AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Echange de bons procédés ▬ Raphaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Mer 27 Déc 2017 - 23:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Plusieurs mois avant l'invasion, Renan avait pris contact avec un homme pour le moins unique : Raphaël Mercury. En apparence, bien que séduisant et bien dans sa peau, l'individu ne se distinguait pas des autres humains, mais lorsqu'on connaissait son secret, il apparaissait sous un autre angle. L'homme n'était nul autre qu'Hermès, divinité tirée du panthéon Grec et possédant un savoir certain.... ainsi que quelques autres atouts plus ou moins intéressants.

Les deux hommes avaient eu une première discussion visant à trouver un accord et Hermès s'était montré étonnement conciliant, même si Renan n'était pas naïf au point de croire qu'il n'essayerait pas de les doubler. Après tout, il avait affaire au dieu des voleurs et de l'éloquence ! Même en étant un habile manipulateur, le Breton n'était pas assez stupide pour se risquer à essayer d'arnaquer une telle personne.

Il avait donc repris contact avec la divinité, laissant un message l'informant qu'il souhaitait le rencontrer pour discuter de toute cette histoire. Il laissa un numéro de téléphone où le joindre, puis patienta. Un jour, deux jours, plus d'une semaine.... Le français commençait à se demander si la divinité n'avait pas fui de la Terre lorsqu'il eut un message de sa part. Apparemment, il était prêt à le retrouver et les deux hommes décidèrent donc d'une date et d'un endroit où se retrouver. Le centre étant relativement épargné par l'invasion, ils jetèrent leur dévolu sur un bar-café situé dans cette zone-là. Bien sûr, l'endroit n'était plus aussi réjouissant qu'avant, mais c'était le meilleur moyen pour discuter dans un terrain neutre ! Si jamais leur conversation devenait trop privée – dans le sens où elle ne devait pas être entendue de simples citoyens – ils pourraient toujours quitter le bar en question pour s'isoler ailleurs.
En tout bien tout honneur.

oOoOoOoOo

Le jour du rendez-vous, Renan enfila une tenue aussi passe-partout qu'à l'accoutumée : jean, pull et veste pour lutter contre le froid. Originaire de France, il s'était rapidement habitué au climat de Star City et ne frissonnait plus depuis belle lurette ! Il ne lui fallut pas bien longtemps avant d'arriver sur le lieu du rendez-vous et remarqua assez rapidement qu'il était le premier. Était-ce étonnant de la part d'un dieu ? Pas spécialement. Patient et de bonne humeur, le Français s'installa à une table et attendit en silence, profitant de sa solitude pour observer les environs. Il y avait beaucoup de monde, plus qu'il ne l'avait imaginé, mais c'était assez appréciable : moins de monde aurait tendance à tendre l'oreille pour écouter leur conversation.

Après quelques temps, la silhouette tant attendue arriva enfin. Soupirant légèrement, Renan lui adressa un signe pour indiquer où il était. Dès qu'Hermès s'assit à table, le trentenaire lui offrit un sourire de salutation avant de prendre la parole.

« Et bien, vous vous faites désirer. J'ai pensé que vous alliez me poser un lapin. Je commençais à désespérer. »

Il prit un ton faussement dramatique avant de faire signe à la serveuse qui leur adressa un signe de la tête pour indiquer qu'elle allait rapidement venir s'occuper d'eux. Ses prunelles se reportèrent sur le visage de son invité.

« Je me suis demandé si vous étiez rentré chez vous. J'ai cru que l'invasion vous avait fait fuir, vous avez mis du temps à me répondre. » Il esquissa un nouveau sourire. « Mais l'essentiel c'est que vous l'ayez fait. Je voulais simplement savoir une chose : êtes-vous toujours intéressé par la proposition que je vous avais faite à propos de ma lance ? »

Il y avait bien eu quelques sous-entendus lors de leur précédente rencontre, cependant le sujet dominant avait été l'histoire de la lance des Titan. Inutile de préciser à laquelle il faisait référence !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Jeu 28 Déc 2017 - 14:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Depuis que l’invasion avait commencé, Raphaël ne savait plus où donner de la tête. Il avait toujours un millier de choses à faire en même temps, ou un besoin urgent de courir à l’autre bout de la ville. Il aurait pu prétendre que tout cela était épuisant, et qu’il ne rêvait que de retrouver sa tranquillité, mais la réalité était tout autre. L’Olympien avait, dans une moindre mesure, l’impression de retrouver le bon vieux temps, celui où les humains le considéraient comme la divinité qu’il était, mais avec une différence de taille : plus de prières et de demandes farfelues. A lui de choisir à qui il avait envie d’apporter son aide, et sous quelles conditions.

Son activité prenant des formes diverses, il n’était pas rare que les semaines s’envolent à toute vitesse. Callie, la sirène qui s’était pour l’instant établie chez lui avec d’autres, l’aidait tant bien que mal à garder un cap. Disons que la situation était parfois compliquée à gérer pour elle, qui avait un rythme de vie relativement humain, face à la divinité qui disparaissait parfois trois jours d’affilé en prétextant qu’il ne s’était absenté qu’une heure.

Ce rythme expliquait son retard à un rendez-vous. Tout d’abord parce que l’Olympien ne consultait plus aussi souvent qu’avant ses divers moyens de communication ; il était un peu occupé, voyez-vous. Pour cette raison donc, il ne répondit favorablement à l’invitation que plusieurs jours après le premier message, et failli oublier de s’y rendre. Que voulez-vous, il se passait énormément de choses dans sa vie. Et puis disons-le franchement, il n’était pas toujours connu comme un exemple de ponctualité.

Il se présenta donc, avec un peu de retard, même s’il aurait été incapable de dire combien. Principalement parce que de son point de vue, il arrivait toujours à la bonne heure. Les mains dans les poches de son long manteau gris, il traversa le bar qui faisait office de lieu de rendez-vous, et s’installa à la table choisie par son interlocuteur.

Ah, mais il fallait que je me fasse beau en prévision de notre rencontre voyez-vous”.

Raphaël laissa glisser ses yeux bleus vers la salle, parcourant les visages, apparemment sans les voir, regarder les employés, la décoration. Que l’endroit était triste, en ces temps de crise !

J’ai été occupé” éluda l’Olympien. “Et sachez que je suis toujours intéressé par les… lances”.

Pour cette fois, il avait volontairement appuyé sur le sous-entendu, il ne se fatiguerait plus autant pour le reste de la conversation. Il fallait bien donner le ton. Il n’eut pas l’occasion de pousser plus, la serveuse se présenta à leur table. Au vu de la liste de ruptures affichée au comptoir - pensez à leur proposer ses services pour l’approvisionnement - il commanda un café, et laissa son interlocuteur passer commande. Il attendit patiemment que la serveuse se soit éloignée avant de reporter son attention sur l’homme en possession d’une arme capable de le tuer. Tout allait parfaitement bien.

