AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Il faut répondre au diable dans la langue du diable ▬ Evelyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Mer 27 Déc - 12:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4385
ϟ Nombre de Messages RP : 1415
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Il y a quelques semaines, Renan s'était rendu dans un club un peu spécial. Oh, pas à des fins récréatives, mais simplement parce que le nom de l'établissement en question lui avait été confié par un informateur digne de confiance. Abigaïl avait disparu depuis plusieurs mois désormais et le Français se demandait sincèrement ce qu'elle était devenue. Il avait déjà été lâché une première fois par un Archidémon trop sûr de lui, si Abigaïl s'y mettait aussi maintenant, il risquait définitivement de perdre patience. Et accessoirement de ne plus avoir la moindre confiance à l'égard des créatures magiques et des magiciens. Déjà qu'il n'en était pas loin... au final, son aversion pour l'Ordre de Thulé était peut-être justifiée.

Il avait donc mis les pieds au Pandémonium, un endroit qui aurait certainement plu à plusieurs de ses connaissances, mais qui restait un peu trop... orienté pour le trentenaire. Le côté Satanique et démoniaque ne l'intéressait plus franchement aujourd'hui, il avait tendance à lui rappeler de mauvais souvenirs.
Faisant fi de ses sentiments, il avait fini par approcher un homme qui devait occuper le poste de videur, ou tout du moins d'être lié à la patronne des lieux, Lady Satan. Encore une Lady, décidément ! Il lui avait confié une lettre cachetée assez pesante, précisant qu'il s'agissait d'une affaire d'importance qui intéresserait certainement Lady Satan. L'homme n'avait pas été excessivement intéressé, mais il avait tout de même pris l'enveloppe, après quoi Tesla avait quitté les lieux sans plus de cérémonie.

Quelques temps après, il avait enfin reçu l'appel qu'il attendait : celui d'une femme qui se présenta comme Lady Satan et se disait prête à le recevoir. Une date et une heure furent fixées et Renan oublia cette affaire jusqu'au moment en question.

Le fameux soir, le Français enfila une tenue plus passe-partout, même si elle était loin d'être aussi extravagante que celle des autres clients. Lorsqu'il se présenta sur place en indiquant son identité, ou plutôt le pseudo qu'il avait donné à la criminelle, il fut convié à se rendre dans une autre partie du club. Renan n'était pas entré dans les détails en ce qui concernait la raison de sa venue ici, mais il avait expliqué qu'il appartenait à un organisme influent et qu'il avait besoin de son aide pour retrouver la trace d'une magicienne puissante qui avait disparu. Ce qui était totalement véridique, même s'il avait caché de nombreux éléments de l'affaire.

Lorsqu'il fut introduit dans la salle qui servirait au rendez-vous, le Français promena son attention sur les environs histoire de prendre ses marques, puis avisa la femme installée dans un coin. Elle était plutôt jolie, avec des cheveux roux et un costume qui mettait ce qu'il fallait en valeur. Oh, ses préférences n'avaient pas changé et il trouvait toujours les jolies blondes plus attrayantes, mais disons que c'était tout de même beaucoup plus agréable que de discuter avec Shiva Sharan.

S'approchant d'elle, Tesla resta tout de même à distance de sécurité avant de la saluer d'un signe de la tête. Debout au milieu de la pièce, il esquissa finalement un sourire avant de briser le silence.

« Et bien bonsoir, je ne sais pas quel est le cérémoniel pour ce genre d'occasions. Dois-je vous appeler Lady ? Madame ? » Son sourire s'accentua un peu. « Maîtresse ? Même si je trouve ça moins seyant, ça a toujours eu une connotation scolaire je trouve. »

Elle le prendrait peut-être pour un guignol, mais ce n'était pas bien grave. Renan savait qu'une personne qui sous-estimait son interlocuteur était toujours dans une position de faiblesse, mieux valait donc la laisser partir sur cette voie. Après quelques secondes de silence, il reprit finalement sur un sujet plus sérieux.

« J'imagine que votre convocation laisse entendre que vous êtes d'accord pour la proposition que je vous ai transmise ? »
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 27 Déc - 21:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 105
ϟ Nombre de Messages RP : 37
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie IV
- Maîtrise de la nécromancie IV
- Maîtrise des malédictions I
- Âme démoniaque
- Pacte démoniaque
- Flammes infernales
- Regard tentateur
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
Trouver Lady Satan n’était pas vraiment une chose compliquée. Le Pandémonium n’était pas difficile à trouver et ceux qui baignaient dans le milieu mystique et surtout criminel de Star City savaient que c’était où trouver les membres du Hell Club et notamment leur cheffe. Ce qui était plus compliqué, c’était de parvenir à contacter la fille du Diable. De temps en temps, quelqu’un allait attirer son attention et elle allait descendre dans la Fosse, la partie la plus commune du Pandémonium, d’elle-même. Mais c’était rare. Quoique plusieurs personnes pourraient pointer du doigt le fait que la fréquence de telles visites avait augmenté. Sûrement parce que des gens louches s’étaient donné le mot pour venir visiter le club satanique.

Mais quand un homme faisait preuve d’assez de détermination, il pouvait réussir à contacter la sorcière en passant simplement par l’un de ses nombreux employés. Quelques temps plus tôt, un videur avait apporté à Evelyn une lettre et un téléphone. Enfin, il l’avait apporté à Elvira, la fille de la sorcière immortelle, qui avait jugé le contenu de la lettre suffisamment intéressant pour en informer sa mère. Il y avait beaucoup de messages qui ne passaient pas cette première inspection. Entre les gens qui cherchaient juste à étaler leur dégoût pour la maîtresse des lieux et les lettres d’amour transi, les corbeilles à papier ne désemplissaient pas.

Evelyn avait contacté l’homme elle-même, pour lui donner rendez-vous un autre soir dans son nightclub, mais pas dans la Fosse. Cette partie là était bien trop bruyante et peu propice aux conversations sérieuses. Puis le Pandémonium, comme la belle cité démoniaque qu’il était, avait plusieurs étages, ou quartiers… Cette fois-ci, c’était dans les hauteurs que se tiendrait la réunion, dans l’un des salons privés qui accueillaient les clients les plus fortunés. Ce fut la sorcière blonde surnommée Mischief qui s’occupa de réceptionner l’homme et de l’amener au salon où se tiendrait leur petit rendez-vous. Evelyn était vêtue de cuir noir, ses cheveux ramenés en un chignon et avec un demi-masque sur le visage. Elle avait toujours un manteau de fourrure sur les épaules et à ses pieds se trouvai Caliban, sous la forme d’un gros chien au pelage sombre et aux yeux rouges. Il ouvrit les paupières pour lancer un coup d’œil au nouveau venu, laissa échapper un grognement et les referma.

« Vous pouvez m’appeler comme vous voulez. D’ailleurs je peux même vous montrer qu’il peut y avoir une connotation toute autre que scolaire au mot maîtresse. » Lâcha-t-elle avec un sourire sur les lèvres. Cet homme ne prenait pas de gants avec ses mots. Ce qui était assez rafraîchissant quand on passait une partie de son temps avec des cultistes qui voulaient tous être le prochain sacrifice. « Mais sinon, Lady Satan va très bien. Et vous, comment dois-je vous appeler ? Et asseyez-vous je vous en prie. Vous voulez quelque chose à boire ? Ou pour vous divertir le temps que nous discutons ? »

Dans un endroit comme le Pandémonium, bien des choses étaient disponibles. On ne devenait pas un foyer de corruption et de débauche en n’ayant que du soda allégé et des coloriages à offrir à ses invités ! Mais même si c’était le genre de choses qui plaisait à l’individu, Evelyn ne doutait pas que l’un des membres du personnel pourrait en dénicher.

« Votre proposition m’a intriguée, même si vous vous doutez bien qu’il va me falloir plus de détail avant de donner une réponse définitive. On ne s’appelle pas Lady Satan en acceptant n’importe quel pacte ou contrat sans avoir lu les petites écritures, vous vous en doutez. Je vais devoir savoir de quelle magicienne vous parlez et ce qui vous fait penser que je peux la retrouver. » Elle avait sa petite idée sur la chose. Les disparitions de magiciens arrivaient couramment, pratiquer la magie se révélant bien souvent dangereux. Mais parfois, c’était un individu tellement puissant qui disparaissait que toute la communauté mystique le ressentait et qu’on en percevait les conséquences des mois après les évènements. « Puis je vais aussi savoir ce qu’il y a pour moi et le Hell Club dans tout ça. Je n’ai aucune preuve de l’existence de votre mystérieuse organisation et si vous m’avez l’air plutôt bien bâti, je n’ai pas tendance à accepter les paiements en nature, plutôt à les prodiguer. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Mer 27 Déc - 21:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4385
ϟ Nombre de Messages RP : 1415
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Un sourire ourla ses lèvres lorsqu'elle parla de l'autre connotation du terme « maîtresse » : il le savait parfaitement, il l'avait suffisamment entendu dans la bouche de sa femme à l'époque où elle s'imaginait être en compétition avec Evey. Quoi qu'il en soit, c'était assez agréable de constater qu'il avait affaire à une personne ouverte et taquine, même s'il s'y attendait un peu compte tenu de son métier.
Lorsqu'elle l'invita à s'installer, il s'assit sur le siège désigné avant de secouer la tête en signe de dénégation.

« J'apprécie la proposition, mais je vais décliner. J'aime bien me concentrer sur la discussion, surtout lors d'une affaire aussi importante. » Même s'il ne l'avait pas encore détaillée. « Et j'en profite déjà avec ce que j'ai sous les yeux. »

Bon, le compliment était assez grossier, mais quelle femme n'aimait pas se faire flatter ? Elle devait savoir qu'elle était jolie, mais devait sans aucun doute être sensible au fait que les hommes le remarquent. Renan connaissait bien les femmes comme ça : elles profitaient des atouts que la nature leur avait donné pour obtenir ce qu'elles voulaient, y rester insensible serait donc un véritable affront.

Revenant à un sujet plus sérieux, Lady Satan reprit la parole afin de lui expliquer qu'elle allait avoir besoin de plus de détails, mais surtout de quoi la motiver à travailler pour lui. Le Français n'était pas idiot, il savait parfaitement qu'une femme comme ça ne dispensait pas ses services juste en échange d'un sourire. Secouant légèrement la tête, il eut un sourire amusé avant d'adopter une expression faussement déçue.

