AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

La maison bleue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 25 Mar 2018 - 12:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3596
ϟ Nombre de Messages RP : 3227
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Evelyn Wormwood' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 30 Mar 2018 - 20:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7867
ϟ Nombre de Messages RP : 817
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Crédits : Cookie
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
La maison bleue avait-elle eu une histoire macabre avant l'installation du prince-démon ? Evelyn disait vrai. Asmodée n'avait pas choisi le lieu par hasard ou parce qu'il aurait apprécié la vue plongeante sur Derry's bog. Ce haut-lieu de la vie locale, où vécurent tant de notables, tant de gens importants, tant de ces manitous qui firent sur la région la pluie et le beau temps, les engloutit tous tôt ou tard dans un fracas de drame et de sang.

On se souviens de Franck et Joanna Kitting, qui s'installèrent dans la maison en 1876 ; il était contremaître et superviseur commercial du chantier d'un grand casino, à la périphérie de la ville ; elle était une bonne et suffisante épouse. Tous deux étaient très aimés à Derry. Ils donnaient des fêtes splendides. Ils savaient s'habiller, recevoir, se faire des amis.

La maison était alors pleine de vie. Mais Franck se fit quelques amis qui l'entraînèrent loin de Joanna. Celle-ci fut engloutie dans sa maison, terrassée par l'ennui. Elle n'était plus que l'ombre d'elle-même, jusqu'au jour où elle se trouva un amant, un texan aux belles dents. Ce ne fut pas du goût de Franck, qui la tua de six coups de hache.

Ce geste ne fut pas du goût des juges qui le condamnèrent à l'échafaud. Ils périrent sans enfant, mais le manoir ne demeura pas vide longtemps, puisque s'y installa nul autre que l'amant de Joanna ! Il n'y resta pas longtemps et nul ne sut ce qu'il devint. D'autres propriétaires se succédèrent, véritable défilé d'âmes malheureuses, on commença à parler de malédiction. Un par un ils entrèrent dans la maison, pour ne la jamais occuper plus de deux ou trois ans. Vinrent aussi les Seymour, Horace et Lola, avec leur tout jeune fils, Matthew, qui cherchaient la douceur de vivre loin de Washington où Horace était sénateur, loin de New-York où Lola était « femme du monde ». Ils y furent heureux quelques années, Lola eut deux filles, des jumelles.

Hélas, Horace découvrit les trésors de la cave et s'engloutit dans l'abîme de l'alcool et de la démence. Il fit quelques lectures tardives, participa à des réunions secrètes, devint paranoïaque. Lola le suppliait d'arrêter, de revenir à la douceur de vivre qui les unissaient auparavant, sans succès. Quand Horace fut condamné pour le meurtre de toute sa famille, il se donna cette excuse : « j'ai œuvré pour sauver ma famille ». De quoi les avait-il sauvé, sinon d'une vie trop longue ?

Et puis il y eut, quelques années avant l'accident de 1987, l'atroce massacre de la Saint-Valentin, qui vit la mort de sept jeunes femmes, dont les corps furent retrouvés tout couverts des traces de mille et un sévices... bref, autant dire que « la maison bleue » charriait une réputation des plus sulfureuses. Dante éclata d'un rire de tempête, quand Evelyn s'excusa d'empêcher la présence, à leurs côtés, d'un prêtre combattant qui aurait pu laver le dragon, en deux trois coups d'eau bénite et quatre ou cinq souffles d'encens.

 « Dans le temps, je me souviens que les prépuces ecclésiastiques s'arrachaient au marché noir. On en faisait une poudre excellente, comme tonique, pour la reproduction des suidés domestiques. Mais c'était il y a bien mille ans, la mode est passée. »

Evelyn essaya d'imposer sa volonté au chien des enfers qui les accueillait. Malheureusement, la manœuvre ne fut pas couronnée de succès. Dante observa la lutte silencieuse, invisible, que s'opposaient le prince-démon et la fille de Satan. En d'autres circonstances, nul doute qu'elle aurait triomphé ! Dante vit tomber Evelyn à genou, tremblante d'une fièvre indicible. Aussitôt la succube changea de loyauté, aussitôt les démons abandonnèrent leur promesse de servir pour venir assaillir la malheureuse de leurs assauts obscènes.

Le dragon ne laisserait pas sa complice, camarade, amie et « partner in crime » à la merci de cette vermine insignifiante, qui n'oserait jamais lever la main ou l’œil sur elle, si l'ordre naturel des choses était en place. Conscient qu'il était lui-même exposé aux néfastes influences d'Asmodée, Dante s'en remit à toute la complexité du Cérébropyre pour peut-être le protéger et le préserver assez longtemps ; il aurait alors le champ libre pour libérer Evelyn, et cela passait par l'élimination du molosse infernal, principal vecteur, dans ce grand hall d'entrée, des charmes que tissaient autour d'eux le prince-démon.

Le dragon eut un doute : et s'il se trompait ? Il inspira profondément et sa réaction ne se fit pas attendre ; les hésitations, ce luxe des cloporte !

