AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Attiser, par le Souffle, la flamme de l'héroïsme !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 28 Déc 2017 - 22:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2617
ϟ Nombre de Messages RP : 244
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku
Le jour se levait lentement sur les monts de Tarkhir. Un nuage qui se dérobe, la lune qui se fait belle endormie et le soleil naissant qui dore de ses rayons la face mouillée de la pierre. Une lueur astrale qui, de son éthérée lumière, vint détourer plus en douceur les séculaires pierres des montagnes de ce monde aussi sauvage que vorace ! Dans cette nature féroce comme authentique, voilà longtemps que le sommeil avait déjà quitté certains de ses habitants.

Des explosions, du chaos. L’affrontement bouleversait l'espace et ne laissait rien de l'ancien espace de combat qu'utilisait, jadis, Tarkhan et ses disciples pour s'entrainer avant de préférer la zone des rivières et de la cascade, bien moins galvanisante. Silencieux, le Vieux Maitre observait la saine rivalité opposant son ultime disciple à la chair de sa chair : sa fille Yasova. Bras croisés, il fumait une longue pipe et se tenait assis en tailleur sur l’excroissance rocheuse d’un pan de la montagne.

" Pas mal ! " Grogna notre homme à Yasova lorsqu’elle surgit à sa droite, jambe haut levée pour te lui rabattre avec violence le talon sur le coin de la gueule. Ryan para d’un simple avant-bras dressé et en résulta une onde de choc qui souleva toute poussière de la surface de combat ! Sur son visage, un demi-sourire fleurit face à toute la saveur de ce combat !

Ses poings bandés fendirent deux fois l’air les séparant mais la jeune femme les esquiva de vagues mouvement de tête, se coulant naturelle dans un mouvement de biais pour finalement esquiver le coup de pied chassé que notre héros destinait à son menton. Ryan jura dans sa barbe quand le poing de Yasova lui effleura la lippe et tous deux repartirent dans leurs échanges de coups ! Bien sûr, il aurait pu en terminer en un instant tant il s’imposait des freins, sa vitesse comme sa force n’étant guère employées à leur pleine mesure. Mais c’était là tout l’objet de cette joute : le voir faire preuve de tempérance !

" Arpenter la Voie, ce n’est plus regarder avec tes poings et frapper en fermant les yeux… " Lui avait murmuré le Grincheux quand ils avaient entrepris de retravailler sur ses bases. " La Voie t’offriras le pouvoir de protéger les autres mais en aucun cas cette puissance ne doit être utilisée pour les détruire… Avec ton pouvoir, il t’est nécessaire d’être plus soucieux de la préservation d’autrui que de faire la preuve de ta puissance ! " Les mots s’étaient, alors, fait l’écho de ceux de Dante, quand son ami et mentor l’avait métaphoriquement comparé à un gamin avec une tronçonneuse. " Sois en surpris mais, à l’origine, les Adeptes de la Voie faisaient preuve d’un immense déficit de Force Physique que les Maitres surpassaient par leurs réflexes et leur grâce. " Effectivement, Ryan eut alors du mal à le croire tant le Vieux Maitre avait fait démonstration de sa force immense lors des rares joutes les ayant opposés. " Arpenter la Voie, c’est d’abord reprendre conscience de la fragilité du monde… De sa vulnérabilité. C’est travailler une maitrise de l'esquive rarement atteinte… Car la plus puissante des attaques est celle que l'on livre vivant ! "

Ainsi avait commencé le travail de ces nouvelles fondations dans l’affrontement de la douce mais redoutable Yasova ! Des heures comme des jours entiers, tous deux s’affrontaient dans des joutes où nul vainqueur n’était finalement désigné, de longues semaines durant. Entre eux, nulle rancœur comme compétition. Simplement la naissance d’un lien comme d’une relation où respect mutuel comme affection et admiration serait de mise !

L’avait il prémédité ? Le fait d’opposer à Bang la chair de sa chair, l’incarnation même de la bienveillance. Car dès lors que leurs joutes se terminaient, Yasova irradiait leur présence de ses sourires et berçait leurs oreilles de ses doux rires. Avait il fait exprès de les opposer pour que Ryan soit en permanence dans la retenue ? Constamment focalisé sur sa contenance, faisant preuve de tempérance pour que jamais sa force brutale de la cingle directement. L’avait il réellement planifié ? Possible. Toujours est il que, par ce biais, Black Arm s’était tant et plus éveillé à la concentration et se trouvait, dès lors, bien plus apte à se contenir en toutes circonstances.