Je suis toujours intéressé. Quoique je me pose toujours la même question. Qu’est-ce que j’y gagne, en réalité?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Jeu 28 Déc 2017 - 15:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Hermès n'était pas très bavard et Renan ne s'en formalisa pas. Lui-même n'allait pas raconter sa vie à un homme appartenant à un organisme secret ! Il resta donc silencieux le temps que la serveuse vienne à leurs côtés et se contenta lui aussi d'un café. Dès que la jeune femme s'éloigna, le Breton la suivit du regard quelques secondes, puis reporta ses prunelles sur le visage de la divinité à ses côtés. Apparemment, ils n'avaient pas énormément progressé depuis leur dernière rencontre, mais ce n'était pas bien grave. Tesla avait eu le temps de réfléchir à cette affaire durant tout ce temps et avait préparé des réponses qu'il espérait suffisantes. Après tout, il avait affaire au dieu de l'éloquence, peut-être qu'il ne serait pas à la hauteur.
Mais Renan préféra ne pas partir défaitiste.

« Je pensais que vous aviez eu le temps d'y réfléchir et de peser le pour et le contre. » Il marqua une brève pause avant de reprendre. « Outre le fait de profiter de mon illustre présence, je pensais que le fait de pouvoir vous renseigner sur une arme capable de vous tuer, ainsi que vos pairs, était suffisant pour vous motiver à nous aider. » Une rapide piqûre de rappel. « Je n'ai aucune envie de vous nuire. Nous ne nous connaissons pas, mais vous m'êtes plutôt sympathique. Je me disais que votre collaboration pourrait donc nous permettre de mettre en place un accord. Un dieu Grec prêtera son aide, tous les siens seront donc protégés. Une fois que nous pourrons utiliser cette lance correctement, vous n'aurez pas à craindre quoi que ce soit d'elle. Ni les membres de votre... famille. »

Il savait que c'était assez risqué de présenter les choses ainsi. Le dieu risquait de se sentir provoqué par les avertissements du Français, mais il devait le faire. Hermès se doutait certainement que son organisme ne cherchait pas à transformer cette lance en objet utilisable par un humain, pour le simple plaisir de l'exposer dans une vitrine. Une telle arme devait être utilisée, voilà tout.

« Je ne vous menace pas, que les choses soient claires. Je n'ai rien contre vous, je l'ai clairement dit, mais tout mon organisme connaît votre existence. Je ne suis pas le grand chef, si mes supérieurs me demandent de m'occuper de vous, je ne pourrais pas refuser. Mais si j'ai cet argument à présenter, vous deviendrez l'un de nos... protégés en quelques sortes. » Le terme devait faire sourire, il en avait conscience. « Oh, je sais que vous n'avez certainement pas besoin de nous, mais nous savons tous les deux qu'il existe d'autres dangers pour vous. L'Archimage par exemple. Nous pourrions vous aider à vous en débarrasser ou à le neutraliser pour que vous et les vôtres puissiez violer le Pacte sans risquer de représailles. »

Dans son esprit, l'Archimage était forcément l'ennemi de tous les dieux, il était donc logique qu'il propose une telle option. Bien sûr, Renan n'était sûr de rien, mais c'était une idée à tenter. La serveuse revint vers eux au même moment, déposant deux tasses d'un café odorant et fumant, avant de s'en-aller. Décrochant son regard de la silhouette de la demoiselle, le Français reprit :

« Qui plus est, vous pourrez prendre part à notre expertise sur un objet divin. Et peut-être même aux autres dans notre ligne de mire. Ça vous concerne, j'ai du mal à croire que vous ne vous sentiez pas concerné. » Il l'interrogea du regard. « Sinon, vous pouvez tout simplement me dire ce que vous désirez. Nous avons de gros moyens. »

Peut-être pas assez pour satisfaire un dieu, mais sait-on jamais !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Ven 29 Déc 2017 - 15:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Raphaël changea légèrement de position, pour finir par poser son coude sur la table, et son menton, dans sa main. Il considéra son interlocuteur quelques secondes, avec une espèce de fascination pas forcément très flatteuse.

Juste pour que vous le sachiez, si vous vous sentez obligé de dire à quelqu’un “Mais rassurez-vous, je ne vous menace pas”, vous êtes probablement en train de le menacer. Je sais bien que j’ai l’air sympathique et affable, vu comme ça, mais je vais vous demander d’y réfléchir juste un peu. Pensez-vous qu’il soit réellement sage de me menacer, au vu de ma nature?

L’Olympien tenait à mettre les choses au point dès maintenant. Dans les faits, il considérait la menace comme réelle, quoique éloignée. Il était, pour sa part, des plus rapides, et donc, difficile à toucher. D’autres Olympiens - il pensait à Athéna, Arès, Artémis ou Héraklès - étaient, en dépit de leur défauts respectifs, d’admirables guerriers. A eux quatre, ils auraient probablement repoussé l’invasion terminus en une demi-journée, et Arès aurait eu le temps de se plaindre la moitié du temps. Alors quand on songeait que la menace émanait d’un tout petit humain de rien du tout… Il y avait de quoi rire jaune. Avoir une arme capable de tuer le divin, c’était déjà une première étape. Encore fallait-il avoir le temps de s’en servir. S’occuper de lui… il avait de l’espoir, il fallait déjà lui reconnaître ça.

Rien que pour ça, un autre qu’Hermès aurait pu vouloir le planter là. Mais Hermès n’était pas n’importe qui, il ne se laissait pas dicter par sa colère, et savait voir plus loin que le bout de son nez. Sur le long terme, il vallait mieux poursuivre cette collaboration, au moins le temps d’en apprendre plus sur la lance, et sur l'organisation. S’ils s’avisaient de le trahir, ils apprendraient rapidement qu’il ne valait mieux pas se jouer d’un dieu. Il attrapa sa tasse par la anse.

Cela va peut-être vous étonner, mais je n’ai pas besoin d’être protégé de l’Archimage, et je n’ai rien à gagner à le voir mourir”.

Au contraire. Si le prochain était moins amusant? Non, Hermès préférait rester avec ce qu’il connaissait. En plus, il se satisfaisait plutôt bien d’être le seul dieu ou presque sur la Terre Prime, et ne doutait pas que l’humanité voulait que les choses continuent ainsi. Lui, il était un gars sympathique, en dépit de ses travers pervers et de ses occupations D’autres, en revanche, ne rêvaient que de réduire le monde en cendres. En cendres de taille subatomique.