    Jet de dé – I :
    Réussite : Dante parvient à secourir Caliban.
    Échec : La succube est plus maline.

    Jet de dé – II :
    Réussite : Dante parvient à détruire le molosse.
    Échec : Dante est attaqué par le molosse.

    Jet de dé – III :
    Réussite : Dante est toujours préservé des maléfices d'Asmodée.
    Échec : Des blessures peu à peu lézardent les chairs du dragon.


Il devait d'abord secourir Caliban, pour venir en aide à Lady Satan. Sans lui, Evelyn était plus vulnérable aux influences d'Asmodée ; sans lui, le prince-démon s'amuserait d'elle comme le chat se joue de la souris. Hélas, pour y réussir, il devait s'en prendre à la succube, ce qui aurait sûrement, plus tard, des conséquences sur le jeu des loyautés des trois démons, mais chaque chose en son temps... D'un geste plus vif que théâtral, sans s'égarer en vaines fioritures, Dante s'efforça d'emprisonner la si sensuelle démone dans un cocon d'air tourbillonnant. Arrachée à la pesanteur, la succube ne trouva rien à faire que demeurer en suspens dans une cellule aux barreaux invisibles ; les vents contraires l'y enfermaient sans qu'elle y pût rien faire, ce qui laissa libre Caliban de se remettre de ses blessures. Le fouet, tombé au sol, avait échappé des mains de la succube. Elle resterait inoffensive pour le moment ; la belle tentait en vain de se dégager mais elle ne pouvait lutter contre les courants aériens que le dragon manipulait avec tout le brio et toute la force que son génie lui permettait.


S'occuper du molosse fut une tout autre paire de manches ; il se rapprochait d'Evelyn. Dante comprit qu'il comptait se joindre aux trois démons, pour participer à la petite fête de la chair et des sens que le fol Asmodée improvisait devant lui. Dante n'eut pas le choix ; une lune enflammée apparut devant lui, ronde et belle, qui dégénéra bientôt en larges tentacules ; elles allèrent chatouiller les démons et le molosse, moins pour les blesser que pour attirer leur attention – ce fut un succès. Le dragon alors feignit de s'obstiner à « brûler » ses adversaires, pour mieux paraître entêté et faible, et pour les éloigner d'Evelyn ; il y parvint un peu, le chien de l'enfer se détourna de la fille de Satan pour bondir droit sur lui. Quelques passes opposèrent le magicien et la bête infernale, soutenue à distance par l'un ou l'autre des démons. Dante se trouvait contraint de divertir une part de son attention pour maintenir la succube sous bonne garde, dans sa geôle, et la magie prenait sur lui son dîme, car plus il faisait montre de puissance, plus il s'exposait aux maléfices d'Asmodée, comme si la sombre magie du prince-démon s'attachait aux démonstrations du dragon pour mieux le pénétrer.

Dante n'hésiterait pas à mouiller la chemise, et quand il en eut l'opportunité, il repoussa le molosse au plus loin dans le hall, et fit apparaître sous lui une faille dimensionnelle de petite taille. L'effet fut immédiat, le chien n'eut pas le temps de se dégager, il fut partiellement happé entre les mondes, dissout dans l'autre réalité du Terminus. Une telle disparition ne se fit pas sans bruit. Dante comprit aussitôt : Asmodée tournait tout contre lui le flot incessant de ses malédictions, de ses sortilèges ; pour se protéger, sans pour autant libérer la succube, Dante dut déployer les trésors d'une énergie qu'il puisait au plus profond de lui. Sa chair se fendit par endroit ; le sang coula de ces plaies nouvelles, de son nez. Il résisterait, il tiendrait bon, mais il devrait se montrer prudent et, surtout, saisir la première occasion pour guérir son enveloppe charnelle, s'il ne voulait pas succomber, par négligence, aux noires emprises de leur hôte. Sans le molosse comme vecteur de son pouvoir, Evelyn pourrait sûrement se délivrer... mais c'était là le calcul d'un dragon peu sûr de son coup.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 30 Mar 2018 - 20:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3596
ϟ Nombre de Messages RP : 3227
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Dante Visconti' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 1 Avr 2018 - 12:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 223
ϟ Nombre de Messages RP : 80
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie VIII
- Maîtrise de la nécromancie VII
- Maîtrise des malédictions II
- Maîtrise des métamorphoses III
- Maîtrise des possessions I
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales I
- Regard tentateur I
- Drain de vie I
- Forme de démon III
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Evelyn avait accompli grand nombre d’actes obscènes au cours de sa longue existence. Certains en compagnie de prépuces ecclésiastiques même. Combien de fois avait-elle dû échanger ses charmes à des démons en échange de faveurs ? Combien de fois avait-elle fait sombrer des hommes dans la débauche la plus profonde pour parvenir à ses fins, ou bien tout simplement parce qu’elle en avait envie ? Ce que la maléfice d’Asmodée la forçait à accomplir en compagnie des Trois Démons n’avait en soit rien de bien dérangeant pour elle. C’était quelque chose qu’elle avait déjà fait, avec bien plus de démons que ceux-ci. Mais il y avait une terrible différence entre ces actes obscènes et morbides ultérieurs et ceux-ci.

