AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Charmes et enchantements de Blake Correy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Fév 2018 - 21:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
l'Enchanteur.
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1992
ϟ Arrivée à Star City : 31/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 245
ϟ Nombre de Messages RP : 68
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Célébrité : Bernardo Velasco
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : enchanteur, artiste (peinture et sculpture)
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : hétérochromie (yeux verts, petites touches d'or dans les yeux)
Semble ne pas vieillir
ϟ Pouvoirs : Enchantement ("Charme"/"tempestus"/Hommes/bêtes/objets)
Animation d'objets
Création de portails
Création d'atouts (visualisation/discutions)
Épée de l'Âme (absorption / redirection)
Avatar du printemps (cerf / résistance aux compulsions / force)






Précis 獅子 d'enchantements


Blake Correy

Ce journal contient les chroniques et les pouvoirs de Blake Correy L'on y découvrira ses aventures avant son arrivée à Star-city,

Ce qui lui est arrivé depuis son arrivée que ce soit les chroniques passées ou dont il note les aventures en temps réel, grâce à sa plume enchantée

les pouvoirs dont il dispose, ce qu'il peut faire, comment son don évolue

Les enchantements particuliers qu'il apprend ou invente au fur et à mesure de ses chroniques




Origine, an 1000

❝ ▬ Le paysan, la sorcière et le seigneur ❞
• Sous le règne de Brian Boru, maitre de l’Irlande du sud, que l’on nomme aujourd’hui Irlande médiévale, j’étais un fils de paysan

Je n’étais pas malheureux, je n’avais pas ce concept qu’il y avait mieux, plus grand, plus riche ailleurs. Mon père travaillait aux champs et était réquisitionné en cas de guerre, ce qui arriva bien sûr, puisque c’était inévitable à cette époque. Il n’y eut nul chant de gloire à sa bataille, mais un chant d’honneur à son enterrement. Je pouvais marcher alors, et voir, et comprendre. Et je compris bien vite qu’il allait falloir que j’aide ma mère, pour que nous puissions survivre elle et moi. Mon travail dans les champs me permis donc de développer une musculature honorable et la possibilité de garder notre petite maison.

Ma mère, d’une beauté singulière, voir surnaturelle, attira l’attention d’un seigneur, Mael Fanhailam, et devint sa promise. Ma vie changea beaucoup, et j’accédais grâce à elle à une éducation autrement impossible.
Très vite je remarquais les nombreuses tapisseries et tableaux de la demeure et me mis à éprouver une réelle passion pour l’art. Mon physique étant ce qu’il est, à l’âge de 15 ans, je fu remarqué par le portraitiste du seigneur Fanhailam, qui lui demanda l’autorisation de me peindre. Il accepta, ma mère tout comme moi n’ayant sur ce point aucun droit. Les séances étaient longues et éprouvantes, mais je devins rapidement une source d’inspiration. Je connus ainsi plusieurs maitres d’art, et, observant leur façon de faire, et la peinture sécher, je me mis, à mes heures perdues, qui étaient rares, à peindre à mon tour. Cela me semblait facile, joyeux, intéressant. Alors je fus autorisé à me former sous l’égide d’un peintre de wexford, près de la côte. L’on racontait que des vikings s’y mélangeaient à la population, ce qui faisait bien sur déborder mon imaginaire.

Le jour ou tout bascula fu sans doute celui ou Mel Fanhailam, mon nouveau père, voulu restaurer une tapisserie du grand hall principal. Les artisans et leur maitre vinrent et ce dernier fut pris d’un besoin impérieux de fabriquer une tapisserie me représentant, et de l’offrir en cadeau, comme un honneur. Le seigneur mon père accepta, non sans étonnement, vu la somme de travail exigé, et, quelques mois plus tard, la promesse devint un fait, et fut accrochée au premier étage, bien à l’abri derrière un tissus de protection écru. Elle ne devait être révélée que le lendemain, en grandes pompes, mais j’étais pratiquement fiévreux à l’idée de braver l’interdit et la voir avant tout le monde. Aussi, alors que tout le monde dormais, munis d’un chandelier que je posais à même le sol, et me hissant sur la rambarde, je fis glisser le tissus de protection et faillis tomber d’admiration. Je me voyais, représenté non seulement comme j’étais, à 15 ans, mais également à celui que j’aurai plus tard, environ 25 ans, tel que me voyais l’artiste. Je me trouvais magnifique, dans sa vision, et avait du mal à m’associer à cette représentation. Les entrelacs de fils, d’or, de vert et de mordoré se mêlant aux trames du tissus, pour arriver à ce moi adulte, en pleine possession physique de mon corps, visiblement en parfaite santé.

