgueil !" Je l'avais regardé avec étonnement avant de froncer les sourcils. Pourquoi me parler d'excès d'orgueil ? Je n'avais fait que déplacer une table … Même si … cela avait été assez dur, mais j'avais réussi. Malgré tout, j'étais contente de moi et j'avais souri de plus bel, dévoilant mes dents. "Tu viens de toucher du doigt un potentiel incroyable et il n'appartient qu'à toi de le réaliser… Mais il faut que tu saches que si tu t'engages dans cette voie, peine et douleur seront de rigueur !" Il avait doucement agité son poing marqué de rouge devant mes yeux. J'avais suivie des yeux son poing rougie. Puis j'avais baissé les yeux, regardant le sol en réfléchissant. J'avais du potentiel ? C'était peut-être ça qu'il avait vu, pour ça qu'il voulait m'aider… J'avais redressé un instant, le regardant avec interrogation.


- "Ce sera une voie solitaire où tu ne croiseras que peu d'alliés. Seulement toi et ton ombre…" Il posa ses paumes sur mes épaules. J'étais heureuse qu'il l'ai poser délicatement… J'avais l'impression qu'il pouvait me broyer rien qu'en laissant tomber un bras … Il me fit un sourire qui me fit frissonner. J'avais l'impression qu'il avait vécu assez de choses pour en parler… Pour en parler sérieusement. Aussitôt, j'avais posé mes mains sur les siennes, lui souriant doucement. J'avais compris ce qu'il voulait me dire et je croyais savoir où il voulait en venir. "Mais, si tu tiens tant à arpenter cette voie… Je te promets de t'y guider du mieux qu'il m'est permis !" Je lui avais alors décroché mon plus grand sourire. Je voulais vraiment apprendre, je voulais qu'il me montre. Ce drôle d'homme en pantalon de kimono et espadrilles était vraiment gentil avec moi. J'étais contente de tomber sur une personne qui pouvait m'aider, m'apprendre. Il semblait si fort, si incassable… Cet homme était taillé dans le marbre… C'était sécurisant d'avoir quelqu'un si savait de quoi il parlait.

- Oui. C'est ce que je veux ! Ce n'est pas quelques gouttent de sang qui va m'arrêter ! avais-je dis avec détermination. Apprend-moi, montre moi. Je veux devenir plus forte, mieux maîtrisée mes capacités.

Puis, un coup de vent me fouetta le visage. Je n'avais pas tout compris. J'avais peur qu'il creuse un nouveau trou dans le mur, mais non. J'avais secoué la tête, avant de le voir sur la table, les bras croisés face, assis en tailleur sur la table avec les trois chaises disposées autour. Il… Il avait tout déplacé au centre de la pièce… J'avais ouvert la bouche, toujours aussi étonnée et fascinée par une telle rapidité.

- "Maintenant, tu bouges sièges comme chaises pour les disposer aux quatre coins de la pièce…"

J'avais écarquiller les yeux. J'avais fait plusieurs gestes de la main, le doigt tendu vers la table et chaise puis j'avais montré les coins de la pièce. Comme pour clarifier mes idées. J'avais peur de le décevoir… Et si je n'y arrivais pas ? Et si je n'avais pas autant de potentiel qu'il le disait ? J'avais une boule au ventre. J'avais entamée un pas en arrière, avant de m'arrêter. Puis, j'avais pris une profonde inspiration avant de faire le tour de tout ce que je devais bouger. Tout bouger un par un n'avait pas beaucoup de sens et prendrais trop de temps, mais c'était plus facile, mais tout en même temps quand même … J'étais revenue devant Ryan, hésitante.

- "Impose toi, sans cesse, de braver l’impossible et tout te deviendra possible !" Assura-t-il en levant le pouce, poing fermé.

Je l'avais regardée, puis j'avais regardée les morceaux du mur que j'avais arrêtée, la porte que j'avais débloquée… Puis la table… Ryan semblait croire en moi, il semblait sûr que j'allais y arriver, que c'était à ma portée… Est-ce que je lui faisais confiance ? … J'avais fini par sourire avant de lui dire :

- J’espère que tu n’as pas trop mangé, ce soir, avais-je dis en souriant avant de reprendre mon sérieux.

