AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

La maison bleue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 5 Fév - 9:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7790
ϟ Nombre de Messages RP : 793
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Crédits : Cookie
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits




La maison bleue




Un an s'était écoulé. Peut-être davantage. Dante n'avait plus mis les pieds au Pandémonium depuis, car il avait été fort occupé, car l'Invasion Interminus « deuxième volet » s'était imposé à lui comme à tous les autres, à Star City : le dragon s'était vu contraint d'amender la plupart de ses activités pour se concentrer sur l'essentiel. Mobiliser ses forces et ses ressources contre les envahisseurs n'était pas une mince affaire, d'autant plus qu'il n'aurait jamais considéré comme envisageable de négliger ses autres projets, ses autres affaires.

Dante s'était réjoui du retour de Lady Satan à Star City, son arrivée qui fit des émules et suscita quelques affolements dans le cercle très privilégié des informés, des avertis et des initiés. Il n'avait jamais été partisan du monopole et au contraire s'était toujours mieux porté dans ces situations où l'équilibre vient de la pluralité des puissances ; la multi-polarité trouvait grâce à ses yeux, bien plus que l'hégémonie ou la disparition régulière d'acteurs éminents du monde magique, ce monde si précieux pour lui.

Quand il envoyait l'un de ses agents au club privé, Dante faisait parfois l'effort de le bien sélectionner, car l'endroit fleurait bon le crime et la débauche, ce qui n'est pas l'endroit idéal pour l'excursion matinale d'un groupe de boy-scouts. Il faisait le plus souvent appel au si discret Sakashima, qui n'avait pas son pareil pour se fondre dans un tel décor. Parfois c'était à Chucky Brown qu'il confiait cette mission, puisque la crapule s'accommodait fort bien de cette plèbe qu'on ne trouve nulle part ailleurs.

Le Pandémonium n'est pas n'importe quel « nightclub », ce n'est pas le premier club de strip-tease venu. La thématique de l'endroit correspondait au profil du personnel, parmi lequel maints démons et vampires trouvaient de quoi se faire un revenu. L'aéropage de Lady Satan était à son image, sombre et nourrie de trop de légendes pour qu'un fond de vérité ne se cachât point sous la surface ; en ce lieu, elle était reine, tous les autres ses chevaliers.

Dante se présenta aux portes du club et fut aussitôt admis. Il n'était ni un client régulier, ni un habitué dont les nuits s'achèvent à plat ventre sous le comptoir de la Fosse, mais quand il se présentait au Pandémonium, ce n'était jamais que pour voir la patronne. Beaucoup des fidèles du club connaissaient le dragon ou avaient au moins une petite idée de son identité.

Personne ne le dérangeait jamais ni n'interrompait son trajet, quand de la porte à un salon privatif il se faisait conduire par le même vampire qui, chaque fois, étonnamment, assurait le rôle du vestiaire. Dans ce salon de la loge des Damnés, Dante retrouvait celle qu'il appelait « ma chère », vieille habitude gardée depuis l'époque de leur première rencontre quand, quelques siècles plus tôt, ils durent ensemble combattre pour la première fois celui qui deviendrait leur ennemi commun, Asmodée.

Lui-même, l'intendant des maisons de jeux aux Enfers, Asmodée, Sydonay, Asmeday, Achemedai, Hashmodai ou Chammadai, le démon chef des Shedim qui, suivant la légende de Tobie, massacra les sept époux successifs de Sara. Il fut autrefois enchaîné dans le désert de la Haute-Égypte par l'ange Raphaël, dont il se libéra. Il détrôna le roi Salomon mais fut vaincu par lui, qui l'obligea à construire son temple sans faire usage d'aucun outil, d'aucune machine.

Celui qui sème l'erreur et la dissipation, bientôt de retour à Star City ? C'était bien ce qui préoccupait le dragon. Les démons ne l'effrayait pas d'ordinaire, et ce n'était pas la peur qui l'avait conduit jusqu'au Pandémonium. C'était plutôt le goût de l'efficacité ; considérant la situation de Star City et l'invasion Terminus qui se poursuivait en dépit du succès du projet « PORTAL », Dante s'était dit qu'une solution rapide au « problème Asmodée » s'imposait. Si le démon profitait des troubles pour mener à bien ses ambitions ou pire, s'associer au seigneur Omicron...

Car les ambitions d'Asmodée n'étaient pas un secret. Près de cinquante ans auparavant, Lady Satan et Dante s'occupèrent de ruiner les prétentions du démon sur la ville de Salem, non loin de Boston, où il se constituait alors une armée de sorcières dans le but de mener contre Evelyn une croisade et contre Dante une vendetta personnelle.

Ce dernier attendit donc la dame de ce château dans leur habituel salon. Elle était prévenue de l'objet de sa visite, Dante n'avait fait aucun mystère, d'autant plus qu'elle avait sûrement eu comme lui vent des mêmes informations concernant le retour d'Asmodée. Dante épousseta la manche de son blazer et s'installa dans un fauteuil où il n'eut à patienter qu'une poignée d'instants. Quand Evelyn apparut près de lui, il se leva poliment.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 5 Fév - 19:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 161
ϟ Nombre de Messages RP : 54
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie VII
- Maîtrise de la nécromancie IV
- Maîtrise des malédictions II
- Maîtrise des métamorphoses II
- Âme démoniaque
- Pacte démoniaque
- Flammes infernales
- Regard tentateur
- Drain de vie
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Cela faisait maintenant plusieurs années qu’Evelyn était revenue de son séjour en enfer. Elle avait tout fait pour que la nouvelle ne se diffuse pas, que seuls ses fidèles soient au courant de son retour, puis forcément, au fur et à mesure qu’elle se forgeait une nouvelle identité civile, qu’elle rassemblait tous ses atouts et qu’elle développait le Hell Club, ce secret n’en fut plus un. Les sphères mystiques furent très probablement les premières au courant du retour de Lady Satan. Après tout, son influence sur les vents de magie qui balayaient Star City avait dû se ressentir, sans compter toutes les petites abominations qui étaient sorties de leur sommeil : des sorcières qui erraient dans la forêt de Watson, une fréquence accrue des possessions démoniaques. Seulement, il y avait une chose qu’elle avait cherché à garder secrète encore plus longtemps : son état de faiblesse. Pour ceux qui l’avaient connue au sommet de sa puissance, la sorcière n’était probablement plus que l’ombre d’elle-même. Aussi s’était-elle assurée que ses ennemis, l’Opus Dei, les Impérissables, n’en sachent rien. Utiliser ses pions du Hell Club avait d’ailleurs été parfait.

Mais avec l’arrivée de Dante Visconti au Pandémonium, elle savait que quelqu’un, ou plutôt quelque chose, avait retrouvé sa piste. Oh, elle s’en était doutée, elle avait vu les signes. Ses sorcières, aussi jeunes et inexpérimentées soient elles depuis son retour, avaient sacrifié suffisamment de petits animaux pour lire dans leurs entrailles pour qu’elle en soit certaine désormais. L’arrivée du dragon ne venait que la mettre face au mur. Asmodée arrivait à Star City. Et cette nouvelle la troublait bien plus qu’elle n’aurait aimée l’admettre avec ses siècles d’expérience, même si ces quelques années n’étaient rien en comparaison de ce que son invité du moment avait vécu.

Elle ne pouvait bien entendu pas se permettre d’apparaître faible, même devant lui. Aussi ce fut une Lady Satan resplendissante qui pénétra dans le salon privé, son démon Caliban sur les talons, arborant toujours son apparence de terrible molosse noir. Dante avait déjà rencontré la créature de nombreuses fois, après tout le familier était indissociable de la sorcière.

« Mon cher Dante, c’est un plaisir de vous revoir. Même si c’est en de si terribles circonstances. » Elle lui tendit la main, s’attendant à un baisemain traditionnel. Ils étaient âgés, terriblement âgés, et avaient tous deux connus des époques où les mœurs étaient bien différentes de ce qu’elles étaient actuellement. Parfois, se le remémorer, rien qu’un peu, devait être ce qui leur permettait de s’accrocher aux bribes d’humanités qui subsistaient en eux. Quoique contrairement à elle, son interlocuteur n’avait vraiment d’humain que d’apparence. Ou alors il cachait bien son jeu et une certaine maman dragon avait des explications à donner. « Asmodée est de retour, vous l’avez senti tout comme moi. Et encore une fois je suppose qu’il nous revient de l’arrêter. Ah, c’est à se demander pourquoi nous nous enquiquinons d’un Archimage. »

Ce n’était qu’une simple protestation vaine, pour le plaisir de se plaindre. Evelyn excellait dans cet art. Car elle connaissait l’utilité de l’Archimage et à quel point il pouvait être un allié contre les démons, ou bien une épine dans le pied de la sorcière. Mais il était intrinsèquement bon, parfois il fallait quelqu’un qui voulait bien se salir les mains pour affronter une créature qui n’hésiterait pas à sacrifier des innocents pour arriver à ses fins. Quoi de mieux pour cela que la fille du Diable et un dragon presqu’aussi vieux que le monde lui-même ?