Quelque chose en moi se déclencha. Quelque chose de très profond, comme une résonance, et un langage ancien me vint aux lèvres, ainsi que des gestes compliqués. J’eus l’impression de murmurer à ma propre conscience, et quand les mots furent prononcés par une voix que je ne me reconnaissais pas, j’eus l’impression d’un motif complexe et tissés qui se dilata dans la trame du temps et de l’espace, comme une onde à la surface d’un lac, et j’en eut le souffle coupé. Je me sentis comme aspiré vers ma représentation future.


Ma mère arriva comme une furie, cheveux en batailles, des yeux furibonds observant la scène.
« non ! c’est beaucoup trop tôt ! qu’a tu fais, Aidan, fils de Bowes », ce qui était mon prénom à l’époque. J’étais interdit, mais ce qui me choqua le plus, ce fut de voir ma mère me prendre par la main, après avoir roulé ma tapisserie, et nous faire entrer dans une autre, représentant une mer turquoise dans un paysage lointain, ce qui était rare. Je ne peux, encore aujourd’hui décrire pleinement la sensation. Je sentais littéralement les fibres du tissu sur ma peau, et nous nous retrouvâmes comme par enchantement loin de la demeure, loin de notre vie d’alors.


Ce qui se dit alors entre elle et moi ne sont pas des choses à divulguer si facilement. Mais elle me mit bien en garde de préserver coute que coute la tapisserie me représentant, et m’expliqua comment je devais développer et me méfier de mes pouvoirs. Elle était une sorcière, et elle me nomma enchanteur. Je sus alors que j’avais eu un autre père avant le soldat de fortune. Un père qui me conférait, tout comme ma mère, mes pouvoirs singuliers. Elle pouvait voyager sur notre contrée, elle me fit comprendre que je pourrai voyager dans d’autres réalités. Le concept me donna le tournis et continue de le faire, encore aujourd’hui.




Apprentissage de l’Art


❝ ▬ ou j’appris à peindre, sculpter,
danser et enchanter ❞

Les années qui suivirent furent particulières. L’époque n’était pas tendre, mais nous parvînmes à nous isoler avec ma mère, et, bien que sa magie soit différente de la mienne, elle m’enseigna. Me mêlant au monde des hommes, j’appris à peindre, à sculpter, a danser. J’étais à la fois modèle et peintre. J’appris aussi à tracer des portes, à enchanter des seuils. Ce qui me permis de découvrir d’autres réalités.

La première fois, je rentrais, effrayé, car l’avance technologique du monde ou j’avais atterri m’avais saisi. Mais, plus important, je découvris que mon corps et mon savoir s’était adapté, dans les grandes lignes. Je n’avais pas de nouvelles connaissances, mais la réalité m’incorporait, pour ainsi dire, pour que mon décalage ne se fasse pas trop sentir.

Je pris conscience aussi que mes dessins pouvaient devenir des outils de scrutation, se substituant au miroir magique qu’utilisait ma mère. Cependant, cette dernière disparue mystérieusement un beau matin, ne laissant derrière elle qu’une odeur de souffre et un message sybillin. « je te retrouverais, mon fils ». Je sus immédiatement que ce message venait de mon père. Aujourd’hui encore, j’en suis effrayé.



quelques guerres


❝ ▬ Savoir quand mener un combat ne vous rend pas plus brave ❞

Solitaire, je parcouru quelques réalités. Mais, timoré, je me contentai de découvrir des dimensions basées sur mon propre monde, comme des variations à des temps de l’histoire différents. Je connus ainsi quelques guerres. Je pris pars à certaines, en évitait d’autres.

