AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Enquête n°7 - Mordre le Bouclier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 16 Jan - 12:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
L'Héroïsme

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 319
ϟ Nombre de Messages RP : 235
ϟ Célébrité : V pour Vendetta
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Héros
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
     De sa belle voix de stentor mécanique, qu'on aurait pu croire emprunter à la péronnelle des gares ferroviaires ou au boîtier d'un quelconque GPS, VIR délivra quelques réponses aux questions de Cass, sur un ton qui empêchait bien sûr toute interprétation d'humeur.  « Vous avez le droit à plusieurs essais. Attention, un essai qui se solderait par un échec retarderait votre progression et favoriserait l'apparition des PX-PX 22. Je vous recommande d'éviter les échecs. » L'esprit synthétique avait déjà précisé pour quelle raison Cass, Lou, Karlia et le capitaine Griggs devait fuir le plus longtemps possible ces nettoyeurs que même VIR semblait craindre – la peur peut-elle transpirer d'une voix synthétique dépourvue de toute modulation émotionnelle ? Les télépathes « ici » présents ne pourraient percer le mystère de l'intelligence artificielle, mais quand une semblable inconnue vous donne un conseil, il vaut mieux le suivre.

      « Ma programmation m'empêche de vous délivrer cette réponse. Je peux tenter de contourner l'interdiction, mais cela me conduirait à une déclaration longue de neuf billions cinq cent quarante-deux milliards trois cent quatre-vingt-dix-huit millions six cent cinquante-sept mille cent trois signes. Vous n'avez pas le temps. » Cependant, si Cass, Lou, Karlia et le capitaine Griggs insistaient un peu, sans doute que leur accompagnateur synthétique leur servirait cette réponse sur un plateau.  « VIR n'est pas un acronyme. » Rien de plus ne fut révélé. La voix aurait pris le temps de leur révéler le sens caché derrière ces trois lettres, références aux trois hommes et femme qui furent comme eux, mais plus d'un demi-siècle auparavant, réunis et coincés en ce même lieu et qui partagèrent pendant une petite éternité la compagnie de celui qu'ils nommèrent VIR... V pour Voidcraft, I pour Inklings, R pour Rocamadour. Mais ce secret ne serait révélé aux quatre visiteurs que s'il consentait à rester pour longtemps en ces lieux.

      « Vos prédécesseurs n'ont pas crypté les découvertes. Je les ai cryptées pour empêcher les PX-PX 22 de les révéler, de les parasiter, de les détruire et d'empêcher votre fuite. Cependant j'ai fait en sorte que ces « charades » comme disaient Ronald soit compréhensible par les esprits mêmes les plus limités. Ma programmation m'empêche aussi de communiquer avec vous directement. Actuellement, je dépense 37% de ma crypto-énergie pour dialoguer avec vous dans une langue intelligible. J'espère que vous appréciez cet effort que vous en concevez pour moi de l'amitié. » Eh bien... était-il possible que l'entité de synthèse éprouvât de la solitude ? Quand Lou donna sa réponse, VIR d'abord ne dit rien et quelques secondes parurent s'écouler. Il attendait bien sûr : Lou devait user le clavier. Mais cependant : « Ces propositions sont incorrectes. Je vous aime alors je vous le dis. »

     Le capitaine Griggs, qui n'avait pas tout à fait compris qu'il avait fait l'objet d'une intrusion mentale mais suspectait malgré tout Scarlet Mind, intervint alors :  « Sauron n'a pas tué le sixième. Enfin rien de très précis en tout cas. Par contre, le sixième, c'est sans doute Durin VI, tué par un balrog. Vous savez, le Fléau de Durin, celui qui tombe après le désormais fameux : « vous ne passerez pas ! » Vous connaissez ? »

***

     Sur les quais, Arius Cent-Victoires s'impatientait. Ces deux femmes l'agaçaient au dernier degré, sel intolérable sur la plaie d'orgueil qui ne cessait de se creuser dans la chair de sa peau noire. L'insolence de Kelly n'était qu'une paille en comparaison des brimades et des avanies qu'Arius avait subi pour parvenir au rang qu'il occupait, sous les ordres du seigneur Omicron, mais l'envie de jouer avec ce « dérivé de guenon » lui avait passé ; tel un enfant qui se lasse d'un jouet trop souvent usé, Arius se décida pour une fin brève et sans éclat. Elle périrait une lame en travers du gosier, la gueule sanglante et l’œil révulsé de terreur. Viendrait ensuite Faelan, qu'il garderait vivante et tiendrait captive, longtemps, dans une cage, exposée aux moqueries et au venin de tous ceux qui viendraient lui rendre l'hommage dû aux vainqueurs.

     Ce fut ce qui arriva et les mémoires un jour en ferait le récit, à la faveur d'une chanson à boire.

***

     L'apparition surprise de la César n'avait été qu'un demi-succès, et voilà qu'elle jouait une drôle de version d'un film bien connu et s'improvisait « femme qui murmure à l'oreille des Titans » ; ce qui n'était rien d'une métaphore, considérant sa position, sa posture et ses projets. Sans Keith, l'option « évacuation rapide » paraissait compromise, mais elle faisait confiance à son homme lige pour réapparaître au moment opportun. Il était tombé à l'eau mais ce ne serait pas la première fois que l'homme aurait à se mouiller pour le plaisir de sa patronne... et je laisse à nos lecteurs le soin de cacher sous ces mots le sens que leur désir leur inspire. Loin de ces frivolités, Atia perdit Bang de vue et n'eut plus qu'une seule alliée : sa lame ; le katana si précieux s'enflamma à son ordre et la pointe alla frapper l'os. Le premier coup produisit une gerbe d'étincelles mais parut faire l'effet, sur la surface caparaçonnée, d'un cure-dent sur la coque d'une noix de coco. Les flammes ne touchaient l'os que pour de vaines chatouilles ; elles ne prenaient guère et le Titan n'en était pas même incommodé – ce qui ne signifiait pas qu'il n'allait pas s'occuper d'Atia. Rapidement d'ailleurs, la César vit rôder autour d'elle les pointes insidieuses de deux appendices tentaculaires ; ces promesses de sévices grandeur nature l'inquiétèrent peut-être davantage quand elle distingua d'un regard l'humidité fumante qui se dégageaient des interstices près des extrémités. Une variation autour de l'acide des Charognards ? Peut-être. Elle en connaissait les effets et savait devoir s'en méfier comme du cochon pesteux de la tante Aglaé.

     Atia parvint à stabiliser sa position sur l'énorme oreille osseuse et découvrit avec bonheur un espace où l'os ne protégeait plus la peau chitineuse. Son ventre hurlait à l'outrage, la nausée la gagnait, elle demeura concentrée. La pointe du Kasai no Burēdo se fraya un chemin dans les chairs, les flammes s'y engouffrèrent dans un crissement terrible. Une fumée saumâtre en jaillit, les yeux de la César lui piquèrent, mais elle tint bon et perçut aux tremblements du casque calcifié qu'elle venait d'infliger une blessure au Titan. Répéter ce processus semblait une bonne idée. Mais ne fallait-il pas aussi se méfier des tentacules ? Leurs tentatives pour la déloger n'étaient encore que molles, comme si ailleurs un ennemi plus dangereux avait capté leur attention. Elle dut cependant renoncer à l'idée d'une explosion, au risque de se voir elle-même expulsée dans les airs, pour un saut de l'ange dont elle ignorait l'issue...

     Ryan sentait peu à peu l'énergie qui le quittait. Il aurait pu pourtant s'abandonner à la caresse, à l'étreinte du Titan, renoncer à tout, entrer dans le néant, insecte écrasé dans cette main géante et contrefaite. Ses muscles fatiguaient. Ses nerfs s'excitaient. Le souffle lui manquait. Ses rotules, ses coudes menaçaient de rompre. Tendu comme un voilier que la tempête ballote avec mépris, Bang redoutait qu'à trop puiser dans les ressources de son Sūpā-Modū, il s'y épuiserait. Le saut involontaire dans le Terminus avait peut-être en lui laissé quelque piège fiévreux. Songea-t-il un instant à pousser plus loin encore la tentation déraisonnable ? Écouta-t-il en lui la voix d'un vieux maître qui l'incitait à la prudence ? Tiré de la torpeur de l'instant par un éclat de rire, Ryan perçut soudain que le Titan tremblait. C'était ineffable. Imperceptible, et pourtant l'esquisse d'un frémissement le convainquit d'agir. Il tenta de briser le moule et y parvint. Ses poings serrés sur le torse, le cœur confit de rage et l'esprit assuré, il se tint droit et visa haut. Le torse titanesque était sa cible, mais il ne l'atteignit pas, car le colosse de la nausée l'avait déplacé dans les airs. Cependant, Ryan parvint à se propulser droit vers les cieux, fusée inarrêtable, qui pulvérisa les barreaux de sa cage, ces doigts violets et monstrueux. Du sang noir et brun en jaillit, perles d'horreur innombrables. La main brisée n'avait pu retenir Bang. Il s'élevait dans les nues. Là-haut, il esquiva les trois autres bras et quelques tentacules. Rien ne paraissait pouvoir l'arrêter. Et pourtant... Au creux des paumes immondes, une cavité s'ouvrit. Un brouillard s'en échappa. Le ciel s'enflamma d'un incendie verdâtre... mais ce n'était qu'un brouillard.

     Quel était ce prodige ?

     Pour SENTRY, il fut un jeu d'enfant – littéralement – d'obéir à l'injonction de son créateur et la fréquence fut bientôt diffusée dans toute la base, mesure préventive qui contreviendrait aux néfastes effets des hurlements de ces trois molosses du Terminus ; ceux-ci, incapables de percevoir le « coup fourré », hurleraient donc encore et encore mais en vain. La mesure couvrit l'intégralité de la zone du Cap solitaire pour une durée estimée par SENTRY à près de trente-trois minutes, selon un calcul impliquant de multiples facteurs, comme la possible variation des hurlements originels. Juggernaut n'avait donc pas perdu une minute. Il s'était élancé dans la direction du Titan et avait rapidement rejoint la proximité d'Atia César. Le légionnaire partagea des informations très utiles et prit des initiatives. L'intelligence artificielle obéit sans faillir mais fit connaître à son créateur une observation : si le Titan devenait la cible d'un tir nourri en provenance de la base, la demoiselle et lui-même compterait parmi les potentiels dommages collatéraux, selon une probabilité de l'ordre de 42%.

     Ezekiel se déplaça pour trouver une zone où le lâcher d'un explosif ne mettrait pas la César en danger. Il tira là où la plaque osseuse rejoint une zone exposée, dans l'espoir que le choc et l'explosion arrache l'armure à son porteur. L'explosion fit trembler l'ensemble du corps du Titan de la nausée. La plaque demeura sur place mais sous la fumée crissante, Ezekiel vit ce qu'il convenait d'appeler un succès, puisque la protection avait été sévèrement amputée et morcelée ; les bouts d'os déchiquetées tombaient en pluie autour du tronc géant tandis qu'au lieu de l'impact, un cratère sanguinolent s'était formé. Ce fut bien assez pour attirer l'attention du Titan. Les capteurs de Juggernaut s'affolèrent et il dut voleter, slalomer, virer à droite et à gauche pour éviter les tentacules précipitées sur lui. Un véritable ballet s'imposait s'il voulait s'arracher à la constriction... SENTRY l'informa : le message était transmis ; l'absence du capitaine Griggs divisait quelque peu le commandement de la base mais la consigne passée serait exécutée sous peu ; un signal donnerait quelques secondes pour opérer une évacuation largement conseillée ; par ailleurs l'intelligence artificielle émettait une requête : assister le docteur Otaku pour résoudre un problème qui débloquerait la progression du projet « PORTAL » qui touchait presque au but.

