AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Celui qui lit le mauvais livre peut mourir très vite - Barrett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Message posté : Mer 21 Fév 2018 - 19:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Sur le chemin vers les dortoirs, le linguiste lui fit une remarque des plus pertinentes. Et parfaitement flippante, quand on y songeait. Que le bracelet se vide de son énergie était déjà un problème en soi si cela la coupait de sa protection contre Jasper. Honnêtement, elle se voyait mal latter un magicien, même avec ses pouvoirs, même avec la Cape.

Un autre souci qu’elle voyait à une panne du bracelet : le risque d’être coincée ici. Ou chez elle, sans aucun moyen d’accéder au temple. Honnêtement, elle aurait encore préféré cette deuxième solution à la première.

Restait que des gens capables de répondre à cette question… eh bien elle n’en connaissait pas des masses. Il y avait bien Monsieur Pennington, qui avait enchanté son amulette de protection en plus d’avoir inspecté son bracelet de Banksy… Ou bien Eldoth, à la Légion. Évidemment, si elle avait su qu’elle parlait en fait de la même personne, elle aurait compris qu’elle n’avait en fait qu’un spécialiste de la magie dans son entourage.

Si tu demandes à demi-mots s’il y a un tueur en série dans le coin, je crois que je peux répondre oui, avec Jasper” répondit Cass d’un ton aussi neutre que possible. Sa façon à elle d’exprimer une plaisanterie sur un ton pince-sans-rire. “Si ça peut te rassurer, je suis venue régulièrement depuis des mois. Je ne me suis jamais sentie malade ou quoi que ce soit. Et honnêtement, je doute que la Cape m’aurait conduite ici si elle pensait, rien qu’une seconde, que je pouvais être en danger. Elle est plutôt protectrice pour un bout de tissu”.

Heureusement que la concernée était roulée en boule dans un coin pour servir de coussin à Pepperoni. Outre son caractère ultra-protecteur, la Cape était aussi… disons… légèrement susceptible.

Si on m’avait dit ce matin que je tomberais nez à nez avec un sorcier écossais du… XVIe siècle enfermé dans un bouquin”.

Tout ça lui semblait de plus en plus improbable à mesure qu’elle le disait à voix haute. Et pourtant, il y avait bien un vieux mage taré enfermé dans sa seule cellule disponible. Tout comme il y avait bien un espèce... d’ordinateur? De forme en tout cas, ça y ressemblait. Sur l’aspect en revanche… Tout semblait constitué de cristaux de différentes couleurs, de différentes tailles. La machine produisait aussi un drôle de bruits, semblable à un ronronnement.

Ca, c’était ce que percevait ses oreilles. Son esprit captait autre chose, comme… un murmure. Sauf qu’à part Barrett et Zola, il n’y avait personne.

Je suis bien tentée de te croire…

Elle approcha un peu, main tendue, mais sans oser aller jusqu’au bout de son geste. Certains cristaux avaient noirci, d’autres étaient fissurés ou cassés. Certains semblaient entier, mais délogés de leur support. Cass en ramassa justement un, un cristal d’un blanc nacré, long d’une trentaine de centimètres et à la forme effilée.

Est-ce que… tu comprends ce qu’ils te disent? Ca serait chouette, t’imagine? Si la machine nous disait précisément comment la réparer… Par exemple, ce cristal, je le mets dans quel emplacement vide à ton avis, et plus important, est-ce que ça va faire exploser quelque chose si je le mets pas dans le bon truc?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 23 Fév 2018 - 19:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

avatar
Caporal de l'UNISON

Afficher le profil
Linguistic Nerd

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1988
ϟ Arrivée à Star City : 04/01/2017
ϟ Nombre de Messages : 1683
ϟ Nombre de Messages RP : 295
ϟ Doublons : Atia César
ϟ Crédits : L.
ϟ Célébrité : Josh Hutcherson
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Analyste linguiste
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Pas très grand, l'air soit un peu paumé soit très concentré, des cheveux bien coiffés/gélifiés pour le boulot, coiffés au gré du vent le reste du temps, une bonne tête de nerd passe-partout.
Des cicatrices sur le torse, cadeaux d'Otaku.
ϟ Pouvoirs : - Omnilinguisme
- Compréhension des langages corporels
- Super mémoire
- Supers réflexes
- Mimétisme
- Bouclier mental

- Intelligence surdéveloppée
- Cryptologie
- Hacker de génie
- Apprentissage optimal
- Maîtrise de l'Aïkido

- "Zola" (compagnon)
- "Kax" (protecteur)
– Il paraît qu’un train peut en cacher un autre. J’espère que cela ne s’applique pas avec les tueurs.