« Quelle déception, moi qui espérait que ce serait suffisant. Plus sérieusement, je n'ai pas l'audace de penser que vous acceptiez ce genre de paiement. J'ai reçu l'autorisation de vous proposer plusieurs types de paiements. Soit en argent, une somme qui peut devenir conséquente suivant les informations que vous pourrez nous fournir, soit avec des informations ou d'autres services de ce type. »

Renan ne savait pas vraiment ce qu'elle pouvait attendre de sa part. D'après ce qu'il savait, le Pandémonium n'avait pas besoin de beaucoup d'argent, cependant c'était aussi une ressource essentielle pour s’implanter dans une ville comme Star City. Peut-être que Lady Satan s'était ruinée pour ouvrir son club, ou peut-être qu'elle était à l'abri du besoin. Tout dépendrait d'elle : SHADOW était prêt à lui fournir diverses informations, mais aussi des artefacts liés à la magie Satanique ou au domaine qui pouvait intéresser la rousse.

Restait un autre détail à régler et d'importance : expliquer qui il voulait retrouver et surtout, ne pas trop en dire. Qu'elle sache qui était Lady Death ne lui posait aucun problème, mais il ne souhaitait pas qu'elle découvre le lien qui les unissait. Ni l'existence de leur « enfant ».

« Pour ce qui est de la magicienne... elle est suffisamment célèbre et puissante pour que vous puissiez la retrouver. Enfin, les rumeurs à votre sujet laissaient entendre que vous pouviez obtenir des informations grâce à votre magie, mais peut-être qu'elles présument de votre puissance ? » Il la provoquait un peu. « [color=#C23D31]Je cherche Lady Death, une puissance nécromancienne. Elle vivait à Star City depuis quelques temps, mais a disparu du jour au lendemain. Je sais qu'elle était la reine de son petit royaume morbide, alors je n'exclus pas la possibilité qu'elle soit tout simplement partie là-bas. 

Il avait beaucoup songé à cette histoire et c'était la solution qui lui semblait la plus logique. Cependant, sans en avoir vraiment la preuve, Renan continuait à espérer qu'elle avait simplement un imprévu ailleurs et qu'elle allait revenir pour reprendre son « travail ». Mais il n'était plus naïf depuis bien longtemps.

« Je veux simplement savoir où elle est et ce qu'elle est devenue. Pour commencer. Le contrat pourrait peut-être évoluer suivant les résultats. »

Restait à voir si elle voulait jouer le jeu.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 27 Déc - 23:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 105
ϟ Nombre de Messages RP : 37
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie IV
- Maîtrise de la nécromancie IV
- Maîtrise des malédictions I
- Âme démoniaque
- Pacte démoniaque
- Flammes infernales
- Regard tentateur
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
Evelyn maintenait un léger sourire sur ses lèvres face à son interlocuteur. Si bien qu’elle ne montra aucun changement d’expression quand il déclina son offre et la complimenta par la même occasion. Il ne devait pas exister de créature plus vaniteuse que la sorcière immortelle, mais elle était pour le moment concentrée sur les affaires elle aussi. Et on ne plaisantait pas quand un pacte se profilait ! Bien sûr elle ne pensait pas pouvoir récupérer l’âme de son interlocuteur, pas dès le premier rendez-vous en tout cas.

« Bien, directement aux affaires donc. »

Elle croisa les jambes et s’installa confortablement dans son fauteuil. Mischief refit toutefois son apparition pour lui apporter un verre de whiskey avant de retourner vaquer à ses occupations. Ce n’était pas parce que son interlocuteur ne prendrait aucun plaisir durant leur discussion qu’elle ferait de même ! Il l’ignorait, mais il devait s’estimer heureux qu’elle ne prenne qu’un verre d’alcool en sa présence.

« Dans d’autre circonstances, j’aurais pu. Mais à moins que vous ne soyez exceptionnel, je ne crois pas que vous feriez l’affaire, non. » Elle but une gorgée du liquide ambré, savourant la chaleur de l’alcool tout en sachant qu’il n’avait qu’un effet limité sur elle. Soit à cause de son sang démoniaque, soit à cause de l’habitude. « L’autorisation… Donc vous n’êtes bien que le sous-fifre, je suis profondément déçue. Mais comme vous vous en doutez l’argent n’est pas véritablement un problème. » Elle écarta les bras comme pour l’inviter à observer la pièce. Tout respirait le luxe dans le Pandémonium, dans cette partie en tout cas. L’argent coulait à flot, de sources illégales tout comme légales. Depuis sont retour des enfers, Evelyn avait pris soin de faire fructifier ses sources financières avant tout. L’argent était la source de pouvoir la plus élémentaire dans le monde des hommes. « Et quelles informations seriez-vous apte à me fournir ? Je contrôle ma petite province du monde criminel de Star City, mais je suis loin de jouer dans la cour des grands, vous devez le savoir. » Le Hell Club n’était pas le Cartel Rouge, ni même le Circus Maximus. Mais il avait les domaines où il excellait.

« Enfin, je suis une femme simple, Renan. Je ne suis intéressée que par une seule chose : la puissance. Si ce que vous me proposez me garantit de renforcer celle-ci, je suis prête à considérer votre requête de manière favorable. Mais il faudra être plus précis et m’offrir quelque chose de concret. Je doute que vous soyez venu avec des échantillons ? Vous ne feriez pas un bon vendeur à domicile. »

Cette partie de leur accord restait quelque peu floue… Ce qui ne rassurait pas vraiment Evelyn. Que pouvait bien lui apporter cette mystérieuse organisation ? Des renseignements sur les autres organisations criminelles de Star City ? Si le Hell Club n’avait pas commencé à jouer dans la cour des grands, c’était tout simplement parce qu’il n’était pas prêt. De la même façon, Lady Satan elle-même n’était pas prête à rejouer les super-criminelles et à lancer des attaques comme le ferait Doctor Otaku ou le Géant Vert. Restait donc à voir si son interlocuteur pourrait lui apporter quelque chose de tangible et non seulement des promesses.

En tout cas, il avait déjà gagné son intérêt ! Ce qu’il lui demandait était ravissant et des plus exaltants. Le sourire de la sorcière s’était élargi et elle écoutait son interlocuteur avec attention. Elle ne réagit même pas à sa petite provocation. Non, ce qui comptait c’était que ce que l’homme lui demandait de faire pourrait aussi lui être utile. Il y avait beaucoup à gagner dans cet accord.

« Lady Death, oui, je la connais. Considérée comme la nécromancienne suprême et pour ceux qui peuvent murmurer aux enfers : Abigaïl Faust, descendante du célèbre Johann Faust qui vendit son âme au diable. » Enfin à un diable et non pas au papa de la rousse. « Sa disparition a quelque peu ébranlé le monde magique. Notamment chez les morts-vivants. Je suis surprise que les vivants s’intéressent à elle. Sauf si vous faites partie de ses ennemis. Quoique ce n’est pas le genre des Impérissables ou de l’Opus Dei de venir chercher l’aide d’une sorcière. »

Elle afficha une mine songeuse. Réfléchissant à ce qu’elle savait sur la nécromancienne. Evelyn elle-même pouvait relever les morts, mais elle n’égalerait jamais la maîtrise qu’avait eue Lady Death de cette branche de la magie noire. Elle avait d’autres atouts à sa disposition toutefois.

« Elle régnait sur la nécropole d’Erehwon et sur la Moisson. Mais j’ignore ce qu’ils sont devenus. Par contre, je connais quelqu’un qui doit le savoir et je sais même comment le contacter. Vous devez savoir que ma spécialité consiste à conjurer les démons. »

Et ils étaient nombreux a avoir interagit avec Lady Death d’après les rumeurs : Méphistophélès, Bélial… Mais surtout, la nécromancienne avait son propre démon de compagnie. Un archidémon qui plus est.

« Je crois savoir que Lady Death passait un temps considérable avec le démon Vulgrim avant de disparaître. Il doit savoir quelque chose à son propos et j’ai les moyens de l’invoquer pour que nous puissions lui poser des questions. Mais comme je l’ai déjà dit, je ne ferais pas cela pour rien. » Evelyn s’était relevée et sans la moindre gêne elle s’assit sur les genoux du visiteur. « Alors, qu’est-ce que vous êtres prêts à donner pour une ligne directe avec les enfers et votre nécromancienne mon mignon ? »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Jeu 28 Déc - 11:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4385
ϟ Nombre de Messages RP : 1415
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Malgré ses dires, Renan n'avait pas eu besoin de demander l'autorisation de donner de l'argent à Lady Satan, mais il tenait à endosser le rôle du sous-fifre. Les gens avaient tendance à se montrer moins méfiants avec un simple messager, il avait donc beaucoup à gagner en agissant ainsi. Peut-être que la jolie rousse lui confierait des choses qu'elle n'aurait jamais envisagé de dire face au chef d'un organisme puissant ?

Avant de lui répondre, il attendit qu'elle exprime le fond de sa pensée, indiquant ce qu'elle recherchait. Concernant la puissance, ils avaient un point commun et pas des moindre ! Cependant, la puissance n'était pas tout, il existait de nombreux domaines et il y avait assez peu de chances pour qu'ils visent le même. Au fond, ce n'était pas bien important : SHADOW avait des cellules à travers le monde entier, il pourrait lui dire ce qui se passait sur n'importe quel continent... ou les offrir une récompense venant de l'autre bout du globe si c'était la seule chose qui pouvait l'intéresser.

Il fut assez satisfait de constater que le nom de Lady Death éveillait quelque chose dans son esprit, même si elle n'en savait pas forcément plus dans l'immédiat. Un peu bêtement, il avait espéré qu'en tant que magicienne, la mystique serait au courant de tous les détails de l'affaire, mais ce n'était pas le cas. Cela dit, elle avait un autre moyen de combler ce vide et il ne demandait qu'à la laisser faire ! Restait simplement à trouver un accord sur le paiement, mais le Français ne se tracassait pas spécialement à ce sujet. Il avait toujours su trouver ce que ses anciens alliés désiraient, pourquoi serait-ce différent cette fois-ci ?

Pas troublé ou choqué pour deux sous lorsqu'elle s'installa sur ses genoux, Renan se contenta de relever légèrement la tête pour la regarder, tout en glissant sa main sur l'un des genoux de la rousse – question de confort uniquement, bien sûr !