J’avais regardé fixement Ryan en penchant légèrement la tête en avant. J’avais essayée de recréer la même chose qu’il y avait quelques minutes.

- Détermination… avais-je murmurée, les yeux toujours sur Ryan.

Cette boule chaude était revenue, je sentais que je tenais, la chaise… C'était presque plus facile… Quoi que … Je devais essayer de bouger plus vite et surtout, il y avait du poids… j'avais hésité une seconde avant de serrer la mâchoire. Il avait raison le bougre … Je pouvais le faire. Je devais me persuader que je pouvais le faire. Détermination … J'avais repensée à ce qu'il avait dit, mon coeur contrôle la puissance, ma tête la maîtrise.
Puis, j'avais senti que j'accrochais, que je tenais la table. Je pouvais sentir le poids de Ryan, des chaises … Lentement, les chaises c'était élevé autour de Ryan. Doucement, je les avais immobilisées dans les airs, du moins j'avais essayée… Une des trois tomba au sol dans un grand bruit, cassant un pied …
La deuxième redescendit doucement pour se poser sur le sol sans que je ne le veuille… J'avais étouffé un juron, énervée que ça recommence. J'avais retroussée les lèvres en grognant, avant de recommencer à me concentrer sur les deux chaises récalcitrantes. Une chaise en l'air, une au sol et une autre cassée… J'avais serré la main gauche, la droite toujours tendue. J'avais crispée mes doigts avant de la regarder. J'avais froncée les sourcils avant de fermer mon esprit. Les deux autres chaises c'était finalement élevé, difficilement. Puis, j'étais revenue sur Ryan, je luttais pour garder les chaises, mais aussi pour le soulever. J'avais vu la table vibrée, tressaillir mais, elle n'avait pas bougé. J'avais légèrement écartée les jambes, pour être plus stable. Je m'énervais de plus en plus. Je sentais le poids de la table, comme si quelque chose s'appuyait sur moi. Je commençais à transpirer quand la table s'éleva, chancelante. D'un mouvement de tête, sans y penser, j'avais indiquée la destination de la table. Lentement, elle se posa dans un coin de la pièce, les chaises dans chaque coin. Une fois la table déposé et Ryan en sécurité, j'avais tout lâchée. Les chaises étaient tombées, celle qui était cassée tomba, les deux autres étaient sur leurs pieds. J'étais fatiguée et tremblante, de grosses goûtes de sueur coulait de mon front. J'avais passée mes mains sur mon visage, soufflant un peu. J'avais fait quelques pas, avant de reprendre mon travail. Mais cette fois si, j'avais commencée par lever la table. Malgré ma fatigue, j'avais réussie à le soulever sans encombre, les chaises avaient suivie, mais je ne faisais pas attention à ce qu'ils leurs arrivaient. J'avais de nouveau senti quelque chose coulée de mon nez, mais, ce n'était d'une goutte de sang, rien de plus. Un revers de manche et c'était réglé. Puis j'avais immobilisée Ryan en plein ciel. Je lui avais sourie avant de le faire glisser de la table et de le faire faire tourner en rond autour de la pièce. Plus je le faisais, moins j'avais de mal, plus mes actions étaient sûr. J'avais fini par ignorer les directives de Ryan, jouant à le faire voler dans la pièce avec les chaises et la table. J'avais mis longtemps à y arriver mais, je pensais que je connais à maîtriser la chose.

J'avais re déposée la table sur le sol, avant de laisser les chaises s'écraser et de me laisser tomber assise au sol. Je ne pensais pas que c'était si épuisant… Mais j'avais réussi, la table était allée aux quatre coins de la pièce et avait fait plusieurs fois le tour au centre… Sans compter le tour que j'avais fait à Ryan. Je m'étais laissée tomber sur le dos, la respiration haletante. Rien n'était impossible oui, mais qu'est-ce que c'était fatiguant…

-Alors… j'avais soufflée un peu, repris un peu contenance avant de le regarder, amusée. Content, Monsieur ? J'avais essuyée une nouvelle goutte de sang avant de lui sourire.

