AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Blake Correy, enchanté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Fév 2018 - 13:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
l'Enchanteur.
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1992
ϟ Arrivée à Star City : 31/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 287
ϟ Nombre de Messages RP : 88
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Célébrité : Bernardo Velasco
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : enchanteur, artiste (peinture et sculpture)
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : hétérochromie (yeux verts, petites touches d'or dans les yeux)
Semble ne pas vieillir
ϟ Pouvoirs : Enchantement ("Charme"/"tempestus"/Hommes/bêtes/objets)
Animation d'objets
Création de portails
Création d'atouts (visualisation/discutions)
Épée de l'Âme (absorption / redirection)
Avatar du printemps (cerf / résistance aux compulsions / force)


Informations Personnelles

ϟ Nom : Correy
ϟ Prénoms : Blake (Aidan)
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Âge : 26 ans
ϟ Date de Naissance : le dernier passeport falsifié mentionne 2 décembre 1991
ϟ Lieu de Naissance : le même passeport indique Sydney, australie.
ϟ Nationalité : le même passeport indique Sydney, australie
ϟ Orientation : Homosexuel
ϟ Métier : Artiste (peinture / sculpture) / modèle vivant


Administration

ϟ Avatar : Bernardo Velasco
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Pseudo : Brume
ϟ Âge réel : tuit ans et demi
ϟ Parlez-nous de vous : j'adore l'art, le ciné, le jdr, les jeux, les voyages, les massages etc
ϟ Comment avez-vous connu le forum ? recherche google et butinage :)
ϟ Que pensez-vous du forum ? tres enthousiasmant :)
ϟ Quelques conseils à donner ? graphisme peut etre un peu chargé, mais ce n'est qu'une question de goût



Historique

Il existe certaines méthodes pour se remémorer les premières images qui s’impriment sur notre rétine à la naissance. Certaines sorcières, crachent dans leur chaudron jusqu’à avoir une vision, d’autres dansent nues, offrandes en mouvement à un dieu tutélaire, d’autres encore, de nos jours, déforment leur écran d’ordinateurs jusqu’à voir des images issues du passé. Et puis tous ses charlatans new Age qui veulent vous faire entrer dans une phase régressive pour 500 euros, moyennant quoi vous devez surement être la réincarnation de Cléopâtre ou de Vercingétorix. Pour ma part, lorsque je me remémore une bribe, je danse avec cette bribe, je lui susurre des mots doux, je lui chante mon envie de savoir, de revenir à elle, du temps où elle était flamboyante et vivace. Alors danse, petite bribe de souvenir, et remémore-moi à quel point ma mère était belle et terrible.

Mon cri s’était perdu parmi les cris des bêtes et des hommes travaillant aux champs, pour le bon roi Brian Boru, maitre de l’Irlande du sud, que l’on nomme aujourd’hui l’Irlande médiévale. Je n’ai pas poussé ce cri dans une famille aisée, mais elle était aimante. La longue chevelure aile de corbeau de ma mère à longtemps été mon hochet favori, mes petites mains potelées n’ayant pas vraiment d’autres jouets ni le loisir d’en avoir. Je n’étais pas malheureux, je n’avais pas ce concept qu’il y avait mieux, plus grand, plus riche ailleurs. Mon père travaillait aux champs et était réquisitionné en cas de guerre, ce qui arriva bien sûr, puisque c’était inévitable à cette époque. Il n’y eut nul chant de gloire à sa bataille, mais un chant d’honneur à son enterrement. Je pouvais marcher alors, et voir, et comprendre. Et je compris bien vite qu’il allait falloir que j’aide ma mère, pour que nous puissions survivre elle et moi. Mon travail dans les champs me permis donc de développer une musculature honorable et la possibilité de garder notre petite maison.