« J'ai plusieurs propositions qui devraient vous satisfaire. Cela dit, peut-être que vous voudrez vérifier mes dires ? Je ne suis pas assez stupide pour venir ici en me faisant passer pour ce que je ne suis pas, mais je ne vous en voudrais pas de douter. » Il faudrait être suicidaire pour chercher à l'arnaquer cela dit. « Déjà, pour ce qui est de mes moyens, sachez que l'organisme auquel j'appartiens est bien ancré à Star City. Le Cartel Rouge a déjà souvent eu affaire à elle. Je travaille pour un homme connu sous le pseudo de Tesla. Atia César et le Mandarin sont en affaires avec lui, je présume que c'est un gage de qualité au sein du milieu criminel, non ? »

Il l'interrogea du regard. Elle pourrait toujours vérifier ses dires, il ne se faisait pas de soucis à ce niveau. Tesla n'était peut-être pas connu de grand monde en ville, mais il l'était des bonnes personnes et c'était tout ce qui comptait. Quand bien même n'en aurait-elle pas entendu parler, une vérification auprès du Cartel Rouge serait suffisant. Il enchaîna donc.

« Notre organisme a des cellules à travers tout le globe, je peux vous fournir des informations provenant de n'importe où. Quant à Star City... Tout dépend de ce que vous souhaitez savoir. Concernant le milieu de la magie peut-être ? Nous avons des mages qui travaillent activement en ville, ils pourront vous communiquer ce qui vous intéresse. À ce niveau, vous êtes mieux placée que moi pour choisir ce que vous désirez. » Il eut un léger haussement d'épaules avant de reprendre. « Ou alors, en attendant que vous réfléchissiez à ce que vous souhaitez, je pourrais vous transmettre un artefact magique lié aux démons ? » Il eut un léger sourire. « Nos rangs ont abrité un Archidémon, il a laissé quelques-unes de ses affaires en retournant en Enfer. Je suis prêt à vous en céder quelques-unes comme preuve de ma bonne volonté. »

Il appuya ses dires d'une légère pression sur le genou de la jeune femme avant de remonter doucement sa main sur sa cuisse. Renan prit toutefois garde de s'arrêter avant de monter trop haut. Ce n'était pas parce qu'elle était avenante qu'elle se laisserait tripoter par le premier venu.

« Lady Death et moi-même avions un accord. Si elle a accepté de collaborer avec moi, j'imagine que ça doit être une marque de confiance, n'est-ce pas ? Quand je l'ai rencontrée, elle servait à manger et à boire dans un diner. Quand nous nous sommes quittés, elle était telle que vous venez de le décrire. Je ne prétends pas être responsable de son ascension, mais je lui ai apporté mon aide. Je pourrais faire de même pour vous si vous acceptez de me prêter main forte sur cette affaire. »

Elle le trouverait peut-être présomptueux, mais on ne devenait pas allié avec des individus aussi uniques sans prendre de risques ! Un nouveau sourire ourla ses lèvres tandis qu'il baissait légèrement la tête, s'offrant une vue sur le décolleté de la jeune femme.

« Vous vous installez comme ça pour me donner le torticolis, ou pour me faire admirer la vue ? Pas que je m'en plaigne, mais je ne voudrais pas avoir l'air d'un goujat en me rinçant l’œil contre votre volonté. »

Même si elle avait déjà dû voir bien pire.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 28 Déc - 13:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 105
ϟ Nombre de Messages RP : 37
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie IV
- Maîtrise de la nécromancie IV
- Maîtrise des malédictions I
- Âme démoniaque
- Pacte démoniaque
- Flammes infernales
- Regard tentateur
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
Evelyn passa une main dans les cheveux de l’homme. Ils pouvaient se permettre d’être plus intimes que cela s’ils allaient faire affaire ensemble, puis ils se trouvaient au Pandémonium, non pas sur les bancs de l’école de catéchisme du coin de la rue. Quoique s’il y en avait eu une dans la proximité directe du nightclub, probablement qu’Evelyn y aurait probablement déjà fait un tour pour en dévergonder les nonnes. Il n’y avait rien de plus saisissant qu’une bonne sœur en train de renier sa foi pour les plaisirs charnels qui lui étaient jusqu’alors interdits.

« Votre Tesla a donc de bonnes références, je suis déçue qu’il n’ait pas jugé utile de venir me voir en personne. Mais il aurait pu faire pire que vous je suppose. » Après tout l’homme n’était pas laid, loin de là même et Evelyn n’était jamais du genre à mettre de côté la superficialité des choses, même quand elle faisait affaire. « Je suis surtout surprise que votre patron n’ait pas été voir ses contacts du Cartel Rouge plutôt que de vous envoyer dans mon antre. Vous êtes certain qu’il ne pensait pas que vous pourriez payer en nature ? » Elle eut un léger rire. Elle était en quelque sorte la ponte de la magie noire et de l’occulte, surtout avec la disparition de Lady Death. Mais le Cartel Rouge avait son lot de mystique. Le Mandarin devait savoir beaucoup de choses lui aussi après tout. « Mais cela n’aide pas beaucoup à prouver vos capacités. Vous pourriez très bien être en train de mentir. Généralement, mon assurance est que ceux qui tentent de me trahir et de violer mes contrats finissent dans des situations délicates. S’il était facile de tromper Lady Satan cela se saurait et je suppose que votre Tesla n’a pas envie de tenter l’expérience. Je suis donc prête à vous faire quelque peu confiance pour la suite. »

Puis invoquer un démon n’était pas compliqué pour elle… Bon elle était rouillée il fallait l’admettre. Récemment elle avait surtout invoqué des succubes pour regarnir les rangs du Pandémonium. Il suffisait de trouver une fille jolie et de lui coller l’esprit infernal dans le corps pour en faire une danseuse qui ferait baver tous les hommes. Il y avait eu d’autres démons mineurs et elle n’avait pas vraiment dérangé d’archidémon depuis bien longtemps. Mais elle ne pouvait se permettre de laisser la rumeur circuler que Lady Satan n’était même plus capable de conjurer un esprit infernal. Aussi elle allait montrer à ce Renan ce qu’était de la démonologie de haut vol.

« Je vois, vous êtes plein de ressources. Mais je suppose que je ne peux pas vous demander le nom de votre petite organisation ? Oh, ne vous inquiétez pas, je ne m’y intéresse pas vraiment. Clarifions donc les choses, je suis à la recherche de n’importe quel artefact lié aux enfers qui pourrait m’apporter de la puissance. Relique de saint bafouée, arme maudite par un démon, tout ce que vous pouvez dénicher, je saurais en tirer quelque chose. Bien sûr, plus c’est rare, plus vous vous offrirez un service premium. » Dit-elle en lui caressant la joue. « Des renseignements sur certains groupuscules religieux comme l’Opus Dei ou les Impérissables peuvent se monnayer. J’ai beaucoup d’ennemis et vous devez bien vous douter qu’avoir quelques coups d’avance sur eux est un sacré avantage. Mais oui, les petits jouets de votre archidémon pourraient m’amuser et être un bon début. » Elle lui sourit. « Il est rare de voir des créatures aussi orgueilleuses travailler de concert avec des humains, votre Tesla doit être particulièrement exceptionnel. »

Evelyn posa sa main sur celle que Renan avait remontée sur sa cuisse et l’avança un peu plus loin. Les appétits de la sorcière étaient insatiables et elle ne refusait jamais une occasion de glisser une pointe de provocation ou de débauche dans ses rapports avec les autres. Ce qui avait déjà effrayé plusieurs personnes. Elle se souvenait encore du mage qui était venu avec un ami au Pandémonium et qui avait refusé en bloc toutes ses avances.

« Et bien, vous savez parler aux femmes, ou aux sorcières. » Après tout il avait de l’expérience avec Lady Death apparemment. « La nécromancienne a connu une ascension fulgurante et je dois dire que si je peux profiter des mêmes largesses, je suis prête à me montrer très gentille avec vous. Je suis juste surprise que vous me promettiez de telles choses juste en échange de la conjuration d’un seul petit démon. » Enfin petit démon, il s’agissait d’un archidémon versé dans l’utilisation de la nécromancie. « Vous avez autre chose en tête pour vouloir jouer les tentateurs ainsi ? C’est plutôt mon rôle habituellement. »

Evelyn vint caresser la joue de Renan alors que son regard déviait en profondeur sur son décolleté. La poitrine de la sorcière n’avait rien d’opulente, mais elle savait la mettre en valeur. Après, si jamais l’homme désirait quelque chose de plus ferme, elle avait des succubes qui pouvaient faire de la compétition à des vaches laitières.

« Oh, vous pouvez regarder autant que vous le voulez. Je ne vais pas m’offusquer du fait d’être désirée ou désirable. Après tout je n’ai pas honte de mon corps. Puis pourquoi maintenir une distance superflue entre nous alors que nous allons probablement devenir de très bons amis ? Qui sait, je pourrais même vous autoriser à faire plus que regarder. » Les provocations de la sorcière n’étaient par contre pas toujours des plus subtiles.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Jeu 28 Déc - 14:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4385
ϟ Nombre de Messages RP : 1415
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Cacher son rôle dans SHADOW était à double-sens, Lady Satan pouvait se sentir insultée par le fait que le grand patron ne fasse pas le déplacement pour elle, mais elle s'en remettrait. Il comptait bien garder cet atout de son côté du moment que c'était possible. Cela dit, elle semblait toujours aussi suspicieuse et Renan se demandait si elle allait finir par lui accorder sa confiance un jour. Pas totalement bien sûr, mais suffisamment pour qu'ils puissent avoir un accord digne de ce nom. Un bref sourire ourla ses lèvres lorsqu'elle eut terminé ses avertissements.

« Tesla est déjà lié au Cartel et c'est ce dernier qui lui a donné votre nom. Pour quelle raison prendrait-il le risque de vous contrarier et de montrer au Cartel qu'il n'est pas digne de confiance ? Vous vous inquiétez pour rien, croyez-moi sur parole. » Bon, rien ne prouvait que lui-même était lié à Tesla, mais il ne pouvait pas y faire grand-chose ce soir. « Et rassurez-vous, vous finirez par le rencontrer. Il ne pouvait tout simplement pas se présenter ici ce soir, mais ça ne saurait tarder. Mais s'il avait espéré une remise sur le paiement, il aurait envoyé une créature magique. »

Après tout, Renan avait côtoyé suffisamment de sorcières pour savoir qu'elles étaient généralement plus intéressées par ce type d'individus que par le futur mister Univers. Autant dire qu'il se doutait que les flatteries de Lady Satan étaient certainement aussi calculées que les siennes.