J’ajouterais que je suis probablement plus riche que vous. Je suis un marchand, qui a tout le temps du monde. J’ai ouvert mon premier compte en banque chez les Médicis, et il tourne encore, je vous laisse imaginer ce qu'il y a dessus”. Il avala sa première gorgée de café, puis reposa sa tasse. “Et là aussi, si je puis me permettre un conseil pour la prochaine fois, commencez par l’argent puis, si vraiment ça ne marche pas, les menaces. Mais attendez vous à devoir tenir vos promesses, je crois que je vous en ai déjà parlé, non?

Il avait un vague souvenir de leur conversation de la dernière fois. Vague, parce qu’il s’était depuis passé quantité de choses, et qu’il ne voulait pas donner l’impression à l’homme qu’il était particulièrement important pour lui.

Donc jusqu’ici… des menaces, de l’argent que j’ai déjà en quantité, et la satisfaction du travail bien fait… Il va falloir revoir votre copie, non?”. Heureusement pour lui, et son organisation, Raphaël avait un réel intérêt à expertiser la lance, et un petit détail dans son discours avait attiré son attention. “Si je vois un objet qui me plait, chez vous, il est à moi. A l’exception de la lance, bien évidemment, je détesterais vous faire croire que je suis seulement intéressé. D’ailleurs, ce paiement ne concerne que la lance. Si vous voulez que je m’intéresse à autre chose, il faudra augmenter mes tarifs. Je ne suis pas donné, mais efficace”.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Sam 30 Déc 2017 - 15:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan avait bien compris que les divinités et tout ce qui s'en approchait avaient tendance à être très vaniteuses et sûres d'elles, c'est pourquoi il avait décidé de mettre de l'eau dans son vin et de se montrer aussi patient que possible ! Dans le cas d'Hermès, les choses étaient légèrement différentes puisque malgré les craintes de Renan, l'homme ne se montra pas excessivement désagréable. Oh, ce qui dit n'enchantait pas le Français, mais il avait entendu bien pire de la bouche de l'Archidémon ou d'Abigaïl. Autant dire qu'il ne s'inquiétait pas spécialement de la situation pour le moment.
Lorsque son interlocuteur eut terminé, le trentenaire haussa légèrement les épaules avant de répondre.

« Les moyens ne sont pas un problème. Je ne suis pas stupide au point de venir demander votre aide et de m'imaginer que je pourrai m'en tirer avec deux ou trois prières. Et sans vouloir vous contredire, dans ma précédente offre il n'a jamais été question d'argent. Encore une fois, je ne suis pas idiot au point de croire que mon organisme est plus riche que vous. » Il préférait préciser ce point plutôt que de passer pour un débutant. « Je ne vous proposerais jamais d'argent pour la bonne et simple raison que vous n'êtes pas la première personne d'importance avec qui je conclus un accord et que j'ai donc une légère idée de ce qui peut intéresser des individus dans votre genre. Mais je prends note de tous vos aimables conseils pour la prochaine fois. »

Il ne se vexait pas, même s'il devait admettre qu'il n'appréciait pas forcément de se faire donner des conseils sur un sujet qu'il exploitait depuis sa prime jeunesse. Bon, à côté d'un type aussi « âgé » et expérimenté, il passait forcément pour un débutant, mais jusqu'à présent, Renan avait toujours su se trouver des alliés puissants et les satisfaire, autant dire qu'il avait un minimum de confiance en ses capacités.

« Et pour finir, il est inutile de me rappeler que je dois tenir ma parole, je l'ai toujours fait et ça ne changera pas. Je n'ai pas envie de me mettre une divinité à dos si ça peut vous rassurer. » Il n'était pas encore fou. « Je vais donc reprendre ce que j'ai dit précédent et le présenter sous une autre forme : je ne vous propose pas d'argent, je vous disais simplement que nous effectuons des recherches sur d'autres artefacts divins. Je me disais que vous pourriez obtenir des informations à leur sujet. Nous pourrions même envisager de vous confier ceux en lien avec votre panthéon et nous contenter des autres. Osez me dire que vous ne seriez pas intéressé par les objets magiques liés à votre culte ? »

Bon, renoncer à des objets divins pourrait s'avérer extrêmement risqué, mais s'ils ne réussissaient pas à les faire fonctionner, ils ne serviraient à rien, non ? Un léger soupir lui échappa alors qu'il prenait une gorgée du café qui ne valait pas le sien. Après quelques secondes de silence, il reposa la tasse et enchaîna.

« Quant aux menaces... vous me connaissez mal, sinon vous auriez su que ce n'était pas le cas. Mon organisme a pour habitude de faire des dégâts et seulement de préciser que ce n'est pas une menace. J'ai préféré prendre les devants et vous informer de ce qui risquait d'arriver. Voyez cela comme une menace si vous le souhaitez, mais ce n'en était vraiment pas une. » Il n'allait pas insister à ce sujet pendant encore des lustres. « Quoi qu'il en soit, vous pourrez prendre ce qui vous intéresse chez nous, c'est d'accord. Je préfère toutefois vous préciser que je ne suis pas en charge de tout ce qui est magique au sein de mon organisme, il se pourrait donc que ces personnes dissimulent les objets les plus intéressants. » Il esquissa un léger sourire. « Voyez cela comme une preuve de confiance. »

Même s'il se doutait que ça ne serait certainement pas interprété de la sorte. Il risquait de le prendre pour un mauvais manipulateur ou un débutant en matière de négociation. Tant pis, ça ne serait qu'un avantage supplémentaire : on sous-estimait souvent les gens que l'on pensait inférieurs.
Ses yeux se reposèrent sur Hermès.

« Ainsi donc, vous sympathisez avec l'Archimage ? Vous êtes la première divinité que je rencontre à ne pas vouloir vous en débarrasser. » Il haussa les sourcils. « Ne craignez-vous pas qu'il cherche à récupérer les objets que vous pourriez ramasser ? » Ses prunelles se détournèrent finalement. « Vous pourriez me donner des informations sur le genre de choses qui pourraient convenir à vos paiements ? »

Il ne perdait rien à demander.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Lun 1 Jan 2018 - 20:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Oh, et je pensais que j’étais spécial”.

Raphaël se fendit d’un sourire, qu’il prétexta cacher rapidement derrière sa tasse de café, mais le mouvement était évidemment calculé. Alors comme ça, il n’était pas la première créature surnaturelle à croiser la route de l’homme et, par extension, de son organisation? Intéressant. Cette information soulevait évidemment un certain nombre de questions. Qui étaient ces confrères et consoeurs mystiques? Depuis quand travaillaient-ils avec lui et son organisation? Qu’y gagnaient-ils? Travaillaient-ils encore avec eux? L’Olympien adorait les mystères à résoudre.

Vous savez qui je suis, j’imagine que vous devinez donc que je serais capable de vous l’affirmer sans tressaillir, et de manière tout à fait convaincante, sans que cela ne soit la preuve de quoi que ce soit, n’est-ce pas?