Je m'étais assise mais j'étais un peu faible. Mais ce n'était pas grave, j'avais réussi.

-Tu n'as pas plus dur ?
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Hier à 0:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles
Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2538
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : DreamCatcher
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (20.000T)
• Super-résistance (20.000T)
• Super-vitesse (1.650.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
Un sourire pour la blague et Ryan de porter toute son attention sur sa jeune disciple alors qu’elle entamait cet exercice autrement plus difficile que le précédent ! Qu’elle lui ait fait la preuve de son engagement par les mots était une bonne chose, mais il fallait maintenant qu’elle le fasse par les actes et il allait scruter ça avec la plus grande attention. Pas de clope au bec, cette fois, pour le déconcentrer donc !

N’empêche... Quelque chose l’avait perturbé dans ce que l’adolescente lui avait dit sans qu’il ne sache trop quoi au départ. Elle lui avait clairement dit qu’elle souhaitait devenir plus forte et cela avait fait l’écho avec la promesse qu’il avait lui-même fait à son âme. Devenir plus fort, c’est aussi ce qu’il avait demandé à son Sensei en son temps et il sourit de cette ressemblance impromptue entre eux avant de se rendre compte qu’à son tour il passait la flamme de l’héroïsme. Il n’avait pas imaginé que cela arriverait si vite… Qu’il ait la charge d’un disciple ou bien de plusieurs et qu’on l’appelle Sensei à son tour. Quoi qu’en se figurant le cas du petit Sed O’Rhoïde cela faisait déjà quelques temps qu’il représentait cette figure de mentor. Dans un menu sourire, il venait de comprendre qu’il ne pouvait pas rester un gamin toute sa vie… Pas s’il voulait devenir un héros aussi badass que Prétorien et Tarkhan-Sensei !

"J’crois en toi, Lily my girl… !" Murmura t’il presque imperceptiblement à sa disciple pour conforter sa confiance et lui assurer qu’il serait bien là, à ses côtés, pour chercher à accomplir ce potentiel qui est le siens !

De son regard scrutateur, Bang chercha à identifier ce que pouvait bien chercher à faire la jeune fille. Il se rendit compte soudain à quel point il pensait tout par le prisme du combat car, déjà, il décelait un point faible dans sa façon de précéder : l’usage de ses bras pour guider sa pensée la rendait vulnérable à une attaque qu’elle ne saurait parer autant que son immobilisme total durant l’exercice suggérait qu’elle avait encore beaucoup à apprendre pour utiliser son pouvoir tout en se déplaçant. Or, il n’est rien de plus vulnérable que quelqu’un d’immobile sur un champs de bataille…

Très vite, Lily parvint à la surprendre. A vrai dire, Ryan n’avait pas pensé que sa disciple pouvait y arriver aussi vite et en rencontrant aussi peu de difficultés. Elle possédait réellement un potentiel formidable ! Ses traits se teintèrent de stupeur alors qu’elle se décidait à le faire voleter et qu’il jouait les poupées de chiffon entre les pouvoirs de son esprit. Ça le fit sourire, au début… Puis, il eut un peu la nausée et finalement il retrouva le plancher des vaches en haletant vaguement. L’expérience du vol, très peu pour lui : Ryan était un indécrottable terrien. Du moins, c’était ce que l’on pouvait croire !

"Dis moi, Lily, my girl…" Il se planta devant elle en croisant les bras avec un sourire avant de terminer sa question : "Tu imaginais réussir à faire çà ce matin en te levant ?" Il écarta vastement ses bras pour désigner la pièce et tout ce mobilier qu’elle avait réussi à bouger. Un bel exploit alors qu’elle pensait impossible le fait de déplacer cette seule table quand il était arrivé ! Et voilà que, déjà, elle lui commandait quelque chose de plus dur. Théatral, Ryan se prit le visage dans la main en agitant désespérément la tête. " Rahlalalala… La fougue de la jeunesse ! " Comme s’il était un modèle de tempérance… Et surtout comme s’il était un sage petit vieux ! Il adressa un sourire amusé à l’adolescente avant de poursuivre : " Bien sûr… Je peux te trouver çà ! " Changement soudain de ton. Là… Il avait vraiment l’air furieux l’animal !