***

     Sur les quais, Arius arma son coup. C'en était fini pour Kelly et Faelan. Le combat s'achevait dans le sang. Bizarrement, le sang de l'une et le sang de l'autre ne couleraient pas sur le ciment. Le lieutenant, trop confit de vanité, tarda à se retourner vers la Méduse. Celle-ci fut plus rapide, plus audacieuse ! La témérité fut cette fois récompensée. Kelly bloqua l'Ombremort. L'étreinte signait sa perte. Le froid saisit le corps d'Arius. Il ne put se mouvoir qu'avec peine. Cela l'empêcha de résister. Le coup partit. La balle trancha les chairs comme l'aube tranche la nuit. Le sabre au sol tomba et s'éteignit. Il ne resta plus qu'une lame métallique peu à peu désagrégée. Entre les bras de Kelly, Arius s'affaissa, le menton givré, l’œil de glace. À l'oreille de Faelan, quelqu'un qu'elle connaissait murmura :  « Tant de puissance si soudainement... étonnant. Inhabituel. Ne pas s'y accoutumer. » Un regret ou un avertissement ? La nature même d'Arius expliquait certainement le résultat improbable des sortilèges qui tantôt échouait, tantôt réussissait au-delà des espérances...

     À peine remise, les deux femmes n'eurent qu'un instant ou deux pour souffler. Déjà quatre soldats se précipitaient vers elle en faisant de grands signes.  « Il faut monter au rempart ! Ils ont besoin qu'on tire les canons sur le monstre ! » Le monstre dont la puanteur envahissait peu à peu la base navale... Les soldats se dirigèrent vers le rempart ou vers le bout du quai, où une batterie d'artillerie attendait ; ils avaient passé l'information parce qu'ils avaient vu Faelan et Kelly triompher d'Arius, et comme tous les bras seraient nécessaires... les derniers Ombremorts encore présents étaient peu nombreux, mais il fallait tout de même s'en occuper !

***

     Où étaient-ils d'ailleurs, les autres ? À la poursuite d'un lutin bien inspiré, évidemment ! Quirk s'éleva soudain dans les airs, après avoir balayé d'un revers télékinétique l'ensemble de ses assaillants, et tout là-haut dans le ciel il se transforma. Il devint un dragon. Belle robe d'écailles blanches et grands yeux bleus, diamant céleste, prince des cieux où la pluie régnait jusqu'alors en divine maîtresse. Quirk s'apprêtait à redescendre sur la base pour détruire les envahisseurs qui menaçaient le projet « PORTAL », mais... plus grands ils sont, plus fort je frappe, dit le proverbe des barbares de Rashemen ! Alors sous lui les Ombremorts formèrent d'abord un essaim terrible où plus d'une centaine d'entre eux s'agitaient, frelons infâmes.

     Une première salve s'approcha du visage reptilien du lutin, ce n'était qu'une diversion. Quand il rouvrit les yeux, Quirk découvrit un défi à la mesure de son enthousiasme enfantin : devant lui se tenait, terrible et menaçant, un dragon tout entier formé d'ombre et d'éclairs lumineux ; les Ombremorts s'étaient assemblés pour former cette copie de l'animal légendaire. C'était là une autre des roueries du Terminus, ce monde où les mondes prennent fin. Le dragon d'ombre, presque invisible sous la pluie, d'une taille semblable au dragon de glace, serait l'adversaire de Quirk. Puisse-t-il en triompher, sans quoi la base serait perdue...

***

      « C'est la bonne réponse. Je procède à la dernière serrure. Coco. Skytek. Ullrïka. Coco. Skytek. Ullrïka. Veuillez écrire la réponse. » Le clavier demeura devant eux. Cependant ils remarquèrent rapidement que toute la plaine si lumineuse autour d'eux peu à peu se laissait gagner par l'obscurité.  « Je conseille la hâte. Coco. Skytek. Ullrïka. »



Informations


- Ici seront donnés des informations pour chacun d'entre vous ; même si elles ne vous concernent pas personnellement, lisez-les, c'est toujours utile !

- Ryan, il te faudra me faire un jet de dé (Jugement du hasard, 1 jet) avant ta prochaine réponse, ça déterminera ta réaction au brouillard de le Nausée !

- Atia, Keith est pour le moment indisponible !

- Ezekiel, si tu l'acceptes, tu peux tenter de venir en aide, via SENTRY, au projet PORTAL ! Il te suffit de contacter ton dévoué Maître du Jeu pour connaître la marche à suivre.

- Quirk, il te faudra me faire un jet de dé (Jugement du hasard, 1 jet) avant ta prochaine réponse, ça déterminera ta sensibilité aux énergies électriques qui parcourent l'ensemble des Ombremorts reconstitués.


Modalités des actions et scènes de l'enquête


- Vous démarrez tous sauf exception à une position définie sur la carte. Si elle est peu lisible, signalez-le. La carte est là pour donner une idée générale de la situation, ne vous fiez pas aux ornements inutiles.

- Il est impératif, pour les actions à risque, de les fragmenter. Ce sujet se déroule sous l’œil vigilant et cruel de votre dévoué MdJ qui se fait un devoir de déterminer le résultat de chacune des actions que vous conduirez susceptible d'avoir une influence sur le cours du sujet. Ne partez donc pas du principe que votre coup de poing atteindra nécessairement sa cible, ou que vous pourrez traverser un obstacle sans difficulté. N'hésitez donc pas à y aller progressivement. Ma réactivité suppléera l'apparent morcellement de vos posts.

- Vous ne pouvez jouer que vos propres personnages et vos PNJ éventuels. Mais vous ne pouvez pas jouer pour les autres joueurs ou pour leurs PNJ, ou mes PNJ.

- J'insiste : soyez inventifs et dans les limites imposées par les besoins et les règles du jeu, faites-vous plaisir ! La situation fera la part belle à votre inventivité, à votre imagination. Il y a plus d'une façon de résoudre un conflit ou de trouver une solution à un problème...

Modalités de l'Enquête


- Chacun de vos posts devra faire entre 400 et 450 mots. Ce seuil est là pour faciliter la lecture de tous et privilégier une meilleure réactivité de l'Enquête. Au-delà de 450 mots, je coupe !

- Si la participation de tous est importante et rapide, le MdJ répondra tous les jours environ, mais il s'adaptera en cas d'imprévu ou d'empêchement. Notez bien qu'il n'est pas nécessaire que l'événement soit réglé en trois semaines ! Mais le but de l'enquête est d'être rythmée et rapide, afin de ne pas traîner en longueur. Je suis là pour vous.

- Notez enfin qu'à l'instar des missions du tableau de service, des événements du hasard, et des rp en général, ce sujet est là pour vous divertir, alors n'hésitez pas à relancer selon vos envies et vos idées dans le cadre qui vous sera proposé. Chaque initiative sera remarquée et pourra même être largement récompensée ! À ce sujet, des détails supplémentaires vous seront donnés dans le post inaugurant l'Enquête.

- La date de l'événement : 5 décembre.

- Les jets de dés sont interdits. Le MdJ se charge de vous proposer des jets de dé dans le sujet de discussion correspondant.

- Si le MdJ vous répond individuellement, vous pouvez répondre à la suite ; si plusieurs personnes sont nécessaires au déroulé d'une action, le MdJ attendra un temps raisonnable pour laisser à tout le monde le temps et le soin de participer. Mais attention ! En cas de retard, le tour passera.

- Vous pouvez réclamer des points d'inventaire pour les réponses faite dans l'enquête si le post du MdJ précédent vous le permet et peu importe que l'action entre les posts soit liée ou non ; ce sont les récompenses pour les réponses en 6 heures, en 12 heures, etc.

- Un sujet de discussion est ouvert ici. Il servira pour les éventuels jets de dé.

- Pour toute question, n'hésitez pas à contacter votre dévoué MdJ : Dante Visconti.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 16 Jan - 15:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
En ligne
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/10/1992
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 63
ϟ Nombre de Messages RP : 19
ϟ Célébrité : Krysten Ritter
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Âge du Personnage : 25
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Voleuse/Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Forme humaine:
Mince, 1m75, peau pâle, cheveux noirs de jais

Forme statuesque:
Faite de marbre blanc, 2m10, chevelure de serpents, yeux vert reptiliens, plus musclée et voluptueuse que sa forme humaine
ϟ Pouvoirs : Pétrification:
-Regard de Méduse
-Venin Pétrifiant
Super force [700kg - 1T]
Super résistance [1T - 1,5T]
Forme alternative: Statue de marbre
-Vision a 360°
« AH ! ESQUIVE ÇA ! » Jubile Kelly alors qu’elle relâche son étreinte et laisse le corps s’affaler par terre. Il lui avait donné du fil à retordre le bougre. Mais maintenant il est mort, et c’est tout ce qui compte. Enfin presque.

Dans la mort Arius as laissé tombé son arme et non seulement la lame immédiatement perd son éclat, mais elle se dégrade rapidement. Merde, elle avait prévue de prendre le sabre une fois l’officier Ombremort vaincu, elle avait eut hâte d’être celle du bon côté de l’arme. Mais apparemment ça ne va pas être possible.

Elle lâche le revolver – vide de balles il n’est qu’un poids mort pour elle – et tend la main vers l’Ombremort qu’elle a pétrifié plus tôt. D’un geste sec elle brise ses doigts en pierre pour libérer la lame d’énergie avant de se retourner vers le corps d’Arius. Au moins, tout n’est pas perdu. De sa main libre elle attrape la ceinture et avec la lame d’énergie elle tranche le corps en deux au niveau de la taille afin de retirer la ceinture en la faisant glisser par-dessus la section. Salissant, mais rapide, ça reste un champ de bataille, elle n’a pas le temps de chercher à défaire la boucle, et elle ne voulait pas tenter de trancher la ceinture, ça aurait diminué sa valeur.

Kelly passe la ceinture par-dessus sa tête, la portant comme une bandoulière, avec la boucle en or ornée du joyau lumineux placée sur son torse. A peine eut-elle fini que des soldats vinrent les réquisitionner, laissant Kelly un peu confuse : elle avait été trop concentrée sur Arius pour faire attention à ce qui se passait ailleurs sur le champ de bataille.

« Hein ? Quel monstre ? » Mais les soldats sont déjà repartit vers les remparts, la laissant sans réponse. Elle regarde au-delà du port et voit enfin le titan. « Oh. »

« Je pense pas pouvoir aider contre ça, et je sais pas tirer les canons… » D’un autre côté il reste des Ombremorts dans la base, et le portail par lequel ils étaient arrivés est toujours là. Il est temps de revenir à son plan originel. « Mais je peux m’occuper de la piétaille. »

Le hummer est toujours là, dirigé vers l’ouverture dimensionelle. Elle va pour le pousser de toutes ses forces en direction du portail, avec moins d’obstacle en travers du passage ça devrait aller vite, et ensuite elle pourra s’occuper des Ombremorts déjà présents. Mais pendant qu’elle pousse un autre idée lui viens à l’esprit et elle interpelle la manipulatrice de glace.