Il était, après tout, à la fois menteur et éloquent. Et cette petite pirouette n’avait d’autre utilité que de lui éviter de répondre directement à la question. A répondre oui, il aurait marqué un intérêt trop évident, qui aurait donné du pouvoir à son interlocuteur, à répondre non, il l’aurait peut-être vexé ou autre.

Vous jouez sur les mots, vous avez de la chance que ce soit l’une des choses que j’aime chez les mortels” lui retourna poliment l’Olympien. “Et je ne manquerais pas de me montrer vigilant”.

D’un autre côté, si l’organisme en question ne savait pas ce qu’était les objets… Il y avait moyen qu’il puisse en récupérer quelques uns, non? Il y avait bien des cuillères magiques fabriquées par Héphaïstos, objet inutile en soi, sauf si on était assez inventif pour les utiliser. Lui aussi, avait eu l’occasion d’inventer, et de perdre, quelques petites choses d’apparence anodines, mais pourtant diablement efficace.

J’imagine que je n’ai pas besoin de m’inquiéter de l’accord de votre organisation, et qu’elle vous a déjà donné toute latitude pour me fournir ce que je demandais, n’est-ce pas?

Sous-entendu “Je n’aurais pas la mauvaise surprise de découvrir que notre accord sera caduque sous le prétexte fallacieux que vous n’aviez pas l’aval de vos supérieurs une fois que j’aurais rempli ma part du marché, pas vrai?”

Hum, voyez cela comme une façon de repérer les divinités chaotiques. Si elles veulent tuer l’Archimage, c’est probablement une mauvaise idée de faire affaire avec elles. De mon côté, je suis plutôt du genre sociable, vous voyez?” Il reposa sa tasse - elle était vide, de toute façon - et reprit : “J’ajouterais que ce n’est pas à vous de vous inquiéter de lui, vous n’êtes a priori pas une divinité”.

Il ne développa pas plus le sujet, il en avait sous-entendu assez. Peut-être qu’Adrian ne verrait pas tout cela d’un très bon oeil, surtout s’il mettait la main sur des choses dangereuses. Ou peut-être, au contraire, qu’il préférait les voir entre des mains compétentes plutôt qu’entre des mains mortelles.

J’imagine que je vous donnerais des indications plus précises sur ce qui m’intéressent une fois que je verrais ce qui m’intéresse? Je suis quelqu’un de très spontané vous savez…” Il reposa son coude sur la table, et son menton dans sa main. “Si tout le reste est réglé, alors j’imagine que nous pouvons nous mettre au travail, n’est-ce pas?

En plus, l’Olympien était curieux de voir l’endroit où était conservé la Lance. Et toutes les petites merveilles précédemment mentionnées, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Lun 1 Jan 2018 - 22:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
« On ne vous a jamais dit que répondre à une question par une question, c'était malpoli ? »

Bon, il venait de le faire, mais c'était justement le côté amusant de la situation. Renan n'était pas naïf, il savait parfaitement qu'il ne pouvait pas accorder sa confiance à la divinité puisqu'elle n’hésiterait pas à le trahit si c'était pour obtenir quelque chose qu'elle convoitait en retour. Ou peut-être que ce n'était pas le cas, mais pour le moment, le Français considérant que si. Il verrait comment les choses évoluaient avant de changer son point de vue – ou le confirmer.

Quoi qu'il en soit, il constatait que son interlocuteur avait aussi peu confiance en sa parole que lui, une bonne chose : ils partaient sur un point d'égalité. Haussant légèrement les épaules, il laissa un sourire ourler ses lèvres avant de répondre d'un air taquin.

« Je pourrais vous dire que tout est bon, mais vous mentir. Cela dit, je ne suis pas assez stupide pour me mettre quelqu'un comme vous à dos, ce qui signifie que oui, j'ai toutes les autorisations nécessaires. Vous souhaiteriez peut-être un mot de mon supérieur pour confirmer mes dires ? »

Renan pourrait lui en griffonner un, après tout, c'était lui le grand chef de toute la base est ! Cela dit, il comptait bien cacher ce détail aussi longtemps que possible et se contenta simplement de hocher la tête lorsque la divinité lui expliqua qu'elle était de nature sociable. En vérité, Renan l'imaginait très bien en train d'essayer de faire du gringue à l'Archimage pour le persuader de rester sur Terre. Peut-être même que c'était pour cette raison qu'il était encore ici ? Une sorte de promotion canapé ? Un sourire amusé ourla ses lèvres à cette pensée, même s'il s'abstint de dire quoi que ce soit.

Le trentenaire préféra se concentrer sur la suite de leur affaire, hochant la tête lorsque la divinité lui parla de se mettre au travail. Il glissa sa main jusqu'à sa poche pour en tirer quelques billets qu'il déposa sur la table. Sa tasse n'était pas vide, mais le café avait un goût plus que passable et Renan préféra l'abandonner tout en se levant. D'un geste de la tête, il invita Hermès à le suivre et sortit dans la ruelle. Remontant la fermeture de sa veste, le trentenaire emprunta le chemin qui partait sur la droite et se glissa ensuite dans une rue secondaire, uniquement réservée aux piétons.

Il leur fallut une dizaine de minutes avant d'atteindre un bâtiment apparemment neutre. Renan se dirigea alors vers la porte située au rez-de-chaussée et composa un code sur le boîtier présent à côté d'elle. Après un bip affirmatif, l'huis s'ouvrit et leur permit de pénétrer dans une sorte de vaste entrepôt dans lequel le Français se dirigea en donnant l'air de savoir où il allait. Après quelques secondes, ils arrivèrent devant une ultime porte qui les fit accéder à une pièce sécurisée au centre de laquelle se trouvait une table... et en son centre, plusieurs documents ainsi qu'une tablette tactile. Renan les désigna.

« Je me disais que vous seriez intéressé par les documents résultant de son analyse ? Sinon, il suffit d'aller voir là si vous voulez pouvoir la voir de vos propres yeux. »

Il désigna la salle qui se trouvait à leurs côtés. Vu le volume de l'arme, elle avait dû être stockée dans un endroit assez vaste !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mar 2 Jan 2018 - 17:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Et vous, on ne vous l’a jamais dit?

Le jeu aurait pu durer longtemps, et n’aura eu d’autre effet que de servir de concours de “qui pisse le plus loin”, ou plutôt, l’une de ses variantes. “Qui se croit le plus malin?”. Dans les faits, cela restait une question de savoir qui avait la plus grosse. Nul besoin de l’autorisation écrite du supérieur. Ils n’étaient pas à l’école primaire, et l’Olympien était bien placé pour savoir que l’écrit ne signifiait rien de plus que les mots.