Et leurs échanges pugilistiques de se poursuivre… Un nouveau coup partit mais les yeux hétérochromes écarquillés de Ryan se posèrent sur son bras tendu dans le vide alors que Yasova terminait de dérober son corps d’un pivotement de bassin, sans toutefois bouger énormément ! " Tsss… " Souffla-t-il dans un demi-sourire en reprenant de plus belle ses assauts ! La chair de Tarkhan ne lui opposait que de fines esquives basées sur l’observation et la vitesse. Concentrée sur les membres de notre héros comme sur sa respiration, elle aspirait à ne pas relâcher son corps par la fatigue pour continuer de multiplier les esquives. Fut un temps, Bang aurait probablement explosé de rage face à un adversaire qu’il ne parvenait guère à cingler avec une violence terrible. Là… Il apparaissait suprêmement calme et terriblement concentré !

Ne pas penser comme une brute, laisser place à l’amplitude du coup, favoriser le mouvement du bassin pour délivrer un Kick fouetté plus redoutable et douloureux que toutes les frappes approximatives qu’il avait bien pu délivrer jusqu’alors. Mais –surtout- rester à l’affut de la moindre ouverture dans la garde de la jeune femme. Elle survint un court instant, lorsque Yasova se figea –la peau du visage empourprée par tous ses efforts- pour récupérer de ses efforts. " Tsuah ! " Beugla notre homme en se portant vers l’avant pour délivrer un Kick appliqué. Dans un appui parfait, le Légionnaire élança sa jambe arrière avec célérité. La frappe décrivit une courbe assurée à la grande amplitude, accompagnée par une rotation de bassin qui amenait toute sa puissance à la morsure du tibia de notre homme qui trouve, toutefois, l’avant-bras de Yasova dressé comme un bouclier.

" Pas mal… ! " Souffla t’elle d’un timbre sucré qui étira un sourire aux lèvres du terrien. Décidemment, ils n’en avaient pas fini d’échanger des coups… Du moins, si un élément extérieur n’avait pas décidé de jouer le chien dans le jeu de quille en assénant un terrible crochet à la mâchoire d’un Ryan suffisamment interdit pour être cueilli de surprise et se voir projeté avec pertes et fracas contre la façade rocheuse des monts de Tarkhir !

" Oser chercher à faire du mal à ma nièce bien aimée… ! " Sur son perchoir, Tarkhan éteignit sa longue pipe et l’enfourna dans une de ses amples manches alors que sa progéniture se jetait dans les bras du nouvel arrivant dans l’équation. " Oncle Torbhom ! " Original… Mais si les dénominations s’approchaient, les deux hommes semblaient opposés en tous points. Là où Tarkhan avait presque tout du petit vieux rabougri, Torbhom était encore colossal malgré le poids des ans que l’on devinait à ses traits burinés. Culminant à plus de deux mètres, large d’épaule comme épais de bras, un ravagé kimono sombre sans manches fermé par un semblant de shimenawa cintrait son ventre plat comme son large torse. Des yeux ambre sous d’épais sourcils brousailleux, un nez crochu et un long menton façonnaient un visage aux veines épaisses sur le front et aux traits creusés, prononcés, autour d’une épaisse moustache envahissant ses joues. Cheveux longs attachés dans le dos, de nombreuses cicatrices zébraient son corps !

Immédiatement, Yasova tomba dans ses bras pour y apparaitre tellement frêle… Un sourire naquit sur le rude faciès et éclaira les traits d’une immense gentillesse comme d’une souveraine bienveillance. " Je te pensais toujours affairé en Raibura… " Descendu de son perchoir, Tarkhan restait aussi sec et acariâtre qu’à l’accoutumée. " Je suis, moi aussi, ravi de te revoir, frère bien aimé ! " La réplique partit dans un sourire entier que balaya un hurlement : " Hey ! Ca t’amuses de frapper comme çà, sans prévenir, sale connard ? " Passablement énervé, se massant la mâchoire qu’il ne pouvait imaginer brisée, Ryan s’extirpa du monticule de roches sous lequel il avait été enseveli et s’avança –l’énervement chevillé au corps- en direction de cet empêcheur de s’entrainer en rond, une moue boudeuse sur le faciès et la haine dans l’œil.