« Hey Elsa ! Tu penses que tu pourrais geler la voiture en place une fois qu’elle sera au milieu du portail ? »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 16 Jan - 16:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Caesar

avatar
Caesar
Afficher le profil
The Empress

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/06/1988
ϟ Arrivée à Star City : 04/02/2017
ϟ Nombre de Messages : 404
ϟ Nombre de Messages RP : 224
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Une tête à laquelle on évite de chercher des embrouilles, même si elle n'est pas très haute. Des tatouages, parfois magiques. La poignée d'un katana qui peut sortir de son corps, par moments.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Kendo
- Kasai no Burēdo
- Maîtrise de la boxe chinoise
- Maîtrise des armes à feu
- Ebony & Ivory (pistolets)
- Munitions "Volcano"
- Munitions "Nitro"
- Protection mentale
- Sixième sens
- Régénération accélérée
- Corpus Maximus
- Résistance au feu

- "Next" (garde du corps)
- Donatello (chien de garde)
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Tailler dans le vif ne fonctionnait pas toujours. Cette expérience en était une nouvelle preuve. Loin de s’en décourager, cependant, Atia garda la foi ou tout du moins la motivation et réessaya à plusieurs reprises, à plusieurs endroits, là où, peut-être, le cuir du monstre serait plus vulnérable. Un point sensible fut d’ailleurs trouvé, lumière d’espoir dans cet océan de puanteur qui commençait à vous donner le vertige tant il perturbait vos sens. Enchaîner les acrobaties et les miracles équilibristes pour rester sur son perchoir demandait beaucoup d’effort. Autant dire que pour une fois, la criminelle ne faisait aucun commentaire cinglant. Elle préférait faire son petit bout de chemin.

Atia avait bien conscience que ce qu’elle faisait n’était peut-être pas grand-chose comparé à ce que réalisaient Bang et Juggernaut, mais ça ne voulait pas dire que c’était inutile. D’ailleurs, si ça l’était, elle n’aurait pas bénéficié d’un accueil aussi tentaculaire. Un accueil un peu timide, il fallait dire, mais assez explicite pour inciter Atia à marquer une pause, le temps de la réflexion. Un temps que Bang utilisa de son côté pour jouer au Power Ranger et l’autre Légionnaire en armure pour s’approcher et partager quelques informations, mais surtout pour attirer l’attention de tentacules. La César ne répondit rien et se contenta de hocher la tête pour indiquer qu’elle avait bien entendu. En fait, si elle n’ouvrait pas la bouche, ce n’était pas pour bouder le héros mais plutôt pour éviter de gerber. Par la suite, chacun alla s’occuper de ses affaires. Pour sa part, Atia resta là à gratter l’oreille du colosse.

Plus exactement, elle choisit une autre approche. La combattante sortit un de ses flingues tant aimés et chargea des balles « volcano » avant de la pointer vers le point sensible qu’elle avait un peu entamé avec son katana. Ce dernier était en position de garde, tourné vers les tentacules encore dirigés vers elle. Il fallait être prêt au cas où ils venaient jouer avec elle. Ce qui pourrait être le cas si son action faisait des dégâts.

Il s’agissait de vider son chargeur dans la zone délicate pour faire le plus de dégât possible. Une tâche que la César accomplit avec la froideur qu’on lui connaissait, se contentant de tourner vivement la tête et d’alterner entre les tentacules et sa cible, histoire de s’éviter une mauvaise surprise. Le tout, avec un mécanisme aussi naturel que pour regarder dans le rétroviseur… en ayant tout de même l’impression fort désagréable d’avoir de la bouse sous le pif…

    Intervention du MdJ :
    Les Tirs d’Atia font-ils du dégât ?
    Les défenses du Titan viennent-elles l’embêter ?
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 17 Jan - 2:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant
Afficher le profil
///
ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 107
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72, silhouette élancée, mais plutôt maigre. Elle n'est pas très musclée, mais possède un très bon cardio. Ses yeux sont marrons, un peu verdâtre selon l'éclairage. Ses cheveux sont noirs et descendent jusqu'à sous ses omoplates.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Son trait physique le plus imposant sont les cicatrices de brûlures veinées de lignes vertes sur le côté gauche de son visage et qui descend un peu sur son cou. Les marques couvrent une bonne partie du côté gauche de son anatomie, mais elle cache normalement le reste.
Le plus souvent vêtue de noir.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration
• Esprits Poltergeists

Enfant de Samhain

Avatar de la Morrigan
• Forme corbeau

Abigail I
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Mordre le bouclier
On ne peut pas hurler, ici, on peut à peine marcher, mais on peut se perdre et mourir.

Faelan & Autres ;
Quand elle entendit le coup de feu partir, Faelan s’accroupit légèrement, ses mains moites reposant sur ses genoux. C’était fini, pour l’instant. Monsieur cent victoires avait goûté aux forces féminines. Il fallait bien une femme ou deux pour étouffer l’orgueil d’un mâle n’ayant été vaincu que par des hommes. Une voix la ramène à la réalité et Faelan relève rapidement les yeux pour voir l’étrangère… qui prend la ceinture sur le cadavre du lieutenant. Elle n’a même pas le temps de méditer sur les paroles de la voix qu’elle connaît. D’un pas rapide, elle rejoint le corps de la monstruosité baignant dans son sang givré. Oh hell no !

Elle est plus ou moins à portée de la dame lorsqu’un groupe de soldats vint vers eux. Il semblait qu’ils étaient enfin prêts à sortir l’artillerie lourde. La sorcière regarda le fameux monstre évoqué par les soldats et haussa un sourcil. Oui, il n’était certainement pas très joli. Arius cent-victoires avait l’air d’un bon gentilhomme à côté de ce truc. D’ailleurs, elle se pencha et sorti une petite fiole de sa poche dans laquelle elle récupéra un peu de sang. La fin du monde attendra juste un instant.

La voix de la voleuse de ceinture la tire de son horrible contemplation. Faelan la toisa momentanément, son énorme véhicule et elle. La ceinture qu’elle porte de manière vulgaire. Visiblement, ce n’était pas un joyau normal et quel gâchis que celui-ci soit entre les mains d’une personne non alerte de son possible potentiel. Pff, elle était tellement déçue à l’intérieur qu’elle avait simplement envie de s’envoler et laisser pourrir Star City. « Quelle gamine » évoqua la voix glacée d’Abigail dans sa tête. Et puis l’avait-elle appelé Elsa ? Let it go comme elle avait vu sur internet ?

- Oui, je pourrais, rétorqua froidement la sorcière en s’avançant vers la gorgone, reluquant un peu la ceinture. Autre chose, banphrionsa* ?

La jeune femme se frotta un peu les mains avant de retirer une mèche de cheveux qui embêtait sa vision.

- Vous pouvez pousser.


Spoiler:
 



b l a c k f i s h

Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 18 Jan - 14:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles
Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2532
ϟ Nombre de Messages RP : 206
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : DreamCatcher
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (20.000T)
• Super-résistance (20.000T)
• Super-vitesse (1.650.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
"Manqué…" Marmonna Ryan, dans sa barbe, en constatant l’échec de son Qikohô improvisé. "J’imagine que j’ai encore besoin d’un peu d’entrainement !" De quoi alimenter des nuits entières sous les cieux de Tarkhir où, pendant le sommeil de ses Maitres, il cherchait à toujours plus loin repousser les limites de son être !

Relativement peu au fait de ce qui se passait avec son corps, Ryan agit plus par instinct que par conscience et s’éleva haut dans les cieux en esquivant tant bien que mal les membres frénétiquement agités de ce Titan filant la gerbe. Bien vite, son ascension fut ralentie et qu’il s’interrogeait sur cette nouvelle capacité à voler, Bang comprit qu’il tomberait bien vite aussi sûrement qu’une pierre. Retour à la case départ pour celui qui s’était projeté vers les cieux à peine la téléportation terminée.

"Hum…" Songea un Ryan bientôt stationnaire dans les cieux et qui s’empoigna le menton pour mieux réfléchir. "Comment faire pour se débarrasser d’un adversaire aussi gros ?" S’il songeait à ses joutes avec Torbhom, le jeune frère de Tarkhan-Sensei n’était pas aussi impressionnant que cette créature qu’il mirait, en contrebas.

Soudain, notre homme tiqua en remarquant que des explosions frappaient le derme nécrosé de l’ énorme immondice. Ils étaient donc plusieurs mouches à tourner autour de cette charogne… Mais ce n’est pas franchement ce que retint notre homme !

Bien qu’affublé de deux paires de bras, le tronc de la créature ressemblait drôlement à celui d’un être humain et -même s’il n’était pas doté d’une vision à rayon X- Ryan supposait que la morphologie du titan singeait celle des hommes et le dotait donc d’un semblant de colonne vertébrale en « S » ou presque ! Pas médecin pour deux sous mais combattant dans l’âme, c’est par l’expérience qu’il avait appris que ces courbures étaient là pour amortir les tensions.

Plus elle est tendue et droite, moins elle peut dissiper le choc et plus l’organisme encaisse le coup de plein fouet… Or, ses observations depuis sa positions lui laissaient entrevoir que le Titan avait fortement tendance à se raidir lors de chaque agression dont il était victime. Cogner -fort- à son crâne en cet instant là pourrait bien lui être critique si ce n’est fatal.

"Je devrai pouvoir puiser suffisamment de Qi pour une nouvelle attaque…" Souffla t’il après avoir rapidement sondé sa tempête intérieure. La crispation saisit pourtant son visage alors qu’il se demandait si son corps pourrait -encore- encaisser pareil déferlement de violence. Il le devait, il n’avait pas le choix…"Hum… C’est quoi cette fumée verte ?" Questionna t’il avant de fondre tel une flèche humaine vers la tête du géant !