Aussi préféra-t-il emboîter le pas de son interlocuteur, avec l’air de quelqu’un qui s’ennuyait ferme, et qui aurait préféré être n’importe où plutôt qu’ici. Rien à voir avec son activité du moment, ou même la compagnie, disons plutôt que c’était son expression par défaut.

Après un trajet de quelques minutes, son guide le fit entrer dans une pièce qui ne contenait pas la lance - cela aurait été difficile, vu ce qu’il se rappelait de la taille de l’objet, s’il pouvait se permettre ce genre de remarque - mais seulement une table, des papiers, une tablette…

Ah, vous m’impressionnez, je vous assure”.

Raphaël tira la chaise, s’y installa, croisa ses longues jambes sur la table, et commença à parcourir les documents papiers. Ses yeux donnaient l’impression de rester immobiles, mais il parcourait les lignes de texte avec plus d’attention qu’il ne le laissait croire. Evidemment, les analyses ne lui apprirent pas grand chose. La matière première de la lance était inconnue, son procédée de fabrication aussi, et même sa datation était difficile. Sauf que les scientifiques avaient préféré des termes comme “impossible à déterminer avec précision” ou “inconnu” plutôt que simplement “je ne sais pas”. Il fallait bien mériter son salaire.

Ensuite, il passa à la tablette, et parcourut rapidement les photos qu’elle contenait. Principalement de la Lance. Une vue plus ou moins d’ensemble - encore une fois, sa taille rendait tout cadrage difficile - puis des détails. Sur la pointe, le côté de la lame, le manche. L’occasion d’y voir des symboles, l’alphabet d’une langue tellement ancienne qu’elle était éteinte depuis bien longtemps. Raphaël devait être l’un des rares sur Terre à encore la parler.

Vous aviez des questions précises ou mon rôle se limite à vous dire que votre lance est d’une très belle taille?” Il leva rapidement les yeux vers son interlocuteur. “Question subsidiaire… où sont ces objets d’intérêt pour moi?

Il reporta son attention sur la tablette, s’aperçut qu’il voit des photos déjà aperçues au début, la reposa sur la table.

Eh bien allons voir ça”.

Il n’eut qu’à pousser la porte pour l’ouvrir. La configuration des lieux le fit arriver à peu près au milieu du manche de la Lance. Comment avait-elle été installée ici, c’était un mystère pour un autre jour. Pour l’instant, il était face à l’une des armes les plus destructrices de la création. Et qui pouvait aussi le tuer lui.

Ca vous rassure si je vous dis qu’elle est authentique?

Il aurait peut-être dû dire le contraire ceci dit. Juste pour voir.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Mar 2 Jan 2018 - 22:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan savait se montrer patient, il s'appuya donc contre un mur, bras croisés sur son torse, contemplant le dieu en train de lire les documents posés devant eux. Ils étaient relativement intéressants, mais étant donné que SHADOW possédait la lance depuis près de deux ans, ils étaient surtout trop peu nombreux et détaillés au goût du Français. En homme d'action habitué à ce que les choses aillent vite et progressent durablement, il était forcément frustré par cette lenteur, même s'il avait conscience du fait que les chercheurs se retrouvaient face à quelque chose de totalement inédit.

Au terme de la lecture de la divinité, le trentenaire se rapprocha à nouveau de lui, esquissant un sourire amusé en l'entendant émettre des doutes sur la présence des artefacts qu'il lui avait promis en échange. Pas étonnant en fin de compte.

« Ils sont dans la salle d'à côté. Je me doutais que vous voudriez ça, alors je leur ai demandé d'apporter quelques objets pouvant vous intéresser. »

Restait à voir si les mages avaient tenu parole en apportant réellement ceux qui pouvaient attirer le regard d'un dieu ! Renan avait quelques doutes à ce sujet, mais sait-on jamais....
Il emboîta donc le pas à Hermès alors que celui-ci se dirigeait dans la salle attenante. La lance était évidemment immense, taillée pour un Titan et c'était bien là leur problème ! Ses prunelles mordorées se posèrent sur le visage de son interlocuteur, cherchant à capter ses expressions. Celui-ci confirma finalement qu'il s'agissait bien d'un véritable objet divin, même s'ils n'avaient plus le moindre doute à ce sujet depuis longtemps.

« Hum, plus ou moins. Nous en avions déjà la quasi-certitude, sans quoi ma boussole ne vous aurait pas trouvé. »

Il faisait référence à l'artefact qui avait permis leur rencontre. Peut-être qu'Hermès ne s'en souvenait plus cela dit, comme il l'avait souligné, il avait d'autres choses plus importantes à penser !
S'éloignait de son comparse, Renan emprunta un escalier qui leur permettait de gagner le rez-de-chaussée où se trouvait la poignée de la lance où étaient gravés de nombreux symboles similaires à ceux présents sur les documents de la salle. Un chercheur s'approcha d'eux, les contemplant avec interrogation.

« Mon ami est un spécialiste en objets divins, il nous offre gentiment son aide. »
« Oh ? Un spécialiste de quel genre ? A-t-il effectué des recherches à ce sujet ? »
« Pas vraiment. Mais peu importe, faites-moi simplement confiance. » L'homme hésita brièvement.
« Soit. Nous n'avons rien découvert de bien probant depuis la dernière fois, mais... nous y travaillons activement. »
« Bien. »

Le ton était légèrement lassé. L'homme le sentit et s'éloigna, les laissant seuls. Levant les yeux vers Hermès, le trentenaire esquissa un nouveau sourire avant de reprendre la parole.

« Voilà qui explique nos progrès. Ils sont doués, mais affreusement lents. » Ses yeux se reportèrent sur la lance. « Nous voulons la... minimiser ? C'est le terme, oui. La rendre utilisable pas un individu de notre corpulence en somme. Oh, nous pourrions bien la faire utiliser par un robot ou quelque chose dans ce goût-là, mais je préfère ma version. » Ses yeux se glissèrent sur son voisin. « Je vous demanderais bien si c'est une chose possible, mais je ne suis pas certain que vous vous montriez réellement honnête. Ou peut-être que vous me suggérerez de passer commander à Héphaïstos ? »

Même s'il ne devait pas s'y connaître davantage qu'eux. Après tout, il s'agissait d'une arme de Titans et non de dieux Grecs.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mer 3 Jan 2018 - 11:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Ainsi donc, son partenaire du moment ne songeait pas à l’entuber? Ah, il se reprocherait bien d’être trop méfiant si ce n’était pas ce qui l’avait gardé en vie aussi longtemps, et si ce n’était pas, aussi, ce qui faisait de lui un aussi bon marchand et négociateur. L’absence, pour l’instant, des objets magiques qui faisaient office de paiement le persuadèrent un peu plus de ne rien leur dire d’utile.