" Passe ton chemin, morveur… " Torbhom lui adressa un regard où les experts apprécieraient le mépris avant de poursuivre, souverain : " Je ne parle pas aux gamins avec la tête pleine d’air ! " Le sang de Ryan ne fit qu’un tour. " Répètes çà, espèce d’enc… " " Suffit ! " Tarkhan tua la tentative de course de Bang en barrant sa route d’un bras autoritaire. Fulminant mais respectueux, Ryan se mordit la lippe et foudroya du regard un Torbhom au sourire goguenard. Yasova, elle, pouffa d’un petit rire terriblement amusé par la situation !

" Ryan… Je te présente mon jeune frère : Torbhom « l’Orage Moqueur », Maitre du Poing Tourbillonnant Briseur de Fer ! " Peu impressionné par ces titres lui donnant l’étrange impression d’être face à un pachyderme, Ryan marmonna des formules de respect qui jamais ne lui apparurent aussi vide de sens. " Ton nouveau protégé ? " Gaussa le colosse avant de partir dans un rire attaquant la contenance du terrien. " Il pisse du lait ! " " Ryan est un jeune homme de qualité arpentant la Voie avec plus d’abnégation et de courage qu’il n’est permis de le croire ! " Les mots surprirent tant notre héros qu’il en écarquilla de grands yeux rivés sur la malingre silhouette de son Sensei. Il ne put guère voir l’expression fermée qui passa sur le visage de Torbhom, un court instant… De son timbre rocailleux, le Professeur informa soudainement l’élève : " Je considère la première étape de ton voyage comme étant désormais achevée, combattre Yasova ne t’est plus, désormais, d’une grande utilité. " Les deux adversaires de ces dernières semaines échangèrent un regard où la promesse de poursuivre leur joute n’était en rien dissimulée. Et Tarkhan de poursuivre : " Puisque tu nous honores de ta présence, que dirais-tu d’éprouver toi-même ce Novice, frère bien aimé ? Peut-être en saisiras-tu, ainsi, toutes les promesses… "

De Torbhom ou de Ryan, impossible de distinguer qui étira en premier un sourire se voulant terriblement carnassier !
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 25 Fév 2018 - 19:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2617
ϟ Nombre de Messages RP : 244
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku
Le combat durait depuis des heures dans les contreforts des monts de Tarkhir. Aucun des deux adversaires n'avait pris d’avantage décisif sur l'autre jusqu'à présent. La plupart des coups n'atteignaient -d’ailleurs- jamais leur but, mais pour chaque poing qui s'abattait, un pied frappait à son tour !

Silencieux, Tarkhan profita d’une respiration dans l’affrontement pour fumer à sa longue pipe, assis qu’il était sur un rocher, dominant le panorama du combat. A ses côtés, Yasova plissait ses grands yeux pour chercher à vertement distinguer les coups échangés à une vitesse proprement ahurissante. De ses doigts, elle triturait sa lippe, se questionnant sur l’état de santé des deux combattants impliqués. Le Vieux Maitre, lui, singeait la figure du Sphinx en demeurant incroyablement flegmatique.

Ryan et Torbhom se sourirent l'espace d'un instant. Le Maitre du Poing Tourbillonnant Briseur de Fer se frotta les côtes, là où la jambe du terrien avait bien failli lui faire mal, et Bang passa ses doigts sur sa joue portant encore les stigmates d'un coup de poing rageur de son adversaire. Depuis des semaines, les deux homme ne cessaient de s’éprouver dans des joutes de plus en plus âpres, de plus en plus intense… Yasova ne comptait plus les quantités d’onguent dont elle avait dû enduire la peau du disciple de son père sortant, toujours, incroyablement éprouvé de ces combats qui n’avaient rien de factice ! D’autant qu’à chaque fois que le Légionnaire pensait partiellement combler le gap qui le séparait du vieux combattant, ce dernier le gratifiait d’une correction plus sévère encore. Cet affrontement là ne ferait pas exception…

Dans un synchronisme parfait, ils se jetèrent l'un sur l'autre et le combat recommença !

Le poing de Torbhom passa de nouveau très près de la tête de Ryan qui riposta d’un immédiat direct devant lui. Le coup ne trouva guère sa cible car l’Orage Moqueur s’était coulé -d’un mouvement vicieux- dans la garde du terrien pour se retrouver derrière lui. Lorsqu'il frappa à son tour, Torbhom ne rencontra que du vide : Black Arm s’était dérobé en pivotant sur lui pour placer une vive série de trois coups de poings aux trajectoires surprenantes. "Excellent Ryan !" Tonna le Vieux Maitre. Etonné par la technique inédite, il esquiva mais un des coups le manqua de très peu. "Tu commences à faire beaucoup moins de mouvements inutiles !" Le terrien ne tira aucune gloriole de la remarque, se contentant de renifler tout en armant une nouvelle frappe.