Quoi qu'il en soit, le trentenaire fut assez satisfait des réponses de la sorcière. Elle semblait plutôt intéressée et la carte de l'Archidémon faisait son petit effet. Tant mieux, après tout ce qu'il avait dû sacrifier pour avoir sa fidélité, c'était la moindre des choses ! Un léger soupir lui échappa, un peu comme s'il laissait entendre qu'elle ne pouvait pas imaginer tout ce qu'ils avaient dû faire pour en arriver là ! Ce qui était le cas en fait. Même si une femme comme Lady Satan devait pouvoir visualiser la chose. Alors qu'elle remontait davantage la main qu'il avait posée sur sa cuisse, le Français répondit.

« Vous en jugerez bien par vous-même. Disons simplement qu'il est prêt à tout pour obtenir ce qu'il veut et qu'il a fait tout son possible pour exaucer les souhaits de la créature. C'est en grande partie pour la même raison que Lady Death s'est montrée aussi fidèle en affaires. » Et sur un autre plan, mais cela ne la regardait pas. « Je connais les groupes dont vous me parlez, je suis certain que nous aurons des informations à leur sujet. »

Abigaïl avait été confrontée à eux et même l'Archidémon avait rencontré un prêtre de l'Opus Dei. SHADOW s'était donc renseigné à leur sujet et Renan savait qu'il avait encore tous ces documents en sa possession. Dans le pire des cas, il pourrait charger certains de ses agents d'enquêter à nouveau là-dessus.
Alors qu'il parlait, sa main avait décrit un léger mouvement pour caresser la cuisse de son interlocutrice sans se faire prier. Il n'était pas pudibonde et dans un tel endroit, la repousser aurait été une véritable insulte – qui plus est, il en profitait autant qu'elle ! En tous les cas, les arguments du Français semblaient faire mouche et Renan était particulièrement satisfait de voir qu'ils semblaient tenir le bon bout. Restait à voir si elle était prête à aller plus loin dans cette affaire ou s'il allait devoir payer avant.

« J'ai peut-être quelque chose en tête, je l'avoue. En dehors de la charmante vue que vous m'offrez j'entends. Mon organisme a pour habitude de se lier à tous les individus talentueux qu'il rencontre... notre collaboration avec Lady Death a débuté de la même manière. Je me disais simplement que si nous étions tous les deux satisfaits des résultats de cette affaire, il serait envisageable de partir sur une relation de plus longue durée. Et nous savons être très attentifs aux besoins de nos alliés. »

Tout dépendait de ce qu'ils étaient capables de donner du moins. Mais quelque chose lui disait que cette femme pourrait devenir un élément central de ses projets. Restait à voir si elle était plus digne de confiance que tous les autres qui l’avaient lâchement abandonné. Au moment où elle répondit à sa plaisanterie, Renan remonta son autre main pour la glisser dans le dos de la sorcière. Enfin, la partie basse du moins. Question d'accès : c'était le point le plus proche de sa main !

« C'est ainsi que vous jouez les tentatrices ? Je dois avouer que c'est habillement présenté et très alléchant, mais je tiens à préciser que moi non plus je n'ai pas pour habitude d'accepter les paiements en nature. Ou alors pour de très bons alliés, mais nous n'en sommes pas encore là, malheureusement. » Il eut un léger sourire. « Mais j'approuve votre manière de voir les choses, je ne suis pas puritain. »

Bien au contraire même ! Mais bien que le rapprochement de la patronne des lieux soit plus qu'agréable, Renan réorienta la discussion sur la raison de sa venue ici :

« Dois-je en conclure que nous avons un début d'accord ? Concernant notre affaire j'entends. J'imagine qu'il faudra vous payer avant d'avoir un aperçu du sort de Lady Death ? »

Ce qui repousserait un peu leur affaire.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 28 Déc - 16:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 105
ϟ Nombre de Messages RP : 37
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie IV
- Maîtrise de la nécromancie IV
- Maîtrise des malédictions I
- Âme démoniaque
- Pacte démoniaque
- Flammes infernales
- Regard tentateur
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
Renan marquait un point. Si ce Tesla était effectivement lié au Cartel, alors il n’avait aucun intérêt à trahir Evelyn, au risque d’éveiller les suspicions de ses partenaires. Sauf que le Hell Club ne faisait pas partie du Cartel Rouge et que la sorcière se méfiait toujours de ce que pouvaient bien penser l’organisation criminelle de ses petites activités. Ils la toléraient tant qu’elle n’était pas trop gênante, mais elle se doutait qu’elle devrait un jour devoir s’en faire des ennemis ou les rejoindre. Sauf si Atia César décidait de la laisser tranquille. Mais elle en doutait. Quoiqu’il en soit, si Renan disait vrai, alors elle avait tout intérêt à se rapprocher d’alliés du Cartel Rouge, histoire d’aplanir les angles.

« J’ai hâte de rencontrer votre petit patron alors. Mais vous me prenez vraiment pour ce genre de sorcière dévergondée qui s’amuse avec n’importe quelle créature magique ? Vous seriez déçu. J’ai une préférence pour les mortels et de préférence ceux qui ont encore une âme. Oh, je ne dédaigne jamais une partie de jambe en l’air avec un démon ou une jolie petite vampirette de temps en temps, mais je sais que l’humanité est aussi pleine de ressource. »

Puis elle était en partie humaine ! Le mélange le plus réussi entre les enfers et le monde des hommes. Elle pouvait atteindre des sommets de puissance hors de portée de beaucoup d’humains, mais ne connaissait pas toutes les limitations que les démons. Elle était le parfait petit agent des enfers sur Terre. Même si Lady Satan était avant tout son agent personnel.

« Un homme déterminé donc. Comme je les aime. Vous devriez vous en inspirer et faire preuve d’un peu plus d’ambition mon cher Renan, vous n’en seriez que plus attirant. Même si je suis certaine qu’avec un patron tel que vous le décrivez, vous devez avoir eu votre lot d’aventures palpitantes. Je me demande combien de vies vous avez pris avec ces mains. »
Susurra-t-elle. « Je ne suis pas très portée sur la fidélité, mais je pourrais faire une exception pour votre organisation en fonction des jouets que vous m’apportez et de ce que vous pourrez me dire sur mes ennemis. »

Bon, Evelyn avait tendance à commencer chaque relation en se demandant comment elle allait pouvoir en tirer le maximum avant de s’en débarrasser. Ce qui impliquait bien généralement de planter un couteau dans le dos de ses associés. Le temps finissait toujours par effacer les histoires de traîtrise. Mais à Star City, elle devait faire plus attention. Surtout si ce Tesla était aussi bien connecté que le disait son envoyé. Elle ferait mieux de le brosser dans le sens du poil. Cela lui serait bien plus utile, même si cela devait la forcer à brider son ambition pendant un temps. On ne pouvait pas se permettre de trahir tout le monde dans le métier, même quand on était la fille du Diable. Elle allait devoir jouer la gentille petite démone.

« Talentueux, oui je pense qu’on peut dire ça. Je suis en quelque sorte unique dans mon genre et dans mon domaine. Sans quoi je suppose que le Cartel Rouge ne vous aurait pas envoyé jusqu’à moi. » Evelyn aimait aussi s’envoyer des fleurs. La luxure n’était que son second péché capital favori, le premier étant bien entendu l’orgueil. « J’aime l’idée de vous avoir en train de veiller à mes besoins. Oui, je pense que nous pourrions faire fructifier quelque chose. Enfin, si vous ne me mentez pas sur mes récompenses. Je n’aimerais pas invoquer un démon pour rien. »

Evelyn passa l’un de ses bras derrière les épaules de l’humain. Il était vraiment rare de croiser des gens se montrer aussi tactile avec elle dès le premier rendez-vous. Son pseudonyme avait tendance à les pousser à se méfier.

« Oh, mais nous n’avons pas besoin de considérer cela comme un paiement. A quoi cela sert-il d’avoir un corps si ce n’est pas pour en profiter ? Pourquoi ne pas simplement mêler le plaisir à l’agréable ? » Elle avait approché ses lèvres de celles de Renan avant de reculer avec un léger éclat de rire. « Considérez simplement que la tentation est dans ma nature. Est-ce parce que j’essaye d’obtenir quelque chose en plus de vous ? Ma foi, c’est à vous de le découvrir. Mais ce n’est peut-être qu’un moyen de rendre les affaires plus intéressantes. La plupart des gens qui cherchent à se lier aux puissances infernales sont des vieux rabougris vieillissants à la recherche de la jeunesse éternelle. Vous êtes plus distrayant. » Elle se replaça sur les genoux de Renan, laissant ses cuisses frotter contre son entrejambe.

« La prudence voudrait que j’attende de voir ce que vous me promettez avant que je me mette au travail. Mais vous avez été plutôt convaincant. »
Elle posa un doigt sur son menton songeuse. « Je pourrais faire passer votre demande en express. Surtout si nous voulons bâtir quelque chose de durable. Puis vous pourriez me rendre la chandelle en rajoutant une babiole infernale lors du paiement, nous verrons. »

Elle se releva après lui avoir caressé la joue. « Mais après tout ce que vous m’avez dit, je doute que vous soyez assez stupide pour ne pas tenir votre part du marché. Je ne suis pas la meilleure amie du Cartel Rouge, mais je doute que leurs leaders apprécient que des gens mentionnent leurs noms sans tenir parole ensuite. Il n’y a peut-être pas d’honneur parmi les criminels, mais il y a toujours du bon sens. » Elle sourit. « Venez, j’ai des cercles d’invocations déjà prêts, avec un petit aménagement je devrais pouvoir contacter votre démon ce soir. Et si vous voulez passer un coup de fil pour préparer le paiement, vous avez ma bénédiction. »

Même si la bénédiction d’une créature comme Lady Satan n’était pas toujours une bonne chose. Quoiqu’il en soit, la maîtresse des lieux, son chien sur les talons, invita Renan à lui emboîter le pas. Elle finit même par se suspendre à son bras sans jamais se séparer de son sourire amusé. Un ascenseur privé les emmena dans une autre partie du club. Pas la Fosse où se trouvaient les masses communes en train de danser au rythme de la musique, mais plus profondément encore. Dans une partie qui ne concernait que les membres du Hell Club. Et autant dire que si Renan était un inspecteur de la police ou un membre de la Légion des étoiles infiltré, il n’en ressortirait pas vivant. Lady Satan aimait parfois faire quelques paris avec elle-même et manquait assurément de paranoïa, mais elle n’était pas complètement stupide.