« Je ne vais pas vous mentir, son timing laisse vraiment à désirer. Mes forces sont déjà occupées à repousser l’invasion du Terminus et à s’assurer qu’elles ne viennent pas menacer mon hégémonie sur les ténèbres. Je ne doute pas qu’il en va de même pour vous aussi. »

Evelyn était naturellement mauvaise, mais elle n’allait pas laisser une force extérieure détruire un monde qu’elle avait passé tant d’années à corrompre. Pour le dragon, elle le savait attaché à cette terre, d’une façon ou d’une autre et sans qu’elle ne sache trop pourquoi. Cela en faisait toujours un allié de choix contre le seigneur du cercle de la luxure.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 7 Fév - 8:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7790
ϟ Nombre de Messages RP : 793
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Crédits : Cookie
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
 « Circonstances terribles mais adoucies par ces retrouvailles. » Dante s'abandonna volontiers à la tradition du baisemain.

Le sens de ces rites ne lui apparaissait qu'à travers l'expérience qu'il en avait faite ; la mécanique lui était connue, en revanche il demeurait insensible à toute la portée symbolique ; ce qui somme toute le plaçait largement au-dessus de la plupart de ces hommes qui s'amusent à singer les usages d'antan sans en comprendre ni le sens ni les implications.

Et que dire de ces maris qui ont avec leur épouse des rapports codifiés et mâtinés de tradition, mais dont on apprend par la bouche d'un curé trop bavard qu'ils ont fait des jumeaux à la bonne ? Evelyn connaissait certainement nombre d'individus qui furent auprès d'elle moins des amis sincères que de vils courtisans.

Dante était peut-être l'un mais certainement pas l'autre. Il s'assit.  « Un vieil ami a cette formule admirable, l'Archimage est un mal nécessaire. » Le vieux baron d'Holbach était coutumier de ces bons mots parfois incompréhensibles au tout venant ; toujours signées, ses saillies verbales auraient noirci les pages d'un long cahier de « petites phrases ».

Au sujet d'un romancier à succès, connu pour avoir coloré la littérature horrifique au gré d'une palette nouvelle, en puisant dans l'imaginaire américain de ses contemporains, comme lorsqu'il évoque le rêve de la bagnole ou l'horreur du bal de la promo, Christian disait : « un auteur sombre, oui, car brumeux, mais avec quelques éclairicies. » Au sujet d'un magicien de sa connaissance, qui se fit une petite réputation dans les années 1940 et qui, depuis lors, était présenté comme une pointure dans son domaine, Christian disait : « non seulement ses maléfices sentent le collège, mais ils sentent même la pension et les vestiaire. » Autant dire que le vieux baron avait la langue comme les flèches des indigènes d'Amazonie qui en mouillent la pointe au poison des plus virulentes grenouilles.

Assis près d'Evelyn, l’œil parfois attardé sur les courbes menaçantes d'un Caliban éternellement attaché à sa maîtresse, Dante écouta Lady Satan et découvrit qu'elle était comme lui préoccupée par le retour du démon Asmodée.

Malgré sa puissance et sa longévité, Dante avait appris à se méfier des « grands démons », ainsi qu'il les nommait, faute d'une pratique régulière et assidue de la hiérarchie des enfers, puisque ces pontifes malveillants ne disparaissaient jamais tout à fait et chaque victoire emportée sur eux semait les germes de futures batailles.

 « La courtoisie n'a jamais été le fort de ce vieil imbécile. Souvenez-vous qu'il n'a pas hésité à farcir la pièce montée des globes oculaires des propres sœurs de la mariée qui en avait sept, il me semble, ce jour d'août 1798... » Un souvenir aujourd'hui plutôt drôle, à bien y réfléchir, en tout cas Dante esquissait un sourire à l'évocation de ces noces funèbres, quand ils durent ensemble affronter Asmodée au tournant du siècle des Lumières.

 « J'imagine que la pagaille suscitée par les ambitions d'Omicron sont une opportunité pour tous ces mange-gloire tapis dans l'ombre. Il n'est pas question de laisser Asmodée se ramener à la table de jeu. » L'équilibre était fragile, mais il permettait à des puissances comme Lady Satan d'exister et de se maintenir ; Dante était lui-même concerné. Qu'adviendrait-il de cet équilibre, de ce statu quo si la stupidité d'un démon motivait les gendarmes à boucler tous les voleurs ? Fin de partie. Game over.

Dante serait alors contraint de quitter la dimension pour une durée indéterminée, ce qui serait pour lui source d'une large contrariété. Le cœur des activités de Lady Satan serait affecté et elle aussi, dans l'hypothèse d'une nouvelle chasse aux sorcières, à l'heure des réseaux sociaux et des solutions globales... Elle avait mentionné l'Archimage et quand bien même Dante reconnaissait en lui un ami de longue date, il ne souhaitait pas voir Adrian impliqué dans une nouvelle Croisade.

 « Il y a non loin de Star City une ville, Derry. Vous connaissez, n'est-ce pas ? C'est l'enfer des entrepreneurs, paraît-il, puisque depuis la catastrophe de 1987, la ville est désertée. » Cet événement avait disparu des mémoires. Le 15 septembre 1987, une explosion pulvérisa la station de traitement des eaux sise aux abords de la ville, ce qui pollua l'ensemble de son territoire et le couvrit d'un vaste marécage qui devint rapidement une tâche indélébile dans tout le comté.

On ne compta pas les morts, les blessés et les familles qu'on dut évacuer ; la ville, toujours morte, devint une épine dans le pied de l'administration fédérale, puisqu'il fut rapidement clair que les procédés d'assainissement conventionnels seraient inefficaces. Depuis lors, Derry était devenu Derry's Bog, ville fantôme, couverte d'un marais perpétuel et d'une brume bleue qui ne se disperse jamais.

 «C'est là qu'il se terre et qu'il se prépare. » Dante ignorait la nature des plans du démon mais peut-être Evelyn en saurait-elle davantage ?  « J'aurais volontiers incendié la zone et couvert d'un napalm salvateur l'ensemble du marais pour détruire toute la vie putride qui s'y cache... mais, eh bien, c'est impossible. Moins pour des raisons éthiques que pratiques : le brouillard bleu n'est pas seulement le fruit d'un prodige naturel. Il dissimule une présence qui empêche l'emploi de solutions si radicales. J'ai envoyé des agents pour pénétrer le secret de cette brume, aucun n'est revenu et les dernières informations transmises mentionnent une maison en hauteur, où tout converge. Rien de plus, je le crains. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 7 Fév - 19:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 161
ϟ Nombre de Messages RP : 54
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie VII
- Maîtrise de la nécromancie IV
- Maîtrise des malédictions II
- Maîtrise des métamorphoses II
- Âme démoniaque
- Pacte démoniaque
- Flammes infernales
- Regard tentateur
- Drain de vie
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Evelyn n’était pas si convaincue que Dante de l’utilité de l’Archimage. La Terre Prime serait peut-être devenue un véritable champ de bataille si toutes les entités extérieures pouvaient y pénétrer comme bon leur semblait. Peut-être même qu’il ne resterait rien de l’humanité. Mais elle savait aussi que les forces des enfers auraient pu offrir une résistance digne de ce nom à l’invasion du Terminus. Il fallait admettre que celle-ci était finalement quelque peu pathétique. C’était une autre dimension qui attaquait la leur et pourtant, voilà qu’elle était cantonnée à une seule ville. Il n’y avait pas de quoi considérer cela comme une apocalypse digne de ce nom. Bien entendu, la sorcière ignorait tout de l’ampleur des sacrifices et efforts de certains pour repousser l’invasion, mais à ses yeux, la Terre Prime se portait bien et Asmodée était une menace bien plus tangible qu’Omicron.

Rien que d’y penser, elle devait lutter pour réfréner un frisson de dégoût, à moins qu’il ne s’agisse de peur ? Elle était la fille du Diable et le nom d’aucun démon, aucun subordonné de son père n’aurait dû engendrer une telle réaction. Et pourtant, le seigneur infernal avait marqué l’esprit d’Evelyn et pire encore, son âme, comme ne l’avait fait nulle autre entité. Elle se réjouirait de se débarrasser de lui, si tant est qu’on pouvait vaincre de manière définitive un des princes des enfers. En tout cas, le souvenirs qu’évoquait Dante n’étaient en rien responsable du malaise qui avait envahi Evelyn depuis l’arrivée du mage-dragon.