Actions :
- Retour à la case départ mais avec une nouvelle stratégie ! Ryan fond des cieux vers la gueule du Titan mais tente -plus ou moins- bien de contrôler sa chute pour cogner à pleine puissance -Sūpā-Modū et Explosion Qi histoire de bien finir en charpie- la tête de la bête alors qu’elle aura la colonne vertébrale plus ou moins droite. L’objectif ? Que le choc ne soit pas -ou partiellement- dispersé dans le corps et que les vertèbres encaissent directement jusqu’à craquer comme des noix ! Improvised Team Work !
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 18 Jan - 16:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 21/07/2016
ϟ Nombre de Messages : 1272
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Willa Holland
ϟ Crédits : Ava : myself Sign' hellagifhunt (tumblr)
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Seto Shigemitsu
ϟ Âge du Personnage : 21
ϟ Statut : célibataire à pizza
ϟ Métier : faiseuse de café au chômage/Légionnaire
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Cass a les yeux verts et les cheveux châtains, coupés en carré. Elle mesure 1m70, a la carrure d'un porte-manteau et une propension à se cacher sous une capuche.
ϟ Pouvoirs : ♦️ Contrôle mental (niv. 2)
♦️ Manipulation mentale (niv.2)
♦️ Télékinésie (niv. 2)
♦️ Télépathie (niv. 2)
♦️ Transmission de pensées (niv. 1)
♦️ Lévitation (niv. 1)
♦️ Choc Mental (niv.1)
♦️ Vague Mentale (niv.1)
♦️ Bouclier Mental (niv.1)
♦️ Champ de force (niv.1)
♦️ Projection astrale (niv.1)
♦️ Cartographie mentale (niv. 1)
♦️ Vertige (niv. 1)
♦️ Marque mentale (niv. 1)
♦️ Bracelet de Banksy ("taguage" sur les murs + camouflage + passager + double-face)
♦️ Amulette de protection
♦️ Cape d'Astrophé (compagnon : objet animé, instinct de protection, résistance magique, indéchirable)
♦️ Masque d’Astrophé (zoom, lecture thermique, vision nocturne)
♦️ Botte d'Astrophé
♦️ Bracelet d'Astrophé
♦️ Jasper Fetherstonhaugh (Compagnon : maitrise du feu, maitrise de l'air, maitrise de l'eau, maitrise du vent)
Si l’intelligence artificielle avait eu la bonté de répondre à ses questions, Cass était de plus en plus tentée de l’appeler Marvin. Mine de rien, les quelques informations ainsi obtenues présentaient un intérêt, ne serait-ce que pour le problème qui les occupait. Bien sûr, la canadienne aurait eu tendance à être en désaccord avec l’intelligence artificielle sur le point des “charades compréhensibles par un esprit limité”, mais enfin, elle n’avait qu’une culture générale limitée. Elle aurait été bien incapable de déterminer le numéro atomique des éléments de la première énigme sans l’aide de ses acolytes. Et sans l’intervention de Lou, puis celle de Griggs, elle aurait tout autant échoué à répondre à cette énigme. Elle avait peut-être vu les films, à défaut de lire les livres, mais de là à savoir que la bestiole avait tué un roi, sans doute un nain d’ailleurs, c’était une autre histoire.

La canadienne se promit de lire toute l’oeuvre de Tolkien si d’aventure ils arrivaient à sortir d’ici. Juste au cas où elle se trouvait une nouvelle fois coincée dans un endroit comme celui-là dans un futur proche.

Ca devient lassant” marmonna Cass.

Et stressant, et tout un tas d’autres mots. Disons qu’elle s’inquiétait, entre autre, du sort de son corps, et du sort de son esprit si ces PX-PX-22-machin-choses leur mettaient le grappin dessus. En plus, elle s’était toujours trouvée nulle pour résoudre des énigmes. Ils étaient supposés comprendre quelque chose? Est-ce que c’était une façon étrange d’épéler, qui n’aurait pas suivi les fameux “Alpha, Bravo, Tango”? Pas facile de réfléchir quand on remarquait - en prime - que le monde dans lequel il se trouvait paraissait sur le point de s’effondrer. Bon, restons calmes surtout.

Clairement, les trois mots prononcés par l’ordinateur n’étaient pas d’une langue étrangère, ce n’était a priori pas des noms propres non plus. Rien, en tout cas, qui ressemblait à des noms de villes, des prénoms - en tout cas, Cass ne l’espérait pour personne - ou des noms de famille - pour la même raison. Restait donc la possibilité que ce fut des surnoms, ou bien des pseudos. Peut-être ceux des concepteurs ? Alors quoi, c’était ça la réponse? Surnom, ou pseudo? Bizarre quand même.

Sauf que… C’était bien la seule idée qu’elle avait, là, tout de suite, que la dimension où ils se trouvaient semblait s’effondrer à toute vitesse, alors elle tapa “pseudo” sur le clavier. Et juste avant de presser la touche entrée, elle envoya une petite prière à quiconque écoutait.
Revenir en haut Aller en bas


"No heroism is simple, just like no simplicity is heroic'

"Heroes are made by the path they choose, not the powers they are graced with'

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 19 Jan - 13:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Personnel Civil de l'UNISON

avatar
Personnel Civil de l'UNISON
Afficher le profil
Mind Device

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 21/11/1992
ϟ Arrivée à Star City : 12/02/2017
ϟ Nombre de Messages : 360
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers :
Pas très grand sans pour autant être petit Lou est fin et fluide sans que cela ne soit à l'excès. Souvent vêtu de sombre, il porte toujours un blouson de cuire un peu usé. Il a des yeux bleus et des oreilles décollées un peu cacher par une tignasse blonde qui n'a de toute évidence jamais vu un peigne.
ϟ Pouvoirs :
→ Maîtrise des nouvelles technologies
→ Maîtrise de l'informatique
→ Voie des ancêtre
(Don passif qui permet de voir des spectres qui le guident)
→ Ancêtre gardien (Bouclier)
→ Communication avec les morts
→ Meute fantôme
J’écoutais les réponses que VIR nous donnait suite aux questions de Scarlett Mind, notant au passage dans un coin de mon crâne de ne pas sous-estimer les fameux PX-PX 22 si nous venions par malheur à les croiser. D’après ce que je comprenais, ils ne se contentaient pas de venir "nettoyer" les corps étrangers à ce monde et semblaient plus évolués que simples bêtes chamoniardes.
La fin de la tirade de l’IA m’arracha un sourire en coin, c’est que j’aller finir par bien l’aimer, moi, cette boîte qui parle.

Je m’approchais du clavier pour y entrer le nom de seigneur des ténèbres quand la voix synthétique retentie de nouveau, m’arrêtant net et me faisant retirer mes doigts comme si je m’y étais brulé.
Je me serais probablement attendri tel un marshmallow au-dessus d’un feu de camp devant cette déclaration d’amour aussi sobre que touchante si je n’avais pas tiqué à l’emploi du pluriel. Mes deux suggestions étaient fosses ? Que ce ne soit pas Sauron, ok. J’étais peut-être aller chercher mon sixième un peu loin en remontant l’arbre généalogique de Bëor… Mais les deux ?!

C’est le, jusqu’à maintenant très silencieux, militaire qui me donna l’élément de réponse pour comprendre mon erreur, ou plutôt mon oubli.

« Oui, je connais, j’ai assez mal à l’orgueil comme ça, pas la peine de m’enfoncer… J’avais juste oublié que tous les balrogs étaient des maiars et non pas juste leur prince, Gothmog… »

Marmonnais-je d’un air boudeur, les bras croisés.

« En tout cas, merci a toi VIR pour m’avoir empêché de faire cette erreur. Capitaine… »

Je fis un geste de main vers le clavier.

« À vous l’honneur. »

C’était lui qui avait trouvé la bonne réponse après tout.

L’IA énonça ça dernière énigme.
Enfin ! Avec un peu de chance nous pourrions partir d’ici pour retourner à la situation de crise que nous avions précédemment quittée. J’eus une petite pensée pour les scientifiques, espérant qu’ils avaient pu avancer un maximum sur le projet malgré tout et qu’Élisabeth et ses sbires n’étaient pas revenu entre-temps.

Malheureusement la dernière charade n’était pas des plus simples. Il n’y avait guerre qu’Ullrïka pour me dire quelque chose et encore, c’était bien trop vague pour avoir un réel sens.
Ne trouvant rien de concret ni de satisfaisant comme réponse je me contentais de faire pleinement confiance à la légionnaire et de la laisser entrer sa réponse sur le clavier, retenant mon souffle dans l’attente de la suite.
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 19 Jan - 22:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles
Afficher le profil
Juggernaut

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 174
ϟ Nombre de Messages RP : 42
ϟ Célébrité : Tsuzuku
ϟ Crédits : self
ϟ Doublons : Lukaz Le Guen
ϟ Âge du Personnage : 25 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux Laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
Disposer d'une IA à son service était une excellente chose parce que cela permettait d’œuvrer sur plusieurs fronts en même temps. Dans le cas présent, Sentry pouvait compiler les informations et mener des tâches annexes pendant qu'Ezekiel se concentrait sur le combat. Et au vu du monstre qu'ils affrontaient, c'était certainement mieux de se concentrer au maximum.

Après avoir transmis ses informations à ses alliés du moment, le jeune super-héros se mit lui-même à la tâche, tirant l'une de ses grenades sur l'un des points faibles du monstre. Le résultat fut particulièrement probant et Ezekiel n'eut pas le temps de regretter de ne pas avoir d'armes supplémentaires qu'il dut esquiver les multiples attaques menées contre lui. Le problème, c'était que son armure n'était peut-être pas aussi maniable qu'on pouvait le supposer et éviter ainsi les tentacules n'était pas une chose aisée. Recommencer avec une nouvelle attaque risquait d'exciter davantage le monstre du Terminus et il allait finir par se faire claquer comme une mouche.

Heureusement, l'autre Légionnaire mettait volontiers du sien pour détourner l'attention de la créature, mais de là à savoir si ses tentatives allaient l'éliminer... Sentry avait évalué les faiblesses du monstre mais ça n'incluait pas de tels assauts et Ezekiel était curieux d'en voir le résultat. D'un autre côté, ils étaient face à un monstre de calcium qui se nourrissait de calcium alors tabler sur la faiblesse de son squelette... c'était particulièrement aléatoire. Mieux valait rester sur un plan plus classique.

« Très bien, Sentry, confirme l'ordre de tirer. » Esquivant les tentacules, Ezekiel se rapprocha une nouvelle fois de la femme particulièrement furieuse qui s'attaquait à la tête du monstre. « La base va tirer tout ce qu'elle a sur le titan mais on va devoir évacuer avant l'attaque, si on veut pas y passer. » A priori, c'était à la portée de la femme puisqu'elle avait pu fuir l’îlot en abandonnant le capitaine. Pourtant... « Si vous n'avez aucun moyen de fuir, je prends des passagers. Le billet sera gratuit ! »

En attendant le fameux signal, Ezekiel restait à portée tout en esquivant les assauts des tentacules. Il ne mena pas de nouvelle attaque, préférant éviter d'exciter le monstre sans quoi, cela risquait de rendre son évasion plus compliquée... En plus, une grenade n'allait rien changer quand on s’apprêtait à le bombarder de missiles ! C'était d'autant plus vrai que le jeune homme risquait d'avoir besoin de son cerveau pour aider le projet PORTAL. Et surtout, il s'agissait de travailler avec Otaku. Un excellent moyen de lui prouver sa supériorité, une fois de plus !