Elle avait eu le choix. Et rien ne mettait plus en rage la fille de Satan que d’être dépouillée de son libre arbitre. Toute son histoire, la raison même de son existence, découlait du libre arbitre… Celui de l’humanité autant que celui des démons. Tout ce qu’elle avait accompli, elle l’avait fait par choix. Même si bien sûr il arrivait que les circonstances ne lui laissent qu’une seule option véritable, il y avait eu toujours cette possibilité de dire non. Asmodée était le seul être qui venait constamment la dépouiller de cela, la priver de choix. Il voulait faire d’elle une marionnette complètement dénuée de volonté, comme s’il ignorait parfaitement que c’était justement la sombre volonté d’Evelyn qui lui donnait sa force et tout son intérêt. Déjà en enfer, il l’avait privée de son esprit, c’était d’ailleurs ainsi qu’il était parvenue à en faire son épousée infernale. Là, il la prostituait auprès de ses propres démons et elle pensait bien que son objectif était de la distraire suffisamment pour venir en personne écraser les dernières miettes de volonté qu’il lui resterait.

Alors même alors qu’elle s’adonnait à ces actes infâmes, une partie d’Evelyn bouillonnait de rage. Sûrement que si elle avait été seule, celle-ci n’aurait jamais pu se déployer, n’aurait jamais pu se manifester et elle serait devenue une poupée de chair pour le Prince Infernale de la Luxure. Mais elle avait toujours un atout dans la manche, un atout sous la forme d’un dragon capable de manier toutes les énergies élémentaires de ce monde. Aussi la rage d’Evelyn put finalement se manifester dans toute sa splendeur infernale.

Caliban, une fois libéré de l’emprise de la succube, avait bondit aux côtés de sa maîtresse et surtout, rétabli le lien psychique qui les unissait et la protégeait de l’influence néfaste d’Asmodée. Lentement, Evelyn sentit les pulsions charnelles qui l’habitaient se résorber. Sa rage, elle, ne diminua en rien. Les trois démons étaient trop occupés pour se rendre compte de ce qu’il venait de se passer, mais la puissance que déploya Evelyn eut tôt fait de les faire reculer.

« Vermine. »
Lâcha-t-elle sur un ton glacial alors que les flammes infernales brillaient entre ses mains. Les yeux de la sorcière étaient devenus des puits de ténèbres alors que son héritage démoniaque tout entier commençait à se manifester. Caliban avait repris sa forme de serpent pour venir ramper sur le corps nu de sa maîtresse. « Je devrais tous vous réduire en miette. Mais elle d’abord. »

Evelyn pointa son doigt en direction de la succube et les Trois Démons, de nouveau sous son contrôle, se jetèrent sur elle. Ce qu’ils lui infligèrent fut indescriptible. Les ordres de destruction d’Evelyn se mêlaient à l’excitation charnelle qui les habitaient encore. L’apparence anthropomorphe de Drusila rendait le tout encore plus terrible alors que c’était une véritable scène de torture infernale qui se dessinait dans un coin de la pièce.

« Asmodée, vient à moi mon chéri, je vais te montrer ce qu’il en coûte de venir m’affronter dans mon monde. »

La sorcière aurait-elle été dotée d’un peu plus de compassion, sûrement se serait-elle empressée de voir comment se portait Dante. Mais il était un grand dragon et elle ne doutait pas qu’il pouvait s’en sortir. Dans le pire des cas, il avait probablement la possibilité de s’échapper en se glissant dans un autre monde. Mais surtout, la rage d’Evelyn laissait peu de place à la moindre pensée envers le bien être de son ami. Ils auraient tout le temps de panser leurs blessures respectives plus tard et elle le remercierait de lui avoir encore sauvé la vie à ce moment là.

Les cadavres qui parsemaient la pièce étaient en train de se relever, appelés à la non-vie par la magie nécromantique d’Evelyn. S’il y avait un domaine qui était véritablement sien, c’était bien la magie de la mort. Les cadavres ambulants ne connaissaient que peu de choses de la luxure et les esprits pourris et absents des zombies étaient insensibles aux manipulations de son adversaire. Les Trois Démons étaient couverts du sang noir et de débris de chairs de Drusila et ils rentrèrent dans les rangs, tentant probablement de se faire oublier pour ne pas avoir à payer pour ce qu’ils avaient fait. Mais Evelyn ne les oubliait pas, loin de là…

La maison se mit à trembler et un rire sardonique retentit tout autour d’eux, s’échappant d’entre les lattes du plancher, des murs et des fissures dans le plafond. Les portes du hall s’ouvrirent en grand pour leur laisser entrevoir une vaste salle à manger. La table était dressée, recouverte d’amants damnés fusionnés entre eux dans des positions obscènes. Au bout de celle-ci se tenait le Prince de la Luxure. Il possédait un corps, complètement imberbe et nu, qui oscillait entre le mâle et le femelle, sans jamais être définitivement l'un ou l'autre. L'essence infernale était bien trop importante pour cette simple enveloppe charnelle et des membres surnuméraires, tentacules, gueules et yeux avaient tendance à apparaître avant de disparaître aussitôt.