« Oh, je me souviens très bien de cette pièce-montée, je dois dire que cela fait partie de mes desserts favoris. Je peux au moins lui reconnaître cela. » Evelyn faisait peu de cas du cannibalisme. Il n’y avait aucun tabou chez elle et chez les Wormwoods en général… Qu’il s’agisse de manger la chair d’autres humains, du viol, de la torture, mais aussi de pratiques plus originales telles que l’inceste, la zoophilie, nécrophilie ou autre. « Le chaos est une opportunité pour n’importe quel seigneur démoniaque. Mais le Pacte les limite grandement et beaucoup sont occupés avec d’autres mondes. Je n’ai pas encore réussi à faire reconnaître mon hégémonie démoniaque sur notre monde, si bien que d’autres démons tenteront toujours de se tailler une part du… Gâteau. Si possible avec le plus de globes oculaires. »

Au sommet de sa puissance, Evelyn aurait pu rivaliser avec un seigneur infernal tel qu’Asmodée, surtout sur Terre. Elle était après tout l’antéchrist, ou tout du moins une antéchrist. Malheureusement, elle n’était plus que l’ombre d’elle-même. Son adversaire devait le savoir, car elle soupçonnait sur son retour dans ce monde et dans les environs de Star City n’était pas un hasard. Oh, il devait nourrir quelque ressentiment vis-à-vis du dragon et de la sorcière qui l’avaient vaincu par le passé. Mais il avait déjà eu sa vengeance sur Evelyn et il était évident pour elle qu’Asmodée venait avant tout pour une chose : la récupérer. Quand son âme avait été exorcisée, elle s’était retrouvée en enfer, mais pas aux côtés de son père, ou même de l’un de ses alliés. Non, c’était le seigneur de la luxure qui avait réussi à la trouver en premier et les sévices qu’il avait infligé à son âme étaient indescriptibles. Il l’avait presque détruite et ce n’était que par chance qu’elle avait réussi à retrouver la mémoire et à plaider sa cause auprès de Lucifer. Et si ses souvenirs de ce petit séjour dans le cercle de luxure étaient confus, elle pouvait se rappeler une chose… Elle pensait bien qu’en enfer, Asmodée l’avait épousée. Contre son gré, mais les démons faisaient peu de choses de ces détails.

« Derry, oui, je vois. Je crois que l’un des mes amis a opéré par là il fut un temps. » Probablement l’un des démons qui avait profité de sa disparition pour changer d’allégeance et se faire discret. Ce qui avait été dommage, car elle avait toujours pour projet de créer un parc d’attraction cachant des pièges pour se saisir des âmes des clients. « Asmodée s’est amélioré… Au lieu de mener une attaque frontale à Star City, il se créait un petit bastion pour nous rendre la tâche plus difficile. Une maison sur la colline… C’est d’un classique. » Elle plaça ses mains devant son visage, songeuse. La question était de savoir si elle était en état d’affronter le seigneur démoniaque. Non, elle ne le pouvait. Mais Dante oui et le dragon prendrait alors toute son utilité. « A vous entendre, nous n’avons d’autre choix que de nous rendre nous-mêmes sur place pour le combattre mon cher ami. C’est ce que vous avez en tête, non ? Une petite quête dans le donjon de notre ennemi pour le renvoyer en enfer. C’est presque romantique. »

Mais elle aurait besoin de préparation avant toute chose. Elle était loin l’époque où elle aurait pu se transformer en démone et voler aux côtés de Dante pour amener l’enfer jusqu’à la demeure d’Asmodée. Non, elle allait devoir réfléchir, comme au bon vieux temps, quand elle n’était qu’une jeune sorcière dans le comté d’Essex en Angleterre.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 10 Fév - 9:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7790
ϟ Nombre de Messages RP : 793
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Crédits : Cookie
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Le Pacte souffrait quelques tares et occasionnellement, les démons en profitaient, comme Asmodée qui leur causait une fois de plus quelques cheveux blancs. Car ces êtres sont toutes les forces qui troublent, assombrissent, affaiblissent la conscience et la font régresser vers l'indéterminé et l'ambivalent ; princes de la nuit en constante opposition à la lumière supposée divine, ils ne sauraient que brûler sur la terre quand leur ennemi déclaré brille au ciel.

Dante était concerné au premier chef, car le démon Asmodée avait contre lui une rancœur personnelle ; à l'origine, rien ne prédestinait le dragon à connaître de si près le dignitaire infernal, mais les aléas d'une vie si riche conduisent à des aventures parfois inattendues.  « Il aura sans doute vu d'un mauvais œil le fourmillement des soldats de l'Invasion. Omicron n'a pas d'alliés en dehors du Terminus. »

Asmodée n'était donc pas l'ennemi déclaré d'Omicron, mais ce dernier ne le considérait pas comme un ami ou un soutien pour son projet d'envahissement de la Terre Prime ; les Enfers où Asmodée tient le sceptre des princes étaient un monde comme les autres, ou presque, et de ce fait condamnés eux aussi à disparaître un jour dans l'acide sécrété par le Terminus.

En théorie, c'était ce qu'il adviendrait, un jour, mais les plans « divins » sont-ils comme les autres plans matériels sujets aux mêmes contingences ? Dante n'avait pas souvenir de l'extinction d'un plan d'essence divine comme les Enfers, mais il se promit d'y réfléchir quand la situation serait rendue à son calme habituel. Le dragon affichait un sourire qui s'alanguissait dans les recoins d'une forêt de malice.

 « Asmodée aura toujours ma reconnaissance, puisqu'il n'a pas son pareil pour nous réunir tous deux. » L'enthousiasme n'était pas feint, de toutes les puissances qu'il fréquentait et côtoyait, Evelyn était bien celle qui l'amusait le plus ; subtile et raffinée sans jamais hésiter à tremper ses mains dans la boue sanglante des « choses nécessaires », la fille de Satan méritait sa réputation.

 « Si notre ennemi attend au fond de ce donjon, il faudra compter sur nombre de ses sbires et vassaux. Derry fourmille de créatures ralliées à sa cause. Croyez-le ou non, mais l'Invasion Terminus a poussé dans les bras d'Asmodée quantité de ce menu fretin qui préfère l'indépendance à la soumission, d'ordinaire. Incubes, démons mineurs, et même quelques djinns et un revenant au moins, d'après les rares informations dont je dispose. »

Il avait interrogé les flammes. Les couleurs dans l'âtre avaient révélé ces effectifs multiples, sans pour autant distinguer des renseignements plus précis que le dragon n'aurait pas manqué d'exploiter. Dante frotta ses mains comme pour se donner une contenance, mais s'il se tut, c'était moins pour de bonnes raisons que pour ménager cet effet dramatique qui convient à l'ouverture de tous les grands drames. Existerait-il un jour un auteur et un compositeur assez talentueux pour rédiger l'aventure d'Evelyn et Dante, pour en composer la musique et pour offrir au monde l’œuvre de tout un siècle ?

 « Je propose de ne point tarder. Préparons-nous sans lésiner sur les moyens pour mettre toutes les chances de notre côté. Il faut être convaincu que cette fois encore Asmodée aura pour nous toutes les surprises que les muses de la haine lui auront soufflées. »

Qu'on imagine seulement ce qu'un petit esprit peut tricoter pour assouvir sa plus pathétique vengeance, alors on saura qu'il vaut mieux ne jamais rire à la face d'un démon, qui prend toujours tout au sérieux. L'impréparation causa la perte de tous ceux qui se montrèrent négligents et paresseux. Face à un tel ennemi, les préliminaires ne seraient jamais excessifs, et la prudence ne viendrait jamais en excès.

 « Donnons-nous quelques jours et frappons Asmodée dans sa tanière avant qu'il n'en puisse sortir. » Dante allait ajouter : « une bonne fois pour toutes. » Mais il s'abstint, conscient qu'il serait peut-être impossible de vaincre tout à fait un tel prince des enfers, car ces bêtes-là ont des façons de survivre qui les soustrait par nature à l'emprise d'une mort trop durable. Ils pourraient le chasser de Derry's Bog et peut-être le bannir pour un temps de la surface de la terre... mais l'anéantissement resterait hors de leur portée. Hélas ! Toutefois cela réjouissait en un sens le dragon : tant qu'Asmodée serait dans les parages pour faire ses petits caprices de diva, il aurait de bonnes raisons de chercher la compagnie d'Evelyn et d'en profiter.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 11 Fév - 14:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 161
ϟ Nombre de Messages RP : 54
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie VII
- Maîtrise de la nécromancie IV
- Maîtrise des malédictions II
- Maîtrise des métamorphoses II
- Âme démoniaque
- Pacte démoniaque
- Flammes infernales
- Regard tentateur
- Drain de vie
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
La position des enfers et en particulier du Diable vis-à-vis du Terminus était assez floue. Evelyn n’était pas dans les petits papiers de son père au point de savoir ce qu’il pensait véritablement de cette présence sur la Terre Prime, ou même finalement de l’existence de ce vide interdimensionnel et de ses seigneurs. Est-ce que le Prince des Ténèbres les craignait ? Elle n’en avait littéralement aucune idée, en fait, elle ne savait même pas si le Terminus pouvait consumer les Enfers comme n’importe quelle autre dimension ou non. Asmodée lui toutefois, était directement concerné par la menace. Sauf que contrairement à Dante elle n’était pas certaine qu’il voit l’invasion comme quelque chose de gênant, au contraire. Le chaos était source de pouvoir pour les démons, surtout quand il amenait le désespoir. Combien d’habitants étaient prêts à vendre leurs âmes aux puissances infernales simplement pour ne plus se sentir impuissants ? Ce qui était certain, c’est que laisser Asmodée tirer partie de l’invasion serait une terrible erreur, cela signifierait tout simplement se retrouver face à un ennemi supplémentaire quand ils ne seraient plus menacés par le Terminus.