Citation :
Intervention du MdJ :
- Ezekiel reste passif le temps du bombardement par l'armée ! Il reste cependant à portée d'Atia pour l'évacuer, si elle n'a pas accès à son téléporteur d'ici là. Que donne la tactique du bombardement ?
- En parallèle, Ezekiel tente de participer à la résolution ! Le MdJ est donc contacté par MP !
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 22 Jan - 12:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
L'Héroïsme

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 319
ϟ Nombre de Messages RP : 235
ϟ Célébrité : V pour Vendetta
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Héros
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
     Tout autour des quatre voyageurs égarés, le décor se fissurait. La plaine des cubes métalliques s'effondrait sur elle-même, comme le plateau de jeu d'un enfant qui s'énerve et se laisse aller au plus fébrile des caprices. La dissolution provenait de tous les côtés, cercle peu à peu rétréci dont l'interface alvéolée était le centre. Les cubes tombaient dans l'immensité lumineuse ou au contraire s'élevait dans les cieux blancs. Cass avait bien saisi l'urgence. L'effroi saisit les quatre visiteurs quand le cliquetis d'une marche inarrêtable se fit entendre. D'où provenait ces bruits ? Autour d'eux rien n'était en mouvement, sinon les cubes, seuls éléments d'un décor vide et sidérant... Les PX-PX 22 étaient-ils invisibles ? Se cachaient-ils sous les cubes ou sous quelque voile d'ineffable tromperie ? Le goût du sang s'installa dans la gorge de Cass. Une céphalée terrible s'invita sous le front de Lou. Karlia vit son champ de vision s'étrécir et s'assombrir. Le capitaine sentit ses mains se raidir comme sous l'effet d'une arthrose soudaine. Un maléfice ? Les conséquences d'un séjour prolongé en ces lieux ?

      Non. Trois autres au moins étaient restés coincés dans cette virtualité profonde et avaient eu le temps de mener à bien des recherches en vue d'une évasion. VIR l'avait raconté. Il n'avait cependant pas précisé si ces trois pionniers avaient réussi leur fuite... ou peut-être avaient-ils échoué, faute de comprendre la dernière serrure et de trouver la dernière clef ? VIR avait-il menti ? Sans méfiance aucune, la légionnaire, les deux agents de l'UNISON et le capitaine Griggs avaient accordé leur confiance à cette inconnue jaillie du cadre doré. Est-il bien raisonnable de tendre l'oreille à la première voix venue dans le noir d'un monde nouveau ?

     L'urgence éloignait pourtant Cass de ces questions. L'horrible nausée était toute virtuelle, car sa bouche ne saignait pas, mais la sensation était bien réelle et dans sa tête, son cerveau s'affolait un peu quand elle entra sur le clavier la seule réponse qui lui vint ; et d'où lui vint-elle, sinon d'une supposition éclairée ? Ce petit jeu de l'esprit télescope en soi l'éternité des possibles ; ses mains lui échappèrent un instant, les lettres s'alignèrent pour former le mot : PSEUDO. Le temps se suspendit. La musique du silence s'imposa autour d'eux, balayée par l'écho des PX-PX 22 qui progressait comme le libre incendie d'une forêt sèche en été. La surface doré du carreau perdit toute ses alvéoles. Un visage schématique, deux points et une courbe, y apparut pour gratifier les trois visiteurs d'un sourire taquin.

      « N'est-ce pas ce que nous sommes ? » Cass étouffait dans son propre sang. Lou tomba à genou, écrasé par la migraine. Après la vue, Karlia perdit l'ouïe. L'obscurité jaillit du visage à peine esquissé. Les ténèbres enveloppèrent les visiteurs. Le silence se fit, définitif. Quand ils s'éveilleraient à Star City, ici ou là dans la base navale du Cap solitaire, ils constateraient que rien ne justifiaient ces dernières sensations. Le souvenir troublé de leur passage auprès de VIR les troublerait longtemps encore. Une question demeurerait. Qui donc était les trois pionniers ? Qu'advint-ils d'eux, de VIR, le sourire solitaire ? Le sauraient-il jamais ? Auraient-ils alors médité le sens de ses derniers propos, au crépuscule de leur vie ?

***

     Kelly ne put récupérer le sabre d'Arius Cent-Victoires-et-Une-Défaite. Ce détail ne la retint pas d'aller profaner son cadavre pour y ôter la ceinture, cette belle ceinture sertie d'un joyau merveilleux. L'appât du gain motivait son geste et peut-être le goût des belles choses, cependant la bataille n'était pas terminée. La mort d'Arius semait dans les rangs des Ombremorts les germes d'une panique terrible pour la cohérence de l'assaut, mais la plupart d'entre eux s'étaient agrégés au grand dragon noir qu'affrontait Quirk, loin dans les cieux battus de vent et de pluie. Loin de considérer les injonctions des soldats comme des ordres à suivre sous peine de mortelles sanctions, Kelly préféra suivre son idée et entraîner avec elle Faelan, étonnante équipière improvisée ; grâce à elle, Arius avait été vaincu !

     Faelan préféra d'ailleurs suivre Kelly et son idée plutôt que les soldats après avoir prélevé sur le cadavre d'Arius une portion de son sang. Elles ne négligeaient pas la menace du Titan de la nausée mais partaient du principe qu'elles seraient inutiles et ne pourraient aider efficacement contre un tel monstre. En revanche, le portail des quais et les derniers Ombremorts postés en faction ici constituaient des menaces à leur mesure qu'elles étaient susceptibles de pouvoir réguler, endiguer, anéantir. Le plan de Kelly n'était pas compliqué. Elle le traînait sous le coude depuis quelques temps maintenant et la parenthèse Arius n'avait fait que la retarder.

     L'exécution serait problématique. Geler tout ou partie d'un corps de taille moyenne n'est déjà pas une mince affaire, mais geler tout entier un véhicule militaire du gabarit d'un hummer ? Faelan n'était pas « seule », l'environnement lui était hautement favorable pour des raisons qu'elle ne s'expliquait pas encore, mais la manœuvre se révéla plus compliquée que prévu et l'énergie magique vint à manquer. La nuit se fit un instant sur ses pouvoirs et la sorcière en fut très inquiété. Abigail... était-ce là un caprice ? Il n'y avait rien de tout cela, ce n'était qu'un égarement passager dû aux trop longs efforts qu'elle s'imposait. La demoiselle avait été quelque peu malmenée depuis le début de la bataille... à trop tirer sur la corde, celle-ci finit par rompre. Par chance toutefois, Faelan sut se maîtriser et couvrir d'un cocon d'impénétrable givre une large partie du véhicule. Mue par l'énergie de sa toute récente victoire, Kelly elle-même n'était pas insensible à la fatigue.

      Quand elle poussa le hummer, elle n'eut aucune difficulté. Sa grande force à l’œuvre, elle perçut malgré tout au fond d'elle un étrange déchirement, une lassitude soudaine qui l'inclinait à se retirer, à s'éloigner des combats et à s'abandonner à la paresse d'un sommeil qu'elle estimait largement mérité. Cette émotion soudaine fut si vive qu'elle manqua de trébucher et de se laisser entraîner avec le véhicule dans la rade du port.

     Ce fut le moment que choisit un Ombremort pour l'attaquer. Par derrière, le traître ! Elle eut tout juste le temps d'un réflexe salutaire, en portant sa main à son cou pour retenir la lame qui l'aurait peut-être blessée... sans pleurer sur son échec, l'ennemi chercha des prises sur le visage de Kelly pour enfoncer ses doigts d'ombre dans ses orbites si précieux. Sous l’œil de Faelan qui alimentait encore la gangue de glace. D'autres Ombremorts, deux unités, s'approchaient du hummer avec la ferme intention de tuer les deux femmes et de venger leur lieutenant.

***

     Loin de ces quais et pourtant tout près de la base navale, le Titan de la nausée s'apprêtait à réduire à néant les trois adversaires qui prétendaient l'empêcher d'écraser le Cap solitaire sous le talon de sa cruauté. Qu'était-il au juste, ce Titan ? Un grand monstre conscient doué d'une intelligence propre, ou un énième drone contrôlé à distance par un marionnettiste tapi dans l'ombre ? Ryan suspectait des ressemblances intérieures avec la physiologie humaine et le Titan empruntait aux hommes leur torse, leur stature, et partiellement leur apparence. Il fondait son plan sur cette supposition. Ezekiel, de son côté, s'appuyait sur les observations plus techniques de SENTRY et comptait sur l'assistance musclée de l'arsenal de la base, jusque-là concentré et utilisé sur le front Est de la bataille. Enfin la César se préoccupait d'être la plus efficace là où elle se trouvait et dans la mesure de ce qu'elle pouvait accomplir. Cette modestie cachait pourtant un fait notable : sur le dos du lion, la puce est reine.

     L'heure n'était plus à la répétition, à l'exercice ou à l'entraînement. Juggernaut avait raison : si le Titan devenait la cible d'un prochain bombardement, mieux valait se tenir à l'écart et prêt à déguerpir, pour ne pas se trouver pris entre le marteau et l'enclume. Atia était la première en danger ; Bang, de son côté, avait la peau assez résistante pour tout endurer, mais n'avait-il pas trop puisé dans les réserves de son énergie, dans les ressources de ce corps qu'il épuisait à l'héroïque tâche qu'il s'imposait ? SENTRY assistait les scientifiques du projet « PORTAL » qui reprenaient leurs travaux avec toute l'énergie du désespoir ; ils achoppaient sur un problème plus épineux que les plus secs buissons, mais grâce à la souplesse logique de l'intelligence artificielle, qui comprenait intuitivement les difficultés et les complexités des programmes du Terminus, leur progression fut facilitée et dans les ateliers de la base navale, où l'on se préoccuperait plus tard d'enterrer les morts, on acclamait déjà SENTRY et son concepteur. La partie n'était pas jouée et pourtant tous avaient l'impression qu'ils touchaient au but et qu'ils trouveraient bientôt un moyen définitif et sûr de clore les portails ; cette découverte aurait des conséquences immédiates, l'espoir changerait de camp, le combat changerait d'âme !

     SENTRY pouvait être à deux endroits à la fois, privilège exclusif des entités immatérielles ; Ezekiel en revanche n'avait pas le loisir d'être ailleurs, pris qu'il était dans la tourmente des tentacules en colère. La protection de son armure le préservait de la puanteur des environs. Cependant les serpents du colosse s'agitait tout autour de lui comme autant de bras lancés à sa poursuite et peu à peu le nœud des ronces autour de lui se resserraient. Un bond à droite, l'une d'elle le frôlait ; un bon à gauche, deux autres manquaient de le happer. C'était combattre l'hydre de Lerne sans qu'aucune tête ne tombât jamais ! L'inlassable ballet ne permit pas au légionnaire de prendre le large et le champ nécessaire à la prudence qui lui dictait de s'éloigner. Il dut rester dans les parages et s'attaquer aux tentacules qui le menaçaient ; il trancha et brûla plusieurs d'entre elles. Quel dommage ! Personne n'était là pour filmer Juggernaut dans son armure qui esquivait tous les dangers, tous les périls dans ce labyrinthe en trois dimensions ! Dans un quelconque jeu vidéo, Ezekiel aurait obtenu là plusieurs « succès ».

     Plus préoccupante encore était la situation d'Atia César qui ne voyait toujours pas revenir son précieux allié Keith. Où était-il ? Impossible à déterminer. Le légionnaire lui avait proposé d'être son ticket de sortie, mais pouvait-elle lui faire confiance ? S'interrogeait-elle seulement ? D'autres urgences la tenaient occupée. Elle avait frappé de son sabre et le Titan avait eu une réaction... douleur, gêne ? Elle n'était pas dans la tête du monstre, quoiqu'elle en fût tout près. Elle n'était pas une intellectuelle et elle ne passerait pas des heures à s'interroger sur la meilleure approche, pour vaincre le puant. Son estomac ne lui pardonnerait pas un instant de trop sur ce perchoir où la nausée se construisait par strate avec toute la sûreté d'une marée qui monte. Il est des gens qui, un marteau dans la main, s'interroge longtemps avant de frapper le clou. Ce n'est pas le genre de la maison César : Atia leva son pistolet et tira droit sur la plaie ouverte tout près d'elle. L'effet fut saisissant. Un concert d'étincelles jaillit à l'impact ; la chair se creusa. Atia faillit rendre et vomir. Le sang noir pissa par le trou ainsi formé, mais ce qu'elle vit au-delà la saisit au cœur. Elle en garderait un souvenir impérissable.