« Entrez, venez vous joindre à moi. » Il claqua des doigts et Evelyn put sentir la magie noire qui les entourait disparaître, les maléfices cesser de faire pression sur leurs corps et leurs âmes. « Après tout… » Il se tourna en direction de Dante. « Je devrais vous remercier pour m’avoir ramené mon épouse, Dragon. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 3 Avr 2018 - 0:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7867
ϟ Nombre de Messages RP : 817
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Crédits : Cookie
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Quand Evelyn reprit les rênes de son propre corps, quand elle chassa la néfaste influence d'Asmodée pour saisir à nouveau la pleine possession de ses moyens, Dante assista à un triomphe mémorable ; les trois démons ne surent pas même ce qui vint les frapper, tant ils étaient aveuglés de leur propre débauche. Cette démonstration prouvait encore une fois que la hiérarchie des Enfers souffraient d'une instabilité congénitale ; fallait-il s'étonner ?

Ce monde-là n'était pas fait pour les régimes durables et les royautés inscrites in secula seculorum ; la tyrannie des uns s'éteignait dans l'ascension des autres, et le Truand, la Brute et le Pire payait leur audace, plus rapidement sans doute qu'ils ne l'auraient cru. La succube fut la première victime de cette « révolution de palais » et sous les yeux d'un dragon indifférent, elle subit des assauts et des outrances à la mesure de sa traîtrise. Un déluge de sévices s'abattit sur celle qui n'y survécut pas ; c'était là du grand art.

Terrible, certes, mais du grand art tout de même. Ragaillardie, Evelyn eut la suprême témérité d'en appeler à leur hôte, d'invoquer Asmodée sous son propre toit ; Dante approuvait. Au plus vite ils le trouveraient, au mieux ils pourraient en finir avec lui ; s'éterniser ne menait à rien, sinon à renforcer les risques de voir le prince-démon fuir ou déployer contre eux d'autres maléfices. Autour de Lady Satan se constituait une petite armée de morts où les trois démons, piteux et honteux, se dissimulèrent.

Ces cadavres relevés s'amassèrent en une troupe solide et dévouée. Asmodée ne tarda pas à se manifester. Comme si quelque esprit frappeur s'amusait à les tourmenter, la bâtisse s'ébranla, les murs se craquelèrent, le plafond se fissura. La poussière tourbillonnait, le plancher sous leurs pieds geignait avec horreur. Le prince de la luxure les convia dans la salle à manger ; les portes s'ouvrirent sur un spectacle horrifique.

Dante pénétra le premier dans la pièce ; il restait silencieux, conscient que la magie d'Asmodée s'éteignait autour d'eux comme pour les laisser en paix. Ses blessures demeuraient ouvertes. Il ne doutait pas un instant que le sang qui maculait ses vêtements tressait dans l'air des parfums gourmands aux narines du démon.  « Tu n'as pas tenu ta promesse. Il te restait bien quinze années d'exil, peut-être vingt.

Ton impatience te perdra... »
« Cette fois encore », manqua-t-il d'ajouter, mais Dante n'avait pas le cœur à pousser trop loin la plaisanterie ; il avait toutefois remarqué la récurrence cyclique des apparitions et disparitions d'Asmodée, qui revenait l'ennuyer avec toute la régularité d'une comète maintenue dans un orbite parfait.  « Ce n'est pas ton épouse que je te ramène... c'est ta veuve. »

Evelyn, avec à sa suite sa petite armée des morts, pénétra la grande salle à manger et fut un instant face à face avec ce prince-démon tant haï. Dante n'imaginait qu'avec peine l'immense contentieux qui régnait entre les deux « époux », mais il s'en tiendrait à son choix de vocabulaire : il ferait de sa camarade de jeu une veuve en tuant ce mari devenu indésirable ; du moins, il tenterait l'aventure et tant pis s'il ne devait, cette fois encore, que le bannir dans les limbes ou l'envoyer dormir au loin, aux confins des mondes infernaux. Dante s'avança jusqu'à une chaise où il prit place, entre deux couples inertes et pourtant figés en une position des plus suggestives.

Indifférents à ce décor impudique, il saisit dans la poche intérieure de sa tenue, Morguse, une flasque au contenu rougeoyant.  « Je bois à ta santé, démon... à ta vie, à ta mort, à son triomphe. »

Asmodée paraissait se méfier. Il était difficile d'identifier une expression précise sur ses nombreux visages, mais Dante comme Evelyn le connaissaient bien. Evelyn certainement davantage...  « Vous me paraissez bien sûr de vous, pour un dragon minuscule et sans manières. » Le démon eut un rire graveleux qui ruissela sur les murs comme si la pluie battante y tombait.  « Je ne vois là rien d'affolant, rien d'inquiétant. Une poignée de cadavres et quelques démons mineurs ne m'impressionnent pas. » On entendit alors la maison bleue résonnait des cris et des gémissements de tous ses occupants. Ils étaient innombrables.