Je pris conscience lors d’une bataille de ce que pouvait faire mon don, et avec cette prise de conscience me vint la question inévitable : devais-je m’impliquer, et quel droit avais-je de le faire ?



Projet d’enchantement


❝ ▬ L’art sauvera le monde
« Dostoïecski » ❞


Désabusé par le monde et ses guerres, et ce peut importe la dimension que j’essayai d’appeler « maison », je pris conscience d’un manque essentiel : la joie, l’émerveillement, la découverte.

Je pris la décision de constituer des œuvres, et de les vendre dans différentes dimensions. Dans ces œuvres, j’instillerai une part d’enchantement, et ainsi, petit à petit, je pourrai tisser une toile dimensionnelle. Ça n’augmenterai en rien mon pouvoir, mais me permettrai de faire revivre cette petite étincelles, dans différentes réalités, qui m’était chère.

C’est dans un tel monde, baigné par deux soleils, dans le clair-obscur d’une boutique d’art, que je fis la connaissance de Dante, et, par rebond, de Star City




Star City, avant

❝ ▬ la cité aux étoiles
et la méta humanité❞


• [b]Je fis quelques incursions, sous l’impulsion de Dante, à Star city. Ce monde, cette ville m’émerveillait et il semblait, chose rare, que l’émerveillement, dusse-t-il provenir de la peur, était très présent ici. Il me fallu du temps, mais je finis par me rendre à l’évidence, tôt ou tard je viendrai m’installer ici, me sentant proche d’un tel monde.

Je fus présent lorsque les scientifiques, en l’an 1986 de cette terre, découvrirent le génome des pouvoirs et de l’intelligence. Je ne restait pas, impatient de voir une telle implication dans les années futur, et revint donc plus tard. Je ne pouvais pas voyager dans le temps, mais je pouvais voyager dans des dimensions à la temporalité différente.

En 2010, j’assistait, fasciné, à une invasion extraterrestre. Le simple principe qu’une vie pouvait exister sur une autre planète me fascinait et me donnait le tournis. Tant de dimensions, avec tant de planètes dans chacune d’elle. Et l’homme pensait avoir conquis l’espace.



Star City, de nos jours

❝ ▬ Etrange voyageur,
Voyageur immobile❞


[b]• Lorsque je finis par visiter sa dimension de nouveau, pour m'y installer, ce fut pendant une très mauvaise période. Une invasion, qui m’inquiétait au plus haut point, par son côté destructeur. De nombreuses œuvres furent détruites, mais il y avait, parallèlement, ce besoin impérieux de comprendre, de découvrir, et même la peur était source d’émerveillement. Me restait à savoir quoi faire avec cet état actuel et comment je pouvais m’impliquer.

Je m’installai donc comme artiste, et comme modèle, afin de me fondre dans ce nouvel environnement, ne sachant pas encore vraiment comment il allait m’impacter et comment j’allais l’enchanter si toutefois c’était possible. .




Une adaptation

❝ ▬ Comment tisser une nouvelle
toile enchantée❞


Je suis à présent dans ce monde, dans cette dimension. Je commence à m’impliquer et à développer plus que jamais mes dons, mais je n’ai pas oublié mon projet de réenchanter si ce n’est le monde, au moins ma ville d’adoption.

les gens sont terrorisés, des horreurs circulent dans différents quartiers. Si je peux agir, je le ferai, mais je n’ai que très peu de connaissances ici, et les groupes de gardiens, de protecteurs, de héros ne verraient pas forcément d’un bon œil l’arrivée d’un voyageur dimensionnel en pleine invasion dimensionnelle. Mes hésitations me coutent cher.. .

Mon quotidien est des plus banal : je peins, je sculpte et je pose en tant que modèle. De quoi vivre, correctement, payer mon loyer et me fondre dans la masse… Mais souvent, quand viens la nuit, me pousse des envie d’agir en héro.