« Les Princes Infernaux n’ont pas d’alliés en dehors des Enfers non plus. Enfin, je suis probablement l’exception à la règle. »

Sauf qu’elle ne régnait sur aucun cercle des enfers et restait en grande partie humaine. Mais cela ne l’empêcha pas de lancer un regard souriant à l’attention de Dante à cette remarque. Si on ne pouvait pas faire confiance à un démon, au moins on pouvait marchander avec eux, contrairement à Omicron. Ce dernier n’accepterait pas de repartir simplement en échange d’un tribut d’âmes ou ce genre de choses.

« Vous allez me faire rougir. » Lâcha-t-elle avec un énième sourire. « Me battre à vos côtés est toujours rafraîchissant, mais il est dommage que nous ne nous rapprochions que lorsque les enfers vomissent quelque abomination sur notre chemin. »

Elle n’imaginait pas pouvoir se rapprocher physiquement du Dragon comme elle le ferait de n’importe quel mortel. Sûrement aurait-elle eu plus de chances de séduire l’Archimage que de devenir intime avec une créature millénaire qui devait toujours voir en partie les humains comme des singes sans poils un peu plus intelligents que la moyenne. C’était ainsi que certains des plus anciens démons les voyaient, ceux qui ne prenaient même pas la peine d’afficher une forme physique que la conscience pouvait supporter.

« Les créatures des ténèbres ont connu… Des années difficiles. Depuis la Purge qui a suivi l’invasion d’Hadès, les choses sont été compliquées. Ma disparition et celle d’autres meneurs de l’occulte a quelque peu chamboulé l’ordre des choses. Je ne suis pas surprise que les enfants de la nuit, quels qu’ils soient, cherchent n’importe quel seigneur capable de les mener. » Ce qui ne rendait la chose que plus intéressante pour Evelyn. Si elle arrivait à vaincre Asmodée et à le renvoyer en enfer, ce serait un bon moyen de montrer à ses ennemis qu’elle était toujours capable de se défendre. Cela ferait aussi probablement revenir certains de ses démons et serviteurs la queue entre les jambes et devrait donner un coup de pouce agréable au développement du Hell Club. « Des djinns… C’est tomber bien bas pour un seigneur des ténèbres tout de même. » Evelyn ne supportait pas ces créatures bien trop inconsistantes à ses yeux.

La sorcière allait devoir mobiliser ses propres forces, c’était d’ailleurs ce que Dante lui suggéra. Sauf qu’il fallait que ce soit fait de manière intelligente. Elle ne pouvait laisser le Pandémonium sans défense si c’était pour que le club soit détruit par les sbires du Terminus ou un gang rival. Le retour de Lady Satan dans le milieu du proxénétisme n’avait pas fait que des heureux, surtout du côté de la Bratva. Ils avaient quelques humains dans leurs rangs, mais leur humanité les avait gardés de faire de réels progrès contre le Hell Club. Pour le moment. Asmodée était véritablement l’ennemi de trop et heureusement qu’elle pouvait compter sur Dante pour réaliser une frappe chirurgicale.

« Cela me semble la stratégie la plus juste. Je vais réunir mes petites engeances et tous les fidèles que je peux mobiliser. » Caliban se joindrait à elle, forcément, mais aussi DoomGirl, la poster girl des superfiends et probablement l’une des plus grandes créations impies de Lady Satan. Il lui faudrait des démons aussi, autant qu’elle pourrait en conjurer. Peut-être quelques revenants aussi… Nombreux étaient ceux dont elle possédait encore l’âme et qui ne pourraient refuser son appel. « Trois jours me semble adéquat, cela me permettra d’effectuer les rituels nécessaires. » De nourrir la Lame du Déchu qui pendait à sa ceinture aussi. « Vous voulez que nous nous retrouvions à la périphérie de Derry ou que nous voyagions ensemble ? » Evelyn décroisa et recroisa les jambes avec une lenteur toute calculée. Il lui faudrait des voitures pour transporter tout ce petit monde. Elle n’était pas encore capable de créer un portail et de simplement invoquer tous ses mignons sur place. Pour le moment tout du moins.

Qui sait ce qui s’offrirait à elle une fois qu’elle aurait aplati son poing dans le visage grotesque d’Asmodée.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 14 Fév - 19:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7790
ϟ Nombre de Messages RP : 793
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Crédits : Cookie
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
 « Nous devrions nous voir plus souvent, c'est vrai. » Et pas seulement quand le cauchemar de Theodore Wicker prenait corps sous leurs yeux sur la Terre Prime, ainsi que le soulignait Evelyn ; mais les tressautements enflammés de l'Enfer les réunissaient à chaque fois pour le meilleure, et ce n'était pas peu de le dire, car Dante appréciait ce sport régulier, il aurait même pu exprimer à l'égard d'Asmodée une certaine gratitude.

Remercions l'ennemi qui, par sa verve et sa ténacité, maintient en éveil notre combativité ; le mérite en repos s'endort dans la paresse et souvent le courage s'étiole à force d'inertie : l'oisiveté toujours émousse même les lames les mieux aiguisées.

Il n'est pire ennemi de l'épée qu'un fourreau trop confortable. Un étonnant hasard provoquait le retour d'Asmodée, au beau milieu de l'invasion menée par ailleurs par l'implacable Omicron ; Dante et Evelyn saisiraient l'occasion et chacun tirerait profit de la neutralisation de la menace.

Las ! Le dragon était sincère, même s'il savait que certains de ses amis ou de ceux qui professaient de l'être verraient d'un fort mauvais œil qu'il eût dans ses relations d'habitude un personnage tel que Lady Satan ; mais c'était méconnaître l'implacable mépris que le dragon nourrissait pour l'opinion d'autrui et s'il affectait parfois d'en être préoccupé, c'était moins par réelle implication que par souci de tromper l'ennui d'une vie trop longue. Les hommes, ces singes évolués, ces simiesques grains que la poussière même n'ose aglutiner, n'étaient pour lui qu'une distraction intéressante, mais pour aucun d'eux il ne se retiendrait jamais de rien.

La Terre seule lui était chère ; l'espèce dominante du moment passerait un jour et lui serait encore là, parmi les vivants. Il était de la race des seigneurs et se souciaient peu du bêlement des troupeaux innombrables.  « Ce chaos laisse aux rats le loisir de quelques pas de danse, mais le retour du chat suffit à ramener l'ordre. » Dante se contenta d'un bref commentaire ; Evelyn était la chatte de la situation, et je me rends bien compte qu'un autre félin aurait sans doute rendu à cette phrase toute la poésie qu'elle méritait. Le parallèle utérin est-il pourtant déplacé ?

D'entre les jambes de Lady Satan viendrait l'enfantement d'une légion qui servirait ses intérêts et assurerait l'ordre nouveau qui manquait aux milieux de la noirceur maléfique à Star City. Tout comme la César donnait au Cartel Rouge la coiffe nécessaire, Evelyn agirait comme un agent stabilisateur et même, à son corps défendant peut-être, comme un agent pacificateur. Les sphincters poussiéreux de la Légion des étoiles seraient sûrement d'un avis contraire, mais leur maigre expérience en matière de paix civile et l'échec manifeste de leurs méthodes, depuis vingt ans, suffiraient à motiver leur silence.

 « J'imagine qu'il a dû revoir à la baisse les critères de sélection à l'entrée de sa petite révolte... » Dante partageait l'aversion d'Evelyn pour les djinns. Ces créatures ésotériques, souvent enfermées dans des artefacts anciens, sont bien trop inconstantes et futiles ; amoureux de leur liberté mais contraints de servir qui les libère de leurs prisons, il emploie son génie et sa rouerie pour tromper, manipuler et flouer celui dont il affecte pourtant de vouloir exaucer les vœux.