Il devait bien y avoir un fond de vérité avec les expressions populaires mais Barrett n’aimerait pas particulièrement que celui-ci soit avéré dans le cas présent. Un Jasper, ça avait déjà été assez délicat à gérer. Même si, finalement, la solution s’était révélée plutôt simple… un peu comme dans ces comptes de fées qui proposaient des astuces à connaître et à retenir pour que le héros esquive les dangers. Enfin la vérité n’était pas aussi facile ou simpliste. Quoique, avec la magie, encore une fois… On pouvait s’attendre à tout.

– Et est-ce qu’elle est dotée d’une forme d’omniscience ? Je veux dire… Sans douter de ses capacités intellectuelles, bien sûr. rapide coup d’œil vers la concernée pour s’assurer qu’elle n’ait pas mal pris les propos du jeune homme Il y a peut-être des choses qu’elle ne sait pas et… bon, je n’en sais rien.

Tel un Jon Snow en un peu plus intelligent, Barrett reconnaissait volontiers qu’il était à côté de ses pompes. Surtout en ce qui concernait le contenu avéré ou hypothétique d’un temple mystique extra-dimensionnel.

– Ah toi aussi ça t’a étonné. Ça me rassure un peu. Des fois, je trouve certaines choses étranges alors qu’elles sont normales pour d’autres.

Il y a avait certes un pas entre les rapports sociaux et les apparition mystiques surprises mais quand on était ignorant dans les deux domaines, l’étonnement se valait un peu. Et à ce niveau, il fallait placer l’étonnement de la découverte de cet ordinateur du futur. Dommage pour Cass, le côté inédit n’était pas tout à fait présent. Barrett avait déjà rencontré ce genre de technologie « organique » lors d’une mémorable collaboration avec un certain monsieur Pennington. Enfin de là à dire que le jeune homme était un expert…

– Je ne sais pas, ça risque de me prendre un peu de temps, ce n’est pas un langage ou un mode d’expression auquel je suis habitué.

Le pouvoir du muté ferait son effet, il n’en doutait pas, mais cela lui demanderait assurément un petit temps d’adaptation.

– Effectivement je crois qu’elle/il essaie de nous demander une sorte d’aide technique. Tu as une bonne intuition. constata le jeune homme avant de s’approcher à son tour pour tendre la main vers un des cristaux que l’entité mystérieuse semblait désigner… avant de retirer la main aussitôt après avoir initié le contact AÏE !

Le contact l’avait autant brûlé que celui d’une casserole qui sortait du feu. Pourtant, la douleur en elle-même était bizarre car une fois le lien physique rompu, elle avait aussitôt disparu et aucune trace de brûlure n’apparaissait sur sa main. Les ronronnements mécaniques qui suivirent tentèrent d’expliquer le phénomène. Barrett les écouta avec attention, ignorant les réaction d’un Zola inquiet et curieux (parce que ça a l’air rigolo de se faire mal apparemment).

– Je crois que les manipulations sont plutôt exclusives. Peut-être que tu auras plus de chance de par ton influence sur le temple. Essaie de déplacer ce cristal là ici. C’est pour la mettre en veille. Apparemment… elle est fatiguée.

Le départ précipité des occupants du temple n’avait pas épargné cette pauvre créature à bout de force. Mais malgré son état, elle continuait de s’exprimait du mieux qu’elle pouvait.

– Attention, il y a une chance pour que tu reçoive une sorte de communication mentale. Je ne sais pas trop quoi, mais ça doit être ça qui m’a fait mal en touchant le cristal. Parce que je ne suis pas habilité à le faire. Ou peut-être parce que je ne suis pas télépathe...