©️ By Halloween







Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 5 Fév 2018 - 21:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
l'Enchanteur.
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1992
ϟ Arrivée à Star City : 31/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 245
ϟ Nombre de Messages RP : 68
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Célébrité : Bernardo Velasco
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : enchanteur, artiste (peinture et sculpture)
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : hétérochromie (yeux verts, petites touches d'or dans les yeux)
Semble ne pas vieillir
ϟ Pouvoirs : Enchantement ("Charme"/"tempestus"/Hommes/bêtes/objets)
Animation d'objets
Création de portails
Création d'atouts (visualisation/discutions)
Épée de l'Âme (absorption / redirection)
Avatar du printemps (cerf / résistance aux compulsions / force)






Pouvoirs 獅子 et évolution


Blake Correy

Blake a son arrivée à Star city pouvait déjà
Enchanter des objets

Créer des portes et portails dimensionnels

Créer des Atouts

Animer des objets




Enchantement

❝ ▬ J’ai épuisé tous mes charmes,et n’ai donc plus d’autre arme,que ma pauvre humanité.Prospero, la tempête ❞"

faire luire une poignée de porte, faire en sorte qu’une table se débarrasse ou encore qu’une cravate rende plus séduisant. Tous ses effets de base, que l’on peut imaginer autour de l’enchantement.

Par la suite, pour des utilisations plus marquées, j’achèterai les pouvoirs spécifiques séparément. Pour les effets ne durant que quelques secondes et anodins, quelques gestes simples ou un murmure suffit. Pour des enchantements durant un peu plus, mais sans grand impact, il faudra une gestuelle, et des incantations. Enfin, pour des enchantements durant plus longtemps, des ingrédients et un rituel seront nécessaire. A noter que des effets particulièrement puissants devront être acheter par la suite.



Portes dimensionnelles


❝ ▬ Ne crains point ce seuil,
car tu en es le gardien ❞

Blake peut dessiner ou enchanter une porte afin de franchir des distances plus ou moins longue, et passer à travers les dimensions. Il lui faut cependant connaitre la destination, au risque de se retrouver dans un environnement hostile ou avoir suffisamment de renseignement sur la destination. c'est pour cette raison qu'il n'a pas réellement visité tant de dimensions que ça, mais plutot des variations de sa propre dimension.


Maitre des Atouts


❝ ▬ Il y a toujours dans la manche d’un enchanteur, quelques jokers malicieux ❞

Blake est capable, en pensant a un lieu qu’il connait, ou dont il a une description, ou à une personne, ou un objet, de créer un atout scrutateur. Sa première (et seule pour le moment) utilité est de pouvoir scruter à travers lui. En se concentrant sur la carte dessinée, Blake peut voir à distance le lieu, la personne ou l’objet. Par la suite, ce pouvoir pourra être amélioré pour permettre le contact par exemple. A son entrée a Star City, il est limité à 5 Atouts simultanés. Il faudra l'améliorer par la suite.



Animation d’objets


❝ ▬ Regarde-le Figaro. On dirait presque qu’il est vivant. S’il était un vrai petit garçon, ce serait trop beau. Quelle folie ! (Geppetto)
« Dostoïecski » ❞


Blake peut animer des objets (dont la taille / masse augmentera au fur et a mesure des améliorations). Ceci ne lui permet pas de les faire voler par télékinésie, mais uniquement des les animer. (une chaise se déplace, une porte s’ouvre, un téléviseur s’allume etc.). Sa progression en ce domaine lui permettra d’animer des objets plus gros, et / ou, plusieurs objets à la fois.


©️ By Halloween





Epée de l'âme


Epée de l’âme
Suite a ses confrontations aux dangers surnaturels de plus en plus importants, Blake a décidé de condenser la quintessence de son pouvoir magique en se façonnant une arme contre les forces surnaturelles. Puisant en lui, il peut maintenant invoquer son épée de l’âme. Faite de lumières et d'entrelacs magiques, la garde est clairement moyenageuse, d'inspiration celte. Ce n’est pas vraiment une épée, mais sa magie faite arme. Elle n'a pas de réalité physique et ne peut attaquer les matériaux. Elle passe à travers les êtres humains normaux, les extraterrestres et les mutants sans leur faire le moindre mal. En revanche, cette épée est capable d’attaquer le surnaturel, tranchant les fibres de la magie elle-même. Elle peut ainsi désenchanter un objet ou une personne, en « attaquant » le sortilège, et en laissant indemne la victime, tout comme elle peut blesser les créatures surnaturelles façonnées par magie. Bien sûr, il faut encore pouvoir toucher les créatures, et avoir au moins une main libre pour manier l’épée qui ne touche pas automatiquement sa cible. Son allonge est celle d'une grande épée médiévale. Elle ne permet pas non plus de dévier une attaque directe, qu’elle soit magique ou surnaturelle. Mais elle peut désenvouter, désenchanter, et blesser ou tuer (selon le niveau de puissance) les créatures surnaturelles, si Blake arrive a les toucher. Si blake tombe inconscient, la lame disparait.