 « Asmodée était sûrement pressé. Cela précipitera sa perte. » Cette fois, peut-être pourraient-ils même exploiter ce détail ? Dante y réfléchirait. Pour conclure leur entretien, il s'exprima en faveur d'une arrivée séparée sur les lieux de leur prochaine bataille. « Nous devons ménager, dans la mesure du possible, l'effet de surprise. Si nous nous mobilisons ensemble et d'un même pas depuis Star City, nous serons trop aisément remarqués. Retrouvons-nous sur place. J'apporte le parapluie. »


Trois jours durant, le dragon se prépara. Il ne lésina guère et consentit même un effort particulier pour apprendre la cartographie des lieux. Derry, ville maudite, devenue Derry's bog, n'avait plus aucun secret pour lui. Quand il retrouva Evelyn sur le parking d'une station service abandonnée à quelques cent mètres des abords de la ville, Dante constata avec elle qu'une brume pluvieuse environnait tout le marais.

 « Humide et puant. Le domaine idéal pour ce roi des collines fécales, qu'en pensez-vous ? » Le dragon paraissait enjoué, mais il dissimulait sous le masque de l'humour le sérieux de ses préoccupations. Il n'était pas venu seul. Plusieurs gobelins l'accompagnaient depuis les hauteurs célestes où l'aérostat, le Dragon noir, volait paisiblement.

Il communiquerait avec eux par l'intermédiaire du Cérébropyre et espérait que rien ne viendrait faire obstacle à ce lien si important ; Dante ne doutait pas un instant de l'esprit d'initiative du capitaine Carcasse, si d'aventure ils perdaient contact, mais il préférait garder la main en toutes circonstances. Une question d'habitude...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 14 Fév - 23:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 161
ϟ Nombre de Messages RP : 54
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie VII
- Maîtrise de la nécromancie IV
- Maîtrise des malédictions II
- Maîtrise des métamorphoses II
- Âme démoniaque
- Pacte démoniaque
- Flammes infernales
- Regard tentateur
- Drain de vie
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Evelyn devait admettre qu’elle n’aurait pas été contre voir un peu plus souvent le mage dragon. Il avait l’avantage d’être l’un des rares individus qu’elle respectait, voir même peut-être qu’elle craignait. La plupart des gens qu’elle connaissait, tout au plus les méprisait-elle, même l’Archimage qui pourtant pouvait lui causer bien du tort, et il y avait de rares personnes qu’elle jalousait… Comme son père et son dominion infernal par exemple, peut-être un peu l’Archimage aussi, décidément, celui-ci devenait une épine dans la vie de n’importe quel mystique un tant soit peu compétent ! Mais le dragon, c’était autre chose, il pouvait la faire se sentir petite, lui montrer à quel point elle était insignifiante du fait de son âge et de ses connaissances occultes. Ce qui n’était pas bon pour l’égo était bon pour l’ambition et Evelyn vivait pour l’ambition. Quelque chose que connaissaient tous les adeptes de la magie noire ou même du mana noir.

« Je pense qu’une fois que nous en aurions fini avec Asmodée, il serait temps que nous nous organisions une soirée de détente tous les deux, histoire de rattraper quelque peu le temps perdu. »

Oh, les quelques années, ou plutôt décennies, qu’ils avaient passé à se côtoyer de loin ne devaient pas signifier grand-chose pour le dragon. Elles pouvaient déjà paraître si courtes pour les quatre siècles de la fille du Diable. Mais pouvoir discuter avec quelqu’un qui la connaissait vraiment, qui savait qu’elle était une sorcière immortelle appelée Eve en un pied de nez ultime envers le « Créateur » et elle mettait une emphase profonde sur ces guillemets ! C’était particulièrement délectable. Mais pas avant d’avoir renvoyé Asmodée en enfer après lui avoir donné une bonne fessée. Malgré son état de faiblesse, Evelyn pouvait déjà sentir l’excitation de la bataille à venir dans ses veines. Comme n’importe quel démon, elle se complaisait dans la souffrance et le chaos, même s’il s’agissait de la souffrance d’un autre démon. Les Princes Infernaux ne se livreraient pas des guerres continuelles en enfer sinon !

« Il est grand temps pour le chat de faire son retour. » Quelques verres de vin de plus et peut-être qu’Evelyn se serait véritablement changé en chat noir pour aller se lover contre son interlocuteur. Mais ils préparaient une guerre, pas une orgie aux penchants zoophiles. Il lui vint d’ailleurs à l’esprit que cela faisait un moment qu’elle n’avait pas participé à tel évènement. Le démon Léonard, qui habitait un corps de bouc noir savait toujours faire de ces soirées un succès. Il était même apparu dans un film d’horreur quelques années auparavant. Sûrement qu’elle pourrait le recontacter, mais pas avant de s’être amusée avec Dante aux dépens d’Asmodée. « Il n’y a rien de pire qu’un diable impatient. Depuis le temps, j’aurais pensé qu’il serait se contenir. Ces dernières années, l’humanité semble sombrer d’elle-même dans la débauche et les ténèbres, il suffit de tendre la main pour cueillir des âmes. Mais je ne vais pas m’en plaindre. Pour lui, ce siècle doit être disette par rapport à la débauche des années 70. » Et elle avait une expérience bien personnelle de cette débauche en question. « Au plaisir de me retrouver sous votre parapluie alors mon cher ami ! En espérant qu’il soit imperméable aux flammes de l’enfer ! »




Evelyn passa les jours qui suivirent à se préparer, ce qui n’avait rien de spécialement désagréable par ailleurs, pas pour quelqu’un avec une âme aussi noir. Sûrement qu’un maître assassin aurait passé des heures à affûter ses lames, nettoyer ses armes et confectionner des poisons. Evelyn avait sacrifié des innocents à la Lame du Déchu, ouvert des portes vers les enfers pour appeler à elle quelques hordes de démons mineurs… Le plus exténuant aurait été de déterrer quelques cadavres, mais elle avait des gens pour le faire à sa place. Puis à chaque seconde qu’elle passait à mobiliser la puissance occulte qui était sienne, elle pouvait s’imaginer en train de se venger. Faire souffrir Asmodée, contrecarrer ses plans était déjà délectable. Mais lui faire payer ce qu’il lui avait infligé en enfer, c’était un plaisir tout autre.

La sorcière avait opté pour une tenue un peu plus fonctionnelle que les robes qu’elle portait au Pandémonium. Si on pouvait considérer comme fonctionnel une sorte de combinaison de cuir noir qui laissait seulement son visage et un décolleté presqu’obscène de visible. Ses cheveux ramenés en chignon, elle avait une lourde cape de fourrure sur les épaules et bien entendu sa dague révérée à la ceinture. Mais surtout, elle n’était pas venue seule, comme avait pu s’en douter Dante en voyant arriver les SUV noirs aux plaques d’immatriculations identiques : 666. Aucun policier n’avait essayé de les arrêter par ailleurs.

Aux côtés de Lady Satan se tenait son âme damnée : Doom Girl. Une super-criminelle dont Dante avait peut-être déjà entendu parler, mais qui était surtout la chose de la maîtresse du Hell Club. Et dire que cette jeune fille avait un jour espéré être une super-héroïne, voilà qu’elle n’était qu’une jolie blonde gavée d’énergie démoniaque. Venait aussi Caliban, bien entendu, dont la forme canine semblait encore plus sombre et féroce qu’à l’accoutumée. Puis il y avait les autres créatures des ténèbres qui semblaient toujours dans le sillage de la fille du Diable, comme si chacun de ses pas engendrait une abomination. Il y avait des diablotins, mais aussi quelques chiens infernaux, des zombies et un revenant habillé comme un gangster des années trente, avec entre les mains un fusil camembert.

« Mon cher ami. » Elle s’approcha de Dante, son éternel sourire plaqué sur ses lèvres sensuelles, trop sensuelles pour être honnêtes. « Je vois que vous avez amené vos petits bonhommes verts. » Elle observa les gobelins avec une sorte d’affection envieuse. « Un jour il faudra que nous organisions une petite compétition entre eux et mes diablotins, vous ne pensez pas ? Quoique vous avez tendance à moins les laisser exploser que moi. » Il n’y avait rien de plus amusant que des diablotins en train de s’enflammer comme des boules de suif lancés dans un brasier. « C’est nauséabond à souhait… Asmodée s’est vraiment précipité, à préférer ainsi la précarité à ses maisons de jeux habituel. Mais je dois admettre que je ne l’aurais pas cherché aussi et sans votre œil de faucon, il aurait pu me prendre par surprise. » Ou presque, Evelyn avait quelques oracles, mais Dante avait sûrement évité au Hell Club et Lady Satan une déculottée certaine. Elle passa d'ailleurs son bras autour de celui du dragon, comme s'ils sortaient tout simplement en ville. « Vous me faites visiter ? »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 18 Fév - 12:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7790
ϟ Nombre de Messages RP : 793
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Crédits : Cookie
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
 « C'est l'âge. Je suis devenu sentimental et me suis attaché. »

Avec la belle Evelyn à son bras, Dante fit un premier pas en direction de la petite ville de Derry, abandonnée, ruinée, laissée à la dérive comme le radeau sur l'océan qu'une tempête déchire. Ni l'orage, ni la bourrasque, pourtant, n'accablaient l'immense marécage qu'étaient devenus les environs.