Tapotant la tête de sa pipe contre le roc pour en vider le foyer, Tarkhan approuva silencieusement la remarque de son cadet. S’il n’en faisait pas la démonstration, il était fier des progrès de son disciple capable de tenir tête à un Maitre chevronné. Toutefois… Le Grincheux plissa les yeux à la recherche de preuves pouvant étayer ses suppositions. C’est qu’il avait la vague impression que le style de Bang était en complète mutation…

Ainsi, Tarkhan réussit à apercevoir son frère qui se déplaçait de nouveau pour une autre attaque. Ryan frappa de son poing pour intercepter sa trajectoire. Surpris, Torbhom recula pour éviter l'attaque et fut frappé au menton par un talon surgi de nulle part. "Mais… C’est ma technique !" Tarkhan en vint à la même conclusion que son enfant, surpris car son disciple n’avait vu cette attaque qu’une fois. Plus encore, le Vieux Maitre s’étonnait de la diabolique façon qu’avait eu son disciple de prévoir le mouvement de son adversaire. Seuls ses réflexes permirent à Torbhom d'éviter l'attaque suivante mais Ryan la mua en une saisie sournoise. Tournoyant sur lui-même, le Légionnaire envoya l’Orage Moqueur fracasser un flanc de mont dont les débris ne manquèrent pas de l’ensevelir. Une fois la poussière retombée et les roches déplacées, Torbhom se redressa avec un sourire goguenard.

"C’est ce que tu veux ?" Fit l’ancien au jeune. "Tu veux vraiment te battre ?" "Pas la peine de continuer à ce rythme !" Retorqua notre homme dans un sourire cruel. "L’échauffement est terminé, tu ne crois pas ?" Aux côtés de Tarkhan, Yasova déglutit avec difficulté. Torbhom partit dans un rire qui roula longtemps entre les monts de Tarkhir. Ryan, lui, se contentait de le regarder dans le plus pur silence alors que son visage n’exprimait aucune émotion. "Tu m’as l’air beaucoup trop sûr de toi, gamin !" Cette phrase à valeur d’avertissement avait précédé bien des dernières raclées récoltées par le terrien. Serrant les poings, le Maitre du Poing Tourbillonnant Briseur de Fer se figea dans une garde résolument offensive.

Le moment décisif était arrivé. Ryan eut un frisson qui l'agita des pieds à la tête. Puis il s’agenouilla sous le regard interloqué de l’ensemble des observateurs. De sous les jambes de son pantalon de Gi noir il extirpa d’épais manchons d’un tissu terne. Puis il dénoua l’haramaki - une large ceinture rembourrée japonaise- portée autour de son abdomen avant d’ôter l’haori passé sur ses épaules pour dévoiler son sempiternel haut noir moulant dépourvu de manches. "Tu penses qu’ôter quelques vêtements t’aidera à…" Le vacarme induit par la chute des différents habits au sol coupa Torbhom dans sa moquerie. Tous comprirent alors qu’ils étaient lestés… Dans d’infâmes proportions. "Par quel maléfice… ?" Questionna Tarkhan à haute voix. "J’ai demandé à Dante…" Rétorqua simplement notre homme, sans quitter l’Orage Moqueur du regard. Les talents de Golodon avaient fait le reste…

"Après avoir affronté l’invasion, le Kraken, le Titan de la Nausée, j’ai beaucoup réfléchis." Grogna notre homme face à un Torbhom intrigué. "Je me suis dit que si des adversaires aussi fort apparaissaient de nouveau et que je ne progressais pas, je ne pourrais pas protéger mes amis, ni la Terre !" Un instant, le Vieux Maitre crut voir une aura brillante passer sur la silhouette de son disciple. "Alors… J’ai cherché des moyens de progresser plus encore !" Un sourire froid et impitoyable étira les lèvres de Ryan.