Il y avait quelque chose de singulier chez ma mère. Elle ne ressemblait pas aux paysannes du coin. Elle était grande, svelte, une peau très claire, de longs cheveux, elle semblait jeune, et en pleine santé. Il ne fallu pas longtemps pour qu’un seigneur local, Mael Fanhailam, la remarque et la courtise, ou plutôt l’exige. Ma petite maison chaleureuse devint donc une demeure seigneuriale froide et sans âme. Je ne voyais plus trop ma mère, car l’on m’imposait à présent une éducation qui était selon elle une chance, et selon moi un calvaire. Cette situation était loin d’être normale, un seigneur n’épousait pas une paysanne. Mais au jour d’aujourd’hui, je sais d’où me viens mon pouvoir, alors après tout, pourquoi en vouloir à une femme qui voulait avant tout préserver sa vie, et celle de son fils au yeux si particuliers. Oui, j’avais les yeux verts mouchetés d’or, et j’avais échappé au bucher de peu, toute la force de conviction de ma mère ayant été nécessaire pour ça.

Cependant, mon calvaire allait aussi devenir l’écrin de ma passion. Très vite je remarquais les nombreuses tapisseries et tableaux de la demeure et me mis à éprouver une réelle passion pour l’art. Mon physique étant ce qu’il est, à l’âge de 15 ans, je fu remarqué par le portraitiste du seigneur Fanhailam, qui lui demanda l’autorisation de me peindre. Il accepta, ma mère tout comme moi n’ayant sur ce point aucun droit. Les séances étaient longues et éprouvantes, mais je devins rapidement une source d’inspiration. Je connus ainsi plusieurs maitres d’art, et, observant leur façon de faire, et la peinture sécher, je me mis, à mes heures perdues, qui étaient rares, à peindre à mon tour. Cela me semblait facile, joyeux, intéressant. Alors je fus autorisé à me former sous l’égide d’un peintre de wexford, près de la côte. L’on racontait que des vikings s’y mélangeaient à la population, ce qui faisait bien sur déborder mon imaginaire.

Le jour ou tout bascula fu sans doute celui ou Mel Fanhailam, mon nouveau père, voulu restaurer une tapisserie du grand hall principal. Les artisans et leur maitre vinrent et ce dernier fut pris d’un besoin impérieux de fabriquer une tapisserie me représentant, et de l’offrir en cadeau, comme un honneur. Le seigneur mon père accepta, non sans étonnement, vu la somme de travail exigé, et, quelques mois plus tard, la promesse devint un fait, et fut accrochée au premier étage, bien à l’abri derrière un tissus de protection écru. Elle ne devait être révélée que le lendemain, en grandes pompes, mais j’étais pratiquement fiévreux à l’idée de braver l’interdit et la voir avant tout le monde. Aussi, alors que tout le monde dormais, munis d’un chandelier que je posais à même le sol, et me hissant sur la rambarde, je fis glisser le tissus de protection et faillis tomber d’admiration. Je me voyais, représenté non seulement comme j’étais, à 15 ans, mais également à celui que j’aurai plus tard, environ 25 ans, tel que me voyais l’artiste. Je me trouvais magnifique, dans sa vision, et avait du mal à m’associer à cette représentation. Les entrelacs de fils, d’or, de vert et de mordoré se mêlant aux trames du tissus, pour arriver à ce moi adulte, en pleine possession physique de mon corps, visiblement en parfaite santé.

Quelque chose en moi se déclencha. Quelque chose de très profond, comme une résonance, et un langage ancien me vint aux lèvres, ainsi que des gestes compliqués. J’eus l’impression de murmurer à ma propre conscience, et quand les mots furent prononcés par une voix que je ne me reconnaissais pas, j’eus l’impression d’un motif complexe et tissés qui se dilata dans la trame du temps et de l’espace, comme une onde à la surface d’un lac, et j’en eut le souffle coupé. Je me sentis comme aspiré vers ma représentation future.

Je me mis à saigner des oreilles, des yeux. Abondamment. Ma mère arriva comme une furie, cheveux en batailles, des yeux furibonds observant la scène.
« non ! c’est beaucoup trop tôt ! qu’a tu fais, Aidan, fils de Bowes », ce qui était mon prénom à l’époque. J’étais interdit, mais ce qui me choqua le plus, ce fut de voir ma mère me prendre par la main, après avoir roulé ma tapisserie, et nous faire entrer dans une autre, représentant une mer turquoise dans un paysage lointain, ce qui était rare. Je ne peux, encore aujourd’hui décrire pleinement la sensation. Je sentais littéralement les fibres du tissu sur ma peau, et nous nous retrouvâmes comme par enchantement loin de la demeure, loin de notre vie d’alors.