     Tout comme le Titan qui s'ébroua soudain avec toute la férocité d'un grizzly qui traîne sa patte dans un piège-à-ours. Ces quelques instants de stupeur dégagèrent la zone près d'Ezekiel qui put se mettre à l'abri des tentacules, sans pour autant pouvoir trop s'éloigner. Le monstre se tordit, inclina la tête de côté pour faire tomber Atia et porta sur elle l'une de ses mains. La César dut lâcher prise. Sa chute fut rapide. Sa vie défila-t-elle devant ses yeux ? Le Titan l'aurait attrapée sans l'intervention brutale d'un Ryan poussé dans les derniers retranchements de la rage. Atia sombrait. Elle vit ce que fit le légionnaire mais ne put observer le résultat de son action. Keith interrompit sa chute à mi-parcours, et l'instant d'après, toute secouée et retournée, Atia se trouvait au cœur de la base navale, l'estomac au bord des lèvres et le cœur dans les chaussettes, porteuse d'une puanteur insupportable.

     Ryan s'était mis en tête de frapper le crâne du Titan pour peut-être briser l'ensemble des os de sa colonne vertébrale et imprimer la marque de son poing sur la coque toute lisse et blanche de son casque d'os. Un plan destiné au succès, sur le papier. Mais le sel de l'imprévu devait se glisser dans la soupe que servait le cerveau du légionnaire... pour produire ce qui resterait comme l'un des événements les plus marquants de cette journée. Fort de sa puissance, Ryan piquait en flèche droit sur sa cible, mais le geste d'Atia bouleversait tout. Bang vit avec horreur la tête du Titan qui se dérobait, qui se déplaçait, qui s'arracha à sa trajectoire. Le plan tombait à l'eau et lui aussi... sauf qu'il n'en fut rien et cette fois, Ryan ne fut pas condamné au bain. Sous la pluie qui tombait plus virulente que jamais, le poing tendu de notre héros vint piquer l'épaule du monstre, là où la chair s'incline et se fait tendre, peu avant les épaulettes d'épines osseuses. L'aiguillon n'eut aucun mal à traverser la membrane chitineuse et Ryan se fraya un chemin droit de l'épaule jusqu'à l'aine, à travers quelques organes internes qu'un anatomiste se plairait à énumérer ; le choc fut tel que le Titan en perdit tout sens de l'équilibre.

     Ses mains s'élevèrent comme s'il allait prier, ses tentacules se resserrèrent tout autour de lui. Il souffrait ? Possible... mais rien qu'un bruit sourd s'éleva dans les environs, couvert par l'infâme concert des flots qui lui rongeaient le flanc. Où donc était Ryan ? Il avait traversé le colosse et s'enfonçait sous la mer. L'eau à cet endroit n'était pas profonde, mais le légionnaire avait tout mis dans ce dernier coup. Toute la somme de ses enseignements s'était concentrée au creux de son poing. Quand il toucha le fond marin, il eut la force d'un dernier geste. Il écouta le bruit de l'eau, de l'air et fut comme en symbiose avec les éléments. Une seconde seulement il lui sembla entendre la voix d'un dragon. Mais il n'en connaissait aucun... alors ? Pas le temps pour les réflexions trop longue. Une seconde seulement, et d'un coup vif, d'une flexion du genou il s'élança pour accomplir le même trajet mais dans l'autre sens. Dans cent ans peut-être, les océanographes évoqueraient ce qu'on nommerait le « frisson de l'Atlantique », ce jour de décembre 2017.

     « Feu ! » entendit-on en plusieurs points des remparts. Les soldats virent alors s'élancer les tirs en direction du Titan. Il n'était pas encore mort, quoique très affaibli et peut-être à l'agonie. Le plan d'Ezekiel fut alors un véritable succès quand on vit la bête s'écrouler sur elle-même, couverte des éclats innombrables que trop d'explosions simultanées semèrent sur l'ensemble de son corps. Son crâne s'était fendu. Le Titan de la nausée s'éteignit en silence, mais la mer bouillonna tout autour de lui quand il y sombra pour n'y plus être qu'une épave. De justesse Juggernaut s'était arraché aux derniers tentacules. Il contemplait la bête.

     Avaient-ils vraiment vaincu ?

***

     Un vent de panique soufflait sur l'armée des Ombremorts. Quirk dansait avec son ennemi et ce dernier ne parvenait guère à prendre l'avantage. Loin en dessous, la mort du Titan, l'échec du canon et la fin d'Arius sonnaient comme une terrible sanction pour les ambitions d'Omicron. Les héros du jour l'ignoraient mais en ville, on préparait déjà la contre-offensive et des régiments entiers se préparaient à rejoindre l'assaut sur la base navale. Ce jour serait peut-être le dernier de l'invasion mais les envahisseurs ne comptaient pas en rester là. Pourtant, sur le rempart, revenue d'ailleurs, Cass s'éveilla en sursaut et vit sa jeune amie Crimson Star aux prises avec les trois molosses qui tentaient d'escalader la muraille et d'entrer dans la base. Mais l'héroïne n'était pas seule, les soldats s'étaient imposés aux Ombremorts sur la structure et ils défendaient le capitaine Griggs et les deux légionnaires avec toute la férocité de leurs convictions.

     L'échec du Titan, ce monstre obscène, avait déclenché dans la base un énorme cri de joie chez les défenseurs. Galvanisés, ils se croyaient invincibles. Mais les molosses et les Ombremorts demeuraient des menaces à prendre aux sérieux tant que les portails resteraient ouverts si près de la base.  « Du nerf, les gars ! » hurlait le capitaine qui prit dans ses mains un fusil d'assaut. À ses côtés, légionnaires, soldats et hommes du Cartel Rouge. Tout ça lui était égal. Ne comptait qu'une chose : la victoire. Tenir la ligne ! Les molosses ne doivent pas pénétrer dans la base.

***

     Karlia et Lou reprirent conscience au même moment sous l'oeil médusé des scientifiques qu'ils retrouvèrent. Ceux-ci s'étaient inquiétés de les voir ainsi tomber dans l'inconscience, comme d'autres de leurs collègues qui n'eurent pas la chance, comme eux, de se relever. Ils furent brièvement informés de la progression du projet : celui-ci touchait au but, disait on ! Dès qu'ils furent à peu près en état de marcher, ils furent conviés près des écrans où Otaku s'amusait à exposer nombre de ses hypothèses, pour craquer ce qu'il désignait comme « le dernier code ». La clef de compréhension des portails ouverts entre le Terminus et la Terre Prime.

     Autant dire que celui qui découvrirait le secret avant le Docteur serait candidat au prix Nobel l'année prochaine...



Informations


- Ici seront donnés des informations pour chacun d'entre vous ; même si elles ne vous concernent pas personnellement, lisez-les, c'est toujours utile !

- Ryan, le brouillard t'a affaibli considérablement jusqu'à la fin de l'enquête, et t'a vidé de ton énergie sur le dernier coup !

- Atia, Keith est revenu ! Il vous a téléporté non loin de Cass, au pied du rempart, côté base !

- Ezekiel, tu as réussi la première partie de l'énigme, la deuxième court toujours !

- Quirk, le jet a déterminé ta sensibilité aux arcs électriques, alors prends garde à toi !

- Tout le monde, voici la dernière énigme : Le quotient de la Voix du dragon par les Voleurs d'Ali Baba. Indice : 4e mur. Vous pouvez me faire jusqu'à deux propositions par MP ; j'ai bien dit tout le monde, y compris ceux qui dans le sujet ne sont pas concernés, si ça vous amuse. =) Il y a des surprises à la clef.



Modalités des actions et scènes de l'enquête


- Vous démarrez tous sauf exception à une position définie sur la carte. Si elle est peu lisible, signalez-le. La carte est là pour donner une idée générale de la situation, ne vous fiez pas aux ornements inutiles.

- Il est impératif, pour les actions à risque, de les fragmenter. Ce sujet se déroule sous l’œil vigilant et cruel de votre dévoué MdJ qui se fait un devoir de déterminer le résultat de chacune des actions que vous conduirez susceptible d'avoir une influence sur le cours du sujet. Ne partez donc pas du principe que votre coup de poing atteindra nécessairement sa cible, ou que vous pourrez traverser un obstacle sans difficulté. N'hésitez donc pas à y aller progressivement. Ma réactivité suppléera l'apparent morcellement de vos posts.

- Vous ne pouvez jouer que vos propres personnages et vos PNJ éventuels. Mais vous ne pouvez pas jouer pour les autres joueurs ou pour leurs PNJ, ou mes PNJ.

- J'insiste : soyez inventifs et dans les limites imposées par les besoins et les règles du jeu, faites-vous plaisir ! La situation fera la part belle à votre inventivité, à votre imagination. Il y a plus d'une façon de résoudre un conflit ou de trouver une solution à un problème...

Modalités de l'Enquête


- Chacun de vos posts devra faire entre 400 et 450 mots. Ce seuil est là pour faciliter la lecture de tous et privilégier une meilleure réactivité de l'Enquête. Au-delà de 450 mots, je coupe !

- Si la participation de tous est importante et rapide, le MdJ répondra tous les jours environ, mais il s'adaptera en cas d'imprévu ou d'empêchement. Notez bien qu'il n'est pas nécessaire que l'événement soit réglé en trois semaines ! Mais le but de l'enquête est d'être rythmée et rapide, afin de ne pas traîner en longueur. Je suis là pour vous.

- Notez enfin qu'à l'instar des missions du tableau de service, des événements du hasard, et des rp en général, ce sujet est là pour vous divertir, alors n'hésitez pas à relancer selon vos envies et vos idées dans le cadre qui vous sera proposé. Chaque initiative sera remarquée et pourra même être largement récompensée ! À ce sujet, des détails supplémentaires vous seront donnés dans le post inaugurant l'Enquête.

- La date de l'événement : 5 décembre.

- Les jets de dés sont interdits. Le MdJ se charge de vous proposer des jets de dé dans le sujet de discussion correspondant.

- Si le MdJ vous répond individuellement, vous pouvez répondre à la suite ; si plusieurs personnes sont nécessaires au déroulé d'une action, le MdJ attendra un temps raisonnable pour laisser à tout le monde le temps et le soin de participer. Mais attention ! En cas de retard, le tour passera.

- Vous pouvez réclamer des points d'inventaire pour les réponses faite dans l'enquête si le post du MdJ précédent vous le permet et peu importe que l'action entre les posts soit liée ou non ; ce sont les récompenses pour les réponses en 6 heures, en 12 heures, etc.

- Un sujet de discussion est ouvert ici. Il servira pour les éventuels jets de dé.