Moins d’un battement de cil… Bang se trouva face à la jeune fille en moins d’un battement de cil… Quelque chose semblait avoir mué le caractère débonnaire et jovial de notre homme aux traits désormais indubitablement agressifs, aux veines méchamment apparentes et aux muscles plus finement dessinés dans un tableau de menace insurmontable. Ouais… Pour la seconde fois depuis que Lily l’avait rencontré, Black Arm avait l’air… Sérieux ! Peut-être qu’elle eut le temps de les voir, ses doigts se doigts se crispant et se serrant pour donner naissance à un poing fortement serré. Un poing focalisant toutes les attentions, un poing s’armant d’une bien redoutable façon pour amorcer un début de trajectoire funeste… Fondant sur le joli visage de la demoiselle, chaque phalange serrée promettait la morsure d’une pression d’une multitude de milliers de tonnes -si ce n’est pas plus encore- et imprimait dans les pupilles de biche une sensation de peur inhérente à la seule conséquence possible suite à pareille frappe… La Mort !

Et le poing de ne jamais toucher la peau de pèche de l’adolescente ! Ryan stoppa son geste tout à fait, à quelques centimètres du visage de sa disciple. Bon, la violence du mouvement fut toutefois suffisante pour ébranler la pièce… Et soulever dune bourrasque induite les cheveux de la jeune fille comme cingler chaises et tables qui partirent s’éclater contre les murs. Une bourrasque bien plus proche du cyclone tant elle secoua les murs, les laissant tremblant pendant un moment et faisant chuter au sol quelques morceaux de plâtre comme fissurant quelques vitres. Tout cela eut le mérite de montrer une chose : Ryan était vraiment fort !

"Je pourrai te demander d’arrêter mes coups…" Après tout, elle avait souhaité quelque chose de plus difficile et la lueur dans les prunelles de notre homme le lui promettait... "Mais on fera çà une prochaine fois !" Les traits désormais pleins de bonhommie de notre héros ne seraient pas à même de rendre cet exercice plus doux. Toutefois, Ryan poursuivit en cherchant à se montrer assez convainquant : "Pas la peine de chercher à aller trop vite, tu as déjà suffisamment de choses à travailler ! " Ryan-Sensei accompagna son exposé de mouvements de son index dressé. "Il va falloir que tu t’exerces de toi-même pour que tout ce que tu as réussi à faire devienne pour toi d’une facilité déconcertante ! Avec le potentiel qui est le tiens, bouger de petits objets devrait être aussi facile que de penser !" Pour cela, pas de secret : du travail, de la détermination et un incroyable nombre de répétitions ! "A côté de çà… Il va aussi falloir que tu entraines ton corps, Lily my girl… Parce qu’en l’état, tu n’arrives pas à faire bouger du petit mobilier sans saigner du nez. Dans quel état penses-tu finir quand tu chercheras à déplacer des voitures ?" Parce que oui, ce serait une étape future. Mais nous y reviendrons ! "Maitriser un pouvoir comme le tiens exige une confiance absolue, une obéissance de tous les instants, des exercices régulièrs et des efforts prolongés." Décidemment… Tarkhan pourrait bien rire à gorges déployées s’il entendait son dissipé disciple ainsi parler !

"J’ai la dalle…" Lâcha de manière très guillerette notre parangon de puissance, après avoir affublé le front de la jeune fille d’une amicale pichenette de son majeur et de son index collés l’un à l’autre. "Ca te dirait un shawarma avant que je te raccompagne vers chez toi ?" Histoire qu’elle ne fasse pas de mauvaises rencontres. Pour une fois qu’il proposait à quelqu’un d’offrir, fallait sauter sur l’occasion !
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"



Main tendue d'un tuteur en résilience !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Il y a toujours une main tendue (pv Lily & Enzo)
» Une main tendue ça ne se refuse pas! [feat Zeus]
» L'avenir c'est ce qui dépasse la main tendue !〘PV Jisetsu Gabushi 〙
» Tutelle ou tuteur international ?
» La main invisible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Le district est :: Chinatown-