 « Cela causera ta perte. » Dante avait bu l'intégralité de la flasque. Il se sentirait bientôt complètement remis ; le Cérébropyre, en lui-même, dressait des barrières impénétrables ; par ce biais, il savait aussi que l'aéronef, vainqueur dans les cieux, planait sur la maison, prêt à en canarder la toiture. Toute la perfidie d'Asmodée ne pourrait rien contre la rage d'Evelyn. « Tu n'aurais jamais dû choisir ce monde pour champ de bataille. Cette maison sera le tombeau de tes ambitions. Tu n'es jamais qu'un médiocre, Asmodée. Un chien parmi les loups. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 14 Avr 2018 - 13:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 223
ϟ Nombre de Messages RP : 80
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie VIII
- Maîtrise de la nécromancie VII
- Maîtrise des malédictions II
- Maîtrise des métamorphoses III
- Maîtrise des possessions I
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales I
- Regard tentateur I
- Drain de vie I
- Forme de démon III
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Avec les démons suffisamment puissants pour ne pas être détruits, une sorte de routine terrible s’installait sur la Terre Prime. Ils étaient invoqués par des mages en mal de puissance, par des idiots adorateurs du Diable et causaient énormément de dégâts. Puis, ils étaient vaincus, bannis, bien souvent par l’Archimage, parfois par les disciples du Dieu unique, ou bien par des gens comme Evelyn et Dante quand il s’agissait de Princes Infernaux. Mais ces victoires étaient de courte durée, car on ne tuait jamais le démon dans ce cas là, on se contentait de le renvoyer d’où il venait : les enfers. Il finissait toujours par revenir. C’était pour cela que nombre d’envoyés du Vatican avaient pris sur eux d’enfermer les démons sur la Terre Prime pour les empêcher de nuire plutôt que de simplement les renvoyer en enfer. Mais on ne pouvait pas enfermer un Prince Infernal comme cela, on ne pouvait déjà pas vaincre son enveloppe mortelle et le renvoyer en enfer facilement.

Aussi, Asmodée était toujours de retour et ils avaient été tous trois, avec Evelyn et Dante, lancés dans une danse qui s’étalait sur des siècles. Ce n’était finalement qu’une nouvelle valse qui les opposait, même si Dante avait fait miroiter le fait que cela pu être la dernière et que les choses étaient devenues particulièrement personnelles entre le Prince de la Luxure et Lady Satan. Elle ne l’affrontait pas simplement pour se débarrasser d’un concurrent infernal, mais aussi pour regagner la maîtrise parfaite de son âme et de son être, pour chasser les derniers miasmes de son séjour en enfer.

« Dante a raison Asmodée. Tu aurais dû rester en enfer. Ce monde est mon domaine et les ténèbres qui s’y trouvent m’obéissent. »

Le Prince démoniaque leva un sourcil interrogateur alors qu’il observait Evelyn, complètement nue, au milieu de sa petite armée de cadavres en décomposition.

« Ma douce Eve, j’ai bien peur que tu ne t’avances un peu trop. Tu n’es qu’un énième rejeton de ton père sur ce monde, de la semence gâchée diraient certains. Qu’es-tu après tout ? Princesse des enfers ? Duchesse des enfers ? Non, lors de ton dernier séjour parmi nous, tu n’étais qu’une putain avide parmi tant d’autres. » Son sourire s’élargit, devenant anormalement grand et révélant des rangées de crocs pointus. « Il est temps de rentrer d’ailleurs. J’ai eu le temps de réfléchir à beaucoup d’autres jeux. » Il se redressa et une vague de puissance balaya les morts d’Evelyn qui s’écrasèrent tels des pantins désarticulés contre les murs de la pièce. « Voilà mon offre, Dragon. Je suis prêt à mettre de côté notre petit différent ainsi que ta grossièreté. Tu n’as qu’à t’en aller et me laisser moi-même m’occuper de mon épouse. Je suis même prêt à repartir dans mon monde et à laisser Derry redevenir une ruine couverte de moisissure et privée de ma grandeur. »

Il referma le poing et les Trois Démons furent brisés, leurs ossements éclatant dans leurs chers alors qu’ils s’écroulaient sur le parquet de la pièce. Il n’avait fallu que quelques instants au Prince de la Luxure pour réduire à néant la petite armée d’Evelyn. Cette dernière pensait même que si Doom Girl et le reste de ses fidèles débarquaient maintenant, il parviendrait à les réduire à néant sans mal. Dante était le seul adversaire digne de ce nom dans la pièce pour Asmodée.

