AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Quand il ne reste rien, il y a la place pour tout...[rp libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Fév 2018 - 14:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
l'Enchanteur.
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1992
ϟ Arrivée à Star City : 31/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 287
ϟ Nombre de Messages RP : 88
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Célébrité : Bernardo Velasco
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : enchanteur, artiste (peinture et sculpture)
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : hétérochromie (yeux verts, petites touches d'or dans les yeux)
Semble ne pas vieillir
ϟ Pouvoirs : Enchantement ("Charme"/"tempestus"/Hommes/bêtes/objets)
Animation d'objets
Création de portails
Création d'atouts (visualisation/discutions)
Épée de l'Âme (absorption / redirection)
Avatar du printemps (cerf / résistance aux compulsions / force)


RP libre..:
 


Conseils pour réussir un enchantement.
Se lever dès potron-minet, pendant que les voisins dorment et que la ville s’enroule dans ses vapeurs de pots d’échappement, de musique en sourdine et des innombrables « sam » qui se dévouent pour leurs amis, ne goutant au bonheur d’un alcool fort qu’une fois rentré chez eux.
Nul besoin de s’assoir en tailleur ou même de tracer un pentacle, mais si ça peut vous aider à ouvrir votre esprit aux murmures qui forment les mots de pouvoirs, alors pourquoi pas.

J’avais l’habitude, dans mon ancien monde, de m’entourer de choses me donnant l’illusion de la vie. J’ai horreur d’être seul, mais en subit parfois la nécessité. Alors, régulièrement, je me crée quelques amis, ponctuels, éphémères, pas toujours doué pour la conversation, mais comblant mon manque affectif du mieux qu’ils peuvent.

Assis a même le sol, dans un jogging qui en avait vu d’autres, je fixais l’ensemble à thé, tasses et sucrier, que j’avais acheté dans cette grande surface étrange, qui avait comme curieuse manie de donner des noms à leurs objets. Il y avait comme des consonances vikings dans leur appellation. « ikea » n’existait pas dans ma réalité, mais je supposai que l’invasion viking avait du avoir lieu commercialement dans celle-ci. M’imprégnant des surfaces, des motifs et des couleurs, je regardai particulièrement « färgrik », un sucrier assez rondelet, de couleur chatoyante.

« eh bien et bien, on dirait que tu as du caractère, toi, hmm ? »
.. Me rappelant comment les vikings parlaient, car l’enchantement, comme beaucoup de magies, marchait sur la sympathie et les connections, je me mis à murmurer-chanter un principe de vie, et y instillait, caché entre deux diphtongues, l’amour du travail bien fait, la fierté d’être un sucrier, et la joie qu’il pourrait ressentir à « discuter » avec son maitre-ami… Traçant un cercle de sucre autour de « färgrik » et ses congénères, j’activais ma vision magique afin de pouvoir choisir à quels endroit je pourrai placer les mots de pouvoirs et visualiser les tracés formés par mes doigts. Tissant une toile pour restreindre l’effet, je me mis à prononcer à voix plus forte les mots, tout en traçant une sorte de rune complexe dans les airs. Je sentis, comme souvent, la vague partir de mes mains, atteindre son objectif, et se dilater, pour se stabiliser dans les forces qui avaient cours sur ce monde.

Prenant précieusement färgrik et les autres dans mes mains, je les disposais sur ma table Vâstanby, d’un bois sombre. L’enchantement allait se déclencher dans quelques minutes aussi je remplis mon nouvel ami de sucre, afin qu’il soit prêt. Me servant un thé bien chaud, je souriais en regardant « prendre vie » le petit sucrier rondelet. Bien mal m’en pris. M’observant avec un rictus aux coins des lèvres, il prit ça pour de la moquerie et, alors qu’il se dirigeait spontanément pour me servir du sucre, il se raidit tout de go. Pour un peu il était prêt à fendre sa faillance. Pour ma part, je me fendis d’un nouveau sourire, tentant de l’amadouer.

« Ça va, färgrik , je te trouve très beau ». La porcelaine rosit un peu... « Tu veux bien me donner un peu de sucre ? Je m’appelle Aidan.. ou Blake, comme tu préfères ». Le sucrier haussa son bec verseur. « M’en fiche ». Mais me servis néanmoins du sucre. Encore. Encore. Encore. J’étais fasciné par ses mouvements et en avais oublié de lui dire de stopper, ce que je fis de suite. J’avais vu un dessin animé, sur ce monde, ou une souris en peignoir rouge enchantait des balais pour faire le ménage à sa place. Ça n’avait pas bien tourné et me rappelait mes propres déboires dans mon monde, en ayant plus ou moins essayé de faire la même chose. J’en avais été bouleversé, comme si quelqu’un ici avait voulu me donner un avertissement. Mais le créateur semblait mort, hélas, aussi je ne pu jamais savoir s’il était un sorcier, lui aussi. Mais avec un nom pareil, nul doute que ce « walt » en était un.