Allez savoir, en tout cas, Cass devrait réussir à mettre un peu de lumière sur tous ces mystères. Ou au pire, à offrir un peu de repos bien mérité à cette pauvre entité.
Revenir en haut Aller en bas



Message posté : Mar 27 Fév 2018 - 21:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Si elle devait être parfaitement honnête… Cass ne connaissait pas vraiment l’étendue des capacités de la Cape, d’un point de vue intellectuel s’entendait. Elle la savait indéchirable et résistante à la magie, ça, c’était le point de vue technique. Pour ce qui était de l’intellectuel, la canadienne savait que le vêtement avait une conscience. Elle savait aussi qu’elle avait des connaissances, sans doute aussi des souvenirs puisqu’elle avait su la renseigner à sa façon sur certaines fonctions du temple. Elle semblait aussi avoir reconnu Jasper. Le problème, c’est qu’elle était forcément limitée par l’incapacité du vêtement à communiquer avec des mots.

Non, là je te confirme, c’est carrément étrange, c’est même carrément étrange pour à peu près tout le monde”.

Quoique… en était-elle si sûre? Sa vie était quand même sacrément bizarre depuis quelques années. Surtout depuis qu’elle avait décidé de jouer les héroïnes. Encore plus depuis qu’elle avait mis la main sur un temple rempli de gadgets magiques. Par exemple, des pierres qui… bon, pas parlaient, exactement, mais qui communiquaient, ça, c’était une nouveauté.

Occupée à tripoter le cristal tout juste ramassé, Cass sursauta quand Barrett cria de douleur. Elle faillit en lâcher l’objet, le rattrapa de justesse, puis se précipita vers le jeune homme pour s’apercevoir que sa main était vierge de toute blessure. Bon. Est-ce que c’était flippant ou rassurant? Cass n’était pas encore fixée, même si elle admettait que le raisonnement de Barrett avait une certaine logique. Elle inspira un grand coup, forte de l’idée, qu’au cas où, elle pourrait toujours utiliser sa télékinésie pour bouger les cristaux.

Elle tendit une main tremblante et s’aperçut qu’elle avait arrêté de respirer au moment où elle toucha le cristal - il était chaud, mais pas brûlant, comme une bouillotte, et brillait en bleu, même s’il avait une forme similaire à celle qu’elle avait toujours dans la main. Il ne se passa rien de spécial, à part peut-être que les pensées de la machine était un peu plus forte dans son esprit. Elle n’eut pas mal non plus au moment de le retirer, ni au moment de remettre le cristal à l’emplacement désigné.

Le seul changement notable fut la disparition des voix pour un quasi silence, une extinction des cristaux, à l’exception de peut-être un quart d’entre eux, et que le cristal tout juste replacé passa au vert. Au passage, Cass ressentit une drôle de sensation. Rien de désagréable, au contraire. Cela ressemblait fortement à une pensée, ça en était probablement une, émise par la machine, mais ce n’était pas des mots. C’était une sensation réconfortante, un “merci”, sans aucun mot.

Je… vais déduire que les trucs encore allumés sont les services vitaux. T’en penses quoi?

Elle avait toujours le cristal blanc en main. Elle aurait été bien incapable de déduire ce que c’était, comme matériau, à part que c’était sans doute magique.

Tu crois… qu’elle est fatiguée parce qu’il y a trop de cristaux abîmés?” Elle en ramassa un autre, cassé à une extrémité. Comme si quelqu’un l’avait arraché. Ou alors… peut-être qu’il avait surchauffé et qu’il s’était cassé? A cet instant, Cass eut l’impression d’avoir une illumination divine. “Attends… il a bien dit qu’il y avait un manuel d’utilisation, non? Tu le vois?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Mar 2018 - 12:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

avatar
Caporal de l'UNISON

Afficher le profil
Linguistic Nerd

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1988
ϟ Arrivée à Star City : 04/01/2017
ϟ Nombre de Messages : 1683
ϟ Nombre de Messages RP : 295
ϟ Doublons : Atia César
ϟ Crédits : L.
ϟ Célébrité : Josh Hutcherson
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Analyste linguiste
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Pas très grand, l'air soit un peu paumé soit très concentré, des cheveux bien coiffés/gélifiés pour le boulot, coiffés au gré du vent le reste du temps, une bonne tête de nerd passe-partout.
Des cicatrices sur le torse, cadeaux d'Otaku.
ϟ Pouvoirs : - Omnilinguisme
- Compréhension des langages corporels
- Super mémoire
- Supers réflexes
- Mimétisme
- Bouclier mental

- Intelligence surdéveloppée
- Cryptologie
- Hacker de génie
- Apprentissage optimal
- Maîtrise de l'Aïkido