- Pour toute question, n'hésitez pas à contacter votre dévoué MdJ : Dante Visconti.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 22 Jan - 13:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles
Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2532
ϟ Nombre de Messages RP : 206
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : DreamCatcher
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (20.000T)
• Super-résistance (20.000T)
• Super-vitesse (1.650.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
Plouf !

Bien qu’ayant l’impression d’avoir traversé un océan de merde sans tuba, c’est un sourire figé sur les lèvres que Ryan s’enfonçait -tel une pierre- dans les abymes de la mer. Pour changer, son plan n’avait pas réellement fonctionné mais il avait tout de même plus ou moins réussi dans son entreprise en traversant la bête de part en part pour lui causer des blessures qui pourraient bien s’avérer fatales.

Balloté par les courants, notre héros finit par choir en restant sur le dos, ses yeux accablés de fatigue lui laissant voir le spectacle de la bête se tordant de douleur par-delà la surface. Peut être ne les en avait-il par définitivement débarrassés, mais il avait suffisamment confiance en ses alliés pour finir le travail. Ses paupières se fermèrent alors que son dos touchait le fond et qu’une profonde lassitude s’agrippait à son corps.

Une petite sieste après cette épreuve. Ca aurait pu être cool… Il aurait très bien pu rester là, couché. L’eau est agréable, douce, et le courant glisse sur ses muscles mâchés par l’effort avec toute la saveur de caresses. Ouais, vraiment cool… Mais vous en connaissez, vous, des Légionnaires à la cool qui sauvent le monde ?

"Aaaaaaaaaaaaaah…" Moi pas… Et si l’océan engloutit son cri de rage, les flots bouillirent bientôt face à l’ultime déchainement d’un ouragan de Qi démultipliée par la voix gutturale d’un immense reptile lui commandant de ne pas en rester là, de ne pas abandonner. Mais pour qui me prend-il ? Songea notre homme dans la torpeur des fonds marins, sa silhouette se redressant vaguement alors qu’il posait plus ou moins pied sur le fond et rivait son regard hétérochrome vers l’immense silhouette le surplombant.

Vint la secousse et la surface de l’océan fendue par un projectile humanoïde auréolée d’un pâle aura. Jetant les dernières forces à sa disposition dans la bataille, c’est le poing armé que Ryan hurla son Kiai en délivrant une ultime frappe qui le fit percer, une seconde fois, le torse du colosse… Transformer l’exploit en routine, c’était la marque de fabrique de Bang !

Ouch… Jugea notre héros en constatant le tranchée qu’il avait creusé dans le sol meuble là où il s’était écrasé. Tant bien que mal, il se retourna pour s’étaler sur le dos et mirer les cieux. Trempé par la pluie, hors d’haleine, il ne sentait plus la moindre trace de Qi en lui alors que ses muscles lui faisaient un mal de chien. Incapable de bouger, Bang se promit de redoubler d’effort à l’entrainement pour ne plus jamais connaitre pareille défaillance. Il ne put refreiner un sourire en entendant débuter le bombardement avant de soudain questionner : "Mais… C’est moi qui pue comme çà ?"

Actions :
- Rideau pour Bang !
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 23 Jan - 5:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Vigilant Indépendant

avatar
Vigilant Indépendant
Afficher le profil
///
ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 107
ϟ Nombre de Messages RP : 25
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72, silhouette élancée, mais plutôt maigre. Elle n'est pas très musclée, mais possède un très bon cardio. Ses yeux sont marrons, un peu verdâtre selon l'éclairage. Ses cheveux sont noirs et descendent jusqu'à sous ses omoplates.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Son trait physique le plus imposant sont les cicatrices de brûlures veinées de lignes vertes sur le côté gauche de son visage et qui descend un peu sur son cou. Les marques couvrent une bonne partie du côté gauche de son anatomie, mais elle cache normalement le reste.
Le plus souvent vêtue de noir.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la magie de conjuration
• Esprits Poltergeists

Enfant de Samhain

Avatar de la Morrigan
• Forme corbeau

Abigail I
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Mordre le bouclier
On ne peut pas hurler, ici, on peut à peine marcher, mais on peut se perdre et mourir.

Faelan & Autres ;
L’équipière improvisée commençait à faiblir. Avec ses mains et le bout de son nez gelés, Faelan commençait à avoir du mal à faire surgir les pouvoirs empruntés d’Abigail. La tête du serpent, c’est-à-dire le lieutenant Arius, était tombée et le reste du corps mou se mouvait avec confusion. Peu importe la race, le trépas d’un chef causait toujours une bien vilaine réaction parmi ses troupes. Ce qu’elle pensait être un caprice de son joyau n’en était pas un, c’était elle qui faiblissait. Si l’adrénaline lui avait offert un coup de main un peu plus tôt, elle se sentait maintenant un peu lasse, pour ne pas dire beaucoup. Elle réussit tout de même à couvrir une large partie de l’énorme véhicule. Kelly était dotée d’une grande force, poussé un tel objet par elle-même.

Avec beaucoup de volonté et de concentration, elle arriva à conserver un brin de magie sur la machine, mais hélas, elles n’étaient plus seules. D’autres Ombremorts fonçaient sur les deux femmes. Faelan ne savait pas si elle devait être impressionnée ou déçue de l’envie des pions de venger leur lieutenant.

- Táimid i sáinn an chacamais anois*, souffla la sorcière en grimaçant sous la fatigue. Son regard las s’arrêta sur la princesse en mauvaise posture. Que faire maintenant ? Par observation, elle savait que la voleuse de ceinture savait ce qu’elle faisait, qu’elle n’était pas sans ressource, mais elle ne pouvait pas avoir plus d’énergie qu’elle en ce moment !

Deux contre plusieurs. Faelan avait besoin d’aide, mais pas celui d’Abigail, pas pour l’instant. Elle avait besoin du monde invisible. De ses amis de l’autre monde. Elle renifla furieusement avant d’abandonner ses travaux glacés pour foncer en direction de Kelly. En même temps, elle se pencha pour attraper un caillou de la taille de son poing et le lança en direction de la tête de l’assaillant de la voleuse.

- A bhastaird* ! cria-t-elle à la créature.

Elle n’allait quand même le laisser abîmer la ceinture avant qu’elle ne puisse mettre la main dessus !


Spoiler:
 


b l a c k f i s h

Revenir en haut Aller en bas



They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 23 Jan - 16:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil

ϟ Âge : 21
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 06/04/1996
ϟ Arrivée à Star City : 22/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 143
ϟ Nombre de Messages RP : 43
ϟ Célébrité : Tarjei Sandvik Moe
ϟ Crédits : TAG (avatar)
ϟ Âge du Personnage : âge inconnu
ϟ Statut : inconnu
ϟ Métier : Être surnaturel inconnu - En réalité entité dimensionnelle : incarnation divine et personnifiée d'une des dimensions du Multivers
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Forme humaine masculine et juvénile. De petite taille et silhouette fine. Visage couronné de bouclettes blondes et illuminé par des yeux rieurs et un sourire espiègle. Oreilles fines et légèrement pointues.
ϟ Pouvoirs : Être dimensionnel omnipotent
ϟ Liens Rapides :
1 Rose de Lukaz
Quirk était vraiment satisfait de sa transformation. Même dans ce moment de tension il avait réussi à se donner une nouvelle forme qui soit parfaitement stable. Avec ses grandes ailes blanches, le lutin dragon fendait le ciel pluvieux. Les Ombremorts égalisaient néanmoins au score en s'étant toutes regroupées en un dragon ténébreux et électrique. Arcs électriques qui s'étaient révélés plutôt menaçants, en effet la première fois que Quirk essaya de s'approcher pour donner un coup de griffes à l'ennemi il s'était pris un violent coup de jus. Rien de grave sur le moment mais le signal était clair. Il fallait faire attention.

De la glace ou de l'électricité, qui allait gagner ? Quirk n'hésitait pas à virevolter dans les airs, profitant de la couverture nuageuse pour se cacher parfois de l'ennemi. Une fois camouflé, le dragon d'hiver tentait ensuite des attaques surprises, inondant le ciel de flammes bleues glacées qui changeaient les gouttes de pluies en grêlons instantanément. Ces saletés d'Ombremorts étaient vicieuses et Quirk fut assez contrarié de voir le combat durer en longueur. Il avait envie de rejoindre les autres en bas !

En rugissant, le lutin dragon donna de grands coups d'ailes pour prendre plus d'altitude, les Ombremorts étaient derrière lui mais la visibilité était moindre à cause des nuages. Il y eut un moment de belle sérénité quand Quirk déboucha enfin au dessus des nuages. Cela ne dura qu'une seconde, car il devait faire le héros et mettre KO les méchants.
Le dragon blanc se laissa retomber en piqué, tel un aigle qui fondait sur sa proie. L'air sifflait alors qu'il prenait de la vitesse. Quirk ne put s'empêcher du rugir de combativité quand il vit la silhouette sombre du dragon Ombremort apparaître devant lui.

Les éclairs générés par l'ennemi était un danger. Mais en faisant vite et en profitant de sa proximité il pourrait peut-être congeler le dragon noir ? Quirk cracha encore ses flammes d'azote glacée, en tenant le plus possible de viser une des ailes du dragon noir. Et toute en continuant à incendier son ennemi il s'y accrocha avec ses griffes.
Les deux dragons commencèrent à tomber en chute libre. Quirk avait une idée risquée mais qui valait d'être tentée. Il mordit bien fort dans la partie de l'ennemi qu'il venait de congeler, l'articulation qui reliait l'aile au reste du corps.

La base en contrebas se rapprochait à une vitesse très dangereuse, forçant Quirk à agir. Avec toute la force de ses crocs, il agrippa son ennemi et tira du plus fort qu'il pu avec l'intention d'arracher une aile du dragon ombremort.

Intervention du MdJ a écrit:
- Les flammes glacées de Quirk parviennent-elle à refroidir suffisamment son ennemi pour l'empêcher de riposter ?
- Quirk parvient-il à arracher une des ailes du dragon ténébreux ?
Revenir en haut Aller en bas


Pure and Almighty
Though my soul may be lost in the Multiverse, it will rise in perfect light. I have loved the stars too fondly to be fearful of the night

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 23 Jan - 17:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 21/07/2016
ϟ Nombre de Messages : 1272
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Willa Holland
ϟ Crédits : Ava : myself Sign' hellagifhunt (tumblr)
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Seto Shigemitsu
ϟ Âge du Personnage : 21
ϟ Statut : célibataire à pizza
ϟ Métier : faiseuse de café au chômage/Légionnaire
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Cass a les yeux verts et les cheveux châtains, coupés en carré. Elle mesure 1m70, a la carrure d'un porte-manteau et une propension à se cacher sous une capuche.
ϟ Pouvoirs : ♦️ Contrôle mental (niv. 2)
♦️ Manipulation mentale (niv.2)
♦️ Télékinésie (niv. 2)
♦️ Télépathie (niv. 2)
♦️ Transmission de pensées (niv. 1)
♦️ Lévitation (niv. 1)
♦️ Choc Mental (niv.1)
♦️ Vague Mentale (niv.1)
♦️ Bouclier Mental (niv.1)
♦️ Champ de force (niv.1)
♦️ Projection astrale (niv.1)
♦️ Cartographie mentale (niv. 1)
♦️ Vertige (niv. 1)
♦️ Marque mentale (niv. 1)
♦️ Bracelet de Banksy ("taguage" sur les murs + camouflage + passager + double-face)
♦️ Amulette de protection
♦️ Cape d'Astrophé (compagnon : objet animé, instinct de protection, résistance magique, indéchirable)
♦️ Masque d’Astrophé (zoom, lecture thermique, vision nocturne)
♦️ Botte d'Astrophé
♦️ Bracelet d'Astrophé
♦️ Jasper Fetherstonhaugh (Compagnon : maitrise du feu, maitrise de l'air, maitrise de l'eau, maitrise du vent)
Elle avait l’impression qu’elle allait mourir. La canadienne ne s’expliquait pas la présence du sang dans sa bouche, ni pourquoi cela lui semblait si réel, quand tout le reste semblait laisser croire qu’ils étaient dans un monde artificiel. Elle avait beau essayé de cracher, rien n’y faisait. Elle songea que peut-être, cela paraissait réel parce que ça l’était, et qu’elle allait réellement mourir ici.