« Tu crois vraiment que me priver de mes jouets m’impressionne, Asmodée ? Tu l’as dit toi-même, ils n’étaient qu’une petite armée de cadavres, rien de bien impressionnant. »
Ils rampaient toujours sur le sol, les membres brisés, animés par la magie d’Evelyn. Les morts faisaient de parfaits soldats, ne se plaignant jamais de ce genre de blessures. Ils étaient juste lents et la sorcière devait s’assurer de gagner du temps pour leur permettre de prendre la place qu’elle leur avait désigné. Des flammes violettes et glacées émergèrent des paumes d’Evelyn, mais Asmodée les chassa d’un revers de la main.

« Alors, Dragon. » Il se tourna vers Dante, oubliant complètement Evelyn, comme si elle était insignifiante et probablement l’était-elle encore. « Je suis peut-être un chien, mais elle est une chienne aussi. Laisse-moi la reprendre et tu auras ta victoire, mes légions retourneront dans la fosse et ton monde sera libre de mon influence. Tu seras même débarrassé d’un peu plus de ténèbres cette fois-ci. »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Avr 2018 - 22:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7867
ϟ Nombre de Messages RP : 817
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Crédits : Cookie
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Les propos d'Asmodée éveillèrent aux oreilles du dragon une lassitude toute candide, il aurait préféré ne pas lui accorder cette attention ; d'autres préoccupations la méritaient bien davantage, et que ne s'impatientait-il point, que n'attaquait-il le prince-démon sans attendre, que ne le saisissait-il à la gorge pour lui arracher la vie au plus profond de son sein maudit...

Les injures d'Asmodée irritait Dante à un point tel qu'il dut poser le plat de sa main sur la table où s'étalait les restes d'un festin sinistre ; il put constater toute la moiteur du bois poli et comprit que le dernier repas avait été le témoin et l'occasion d'actes plus indécents que l'obscénité même. Ce n'était pas ce qui agaçait le plus ce vieux dragon ; l'impunité d'Asmodée l'invitait à de plus viriles manœuvres, à de plus violents sarcasmes, et Dante aurait volontiers enseigné à cet imbécile une brève histoire de la douleur avec le plat de sa main... mais il dut s'abstenir et écouter le démon.

À ses côtés, la « putain avide parmi tant d'autres » semblait tranquille et insensible aux provocations de celui qui fut autrefois son tortionnaire. Dante admirait cela chez elle, mais la froideur était le trait commun des immortels ; le temps qui passe laisse choir sur la peau cette poussière qui glace tout et jusqu'au sang dans les veines. L'informe Asmodée semblait prendre un malin plaisir à étaler l'infini débit de son venin. Son pouvoir n'était pas seulement celui de la nuisance verbale ; la démonstration qu'il fit, en anéantissant l'armée levée par Evelyn, impressionna même le dragon qui, pourtant, demeura assis et impassible.

Il écouta l'offre du prince-démon sans dire un mot tandis que ce dernier, une fois de plus, fit la preuve de sa puissance et de l'empire qu'il exerçait sur les démons mineurs et sur les arts mystiques des « domaines de l'Ombre », comme disait autrefois les téléosophes. Evelyn répondit par le dédain, ce qui ne parut guère inquiéter Asmodée ; les certitudes de ce monstre trop plein de lui était comme une brise qui soufflait sur la rage embrasé du dragon. Il ne traiterait pas avec lui.

 « Vois-tu, c'est exactement pour cette raison que je me refuse à tout compromis avec toi. » Dante abaissa son capuchon et secoua ses cheveux comme pour en faire tomber les flocons d'une neige invisible. Ses paroles coulaient des torrents d'une froideur toute colérique.

 « Tu renonces à ce petit empire terrestre pour les seuls beaux yeux d'Evelyn. Le geste est magnifique, il est envolé, il est même très Sturm und Drang, mais il n'a plus sa place en notre monde. Tu n'as aucun projet au-delà de l'immédiate satisfaction de tes désirs. Je n'ai pas l'habitude de m'associer avec des enfants, je préfère traiter avec des adultes. » Ce fut sans doute la bravade de trop ; Dante n'en démordrait pas : il avait choisi son camp, il avait choisi Evelyn, plutôt que de serrer la main tordue d'Asmodée. Ce dernier attaqua, mais le dragon avait un coup d'avance. Il n'avait pas eu d'autres intention que frapper le premier...

    Jet de dé – I :
    Réussite : La faille couvre toute la pièce, Asmodée vacille et tombe.
    Echec : La faille couvre toute la pièce, Asmodée ne se laisse pas berner.

    Jet de dé – II, si réussite au I :
    Réussite : Dante parvient à surprendre Asmodée qui se met en fuite.
    Echec : Asmodée oppose une résistance de tous les diables.

    Jet de dé – III, si échec au I :
    Réussite : Dante parvient à rivaliser avec le prince-démon.
    Échec : Dante doit opérer un premier repli.


Le geste fut imperceptible. Dante ne quitta pas Asmodée des yeux et pourtant, il fit un bond de côté et le sol sous la table s'ouvrit en un terrible fracas, comme si la terre de Derry ouvrait sous la maison bleue sa gueule pour en dévorer les immondices. La fissure engloutit les chaises, la vaisselle, les restes du macabre festin et de l'orgie lugubre. Le prince-démon n'eut pas le temps de réagir qu'il chutait avec mollesse dans cette béance soudaine. Evelyn eut peut-être l'opportunité de se mettre à l'écart, mais le dragon estimait qu'il valait mieux pour elle tomber de quelques mètres sous la maison plutôt que de rejoindre la ménagerie infernale de son ancien tuteur.