Vous savez, ce n’est pas exactement… comment dirai-je… “divin”. Enfin… Disons que si, mais que les Titans et les Olympiens sont un peu comme… deux espèces différentes de divinité. Elles sont aussi semblables et aussi différentes que… disons… les Néandertaliens et les homo sapiens, vous voyez? Je suis presque impressionné que vous ayez réussi à concevoir quelque chose capable de détecter le divin dans ces conditions”.

Certes, lui avait une boussole… Mais elle avait été enchantée par l’Archimage, à partir du création d’Héphaïstos. Ca n’avait rien à voir. En plus, il n’avait jamais essayé d’utiliser la boussole pour repérer des êtres vivants. Déjà, parce qu’à sa connaissance, il n’y avait aucun autre dieu dans le coin. Quel aurait été l’intérêt?

Il emboita le pas à son collègue, et atterrit avec lui au rez-de-chaussée. Au passage, il ignora superbement le scientifique qu’ils croisèrent. Raphaël aimait parfois se la jouer expert inaccessible. Bien sûr, il n’aurait pas été jusqu’à dire qu’il avait “offert” son aide de son plein gré. Elle lui avait été, peut-être pas extorquée, mais au moins négociée.

Héphaïstos ne toucherait pas cette lance, même pour tout l’or du monde”. Les Titans n’étaient un heureux souvenir pour personne. Hermès se souvenait de la Titanomachie, il se souvenait aussi que sans l’intervention de Pan, digne d’un Deux es Machina, ils auraient perdu. Il se souvenait des blessures de chacun, des armures et des casques brisés. “Ni aucun autre Olympien”.

Il pencha la tête, déchiffra les inscriptions, sans préciser pour autant qu’il en était capable, redressa le cou, et se pencha pour évaluer la hauteur de la lance.

Libre à vous de me croire ou non, mais je vais être très honnête : je ne sais pas si vous serez capable de la miniaturiser, comme vous le souhaitez. Et si vous le pouvez, je ne sais pas si elle conservera ses capacités, si elles seront amoindries, ou si elles disparaitront presque complètement. Vous savez à qui elle appartient?” Lui en avait une idée plutôt précise, mais il voulait voir ce qu’en savait l’homme. “Question subsidiaire : où l’avez-vous trouvée, et dans quelles conditions?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Jeu 4 Jan 2018 - 20:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan avait d'ores et déjà eu droit à un topo sur la différence entre les divinités grecques et les Titans, mais il préféra laisser Hermès lui donner sa version. Après tout, qui mieux qu'un témoin direct de cette guerre pourrait lui expliquer la situation ? Il conserva d'ailleurs une expression parfaitement neutre lorsque son interlocuteur aborda le sujet de la boussole à êtres divins. Il était bien loin d'avoir connaissance de tous les trésors de SHADOW ou même des compétences de certains de leurs membres. Le Masque de Sang possédait une puissance et des talents sans égal, autant dire qu'il avait donc rapidement su les mettre sur la bonne voie. Cela dit, Tesla était habitué à accepter l'aide d'éléments extérieurs lorsqu'ils étaient suffisamment qualifiés, pour quelle raison aurait-il donc refusé celle d'un dieu ?

Il resta silencieux alors que l'homme continuait à parler, donnant son avis concernant les changements qu'ils pourraient apporter à la lance. C'était ce que le Français craignait, mais il garda ses pensées pour lui. Cela ne l'empêcha pas de laisser un sourire amusé ourler ses lèvres lorsqu'il entendit la question subsidiaire de son interlocuteur. Logique, mais est-ce qu'il méritait de connaître la réponse ? Peut-être.

« Et bien... grâce à un dieu en fait. Quelqu'un de votre connaissance. » Il laissa planer quelques instants de silence avant de poursuivre. « Mes hommes ont mis la main sur une flèche, la flèche d'Apollon. Après une longue étude à laquelle certaines élites magiques du Cartel Rouge ont participé, nous avons fini par comprendre qu'elle donnait des coordonnées bien précises. En nous rendant sur place, après une petite expédition digne d'Indiana Jones, nous avons tout simplement mis la main sur ce trésor. »

Apollon était forcément lié à Hermès et d'après les expertises menées par les experts de SHADOW et du Cartel Rouge, la flèche était authentique. Mais peut-être que la divinité en question en avait oublié l'existence ? Ce n'était pas si impossible, quand on était immortel et invulnérable, on pouvait facilement oublier qu'une arme pouvait nous tuer. Enfin oublier, volontairement sans aucun doute.

« Nous ne savons pas à qui elle appartient précisément, nous savons simplement qu'elle a appartenu à un Titan et d'après notre meilleur expert, elle a du sang divin sur elle. » Inutile de s'appesantir sur ce sujet. « Notre objectif n'est pas de détruire une telle arme, si la minimiser nous prendra plusieurs siècles, ce n'est pas un problème. Cela dit, je dois avouer que j'ai du mal à penser que vous puissiez nous aider à atteindre nos objectifs. » Il marqua une légère pause. « Je me disais que nous pourrions avoir un accord un peu plus poussé. Si nous découvrons comment la réduire tout en conservant ses effets, je me disais que cela pourrait aussi nous permettre de découvrir ce qui la rend mortelle pour vous. » Son regard sonda celui du dieu. « Et je songeais au fait que vous aimeriez peut-être avoir nos informations à ce sujet. Ce serait une excellente raison pour que nos deux partis collaborent, vous ne pensez pas ? »

Il savait que son interlocuteur pouvait déclarer qu'il ne comptait pas cacher ce qu'il découvrirait, mais il savait aussi que rien n'étant plus effrayant que la mort pour une personne qui se pensait jusqu'alors invulnérable.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Jeu 4 Jan 2018 - 22:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Il n’avait pas encore osé toucher la Lance. Un mélange de prudence, et de dégoût. L’Olympien connaissait la valeur de l’objet, pour l’organisation, il se doutait bien qu’il l’avait protégé, sans doute avec de la magie, et peut-être aussi de la technologie. Il ne tenait pas à tester bêtement les effets de cette protection sur lui. Et le dégoût… parce que plus il regardait l’arme, plus les souvenirs affluaient. Il lui semblait se rappeler qu’il avait vu une lance le frôler de très près. Il se souvenait de beaucoup de choses, qu’il aurait préféré oublier. A côté de ça, les humains et leur guerre pouvaient aller se rhabiller.

Je vois. Et la flèche d’Apollon alors, vous l’aviez trouvé où?

Ils auraient pu continuer ce petit jeu longtemps, si l’autre lui avait répondu qu’ils l’avaient trouvé en mettant la main sur la peau de Lion d’Héraclés, ou quelque chose du genre. Au passage, l’Olympien notait tout de même qu’ils avaient une autre arme à disposition, beaucoup plus pratique et facile à utiliser que la Lance. Et efficace sur lui, même s’il n’en avait jusqu’ici jamais fait l’expérience.