Les profondeurs du Pandémonium ressemblaient à un réseau de cryptes anciennes et c’était exactement ce qu’elles étaient. Avant qu’un nightclub ne s’y trouve, un manoir se dressait là. Ses habitants avaient été une branche dégénérée de la famille Leblanc engendrée par Evelyn elle-même lors de son premier passage à Providence. Ils avaient construit des cryptes pour que leurs dépouilles ne soient pas mélangées à la plèbe. Mais les longs couloirs et caveaux avaient surtout servis à abriter des rituels impies. Des silhouettes encapuchonnées erraient par endroits. Ils croisèrent d’ailleurs la sorcière blonde qui avait mené Renan au boudoir d’Evelyn, avec pour seul vêtement une toge noire entrouverte sans pudeur sur son corps nu.

« Maîtresse, j’en déduis que votre entrevue s’est bien passée. »

« Plutôt oui. Va chercher ta moitié, nous allons invoquer un archidémon pour monsieur Renan. Je ne doute pas que cela sera des plus plaisants. »

« Puis-je savoir lequel ? » Un lueur d’excitation brillait dans le regard de la jeune fille.

« Vulgrim. Va chercher aussi le cadeau spécial pour lui. » La sorcière obtempéra et Evelyn se tourna vers Renan. « Cela fait longtemps que je n’ai pas parlé à l’ami de votre nécromancienne, j’ai bien peur d’avoir raté quelques anniversaires. Puis vous connaissez ces créatures, elles adorent les présents. » Tout comme elle d’ailleurs. Même si Renan n’avait pas jugé bon de lui apporter quoique ce soit. C’était presque décevant. Mais elle savait se montrer généreuse quand c’était nécessaire.

La pièce d’invocation était une salle où se trouvaient des torches au mur. Sur le sol étaient tracés un cercle d’invocation et des formules incompréhensibles qu’Evelyn s’attela à rectifier à la craie. « Oh, je n’ai même pas jugé bon de vous demander si vous souhaitiez assister à mon entrevue avec Vulgrim. J’ai pensé qu’il était plus simple que vous lui parliez directement. Vous n’avez pas peur des gros vilains démons j’espère. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Jeu 28 Déc - 17:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4385
ϟ Nombre de Messages RP : 1415
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
C'était amusant que la magicienne lui conseille de s'inspirer de Tesla. Il se demandait déjà comment elle réagirait si un jour son secret était éventé. Au fond, ce n'était pas bien important. L'essentiel étant qu'elle fasse confiance à Tesla, suffisamment pour ne pas le trahir du moins. Quoi qu'il en soit, les choses semblaient plutôt bien se présenter. Elle était vaniteuse et sûre d'elle, ce qui permettait au Français de savoir comment il allait devoir s'y prendre avec elle, mais la jeune femme restait sérieuse. Cependant, on réussissait rarement dans la vie sans prendre les choses au sérieux. Ou alors on mourait rapidement.

Pas gêné pour un sou, Renan la laissa promener ses mains et le provoquer un peu. Il en faudrait plus pour le faire rougir et de toute manière, ce genre de comportement n'engageait à rien. Il s'abstint d'ailleurs de l'informer qu'il bénéficiait déjà d'une immortalité et d'une jeunesse éternelle, parce qu'il était vrai qu'il n'avait rien d'un vieux rabougri, même sans la phylactère. Pour seule remarque, Renan lui offrit un sourire, sentant qu'elle se frottait à lui, avant de répondre d'un ton posé.

« Vous m'en voyez ravi. J'aurais été navré de vous décevoir. Je partage votre avis, même s'il m'arrive rarement de partager travail et plaisir. Ça ne plaît pas toujours à mes supérieurs. »

Bon, c'était un mensonge éhonté. Ses relations étaient toutes éphémères et aussi étrange que cela puisse paraître, les plus durables étaient liées à son rôle au sein de SHADOW. Quant au fait que quelqu'un pourrait le désapprouver... son seul mariage avait vu le jour sur ordre de son supérieur, alors autant dire qu'il y était plutôt encouragé. Mais il s'agissait là de détails que le Français gardait pour lui, à l'heure actuelle il restait méfiant. La dernière fois qu'il s'était laissé tenter par une créature liée à l'Enfer, il l'avait sincèrement regretté. Il ne referait pas deux fois la même erreur.

Quoi qu'il en soit, la situation se présentait sous les meilleurs auspices puisque la magicienne accepta finalement de commencer l'invocation dès maintenant. C'était une excellente chose : Renan avait prévu une récompense qui attendait non loin d'ici. Sans trop s'avancer, il avait imaginé que des artefacts démoniaques conviendraient pour un paiement et il avait chargé l'un de ses mages de l'attendre près du Pandémonium avec l'un d'entre eux – suffisamment intéressant pour une telle demande. Il se contenta donc de lui adresser un signe de la main pour la rassurer lorsqu'elle lui proposa de passer un coup de téléphone, puis lui emboîta docilement le pas – la laissant s'accrocher à son bras sans protester. L'endroit où elle les mena était assez inhabituel, cependant il lui rappelait un peu les coins où ils avaient été avec Abigaïl. Comme quoi, toutes les magiciennes avaient un goût similaire pour la décoration ! En parlant d'esthétique, la jeune femme qui se dirigea vers eux retint forcément le regard du Français – une blonde ! – mais il ne s'attarda pas trop sur ce point. Il était ici pour affaires, pas pour s'amuser.
Lorsqu'elle s'éloigna, il ne put retenir un commentaire :

« Finalement, le maîtresse vous va bien. »

Il reprit rapidement son sérieux lorsqu'elle lui expliqua à quoi devait servir le présent. Les créatures démoniaques aimaient les cadeaux, ce n'était pas une surprise. Il l'avait vu avec l'Archidémon. Peut-être qu'il tenait là une piste pour amadouer un peu la magicienne ? Réfléchissant à ce point, le trentenaire promena finalement son regard sur la salle qui allait servir à invoquer la créature. Digne de ce qu'il imaginait ! Ses prunelles se reportèrent sur la belle rousse lorsqu'elle lui parla de ce qu'elle avait prévu. Après un léger haussement d'épaules, il lui avoua un détail :

« Je n'ai pas peur d'eux, non. » Sa Lare devrait le protéger de quelques sorts. Normalement. « Cela dit, je préfère vous avouer que les serviteurs de Lady Death ne m'appréciaient pas forcément... certains auraient préféré qu'elle se débarrasse de moi. Je m'en voudrais de nuire à votre interrogatoire, mais en dehors de ce détail, je ne vois pas de problème à lui parler directement. » Il eut un sourire. « C'est à vous de voir ce que vous préférez, après tout, votre récompense dépendra du résultat de cette entrevue. »

Autrement dit, c'était à elle de voir si elle voulait prendre le risque que le démon se braque ou non. Au fond, Renan craignait un peu que la créature ne le dénonce en le présentant comme Tesla. Après tout, c'était le seul pseudo que les serviteurs d'Abigaïl connaissaient. Haussant légèrement les épaules, il termina sur une phrase avec laquelle il espérait la pousser à l'exclure de l'entrevue.

« Si vous ne m'accusez pas d'avoir parasité votre interrogatoire, je ne vois aucun problème à rester. C'est vous la maîtresse, à vous de décider. »
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 29 Déc - 14:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 105
ϟ Nombre de Messages RP : 37
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie IV
- Maîtrise de la nécromancie IV
- Maîtrise des malédictions I
- Âme démoniaque
- Pacte démoniaque
- Flammes infernales
- Regard tentateur
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
« Vos supérieurs m’ont l’air d’être des rabat-joies. C’est de votre Tesla que vous parlez ? Je n’ai peut-être pas si hâte de le rencontrer, surtout si vous êtes le plus amusant des deux. »

Elle ne s’étala pas sur le fait que son interlocuteur avait encore de larges possibilités de la décevoir. Evelyn avait décidé de faire un pari en avançant les frais d’invocation en quelque sorte. D’habitude le Hell Club ne faisait pas crédit, mais il lui arrivait d’être d’humeur joueuse. Puis c’était la saison de noël, probablement qu’elle ressentait encore une certaine jovialité festive et un brin de générosité. Quoiqu’elle avait été particulièrement généreuse avec les enfants qu’elle avait pris sous son aile en leur offrant des cadeaux estampillés Hell Club. Il s’agissait généralement de petits enfants dyslexiques qui avaient l’erreur d’envoyer leur lettre au Père Noël à Satan ou lieu de Santa. Un erreur qui ne pardonnait pas, surtout quand on demandait un chiot.

« Et encore, vous ne m’avez pas vu avec mon fouet. » Commenta-t-elle avec un large sourire.

Tous l’appelaient maîtresse, ou bien mère. Mais dans ce dernier cas, il ne s’agissait que de sa progéniture et ils évitaient de le faire devant les inconnus. Si le président de la société familial commençait à appeler ainsi celle qui était officiellement sa fille, cela pouvait faire se dresser quelques sourcils. Même Elvira avait l’air plus jeune qu’elle désormais. Il n’y avait guère que Lily qui pouvait encore passer pour sa fille et uniquement si Evelyn l’avait eut particulièrement jeune. Il y avait le petit dernier, bien caché. Mais cela faisait un moment qu’elle n’avait plus engendré de créature infernale. L’un des effets de son coma imposé et de sa lutte pour retrouver ses pouvoirs.

Evelyn fut toutefois quelque peu surprise par les réserves de son interlocuteur. Il lui avait semblé être du genre à faire le fier en toute situation et à bien montrer qu’il n’avait pas peur de faire face à une créature vomie par les cercles infernaux. Mais il ne désirait pas se trouver face à Vulgrim, parce que ce dernier risquait de ne pas l’apprécier ? Voilà qui était pour le moins étrange. La sorcière ne décelait toutefois aucune once de peur ou d’appréhension sur le visage de l’homme. Il n’avait pas peur du démon, cela devait donc être autre chose.