La brume s'épaississait, elle régnait seule au ciel, comme l'absolue condition d'un lieu condamné. Le dragon avait souvenir d'une ville autrefois dynamique et sereine, forte d'une communauté indissoluble et riche d'une réputation méritée dans le domaine du sport ; nombre d'athlètes de haut vol virent le jour dans la clinique locale, et longtemps on crut qu'il y avait dans l'eau de la rivière qui borde Derry un secret de force, de jouvence et de puissance physique... sans que rien ne vint jamais corroborer l'hypothèse. Tout ça n'était plus qu'un passé révolu depuis l'accident de 1987.

 « Voyez plutôt Fletcher avenue, du nom du prétendu fondateur de la ville, à quelques siècles de distance... au milieu du XVIIe siècle. À Boston, on lui refusa la main de celle qu'il convoitait, on lui refusa le droit de s'installer comme médecin, on lui prit les quelques terres héritées de son cher papa, alors il est parti avec une prostituée et quelques amis. »

Un destin assez étonnant pour un homme qui ne fut jamais rien de plus qu'un médiocre esprit doublé d'ambitions gratinées. On lui prêta longtemps le secret désir de mener la révolte qui conduirait à la sécession de toute une fraction du territoire des colonies anglaises, mais il n'en fit jamais rien. L'avenue s'enfonçait vers la ville, dans le brouillard humide ; l'eau poisserait les visages, s'ils s'attardaient trop. Une vague odeur de marée s'élevait autour d'eux. Étaient-ils en route vers Asmodée, ou vers la criée ? Bientôt ils découvrirent, près d'une maison à l'écart et abandonnée, un trio des créatures. Autrefois des humains peut-être ?

Nues, lézardées de cicatrices, dépourvues de cheveux, de poils, et sanglées de lanières de cuir, ces bêtes se mouvaient à quatre pattes avec toute la fluidité d'une reptation. Personne ne chanterait jamais leur tragédie ; elles-mêmes l'oubliaient.

De nombreux démons et prédateurs infernaux ont besoin d'esclaves privés de volonté et rudes à l'ouvrage, alors ils ont castré ces êtres et ratatiné leur esprit, ils ont lié ces misérables avec des chaînes dentelées pour mordre leur chair et les habituer à la douleur, pour qu'ils ne connaissent qu'une lente agonie et de leurs plaies sans cesse rouvertes devaient s'échapper leurs dernières pensées indépendantes... ces esclaves ne peuvent trahir, ils n'en ont ni la force ni la volonté, mais sont ainsi très impressionnables.

 « Pathétiques créatures... je ne crois pas en avoir vu dans votre entourage, n'est-ce pas ? C'est une bonne chose. Elles ne sont qu'une chair à canon détestable. La force seule les maintient dans l'obéissance, alors changer de maître est naturel, pour un serviteur qui ne reçoit plus ses gages... » Ils ne suivaient Asmodée que tant que ce dernier saurait s'imposer – en tout cas, il y avait tout lieu de le supposer.

 « Ils sont nombreux dans les environs. Sans doute là pour éloigner les gêneurs et les passants égarés ? » questionna-t-il sans pour autant attendre une réponse de sa compagne de voyage. Il fit apparaître une flamme au bout de sa main, celle-ci prit la forme d'une larme de feu. Dante la projeta sur les trois bêtes qui n'eurent que le temps d'un bond dans leur direction avant d'être entièrement consumés. Il ne resta plus d'eux que trois tas de cendres et une vague odeur de côtelettes.

 « Cette poudre a des propriétés qui en font un excellent psychotrope... » glissa-t-il avec un léger clin d’œil pour Evelyn, qu'il savait à la tête d'une baronnie criminelle dont les activités touchaient de près comme de loin aux trafics de stupéfiants : savait-elle que les créatures infernales constituaient une matière première pour ce doux commerce ?

 « Au-delà de cette bicoque, nous serons entrés dans la ville. Nous n'y serons pas attendus à proprement parler, mais je pense que les rues grouilleront de gardiens informés et avertis. Une diversion, plus au nord, nous couvrira partiellement. » Dante avait organisé la manœuvre, son plan était simple : Derry semblerait attaquée sur plusieurs fronts, ce qui obligerait les troupes d'Asmodée et peut-être même Asmodée lui-même à divertir ses forces en plusieurs endroits, afin de leur ménager un accès plus rapide au siège du pouvoir du démon.

Cet endroit restait à trouver mais nul doute que la mégalomanie d'Asmodée leur indiquerait le chemin à suivre... La mégalomanie n'était-elle pas d'ailleurs l'un des rares points communs qu'ils partageaient tous les trois ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 21 Fév - 19:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 161
ϟ Nombre de Messages RP : 54
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie VII
- Maîtrise de la nécromancie IV
- Maîtrise des malédictions II
- Maîtrise des métamorphoses II
- Âme démoniaque
- Pacte démoniaque
- Flammes infernales
- Regard tentateur
- Drain de vie
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Evelyn était loin de détester le paysage sinistre de Derry. Elle était de ces gens pour lesquels le lugubre se faisait attirant, il lui apportait une certaine tranquillité d’esprit, faisait naître en elle des élans d’affection. Sûrement parce qu’il devait rappeler à une part de son être une sorte de foyer primordial, les ténèbres du Diable qui constituaient toute une part de son héritage. Il y a avait de ce petit goût d’enfer à Derry, celui qu’elle avait recréé dont nombre des lieux qu’elle avait habité et qu’elle habitait toujours aujourd’hui. Mais il y avait aussi les réminiscences d’une époque révolue pour les Etats-Unis. Bien qu’étant officiellement née en Angleterre, Evelyn s’était longtemps considérée comme Américaine et peut-être bien qu’elle nourrissait une légère affection pour ce pays, bien loin d’un véritable patriotisme. Surtout, Derry avait du potentiel et s’ils vainquaient Asmodée comme prévu, alors peut-être qu’elle en ferait quelque chose.

« Fletcher… Ce nom me dit quelque chose. Je ne serais pas surprise que la prostituée qui l’ait accompagné ait été l’une de mes filles. J’ai semé quelques descendants dans la région. »


Beaucoup d’êtres immortels étaient maudits par une fertilité quelque peu diminuée. Cela n’avait jamais été le cas d’Evelyn, ses enfants avaient juste tous été des mignons des ténèbres. Ses filles avaient tendance à nourrir une affinité toute particulière pour la sorcellerie, tandis que ses fils étaient de véritables psychopathes dévorés par leurs pulsions meurtrières… Quand ils n’étaient pas des démons au sens propre du terme. Les enfants d’Evelyn avaient participé à écrire l’histoire sordide de ce pays, tout comme leur mère. Aussi si le nom de Fletcher lui évoquait quelque chose, c’était probablement parce que sa famille avait joué un rôle dans son existence malheureuse. Dès qu’il y avait un peu d’enfer sur Terre, Evelyn était impliquée, directement ou non après tout.

Elle haussa un sourcil circonspect en voyant les esclaves damnés qui hantaient les rues de la ville. Voilà qui n’était pas une vision étrangère à la sorcière. Asmodée était le prince de la luxure, il raffolait de ce genre de jouet et un corps était toujours utilisable, même une fois qu’on lui avait fait subir cela.

« Non, je ne raffole pas de ces créatures. Contrairement à Asmodée, si je n’ai besoin que d’un corps, je préfère avoir recours à la nécromancie. » Les zombies étaient bien plus fiables que ces créatures car plus résistantes et surtout parfaitement implacables. « Quant à la chair à canon. » Elle désigna de la main ces diablotins. « En générer n’est jamais un problème, je pense qu’Asmodée ne les apprécie que pour se donner un genre. » Et parce qu’ils étaient faciles à rallier à sa cause. Sûrement que si Evelyn accomplissait une démonstration de force suffisante, elle pourrait faire douter certaines de ces choses sur leurs allégeances.

Dante ne lui en laissa pas l’occasion, ce qui n’était pas vraiment gênant. Mieux valait éviter les déchainements d’énergie infernale pour le moment. Asmodée l’attendait, elle était convaincue qu’il venait pour elle et qu’il devait attendre qu’elle se trahisse, qu’elle ne révèle sa présence.