Dans un jargon et une langue qu'il réservait à ses colères les plus noires, Asmodée jura et toutes sortes d'impies récriminations franchirent le seuil de ses cent bouches. Ce fiel insupportable se perdit dans le tonnerre des maléfices qu'il professa, mais ceux-ci s'éteignirent dans l’Œil de Pravladon, cette gemme au doigt du magicien qui absorba les plus néfastes de ces sortilèges, offrant au dragon l'opportunité d'accabler son adversaire d'un chapelet de météores enflammés – la mitraille d'Héphaïstos, selon la nomenclature d'Anaxamandre, produisit une dizaine d'explosions simultanées ou consécutives, en huit endroits différents de cette grande salle à manger. Huit déflagrations plus ou moins fortes, autant de mâchoires pour ronger les plafonds, les murs, le sol autour de la fissure et la proximité immédiate d'un prince-démon qui ne sut où donner de la tête, quand la poussière et la fumée s'élevèrent autour de lui, quand cet écran soudain dissimula Evelyn, Dante, et les derniers espoirs qu'il avait d'une victoire facile.

Il sembla maudire le dragon et en appeler à toutes les forces de l'enfer. Un éclair noir fusa à travers la pièce pour s'abîmer dans l’Œil, une fois de plus, alors le dragon prétendit jouir de son flagrant avantage pour attaquer encore le démon ; cinq flèches de glace s'abattirent sur lui, les griffes de Borée le frappèrent en trois endroits où la chair dut gémir et trembler. À cet instant le démon comprit qu'il avait été dupé ; ses cris se parèrent de la couleur de l'indignation. Il réunit ce qui lui restait de force pour opérer un repli incertain et désespéré vers le cœur de ce palais mis à sac par la volonté embrasée du dragon. Il ignorait que les gobelins, à l'extérieur, s'étaient rendus maître des cieux et que les suivants de Lady Satan occupaient les abords de la maison qu'ils dominaient. Il n'ignorait pas cependant les raisons honteuses de ce cuisant échec. Il aurait l'éternité pour s'en repentir.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Avr 2018 - 22:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3596
ϟ Nombre de Messages RP : 3227
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Dante Visconti' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 17 Avr 2018 - 20:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 223
ϟ Nombre de Messages RP : 80
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie VIII
- Maîtrise de la nécromancie VII
- Maîtrise des malédictions II
- Maîtrise des métamorphoses III
- Maîtrise des possessions I
- Âme démoniaque I
- Pacte démoniaque I
- Flammes infernales I
- Regard tentateur I
- Drain de vie I
- Forme de démon III
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Evelyn ne pensait pas qu’Asmodée la voulait simplement pour assouvir ses désirs libidineux ou simplement par pure vengeance. Il ne s’agissait que de bonus. Il la voulait pour ce qu’elle était, la fille du Diable, et pour ce qu’elle pourrait devenir si on la façonnait convenablement. Un rôle que Satan avait laissé au hasard et aux humains en laissant sa fille bâtarde, issue d’une conception immaculée, errer sur la Terre qui l’avait vue naître. Elle était après tout, un cheval de Troie pour la Terre Prime. Pouvant amener l’Apocalypse de l’intérieur sans risquée d’être bannie comme un vulgaire démon, comme Asmodée l’avait été. Mais celui-ci justement, avait vu autre chose, avait su discerner autre chose en elle. Voilà pourquoi il la voulait.

La sorcière le devinait aisément… Ses pouvoirs s’étaient flétris, mais elle savait qu’ils étaient, là qu’ils sommeillaient. Et elle savait quel sang ténébreux coulait dans ses veines, de quelle matière était faite son âme infernale. Mais qu’importaient les raisons de l’attachement d’Asmodée envers elle finalement. Elle devait se débarrasser de lui, chasser tous ceux qui avaient des prétentions sur son être. Le Prince Infernal n’était que l’une de ces créatures, de ces tyrans. C’était d’ailleurs avec un plus grand, qu’elle avait voulu le bannir. En tant que sorcière, elle avait épousé le Diable, lors de ses treize ans, quand Caliban, lui avait fait quitter le convent où on l’avait élevée et qu’elle avait voyagé aux côtés de sorcières et spectres jusqu’à la Scholomance. Là, entre les arbres à l’écorce noir et baignée dans l’obscurité de la nuit, elle avait pris son propre père pour époux, scellant le pacte qui avait uni tant de femmes aux ténèbres et en avait conduit tant d’innocentes au bûcher. Sûrement que Satan n’aurait pas apprécié de voir les prétentions d’Asmodée sur celle qui était sienne. Il avait autorisé son retour sur la Terre Prime, mais après qu’elle eut échappé au Prince Démon. Il ne fallait pas voir là d’amour paternel en tout cas, simplement de cette relation étrange et macabre qui les unissaient, les élans possessifs d’un Diable pour ses créations.