Ce qui se dit alors entre elle et moi ne sont pas des choses à divulguer si facilement. Mais elle me mit bien en garde de préserver coute que coute la tapisserie me représentant, et m’expliqua comment je devais développer et me méfier de mes pouvoirs. Elle était une sorcière, et elle me nomma enchanteur. Je sus alors que j’avais eu un autre père avant le soldat de fortune. Un père qui me conférait, tout comme ma mère, mes pouvoirs singuliers. Elle pouvait voyager sur notre contrée, elle me fit comprendre que je pourrai voyager dans d’autres réalités. Le concept me donna le tournis et continue de le faire, encore aujourd’hui. J'appris également que ce que je tenais pour acquis, ce précieux souvenir et l’éruption de mon pouvoir qui me permit de capturer mon âme dans la tapisserie n'était qu'un système de défense pour appréhender une réalité autrement trop complexe pour moi à l'époque. (rp flashback pour ce passage).

Le temps passa. Lorsque j’atteignis, solitaire, mes 25 ans, j’étais un artiste accompli et adorait peindre. Je développais des aptitudes particulières, sachant parler aux choses et aux concepts, arrivant a animer mon environnement, et me sentant ainsi moins seul. Je sus alors que je ne veillerai plus, tant que la toile serait préservée. Je compris aussi que lorsque je passais trop de temps loin d’elle, je devenais froid, distant. Je jurai de ne pas devenir cette personne et d’essayer, au contraire, de propager l’émerveillement à travers diverses formes d’art. Je n’ai pas réellement traversé les siècles, comme on pourrait le croire. En vérité, je finis par entrevoir certaines autres réalités, mon monde mais avec des divergences, et à des niveaux temporels différents. Je pris donc quelques raccourcis à travers l’histoire, ne me déplaçant pas dans le temps, ce qui m’est impossible, mais à travers des réalités différentes. Je connus quelques moments particuliers, évitant des guerres, m’impliquant dans d’autres. Je finis par m'installer en Australie, travaillant pour le musée d'art moderne de sydney de temps en temps. Comme modèle également. Et puis le climat me plaisait bien, même si je restait inexplicablement plutôt clair de peau. Mes excursions ne s’arrêtèrent pas pour autant. Chaque fois, je devais me refaire à la nouvelle réalité, mais mes craintes étaient infondées. Je pensais que je voyageais dans le temps et que j'aurai eut à apprendre à chaque fois des centaines d'années de manques, et d'histoire, faisant de moi un inadapté. Mais depuis j'ai appris que c'était des réalités différentes, et que atteindre une nouvelle réalité vous "accordait" en quelque sorte avec elle, pour justement ne pas avoir ce décalage. ça ne signifiait en rien que je pouvais tout savoir, mais juste que l'essentiel pour être adapté me parvenait.

Et puis il y eut cette rencontre en particulier. J’étais dans un monde baigné de deux soleils, même si l’un des deux était pratiquement invisible et peu actif. Je faisais depuis quelques années déjà des toiles et des sculptures particulières instillant un petit enchantement en elles, ce qui me permettait de connecter mes œuvres entre elles, et renforcer cette idée d’enchantement. A travers les dimensions, donc, même si j’en connaissais finalement peu, je sentais se renforcer non pas mon pouvoir, mais l’enchantement. Et la joie que j’en éprouvais et voulais partager.

Je fus immédiatement happé par le magnétisme se dégageant de la personne qui était en même temps que moi dans la boutique d’art. Je venais vendre une sculpture représentant un homme-loup hurlant à la lune, avec des détails ciselés, très fins, et une impression de vivant se dégageant de l’ensemble. Le regard qui se posa sur moi et mon œuvre me transperça, et je sus que cette personne ressentait la magie. Il me serra spontanément la main

« je vous l’achète. Je m’appelle Dante. »

Je sus que ce ne serai pas finit. Que lui et moi nous arpentions à présent une route avec de nombreux embranchements et croisement communs. Il m’a donné une carte, je lui ai donné un atout. Il m’a parlé de parfum, je lui ai fait écouter des murmures magiques. Il m’a démontrer les substrats alchimiques, je lui ai chanté l’essence…Je sus également que ce n'était pas la première fois que je le rencontrais, et compris comment notre première rencontre avait tellement changé ma vie.