« Oh, je sais que les essences infernales ont de nombreuses propriétés, je ne suis pas surprise qu’un alchimiste accompli tel que vous en sache autant. » Peut-être savait-il même pour le Hellfire, la nouvelle drogue qui commençait à se diffuser autour du Pandémonium. Cette dernière était distillée à partir du sang de démon et pour les variétés les plus puissantes, à partir du sang d’Evelyn et donc du Diable. Le mage-dragon la voyait peut-être comme une gourde, au sens de contenant de liquide, ambulante d’un composé précieux. Mais il était trop un gentleman pour se saisir de son sang directement s’il le désirait. « Vous auriez pu me laisser des cadavres. » Ajouta-t-elle toutefois d’une moue boudeuse en poussant un peu de cendres du bout de sa botte. « Cela aurait fait grossir nos rangs et aurait rendu à ces choses un peu de dignité. »

Elle leva les yeux pour embrasser l’entrée de Derry une nouvelle fois. Dante avait déjà mis au point un plan. Ce qui ne pouvait qu’aiguiser légèrement la méfiance d’Evelyn. Oh, elle savait le mage-dragon intelligent et surtout particulièrement méticuleux dans ce genre d’entreprises. Mais elle n’accordait jamais sa confiance à qui que ce soit, surtout pas à un être qu’elle ne pouvait pas contrôler ou soumettre.

« Je vois, il ne nous restera plus qu’à trouver notre cher Asmodée dans ce cas. Lisbeth. » La création d’Evelyn s’approcha. « Prends Labrazio et les non-morts, assurez vous que personne ne nous suive une fois que nous serions entré dans la ville et attirez un maximum d’attention ensuite. » La blonde lança un regard sombre en direction de Dante, ce qui fit sourire Evelyn. Clairement, Doom Girl n’aimait pas laisser sa maîtresse en compagnie du mage-dragon. « Elle est jalouse, comme toutes mes créations. » Susurra la sorcière à l’oreille de son compagnon du moment. Ils auraient quand à eux la petite meute formée par Caliban et les quelques chiens infernaux, ainsi que les diablotins qui se dispersaient tout autour d’Evelyn.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 23 Fév - 17:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7790
ϟ Nombre de Messages RP : 793
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Crédits : Cookie
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
 « Je suis navré. » Dante ne l'était pas, comme en témoignait l'amusement qui épanchait sur ses lèvres un sourire qui l'éloignait de l'adulte grave et qui le rapprochait de l'enfant espiègle.

 « J'ai la sale manie de répondre à l'adversité par le feu et la cendre. » La flamme était son glaive, la cendre le sang qu'il arrachait aux dépouilles de ceux qu'il écrasait. Entre ses mains, le feu devenait une arme redoutable, il brûle, il obscurcit, il dévore, il détruit, il étouffe la vie pour en arracher la substance et répandre la mort.

Après son passage, le dragon ne laissait nul cadavre, rien qu'une traînée de cendres, rien qu'une ligne pulvérulente de la matière résiduelle. S'il ne s'adonnait plus, comme par le passé, à d'intenses moissons incendiaires, Dante avait souvenir de quelques brassées faméliques. Ah, joie des pluies sinistres et des embrasements célestes !


Est-il rien de si beau que la coulée des flammes, descendue des nuées, qui s'aplatit sur les toits d'un palais de pierre et de marbre, et qui embrase l’œuvre de toute une vie, de toute un siècle, de toute une dynastie ?

En sa mémoire apparut l'image tourbillonnante, spectrale et ténébreuse, du château d'Elfaïnel, avec ses grandes flèches et ses longues toitures de tuiles bleues... il n'en laissa qu'un amoncellement de décombres fumantes et déchirées, clairsemées d'un chapelet d'os blanchis et de crânes calcinés. Les malheureux esclaves qu'il venait d'achever ne seraient pas rendus à leur dignité première et ne grossiraient pas les rangs des troupes conduites ici par Evelyn.

À son bras, Dante haussa les épaules. Il y aurait mille autres recrues potentielles, pour les légions de Lady Satan ; il lui concéderait volontiers les rênes de la sélections et du recrutement ad hoc. « Entourez-vous toujours de lieutenant qui ont intérêt et plaisir à vous servir, jamais ils ne vous trahiront... là sont les deux mamelles de la fidélité. »

L'intérêt et le plaisir... certes, les serments prêtés et rendus inviolables par la magie aidaient aussi à sécuriser une relation, mais alors il ne s'agissait plus de fidélité mais d'obéissance obligatoire, d'une servitude contrainte et forcée par des éléments extérieurs. Pour susciter la fidélité, transport personnel au dernier degré, il fallait joindre à la chaîne des intérêts les maillons des plaisirs.

Dante connaissait un peu le tempérament de Lady Satan et n'était pas étranger à ses goûts particuliers : il se doutait bien que Doom Girl n'était pas seulement la création d'Evelyn, elle était bien davantage ou en tout cas se croyait être bien davantage... et peut-être Evelyn jouait-elle de ces perspectives si changeantes, pour semer entre ses lieutenants les germes d'une zizanie qui devient émulation ?

Ils s'avancèrent plus avant pour entrer dans la ville. Abandonnée, celle-ci offrait un paysage sinistre, mais des éléments surnaturels s'ajoutaient à l'ensemble pour compléter le tableau désolé d'un territoire en perdition. Derry n'était pas sise loin de l'océan, mais ces filets de sable noir et ces bras d'eau saumâtre ne devaient rien aux caprices de la géographie marine ; c'était l’œuvre d'Asmodée, qui s'était appuyé sur l'accident de 1987 pour accroître les caractéristiques du marécage et les tourner à son avantage. Il ne s'était pas installé dans une forteresse de briques, d'acier et de béton armé, mais il avait conçu autour de lui un dédale d'obstacles et d'embûches pour quiconque chercherait à le déloger de sa tanière.

 « Ces eaux tremblent. Quelque chose approche... » glissa-t-il à mi-voix. Son regard accrochait les vaguelettes et les tremblements d'une touffe de joncs bruns.

Au-delà apparut une créature puissante et musculeuse, grosse comme un taureau prêt pour la corrida, toute couverte d'écailles luisantes et lisses comme la tête d'un chauve. Il s'agissait d'un énorme reptile, affligé de quatre pattes massives et peut-être palmées, percées d'une rangée d'épines noires. Les deux yeux rouges accrochèrent bientôt les visiteurs, mais la bête ne courut pas dans leur direction : elle avançait avec lenteur.

 « Elle n'est pas seule j'en compte trois autres, là-bas, près de la quincaillerie... aimez-vous les cuisses de grenouille, Evelyn ? » Dante gardait le ton et le goût de la plaisanterie, mais il s'inquiétait de voir ces monstruosités cadavériques ; leur présence signifiait que le démon Asmodée avait été loin sous la terre, pour exhumer les dépouilles de ces monstres qui firent, dans la région,tant de bruit deux siècles plus tôt, quand ils terrorisèrent la région... La progéniture de Bokrug, ainsi qu'on les avait nommés dans les gazettes.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 23 Fév - 18:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 161
ϟ Nombre de Messages RP : 54
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie VII
- Maîtrise de la nécromancie IV
- Maîtrise des malédictions II
- Maîtrise des métamorphoses II
- Âme démoniaque
- Pacte démoniaque
- Flammes infernales
- Regard tentateur
- Drain de vie
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
- Doom Girl (compagnon)
Evelyn devait mettre autant de passion dans l’élaboration de ses serviteurs que Dante en avait dans la voix quand il parlait des flammes. Doom Girl était sans aucun doute l’une de ses plus belles créations, ou tout du moins l’une dont l’ironie était la plus frappante… La pauvre jeune fille qui voulait devenir puissante pour pouvoir ne plus être une victime était devenue une créature du mal, dont les ficelles étaient tirées par une femme plus mauvaise encore. Mais elle ne pouvait se défaire de ce destin et pire encore, elle n’en avait cure. Lisbeth Grim était l’âme damnée d’Evelyn Wormwood selon trop d’aspects pour qu’elle se soucie seulement de son destin. Tout ce qui comptait, c’était sa maîtresse et si cette dévotion était née de la magie noire, en partie, c’était avant tout parce que Lady Satan était presque une mère pour Doom Girl… Et la fille du Diable inspirait toujours une adoration sans faille à sa progéniture, à quelques détails près bien entendu… Après tout, son fils favori, lui, manquait toujours à l’appel depuis le retour d’Evelyn des enfers. Sûrement que Dante se souvenait lui aussi du Diable du New Jersey, le démon vivant, né sur Terre et non dans les entrailles infernales.

« Il est toujours plus gratifiant d’inspirer la dévotion et l’adoration que la terreur. Même si pour ma part, j’aime faire usage des deux. »
Lança-t-elle avec un sourire. C’était d’ailleurs peut-être pour cela que beaucoup de ses anciens serviteurs sa cachaient encore… Avec son exorcisme, elle avait dû repartir à zéro alors que les chasseurs de sorcière et l’Opus Dei avaient fait marche contre les restes de son empire infernal. Mais il y en avait qui avaient survécus, des démons, des sorcières… Et qui se cachaient un peu partout, à Star City et dans le reste du monde.