Mais peut-être n’aurait-elle pas besoin d’en venir à de telles extrémités. Invoquer le Prince des Ténèbres ne se faisait jamais sans risques et Dante avait réussi à faire reculer Asmodée avec ses rituels. Il menaçait même la totalité de la maison dans laquelle ils se trouvaient. Pouvait-on vraiment détruire un seigneur des enfers sur la Terre Prime ? Elle en doutait, mais ils allaient probablement bientôt le découvrir.

Un temps déstabilisée par les secousses et tremblements qui avaient agité la pièce, par le gouffre qui s’était ouvert tel une gueule avide et avait tenté de tous les dévorer, la sorcière reprit ce qu’elle avait commencé… Ses morts-vivants s’étaient accrochés aux lames du plancher comme autant de sangsues assoiffées sur la peau d’une vierge, leurs corps brisés venaient prendre la forme d’un pentacle, qu’elle avait voulu utiliser pour invoquer le Diable. D’autres créatures dans les ténèbres, plus redoutables que les démons par bien des aspects attendaient son appel. La lame du déchu mordit la chair tendre d’Evelyn et son sang impie se déversa autour d’elle. Un vent surnaturel s’éleva autour d’elle, soulevant ses cheveux qui même couverts de poussière gardaient leur couleur infernale. Une odeur de soufre plus prenante encore se déversa dans la pièce alors que les cadavres se mettaient à trembler. Une faille dans la réalité s’ouvrit, une griffe invisible semblait déchirer la toile du monde. Puis les ténèbres se déversèrent dans la pièce, dans un torrent de crocs, de tentacules, d’yeux et de gémissements. L’horreur n’avait pas de forme propre et en changeait constamment. Son esprit était aussi tortueux et incompréhensible que l’ancienne sorcellerie qui l’animait. C’était un cauchemar animé, façonné à partir de la fabrique même de l’enfer. Le contrôle qu’Evelyn avait sur elle était limité, mais suffisant pour lui indiquer d’un doigt enflammé sa cible : Asmodée.

Citation :

Jet de dé n°1 :
Réussite : l’horreur parvient à rattraper Asmodée.
Echec : Asmodée parvient à échapper à l’horreur et continue de se replier.

Jet de dé n°2 si réussite au premier
Réussite : l’horreur parvient à maîtriser le Prince Infernal.
Echec : Asmodée parvient à se défaire de l’horreur.

Jet de dé n°3 si échec au premier

Réussite : Doom Girl parvient à intercepter le démon.
Echec : Les serviteurs d’Evelyn sont occupés à défendre la maison.


La créature se laissa glisser, plus qu’elle ne bondit, sur le Prince démoniaque. Ses tentacules vinrent s’enrouler autour du corps d’Asmodée, ses crocs venaient embrasser ses chairs, s’unir aux ténèbres qui échappaient de cet être possédé. C’était une embrassade occulte qui se dessinait devant eux, alors que le démon et l’horreur se déclinaient en toutes les variétés d’épouvante inimaginable, se faisaient immondices et fléaux pour tenter de l’emporter l’un sur l’autre. Mais l’un était affaibli, harcelé par les sortilèges du dragon, tandis que l’autre n’était que faim, implacable et déraisonnée.

« Ah, Asmodée. Je sais que tu n’aimes pas ces créatures. Tu n’as pas de luxure à leur instiller, il n’y a que des ténèbres pures. » Les yeux d’Evelyn étaient parfaitement noirs et son corps semblait lentement muter alors qu’elle descendit dans la cave à son tour. Sa peau se recouvrait d’écailles rugueuses et des excroissances osseuses semblaient vouloir poindre à travers son front.

« Si vous croyez que vous m’avez vaincu ! Je suis Asmodée, prince de la luxure. Ce que vous m’infligez ici n’a que peu d’importance. J’ai l’éternité devant moi. Détruis cette enveloppe dragon ! Je ne ferais que rejoindre mes légions. Les entendez-vous ? Gratter aux portes de ce monde, n’attendant qu’une fissure pour se déverser sur vous et mettre fin à vos pitoyables existences ! Tant qu’il y aura une pensée lubrique parmi l’humanité j’existerais et je reviendrais pour vous deux. Vous serez mes esclaves, tôt ou tard. Vous ne pouvez gagner. »

Evelyn coula un regard en direction de Dante. Elle avait envie de renvoyer Asmodée en enfer, mais ainsi elle ne serait jamais véritablement débarrassée de lui. Et le dragon le savait. Combien de fois n’avaient-ils pas vécu ce même affrontement ? Ce même dénouement ? Pour tout recommencer une poignée de décennie, un siècle, plus tard ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 17 Avr 2018 - 20:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3596
ϟ Nombre de Messages RP : 3227
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Evelyn Wormwood' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas



La maison bleue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


Sujets similaires

-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Centre Ville :: Le quartier des Théâtres :: Le Pandémonium-