- "Zola" (compagnon)
- "Kax" (protecteur)
Il n’était pas spécialement rassuré d’apprendre que tout ceci n’avait rien de normal pour personne. Cela laissait trop entendre que le chaos pouvait prendre le pas sur le monde et tout bouleverser. Malheureusement pour lui, et pour Cass aussi, d’ailleurs, le futur prendrait soin de leur rappeler que personne ne pouvait contrôler ce qui se passait autour de soi. Mais nous ne sommes pas encore en temps d’invasion, là, nous sommes simplement dans un temple magique qui aurait sans doute fait un très bon donjon pour ce pauvre Link. Le pauvre héros au bonnet vert aurait d’ailleurs eu bien du mal à résoudre les énigmes qui s’imposaient ici.

Celle de ces cristaux et de la machine était assez complexe même si les résultats obtenus n’étaient pas tout à fait décourageants. Enfin on ne pouvait pas dire non plus qu’ils étaient encourageants.

– Signes vitaux ou encéphalogramme d’activité psychique… ou magique en fait. J’hésite. Mais pour tout dire, je n’ai pas très envie d’ouvrir cette pauvre machine pour vérifier.

C’était bien son genre d’utiliser un qualificatif typiquement humain pour autre chose qu’un humain. Et c’était sa crainte de faire du mal qui tenait les rennes de sa curiosité technologique, même pas la peur de subir une nouvelle brûlure mentale.

– Je ne sais pas trop… mais si c’est le cas, si on ne trouve pas de moyen de les réparer, je crains que cette technologie soit condamnée... conclut un Barrett plus attristé par ce constat que ce qu’il montrait.

En plus d’avoir un grand respect pour toute créature vivante, le jeune homme trouverait dommage de perdre l’occasion de communiquer avec un être qui, dans son échelle d’évaluation, était complètement unique. Penser à toute la richesse culturelle et intellectuelle qui se perdrait alors lui donnerait presque envie de s’enrouler dans un plaid et de faire un mauvais sort à un pot de crème glacée (vanille caramel noix de pécan, pour les plus curieux).

Cass, de son côté, restait pragmatique. Ce qui allait très bien au traducteur qui la suivit immédiatement dans sa démarche. En l’occurrence, il scanna les lieux du regard, en quête d’un manuel d’instruction.

– Je crois… que cette machine est le manuel. finit-il par supposé après un temps de recherche et de réflexion.

Une théorie dont il n’était sûr qu’à 27 %, pour être honnête. C’était déjà plus que la suivante :

– Est-ce que… est-ce que tu penses que tu pourrais entrer en contact ou nous mettre en contact avec son esprit ? J’ai l’impression que c’est ce que le temple cherche à nous faire faire. Ou en tout cas à te faire faire. Vu la manière dont les cristaux réagissent, il doit y avoir une forme de technologie ou de magie psychique à l’œuvre.

Franchement, cette perspective ne l’emballait pas tant que ça. Les expériences psychiques n’avaient rien de plaisant sur le papier. Mais c’était peut-être la seule solution à leur portée pour trouver des réponses correctes et se proposer d’accompagner Cass lui semblait évident ne serait-ce que pour jouer… eh bien les traducteurs. Il était là pour ça après tout.

– Là, si j’en crois les théories sur le mentaliste, il faudrait que tu poses la main sur un des cristaux et que je pose la mienne sur la tienne mais personnellement, j’aurais l’impression d’utiliser une planche oui-ja.

Cela revenait au même pour lui en terme de certitude. Et pourtant, si les planche oui-ja existaient, c’est qu’elles avaient sans doute une base de vérité. Surtout dans un monde où la magie existait. Mais dans le cas présent, on parlait d'une connexion mentale. Et avec tous les éléments à leur disposition, Barrett estimait qu'une telle chose était possible (1 chance sur 14, pour être exact) et que si les pouvoirs de Cass en eux-même n'y suffisaient pas, le temps, les cristaux et la machine feraient le reste d'une manière ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas





Celui qui lit le mauvais livre peut mourir très vite - Barrett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


Sujets similaires

-
» ❝ le vrai héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut...
» NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.
» Est ce qu'un Pokémon peut mourir ?
» "Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu" [Ryujia Dragonstone/Iseul Yoon][Terminé]
» La couverture d'un livre peut être jolie mais l'interieur peut souvent cacher une surprise....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-