Je vint ensuite souvent dans sa dimension, ou les héros extraordinaires, les pouvoirs et l'émerveillement semblaient acceptés. J'y vit des moments spectaculaires, et compris à quel moment les hommes tentèrent de comprendre d'ou venait le don. En 1986 les scientifiques de cette terre isolèrent les gènes berceaux des pouvoirs et de l'intelligence. Les implications métaphysiques me fascinèrent. ma propre terre était bien moins avancée, bien sur.
Quand, au cours d'une autre de mes incursions, je compris qu'ils affrontaient des extra terrestres, aux alentours de 2010 de ce temps de réalité, je me sentis mal. A bien des aspects, j'étais, techniquement, extra terrestre aussi.. Je pris la fuite, et ne revint que plus tard.


(…)

Lorsque je finis par visiter sa dimension de nouveau, pour m'y installer, ce fut pendant une très mauvaise période. Une invasion, qui m’inquiétait au plus haut point, par son côté destructeur. De nombreuses œuvres furent détruites, mais il y avait, parallèlement, ce besoin impérieux de comprendre, de découvrir, et même la peur était source d’émerveillement. Me restait à savoir quoi faire avec cet état actuel et comment je pouvais m’impliquer.

Je m’installai donc comme artiste, et comme modèle, afin de me fondre dans ce nouvel environnement, ne sachant pas encore vraiment comment il allait m’impacter et comment j’allais l’enchanter si toutefois c’était possible.



Dossier Médical

ϟ Corpulence : Blake est athlétique, musclé sans trop l’être, se gardant bien de ne pas tomber dans la musculation intensive, qu’il trouve grotesque.

Il pratique le CrossFit, la natation, et le iai-do, ainsi que la danse, ce qui l’aide à garder un physique avenant mais dans la retenue.

Il aime s’exprimer avec son corps autant qu’avec ses pinceaux et il a d’ailleurs servi souvent de modèle pour arrondir ses fins de mois.
ϟ Visage : Sa peau assez claire peut rapidement dorer, et pendant sa période australienne c’était le cas.

Son visage est avenant, et son sourire ravageur. Ses yeux sont principalement verts, mouchetés d’or, mais il faut s’approcher pour s’en apercevoir.

Ses cheveux sombres sont souvent en bataille, et de petites fossettes apparaissent lorsqu’il sourit, ce qui est courant. Un nez plutôt fin et une barbe de trois jours entretenue.
ϟ Particularités : Ces yeux sont bien sur particuliers (les « paillettes d’or ») sont assez étranges.

Il a également un tatouage au niveau du pec gauche et épaule gauche, représentant un phénix dont les plumes deviennent des feuilles, ou l’on peut voir quelques esprits de la foret se cacher entre les entrelacs d’encre.

ϟ Qualités et défauts : L’on pourrait croire que les siècles traversés lui auraient donné une grande sagesse, ou même une grande pondération.

Et bien non, il a gardé en quelque sorte son âme d’enfant, et est curieux de tout, et de tous. Il est capable de s’émerveiller, encore et encore, de ressentir, de vivre les choses à fond et rien ne lui fait plus plaisir que de susciter l’émerveillement à son tour.

Le simple fait d’être un enchanteur lui apporte une grande joie, qu’il adore partager.

Il peut cependant parfois être très froid, comme détaché, voir cynique, lorsqu’il passe trop de temps sans voir sa tapisserie, qui contient son essence figée. Il devient alors irascible, et ses phases de colères sont spectaculaires.

Il adore plaire, être le centre de l’attention. Pour autant, ce n’est pas du narcissisme, mais peut être un manque de confiance, ou simplement un défi.

Il déteste le banal et le gris. Il préfère la flamboyance, le panache, la séduction et l’imaginaire.

D’un naturel plutôt charmant, il aime rire, faire des blagues, et est plutôt bonne pâte dans sa phase normale. Il est d’une grande loyauté, et met un point d’honneur à tenir ses engagements.

Pour autant n’allez pas croire qu’il soit tout droit sorti d’un dessin animé pour enfant. S’il le faut, il emploiera la manière forte, parfois de façon très créative.