Il s’approcha le plus près possible pour examiner la lance, pendant qu’il laissait Renan lui apprendre ce qu’il en savait. Raphaël se dévissa le cou pour regarder dans les hauteurs, regarda une nouvelle fois le manche. Une partie de lui trouvait sa proposition étrange. Les armes titanesques pouvaient les tuer parce qu’elles étaient titanesques, point. Tout comme les armes olympiennes pouvaient le tuer parce qu’elles étaient Olympiennes. Quelle était l’explication exacte? Il n’en savait rien. Sans doute que leur savoir-faire était plus avancé, ou bien que les armes créés par les forgerons titanesque et olympien étaient un peu magiques. Hermès, d’ordinaire si curieux, devait avouer qu’il n’était pas sûr de vouloir avoir une réponse à cette question. Principalement parce que la réponse lui ferait une belle jambe, s’il était mort.

Hypérion, c’est lui, le propriétaire. Et Athropos. C’est le nom de la divinité à qui appartient le sang. Ne le cherchez pas dans les livres, il est mort pendant la guerre”.

Ces deux informations-là prêtaient peu à conséquences. Autant partager ce qu’il pouvait partager, et donner l’impression qu’il était au moins un peu de bonne volonté. Il retrouva les escaliers, et les grimpa. Il ne s’arrêta pas au premier étage cependant, mais au dernier, là où trônait la pointe de la lance. Plus il y pensait, et plus il se souvenait. Et il n’aimait pas ça.

Donc vous êtes du genre à prévoir le long terme. Des siècles, ce n’est pas grand chose pour moi… enfin, ça le sera si jamais vous ne me payez pas tout de suite… Vous comprenez bien que je ne peux pas m’engager sur une telle durée sans quelques garanties”.

Manière discrète de lui rappeler cette proposition concernant les autres trésors. Parfois, Raphaël pouvait être subtil, quand il le voulait. Et puis parfois…

Pardonnez-moi, mais on dirait tout de même que vous avez quelque chose à compenser, avec une lance de cette taille. Enfin, j’imagine qu’on pouvait dire la même chose d’Hypérion”.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Jeu 4 Jan 2018 - 23:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Un nouveau sourire ourla les lèvres de Renan quand Hermès lui posa des questions sur la flèche. Décidément, il n'en lâchait pas une ! Cela dit, avec une rapide recherche sur le net, la divinité aurait une réponse à cette question, il ne perdait donc rien à lui donner de son plein gré.

« Le plus logique serait « dans le carquois d'Apollon », mais la vérité c'est qu'on l'a trouvée dans un musée. Vous pourrez le vérifier, il y a eu suffisamment d'articles là-dessus. »

Pour le reste, il n'y avait pas grand-chose de plus à savoir. La flèche avait été vendue à un collectionneur privé quelques décennies plus tôt, lequel l'avait léguée au musée d'histoire de Star City à sa mort. Mais avant cela, impossible de retracer l'itinéraire de la flèche ! Elle semblait être sortie de nulle part, ou avoir sommeillé quelque part durant plusieurs siècles, voire millénaires, avant de réapparaître miraculeusement lors d'une fouille quelconque. Peut-être qu'Hermès aurait plus de chances que SHADOW à ce sujet, mais Renan en doutait sincèrement.

Les prunelles du Français ne quittaient pas le dieu. Il était très intéressé par son comportement général et sa manière de contempler la lance. Renan avait bien remarqué qu'il ne l'avait pas encore touchée et il ne pouvait pas lui en vouloir : si les rôles avaient été inversés, il aurait agi de la même manière.
Le trentenaire fut agréable surpris lorsque son interlocuteur expliqua qu'il s'agissait de la lance d'Hypérion. Bien qu'il le dissimula sans peine, Renan était déjà au courant de ce détail. Il avait volontairement menti en expliquant ignorer à qui elle appartenait : ses hommes avaient déjà déchiffré le nom du figurait, gravé sur la lance. Cela dit, cette information n'apportait pas grand-chose, mieux valait donc rester prudent.

« Hypérion ? Très bien. » Il hocha la tête. « Mes condoléances en retard. »

Comme Hermès s'éloignait à nouveau, Renan lui emboîta docilement le pas, écoutant avec attention ce qu'il disait. Il ne releva pas sa piqûre de rappel à propos des présents qu'il lui avait fait miroiter, mais laissa échapper un rire franc en entendant sa dernière remarque. Avait-il quelque chose à compenser ? Ce n'était pas à lui de le dire, mais à ses partenaires ! Malheureusement – ou heureusement ? – aucun n'était dans le coin. De toute manière, le Français s'en moquait bien, il n'avait jamais éprouvé le besoin de se faire mousser sur ce plan-là. Adoptant donc une expression faussement contrariée, le trentenaire détourna le regard.

« Me voilà démasqué, moi qui espérais que ces allusions à une lance immense ne révéleraient pas la vérité. J'imagine que ça réduit à néant mes chances de vous charmer. Tant pis, je me consolerai avec elle. »

Joignant le geste à la parole, il frôla la surface de la lance, geste qu'Hermès refusait de faire depuis qu'ils étaient entrés dans cette pièce. Renan avait bien conscience du double-sens de sa phrase, mais ce n'était pas bien grave, Hermès avait dû entendre pire au cours des siècles précédents !

« Mais, pour vous répondre, oui, je prévoie sur le long terme. Pour être totalement honnête avec toi, mon organisme a de tels moyens qu'ils me permettront même d'être votre seul interlocuteur durant tout ce temps. » Autrement dit, lui aussi pouvait prévoir son avenir sur plusieurs siècles. « Cela dit, j'imagine que cette perspective ne suffit pas à vous enthousiasmer et j'ai bien compris que vous doutiez de moi. » Il adopta une expression chagrinée. « Même si cette découverte me navre, allons nous occuper de votre récompense. » Pivotant sur lui-même, il s'éloigna de quelques pas. « Suivez-moi ! »

Sans vérifier s'il s'exécutait, Renan dégringola les escaliers jusqu'à atteindre le sol, puis se dirigea vers la deuxième – et seule autre – porte présente dans la pièce. Ils se retrouvèrent face à une série de plusieurs artefacts indéniablement puissants et uniques. Pour une fois, les mages avaient respecté leur parole et – normalement – Hermès ne pourrait pas dire qu'il s'était moqué de lui.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Ven 5 Jan 2018 - 19:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Il faut l’admettre, la plaisanterie n’était pas spécialement bien trouvée. Disons qu’elle n’était pas hilarante non plus, mais enfin, disons que c’était plus fort que lui. Hermès était, après tout, le dieu de l’éloquence. Il aimait les bons mots, les plaisanteries, les calembours… enfin, il était sûrement inutile d’en faire la liste, elle aurait sûrement fini par être plus longue que celle de ses nombreux épithètes. Comme en prime, l’Olympien avait un esprit orienté, il préféra rebondir là-dessus.