Le vent commença à s'élever sur la montagne. La poussière soulevée par les précédents affrontements fut chassée par cette brise surnaturelle. Bang serra les poings et sentit sa puissance frémir… Puis il se cambra en arrière, et émit un cri assourdissant ! L'énergie se mit à radier du terrien en ouragan. Une véritable tornade de Qi se souleva autour de Ryan ! Black Arm sentit son esprit s'enflammer jusqu'à lui faire mal. Des étincelles claquèrent tout autour d'un terrien dont le visage affichait la plus inflexible détermination et une dureté inexprimable. Une aura de couleur extrêmement pâle l'entourait mais l’on ne retrouvait aucune chaleur réconfortante dans ce Qi. Rien d’autre qu’une froideur mortelle.

"Quand donc as-tu… ?" La question de Torbhom flétrit sous le regard que lui adressa cette paire de prunelles subtilement décolorées. "Cela fait des mois que je m’entraine…" Rétorqua froidement notre héros. "Des semaines que je me bat sans cesse !" Vociféra t’il avant de grincer des dents, prélude à une dernière saillie presque hurlée : "Sur Terre, j’ai cru plusieurs fois mourir !!!" Le sourire de Torbhom eut toute la succulence du beurre rance et Ryan y répondit en esquissant sa garde, ressentant la subite poussé d'adrénaline qui survenait dans les instants précédant les grands affrontements.

Pendant quelques secondes, le silence le plus absolu régna sur la montagne alors que les deux adversaires se regardaient droit dans les yeux. Vétéran de mille affrontements, Torbhom n’allait pas se laisser impressionné par un peu de Qi et quelques lests tombés au sol. Comme s'il avait pu entendre sa pensée, Ryan disparut soudain de sa vue. Désemparé, le Maitre tourna rapidement la tête et vit le terrien derrière lui, les bras croisés, et ses yeux pâles rivés sur lui. Une goutte de sueur coula le long de sa colonne vertébrale à l’idée d’être surclassé sur le plan de la vitesse. Le combat allait être âpre… Dans un cri perçant, l’Orage Moqueur se jeta en avant. Son poing ne rencontra que du vide, mais il sentit, en revanche, qu'un coude s'enfonçait dans ses côtes. Torbhom donna un rapide coup de genou qui fit reculer Ryan. Mais ce dernier avait de nouveau dispar, et seul son instinct permit au Vieux Maitre de bloquer à deux mains le coup de pied qui vint de derrière lui. Un coup puissant, porté avec une précision absolue, qui l'aurait sans doute envoyé valser au loin s'il l'avait atteint !

"Cette fois, on va voir qui gagnera !" fit Ryan d’une voix qui ne laissait transparaître aucune émotion si ce n’est de l’arrogance. Torbhom se contenta d'un bref sourire avant que ne reprenne le combat au corps à corps. "Ils… Ils sont incroyables !" Souffla Yasova alors que les échanges de coups tonnaient dans les montagnes comme l’eut fait la foudre craquant dans l’orage, le typhon… Tarkhan ne réagit guère, scrutant les échanges d’un œil curieux. Passée la surprise de l’augmentation drastique des capacités physiques de son disciple, le Grincheux fut surpris de constater que ce dernier contrôlait étonnement bien le flot de son Qi. Tenir ainsi son cadet en échec relevait de l’authentique exploit mais avait le don de lui remémorer de bien sombres souvenirs…

Torbhom jura tout haut : il avait de sérieux problèmes à contenir son adversaire ! Pire que tout, il se rendit compte qu'il transpirait maintenant à grosses gouttes et qu'il haletait, tandis que Ryan ne montrait absolument aucun signe de fatigue. Pourtant, il sourit. Ce combat était le plus formidable qu'il ait disputé depuis longtemps ! Dans un cri déchirant, Torbhom se jeta en avant et lança un bras en avant, dans la direction d’un Ryan surprit par cette nouvelle vitesse diabolique. Le terrien fut frappé de plein fouet à la tête par le souffle d'air comprimé et en fut un instant ébloui. Il reprit rapidement ses esprits, mais les deux poings du Maitre s'enfonçaient déjà dans son ventre. Il se protégea tant bien que mal, mais ne put éviter un nouveau coup qui lui coupa le souffle !