« Oh, je vois. Moi qui pensais bêtement que ce qui était important était d’invoquer le démon. » Elle eut un léger sourire. « Je vois que vous n’êtes pas stupide, invoquer Vulgrim n’est pas la partie difficile, mais le titiller correctement pour qu’il me donne les informations que je désire est ce qui va être le plus compliqué. Si vous avez peur de gêner, je pense qu’il serait mieux de ne pas être là en effet. Pourquoi ne pas attendre dans le couloir ? »

Mischief était de retour avec quelques acolytes qui portaient deux sacs mortuaires. « Dessine un cercle de protection autour de notre ami, apparemment il vaut mieux éviter que notre invité ne sente sa présence. »

La sorcière blonde haussa un sourcil mais obtempéra, saisissant à la craie que lui tendait sa maîtresse et préparant une petite zone d’attente pour Renan dans le couloir. Hors de vue du gros méchant démon maître de la nécromancie. Les acolytes avaient ouvert l’un des sacs pour en extirper un cadavre recouvert d’inscriptions et aux yeux cousus. Ils le placèrent au centre du cercle et s’en allèrent.

Rapidement, il ne resta plus dans la salle d’invocation qu’Evelyn, Caliban et la sorcière blonde. La maîtresse des lieux se pencha dans l’embrasure de la porte pour lancer un dernier coup d’œil à Renan. « Si vous restez dans le cercle tout va bien se passer. Puis je vous conseille de ne pas regarder. Pas que les voyeurs me dérangent, mais Vulgrim aime parfois se donner en spectacle. Je n’aimerais pas devoir vous ramener à votre patron en train de baver parce que vous auriez perdu la raison. » Elle lui envoya un baiser. « A tout de suite. »

Pour le reste, Renan put entendre un charabia prononcé au latin inversé, alors qu’Evelyn s’entaillait la main et laissait son sang démoniaque abreuver le cercle d’invocation. Le nom de Vulgrim fut prononcé plusieurs fois et au bout d’un moment une odeur nauséabonde de chair en décomposition se diffusa dans tous les environs. On aurait cru que l’enfant d’une station d’épuration et d’un autel de poissonnerie en plein été venait de bailler. La douce odeur du maître de la nécromancie.

« Qui ose invoquer Vulgrim, le geôlier des damnés, grand maître des savoirs interdits… Oh c’est toi gamine. Cela faisait un moment que je ne t’avais pas vu… Des siècles, non ? »

« En effet, Vulgrim. Je crois bien que je n’étais encore qu’une étudiante lors de notre dernière rencontre. »

« Oui… Je t’ai même raté lors de ta visite en bas. Tu pratiques toujours j’espère ? »

« Bien sûr. Mais ce n’est pas pour cela que je t’invoque. J’ai besoin que tu me dises ce qui est arrivé à ta maîtresse, à Lady Death. »

Un grognement peu ragoûtant retentit dans la pièce et Renan put voir quelques asticots ramper jusque dans le couloir.

« Pourquoi est-ce qu’elle t’intéresse ? Je respecte ta lignée ma petite, mais personne ne s’immisce dans ma relation avec les Faust, surtout pas dans celle avec la Lady Death. Qu’est-ce que tu imagines, que tu pourrais lui dérober ses pouvoirs ? »


« Ne me prends pas pour une idiote, Vulgrim. Je sais que je ne pourrais pas contrôler les morts comme elle le fait. Non, sa disparition a créé un vide de pouvoir chez les vivants. Sans elle, un tas de créatures maléfiques sont venues pleurer dans mes jupons. J’ai besoin de savoir où elle est et surtout, si elle compte revenir. Je ne tiens pas à devoir lui expliquer pourquoi est-ce que ses ouailles me servent depuis son départ. Il paraît qu’elle est susceptible. »

« Haha, toujours moins que toi ma chère. »

« Et j’ai un cadeau pour toi. Je crois que cela manquait à ta collection. »
Renan pu entendre du bruit alors que Mischief sortait le second corps de son sac mortuaire. « Les ossements de jumelles siamoises en parfait état. Cela n’a pas été facile à dénicher, surtout des adultes. »

« Ah, oui… Bon, je suppose que cela créerait pas de problèmes que nous fassions affaire. De toute façon, Abigaïl et moi ne sommes plus en contact permanents depuis peu. Tu veux savoir ce qu’a fait Lady Death ? Elle est simplement partie. Ses pouvoirs ont grandi exponentiellement ces dernières années. Plus elle fauchait d’âmes, plus nombreuses étaient celles à sa portée. Elle règne sur son propre monde des morts désormais et sur plusieurs royaumes des vivants. La Terre Prime était son monde d’origine, mais pas celui sur lequel elle était destinée à régner. Les vivants ne l’intéressent beaucoup plus, les morts qui la servent requièrent toute sa concentration et je pense bien qu’elle ne s’intéresse plus vraiment à ce qui se passe ici. C’est plus une déesse qu’une mortelle désormais. La Terre Prime n’est qu’un monde parmi d’autres. »

« Et sa famille ? » Il y eut un nouveau gargouillement nauséabond. Mischief vomit d’ailleurs dans un coin de la pièce aussi discrètement que possible.

« Elle a emmené son jumeau avec elle bien sûr… Quant aux autres et bien… Méphistophélès a tenté d’utiliser le corps de sa fille pour venir dans le monde des vivants. Lady Death a été obligée de tuer sa propre progéniture. Elle a collé une telle raclée à Méphisto qu’on ne devrait pas le revoir avant plusieurs millénaires, s’il reste quoique ce soit de son essence. Si tu veux mon avis, c’est ce qui l’a poussée au bord du gouffre et lui a fait quitter ce monde. Maintenant, plus personne ne peut l’atteindre et elle n’a plus à se soucier des Impérissables. Elle ne va pas faire la même erreur que son ancêtre et tenter de conquérir la Terre Prime jusqu’à se faire vaincre par un Archimage. Non, elle est bien plus intelligente que ça. Je doute que vous ne la revoyez de sitôt. Donc tu peux faire mumuse et te considérer comme la nouvelle reine des sorcières en ville. Quoiqu’il paraît que ton petit séjour t’a pas mal affaibli. »

« Certes. Merci pour ces informations Vulgrim. Tu peux y aller et n’oublie pas ton cadeau. »

« A la prochaine petite, je vais prévenir notre seigneur que tu es toujours en pleine forme. Il attend avec impatience la prochaine livraison tu sais. Tu ne devrais pas trop tarder, avec le Terminus, cela s’agite en bas tu sais. Les enfers sont instables et certains se disent qu’Archimage ou non, ils feraient mieux de faucher toutes les âmes qu’ils peuvent avant que ce monde ne disparaisse complètement. »

« Au revoir Vulgrim. »

Nouveau rire, mais cette fois-ci, l’odeur nauséabonde disparut. Evelyn ressortit de la pièce, partiellement décoiffée. Elle attrapa un ver qui était sur son épaule et le jeta par terre avant de l’écraser de son talon.

« Bon, je suppose que vous avez tout entendu. J’ai bien peur que ce n’était pas vraiment la réponse que vous attendiez. Je peux toujours essayer de contacter Vulgrim pour qu’il fasse passer un message de votre Tesla jusqu’à Lady Death, mais cela va vous coûter cher. »

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Sam 30 Déc - 15:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4385
ϟ Nombre de Messages RP : 1415
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan fut quelque peu soulagé de constater que la jeune femme n'insistait pas pour qu'il prenne part à l'entrevue avec le démon. Oh, elle était loin d'être stupide et devait d'ores et déjà avoir compris qu'il avait quelque chose à cacher, mais du moment qu'elle ne savait pas quoi, c'était l'essentiel ! Il obéit donc docilement, observant d'un œil neutre le cercle qui venait d'être tracé. Un simple dessin à la craie serait suffisant pour éviter une catastrophe ? Et bien tant mieux et si jamais cette protection foirait, il aurait la preuve évidente que Lady Satan n'était pas à la hauteur de la tâche qu'il espérait un jour lui confier.

Il resta donc dans le cercle, même si les paroles de la magicienne ne l'effrayaient pas spécialement. Il avait vu son lot d'horreur, mais savait que certains pouvoirs magiques avaient la capacité d'agir directement sur le cerveau, mieux valait donc se montrer prudent.

Après quelques paroles et des bruits étranges, une odeur insoutenable arriva bientôt jusqu'au couloir. Si telle était l'odeur du démon lié à Abigaïl, Renan n'était plus étonné qu'elle puisse sympathiser avec des cadavres ambulants. À côté de ça, ils sentaient presque la rose ! Silencieux, le Français tendit l'oreille et écouta avec attention l'échange qui se faisait, notant au passage que la sorcière semblait bien connaître la créature. Il avait naïvement pensé que c'était simplement ses connaissances en magie qui lui permettaient de connaître l'existence du démon, mais visiblement il y en avait plus que ça. Il verrait bien plus tard. Regardant d'un œil neutre les vers qui se tortillaient non loin de lui, Renan fut assez content d'entendre une réponse digne de ce nom. Bien que décevante. Elle était partie. Et bien ! Il s'attendait à quelque chose d'un peu plus... spectaculaire, ou du moins inquiétant. Si elle avait été contrainte de protéger les siens dans un autre monde, il aurait pu excuser sa désertion, mais là....

Une légère déception l'étreignit lorsqu'il apprit le décès de la petite. Oh, ce n'était pas sa fibre paternelle qui parlait, mais simplement le côté calculateur de Tesla. Avec ses capacités, il aurait pu en profiter pour combler la perte d'Abigaïl, mais non. Peut-être que c'était ce qui l'avait poussée à se couper de leur monde au fond ? Peu importait, pour le moment le Français essayait de calculer ce qu'il avait perdu et de réfléchir aux solutions qui lui étaient offertes pour combler ce vide.

L'odeur disparut finalement et la sorcière le rejoignit dans le couloir dans un état qui semblait indiquer qu'elle avait fait autre chose que parler. Lorsqu'elle émit l'hypothèse de contacter Lady Death pour lui faire passer un message, le Français secoua la tête en signe de dénégation.