Färgrik ne pouvait pas parler, mais il s’exprimait facilement avec des mimiques. Il me fit beaucoup rire. Mais j’avais tout de même l’esprit préoccupé par l’invasion en cours. J’irai peut-être chercher conseil auprès de Dante, car après tout j’étais venu pour lui…
« Qu’en penses-tu ? dois-je m’impliquer là-dedans ? »

Le petit sucrier s’énerva. S’agitant partout, il mit du sucre sur toute la table, et en profita pour faire des dessins dedans. J’y étais dessiné en mode « bâton », en train de rien foutre chez moi pendant que des gens se faisaient tuer dehors. Puis il me dessina avec une cape de super héros et tapota vivement ce dessin, avant de venir me cogner avec son bec à verser le sucre…
Soupir...

« eh bien, on dirait que tu vas me servir de conscience humm ? très bien, très bien, je vais voir ce que je peux faire… »


Agir. Oui... mais dans un monde que je ne connais pas, et avec si peu d’information… De ce que j’en savais, il y a un certain nombre de portails qui se sont ouvert dans toute la ville, et peut être même sur toute la terre. Des portails provenant d’une dimension plutôt hostile à la nôtre. Je n’avais jusqu’ici que « jouer » avec différentes réalités de mon propre monde, et fait quelques voyages dans des mondes anodins, ou tout simplement beaux. Je n’étais pas vraiment préparé à affronter une véritable invasion et me sentais un peu en dessous du niveau requis.

UNISON avait besoin de volontaires, vu l’invasion Hamelin, chinatown et ailleurs. Cependant, je me sentais spontanément une affinité avec la colline aux lanternes… Ma nature même me faisait parfois prendre des décisions importantes sur une rime ou une émotion.

Prenant mon sac sans fond,
Courage en bandoulière,
je quittais ma maison,
Färgrik en fut très fier.

Nul besoin de courage quand on a des lumières
nul envie de bravoure, ni de sordides cimetières,
Mais un peu de magie, une lampée de sautern,
et le voyage, ami, vers la colline aux lanternes…


Arrivé sur les lieux, dont l’église et le palais était les points les plus remarquables, je sentis une atmosphère lourde, et fut immédiatement sur le qui-vive… Ma mère me disait qu’il fallait toujours avoir des plans, j’aurai aimé mieux l’écouter, à présent que j’étais sur place….



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 8 Fév 2018 - 5:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant

Afficher le profil
La Morrigan
ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 305
ϟ Nombre de Messages RP : 97
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Possède des cicatrices de brûlures veinées de lignes verte sur une bonne partie du côté gauche de son anatomie, dont un peu sur la gauche de son visage.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration I

Enfant de Samhain II

Avatar de la Morrigan

Cri de la Morrigan

Abigail II

Ectomancie IV

Tout les pouvoirs
Quand il ne reste rien, il y a la place pour tout
Coming down from the mountain, She's a killer machine, Arm strong and her aim is true, And now she's looking at you. She's got force like a tiger; she’s the style of a dragon. When she's making her move, There's nothing you can do!

Faelan & Blake ;
En plein essor, Faelan parcourait le ciel gris de Star City. À la suite de quelques battements d’ailes, elle décida de s’arrêter sur le toit d’un bâtiment. Elle reprit forme humaine, déplaça une mèche de cheveux qui lui bloquait la vue et considéra longuement un message sur son téléphone intelligent. Son client lui donnait rendez-vous à la colline aux lanternes et elle n’était plus bien loin. Elle avait un mauvais pressentiment en songeant à cet endroit, mais la personne qui souhaitait si secrètement la rencontrer ne voulait pas d’un lieu public ordinaire. Ça sentait cruellement l’embuscade, mais ce n’était certainement pas un petit monsieur ElCaminoX300 de pacotille qui pouvait lui faire de mal.

Elle soupira, puis se métamorphosa à nouveau sous sa forme d’oiseau noir. Le corbeau s’installa sur un courant d’air froid et se laissa tranquillement planer vers la fameuse colline aux lanternes. Visiblement, elle avait des doutes sur la sécurité de l’endroit. Non seulement devait-elle se rendre à un endroit qui avait eu beaucoup d’ennuis avec les créatures du Terminus, mais elle savait aussi qu’il s’y trouvait une Église. Ce n’était pas un endroit pour lequel elle possédait beaucoup d’appréciation.