Cass se réveilla juste avant d’avoir la sensation d’étouffer complètement. Après le noir complet, n’importe quelle lumière lui aurait paru beaucoup trop forte, et celle qui baignait le cap solitaire ne faisait pas exception. Son corps bondit en position assise, elle porta aussitôt sa main à sa gorge et sa bouche pour les trouver en parfait état, et sans quantité astronomique de sang en train de l’étouffer. Elle remarqua aussi qu’elle avait décidément loupé un certain nombre de choses pendant ce petit séjour. Par exemple, le dragon d’ombre et le dragon blanc dans le ciel, ou celle saleté de bestiole gigantesque, quoique apparemment déjà morte.

Elle se remit aussi vite que possible sur ses jambes, et rejoignit une Crimson au prise, aux côtés de soldats, avec les molosses de tout à l’heure. Cass n’hésita pas trop longtemps avant de jeter une attaque mentale à la bestiole la plus proche d’elle. Dans sa main droite, elle tenta même de faire apparaître ses flèches, pendant que Crimson, et d’autres, tentaient de les contenir.

Pourquoi j’ai l’impression d’avoir loupé beaucoup de choses?

C’est le cas!

Il semblait évident que s’occuper des molosses comme des ombremorts ne mènerait à rien, à moins de détruire les portails. Restait à trouver le moyen, n’est-ce pas? Cass avait déjà eu l’occasion d’en détruire plusieurs, et ça n’avait jamais été de la tarte. Foutu Terminus et sa technologie trop solide pour elle… Heureusement, tout portait à croire que ce serait un travail d’équipe, aussi la légionnaire ne perdit pas de temps à tergiverser et se lança à l’assaut. Elle tenta même de léviter, pour prendre le rôle de soutien aérien aux côtés de Crimson. La jeune légionnaire balançait, presque sans se fatiguer, des boules de feu à tour de bras, pour repousser ce qui paraissait être l’assaut final.

J’ai une idée”.

Elle est dangereuse?

Cass lui retourna un regard qui voulait dire “à ton avis?”. Toutes ses idées étaient dangereuses… Et folles. Et insensées, et probablement encore tout un tas d’adjectifs. Ca ne l’avait encore jamais arrêtées.

Citation :
Intervention du Maître du Jeu :
-Cass cherche à mettre la main sur des explosifs qu’elle pourrait lancer sur les portails encore ouvert, y en a-t-il à portée qu’elle pourrait déplacer avec sa télékinésie? Le cas échéant, Crimson parviendrait-elle à y mettre le feu pour les faire exploser?
Revenir en haut Aller en bas


"No heroism is simple, just like no simplicity is heroic'

"Heroes are made by the path they choose, not the powers they are graced with'

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 23 Jan - 20:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Personnel Civil de l'UNISON

avatar
Personnel Civil de l'UNISON
Afficher le profil
Mind Device

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 21/11/1992
ϟ Arrivée à Star City : 12/02/2017
ϟ Nombre de Messages : 360
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers :
Pas très grand sans pour autant être petit Lou est fin et fluide sans que cela ne soit à l'excès. Souvent vêtu de sombre, il porte toujours un blouson de cuire un peu usé. Il a des yeux bleus et des oreilles décollées un peu cacher par une tignasse blonde qui n'a de toute évidence jamais vu un peigne.
ϟ Pouvoirs :
→ Maîtrise des nouvelles technologies
→ Maîtrise de l'informatique
→ Voie des ancêtre
(Don passif qui permet de voir des spectres qui le guident)
→ Ancêtre gardien (Bouclier)
→ Communication avec les morts
→ Meute fantôme
Un mouvement dans ma vision périphérique, capté du coin de l’œil, me fit tourner la tête. Et c’est ainsi que je remarquais enfin l’affolante dégradation de notre environnement. Mon pauvre palpitant se mis à tambouriner désespérément entre mes côtes alors que je fis quelque pas en arrière pour me rapprocher du cube doré, entraine avec moi, par le bras, la personne qui était le plus proche de moi sans pour autant prendre garde de qui il s’agissait .  
Le bruit de pas qui suivit ne fut pas pour me rassurer.  
 
Mais l’apothéose de cette situation déjà bien, bien angoissante fut atteinte quand un violent mal de crâne me vrilla la tête. Ma bouche s'ouvrit dans un cri de douleur silencieux alors que mes mains montèrent à mes tempes pour les masser dans un futile espoir de les soulager.   
Pris dans ma douleur je ne remarquais point que le sort de mon camarade n’était guère plus enviable… 
 
« Arg ! Qu’est-ce qui se passe ?! »  
 
Si l’on prit la peine de répondre à ma question, je le sus pas. 
Loin de refluer ma migraine s’amplifia jusqu’à complètement saper mes capacités intellectuelles. C’était comme si un poulpe avait élu domicile dans ma boîte crânienne et s’amuser à glisser ses tentacules gluants dans tous les recoins de mon encéphale. J’entendis à peine les derniers mots de VIR avant que mes jambes ne lâchent sous moi et que je ne m’écoule, la tête entre les genoux, le front posé au sol et les yeux fermés. Je me dis que ma dernière heure était venue et que si elle pouvait mettre fin à ce calvaire, je l’accueillais les bras grands ouvert. 
 
La torture s’arrêta brusquement, mais au lieu de la douce mort promise, c’est le béton froid d’un sol qui avait vu bien trop de corps inerte étendu sur lui aujourd’hui qui m’accueillit.  
Je papillonnais des yeux, hébété, alors que je me redressais sur un coude la dernière phrase de VIR tournant en boucle dans mon esprit sans que je n’en parvienne à concrètement en saisir le sens.   
 
Des scientifiques nous aidèrent à nous relever et je remarquais alors que les os étaient revenus au bracelet, la meute fantômes s’en était allé, mais pas complètement...  Je pouvais la sentir. Étrange. 
 
Au prix d’un gros effort mental, je me reconcentrais sur le projet. On semblait toucher au but et cela m’arracha un pauvre sourire, enfin, on allait pouvoir voir la fin de cet enfer. Je mis du temps à rattraper mon retard et à comprendre de quoi parlait le Docteur Otaku. L’homme était indéniablement un génie mais n’était pas le plus pédagogue du monde à mon humble avis... Mais je finis par rentrer dans le code et à faire chauffer mes neurones.  
 
Attrapant un carillon et un bloc note qui trainer par là je me mis à en noircir les pages jusqu'à en avoir mal au poignet.  
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 23 Jan - 20:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
En ligne
Super-Vilain Indépendant

avatar
Super-Vilain Indépendant
Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 01/10/1992
ϟ Arrivée à Star City : 10/10/2017
ϟ Nombre de Messages : 63
ϟ Nombre de Messages RP : 19
ϟ Célébrité : Krysten Ritter
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Âge du Personnage : 25
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Voleuse/Mercenaire
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Forme humaine:
Mince, 1m75, peau pâle, cheveux noirs de jais

Forme statuesque:
Faite de marbre blanc, 2m10, chevelure de serpents, yeux vert reptiliens, plus musclée et voluptueuse que sa forme humaine
ϟ Pouvoirs : Pétrification:
-Regard de Méduse
-Venin Pétrifiant
Super force [700kg - 1T]
Super résistance [1T - 1,5T]
Forme alternative: Statue de marbre
-Vision a 360°
Alors que Kelly finit de mettre le camion en place elle est prise d’un soudain coup de barre, signalant sans doute que son trip à l’adrénaline touche à sa fin maintenant que le combat contre Arius est fini. Pas vraiment le meilleur moment pour être fatiguée, mais elle n’a pas vraiment le choix…

Elle n’est pas portée sur les drogues, elle a toujours préféré rester clean, mais dans ce genre de situation elle pouvait voir l’intérêt. La bataille était loin d’être finie et elle n’aurait pas dit non à un petit remontant artificiel, au diable les conséquences : elle s’inquiéterait des effets secondaires quand sa vie ne sera plus en danger, pour l’instant elle a besoin de toute son énergie et son attention.

Pas le temps de ruminer sur ces pensées d’ailleurs : un Ombremort l’attaque en traître. Au moins il avait un peu plus de jugeote que son chef, et essaye de la finir vite. Seul un réflexe rapide sauve Kelly d’une fin digne du mythe de Méduse. Mais l’Ombremort presse sa chance alors qu’il a raté son coup, cherchant vainement à blesser son visage de marbre avec ses doigts d’ombre. Ses serpents se dressent, sifflant silencieusement en réponse à l’agression du soldat du Terminus, exhibant leurs crocs de marbre. Kelly tenait toujours la lame d’énergie dans son autre main : elle frappe le bras de son adversaire afin de le trancher.

« Idiot… j’étais plus forte qu’Arius, et je suis plus forte que toi ! » Elle sourit de toutes ses dents, défiant les soldats d’ombre malgré sa fatigue. « Et même si vous me battez… Je suis même pas la plus forte ici. Votre champion à été battu par une novice et vous pensez pouvoir gagner ? Si c’était ce que vous aviez de mieux alors vous avez déjà perdu ! »

Elle répète la manœuvre pour lui couper l’autre bras si elle peut, avant de l’achever en le poignardant. Elle ramasse sa lame d’énergie, songeant un instant à la manier avec sa main libre, puis elle se ravise. Même si elle n’en sent pas la gêne sous sa forme de pierre elle ferait mieux d’économiser son bras blessé. Et puis le combat à deux armes n’était pas son style habituel, elle préfère ses poings, et a la limite une arme en complément. À la place elle tend la lame d’énergie vers Faelan, poignée en avant pour lui offrir l’arme.

« Prend la si tu penses qu’elle peut te servir, sinon je vais juste la lancer. » Elle n’est pas spécialement bonne au jet de couteau, mais ça sera toujours mieux qu’un caillou.
Revenir en haut Aller en bas



Enquête n°7 - Mordre le Bouclier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant


Sujets similaires

-
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.
» L'opposition se prepare a faire mordre la poussiere a Preval
» Un retour sans bouclier...
» Enquête Archéologique (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Les environs de Star City :: Base navale du Cap Solitaire-