Ils attendaient… Attendaient pour savoir s’ils devaient revenir auprès de Lady Satan d’eux-mêmes et souffrir son courroux pour l’avoir abandonnée, ou simplement attendre qu’elle ne les retrouve, dans l’espoir qu’elle disparaisse à nouveau. Mais malheureusement pour eux, elle ne comptait pas quitter ce monde de sitôt. Vaincre Asmodée enverrait un message clair à tous ces pleutres : Lady Satan était de retour.

La sorcière se pencha pour observer le sable noir de Derry. Tout cet endroit avait un petit goût d’enfer, décidément. C’était comme sa maison délabrée dans la forêt de Watson. Celle où elle s’était installée lors de sa première venue à Providence, où elle avait copulé avec le loup-garou Leblanc et avait engendré de nombreuses abominations. Là, la frontière entre les mondes semblait s’être amoindrie et les ténèbres de la nature n’en étaient que renforcée alors que l’équilibre des forces du monde penchait en leur faveur. Il n’aurait pas été surprenant de voir toutes les créatures du mal, tous ces animaux relégués à l’obscurité et dès lors considérés comme mauvais, pulluler dans les environs : cafards, rats, vers, chauves-souris… Les survivants de la première ségrégation universelle : celle du dieu d’amour des chrétiens. Mais ce furent des ténèbres bouillonnantes des flots qu’émergea leur nouvel adversaire. Si les sbires torturés d’Asmodée n’étaient rien, simplement des âmes dégénérées, là, il s’agissait d’un adversaire pour le moins intéressant et Evelyn ne put que regretter un petit instant, le départ de Doom Girl. Sa force brute aurait été d’une grande aide, mais elle avait après tout un dragon à ses côtés.

« Honnêtement, je n’ai jamais apprécié cette partie là de la cuisine française. Je trouve que leur spécialité est véritablement dans l’alcool et le fromage. Les cuisses de grenouilles ne sont qu’une attraction à touristes. »

Elle aurait pu laisser cette créature et celles qui suivaient se faire carboniser par Dante une fois de plus. Mais peut-être que le dragon se serait-il rendu compte de la passivité de sa partenaire. Puis il fallait admettre que voir Dante faire étalage de sa maîtrise sur le feu avait quelque peu émoustillé les envies destructrices de la sorcière. Puis les gobelins tout comme Doom Girl devaient déjà être en train de générer suffisamment de grabuges pour offrir aux pouvoirs infernaux d’Evelyn un peu de marge de manœuvre.

Des flammes apparurent dans les mains de la sorcière, non pas rouges et orangées, mais violacées et constituées de ténèbres froides. Evelyn les projeta sur la bête, laissant le feu des enfers la recouvrir et zébrer sa peau putride… C’était un mort-vivant, qui ne pouvait ressentir la douleur, mais déjà la sorcière pouvait deviner les effets de son feu alors que la chair se nécrosait pour ne plus laisser que des os fragilisés.

« Je suis moins douée avec le feu que vous j’en ai bien peur. » Ajouta-t-elle avec une moue boudeuse, comme une petite fille qui n’était pas heureuse du résultat de son œuvre d’art. « Caliban, s’il te plaît. »

Le chien reprit son apparence originelle et démoniaque, tout en ombres et en tentacules, pour aller mettre ne pièce le batracien squelettique. Mais déjà, l’eau bouillonnait à nouveau et la créature était rejointe par ses semblables. A la plus grande surprise d’Evelyn, celui qu’elle avait cru neutralisé commençait à repousser son familier, alors que la sorcellerie qui l’animait tentait de reconstituer ses chairs précédemment dévorées par les flammes. Un léger sourire se dessina sur les lèvres de la sorcière.

« Oh, cela va être intéressant. »

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Hier à 15:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7790
ϟ Nombre de Messages RP : 793
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Crédits : Cookie
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Ah, malheureuse grenouille ! On te vole tes cuisses pour un met des plus décevants, on te vole ta peau pour la petite maroquinerie la plus exécrable... tout en toi, petit batracien, ne saurait qu'inspirer la pitié et la peine, alors même que le chant soudain de tes chœurs manifeste le retour de la vie, le signal du réveil de la nature, quand la terre, muette et aride pendant les mois d'hiver et de sécheresse, s'unit encore à l'eau qui féconde et vitalise.

Dante vit aux mains de Lady Satan apparaître des flammes violacées et ténébreuses, la « chevelure du diable », ainsi qu'on nommait le feu des Enfers, ce feu sombre qui n'éclaire pas, qui dévore, qui nécrose, qui ne réchauffe pas.

 « Cette modestie vous honore, Evelyn, mais vous êtes la preuve que parfois, mine et talent vont ensemble. » L'apparence de la demoiselle n'était pas déplaisante, en tout cas le dragon imaginait volontiers les hommes se perdre d'amour et de désir pour la belle Evelyn ; il l'imaginait volontiers incarnant la figure dévoyée de la « dame » pour les « chevaliers » de Star City qui s'empresseraient à ses pieds pour réclamer d'elle faveurs, douceurs, regards ; le dragon s'était familiarisé avec les jeux de la séduction simiesque, il comprenait volontiers quel pouvoir Lady Satan savait détenir sur les hommes... et, sans doute, sur nombre de femmes.

Les flammes violettes s'élancèrent sur la bête la plus proche et rongèrent sa peau d'écailles, pour y répandre lésions incurables et nécroses terribles. Caliban s'attaqua au grand batracien qu'ils virent reprendre du poil de la bête, au moins métaphoriquement, ce qui témoignait d'un subterfuge imprévu ; Evelyn parut s'inquiéter peu de ce détail, ce qui fit germer sur les lèvres du dragon un sourire de connivence.

Il n'y avait là rien d'une véritable surprise, la putride vie des marais sait mieux qu'aucune autre déployer des résistances aux agressions destructives et létales. Le cafard, roi du marécage, n'est-il pas l'animal qu'on donne en exemple, dès lors qu'on veut illustrer ce propos ? Dante vint au secours du chien ombreux. il se détacha courtoisement et un instant d'Evelyn pour mieux appréhender la portée et le sens de son maléfice.

Loin devant lui, entre les amphibiens monstrueux qui se précipitaient et Caliban, le sol humide et sablonneux se craquela ; sous une gerbe d'éclaboussures répugnantes, une béance s'ouvrit sur quelques mètres de long, de large et de profondeur. Deux des crapauds y tombèrent, ridicules et lourds, mais le troisième sut s'interrompre à temps.

La créature fit quelques bonds de côté pour contourner la faille. Quant aux deux autres...

    Jet de dé – I :
    Réussite : La créature est blessée.
    Échec : La créature n'est pas blessée.

    Jet de dé – I :
    Réussite : La créature est blessée.
    Échec : La créature n'est pas blessée.


La magie de la terre, communément appelée la géomancie, peut être un travail d'orfèvre, mais c'est le plus souvent affaire de démolisseur ; la fissure entrouverte par le dragon était la tranche grossière de sa griffe dans le sol, et les deux grenouilles immondes y étaient tombées sans espoir d'en réchapper, sans pouvoir compter sur d'improbables réflexes pour esquiver la blessure contre les rudes aspérités des parois de la faille. La première chuta sur sa patte arrière qui fut brisée sous son poids, l'autre se démit une patte avant ; la douleur était étrangère à ces créatures mortifiées, zombifiées, arrachées à la vie comme au repos de la mort par la nécromancie, mais elles seraient tout de même confrontées aux impasses techniques que les blessures imposent aux mouvements et aux déplacements.

Elles sauraient quitter la faille et revenir parmi eux ; Dante profita de cet retard pour concentrer entre ses mains l'énergie d'un autre sortilège. Il fit apparaître au bout de ses doigts quelques cinq petites billes de feu, qui devinrent cinq météores, et ces cinq projectiles fusèrent en direction des deux monstruosités amphibiennes. Elles y exploseraient tour à tour dans la faille, pour les y ratatiner peut-être, et répandre dans les airs le fumet dégoûtant du rôti de crapaud zombi – une spécialité, paraît-il, dans les Antilles...

 « J'aimerais mieux que ce qui fut tué... reste mort, pour ainsi dire...» trouva-t-il à plaisanter, mais il demeurait attentif à ce que la situation ne les débordât point. Une mauvaise surprise est vite arrivée, dit-on !
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Hier à 15:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3552
ϟ Nombre de Messages RP : 3184
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Dante Visconti' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas



La maison bleue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Centre Ville :: Le quartier des Théâtres :: Le Pandémonium-