*

L’avatar de la Morrigan vola jusqu’au sommet de la colline sans efforts. Quand on était un oiseau, le transport était bien aisé. La joie de ne pas avoir à se faire suer dans un autobus ou un taxi louche! Faelan se posa paresseusement sur la solide branche d’un arbre légèrement incliné. Son regard de corvidé arpenta les alentours en tentant de localiser la personne qui aurait pu être son client. Les lieux étaient particulièrement déserts, même les oiseaux semblaient bouder le terrain religieux. « Quand les oiseaux se taisent, ce n’est jamais un bon signe » songea froidement la sorcière en toisant le fameux bâtiment religieux. Elle croassa dédaigneusement, ce qui poliment en langue humaine signifiait misère !

Ses yeux sombres se posaient finalement sur une soudaine présence sur les lieux. Un homme était arrivé juste comme ça, l’air louche. C’était une pensée peu objective, tout les hommes étaient louches aux yeux de l’avatar de la Morrigan. Les sourcils plumeux du corbeau se plissèrent sous la suspicion.

Faelan sautilla jusqu’au bout de la branche et prit son envol en direction de l’intrus. Le manque de col roulé ridicule indiquait qu’il n’était pas un prêtre ou un révérend, peu importe comment on appelait l’homme dominant une église chrétienne ! Quoique, est-ce que les révérends s’habillaient normalement comme tout le monde ? Ah non, il était trop jeune pour être un révérend. Les jeunes hommes ne s’intéressaient que très peu à la religion, si ?

Elle piqua du bec en ligne droite et atterrit brusquement à cinq mètres du mâle inconnu avant de reprendre forme humaine, accroupie un genou à terre et le capuchon de sa tenue de culte remontée au-dessus de sa tête. Son arrivée devait paraître si cliché avec son allure de femme mystérieuse encapuchonnée et ses airs mystiques ! « Pff » souffla la voix d’Abigail dans sa tête.

- Vous ne ressemblez pas à un monsieur ElCaminoX300, clama un peu froidement Faelan en considérant les pieds de l’inconnu.

Elle se leva ensuite, plantant ses pieds fermement dans le sol. Avant de redresser la tête vers l’homme, elle recouvrit le haut de son visage de son masque de corbeau. La sorcière le dévisagea ensuite effrontément.

- Qu’est-ce que vous faites ici, si tôt le matin* ? dit-elle en le regardant suspicieusement.

Avant même d’avoir la possibilité de recevoir une réponse à sa question, Faelan fut tout à coup surprise par un terrible cri provenant de l’église. Un cri bruyant digne des films d’horreur. On aurait cru que quelqu’un se faisait massacrer pour avoir confessé un péché de trop. Son attention complètement arrachée de la présence masculine, la sorcière se dirigea immédiatement vers l’Église. Elle ravala son dégoût face à cette détestable religion et fit apparaître une grossière lame de glace dans sa main droite. Elle dissimula son arme improvisée dans son dos.

Jet de dé 1 :
Succès – Les portes de l’Église sont déverrouillées.
Échec – Les portes de l’Église sont verrouillées.

Faelan agrippa fermement la poignée de porte, mais celle-ci de bougea pas d’un centimètre ! Elle écrasa ensuite son poing fermé sur la surface boisée, un, deux, trois coups pour la chance, mais la sorcière ne reçu aucune réponse quelconque. Un nouveau cri retentit derrière la vieille entrée. L’hurlement pouvait faire glacer le sang de plus d’un, mais Faelan n’était pas une petite nature.

- Il y a quelqu’un là-dedans ? s’enquit l’avatar de la Morrigan à voix haute en cherchant un endroit par lequel elle pourrait rentrer. Il y avait bien des fenêtres, peut-être pourrait-elle en défoncer une avec l’aide d’Abigail ?

Son unique réponse fut une voix féminine qui hurla une dernière fois au-delà des fichues portes fermées à double tour, le bruit d’un objet fracassé et puis plus rien, seulement qu’un anormal silence. Faelan se mordilla nerveusement la lèvre inférieure. Elle allait défoncer une fenêtre, elle se foutait royalement de ruiner le physique d'une Église de toute façon!

Spoiler:
 


b l a c k f i s h

Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 8 Fév 2018 - 5:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3939
ϟ Nombre de Messages RP : 3553
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Faelan Blackbird' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 8 Fév 2018 - 10:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
l'Enchanteur.
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1992
ϟ Arrivée à Star City : 31/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 287
ϟ Nombre de Messages RP : 88
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Célébrité : Bernardo Velasco
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : enchanteur, artiste (peinture et sculpture)
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : hétérochromie (yeux verts, petites touches d'or dans les yeux)
Semble ne pas vieillir
ϟ Pouvoirs : Enchantement ("Charme"/"tempestus"/Hommes/bêtes/objets)
Animation d'objets
Création de portails
Création d'atouts (visualisation/discutions)
Épée de l'Âme (absorption / redirection)
Avatar du printemps (cerf / résistance aux compulsions / force)