Il aimerait pouvoir partager sa longue vie avec quelqu’un , mais il n’est pas aisé de rencontrer un homme à qui il pourrait plaire, et qui pourrait… durer…
ϟ Goûts et dégoûts : Passionné d’Art, Blake le pratique lui-même. Que ce soit la peinture, la sculpture ou les formes plus modernes d’installation, de vidéographie, même le V-jay.

IL adore découvrir de nouvelles manières d’exercer ses différents Arts, y compris l’enchantement. Il n’hésitera pas donc à ouvrir certaines portes interdites, ou mélanger ce qui ne devrait pas être mélangé, pour voir si ça fait un joli feu d’artifice ou une explosion grotesque.

Une position figée, un manque de créativité ou d’ouverture d’esprit aura tendance à vite l’agacer, il ne supporte pas l’intégrisme sous toutes ses formes et encore moins les postures de servitudes sans interrogation.

Ainsi, souvent, il a pu être en conflit avec des professeurs qu’il jugeait trop cynique ou figés dans leur enseignement. De même, il a pu aussi grandement admirer des étudiants, professeurs, ou artistes pour leur aptitude à susciter l’enchantement de façon naturelle.

Il aime la cuisine, découvrir de nouvelles saveurs. Il aime la danse, le mouvement, l’évolution.

Il déteste les dogmes, les expériences interdites, les idées reçues, tout ce qui est figé. Il a aussi beaucoup de mal avec les gens qui se plaignent mais ne tentent rien pour changer leur situation.
ϟ Rêves et peurs : L’enchantement à quasi disparu de la terre. Son rêve le plus profond serait de redonner cette joie particulière aux gens, et faire en sorte que cet Art redevienne source de plaisir et de surprise.

Il rêve de batailles épiques, de chevaliers modernes, de bravoure, tout ce qui lui semble à présent pratiquement perdu.

En développant son don, il aimerai constituer une grande collection d’art, et qu’elle se développe partout dans le monde, avec dans chaque œuvre une parcelle d’enchantement, pour que les gens redécouvrent cette joie, cette envie, cette créativité.

Son essence étant en partie imbriquée dans une tapisserie médiévale, sa grande crainte serait bien sûr que quelqu’un la découvre et s’en serve ensuite contre lui pour le contrôler ou même le détruire.

Pour parvenir à ce rêve, il essaie de diffuser son art dans différentes dimensions, créant ainsi une sorte de pont d'enchantement entre elles et facilitant cette énergie.


ϟ Quelle vision votre personnage a-t-il des autres ? Blake se sent proches des artistes en général. L’âge importe peu, tout comme leur genre. Il est relativement méprisant avec ceux qui sont trop fermés d’esprit selon lui. Sa longévité étant particulière, il ne souffre pas du syndrome « je leur survivrai bien longtemps après leur mort », car pour que sa longévité perdure, il doit régulièrement visiter sa tapisserie. Se faisant, il ressort « comme neuf », avec son syndrome Peter pan, et redécouvre les relations humaines avec délice. Ainsi, il pourra sans problème s’attacher aux gens, sans cynisme, mais avec une réelle angoisse de les voir vieillir, et de devoir s’éloigner d’eux pour leur bien.

ϟ Où se placerait-il dans l’échelle qui va du Super-Vilain au Super-Héros ? Blake aime agir, se voyant comme, au choix, un chevalier moderne, ou celui pouvant les aider, tel merlin l’enchanteur des légendes. De ce point de vue, il a déjà participé, parfois dans l’ombre de la gloire d’un héros, à des opérations veillant à rétablir un équilibre, ou à éradiquer une menace contre l’humanité.

Cependant, tenant à son indépendance, il n’agit que lorsque l’envie lui prend.
D’un autre côté, il a déjà volé des choses dont il avait besoin, et tuer des personnes qu’il estimait avoir fauté gravement. Au regard de la justice, ces personnes auraient sans doute été incriminées, mais la phrase « on ne fait pas justice soit même » à parfois peu d’écho en lui.

ϟ Est-il prêt à tout pour arriver à ses fins ? Blake a une morale élastique, mais un grand sens de l’honneur. S’il il s’est engagé auprès d’une personne, il ne la trahira pas. En revanche, s’il lui faut faire un peu de ménage pour arriver à ses fins, il pourrait le faire également. Globalement, il a un sens moral plutôt tourné vers le bien. Si on devait le définir selon l’orientation de certains jeux, auxquels il aime jouer, il serait « chaotique bon ».