Epée de l’âme : absorption
L'épée de l'âme est maintenant capable d'absorber un sortilège ou maléfice avec lequel elle rentrerait en contact. Cette énergie absorbée peut ensuite servir à améliorer le prochain enchantement de blake, lui donnant plus de force, si il continue à tenir l'épée. Il ne peut y avoir qu'un seul sortilège stocké de la sorte. Si l'épée disparait, le sortilège aussi.


Epée de l’âme : redirection
L"épée est maintenant capable de rediriger sur une autre cible un sortilège ou maléfice qu'elle vient de parer. Elle peut aussi rediriger un sortilège précédemment absorbé.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 5 Fév 2018 - 22:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
l'Enchanteur.
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1992
ϟ Arrivée à Star City : 31/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 245
ϟ Nombre de Messages RP : 68
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Célébrité : Bernardo Velasco
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : enchanteur, artiste (peinture et sculpture)
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : hétérochromie (yeux verts, petites touches d'or dans les yeux)
Semble ne pas vieillir
ϟ Pouvoirs : Enchantement ("Charme"/"tempestus"/Hommes/bêtes/objets)
Animation d'objets
Création de portails
Création d'atouts (visualisation/discutions)
Épée de l'Âme (absorption / redirection)
Avatar du printemps (cerf / résistance aux compulsions / force)






Rituels 獅子 et Enchantements


Blake Correy

Ici seront consignés les rituels inventés ou trouvés par Blake (achetés)
Rituels

Enchantements particuliers

Enchantements puissants

Paliers d’enchantements




Enchantement II : Geste de la Bête
Grace à cette amélioration, Blake comprend de nouveaux principes. Alors que, jusqu’à présent, ses enchantements ne s’appliquaient qu’à des objets, il peut à présent enchanter les animaux naturels et invoqués, mais non mystiques (pas les bêtes fabuleuses)


Enchantement III : Geste de l’Homme
Grace à cette amélioration, Blake comprend de nouveaux principes. Alors que, jusqu’à présent, ses enchantements ne s’appliquaient qu’à des objets, il peut à présent enchanter les être humains. Selon les enchantements, les résistances particulières s’appliquent comme d’habitude.


Mot de Pouvoir : Charme.
Ce mot de pouvoir permet à Blake de charmer grâce à un enchantement. Posé sur un objet, il donne tout simplement beaucoup plus de charme et d’attraction. Placé sur une bête, cette dernière sera charmée et dans de bonnes dispositions le temps de l’enchantement. Placé sur une personne, cette dernière sera également sous le charme, amical ou plus, mais pourra bien sur résister, notamment si elle possède des pouvoirs contre l’empathie. Ce n’est pour autant pas un contrôle mental.


Maitrise des atouts : conversation
Grace à cette amélioration, Blake peut à présent utiliser ses atouts pour discuter avec la personne représentée. Cela n’a bien sur aucun effet sur un lieu ou un objet. La conversation se fait comme une visio conférence, à travers l’atout. Ce dernier représente la « cible » comme le ferait un smartphone, quant à la personne « à l’autre bout du fil », elle a une représentation mentale, comme un fantôme, de Blake. En touchant l’atout en même temps que Blake, une autre personne pourrait participer à la conversation, mais sans lâcher le contact, sous peine de rompre, pour elle, la conversation. Si la personne représentée ne veut pas parler, elle peut résister au contact, comme pour une attaque mentale ou un contact télépathique, même si ce n’en est pas une. Elle peut aussi tout simplement ne pas répondre, mais dans ce cas le contact reste effectif et elle peut entendre blake. L’atout ne permet pas de lire les pensées.