D'un geste brusque, Torbhom l’accabla d’un coup de poing qui le projeta en arrière. Ryan maudit son adversaire d’être aussi fort et résilient, de toujours se hisser plus haut que lui pour le corriger comme un débutant ! Bang reprit un instant sa respiration. Son corps lui faisait maintenant mal de toutes parts. Il fut fauché par un puissant coup de pied et resta un instant plié en deux sous la douleur. L’autre venait -encore- de lui briser quelques côtes. Notre homme avait la désagréable sensation que se répétait sans fin le scénario de sa défaite. De rage, il serra les dents, bien décidé à ne pas faillir une nouvelle fois alors qu’il esquivait, par pur réflexe, une nouvelle frappe et que son aura pâle disparaissait tout à fait…

Tentant mentalement de juguler le flot de son Qi aux limites de son corps, Ryan courba soudain ses doigts et plaça ses deux mains ensemble au niveau de sa poitrine, une paume de main dans l'autre … Les deux frères furent saisis de la même stupeur en ressentant pleinement, et dans toute son intensité, la terrible puissance qu’amassait Bang. De rapides éclairs couraient sur tout son corps, l'enveloppant d'une lueur irréelle. Puis il rabattit les bras devant lui et projeta le plus puissant rayon de Qi qu’il n’ait jamais réalisé en hurlant comme un damné.

Un énorme nuage de poussière tourbillonnait tel un Dragon sombre au-dessus du choc alors que, face à se capharnaüm haletait un Ryan aux bras toujours tendus et au regard perdu dans la poussière. Le Légionnaire savait qu'il avait de nombreux os brisés et qu'il avait également des blessures internes. Le sang coulait de son nez et de sa bouche, ainsi que des innombrables blessures sur tout son corps. Il tenait à peine sur ses jambes et se sentait vidé de toute énergie comme en témoignait sa chevelure platement retombée sur sa tête. Tout souffle l’avait quitté après qu’il n’ait porté son attaque avec l’énergie du désespoir. Lentement, il releva la tête et chassa d'un revers du bras le sang qui lui coulait dans les yeux. Torbhom était toujours là. Indemne ou presque. Et maintenant, dans ses frusques déchirées, il approchait. Ryan sentait qu'il ne pourrait rien faire. Il tenta de se mettre dans une position de défense convenable mais ses jambes refusèrent de bouger. Il jura à haute voix : "Et merde... !"

"C’était pas mal, gamin !" Le sourire débonnaire du Maitre désarçonna le disciple autant que la main rassurante qu’il posa sur son épaule. A sa grande surprise, Ryan crut lire un semblant de respect dans les yeux de son adversaire qui poursuivit de plus belle : "C’est un très bon Qi que tu produis là. Mais tu perds encore trop d’énergie à essayer de le contrôler !" Hagard, Ryan buvait les paroles de son mentor tout en se demandant comment il pouvait bien faire pour ne pas éprouver à son égard la moindre colère. "Un petit gars avec ta vigueur et ton endurance devrait plus raisonner en terme de puissance que de contrôle !" "Cela suffira pour aujourd’hui." Tonna un Tarkhan descendu de son perchoir et qui désigna bien vite son disciple presque évanoui de sa longue pipe. "Yasova, les Onsen. Je crois que notre Ryan a bien besoin de récupérer…" Et la jeune femme au visage inquiet de charger Ryan sur son dos pour satisfaire aux ordres de son vieux père. Silencieux, les deux frères accompagnèrent du regard la descente des deux jeunes gens vers la vallée.

"Cesse donc ta comédie avec moi." Commanda sèchement l’ainé à son cadet. Presqu’aussitôt, Torbhom posa un genou à terre et y vomit un flot de sang. Dans son dos se dessinait les ecchymoses de l’impact qu’il avait surmonté tant bien que mal alors que ses vêtements ravagés dévoilaient des chairs brûlées. "C’est le second de tes disciples à si durement me cingler !" Grogna Torbhom en se relevant, essuyant d’un revers de bras sa moustache maculée de sang. "Peut-être même plus durement, encore…" Tarkhan ne répondit pas mais il avait lui-même eu cette impression. Un gout rance lui prit la bouche à ces souvenirs qui n’avaient rien d’agréable pour lui. Désormais assis sur une pierre ronde, Torbhom conseilla son ainé d’une voix calme : "Tu ne gagneras rien à lui cacher sa vraie nature… Plus tu tarderas et plus il sera blessé. Il t’en voudra et tu pourrais bien le perdre… A tout jamais !" Là-dessus, Tarkhan porta un regard brillant vers le ciel se moirant des couleurs de la nuit et du scintillement des étoiles, répondant finalement d’une voix triste, tellement triste : "C’est bien ce qui m’effraie..."
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"



Attiser, par le Souffle, la flamme de l'héroïsme !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-