ϟ Serait-il prêt à blesser ou tuer pour gagner un combat ? Sans hésiter, oui. Il pourrait parfaitement blesser ou tuer pour gagner un combat important. La plupart du temps, cependant, il se contenterait de mettre hors d’état de nuire de façon plus subtile. Il lui est déjà arriver de blesser gravement un adversaire, puis de l’aider à guérir une fois le combat et donc le conflit terminé.

ϟ Pourra-t-il user de violence pour se sortir d'une situation de crise ? En général, Blake utilise des moyens plus subtils. Il essaiera probablement de ruser, forcer son adversaire à commettre des erreurs, trouver un moyen de fuir, et de faire fuir les gens face à une invasion, mais tout obstacle dans cette préservation pourrait rencontrer sa rage s’il le fallait.



Super Dossier

ϟ Groupe et raisons : Indépendants. Blake est tout à fait capable d’apporter son aide à unisson, ou la légion, tout comme leur mettre des bâtons dans les roues si leur objectif contrarie les siens. Il ne cherche pas le pouvoir, mais l’art et le savoir. Il défendra les gens contre une autorité trop dictatrice, ou, par exemple une invasion, avec ses moyens. Il acceptera aussi de travailler en équipe, mais ses buts visent à propager l’enchantement, avant tout. La créativité n’est ni bonne ni mauvaise.

ϟ Pouvoirs et capacités : Maitrise de l’enchantement : faire luire une poignée de porte, faire en sorte qu’une table se débarrasse ou encore qu’une cravate rende plus séduisant. Tous ses effets de base, que l’on peut imaginer autour de l’enchantement. Par la suite, pour des utilisations plus marquées, j’achèterai les pouvoirs spécifiques séparément.Pour les effets ne durant que quelques secondes et anodins, quelques gestes simples ou un murmure suffit. Pour des enchantements durant un peu plus, mais sans grand impact, il faudra une gestuelle, et des incantations. Enfin, pour des enchantements durant plus longtemps, des ingrédients et un rituel seront nécessaire. A noter que des effets particulièrement puissants devront être acheter par la suite.

Création et enchantement de portes : Blake peut dessiner ou enchanter une porte afin de franchir des distances plus ou moins longue, et passer à travers les dimensions. Il lui faut cependant connaitre la destination, au risque de se retrouver dans un environnement hostile ou avoir suffisamment de renseignement sur la destination. c'est pour cette raison qu'il n'a pas réellement visité tant de dimensions que ça, mais plutot des variations de sa propre dimension.

Animations d’objets : Blake peut animer des objets (dont la taille / masse augmentera au fur et a mesure des améliorations). Ceci ne lui permet pas de les faire voler par télékinésie, mais uniquement des les animer. (une chaise se déplace, une porte s’ouvre, un téléviseur s’allume etc.). Il est limité aux objets

Maitrise des atouts : Blake est capable, en pensant a un lieu qu’il connait, ou dont il a une description, ou à une personne, ou un objet, de créer un atout scrutateur. Sa première (et seule pour le moment) utilité est de pouvoir scruter à travers lui. En se concentrant sur la carte dessinée, Blake peut voir à distance le lieu, la personne ou l’objet. Par la suite, ce pouvoir pourra être amélioré pour permettre le contact par exemple. A son entrée a Star City, il est limité à 5 Atouts simultanés. Il faudra l'améliorer par la suite.

ϟ Surnom et costume : Volontairement, il a pris le surnom de « l’enchanteur », puisqu’après tout, il souhaite que ce terme et ce qu’il implique refasse surface. Il n’a pas a proprement parlé de costume, mais il se débrouille toujours pour que son visage ne soit pas reconnaissable.