Avatar : manteau du printemps
La métamorphose est souvent associée aux enchanteurs. Ce pouvoir est le premier de ce genre pour Blake. Cernunnos est très différent selon les saisons. L'héritage qu'il lègue en premier à "son enfant" est celui du printemps. En faisant appel à son sang ancien, Blake devient une incarnation de cet aspect. Quelques caractéristiques physiques changent, essentiellement cosmétiques : des oreilles en pointes, comme les elfes, une odeur musquée, florale, une musculature athlétique, une taille plus grande (2 mètre 10), une voix pleine et aux sonorités riches. Des cornes, bois de cerf de taille moyennes. Il respire le renouveau, l'espoir, la confiance. De plus, cet "avatar" ouvre la voie du renouveau animal. Blake peut à présent prendre l'apparence d'un Cerf, allégorie du printemps et de Cernunnos. L'animal est la quintessence de ce qu'il représente : blanc, bois majestueux, grand, semble robuste. Il possède les caractéristiques usuelles d'un tel animal. A noter que sous forme d'avatar, il peut accéder à ses améliorations liées, tout comme sous forme de cerf. En revanche, dans son aspect humain, il ne peut pas y faire appel

Avatar : esprit du printemps I
qu'il soit sous sa forme de cerf ou d'avatar, en incarnant le printemps, Blake peut infuser l'esprit du printemps dans son corps ou celui d'un autre. Le printemps c'est la résilience, le renouveau qui arrive après l'hiver. L'espoir. Cela lui permet de résister aux manipulations et compulsions. (peur, par exemple)


Avatar : esprit du printemps II
Le printemps est aussi la nouvelle force, qui vient vaincre l'hiver. La musculature de Blake est plus vive, transformée magiquement. Il peut à présent déployer une force de 10 T tant qu'il est sous sa forme d'avatar.


Mot de Pouvoir : Tempestus.
Ce mot de pouvoir permet à Blake de puiser dans le ciel et les tempêtes, pour des effets dramatiques. Associé à une personne, il dramatise ses actions (effet de tonnerre lorsqu'il brandit une arme, mais sans pour autant provoquer des dégâts, ou encore coup de tonnerre lorsqu'il prononce un discours, entre dans une pièce etc, cheveux semblant flotter au vent, électrifiés etc). Ce sont des effets purement dramatiques, pour impressionner ou attirer l'attention. Tempestus améliore l'affinité aux éléments de la tempête, comme les éclairs et le vent. (comme si l'objet de l'enchantement était lié de base à cet élément). Un objet quel que soit son matériaux devient conductible face à l'electricité et éclairs.


Tempestus: l'ire du vent enchanté
A présent, Blake peut infuser l'essence même du vent furieux des tempêtes. Sur les gens, cela améliore leur rapidité et réflexes, les faisant courir plus vite (200 km), ou doublant leur vitesse déjà améliorée si c'est le cas (comme des mutants ou autre), les animaux voit ce bonus doublé si ils sont déjà lié à l'élément ou de bons coureurs, quant aux objets, ils sont a présent gorgé de la colère du vent, et si on les lance, ils peuvent parcourir une très grande distance et avec une très grande vitesse, comme une force d'inertie, faisant plus de dégâts qu'a l'habituel.


Tempestus: manteau de l'enchanteur
Blake peut maintenant revêtir l'essence enchantée de la tempête. Sur une personne, un bouclier craquelant d'énergies électrique (des éclairs), l'entoure, la protégeant des attaques énergétiques (mais pas des attaques d'eau, desquelles il prend le double des dégâts) Idem sur un animal. Sur un objet, il est maintenant infusé d'éclairs, faisant des dégâts au contact.






Revenir en haut Aller en bas



Charmes et enchantements de Blake Correy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Présentation Mike Blake
» Demeure d'Anita Blake
» F.T. d'Alexander Blake
» Résumé du Cours de Charmes, Les Sortilèges du Rire.
» (n°16) Rêves et Réalité [PV Jason Blake]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Présentation :: Gestion du Personnage :: Journal de Bord-