« Je ne pense pas que ce soit utile. Tesla avait un accord avec elle et si elle a jugé utile de partir sans le mettre au courant au préalable, je pense qu'il va considérer que leur accord est caduc. Inutile de la supplier de revenir ou de donner des explications. » Il promena son regard sur le visage de la magicienne. « Ainsi donc, l'enfant est morte ? Dommage, nous aurions aimé la récupérer. Ça nous aurait permis de compenser cette disparition, mais j'imagine qu'il va falloir trouver une autre solution. »

Il n'en dirait pas davantage pour le moment. Après tout, cette femme n'était encore qu'une simple « employée » et non une alliée ! Renan préférait attendre d'en savoir davantage sur elle avant de dire quoi que ce soit de plus. Quelques secondes passèrent, puis il reprit la parole :

« Vous ne m'aviez pas dit que vous étiez amie avec ce démon. » Il avait utilisé le terme en français. « Je pensais que vous le connaissiez simplement comme une magicienne connaîtrait des créatures magiques. Vous cachez beaucoup d'autres surprises de ce genre ? » Un léger sourire ourla ses lèvres. « Je me demandais autre chose.... il a dit que vous étiez affaiblie, dois-je en déduire que vous m'auriez caché quelque chose ? » Il baissa les yeux pour regarder sa tenue. « Même si vous compensez avec le reste. »

Avant de la payer, il préférait savoir ce qu'elle pouvait bien cacher. On n'achetait pas une maison sans être sûr qu'il n'y avait pas de vices cachés – et cela même s'il ne comptait pas s'installer ici.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 30 Déc - 20:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 105
ϟ Nombre de Messages RP : 37
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie IV
- Maîtrise de la nécromancie IV
- Maîtrise des malédictions I
- Âme démoniaque
- Pacte démoniaque
- Flammes infernales
- Regard tentateur
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
Invoquer un archidémon n’était pas une chose simple, mais avec les bons ingrédients et la bonne préparation, c’était toujours du domaine du possible. Surtout dans un endroit comme le Pandémonium. Tout l’établissement suintait la magie noire et les actes particulièrement infâmes qui y prenaient place régulièrement venaient encore plus entacher l’endroit. C’était comme si toute la bâtisse avait été maudite et était une sorte de portail vers les enfers, il suffisait juste d’entrouvrir la porte pour laisser entrer les gros vilains de l’autre côté. Bon, Renan n’avait clairement pas besoin de connaître tous ces détails techniques.

Mais Evelyn fut assez soulagée qu’elle n’ait pas à rappeler Vulgrim pour lui demander de jouer les messagers. Il était peut-être paresseux par nature, en laissant ses morts-vivants s’occuper de tout ou presque, mais il avait son égo lui aussi. Et il aurait fallu bien plus que le cadavre de gamines difformes pour le convaincre d’aller titiller Lady Death pour des mortels. Bon, peut-être que pour elle il aurait accepté, mais elle en aurait entendu parler pendant bien des siècles à venir. Des acolytes commencèrent à arriver depuis le couloir, avec des serpillères et de quoi nettoyer la salle. Autant dire que l’archidémon de la nécromancie n’avait pas fait dans la dentelle. « Lavez Mischief en même temps. » Glissa-t-elle au passage avant de se tourner à nouveau vers l’envoyé de Tesla.

« Et bien, je suppose que je dois être désolé pour votre patron. Mais si vous voulez mon avis, il vaut mieux pour lui qu’elle soit partie. Les Faust ont une tendance à l’auto-apitoiement assez marquée. Surtout avec une gamine morte, je n’ose même pas imaginer à quel point elle a dû se lamenter. Cela arrive à beaucoup de nécromanciens, l’inévitabilité de la mort, tout ça. Sans parler du fait qu’elle est née en plein époque victorienne si je ne m’abuse. »

Autant dire qu’Evelyn n’avait pas ce même problème. Probablement parce que contrairement à Lady Death, Lady Satan était née totalement dénuée d’empathie, avec une apparence extérieure agréable, mais une âme complètement frelatée et immonde. Elle était un monstre et avait vu plusieurs de ses enfants périr au cours des siècles sans verser de larme. En fait, elle en avait même sacrifié certains et en avait assassiné d’autres pour diverses raisons. Elle devait même encore avoir le fantôme d’une sorcière qu’elle avait engendré avant l’arrivée du révérend Mather emprisonné quelque part. Bien sûr elle était loin de s’imaginer que la gamine dont avait parlé Vulgrim était aussi la fille de Renan.

La sorcière rousse s’avança jusqu’à un miroir et commença à réajuster sa coiffure comme elle le pouvait. Elle avait été relativement épargnée. Notamment parce qu’elle ne s’était pas vomie dessus contrairement à Mischief que les acolytes devaient être en train d’arroser à l’eau claire.

« Je suis amie avec tous les démons, je suis Lady Satan. » Ce qui était un mensonge, toutefois prononcé dans un élégant français, mais elle avait une relation particulière avec la plupart d’entre eux. Elle restait la fille de leur grand patron, ce qui calmait les ardeurs de plus d’un. Même si nombre d’entre eux s’en étaient donné à corps joie sur son âme lors de son séjour improvisé dans le royaume des ténèbres. « Vous pensiez vraiment que j’allais tout vous révéler ? Voyons, ce n’est pas parce que vous avez pu admirer ma plastique de prés que vous savez tout sur moi mon cher Renan. Puis si je suis affaiblie, c’est uniquement parce que mes amants m’ont maintenue éveillée toute la nuit hier. Je suis un peu fatiguée. » Un sourire moqueur ourla ses lèvres. « Mais même en étant affaiblie, j’ai réussi à invoquer un archidémon. Imaginez ce dont je suis capable à pleine puissance. » Conclue-t-elle en lui tapotant la joue.

« Qu’est-ce que vous diriez de remonter en haut ? Les cryptes sont sympathiques, mais on en a vite fait le tour. Puis je vais avoir besoin d’une douche moi aussi. J’ai l’impression que l’odeur de chair mort-vivante empreigne mes cheveux. Puis vous pouvez regarder ce que j’ai pour compenser un peu plus longtemps comme ça. »

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Sam 30 Déc - 21:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4385
ϟ Nombre de Messages RP : 1415
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan n'avait jamais vraiment remarqué le côté « auto-apitoiement » d'Abigaïl, ou disons plutôt qu'il ne l'avait pas trouvé plus développé que chez nombre de ses collaborateurs. À dire vrai, il avait plutôt été agacé par sa froideur et la tendance qu'elle avait à se montrer distante dès qu'il pouvait faire ou dire quelque chose qui ne lui plaisait pas. Lui-même était quelqu'un de très pragmatique et non de passionné, mais il appréciait tout de même de voir un peu plus d'enthousiasme chez ses amantes. Certes, les alliés avaient fini par abandonner leur relation pour revenir à quelque chose de plus professionnel, mais il doutait sincèrement que ce soit l'une des raisons qui l'aurait poussée à leur fausser compagnie.
Haussant légèrement les épaules, Renan se contenta d'une brève réponse :

« À dire vrai, je ne crois pas qu'il ait eu à se plaindre d'elle sur ce plan-là. Sinon il aurait sous-traité les entrevues avec elle à l'un de ses employés. Il faut croire qu'elle avait fini par s'adapter à l'époque actuelle. Et si je ne m'abuse, vu les dires de notre ami, vous n'avez pas l'air beaucoup plus jeune qu'elle. Même si vous êtes loin de faire vos quelques siècles. »

Il n'était pas naïf, son physique actuel, elle le devait certainement à la magie et peut-être au sacrifice de quelques vierges, allez savoir. Cela ne l'empêchait pas d'être coquette et agréable à l’œil, qui était-il pour la juger ? Au fond, sa magie fonctionnait certainement mieux avec un tel corps. Un « boudin » aurait assez peu de chances de tenter les hommes, du moins ceux assez stupides pour se laisser avoir par un joli corps.

Renan put constater qu'elle parlait français, mais aussi qu'elle ne lui en dirait pas davantage la concernant. Était-ce surprenant ? Lui-même lui mentait éhontément en prétendant être un employé de Tesla, c'était donc de bonne guerre. Il ne put toutefois retenir un léger rire amusé lorsqu'elle lui parla de la raison de son épuisement. Des amants trop entreprenants ? Et puis quoi encore. Un sourire amusé ourla ses lèvres alors qu'il la dévisageait d'un air faussement déçu.

« Ainsi donc, vous n'avez besoin que de quelques amants pour être épuisée ? Moi qui m'imaginais que votre magie vous faisait bénéficier d'une endurance hors du commun. Dure désillusion. » Il eut un soupir exagéré. « Quant à vos capacités, ne m'en veuillez pas, mais j'ignore ce que la magie nécessite comme énergie et comme connaissances. Je me renseignerai à ce sujet et je reviendrai vous féliciter plus tard. »

Autrement dit : il en faudrait davantage pour l'impression, même s'il savait parfaitement que l'invocation d'une telle créature devait nécessiter une certaine puissance. Et puis, n'était-elle pas censée avoir plusieurs siècles ? Si elle était toujours mauvaise après autant de temps, il pouvait d'ores et déjà prendre ses affaires pour aller chercher quelqu'un d'autre pour l'aider ! Mais ce n'était pas encore le cas et Renan était plutôt satisfait de ce qu'il avait vu – en tout bien tout honneur. Il acquiesça donc d'un hochement de la tête lorsqu'elle lui proposa de remonter. Bien sûr, la suite de sa proposition était plus qu'alléchante, mais il était bien décidé à ne pas se laisser avoir par les charmes de la belle. Il avait déjà joué une fois à ce genre de petit jeu et cela ne lui avait rien apporté de bon.

« On dit parfois qu'imaginer est plus intéressant que voir. Vous n'avez pas peur que je sois déçu ? » Il la provoquait volontairement. « Mais puisque vous le suggérez si gentiment, je serais bien malpoli de refuser. Ça me laissera le temps de prévenir mon contact à l'extérieur pour faire venir votre paiement. »

Signe qu'il était bel et bien digne de confiance, même s'il ne lui avait pas précisé ce point dès le début !
Renan la laissa donc prendre les devants et les guider, puis lorsqu'ils furent au bon endroit, le Français tira son téléphone de sa poche pour passer un bref coup de fil au mage attendant à l'extérieur.