Informations Complémentaires

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Fév 2018 - 13:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
l'Enchanteur.
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1992
ϟ Arrivée à Star City : 31/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 287
ϟ Nombre de Messages RP : 88
ϟ Crédits : (myself)
ϟ Célébrité : Bernardo Velasco
ϟ Âge du Personnage : 26
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : enchanteur, artiste (peinture et sculpture)
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : hétérochromie (yeux verts, petites touches d'or dans les yeux)
Semble ne pas vieillir
ϟ Pouvoirs : Enchantement ("Charme"/"tempestus"/Hommes/bêtes/objets)
Animation d'objets
Création de portails
Création d'atouts (visualisation/discutions)
Épée de l'Âme (absorption / redirection)
Avatar du printemps (cerf / résistance aux compulsions / force)


Fiche a priori terminée :)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Fév 2018 - 13:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6781
ϟ Nombre de Messages RP : 743
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Bienvenue sur le forum, Blake

Ta fiche est terminée donc on va rapidement s'occuper de toi ! En attendant, tu peux toujours flooder un peu ou passer sur la CB ^^

Je n'ai pas encore lu ta fiche mais j'ai une petite remarque concernant les informations complémentaires. Tu y indiques que ton personnage ne vieillit pas mais ça, ça ne peut pas qu'être un élément de background, c'est un pouvoir à part entière ! Tous les personnages qui ont de telles capacités ont toujours dû les prendre dans leurs pouvoirs, il ne peut donc pas en être différent. Il te faudra donc remplacer un de tes pouvoirs actuels par cette capacité ou simplement oublier cette idée.

Par contre, le point problématique, c'est que j'ai cru comprendre que ton personnage avait déjà 1000 ans, plus ou moins. Ce n'est malheureusement pas possible, parce que pour un pouvoir de vieillissement ralenti ou interrompu, c'est beaucoup trop ! C'est limite une forme d'immortalité, dans le cas présent, ce qui n'est pas possible. De tels pouvoirs ne sont possibles que par une intervention divine ou pour des créatures magiques immortelles mais pas simplement par magie, pour des sorciers.

De plus, si l'on choisit un pouvoir de vieillissement ralenti/interrompu, cela implique que le pouvoir démarre maintenant (ou, au plus loin, au cours du dernier siècle). Pour un pouvoir de départ, il ne sera pas possible de jouer un humain qui a déjà mille ans, parce que c'est juste trop puissant. Si tu veux un personnage aussi vieux, il ne pourra s'agir que d'une créature magique, sinon, Blake devra être né au plus tard au début du XXème siècle (voire à la fin XIXème).

Je préfère te l'indiquer directement parce qu'on te le fera forcément changer au moment de la modération donc comme ça, tu peux au moins corriger directement ! Bien entendu, si tu as des questions, n'hésite pas à demander ^^
Revenir en haut Aller en bas






Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 3 Fév 2018 - 14:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 11117
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Bienvenue à toi sur le forum !

Toutes les modifications demandées par MP ont été opérées et les conseils ont été scrupuleusement suivis ; en dehors de quelques fautes qu'il faut souligner comme des inattentions passagères, je dirais simplement que cette fiche fut à lire un plaisir et que je te souhaite de te creuser un trou durable à Star City !

Tu commences avec un niveau 0, je te l'ajoute à ton profil. Tu pourras le faire augmenter en gagnant des points de réputation, alors n'hésite pas à te lancer immédiatement dans l'aventure. Tu as choisi un de nos Postes à pourvoir, alors tu gagnes 25 points d'inventaire bonus pour ta validation !

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Ensuite tu pourras débuter le jeu, tu peux regarder si une des demandes de ce sujet t'intéresse, sinon tu peux toujours poster la tienne ou demander directement à un membre. Enfin, si tu en as l'utilité, n'hésite pas à aller faire certaines des demandes disponibles ici. En tous les cas si tu as des questions les administrateurs sont à ta disposition ! Je t'encourage aussi à venir flooder et à passer sur la ChatBox ! C'est comme cela que l'on trouve des liens et des sujets le plus facilement, d'autant que ça permet de faire connaissance avec les autres joueurs. Il y a toujours quelqu'un dessus alors n'hésite pas !

Des guêpes, çà et là, volent, jaunes et noires. (P.V.)
Revenir en haut Aller en bas



Blake Correy, enchanté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Demeure d'Anita Blake
» F.T. d'Alexander Blake
» (n°16) Rêves et Réalité [PV Jason Blake]
» La séduction est la clé de l'amour. ♔ ft. Blake (terminé)
» De retour pour vous faire ... [Ft. Blake]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Présentation :: Cartes d'Identité :: Archives des Citoyens :: Indépendants-