Le carquois d’Apollon… on dirait presque une métaphore pour parler de ce qui va en général avec une… lance, de taille imposante, vous ne trouvez pas?

Il chercherait néanmoins, à l’occasion. Il se doutait bien que son interlocuteur, aidait par son organisation, l’avaient déjà fait, mais enfin. Peut-être qu’il trouverait quelque chose qu’ils n’avaient pas compris, ou sur une piste trop rapidement abandonné.

Merci. J’imagine”.

Hermès n’avait jamais été très proche de la divinité concernée. D’autres étaient mortes pendant cette bataille, d’autres après, d’autres allaient sans doute mourir un jour. C’était la vie, même pour les dieux. Tout au plus le messager des dieux admettrait qu’il n’avait pas aimé être le porteur des nouvelles. Pas cette fois-là.

Ah, ne soyez pas si… dur avec vous. Je me dis que si vous cherchez tant que ça à réduire celle-ci, c’est que la votre n’est sans doute pas si mal”.

Mais enfin, un peu de sérieux. Ils étaient ici pour parler affaire, pas pour s’échanger des sous-entendus salaces sur la taille d’une lance. Quoique… pour être complètement honnête, les sous-entendus salaces représentaient sans doute la moitié des raisons qui expliquaient la présence d’Hermès ici. Sous le ton léger, l’Olympien ne manqua pas son geste en direction de l’arme titanesque, mais refusa de l’imiter. Par principe autant que par… autre chose. Disons que lui pouvait comprendre entièrement la langue écrite sur le manche. Ce n’était pas juste des décorations, et le propriétaire n’avait pas seulement écrit son nom. Il avait aussi écrit des avertissements. Hermès n’était pas idiot au point de braver celui qui disait, en gros “touche à tes fesses, sinon…”

A part cette histoire d’avertissement, et de lance de taille conséquente, l’Olympien apprit des choses intéressantes. Comme, par exemple, que son interlocuteur allait être encore en vie dans plusieurs siècles.

Ah, si je dois encore vous avoir sur le dos dans un siècle ou deux, j’espère que votre Lance en vaudra la peine”.

Il lui emboîta le pas, jeta un dernier coup d’oeil à la lance avant, puis le suivit franchement. Le chemin fut rapide, et l'emmena jusqu’à une salle effectivement remplie de trésors. En un coup d’oeil, Raphaël constata rapidement que tous les objets sortaient de son propre panthéon. Aucun n’était à lui, à son grand désespoir, mais il repéra un marteau, propriété d’Héphaïstos sans doute, une massue qu’il aurait eu tendance à associer à son crétin de demi-frère, et ce qui avait l’air d’être une chouette en airain. Si même Athéna perdait des choses.

Je peux donc choisir ce que je désire ici?

Il effleura les objets du bout des doigts. Certains n’étaient pas vraiment divins, dans le sens où ils n’avaient pas été fabriqués par des dieux, mais ils étaient indéniablement magiques. Il avait peut-être repéré une ou deux choses plus intéressantes que d’autres, mais ne voulait pas montrer tout de suite son intérêt pour les choses en question.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Ven 5 Jan 2018 - 21:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan observait son comparse d'un œil attentif et aiguisé, cherchant à voir si celui-ci allait jeter son dévolu sur l'un ou l'autre. Cela ne manquerait pas d'indiquer qu'il avait effectivement l’œil en ce qui concernait les objets magiques et plus particulièrement les divins. Les sorciers de l'Ordre de Thulé avaient fait la grimace lorsque Renan leur avait expliqué qu'ils allaient devoir céder quelques-uns de leurs plus grands trésors à une divinité qui allait les aider, mais ce dernier savait parfaitement ce qu'il faisait. Du moins l'espérait-il. Il avait conscience du fait qu'on n'attrapait pas des mouches avec du vinaigre et que s'il espérait la pleine coopération d'Hermès, quelques sous-entendus subtiles – ou pas – ne seraient pas suffisants. Ils devaient sortir le meilleur de ce qu'ils avaient en stock, voilà tout ! Si tout se passait bien, ils seraient récompensés au centuple.

Bras croisés sur son torse, Renan s'était appuyé contre l'un des murs et continuait son observation. Ce n'est que lorsque la divinité posa une question que le Français laissa apparaître un sourire amusé, mais ne bougea pas de l'endroit où il se trouvait.

« Oui, tout est à vous. Enfin réservé pour vous. Pour commencer, vous comprendrez que je ne pourrai vous accorder qu'un paiement, mais dès que votre aide nous aura permis d'apprendre d'autres choses concernant la lance, vous aurez droit à un deuxième paiement et ainsi de suite. » Il haussa les épaules. « Vous êtes le dieu des marchands, j'imagine que la notion de donnant-donnant n'a rien de nouveau pour vous, n'est-ce pas ? »

Le contraire serait surprenant, mais aussi décevant. Cependant, Renan n'oubliait pas que si Hermès était le dieu des marchands, il était aussi celui des voleurs puisque les gentils vendeurs étaient bien souvent des arnaqueurs sans pareil. Il n'y avait donc aucune raison pour que la situation soit différente avec lui, or le Français ne comptait pas se laisser avoir, même par cet homme.

« Bien sûr, les mages qui gardaient ces objets ont leurs préférences et n'ont pas été enchantés de s'en séparer, surtout à votre profit. Suivant ceux que vous prendrez, ils pourraient vous détester. » Il eut un geste de la main, comme pour chasser une mouche. « Cela dit, je ne m'entends pas du tout avec eux et ma vie n'en est pas plus compliquée, autant dire que vous n'avez pas à vous soucier d'eux. » Son sourire s'accentua. « C'est plutôt à moi que vous devrez plaire si vous voulez toujours bénéficier du meilleur. »

Ce n'était pas si faux, Renan était sans doute le mieux placé pour apporter des avantages à Hermès. Cependant, ce dernier ignorait quel était son véritable rôle et de toute manière, Tesla ne le pensait pas désespéré au point d'envisager de se plier en quatre pour un simple humain, même possiblement immortel.
Après quelques secondes de silence, il reprit :

« Je suis sûr que vous avez repéré quelque chose qui vous plaît plus que le reste dans cette pièce. Ne vous gênez pas pour le prendre. Après tout, c'est à vous. »

Et lui avait hâte de voir de quoi il s'agirait.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein





Echange de bons procédés ▬ Raphaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Echange de bons procédés... [Sam]
» Echange de bons procédés [PV - Araakoa Aare]
» Echange de bons procédés ★ Dwayne
» Echanges de bons procédés [Terminé]
» Échange de bons procédés [PV : Drayken Olmir et les Éryllis]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-