« Apporte notre paiement. » Raccrochant, il tourna la tête vers son hôte. « L'un de mes hommes, un mage, va venir avec votre paiement, il faudrait le guider jusqu'ici. Ou récupérer l'objet en bas et vous l'apporter, à votre convenance. Mais j'imagine que vous voudrez vérifier ce que je vous ai apporté ? »

Peut-être qu'elle ne voudrait pas faire entrer un mage dans son club, il n'en savait strictement rien. En tous les cas, l'objet en question était soigneusement enfermé dans une boîte sécurisée dont seul Renan avait la clef – sur lui, bien évidemment. Il s'agissait d'un couteau taillé dans un os, un artefact lié à la magie démoniaque qui devrait certainement plaire à son hôte. Du moins l'espérait-il.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 30 Déc - 22:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 105
ϟ Nombre de Messages RP : 37
ϟ Célébrité : Evan Rachel Wood
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : Héritière
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs :
- Maîtrise de la démonologie IV
- Maîtrise de la nécromancie IV
- Maîtrise des malédictions I
- Âme démoniaque
- Pacte démoniaque
- Flammes infernales
- Regard tentateur
- Lame du déchu (artefact)
- Caliban (démon familier)
Evelyn haussa les épaules. Elle ne connaissait Abigaïl Faust que de nom véritablement. Oh, elle avait quelques recherches sur la personne, mais l’histoire officielle de la nécromancienne s’arrêtait abruptement lors de son incarcération par le Vatican. Après il n’y avait eu plus que des alter egos plus ou moins connus, jusqu’à sa réapparition au vingt et unième siècle. Une histoire donc un peu plus décousue que celle de la fille du Diable.

« Votre Tesla la connaissait sûrement mieux que moi. Disons qu’elle et moi ne fréquentions pas les mêmes cercles. Oh, j’aurais adorée la rencontrer et lui piquer un sortilège ou deux, mais quelque chose me dit que nos personnalités étaient un peu incompatibles. »

Evelyn cherchait plus à tirer profit de la présence de créatures démoniaques à Star City en les réunissant dans une mafia plutôt que de tenter de réguler leur activité. Quoiqu’il y avait un peu de cela tout de même. Même si elle était la fille du Diable, le fait de déclencher l’Apocalypse et de détruire la Terre Prime lui apparaissait comme un incroyable gâchis. Elle n’avait jamais eu besoin de s’opposer à son papounet jusqu’à présent, merci aux archimages, mais cela lui avait déjà traversé l’esprit au cours de sa longue existence.

« Vous savez qu’il est très malpoli de demander son âge à une dame ? Et cela vaut aussi pour les suppositions dans ce genre. Mais je ne faisais pas vraiment référence à l’âge de la nécromancienne, plutôt à l’époque à laquelle elle était née. »

Elle se souvenait très bien de l’époque victorienne : c’était probablement l’une des époques de l’humanité où les femmes étaient le plus brimées. Heureusement pour Evelyn, elle était déjà américaine à ce moment là. Était-elle encore en train de jouer les hors-la-loi avec sa troupe de bandits démoniaques, les hellriders ? Probablement, ou bien elle s’occupait déjà de régler son compte à Black Crow en manipulant l’armée. Possible aussi. Les dates avaient une fâcheuse tendance à se mélanger après plusieurs siècles.

« Que de quelques amants ? Mon chéri, j’ai bien que vous ne me sous estimiez. Après tout, je tiens encore debout. » Elle lui offrit un nouveau sourire. « Vous pouvez me croire et me féliciter maintenant, mais si vous voulez vous donner la peine d’aller vérifier, c’est votre problème. J’aurais cru que vous auriez été un peu mieux informé après avoir côtoyé le chiard de Bélial. »

Quoique la situation était assez différent… Après tout Evelyn avait invoqué Vulgrim et l’avait gardé sous contrôle. Car oui, même s’il n’en avait pas donné l’impression, l’archidémon avait testé les limites de la sorcière. C’était dans sa nature, dans la nature de tous ses semblables. Toujours chercher une faille, un moyen de répandre leur influence. Mais mieux valait que Renan croit toujours que cela avait été d’une facilité enfantine. Elle n’allait pas se trahir juste pour un mot doux et une tape dans le dos. Il était déjà bien que tout le monde dans les environs ait survécu. Quoiqu’elle n’aurait pas été surpris qu’on vienne la voir affolée car certains des cadavres, ou invités à longue durée, se soient réveillés d’eux-mêmes.

Evelyn se tourna vers Renan et plongea son regard dans le sien, avant de poser ses mains sur son torse. « Mon cher Renan, je n’ai jamais déçu aucun homme ou aucune femme, surtout nue. Mais ne vous inquiétez pas, j’ai compris que vous étiez intimidés, surtout après mention de mes amants, restons professionnels. » Elle eut un léger rire avant de se détourner de lui et de reprendre la direction de son salon privé.

« J’ai hâte de voir ce que vous me réservez. C’est à vous de ne pas me décevoir. Caliban. » Le chien leva la tête vers sa maîtresse. Il était si discret qu’on aurait pu oublier son existence. Il se déplaçait avec une furtivité exemplaire et probablement due à son origine infernale. « Va prévenir Mayhem que nous avons un nouvel invité. J’ai bien peur que Mischief ne soit pas encore en état de jouer les hôtesses. »

Elle tentait un nouveau jeu en se séparant ainsi de son familier, même si ce n’était que pour quelques minutes. Son esprit serait momentanément vulnérable. Une sorte d’appât lancé à Renan pour voir s’il tenterait quoique ce soit maintenant qu’elle avait remplie sa part du marché.

« Bien sûr que j’aimerais vérifier. Vous n’avez pas envie de me voir déballer mon nouveau jouet ? Ce n’est pas très aimable de votre part. A moins que vous ne craignez qu’il ne me déplaise. » Son ton s’était fait plus sombre sur cette dernière phrase, mais elle ne se départit pas de son sourire alors qu’elle reprenait place dans son fauteuil. Non sans s’être débarrassé de sa cape de fourrure, libérant ainsi ses épaules.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Sam 30 Déc - 23:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4385
ϟ Nombre de Messages RP : 1415
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan n'était pas assez fou pour tenter d'attaquer la jeune femme sous son propre toit. Qui plus est, Renan avait besoin de combler le vide laissé par Abigaïl, sur le plan professionnel bien évidemment, il devait donc trouver un autre allié digne de ce nom. Si Lady Satan avait retenu son attention, c'était parce qu'elle semblait au moins aussi prometteuse qu'Abigaïl. Pas aussi puissante qu'elle en apparence, mais il savait qu'il ne fallait pas se fier à ça pour se forger un avis sur les gens. C'était d'autant plus vrai que sa première rencontre avec Abigaïl n'avait pas été très... impressionnante ? C'était le terme, oui. Si jamais il se rendait compte que la rousse ne correspondait pas à ses attentes, il n'aurait plus qu'à en rester là, mais en attendant, mieux valait entretenir une bonne relation. De toute manière, même s'ils ne collaboraient pas sur l'affaire personnelle de Tesla, ils pourraient toujours devenir alliés par rapport à leurs organismes respectifs. Mieux valait donc rester en aussi bons termes que possible.

Ses prunelles suivirent la rousse alors qu'elle se dirigeait vers son fauteuil pour s'installer dessus. Elle semblait douter de lui et cette constatation ne manqua pas de dessiner un sourire amusé sur ses lèvres. Ce n'était ni la première, ni la dernière fois qu'il se retrouvait face à ce genre de réaction.

« Douteriez-vous de moi ? Rassurez-vous, je n'ai pas pour habitude de trahir mes potentiels alliés. Pas une fois qu'ils ont vu mon visage de surcroît. » Il leva légèrement les bras avant de les laisser retomber le long de son corps. « Je suggérais ça uniquement parce que j'ai cru comprendre que certains mages aimaient découvrir leurs nouveaux jouets en privé. » Il marqua une légère pause, semblant réfléchir. « Cependant, comme vous avez été très réactive et que vos renseignements nous sont extrêmement utiles, je vais rajouter un supplément. Cela dit, ça nous prendra un peu de temps avant de le faire arriver ici. Il faudrait compter une petite demi-heure. » Il jeta un rapide coup d’œil à sa montre. « Il arrivera certainement après mon départ, dois-je craindre que vous doutiez encore de ma sincérité ? »

La question était honnête. Si elle se mettait à douter, il était prêt à faire le pied de grue devant le Pandémonium simplement pour lui apporter en personne une fois que ses hommes auraient amené l'autre présent. En parlant de ça, il releva les yeux vers la jeune femme.

« Si vous voulez bien me laisser trente secondes, je vais appeler un livreur. » Il lui offrit un bref sourire avant de reporter l'appareil à son oreille après avoir composé un numéro. « C'est moi. Vous vous souvenez de l'objet dont je vous ai parlé hier ? Faites-le livrer au Pandémonium, tout de suite. » Il marqua une brève pause. « Oui, j'en suis sûr. »

Après un dernier hochement de tête, le Français laissa son bras retomber, raccrochant son téléphone avant de le glisser dans la poche de son jean. Au même moment, quelqu'un frappa à la porte, attirant l'attention de Renan sur elle. Lorsqu'elle s'ouvrit, son mage se présenta à eux, la boîte en main. Tesla lui désigna la femme installée dans le fauteuil et le nouvel arrivant se dirigea aussitôt vers elle pour la lui présenter. Renan s'approcha à son tour de Lady Satan, tirant une clé de sa poche pour la lui tendre.

« Je vous offre la boîte avec, c'est cadeau. Elle a été faite spécialement pour bloquer les auras magiques, je pense que ça pourra vous resservir plus tard. »

Restait à espérer que le paiement lui conviendrait.
Dans le pire des cas, le cadeau qui suivait aurait le mérite d'être très original, du moins l'espérait-il, encore une fois !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein





Il faut répondre au diable dans la langue du diable ▬ Evelyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


Sujets similaires

-
» Hector de Valois, oserez-vous pénétrer dans l'antre du diable ?
» 01. Faut pas pousser mémé dans les orties !
» (-18)( Mission de classe D ) Dans l'antre du diable...
» Pourquoi il ne faut pas mettre la main dans un engrenage?
» Crème brûlée à la lavande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-